Expérience d implémentation d ASM avec CRS sur un environnement AIX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expérience d implémentation d ASM avec CRS sur un environnement AIX"

Transcription

1 Expérience d implémentation d ASM avec CRS sur un environnement AIX COMMON Romandie 27 mai 2009 Marian Agape (Givaudan), Marie-Lorraine Bontron (IBM)

2 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 2 ASM/CRM implementation under AIX OS

3 Infrastructure UNIX Provider R R DataCenter 1 DataCenter 2 CISCO 6500 CISCO 6500 DS8300 Magstar 3594 DS8100 Test 13 Kilometers CISCO MDS 9509 pseries P690 power5 P590 SAP CISCO MDS 9509 power5 P570 power5 p595 CISCO 6500 CISCO MDS 9509 Multiplexe r ADVA CISCO MDS 9509 Multiplexe r ADVA power5 p590 SAP CISCO 6500 Same VLAN ASM/CRM implementation under AIX OS Magstar 3594 pseries P690 ESS 3 DS8300 power5 p595 power5 p570

4 Infrastructure pour Oracle Manual Manual PROD D prodname D prodname R 27 Rprod1 27 GB GB 1.2 CPU 26 GB 1.2 CPU 350 GB 1.2 data CPU 350 GB data 350 GB data TEST devname devname 10 test1 GB 10 GB CPU GB 1.6 CPU 350 GB 0.4 data CPU 350 GB data 200 GB data DEV devname devname 6 devname GB 6 GB dev1 1.2 CPU CPU 14 GB GB 250 GB GB 1.6 data CPU data CPU GB GB data data VIOS VIOS LPARs Oracle Instances (10g) RAM ( GB ) CPU (EC) DISK ( TB ) DRP PROD (M) Manual TEST No DEV No Total ASM/CRM implementation under AIX OS

5 Terminologie LPAR: Logical Partition (AIX OS, node) DLPAR: Dynamic LPAR VIOS: Virtual I/O Server CPUs: Virtual Processor, Entitled Capacity ASM: Automated Storage Management ( Oracle ) CRS: Oracle Clusterware ( Oracle ) FRA: Flash Recovery Area ( Oracle ) LVM: Logical Volume Manager ( AIX, IBM) 5 ASM/CRM implementation under AIX OS

6 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 6 ASM/CRM implementation under AIX OS

7 Pourquoi ASM? Premier tests d ASM en 2005, pour résoudre un problème de performance. Abandon de la solution: ASM semblait très orienté «RAC». «Lesson learned» amélioration des perfs sans tuning dans ASM administration simple (interface grid control) 7 ASM/CRM implementation under AIX OS

8 Pourquoi ASM? Début 2008, nouvelle évaluation de ASM Suivi du training organisé par COMMON ASM permettrait de répondre à plusieurs problématiques "Backup Online» difficile à implémenter dans l environnement actuel Modèle d architecture avec 2 filesystems par DB peu adapté à l évolution rapide du nombre de bases oracle Difficulté à maintenir les miroirs LVM «cross-site» Demande de disponibilité accrue au niveau des bases 8 ASM/CRM implementation under AIX OS

9 Pourquoi ASM? Concept de cluster permet la consolidation des DBs sur un nombre réduit de LPARs. Consolidation de l espace disque => gain substantiel espéré. Augmentation de la disponibilité apportée par CRS Licence incluse dans Oracle Enterprise. 9 ASM/CRM implementation under AIX OS

10 Support de la virtualisation sur p5 Power Hypervisor LPAR 1 VIO Server 1 VSCSI VSCSI LPAR 2 MPIO failover hdisk MPIO hdisk hdisk HBA1 HBA2 Oracle Node 1 ASM Votin OCR AIX, Oracle Clusterware, ASM and RAC softwares are supported on virtual disks Supported With ASM 10g AIX /oracle/crs /oracle/asm /oracle/rdbms Storage VIO Server 2 MPIO HBA1 HBA2 For OCR and Voting disks : Use of virtual disks supported OCR Disks Voting Disks VSCSI Virtual HBA Adapters HBA Physical HBA Adapters Data access thru virtual disks using ASM supported ASM Disks 10 ASM/CRM implementation under AIX OS

11 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 11 ASM/CRM implementation under AIX OS

12 Validation technique: Objectifs Vérifier que la solution basée sur ASM/CRS soit équivalente voire meilleure en terme de Disponibilité Performance Tester le comportement du miroir ASM avec 100km de distance Valider que la migration des données soit possible sur 1 week-end 12 ASM/CRM implementation under AIX OS

13 Validation technique: environnement de test LVM Setup ASM Setup prodname1 27 GB 1.2 CPU 350 GB data devname1 10 GB 1.6 CPU 350 GB data devname2 6 GB 1.2 CPU 250 GB data devname3 8 GB 1 CPU 400 GB data prodname2 6 GB 2 CPU 300 GB data VIO DS8300 4Gbps SAN switch 4Gbps Tape devnode1 20 GB 1.4 CPU 400 GB data ASM / CRS devnode2 20 GB 1.4 CPU 400 GB data ASM / CRS VIO DS8300 4Gbps SAN switch 4Gbps Tape DS8300 DS ASM/CRM implementation under AIX OS

14 Validation technique: test de disponibilité AIX VG on Same LPAR devnode1 20 GB 1.4 CPU 400GB ORA data ASM instance VIOS O V LUN LUN LUN LUN devnode2 20 GB 1.4 CPU 400GB ORA data ASM instance O V VIOS Impact sur DBs Perte data LVM : : : Non Non N/A (Impossible d ecrire sur disk) V DESCRIPTION RESULTAT Un disque utilisé par ASM est accidentellement configuré - Sur la LPAR, tentative d ajout dans un volume group - Sur la LPAR, tentative d écriture d un pvid sur le disque Si ASM est en fonctionnement Impossible de configurer le disque ASM (msg d erreur d AIX) 14 ASM/CRM implementation under AIX OS

