Solaris pour la base de donnés Oracle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download " Solaris pour la base de donnés Oracle"

Transcription

1 <Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle Alain Chéreau Oracle Solution Center

2 Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA <Insert Picture Here> Parallélisme RAC Flash Cache

3 Compilateurs La compilation d'un code et le choix des options de compilations sont importants sur l'efficacité du programme généré. L'influence du compilateur est également importante. Le compilateur C est également optimisé pour améliorer l'efficacité du code généré pour la base de données Oracle. La distribution Oracle est unique pour Solaris Sparc et pour Solaris x64 et n'utilise pas les optimisations dépendante du type de CPU.

4 Allocations mémoire pour la SGA ISM : Intimate Shared Memory Partage de la table d'indirection entre adresse mémoire du processus et mémoire physique du server (Shared MMU) Segment de mémoire bloqué en mémoire physique Simplifie la gestion (pagination, libération) Toujours disponible immédiatement Gestion de pages de différentes taille et construit la SGA avec les plus grandes pages mémoires disponibles Paramètres systèmes pour les IPC Simplification avec Solaris 10 et projets pour éviter les reboots Valeurs par défaut souvent suffisante

5 Allocations mémoire pour la SGA Virtual Memory can be swapped Large

6 Large mémoire centrale et caches Le 64 bits permet aux processus d'adresser une SGA de plus de 4GB Les volumes des bases de données croissent énormément Les serveurs ont des tailles mémoires de plus en plus importantes (4TB - M9000) De très grande SGA sont possibles Flux de données mémoire CPU dimensionnés Mémoire est utilisée en cache filesystem Evite des lectures disques (lecture anticipée, cache) Information cachée différente Stratégies de gestion de cache différentes

7 Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA <Insert Picture Here> Parallélisme RAC Flash Cache

8 Parallélisme CPU multi-cœurs multi threads Nombre d'unité de calcul dans un serveur explose Un CPU de serveur en 2011 : 8 à 128 threads Serveurs de 8 à 512 threads (M9000 T3-4) Solaris conçu pour les serveurs multi CPU Solaris exploite la puissance des threads Parallélisme applicatif nécessaire pour exploiter cette puissance Un thread de processus s'exécute sur un thread de CPU Concevoir parallèle

9 Parallélisme Applications utilisent le parallélisme du serveur Multi-processus indépendants Multi sessions Processus Multi-threadés : Java Mixte des approches : Apache Multi-processus et synchronisation : Oracle parallel query Serveurs désormais Non Uniform Memory Access : NUMA Croissances des serveurs et des flux imposent des switchs Solaris optimise la localisation d'exécution du thread de processus sur les threads de CPU Optimisation par rapport à la dernière exécution (registres) Optimisation par rapport à la localisation de la mémoire utilisée Optimisation carte IO, interrupt, process

10 Serveur parallèle équilibré Parallèle CPU Mémoire IO Flux mémoire, IO dirigés par le nombre de CPU IO réparties en multi-bus Réseaux 10Gb Ethernet

11 Serveur parallèle équilibré Parallélisme CPU Thread process Thread de CPU

12 Parallélisme et éléments séquentiels Les I/O sont utilisent des canaux séquentiels Un port fibre optique émet séquentiellement Ethernet est séquentiel par canal Les éléments séquentiels impliquent la synchronisation des threads sur des portions de codes Evolutions de Solaris Multiplication, nommage et multiples types de verrous (locks) Mutex (attente passive), Read-write locks, Memory page locks Ajustement des portions critiques Sémaphores utilisent les mutex Interface des mutex ouvertes aux applications utilisée par les latchs dans la base de données Oracle

13 Parallélisme dans la base Oracle Parallel server Requête lourde, fréquent en décisionnel De multiple processus pour réaliser une tâche complexe Query slaves = 2 x nombre de threads de CPU du serveur 10gR2 : Parallélisme défini au niveau des tables 11gR2 : Le mode Automatique fonctionne mieux Taille de message par défaut est trop petite, utiliser 16k : parallel_execution_message_size = Calcul des statistiques des tables et index 10gR2 SQL> DBMS_STATS.GATHER_SCHEMA_STATS (OWNNAME=>'scott',ESTIMATE_PERCENT=>$2,DEGREE=>32); 11gR2 : parallélisme par défaut est correct. Création, Rebuild d'index Create index abc_idx on abc(c1) parallel 8;

