COULEUR DE PEAU : MIEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COULEUR DE PEAU : MIEL"

Transcription

1

2 Ils sont enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée. Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l un d entre eux. Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l orphelinat, l arrivée en Belgique, la vie de famille, l adolescence difficile... FICHE TECHNIQUE Distribution : Gebeka Films Production : Mosaïque Films Réalisation : Jung et Laurent Boileau d après la bande dessinée de Jung publiée aux éditions Quandrants, Soleil (2 tomes) Auteurs : Jung et Laurent Boileau Image : Remon Fromont Son : Dan Vanveber Montage : Ewin Ryckaert Festivals : Annecy 2012 (Prix Unicef et Prix du Public) Sortie en salles : 6 juin 2012 LES REALISATEURS Jung est né le 2 décembre 1965 à Séoul, en Corée du sud. Adopté par une famille belge en Il suit des études d Humanités Classiques (latin et mathématiques) à l Athénée Royal de Rixensart, avant de fréquenter un an, en 1985, l atelier Saint-Luc de Bruxelles. Il étudie ensuite à l académie des Beaux-Arts de Bruxelles, en section Illustration. Parallèlement, il fait un bref passage dans le dessin animé, à la Cambre. C est en 1987 que sa carrière prend un tournant décisif, puisqu il rencontre Marc Michetz, qui le présente au magazine Spirou. Cela lui permet d illustrer quelques courts récits dans Spirou et Tintin. Il travaille alors quelques mois dans l atelier d Yslaire et de Darasse, et illustre aussi les couvertures du Belgian Business Magazine. En 1991, Jung publie le premier des quatre tomes de Yasuda, chez Hélyode-Lefranc. La finalité de ses dessins est pour lui de faire transparaître des émotions, des sentiments, avec des personnages bien présents, vivants. En 1997, en collaboration avec Martin Ryelandt, il réalise La Jeune Fille et le Vent, aux éditions Delcourt. L univers asiatique de cette série d heroïc-fantasy est un retour à ses origines coréennes, et le fantastique lui permet de renforcer le côté évocateur de son dessin, notamment pour le héros : le Vent. En 2001 il publie, avec Jee Yun, Kwaidan (3 tomes) aux éditions Delcourt, une nouvelle série qui frappe par la beauté des couleurs directes et la poésie subtile et raffinée qui émane de ce conte nippon. Kwaidan a bénéficié de 8 traductions étrangères, dont une édition américaine chez Darkhorse. En 2006, toujours en collaboration avec Jee Yun, il publie Okiya, un conte érotique japonais(1 tome). En 2007 le premier tome de Couleur de peau : Miel un récit autobiographique en noir et blanc pour les éditions Quadrants (MC productions), sort en librairie en même temps que le premier volume de la trilogie Kyoteru (Delcourt). En 2008 sort en France le second tome très attendu de Couleur de peau : Miel. Des éditions intégrales coréenne, espagnole et néerlandaise sont prévues courant Jung travaille actuellement sur le tome 2 de Kyoteru, récit d aventure sur le monde des enfants ninjas scénarisé par Jee-Yun. L adaptation cinématographique de Couleur de peau : Miel qu il a coréalisé est sortie dans les salles de cinéma le 6 juin Laurent Boileau a travaillé sur de nombreux documentaires : la série L Education en questions, Un collège pas comme les autres Sa passion pour la bande-dessinée et les arts graphiques le conduit à réaliser plusieurs films sur le 9 e art : Les artisans de l imaginaire, Spirou, une renaissance, Franquin, Gaston et compagnie, Les Chevaux de papier Parallèlement à son métier de réalisateur, il est chroniqueur sur le site actuabd.com et anime le site BD de France Télévisions.

