Déploiement FTTx. R&M France - Sept 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déploiement FTTx. R&M France - Sept 2006"

Transcription

1 Déploiement FTTx R&M France - Sept 2006

2 Déploiement FTTx?

3 Déploiement FTTx?

4 Déploiement FTTx! Les déploiements de solution FTTx s'appuient sur des technologies passives ou actives, point-à multipoint, ou point-à-point. La terminologie FTTx regroupe plusieurs concepts distinctes :

5 Déploiement FTTx le FTTN (Fiber To The Node), correspond à une installation dans laquelle la fibre arrive à un point de distribution (sous-répartiteur) desservant un ensemble de bâtiments. Le raccordement d abonné s'effectue ensuite sur le réseau cuivre, technologie VDSL2 par exemple, voire par liaison radio (Wifi Wimax).

6 Déploiement FTTx Le FTTC (Fiber To The Curb ou Cabinet) a la même signification technique que FTTN, cependant, la zone desservie en FTTN est généralement considérée comme plus large que celle desservie en FTTC; Le point de distribution est une armoire de rue, aussi bien qu un sous répartiteur.

7 Déploiement FTTx Le FTTH (Fiber To The Home), qui correspond à un accès de la fibre jusqu'à l'habitation de l abonné. Attention on parle également souvent de FTTB (Fiber To The Building), qui correspond à un accès fibre jusqu'au bâtiment, la terminaison étant ensuite effectuée via xdsl.

8 Déploiement FTTx Fiber To The Node La solution FTTN est une solution dite active car elle nécessite la mise en oeuvre d'équipements actifs (les DSLAM dans le cas d'une terminaison via xdsl) au niveau du sous-répartiteur (cabinet). La principale difficulté consiste à déterminer la distance optimale pour positionner le DSLAM : en effet, une distance plus courte sera plus avantageuse en termes de débits pour l utilisateur final, mais une distance plus longue permettra en revanche de desservir plus d utilisateurs et nécessitera un investissement moindre.

9 Déploiement FTTx :

10 Déploiement FTTx Jusqu à 40 Mbps en download et 9 Mbps en upload pour le VDSL2 sur un maximum de 1 km de distance et jusqu à 100 Mbps en download sur 300 m). De plus, cette solution permet de limiter les coûts de desserte sur le dernier km en utilisant le réseau cuivre existant

11 Déploiement FTTx Néanmoins : Séparation physique des technologies : un même câble ne supporte qu un seul standard DSL; Séparation des fréquences : utilisation du VDSL2 à des fréquences supérieures à 2.2 MHz, mais offrant alors des performances moindres; Mise à niveau du trafic sous les 2.2 MHz pour limiter la dégradation des performances (en considération pour la définition du standard VDSL2).

12 Déploiement FTTx Fiber To The Home On distingue les solutions point-à-multipoint (P2M) et pointà-point (P2P). Dans le premier cas, un réseau est optimisé pour desservir plusieurs utilisateurs, les fibres optiques ne leur étant pas dédiées. Dans le deuxième cas, chaque utilisateur se voit attribuer une fibre optique dédiée de bout en bout.

13 Déploiement FTTx Ensuite, une autre distinction majeure réside dans l'architecture elle-même qui peut être passive ou active. Certains réseaux FTTH en point-à-point sont des réseaux dits actifs car ils nécessitent la mise en place de switchs Ethernet intermédiaires. On parle alors d'aon (Active Optical Network) ou d'active Ethernet

14 Déploiement FTTx Les solutions passives quant à elles, également baptisées PON (Passive Optical Network), sont plus récentes : les équipements intermédiaires entre le central office et l'utilisateur sont des équipement optiques ne nécessitant pas d'alimentation électrique et sont donc considérés comme passifs On parle de Coupleurs / Splitter

15 Déploiement FTTx Les réseaux PON Les réseaux PON sont donc des solutions point-àmultipoint, basées sur les standards définis par l UIT (UIT-T G.983 & 984 pour le BPON et le GPON) et l IEEE (802.3ah pour l EPON). Ces réseaux sont déployés selon une topologie en arbre ou en double étoile.

16 Déploiement FTTx APON (ATM-PON) : le premier standard Cette technologie a été la première standardisée. Elle repose sur l utilisation d une transmission de type ATM, et est utilisée pour les applications en entreprise. L APON a été développé à travers l initiative FSAN (Full Service Access Network) de 20 opérateurs historiques, lancée en Compte tenu des déploiements majeurs déjà réalisés dans les réseaux ATM, APON a été développé et standardisé le premier par l UIT. Le standard visait d abord les applications résidentielles, et sa première version n incluait pas la vidéo. Son usage a été en fait le plus fréquent dans les applications en entreprise.