15 Validation technique: test de disponibilité devnode1 20 GB 1.4 CPU 400GB ORA data ASM instance VIOS O V LUN LUN V devnode2 20 GB 1.4 CPU 400GB ORA data O V VIOS ASM instance VIOS LPAR Impact sur DBs Perte data LVM Oui Stop des DBs Oui Restore Moins d impact Restore moins de données DESCRIPTION RESULTAT Un disque utilisé par ASM est accidentellement alloué à un autre VIOS et mappé sur une autre LPAR. Le disque est configuré dans le VIOS. Un PVID est écrit sur le disque. Les bases sont arrêtées Le disque prend le statut «UNKNOWN» dans ASM 15 ASM/CRM implementation under AIX OS

16 Validation technique: test de performance Répartition des I/O sur les disques ASM Disk Read KB/s devnode Avg. WAvg. Max. Disk Write KB/s devnode Avg. WAvg. Max. Thousands hdisk5 hdisk11 hdisk15 hdisk2 hdisk7 hdisk17 hdisk21 hdisk19 hdisk20 hdisk23 hdisk16 hdisk22 hdisk6 hdisk12 hdisk10 hdisk14 hdisk0 hdisk25 hdisk24 hdisk4 hdisk18 hdisk3 hdisk9 hdisk13 hdisk8 hdisk1 hdisk15 hdisk22 hdisk23 hdisk16 hdisk17 hdisk19 hdisk11 hdisk2 hdisk20 hdisk21 hdisk6 hdisk7 hdisk12 hdisk10 hdisk25 hdisk14 hdisk5 hdisk0 hdisk24 hdisk3 hdisk9 hdisk13 hdisk4 hdisk8 hdisk1 hdisk18 LVM Disk Read kb/s devname1 / LVM Avg. WAvg. Max. Disk Write kb/s devname1 / LVM Avg. WAvg. Max. Thousands Thousands hdisk4 hdisk10 hdisk1 hdisk11 hdisk8 hdisk9 hdisk0 hdisk5 hdisk13 hdisk12 hdisk14 hdisk15 hdisk6 hdisk3 hdisk2 hdisk7 hdisk4 hdisk1 hdisk0 hdisk3 hdisk5 hdisk13 hdisk7 hdisk2 hdisk8 hdisk6 hdisk9 hdisk15 hdisk12 hdisk14 hdisk10 hdisk11 16 ASM/CRM implementation under AIX OS

17 Test de performance à distance DESCRIPTION Record time to establish different distance RESULTS ASM gives good performance Priority can be changed ( from 1 to 11) The response time for any operation stays, as same as when it s locally mirrored. LVM ASM result Average Result Average 70 km 255 GB in 1h GBp/min 529 GB in 2h40 Priority GBp/min 100 km 185 GB in 1h GBp/min 514 GB in 52m Priority GBp/min 17

18 Validation technique: résumé des tests ASM/CRS versus LVM Mirror No Mirror Comments AVAILABILITY Disk failure Node down Storage down PERFORMANCE Cluster solution with automatic failover ASM: Impact on more DBs than LVM solution LVM: Less data to restore from backup ASM/CRS is better because of cluster (automatic restart) LVM: PROD: manual 4h, DEV and TEST: No DR Test and DEV: Data are lost in both cases PROD: no impact in both cases ASM better in all tests Backup/Restore km N/A km N/A MIGRATION Possible in 1 week-end per environment 18 ASM/CRM implementation under AIX OS

19 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 19 ASM/CRM implementation under AIX OS

20 Architecture pour ASM / CRS Cluster à 2 nodes Simple à maintenir 2 sites, 2 baies, 2 p595 2 clusters pour les environnements de DEV et PROD Environ 50 bases par cluster Limitation du temps de bascule (relocation de 25 bases ~ 15 min) Diminution de l impact en cas de problème (moins de DBs à restaurer) Au moment de la décision : Max 64 DBs par node ASM (problème résolu depuis) Fonctionnement Actif / Actif Environ la moitié des bases par node Pas de failback automatique Utilisation du DLPAR pour ajouter MEM et CPU 20 ASM/CRM implementation under AIX OS

21 Architecture pour ASM / CRS ASM Miroir ASM pour la PROD (sur 2 DSs / 2 sites) Disk Group séparés pour datafile et archivelog Volume Group spécifique à ASM dans les DS8000 (TAG) CRS OCR en Miroir 3 x voting disks Support des applications hors Oracle - 1 VG qui bascule entre les 2 nodes (varyon sur 1 seul node) 2 resource groups dépendants - deps: VG partagé, filesystems, ASM, Ressources DLPAR - resgrp: Oracle DBs et applications 21 ASM/CRM implementation under AIX OS

22 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 22 ASM/CRM implementation under AIX OS

23 Installation du cluster / OS et binaires management public node1 node2 interconnect R S B 2 GB 0.2 CPU 2 GB 0.2 CPU R S B VIOS VIOS 23 ASM/CRM implementation under AIX OS

24 Installation du cluster / Préparation des disques Correspondance hdisk oracle device Dans /dev/oracle Convention de nommage des devices typ_<nom du DS>_LUN ex: asm_shd_ car: type de device oracle (asm, ocr ou vot) - 4 car: nom du DS8k - 4 car: numéro de LUN dans le DS8k Script pour créer les devices oracle prepare_oracle_disk.pl --ds 75P lun type asm --name asm_shd_ ASM/CRM implementation under AIX OS

25 Installation du cluster / Configuration des disques -s VOL_GROUP -s ORA_DEVICE DISK TYPE STORAGE LUN_ID SIZE PVID VOL_GROUP ORA_DEVICE hdisk17 VSCSI 75P c56c1cbdcf0cd9 hdisk14 VSCSI 75P asm_shd_0029 hdisk4 VSCSI 75P asm_shd_0129 hdisk16 VSCSI 75P asm_shd_0229 hdisk6 VSCSI 75P asm_shd_0329 hdisk22 VSCSI 75P A asm_shd_042a hdisk1 VSCSI 75P B asm_shd_042b hdisk20 VSCSI 75P A asm_shd_052a hdisk2 VSCSI 75P B asm_shd_052b hdisk21 VSCSI 75P B asm_shd_062b hdisk19 VSCSI 75P B asm_shd_072b hdisk13 VSCSI 75P asm_shd_1029 hdisk3 VSCSI 75P asm_shd_1129 hdisk18 VSCSI 75P A 1.00 ocr_shd_080a hdisk8 VSCSI 75P A 1.00 ocr_shd_090a hdisk7 VSCSI 75P vot_shd_0508 hdisk15 VSCSI 75P vot_shd_0609 hdisk10 VSCSI 75P A 1.00 vot_shd_070a hdisk11 VSCSI 75P B c56c1cbdcc8742 binvg hdisk12 VSCSI 75P B c56c1cbdd195e9 binvg hdisk5 VSCSI 75P E c56c1cd54d4535 datavg_n1 hdisk0 VSCSI 75P F c56c1cbdd7f988 datavg_n2 hdisk9 VSCSI 75P B c56c1cbd rootvg hdisk23 VSCSI 75P c56c1c356229a8 swapvg 25 ASM/CRM implementation under AIX OS

