Q.C.M. (2 POINTS) N d anonymat : NOTES IMPORTANTES :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Q.C.M. (2 POINTS) N d anonymat : NOTES IMPORTANTES :"

Transcription

1 N d anonymat : Introduction à la Microéconomique Examen final Licence 1 Economie-Gestion 2010/2011 Enseignants (cours et travaux dirigés) : N. Andries, S.Billon et E. Darmon NOTES IMPORTANTES : 1. Durée de l épreuve : 2 heures 2. Le barème est fourni à titre indicatif et sera susceptible de modifications 3. Les noms des axes et courbes représentés sur chaque graphique doivent être clairement précisés. Lorsqu un calcul est requis, vous devez indiquer la formule utilisée pour ce calcul et non uniquement le résultat final. Les réponses doivent être intégralement rédigées. Aucun point ne sera attribué à des réponses ou graphiques incomplets. 4. Les résultats seront arrondis à deux décimales près. 5. Deux points pourront être retranchés pour des copies mal rédigées ou mal présentées. 6. Aucun document autorisé. Q.C.M. (2 POINTS) Entourez LA réponse correcte (une seule réponse possible par question) +0.5 point par réponse correcte ; -0.5 point par réponse incorrecte Question n 1 I. A long terme, les profits économiques sont nuls en concurrence pure et parfaite, en monopole et en concurrence monopolistique. II. A court terme la tarification en concurrence monopolistique sera identique à celle de concurrence pure et parfaite. a. I est vraie, II est fausse b. I est fausse, II est vraie c. I et II sont vraies d. I et II sont fausses Question n 3 I. Lorsque la production d un bien entraîne une externalité négative, la quantité produite à l équilibre de marché aura tendance à être inférieure à la quantité produite à l optimum social. II. La création d un aéroport n engendre que des externalités négatives. a. I est vraie, II est fausse b. I est fausse, II est vraie c. I et II sont vraies d. I et II sont fausses Question n 2 I. Les hypothèses de concurrence pure et parfaite relâchées en monopole et en concurrence monopolistique sont les mêmes. II. Une plus faible différenciation d un bien entraîne une hausse de l élasticité prix directe de la demande pour ce bien. a. I est vraie, II est fausse b. I est fausse, II est vraie c. I et II sont vraies d. I et II sont fausses Question n 4 I. La productivité marginale du facteur travail désigne l accroissement de la production entraîné par le doublement de la quantité utilisée de tous les facteurs. II. Une entreprise a intérêt à embaucher une quantité de travailleurs de telle sorte que la productivité marginale en valeur du travail soit égale au taux de salaire. a. I est vraie, II est fausse b. I est fausse, II est vraie c. I et II sont vraies d. I et II sont fausses 1/9

2 QUESTIONS DE COURS (5 POINTS) 1. Définissez la notion d asymétrie d information. Enoncez les deux types d asymétries d information que l on peut rencontrer généralement et les problèmes qu elles peuvent créer. 2. En vous appuyant sur le marché de l assurance, discutez précisément les conséquences de ces deux types d asymétries d information. 3. Considérons les deux situations suivantes : Le patron du restaurant «La table à repasser» est inquiet pour la réputation de son établissement. Il a eu vent de rumeurs prétendant que l état de ses cuisines laisserait à désirer. Aujourd hui, Erwan a un entretien d embauche pour un poste de trader. Il est intéressé par ce poste, c est pourquoi il souhaiterait vraiment montrer au recruteur qu il a le meilleur profil. Dans chacun de ces deux cas, expliquez comment le patron de «La table à repasser» et Erwan peuvent résoudre les problèmes liés aux asymétries d information. 2/9

3 APPLICATION : WHAT ELSE? (13 POINTS) Nous nous intéresserons dans cet exercice au marché du café en dosettes et en particulier à la situation de la marque Nespresso (produite et distribuée par l entreprise Nestlé) sur ce marché. Vous disposez des éléments suivants : La demande (simplifiée) sur ce marché est définie par la relation suivante : D( p) p 10p 5p N S DG p CN Et CN où D(p) désigne les quantités demandées, p désigne le prix d une capsule Nespresso, DG N p désigne le prix d une capsule Senseo, S p désigne le prix d une capsule Dolce Gusto, p désigne le prix d une cafetière utilisant des capsules Nespresso Nestlé a choisi de produire l ensemble de ses capsules. Pour cela, la production requiert un coût fixe égal à 100 et un coût variable décrit par le tableau suivant (tableau n 1) Tableau n 1 : variable lié à la production de capsules Nespresso Document n 1 : Répartition des parts du marché en Juillet 2009 (marché du café en dosettes) Quantités produites variable Source : conférence d actualité de M. Thierry Penard du 1 er septembre /9

4 Document n 2 : le marché du café portionné égrène ses innovations [extraits], Marketing Magazine N /12/2009 La qualité et le goût du café demeurent les paramètres essentiels de choix. Et, en la matière, les promesses ne manquent pas d'originalité. En effet, Saeco et Lavazza proposent un café authentiquement italien, Nespresso invite à la découverte de ses grands crus, Malongo décline une gamme d'origines et des mélanges... «La qualité est exceptionnelle. On reconnaît le goût des différents produits. Chez certains concurrents, tous se ressemblent malgré V utilisation de couleurs pour distinguer les dosettes entre elles», ironise Jean-Pierre Blanc, PDG de Malongo. Refus d'uniformisation Rien ne vaut alors la dégustation pour choisir son camp. Nespresso l'a d'ailleurs constaté : la marque acquiert un nouveau client sur deux grâce au bouche à oreille. Le café s'apparente à un produit de convivialité fortement lié à la dimension plaisir. De fait, la découverte d'un cru se fait souvent dans le cercle proche. «Nous avons d'abord été innovants et révolutionnaires. Désormais, nous avons envie défaire connaître nos offres au plus grand nombre», précise Thérèse Aldebert, directrice marketing de Nespresso. Pour autant, la marque garde un esprit exclusif accentué par un prix de vente qui peut représenter une barrière pour certains consommateurs. Néanmoins, ils ont la possibilité de se rabattre sur d'autres produits, et notamment sur ceux de Dolce Gusto (également propriété de Nestlé). «Nespresso demeure un standard du marché et apporte la qualité professionnelle à la maison. Les autres fournissent une offre différente», atteste Thérèse Aldebert. Ces derniers ont d'ailleurs bien compris la nécessité de ne pas se montrer trop «segmentants» ou élitistes. «Senseo reste démocratique et accessible. Il veut plaire à un maximum de personnes», confirme Martine Loyer. Mais abordable ne signifie pas que les machines n'ont pas de style. Au contraire, toutes les marques réalisent des efforts pour s'adapter aux goûts des clients. «Nous n'avons pas d'ambition majeure en matière de décoration. Nous souhaitons avant tout rester proches des consommateurs, concevoir des design qui leur plaisent et non vendre des objets d'art à euros», intervient Bertrand Goursolle. Avec sa machine T20 sortie en septembre, Tassimo entend s'offrir les faveurs des jeunes (2535 ans), des célibataires ou encore des couples sans enfant, grâce à son look résolument moderne et branché. D'ailleurs la disponibilité de kits couleurs (bleu turquoise, vert anis, rouge ou marron) destinés à customiser et à égayer la machine devrait convaincre la cible. Si bien que Bosch et Kraft Foods se fixent comme objectif d'écouler près de exemplaires de ce modèle d'ici janvier De leur côté, Lavazza et Saeco (A Modo Mio) ont élargi leur offre de machines à capsules. A travers une palette de coloris «punchy» aux accents pop art, les deux partenaires entendent réveiller les cuisines. La tendance penche donc en faveur de la couleur. Les acteurs rivalisent d'imagination pour offrir au consommateur une large palette. Les machines s'adaptent à tous les intérieurs et se dotent d'une fonction décorative. Les fêtes de fin d'année, moment-clé pour les ventes de machines (au même titre que la fête des Mères et la fête des Pères) ont ainsi vu les coloris se démultiplier. 3. A la lecture des documents n 1 et 2, quelle structure de marché vous semble la plus appropriée pour analyser le marché du café en dosettes? Justifiez votre réponse avec précision. 4/9

5 La situation initiale est la suivante : le prix initial d une capsule Nespresso est de 40, celui d une capsule Senseo est de 30, celui d une capsule Dolce Gusto est de 35. Le prix initial d une cafetière Nespresso est de Quelle sera la demande initiale de capsules Nespresso? 5. Le prix d une machine à café Nespresso augmente de 1%. Quel sera l impact de cette augmentation de prix sur la demande de capsules Nespresso? En déduire l élasticité-prix croisée correspondante. Comment nomme-t-on ces types de biens? 6. Revenons à la situation initiale. Le prix d une capsule Senseo augmente à présent de 5%. Quel sera l impact de cette augmentation de prix sur la demande de capsules Nespresso? En déduire l élasticité-prix croisée correspondante. Comment nomme-t-on ces types de biens? 7. Revenons à la situation initiale. Le prix d une capsule Dolce Gusto augmente de 5%. Calculez l élasticité-prix croisée correspondante. Comparez ce résultat à celui obtenu à la question 6. Déduire de la réponse précédente quelle marque de capsules (Senseo ou Dolce Gusto) est la plus en concurrence vis-à-vis de Nespresso. Justifiez votre réponse. 5/9

6 Pour les questions 8 à 10 nous nous plaçons dans la situation initiale où le prix d une cafetière Nespresso est de ; celui d une capsule Senseo est de 30, celui d une capsule Dolce Gusto est de 35. On en déduit les quantités demandées (Q) suivantes : Q Prix Recette totale Recette moyenne Recette marginale total moyen variable moyen marginal Tableau n 2 : Recettes et coûts liés à la gamme de produits Nespresso Graphique n 1 6/9

7 8. Définissez mathématiquement et économiquement les notions de recette totale, recette moyenne et recette marginale. Complétez le tableau n Définissez mathématiquement et économiquement les notions de coût total, de coût moyen, de coût variable moyen et de coût marginal. 10. Représentez sur le graphique n 1 la recette moyenne, la recette marginale, le coût moyen et le coût marginal 7/9

8 11. L objectif de Nestlé est de maximiser le profit réalisé grâce à la vente de capsules Nespresso. A quelle condition ce profit sera-t-il maximal? Déduire de cette condition le prix et la quantité de capsules que devra choisir Nestlé? Représentez ce point sur votre graphique. Quel sera le profit ainsi réalisé? Le document suivant (document n 3) précise quelques évolutions récentes (printemps 2010) quant au marché du café en dosette. Maison du Café vient chasser sur les terres de Nespresso (Le Figaro du 30 mars 2010) La guerre des capsules aura bien lieu. L'Or Maison du Café (Sara Lee Corporation) empiète à son tour sur le terrain de Nespresso : à partir du 7 avril, la marque lancera en grandes surfaces ses propres capsules d'espresso. Sur les paquets, Maison du Café affiche la couleur: «compatibles avec les machines à café Nespresso». Ses capsules seront vendues sous la marque L'Or Espresso. Avec une nouvelle signature: «Goûtez la différence». Le prix de la boîte de dix sera de 2,99 euros, soit un coût unitaire de 29 centimes, contre 33 centimes pour Nespresso. Quatre arômes seront disponibles, du plus doux au plus fort en passant par un décaféiné. Quant à la forme de la dosette, elle n'est pas identique à celle de son aînée. Les capsules de Nespresso sont en aluminium, celles de L'Or sont en plastique, déjà percées de petits trous. Mais la différence vient surtout de l'odeur: une fois le sachet individuel ouvert, l'arôme de la capsule L'Or Espresso se dégage, alors que celle de Nespresso n'est pas odorante. Deux semaines après la révélation dans nos colonnes des projets des supermarchés Casino, c'est une nouvelle brèche dans le monopole de Nestlé. L'enseigne de distribution devrait commercialiser dès le mois de mai ses capsules, conçues par Ethical Coffee Company, fondée par un ancien patron de Nespresso, Jean-Paul Gaillard. Avec L'Or Espresso, le groupe Sara Lee, n 2 en France derrière Kraft sur le marché du café, voit grand. Il vise 20 à 25% de parts de marché dans l'hexagone sur le segment des capsules. «Nous sommes les premiers à arriver avec une marque à un prix accessible en grandes et moyennes surfaces», se félicite Jacques Deret, Directeur Général de Sara Lee Coffee and Tea. Il espère répliquer le succès de ses dosettes Senseo. Lancées d'abord en France, les capsules L'Or Espresso pourraient être bientôt vendues dans le reste de l'europe. 8/9

9 12. A la lecture du document précédent, quelles sont les évolutions possibles quant à la structure du marché des dosettes? Comment ces évolutions se traduiront-elles sur le graphique n 1? En quoi cela modifiera la stratégie de Nespresso à court et à long terme. Justifiez votre réponse à l aide d un graphique approprié. 13. Question Bonus (+ 1 point) : en quoi consiste une stratégie de subventions croisées? En quoi les évolutions mentionnées dans le document n 3 affecteront la mise en œuvre de cette stratégie? 9/9

N d anonymat : Remarques générales :

N d anonymat : Remarques générales : N d anonymat : Introduction à la Microéconomique Examen final Licence 1 Economie-Gestion 2010/2011 Enseignants (cours et travaux dirigés) : N. Andries, S.Billon et E. Darmon Eléments de correction Remarques

Plus en détail

La guerre des dosettes réveille r marché du café

La guerre des dosettes réveille r marché du café La guerre des dosettes réveille r le marché du café Article paru dans Le Figaro, le 29/09/2007. Auteur: Florentin COLLOMP Introduction Un produit qui s adapte à son marché Avant, un bon café, disponible

Plus en détail

Introduction à la Microéconomie Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion 2009/2010 Enseignants : E. Darmon F.Moizeau B.Tarroux

Introduction à la Microéconomie Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion 2009/2010 Enseignants : E. Darmon F.Moizeau B.Tarroux Nom : Prénom : Num Etudiant : Groupe de TD : Introduction à la Microéconomie Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion 2009/2010 Enseignants : E. Darmon F.Moizeau B.Tarroux PRECISEZ ICI SI VOUS AVEZ

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS

NESPRESSO ÉTUDE DE CAS NESPRESSO ÉTUDE DE CAS PROBLÉMATIQUE «Comment transformer un produit usuel, le café, en un produit haut de gamme?» PLAN Introduction I Nespresso, une filiale de NESTLÉ au concept novateur II NESPRESSO,

Plus en détail

Comment choisir sa machine à café?

Comment choisir sa machine à café? + Comment choisir sa machine à café? Sommaire Ø Choix n 1 : la cafetière à filtre Ø Choix n 2 : les machines expresso Ø Choix n 3 : les machines à dosettes Ø Choix n 4 : Le percolateur ou l expresso broyeur

Plus en détail

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique.

Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. LA MARQUE Il existe 2 types de café sur le marché: Le Robusta, corsé, avec un goût puissant et L Arabica, délicat et aromatique. Les cafés sont issus d une sélection 100% ARABICA afin d avoir un café aromatique

Plus en détail

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation

Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation Deuxième production mondiale derrière le pétrole, le café est un produit de consommation de masse depuis 50 ans. Actuellement, il représente 20% de la consommation en boissons, pour une consommation annuelle

Plus en détail

Catalogue Cafés 2015

Catalogue Cafés 2015 Catalogue Cafés 2015 Comment commander? Il vous suffit d aller sur notre site www.hop-cafe.com et de passer votre commande en ligne avec un paiement sécurisé par carte bancaire. Vous pouvez aussi passer

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-D-09 du 4 septembre 2014 sur les pratiques mises en œuvre par les sociétés Nestlé, Nestec, Nestlé Nespresso, Nespresso France et Nestlé Entreprises dans le secteur des

Plus en détail

CAFÉ PICARD. PS : vous pouvez aussi commander directement sur notre boutique internet en indiquant l article commandé dans la rubrique «commentaires».

CAFÉ PICARD. PS : vous pouvez aussi commander directement sur notre boutique internet en indiquant l article commandé dans la rubrique «commentaires». Bonus Extra pour les clients fidèles : CAFÉ PICARD Votre bonus Extra : commandez sur notre large assortiment de café et servez du café toute l année à vos collègues et invités grâce à votre onlinebonus!

Plus en détail

FACTS & FIGURES. Octobre 2007. Réf. : 3243. SENSEO, un succès sensationnel. Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit.

FACTS & FIGURES. Octobre 2007. Réf. : 3243. SENSEO, un succès sensationnel. Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit. Octobre 2007 Réf. : 3243 FACTS & FIGURES SENSEO, un succès sensationnel Le système de dosettes SENSEO est un succès, comme l atteste ce qui suit. Satisfaction élevée du consommateur Des études indiquent

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Le plaisir de la vente à domicile. Catalogue 2015. www.parenthesecafe.fr

Le plaisir de la vente à domicile. Catalogue 2015. www.parenthesecafe.fr Le plaisir de la vente à domicile Catalogue 2015 www.parenthesecafe.fr Notre gamme de cafés Nos thés Moulu Dosettes (1) Capsules (2) Thé vert nature Chunmee sachet 100g - Thé d exception bio........6.00

Plus en détail

Le déroulement de l animation

Le déroulement de l animation 10020_GererAnimer_p076p087 Page 83 Vendredi, 12. août 2005 9:00 09 Le déroulement de l animation DOSSIER 15 Correspondance référentiel Dossier Page livre élève Compétences professionnelles Savoirs associés

Plus en détail

L Entreprise Tiziano Bonini

L Entreprise Tiziano Bonini L Entreprise Tiziano Bonini Le nom du café Tiziano Bonini vient de son fondateur qui du café a fait d un travail un art. Nos produits sont en train de se positionner au sommet des préférences des consommateurs,

Plus en détail

Le calcul du barème d impôt à Genève

Le calcul du barème d impôt à Genève Le calcul du barème d impôt à Genève Plan : 1. Historique Passage d un système en escalier à une formule mathématique 2. Principe de l imposition Progressivité, impôt marginal / moyen ; barème couple/marié

Plus en détail

Chapitre IV. Etude de cas café équitable café Meo & café Malongo.

Chapitre IV. Etude de cas café équitable café Meo & café Malongo. Chapitre IV Etude de cas café équitable café Meo & café Malongo. 4. Stratégie marketing Produit café équitable. 4.1. Définition du produit: café du commerce équitable. Les cafés du commerce équitable sont

Plus en détail

Pourquoi la machine à café "SENSEO" est-elle un pur succès commercial?

Pourquoi la machine à café SENSEO est-elle un pur succès commercial? Pourquoi la machine à café "SENSEO" est-elle un pur succès commercial? I. Introduction II. L'historique de la machine à café : 1. la cafetière à filtres 2. La cona 3. La cafetière a piston 4. la machine

Plus en détail

Le rôle sociétal du café en entreprise

Le rôle sociétal du café en entreprise Le rôle sociétal du café en entreprise Fort de son expertise café, Nespresso Business Solutions a conduit avec l organisme IFOP une étude sur la place et le rôle du café en entreprise, et en dévoile les

Plus en détail

P. Krugman & R. Wells, Microéconomie, De Boeck, 2009.

P. Krugman & R. Wells, Microéconomie, De Boeck, 2009. Document 1 : qu est-ce qu un monopole? Depuis des générations les diamants sont symboles de luxe, valorisés non seulement pour leur apparence mais aussi pour leur rareté. Mais les géologues vous diront

Plus en détail

L'ELASTICITE-PRIX I- QUAND LES PRIX VARIENT...

L'ELASTICITE-PRIX I- QUAND LES PRIX VARIENT... L'ELASTICITE-PRIX La consommation dépend, entre autre, du prix des biens et des services que l'on désire acheter. L'objectif de ce TD est de vous montrer les liens existants entre le niveau et l'évolution

Plus en détail

MACHINES MACHINES À 2 GROUPES À CAPSULE DOUBLE OU SIMPLE DOSE MATINEE GOLD EP 850 EP 1800 LAVAZZATIME EP 950 ICE EP 4100 CLARA PININFARINA

MACHINES MACHINES À 2 GROUPES À CAPSULE DOUBLE OU SIMPLE DOSE MATINEE GOLD EP 850 EP 1800 LAVAZZATIME EP 950 ICE EP 4100 CLARA PININFARINA MACHINES EP 850 Dimension L : 200 / H : 360 / P : 280 mm Poids : 5 Kg Puissance installée : 950 W Capacité du réservoir d eau : 1700 cc La machine Lavazza Espresso Point EP 850 a été spécialement conçue

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

Cas Crédit Agricole - Crédit Lyonnais

Cas Crédit Agricole - Crédit Lyonnais Cas Crédit Agricole - Crédit Lyonnais Thierry Pénard Mai 2004 Crédit Agricole-Crédit Lyonnais Le leader sur le marché bancaire français 9 100 agences avec deux réseaux différents 21 millions de clients

Plus en détail

System L ACTUAL. Quand NEWFORMS revisite un grand classique. System L, répondre à 100% des besoins bureaux. BUREAUX - RANGEMENTS - RÉUNION

System L ACTUAL. Quand NEWFORMS revisite un grand classique. System L, répondre à 100% des besoins bureaux. BUREAUX - RANGEMENTS - RÉUNION ACTUAL System L BUREAUX - RANGEMENTS - RÉUNION Quand NEWFORMS revisite un grand classique. System L, répondre à 100% des besoins bureaux. Le concept System L Une ergonomie parfaite Par sa forme en L, le

Plus en détail

P A P 1 D 1 -S 1 S 1 D 1

P A P 1 D 1 -S 1 S 1 D 1 Les instruments de la politique commerciale - tarifs: source de revenu et protection des industries nationales -pécifiques : montant fixe par unité de bien importé (exemple: 100 par voiture) -Ad-valorem:

Plus en détail

L Innovation en Supply Chain chez Nespresso France. Groupement Centrale Achats et Suppy Chain

L Innovation en Supply Chain chez Nespresso France. Groupement Centrale Achats et Suppy Chain L Innovation en Supply Chain chez Nespresso France Groupement Centrale Achats et Suppy Chain 20 Juin 2011 AGENDA 01 02 03 04 05 Nespresso: un concept innovant, né d une idée simple La trilogie Nespresso

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

01/11/2011. Machine à café - Amélioration du système existant MLK - ECST

01/11/2011. Machine à café - Amélioration du système existant MLK - ECST 01/11/2011 Machine à café - Amélioration du système existant MLK - ECST Machine à café - Amélioration du système existant Centre d intérêt : Objectif et compétences : Pré-requis : Type : CI7 Cycle de vie

Plus en détail

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0)

Joueur B Pierre Feuille Ciseaux Pierre (0,0) (-1,1) (1,-1) Feuille (1,-1) (0,0) (-1,1) Ciseaux (-1,1) (1,-1) (0.0) CORRECTION D EXAMEN CONTROLE CONTINU n 1 Question de cours Question 1 : Les équilibres de Cournot et de Stackelberg sont des équilibres de situation de duopole sur un marché non coopératif d un bien homogène.

Plus en détail

SARL SAVILEM TEL : 03.29.78.11.17. 5 AV. DE LA GARE FAX : 09.70.62.08.28. 55500 NANCOIS SUR ORNAIN Email: savilem@orange.fr

SARL SAVILEM TEL : 03.29.78.11.17. 5 AV. DE LA GARE FAX : 09.70.62.08.28. 55500 NANCOIS SUR ORNAIN Email: savilem@orange.fr NOM SARL SAVILEM TEL : 03.29.78.11.17. 5 AV. DE LA GARE FAX : 09.70.62.08.28. 55500 NANCOIS SUR ORNAIN Email: savilem@orange.fr site: www.dosettedecafe.fr Adresse facturation N CLIENT ADRESSE TEL : Email:

Plus en détail

LA NOUVELLE TENDANCE DU CAFÉ SPÉCIALISÉ

LA NOUVELLE TENDANCE DU CAFÉ SPÉCIALISÉ PASSION BELGE POUR LA GASTRONOMIE MONDIALE LA NOUVELLE TENDANCE DU CAFÉ SPÉCIALISÉ LE CAFÉ DU SABLON ET ROMBOUTS ÉLÈVENT LE CAFÉ À UN NIVEAU GASTRONOMIQUE Plus de dix ans après l ouverture du Coffee Company

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ

CHAPITRE 1 : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ CHAPITRE : DE LA FONCTION DE DEMANDE DU CONSOMMATEUR À LA DEMANDE DE MARCHÉ..Introduction.2. Le point de départ de l analyse micro-économique du consommateur.3. La fonction de demande individuelle.4. Effets

Plus en détail

CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR. A - Propriétés et détermination du choix optimal

CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR. A - Propriétés et détermination du choix optimal III CHOIX OPTIMAL DU CONSOMMATEUR A - Propriétés et détermination du choix optimal La demande du consommateur sur la droite de budget Résolution graphique Règle (d or) pour déterminer la demande quand

Plus en détail

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page

Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Date : 18.11.2013 Tangram en carré page Titre : Tangram en carré Numéro de la dernière page : 14 Degrés : 1 e 4 e du Collège Durée : 90 minutes Résumé : Le jeu de Tangram (appelé en chinois les sept planches

Plus en détail

LA TRADITION ET L'EXPÉRIENCE ITALIENNES.

LA TRADITION ET L'EXPÉRIENCE ITALIENNES. LA TRADITION ET L'EXPÉRIENCE ITALIENNES. Un coup d œil suffit pour reconnaître un bon café: la crème doit être de couleur noisette, être dense afin de laisser descendre lentement le sucre, et conserver

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

WP Promotion No. 8/06

WP Promotion No. 8/06 WP Promotion No. 8/06 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 22 septembre 2006 Original : portugais

Plus en détail

Marchés oligopolistiques avec vente d un bien non homogène

Marchés oligopolistiques avec vente d un bien non homogène Marchés oligopolistiques avec vente d un bien non homogène Partons de quelques observations : 1. La plupart des industries produisent un grand nombre de produits similaires mais non identiques; 2. Parmi

Plus en détail

Correction du bac blanc CFE Mercatique

Correction du bac blanc CFE Mercatique Correction du bac blanc CFE Mercatique Exercice 1 (4,5 points) Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux en milliers : Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Plus en détail

Règlement du Jeu «GRAND JEU SENSEO - FAITES LE PLEIN DE CADEAUX!» (Prolongation jusqu au 31 décembre 2015)

Règlement du Jeu «GRAND JEU SENSEO - FAITES LE PLEIN DE CADEAUX!» (Prolongation jusqu au 31 décembre 2015) Règlement du Jeu «GRAND JEU SENSEO - FAITES LE PLEIN DE CADEAUX!» (Prolongation jusqu au 31 décembre 2015) 1. Société Organisatrice La société MAISON DU CAFE FRANCE SNC, dont le siège social est situé

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

Machines à café. www.justeatemps.com. Tél. 0820 00 10 30 (0,095 ht/min) Livraison gratuite en 24 h 100% DES PRODUITS EN STOCK. dès 180 ht d achat

Machines à café. www.justeatemps.com. Tél. 0820 00 10 30 (0,095 ht/min) Livraison gratuite en 24 h 100% DES PRODUITS EN STOCK. dès 180 ht d achat Livraison gratuite en 24 h dès 180 ht d achat Machines à café Machines à café JURA... 5 Machines à café MIKO... 12 Machines à café ILLY... 16 Machines à café et meubles LAVAZZA Blue... 18 Machines à café

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Les indices à surplus constant

Les indices à surplus constant Les indices à surplus constant Une tentative de généralisation des indices à utilité constante On cherche ici en s inspirant des indices à utilité constante à définir un indice de prix de référence adapté

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 203 Métropole - Réunion - Mayotte BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE

Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014 DOSSIER REPONSE SUJET DE CONCOURS COMMUN AUX CENTRES DE GESTION : CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE 1ERE CLASSE SESSION 2014 SPECIALITE «ENVIRONNEMENT, HYGIENE» Epreuve écrite d admissibilité du Mercredi 15 Janvier 2014

Plus en détail

Université de Fribourg Faculté des Sciences Economiques et Sociales. Nespresso. Marketing durable. Chaire de Marketing

Université de Fribourg Faculté des Sciences Economiques et Sociales. Nespresso. Marketing durable. Chaire de Marketing Université de Fribourg Faculté des Sciences Economiques et Sociales Nespresso Marketing durable Chaire de Marketing Prof. Dr. Olivier Furrer Ass. Jeremy Kolly Giorgio Doninelli, Gabriele Gerosa, Dylan

Plus en détail

1. DÉFINITION DU MARKETING

1. DÉFINITION DU MARKETING 1. DÉFINITION DU MARKETING 1.1 DÉFINITIONS 1.2 PRÉDOMINANCE DU CLIENT 1.3 ÉLARGISSEMENT DU CHAMP D APPLICATION 1.4 SATISFACTION DU CLIENT ET CRM 1 1.1 DÉFINITIONS 1. Marketing 2. Acteurs du marketing 3.

Plus en détail

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement) Incluant l analyse du patrimoine Description du rapport (Couple seulement) Révisé le 25 mai 2011 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1 Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication

Plus en détail

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC PROFIL SECTORIEL Fabrication du café et du thé TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC un réseau à la portée des entreprises Mars 2009 PROFIL SECTORIEL Fabrication du café et du thé Faits saillants En 2006,

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS. MES RECETTES, MON PAYS! («Concours») du 9 février minuit au 28 février 2015 à 23 h 59 («Durée du Concours»)

RÈGLEMENT DU CONCOURS. MES RECETTES, MON PAYS! («Concours») du 9 février minuit au 28 février 2015 à 23 h 59 («Durée du Concours») RÈGLEMENT DU CONCOURS MES RECETTES, MON PAYS! («Concours») du 9 février minuit au 28 février 2015 à 23 h 59 («Durée du Concours») Radio-Canada (Organisateur du concours) 1. MODALITÉS DE PARTICIPATION Aucun

Plus en détail

La demande Du consommateur. Contrainte budgétaire Préférences Choix optimal

La demande Du consommateur. Contrainte budgétaire Préférences Choix optimal La demande Du consommateur Contrainte budgétaire Préférences Choix optimal Plan du cours Préambule : Rationalité du consommateur I II III IV V La contrainte budgétaire Les préférences Le choix optimal

Plus en détail

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT

CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT CHAPITRE QUINZE POLITIQUE DE CONCURRENCE, MONOPOLES ET ENTREPRISES D ÉTAT Article 15.1 : Droit et politique en matière de concurrence 1. Chacune des Parties adopte ou maintient des mesures prohibant les

Plus en détail

Initiative socialiste pour des impôts équitables Commentaires Bernard Dafflon 1

Initiative socialiste pour des impôts équitables Commentaires Bernard Dafflon 1 Initiative socialiste pour des impôts équitables Commentaires Bernard Dafflon 1 L initiative socialiste pour des impôts équitables soulève des discussions souvent quérulentes entre défenseurs de l initiative

Plus en détail

Définition, typologie et méthodologie d évaluation des avantages immatériels dans le cadre du service universel postal

Définition, typologie et méthodologie d évaluation des avantages immatériels dans le cadre du service universel postal Mai 2010 Définition, typologie et méthodologie d évaluation des avantages immatériels dans le cadre du service universel postal Synthèse des principaux résultats de l étude confiée au cabinet WIK-Consult

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... Petit déjeuner...

Sommaire. Sommaire... Petit déjeuner... Le catalogue Sommaire Sommaire... Petit dejeuner... Machine à café... Cafetière... Cafetière à dosettes... Nespresso... Tous les expressos... Moulin à café... Accessoires... Petit déjeuner... Grille-pain...

Plus en détail

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul

La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul La méthode des cas et le plan marketing : énoncé seul 12_07_2011 Table des matières Table des matières 3 I - 1. Point méthodologique 7 A. 1.1. Définitions...7 B. 1.2. Plan d'analyse type...8 C. 1.3. Synthèse...13

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO 1 PHILIPS

RÈGLEMENT DU CONCOURS Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO 1 PHILIPS RÈGLEMENT DU CONCOURS Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO 1 PHILIPS ARTICLE 1 er ORGANISATION Le concours Personnalisation de la machine à café à dosettes SENSEO PHILIPS est un concours

Plus en détail

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Un juriste typique qui assume un rôle de juriste d entreprise est armé d une solide formation et expérience

Plus en détail

Good practice: réduction individuelle des primes d assurance-maladie

Good practice: réduction individuelle des primes d assurance-maladie Good practice: réduction individuelle des primes d assurance-maladie Extrait du rapport: Ehrler, Franziska, Caroline Knupfer et Yann Bochsler (2012) Effets de seuil et effets pervers sur l activité. Une

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION

ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION ECONOMIE GENERALE G. Carminatti-Marchand SEANCE III ENTREPRISE ET INTERNATIONALISATION On constate trois grandes phases depuis la fin de la 2 ème guerre mondiale: 1945-fin 50: Deux blocs économiques et

Plus en détail

Primaire. analyse a priori. Lucie Passaplan et Sébastien Toninato 1

Primaire. analyse a priori. Lucie Passaplan et Sébastien Toninato 1 Primaire l ESCALIER Une activité sur les multiples et diviseurs en fin de primaire Lucie Passaplan et Sébastien Toninato 1 Dans le but d observer les stratégies usitées dans la résolution d un problème

Plus en détail

L olivier Assurances Licence 3 Econométrie Lyon II

L olivier Assurances Licence 3 Econométrie Lyon II 15 novembre 2013 L olivier Assurances Licence 3 Econométrie Lyon II Pascal Gonzalvez 1 L olivier Assurances et le Groupe Admiral Segmentation et tarification en assurance auto Autres applications de la

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés

Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Probabilités Loi binomiale Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : épreuve de Bernoulli Exercice 2 : loi de Bernoulli de paramètre

Plus en détail

Principes de mathématiques 12 SÉRIE DE PROBLÈMES. Septembre 2001. Student Assessment and Program Evaluation Branch

Principes de mathématiques 12 SÉRIE DE PROBLÈMES. Septembre 2001. Student Assessment and Program Evaluation Branch Principes de mathématiques 12 SÉRIE DE PROBLÈMES Septembre 2001 Student Assessment and Program Evaluation Branch REMERCIEMENTS Le Ministère de l Éducation tient à remercier chaleureusement les professionnels

Plus en détail

«BONUS MALUS» (exercice exploitant les changements de registre) (D après Académie de Strasbourg)

«BONUS MALUS» (exercice exploitant les changements de registre) (D après Académie de Strasbourg) «BONUS MALUS» (exercice exploitant les changements de registre) (D après Académie de Strasbourg) Le propriétaire d un véhicule automobile est tenu d assurer sa voiture auprès d une compagnie d assurances.

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

Sommaire. 1ère Partie: L analyse. 2ème Partie: Le concept. 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3.

Sommaire. 1ère Partie: L analyse. 2ème Partie: Le concept. 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3. Sommaire 1ère Partie: L analyse 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3. Etude de la cible 2ème Partie: Le concept 1. Notre proposition 2. L identité 3. Le déroulement de la

Plus en détail

Procédure appropriée pour éditer les diagrammes avec ECM Titanium

Procédure appropriée pour éditer les diagrammes avec ECM Titanium Procédure appropriée pour éditer les diagrammes avec ECM Titanium Introduction: Dans ce document vous trouverez toutes les renseignements dont vous avez besoin pour éditer les diagrammes avec le logiciel

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

Le coloriage virtuel multiple et ses applications

Le coloriage virtuel multiple et ses applications Le coloriage virtuel multiple et ses applications Introduction Le coloriage virtuel suffit pour résoudre les grilles de sudoku jusqu à des niveaux élevés ; autour de 15-16, parfois au-delà ; cela dépend

Plus en détail

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE

CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE CHAPITRE 4 GESTION COMMERCIALE EXERCICE 1 ENONCE 1) Présentez les principales caractéristiques de la phase de lancement. 2) Présentez les différents types de rémunération d un vendeur. 3) Citez les différents

Plus en détail

ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU

ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU 1 CHAPITRE 3: L ASYMÉTRIE D INFORMATION NOTIONS IMPORTANTES: Asymétrie d information Antisélection (ou sélection

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier.

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Bourse Charles Foix GUIDE DU CANDIDAT avec le soutien de Préambule Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Il guide la réflexion des candidats vers

Plus en détail

Thermodynamique (Échange thermique)

Thermodynamique (Échange thermique) Thermodynamique (Échange thermique) Introduction : Cette activité est mise en ligne sur le site du CNRMAO avec l autorisation de la société ERM Automatismes Industriels, détentrice des droits de publication

Plus en détail

Mathias Bernardeau Éric Bonucci Clovis Nicolas. INSA de Rennes, Département INFO, 3 ème année M O N O G RAPHIE L ÉCONOMIE DU CAFÉ : INNOVATION

Mathias Bernardeau Éric Bonucci Clovis Nicolas. INSA de Rennes, Département INFO, 3 ème année M O N O G RAPHIE L ÉCONOMIE DU CAFÉ : INNOVATION Mathias Bernardeau Éric Bonucci Clovis Nicolas INSA de Rennes, Département INFO, 3 ème année M O N O G RAPHIE L ÉCONOMIE DU CAFÉ : INNOVATION ET STRATÉGIES MARKET I N G Année universitaire 2013/2014 1

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LE MARCHE DES CHANGES AU COMPTANT (SPOT)

CHAPITRE 3 : LE MARCHE DES CHANGES AU COMPTANT (SPOT) CHPITRE 3 : LE MRCHE DES CHNGES U COMPTNT (SPOT) I- définition et caractéristiques Le marché des changes au comptant est un compartiment très actif du marché des changes 1. C est le lieu fictif de rencontre

Plus en détail

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2

Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Livret de l évaluateur : Calcul niveau 2 Ce livret de l évaluateur se divise en deux sections. La première section comprend : des instructions à l intention de l évaluateur sur la façon d administrer le

Plus en détail

Opportunités de mise en marché de la moule des Îles. Par Emmanuel Sandt-Duguay. Atelier de transfert

Opportunités de mise en marché de la moule des Îles. Par Emmanuel Sandt-Duguay. Atelier de transfert Opportunités de mise en marché de la moule des Îles Par Emmanuel Sandt-Duguay Atelier de transfert 10 Mars 2011 Plan marketing État de la situation Environnement Interne (Production Transformation Distribution

Plus en détail

EVALUATIONS FIN CM1. Mathématiques. Livret élève

EVALUATIONS FIN CM1. Mathématiques. Livret élève Les enseignants de CM1 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS FIN CM1 Mathématiques Livret élève Circonscription de METZ-SUD page 1 NOMBRES ET CALCUL Exercice 1 : Écris en chiffres les

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h)

G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h) Thème GII : Les dynamiques de la mondialisation (20 h) G. II. 1 La mondialisation en fonctionnement (10h) Ce thème est divisé en 3 sous-parties : - un produit mondialisé (étude de cas). GII.1.1 - Processus,

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.cavissima.com

DOSSIER DE PRESSE. www.cavissima.com DOSSIER DE PRESSE www.cavissima.com 2015 CONTACT PRESSE Département marketing marketing@cavissima.com SOMMAIRE A L ORIGINE CAVISSIMA, LA CAVE EN LIGNE POUR TOUS! LES CINQ METIERS DE CAVISSIMA NAISSANCE

Plus en détail

www.icaspa.it Machines de conditionnement et d emballage

www.icaspa.it Machines de conditionnement et d emballage www.icaspa.it Machines de conditionnement et d emballage 1 2 Types de paquets Sachets coussin Sachets à soufflets latéraux Sachets à fond plat Paket (fond plat et tête plate) Sous vide Sous balayage de

Plus en détail

I La théorie de l arbitrage fiscal de la dette (8 points)

I La théorie de l arbitrage fiscal de la dette (8 points) E : «Théories de la finance d entreprise» Master M1 Université Paris-Dauphine Thierry Granger Année Universitaire 2013/2014 Session 1 Aucun document, calculette autorisée Durée 1h30 Respecter la numérotation

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p.

Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p. UN CONCEPT NOVATEUR 2 Le Groupe Casino p. 4 Casino restauration p. 5 Notre organisation p. 6 L idée p. 8 Résultats de l étude clients p. 10 Le concept p. 12 A l heure des comptes p. 14 Mes notes p. 16

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE... 4 II. LE MARCHE DU CAFE... 6

SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE... 4 II. LE MARCHE DU CAFE... 6 LE CAFE SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 I. PRESENTATION GENERALE DU CAFE... 4 1. HISTORIQUE DU PRODUIT... 4 2. LES DIFFERENTES VARIETES DE CAFE... 4 3. LE MODE DE PRODUCTION... 5 3.1. La récolte des cerises...

Plus en détail