17 BPON Broadband PON Déploiement FTTx Disponible depuis 1998, c est une technologie APON modifiée pour permettre la diffusion de la vidéo. Elle supporte le WDM et possède une allocation de bande passante dynamique. Elle est standardisée par l ITU-T, y compris pour les fonctionnalités de haut niveau comme la sécurité, la gestion, la qualité de service et la configuration. Tout ceci garantit l interopérabilité des différents équipements, ce qui a contribué à la baisse de leurs prix. Le BPON transmet sur la même fibre la voix et les données, et réserve des fréquences pour la télévision numérique et analogique (overlay wavelength). Du fait de sa maturité et de ses importants déploiements, le BPON est aujourd hui la technologie PON la moins coûteuse. Néanmoins, les débits sont un peu plus limités (initialement 622 Mbps) et doivent être partagés entre 32 utilisateurs.

18 Déploiement FTTx Source : IDATE

19 EPON Ethernet PON Déploiement FTTx La technologie utilise une transmission à base de paquets Ethernet. La différence majeure avec le APON est que les données sont transmises en paquets de longueur variable jusqu à octets, alors que l APON oblige à utiliser les paquets ATM de 48 octets (avec 5 octets supplémentaires = contrôle). Rappelons que les paquets IP peuvent aller jusqu à octets. Selon le protocole Ethernet, chaque paquet descendant porte l adresse de l ONU auquel il doit être fourni, mais est transmis à tous les ONU. L ONU auquel il est destiné le transmet, les autres le jettent. Le standard a été développé sous l impulsion de vendeurs d équipements Ethernet en novembre 2000, à travers le groupe "Ethernet in the first mile". L idée de base est d éviter un système d adressage "Point à Point", mais au contraire un adressage "Point à Multipoint". Un tel réseau présente un avantage majeur que s'il n existe pas déjà d éléments ATM et SONET ou SDH.

20 Déploiement FTTx Source : IDATE

21 Déploiement FTTx GPON Gigabit Capable PON C est la dernière évolution de la famille des technologies PON, standardisée fin 2005, proposant des débits plus élevés et permettant d utiliser ATM, Ethernet, et TDM avec son extension MAC. GPON se différentie essentiellement de BPON par sa capacité à transporter des paquets et des trames Ethernet de longueurs variables. Les spécifications du GPON incluent celles de l'epon, avec des débits supérieurs (EPON est limité à 1.5 Gbps en bidirectionnel, contre 2,4 Gbps pour le GPON). De plus, GPON permet une plus grande distance de déploiement : jusqu à 60 km, avec 20 km maximum entre les ONT, ce qui représente 3 fois plus que EPON et BPON. Enfin, le GPON permet jusqu à 64 lignes sortantes d un diviseur optique ("splitter").

22 Déploiement FTTx Source : IDATE

23 Déploiement FTTx Les solutions Ethernet Les solutions FTTH s'appuyant sur la technologie Ethernet se distinguent essentiellement entre Ethernet point-à-point (EP2P), également nommé Ethernet Direct Fiber, et Active Ethernet ou AON. Dans les deux cas, il s'agit d'une solution dans laquelle une fibre est allouée à un utilisateur, ce qui la distingue des solutions PON point-à-multipoint où, en amont des équipements intermédiaires, la fibre optique est mutualisée.

24 Déploiement FTTx

25 Déploiement FTTx L'architecture EP2P est un réseau passif car aucun équipement actif n'est implémenté sur le réseau entre le central office et l'utilisateur. Le débit proposé est de 100 Mbps symétrique par utilisateur. A contrario, la technologie AON se distingue par la mise en place d'un switch Ethernet intermédiaire, ce qui justifie en soi le fait que l'on parle alors de réseau actif. L'intérêt de telles solutions est l'utilisation de la technologie Ethernet, dont les standards et équipement sont d'ores et déjà matures et largement déployés, notamment au sein des entreprises. Cela a un impact direct sur les coûts des terminaux qui sont moins onéreux (ratio de 1 à 2) que les ONT utilisés dans les réseaux PON précédemment décrits.

26 Déploiement FTTx l'aon peut être mis en oeuvre selon une topologie en étoile,

27 Ou en anneau : Déploiement FTTx

28 Déploiement FTTx IEEE Ethernet - Interfaces with bidirectional data rates from 10 Mbps to 10 Gbps IEEE 802.3ah Ethernet PON - Extension to IEEE Mbps/1 Gbps physical interfaces ITU-T G.983.x Broadband PON (BPON) - ATM 622 Mbps downstream, 155 Mbps upstream ITU-T G.984.x Gigabit Capable (GPON) - Gigabit 1.25/2.54 Gbps downstream, 1.25 Gbps upstream

29 Déploiement FTTx par R&M

30 Facteur N 1 : Le Connecteur Nouvelles Performances décrites par IEC pr & , Les Grades B & C sont les plus performants Garantie Connecticien de Répététivité de mesures Garantie de connecteur Ajusté Triéréelle Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement.

