Les élèves du second degré à la rentrée 2008 dans les établissements publics ou privés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les élèves du second degré à la rentrée 2008 dans les établissements publics ou privés"

Transcription

1 note d information MAI À la rentrée 2008, les établissements du second degré de France métropolitaine et des DOM accueillent élèves, soit élèves de moins qu en La baisse de 0,6 % des effectifs, enregistrée cette année, est moins prononcée que celle observée lors des trois précédentes rentrées. Cette diminution, essentiellement centrée sur les classes de collège jusqu en 2007, touche actuellement uniquement les classes des lycées. Le lycée professionnel perd 10300élèvescontre 6300à la rentrée précédente et la baisse des effectifs deslycéesgénérauxettechnologiques se stabilise : pour élèves, la diminution est de 1,6 % contre 1,4 % les deux années précédentes. À l inverse, lors de cette rentrée, le nombre de collégiens augmente très légèrement (+ 0,1 %). Le secteur privé accueille un peu plus d un élève sur cinq (soit 21 %). À l entrée au collège, la part de cet enseignement diminue alors qu il était en légère augmentation les deux années précédentes. La baisse des effectifs touche toutes les académies de métropole et des départements d outre-mer dans les secteurs public et privé, à l exception des académies de Bordeaux, Grenoble, Montpellier, Nantes, Rennes, Toulouse et de la Guyane. Les élèves du second degré à la rentrée 2008 dans les établissements publics ou privés À la rentrée 2008, les établissements du second degré accueillent élèves dans la métropole et les DOM, soit élèves de moins qu en La baisse de 0,6 % enregistrée est moins prononcée que celle observée lors des trois précédentes rentrées en raison de la légère augmentation des élèves scolarisés dans les collèges (tableau 1). Quasi-stabilité du nombre de collégiens À la rentrée 2008, les classes de collège connaissent une quasi-stabilité de leurs effectifs ( élèves, soit + 0,1 %) qui s explique principalement par la combinaison d une fluidité accrue des parcours et d un effet démographique positif. Tout d abord, les taux de redoublement sont désormais de 5,5 % en sixième (6,4 % en 2007), 2,7 % en cinquième (3,1 % en 2007), 4,5 % en quatrième et 5,4 % en troisième (un peu moins de 6 % en 2007 pour ces deux classes). Les passages d une classe à l autre se sont donc encore améliorés. Dans les collèges, la scolarisation baisse de élèves alors que la démographie augmente de (graphique p. 3) Enfin, les quatre premières années de l enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) enregistrent une baisse des effectifs qui se stabilise autour de 2,5 % depuis trois ans. L orientation des élèves de troisième vers les voies professionnelles se maintient au niveau atteint depuis 2003 La baisse des effectifs du lycée professionnel entamée à la rentrée 2006 se poursuit. Ce cycle perd élèves (soit - 1,4 %) contre l an dernier (soit - 0,9 %). Cette évolution s explique essentiellement par un effet démographique : les élèves entrant en lycées Champ Cette Note ne couvre que les effectifs sous statut scolaire (hors apprentissage) suivant une formation du second degré (hors classes post-baccalauréat) dans un établissement public ou privé sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, en sont donc exclus les élèves inscrits dans un établissement du second degré relevant d autres ministères, notamment du ministère de l Agriculture et de la Pêche, ou celui des Affaires sociales, du Travail, des Relations Sociales, de la Famille et de la Solidarité, et ceux qui suivent une formation par alternance (apprentissage). Les élèves qui s orientent vers ces voies sont donc comptés parmi les sortants.