14 Parallélisme dans la base Oracle Datapump (expdp et impdp) expdp system/manager directory=my_dir full=n schemas=gcbc dumpfile=exp%u.dmp logfile=expdp.log parallel=10 RMAN utiliser en mode multiple canaux DB writers, par défaut démarre un db writer par ensemble de mémoire et processeurs (Numa) Sur certains bases très actives, il arrive que l'on doivent augmenter le nombre de DB writers. Activer le Numa par le paramètre (spfile init.ora) Supporté bien que ce soit un paramètre caché Depuis la : _enable_numa_support=true Avant: _enable_numa_optimization=true La SGA est alors découpée en fragment ISM cohérent avec le nombre d'éléments Numa

15 Parallélisme : Multi Base Serveur partagé Conçu pour des machines ayant des partitions Numa de même taille Construire les domaines de serveurs M avec que des élémentss de même taille, sinon désactiver les optimisations Numa Tout est conçu pour une seule base très importante sur un gros serveur. Lors de consolidation de nombreuses bases sur un seul serveur, penser à limiter le parallélisme de chaque base, ou à utiliser des pools cpu_count est initialisé au nombre de threads du serveur, du pool d'exécution, le baisser en cas de consolidation pour les serveurs T, on utilise souvent cpu_count = 2 x nb cores

16 Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA <Insert Picture Here> Parallélisme RAC Flash Cache

17 RAC Parallélisme multi-serveurs RAC est un parallélisme multi-serveurs Synchronisation entre les instances DLM (premières versions de RAC) implémentées par un travail conjoint des ingénieries Sun et Oracle Remote shared memory : conçu initialement sur Sun Fire Link Complémentarité SunCluster RAC Intégration SunCluster RAC, primitives système permettant la communication des instances à travers SunCluster et une forte intégration entre CRS et SunCluster Adaptation du filesystem QFS dans SunCluster pour RAC Agent SunCluster pour RAC Interconnect des noeuds du cluster en équilibrage de charge sur tous les liens (clprivnet) et ouvert aux applications dont RAC

18 RAC Parallélisme multi-serveurs RAC utilise très fortement l'inter-connect du cluster Amélioration de l'inter-connect avec gestion de priorité pour les messages de contrôle interne des clusters (SunCluster comme Oracle CRS) Amélioration UDP Jumbo frames sur l'inter-connect augmenter le débit et transporter un block Oracle sans découpe au niveau Ethernet Très utile sur les liens 10 Gb Ethernet Penser à augmenter le nombre de processus LMS Intégration de l'infini Band d'origine HPC IPoIB prise en compte du protocole IP sur les interfaces infini band Utilisé dans les machines Exadata

19 RAC Gestion des Disques Disques partagés par toutes les instances Cache filesystem impossible, Force directio Obligatoire, le filesystem utilisable en attachement direct est QFS. Raw devices : Ne sera plus supporté ASM est la solution préconisée en RAC Filesystem partagé par réseau 'petites' instances NFS forte améliorations de performances, dnfs et modifications des options de montages pour améliorer les flux de la base de données Options de montage minimales imposées par Oracle NFS sur ZFS dans les storage appliance (S7000)

20 Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA <Insert Picture Here> Parallélisme RAC Flash Cache

21 Carte Mémoire Flash F20 Capacité 96 GB en 4 domaines Optimisé en écriture pour usage en cache, Base de données ou ZFS IOPS 4K, lecture aléatoire IOPS - 4K, écriture aléatoire 1,1 GB/s de débit max Service time ~ 0,5 ms Performance sensibles à l'alignement de IO. Disque classique : 300 IOPS aléatoire Service time ~ 7 ms

22 Usage de mémoire Flash Demand Supply Stockage Volume stable très sollicité Temporaire de batch ETL Cache ZFS S7000 Dynamique Granularité au filesystem (Secondary cache) Oracle Database Smart Flash Cache (11gR2) Dynamique Granularité au segment (Table, Index) IOPS MB/Sec C A C H E milliseconds

23 Mémoire Flash très efficace sur application en attente IO Chauffe du cache Durées divisés par 5; sur ce cas

24 Solaris Base Oracle : Le bon couple Solaris est déjà optimisé pour la base de données Oracle Les ingénieries Oracle base de données, Solaris et matérielle continuent à travailler ensemble. Objectifs : Faire bénéficier des innovations, «out-of-thebox» Vous permettre de tirer le maximum de vos bases de données Oracle sur Oracle Une innovation continue... regardez les annonces d Oracle Open World Quelques mots clés : T4, Solaris 11 & SGBD Oracle