26 Installation du cluster / Configuration des disques management public node1 node2 interconnect R S B 2 GB 0.2 CPU 2 GB 0.2 CPU R S B VIOS V VIOS O LUN V LUN V O 26 ASM/CRM implementation under AIX OS

27 Installation de ASM et CRS / tips and tricks Modification du script racgvip En AIX 6.1: netstat i retourne 1 colonne de plus DLPAR: pour éviter le reboot en cas de retrait de mémoire. Modifier init.cssd - OPROCD_DEFAULT_TIMEOUT=3000 (default 1000) - OPROCD_DEFAULT_MARGIN=1500 (default 500) Problème avec aixpert en mode «médium» Impossibilité de créer l instance ASM Penser à rebooter le serveur après la configuration réseau avant l install de CRS suivre le cookbook!!! 27 ASM/CRM implementation under AIX OS

28 Configuration CRS - ressources nodeaps - ressources créées à l'installation du clusterware vip ons gsd asm pas de spfile asm_diskgroups à modifier manuellement lsnr utilisé juste pour se connecter à ASM avec TOAD 28 ASM/CRM implementation under AIX OS

29 Configuration des ressources spécifiques vip - c'est l adresse IP virtuelle pour toutes les bases de données création d une vip applicative pour ne pas utiliser celle créée à l'installation du clusterware deps - trois fonctionnalités dlpar gérer la mémoire et le CPU asm vérifier si ASM tourne lvm gérer le volume group qui bascule resgrp - gère toutes les bases de données et applications bases de données grid agent autres applications qui doivent basculer 29 ASM/CRM implementation under AIX OS

30 Vérification des ressources: crsstat :/usr/local/scripts/oracle$ home cr ### Environment variables set for ORACLE_HOME /oracrs/home/crs11g :/logs/perllogs$ crsstat CATEGORY RESOURCE_NAME TARGET STATE GIVAUDAN giv.devnode1.deps ONLINE ONLINE on devnode1 giv.devnode1.resgrp ONLINE ONLINE on devnode1 giv.devnode1.vip ONLINE ONLINE on devnode1 giv.devnode2.deps ONLINE ONLINE on devnode2 giv.devnode2.resgrp ONLINE ONLINE on devnode2 giv.devnode2.vip ONLINE ONLINE on devnode2 ORACLE ora.devnode1.asm1.asm ONLINE ONLINE on devnode1 ora.devnode1.cl_listener_devnode1.lsnr ONLINE ONLINE on devnode1 ora.devnode2.asm2.asm ONLINE ONLINE on devnode2 ora.devnode2.cl_listener_devnode2.lsnr ONLINE ONLINE on devnode2 CLUSTERWARE ora.devnode1.gsd ONLINE ONLINE on devnode1 ora.devnode1.ons ONLINE ONLINE on devnode1 ora.devnode1.vip ONLINE ONLINE on devnode1 ora.devnode2.gsd ONLINE ONLINE on devnode2 ora.devnode2.ons ONLINE ONLINE on devnode2 ora.devnode2.vip ONLINE ONLINE on devnode2 30 ASM/CRM implementation under AIX OS

31 Démarrage du cluster management public resg DB DBDBDB node1 node2 DB DBDBDB resg deps VG1 ASM1 interconnect ASM2 VG2 deps VIP R S B 202 GB CPU 202 GB GB CPU R S B VIP VIOS V VIOS O LUN V LUN V O 31 ASM/CRM implementation under AIX OS

32 Fonctionnement en cas de crash d un node resg node1 node2 resg deps VIP DB DBDBDB VG1 ASM1 20 GB 1.4 CPU DB DBDBDB ASM2 VG2 DB DBDBDB 20 GB 38 GB 1.4 CPU 2.8 CPU deps VIP VIOS V VIOS O LUN V LUN V O 32 ASM/CRM implementation under AIX OS

33 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 33 ASM/CRM implementation under AIX OS

34 Méthode de migration Création du cluster / Configuration ASM et CRS Validation et tests de bascules Test de coupure de l interconnect Backup / Restore avec RMAN Création d alias DNS sur les anciens noms de machines Démarrage des bases sur les LPARs du cluster 34 ASM/CRM implementation under AIX OS

35 Migration de l environnement de DEV VIOS devname devname 6 devname GB 6 devname1 GB 1.2 CPU CPU 14 GB GB GB 1.2 GB 1.2 data CPU 250 GB data CPU 250 GB data data LUN VIOS LUN devnode3 devnode4 Cluster DEV 2 16 GB 12 GB 1.6 CPU 1.4 CPU 500GB devnode1 data 500GB devnode2 Cluster DEV 1 data ASM / CRS 20 GB ASM / CRS 20 GB 1.4 CPU 1.4 CPU LUN VIOS V 400GB data VIOS 400GB LUN data ASM / CRS ASM / CRS LUN V LUN LUN VIOS O VIOS LUN O V O DNS O V devname1 = devnode4 devname2 = devnode1 V V devname6 = devnode1 Environnement de DEV migré avec succés le 11 mai ASM/CRM implementation under AIX OS

36 Modification après migration ORACLE BACKUP AVAILABILITY DRP DEV - LVM 77 DBs 7 LPARs Oracle 10gR2 Oracle Binary on JFS2 Oracle Data/Redo on JFS2 Daily export on FS Weekly Full Cold Backup No mirror No DEV - ASM 2 clusters 77 DBs 4 LPARs Oracle 10gR2, ASM/CRS 11g Oracle Binary on JFS2 Oracle Data/Redo on ASM Archive log on ASM Daily online Backup No export No mirror Yes, Automatic (does not protect from DS8000 failure) Env CPU MEM GB DBs LVM DEV ASM DEV ASM/CRM implementation under AIX OS

