de Développement Concilier climat et développement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de Développement Concilier climat et développement"

Transcription

1 Agence Française de Développement Concilier climat et développement

2 Sommaire P. 3 Éditorial P. 4 Un consensus scientifique et une prise de conscience mondiale P. 5 Concilier développement et lutte contre le dérèglement climatique P. 6 L AFD face aux grands défis du dérèglement climatique P. 9 Nos priorités P. 13 Nos outils P. 14 L apport de nouveaux financements : pierre angulaire d un futur accord mondial sur le climat P. 15 Des outils en phase avec l évolution de l aide au développement P. 17 Nos zones d intervention P. 18 Zoom sur le Kenya P. 21 Nos actions P. 27 L AFD et la COP21 L AFD : un acteur majeur et innovant du financement climat au niveau international Opérateur public au cœur du dispositif français de coopération, l Agence Française de Développement finance et accompagne le développement des pays du Sud et des Outre-mer. Son objectif est de promouvoir des trajectoires de développement durables d un point de vue économique, social et environnemental. Sa mission combine à la fois lutte contre la pauvreté et lutte contre les dérèglements climatiques. Avec l engagement de plus de 2,4 milliards d euros de financements «climat» pour la seule année 2013, l AFD est l un des principaux financeurs publics internationaux de la lutte contre le changement climatique. À ce titre, l AFD est particulièrement mobilisée pour la préparation de la COP21 qui aura lieu à Paris en décembre P. 28 Infographie P. 30 Nos films et publications P. 31 Nos experts P. 32 Contacts 2

3 au sommet climat de septembre, ou encore l alliance sur l énergie (Se4all). Nous recherchons également des effets d entraînement et à réorienter les flux des investisseurs et des autres financeurs vers des modèles de croissance sobres. Notre objectif, c est de promouvoir au maximum les solutions efficaces qui concilient développement, réduction des GES, adaptation des économies ou encore transformation des politiques publiques. La prise en compte des questions climatiques va-t-elle modifier l aide au développement? On pourrait dire que l aide internationale est déjà en pleine mutation. On peut, en particulier, avancer que le dérèglement climatique «relégitime» l aide publique au développement. L enjeu de la question climatique, c est de financer et d accompagner l innovation, les prises de risques, la redirection des investissements et des flux de financement et les politiques de transition énergétique. Et là, les financeurs ont une vraie valeur ajoutée! Il s agit aussi d assurer sur la durée un accès aux infrastructures et services de base. Ces questions d adaptation et de vulnérabilité aux effets du changement climatique, en Afrique, en particulier, redonnent un caractère d urgence à la solidarité internationale. On peut donc affirmer que la prise en compte de la «dimension climat» dans les programmes de développement, d une part, renforce notre mission de solidarité dans les pays pauvres, et, d autre part, légitime totalement notre action dans les pays émergents et le pourtour méditerranéen, où notre objectif est bien de réorienter les politiques publiques et d accompagner les acteurs économiques pour assurer un développement durable et bénéfique à tous. Stratégie : les 3 piliers Ces dix dernières années, l AFD a profondément réformé sa stratégie et son action pour répondre aux défis du dérèglement climatique. Elle est un des leaders dans l intégration des dimensions «climat-développement» et fait concrètement avancer ces sujets. Notre stratégie climat-développement pour est l une des plus ambitieuses chez les banques de développement. Elle est structurée autour de trois piliers : un engagement financier pérenne en faveur du climat représentant 50 % des octrois de l AFD aux pays en développement et 30 % des octrois de sa filiale Proparco (secteur privé) une mesure systématique de l empreinte climat des projets financés selon une méthodologie robuste et transparente une politique de sélectivité des projets au regard de leur impact sur le climat, tenant compte du niveau de développement des pays concernés 7

4 «Nous sommes convaincus que priorités sociales et enjeux climatiques sont compatibles et se pensent ensemble au sein d une approche intégrée du développement urbain. Pour faciliter l appropriation de cette logique par les maires, il est essentiel de démontrer son efficacité. Par exemple, un projet de transport en commun propre qui permet à des populations vivant en grande périphérie d accéder au cœur de la ville est un projet à la fois vertueux en termes climatiques, puisqu on limite les déplacements en véhicule individuel, et en même temps sociaux, parce qu on aide ces populations» à se rapprocher des bassins d emploi. Anne Odic, responsable de la division Collectivités locales et Développement urbain «Notre activité climat est de plus en plus menée en coopération avec nos collègues européens. Nous avons créé, avec la Banque européenne d investissement (BEI) et un groupement d institutions financières européennes, les EDFI (European Development Finance Institutions), un véhicule de financement (ICCF) dédié aux énergies renouvelables et à l efficacité énergétique partout dans le monde. On constate également une véritable implication d un nombre significatif d acteurs privés dans ce secteur. C est une dynamique que nous essayons» d accompagner de façon proactive. Jérôme Bertrand-Hardy, adjoint à la directrice générale déléguée en charge des Opérations, Proparco Financer les démarches de développement durable des villes Les villes sont de plus en plus sensibles aux impacts environnementaux négatifs liés à leur urbanisation rapide et souvent non maîtrisée : lieux de concentration des activités économiques, les villes sont fortement consommatrices d énergie et émettrices de gaz à effet de serre. Grâce à des outils de financement adaptés et un dialogue de long terme avec les collectivités locales, l AFD accompagne la mise en œuvre de politiques publiques permettant un développement urbain favorable à l environnement : gestion efficiente des déchets et de l assainissement ou encore densification et régénération urbaine, qui, alliées à des projets efficaces de transport en commun et à une politique favorable à l habitat social, sont à la fois porteuses d inclusion sociale et d un développement urbain sobre en carbone. Réduire la vulnérabilité des pays aux effets du changement climatique Les effets du changement climatique pèsent d ores et déjà sur les économies et les populations les plus vulnérables d Afrique, d Asie, d Amérique latine et des petits États insulaires. L AFD poursuit sa mission de solidarité vis-à-vis des pays les plus pauvres et les plus vulnérables, et veille au caractère résilient des projets qu elle finance. Pour assurer le développement durable de ces pays, et les préparer à faire face aux événements climatiques extrêmes, nous accompagnons les nécessaires évolutions des politiques économiques, sociales et d aménagement du territoire. Nos actions d adaptation se concentrent autour de l eau, de l agriculture et de la gestion des risques climatiques en milieu urbain et rural. Soutenir les investissements privés climat Pour faire face à l ampleur du défi au niveau mondial, la redirection en faveur du climat des flux de financement privés est indispensable. Les bailleurs de fonds doivent avoir un rôle d entraînement important. Au cœur d un réseau de partenaires, l AFD soutient la montée en puissance de ces nouveaux acteurs. Nous encourageons les politiques publiques de transition attractives pour les investisseurs privés ; nous développons des instruments de mobilisation des financements privés (partage de risques, subventionnement, appui technique, soutien aux systèmes bancaires locaux ) ; nous apportons un soutien direct au secteur privé local dans les pays les moins avancés. 10

5 pour cent de nos financements doivent avoir un impact positif sur le climat.

6 projets de développement ayant des cobénéfices climat financés par le Groupe AFD en 2013.

