Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2"

Transcription

1 La transition énergétique vue d Allemagne, un exemple à suivre Briefing. Mai Grâce au nucléaire, la France serait indépendante d un point de vue énergétique, championne en matière de lutte contre les changements climatiques, et forte d une filière industrielle dynamique et créatrice d emplois. L Allemagne serait dépendante du charbon, matière première des changements climatiques, avec une économie basée sur des industries lourdes et polluantes, et des voitures très consommatrices de pétrole. C est le discours largement répondu sur ces deux poids lourds de l Europe. Un discours fondé sur des réalités? Pas si sûr L Allemagne, 4ème puissance économique mondiale et pôle d innovation technologique, est en train de rapidement sortir des énergies sales et risquées que sont le nucléaire et les fossiles pour se tourner vers les énergies renouvelables. Malgré des ressources propres en énergie limitées, notre voisin est en mesure d atteindre, voire de dépasser, son objectif de réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d ici à 2020, tout en sortant du nucléaire - potentiellement d ici à , et en réduisant le recours aux énergies fossiles. Parce que ces deux pays se singularisent dans l ère post-fukushima, l Allemagne symbolisant la voie du changement, la France celle de l entêtement, Greenpeace a comparé les deux modèles. Comparaison des mix énergétiques allemand et français 2 Une même dépendance au pétrole En Allemagne, la principale source d énergie primaire est le pétrole, à 33%, suivie du charbon et du gaz naturel à 23%, de l uranium à 11% et de la biomasse à 8%. Par comparaison en France, la principale source primaire est l uranium, à 42%, suivie du pétrole à 31%, du gaz naturel à 15%, de la biomasse et du charbon à respectivement 6% et 4%. Enfin la contribution des énergies renouvelables est en Allemagne de 31,65 Mtep (Millions de tonnes équivalant pétrole), contre 20,65 Mtep en France 3. Focus sur la production d électricité Un système allemand plus efficace : mettre à disposition 1 kwh d électricité finale, il faut 2,97 kwh d énergie primaire en Allemagne et 3,31 kwh d énergie primaire en France. Ce différentiel s explique par le faible rendement des centrales nucléaires, les pertes de transport et distribution d électricité plus importantes en France, ainsi qu à la consommation engendrée par la fabrication et le retraitement du combustible nucléaire 1 Selon le scénario développé par Greenpeace Allemagne. La commission éthique missionnée par le gouvernement allemand recommande quand à elle une sortie d ici à Les données énergétiques sont relatives à l année 2009 (source : Enerdata) 3 La consommation d énergie en Allemagne et en France, Une comparaison instructive, Bernard Laponche, 18 mai 2011, Association Global Chance.

2 En France : 3,31 kwh d énergie primaire En Allemagne : 2,97 kwh d énergie primaire 1 kwh d électricité finale 1 kwh d électricité finale Un mix plus diversifié : en Allemagne, la production d électricité est dominée par le charbon à 44,3%, suivie du nucléaire à 22,6%, les énergies renouvelables à 18,1% (dont 7% à partir de biomasse) et le gaz à 12,9%. En France, la production d origine nucléaire est extrêmement dominante à 76%. Les contributions du charbon (5%) et du gaz (4%) sont faibles. Parmi les renouvelables, seule l énergie hydraulique garde sa production historique de l ordre de 60 TWh (11% du total). L ensemble des énergies renouvelable ne représente que 14% de la production totale. La France est dangereusement dépendante à l énergie nucléaire (76%) pour son électricité, le mix énergétique allemand est beaucoup plus équilibré Un développement plus rapide des énergies renouvelables : En valeur absolue, la production d électricité d origine renouvelable en France ne représente que 70% de la production allemande 4. Les évolutions, très contrastées dans les deux pays, sont d abord dues aux politiques d utilisation de la biomasse : c est ainsi que sa consommation, encore trois fois plus faible en Allemagne qu en France en 1991 (4,6 Mtep contre 12,6), a très rapidement augmenté pour dépasser 25 Mtep contre 14,6 en France en L Allemagne a également investi dans le développement de l éolien (26 GW installés contre 4,5 GW en France fin 2009) et le photovoltaïque (10 GW contre 0,3), secteurs dans lesquels la France accuse un retard considérable. Investissement dans les énergies renouvelables en France et en Allemagne en 2009 (en GW installés) : Investissements dans l éolien en 2009 (GW installés) Investissements dans le photovoltaïque en 2009 (GW installés) Allemagne 26 GW 10 GW France 4,5 GW 0,3 GW D après le ministère allemand de l environnement, les scénarios actuels montrent qu en 10 ans, les énergies renouvelables peuvent couvrir 40% des besoins électriques de l Allemagne soit une augmentation de 12 TWh par an 6. Des exportations plus importantes : contrairement à l idée généralement admise, le solde des échanges d électricité entre la France et l Allemagne est négatif : c'est-à-dire que la France importe 12 TWh de plus d Allemagne qu elle n exporte vers son voisin allemand 7. 4 Idem. 5 Idem Référence : rapport d activité de RTE pour l année 2008, échanges contratuels. 2