37 Consolidation : ressources CPU 37 ASM/CRM implementation under AIX OS

38 Consolidation : ressources CPU 38 ASM/CRM implementation under AIX OS

39 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 39 ASM/CRM implementation under AIX OS

40 Changement et amélioration Disponibilité Fonctionnalité de cluster, redémarrage automatique des DBs - En DEV et TEST également - En cas de maintenance ou de panne «RAC ready» Consolidation Meilleure utilisation de l espace disque - Pas d espace tampon au niveau VG, FS and datafiles - DEV : 1.2 TB au lieu de 2 TB (850GB dans ASM) Backup Uniformisation de la méthode de backup (RMAN) Archivelog pour toutes les bases 40 ASM/CRM implementation under AIX OS

41 Changement et amélioration Management Solution évolutive pour besoins futurs - Création de nouvelles DBs facilitée Ajout d espace disque simplifié - Necéssité d ajouter le nouveau disque seulement dans ASM Tuning simplifié - optimisation automatique par ASM Pas de gestion de filesystems - Réduction du travail des admins systèmes - Simplification du mirroring Réduction du nombre de serveurs Oracle - Limitation du travail pour les DBAs 41 ASM/CRM implementation under AIX OS

42 Inconvénients Charge de travail non négligeable pour la transformation La documentation est trop liée à RAC Surtout dans metalink Amélioration perceptible dans la doc 11g ASM: Impossible de changer le mode de redondance d un disk dynamiquement ASM: asmcmd (command line) n est pas toujours fiable CRS: Les logs de CRS sont confus et peu documentés Rend le troubleshooting difficile et long CRS: Impossible de capturer l output des scripts de gestion des ressources 42 ASM/CRM implementation under AIX OS

43 Agenda Infrastructure UNIX Pourquoi ASM et CRS Validation technique Choix de l architecture Configuration du cluster Migration par environnement Avantages et inconvénients Conclusion 43 ASM/CRM implementation under AIX OS

44 Conclusion Changement technologique important sans impact pour les utilisateurs Projet à l initiative des DBAs et Admin Systèmes réussi grâce à une collaboration étroite et une complémentarité du team répond aux préoccupations actuelles d économie ou de meilleure utilisation des ressources Suite à l expérience réussie avec l environnement de DEV, les 2 autres environnements seront migrés prochainement et pourquoi pas SAP s il supporte ASM un jour La partie CRS mérite des améliorations Les tests à Montpellier ont été très bénéfiques pour mettre en évidence des problèmes difficiles à identifier sur site pour nous conforter dans le choix de cette nouvelle technologie Merci à IBM pour la mise à disposition de l environnement de benchmark et à Oracle pour leur support technique 44

45 45 ASM/CRM implementation under AIX OS

Consolidation. Grid Infrastructure avec la 11gR2

Consolidation. Grid Infrastructure avec la 11gR2 Consolidation Grid Infrastructure avec la 11gR2 Priorités IT durant les périodes difficiles Examiner et Limiter les dépenses d investissement Devenir plus efficace pour réduire les frais d'exploitation

Plus en détail

Haute Disponibilité et Qualité de Service

Haute Disponibilité et Qualité de Service Consolidation Haute Disponibilité et Qualité de Service Charles-emmanuel Frances Consultant Vente France Grid Economics!!! HR Base de données Haute Dispo CRM ERP Middleware Examiner et Limiter les dépenses

Plus en détail

IBM eserver pseries. Octobre 2006. 2004 IBM Corporation

IBM eserver pseries. Octobre 2006. 2004 IBM Corporation Octobre 2006 Indisponibilité : Les causes Page 2 L'échelle de la disponibilité Page 3 Architecture Multi-tiers - Haute disponibilité à tous les niveaux Page 4 Single Points-of-Failure (SPOF) Page 5 Résilience

Plus en détail

Oracle Maximum Availability Architecture

Oracle Maximum Availability Architecture Oracle Maximum Availability Architecture Disponibilité des systèmes d informations Technologies et recommandations 1 Qu est-ce que Oracle Maximum Availability Architecture (MAA)? 1. Objectif : Disponibilité

Plus en détail

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE ORACLE 10g Découvrez les nouveautés Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE Le Grid Computing d Entreprise Pourquoi aujourd hui? Principes et définitions appliqués au système d information Guy Ernoul,

Plus en détail

jacques.chene@groupeadinfo.com

jacques.chene@groupeadinfo.com jacques.chene@groupeadinfo.com Au-delà de la virtualisation La puissance de plusieurs serveurs, la simplicité d un seul Toutes les applications, tous les «Clouds» Nouveau style de travail Système

Plus en détail

IBM SYSTEM p5 Virtualisation des ressources

IBM SYSTEM p5 Virtualisation des ressources IBM SYSTEM p5 Virtualisation des ressources IBM System p5 Gilles Rigitano FTSS IBM France et pays d Afrique francophone Gilles.Rigitano@fr.ibm.com Auteur: alain.lechevalier@fr.ibm.com 2006 IBM Corporation

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

Principaux concepts architecturaux pour la continuité (2 ème partie)

Principaux concepts architecturaux pour la continuité (2 ème partie) Principaux concepts architecturaux pour la continuité (2 ème partie) Version 1.0 Richard Stoecklin IT Architect rsto@ch.ibm.com Les 6 niveaux de la résilience à considérer IBM Corporation 2 Les différentes

Plus en détail

Configuration Cluster, DRS, HA, DPM et FT

Configuration Cluster, DRS, HA, DPM et FT Configuration Cluster, DRS, HA, DPM et FT 1. Activer les fonctionnalités Faites un clic droit sur votre Datacenter. Cliquez sur New Cluster. Mettez un nom puis cochez Turn On VMware HA et Turn On VMware

Plus en détail

Virtualisation et IBM i

Virtualisation et IBM i Virtualisation et IBM i COMMON, Genève le 03 mai 2011 Alain PLU - IBM France 2009 IBM Corporation Agenda Les enjeux de la virtualisation Les partitions virtuelles IBM i PowerVM et la virtualisation de