3 BD ET CINEMA : LE CONTEXTE FRANCAIS Avec Couleur de peau : miel, Jung raconte son histoire sur deux supports complémentaires. Le dessin et le roman graphique en noir et blanc dans un premier temps. Le cinéma d animation et le documentaire en couleur dans un second. Pour être singulier, le cas de Jung n est pas un cas isolé. Il participe d une présence de plus en plus importante de la BD sur les écrans français. Que les adaptations soient signées par des réalisateurs célèbres (la série des Astérix et Obélix, Le Marsupilami d Alain Chabat ) ou par les auteurs eux-mêmes (Les Beaux Gosses de Riad Sattouf, Les Petits Ruisseaux et Ni à vendre ni à louer de Pascal Rabaté, Le Chat du Rabbin de Joann Sfar), quand ces derniers ne se convertissent pas aussi au cinéma en chair et en os (Joann Sfar encore avec Gainsbourg vie héroïque). Parmi les adaptations récentes, c est de Persépolis dont Couleur de peau : miel serait le plus proche. Il s agit dans les deux cas d un récit à la première personne. L auteur se met en scène à travers un double dessiné, donc à la fois réel et imaginaire. Satrapi et Jung inscrivent leur histoire dans un contexte sociopolitique plus large (la révolution islamique en Iran pour l une, la Guerre de Corée et la division Nord / Sud pour l autre). Enfin, la transposition de leur œuvre graphique à l écran débouche sur un film à deux têtes. De même que Marjane Satrapi s est entourée de l auteur de BD et réalisateur Vincent Paronnaud en 2007, Jung a collaboré avec Laurent Boileau pour (ré)animer son passé d enfant coréen adopté. D OU VIENT COULEUR DE PEAU : MIEL LE FILM? A l origine, la collaboration entre Jung et Laurent Boileau ne consistait pas à adapter les deux tomes de la bande dessinée. Connaisseur du genre, Boileau travaillait sur des entretiens avec des auteurs connus pour la société de production Mosaïque Films. Fasciné par le parcours de Jung, il le contacte pour savoir s il a effectué le voyage en Corée annoncé à la fin du tome 2. Ce retour aux origines devait faire l objet d un documentaire pour la télévision. Jusqu à ce que Boileau se rende compte que le sujet avait déjà été traité de nombreuses fois. Naîtra alors un projet plus ambitieux, celui que l on connaît. D abord réticent à l idée d adapter Couleur de peau : miel, par peur, comme il l a dit, de voir son trait trahi par l animation, Jung finit par accepter lorsqu il découvre un court métrage pilote mariant la 3D avec un rendu 2D plus artisanal. Si le film reprend des scènes-clé du roman graphique, il s en démarque par son style visuel. Jung ajoute ce qui manque au matériau originel : la couleur. Les tons gris convoquent le noir et blanc de la bande dessinée obtenu grâce à la technique du lavis (de l encre de Chine diluée pour différentes nuances à partir d une seule couleur) mais ils trouvent un complément voire un contrepoint dans les teintes ocres, cuivrés, couleur miel des costumes et décors. Ni tout à fait un documentaire sur Jung, ni tout à fait une adaptation de son autobiographie dessinée, Couleur de peau : miel est un objet hybride, qui convoque plusieurs régimes d images.

