La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC"

Transcription

1 Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV. Reprise d activité V. Action sociale Créée le 15 novembre Dernière modification le 7 octobre 2009 A. La retraite complémentaire IRCANTEC VI. Les centres d information de conseil et d accueil des salariés (Cicas) B. Paiement de la Retraite complémentaire AGIRC & ARRCO dès 60 ans Tous les non titulaires de la fonction publique sont assujettis à ce régime de retraite complémentaire. C est le cas aussi des personnels titulaires qui n ont pas validé leurs années de non-titulaire, et de ceux qui n auraient pas 15 années de cotisations en tant que titulaire. Dans ce dernier cas les cotisations au régime de titulaire sont transférées au régime général de la Sécurité Sociale et à l IRCANTEC. Cette caisse complémentaire au régime général de Sécurité Sociale a été créée par le décret du 23 décembre C est un régime à caractère réglementaire de la Fonction Publique, non-conventionnel, placé sous tutelle d État. Il est obligatoire pour tous les employeurs des collectivités publiques et des Etablissements publics ayant des non-titulaires. Sa gestion est assurée par la Caisse des Dépôts et Consignations. I. Acquisition des droits 1) Périodes cotisées Le Nombre de points (N) est égal à : (salaire soumis à cotis.) x taux cotisation (salarié+employeur) Salaire de référence Le salaire soumis à cotisation. C est le salaire brut y compris les indemnités attachées à l emploi (en sont exclus les éléments à caractère familial). On distingue : - la tranche A : limitée au plafond de la sécurité sociale, - la tranche B : fraction de rémunération qui excède le plafond jusqu à 8 fois le plafond. Le taux de cotisations (théoriques)1 : Tranche A : 5,3% (1,8% agent + 2,7% employeur), Tranche B : 14% (5,6% agent + 8,4% employeur). taux d appel de cotisations (réellement payé) : Tranche A : 5,63% (2,25% agent + 3,38% employeur), Tranche B : 17,5% (5,95% agent + 11,55% employeur). 2) Bonifications Une bonification pour enfant est accordée sous condition d une interruption effective de l activité professionnelle. Le nombre de points gratuits alloués pour enfant est égal à la moyenne annuelle des points retraite acquis. 3) Périodes validées validations onéreuses : prise en compte de services accomplis pour lesquels aucune cotisation n a été versée (par exemple avant la création de l IPACTE et IGRANTE). validations gratuites en cas d interruption de l activité professionnelle : maladie, maternité, chômage, invalidité, service militaire, congé parental. Cela depuis le 1 er janvier ) Le cas des titulaires sans droits : Les services accomplis par les agents radiés des cadres sans droit à pension de titulaire sont rétablis auprès de la Sécurité sociale et de l'ircantec. A cette occasion, les intéressés ont fréquemment à payer des cotisations rétroactives. Pourquoi? Pour calculer les cotisations qui lui sont dues, la Sécurité sociale applique les taux correspondant aux différentes années de services sur le dernier traitement de base 2. Ce mode de calcul, s'il peut aboutir à calculer la retraite future sur des salaires plus élevés, coûte en contrepartie plus cher que si l'affilié avait cotisé sur ses traitements respectifs de chaque année. 1 Cotisations prises en compte pour le calcul des droits. 2 dans la limite des plafonds Sécurité sociale de chaque année. Mémento Sntrs-Cgt Fiche E4 La retraite IRCANTEC 1