Plus en détail

Mise en oeuvre TSM 6.1

Mise en oeuvre TSM 6.1 Mise en oeuvre TSM 6.1 «Bonnes pratiques» pour la base de données TSM DB2 Powered by Qui sommes nous? Des spécialistes dans le domaine de la sauvegarde et de la protection des données 10 ans d expertise

Plus en détail

François Dessables IT Infrastructure Architect

François Dessables IT Infrastructure Architect François Dessables IT Infrastructure Architect SOMMAIRE Objectifs du projet et contexte Critères de choix et aspects ROI Architecture retenue Evolution du déploiement Les principaux bénéfices Les points

Plus en détail

Solaris pour la base de donnés Oracle

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle Solaris pour la base de donnés Oracle Alain Chéreau Oracle Solution Center Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA Parallélisme RAC Flash Cache Compilateurs

Plus en détail

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité Portrait d entreprise Protection des données (NetApp SnapManager) Continuité de service (NetApp SnapMirror) Sauvegarde et Reprise des activités

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Virtualisation & Sécurité

Virtualisation & Sécurité Virtualisation & Sécurité Comment aborder la sécurité d une architecture virtualisée? Quels sont les principaux risques liés à la virtualisation? Peut-on réutiliser l expérience du monde physique? Quelles

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer

VMware Infrastructure The New Computing Platform. Stéphane CROIX Systems Engineer VMware Infrastructure The New Computing Platform Stéphane CROIX Systems Engineer La nouvelle plateforme informatique Une seule plateforme pour résoudre les différents «challenges» de l entreprise d aujourd

Plus en détail

Virtual I/O Server (POWER6)

Virtual I/O Server (POWER6) Virtual I/O Server (POWER6) Virtual I/O Server (VIOS) VIOS : partition supplémentaire prenant en charge la mutualisation d E/S physiques Virtual IO Server 6 coeurs 10 coeurs Micro-Partitionnement IBM i

Plus en détail

Nouveautés IBM i 6.1 Partie 1

Nouveautés IBM i 6.1 Partie 1 Nouveautés IBM i 6.1 Partie 1 Journée technique STG 10 mars 2009 2008 IBM Corporation IBM i 6.1 Cryptage des disques et des sauvegardes PowerHA for i Partitions virtuelles i PowerVM SAN Systems Director

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5 Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5 Machine virtuelle Machine virtuelle Machine virtuelle VMware ESX Network Shutdown Module

Plus en détail

PSSC Solutions Testing Center

PSSC Solutions Testing Center IBM Customer Center Montpellier PSSC PSSC Solutions Testing Center L offre d IBM pour accompagner vos projets 1Q - 2009 2009 IBM Corporation Agenda IBM PSSC - Customer Center Montpellier PSSC : expertise

Plus en détail

Formation HP Administration des Baies HP Enterprise Virtual Array (EVA)

Formation HP Administration des Baies HP Enterprise Virtual Array (EVA) La Pédagogie au service de la Technologie TECHNOLOGIE Formation HP Administration des Baies HP Enterprise Virtual Array (EVA) Objectif >> A la fin de ce cours, les stagiaires seront à même d effectuer

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Programme de consolidation des Datacenters

Programme de consolidation des Datacenters Programme de consolidation des Datacenters Avril 2014 Programme de consolidation des Datacenters Situation initiale Début 2011 Situation cible 2015 Plus de 10 Datacenters Une vingtaine de salles Serveurs

Plus en détail

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud Fabienne Druis Offering leader Les services d infogérance autour du Data Center DE APPLICATIONS DES SYSTEMES D INFRASTRUCTURE Intégration en pré

Plus en détail

Webinar ORACLE LE LICENSING ORACLE Quel type de licensing choisir?

Webinar ORACLE LE LICENSING ORACLE Quel type de licensing choisir? Webinar ORACLE LE LICENSING ORACLE Quel type de licensing choisir? Maud Eon Marketing Specialist Insight Stéphane Kidjo - Architecte Avant Vente Pôle Oracle Software - Arrow ECS AGENDA : Pricing & Licensing

Plus en détail

Les DONNEES : un CAPITAL irremplaçable

Les DONNEES : un CAPITAL irremplaçable THE PREMIER SERVICE MANAGEMENT EVENT February 8-12, 2009 Las Vegas, Nevada Les DONNEES : un CAPITAL irremplaçable Jean-Michel RENAUD Tivoli Storage Sales jm_renaud@fr.ibm.com Tivoli Comes to You 24 juin

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility)

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Présentation de la solution de backup Oracle de la base de données test GBIF et déploiement de la solution en production

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation IBM System Storage Van-Bac VU Disk Brand Manager IBM Systems Les préoccupations Comment mieux gérer le stockage de données Comment protéger efficacement les données Comment maitriser le coût de l infrastructure

Plus en détail

Solutions avancées pour la protection des données et la continuité d activité

Solutions avancées pour la protection des données et la continuité d activité Solutions avancées pour la protection des données et la continuité d activité Sébastien Bajulaz Sales & Marketing Manager 10 Novembre 2011 Plan Introduction Topologie EMC RecoverPoint Fonctionnalités Intégration

Plus en détail

SAS20150324AN Spécialiste en architecture de systèmes IBM POWER /AIX & Stockage PROFIL EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

SAS20150324AN Spécialiste en architecture de systèmes IBM POWER /AIX & Stockage PROFIL EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE PROFIL sur IBM POWER, AIX et en architecture de stockage. Il possède plus de 10 ans d expérience dans l installation, le support, l architecture des systèmes POWER/AIX et le stockage IBM. Il possède de

Plus en détail

IBM System i5 Virtualisation et Consolidation

IBM System i5 Virtualisation et Consolidation IBM PSSC System IBM i Customer Center Montpellier IBM System i5 Virtualisation et Consolidation Simplification de l infrastructure Partage des ressources Réduction de la complexité et des coûts par la

Plus en détail

Migration d un Cluster Fiber Channel+SAN+Lames sous Xen vers Ethernet +iscsi+serveurs sous KVM

Migration d un Cluster Fiber Channel+SAN+Lames sous Xen vers Ethernet +iscsi+serveurs sous KVM Migration d un Cluster Fiber Channel+SAN+Lames sous Xen vers Ethernet +iscsi+serveurs sous K L'équipe du CITIC74 : info[at]citic74[dot]fr Sommaire Contexte Architecture existante Conclusion 2 Contexte

Plus en détail

VMotion ne peut fonctionner qu avec une architecture de stockage centralisé de type SAN FC, iscsi ou NAS.

