Noël des enfants qui n'ont plus de maisons

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Noël des enfants qui n'ont plus de maisons"

Transcription

1 Chur SS Piano CLAUDE DEBUSSY Noël des enants qui n'ont lus de maisons (1915) Charton Mathias 2014 Publication Usage Pédagogique maitrisedeseinemaritimecom Yvetot France

2 2 Note de rogramme : Le Noël des enants qui n'ont lus de maisons est une chanson de Claude Debussy comosée en décembre 1915 our voix et iano Le comositeur est également l'auteur du texte Cette uvre relète le sentiment de colère qui anime le eule rançais contre les allemands deuis le début de la remière guerre mondiale A cause du conlit et our éviter les combats, Claude Debussy avait été obligé de déménager sa amille lusieurs rerises Alors attteint d'un cancer, ces nombreux délacements et les soins dont il a besoin endettent Debussy considérablement C'est une ériode où il comose très eu Cette ièce atriotique est la dernière chanson qu'il comosera Dans ce Noël des enants qui n'ont lus de maisons, la luxurience et la diiculté de la artie de iano tranche avec l'aarente simlicité de la mélodie Le comositeur : Le texte : Claude Debussy est un comositeur rançais, né le 22 août 1862 SaintGermainenLaye et mort le 25 mars 1918 Paris En osant en 1894 avec Prélude l'arèsmidi d'un aune le remier jalon de la musique moderne, Debussy lace d'emblée son uvre sous le sceau de l'avantgarde musicale Il est brièvement agnérien en 1889, uis anticonormiste le reste de sa vie, en rejetant tous les académismes esthétiques Avec La Mer, il renouvelle la orme symhonique ; avec eux, il inscrit la musique our ballet dans un modernisme rohétique ; avec Pelléas et Mélisande, l'oéra rançais sort des ornières de la tradition du drame lyrique, tandis qu'il conère la musique de chambre, avec son quatuor cordes et son trio, des accents imressionnistes insirés Avec une uvre modeste en nombre, mais décisive dans l'histoire de la musique, Claude Debussy laisse l'image d'un créateur original et roond d'une musique où soule le vent de la liberté Nous n'avons lus de maisons! Les ennemis ont tout ris, usqu' notre etit lit! Ils ont brûlé l'école et notre maître aussi Ils ont brûlé l'église et monsieur ésuschrist! Et le vieux auvre qui n'a as u s'en aller! Nous n'avons lus de maisons! Les ennemis ont tout ris, usqu' notre etit lit! Bien sûr! aa est la guerre, Pauvre maman est morte Avant d'avoir vu tout ça Qu'estce que l'on va aire Noël! etit Noël! n'allez as chez eux, N'allez lus jamais chez eux, Punissezles! Vengez les enants de France! Les etits Belges, les etits Serbes, Et les etits Polonais aussi! Si nous en oublions, ardonneznous Noël! Noël! surtout, as de joujoux, Tâchez de nous redonner le ain quotidien Nous n'avons lus de maisons! Les ennemis ont tout ris, usqu' notre etit lit! Ils ont brûlé l'école et notre maître aussi Ils ont brûlé l'église et monsieur ésuschrist! Et le vieux auvre qui n'a as u s'en aller! Noël! écouteznous, nous n'avons lus de etits sabots: Mais donnez la victoire aux enants de France!

3 Soranos I Noël des enants qui n'ont lus de maisons Allegro q = 144 (1915) Paroles et Musique de CLAUDE DEBUSSY ( ) 4 j j j j j j 3 Soranos II Nous 4 n'avons lus de mai Piano Allegro q = léger et rythmé 4 4 Ó j j sons! Les en ne mis ont tout j j j oh! l! oh! l, l! # j n 7 > j j Ó ris, tout ris, jus qu' no tre e tit lit! > j j j j j j tout ris, jus qu' no tre e tit lit! Ó Ó Coyright Charton Mathias 2014 maitrisedeseinemaritimecom Yvetot France

4 4 10 oco cresc j j j # j j j j j # j j # Ils ont brû lé l'é cole et notre maître aus si Ils ont brû lé l'é j j j ## oco cresc # # # # 13 glise et monsieur é sus Christ, Et j dim # n j j j j # j j j j le vieux au vre qui n'a as u s'en al ## n n dim Ó 16 Ó ler Ó Ó oh! l! oh! b b b b b b ẇ ẇ Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons

5 19 j j j j j j Nous n'avons lus de mai sons Ó l! oh! Ó l! 5 b b j 22 > j j Les en ne mis ont tout ris, tout > j j j oh! l, l! tout ris, # j n 25 j j Ó ris, jus qu' no tre e tit lit! j j j j j j Ó jus qu' no tre e tit lit! j j j j j # # j j j j Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons

6 6 28 j j j # j j j Bien sûr! a a est la guer re Pau vre maman est iù j j j # j j j # Bien sûr! a a est la guer re Pau semre j j j j iù iù vre maman est j j j j 31 j j j j j j Ó mor te! A vant d'avoir vu tout ça mor te! b b b j j j j b b iù b b b 34 b Qu'est c'que l'on va ai re No Ó Qu'est c'que l'on va ai re No m m oco marcato ël! m Ó n n # # b n n b # n Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons n j j j j # # b b b b