4 PLUSIEURS REGIMES D IMAGES, UNE IDENTITE MULTIPLE Narratives ou purement oniriques, les séquences d animation se concentrent sur l enfance et l adolescence de Jung. La partie documentaire le suit aujourd hui lors de son voyage en Corée. Les images d archives en noir et blanc redessinent le contexte historique qui l a vu quitter son pays d origine : l après-guerre de Corée, la division Nord / Sud et la création de l orphelinat américain Holt pour les enfants abandonnés. Enfin, les émouvants et authentiques films amateurs en Super 8 montrent l arrivée de Jung dans sa famille d adoption. Cette hybridité traduit bien le métissage culturel du personnage. L identité multiple de Jung se construit à travers différentes formes, supports (image fixe / animée, photo d identité / film amateur / dessin) et temporalités. Dans Couleur de peau : miel, on est tantôt dans le présent, à l âge adulte, quand Jung entreprend son voyage à Séoul pour clore sa quête des origines. Tantôt dans le temps de la jeunesse, revécue, réanimée grâce au dessin. On remarquera que ces deux âges s incarnent respectivement dans le documentaire, avec la voix de commentaire, et l animation. Quand l un est encore considéré comme un genre sérieux, l autre a toujours eu un rapport étroit à l enfance, à l imaginaire, à l évasion. L ANIMATION COMME MOYEN DE NE PAS GRANDIR Le mariage entre documentaire et animation, deux approches a priori opposées, fut déjà à l oeuvre dans Valse avec Bachir d Ari Folman. Si Jung est alternativement dans l une et dans l autre, le réalisateur israélien va plus loin en les fusionnant à l image. Folman déréalise, met à distance, stylise à l extrême les événements qu il a vécus lors de la Guerre du Liban, notamment le massacre des réfugiés palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila. Il y a un peu de cette fuite dans l imaginaire dans Couleur de peau : miel. Jung ne dit-il pas que le dessin est pour lui un «moyen de ne pas grandir»? Bien que différents dans leur propos, les films de Folman et Jung partagent une vision thérapeutique de l art en général et du dessin en particulier. Avant de se réconcilier avec soi-même, avant de poser un regard d adulte, autrement dit ici documentaire, sur son passé, il faut en passer par sa recréation graphique. Jean-François Cazeaux, conseiller académique au Rectorat de Bordeaux : Nathan Reneaud, chargé de mission éducation à l image pour le Festival International du Film Indépendant de Bordeaux : /

Une vie de chat. Jean-Loup Felicioli &Alain Gagnol DOSSIER PÉDAGOGIQUE

Une vie de chat. Jean-Loup Felicioli &Alain Gagnol DOSSIER PÉDAGOGIQUE Une vie de chat Jean-Loup Felicioli &Alain Gagnol DOSSIER PÉDAGOGIQUE Dossier et fiche-élève téléchargeables sur : collegeaucinemadrome.fr Edité par : Les Écrans. Association régionale de cinémas indépendants,

Plus en détail

CE QU EN PENSENT LES MINEURS ETRANGERS NON-ACCOMPAGNES?

CE QU EN PENSENT LES MINEURS ETRANGERS NON-ACCOMPAGNES? WDYT-rapport-FR 30-03-2004 09:04 Pagina 1 CE QU EN PENSENT LES MINEURS ETRANGERS NON-ACCOMPAGNES? RAPPORT DES MINEURS ETRANGERS NON-ACCOMPAGNES SUR L APPLICATION DE LEURS DROITS EN BELGIQUE WDYT-rapport-FR

Plus en détail

1 Le Temps qu il fait

1 Le Temps qu il fait 1 Le Temps qu il fait programme de 3 courts métrages A travers la fenêtre Le point de vue de Anne Charvin Le cinéma est comme la fenêtre de la chambre, une ouverture sur le dehors, un lieu connu et inconnu

Plus en détail

Rendez-vous dans la cour!

Rendez-vous dans la cour! Rendez-vous dans la cour! Bio Bibliographies des illustrateurs Qui sont les illustrateurs de cette exposition? Comment travaillent-ils? Que représentent ces images pour eux? Pour le découvrir : ouvrez

Plus en détail

Deux pas vers les étoiles

Deux pas vers les étoiles Les dossiers pédagogiques «Théâtre» et «Arts du cirque» du réseau SCÉRÉN en partenariat avec la Compagnie des Lucioles. Une collection coordonnée par le CRDP de l académie de Paris. Deux pas vers les étoiles

Plus en détail

Oublie ton nom mais n oublie jamais ce que tu es...

Oublie ton nom mais n oublie jamais ce que tu es... SOPHIE DULAC DISTRIBUTION ET CINÉ SUD PROMOTION PRÉSENTENT Oublie ton nom mais n oublie jamais ce que tu es... Festival de Cannes ÉCrans Juniors Festival de rome ANDRZEJ & KAMIL TKACZ UN FILM DE PEPE DANQUART

Plus en détail

Le Tour de la France par deux enfants de G. Bruno et ses adaptations cinématographiques et télévisuelles

Le Tour de la France par deux enfants de G. Bruno et ses adaptations cinématographiques et télévisuelles Mémoire de master 1 / juin 2014 Diplôme national de master Domaine - sciences humaines et sociales Mention - sciences de l information et des bibliothèques Spécialité - cultures de l écrit et de l image

Plus en détail

Notre peur de n'être

Notre peur de n'être Les dossiers pédagogiques «Théâtre» et «Arts du cirque» du réseau CANOPÉ en partenariat avec le Festival d'avignon. Une collection coordonnée par le CANOPÉ de l académie de Paris. Avant de voir le spectacle

Plus en détail

Mais où sont passés les romans des adolescents?