VMotion ne peut fonctionner qu avec une architecture de stockage centralisé de type SAN FC, iscsi ou NAS. Migration de VM Comme nous l avons vu, la virtualisation propose des avantages considérables du fait de l encapsulation du système tout entier dans des fichiers et leur indépendance matérielle. Il va être

Plus en détail

Tier1 at the CC-IN2P3. March 2004

Tier1 at the CC-IN2P3. March 2004 Tier1 at the CC-IN2P3 March 2004 Current state at the CC-IN2P3 storage, computation, network... Architecture Cluster - +1000 processors (90% Linux Redhat 7.2) - Job submissions : BQS - Parallel computation

Plus en détail

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000.

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. : comparaison de, et avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. JF. Garcia, F. Lévigne, M. Douheret, V. Claudel 30 mars 2011 1/34 Table des Matières 1 2 3 4 5 6 7 1/34 Présentation du sujet Présentation

Plus en détail

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience Rodérick Petetin CRI INSA Rennes Virtualisation VMWare Contexte INSA Utilisateurs 1600 étudiants 450 personnels Parc serveur

Plus en détail

IPT20140807EC Intégrateur de plateformes technologiques Spécialisation AIX et Linux Cloud PROFIL

IPT20140807EC Intégrateur de plateformes technologiques Spécialisation AIX et Linux Cloud PROFIL IPT20140807EC Intégrateur de plateformes technologiques Spécialisation AIX et Linux Cloud PROFIL Administrateur AIX et Linux fort de plus de quinze (15) ans d expérience avec les systèmes d exploitation

Plus en détail

HSCS 6.4 : mieux appréhender la gestion du stockage en environnement VMware et service de fichiers HNAS Laurent Bartoletti Product Marketing Manager

HSCS 6.4 : mieux appréhender la gestion du stockage en environnement VMware et service de fichiers HNAS Laurent Bartoletti Product Marketing Manager HSCS 6.4 : mieux appréhender la gestion du stockage en environnement VMware et service de fichiers HNAS Laurent Bartoletti Product Marketing Manager Hitachi Storage Command Suite Portfolio SAN Assets &

Plus en détail

Sybase High Avalaibility

Sybase High Avalaibility Sybase High Avalaibility Mars 2006 Documentation technique # 28 Sybase High Availability Principes généraux Sybase HA et Sun Cluster 3.0 Configuration Active-Active pour Sun Cluster 3.0 Configuration Active-Passive

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA PLATE-FORME

MISE EN PLACE DE LA PLATE-FORME 1/1/01 GESTION DE CONFIGURATION MISE EN PLACE DE LA PLATE-FORME Notion d agregât L agrégat est un regroupement de plusieurs disques fonctionnels techniques et de sécurité ou espace de disques de stockage

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

VMware. Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités. Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix

VMware. Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités. Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix VMware Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités Clusters, pools de ressources, Vmotion ; DRS ; HA Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix Pourquoi Virtualiser?

Plus en détail

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience. Rodérick Petetin CRI INSA Rennes

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience. Rodérick Petetin CRI INSA Rennes La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience Rodérick Petetin CRI INSA Rennes Virtualisation VMWare Le contexte INSA Rennes Objectifs du projet Travail préparatoire Architecture

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Le Pôle ORACLE d ITS-Overlap. Platinum Partner

Le Pôle ORACLE d ITS-Overlap. Platinum Partner Le Pôle ORACLE d ITS-Overlap Platinum Partner Positionnement technologique Un positionnement sur toute l offre Oracle. Conseil et architecture Intégration et déploiement Support et maintenance Infogérance

Plus en détail

Suite VMware vcenter. VMware vsphere 4. vshield Zones VMsafe. VMotion Storage VMotion HA Fault Tolerance Data Recovery. VMware ESX VMware ESXi

Suite VMware vcenter. VMware vsphere 4. vshield Zones VMsafe. VMotion Storage VMotion HA Fault Tolerance Data Recovery. VMware ESX VMware ESXi CS VMware vsphere 4 AIDE-MÉMOIRE Qu est-ce que VMware vsphere 4? Premier système d exploitation pour le Cloud Computing, VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

IBM Tivoli Storage FlashCopy Manager 2.2 Advanced, application-aware data protection and recovery software for IBM Storage

IBM Tivoli Storage FlashCopy Manager 2.2 Advanced, application-aware data protection and recovery software for IBM Storage IBM Tivoli Storage FlashCopy Manager 2.2 Advanced, application-aware data protection and recovery software for IBM Storage Philippe Berthot TIVOLI Technical consultant Important Disclaimer THE INFORMATION

Plus en détail

OSSIR Septembre 2007. Retour d expérience sur un déploiement VMWARE à grande échelle après 18 mois d utilisation

OSSIR Septembre 2007. Retour d expérience sur un déploiement VMWARE à grande échelle après 18 mois d utilisation OSSIR Septembre 2007 Retour d expérience sur un déploiement VMWARE à grande échelle après 18 mois d utilisation PLAN Présentation de CLS Introduction Principes Principales versions de VMWARE L architecture

Plus en détail

Newsletter By The Way

Newsletter By The Way Dans cette newsletter, vous pourrez découvrir des articles techniques sur des produits qui ont particulièrement retenus notre attention, ainsi que sur certaines annonces importantes faites dernièrement..