7 37 b e b tit No ël! n'al lez as chez eux, 7 b j j j Ó ël! e tit No ël! b b b b b b b b b b > b b 39 n > 3 b > b n'allez lus jamais chez eux, Punissez les! 3 b > b b j j > n'allez lus ja mais b chez eux, Punissez les! b b b dim b b b b > b j Ó b 42 m b Ven m b Ven b b j b gez les en ants de Fran ce! b b j b b gez les en ants de Fran ce! b b b m b b b b Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons

8 8 44 Poco animato > j j j b Les Poco animato e tits Bel ges, et les etis Po lonais aus b Les > j j j b b e tits Ser bes, et les b b > > > b b b b b b b b b b b b b b b j b b b j b b j b b b Ó b j j 47 si! e Semre animato cresc b Ó b b Si nous en ou bli ons, b j j j j b j Ó b tits Po lo nais aus si! Si nous en Semre animato b b b b > cresc b b b b b b j b b b 49 b ar b donnez nous No ël! No ël! b b b ou bli ons ar donnez nous No ël! No ël! b b b bb b b b b b b b bb bb b bb b b Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons b b b

9 52 e molto dim b sur tout, as de joux joux, Tâ bb j bb j bb j bb j e molto dim b j b j j j b j Meno mosso b Meno mosso b b b b chez de b b b b b b b 9 55 b b b b b b nous re don ner le ain quo ti dien Pour b b ẇ b b b b j j j j j Pour j j j j les e tits les e tits Bel ges b b b b b b b b b 58 b j j j j j b j Ó Bel ges our les e tits Ser bes, iù b j j j j j b j j j j n j j j j our les e tits Ser bes, our les e tits Po lo nais aus iù smorzando b b b Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons

10 10 60 Temo Primo j j j j n j j Nous n'a vons lus de mai sons! j Ó j j j si! oh! Temo Primo l! oh! l, l! # j Ó 63 > j j j j Les en ne mis ont tout ris, tout ris, jusqu' no tre e tit > j j j j j j tout ris, jusqu' no tre e tit j n 66 Ó lit! j j j # j j j j j # j j Ils ont brû lé l'é cole et no tre maître aus si lit! Ó j j # # # # Ó Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons

11 69 oco cresc # # n Ils ont brû lé l'é glise et monsieur é sus Christ, Et le vieux dim 11 j j ## ## n n oco cresc dim Ó 72 j j j j # j j j j auvre qui n'a as u s'en al ler! Rallentendo Rallentendo 75 murmurando j j j j j j j j j No ël! é coutez nous, nous n'avons lus de e Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons

12 12 78 j j j tits sa bots : Mais Temo Primo cresc j j don nez la vic Temo Primo 80 j j toire aux en ants de Fran ce! cresc j j Mais don nez la vic cresc molto 82 # # Ó aux enants de Fran toire aux enants de Fran j j Ó Claude Debussy : Noël des enants qui n'ont lus de maisons ce! ce! ^ # # Ó # ## ^ Ó

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

Exprimer Verdun : Comment la Grande Guerre a-t-elle influencé les arts?

Exprimer Verdun : Comment la Grande Guerre a-t-elle influencé les arts? Classe de troisième Exprimer Verdun : Comment la Grande Guerre a-t-elle influencé les arts? Décor de Parade par Pablo Picasso autour de Parade d Eric Satie, Jean Cocteau et Pablo Picasso (1917) Au front

Plus en détail

Vers une cui si ne améliorée. Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso

Vers une cui si ne améliorée. Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso Vers une cui si ne améliorée Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso Vers une cui sine améliorée Memorandum 1 Pu bli ca tion of

Plus en détail

GRAND-MESSE B.FECTEAU / G. VIGNEAULT ACQ511

GRAND-MESSE B.FECTEAU / G. VIGNEAULT ACQ511 ACQ511 GRANDMESSE FECTEAU / G. VIGNEAULT Copyright 2011 Alliance des Chorales du Québec 4545, avenue PierredeCoubertin, C.P.1000, succ. M, Montréal, PQ, H1V 3R2 Tous droits réservés. Toute photocopie ou

Plus en détail

CES GENS QUI ONT PEUR

CES GENS QUI ONT PEUR Elaine N. Aron CES GENS QUI ONT PEUR D AVOIR PEUR Mieux comprendre l hypersensibilité Table des matières Introduction...7 Êtes-vous hyper sen si ble? Ques tion naire...17 1. Qu est-ce qu un hyper sen

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR. «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 05: «Une seule piqûre peut en sauver neuf» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Les q u a t r e s accords Toltèques

Les q u a t r e s accords Toltèques Les q u a t r e s accords Toltèques La voie de la liberté personnelle par Don Miguel RUIZ Au Cercle de Feu ; à ceux qui nous ont précédé, à ceux qui sont présents, et à ceux qui doivent encore venir. P

