Déléguée ou délégué : une fonction officielle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déléguée ou délégué : une fonction officielle"

Transcription

1 Déléguée ou délégué : une fonction officielle OCTOBRE 2007 Fédération des professionnelles et professionnels de l éducation du Québec (CSQ) site web: ES-ND (6.3.2)

2 La clause ou l article de la convention auxquels le texte fait référence sont indiqués entre parenthèses: FR = convention pour francophones AN = convention pour anglophones CR = convention Crie KA = convention Kativik Lorsqu il n y a pas de lettres, c est que la référence vaut pour les 4 conventions.

3 DÉFINITION Selon la convention collective, la déléguée ou le délégué est une professionnelle ou un professionnel à l emploi de la commission nommé en cette qualité par le syndicat pour représenter les professionnelles et professionnels visés par l accréditation. (FR: , AN: , CR: , KA: ) NOMINATION Selon la convention collective : «le syndicat nomme comme déléguée ou délégué syndical une professionnelle ou un professionnel à l emploi de la commission pour le représenter auprès de l employeur aux fins de l application de la convention collective». (3-3.01) Selon les statuts et règlements du syndicat, c est habituellement l assemblée de l unité locale, c està-dire les membres de l unité convoqués à une réunion, qui procède à l élection de la déléguée ou du délégué d unité. FONCTION SYNDICALE Certains syndicats ont statué que la déléguée ou le délégué doit participer à tous les comités consultatifs de la commission scolaire. D autres ont une structure dans laquelle la déléguée ou le délégué siège à l instance exécutive du syndicat. On doit se référer aux statuts ou, le cas échéant, à une politique du syndicat pour vérifier le partage des responsabilités et des pouvoirs entre les diverses instances du syndicat (Conseil régional, Conseil exécutif, etc.) et les personnes en responsabilité syndicale dans l unité: déléguée ou délégué, membres du Comité des relations de travail, ou autres. DÉLÉGUÉE ADJOINTE OU DÉLÉGUÉ ADJOINT Le syndicat peut nommer une déléguée adjointe ou un délégué adjoint pour exercer les fonctions de la déléguée ou du délégué syndical en son absence. Dans les commissions scolaires pour francophones, le syndicat peut nommer jusqu à un maximum de quatre (4) déléguées adjointes ou délégués adjoints, une ou un par service qui regroupe au moins quinze (15) professionnelles et professionnels. On entend par service l un des quatre secteurs suivants: services administratifs, services pédagogiques, services aux élèves ou services de l éducation des adultes. À la Commission scolaire Kativik, le syndicat peut nommer une délégué ou un délégué syndical adjoint pour les localités du Nanavik. (3-3.02) EXERCICE DES FONCTIONS ET PRÉAVIS La déléguée ou le délégué exerce ses fonctions en dehors de ses heures de travail. (3-3.04) Toutefois, s il s agit d accompagner une professionnelle ou un professionnel lors de la présentation et de la discussion d un grief avec une représentante ou un représentant de la commission, la déléguée ou le délégué peut s absenter après avoir avisé sa supérieure ou son supérieur immédiat et ce, sans perte de traitement ni remboursement par le syndicat. (3-3.04) S il devient nécessaire que la déléguée ou le délégué quitte son travail, un préavis de vingt-quatre (24) heures est requis à moins de circonstances incontrôlables. Toute journée d absence totale ou partielle est déduite de la banque de congés pour activités syndicales et est remboursée selon les modalités prévues à la section 4 de l article (AN: ) Dans ses démarches auprès de la commission, la déléguée ou le délégué peut être accompagné d une représentante ou d un représentant syndical. Dans un tel cas, il faut, à moins de circonstances incontrôlables, aviser la commission au moins vingt-quatre (24) heures à l avance. (3-3.05) Lorsqu une déléguée ou un délégué syndical est nommé officiellement comme représentante ou représentant sur un comité conjoint prévu à la convention, elle ou il peut s absenter de son travail sans perte de traitement ni remboursement par le syndicat afin d assister aux rencontres de ce comité. La supérieure ou le supérieur immédiat de chaque représentante ou représentant autorisé doit être informé à l avance par cette dernière ou ce dernier du nom du comité en question et de la durée prévue de la réunion. (3-4.16, AN: , KA: ) NON-DISCRIMINATION Aucune menace, contrainte, discrimination ou distinction injuste ne sera exercée contre une déléguée ou un délégué syndical ou une représentante ou un représentant du syndicat, au cours ou à la suite de l accomplissement de leurs fonctions à ce titre. ( , AN: ) 1