25

26

Exadata Storage Server et DB Machine V2

<Insert Picture Here> Exadata Storage Server et DB Machine V2 Exadata Storage Server et DB Machine V2 Croissance de la Volumétrie des Données Volumes multipliés par 3 tous les 2 ans Evolution des volumes de données 1000 Terabytes (Données) 800

Plus en détail

Programmation Système des Multicœurs

Programmation Système des Multicœurs Évolution de la puissance des machines Programmation Système des Multicœurs Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr Accélération Évolution Traditionnelle des mono-processeurs Université Pierre et Marie Curie Master

Plus en détail

Évolution de la puissance des machines. Système pour architectures multicœurs. Évolution de la puissance des machines

Évolution de la puissance des machines. Système pour architectures multicœurs. Évolution de la puissance des machines Évolution de la puissance des machines Accélération Système pour architectures multicœurs Évolution Traditionnelle des mono-processeurs CSC5001 : Systèmes Hautes Performances Architecte de Services informatiques

Plus en détail

Architecture des SGBD parallèles NSY 104

Architecture des SGBD parallèles NSY 104 Architecture des SGBD parallèles NSY 104 Introduction Présentation des options d architecture des serveurs et des systèmes de gestion de bases de données. Ces derniers ont des relations privilégiées avec

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

SQL Server 2008 R2 Best practices. Copyright WaveSoft [2013] n Azur 0810 001 274

SQL Server 2008 R2 Best practices. Copyright WaveSoft [2013] n Azur 0810 001 274 SQL Server 2008 R2 Best practices Copyright WaveSoft [2013] n Azur 0810 001 274 PLAN - Les éditions de SQL Server 2008 - Installation de SQL Server - Gestion de la mémoire et des processeurs - Les plans

Plus en détail

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS et METIERS Centre de Paris Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes 3 juillet 2007 Exercice 1 : Gestion des ressources : L algorithme du banquier. Lorsqu

Plus en détail

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus.

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus. GESTION DE LA MEMOIRE SOUS UNIX La mémoire est une ressource critique car elle conditionne les temps de traitements. Différentes options SAS sont disponibles pour utiliser au mieux la mémoire de la machine.

Plus en détail

Exadata Database Machine Administration Workshop Ed 3.1 (FR)

Exadata Database Machine Administration Workshop Ed 3.1 (FR) Oracle University Contact Us: (+202) 35 35 02 54 Exadata Database Machine Administration Workshop Ed 3.1 (FR) Duration: 5 Days What you will learn Le cours "Exadata Database Machine Administration Workshop

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL

Optimisations des SGBDR. Étude de cas : MySQL Optimisations des SGBDR Étude de cas : MySQL Introduction Pourquoi optimiser son application? Introduction Pourquoi optimiser son application? 1. Gestion de gros volumes de données 2. Application critique

Plus en détail

IBM System i5 Virtualisation et Consolidation

IBM System i5 Virtualisation et Consolidation IBM PSSC System IBM i Customer Center Montpellier IBM System i5 Virtualisation et Consolidation Simplification de l infrastructure Partage des ressources Réduction de la complexité et des coûts par la

Plus en détail

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1

INF6500 : Structures des ordinateurs. Sylvain Martel - INF6500 1 INF6500 : Structures des ordinateurs Sylvain Martel - INF6500 1 Cours 4 : Multiprocesseurs Sylvain Martel - INF6500 2 Multiprocesseurs Type SISD SIMD MIMD Communication Shared memory Message-passing Groupe

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Système en haute disponibilité

Système en haute disponibilité Système en haute disponibilité Fabien Muller Plan de l exposé Contexte Approches Technologie SAN Technologie de clustering Solution mise en œuvre Bilan Problématique de départ Renouvellement de l ancien

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

Parallélisme. Cours 1

Parallélisme. Cours 1 Parallélisme Cours 1 TD : 20% - TP : 30% - Examen : 50% Feuille A4 manuscrite (pas de photocopie) Fabrice.Huet@etu.unice.fr (prendre rdv par mail pr le contacter) A quoi sert le parallélisme? Augmenter

Plus en détail

Solutions de Digital Asset Management. Photothèque de grande capacité. Gestion de flux de travail

