LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE"

Transcription

1 LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE

2 QUELQUES DEFINITIONS POUR COMPRENDRE CE QU EST LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE

3 Phonème : unité sonore, base fonctionnelle de la structure du langage. Phonétique : étude des moyens par lesquels les sons de la parole sont articulés. Phonologie : étude des règles inconscientes qui régissent la prononciation correcte de sons et de leurs séquences dans le mot.

4 Métaphonologie : capacité à manipuler les éléments constitutifs de la parole que sont les phonèmes. Orthographe phonétique : transcription des sons (phonèmes) en lettres (graphèmes) Syllabe : groupe de phonèmes qui découpent naturellement un mot quand on le prononce.

5 Conscience phonologique : réalisation consciente de la structure segmentée de la parole. prise de conscience que les mots sont constitués d unités sonores plus petites qui sont les phonèmes. concerne les activités de réflexion et de manipulations sur le langage et la langue. porte sur le fait que le langage est constitué d une suite d éléments sonores dépourvus de sens, manipulables et combinables.

6 CE QU IL FAUT SAVOIR Les activités métaphonologiques, contrairement aux activités langagières doivent être enseignées. Elles ne sont pas accessibles spontanément à partir de l expérience langagière commune. Leur maîtrise se révèle indispensable pour accéder à l écrit.

7 IL NE FAUT PAS OUBLIER L enfant doit donner du sens aux mots qu il manipule et être capable d en avoir une bonne représentation. L enfant doit donner du sens aux phrases manipulées et être capable d en avoir une bonne interprétation.

8 LA RELATION ENTRE LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE ET L APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

9 Le lien entre conscience phonologique et lecture s explique par le fait que l orthographe de la langue française est une orthographe alphabétique où les graphèmes représentent un phonème. Pour maîtriser le principe alphabétique, l enfant doit avoir acquis un niveau minimum de traitement phonémique.

10 Pour maîtriser le décodage, l enfant doit acquérir deux compétences : être capable de reconnaître le nom des lettres être capable de découper la chaînes sonore en phonèmes. (papa = p/a/p/a )

11 De nombreuses recherches ont démontré que la conscience phonologique joue un rôle majeur dans l apprentissage de la lecture et de l écriture. Pour faire l apprentissage de la lecture, les enfants doivent d abord prendre conscience que les sons des lettres constituent également les sons du langage.

12 Dans les activités d éveil à la conscience phonologique, on demande aux enfants d écouter et de manipuler les phonèmes pour s approprier la constitution des mots Ils peuvent ainsi écouter les similitudes, les différences entre plusieurs phonèmes, compter le nombre de syllabes dans un mot, trouver des mots qui riment

13 Les élèves ayant un trouble grave de l apprentissage de la lecture présentent une défaillance du traitement phonologique. Les élèves qui n acquièrent pas spontanément une bonne conscience phonologique risquent de vivre des échecs dans l apprentissage de la lecture. Ils représenteraient environ 25% de nos élèves.

14 AINSI UNE INTERVENTION PRECOCE SUR LE PLAN DE LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE DES ENFANTS A RISQUE PERMETTRAIT DE PREVENIR LES DIFFICULTES D APPRENTISSAGE DE LA LECTURE.

15 LES TROIS FACTEURS EFFICACES D UN BON ENTRAÎNEMENT La durée de chacune des périodes d entraînement. La durée de l ensemble du programme d entraînement. La nature des tâches à mettre en œuvre.

16 QUELQUES NOTIONS IMPORTANTES La progression de la segmentation : il est plus facile de segmenter un mot en syllabes et ensuite une syllabe en phonèmes Les positions des phonèmes dans le mot : il est plus facile de reconnaître une consonne en début de mot, puis en fin de mot et ensuite à l intérieur du mot

17 Les propriétés des phonèmes : il est plus facile de reconnaître une voyelle qu une consonne il est plus facile de reconnaître une consonne continue qu une consonne brève il est plus facile de reconnaître les voyelles simples que les voyelles complexes

18 LA CONSTRUCTION DE LA CONSCIENCE PHONOLOGIQUE DOIT POUVOIR SE METTRE EN PLACE DANS NOS CLASSES DES LA PETITE SECTION DE MATERNELLE ET ETRE POURSUIVIE JUSQU À CE QUE L ENTREE DANS LE MONDE DE L ECRIT SOIT ACQUISE.