4 CONTRAINTES PROHIBÉES L article 14 du Code du Travail stipule qu aucun employeur, ni aucune personne agissant pour lui ne doit chercher par intimidation, mesures discriminatoires ou de représailles, menace de renvoi ou autre menace, ou par l imposition d une sanction ou par quelque autre moyen à contraindre une salariée ou un salarié à s abstenir ou à cesser d exercer un droit qui lui est autorisé par le Code du travail, notamment le droit d association et le droit de participer à ses activités et à son administration. FONCTIONS ET RESPONSA- BILITÉS DÉCRITES DANS LA CONVENTION autorisation ne pouvant être refusée sans motif valable. ( , AN: ) Peut accompagner auprès de la commission toute personne qui envisage, à la suite d une invalidité, un retour progressif à la commission. ( B) b), AN: b) ii)) Accompagne auprès de la commission toute personne qui désire tenter de régler un problème avant de soumettre un grief. (FR: , AN: , CR: , KA: ) Rencontre, en compagnie de la personne qui a soumis un grief, l autorité désignée par la commission en vue de tenter de trouver une solution. (FR: , AN: , CR: , KA: ) ASSISTANCE Assiste les professionnelles et professionnels lors de la formulation, de la discussion et de l arbitrage d un grief. ( a)) SURVEILLANCE S assure du respect des droits des professionnelles et professionnels en vertu de la convention. ( b)) ENQUÊTE Enquête sur toute présumée violation de la convention et sur toute situation qu une professionnelle ou un professionnel indique comme inéquitable. ( c)) ACCOMPAGNEMENT Accompagne une professionnelle ou un professionnel convoqué pour raison disciplinaire. (5-9.01, AN: ) Accompagne, lors d une rencontre avec la commission concernant une lésion professionnelle, une professionnelle ou un professionnel ayant été victime d un accident de travail ou d une maladie professionnelle. Dans ce cas, la déléguée ou le délégué peut interrompre temporairement son travail, sans perte de traitement ni remboursement, après en avoir obtenu l autorisation de la supérieure ou du supérieur immédiat, cette INFORMATION Distribue dans sa commission la documentation émise par le syndicat, la Fédération ou la Centrale ( d)). Cette distribution peut se faire au bureau ou dans le casier de la professionnelle ou du professionnel. (FR: et.04, AN: et.04, CR: et.05) Peut afficher sur les tableaux installés par la commission aux endroits appropriés tout document à caractère professionnel ou syndical identifié au nom du syndicat, de la Fédération ou de la Centrale. (3-6.01) Peut bénéficier gratuitement du service de courrier interne mis en place par la commission à l intérieur de son territoire. (3-6.05) (CR: ) Tient des réunions d information et de consultation. Sur demande, la commission fournit gratuitement un local disponible pour la tenue d une réunion syndicale (le délai d avis étant d au moins quarante-huit (48) heures dans le cas d une assemblée générale des membres). ( e) et ) Reçoit les documents identifiés à la clause (convention francophone uniquement). 1 Pour plus de détails, consultez le guide pratique de la FPPE sur la «Liste des informations, des sujets de consultation et des sujets d ententes prévues à la convention». 2

5 Pour en savoir plus sur la fonction de déléguée ou délégué d unité, consultez : Les Statuts et règlements du syndicat, particulièrement les articles sur les compétences ou pouvoirs des instances et sur l unité locale. Le chapitre de la convention collective, particulièrement les articles sur la déléguée ou le délégué (3-3.00), sur l affichage et la distribution (3-6.00) et sur la documentation (3-7.00). Le chapitre sur la participation et la consultation, particulièrement l article et l article sur le comité des relations de travail (AN, CR et KA: ). MH/VG 16 octobre

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI NOTE : Le texte que vous consultez est une codification administrative des Règlements de l'uqar. La version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration. RÈGLEMENT

Plus en détail

«CHAPITRE I ER DISPOSITIONS GÉNÉRALES

«CHAPITRE I ER DISPOSITIONS GÉNÉRALES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3061 Conventions collectives nationales AGENCES DE VOYAGES ET DE TOURISME IDCC

Plus en détail

Règles nationales pour la sélection de candidat(e)s pour le Parti libéral du Canada

Règles nationales pour la sélection de candidat(e)s pour le Parti libéral du Canada Règles nationales pour la sélection de candidat(e)s pour le Parti libéral du Canada Telles qu amendées par le Comité national de préparation aux élections, le 17 décembre 2013 RÈGLES NATIONALES POUR LE

Plus en détail

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART, LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART,

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART, LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART, DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART, LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) ET D'AUTRE PART, LA CENTRALE DES SYNDICATS DU QUÉBEC (CSQ) POUR LE COMPTE DES SYNDICATS

Plus en détail

Les textes en matière de santé et de sécurité au travail

Les textes en matière de santé et de sécurité au travail Guide pratique 2 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE

Plus en détail

Loi 28-2008/AN du 13 mai 2008 portant code du travail au Burkina Faso (promulguée par le décret 2008-331 du 19 juin 2008).