Plus en détail

Kick Off SCC 2015. EMC l offre EXTREMIO. fmarti@fr.scc.com Philippe.rolland@emc.com. Vers de nouveaux horizons

Kick Off SCC 2015. EMC l offre EXTREMIO. fmarti@fr.scc.com Philippe.rolland@emc.com. Vers de nouveaux horizons Kick Off SCC 2015 EMC l offre EXTREMIO fmarti@fr.scc.com Philippe.rolland@emc.com Vers de nouveaux horizons Context Marché Les baies de stockages traditionnelles ont permis de consolider fortement Les

Plus en détail

Exadata Storage Server et DB Machine V2

<Insert Picture Here> Exadata Storage Server et DB Machine V2 Exadata Storage Server et DB Machine V2 Croissance de la Volumétrie des Données Volumes multipliés par 3 tous les 2 ans Evolution des volumes de données 1000 Terabytes (Données) 800

Plus en détail

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012 vsphere 5 La virtualisation avec VMware GANGNEUX F. 17/12/2012 CNFETP F. GANGNEUX technologie 1. Introduction... 3 2. Installation du contrôleur de domaine... 3 3. Installation du vcenter... 4 3.1. Installation

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

Clients et agents Symantec NetBackup 7

Clients et agents Symantec NetBackup 7 Protection complète pour les informations stratégiques de l'entreprise Présentation Symantec NetBackup propose un choix complet de clients et d'agents innovants pour vous permettre d optimiser les performances

Plus en détail

IBM Tivoli Productivity Center

IBM Tivoli Productivity Center IBM TotalStorage Open Software IBM Tivoli Productivity Center Vers une infrastructure de stockage On Demand Break through to On Demand with IBM TotalStorage Plan Introduction IBM Tivoli Storage Productivity

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server Machine virtuelle Machine virtuelle Machine virtuelle VMware ESX 3 Network Shutdown Module Network

Plus en détail

Spécifications techniques

Spécifications techniques Spécifications techniques Compatibilité avec Active Directory Toute installation doit être compatible avec la version du domaine «Active Directory» Windows 2008R2 actuelle du SPF Consolidation En 2007

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Utiliser RMAN pour créer et gérer des jeux de sauvegarde et des copies d'image Récupérer la base de données jusqu'à un point dans

Plus en détail

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Philippe Rolland vspecialist EMEA Herve Oliny vspecialist EMEA Mikael Tissandier vspecialist EMEA Des défis informatiques plus complexes

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

1200 Incendies par an dans des «Data Center»!! Et vous. Moi j ai Data Guard 10g!!!!

1200 Incendies par an dans des «Data Center»!! Et vous. Moi j ai Data Guard 10g!!!! 1200 Incendies par an dans des «Data Center»!! Et vous. Moi j ai Data Guard 10g!!!! Charles-Emmanuel FRANCES Consultant Avant-Vente Charles-emmanuel. emmanuel.frances@oracle. @oracle.comcom Jeudi 22 Septembre

Plus en détail

Configuration du serveur ESX

Configuration du serveur ESX Configuration du serveur ESX 1. La licence vsphere Le serveur ESX a besoin d une licence. Cliquez sur votre serveur ESX. Puis allez dans l onglet Configuration. Rubrique Software ; Licence Features. Cliquez

Plus en détail

Oracle et NetApp Une combinaison puissante

Oracle et NetApp Une combinaison puissante Oracle et NetApp Une combinaison puissante Florent Gilain - Responsable de la Direction Production & Support florent.gilain@direct-energie.com Espace Grande Arche Paris La Défense Agenda Direct Energie

Plus en détail

Formation Symantec Veritas Cluster Server 6.x pour Unix

Formation Symantec Veritas Cluster Server 6.x pour Unix La Pédagogie au service de la Technologie TECHNOLOGIE Formation Symantec Veritas Cluster Server 6.x pour Unix Objectif >> A la fin de ce cours, les stagiaires seront à même d effectuer les tâches suivantes

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

Proce dure Installation Cluster de basculement SQL Server 2005

Proce dure Installation Cluster de basculement SQL Server 2005 Proce dure Installation Cluster de basculement SQL Server 2005 Procédure d installation Ce document décrit la procédure d installation d un cluster de basculement SQL Server 2005. Il suit les recommandations

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

ADMINISTRATION EXADATA

ADMINISTRATION EXADATA ADMINISTRATION EXADATA Abel Afonso Avant Vente abel.afonso@oracle.com The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may not be incorporated

Plus en détail

Tivoli Software. TSM FastBack. Magali BURCKART Avant Vente Tivoli Storage Magali.burckart@fr.ibm.com. 2008 IBM Corporation

Tivoli Software. TSM FastBack. Magali BURCKART Avant Vente Tivoli Storage Magali.burckart@fr.ibm.com. 2008 IBM Corporation TSM FastBack Magali BURCKART Avant Vente Tivoli Storage Magali.burckart@fr.ibm.com 1 Agenda Synthèse et architecture Présentation de la technologie TSM FastBack Roadmap Design et meilleures pratiques 2

Plus en détail

VOTRE POLITIQUE D'ARCHIVAGE EST-ELLE ADAPTÉE? Démarche projet. Alain Le Corre, Responsable de Marché, Gestion de l information

VOTRE POLITIQUE D'ARCHIVAGE EST-ELLE ADAPTÉE? Démarche projet. Alain Le Corre, Responsable de Marché, Gestion de l information VOTRE POLITIQUE D'ARCHIVAGE EST-ELLE ADAPTÉE? Démarche projet Alain Le Corre, Responsable de Marché, Gestion de l information 13 La démarche projet La DSI doit être force de proposition en terme d offres

Plus en détail

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur :

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur : Installation 1. Serveur ESX4 L installation d un serveur ESX ne présente aucune difficulté et est beaucoup plus simple et rapide (10 à 15 minutes) que l installation d un serveur Windows ou Linux. Dans

Plus en détail

EMC MISSION-CRITICAL BUSINESS CONTINUITY FOR SAP

EMC MISSION-CRITICAL BUSINESS CONTINUITY FOR SAP Livre blanc EMC MISSION-CRITICAL BUSINESS CONTINUITY FOR SAP EMC VPLEX, Symmetrix VMAX, VNX, VMware vsphere HA, réseau Brocade, Oracle RAC, SUSE Linux Enterprise Gestion simplifiée pour la haute disponibilité

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

Journées. MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006

Journées. MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006 Journées MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006 Agenda Les architectures de Stockages SAN NAS : une Anagramme? SAN : Détails NAS : Détails Présentation de l offre «NetApp» Q & R Les Architectures de Stockage DAS Centralisées