2 TABLEAU 1 Évolution des effectifs du second degré dans les établissements sous tutelle du MEN de 2005 à 2008 France métropolitaine + DOM - Public et Privé (y compris EREA*) Rentrée Rentrée Variation en Rentrée Variation en Rentrée Variation en effectifs % 2007 effectifs % 2008 effectifs % A B B-A B-A / A C C-B C-B / B D D-C D-C / C Sixième , , ,7 Cinquième , , ,1 Quatrième , , ,4 Troisième , , ,4 dont 3 ème d insertion , , ,3 Total 6 ème à3 ème , , ,1 CPA, CLIPA, apprenti junior, DIMA** , , ,2 UPI , , ,0 Sous-total collège hors SEGPA , , ,1 SEGPA , , ,6 1. Total collège , , ,1 CAP en un an , , ,4 Première année CAP , , ,6 Deuxième année CAP , , ,2 Total CAP en deux ans , , ,1 CAP en trois ans , , ,6 Total CAP , , ,9 BEP en un an , , ,5 Seconde professionnelle , , ,1 Terminale BEP , , ,7 Total BEP en deux ans , , ,3 Total BEP , , ,3 Bac professionnel en un an , , ,7 Première pro en deux ans , , ,7 Terminale pro en deux ans , , ,1 Total bac professionnel en deux ans , , ,2 1 ère année pro en 3 ans , , ,6 2 ème année pro en 3 ans , , ,2 3 ème année pro en 3 ans , , ,0 Total bac professionnel en trois ans , , ,0 Total bac professionnel *** , , ,1 Mentions complémentaires , , ,5 FC, divers pro de niveaux IV et V , , ,1 2. Total lycée professionnel , , ,4 Seconde générale et technologique , , ,2 Première générale et technologique , , ,2 dont générale , , ,5 dont technologique , , ,8 dont adaptation et BT , , ,2 Terminale générale et technologique , , ,2 dont générale , , ,3 dont technologique , , ,1 dont BT , , ,4 3. Totallycéegénéralettechnologique , , ,6 Total second degré ( ) , , ,6 * Les élèves des EREA sont répartis selon leur classe. ** En 2008, DIMA = CPA, CLIPA, apprenti junior. *** Y compris brevet des métiers d arts (BMA). professionnels sont issus des générations peu nombreuses nées en 1992 et 1993 (graphique p. 3). L orientation des élèves de troisième vers les voies professionnelles se maintient au niveau atteint depuis 2003, soit 27 %. La mise en place progressive de la réforme des voies professionnelles se traduit par une augmentation de élèves dans les formations menant au baccalauréat professionnel en trois ans et la baisse de élèves préparant un BEP en deux ans. Les classes de CAP accueillent élèves de plus qu a la rentrée précédente. Nouvelle baisse des effectifs de lycée général et technologique Avec élèves, le second cycle général et technologique accueille un nombre d élèves en baisse de 1,6 %. Cette baisse est plus forte que celle observée les deux années précédentes. Toutes les classes ressentent les effets de la baisse mais celle-ci se trouve particulièrement centrée sur la classe de seconde en raison de l entrée au lycée de la génération née en 1993, moins nombreuse que celle qui est sortie du lycée en fin d année scolaire et d une diminution du redoublement dans cette classe. À l issue de la classe de seconde, les élèves sont orientés vers la voie générale (58,6 %), technologique (22,7 %) ou se réorientent vers la voie professionnelle (4,2 %). 12,2 % des élèves de seconde redoublent et moins de 2 % se dirigent vers l apprentissage ou quittent les établissements de l éducation nationale. note d information Page 2

3 Variations des effectifs du second degré dues à la démographie et à la scolarisation France métropolitaine + DOM - Public et Privé (y compris EREA) Collège Lycée professionnel LEGT Total second degré Effet «démographie» Effet «scolarisation» Guide de lecture sur les classes de collège Les classes de collège enregistrent une augmentation de élèves à la rentrée Cette hausse résulte de deux effets conjugués : un effet «démographie» qui dépendde la variation de la taille des générations: soit élèves de plus à cette rentrée. Cet effet correspond à l'écart entre l'effectif constaté à la rentrée 2008 et l'estimation de celui-ci, si les taux de scolarisation mesurés à la rentrée 2008 étaient identiques à ceux observés à la rentrée 2007 ; un effet «scolarisation» lié à l'orientation scolaire : soit une diminution de élèves. Cet effet est ce qui reste, lorsque les modifications liées à la démographie ont été prises en compte. Il s'agit essentiellement de l'impact des évolutions des taux de passage ou de redoublement dans chaque classe. TABLEAU 2 Effectifs du second degré par secteur, évolution entre 2007 et 2008 France métropolitaine + DOM - Public et Privé (y compris EREA) Stabilisation des effectifs dans le secteur privé À la rentrée 2008, la part du privé reste stable dans l ensemble du second degré (21,1 % contre 21 % en 2007) malgré une légère augmentation des effectifs en lycée généralettechnologique(+0,3%)(tableau2). À l entrée en sixième, les collèges privés accueillent un peu plus de 80 % d élèves de CM2 issus du secteur privé et près de 10 % d élèves du secteur public. En lycées, les enseignements généraux et technologiques accueillent un nombre stable d élèves par rapport à l année précédente alors que les formations professionnelles perdent élèves (- 1,4 %). Baisse quasi générale des effectifs dans les académies Les trois quarts des académies de France métropolitaine sont concernés par la Formation Établissements publics Établissements privés Rentrée Rentrée Variation en Rentrée Rentrée Variation en effectifs % effectifs % A B B-A B-A / A A B B-A B-A / A Part du privé en 2007 Part du privé en 2008 Sixième , ,6 21,4 21,2 Cinquième , ,9 21,3 21,5 Quatrième , ,6 21,6 21,6 Troisième , ,2 21,6 21,6 dont 3 ème d insertion , ,4 11,6 14,1 Total 6 ème à3 ème , ,1 21,5 21,5 CPA, CLIPA, apprenti junior, DIMA* , ,1 13,8 12,6 dont UPI , ,0 10,2 10,0 Sous total collège hors SEGPA , ,2 21,4 21,4 SEGPA , ,3 3,9 4,0 1. Classes de collège , ,2 20,9 20,9 CAP en un an , ,3 67,9 68,0 CAP en deux ans , ,0 27,0 26,4 CAP en trois ans , ,4 51,0 65,9 Total CAP , ,1 29,8 29,2 BEP en un an , ,3 17,3 16,1 BEP en deux ans , ,3 19,9 18,6 Total BEP , ,3 19,8 18,6 Bac pro en un an , ,3 14,1 19,7 Première pro en deux ans , ,8 22,1 22,5 Terminale pro en deux ans , ,2 21,7 21,7 Total bac pro en deux ans , ,0 21,9 22,1 Première année bac pro en trois ans , ,5 6,7 25,1 Deuxième année bac pro en trois ans , ,9 5,9 8,6 Troisième année bac pro en trois ans , ,4 6,6 6,0 Total bac pro en trois ans , ,2 6,4 22,9 Total bac professionnel / BMA , ,6 21,0 22,3 Mentions complémentaires , ,0 25,4 25,8 FC, divers pro de niveaux IV et V , ,2 24,0 22,1 2. Classes de lycée professionnel , ,4 21,6 21,6 Seconde générale et technologique , ,5 20,8 21,2 Première générale et technologique , ,2 21,7 22,0 Terminale générale et technologique , ,4 20,7 21,0 3. Classes de lycée général et technologique , ,0 21,1 21,4 Total second degré ( ) , ,1 21,0 21,1 * En 2008, DIMA = CPA, CLIPA, apprenti junior. note d information Page 3

4 TABLEAU 3 Effectifs du second degré par cycle et par académie à la rentrée 2008 par rapport à 2007 France métropolitaine + DOM - Public et Privé (y compris EREA) Académies Total 2 nd degré Variation 2007/2008 Total Total Total Variation Variation Variation 2008 en valeur «Collège» «LP» «Lycée G&T» relative relative relative (yc SEGPA) absolue relative (%) (%) (%) (1+2+3) eff (% ) (1) (2) (3) Aix-Marseille , , , ,7 Amiens , , , ,6 Besançon , , , ,2 Bordeaux , , , ,7 Caen , , , ,7 Clermont-Ferrand , , , ,0 Corse , , , ,0 Dijon , , , ,4 Grenoble , , , ,5 Lille , , , ,4 Limoges , , , ,8 Lyon , , , ,3 Montpellier , , , ,6 Nancy-Metz , , , ,2 Nantes , , , ,1 Nice , , , ,6 Orléans-Tours , , , ,5 Poitiers , , , ,9 Reims , , , ,3 Rennes , , , ,5 Rouen , , , ,8 Strasbourg , , , ,8 Toulouse , , , ,2 Paris , , , ,1 Créteil , , , ,0 Versailles , , , ,4 Île-de-France , , , ,9 Total France métro , , , ,6 Guadeloupe , , , ,7 Guyane , , , ,2 Martinique , , , ,9 La Réunion , , , ,6 Total DOM , , , ,0 France métro + DOM , , , ,6 diminution de la population scolaire du second degré. Seules les académies de Bordeaux, Montpellier, Nantes, Rennes et Toulouse ont des effectifs scolaires en légère progression par rapport à l an dernier et l académie de Grenoble stabilise ses effectifs. Les académies les plus touchées par la baisse des effectifs sont la Corse (- 2,4 %), Reims (- 1,8 %), Nancy-Metz (- 1,7 %), Lille (- 1,5 %), Rouen (- 1,4 %), Créteil (- 1,4 %) et Amiens (- 1,3 %) (tableau 3 et carte ci-contre). Dans les DOM, la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion enregistrent, comme en métropole, une baisse des effectifs alors que ceux de la Guyane progressent à un rythme comparable à l année précédente (+ 2,9 % en 2008, + 2,7 % en 2007). Évolution des effectifs du second degré par académie à la rentrée 2008 Taux d'évolution en % De0à0,7% De-0,4à0% De-1à-0,4% De-2,4à-1% Guadeloupe : - 1,2 % Guyane : 3,0 % Martinique : - 2,4 % La Réunion : - 0,2 % Évelyne Blanché, Paul-Olivier Gasq, Isabelle Paulin, DEPP B1 note d information Page 4

5 L accès au baccalauréat professionnel en trois ans a été mis en place pour valoriser l enseignement professionnel. Le baccalauréat professionnel en trois ans Pourcentage par académie des baccalauréats professionnels en trois ans par rapport aux classes de lycée professionnel France métropolitaine + DOM - Public et Privé Il doit permettre : de développer l attractivité de la voie professionnelle, d en faire une voie d égale dignité avec la voie générale et technologique sur la base d une durée équivalente (3 ans), sans diminuer la qualité de la formation ni la valeur du diplôme obtenu ; d accroître le nombre de jeunes qui accèdent au niveau du baccalauréat professionnel, notamment par la création de cursus en trois ans dans les établissements qui n offrent aujourd hui que des BEP. Cette préparation du baccalauréat après la troisième engagée depuis 2001, est étendue en 2008 et sera généralisée dès la rentrée À la rentrée 2008, dans les établissements publics et privés, élèves suivent une formation menant au baccalauréat professionnel et, parmi eux, 29,3 % le préparent en trois ans contre 5,9 % à la rentrée précédente. La première année avec élèves représente à elle seule 87 % des effectifs de ces baccalauréats. Globalement, le baccalauréat professionnel augmente de 33 % alors que les BEP diminuent de 19 %. Les CAP augmentent de 3 %. En France métropolitaine et DOM, les baccalauréats professionnels en trois ans représentent 10,9 % des effectifs globaux des classes de lycée professionnel (graphique ci-contre). Plus de la moitié des académies n atteignent pas cette valeur. Les académies qui accueillent le plus d élèves dans cette voie professionnelle sont Nice, Dijon et Versailles avec, respectivement, 22 %, 20 % et 18 %. Nice Dijon Versailles Poitiers Clermont-Ferrand Nancy-Metz Rennes La Réunion Orléans-Tours Montpellier Reims Créteil Besançon Martinique France métro + DOM Strasbourg Toulouse Amiens Guadeloupe Paris Rouen Bordeaux Lille Limoges Lyon Nantes Caen Aix-Marseille Corse Guyane Grenoble 22,0 % 19,6 % 17,7 % 17,0 % 16,5 % 16,1 % 15,5 % 14,3 % 14,2 % 13,5 % 13,3 % 12,3 % 12,0 % 11,0 % 10,9 % 10,8 % 10,6 % 10,4 % 9,3 % 8,7 % 8,3 % 7,9 % 7,2 % 7,1 % 5,6 % 5,0 % 4,9 % 4,5 % 4,2 % 1,6 % 1,2 % note d information Page 5

6 DIRECTION DE L ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA PERFORMANCE Directeur de la publication : Daniel Vitry Secrétaire de rédaction : Francine Le Neveu Maquettiste : Frédéric Voiret Impression : Ovation DEPP, Département de la valorisation et de l édition rue Dutot Paris Cedex 15 ISSN note d information Page 6

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

Diplômes du second degré technologique et professionnel : la demande de VAE reste très concentrée

Diplômes du second degré technologique et professionnel : la demande de VAE reste très concentrée note d informationjanvier 11.04 Si le déploiement du dispositif de validation des acquis de l expérience (VAE) semble s être stabilisé, le nombre des validations totales continue toutefois de progresser

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

Origine sociale, offre de formation et niveau atteint dans le secondaire

Origine sociale, offre de formation et niveau atteint dans le secondaire note d information 06.15 MAI www.education.gouv.fr/stateval Dans les régions à forte tradition ouvrière, l offre en CAP et BEP prédomine largement. La part des élèves sortant sans niveau de qualification

Plus en détail

CPGE, STS, écoles d ingénieurs, écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité Voir «Définitions» en 6.2.

CPGE, STS, écoles d ingénieurs, écoles de commerce, gestion, vente et comptabilité Voir «Définitions» en 6.2. 6 Les étudiants 6 6.1 Les effectifs du supérieur : évolution 168 6.2 Les effectifs du supérieur par académie 170 6.3 Les étudiants dans les formations scientifiques 172 6.4 Les étudiants des universités

Plus en détail

La mobilité géographique des enseignants du second degré public

La mobilité géographique des enseignants du second degré public note d i n f o r m a t i o n 13.18 SEPTEMBRE À la rentrée 2012, un peu moins de 3 des enseignants et assimilés du second degré public ont changé d académie. Parmi eux, les néotitulaires (ex-stagiaires

Plus en détail

&REPÈRES RÉFÉRENCES STATISTIQUES RERS. sur les enseignements, la formation et la recherche

&REPÈRES RÉFÉRENCES STATISTIQUES RERS. sur les enseignements, la formation et la recherche &REPÈRES RÉFÉRENCES STATISTIQUES sur les enseignements, la formation et la recherche RERS 2006 1 Le système éducatif 1. 1 Principales filières de formations 16 1. 2 Évolution de la population scolaire

Plus en détail

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS IL ACCOMPAGNE LE PARCOURS DU JEUNE DE L ENTRÉE AU COLLÈGE À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Il assure la continuité de

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

accompagnemen Ressources

accompagnemen Ressources éduscol accompagnemen Ressources t d Éducation physique et sportive L évaluation aux baccalauréats, CAP et BEP de l enseignement général, technologique et professionnel en Education Physique et Sportive

Plus en détail

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017 SEPTEMBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Plus en détail

DOSSIER 4. L attractivité des académies pour

DOSSIER 4. L attractivité des académies pour L attractivité des académies pour les enseignants du second degré public en 2013 Solène Hilary, Alexandra Louvet [DEPP] _ Chaque année, plus de 20 000 enseignants du second degré public, conseillers d

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail

observatoire des emplois d avenir

observatoire des emplois d avenir observatoire des emplois d avenir 4 ème vague Emplois d avenir et zones urbaines sensibles (ZUS) L Association des Maires de Grandes Villes de France a activement participé à la montée en puissance des

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l Enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

metal USB PEOPLE tel 01 43 21 47 52 contact@objets-pub-express.com USB people Electronique 03 Objets et Cadeaux Publicitaires

metal USB PEOPLE tel 01 43 21 47 52 contact@objets-pub-express.com USB people Electronique 03 Objets et Cadeaux Publicitaires Electronique USB people USB people Electronique USB PEOPLE USM8010-GU USM8010-GD metal USM8010-SL METAL USB PEOPLE USM8010-SL/GD/GU (S) Clé USB people, édition en métal. Alliage avec une finition brillante.

Plus en détail

ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION

ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION ETUDE RELATIVE AU DISPOSITIF D'ACCUEIL, D'ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES DES PREMIER ET SECOND DEGRES INTRODUCTION Le ministre de l éducation nationale a fixé, par circulaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 13 novembre 2008 autorisant au titre de l année 2008 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE

ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE DOSSIER DE PRESSE 18 AOÛT 2014 ENQUÊTE SUR LE COÛT DE LA VIE ETUDIANTE CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr 2 Rentrée 2014 SOMMAIRE Les principaux chiffres 5 Edito

Plus en détail

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE 14, rue d Ouessant - 75015 Paris. Tél : 01 78 09 88 00 Mail : fondationechiquierdelareussite@a2consulting.fr Fondation sous l égide de la Fondation de France Pourquoi

Plus en détail

I - ORGANISATION DES EXAMENS. A Calendrier de déroulement des épreuves. Les épreuves écrites se dérouleront selon le calendrier joint en annexe 1.

I - ORGANISATION DES EXAMENS. A Calendrier de déroulement des épreuves. Les épreuves écrites se dérouleront selon le calendrier joint en annexe 1. Nancy, le 30 novembre 2014 Le Recteur de l'académie de Nancy-Metz Chancelier des Universités de Lorraine à Mesdames et Messieurs les Recteurs d'académie Chef de division Mireille Pierret Chef de bureau

Plus en détail

Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013

Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013 http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Bulletin officiel n 33 du 12 septembre 2013 SOMMAIRE Organisation générale Administration centrale du MEN et du

Plus en détail

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme

Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Liste des diplômes des métiers de la formation 2000/2001 par région et organisme Alsace Université Mulhouse Licence anglais option anglais appliqué à la formation des adultes DESS responsable en formation

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Actualité sociale Juillet 2008

Actualité sociale Juillet 2008 Marseille, le 10 juillet 2008 N/REF : ACM-JMM 1 ère mise à jour du 22.07.2008 Actualité sociale Juillet 2008 Attention dernière minute : En page 5 : nouvelle valeur du point de la convention collective

Plus en détail

Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013

Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013 Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013 Règlement et inscriptions sur les sites de vos CROUS et du CNOUS, sur www.culture.cnous.fr et dans les services culturels des CROUS AIX MARSEILLE 31 avenue Jules

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2014 autorisant au titre de l année 2014 l ouverture de recrutements sans concours

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche.

Les personnels enseignants. de l enseignement supérieur. sous tutelle du MESR 2011-2012. note d 13.07. Enseignement supérieur & Recherche. note d chercheurs (62 % du total), on trouve les professeurs des universités (35,5 %), les maîtres de conférences (64,4 %) et les assistants titulaires (0,1 %) (tableau 6, p. 6). 94,4 % des enseignants

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche»

Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» Lancement de la mise à jour de la feuille de route nationale «Infrastructures de Recherche» 7 juillet 2014 L infrastructure de données scientifiques: un système qui combine contenu, services et infrastructures

Plus en détail

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com Dossier de presse 2013-2014 Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com 1 Sommaire L Association Passerelle p.3 Le Concours Passerelle p.5 2013 : un concours réussi

Plus en détail

Diplôme d expertise comptable (DEC)

Diplôme d expertise comptable (DEC) Futurexpert.com Février 2015 Le Master Comptabilité Contrôle Audit (CCA) Une filière universitaire d excellence pour accéder aux métiers de l expertise comptable, du conseil, de l audit, de la gestion

Plus en détail

DES VŒUX D ORIENTATION EN SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE PLUS FRÉQUEMMENT SATISFAITS

DES VŒUX D ORIENTATION EN SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE PLUS FRÉQUEMMENT SATISFAITS note d informationnovembre 13.24 Au cours de la dernière décennie, la part d élèves qui bénéficient d une décision d orientation en seconde générale et technologique en fin de troisième a sensiblement

Plus en détail

Série Economique et Sociale. Après un bac ES

Série Economique et Sociale. Après un bac ES Série Economique et Sociale Après un bac ES AEFE / Service Orientation et enseignement supérieur / juillet 2007 DE médecine spécialisée DE Médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat Diplôme d école

Plus en détail

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs»

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» 22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» L idée En octobre dernier, tous les Points Info OFAJ et DFJW-Infotreffs ont été invités à signaler les manifestations

Plus en détail

repères et références statistiques

repères et références statistiques repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche ( RERS 2010 ) repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche ( RERS 2010)

Plus en détail

Nos Services. Un Accueil de Qualité. La Relation Terrain. Un Parc Diversifié. Notre Priorité : Votre Sécurité. Un Transport Maîtrisé

Nos Services. Un Accueil de Qualité. La Relation Terrain. Un Parc Diversifié. Notre Priorité : Votre Sécurité. Un Transport Maîtrisé Nos Services Un Accueil de Qualité Nos assistantes commerciales traitent votre demande efficacement et dans les meilleurs délais. La Relation Terrain Sur le terrain, nos commerciaux sont au contact permanent

Plus en détail

Les masters en langues

Les masters en langues Traduction-Interprétation Études anglophones traduction littéraire : Paris Études européennes et langues étrangères et échanges internationaux traduction économique et juridique : Juriste international

Plus en détail

1. Enseignement scolaire

1. Enseignement scolaire Bilan social du Ministère de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche 1. Enseignement scolaire MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

PRÉSENTATION Stanley Security France

PRÉSENTATION Stanley Security France PRÉSENTATION Stanley Security France Stanley Security France I Juin 2013 SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DU GROUPE STANLEY BLACK & DECKER Organisation et chiffres clés du Groupe L activité Sécurité du Groupe

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

LES DIFFERENTS LICENCES PROPOSEES EN FRANCE ET DISPONIBLE POUR LA DAP BLANCHE

LES DIFFERENTS LICENCES PROPOSEES EN FRANCE ET DISPONIBLE POUR LA DAP BLANCHE LES DIFFERENTS LICENCES PROPOSEES EN FRANCE ET DISPONIBLE POUR LA DAP BLANCHE A - SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES (STAPS) Le programme comporte : un volet scientifique comprenant

Plus en détail

MER DU NORD. Seine. Toulouse. Grande culture (céréales, oléagineux) Cultures maraîchères (fruits, fleurs, légumes)

MER DU NORD. Seine. Toulouse. Grande culture (céréales, oléagineux) Cultures maraîchères (fruits, fleurs, légumes) ROYAUME-UNI MANCHE MER DU NORD BELGIQUE Lille Luxembourg ALLEMAGNE Seine Paris Strasbourg Rhin Loire SUISSE OCÉAN ATLANTIQUE Lyon Bordeaux ITALIE Rhône Garonne Toulouse Marseille ESPAGNE MER MÉDITERRANÉE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 29 mars 2012 fixant au titre de l année 2012 le nombre de postes offerts aux recrutements sans

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Octobre 2009. Médecine Paramédical social

Octobre 2009. Médecine Paramédical social Octobre 2009 Médecine Paramédical social MEDECINE ODONTOLOGIE SAGE PHARMACIE FEMME D.E. MEDECINE GENERALE 3 e année 2 e année D.E. MEDECINE SPECIALISEE 5 e année DCEM4 DCEM3 DCEM2 DCEM1 PCEM2 4 e année

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF CREDIT COOPERATIF Délégation Générale du Nord-Est-Centre, à Paris Pascal LUX T/ 01.47.24.96.43 Pascal.lux@credit-cooperatif.coop DUNKERQUE Directeur : Laurent

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

Fonctionnement des services académiques

Fonctionnement des services académiques Rapport - n 2011-055 juin 2011 Inspection générale de l administration de l Éducation nationale et de la Recherche Fonctionnement des services académiques Rapport à monsieur le ministre de l Éducation

Plus en détail

Enquête Comenius: l Europe à l école

Enquête Comenius: l Europe à l école 1 Enquête Comenius: l Europe à l école L enquête Quoi? Une enquête concernant le programme Comenius a été lancée entre le 2 mars et le 31 mai par l Agence Europe Education Formation France à destination

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE L RECHERCHE rrêté du 14 mars 2012 autorisant au titre de l année 2012 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION

Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION arrêté du 9 mai 2006 JO 18 mai 2006 Ce diplôme : Une demande La création de ce diplôme émane d une demande du ministère de l intérieur et de l aménagement

Plus en détail

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche

REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES. enseignements formation recherche REPÈRES & RÉFÉRENCES STATISTIQUES enseignements formation recherche 2014 les académies Hautsde-Seine 971 92 Finistère 29 Seine-Saint-Denis 93 PARIS 75 GUADELOUPE MARTINIQUE 973 GUYANE Côtes-d'Armor 22

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 22 février 2011 autorisant au titre de l année 2011 des recrutements sans concours d adjoints

Plus en détail

BILAN DES CONCOURS 2013 ET PERSPECTIVES 2014 POUR LA 1ERE FOIS DEPUIS SA CREATION PLUS DE 8000 CANDIDATS AU CONCOURS PREPA

BILAN DES CONCOURS 2013 ET PERSPECTIVES 2014 POUR LA 1ERE FOIS DEPUIS SA CREATION PLUS DE 8000 CANDIDATS AU CONCOURS PREPA BILAN DES CONCOURS 2013 ET PERSPECTIVES 2014 En 2013 : POUR LA 1ERE FOIS DEPUIS SA CREATION PLUS DE 8000 CANDIDATS AU CONCOURS PREPA LES ETUDIANTS LITTERAIRES DE PLUS EN PLUS NOMBREUX PROGRESSION DE 26

Plus en détail

Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. www.ladapt.net

Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. www.ladapt.net www.ladapt.net Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées L ADAPT - association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées - œuvre au quotidien