31 Facteur N 1 : Le Connecteur 8 Codes de couleurs pour le levier d engagement Push- Pull. Hiérarchie des Applicarions 6 Codes couleurs pour détrompage mécanique. Traçabilité & Mesures Individuelle des connecteurs IEC Catégorie U environnement malsain Catégorie E environnement extreme Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement.

32 La Tête du Réseau Gamme de répartiteurs de Brassage 19 ou ETSI Capacité de 72 à 1000 fibres Gestion dynamique & protection à 100% des jarretières Gestion et Protection des Pigtails par cassette R30 Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement. Management des arrivées de câbles par le bas de la baie

33 Les Têtes de Câbles 1&2U Gamme de tiroirs de Brassage 19 ou ETSI Capacité de 12 à 72fibres Gestion dynamique des jarretières en face avant & latérallement Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement. Gestion et Protection des Pigtails par cassette R30 Gamme de Splitters au format R30

34 Les Chassis de Brassage MODF Chassis de Brassage ODF 19 ou ETSI Capacité de 144 fibres par chassis 3U Gestion des câbles par module de 12 fibres Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement. Gestion et Protection des Pigtails par cassette R30 Gamme de Splitter au format R30

35 R&M FiberCurb R40 street cabinet Intégration des ONU (active optical network units) Capacité d extension du réseau existant (WDM) Crosspoint entre Collecte & Desserte (FITL, FTTC, FTTN, FTTB) Topologies étoile ou anneau (AON)

36 R&M FiberCurb R40 street cabinet BT & Dt Tests Passed Intégration des ONU (active optical network units) Topologies étoile ou anneau (AON) Application tout fibre (avec Coupleurs passifs) ou mixité Cuivre / Fibre / ONU

37 R&M FiberCurb R40 street cabinet Configuration tout Fibre Configuration Fibre / ONU

38 Noeud de Distribution FiberCurb: Les Fondementaux1 Maintien, guidance et protection des fibres Gestion du brassage intelligent et peu incombrant 72 fibres par profil, & gestion des câbles par modulo de 12 Epissurage et Brassage sur le même support Mixité FO/Cuivre & ONU

39 Noeud de Distribution FiberCurb: Les Fondementaux2 Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement. Dispositif de couverture protecteur scellé pour la protection contre des rongeurs et d'autres dommages mécaniques Positionnement des modules à (14 ) pour lutter contre la condensation

40 Noeud de Distribution FiberCurb: Les Fondementaux 3 Intégration 19 ou ETSI possible au sein des armoires FiberCurb Gamme AirRack pour une meilleure circulation d air Intégration des Splitters R&M sur base casette R30 Utilisation du E2000 de préférence. Mais pas seulement.

41 Noeud de Distribution FiberCurb

42 Les Réseaux Extérieurs Gamme de Manchon de Protection des 2pissures de Type Dôme Jonction Jonction / Dérivation pour FITL Solutions avec sorties flexibles 10mm Intégration des Splitters R&M sur base casette R30

43 Coupleurs WDM / CWDM / DWDM Offre R&M - [cf Ppt Passive Network Componants- Engl / 0.1] WDM 1310/1550nm (FBT ou TFF) 4 ou 8 canaux CWDM Mux (TFF) 4 ou 8 canaux CWDM DeMux (TFF) 4+1 canaux Mux/deMux (TFF) 1490,1510, 1530, 1550nm+1310nm selon la recommendation ITU-T G (Application 2 canaux partagés) 8+1 channel Mux/deMux nm+1310nm (TFF) DWDM sur specifications client (AWG) Assemblage avec tout connecteurs Mode projet Marché d Etudes

44 Le Réseau d Accès Gamme de Boîtiers d Interface Opérateur FTTH / Abonnés Construction métallique 2 Compartiments avec serrures distinctes Jonction / Brassage Solutions avec sorties Intégration des Splitters R&M sur base casette R30

45 Le Réseau d Accès Gamme de Boîtiers de Distribution d Abonnés Construction Polyethilène Compartiments avec ou sans serrures Grande résistivité Personnalisation par Logo Solutions avec sorties Intégration des Splitters R&M sur base casette R30 Intégration des OLT

46 Le Point d Accès d Abonné Gamme de Prises Terminale Optique LC, SC, E2000 Intégration de la fibre plastique pour utilisation résidentielle Mixité Cuivre & Optique sur le même support Connecteur Triple Play

47 Déploiement FTTx R&M France - Sept 2006

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur?