Mais où sont passés les romans des adolescents? Marie VILLEMIN Mais où sont passés les romans des adolescents? Une mise en espace par centres d intérêt des romans pour adolescents à la bibliothèque des Eaux-Vives Jeunes Travail présenté à l Ecole d

Plus en détail

LA COUR DE BABEL UN FILM DE JULIE BERTUCCELLI. Zéro de conduite.net. Illustration : Christophe Blain

LA COUR DE BABEL UN FILM DE JULIE BERTUCCELLI. Zéro de conduite.net. Illustration : Christophe Blain LA COUR DE BABEL UN FILM DE JULIE BERTUCCELLI Illustration : Christophe Blain D O S S I E R D A C C O M P A G N E M E N T P É D A G O G I Q U E Zéro de conduite.net CRÉDITS DU DOSSIER SOMMAIRE Dossier

Plus en détail

Appropriation des nouveaux médias par les jeunes :

Appropriation des nouveaux médias par les jeunes : Les équipes partenaires de la recherche Mediappro BELGIQUE Coordonnateur : Université catholique de Louvain, Groupe de recherche en médiation des savoirs www.comu.ucl.ac.be/reco/grems/ Média-Animation

Plus en détail

Michel Vaujour UN FILM DE FABIENNE GODET. LE BUREAU présente MARC PAUFICHET / PHOTO : PATRICK SWIRC

Michel Vaujour UN FILM DE FABIENNE GODET. LE BUREAU présente MARC PAUFICHET / PHOTO : PATRICK SWIRC MA PLUS BELLE ÉVASION N EST PAS DE M ÊTRE ÉVADÉ DES PRI- SONS DANS LESQUELLES J AI LONGTEMPS ÉTÉ ENFERMÉ, C EST DE M ÊTRE ÉCHAPPÉ DE CELLES DANS LESQUELLES JE ME SUIS ENFERMÉ TOUT SEUL JE CROIS QU UN HOMME

Plus en détail

Par les villages. Édito. n 166 juin 2013. Texte de Peter Handke Mise en scène de Stanislas Nordey

Par les villages. Édito. n 166 juin 2013. Texte de Peter Handke Mise en scène de Stanislas Nordey Les dossiers pédagogiques «Théâtre» et «Arts du cirque» du réseau SCÉRÉN en partenariat avec le Festival d'avignon. Une collection coordonnée par le CRDP de l académie de Paris. Par les villages Texte

Plus en détail

Entre nos mains. La réalisatrice. Sommaire : La réalisatrice Genèse du film Les étapes du récit Quatre axes d études

Entre nos mains. La réalisatrice. Sommaire : La réalisatrice Genèse du film Les étapes du récit Quatre axes d études Entre nos mains Fiche pédagogique de Charlotte Garson Sommaire : La réalisatrice Genèse du film Les étapes du récit Quatre axes d études La réalisatrice Mariana Otero, des «non lieux» à l utopie Née à

Plus en détail

Grandir avec les écrans

Grandir avec les écrans De nombreux parents et professionnels sont désorientés. A partir de quel âge offrir à l enfant une console de jeux ou un premier téléphone? Combien d heures le laisser au quotidien devant la télévision

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS

Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS N Remerciements Directeur de publication Tanguy Roosen Coordination Olivier Gobert Ont collaboré à cette édition Michel