3 Quel impact sur les émissions de CO 2? Le gaz carbonique CO 2 : Les émissions de CO 2 par habitant de l Allemagne, telles qu elles sont actuellement prises en compte dans les bilans nationaux, sont nettement supérieures à celles de la France (60%), principalement du fait du recours au charbon pour la production d électricité, mais aussi de la présence plus forte d une industrie intensive en énergie en Allemagne. Pour autant, le niveau français reste 4 fois trop élevé par rapport à un niveau soutenable. Et par ailleurs, l écart entre les deux pays se resserre en fonction du temps : ainsi, les émissions totales agrégées des gaz à effet de serre pris en compte par le protocole de Kyoto ont diminué de 6,1% entre 1990 et 2008 en France et de 22,2% en Allemagne 8. Si l Allemagne a des émissions par habitant supérieures à la France, l écart se resserre rapidement Les émissions de l Allemagne baissent nettement, signe de l enclenchement d une dynamique, alors que celles de la France au mieux sont stables : la baisse ne s explique pas par une transformation structurelle de la production ou de la consommation d énergie en France, mais essentiellement par la crise économique récente 9. Dans les deux pays, les émissions de CO 2 par unité de PIB ont diminué de plus de 30% depuis Globalement, l industrie allemande a amélioré sa performance CO 2 de 19% et la France de 16%. Par contre, les émissions par habitant des transports ont diminué nettement plus rapidement en Allemagne qu en France. Alors qu elles étaient 4% plus fortes que celles de la France en 1991, elles leur sont de 4% inférieures en Le méthane CH 4 : Les évolutions relatives d émissions de CH 4 dans les deux pays sont beaucoup plus contrastées que pour le CO 2. Les émissions allemandes, supérieures de 40% aux émissions françaises en 1991, sont de 27% inférieures aux émissions françaises en C est la conséquence d une politique volontariste de récupération du méthane des ordures ménagères et des déchets agricoles en Allemagne, de la fermeture de nombreuses mines de charbon et de la récupération du gaz de ces mines. En France, la politique de couverture des décharges et de récupération du méthane est plus récente et moins volontariste. 2,5 fois plus d emplois dans la filière renouvelable allemande L Allemagne compte presque 2,5 fois plus d emplois dans les renouvelables que la France 10. En 2010, le secteur des énergies renouvelables employait environ personnes en Allemagne. Un développement rapide, puisqu il marque une augmentation de 8% par rapport à l année précédente, et un doublement du nombre de personnes employées dans le secteur par rapport à l année 2004 pour atteindre D après les estimations, la filière renouvelable comptera de à personnes employées dans le secteur des énergies renouvelables d ici 2020 et d ici Source : CCNUCC, 2010 (n 142 de «C est dans l air», bulletin du CITEPA, janvier 2010). 9 Évolution des émissions françaises de gaz à effet de serre : une baisse en trompe l œil. Note rédigée par Yves Marignac, directeur de WISE-Paris, pour Greenpeace France : 10 Etat des énergies renouvelables en Europe. Edition e bilan EurObser ER Cabinet de conseil Roland Berger: (2009). Low carbon jobs for Europe. Current opportunities and future prospects : 3