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? Gilles BILLET gbillet@ifotec.com IFOTEC S.A Tel : +33 (0) 4 76 67 53 53 B.P 247 ZAC de

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

Evolution de l infrastructure transport

Evolution de l infrastructure transport Les réseaux optiques I Les réseaux optiques Jean-Paul GAUTIER, jpg@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Une des grandes tendances de la fin des années 90 est la demande croissante en bande passante des réseaux d entreprises

Plus en détail

Flächenhafter Ausbau von Glasfasernetzen aus der Sicht eines Telekommunikationsunternehmens Gaston BOHNENBERGER Chef de Département Infrastructures

Flächenhafter Ausbau von Glasfasernetzen aus der Sicht eines Telekommunikationsunternehmens Gaston BOHNENBERGER Chef de Département Infrastructures Flächenhafter Ausbau von Glasfasernetzen aus der Sicht eines Telekommunikationsunternehmens Gaston BOHNENBERGER Chef de Département Infrastructures Fixes La fibre optique pour tous Développement et mise

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Transmission ADSL. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Transmission ADSL Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Hauts débits sur paires torsadées Fournir un accès haut débit à des serveurs sur paires téléphoniques ; Assurer la simultanéïté

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres

Arguments clés. (1) : disponible sur certaines offres OVH Télécom SDSL Connexion SDSL OVH Arguments clés Avantages SDSL GTR : Garantie de Temps de Rétablissement Téléphonie VoIP Un débit optimal pour vos sauvegardes en cloud Débit symétrique jusqu à 20 Mbps

Plus en détail

Expérimentation de service Triple Play sur un réseau optique passif

Expérimentation de service Triple Play sur un réseau optique passif Expérimentation de service Triple Play sur un réseau optique passif Mounir SARNI Benoît HILT Société Vialis/ Laboratoire MIPS-GRTC Laboratoire MIPS/GRTC 20 rue des bonnes gens, F-68000 Colmar 34 rue du

Plus en détail

Point d échanges novembre 2011 Glossaire

Point d échanges novembre 2011 Glossaire A Adduction Partie de l infrastructure du câblage, comprise entre le point de raccordement au réseau des opérateurs et le point de pénétration. Elle peut être souterraine, aéro-souterraine ou aérienne.

Plus en détail

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document

DOSSIER ADSL. DEMARCHE DE TRAVAIL : Consultez rapidement le dossier avant de commencer Complétez le dossier en suivant les indications du document DOSSIER ADSL OBJECTIFS DU DOSSIER : Dans le dossier suivant, nous vous proposons de découvrir les spécificités des lignes à haut débit. Nous verrons notamment deux dossiers : L ADSL (Asymmetric Digital

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

Genevais Jérémy & Dubuc Romuald

Genevais Jérémy & Dubuc Romuald Genevais Jérémy & Dubuc Romuald 1 Sommaire Introduction: Qu est ce que la DSL L ADSL SDSL et SHDSL, le DSL symétrique La VDSL G.lite, splitterless ADSL, ADSL simplifié ADSL2, ADSL2+ READSL (Reach Extended

Plus en détail

Tout savoir sur. la fibre optique. Livret didactique

Tout savoir sur. la fibre optique. Livret didactique Tout savoir sur Livret didactique la fibre optique EXPERIDE 10 place Charles Béraudier, Lyon Part-Dieu, 69428 LYON CEDEX 3, France Tel. +33 (0)4 26 68 70 24 Fax. +33(0)4 26 68 70 99 contact@experide-consulting.com

Plus en détail

1 Les techniques DSL :

1 Les techniques DSL : A.D.S.L. 1 LES TECHNIQUES DSL :... 2 1.1 HDSL... 3 1.2 SDSL... 3 1.3 ADSL... 3 1.4 RADSL... 4 1.5 VDSL... 4 1.6 SHDSL... 5 2 ADSL... 5 2.1 BANDE PASSANTE :... 5 2.2 DÉBITS :... 6 2.3 ADSL ET TÉLÉPHONIE

Plus en détail

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com 1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com Les Réseaux d Initiative Publique Le mot du directeur Le réseau La couverture du réseau Les usages de la fibre optique

Plus en détail

V D I.(Voix Donnée Image)

V D I.(Voix Donnée Image) V D I.(Voix Donnée Image) Objectifs: Définir les principes de la VDI. Énoncer et définir les principes de mise en oeuvre A - La VDI. 1-Introduction. Le premier réseau courant faible fut sans aucun doute

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX

NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX NOUVELLES TECHNOLOGIES RESEAUX ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line (ligne numérique à paires asymétriques) Réseau ATM DSLAM BAS Internet DSLAM HERVE Steve PETAS Vincent BOUZON Elodie Informatique Réseaux

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

COUPLEUR DIVISEUR, BANDE LARGE, DOUBLE FENÊTRE

COUPLEUR DIVISEUR, BANDE LARGE, DOUBLE FENÊTRE Caractéristiques: COUPLEUR DIVISEUR, BANDE LARGE, DOUBLE FENÊTRE Haute fiabilité Basses pertes d insertion Très basse PDL (Polarization dependent loss- Sensibilité à la polarisation) Uniformité excellente

Plus en détail

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet MICROSENS fiber optic solutions Description Le Bridge permet de connecter entre eux des segments Ethernet et Fast Ethernet de norme IEEE802.3u en adaptant automatiquement

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

RESEAUX D ACCES A TRES HAUT DEBIT F.T.T.H. Centre D Etudes et de Recherche des Télécommunications