Plus en détail

Le Cloud Open-Mind! Emilien Macchi

Le Cloud Open-Mind! Emilien Macchi Le Cloud Open-Mind! 1 Sommaire Introduction Comprendre Swift Comprendre Glance Comprendre Nova Déploiement Divers 2 OpenStack Introduction 3 Qu est-ce-qu OpenStack? Projet OpenSource ambitieux Catégorie

Plus en détail

Virtualisation des ressources serveur. Exemple : Systèmes partitionnés sous HP-UX et Oracle

Virtualisation des ressources serveur. Exemple : Systèmes partitionnés sous HP-UX et Oracle Virtualisation des ressources serveur Exemple : Systèmes partitionnés sous HP-UX et Oracle Sommaire 1 PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION DES SERVEURS 3 2 PRINCIPES DE LA VIRTUALISATION DES SERVEURS PARTITIONNES

Plus en détail

Guide utilisateur Guide d utilisation. Connexion à la plateforme Cloud... 3 Utiliser l interface... 4. Structuration de l'interface...

Guide utilisateur Guide d utilisation. Connexion à la plateforme Cloud... 3 Utiliser l interface... 4. Structuration de l'interface... 1 Table des matières Connexion à la plateforme Cloud... 3 Utiliser l interface... 4 Structuration de l'interface... 4 Le tableau de bord (Dashboard)... 5 Les machines virtuelles... 6 Propriétés... 6 Actions...

Plus en détail

Lettre d annonce ZP09-0345 d IBM Europe, Moyen-Orient et Afrique,, datée du 20 octobre 2009

Lettre d annonce ZP09-0345 d IBM Europe, Moyen-Orient et Afrique,, datée du 20 octobre 2009 , datée du 20 octobre 2009 IBM Tivoli Storage FlashCopy Manager V2.1, la technologie avancée de copie instantanée des équipements de stockage d IBM pour protéger les données applicatives Table des matières

Plus en détail

Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?...

Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?... Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?... 3 a) Définition... 3 b) Les deux méthodes de virtualisation couramment

Plus en détail

Hyper-V (version 3) et System Center Virtual Machine Manager Technologie de virtualisation sous Windows Server 2012 R2

Hyper-V (version 3) et System Center Virtual Machine Manager Technologie de virtualisation sous Windows Server 2012 R2 Avant-propos 1. À propos de Windows Server 2012 R2, d Hyper-V et de System Center Virtual Machine 2012 R2 15 2. Windows Server 2012 R2 : «The Cloud OS» 16 2.1 Le premier système d exploitation «prêt pour

Plus en détail

Les journées SQL Server 2013

Les journées SQL Server 2013 Les journées SQL Server 2013 Un événement organisé par GUSS Les journées SQL Server 2013 SharePoint pour le DBA SQL Configuration, haute disponibilité et performances David Barbarin Patrick Guimonet Un

Plus en détail

Bases de données Oracle. Améliorer la disponibilité. Anticiper les problèmes en production. Guillaume HARRY 18/12/07

Bases de données Oracle. Améliorer la disponibilité. Anticiper les problèmes en production. Guillaume HARRY 18/12/07 Bases de données Oracle Améliorer la disponibilité Anticiper les problèmes en production 1 Étape 1 : Suivre les règles de bonnes pratiques Redo logs a. Multiplexer les membres de chaque groupe b. Tailler

Plus en détail

OVESYS EXADATA PARTNER OF THE YEAR 2011

OVESYS EXADATA PARTNER OF THE YEAR 2011 OVESYS EXADATA PARTNER OF THE YEAR 2011 Interview «OVESYS groupe OVERLAP» du 12 Janvier 2012, postée sur : http://www.itplace.tv Stéphane IAICH, OVESYS, Business Development Manager (BDM) Marc NDIAYE,

Plus en détail

Configuration des datastores sous Vmware ESX/ESXi: ajout d'un datastore sur un SAN

Configuration des datastores sous Vmware ESX/ESXi: ajout d'un datastore sur un SAN Configuration des datastores sous Vmware ESX/ESXi: ajout d'un datastore sur un SAN Maintenant que nous avons configurer nos vnetworks, nous allons passer aux datastores. Les datastores sont utilisés par

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

Cours 6. Sécurisation d un SGBD. DBA - M1ASR - Université Evry 1

Cours 6. Sécurisation d un SGBD. DBA - M1ASR - Université Evry 1 Cours 6 Sécurisation d un SGBD DBA - M1ASR - Université Evry 1 Sécurisation? Recette d une application Vérification des fonctionnalités Vérification de l impact sur le SI existant Gestion du changement

Plus en détail

Mars 2008 Retour d expérience Vmware. Nicolas REILLE - BULL

Mars 2008 Retour d expérience Vmware. Nicolas REILLE - BULL Mars 2008 Retour d expérience Vmware Nicolas REILLE - BULL Agenda Introduction Une étude faite à la Ville de GRENOBLE en Avril 2007 Un projet de déploiement Vmware ESX 2.5 aux HCL entre octobre 2005 et

Plus en détail

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Les technologies de virtualisation de serveurs séduisent les organisations car elles permettent de réduire le Coût Total de Possession

Plus en détail

SAP HANA: note de synthèse

SAP HANA: note de synthèse Préface: Au cœur des nombreux défis que doivent relever les entreprises, l informatique se doit de soutenir les évolutions, d aider au développement de nouveaux avantages concurrentiels tout en traitant

Plus en détail

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Pourquoi la virtualisation? Choix de la solution Mise en œuvre Avantages, inconvénients, perspectives Pour aller plus loin 26/03/2013 AG CATI

Plus en détail

SQL Server 2008 et YourSqlDba

SQL Server 2008 et YourSqlDba SQL Server 2008 et YourSqlDba Le futur de la maintenance des bases de données et la haute-disponibilité Par : Maurice Pelchat Société GRICS Survol du sujet Haute disponibilité (HD) Assurer la disponibilité

Plus en détail

SAN AoE (ATA over Ethernet)

SAN AoE (ATA over Ethernet) Paris - 1 décembre 2010 LEGI - Laboratoire des Ecoulements Geophysiques et Industriels CNRS / UJF / G-INP - Grenoble, France http://www.legi.grenoble-inp.fr/ 1 décembre 2010 1 Généralités sur l AoE 2 3

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail