1 Présentation du module sr005 2 I Administration d un serveur DNS... 2 II Organisation... 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Présentation du module sr005 2 I Administration d un serveur DNS... 2 II Organisation... 2"

Transcription

1 Chapitre 2 Administrer un serveur DNS Table des matières 1 Présentation du module sr005 2 I Administration d un serveur DNS II Organisation Administrer un serveur DNS 3 I Comprendre le protocole DNS Introduction Protocole DNS Mécanisme de délégation Messages DNS II Serveur DNS État de l art Installation Piège fatal Pièges Sécurisation I Comprendre le protocole DNS 1. Introduction Dans la séquence de cours précédente, nous avons vu que toutes les machines connectées à un réseau sont adressables par une adresse IP afin qu elles puissent communiquer entre elles. Le problème, c est qu il est difficilement possible de mémoriser toutes les adresses des ordinateurs. C est 3

2 I. Comprendre le protocole DNS pour cela qu il est nécessaire d utiliser un protocole qui va faire la correspondance entre un nom de machine (mémorisable par un humain) et son adresse IP (et vice-versa). Ce mécanisme, appelé résolution de noms, est fourni par le protocole Domain Name System (DNS). Ce service est, après le routage IP, la partie laplus critique et importante de votre réseau ; si celui-ci tombe en panne ou fournit des informations erronées à la suite d une erreur de configuration, vos utilisateurs vont très vite venir vous voir. Inquiétant non? Mais le plus inquiétant est que cette situation arrive beaucoup plus fréquemment qu on ne le croit puisqu il suffit d une virgule mal placée pour provoquer une catastrophe. Dans cette séquence, nous étudierons le protocole DNS, la mise en place d un serveur offrant ce service ainsi que des recommandations quant à sa configuration pour vous empêcher de vous tirer dans le pied lors de mises à jour de la configuration. 2. Protocole DNS Le protocole DNS est défini par l IETF dans une dizaine de RFC, mais les grands principes sont présentés dans les RFC 1034[?] et 1035[?]. La résolution DNS se fait par l envoi d une question et la réception d une réponse depuis le serveur. Comme nous allons le voir un peu plus tard, l émetteur de la question n est pas forcément un «client» (au sens classique) mais peut être un autre serveur DNS. Mettons tout de suite un terme à l idée que le protocole DNS n utilise que le protocole de transport UDP, en effet, lorsque les serveurs ou clients DNS ont besoin d envoyer une réponse ou une question DNS faisant une taille supérieure à 512 octets, ils doivent passer par TCP qui est un protocole de transport en mode connecté et fiable. Dans les deux cas (UDP ou TCP), le port 53 est utilisé. 3. Mécanisme de délégation a. Principe Lorsqu un client désire se connecter à un autre ordinateur, il est obligé de récupérer son adresse IP ou, dans la terminologie DNS, de résoudre le nom d hôte en adresse IP. Pour cela, le client va envoyer une requête (une question) à son serveur préféré. Si ce serveur dispose de l information, il y répond tout de suite. Autrement, si la requête porte sur un domaine complètement extérieur, le serveur va aller poser la question à un autre serveur responsable du domaine en question. C est ici qu interviennent les échanges entre serveurs vus un peu plus haut. Pourquoi? Il est impossible de stocker les données DNS du monde entier sur une seule machine, d une part car le résultat serait énorme en ressources disque (ou de traitement) et d autre part car ça ne correspond pas à l esprit originel d Internet (ou plutôt d Arpanet) où le réseau devait fonctionner correctement même si des liens étaient tombés ou des services injoignables. De plus, il y aurait en permance des problèmes de synchronisation. C est pour celà qu on été mis en place les délégations : chaque serveur ne connaît que la zone qui lui a été déléguée (son réseau local par exemple) mais sait comment accéder au reste du monde s il n a pas été configuré pour. La figure 2.1 montre ce mécanisme simplifié : 4

3 I. Comprendre le protocole DNS FIG. 2.1 Délégation simplifiée des zones b. Détails FIG. 2.2 Délégation des zones Lorsqu un serveur DNS veut résoudre le nom foobar.domainea.org, il va traiter celui-ci à l envers. C est-à-dire qu il va tout d abord déterminer à qui est déléguée la zone.org, pour cela, il s adresse aux root-servers. Ensuite, il lui demande à qui s adresser pour connaître l adresse IP d une machine de la zone domaineb.org. Notre serveur contacte alors son équivalent de domaineb.org et reçoit enfin sa réponse. Quelle perte de temps vous dîtes-vous? Oui... et non puisque pour éviter ces nombreuses requêtes à chaque question, on peut utiliser des caches au niveau des différents serveurs. Ainsi, si on a déjà posé la question, la réponse sera immédiate. c. Terminologie Maintenant que vous connaissez sommairement le fonctionnement du DNS, il est temps d utiliser les mots justes ; Un serveur DNS en charge des informations d un domaine est autoritaire (ou primaire), c est-à-dire qu il n a besoin de contacter personne pour répondre à une question au sujet de sa zone. Une zone est le domaine pour lequel on est autoritaire. 5

4 I. Comprendre le protocole DNS À l opposé des serveurs autoritaires se trouvent les serveurs de cache (ou esclaves). Ces derniers ne possèdent pas d information propre, ils ne savent que poser des questions à l extérieur et les mettre en cache pour accélérer les prochaines questions. Ils ont un rôle de forwarder et sont (généralement) récursifs. La résolution de nom par le client est faite par l intermédiaire d un mécanisme/processus appelé resolver. Intéressons-nous maintenant aux messages DNS pour savoir à quoi ils ressemblent précisément et quelles sont leurs fonctions. 4. Messages DNS a. Composition d un message Les entêtes DNS La structure d un message DNS est définie précisement dans la RFC 1035, donc nous ne rentrerons pas dans les détails, mais il faut savoir qu on peut envoyer une ou plusieurs questions dans un même message DNS pour gagner du temps. Ainsi, il est nécessaire d avoir une «enveloppe DNS» annoncant ce qui arrive. Enveloppe et diverses options : Cette enveloppe contient un identifiant(supposé unique), le nombre de questions ou de réponses ID QR Opcode AA TC RD RA Z RCODE QDCOUNT ANCOUNT NSCOUNT ARCOUNT Ces champs sont : Le champ ID (sur seize bits) permet d associer une requête à un identifiant. Son rôle majeur est de permettre au client d envoyer plusieurs questions en même temps et de pouvoir identifier les réponses grâce à cet entier. Le bit QUERY indique si c est une requête ou une réponse DNS. Le champ OPCODE indique le type de question (question normale, requête inversée, erreur, etc.). Les bits AA, TC, RD, RA donnent des informations sur la nature de la réponse. QDCOUNT indique le nombre de questions incluses dans le message DNS. ANCOUNT indique le nombre de réponses NSCOUNT indique le nombre d enregistrements dans la partie Name server ARCOUNT indique le nombre d enregistrements dans la partie Authoritative. 6