RESEAUX D ACCES A TRES HAUT DEBIT F.T.T.H. Centre D Etudes et de Recherche des Télécommunications MINISTERE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS Centre D Etudes et de Recherche des Télécommunications RESEAUX D ACCES A TRES HAUT DEBIT F.T.T.H CERT.- 2013 Sommaire 1 Introduction...4

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

PLANIFICATION DU RÉSEAU D ACCÈS POUR L AMÉLIORATION DE LA RENTABILITÉ DE L INFRASTRUCTURE D UN RÉSEAU FTTN

PLANIFICATION DU RÉSEAU D ACCÈS POUR L AMÉLIORATION DE LA RENTABILITÉ DE L INFRASTRUCTURE D UN RÉSEAU FTTN UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL PLANIFICATION DU RÉSEAU D ACCÈS POUR L AMÉLIORATION DE LA RENTABILITÉ DE L INFRASTRUCTURE D UN RÉSEAU FTTN ANNICK NTAREME DÉPARTEMENT DE GÉNIE INFORMATIQUE ET GÉNIE LOGICIEL ÉCOLE

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION?

QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS. OM1, OM2 ou OM3, QUELLE EST LA FIBRE QU IL ME FAUT POUR MON INSTALLATION? QUELLE FIBRE UTILISER EN FONCTION DE MES APPLICATIONS LE MATCH µm VS 62,5 µm Dans les années 70, les premières fibres optiques de télécommunications avaient un coeur de µm : ces dernières ont été remplacées

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2010-2011. Transmission des données. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2010-2011 Réseaux I Transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Notions de signaux 2 Caractéristiques communes

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

LA COURSE A LA FIBRE. État des lieux et enjeux LIVRE BLANC

LA COURSE A LA FIBRE. État des lieux et enjeux LIVRE BLANC LA COURSE A LA FIBRE État des lieux et enjeux LIVRE BLANC INTRODUCTION 5 1 LES USAGES ACTUELS DU HAUT DEBIT 6 1 Taux d accès et d équipement en France 7 2 Les services offerts aujourd hui par l ADSL 7

Plus en détail

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence

Introduction ADSL. ADSL signifie Asymetric Digital Suscriber Line. La palette des technologies en présence Introduction... 2 Les situations d accès à l ADSL... 3 Les choix techniques... 4 Les distances et les débits... 4 Le multiplexage des fréquences... 4 Les canaux... 4 La modulation... 5 La connexion ADSL...

Plus en détail

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet

10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Livre blanc 10 choses à savoir sur le 10 Gigabit Ethernet Sommaire Introduction... 3 Le 10 Gigabit Ethernet et Les serveurs : une meilleure efficacité... 3 SAN contre Fibre Channel : plus simple et plus

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DGS-3200-10 Désignation Switch Gigabit Security L2 à 8 ports, avec 2 ports combo SFP Cas de figure d'utilisation Garantie 5 ans Pour les succursales nécessitant un switch

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES DE SIDI ABDELLAH LE 17 NOVEMBRE 2008. Intervenant: M.Chafik CHIKH

JOURNÉE PORTES OUVERTES DE SIDI ABDELLAH LE 17 NOVEMBRE 2008. Intervenant: M.Chafik CHIKH Opérateur Historique Fédérateur de technologies JOURNÉE PORTES OUVERTES SUR LE MULTILOCATAIRE DU CYBERPARC DE SIDI ABDELLAH LE 17 NOVEMBRE 2008 Intervenant: M.Chafik CHIKH 1 introduction Mondialisation

Plus en détail

La Fibre Optique J BLANC

La Fibre Optique J BLANC La Fibre Optique J BLANC Plan LES FONDAMENTAUX : LA FIBRE OPTIQUE : LES CARACTÉRISTIQUES D UNE FIBRE : TYPES DE FIBRES OPTIQUES: LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE LA FIBRE : QUELQUES EXEMPLES DE CÂBLES

Plus en détail

MaxTester DSL CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES FICHE TECHNIQUE

MaxTester DSL CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES FICHE TECHNIQUE Solution rapide, conviviale et économique pour l installation de services FTTx sur liens DSL CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES Test ADSL2+ et option VDSL2 pour les réseaux hybrides FICHE TECHNIQUE Test Ethernet

Plus en détail

Distributeur optique. ODF distributeur optique 106. ODF support de base 107. ODF distributeur optique HD 109. Splitter PLC à large bande 111

Distributeur optique. ODF distributeur optique 106. ODF support de base 107. ODF distributeur optique HD 109. Splitter PLC à large bande 111 Distributeur optique ODF distributeur optique 106 ODF support de base 107 ODF distributeur optique HD 109 Splitter PLC à large bande 111 Rack actif 19" 112 Solution de mise en place ODF en 19" 113 Répartiteur