Plus en détail

QUEL TARTUFFE! d Adrienne Zitt

QUEL TARTUFFE! d Adrienne Zitt QUEL TARTUFFE! d Adrienne Zitt FICHES DE TRAVAIL réalisées par Mag. Friederike Scharf SOMMAIRE: I.) Questionnaire, p.2 II.) Exercices de compréhension écrite, p.5 1. Biographie de Molière/ Molière et son

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» AUTEUR : Chrispin Mwakideu LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste des personnages

Plus en détail

Rédaction et recherche iconographique Pierre Lepage Direction de l éducation et de la coopération

Rédaction et recherche iconographique Pierre Lepage Direction de l éducation et de la coopération Rédaction et recherche iconographique Pierre Lepage Direction de l éducation et de la coopération Supervision Maryse Alcindor, directrice Direction de l éducation et de la coopération Collaboration Coordination

Plus en détail

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains»

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains» Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée Episode 06 «Se laver les mains» Auteur: Njoki C. Muhoho Conseiller médical Dr Ng ethe Muhoho Rédaction Maja Braun Scènes Personnages 1 1. SAM 2. CHEMU

Plus en détail

DES PAS DANS MON CIEL BLEU, de Nadine BRUN-COSME

DES PAS DANS MON CIEL BLEU, de Nadine BRUN-COSME DES PAS DANS MON CIEL BLEU, de Nadine BRUN-COSME Des pas dans mon ciel bleu (texte 1) Ça a commencé un soir, à l'heure où mon père rentre du travail. À ce moment j'entends d'abord la porte qui s'ouvre,

Plus en détail

Chansons de Tranchées. Par des. Poilus du 137 e SOMMAIRE :

Chansons de Tranchées. Par des. Poilus du 137 e SOMMAIRE : Chansons de Tranchées Par des Poilus du 137 e 1915 1916 Tiré du livre Le 137 e pendant la Guerre 1914-1918 Par un soldat 1936 IMPRIMERIE MODERNE FONTENAY-LE-COMTE VENDÉE SOMMAIRE : - Faites passer si ça

Plus en détail

Georges Perec - L'homme qui dort

Georges Perec - L'homme qui dort Georges Perec - L'homme qui dort Dès que tu fermes les yeux, l'aventure du sommeil commence. Dans la pénombre de ta chambre, ta mémoire se souvient mille fois De choses aussi indifférentes les unes que

Plus en détail

Ne Criez pas au Loup!

Ne Criez pas au Loup! Ne Criez pas au Loup! L u p u s in fabula RAFFAELE SARGENTI f i c h e p é d a g o g i q u e en français durée: 1h15 Quand le chef d orchestre se tourne vers la salle... Nos opéras participatifs ont été

Plus en détail

NE MONTEZ PAS LA COURROIE À LA MAIN

NE MONTEZ PAS LA COURROIE À LA MAIN NE MONTEZ PAS LA COURROIE À LA MAIN de Laurence Sendrowicz Personnages : Fleur l auteur, jeune femme Florence la cinquantaine, mariée à Fred le mécanicien La Mère de Fleur La Veuve La Mauvaise Conscience

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Une culture littéraire à l école Maîtrise de la langue Littérature à l école Mars 2008

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Une culture littéraire à l école Maîtrise de la langue Littérature à l école Mars 2008 eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Maîtrise de la langue Une culture littéraire à l école Littérature à l école Ressources pour le cycle 3 Mars 2008 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/ecole

Plus en détail

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 04: «Si les symptômes persistent...» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

DON GIOVANNI. Dossier Pédagogique

DON GIOVANNI. Dossier Pédagogique DON GIOVANNI Dossier Pédagogique 2013/2014 SOMMAIRE 4 _ Le compositeur 6- Mozart à l Opéra de Massy 7 _ En savoir plus 17 _ La musique 22- Quelques paroles 23_ L argument 25- La production 26 _ En savoir

Plus en détail

QU ARRIVE-T-IL APRES LA MORT? 1997, 1999, 2000, 2001 Église de Dieu Unie, association internationale Tous droits reservés

QU ARRIVE-T-IL APRES LA MORT? 1997, 1999, 2000, 2001 Église de Dieu Unie, association internationale Tous droits reservés QU ARRIVE-T-IL APRES LA MORT? 1997, 1999, 2000, 2001 Église de Dieu Unie, association internationale Tous droits reservés Imprimée aux États-Unis d Amérique Toutes les références bibliques dans cette brochure

Plus en détail

LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu un jeu» ÉPISODE HUIT : «Pour être le meilleur, il faut être au sommet de sa forme»

LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu un jeu» ÉPISODE HUIT : «Pour être le meilleur, il faut être au sommet de sa forme» LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu un jeu» ÉPISODE HUIT : «Pour être le meilleur, il faut être au sommet de sa forme» AUTEUR: Chrispin Mwakideu ÉDITION : Ludger Schadomsky, Maja Braun

Plus en détail