Solutions de Digital Asset Management. Photothèque de grande capacité. Gestion de flux de travail Solutions de Digital Asset Management Photothèque de grande capacité Gestion de flux de travail Prérequis FotoStation : FotoStation Mac : Max OS X 10.7, 10.8, 10.9 ou 10.10 (Lion à Yosemite) Processeur

Plus en détail

«Scale-to-fit» Storage

«Scale-to-fit» Storage LIVRE BLANC «Scale-to-fit» Storage Faites évoluer votre stockage de façon totalement transparente grâce au «Scale-to-Fit» de Nimble Storage. Ce livre blanc explique comment les solutions Nimble Storage

Plus en détail

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS 3 2011-2012 1 / 46 Rôle du gestionnaire de mémoire Le gestionnaire de mémoire a

Plus en détail

Gestion du processeur central

Gestion du processeur central Chapitre II Gestion du processeur central 1. Introduction Evolution des systèmes informatiques 1.1- Premier système : Le programmeur/opérateur doit écrire un programme ensuite le faire fonctionner directement

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Mémoire virtuelle. Généralités

Mémoire virtuelle. Généralités Mémoire virtuelle Généralités La pagination pure - Conversion d adresses virtuelles en adresses physiques - Table des pages à plusieurs niveau et table inversée - Algorithmes de remplacement de page -

Plus en détail

Oracle 11g Optimisez vos bases de données en production (ressources matérielles, stockage, mémoire, requêtes)

Oracle 11g Optimisez vos bases de données en production (ressources matérielles, stockage, mémoire, requêtes) Avant-propos 1. Lectorat 11 2. Pré-requis 12 3. Objectifs 12 4. Environnement technique 13 Choisir la bonne architecture matérielle 1. Introduction 15 2. Architecture disque 16 2.1 La problématique de

Plus en détail

Les bases de l optimisation SQL avec DB2 for i

Les bases de l optimisation SQL avec DB2 for i Les bases de l optimisation SQL avec DB2 for i Christian GRIERE cgriere@fr.ibm.com Common Romandie 3 mai 2011 Les fleurs et les requêtes Lorsque l on veut planter de nouvelles fleurs dans un jardin il

Plus en détail

Détection d'intrusions en environnement haute performance

Détection d'intrusions en environnement haute performance Symposium sur la Sécurité des Technologies de l'information et des Communications '05 Détection d'intrusions en environnement haute performance Clusters HPC Fabrice Gadaud (fabrice.gadaud@cea.fr) 1 Sommaire

Plus en détail

Systèmes de fichiers. Didier Verna

Systèmes de fichiers. Didier Verna 1/23 de fichiers didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/23 Table des matières 1 2 Structure des fichiers 3 Structure des répertoires 4 Protection et sécurité 4/23 Répondre aux problèmes

Plus en détail

Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur. Chapitre 5

Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur. Chapitre 5 Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur Chapitre 5 Présentation La mémoire peut être adressée de 3 points de vue Point de vue processeur Comment le processeur adresse la mémoire physique

Plus en détail

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea

REQUEA Sizing REQUEA DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA. REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA. Requea REQUEA - Sizing des Serveurs d Applications REQUEA REQUEA Requea 1 Bd Vivier Merle Tour Société Suisse Lyon, 693 REQUEA Sizing DEIMENSIONNEMENT DU SERVEUR APPLICATIF REQUEA T +33 ()4 72 11 44 87 F +33

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1

COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD. Chapitre 1 1 COMPOSANTS DE L ARCHITECTURE D UN SGBD Chapitre 1 Généralité 2 Les composants principaux de l architecture d un SGBD Sont: Les processus Les structures mémoires Les fichiers P1 P2 Pn SGA Fichiers Oracle

Plus en détail

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes

Optimisation de requêtes. I3009 Licence d informatique 2015/2016. Traitement des requêtes Optimisation de requêtes I3009 Licence d informatique 2015/2016 Cours 5 - Optimisation de requêtes Stéphane.Gançarski Stephane.Gancarski@lip6.fr Traitement et exécution de requêtes Implémentation des opérateurs

Plus en détail

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation

Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Composants logiciel: Feel++, formats de fichier et visualisation Alexandre Ancel Cemosis / Université de Strasbourg 13 Janvier 2015 1 / 20 Plan 1 Environnement logiciel & matériel 2 Formats de fichier