Plus en détail

Réseaux domestiques. Directives de mise en réseau domestique

Réseaux domestiques. Directives de mise en réseau domestique Réseaux domestiques Directives de mise en réseau domestique Sommaire Page 1. Introduction 4 2. Zones de raccordement 6 3. L essentiel 8 4. Extensions 10 4.1. Colonne montante et zone de raccordement 10

Plus en détail

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE 1 Définition et présentation RNIS = Réseau Numérique à Intégration de Services En Anglais = ISDN = Integrated Services Digital Network Le RNIS est une liaison autorisant une meilleure qualité que le RTC

Plus en détail

Dominique ASTIER. Président AXIONE

Dominique ASTIER. Président AXIONE Dominique ASTIER Président Tes Journée d étude Ecoter Emergence des réseaux à très haut-débit 4 Novembre 2003 130 Boulevard Camélinat 92240 Malakoff dominique.astier@axione.fr 2 Axione : un opérateur neutre

Plus en détail

introduction de nouveaux services sur le réseau câblé d EVICOM 2000 2008 e-reso Triple Play Partners

introduction de nouveaux services sur le réseau câblé d EVICOM 2000 2008 e-reso Triple Play Partners introduction de nouveaux services sur le réseau câblé d EVICOM 2000. Le réseau actuel Architecture HFC (Hybrid Fiber Coax) Environ 14.500 prises sur 9 communes Transport optique vers les Distribution coaxiale

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 F. Nolot 1 Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 Historique F. Nolot 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998, norme 802.11b, commercialement

Plus en détail

STI 28 Edition 1 / Mai 2002

STI 28 Edition 1 / Mai 2002 STI 28 Edition 1 / Mai 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès à l offre de service Inter LAN 2.0 ATM Résumé

Plus en détail

Technologies de l Information et de la Communication (TIC)

Technologies de l Information et de la Communication (TIC) Technologies de l Information et de la Communication (TIC) Technologies de l Information et de la Communication (TIC) GLOSSAIRE - Avril 2010 - Sources : - «Synthèse finale de l étude de diagnostic TIC

Plus en détail

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test

Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Théorie sur les technologies LAN / WAN Procédure de test sur les réseaux LAN / WAN Prise en main des solutions de test Formation CONTACTEZ- NOUS AU 01 69 35 54 70 OU VISITEZ NOTRE SITE INTERNET IDEALNWD.FR

Plus en détail

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH, solution d accès par faisceaux hertziens dédiés, est une offre de connectivité Haut et Très-Haut Débit permettant de connecter

Plus en détail

Barome tre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2013

Barome tre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2013 Barome tre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2013 L internaute français surfe en moyenne à un débit de 8,76 Mb/s L analyse des résultats des 3,9 millions de tests de débit effectués

Plus en détail

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo.

ADSL. C est comme son nom l indique une liaison asymétrique fort bien adaptée à l Internet et au streaming radio et vidéo. A Principes de fonctionnement La technologie de l Asymetric Digital Subscriber Line utilisant à travers un modem spécial votre ligne de téléphone permet une connexion permanente à l Internet atteignant

Plus en détail

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique -

Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Vers l Internet 2... - Synthèse Bibliographique - Introduction Vers l Internet 2... I - II - L Internet : historique et état des lieux Les moyens de l évolution III - La conduite du changement I - Internet

Plus en détail

TECHN 25. L enjeu des derniers kilomètres. 1. Introduction. Publication technique de la SmalS-MvM 07/2003

TECHN 25. L enjeu des derniers kilomètres. 1. Introduction. Publication technique de la SmalS-MvM 07/2003 25 Publication technique de la SmalS-MvM 07/2003 L enjeu des derniers kilomètres 1. Introduction Nick Marly est licencié en mathématiques, ingénieur civil et docteur en sciences appliquées. Après plusieurs

Plus en détail

L utilisation des réseaux haut débit en France

L utilisation des réseaux haut débit en France L utilisation des réseaux haut débit en France Juin 2012 Cette étude a été réalisée par : BP 4167 34092 Montpellier Cedex 5 Tél : 04.67.14.44.44 Fax : 04.67.14.44.00 www.idate.org Samuel Ropert, Vincent

Plus en détail

Annexes. et France Télécom 38

Annexes. et France Télécom 38 LES RAPPORTS DE L ARCEP RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Novembre 2012 La montée en débit sur le réseau de cuivre La fibre optique à portée des territoires La fibre optique à portée des territoires La montée en débit

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

Home Networking. Directives pour le câblage domestique. Ideen verbinden Idées branchées Idee in rete

Home Networking. Directives pour le câblage domestique. Ideen verbinden Idées branchées Idee in rete Home Networking Directives pour le câblage domestique. Ideen verbinden Idées branchées Idee in rete Table des matières Page 1. Introduction 4 2. Zones de raccordement 5 3. Extensions 6 3.1 Colonne montante

