Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : CE QuE. Vous. DEVEz savoir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : CE QuE. Vous. DEVEz savoir"

Transcription

1 Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : CE QuE Vous DEVEz savoir septembre 2012

2 CE QuE Vous D Ce dépliant est destiné aux négociants en métaux précieux et pierres précieuses au Canada. Il explique quelles sont leurs obligations juridiques en vertu de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. Vous êtes un négociant en métaux précieux et pierres précieuses si vous achetez ou vendez des métaux précieux, des pierres précieuses ou des bijoux dans le cadre de vos activités commerciales. Les métaux précieux comprennent l or, l argent, le palladium ou le platine vendu ou acheté sous forme de pièces de monnaies, de barres, de lingots, de granules ou sous toute autre forme semblable. Les pierres précieuses comprennent les diamants, les saphirs, les émeraudes, les tanzanites, les rubis et les alexandrites. Un bijou est un objet fait de métaux précieux, de perles ou de pierres précieuses destiné à être porté comme parure personnelle. Si vous êtes un négociant en métaux précieux et pierres précieuses, les exigences réglementaires énoncées ci-dessous s appliquent à vous à compter du moment où vous achetez ou vendez des métaux précieux, des pierres précieuses ou des bijoux pour une somme de $ ou plus au cours d une seule opération. Cela s applique peu importe la méthode de paiement et comprend l achat de stocks. Une fois que cette opération est effectuée, vous êtes désormais assujetti aux obligations prévues par la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. Si vous travaillez pour un négociant en métaux précieux et pierres précieuses, les responsabilités suivantes incombent à votre employeur. Cependant, si vous soupçonnez que certaines opérations sont douteuses, ou si vous savez (pas seulement des soupçons) qu une opération est liée à des biens appartenant à un groupe terroriste, vous et votre employeur êtes responsables d envoyer des déclarations au sujet de ces opérations au Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE). Ces exigences ne s appliquent pas à vous si vous achetez ou vendez uniquement des métaux précieux, des pierres précieuses ou des bijoux à des fins liées à : la fabrication de bijoux; l extraction d une mine de métaux précieux ou de pierres précieuses; la taille ou le polissage de pierres précieuses. 2 Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : ce que vous devez savoir

3 DEVEz savoir Vos obligations Et responsabilités À titre de négociant en métaux précieux et pierres précieuses au Canada, vous avez des obligations juridiques en vertu de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. Au Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE), nous nous assurons que les entreprises sont conformes à cette loi. Ce document fournit un bref résumé de vos obligations et responsabilités. Des explications détaillées sur vos obligations et responsabilités sont fournies dans les lignes directrices et de plus amples informations sont disponibles sur notre site Web au Il est important que vous compreniez ces obligations et que vous les respectiez pour être entièrement conforme à cette loi. ProGrAMME DE CoNForMité Les entreprises qui doivent transmettre des déclarations à CANAFE doivent établir une gamme de pratiques pour faire en sorte qu elles remplissent leurs exigences prévues par la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. C est ce que nous appelons un programme de conformité. Votre programme de conformité doit comporter les éléments suivants : la nomination d un agent de conformité (une personne qui s assura que l entreprise rempli ses obligations en vertu de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes) l élaboration et l application de politiques et de procédures de conformité consignées par écrit une évaluation consignée par écrit des risques en matière de blanchiment d argent et de financement d activités terroristes de votre entreprise l instauration d un programme écrit de formation sur les mesures de conformité l examen documenté de ces pratiques afin d en vérifier l efficacité Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : ce que vous devez savoir 3

4 CE QuE Vous D DéClArAtioNs Déclarations d opérations douteuses (DoD) Vous devez présenter des déclarations à CANAFE lorsque vous soupçonnez qu une opération effectuée ou tentée est liée à une infraction de blanchiment d argent ou de financement d activités terroristes. Certains comportements indicateurs d opérations douteuses pourraient inclure, notamment : Le client demande s il est possible de retourner les biens et d obtenir un chèque (spécialement si le client demande que le chèque soit libellé à un tiers) Le client achète des biens qui, compte tenu de sa profession ou de son revenu, ne seraient normalement pas dans ses moyens Le client tente d utiliser un chèque ou la carte de crédit d un tiers (spécialement si cette personne n est pas avec le client) Compte tenu de votre entreprise et votre expérience personnelle, d autres types de comportements pourraient vous sembler douteux. Déclarations de biens appartenant à un groupe terroriste (DBGt) Vous devez présenter des déclarations à CANAFE lorsque vous savez (pas seulement que vous soupçonnez), que des biens qui sont en votre possession ou à votre disposition appartiennent à un terroriste ou à un groupe terroriste ou qu ils sont à sa disposition, directement ou non. Déclarations d opérations importantes en espèces (DoiE) Vous devez présenter des déclarations à CANAFE lorsque vous recevez des paiements en espèces de $ ou plus. Pour CANAFE, le terme espèce signifie les billets de banque ou la monnaie en circulation dans un pays. Si, dans une période de 24 heures, vous recevez deux paiements en espèces ou plus d un même client, ou au nom d un même client totalisant $ ou plus, vous devez les déclarer ces paiements comme étant une seule opération importante en espèces. Pour en savoir plus, veuillez consulter l avis au sujet de la règle de 24 heures sur le site Web de CANAFE. 4 Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : ce que vous devez savoir

5 DEVEz savoir VériFiCAtioN DE l identité DEs CliENts Vous devez prendre des mesures précises pour vérifier l identité de tout client qui : effectue un paiement de $ ou plus en espèces au cours d une seule opération vous donne des motifs raisonnables de présenter une déclaration d opérations douteuses. Certaines exceptions s appliquent. tenue DE DoCuMENts Vous devez tenir les documents suivants : relevés d opérations importantes en espèces copies des déclarations d opérations douteuses documents relatifs à la vérification de l identité ProtECtioN DEs renseignements PErsoNNEls En vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE) ou de lois provinciales de même nature, les entreprises au Canada doivent protéger les renseignements personnels de leurs clients. Si vous faites affaire avec des clients en tant qu employé du gouvernement du Canada, la Loi sur la protection des renseignements personnels vous oblige aussi à protéger les renseignements personnels de vos clients. Dans tous les cas, vous devez aviser les personnes que vous recueillez des renseignements personnels à leur sujet. Toutefois, il y a une exception à cette obligation de présenter des déclarations à CANAFE; vous n avez pas à aviser vos clients si vous incluez des renseignements personnels à leur sujet dans l une des déclarations que vous devez présenter à CANAFE. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la collecte et la protection des renseignements personnels, veuillez consulter la section Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : ce que vous devez savoir 5

6 CE QuE Vous D «Protection des renseignements en affaires» sur le site Web d Industrie Canada (www.ic.gc.ca) ou le site Web du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (http://www.priv.gc.ca). Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a affiché sur son site Web une page de foire aux questions et un bref guide («Comment arriver à un équilibre entre les obligations de la LRPCFAT et la LPRPDE»), qui vous aideront à comprendre vos responsabilités en matière de protection des renseignements personnels en vertu de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. DétErMiNAtioN QuANt AuX tiers Chaque fois que vous recevez un paiement de $ ou plus en espèces, vous devez prendre des mesures raisonnables pour déterminer si la personne qui vous remet la somme agit pour le compte de quelqu un d autre (un tiers). Si vous concluez que la personne agit pour le compte d un tiers, vous devez obtenir certains renseignements précis sur le tiers et sur la nature du lien qui l unit à la personne qui vous remet la somme. rapport sur l évaluation DE la CoNForMité (rec) CANAFE a la responsabilité de veiller à ce que les entreprises s acquittent de leurs obligations en vertu de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes. Pour ce faire, il dispose du pouvoir d examiner vos activités et vos documents, y compris ceux ayant trait à votre programme de conformité. Le rapport sur l évaluation de la conformité est l un des moyens dont dispose CANAFE pour examiner votre entreprise. CANAFE peut vous demander de transmettre un rapport sur l évaluation de la conformité afin d examiner vos activités. CANAFE vous avisera par écrit si vous devez le transmettre. Si CANAFE vous a demandé de transmettre un rapport sur l évaluation de la conformité ou si vous voulez de plus amples renseignements au sujet de ce rapport, veuillez consulter le 6 Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : ce que vous devez savoir

7 DEVEz savoir Guide pour la transmission du rapport sur l évaluation de la conformité, disponible sur le site Web de CANAFE (www.fintrac-canafe.gc.ca). Il explique comment remplir le formulaire pour le rapport et comment le transmettre à CANAFE. Si CANAFE vous a demandé de transmettre un rapport sur l évaluation de la conformité, il vous faudra le code d accès communiqué dans la demande afin de pouvoir ouvrir une session du système sécurisé (SREC) via le site Web de CANAFE. Si vous avez des questions à ce sujet, veuillez communiquer avec CANAFE par courriel à Assurez-vous d indiquer le nom de votre entreprise ainsi que préciser que vous êtes un négociant en métaux précieux et pierres précieuses. Pénalités pour les cas de non-conformité Si vous ne remplissez pas vos obligations juridiques prévues par la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes, vous pourriez recevoir des pénalités. Ces pénalités peuvent inclure des avis, des pénalités administratives pécuniaires ou (dans des cas graves) des sanctions pénales. De plus amples informations sur ces pénalités sont affichées dans la section «Pénalités pour les cas de non-conformité» du site Web de CANAFE. CANAFE, Qu Est-CE QuE C Est? Le Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) est l unité du renseignement financier (URF) du Canada. Nous contribuons à la sécurité publique des Canadiens et aidons à protéger l intégrité du système financier du Canada grâce à la détection, la prévention et la dissuasion du blanchiment d argent et du financement des activités terroristes. Pour ce faire, la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes (la Loi) nous confie le mandat d offrir un appui opérationnel à nos partenaires du renseignement et d application de la loi à l échelle nationale et internationale et de donner des conseils stratégiques au gouvernement du Canada. Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : ce que vous devez savoir 7

8 Que fait CANAFE? Chaque année, les entités déclarantes envoient des dizaines de millions de déclarations sur les opérations financières à CANAFE. Ces déclarations sont conservées dans la base de données sécurisée de CANAFE, où elles servent à des analyses approfondies visant à détecter les opérations et les tendances qui sont soupçonnées d être liées au blanchiment d argent, au financement des activités terroristes ou à d autres menaces à la sécurité du Canada. Nous aidons à enquêter sur les liens en associant l argent au crime. Nos constatations sont communiquées en tant que renseignement financier tactique (communément appelé «communication») aux organismes d enquête et de renseignement compétents aux niveaux fédéral, provincial et municipal. Parmi ces organismes, on compte entre autres les services de police du Canada, le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), l Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et l Agence du revenu du Canada (ARC). À leur tour, ces organisations décideront s il faut ou non ouvrir une enquête relativement aux renseignements reçus. Contactez-nous Pour obtenir de plus amples informations sur les exigences décrites dans ce document, ou si vous avez des questions au sujet de vos obligations en vertu de la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes, veuillez consulter notre site Web ou communiquer avec CANAFE aux coordonnées ci-dessous. Vous pouvez également contacter votre agent de conformité désigné, le cas échéant. site WEB Poste CANAFE 24 e étage, 234, avenue Laurier Ouest Ottawa ON K1P 1H7 CANADA Courriel Téléphone Sans frais : Télécopieur

ENTENTE AVEC LE TITULAIRE DE CARTE CIBC

ENTENTE AVEC LE TITULAIRE DE CARTE CIBC TABLE DES MATIÈRES Sujets ENTENTE AVEC LE TITULAIRE DE CARTE CIBC Page Introduction 2 Définitions 2 Autres documents 4 Utilisation de votre Compte de carte de crédit et de vos Cartes (et responsabilité

Plus en détail

Les Recommandations du GAFI

Les Recommandations du GAFI NORMES INTERNATIONALES SUR LA LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME ET DE LA PROLIFÉRATION Les Recommandations du GAFI février 2012 GROUPE D ACTION FINANCIÈRE Le Groupe

Plus en détail

Qu est-ce qu un document?

Qu est-ce qu un document? OBJET La présente ligne directrice vise à aider les conseils scolaires à déterminer les renseignements qu ils doivent conserver conformément à leur programme de gestion de l information et de la vie privée

Plus en détail

Commission des libérations conditionnelles du Canada Guide de demande de suspension du casier

Commission des libérations conditionnelles du Canada Guide de demande de suspension du casier Commission des libérations conditionnelles du Canada Parole Board of Canada Commission des libérations conditionnelles du Canada Guide de demande de suspension du casier Instructions étape par étape et

Plus en détail

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Remerciements Bénévoles Canada remercie l auteure, Liz Weaver, de son travail à l égard du document original, intitulé

Plus en détail

Pour un gouvernement responsable. Guide du ministre et du ministre d état

Pour un gouvernement responsable. Guide du ministre et du ministre d état Pour un gouvernement responsable Guide du ministre et du ministre d état 2011 Pour un gouvernement responsable Guide du ministre et du ministre d État 2011 Pour un gouvernement responsable Guide du ministre

Plus en détail

Politique de confidentialité

Politique de confidentialité Politique de confidentialité OPGI Management GP Inc., en tant que gestionnaire d immeuble du centre commercial des Promenades Cathédrale au nom de ses propriétaires (collectivement désignés aux présentes

Plus en détail

Que pourrait-on donner comme exemples d organismes à but non lucratif? Est-il interdit aux organismes à but non lucratif de faire de l argent?

Que pourrait-on donner comme exemples d organismes à but non lucratif? Est-il interdit aux organismes à but non lucratif de faire de l argent? ORGANISMES À BUT NON LUCRATIF UN GUIDE JURIDIQUE La présente brochure a pour but principal de donner des renseignements généraux aux groupes communautaires et aux organismes à but non lucratif qui envisagent

Plus en détail

BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES COMPRENDRE VOTRE DOSSIER DE CRÉDIT ET VOTRE POINTAGE DE CRÉDIT

BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES COMPRENDRE VOTRE DOSSIER DE CRÉDIT ET VOTRE POINTAGE DE CRÉDIT BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES COMPRENDRE VOTRE DOSSIER DE CRÉDIT ET VOTRE POINTAGE DE CRÉDIT TABLE DES MATIÈRES Aperçu 2 Dossier et pointage de crédit ce qu il faut savoir 3 Qu est-ce qu

Plus en détail

Une approche en 5 étapes pour les petites et moyennes entreprises

Une approche en 5 étapes pour les petites et moyennes entreprises Votre guide pour faire affaire avec le gouvernement du Canada Une approche en 5 étapes pour les petites et moyennes entreprises Bureau des petites et moyennes entreprises Sa Majesté la Reine aux droits

Plus en détail

FAIRE AFFAIRE AU CANADA. Une introduction aux aspects juridiques de l investissement et de la création d une entreprise au Canada

FAIRE AFFAIRE AU CANADA. Une introduction aux aspects juridiques de l investissement et de la création d une entreprise au Canada FAIRE AFFAIRE AU CANADA Une introduction aux aspects juridiques de l investissement et de la création d une entreprise au Canada 2014 À propos de Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L. Borden Ladner

Plus en détail

«Informatique et Libertés» POUR L ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRÉ

«Informatique et Libertés» POUR L ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRÉ «Informatique et Libertés» POUR L ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRÉ Sommaire PARTIE 1 : Fiches Thématiques page 2 Fiche n 1 : Définitions des notions-clés de la loi «Informatique et Libertés» page 2 Fiche n

Plus en détail

Exposé-sondage. Novembre 2014. Projet de prise de position conjointe

Exposé-sondage. Novembre 2014. Projet de prise de position conjointe Exposé-sondage Projet de prise de position conjointe Prise de position conjointe sur les communications avec les cabinets d avocats au sujet des réclamations en cours et des réclamations éventuelles lors

Plus en détail

Cour des petites créances. GUIDE À L INTENTION des demandeurs, des défendeurs et des mis en cause

Cour des petites créances. GUIDE À L INTENTION des demandeurs, des défendeurs et des mis en cause Cour des petites créances GUIDE À L INTENTION des demandeurs, des défendeurs et des mis en cause Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau- Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme

Plus en détail

Service public d éducation et d information juridiques Obtenir son propre. au Nouveau-Brunswick

Service public d éducation et d information juridiques Obtenir son propre. au Nouveau-Brunswick Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Obtenir son propre au Nouveau-Brunswick Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB)

Plus en détail

Services consulaires. Bon voyage, mais... RENSEIGNEMENTS INDISPENSABLES AUX VOYAGEURS CANADIENS 2010/2011

Services consulaires. Bon voyage, mais... RENSEIGNEMENTS INDISPENSABLES AUX VOYAGEURS CANADIENS 2010/2011 Services consulaires Bon voyage, mais... RENSEIGNEMENTS INDISPENSABLES AUX VOYAGEURS CANADIENS 2010/2011 Bon voyage, mais... RENSEIGNEMENTS INDISPENSABLES AUX VOYAGEURS CANADIENS 2010/2011 Publié par Affaires

Plus en détail

Les lois sur l alcool et vous Plus

Les lois sur l alcool et vous Plus Les lois sur l alcool et vous Plus Guide pour les propriétaires et les gestionnaires d établissements pourvus d un permis de vente d alcool Printemps 2012 AVIS Ce guide se veut uniquement un outil d apprentissage

Plus en détail

Convention du travail maritime, 2006 Directives pour les agents chargés du contrôle par l Etat du port