Plus en détail

Présentation ORACLE RAC. Clusters. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation ORACLE RAC. Clusters. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation ORACLE RAC Real Application Clusters Description Avec Oracle Real Application Clusters, n instances réparties sur n nœuds accèdent simultanément à une seule base de données physique à travers

Plus en détail

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures]

Objectif. Participant. Prérequis. Pédagogie. Oracle Database 10g - Administration Workshop II. 5 Jours [35 Heures] Plan de cours disponible à l adresse http://www.adhara.fr/.aspx Objectif Utiliser RMAN pour créer et gérer des jeux de sauvegarde et des copies d'image Récupérer la base de données jusqu'à un point dans

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 5- bases de données parallèles Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr

Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 5- bases de données parallèles Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 5- bases de données parallèles Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Plan Introduction Architectures Placement des données Parallélisme dans les requêtes Optimisation

Plus en détail

Solution de stockage et archivage de grands volumes de données fichiers. www.active-circle.com

Solution de stockage et archivage de grands volumes de données fichiers. www.active-circle.com Solution de stockage et archivage de grands volumes de données fichiers www.active-circle.com Stocker et archiver de grands volumes de fichiers n a jamais été aussi simple! LES FONDAMENTAUX D ACTIVE CIRCLE

Plus en détail

Virtualisation, entre réduction des coûts & Green IT. Jean-Yves Migeon System Product Marketing Manager Sun Microsystems France

Virtualisation, entre réduction des coûts & Green IT. Jean-Yves Migeon System Product Marketing Manager Sun Microsystems France Virtualisation, entre réduction des coûts & Green IT Jean-Yves Migeon System Product Marketing Manager Sun Microsystems France 1 La virtualisation présente sur tout le SI Clients Outsourcing Réseau Services

Plus en détail

NIMBUS TRAINING. Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription. Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis

NIMBUS TRAINING. Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription. Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription A partir des retours d expérience, et des préconisations des éditeurs, présenter les facteurs clés de succès et les bonnes pratiques

Plus en détail

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Cluster de stockage NAS sur SYRHANO TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de stockage SYRANO Plan Contexte utilisateur bref historique besoins exprimés Cluster de stockage ISILON

Plus en détail

Session S12 Les bases de l optimisation SQL avec DB2 for i

Session S12 Les bases de l optimisation SQL avec DB2 for i Session S12 Les bases de l optimisation SQL avec DB2 for i C. GRIERE cgriere@fr.ibm.com STG Lab Services IBM i Avril 2012 Les fleurs et les requêtes SQL Lorsque l on veut planter de nouvelles fleurs dans

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées François Diakhaté1,2 1 CEA/DAM Île de France 2 INRIA Bordeaux Sud Ouest, équipe RUNTIME Renpar 2009 1 Plan Introduction

Plus en détail

Cartographie des solutions BigData

Cartographie des solutions BigData Cartographie des solutions BigData Panorama du marché et prospective 1 1 Solutions BigData Défi(s) pour les fournisseurs Quel marché Architectures Acteurs commerciaux Solutions alternatives 2 2 Quels Défis?

Plus en détail

1.1 Remote Procedure Call (RPC)

1.1 Remote Procedure Call (RPC) 1.1 Remote Procedure Call (RPC) Le modèle Client-Serveur est un modèle simple à utiliser pour la structuration des systèmes répartis. Mais ce modèle s appuie sur des communications de type entrée/sortie

Plus en détail

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8 Systèmes & Réseaux Georges Arhodakis Université Paris 8 Sommaire Introduction Historique Service du noyau Appel Système Trappes & Interruptions Horloge & Gestion du Temps Ordonnancement Contrôle & Gestion

Plus en détail

STOCKAGE SCALE-OUT EMC ISILON SANS COMPROMIS

STOCKAGE SCALE-OUT EMC ISILON SANS COMPROMIS STOCKAGE SCALE-OUT EMC ISILON SANS COMPROMIS Clusters de système de fichiers unique ou clusters d espace de nommage global EMC PERSPECTIVE 5 bonnes raisons de choisir EMC Isilon 1. Simplicité : simple

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

Que gagneriez-vous en passant sur Exadata? Partie I Mesurez l activité éligible au SmartScan

Que gagneriez-vous en passant sur Exadata? Partie I Mesurez l activité éligible au SmartScan Que gagneriez-vous en passant sur Exadata? Partie I Mesurez l activité éligible au SmartScan Franck Pachot, dbi-services - pour en faire la Database Machine avec laquelle Oracle propose le Hardware et

Plus en détail

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility)

Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Nœud Suisse du Projet International GBIF (Global Biodiversity Information Facility) Présentation de la solution de backup Oracle de la base de données test GBIF et déploiement de la solution en production

Plus en détail

Installation de Premium-RH

Installation de Premium-RH de Premium-RH Préconisations techniques Version 6.1 PREMIUM-RH 64, avenue Leclerc 69007 Lyon T +33 (0)4 72 84 24 10 F +33 (0)4 72 84 24 11 relation-client@premium-rh.com www.premium-rh.com SIRET 398 402

Plus en détail

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques Périphériques et bus système Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des s MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME Cache d'instructions MMU TLB Unité de de contrôle Unité de de traitement

Plus en détail

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE ORACLE 10g Découvrez les nouveautés Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE Le Grid Computing d Entreprise Pourquoi aujourd hui? Principes et définitions appliqués au système d information Guy Ernoul,

Plus en détail

Installation de la SDSS DR9 sur un serveur Linux avec MariaDB (LPC)

Installation de la SDSS DR9 sur un serveur Linux avec MariaDB (LPC) Installation de la SDSS DR9 sur un serveur Linux avec MariaDB (LPC) LSST France 7 8/12/2015 (Session Computing 7/12/2015) Bogdan Vulpescu Laboratoire de Physique Corpusculaire Clermont Ferrand Le serveur

Plus en détail

OVESYS EXADATA PARTNER OF THE YEAR 2011

OVESYS EXADATA PARTNER OF THE YEAR 2011 OVESYS EXADATA PARTNER OF THE YEAR 2011 Interview «OVESYS groupe OVERLAP» du 12 Janvier 2012, postée sur : http://www.itplace.tv Stéphane IAICH, OVESYS, Business Development Manager (BDM) Marc NDIAYE,

Plus en détail

Benchmarks & performance des infrastructures de stockage disque (au CC-IN2P3) Loïc Tortay, Réunion des sites LCG-France, CC-IN2P3 Lyon, 23 novembre

Benchmarks & performance des infrastructures de stockage disque (au CC-IN2P3) Loïc Tortay, Réunion des sites LCG-France, CC-IN2P3 Lyon, 23 novembre Benchmarks & performance des infrastructures de stockage disque (au CC-IN2P3) Loïc Tortay, Réunion des sites LCG-France, CC-IN2P3 Lyon, 23 novembre 2010 Des benchmarks, pour quoi faire? Appels d'offres

Plus en détail

Procédure d installation :

Procédure d installation : Procédure d installation : 1 / Pré-requis : Vous pouvez télécharger le fichier d installation sur le site Internet de Microsoft à l adresse suivante : http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?familyid=01af61e6-2f63-4291-bcad-

Plus en détail

Cours Administration BD

Cours Administration BD Faculté des Sciences de Gabès Cours Administration BD Chapitre 2 : Architecture Oracle Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr 1 Processus serveur 1 Mémoire PGA Architecture SGBD Oracle Processus serveur 2

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Argument-fetching dataflow machine de G.R. Gao et J.B. Dennis (McGill, 1988) = machine dataflow sans flux de données

Argument-fetching dataflow machine de G.R. Gao et J.B. Dennis (McGill, 1988) = machine dataflow sans flux de données EARTH et Threaded-C: Éléments clés du manuel de références de Threaded-C Bref historique de EARTH et Threaded-C Ancêtres de l architecture EARTH: Slide 1 Machine à flux de données statique de J.B. Dennis

Plus en détail

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble.

Benchmarks. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. Ensemble de codes permettant de tester la fonctionnalité et les performances d'une solution HPC dans son ensemble. (Merci à Ludovic Saugé) Françoise BERTHOUD, Francoise.Berthoud@grenoble.cnrs.fr Les benchmarks

Plus en détail

ENVIRONNEMENTS ORACLE CRITIQUES AVEC VMAX 3

ENVIRONNEMENTS ORACLE CRITIQUES AVEC VMAX 3 ENVIRONNEMENTS ORACLE CRITIQUES AVEC VMAX 3 AVANTAGES CLES CRITIQUES Puissance Stockage hybride avec des niveaux de service performants optimisés pour le Flash à grande échelle, pour les charges applicatives

Plus en détail

Systèmes multi-processeurs intégrés sur puce

Systèmes multi-processeurs intégrés sur puce Systèmes multi-processeurs intégrés sur puce version 1.0 PHY 568 Alain Greiner Pla n Architectures multi-processeurs à mémoire partagée Applications parallèles embarquées Bus système / exemple du PIBUS