4 Par comparaison, le secteur du charbon emploie environ personnes, et celui du nucléaire environ En France, la filière du nucléaire représente entre et emplois directs et indirects selon les sources. Celle des énergies renouvelables employait, en 2009, personnes (contre en Allemagne à l époque) 15. Les emplois, à l image des investissements dans la filière renouvelable Investissements dans les énergies renouvelables en 2009 en milliards d euros Chiffre d affaire des énergies renouvelables en 2009 en milliards d euros Allemagne 4,3 Mds 36,65 Mds France 1,8 Mds 12,85 Mds L évaluation de l activité économique liée aux énergies renouvelables sur l Union européenne des 27 pays se porte à plus de 120 milliards d euros en Mais les données sont très contrastées d un pays à l autre : comme pour les chiffres de l emplois, l Allemagne est le champion européen avec un chiffre d affaires dans le secteur des énergies renouvelables équivalent à celui du Danemark, de la France et de la Suède réunis, soit 36,65 milliards d euros en 2009 pour l Allemagne, contre 12,85 en France la même année 16. Un différentiel à mettre en lien avec les investissements réalisés dans le secteur des énergies renouvelables dans ces mêmes pays en 2009 : 1,8 milliard pour la France, contre 4,3 milliards pour l Allemagne (et 34,6 milliards pour la Chine, en tête des pays du G20 dans ce domaine) 17. La dépendance énergétique, d un côté et de l autre du Rhin Selon les calculs de Bernard Laponche, ex-directeur général de l Ademe, si l on s en tient à la mesure de l indépendance énergétique par un seul indicateur qui est le rapport de la production nationale d énergie primaire à la consommation totale d énergie primaire, et si, comme le font traditionnellement en France les gouvernements successifs, à une définition de la production nationale d énergie incluant l électricité nucléaire, même si l uranium est totalement importé, la France peut s enorgueillir d un taux d indépendance énergétique primaire de 51% contre 41% pour l Allemagne en Mais si l on prend en compte le fait que l uranium utilisé dans les deux pays est entièrement importé les taux d indépendance respectifs tombent à 9% pour la France la contribution des énergies renouvelables locales à la fourniture d énergie primaire et à 30% pour l Allemagne Réseau sortir du nucléaire, Nucléaire : comment en sortir?, p Rapport Roussely, Avenir de la filière française du nucléaire civil, juin 2010, p Etat des énergies renouvelables en Europe. Edition e bilan EurObser ER. 16 Idem. 17 Who s winning the clean energy race? Growth, competition and opportunity in the World s Largest Economies. The Pew Center charitable trusts, 2010 : 18 La consommation d énergie en Allemagne et en France, Une comparaison instructive, Bernard Laponche, 18 mai 2011, Association Global Chance. 4