2 La validation par la Sécurité sociale utilise donc la plus grande partie des cotisations reversées par le régime de titulaire. Le plus souvent l'ircantec, qui valide après le régime général, ne dispose plus d'un solde disponible suffisant. La validation entraîne alors un appel de cotisations rétroactives. II. Montant de la retraite IRCANTEC L allocation annuelle correspond au nombre total de points acquis en tranche A et éventuellement en tranche B multiplié par la valeur du point au moment du paiement (voir la fiche K13). Elle est indexés sur l'évolution prévisionnelle des prix hors tabac suivant le coefficient retenu pour la revalorisation des pensions du régime général. Ces valeurs sont désormais fixées une fois par an, le 1 er janvier. Il n y a plus d avis du Conseil d administration, ni d arrêté conjoint du ministère du budget et du ministère des affaires sociales. 1) Majoration des droits des majorations réglementaires diverses signifiées au moment de la liquidation, majoration pour enfant : 10% pour 3 enfants puis 5% supplémentaires par enfant jusqu au maximum de 30% pour 7 enfants et plus. 2) Age de départ Il faut cesser de cotiser au régime IRCANTEC, mais il est possible de continuer à travailler et cotiser dans un autre régime (par exemple celui des fonctionnaires) : Entre 55 et 60 ans : on applique toujours une minoration. Cependant votre retraite peut être liquidée sans minoration si vous bénéficiez, à compter du 1 er janvier 2004, des mesures de départ anticipé du régime général pour les assurés ayant commencé à travailler jeunes et ayant eu une longue carrière ou pour les assurés handicapés (pour les conditions de mise en œuvre, se renseigner auprès de la CNAV). Entre 60 et 65 ans : il n y aura pas de minoration si vous totalisez 160 trimestres de cotisations auprès des régimes de base ou si vous êtes invalide, ancien déporté. Sinon sera appliquée une minoration qui tient compte de l âge et de la durée. Entre le taux correspondant à l âge et le taux correspondant au nombre de trimestres, c est toujours le taux le plus favorable qui est retenu. A 65 ans, dans tous les cas, aucune minoration. Voir les tableaux en fin de fiche. III. En cas de décès 1) Capital décès : Il peut être versé aux ayants droits d'un agent en activité affilié au régime au moment de son décès. Le capital décès est complémentaire de celui versé par le régime général ou agricole de la Sécurité sociale. Il est cumulable avec la pension de réversion versée par l'ircantec. Il concerne également, jusqu'à 65 ans, les élus affiliés à l'ircantec. Les bénéficiaires du capital décès sont : le conjoint non séparé de corps, ni divorcé, les enfants âgés de moins de 21 ans ou majeurs infirmes, à défaut, les ascendants à charge, c'est-à-dire rattachés au foyer fiscal de l'agent décédé. Le capital décès est égal à 75 % des salaires soumis à cotisations au cours des douze mois précédant la date du décès. Il est versé à raison de 1/3 au conjoint et de 2/3 aux enfants. En l'absence d'enfant, le capital décès est versé au conjoint en totalité. En l'absence de conjoint, le capital décès est versé aux enfants en totalité. En l'absence de conjoint et d'enfant, le capital décès est versé aux ascendants à charge fiscalement. Les conditions L'affilié doit être âgé de moins de 65 ans, être en fonction et relever du régime au moment du décès. Il doit avoir accompli au moins un an de services ayant donné lieu à versement de cotisations IRCANTEC, y compris les services validables à titre onéreux. 2) Pension de réversion pour le conjoint et les enfants : En cas de décès d'un agent affilié au régime, que cet agent soit en activité ou retraité, son conjoint, son ancien conjoint ou ses orphelins ont droit à une pension appelée pension de réversion. La pension de réversion pour le conjoint En application de la jurisprudence européenne du 17 mai 1990, dans le cadre de l égalité hommes-femmes, l IRCANTEC applique aux veufs et aux veuves les mêmes conditions pour les carrières ou parties de carrières postérieures au 17 mai Pour les réversions consécutives à des décès postérieurs au 1er janvier 2004, l IRCANTEC applique aux veufs et aux veuves les mêmes conditions pour l ensemble de la carrière. Pour obtenir une pension de réversion, le conjoint doit remplir les conditions suivantes : ne pas être remarié, avoir au moins 50 ans ou deux enfants de moins de 21 ans ou majeur infirme à charge au moment du décès, voir été marié au moins 2 ans avant que l'affilié ait atteint 55 ans ou ait cessé ses fonctions relevant de l'ircantec ou avoir été marié au moins 4 ans (la condition de durée n'est pas exigée s'il existe au moins un enfant né du mariage ou si l'affilié Mémento Sntrs-Cgt Fiche E4 La retraite IRCANTEC 2