7 Adaptation et eau Agriculture Biodiversité Énergie Forêt Formation pro et emploi vert Ligne de crédit Transition écologique Urbain Santé Secteur privé Nos actions La grande diversité de nos outils financiers nous permet de soutenir des projets innovants et de répondre à la variété des situations rencontrées dans la lutte contre le changement climatique. «Les enjeux climatiques conduisent à revoir profondément les choix de développement mais aussi la conception des projets. Nous accompagnons nos partenaires pour accélérer le développement des projets qui limitent les émissions de carbone tout en répondant aux enjeux économiques et sociaux, comme par exemple les énergies renouvelables, les transports publics ou encore les projets de lutte contre la déforestation. Nous tâchons également de les aider à mieux lutter contre les effets de ce changement climatique, dont les conséquences sont encore difficiles à prévoir. L un des sujets qui prennent une place croissante est la lutte contre les catastrophes naturelles telles que les inondations, avec des infrastructures de drainage qui doivent permettre de mieux résister à des» événements climatiques extrêmes. Laurence Breton-Moyet, directrice du département Développement durable AFD Aménager durablement les zones urbaines et améliorer les conditions de vie des populations vulnérables Le territoire de Saint-Domingue (un million d habitants) accuse un retard en matière d équipements, d infrastructures et de logements. Il est aussi particulièrement sensible au changement climatique. Le programme d aménagement et de mobilité «Saint-Domingue Est» comporte trois volets interdépendants : extension du métro ; mise en place d un transport fluvial (Acuabus) connecté au métro et desservant les quartiers pauvres ; transformation en parc fluvial de la partie vulnérable aux inondations du quartier de la Barquita et relogement des habitants dans une zone proche, aménagée et dotée de services de base et d équipements communautaires. Impacts Amélioration des conditions de vie de 7500 personnes. 24 millions de passagers supplémentaires dès la première année, grâce à l extension du métro et à l Acuabus. Désenclavement des quartiers précaires et renforcement de l attractivité de Saint-Domingue. Adaptation : déplacement de populations hors d une zone à risque accru. Atténuation : réduction des émissions de CO 2 par la promotion d un mode de transport moins polluant. Outil de financement : prêt souverain. Montant : 150 M. 21

8 «Le développement local impose une approche holistique. Nous définissons donc des stratégies de développement territorial dans les zones rurales qui intègrent en même temps des aspects de productivité, d adaptation, d atténuation et de conservation de la biodiversité. Nous responsabilisons les collectivités territoriales et les communautés, et nous» les accompagnons dans la définition de leurs priorités. Jean-Luc François, responsable de la division Agriculture, Développement rural et Biodiversité Mieux gérer l eau potable et améliorer la distribution dans les petites et moyennes villes AFD Préserver les écosystèmes insulaires et les rendre moins vulnérables au dérèglement climatique Les îles du Pacifique Sud sont particulièrement dépendantes de leurs écosystèmes terrestres et marins. Les dérèglements climatiques, conjugués aux activités humaines, entraînent une forte dégradation des milieux naturels avec des conséquences sociales et économiques significatives. Le projet RESCCUE vise à soutenir les pays et territoires océaniens dans la mise en œuvre de la gestion intégrée des zones côtières, avec des sites pilotes à Fidji, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et au Vanuatu. Il s agit d améliorer la fonctionnalité des écosystèmes, de démontrer leur valeur économique et de mettre en place des mécanismes de financement innovants assurant la pérennité des actions de préservation (par exemple, via des paiements pour services environnementaux). Impacts Dynamisation des activités économiques (pêche et agriculture durables, écotourisme ). Valorisation des services écosystémiques dans les politiques de gestion des zones côtières. Nouvelles sources de financement venant compléter les budgets souvent très contraints des administrations partenaires. Préservation de la biodiversité, des paysages et de la qualité des eaux. Renforcement de la résilience des écosystèmes côtiers aux effets du changement climatique. Outil de financement : subvention. Montant : 2 M (AFD) / 2 M (FFEM) AFD Le Maroc est soumis, aujourd hui, à un stress hydrique aigu qui devrait s aggraver avec le changement climatique. Par ailleurs, la demande en eau est en hausse constante en raison de l augmentation de l irrigation, de la croissance démographique et du développement urbain, industriel et touristique. Pour assurer un approvisionnement en eau potable continu et efficace dans une trentaine de petits et moyens centres urbains, le projet de l ONEE (Office national d électricité et d eau potable) comporte des investissements au niveau de la réhabilitation des réseaux de distribution et de la production d eau potable, mais aussi des mesures d accompagnement pour l amélioration de l exploitation des installations et de la gestion de la clientèle. Impacts Renforcement de la situation financière de l ONEE grâce à une diminution de ses charges d exploitation. Approvisionnement en eau potable amélioré durablement pour 1,6 million de personnes. Réduction des pertes sur les réseaux d adduction : 15 millions de mètres cubes d eau par an économisés. Meilleure performance des réseaux de distribution : teqco 2 /an en moins. Outil de financement : prêt souverain. Montant : 30 M. 23