5 Qui dit nucléaire, dit déchets nucléaires Parce que la France a choisi de fonder l essentiel de sa production d électricité sur le nucléaire, parce qu elle a développé le nucléaire militaire (l Allemagne en étant interdite depuis la seconde guerre mondiale), ainsi que le retraitement des déchets nucléaires (que l Allemagne a sous-traité à la France), elle gère un stock de déchets nucléaires bien plus important que l Allemagne : la France cumule par habitant dix fois plus de déchets de faible et moyenne activité à vie courte, neuf fois plus de déchets de faible et moyenne activité à vie longue et quatre fois plus de déchets à haute activité 19. Le choix de l Allemagne à la lumière de la catastrophe de Fukushima Après le séisme et le tsunami du 11 mars et le désastre de la centrale de Fukushima, la coalition au gouvernement en Allemagne à décidé d opérer un demi-tour dans sa politique nucléaire. Ce choix n est pas sorti de nulle part. L Allemagne avait déjà engagé ce mouvement depuis dix ans. Ses investissements et ses succès dans les secteurs des économies d énergie et des renouvelables ont convaincu l ensemble des acteurs, investisseurs, syndicats, citoyens, que ce chemin est réaliste. Ce sont eux qui l encouragent accélérer le mouvement aujourd hui. Chronique d une sortie du nucléaire annoncée Dès le 12 mars, la chancelière allemande annonce que des tests de sécurité seraient effectués sur les 17 réacteurs allemands, tandis que le Ministre de l Environnement Norbert Roettgen admet que la contrôlabilité du risque nucléaire était un sujet aussi pour Allemagne. Ce jour là, personnes manifestent contre le nucléaire, à Baben-Wurttemburg. Le 14 mars, la chancelière annonce un moratoire pour trois mois sur l extension de la durée de vie des centrales nucléaires, précédemment approuvée. Dans le même temps, elle annonce que les vieilles centrales encore en fonctionnement parce que leur durée de vie avait été prolongée seront fermées (Neckarwestheim I). Le 15 mars, elle décide que les 7 centrales construites avant 1980 seront également fermées, temporairement. Une semaine plus tard le gouvernement missionne 2 commissions chargées d étudier les enjeux techniques et éthiques relatifs au nucléaire. La commission sur la sureté nucléaire est chargée de clarifier les questions techniques liées à l audit des 17 centrales nucléaires allemandes, tandis que la commission éthique, nouvelle, doit évaluer les risques acceptables pour la société. Le 26 mars, personnes manifestent contre le nucléaire. Début avril, la commission éthique se réunit, sous la direction de l ancien ministre de l Environnement Klaus Toepfer et de Mathias Kleiner, président de la Fondation allemande pour la recherche (DFG). Le 28 avril, ce «conseil des sages» tient une réunion publique, retransmise à la télévision, au cours de laquelle des experts de l industrie énergétique et des scientifiques expliquent pendant plusieurs heures les arguments en faveur et en défaveur d une sortie du nucléaire. 19 Idem. 5

6 Parallèlement à ces réunions, les ministres de l Environnement et de l Economie présentent un plan de changement de la politique énergétique en 6 points : il prévoit d avantage d efficacité énergétique et des investissements supplémentaires dans les réseaux afin d accélérer la sortie du nucléaire, et l opérationnalisation d un programme de 5 milliards d euros en faveur du développement de l éolien off-shore. Le 10 mai, un projet du rapport final de la commission éthique fuite : il recommande une sortie complète du nucléaire d ici à 2021 au plus tard. Ce qui est prévu : Le rapport final de la commission éthique est prévu le 28 mai. Suite à cela, le 6 juin, le Cabinet proposera une nouvelle loi sur l énergie nucléaire. Assorti d une demi-douzaine d autres lois pour promouvoir les énergies renouvelables, investir dans les réseaux de distribution etc Une première lecture est prévue le 9 juin par le Parlement. Le moratoire de 3 mois prendra fin le 15 juin. Mais quand bien même les lois ne seraient pas adoptées d ici, les opérateurs ne veulent pas relancer les 8 centrales temporairement fermées. Le 30 juin, une nouvelle lecture des lois précèdera la décision finale du Conseil prévue le 8 juillet. La date à laquelle la dernière centrale nucléaire sera fermée en Allemagne est un sujet controversé Greenpeace considère qu une sortie du nucléaire d ici à 2015 est possible- mais il est très probable que l engagement sera pris de sortir du nucléaire avant L impact de la transition énergétique en Allemagne Sur la lutte contre le dérèglement climatique Les avocats du nucléaire maintiennent que le démantèlement des centrales va entrainer une augmentation des émissions de CO 2. Et si cela sera peut-être le cas dans le court terme, ce n est pas une fatalité. Et le gouvernement allemand maintient son objectif de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre allemandes d ici à 2020, par rapport à leurs niveaux de L énergie nucléaire n a jamais joué un rôle dans les politiques climatiques allemandes dans la mesure où il est clair depuis longtemps que le pays va sortir du nucléaire. Ce qui est en question aujourd hui, c est l accélération de cette sortie du nucléaire, en jouant sur l extension de la durée de vie des centrales nucléaires. Que la date de sortie soit celle de 2012, comme le recommande la Commission éthique (elle était précédemment fixée à 2023), n impactera pas les objectifs de réduction d émissions de gaz à effet de serre, de maîtrise de la demande énergétique et d énergies renouvelables. Le scénario développé par Greenpeace Allemagne «Protection du climat Plan B», montre qu une sortie rapide du nucléaire pourrait même bénéficier à la lutte contre les changements climatiques. Dans le cas d une sortie du nucléaire en 2015, les émissions de gaz à effet de serre pourrait être réduites de 46% d ici à 2020 par rapport à leurs niveaux de Cependant, pour atteindre cet objectif, il n est pas question de remplacer les centrales nucléaires par de nouvelles centrales à charbon, mais pour partie par des centrales à gaz à cycle combiné, et surtout par des sources d énergies renouvelables. 6