3 était, après son mariage, titulaire d'une pension d'invalidité). L'allocation est alors égale à 50 % des droits acquis par l'affilié, sans qu'il soit tenu compte d'un éventuel coefficient de minoration. S'il existe plusieurs conjoints ou anciens conjoints divorcés non remariés, la pension de réversion est partagée proportionnellement à la durée de chaque mariage. La pension de réversion pour les orphelins Les orphelins de père et de mère peuvent eux aussi bénéficier d'une pension de réversion jusqu'à l'âge de 21 ans. Les orphelins atteints d'une infirmité permanente les mettant dans l'impossibilité de gagner leur vie sont assimilés aux enfants mineurs. La pension de réversion est égale à 20 % des droits acquis par l'affilié pour chacun des orphelins (sans qu'il soit tenu compte d'un éventuel coefficient de minoration). IV. Reprise d activité Les règles relatives à la reprise d une activité postérieurement à la liquidation de la retraite sont désormais les mêmes pour toutes les caisses de retraite. Si vos revenus provenant de votre reprise d activité ajoutés aux pensions de vieillesse des régimes de base (CNAV, MSA, régimes spéciaux) et des régimes complémentaires (AGIRC, ARRCO, IRCANTEC) sont supérieurs au dernier salaire d activité avant liquidation de vos pensions, vos caisses de retraite ont l obligation de suspendre le versement de vos pensions pendant la durée de reprise d activité. Ces nouvelles dispositions ne sont applicables qu'aux retraites ayant pris effet à compter du 1er janvier V - Action sociale : 1) Aides individuelles Les aides du fonds social Le Fonds social de l'ircantec peut, sous certaines conditions, vous accorder une aide individuelle. Les conditions Retraités de l'ircantec La retraite IRCANTEC doit être supérieure en montant : au total de vos retraites complémentaires relevant de l'arrco ; à chacune de vos retraites complémentaires hors ARRCO ; au tiers de vos pensions d'un régime spécial, d'un régime de non-salariés ou d'une retraite d'un régime étranger. L'IRCANTEC développe une politique d'action sociale orientée principalement vers le maintien à domicile, la lutte contre l'isolement et l'accompagnement des personnes âgées dépendantes. Pour une aide à la personne, la comparaison se fera uniquement par rapport à vos propres retraites. Pour une aide au ménage, vos retraites et celles de votre conjoint seront prises en compte. Vous devez bénéficier de votre retraite IRCANTEC au moment de l'événement qui justifie votre demande. Vous devez, d'autre part, avoir acquis un minimum de points : points pour une retraite personnelle, points pour une retraite de réversion. Vos ressources doivent se situer dans les limites d'un barème fixé chaque année. L'aide est modulée selon les tranches de ce barème. Chaque année, vous trouverez dans Les Nouvelles de l IRCANTEC, la revue des retraités de l'ircantec, le barème en vigueur pour l'attribution des aides. Les aides à la personne : aide aux vacances, aide cure, aide télé assistance, aide à la dépendance, aide prothèse, aide obsèques. Les aides au ménage aide chauffage-énergie, aide équipement ménager, aide à l amélioration du logement,* aide téléphone, aide scolaire, aide déménagement,* aide sinistres collectifs, enfant handicapé à charge, les forfaits anniversaire de mariage : - noces d or (50 ans de mariage), - noces de diamant (60 ans de mariage), Mémento Sntrs-Cgt Fiche E4 La retraite IRCANTEC 3