9 «Nos actions pour assurer la transition d une économie fondée sur les énergies fossiles et globalement peu efficace à une autre économie à base d énergies renouvelables et à haute efficacité énergétique se déclinent dans quatre secteurs, qui absorbent 90 % de l énergie consommée : la production d énergie (celle d électricité, en particulier), l industrie, le bâtiment et le transport. Il s agit, dans ces quatre secteurs, de développer simultanément les énergies» renouvelables, l efficacité énergétique et la sobriété énergétique. Alain Ries, responsable de la division Transports et Énergies durables Le Huong, AFD Soutenir les plans climat et aider les États à mettre en place des trajectoires de croissance sobres en carbone La configuration géographique du Vietnam en fait l un des pays les plus vulnérables aux conséquences du changement climatique, et notamment à la montée des eaux et à l intensification des événements climatiques extrêmes. Sa croissance économique, couplée à une intensité énergétique importante, entraîne une augmentation rapide de ses émissions de gaz à effet de serre. Le «Support Program to Respond to Climate Change» consiste en une aide budgétaire adossée à un dialogue de haut niveau entre les autorités vietnamiennes et les bailleurs de fonds, pour la définition et la mise en œuvre de politiques publiques en lien avec le climat. L AFD concentre son appui et le dialogue sur les énergies renouvelables, l efficacité énergétique et les mécanismes d allocation et de suivi budgétaire climat. Impacts Sécurisation de la trajectoire de développement du pays. Renforcement du cadre institutionnel et préparation de l État aux effets du réchauffement. Limitation des émissions de GES. Baisse de l intensité énergétique (consommation d énergie/pib) de 1 à 1,5 % par an. Réduction de 8 à 10 % du ratio émissions CO 2 /PIB par rapport à Outil de financement : prêt souverain. Montant : 20 M /an. Faciliter les investissements des entreprises dans le domaine de l efficacité énergétique et encourager un développement économique durable AFD En Turquie, la croissance de la demande en énergie est l une des plus fortes au monde. Les émissions du pays devraient plus que doubler d ici La Turquie est fortement dépendante des importations, les ressources énergétiques nationales ne permettant de répondre qu à 28 % de la demande. L octroi d une ligne de crédit à la Türkiye Sınai Kalkınma Ban-kası (TSKB), première banque turque privée d investissement et de développement, a pour objectif de faciliter les investissements des entreprises dans le domaine de l efficacité énergétique. Un accompagnement technique permet également de développer les compétences internes de la banque et de sensibiliser les clients de TSKB sur le thème de l efficacité énergétique. Impacts 18 projets financés. 78 MW de capacité installée en énergie renouvelable. Réduction des émissions GES : 760 ktco 2 évitées par an MWh d électricité économisée. Outil de financement : ligne de crédit. Montant : 50 M. 25