Loi 28-2008/AN du 13 mai 2008 portant code du travail au Burkina Faso (promulguée par le décret 2008-331 du 19 juin 2008). Loi 28-2008/AN du 13 mai 2008 portant code du travail au Burkina Faso (promulguée par le décret 2008-331 du 19 juin 2008). TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Art. 1 er. La présente loi est applicable aux

Plus en détail

STATUT CATHOLIQUE DU CHEF D'ÉTABLISSEMENT DU PREMIER DEGRÉ DE L ENSEIGNEMENT

STATUT CATHOLIQUE DU CHEF D'ÉTABLISSEMENT DU PREMIER DEGRÉ DE L ENSEIGNEMENT 2010 STATUT DU CHEF D'ÉTABLISSEMENT DU PREMIER DEGRÉ DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE Texte adopté par le Comité national de l Enseignement catholique le 19 mars 2010 et promulgué par la Commission Permanente

Plus en détail

Mémento du maire nouvellement élu

Mémento du maire nouvellement élu M i n i s t è r e d e l I n t é r i e u r, d e l O u t r e - M e r e t d e s C o l l e c t i v i t é s t e r r i t o r i a l e s Mémento du maire nouvellement élu Guides pratiques D i r e c t i o n g é

Plus en détail

Questions/Réponses Délégués du personnel

Questions/Réponses Délégués du personnel N 510 CAHIER N 2 / 10 OCTOBRE 2008 Ne peut être vendu séparément - ISSN : 0769-055X Questions/Réponses Délégués du personnel Mise en place Mandat Rôle Moyens sommaire PAGE 08 Mise en place des délégués

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e RÉFORMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e RÉFORMES DANS LA FONCTION PUBLIQUE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1111 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 59 110 31 22 mars mai 2009 2015 S o m m a i r e RÉFORMES DANS

Plus en détail

Vademecum Bien-être au travail

Vademecum Bien-être au travail Vademecum Bien-être au travail Vademecum Bien-être au travail 3 4 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. ....................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

Statuts et règlement intérieur du PS

Statuts et règlement intérieur du PS Statuts et règlement intérieur du PS Présentation du travail de codification statutaire Le Conseil national du 18 juillet 2012 a donné mandat à un groupe de travail, composé à la proportionnelle des sensibilités

Plus en détail

BIT LES CONVENTIONS FONDAMENTALES DE L, OIT BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL. Programme focal de promotion de la Déclaration ISBN 92-2-212761-7

BIT LES CONVENTIONS FONDAMENTALES DE L, OIT BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL. Programme focal de promotion de la Déclaration ISBN 92-2-212761-7 ISBN 92-2-212761-7 BIT LES CONVENTIONS FONDAMENTALES DE L, OIT Programme focal de promotion de la Déclaration LES CONVENTIONS FONDAMENTALES DE L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL

Plus en détail

DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires

DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires DGE-5254-VF (14-03) Se porter candidat aux élections scolaires Se porter candidat aux élections scolaires Élection générale Ce document

Plus en détail

http://www.presidence.dj/datasite/jo/2006/loi133an05.php

http://www.presidence.dj/datasite/jo/2006/loi133an05.php Page 1 of 30 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI Loi n 133/AN/05/5ème L portant Code du Travail. L'ASSEMBLÉE NATIONALE A ADOPTÉ LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE PROMULGUE LA LOI DONT LA TENEUR SUIT

Plus en détail

Convention de Vienne sur la représentation des Etats dans leurs relations avec les organisations internationales de caractère universel

Convention de Vienne sur la représentation des Etats dans leurs relations avec les organisations internationales de caractère universel Convention de Vienne sur la représentation des Etats dans leurs relations avec les organisations internationales de caractère universel 1975 Faite à Vienne le 14 mars 1975. Non encore en vigueur. Voir