Convention du travail maritime, 2006 Directives pour les agents chargés du contrôle par l Etat du port Convention du travail maritime, 2006 Directives pour les agents chargés du contrôle par l Etat du port L Organisation internationale du Travail L Organisation internationale du Travail (OIT) a été créée

Plus en détail

Énoncé de principes. AcSB/PSAB. Amélioration des normes pour les organismes sans but lucratif

Énoncé de principes. AcSB/PSAB. Amélioration des normes pour les organismes sans but lucratif Énoncé de principes Amélioration des normes pour les organismes sans but lucratif (Applicable aux organismes sans but lucratif [OSBL] des secteurs privé et public qui utilisent les normes pour les OSBL

Plus en détail

MANUEL D ÉVALUATION PAR LES PAIRS 2014-2015

MANUEL D ÉVALUATION PAR LES PAIRS 2014-2015 MANUEL D ÉVALUATION PAR LES PAIRS 2014-2015 Manuel d évaluation par les pairs de 2014-2015 Le Manuel d évaluation par les pairs (MEP) sert de guide aux membres de groupes d évaluation (GE) pour les programmes

Plus en détail

L offre d assurance par Internet au Québec

L offre d assurance par Internet au Québec FONDS D INDEMNISATION DES SERVICES FINANCIERS L offre d assurance par Internet au Québec Présentation des résultats de la consultation et des orientations retenues Avril 2015 f xx2015 Le présent rapport

Plus en détail

livret grand format Conditions générales

livret grand format Conditions générales livret grand format Conditions générales 1 - Ouverture et détention du Livret GrAnd FormAt 1.1 - Conditions d ouverture et de détention Le Livret GrAnd FormAt est un compte d épargne réservé aux personnes

Plus en détail

Manuvie Un Guide du client

Manuvie Un Guide du client Manuvie Un Guide du client Bienvenue à la Banque Manuvie... Des services bancaires tels qu ils devraient être. MD Vous voulez un prêt hypothécaire différent? Plus qu un prêt hypothécaire, Manuvie Un MD

Plus en détail

Opérations entre apparentés

Opérations entre apparentés exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Opérations entre apparentés Septembre 2012 DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES COMMENTAIRES : LE 21 NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Règlement d INTERPOL sur le traitement des données

Règlement d INTERPOL sur le traitement des données BUREAU DES AFFAIRES JURIDIQUES Règlement d INTERPOL sur le traitement des données [III/IRPD/GA/2011(2014)] REFERENCES 51 ème session de l Assemblée générale, résolution AGN/51/RES/1, portant adoption du

Plus en détail

Février 2013. Le crédit à la consommation

Février 2013. Le crédit à la consommation Février 2013 Le crédit à la consommation SOMMAIRE 2 Avant-propos Cette brochure contient des explications sur la législation belge relative au crédit à la consommation. Elle ne peut cependant pas se substituer

Plus en détail

le livret 10/12 conditions générales

le livret 10/12 conditions générales le livret 10/12 conditions générales 1 - Ouverture et détention du Livret 10/12 1.1 - Conditions d ouverture et de détention Toute personne physique mineure de nationalité française ou étrangère, représentée

Plus en détail

Recommandations pour les entreprises qui envisagent de souscrire à des services de Cloud computing

Recommandations pour les entreprises qui envisagent de souscrire à des services de Cloud computing Recommandations pour les entreprises qui envisagent de souscrire à des services de Cloud computing D un point de vue juridique, la CNIL constate que le Cloud computing soulève un certain nombre de difficultés

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment choisir avec qui investir?

lautorite.qc.ca Comment choisir avec qui investir? lautorite.qc.ca Comment choisir avec qui investir? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec. Elle veille à la

Plus en détail

ANNEXE 33-109A4 INSCRIPTION D UNE PERSONNE PHYSIQUE ET EXAMEN D UNE PERSONNE PHYSIQUE AUTORISÉE (ARTICLE 2.2)

ANNEXE 33-109A4 INSCRIPTION D UNE PERSONNE PHYSIQUE ET EXAMEN D UNE PERSONNE PHYSIQUE AUTORISÉE (ARTICLE 2.2) ANNEXE 33-109A4 INSCRIPTION D UNE PERSONNE PHYSIQUE ET EXAMEN D UNE PERSONNE PHYSIQUE AUTORISÉE (ARTICLE 2.2) INSTRUCTIONS GÉNÉRALES Ce formulaire doit être rempli et présenté aux agents responsables ou,

Plus en détail