10 ARS Forum Soutenir le réseau régional de surveillance épidémiologique et mettre en œuvre One Health Dans l Océan Indien, l épidémie de Chikungunya en 2006 a mis en évidence l interdépendance et la vulnérabilité des îles face au risque épidémique. Les pays de la Commission de l Océan Indien (Comores, Madagascar, Maurice, Seychelles et France-Réunion) ont mis en place un réseau de surveillance et de réponse aux maladies infectieuses à l échelle régionale. Grâce à une première subvention de l AFD en 2007, ce réseau baptisé SEGA (surveillance épidémiologique et gestion des alertes) permet aujourd hui l échange d informations sanitaires entre les îles, ainsi que la mutualisation des formations des épidémiologistes, du contrôle de qualité de leurs laboratoires et de leur capacité de réponse aux épidémies. En 2013, l AFD a accordé une nouvelle subvention de 6 M afin de poursuivre le développement du réseau SEGA. Impacts Renforcement des capacités nationales dans le domaine de la détection, du diagnostic, d alerte rapide et de la préparation face aux foyers de maladie. Mise en œuvre du concept «Une seule santé» (One Health) intégrant la surveillance des maladies transmissibles en santé humaine et santé animale. Pérennisation du réseau régional de veille sanitaire SEGA. Prévention des risques, accrus par les dérèglements climatiques, et adaptation. Outil de financement : subvention. Montant : 5,6 + 6 M «L évolution et la dégradation de l environnement s accompagnent de risques croissants pour la santé. D après l OMS, entre 2030 et 2050, les dérèglements climatiques pourraient entraîner près de décès supplémentaires par an, dus à la malnutrition, au paludisme, à la diarrhée et au stress lié à la chaleur. Les zones n ayant pas de bonnes infrastructures de santé, pour la plupart dans les pays en développement, seront les moins en mesure de se préparer et de faire face à cette situation. Une ville sans hôpital et sans accès aux services de santé ne» peut pas être une ville durable! Pierre Salignon, chef de projet, division Santé et protection sociale «Challenge Climat» Concours international sur l innovation agricole et forestière face au dérèglement climatique. Ce concours AFD/Cirad a pour objectif de soutenir et d encourager les innovateurs d Afrique, de Méditerranée, d Asie et d Amérique latine à concrétiser des idées et techniques pour relever les défis auxquels les secteurs de l agriculture et de la forêt doivent faire face en raison du dérèglement climatique, et favoriser le développement durable. En savoir plus : challenge-climat.com 26

11

12 Nos publications Concilier climat et développement, «L AFD et», 2014 Adaptation au changement climatique dans les villes : quelles conditions de succès? «Question de développement», 2014 Financer la ville latino-américaine - Des outils au service d un développement urbain durable, «Savoirs communs», n 16, 2014 Nature et développement, «Plans d actions», 2014 Villes et territoires durables, «L AFD et», 2014 Aires marines protégées, «L AFD et», 2013 Les politiques d efficacité énergétique en Chine, Inde, Indonésie, Thaïlande et Vietnam, «Document de Travail», n 133, 2013 La gestion durable des forêts tropicales - De l analyse critique du concept à l évaluation environnementale des dispositifs de gestion, «À Savoir», n 18, 2013 La gestion durable des forêts, «Question de développement», n 1, 2013 Amérique Latine : accompagner une croissance verte et solidaire, «L AFD et», 2012 Pauvreté et environnement : conjuguer les trajectoires, «Savoirs communs», n 13, 2012 Nos films Gestion durable des forêts, Gabon La transition écologique : comment l initier (enfin)? Conférence ID4D, 2014 Construire la Tunisie, 2014 Demain, une ville pour chacun?, 2014 Curitiba au Brésil, la ville durable La Turquie en mouvement, 2014 Changer la ville, Colombie, 2014 Le métro de Bangalore : un projet emblématique pour l AFD en Inde, 2013 Conte du Congo : la forêt, les villageois et l exploitant, 2013 Gira la tierra, Mexique, 2013 Le programme de lignes de crédit vertes de l AFD en Chine, 2013 Le développement durable, fil conducteur de l intervention de l AFD à Maurice, 2012 Le riz de mangrove, Guinée, 2011 Réduction des gaz à effet de serre en Indonésie. Objectif Développement, 2011 Mumias Sugar Company : la cogénération durable d énergie, Kenya, 2011 Concilier développement et lutte contre le changement climatique, «Plans d actions», 2012 Développement durable, «L AFD et», 2012 The Governance of Climate Change in Developing Countries. À Report on International and Domestic Climate Change Politics in China, Brazil, Ethiopia and Tuvalu, «À Savoir», n 15, 2012 Villes en développement : accompagner les mutations urbaines, «Paroles d acteurs», n 10, 2011 Le mécanisme REDD+ de l échelle mondiale à l échelle locale. Enjeux et conditions de mise en œuvre, «Document de Travail», n 109, 2011 Protection des récifs coralliens, Nouvelle-Calédonie, 2010 Agroécologie, Madagascar, 2010 Lutte contre le réchauffement climatique, Chine, 2010 Gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo, 2009 Afrique du Sud : Durban et l énergie durable, 2008 Retrouvez toutes nos vidéos climat sur notre chaîne : youtube.com/user/groupeafd Nos rendez-vous 01/12/2014 > 12/12/2014 COP20 Lima 20 e Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, au Pérou. 21/02/2015 > 01/03/2015 Salon international de l Agriculture - Paris Remise des prix «Challenge Climat Agriculture et Forêts» par Brice Lalonde, président du jury. 31/03/2015 Forum «Finance climat» IDFC - Paris L International Development Finance Club (IDFC) réunit vingtdeux banques de développement majeures du Nord et du Sud. 30