4 - noces de platine (70 ans de mariage). * destinée également aux futurs retraités dans l'année qui précède leur départ à la retraite. VI. Les centres d information de conseil et d accueil des salariés (Cicas) Ils constituent un service commun aux caisses de retraite Arrco et Agirc. Ils ont été créés par l Arrco en Il existe, aujourd hui, 100 Cicas (1 par département) et 800 lieux d accueil répartis en France métropolitaire. Missions Renseigner les futurs retraités Arrco et Agirc ; Enregistrer, par téléphone, les demandes de retraie Arrco et Agirc; Recevoir, sur rendez-vous, les futurs retraités pour les aider à constituer leur dossier de retraite complémentaire ; Apporter une aide aux futurs retraités de l Ircantec, en vertu d un accord conclu entre cet organisme et l Arrco ; Représenter, au plan local, les régimes de retraite complémentaire et des caisses Agirc et Arrco. Pour avoir les coordonnées des CICAS : B. Paiement de la Retraite complémentaire AGIRC & ARRCO dès 60 ans Depuis le 1 er juillet 2009, les fonctionnaires qui ont travaillé dans le secteur privé peuvent prétendre à obtenir la liquidation de leur droit dans les régimes de retraite complémentaire ARGIC et ARRCO à compter de leur soixantième anniversaire dès lors qu'ils remplissent les conditions d'ouverture de ces droits, tout en continuant à travailler. Ceci en application de la circulaire commune DRE ci-jointe. La loi Fillon sur les retraites avait permis aux fonctionnaires qui avaient travaillés dans le secteur privé donc cotisés au régime général de percevoir leur retraite à la date anniversaire de leur 60 ans à condition de justifier d un nombre de trimestres nécessaires (161 au 01/01/2009). Ils devaient attendre d être à la retraite définitivement pour percevoir leur retraite complémentaire. Maintenant avec cette circulaire, ils peuvent bénéficier d'un dispositif identique. Où vous adresser : Si vous avez fait une évaluation de vos points de retraite complémentaire, à la caisse ARGIC ou ARRCO notifiées sur cette évaluation. Si vous n'avez pas fait d'évaluation, il faut joindre la CICAS de votre département (centres d information de conseil et d accueil des salariés) : ********** AGIRC-ARRCO CIRCULAIRE COMMUNE DRE Paris, le 25/06/2009 Objet : Cessation d activité et liquidation de la retraite complémentaire Madame, Monsieur le directeur, Lors de leur réunion commune du 16 juin 2009, les Commissions paritaires de l Agirc et de l Arrco ont examiné la réglementation relative à la condition de cessation d activité salariée, préalable à la liquidation de la retraite complémentaire. L article 6 de l annexe I à la Convention collective nationale du 14 mars 1947 et l article 32 de l annexe A à l Accord du 8 décembre 1961 prévoient que «la liquidation ne peut être opérée que si les intéressés cessent toute activité salariée». Jusqu à présent, les régimes Agirc et Arrco ont distingué deux groupes (instruction Agirc-Arrco DRE du 11 février 2004) : - les salariés, y compris ceux relevant de régimes spéciaux de retraite, qui doivent cesser leur activité pour obtenir une allocation Agirc et/ou Arrco, - les non salariés (artisan, commerçant, exploitant agricole, profession libérale ), qui peuvent obtenir une allocation Agirc et/ou Arrco sans cesser leur activité professionnelle. Les Commissions paritaires ont souhaité aligner cette réglementation sur celle du régime général de la Sécurité sociale qui distingue plusieurs «familles» de régimes au regard de la condition de cessation d activité. Elles ont donc décidé que la liquidation de la retraite complémentaire Agirc et Arrco devra désormais être subordonnée à la cessation des activités relevant des seuls régimes suivants : - régime général de Sécurité sociale, de l Agirc et/ou de l Arrco, - régime des salariés agricoles, de l Agirc et/ou de l Arrco, - et certains régimes spéciaux : IEG, SNCF, RATP, Banque de France, Clercs et employés de notaires, Opéra national de Paris, Comédie Française, Mines, Port autonome de Strasbourg. Ainsi, par exemple, un fonctionnaire en activité pourra obtenir la liquidation de ses droits dans les régimes Agirc et/ou Arrco, nonobstant la poursuite de son activité de fonctionnaire, qui ne relève pas de ces régimes. Cette nouvelle réglementation s applique à effet du 1er juillet 2009 (même si la pension vieillesse du participant a pris effet antérieurement à cette date). Ainsi, à compter de cette date, les fonctionnaires de l Etat, magistrats de l ordre judiciaire, militaires, fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, ouvriers des établissements publics de l Etat et marins, même s ils poursuivent leur activité, ont la possibilité, Mémento Sntrs-Cgt Fiche E4 La retraite IRCANTEC 4