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

BILAN DES CONCOURS ECRICOME 2014 ET PERSPECTIVE 2015

BILAN DES CONCOURS ECRICOME 2014 ET PERSPECTIVE 2015 BILAN DES CONCOURS ECRICOME 2014 ET PERSPECTIVE 2015 Paris, le 24 octobre 2014 ECRICOME PRÉPA : LES ÉTUDIANTS DE PRÉPAS PLÉBISCITENT LE CONCOURS ECRICOME PRES DE 15 000 CANDIDATS POUR L ENSEMBLE DE NOS

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

LE GUIDE DU dossier social étudiant

LE GUIDE DU dossier social étudiant LE GUIDE DU dossier social étudiant Le dossier social étudiant Mode d emploi... 3 Faire sa demande de bourse et de logement en 4 étapes... 4 les pièces justificatives à fournir...5 Le calcul du droit à

Plus en détail

Le classement des villes les plus gay-friendly de France

Le classement des villes les plus gay-friendly de France Le classement des villes les plus gay-friendly de France TÊTU publie le classement de 23 grandes agglomérations françaises, de la plus gay-friendly à la plus froide à l égard de ses habitants homos. 6.000

Plus en détail

Information Orientation

Information Orientation Information Orientation Réunion du jeudi 9 octobre 2014 Classes préparatoires scientifiques ou commerciales Etudes commerciales (prépas, écoles de commerce, université, formations courtes ). Dauphine.

Plus en détail

Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; 1. Analyse

Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; 1. Analyse Décision n 2013-0174 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 5 février 2013 modifiant l annexe 5 de la décision n 2012-1137 en date du 11 septembre 2012 portant

Plus en détail

POURSUIVRE DES ETUDES APRES LE BTS OU LE DUT DE DIETETIQUE

POURSUIVRE DES ETUDES APRES LE BTS OU LE DUT DE DIETETIQUE POURSUIVRE DES ETUDES APRES LE BTS OU LE DUT DE DIETETIQUE L'ADLF vous présente ci après quelques pistes non exhaustives sur les différentes possibilités de poursuivre un enseignement complémentaire vous

Plus en détail

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 :

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : Les admissions parallèles sont un moyen d intégrer une école supérieure de commerce, sans avoir à effectuer les classes préparatoires. Les étudiants issus d un 1er

Plus en détail

Guide de l année-recherche

Guide de l année-recherche Guide de l année-recherche Destiné aux Internes de Médecine Générale Mars 2011 Mis à jour Octobre 2013 Co signé en octobre 2013 par : Page 2 sur 20 SOMMAIRE I. Introduction 5 II. Définition de l année-recherche

Plus en détail

Formations et emploi. Édition 2013

Formations et emploi. Édition 2013 Formations et emploi Édition 2013 Coordination Daniel Martinelli Contribution Insee : Sébastien Gossiaux, Daniel Martinelli Centre d études et de recherches sur les qualifications (Céreq) : Renaud Descamps,

Plus en détail

Bienvenue à La Nativité. 2 ème soirée du cycle de l orientation

Bienvenue à La Nativité. 2 ème soirée du cycle de l orientation Bienvenue à La Nativité 2 ème soirée du cycle de l orientation Mercredi 19 novembre 2014 Programme du cycle de l orientation Lycée La Nativité année 2014/2015 Mercredi 12 novembre : Enseignement, formation,

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2011 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE 11 10 Doctorat Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 MASTER Professionnel 2 IUP 2 IUP

Plus en détail

DUT GMP Quelques pistes

DUT GMP Quelques pistes Poursuites d études après un DUT GMP Quelques pistes SIOU Antenne de Troyes site de l IUT 1 er étage du bâtiment administratif Tél 03 25 42 46 39 mél : siou.iut-troyes@univ-reims.fr www.univ-reims.fr Nos

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES

COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES DOSSIER DE PRESSE 17 AOÛT 2015 COUT DE LA VIE ETUDIANTE SELON LES VILLES UNIVERSITAIRES Cout de la vie étudiante selon les villes universitaires CONTACT PRESSE Pauline Collet 06 88 27 92 59 pcollet@unef.fr

Plus en détail

Personnels ITRF de catégorie C (A.D.T.R.F. - A.G.T.R.F. - A.S.T.R.F.) Postes offerts à la mutation au 01/09/2007

Personnels ITRF de catégorie C (A.D.T.R.F. - A.G.T.R.F. - A.S.T.R.F.) Postes offerts à la mutation au 01/09/2007 AIX MARSEILLE Université de la méditerranée Aix- Marseille II ADT WB0338 I I5X01 aide en gestion scientifique et technique Marseille 5ème V 01/09/2007 ADT O7926R A A5B01 Préparateur en biologie Marseille

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post-dut B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les Licences professionnelles Les DUT en

Plus en détail

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs

3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 3 - Admissions 3.1 Banques et concours communs Banque Adresse Téléphone Date du concours BCE CCIP-CAD ECRICOME SESAME ESC PASS TREMPLIN I et II TEAM Concours