13 Nos experts Jérôme Bertrand-Hardy, adjoint à la directrice générale déléguée en charge des Opérations, Proparco. Alexis Bonnel, conseiller Développementenvironnement de la direction opérationnelle. Cassilde Brénière, responsable de la division Eau et Assainissement. Laurence Breton-Moyet, directrice du département Développement durable. Pierre Forestier, responsable de la division Changement Jean-Luc François, responsable de la division Agriculture, Développement rural et Céline Gratadour, chef de projet, division Éducation, Formation, Emploi. Fabio Grazi, économiste, direction des Études, Recherches et Savoirs. Dimitri Kanounnikoff, directeur du département des Appuis transversaux. Représentant spécial pour le Climat. Anne Odic, responsable de la division Collectivités locales et Développement urbain. Alain Ries, responsable de la division Transports et Énergies durables. Pierre Salignon, chef de projet, division Santé et protection En savoir plus : climat.afd.fr Alain Goulard, AFD 31

Innover par la mobilisation des acteurs : 10 propositions pour une nouvelle approche de l aide au développement

Innover par la mobilisation des acteurs : 10 propositions pour une nouvelle approche de l aide au développement Innover par la mobilisation des acteurs : 10 propositions pour une nouvelle approche de l aide au développement Rapport complet remis par Emmanuel Faber et Jay Naidoo Rapport d orientations Direction générale

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

VI. Pour une exemplarité environnementale

VI. Pour une exemplarité environnementale VI. Pour une exemplarité environnementale PROJET DE BUDGET PRIMITIF 2012 SOMMAIRE VI Pour une exemplarité environnementale Introduction générale... VI. 5 à VI.7 VI-1 - Agir pour modifier les pratiques

Plus en détail

Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020

Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 Sommaire Page 4 Introduction 6 Une vision pour agir 9 Une ambition commune 10 Agir ensemble 12 La biodiversité en France 15 Les 20 objectifs de la SNB

Plus en détail

stratégie régionale d adaptation au changement climatique

stratégie régionale d adaptation au changement climatique Document cadre pour la stratégie régionale d adaptation au changement climatique des pays membres de la Commission de l océan Indien 2012-2020 Asconit Consultants Comores Madagascar Maurice France/Réunion

Plus en détail

PROGRAMME OPÉRATIONNEL POUR UNE CROISSANCE INTELLIGENTE, DURABLE ET INCLUSIVE RÉGION NORD - PAS DE CALAIS 2014-2020 FEDER / FSE VERSION FINALE

PROGRAMME OPÉRATIONNEL POUR UNE CROISSANCE INTELLIGENTE, DURABLE ET INCLUSIVE RÉGION NORD - PAS DE CALAIS 2014-2020 FEDER / FSE VERSION FINALE PROGRAMME OPÉRATIONNEL POUR UNE CROISSANCE INTELLIGENTE, DURABLE ET INCLUSIVE RÉGION NORD - PAS DE CALAIS 2014-2020 FEDER / FSE VERSION FINALE 1 2 SOMMAIRE Région Nord-Pas de Calais SECTION 1. CONTRIBUTION

Plus en détail

LIVRE BLANC SUR LE FINANCEMENT DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE

LIVRE BLANC SUR LE FINANCEMENT DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE LIVRE BLANC SUR LE FINANCEMENT DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE Mobiliser les financements privés vers la transition écologique Direction générale du Trésor Commissariat général au développement durable Sous

Plus en détail

Des politiques meilleures pour une vie meilleure. La mission de l OCDE depuis 50 ans

Des politiques meilleures pour une vie meilleure. La mission de l OCDE depuis 50 ans Des politiques meilleures pour une vie meilleure La mission de l OCDE depuis 50 ans Crédits graphiques : Page 24 OCDE (2011), Panorama des statistiques de l OCDE 2010 : Économie, environnement et société,

Plus en détail

Innovation et villes durables : repères pour l action

Innovation et villes durables : repères pour l action vademecum Février 2015 Innovation et villes durables : repères pour l action Étude réalisée par CMI, Seban & Associés et IFSTTAR logo_advancity_the smart Metropolis Hub.indd 1 20/05/14 09:30 Innovation

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014 2 sommaire 01 La démarche développement durable de la Drôme en 2014 7 02 Analyse des politiques conduites par le département de la drôme

Plus en détail

INVESTIR POUR L AVENIR. Priorités stratégiques d investissement et emprunt national

INVESTIR POUR L AVENIR. Priorités stratégiques d investissement et emprunt national INVESTIR POUR L AVENIR Priorités stratégiques d investissement et emprunt national préface Investir pour l avenir. Parce que nous avons confiance. Investir pour l avenir. Parce qu il faut en finir avec

Plus en détail

UN PRINCIPE ET SEPT AMBITIONS POUR L INNOVATION

UN PRINCIPE ET SEPT AMBITIONS POUR L INNOVATION UN PRINCIPE ET SEPT AMBITIONS POUR L INNOVATION Commission sous la présidence d Anne Lauvergeon 2 TABLE DES MATIÈRES _ - SYNTHÈSE INTRODUCTION 1. 2025, UN CONTEXTE MONDIAL 2. FORCES ET FAIBLESSES DE LA

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL aux ruralités. du 13 mars 2015. Pour plus d informations : www.gouvernement.fr

COMITE INTERMINISTERIEL aux ruralités. du 13 mars 2015. Pour plus d informations : www.gouvernement.fr COMITE INTERMINISTERIEL aux ruralités du 13 mars 2015 Pour plus d informations : www.gouvernement.fr 2 SOMMAIRE Edito de la ministre du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité Etat des

Plus en détail

Rapport du Sommet mondial pour le développement durable

Rapport du Sommet mondial pour le développement durable ** Nations Unies Rapport du Sommet mondial pour le développement durable Johannesburg (Afrique du Sud), 26 août-4 septembre 2002 ** Rapport du Sommet mondial pour le développement durable Johannesburg

Plus en détail

Plan Climat Territorial de la Communauté d Agglomération de l Artois

Plan Climat Territorial de la Communauté d Agglomération de l Artois Plan Climat Territorial de la Communauté d Agglomération de l Artois I - Le changement climatique A) L effet de serre 1 Un phénomène naturel. 2 Les différents gaz à effet de serre. 3 Les effets probables

Plus en détail

climatiques 2013-2020

climatiques 2013-2020 Stratégie gouvernementale d adaptation aux changements climatiques 2013-2020 Un effort collectif pour renforcer la résilience de la société québécoise Juin 2012 Dépôt Légal Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

Rapport national France - Développement industriel

Rapport national France - Développement industriel Rapport national France - Développement industriel Le développement industriel représente un défi majeur tant pour les pays en voie de développement que pour les pays développés. La tertiarisation des

Plus en détail

Phase VI (2014-2018) du Réseau européen des Villes-santé de l OMS : objectifs et conditions

Phase VI (2014-2018) du Réseau européen des Villes-santé de l OMS : objectifs et conditions Réseau européen des Villes-santé de l OMS Phase VI (2014-2018) du Réseau européen des Villes-santé de l OMS : objectifs et conditions RÉSEAU EUROPÉEN DES VILLES-SANTÉ DE L OMS Phase VI (2014-2018) du

Plus en détail

FINANCER L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

FINANCER L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES FINANCER L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES CE QUE PREVOIT LA CONVENTION-CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES n 17 Avril 2009 Anita Drouet * L adaptation aux changements climatiques

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 27.2.2013 COM(2013) 92 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS UNE VIE

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Le Droit à l Eau: Du concept à la mise en oeuvre

Le Droit à l Eau: Du concept à la mise en oeuvre Le Droit à l Eau: Du concept à la mise en oeuvre Rédigé par Céline DUBREUIL Sous la direction de Paul VAN HOFWEGEN Conseils juridiques fournis par: Soutien financier assuré par: Préface Le droit à l eau

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

ANS STRATÉGIE DE. programmation. sur l adaptation au changement

ANS STRATÉGIE DE. programmation. sur l adaptation au changement ANS FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL POUR INVESTIR DANS NOTRE PLANÈTE STRATÉGIE DE programmation sur l adaptation au changement climatique POUR LE FONDS POUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS (FONDS PMA) ET

Plus en détail

Rapport intérimaire sur la mise en œuvre du Plan d Action sur le Changement Climatique 2011 2015

Rapport intérimaire sur la mise en œuvre du Plan d Action sur le Changement Climatique 2011 2015 Rapport intérimaire sur la mise en œuvre du Plan d Action sur le Changement Climatique 2011 2015 Groupe de la Banque Africaine de Développement Département des Résultats et du Contrôle de la Qualité Division

Plus en détail

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DU DÉVELOPPEMENT DES STRATÉGIES RÉGIONALES D ÉCONOMIE CIRCULAIRE EN FRANCE

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DU DÉVELOPPEMENT DES STRATÉGIES RÉGIONALES D ÉCONOMIE CIRCULAIRE EN FRANCE GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DU DÉVELOPPEMENT DES STRATÉGIES RÉGIONALES D ÉCONOMIE Octobre 2014 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par AUXILIA Contrat n 1480C0049 Coordination technique : Jacques Deschamps,

Plus en détail

Sommet de Los Cabos Déclaration des chefs d État et de gouvernement

Sommet de Los Cabos Déclaration des chefs d État et de gouvernement (Traduit de l anglais) Traduction du texte anglais publié par la Présidence mexicaine Sommet de Los Cabos Déclaration des chefs d État et de gouvernement 1. Nous, chefs d État et de gouvernement du G20,

Plus en détail

Les marchés du carbone expliqués CARING FOR CLIMATE SERIES

Les marchés du carbone expliqués CARING FOR CLIMATE SERIES Les marchés du carbone expliqués CARING FOR CLIMATE SERIES Anaïs Delbosc et Christian de Perthuis Anaïs Delbosc est chargée de recherche à la Mission Climat de la Caisse des Dépôts. Elle travaille sur

Plus en détail

Convention d objectifs et de gestion entre l Etat et la Cnaf 2013-2017

Convention d objectifs et de gestion entre l Etat et la Cnaf 2013-2017 Convention d objectifs et de gestion entre l Etat et la Cnaf 2013-2017 SOMMAIRE PREAMBULE 1 DEVELOPPER LES SERVICES AUX FAMILLES, REDUIRE LES INEGALITES 4 Renforcer le développement de l offre d accueil

Plus en détail