5 comme c est déjà le cas pour les non salariés, d obtenir la liquidation de la retraite Agirc et/ou Arrco dès lors qu ils remplissent les conditions d ouverture des droits. Les personnes auxquelles une liquidation des allocations Agirc et/ou Arrco a été refusée avant cette date devront formuler une nouvelle demande pour une liquidation au plus tôt au 1er juillet 2009, sans rappels d arrérages au titre de périodes antérieures. Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. Le directeur général Annexes Taux de minoration avant 60 ans Age Taux de retraite 55 ans 43 % 55 ans et 3 mois 44,75 % 55 ans et 6 mois 46,50 % 55 ans et 9 mois 48,25 % 56 ans 50 % 56 ans et 3 mois 51,75 % 56 ans et 6 mois 53,50 % 56 ans et 9 mois 55,25 % 57 ans 57 % 57 ans et 3 mois 58,75 % 57 ans et 6 mois 60,50 % 57 ans et 9 mois 62,25 % 58 ans 64 % 58 ans et 3 mois 65,75 % 58 ans et 6 mois 67,50 % 58 ans et 9 mois 69,25 % 59 ans 71 % 59 ans et 3 mois 72,75 % 59 ans et 6 mois 74,50 % 59 ans et 9 mois 76,25 % Taux de minoration après 60 ans Age Taux de retraite Durée d assurance (en trimestre 60 78% /4 79,25% /2 80,50% /4 81,75% % /4 84,25% /2 85,50% /4 86,75% % /4 89% /2 90% /4 91% % /4 93% /2 94% /4 95% % /4 97% /2 98% /4 99% % 160 Mémento Sntrs-Cgt Fiche E4 La retraite IRCANTEC 5

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré.

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré. CIRCULAIRE COMMUNE 2008-7 -DRE Paris, le 20/10/2008 Objet : Évolution de la durée d'assurance à compter du 1 er janvier 2009 Madame, Monsieur le directeur, La loi n 2003-775 du 21 août 2003 a prévu, en

Plus en détail

Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche?

Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche? Secteur Retraite et Protection sociale Retraite complémentaire AGIRC / ARRCO Confédération Française de l'encadrement-cgc Fiche 6 : La pension de réversion à l AGIRC et à l ARRCO : Comment ça marche? En

Plus en détail

Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt

Pensions de réversion. Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E7 Pensions de réversion A. Réversion de pension de titulaire 1. Les droits du conjoint survivant 2. Les droits des orphelins 3. Les droits de l ancien

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE AG2R PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité sociale - 35, boulevard Brune

Plus en détail

Retraite Etudes & Optimisation

Retraite Etudes & Optimisation Retraite Etudes & Optimisation Pension de réversion Lorsque l un des conjoints disparaît, son veuf ou sa veuve bénéficie d une partie de sa retraite : la pension de réversion. Ses conditions d attribution

Plus en détail

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé Ce régime a été créé en 1980 pour permettre aux maîtres de l enseignement privé sous contrat de partir à la retraite dans les mêmes conditions

Plus en détail

Retraite : ce qui change en 2009

Retraite : ce qui change en 2009 Retraite : ce qui change en 2009 Mars 2009 Exercice déjà difficile lorsque l on vit en France, préparer sa retraite lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps relève souvent du parcours du

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

SUJET : REFORME DES PENSIONS DES MANDATAIRES

SUJET : REFORME DES PENSIONS DES MANDATAIRES 001 p. 1 SOMMAIRE 1. LES MANDATAIRES LOCAUX s appliquent-elles également aux mandataires locaux?... 2 Pourquoi la loi du 8 décembre 1976 réglant la pension de certains mandataires et celle de leurs ayants

Plus en détail

RAPPEL DE L INCIDENCE DE LA DUREE D ASSURANCE FIXEE POUR LE TAUX PLEIN SUR D AUTRES DISPOSITIFS

RAPPEL DE L INCIDENCE DE LA DUREE D ASSURANCE FIXEE POUR LE TAUX PLEIN SUR D AUTRES DISPOSITIFS Réforme des retraites : Mesures applicables au RSI à compter de 2014 Annexe 1 Taux plein de la pension du régime de base C 2015/004 RAPPEL DE L INCIDENCE DE LA DUREE D ASSURANCE FIXEE POUR LE TAUX PLEIN

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Avril 2011 Préparer sa retraite est un exercice déjà compliqué lorsque l on vit en France. Mais lorsqu on se trouve à l étranger depuis un certain temps,

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

La retraite des intermittents du spectacle

La retraite des intermittents du spectacle DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux La retraite des intermittents du spectacle Rencontre professionnelle du 10 juin 2013 Montpellier Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012 MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Paris, le 18 janvier 2012 Le ministre de la fonction publique La ministre du budget, des comptes publics

Plus en détail

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr

vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr vous guider Le départ anticipé à la retraite pour longue carrière n Futurs retraités www.msa.fr Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Vous préparez votre départ à la retraite

Plus en détail

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes :

La majoration de pension est servie dans les conditions suivantes : Circulaire n 2012/01 du 05/06/2012 Majoration de pension pour enfants élevés 1. Principe 2. Enfants concourant à la majoration pour enfants élevés 3. Appréciation du handicap pour la majoration de pension

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

La poursuite d activité au-delà de 60 ans. Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,...