7 Sur la sécurité énergétique Selon le scénario Plan B de Greenpeace, c est le gaz qui permettra d assurer le relais le temps de la transition énergétique. Pour autant, la dépendance énergétique à l égard des importations de gaz n augmentera pas, grâce à l utilisation de plus de centrales à gaz à cycle combiné, plus efficaces. Les importations de gaz seront même réduites de 7,5% d ici à Globalement, en Allemagne, la dépendance aux importations de matières premières énergétiques devrait être réduite de 38% d ici à 2020; réduisant ainsi la facture énergétique allemande. Sur l emploi Le scenario de Greenpeace table sur la création de emplois supplémentaires dans le secteur des énergies renouvelables, portant à le nombre d emplois dans la filière allemande d ici à Sans compter les emplois créés dans le secteur de l efficacité énergétique Sur le prix de l électricité La sortie du nucléaire a un coût. Mais le prix réel de l énergie nucléaire n est pas moins élevé. Fermer des centrales puissantes dans des délais serrés peut affecter les coûts, dans la mesure où la modification du séquençage va affecter le marché de l énergie. Mais ces effets sont temporaires et peu ressentis pas les consommateurs dans la mesure où l énergie nucléaire ne représente que 25% du mix énergétique allemand. Et le coût de production ne représente que 30% du prix final. Par ailleurs le prix de l énergie nucléaire par kilowatt/heure est approximativement 4% plus élevé que le prix actuellement calculé (il omet de prendre en considération le cout de gestion des sites contaminés et les avantages fiscaux payés par les contribuables allemands). Il est donc plus rentable d investir dans les énergies renouvelables. Pendant ce temps, en France En France, il n est pas question de sortie du nucléaire. Le Président français, comme son Premier ministre et son gouvernement, ne cessent de réaffirmer le choix français. Récemment lors d un déplacement à Gravelines, Nicolas Sarkozy a martelé encore une fois que sortir du nucléaire, c était «se couper un bras», et prôner le retour à la bougie. A la lumière de l exemple allemand, il semblerait que ce soit lui, Nicolas Sarkozy, qui tienne aujourd hui la bougie La France dispose en 2011 de : - 58 réacteurs nucléaires dans 19 centrales de production d'électricité - 12 réacteurs nucléaires arrêtés - 2 centrales en cours de démantèlement - 3 centres de stockage de déchets radioactifs exploités - un réacteur EPR en cours de construction à Flamanville Le pays se situe au 2 e rang des pays producteurs d électricité nucléaire dans le monde, en nombre de réacteurs en activités, en puissance installée et en énergie électrique produite en La production d électricité d origine nucléaire produite en France représente 74 % de la production d électricité produite dans le pays et 17,7% de l énergie finale produite - et 16 % de l'énergie électrique d'origine nucléaire produite dans le monde. Avec 74 % de la part du nucléaire dans l'électricité produite dans le pays, la France se situait par contre en 2010 au 1 e rang au niveau mondial. 7