Plus en détail

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire Les études de L emploi cadre n 2015-32 mars 2015 Cadres du privé et zones d emploi : une forte concentration. Les places fortes de l emploi

Plus en détail

LYCEE LOUIS de CORMONTAIGNE

LYCEE LOUIS de CORMONTAIGNE LYCEE LOUIS de CORMONTAIGNE 12, place Cormontaigne BP 70 624 57010 METZ cedex 1 Téléphone:03 87 31 85 31 Télécopie: 03 87 31 85 30 Proviseur : dominique.parisot@ac-nancy-metz.fr Chef de Travaux: alain.crave@ac-nancy-metz.fr

Plus en détail

17E90 8E20 23E40 11E90 22E90 3E20

17E90 8E20 23E40 11E90 22E90 3E20 Key Rates 2011 sections class 1 class 2 class 3 class 4 class 5 AiX-en-PRoVence cannes 13.60 e 20.50 e 30.10 e 42.00 e 7.90 e AIX-EN-PROVENCE LA SAULCE 11.90 e 18.00 e 26.20 e 37.30 e 7.20 e AIX-EN-PROVENCE

Plus en détail

DHL Global Forwarding PARIS LUXE

DHL Global Forwarding PARIS LUXE DHL Global Forwarding France DHL Global Forwarding PARIS LUXE Le spécialiste Français ais de la logistique du Luxe Departement Marketing 2009 PARIS LUXE, L expert DHL Global Forwarding France pour la mise

Plus en détail

INSTITUT SUPERIEUR de FORMATION des INTERMEDIAIRES

INSTITUT SUPERIEUR de FORMATION des INTERMEDIAIRES INSTITUT SUPERIEUR de FORMATION des INTERMEDIAIRES Formations juridiques bancaires, au service des vendeurs bancaires : IOBSP, intermédiaires bancaires, Courtiers en crédits, Conseillers bancaires et Directeurs

Plus en détail

Classement SMBG 2013 des Meilleurs Masters, MS et MBA

Classement SMBG 2013 des Meilleurs Masters, MS et MBA PEC_SMBG_2013_Mise en page 1 28/03/13 17:40 Page2 Classement SMBG 2013 des Meilleurs Masters, MS et MBA (source : www.meilleurs-masters.com - Mars 2013) Les formations auditées sont issues du secteur public

Plus en détail

PARTICIPATION DES ETABLISSEMENTS AUX RESEAUX STEP ET/OU STAR AU 01/01/2015

PARTICIPATION DES ETABLISSEMENTS AUX RESEAUX STEP ET/OU STAR AU 01/01/2015 PARTICIPATION DES ETABLISSEMENTS AUX RESEAUX ET/OU AU 01/01/2015 AIX-MARSEILLE AIX MARSEILLE UNIVERSITE AIXM ALBI-CARMAUX ECOLE DES MINES D ALBI EMAC AMIENS UNIVERSITE DE PICARDIE AMIE (DEPLOYE) ANGERS

Plus en détail

SOLUTIONS CRÉDIT VOS CLIENTS VONT ADORER!

SOLUTIONS CRÉDIT VOS CLIENTS VONT ADORER! SOLUTIONS CRÉDIT VOS CLIENTS VONT ADORER! Franfinance votre accélérateur de ventes 30 AGENCES Pour être toujours à vos côtés Le réseau national Franfinance vous assure un véritable service de proximité.

Plus en détail

Liste des doubles diplômes Franco-Russes pour l année 2011-2012

Liste des doubles diplômes Franco-Russes pour l année 2011-2012 Liste des doubles diplômes Franco-Russes pour l année 2011-2012 Domaine de coopération Etablissement français Ville Etablissement russe Ville Droit/ Politologie/ Relations internationales Université Paul

Plus en détail

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF

PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille UNIF No ÉCOLES HABILITÉES À DÉLIVRER UN TITRE D'INGÉNIEUR DIPLÔMÉ PROGRAMME D ÉTUDES (SPÉCIALITÉ) 1 Ingénieur diplômé de l'école centrale de Marseille 2 Ingénieur diplômé de l'école polytechnique universitaire

Plus en détail

Dermatoses professionnelles dans la BTP : données issues du rnv3p.

Dermatoses professionnelles dans la BTP : données issues du rnv3p. Dermatoses professionnelles dans la BTP : données issues du rnv3p. Bensefa-Colas L, Crépy MN, Dupas D, Géraut C, Faye S, Luc A, Le Barbier M, Choudat D, Lasfargues G, Paris C et Telle-Lamberton M, et les

Plus en détail

Devenir des diplômés de Licence de l'ufr Psychologie, Sciences Sociales. et Sciences de l'education. Promotion 2005-2006

Devenir des diplômés de Licence de l'ufr Psychologie, Sciences Sociales. et Sciences de l'education. Promotion 2005-2006 Devenir des diplômés de Licence de l'ufr Psychologie, Sciences Sociales et Sciences de l'education Promotion 00-006 9,% des diplômés poursuivent des études après l'obtention de leur Licence,% ont validé,

Plus en détail