La poursuite d activité au-delà de 60 ans. Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,... La poursuite d activité au-delà de 60 ans Surcote, retraite progressive, cumul emploi-retraite,... Sachez que pour votre retraite, vous avez le choix Ainsi, grâce aux nouvelles mesures «emploi des seniors»*,

Plus en détail

Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet de modifier et compléter la loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite.

Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet de modifier et compléter la loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite. Ordonnance n 96-18 du 6 juillet 1996 modifiant et complétant la loi n 83-12 du 2 juillet 1983 relative à la retraite, p. 10. ( JORA N 42 du 07-07-1996 ) Article 1er. - La présente ordonnance a pour objet

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

1 sur 6 26/01/2012 15:08

1 sur 6 26/01/2012 15:08 Circulaire Cnav 2012/6 25/01/2012 1 sur 6 26/01/2012 15:08 Circulaire n 2012/6 25 janvier 2012 Caisse nationale d'assurance vieillesse Annule et remplace les circulaires 2011-24 17 mars 2011 et 2011-60

Plus en détail

Votre retraite complémentaire

Votre retraite complémentaire Jeunes embauchés Votre retraite complémentaire Arrco et Agirc Parlons retraite Retraite, vous voulez me parler de retraite, à moi, jeune embauché qui débute dans la vie active? En quoi la retraite peut-elle

Plus en détail

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité

Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité Vivre sa retraite complémentaire Mémento du retraité S ommaire Versement de votre retraite...p. 4 Déclaration fiscale...p. 7 Évolution de votre retraite...p. 8 Paiement de votre retraite...p. 8 Reprise

Plus en détail

Le calcul de la retraite

Le calcul de la retraite Le calcul de la retraite Loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites. L légal de départ en retraite Pour prétendre à une retraite CNRACL, il faut avoir accompli 2 ans de services effectifs

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations Salariés AOÛT 2015 Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations B Retraite progressive B Surcote B Cumul emploi-retraite Poursuite d activité Trois mesures pour jouer les prolongations

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

La retraite anticipée pour longue carrière

La retraite anticipée pour longue carrière vous guider La retraite anticipée pour longue carrière n Dispositif, conditions, âge de départ www.msa.fr 2 Connaître le dispositif de retraite anticipée pour longue carrière Si vous avez commencé à travailler

Plus en détail

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER

RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER RETRAITES COMPLÉMENTAIRES : CE QUI VA CHANGER Novembre 2015 1 La CFE-CGC a signé le texte pour la sauvegarde et la pérennisation de nos retraites s. L accord, garant d efforts répartis entre tous (entreprises,

Plus en détail

STATUT LE CONGE PARENTAL

STATUT LE CONGE PARENTAL STATUT LE CONGE PARENTAL Circulaire mise à jour 1 er octobre 2012 Références: - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984

Plus en détail

Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse

Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse 1 sur 5 Direction de la retraite et du contentieux Département réglementation et études juridiques Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames

Plus en détail

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco

Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Annexe 1 Conditions de liquidation des allocations Agirc et Arrco Sommaire 1. Âge de la retraite 1.1 Âge de la retraite 1.2 Liquidation anticipée de la retraite 2. Ouverture du droit à retraite complémentaire

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français

La Convention de sécurité sociale franco-coréenne. Ses implications pour les ressortissants français La Convention de sécurité sociale franco-coréenne Ses implications pour les ressortissants français i Les informations délivrées dans cette présentation le sont à titre indicatif et n engagent pas la responsabilité

Plus en détail

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la forme

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO PENSIONS DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 JUIN 2015 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

La Pension de Survie

La Pension de Survie La Pension de Survie A. Les Bénéficiaires. Une pension de survie peut être octroyée après le décès d un agent provincial nommé à titre définitif à certains ayants-droits : Le conjoint survivant. Le conjoint

Plus en détail

S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet

S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet QUESTIONS SOCIALES Service "Documentation - Paies" Note d information 14-17 du 26 septembre 2014 S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet Date d effet : 1 er octobre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT MINISTÈRE

Plus en détail

Le congé de solidarité familiale est accordé de droit, sur demande écrite du fonctionnaire.