8 Conclusion L Allemagne nous montre que le futur du secteur de l énergie n est jamais économiquement et technologiquement décidé d avance. C est le fruit de choix et de décisions politiques. Désormais le débat ne porte plus sur la question «Doit-on sortir du nucléaire?», mais «Comment, et quand?». Le pays a développé considérablement ses efforts sur l efficacité énergétique et surtout les énergies renouvelables, à la fois pour des considérations de sécurité énergétique et de lutte contre le changement climatique mais aussi, ce qui lui a valu le soutien de l industrie et des syndicats allemands, pour des considérations économiques et sociales (création d activités et d emplois). L opportunité économique et sociale de sont des éléments moteurs pour les dirigeants allemands dans le choix de cette transition énergétique accélérée. L Allemagne semble isolée dans le club pro-nucléaire du G8. C est effectivement la seule à franchir le pas vers la sortie du nucléaire. Mais incontestablement, beaucoup d autres doutent. L Italie a suspendu son programme de relance du nucléaire pour au moins une année. Le Japon, s il a déclaré poursuivre dans la voie nucléaire à court terme, réfléchit à une réorientation de sa politique énergétique à long terme, intégrant la sortie du nucléaire. Les autres, relativement discrets à ce stade, semblent marquer une pause et reconsidérer la question. En revanche la France, qui ne montre aucun infléchissement de sa politique apparaît finalement tout aussi isolée que l Allemagne qui accélère sa politique de transition. Les autres pays qui se posent des questions vont probablement regarder ce qui se passe dans ces deux exemples opposés. Les succès confirmés de l industrie allemande et son avance considérable en matière d exportation leur offre matière à réflexion, et pourrait les amener à réorienter leurs stratégies énergétiques 8

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des enjeux énergétiques de la France et de l Allemagne Dans la perspective de la première conférence franco-allemande sur l énergie qui se tiendra le 2 juillet prochain à Paris 1, il paraît

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 ///////////////////////

Dossier. Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// Forum nucléaire Dossier Energiewende 12 mai 2015 /////////////////////// 1 I. ENERGIEWENDE : ÉTAT DES LIEUX En 2011, la chancelière allemande Angela Merkel a décidé d accélérer la sortie du nucléaire.

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU

MÉMOIRE RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU MÉMOIRE POUR LA COMMISSION CANADIENNE DE LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE (CCSN) À L ÉGARD DU RENOUVELLEMENT DU PERMIS D EXPLOITATION DU RÉACTEUR NUCLÉAIRE DE PUISSANCE DE LA CENTRALE DE GENTILLY - 2 MARS 2011 Avant

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat

Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Stratégies énergétiques: le modèle allemand en débat Dr. Christian Hey Conseil d Experts sur l`environnement, Allemagne (SRU) 1 Introduction Mesdames et messieurs, Je vous remercie de m avoir invité à

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie

Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D. Equilibres et enjeux internationaux de l énergie 1 Cycles de séminaires en coopération entre Sciences Po CERI et EDF R&D Equilibres et enjeux internationaux de l énergie Séminaire 3 : The German Energiewende after the elections and before the EU-2030

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu!