Plus en détail

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN Le stockage DAS,NAS,SAN Sommaire Introduction SAN NAS Conclusion Bibliographie Questions Introduction Besoin de partage de données à travers un réseau Explosion des volumes de données Comment assurer les

Plus en détail

Une solution de relève SQL et SAN intégrée

Une solution de relève SQL et SAN intégrée Une solution de relève SQL et SAN intégrée Par : Marc Balardelle et Maurice Pelchat Société GRICS Société GRICS Plan de la présentation Le serveur de relève Service de relève SQL Démonstration Société

Plus en détail

Moniteurs, Java, Threads et Processus

Moniteurs, Java, Threads et Processus Moniteurs, Java, Threads et Processus 1 Une vue orientée-objet de la mémoire partagée On peut voir un sémaphore comme un objet partagé accessible par deux méthodes : wait et signal. L idée du concept de

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33)

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Données techniques N de commande 315-4PN33 Information générale Note - Caractéristiques SPEED-Bus - Données techniques de l'alimentation Alimentation (valeur nominale)

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

M1 MIAGE Option IFD Data Mining et Parallélisme

M1 MIAGE Option IFD Data Mining et Parallélisme M1 MIAGE Option IFD Data Mining et Parallélisme Alexandre Termier 2011-2012 S2 1 / 24 Besoin ˆ Data Mining doit... traiter de gros volumes de données pouvoir eectuer des analyses complexes (gros calculs)

Plus en détail

Gestion des processus / Gestion de la mémoire

Gestion des processus / Gestion de la mémoire Gestion des processus / Gestion de la mémoire Alexis Lechervy d après un cours de Jacques Madelaine Université de Caen A. Lechervy (Université de Caen) Gestion des processus / Gestion de la mémoire 1 /

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2014) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Mégadonnées («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Gestion de clusters de calcul avec Rocks

Gestion de clusters de calcul avec Rocks Gestion de clusters de calcul avec Laboratoire de Chimie et Physique Quantiques / IRSAMC, Toulouse scemama@irsamc.ups-tlse.fr 26 Avril 2012 Gestion de clusters de calcul avec Outline Contexte 1 Contexte

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs

Tous les processeurs sont connectés à une large mémoire partagée. Difficulté de s étendre à de grands nombres de processeurs Modèle de Machine 1a: Mém. Partagée Tous les processeurs sont connectés à une large partagée. Appelée Symmetric Multiprocessors (SMPs) SMPs de Sun, HP, Intel, IBM Puces Multicoeur, exceptées celles qui

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Mémoire principale. Von Neumann vs. Harvard. Terminologie. Architecture et technologie des ordinateurs II. G. Tempesti Semaine VIII 1 CPU.

Mémoire principale. Von Neumann vs. Harvard. Terminologie. Architecture et technologie des ordinateurs II. G. Tempesti Semaine VIII 1 CPU. principale Structure Fonctionnement Accès MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME DD Instructions MMU TLB Unité de de Unité de de Traitement Données Décodeur PC ALU Unité Flottante Registres Von Neumann vs. Harvard

Plus en détail

COSWIN MOBILE SERVEUR DE SYNCHRONISATION GUIDE D INSTALLATION

COSWIN MOBILE SERVEUR DE SYNCHRONISATION GUIDE D INSTALLATION SERVEUR DE SYNCHRONISATION GUIDE D INSTALLATION SOMMAIRE I. FONCTION DU SERVEUR DE SYNCHRONISATION...3 II. ELEMENTS DU SERVEUR DE SYNCHRONISATION...3 1. APPLICATION ULSA... 3 2. APPLICATION IDE.... 3 III.