Plus en détail

OUNIE LECOMTE. Une vie toute neuve COLLÈGE AU CINÉMA DOSSIER 195

OUNIE LECOMTE. Une vie toute neuve COLLÈGE AU CINÉMA DOSSIER 195 OUNIE LECOMTE Une vie toute neuve DOSSIER 195 COLLÈGE AU CINÉMA L AVANT FILM L affiche 1 Entre l ombre et la lumière Réalisateur & Genèse 2 Ounie Lecomte LE FILM Analyse du scénario 4 De l abandon à l

Plus en détail

Le Grand Meaulnes est sans doute un roman qu il importe. Le Grand Meaulnes. Le Grand Meaulnes ALAIN-FOURNIER

Le Grand Meaulnes est sans doute un roman qu il importe. Le Grand Meaulnes. Le Grand Meaulnes ALAIN-FOURNIER ALAIN-FOURNIER Le Grand Meaulnes Édition avec dossier de Tiphaine Samoyault Interview : «Pierre Michon, pourquoi aimez-vous Le Grand Meaulnes?» n o 9782081227040 / 4,90 I. P OURQUOI ÉTUDIER L E G RAND

Plus en détail

Le conseil général du Val-d Oise

Le conseil général du Val-d Oise Les usagers ont la parole Diane Roussignol Bibliothèque départementale du Val-d Oise Diane.Roussignol@valdoise.fr Bibliothécaire territoriale, Diane Roussignol est chargée des études à la bibliothèque

Plus en détail

Dossier pédagogique. Entre nos mains. Synopsis. S.E.S. - Management des organisations Lycée - BTS. Un film de Mariana Otero

Dossier pédagogique. Entre nos mains. Synopsis. S.E.S. - Management des organisations Lycée - BTS. Un film de Mariana Otero S.E.S. - Management des organisations Lycée - BTS Dossier pédagogique entre nos ARCHIPEL 33 PRéSENTE mains Un film de Mariana Otero Entre nos mains Un film de Mariana Otero Durée : 1 h 28 - Couleur - 2010

Plus en détail

LES RÉFUGIÉS AUSSI ONT DES DROITS

LES RÉFUGIÉS AUSSI ONT DES DROITS DOSSIER PÉDAGOGIQUE DESTINÉ AUX ÉLÈVES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE LES RÉFUGIÉS AUSSI ONT DES DROITS WELCOME, UN FILM DE PHILIPPE LIORET 2 2 INTRODUCTION Chers enseignants, Amnesty International vous

Plus en détail

DEPUIS QU'OTAR EST PARTI

DEPUIS QU'OTAR EST PARTI LYCÉENS AU CINÉMA JULIE BERTUCCELLI DEPUIS QU'OTAR EST PARTI par Eugenio Renzi ÉDITORIAL Il n est pas rare qu un artiste débutant traite de l apprentissage, encore moins de l apprentissage artistique.

Plus en détail

Susciter la confiance des participants

Susciter la confiance des participants Manuscrit auteur ; pour le texte et la pagination exactes, se référer à : Anthony Pecqueux, 2014, «Retrouver la face par la participation. Ethnographie de la fragile élaboration d une œuvre d art par des

Plus en détail

Entre les murs, Laurent Cantet

Entre les murs, Laurent Cantet Rencontres cinématographiques pour la solidarité et la tolérance Avril 2009 (Loudun) Entre les murs, Laurent Cantet CAHIER PEDAGOGIQUE Rédaction : Olivier CORRE, formateur DAAC Coordination : Emmanuel

Plus en détail

accueillir une résidence réflexions & propositions

accueillir une résidence réflexions & propositions accueillir une résidence réflexions & propositions I n t r o d u c t i o n... 5 Qu est-ce qu une résidence?... 7 Les partenaires concernés Les différents types de résidence Pourquoi s engager dans une

Plus en détail

L ADVERSAIRE, D EMMANUEL CARRÈRE

L ADVERSAIRE, D EMMANUEL CARRÈRE Recherches n 45, Écritures de soi, 2006-2 L ADVERSAIRE, D EMMANUEL CARRÈRE Nathalie Denizot Lycée Voltaire de Wingles Catherine Mercier Lycée Marguerite Yourcenar de Beuvry L Adversaire d Emmanuel Carrère

Plus en détail