Le congé de solidarité familiale est accordé de droit, sur demande écrite du fonctionnaire. Congé pour solidarité familiale et allocation d accompagnement d une personne en fin de vie pour les fonctionnaires des trois versants de la fonction publique Principe général Le congé de solidarité familiale

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS

SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS SECURITE SOCIALE DES ETUDIANTS Source : ameli.fr Dossier mis à jour le 6 février 2009 1.1 Vous êtes étudiant Vous poursuivez des études dans l enseignement supérieur. Vous relevez du régime étudiant de.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N O 1 DU 28 MARS 2007 RELATIF À

Plus en détail

En devenant étudiant, vous devenez assuré social à titre personnel.

En devenant étudiant, vous devenez assuré social à titre personnel. LA SECURIITE SOCIIALE ETUDIIANTE En devenant étudiant, vous devenez assuré social à titre personnel. Autrement dit, vous devenez autonome pour la gestion de vos dépenses de santé. Sur le principe du régime

Plus en détail

Zjklm. Résumé. du règlement de. GaleniCare Fondation de prévoyance (Plan de prévoyance no II) Fondation de prévoyance

Zjklm. Résumé. du règlement de. GaleniCare Fondation de prévoyance (Plan de prévoyance no II) Fondation de prévoyance Zjklm Fondation de prévoyance Résumé du règlement de GaleniCare Fondation de prévoyance (Plan de prévoyance no II) GaleniCare Fondation de prévoyance, une fondation de prévoyance du groupe Galenica 1 Aperçu

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion IRCANTEC Octobre 2014 Résumé L Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques

Plus en détail

La contribution employeur n est pas modifiée. Elle est assise sur la rémunération versée à temps partiel ou à temps non complet au taux normal.

La contribution employeur n est pas modifiée. Elle est assise sur la rémunération versée à temps partiel ou à temps non complet au taux normal. DIFFUSION OCTOBRE 2004 SURCOTISATION AGENTS A TEMPS PARTIEL ET AGENTS A TEMPS NON COMPLET REFERENCES : Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites, article 47 Décret n 2004-678 du 8 juillet

Plus en détail

La présente circulaire s applique à toutes les demandes de rachat reçues à compter du 1er juillet 2008.

La présente circulaire s applique à toutes les demandes de rachat reçues à compter du 1er juillet 2008. Circulaire n 2015/03 du 12/01/2015 Rachat d années d études 1. Principe 2. Périodes donnant lieu à rachat 3. Conséquences du rachat 4. Modalités pratiques de rachat 5. Remboursement des cotisations versées

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées

RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Fiche n 10 RETRAITE ANTICIPEE des personnes handicapées Les personnes handicapées issues du secteur privé et du secteur public depuis la loi du 11 février 2005, peuvent bénéficier de la retraite anticipée

Plus en détail

La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES

La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES Le système de retraite français Le système de retraite français Assurance facultative par capitalisation Régime supplémentaire éventuel (conventionnel ou

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

La retraite des fonctionnaires internationaux

La retraite des fonctionnaires internationaux Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Rencontres

Plus en détail

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE TEXTES Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 Article 119 :

Plus en détail

Version 9.2 Juin 2014

Version 9.2 Juin 2014 Version 9.2 Juin 2014 Principales évolutions 1 Evolutions des navigateurs Sauvegarde des dossiers... 2 2 Fiscalité... 3 2.1 Placement / ISF investissement en cours d année actuelle... 3 2.2 Comment gérer

Plus en détail

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les conditions d ouverture des droits à retraite et d obtention du taux plein. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 3 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 2041 GT N 50883#06 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2006 PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation

Plus en détail

Flash infos sociales Mars 2015

Flash infos sociales Mars 2015 Flash infos sociales Mars 2015 cumul emploi-retraite L e cumul emploi-retraite permet, aux personnes déjà à la retraite, d augmenter leurs revenus en reprenant une activité professionnelle. Le cumul intégral

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

CIRCULAIRE N DSS/DACI/2012/127

CIRCULAIRE N DSS/DACI/2012/127 Ministère du travail, de l'emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l'etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE

Plus en détail

Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010)

Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010) Le 16 octobre 2013 Compte épargne-temps (à compter du 22 mai 2010) Référence :. Décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique territoriale modifié par le décret

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 8. Pensions de réversion de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS Guide salariés n o 8 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

Plus en détail

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC Denis Desanges A - Introduction I - La retraite du régime général Différentes

Plus en détail

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES

DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES N 50895#04 DEMANDE DE PENSION ASSURANCE INVALIDITÉ DES non-salariés agricoles Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Réf. : 2411-2014 - PAO/CCMSA Vous désirez des informations

Plus en détail

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Édition 2012 Les indemnités journalières En cas de maladie, d accident ou d hospitalisation, si votre état de santé nécessite un arrêt de travail,

Plus en détail

La retraite des personnels de l enseignement privé

La retraite des personnels de l enseignement privé Version juin 2012 1 La retraite des personnels de l enseignement privé Le SPELC, premier syndicat de l enseignement privé en région Centre 2 Avant de commencer La réforme des retraites, tant redoutée,

Plus en détail

CODE DE L ACTION SOCIALE

CODE DE L ACTION SOCIALE CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES PARTIE LEGISLATIVE Dernière modification parue au Journal Officiel le 28 juin 2005 Article L. 211-1 Ont le caractère d associations familiales au sens des dispositions

Plus en détail

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale.

Circulaire ministérielle n 10-007135 D du 31 mai 2010 relative à la réforme du compte épargne temps dans la fonction publique territoriale. COMPTE EPARGNE TEMPS Note d'information N 2010-15 du 6 septembre 2010 COMPTE EPARGNE TEMPS REFERENCE : Décret n 2010-531 du 20 mai 2010 modifiant certaines dispositions relatives au compte épargne temps

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN

REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN REGLEMENT RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS A LA VILLE DE ROUEN 1/8 SOMMAIRE PREAMBULE... 3... 3 I.LES DISPOSITIONS RELATIVES AU COMPTE EPARGNE TEMPS APPLICABLES À LA VILLE DE ROUEN... 4 ARTICLE 1.LES BÉNÉFICIAIRES...

Plus en détail

Les validations et régularisations avec facture CNRACL

Les validations et régularisations avec facture CNRACL Les validations et régularisations avec facture CNRACL 1. Validations de services... 2 1.1. Définition... 2 1.2. Le versement de cotisations à compter du 1er janvier 2011... 2 1.3. La déclaration de cotisations...

Plus en détail

Sur quels grands principes repose le système de retraites en France?

Sur quels grands principes repose le système de retraites en France? Chapitre 2 Sur quels grands principes repose le système de retraites en France? Tous les systèmes de retraites appliqués actuellement dans le monde sont fondés sur quelques grands principes. Le système

Plus en détail

La caisse est administrée par un conseil d administration de 22 membres comprenant :

La caisse est administrée par un conseil d administration de 22 membres comprenant : La CRPN, caisse de retraite complémentaire de la sécurité sociale, est réglementée par le code des transports et le code de l aviation civile. L affiliation à la CRPN est obligatoire pour tous les personnels

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE

DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE Académie De Lille Service des Pensions Bureau des pensions et de conseil juridique - Audrey COLOMB-LEMAY DEMANDE D ADMISSION A LA RETRAITE FORMULAIRE COMMUN AUX PERSONNELS DE L AENES (sauf CASU), AUX PRCE

Plus en détail

ACCORD DU 11 AVRIL 2008

ACCORD DU 11 AVRIL 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 2768. PHARMACIENS DU RÉGIME MINIER (27 juin 1990) ACCORD DU

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ET ARRCO

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ET ARRCO RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ET ARRCO ACCORD DU 23 MARS 2009 Le Mouvement des entreprises de France (MEDEF), La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), L'Union professionnelle

Plus en détail