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RESEAUX

INTRODUCTION AUX RESEAUX INTRODUCTION AUX RESEAUX Les réseaux : Un réseau : ensemble de ressources mis à la disposition d équipements et terminaux pour leur permettre d échanger l information TIC : Techniques de l info. Ensemble

Plus en détail

Etat des lieux des. Internet. Etude réalisée pour le CSTI mise à jour novembre 2001 MS12047/4/JG/DP/FP

Etat des lieux des. Internet. Etude réalisée pour le CSTI mise à jour novembre 2001 MS12047/4/JG/DP/FP Etat des lieux des modes d accès à Internet Etude réalisée pour le CSTI mise à jour novembre 2001 MS12047/4/JG/DP/FP Novembre 2001 Sommaire 1 Présentation des modes d accès à Internet... 5 1.1 Modem V90

Plus en détail

Tout sur les Réseaux et Internet

Tout sur les Réseaux et Internet Jean-François PILLOU Fabrice LEMAINQUE Routeur Tout sur les Réseaux et Internet Switch Téléphonie 3G/4G CPL TCP/IP DNS 3 e édition DHCP NAT VPN Ethernet Bluetooth WiMAX WiFi Etc. Directeur de collection

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Réseaux Licence 3 Informatique

Réseaux Licence 3 Informatique Réseaux Licence 3 Informatique Objectifs: comprendre les mécanismes de communication des réseaux informatiques savoir identifier et utiliser les principaux services réseaux connaître et comprendre les

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Table des matières. Préface... 15 Jean-Jacques DAMLAMIAN. Introduction... 17

Table des matières. Préface... 15 Jean-Jacques DAMLAMIAN. Introduction... 17 Table des matières Préface... 15 Jean-Jacques DAMLAMIAN Introduction... 17 Chapitre 1. Les fondamentaux... 19 1.1. Les différentes catégories de réseau... 19 1.1.1. Définitions classiques... 19 1.1.2.

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence : DES-3026 Désignation Switch administrable L2 24 ports avec 2 emplacements disponibles et fonction SIM (Single IP Management) Clientèle cible PME et succursales Secteur

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

Service Turbo DSL. 23 juillet 2004 SPECIFICATIONS TECHNIQUES D ACCES AU SERVICE. Spécifications Techniques d Accès au Service

Service Turbo DSL. 23 juillet 2004 SPECIFICATIONS TECHNIQUES D ACCES AU SERVICE. Spécifications Techniques d Accès au Service Service Turbo DSL 23 juillet 2004 SPECIFICATIONS TECHNIQUES D ACCES AU SERVICE France Télécom SA au capital de 9 868 459 072 Euros - 380 129 866 RCS Paris Siège Social: 6 place d'alleray 75505 Paris CEDEX

Plus en détail

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit en partenariat avec le Conseil Général de Mayotte Avec la participation de : AMCI, ETIC services, IDOM Technologies, Orange, SFR, SI Telecom, STOI Sommaire

Plus en détail

Dimensionnement Introduction

Dimensionnement Introduction Dimensionnement Introduction Anthony Busson Dimensionnement Pourquoi dimensionner? Création d un système informatique ou réseau Problème de décision (taille des différents paramètres) Evaluer les performances

Plus en détail

E T U D E. Janvier 2006. L'évolution du cœur de réseau des opérateurs fixes

E T U D E. Janvier 2006. L'évolution du cœur de réseau des opérateurs fixes E T U D E Janvier 2006 L'évolution du cœur de réseau des opérateurs fixes Etude réalisée par le cabinet Ovum pour le compte de l Autorité de régulation des Communications électroniques et des Postes L

Plus en détail

Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services. r.cherif@ttnet.tn

Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services. r.cherif@ttnet.tn Expérience VoIP de Tunisie TélécomT Dr Rim Belhassine-Cherif Directeur de Développement de Produits et Services r.cherif@ttnet.tn Regional Seminar on IP Communications Hammamet-Tunisia, 24-25 November

Plus en détail

La fibre optique. arrive chez vous

La fibre optique. arrive chez vous édition Nouvelle Edité par l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MAI 2011 La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

Plus en détail

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info

Câblage des réseaux WAN. www.ofppt.info Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Câblage des réseaux WAN C-D-002.doc Mars 1-7 Sommaire 1. Couche physique WAN... 3 1.1. Connexions série WAN... 4 1.2. Routeurs et connexions

Plus en détail

Réseaux et Services de Télécommunication Concepts, Principes et Architectures

Réseaux et Services de Télécommunication Concepts, Principes et Architectures Réseau et Services de Télécommunication Concepts, Principes et Architectures EFORT http://www.efort.com Le business des opérateurs de télécommunication repose sur la commercialisation de services de télécommunication

Plus en détail

STI 26 Édition 1 / Mai 2002

STI 26 Édition 1 / Mai 2002 STI 26 Édition 1 / Mai 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d'accès du Service Réseau Intra-Cité Résumé : Ce document