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! Analyse pour l APERe rédigée par Daniel Comblin, Président du conseil d administration de l APERe Version du 2/12/213 En janvier 23, le Parlement

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin

Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin Allemagne: une économie en croissance, des émissions en déclin Evolution du Produit intérieur brut (PIB) et des émissions de Gaz à effet de serre (GES), 1991 212 Source: BMU, BMWi, Destatis 14 Evolution

Plus en détail

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal Plan Quelques faits stylisés caractéristiques de la France, de l

Plus en détail

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co

Électricité 2030 QUELS CHOIX POUR LA FRANCE. Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Électricité 2030? QUELS CHOIX POUR LA FRANCE Étude réalisée par l UFE avec le concours du cabinet Estin&Co Erratum Page 11 Synthèse de l évolution de la consommation en énergie : SCÉNARIOS D ÉVOLUTION

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

«France-Allemagne, une convergence énergétique est-elle possible?»

«France-Allemagne, une convergence énergétique est-elle possible?» Compte-rendu de la soirée débat du 29 juin 2011 au Collège des Bernardins «France-Allemagne, une convergence énergétique est-elle possible?» Ouverture : Hervé de VAUBLANC, Secrétaire général du Collège

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs

France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire. Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs France-Allemagne : Une coopération énergétique nécessaire Les caractéristiques électriques des deux pays et les défis communs Paris, 19 Juin 2014 1 1 Evolution de la consommation finale d électricité Dans

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Les coûts du nucléaire en France : secret, incertitude et spirale

Les coûts du nucléaire en France : secret, incertitude et spirale Les coûts du nucléaire en France : secret, incertitude et spirale Quand ils parlent des coûts du nucléaire, les pouvoirs publics français et l industrie nucléaire ne manquent jamais l occasion de rappeler

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne

Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne Université Paris IV L1GEECOT Travaux dirigés de géographie économique TD 12 : Géographie économique de la transition énergétique en Allemagne Questions 1. Quelle est la ressource mobilisée aujourd hui

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 Energies renouvelables en Allemagne : succès et défis Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Avec Gaël Callonnec (Ademe)

Avec Gaël Callonnec (Ademe) Séminaire Développement durable et économie de l'environnement Les conséquences des politiques énergétiques sur l activité et l emploi Avec Gaël Callonnec (Ademe) Mardi 24 janvier 2012 Présentation du

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

ALLEMAGNE : LE NUCLEAIRE, FAUSSE PISTE TRÈS COUTEUSE Les mythes de l industrie nucléaire allemande

ALLEMAGNE : LE NUCLEAIRE, FAUSSE PISTE TRÈS COUTEUSE Les mythes de l industrie nucléaire allemande ALLEMAGNE : LE NUCLEAIRE, FAUSSE PISTE TRÈS COUTEUSE Les mythes de l industrie nucléaire allemande Traduction officieuse de Atomkraft - ein teurer Irrweg -Die Mythen der Atomwirtschaft, Ingrid Müller,

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG

dena Les associés de la Deutsche Energie-Agentur. 8 % 8 % 8 % Direction République fédérale d Allemagne Allianz SE Deutsche Bank AG DZ BANK AG Stephan Kohler Le «tournant énergétique» en Allemagne : Centrales à cycle combiné adaptables et efficaces dans le contexte d une production d électricité fluctuante issue des énergies renouvelables. Perspectives

Plus en détail

La nouvelle grande révolution. pure energy

La nouvelle grande révolution. pure energy La nouvelle grande révolution pure energy Scénario mondiale 1998 Protocole de Kyoto Obligation pour 184 Nations les pays Objectif Réduire les émissions de gaz participants: à effet de serre dans le monde.