Plus en détail

LES AGENTS NON TITULAIRES DE DROIT PUBLIC LE RECRUTEMENT LOI DÉCRET

LES AGENTS NON TITULAIRES DE DROIT PUBLIC LE RECRUTEMENT LOI DÉCRET LES AGENTS NON TITULAIRES DE DROIT PUBLIC DÉCRET LE RECRUTEMENT OI N 83-634 DU 13 OI N 84-53 DU 26 ÉCRET N 88-145 DU 15 13 JUILLET 1983 MODIFIÉE 26 JANVIER 1984 MODIFIÉE 15 FÉVRIER 1988 MODIFIÉ 1988 Un

Plus en détail

CONVENTION ET REGLEMENTS DU CIRDI

CONVENTION ET REGLEMENTS DU CIRDI CONVENTION ET REGLEMENTS DU CIRDI Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements 1818 H Street, N.W. Washington, D.C. 20433, E.U.A. CIRDI/15 Avril 2006. Interdit à la

Plus en détail

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Service des ressources humaines et affaires juridiques 20 octobre 2014 TABLE DES MATIÈRES Contenu Introduction 1 Les dispositions

Plus en détail

Règlement d INTERPOL sur le traitement des données

Règlement d INTERPOL sur le traitement des données BUREAU DES AFFAIRES JURIDIQUES Règlement d INTERPOL sur le traitement des données [III/IRPD/GA/2011(2014)] REFERENCES 51 ème session de l Assemblée générale, résolution AGN/51/RES/1, portant adoption du

Plus en détail

Charte de Prévention des Harcèlements au travail

Charte de Prévention des Harcèlements au travail Charte de Prévention des Harcèlements au travail CHARTE DE PRÉVENTION DES HARCÈLEMENTS AU TRAVAIL Sommaire 01 02 03 04 05 06 Annexe Préambule p.03 Principes de prévention p.04 Champ d application p.04

Plus en détail

Statuts de la FIFA Édition : juillet 2013

Statuts de la FIFA Édition : juillet 2013 Statuts de la FIFA Édition : juillet 2013 Fédération Internationale de Football Association Président : Secrétaire Général : Adresse : Joseph S. Blatter Jérôme Valcke FIFA FIFA-Strasse 20 Boîte postale

Plus en détail

Règlement de la Cour

Règlement de la Cour Règlement de la Cour 1 er juillet 2014 Greffe de la Cour Strasbourg Instructions pratiques amendées le 29 septembre 2014 Note du greffe Cette nouvelle édition du règlement de la Cour intègre les amendements

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie. Loi N 2004-017 portant code du travail

République Islamique de Mauritanie. Loi N 2004-017 portant code du travail République Islamique de Mauritanie Honneur-Fraternité-Justice Loi N 2004-017 portant code du travail L Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté; Le Président de la République promulgue la loi dont la

Plus en détail

DROITS, POUVOIRS RESPONSABILITÉS DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS. On aurait intérêt à les connaître! LES

DROITS, POUVOIRS RESPONSABILITÉS DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS. On aurait intérêt à les connaître! LES LES DROITS, POUVOIRS ET RESPONSABILITÉS DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS On aurait intérêt à les connaître! PRÉSENTATION LES DROITS, POUVOIRS ET RESPONSABILITÉS DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS La profession

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

Rédaction Corporation des officiers municipaux en bâtiment et en environnement du Québec (COMBEQ)

Rédaction Corporation des officiers municipaux en bâtiment et en environnement du Québec (COMBEQ) I N S P E C T E U R M U N I C I P A L : U N R Ô L E D E P R E M I E R P L A N La présente publication est une réalisation conjointe de la Corporation des officiers municipaux en bâtiment et en environnement

Plus en détail

CONSEIL de DISCIPLINE

CONSEIL de DISCIPLINE CONSEIL de DISCIPLINE Document d aide Version mise à jour novembre 09 Questions / réponses Dossier réalisé par le PVS à partir : des textes officiels et des documents des académies de Caen, Dijon et Versailles.

Plus en détail

Accord négocié régissant les relations entre la Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies. Préambule

Accord négocié régissant les relations entre la Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies. Préambule Accord négocié régissant les relations entre la Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies Préambule La Cour pénale internationale et l Organisation des Nations Unies, Ayant à l esprit

Plus en détail

5. Règlement de procédure et de preuve *+

5. Règlement de procédure et de preuve *+ 5. Règlement de procédure et de preuve *+ Table des matières Règle Chapitre 1. Dispositions générales 1. Emploi des termes... 2. Textes faisant foi... 3. Amendements... Chapitre 2. Composition et administration

Plus en détail