Plus en détail

DTS MOBATime's Distributed Time System

DTS MOBATime's Distributed Time System GPS ou DCF 77 DTS Masterclock DTS Manager et DTS Master Software DTS MOBATime's Distributed Time System LAN Le serveur de temps multi-usage dans le nouveau Distributed Time System de MOBATIME, basé sur

Plus en détail

LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS

LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS LES RÉSEAUX À HAUTS DÉBITS Introduction Au fil du temps, l architecture des réseaux locaux se complique avec l arrivée des réseaux métropolitains dont la dimension peut atteindre plusieurs centaines de

Plus en détail

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015 Dossier de présentation générale Octobre 2009 SOMMAIRE Pages Introduction 5 1) L état des lieux et les objectifs du conseil général 7 1.1) Les services disponibles

Plus en détail

Nos solutions Cloud Kain, le 27 mars 2013 Laurent Guelton, Administrateur Délégué. Copyright 2013 Orditech. Tous droits réservés. Version 2.

Nos solutions Cloud Kain, le 27 mars 2013 Laurent Guelton, Administrateur Délégué. Copyright 2013 Orditech. Tous droits réservés. Version 2. Nos solutions Cloud Kain, le 27 mars 2013 Laurent Guelton, Administrateur Délégué Qu'est-ce que le Cloud Computing? Concept qui désigne l'externalisation des données sur des serveurs distants Avantages

Plus en détail

Contexte de la mission Présentation du Groupe France Telecom Enjeux de la réalisation de la mission Planning de la mission et temps forts

Contexte de la mission Présentation du Groupe France Telecom Enjeux de la réalisation de la mission Planning de la mission et temps forts Retour d Expérience Groupe FRANCE TELECOM Expertise LiveBox ORANGE Enjeux, Stratégies et Environnement Technique 01/2011 au 08/2012 Sommaire Contexte de la mission Présentation du Groupe France Telecom

Plus en détail

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02)

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Ne rien livrer au hasard, c est économiser du travail Pont Sainte Maxence(O C est quoi USB? Comment ça marche? Les standards? La technique en détail

Plus en détail

Le Haut & Très Haut Débit

Le Haut & Très Haut Débit Le Haut & Très Haut Débit Les liaisons internet pour les entreprises Très Haut Débit livre blanc Préface Internet s est installé au cœur des entreprises pour en devenir un élément indispensable. Au-delà

Plus en détail

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse Plan France Très Haut Débit Dossier de presse ÉDITORIAL Fleur Pellerin Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement Productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l Innovation et de

Plus en détail

Coffrets de communication LexCom Home

Coffrets de communication LexCom Home Coffrets de communication LexCom Home Guide de l'utilisateur mai 2012 Sommaire Introduction... 2 Quelle version de coffret est installé chez moi?... 3 Version grade 1 avec fond métallique... 4 Version

Plus en détail

STI 20 Édition 3 /Novembre 2002

STI 20 Édition 3 /Novembre 2002 STI 20 Édition 3 /Novembre 2002 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE Caractéristiques des interfaces d accès au service Turbo DSL en sites d extrémité

Plus en détail

Guide cotations : Tsunami séries 8000

Guide cotations : Tsunami séries 8000 Guide cotations : Tsunami séries 8000 Novembre 2013 Nouveauté Tsunami 825 Le QB-825-LNK-50 (Page 6) et le MP-825-CPE-50 (Page 13) Très compact et robuste (Boitier IP67 en aluminium) Une présentation complète

Plus en détail

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise.

LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. M Informatique Réseaux Cours bis Couche Physique Notes de Cours LA COUCHE PHYSIQUE EST LA COUCHE par laquelle l information est effectivemnt transmise. Les technologies utilisées sont celles du traitement

Plus en détail

Découvrez nos prochaines évolutions

Découvrez nos prochaines évolutions Découvrez nos prochaines évolutions Orange Wholesale France Accès Fixe Grand Public Parcours / expérience client Montée en débit sur cuivre Dégroupage FTTdp accès FTTH terminé par paire de cuivre évolution

Plus en détail

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux

Bac Pro SEN Epreuve E2 Session 2008. Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES. Champ professionnel : Télécommunications et réseaux Baccalauréat Professionnel SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES Champ professionnel : Télécommunications et réseaux EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTEME ELECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention

Plus en détail

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs Céliéno La REG.I.E.S. (Régie Intercommunale d Énergies et de Services) développe sur le département de l Eure-et-Loir un important réseau de fibre optique. Le déploiement de la,, permet de réduire la fracture

Plus en détail

TP2 Liaison ADSL S3-Cycle 2 / Module M3103

TP2 Liaison ADSL S3-Cycle 2 / Module M3103 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP2 Liaison ADSL S3-Cycle 2 / Module M3103 RT2A 2014-15 1 Matériel Aurora Presto Modem Routeur ADSL 1 Téléphone Testeur ADSL MC2+ 2 bobines de 100 m câble réseau 2 filtres

Plus en détail