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE PROPOSITIONS COMMUNES Mise en œuvre de la rénovation énergétique du parc existant de bâtiments Contact CFEE : Joël VORMUS Tél. : 01 55 86 80 08 joel.vormus@cler.org

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques par 78310 Maurepas michel.meallet@orange.fr RÉSUMÉ Pourquoi se poser des questions sur les voitures

Plus en détail

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Une comparaison franco-allemande Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Congrès de l ACFAS, Montréal, 14-15 mai 2014

Plus en détail

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C

Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C Accord sur les termes commerciaux des contrats relatifs au projet de centrale nucléaire Hinkley Point C - Le Groupe EDF et le Gouvernement Britannique sont parvenus à un accord sur les principaux termes

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi

Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi Kumi Naidoo Créer de nouveaux emplois décents, lutter contre la pauvreté et contenir le changement climatique catastrophique sont des défis

Plus en détail

Synthèse des mesures «environnement» proposées par Ségolène Royal

Synthèse des mesures «environnement» proposées par Ségolène Royal Ségolène Royal Candidate à l élection présidentielle Synthèse des mesures «environnement» proposées par Ségolène Royal 24 mars 2007 1. Lutter contre le changement climatique Dans le Pacte présidentiel

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

Avec le soutien de : Liste complète des partenaires à consulter sur : www.ninucleaire-nieffetdeserre.org. Fédération de 830 associations

Avec le soutien de : Liste complète des partenaires à consulter sur : www.ninucleaire-nieffetdeserre.org. Fédération de 830 associations Campagne nationale Ni nucléaire Ni effet de serre Choisissons les économies d énergie et les énergies renouvelables! Date limite de participation : 31 décembre 2008 Fédération de 830 associations Avec

Plus en détail

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015).

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). ! Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). «L éolien offshore est un non-sens» Dans son tour

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

THEMES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES - SESSION 2.1 Moins ou pas de déchets : quand, comment? Le retraitement-recyclage à l épreuve des faits Yves Marignac Directeur de WISE-Paris 8 octobre 2005 Débat public

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES SUR

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES SUR EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES SUR La Transition Energétique en Allemagne La transition énergétique allemande a fait l objet de nombreux commentaires en France. Entre dénonciation et application sans recul

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

DÉFIS CLIMATIQUES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTRIQUES

DÉFIS CLIMATIQUES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTRIQUES Union Française de l'électricité DÉFIS CLIMATIQUES NOUVEAUX ENJEUX ÉLECTRIQUES Synthèse des propositions de l UFE pour mettre l électricité au service de la croissance verte et de la réduction des émissions

Plus en détail

La Belgique survivra au pétrole

La Belgique survivra au pétrole La Belgique survivra au pétrole > XAVIER DESGAIN Xavier Desgain est ingénieur agronome de formation. Conseiller communal, député wallon honoraire, il est actuellement conseiller politique chez Ecolo, en

Plus en détail

Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique»

Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique» Contribution au débat sur le Livre Vert «Vers une stratégie européenne de sécurité d approvisionnement énergétique» Nom Gérard MESTRALLET, Président Directeur Général Jean -Pierre HANSEN, Directeur Général

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans l industrie

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans l industrie Audits énergétiques L efficacité énergétique dans l industrie Préambule Vos consommations énergétiques vous semblent trop élevées et vous souhaitez améliorer l efficacité énergétique de vos installations

Plus en détail

6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park MD 20912 U.S.A. Phone: (301) 270-5500 Fax: (301) 270-3029 e-mail: ieer@ieer.org

6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park MD 20912 U.S.A. Phone: (301) 270-5500 Fax: (301) 270-3029 e-mail: ieer@ieer.org ieer INSTITUTE FOR ENERGY AND ENVIRONMENTAL RESEARCH 6935 Laurel Avenue, Suite 201 Takoma Park MD 20912 U.S.A. Phone: (301) 270-5500 Fax: (301) 270-3029 e-mail: ieer@ieer.org Low-Carbon Diet without Nukes

Plus en détail

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole Comparaison France et Allemagne Février 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14)

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) La conférence Enjeux énergétiques et Développement durable est organisée et réalisée par Junium Diffusion. Elle s articule en 3 parties

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats. d économie d énergie

Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats. d économie d énergie Octobre 2006 Fiche informative du Réseau Action Climat-France sur les certificats d économie d énergie 1) Origine et objectif : C est en Angleterre, puis en Italie que le dispositif des certificats d économie

Plus en détail