Plus en détail

Data Base Buffer Cache :

Data Base Buffer Cache : Suite cours SG chapitre 2 Data Base Buffer Cache : Il stocke les bloques de données les plus recement utilisées lorsque Oracle doit executer une requete SQL, il verifie tout d'abort si la requete existe

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des fichiers. Catalin Dima

Systèmes d exploitation Gestion des fichiers. Catalin Dima Systèmes d exploitation Gestion des fichiers Catalin Dima 1 Problématique Certains processus doivent stocker/avoir accès à une très grande quantité de mémoire Parfois plusieurs ordres de grandeur par rapport

Plus en détail

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur 1 sur 9 Processus Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus La vie intime des processus Quelques caractéristiques des processus Le contexte et la commutation de contexte Les processus

Plus en détail

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience

Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience Cluster de calcul, machine Beowulf, ferme de PC Principes, problématique et échanges d expérience 29 mars 2002 Olivier BOEBION - Laboratoire de Mathématiques et de Physique Théorique - Tours 1 Principes

Plus en détail

Maarch Framework 3 - Maarch. Tests de charge. Professional Services. http://www.maarch.fr. 11, bd du Sud Est 92000 Nanterre

Maarch Framework 3 - Maarch. Tests de charge. Professional Services. http://www.maarch.fr. 11, bd du Sud Est 92000 Nanterre Maarch Professional Services 11, bd du Sud Est 92000 Nanterre Tel : +33 1 47 24 51 59 Fax : +33 1 47 24 54 08 Maarch Framework 3 - Maarch PS anime le développement d un produit d archivage open source

Plus en détail

Systèmes de Fichiers

Systèmes de Fichiers Systèmes de Fichiers Hachage et Arbres B Serge Abiteboul INRIA February 28, 2008 Serge Abiteboul (INRIA) Systèmes de Fichiers February 28, 2008 1 / 26 Systèmes de fichiers et SGBD Introduction Hiérarchie

Plus en détail

Le «thread local storage» et son utilisation

Le «thread local storage» et son utilisation Résumé Les allocations mémoire sont généralement plus coûteuses que d ordinaire en environnement multi-thread. En effet, la majorité des algorithmes d allocation en usage dans les systèmes d exploitation

Plus en détail

ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT. RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez

ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT. RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT RDataDev OSUG 10 Avril 2015 Yves Rogez ParaView / VTK / HDF5 un cas d utilisation : SimSERT 1. Contexte : CONSERT / ROSETTA 2. ParaView : Fonctionnalités,

Plus en détail

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix Un NetApp F85 à l IFSIC Les raisons d un choix Plan Introduction Cahier des charges DAS? NAS ou SAN? Serveur «généraliste» ou appliance? Le choix NetApp Limites du F85 Conclusion 2 Introduction Le constat

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

La Gestion des Fichiers

La Gestion des Fichiers KWWSZZZDGHOHLPDJIUaGRQVH]FRXUV 6\VWqPHVG ([SORLWDWLRQ La Gestion des Fichiers Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes Didier Donsez Université Grenoble 1 'LGLHU'RQVH]#LPDJIU 2 Système de fichiers De

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Travaux Pratiques IBI-2 Utilisation avancée du cloud IFB

Travaux Pratiques IBI-2 Utilisation avancée du cloud IFB I) Mise en place du mode cluster Travaux Pratiques IBI-2 Utilisation avancée du cloud IFB contact : support@france-bioinformatique.fr Le principe du cluster sur le cloud est simple : vous vous connectez

Plus en détail

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés : Transaction réservation(date, nbplace) select reste into r from RESERVATION where dateresa=:date si (r >= nbplace) alors update RESERVATION set reste=reste-nbplace where dateresa=:date éditer-place(date,

Plus en détail

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA 1/16 Ordonnancement des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/16 Table des matières 1 Ordonnancement et réquisition d ordonnancement 2 d ordonnancement Premier arrivé premier

Plus en détail

Linux embarqué: une alternative à Windows CE?

Linux embarqué: une alternative à Windows CE? embarqué: une alternative à Windows CE? : une alternative à Windows CE Présentation Mangrove Systems Distribution embarqué Perspective WinCe / Questions Mangrove systems Créé en 2001 Soutien Soutien Ministère

Plus en détail

Guide d installation. Serveur TeamAgenda STS. Version Windows

Guide d installation. Serveur TeamAgenda STS. Version Windows Installation/Configuration TeamAgenda STS Guide d installation Serveur TeamAgenda STS Version Windows 1 Installation/Configuration TeamAgenda STS Objectifs Installer le Serveur TeamAgenda STS Configuration

Plus en détail

Cours 6. Sécurisation d un SGBD. DBA - M1ASR - Université Evry 1

Cours 6. Sécurisation d un SGBD. DBA - M1ASR - Université Evry 1 Cours 6 Sécurisation d un SGBD DBA - M1ASR - Université Evry 1 Sécurisation? Recette d une application Vérification des fonctionnalités Vérification de l impact sur le SI existant Gestion du changement

Plus en détail