5 I. Comprendre le protocole DNS À la suite de cette enveloppe, on trouve les données utiles (questions, réponses, erreurs, etc.), on les appelle des enregistrements ou des ressources records (RR). Examinons maintenant ces octets... Ressource Record / / / NAME / TYPE CLASS TTL RDLENGTH / RDATA / / / Tous les enregistrements ont ce format de base indépendemment de la nature du message, celui-ci permet de connaître le type de donnée : une question ou une réponse par exemple. Le champ RDLENGTH indique la longueur du champ RDATA, c est lui qui contient, dans un format variable en fonction du type de message, les véritables données. Le champ TTL (Time To Live) indique la durée maximale pendant laquelle un client peut mettre la réponse en cache. b. Différents types Une requête peut porter sur la résolution d un nom de domaine en une adresse IP, mais le service DNS peut fournir beaucoup plus d informations comme les requêtes DNS inverses (adresse IP vers un (ou plusieurs) nom(s) de domaine), connaître la machine responsable des mails, ou se renseigner sur une zone. En fait, on peut tout mettre dans une zone DNS grâce aux champs de type TXT : ces derniers peuvent contenir des clefs de chiffrement publiques, des informations pour lutter contre le spam (connaître les serveurs de mail sortant) ou même permettre de se frayer un tunnel pour contourner les firewalls... Voici une liste non-exhaustive des types les plus fréquemment rencontrés, liste extraite de la RFC1035[?] : A NS CNAME 1 Nom vers Adresse 2 Récupére le nom du serveur autoritaire d un domaine 5 Alias 7

6 SOA PTR MX TXT 6 Zone d Autorité 12 Adresse vers nom 15 Récupération du serveur de mail 16 Chaîne de caractères Ainsi, la requête la plus courante, la résolution de nom, est une requête de type A. Une requête inverse est de type PTR. Maintenant que l on connaît globalement les mécanismes mis en jeu par le DNS, mettons en place ce service. II Serveur DNS 1. État de l art Plusieurs implémentations de serveurs DNS existent, chacune concerne un public différent : amateurs de fonctionnalités avancées, sécurité ou compatibilité parfaite. Malheureusement, aucune des solutions existantes ne propose toutes ces bonnes choses sans compromis : bind 1 est l ancêtre de tous les serveurs, il possède de nombreuses fonctionnalités intéressantes, même s il est en retard sur quelques points comme le stockage des zones. C est le serveur le plus respectueux des RFC et donc le plus compatible avec tous les clients et autres serveurs. C est un logiciel mûr même si bind a eu quelques vulnérabilités dans son histoire. PowerDNS 2 est le plus avancé en terme de fonctionnalités avec la possibilité de stocker les zones dans des bases de données ou de faciliter le load balancing. Ce logiciel semble 3 être attentif à la sécurité, mais cela est à prendre avec des pincettes puisqu on peut douter que leur code ait été audité autant que celui de bind. Attention, PowerDNS est un serveur limité à être autoritaire! MaraDNS 4 a été conçu à l origine pour être un serveur sécurisé. Il peut servir de cache ou comme serveur autoritaire. djbdns 5 est également un serveur DNS réputé pour sa sécurité, malheureusement, il n est pas compatible sur certains points (comme le transfert de zones) avec d autres serveurs classiques. De plus, son auteur (très controversé pour son attitude cavalière) publie son logiciel sous une licence non libre. La meilleure solution, par sa maturité et ses fonctionnalités, est donc l utilisation de bind. Plusieurs versions majeures existent pour bind, on trouve encore quelques réseaux utilisant une version 4.x mais c est une branche obsolète et qui n est plus mise à jour. Aujourd hui, et pour bénéficier de plus de fonctionnalités (comme les views, les acls, il faut utiliser la version stable 9.X. 2. Installation Pour ne pas se tromper lors de la mise en place de votre serveur, choississez toujours la version fournie par votre distribution en utilisant les paquets créés. Vous serez ainsi sûr de toujours avoir une version à jour d un point de vue sécurité. 1 bind - 2 PowerDNS - 3 http ://doc.powerdns.com/security-policy.html 4 MaraDNS - 5 djbdns - 8

7 Sous Debian GNU/Linux, installez le paquet bind9 et pour vous aider dans le debugging, le paquet bind9-host. a. Prérequis Matériel Le service DNS n est pas consommateur en ressources, pour servir votre réseau, une simple machine bas de gamme (mais fiable!) est suffisante, un surplus de RAM n est pas de refus. La seule chose importante est d avoir une carte réseau correcte. Côté Humain Une fois installé, le service DNS ne nécessite pas de maintenance particulière autre que l administration classique de la machine (lecture des logs, mise à jour des logiciels, etc.). Les tâches hebdomadaires sont l ajout ou la supression d entrées dans la zone de votre réseau. Au niveau des compétences requises, seule une bonne compréhension des réseaux IP est rééllement nécessaire et savoir lire les pages de manuel. b. Configuration La configuration de bind n est basée que sur des fichiers textes, conceptuellement, il n y a qu un fichier de configuration nécessaire, /etc/bind/named.conf, qui décrit toutes les zones et options du serveur. Voici un exemple d option : options { directory "/var/cache/bind"; allow-query { /24; ; allow-transfer { none; } ; allow-recursion { /24; ;} ; Ensuite, pour chaque zone, vous devez indiquer le type de service que vous proposez : autoritaire ou secondaire. Un serveur primaire est un serveur autoritaire pour un domaine et est le «maître» à l opposé des serveurs secondaires qui sont autoritaires, mais qui sont des simples miroirs : ils n ont qu un droit de lecture seule sur les données.ainsi, pour un serveur secondaire, il suffit d indiquer qui est le maître de la zone et la zone va être automatiquement transférée vers vous. Pareil, si une modification est faite de la zone sur le serveur autoritaire, le serveur secondaire est notifié du changement et un transfert de zone a de nouveau lieu. // Serveur secondaire pour la zone foo.bar.org // en interogeant le maître zone "foo.bar.org." { type slave; masters { ; Si vous n êtes ni le serveur maître, ni le serveur esclave d une zone mais que vous savez qui contacter sans passer par l interrogation des root-servers (exemple des zones internes d une entreprise divisée en de nombreux départements), vous pouvez donner un ou plusieurs forwarders. 9

8 // on sait que la zone hq.bar.org est servie // par donc posons lui nos questions! zone "hq.bar.org" { type XXX; forwarders { ; Ce type de directive est souvent utilisé lorsque vous êtes un serveur de cache : Vous transmettez toutes vos requêtes au serveur dns de votre fournisseur d accès qui se chargera d interroger les root-servers à votre place, ne vous laissant plus qu à mettre en cache la réponse. Si vous êtes le serveur primaire, vous devez préciser le chemin vers le fichier qui contient votre zone. C est ce fichier de zone qui va vous intéresser et vous donner beaucoup de peine au long de votre apprentissage. zone "testme.fr" { notify no; type master; file "/etc/bind/db.testme.fr"; Ici, on indique que nous sommes le maître (autoritaire) de la zone testme.fr et qu elle est décrite dans le fichier db.testme.fr. C est ce fichier qui va nous intéresser, en voici un exemple : $TTL IN SOA ns0.testme.fr. hostmaster.testme.fr. ( ; numéro de série 8H ; raffraichissement 2H ; essai 1W ; expiration 1D ) ; minimum TXT "Private Network" NS ns0.testme.fr. NS ns1.testme.fr. MX 10 mx1 MX 20 mx.monfai.fr. homer IN A homer IN AAAA 2001:660:305:1::1:2 maggie IN A marge IN A La première ligne indique que le TTL est fixé à une semaine (604800/3600/24) par défaut. La ligne suivante indique le Start Of Autority, c est-à-dire qu on se déclare autoritaire pour la zone nommée dans le fichier de configuration named.conf (testme.fr). Le est un raccourci pour désigner cette zone. 10

9 ns0.testme.fr correspond au serveur primaire responsable de cette zone. hostmaster.testme.fr correspond à l adresse de l administrateur du service DNS en cas de problème, pour que l adresse soit valide, il faut remplacer le premier point par Les différents chiffres des lignes suivantes représentent successivement le numéro de série (la «version de la zone»), le temps de rafraichissement minimal pour la zone, le temps d attente avant de réessayer en cas d échec et la durée de validité maximale de la zone. Après cet «épilogue», on passe aux véritables données : la résolution de nom. On peut décomposer les lignes en quatre parties : La partie gauche correspond au nom qu on définit, si cette partie est vide, on désigne l objet courant.c est le cas pour les trois premières lignes (TXT et NS) où on décrit la (soit testme.fr) La colonne suivante indique la classe, à moins de travailler dans un environnement très exotique, ce sera toujours la classe IN (pour Internet). On précise ensuite le type d enregistrement, A,NS, MX, CNAME, etc. Enfin, dernière colonne, on a la «donnée». 3. Piège fatal Dans le morceau de configuration précédent, vous n avez pas dû avoir prêté attention à un caractère minuscule, le point. Pourtant, il est d une importance primordiale et vous vous ferez piegez à coup sûr. En effet, lorsque vous mettez un nom (homer, marge, etc), vous n êtes pas obligé d ajouter à la fin de chaque nom de machine le domaine courant, cette fonctionnalité repose sur la règle suivante : si un nom ne se termine pas par un point, alors cela ajoute à la fin le domaine courant. Autrement, c est que l on désigne le nom pleinement qualifié (Fully Qualified Domain Name [FQDN]). a. Exemple Simple nom de machine homer IN A On définit le nom homer (appartenant au ou testme.fr car il n y a pas de point à la fin du mot) comme pointant vers une adresse de classe IN La déclaration suivante est identique : homer.testme.fr. IN A Service mail testme.fr. testme.fr. MX 10 mx0 MX 20 mx1 Lorsqu un serveur SMTP (le service chargé de la messagerie) veut envoyer un mail à un nom de domaine, il doit récupérer l adresse de la ou des machines qui en ont la charge. Cette information, appelée Mail exchanger (MX), est récupérée par une requête DNS. Ainsi, on peut indiquer, par ordre de priorité, quels sont les serveurs à contacter : le serveur avec la plus petite priorité est utilisé en premier. 11

10 Adresse vers nom de domaine À partir d une adresse IP, nous pouvons lui faire correspondre un nom de domaine. Similairement à la hiérarchie de résolution classique, nous avons les mêmes mécanismes pour les requêtes inverses. FIG. 2.3 Résolution DNS inverse Ainsi, pour résoudre , on utilise une zone spéciale, in-addr.arpa comme racine et on descend dans l arbre comme indiqué dans la figure 2.3. On lit l adresse IP de gauche à droite contrairement à la résolution classique où on lit de droite à gauche. Alias www IN CNAME homer cvs IN CNAME homer Lorsque vous êtes client d un réseau, il est toujours recommandé d utiliser des noms de services comme adresse plutôt que les véritables noms de machine. D une part car il est plus facile et logique de mémoriser cvs.testme.fr plutôt que homer.testme.fr mais surtout car le service CVS pourrait être déplacé sur un autre serveur. Dans ces conditions, il faut utiliser les alias au niveau DNS : les Canonical Name, ou CNAME. Mais attention! Un CNAME ne doit jamais se trouver sur la partie droite d un enregistrement. C est à dire que la configuration suivante est invalide : mail IN CNAME homer testme.fr MX 10 mail Puisque mail est un CNAME, cet alias n a pas le droit de se trouver dans la partie droite. Deux raisons principales à cela : Il est possible de faire des boucles Cela ajoute une requête DNS (une pour savoir que c est un CNAME, une autre pour connaître l adresse associée à la «valeur de l alias») De plus, cette interdiction est explicitement marquée dans les RFC. 12

11 Serveur de nom mondomaine.fr. IN NS ns0.domaine.fr. Un enregistrement Nameserver (NS) sert à déclarer les serveurs DNS responsables d un nom de domaine. Ici,on ne fait pas de différenciation entre les serveurs primaires ou secondaires, ils doivent simplement être autoritaires. La configuration de bind se résume donc à l utilisation de ces quelques enregistrements. Restropectivement, ce n était pas si compliqué, non? Avant de répondre, regardons tout de même les pièges dans lesquels vous tomberez certainement. 4. Pièges L erreur la plus fréquente est l oubli ou l ajout du point dans les noms de domaines, donc soyez-y très attentifs. Un autre oubli est d incrémenter le numéro de série de la zone lorsque vous la modifiez, ce qui a pour conséquence de ne pas mettre à jour les serveurs secondaires si vous en avez. Un bon schéma à suivre pour écrire ce serial est de concaténer l année (sur quatre chiffres), le mois, le jour et un numéro sur deux chiffres. Par exemple, pour le 18 août 2005 : Cette numérotation permet d être assuré que les numéros de séries se suivent de facon cohérente et qu il n y a pas d erreur. Si dans une journée, vous faîtes plus d une modification, incrémentez simplement les deux derniers chiffres. Et si c est une autre journée, réécrivez intégralement le numéro de série : le 20 août 2005 ( ) est forcément supérieur à celui du 18 août car > Enfin, n oubliez pas qu un CNAME ne doit pas être dans la partie droite d un enregistrement. Ainsi, pas de MX pointant sur un CNAME (erreur la plus fréquente). Il existe encore des dizaines de pièges mais vous les cultiverez avec le temps et l expérience, la RFC1912[?] documente les principales erreurs. L erreur est humaine et c est bien pour cela qu il faut vous habituez à l utilisation de logiciels de vérification de zone. ZoneCheck 6 est l un des meilleurs. 5. Sécurisation a. Pourquoi sécuriser? Quels sont les menaces? Le service DNS est primordial quant à la sécurité de votre réseau : si votre serveur délivre des réponses controlées par un attaquant, celui-ci peut tout contrôler. Ainsi, il pourra répondre que l adresse IP de security.debian.org est une machine contrôlée et ajouter des backdoors dans les paquets Debian. Ceci n est qu un exemple des nombreuses possibilités qui sont offertes à un pirate et qui doivent vous pousser à ne pas négliger la sécurité de ce service. Voici un aperçu des différentes menaces qui reposent sur votre serveur : 6 ZoneCheck : 13

12 L empoisonnement de cache est le fait d ajouter des information falsifiées dans le cache du serveur DNS (à des fins de redirections, déni de service, etc.). Les grands serveurs libres (bind, djbdns,maradns...) sont protégés de ces attaques, mais c est moins vrai pour certains serveurs DNS propriétaires. Un Open DNS est un serveur de cache qui accepte les requêtes du monde entier et peut exploiter cela pour différents méfaits mais en particulier le DNS Cache Snooping Le DNS Cache Snooping 7 est une technique permettant à un attaquant de voir si un enregistrement DNS existe dans le cache. Conséquence : fuite d information. Le transfert de zone est le mécanisme utilisé par les serveurs secondaires pour charger une zone complète d un domaine. Ces données sont suffisamment sensibles (voulez-vous que tout le monde puisse connaître la topologie de votre réseau?) pour que vous n autorisiez que les bonnes personnes à les télécharger, autrement, c est une grosse fuite d informations. Une attaque Man in the middle DNS est un moyen pour l attaquant de se faire passer pour le serveur autoritaire et de répondre à sa place (en sa faveur bien sûr). Le seul moyen de parer à ces attaques est l utilisation de la cryptographie, mais nous ne l aborderons pas dans ce cours. Afin de se protéger de toutes ces menaces, détaillons les points critiques et avant tout, où placer votre ou vos serveurs DNS. b. Architecture Il n existe pas de réponse universelle pour le placement de votre service DNS, votre architecture sera différente si vous êtes un serveur autoritaire, primaire, secondaire ou simplement de cache. Le point essentiel lors du déploiement des machines est le principe du moindre privilège, dans l absolu, il faudrait une machine par service. Ce réseau de serveurs devrait lui-même être contenu dans un réseau à part entière (différent du réseau des machines clientes) (DMZ, ou zone démilitarisée). Il en est de même pour le DNS, si possible, il faut un serveur pour traiter les «requêtes autoritaires», un autre pour les clients internes de votre réseau (pour leur servir de cache) et, dans le meilleur des mondes, un serveur de cache uniquement pour servir votre DMZ. Malheureusement, sauf dans de rares cas, vous n aurez pas accès à toutes ces machines disponibles. C est pour cela que bind (depuis la version 9) a la capacité de faire tourner différentes vues, on peut voir une vue comme une instance de bind indépendante des autres. Dans un réseau avec une architecture simple, on pourra faire tourner un bind avec deux vues : une pour les clients et une autre pour servir le monde entier (si nous sommes autoritaires pour un quelconque domaine). Voici une configuration minimale : // On est autoritaire et on sert de serveur cache pour // les clients du réseau interne. // De plus, on propose la zone complète testme.fr pour // ces clients view "internal" { match-clients { /8; recursion yes; zone "testme.fr" { 7 DNS Cache Snooping par Luis Grangeia (http://community.sidestep.pt/~luis/dns-cache-snooping/) 14

13 type master; file "db.full.testme.fr"; // Une vue externe pour les requêtes provenant d Internet // On offre une vue limitée de la zone testme.fr (juste // ce qu il faut) et on interdit la récursion (on ne // veut pas servir de serveur de cache) view "external" { match-clients { any; recursion no; zone "testme.fr" { type master; file "db.limited.testme.fr.conf"; À vous de peaufiner votre configuration pour qu elle corresponde à vos besoins (ajout de serveurs secondaires, transfert de zone, limitation des zones, délégations, etc.). Pour brider votre serveur, il va falloir utiliser les directives allow-transfer, allow-query, allow-recursion ou allow-notify. 15

INGI2347 - Securité. Rapport n 2. par François Beuvens Grégoire de Hemptinne. Groupe 6

INGI2347 - Securité. Rapport n 2. par François Beuvens Grégoire de Hemptinne. Groupe 6 INGI2347 - Securité Projet de sécurité Rapport n 2 par François Beuvens Grégoire de Hemptinne Groupe 6 Table des matières 1 Implémentation 3 1.1 Avant-propos..................................... 3 1.1.1

Plus en détail

Bind, le serveur de noms sous Linux

Bind, le serveur de noms sous Linux Bind, le serveur de noms sous Linux 1. Principes de fonctionnement d'un serveur de noms La résolution des noms d'hôtes sur les réseaux tcp/ip est fondée sur le principe d'une répartition de la base des

Plus en détail

DOMAIN NAME SYSTEM. CAILLET Mélanie. Tutoriel sur le DNS. Session 2012-2014 Option SISR

DOMAIN NAME SYSTEM. CAILLET Mélanie. Tutoriel sur le DNS. Session 2012-2014 Option SISR DOMAIN NAME SYSTEM Tutoriel sur le DNS CAILLET Mélanie Session 2012-2014 Option SISR Table des matières DOMAIN NAME SYSTEM 2013 I. DNS Statique sous Linux (Ubuntu 12.04 LTS)... 3 A. DNS Principal... 3

Plus en détail

Formation DNS. Le pouvoir de dire nom. Valentin Roussellet (p2010) - louen@via.ecp.fr. Mercredi 1 er Décembre 2010.

Formation DNS. Le pouvoir de dire nom. Valentin Roussellet (p2010) - louen@via.ecp.fr. Mercredi 1 er Décembre 2010. Le pouvoir de dire nom Centrale Réseaux Mercredi 1 er Décembre 2010 Sommaire Noms, arbres et domaines 1 Noms, arbres et domaines Une petite histoire L arbre qui cache la forêt Domaines et sous-domaines

Plus en détail

DNS. Domain Name System

DNS. Domain Name System DNS Domain Name System Dans ce dossier, nous allons expliquer le rôle et le fonctionnement d un système DNS et ensuite, nous allons montrer la mise en place d un serveur DNS secondaire. S.VAUGEOIS 24/11/2014

Plus en détail

B1-4 Administration de réseaux

B1-4 Administration de réseaux B1-4 Administration de réseaux Domain Name System (DNS) École nationale supérieure de techniques avancées B1-4 Administration de réseaux 1 / 29 Principe Chaque machine d un réseau IP est repérée par une

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles DNS Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr Domain Name System Le fonctionnement d'un réseau IP est basé sur l'adressage et le routage.

Plus en détail

- FICHE DE PROCEDURE - Configurer un serveur DNS avec Bind9 sur Debian

- FICHE DE PROCEDURE - Configurer un serveur DNS avec Bind9 sur Debian - FICHE DE PROCEDURE - Configurer un serveur DNS avec Bind9 sur Debian SISR3 N 1 Pré requis : Debian installé. Avoir une IP fixe pour le serveur DNS. Disposer d une connexion à l Internet. Création d un

Plus en détail

DNS : Domaine Name System

DNS : Domaine Name System DNS : Domaine Name System - Les machines utilisent les adresses IP pour communiquer. - Les humaines ont du mal à manipuler et à retenir des adresses IP. Ils retiennent plus facilement des noms de machines.

Plus en détail

Installation Serveur DNS Bind9 Ubuntu 12.04 LTS

Installation Serveur DNS Bind9 Ubuntu 12.04 LTS 1 Installation Serveur DNS Bind9 Ubuntu 12.04 LTS BIND (Berkeley Internet Name Daemon ou Berkeley Internet Name Domain) est le serveur DNS le plus utilisé sur Internet, spécialement sur les systèmes de

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux

Administration et sécurité des réseaux Plan Administration et sécurité des réseaux Chapitre 5 Le service DNS (Domain name service) 1 Assurer la conversion entre les noms d hôtes et les adresses IP. Exemple: machine.domaine.xz i résolution résolution

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles DNS - DHCP Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/ue9 Applications : DNS et DHCP Ces deux services sont

Plus en détail

DNS. Domain Name System. David Corlay David.corlay.it@gmail.com

DNS. Domain Name System. David Corlay David.corlay.it@gmail.com DNS Domain Name System David Corlay David.corlay.it@gmail.com SOMMAIRE I. DNS : PROTOCOLE DEFINITION..P1 FONTIONEMENT..P1 II. DNS : PROCEDURE (UBUNTU)..P3 III. DNS : PROCEDURE (WINDOWS SERVER 2012)..P4

Plus en détail

Il est possible d associer ces noms aux langages numérique grâce à un système nommé DNS(Domain Name System)

Il est possible d associer ces noms aux langages numérique grâce à un système nommé DNS(Domain Name System) DNSsousLinux(debian) Introduction Tout ordinateur possède une adresse IP qui lui est propre. Exemple: 192.168.3.33 Cependant, les utilisateurs ne peuvent travailler avec des adresses numériques aussi longue

Plus en détail

Tuto : Le service DNS

Tuto : Le service DNS Tuto : Le service DNS - Installer les paquets bind9 et bind9-doc : apt-get install bind9 bind9-doc - Choisir un nom de domaine, ex : sio.fr - Choisir un nom canonique (nom de la machine), ex : sio21.sio.fr

Plus en détail

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Guillaume Genteuil Période : 2014 Contexte : L entreprise Diamond Info localisé en Martinique possède une cinquantaine de salariés. Basé sur une infrastructure

Plus en détail

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet L3 ASR Projet 1: DNS Rapport de Projet Table des matières I. Maquette de travail...1 II. Configuration des machines...2 III. Type de zone...3 IV. Délégation de zone...3 V. Suffixes DNS...4 VI. Mise en

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

Serveur DNS. Julien Danjou jdanjou@linuxenrezo.org

Serveur DNS. Julien Danjou jdanjou@linuxenrezo.org Serveur DNS Julien Danjou jdanjou@linuxenrezo.org Pour convertir les noms d ordinateurs en adresses IP, la méthode la plus simple consiste à tenir à jour un fichier hosts contenant les adresses IP suivies

Plus en détail

Jean Saquet Université de Caen. Master 2 E-secure. Réseaux DNS. Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.

Jean Saquet Université de Caen. Master 2 E-secure. Réseaux DNS. Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc. Master 2 E-secure Réseaux DNS Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m2/rezo Domain Name System Rappel : structure de noms de domaine hiérarchique en arbre (ex : info.unicaen.fr.,

Plus en détail

Gérer son DNS. Matthieu Herrb. tetaneutral.net. Atelier Tetaneutral.net, 10 février 2015. http://homepages.laas.fr/matthieu/talks/ttnn-dns.

Gérer son DNS. Matthieu Herrb. tetaneutral.net. Atelier Tetaneutral.net, 10 février 2015. http://homepages.laas.fr/matthieu/talks/ttnn-dns. Gérer son DNS Matthieu Herrb tetaneutral.net Atelier Tetaneutral.net, 10 février 2015 http://homepages.laas.fr/matthieu/talks/ttnn-dns.pdf Licence Ce document est sous licence Creative Commons Paternité

Plus en détail

Réseaux IUP2 / 2005 DNS Système de Noms de Domaine

Réseaux IUP2 / 2005 DNS Système de Noms de Domaine Réseaux IUP2 / 2005 DNS Système de Noms de Domaine 1 Noms symboliques Nommer les machines par un nom plutôt que par son adresse IP Chaîne de caractères Plus "naturel" Espace de noms hiérarchique plutôt

Plus en détail

Fonctionnement et Administration d un serveur de noms

Fonctionnement et Administration d un serveur de noms Fonctionnement et Administration d un serveur de noms McInfo4 - Réseaux Département d informatique IUT Bordeaux 1 Janvier 07 Rôle d un serveur de noms : Domain Name Server (Paul Mokapetris, 1983) Rôle

Plus en détail

Administration réseau Résolution de noms et attribution d adresses IP

Administration réseau Résolution de noms et attribution d adresses IP Administration réseau Résolution de noms et attribution d adresses IP A. Guermouche A. Guermouche Cours 9 : DNS & DHCP 1 Plan 1. DNS Introduction Fonctionnement DNS & Linux/UNIX 2. DHCP Introduction Le

Plus en détail

Formation EFREI - 2004/2005. Implémentation du système DNS dans Windows 200x

Formation EFREI - 2004/2005. Implémentation du système DNS dans Windows 200x Formation EFREI - 2004/2005 Implémentation du système DNS dans Windows 200x Vue d'ensemble Généralités sur DNS Installation du service Serveur DNS Configuration de zones dans Windows 200x Test du service

Plus en détail

Serveurs de noms (domain name servers)

Serveurs de noms (domain name servers) Serveurs de noms (domain name servers) Rôle : conversion noms adresses IP Organisation hiérarchique des noms en domaines, sous-domaines etc. Fonctionnement par délégation : un domaine est géré par un serveur,

Plus en détail

M2-RADIS Rezo TP1 : Mise en place d un réseau correction

M2-RADIS Rezo TP1 : Mise en place d un réseau correction M2-RADIS Rezo TP1 : Mise en place d un réseau correction Gaétan Richard gaetan.richard@info.unicaen.fr Dans le cadre des TPs de réseaux, vous allez progressivement monter et adminstrer un réseau de type

Plus en détail

Projet GSB EXCHANGE 2010

Projet GSB EXCHANGE 2010 BTS SIO 2 Projet GSB EXCHANGE 2010 [Nom de l auteur] VOISET NICOLAS Table des matières 1-Contexte d utilisation... 2-Informations d utilisation... 3- Comparaison... 4-Problèmes et solutions... 5-Phase

Plus en détail

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only). TP DNS OBJECTIFS Mettre en place un serveur DNS principal. MATÉRIELS ET LOGICIELS NÉCESSAIRES Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Plus en détail

INSTALLATION D UN SERVEUR DNS SI5

INSTALLATION D UN SERVEUR DNS SI5 1 INSTALLATION D UN SERVEUR DNS SI5 2 Paramétrage de la carte réseau 3 Définition 4 Historique Historique 5 Utilisation de noms symboliques (FQDN-FullyQualifiedDomain Name) à la place d'adresses IP Fonctionnement

Plus en détail

M2102 - Architecture des réseaux

M2102 - Architecture des réseaux M2102 - Architecture des réseaux 8 - Service de Nom de Domaine (DNS) Cyril Pain-Barre IUT Aix-Marseille - Dept INFO Aix version du 10/3/2014 Cyril Pain-Barre 8 - DNS 1 / 16 Le DNS (Domain Name Service)

Plus en détail

BIND : installer un serveur DNS

BIND : installer un serveur DNS BIND : installer un serveur DNS Cet article a pour but de vous présenter comment installer et configurer un serveur DNS en utilisant l'application BIND. Je supposerai que vous disposez d'un réseau local

Plus en détail

Guide administrateur AMSP

Guide administrateur AMSP Guide administrateur AMSP Alinto Version Auteur Date Remarque V1.0 Nicolas Polin 19/10/2015 - Lyon Paris Köln Madrid Table des matières 1. Introduction... 3 2. Se connecter à Factory... 3 3. Gestion des

Plus en détail

Service de noms des domaines (Domain Name System) Cours administration des services réseaux M.BOUABID, 09-2014

Service de noms des domaines (Domain Name System) Cours administration des services réseaux M.BOUABID, 09-2014 Service de noms des domaines (Domain Name System) Cours administration des services réseaux M.BOUABID, 09-2014 Problématique Pour communiquer avec une machine, il faut connaître son adresse IP. comment

Plus en détail

Les noms de domaines sont découpés en zones qui peuvent être eux aussi découpés.

Les noms de domaines sont découpés en zones qui peuvent être eux aussi découpés. Installation d'un serveur DNS (Bind9) sur Ubuntu Rôle d un DNS (Domain Name Server ou système de noms de domaine) Les serveurs DNS sont chargés de faire correspondre les adresses IP des serveurs Web avec

Plus en détail

Empoisonnement DNS (Attaque de Dan Kaminski)

Empoisonnement DNS (Attaque de Dan Kaminski) Empoisonnement DNS (Attaque de Dan Kaminski) M1 - Outils de l'internet 2008-2009 Victor Poupet (victor.poupet@lif.univ-mrs.fr) Fonctionnement du DNS Idée générale Client demande l'adresse IP correspondant

Plus en détail

La hiérarchie du système DNS

La hiérarchie du système DNS LA RÉSOLUTION DE NOMS 1. PRÉSENTATION DU SYSTÈME DNS 1.1 INTRODUCTION À LA RÉSOLUTION DE NOMS Pour pouvoir communiquer, chaque machine présente sur un réseau doit avoir un identifiant unique. Avec le protocole

Plus en détail

Étude de l application DNS (Domain Name System)

Étude de l application DNS (Domain Name System) Étude de l application DNS (Domain Name System) Master 1 Informatique Pascal Sicard Introduction Le but de ce TP est de comprendre l utilisation et le fonctionnement de l application réseau DNS (Domain

Plus en détail

Domain Name Space. IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin

Domain Name Space. IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin Domain Name Space IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin DNS Domain Name System permet : la résolution (directe) de nom d hôte (nom logique) en adresse(s) IP, la résolution (inverse) d adresse

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

Guide de configuration de la Voix sur IP

Guide de configuration de la Voix sur IP Le serveur Icewarp Guide de configuration de la Voix sur IP Version 11 Mai 2014 i Sommaire Guide de configuration VoIP 1 Présentation... 1 Configuration... 1 Configuration réseau... 1 Configuration du

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Travaux Pratiques Domain Name System

Travaux Pratiques Domain Name System Master 1 ALMA Université de Nantes 2011-2012 Travaux Pratiques Domain Name System MARGUERITE Alain RINCE Romain Université de Nantes 2 rue de la Houssinière, BP92208, F-44322 Nantes cedex 03, FRANCE Encadrant

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Sous Windows 2000 Server

Sous Windows 2000 Server Sous Windows 2000 Server Installer un serveur DNS : Avant de pouvoir configurer un nom de domaine sur un serveur DNS; il convient tout d abord d installer ce dernier. L installation d un serveur DNS Windows

Plus en détail

Domain Name System. F. Nolot

Domain Name System. F. Nolot Domain Name System F. Nolot 1 Domain Name System Principe F. Nolot 2 Les besoins Internet est composé de plusieurs réseaux Chaque réseau est composé de sous réseaux Les sous réseaux sont constitués de

Plus en détail

ETUDES DE SUPPORTS & PROTOCOLES DE COMMUNICATION DNS

ETUDES DE SUPPORTS & PROTOCOLES DE COMMUNICATION DNS Page 1 / 8 A) FQDN, URL & URI Un FQDN est le significatif d'un hôte sur l'internet (un serveur la plupart du temps) et un URI ou URL définit l'accès à un document sur un serveur. A.1 FQDN (Full Qualified

Plus en détail

Sur un ordinateur exécutant Windows 2000 Server Ayant une adresse IP statique

Sur un ordinateur exécutant Windows 2000 Server Ayant une adresse IP statique Le DNS DNS = Domain Name Service Sert à résoudre les noms d ordinateur en adresse IP. Contention de dénomination pour les domaines Windows 2000 (nommage des domaines W2K) Localisation des composants physiques

Plus en détail

DNS / NTP / SNMP. Administration Système et Réseaux, Sécurité. Objectifs. Pourquoi DNS? DNS / NTP / SNMP DNS. Philippe Harrand NTP SNMP

DNS / NTP / SNMP. Administration Système et Réseaux, Sécurité. Objectifs. Pourquoi DNS? DNS / NTP / SNMP DNS. Philippe Harrand NTP SNMP DNS / NTP / SNMP Administration Système et Réseaux, Sécurité DNS / NTP / SNMP Philippe Harrand 1 Département Informatique Pôle Sciences et Technologies 2 Direction Territoriale Sud Ouest France Télécom

Plus en détail

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header»

Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» Les sites multiples Utilisation de ports différents Utilisation de plusieurs adresses IP Utilisation de «host header» L exploration de dossier (directory browsing) Dossiers réguliers (folders) vs dossiers

Plus en détail

LEILA BACCOUCHE. La Désignation dans les systèmes répartis

LEILA BACCOUCHE. La Désignation dans les systèmes répartis La Désignation dans les systèmes répartis 1 Le service de désignation (1) Permet de nommer, gérer et localiser de manière transparente un objet ou une ressource du SD Désignation externe : appliquée par

Plus en détail

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR

SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR SERVICE CONTACT INSTANTANÉ GUIDE D UTILISATEUR Table des matières Introduction... 3 Client Office Communicator 2007 R2 pour ordinateur... 4 Configuration manuelle d Office Communicator... 4 Dépannage...

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

LOSLIER Mathieu. Filière Informatique et Réseau 1 ère année. TP DNS. Responsable : LOHIER Stephane. Chargé de TD : QUIDELLEUR Aurélie

LOSLIER Mathieu. Filière Informatique et Réseau 1 ère année. TP DNS. Responsable : LOHIER Stephane. Chargé de TD : QUIDELLEUR Aurélie LOSLIER Mathieu Filière Informatique et Réseau 1 ère année. TP DNS Responsable : LOHIER Stephane Chargé de TD : QUIDELLEUR Aurélie Le 24 Novembre 2010 Table des matières 1. Intoduction... 4 2. Préliminaires...

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

Installation et configuration de base de l active Directory

Installation et configuration de base de l active Directory SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Installation et configuration de base de l active Directory Description: Ce projet a pour but d installer l active directory et de créer une redondance en cas de

Plus en détail

Étude de l application DNS (Domain Name System)

Étude de l application DNS (Domain Name System) Étude de l application DNS (Domain Name System) RICM 4 - Option Réseaux Pascal Sicard Introduction Le but de ce TP est de comprendre l utilisation et le fonctionnement de l application réseau DNS (Domain

Plus en détail

Base de connaissances

Base de connaissances Base de connaissances 1/11 Sommaire Sommaire... 2 Principe de fonctionnement... 3 Configurer Serv-U avec un routeur/pare-feu... 4 Le client FTP ne voit pas les listes de répertoires ou n arrive pas à se

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner

Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner Manuel Version : V1.6 du 12 juillet 2011 Pour plus d informations, vous pouvez consulter notre site web : www.gigarunner.com Table des matières

Plus en détail

PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif SOMMAIRE

PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif SOMMAIRE PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif Objectifs du projet et du service à réaliser Dans le but de mettre en place un réseau interne

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2 Serveur FTP 20 décembre 2012 Dans ce document vous trouverez une explication détaillé étapes par étapes de l installation du serveur FTP sous Windows Server 2008R2, cette présentation peut être utilisée

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

PPE Installation d un serveur FTP

PPE Installation d un serveur FTP Introduction : Tout au long de ce tutorial nous allons créer un serveur FTP, commençons tout d abord à voir ce qu est un serveur FTP. File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP,

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail

TP DNS Utilisation de BIND sous LINUX

TP DNS Utilisation de BIND sous LINUX NOMS : GIRARD Fabien, NARO Guillaume PARTIE 1 : INSTALLATION D'UN SERVEUR TP DNS Utilisation de BIND sous LINUX Pour récupérer les adresses IP, on lance un terminal sur chaque machine et on tape la commande

Plus en détail

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation Diffusion : Libre Restreinte Interne Configuration firewall Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 28/12/2011 Validation RESIX - 10, rue

Plus en détail

Master 1 ALMA Réseaux informatiques 2010-2011. Rapport DNS. François HUVE Peter MOUËZA

Master 1 ALMA Réseaux informatiques 2010-2011. Rapport DNS. François HUVE Peter MOUËZA Master 1 ALMA Réseaux informatiques 2010-2011 Rapport DNS François HUVE Peter MOUËZA Table des matières 1 Principe de fonctionnement......................................... 2 2 Ajout d une machine dans

Plus en détail

Table des matières STE PUZZLE

Table des matières STE PUZZLE Table des matières... 1 I - Présentation de la STE Puzzle... 3 A - Présentation de l entreprise... 3 1) Activité... 3 2) Données économiques et juridiques... 3 3) Situation et répartition géographique...

Plus en détail

Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition. Sage P.E. Documentation technique

Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition. Sage P.E. Documentation technique Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition Sage P.E Documentation technique Sommaire I. Introduction... 3 II. Configuration du serveur... 4 1. Principe d utilisation à distance... 4 2.

Plus en détail

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE Table des matières 1) Un serveur TSE, c est quoi?... 1 2) Prérequis technique... 1 3) Comment louer un serveur?... 1 4) Ou acheter des licences?...

Plus en détail

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios

Cours admin 200x serveur : DNS et Netbios LE SERVICE DNS Voici l'adresse d'un site très complet sur le sujet (et d'autres): http://www.frameip.com/dns 1- Introduction : Nom Netbios et DNS Résolution de Noms et Résolution inverse Chaque composant

Plus en détail

Tuto DNS. 1) Introduction... 2. 2) Installation de bind9 et bind9-doc... 2. 3) Création des zones et des bases de données... 2. 4) Test...

Tuto DNS. 1) Introduction... 2. 2) Installation de bind9 et bind9-doc... 2. 3) Création des zones et des bases de données... 2. 4) Test... Tuto DNS Sommaire 1) Introduction... 2 2) Installation de bind9 et bind9-doc... 2 3) Création des zones et des bases de données... 2 4) Test... 5 5) Créer un DNS secondaire... 5 6) Test... 7 1) Introduction

Plus en détail

Fiche de configuration Réception des appels venant de l extérieur

Fiche de configuration Réception des appels venant de l extérieur Diffusion : Libre Restreinte Interne Fiche de configuration Réception des appels venant de l extérieur Ce document décrit la configuration des SDA de NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 27/10/11

Plus en détail

Fiche configuration Envoi boîte vocale sur Email externe via le réseau

Fiche configuration Envoi boîte vocale sur Email externe via le réseau Diffusion : Libre Restreinte Interne Fiche configuration Envoi boîte vocale sur Email externe via le réseau Ce document explique la mise en place d un système qui permet de recevoir et consulter ces messages

Plus en détail

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil 5 Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil Chapitre Au sommaire de ce chapitre Principe du réseau Internet Termes basiques du paramétrage de TCP/IP Principe des ports TCP et UDP Et les VPN? Dans

Plus en détail

Installation Windows 2000 Server

Installation Windows 2000 Server Installation Windows 2000 Server 1. Objectif Ce document donne une démarche pour l installation d un serveur Windows 2000, d un serveur DNS et d un contrôleur de domaine (DC), en regard de certains éléments

Plus en détail

Mise en place d une Zone démilitarisée

Mise en place d une Zone démilitarisée BTS SIO Mise en place d une Zone démilitarisée Gabin Fourcault BTS SIO Mise en place d une DMZ Table des matières Contexte... 2 Architecture à réaliser... 3 Comment mettre en place cette architecture?...

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

4D v11 SQL Release 6 (11.6) ADDENDUM

4D v11 SQL Release 6 (11.6) ADDENDUM ADDENDUM Bienvenue dans la release 6 de 4D v11 SQL. Ce document présente les nouveautés et modifications apportées à cette nouvelle version du programme. Augmentation des capacités de chiffrement La release

Plus en détail

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple!

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple! Une gestion effective et puissante des tickets en interne comme en externe! HelpDesk 3.4 www.artologik.com Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours

Plus en détail

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape)

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) NIVEAU : PREMIERE RENCONTRE AVEC VB INITIES/EXPERIMENTES Pré requis pour comprendre ce tutorial : - Connaître les principales commandes de VB

Plus en détail

Dans cet exercice, nous allons créer un nouveau TLD dans notre racine. par exemple: MYTLD

Dans cet exercice, nous allons créer un nouveau TLD dans notre racine. par exemple: MYTLD Exercice DNS - Délégation ------------------------- Dans cet exercice, nous allons créer un nouveau TLD dans notre racine. par exemple: MYTLD Vous allez créer un service de nom maître sur votre propre

Plus en détail

1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP

1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP Outils Informatique pour l ingénieur TD 1 Réseau et Web IP, Client/serveur 1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP 1.1 Buts de cette réalisation Ce TP sur la programmation client/serveur a pour

Plus en détail

DNS en bref DNS : Domain Name System RFC 1034 et RFC 1035 en 1987 (mis à jour à plusieurs reprises) Composant aussi important pour Internet que IP

DNS en bref DNS : Domain Name System RFC 1034 et RFC 1035 en 1987 (mis à jour à plusieurs reprises) Composant aussi important pour Internet que IP Couche Application Présentation de DNS M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Application DNS M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 DNS en bref DNS : Domain Name System RFC 1034 et RFC 1035 en 1987 (mis à jour

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

UE5A Administration Réseaux LP SIRI

UE5A Administration Réseaux LP SIRI UE5A Administration Réseaux LP SIRI José Dordoigne Architecte infrastructure v1.0 2012-2013 Objectif de la formation -Fournir les éléments clés pour : -Comprendre les principaux services réseaux déployés

Plus en détail

sommaire Archives... Archiver votre messagerie... Les notes... Les règles de messagerie... Les calendriers partagés... 15 Les listes de diffusions...

sommaire Archives... Archiver votre messagerie... Les notes... Les règles de messagerie... Les calendriers partagés... 15 Les listes de diffusions... sommaire Votre solution de messagerie Futur Office évolue. Pour préparer au mieux la migration qui aura lieu le week-end du 23-24 Juin, nous vous conseillons de réaliser les actions préalables décrites

Plus en détail

Conception des réseaux Contrôle Continu 1

Conception des réseaux Contrôle Continu 1 NOM: PRENOM: Conception des réseaux Contrôle Continu 1 Durée : 2 heures Seuls les documents manuscrits ou distribués en cours sont autorisés. Les réponses doivent tenir dans l encadré prévu à cet effet

Plus en détail

Correction de l'examen du 11/12/2013. Nom : Prénom : Email : QCM (10 points)

Correction de l'examen du 11/12/2013. Nom : Prénom : Email : QCM (10 points) Correction de l'examen du 11/12/2013 Nom : Prénom : Email : QCM (10 points) Il y a toujours au moins une case à cocher et parfois deux, trois ou quatre 1. Par rapport au transfert par messages, avec le

Plus en détail

(Third-Man Attack) PASCAL BONHEUR PASCAL BONHEUR@YAHOO.FR 4/07/2001. Introduction. 1 Domain Name Server. 2 Commandes DNS. 3 Hacking des serveurs DNS

(Third-Man Attack) PASCAL BONHEUR PASCAL BONHEUR@YAHOO.FR 4/07/2001. Introduction. 1 Domain Name Server. 2 Commandes DNS. 3 Hacking des serveurs DNS Détournement de serveur DNS (Third-Man Attack) PASCAL BONHEUR PASCAL BONHEUR@YAHOO.FR 4/07/2001 Introduction Ce document traite de la possibilité d exploiter le serveur DNS pour pirater certains sites

Plus en détail

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Résolution d adresses et autoconfiguration Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Se trouve au niveau de la couche réseau (à côté du protocole ) Routage

Plus en détail

INGI2347 - Securité. Rapport n 1. par François Beuvens Grégoire de Hemptinne. Groupe 6

INGI2347 - Securité. Rapport n 1. par François Beuvens Grégoire de Hemptinne. Groupe 6 INGI2347 - Securité Projet de sécurité Rapport n 1 par François Beuvens Grégoire de Hemptinne Groupe 6 Table des matières 1 Les grands principes du DNS 3 1.1 DNS : Fonctionnement des clients..........................

Plus en détail

SOMMAIRE. Installation & Gestion des licences Schémaplic. 1. Téléchargement des programmes d installation

SOMMAIRE. Installation & Gestion des licences Schémaplic. 1. Téléchargement des programmes d installation Vous venez d acquérir le logiciel Schémaplic et nous vous félicitons pour votre achat. Le présent document illustre les étapes d installation et d activation de votre logiciel Schémaplic dans ses différentes

Plus en détail

INTERNET & RESEAUX. Dino LOPEZ PACHECO lopezpac@i3s.unice.fr

INTERNET & RESEAUX. Dino LOPEZ PACHECO lopezpac@i3s.unice.fr INTERNET & RESEAUX Dino LOPEZ PACHECO lopezpac@i3s.unice.fr Le modèle OSI Le modèle OSI (cont) Résolution et obtention d'adresses Démarrage et auto-configuration Ex. DHCP Recherche d'une adresse IP à partir

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

Manuel Utilisateur Nuabee Backup pour Windows 7/8/8.1

Manuel Utilisateur Nuabee Backup pour Windows 7/8/8.1 Mars 2015 V1 Manuel Utilisateur Nuabee Backup pour Windows 7/8/8.1 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Installation du logiciel... 4 Téléchargement du logiciel... 4 Installation du logiciel... 5

Plus en détail

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire *Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire I. Présentation du projet II. Prérequis III. Mise en Place IV. Configuration et

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

Firewall : Pourquoi et comment?

Firewall : Pourquoi et comment? Firewall : Pourquoi et comment? En ai-je besoin? Internet, bien que très utile et pratique, est parsemé d'embuches. Parmi elles : les virus et les troyens. Un virus est un programme créé pour modifier

Plus en détail