19 POUR CONCLURE La construction de la conscience phonologique est un apprentissage qui permettra à tous nos élèves de développer les aptitudes nécessaires à une bonne entrée dans le monde de l écrit.

20 Document réalisé par Marie Gollanès - Jacobo CPC 12b Nation

SE PREPARER A APPRENDRE A LIRE ET A ECRIRE en maternelle. Distinguer les sons de la parole Aborder le principe alphabétique Quelques définitions

SE PREPARER A APPRENDRE A LIRE ET A ECRIRE en maternelle. Distinguer les sons de la parole Aborder le principe alphabétique Quelques définitions SE PREPARER A APPRENDRE A LIRE ET A ECRIRE en maternelle Distinguer les sons de la parole Aborder le principe alphabétique Quelques définitions Syllabe : Une syllabe est la fusion de phonèmes qui découpent

Plus en détail

1. Qu est-ce que la conscience phonologique?

1. Qu est-ce que la conscience phonologique? 1. Qu est-ce que la conscience phonologique? Définition La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d unités plus petites, à

Plus en détail

UN ABÉCÉDAIRE MULTIMEDIA Steve BLAZEK PRNE 68

UN ABÉCÉDAIRE MULTIMEDIA Steve BLAZEK PRNE 68 UN ABÉCÉDAIRE MULTIMEDIA Steve BLAZEK PRNE 68 IMAGIERS ET ABÉCÉDAIRES Définition Un imagier est un regroupement de photographies ou dessins présentant des objets, animaux, personnages isolés ainsi que

Plus en détail

Identification de formes. Distinguer les sons de la écrite. écrites

Identification de formes. Distinguer les sons de la écrite. écrites DECOUVRIR L'ECRIT. Progression en MS. Supports du texte écrit Initiation orale à la langue Identification de formes Contribuer à l écriture d un Distinguer les sons de la écrite écrites texte parole -

Plus en détail

Formation Permanente INRA de Rennes

Formation Permanente INRA de Rennes Formation Permanente INRA de Rennes Cahier des charges concernant la formation «Management d équipe» pour l année 2008 Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer les formations en management

Plus en détail

Eveil à la conscience phonologique Sophie ALBY IUFM Guyane

Eveil à la conscience phonologique Sophie ALBY IUFM Guyane Eveil à la conscience phonologique Sophie ALBY IUFM Guyane Plan du cours Des références Des définitions Des informations générales sur l éveil à la conscience phonologique Des activités pour les différents

Plus en détail

UE11 Phonétique appliquée

UE11 Phonétique appliquée UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique

Plus en détail

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV»

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» «LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» Textes élaborés par la Commission Formation en coordination avec la Commission Bénévolat Mars 1999 à 2002 LA FORMATION : principes généraux - Septembre 2000 Présentation

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique UTILISATION ET UTILITÉ DE TABLETTES NUMÉRIQUES EN GS DE MATERNELLE Circonscription de Toul Ecole maternelle Les Sources- Foug Expérimentation tablette menée par l Atelier Canopé,

Plus en détail

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LES PROGRAMMES L' objectif essentiel de l' école maternelle est l' acquisition d' un langage riche, organisé et compréhensible par l' autre. IO p 12 TRAVAILLER LE LANGAGE

Plus en détail

LE JEU A L ECOLE MATERNELLE. Introduction

LE JEU A L ECOLE MATERNELLE. Introduction LE JEU A L ECOLE MATERNELLE Introduction L enfant passe six heures par jour de trois à six ans à l école maternelle. On doit donc de lui proposer des activités qui, au fur et à mesure de l évolution de

Plus en détail

Maîtriser les techniques du consultant

Maîtriser les techniques du consultant Maîtriser les techniques du consultant > Développer son réseau relationnel > Respect mutuel et management > PNL et conseil > Parcours coach professionnel > Les fondamentaux de la gestion de projet 16 >

Plus en détail

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE LE PARRAINAGE DEFINITION Le parrainage d'une durée de 10 à 12 semaines, est un temps de «compagnonnage» du nouveau bénévole dans ses premiers accompagnements. C est un temps d apprentissage de la pratique

Plus en détail

LOGICIEL LIBRE EN LECTURE. Syllaphon au cycle 2

LOGICIEL LIBRE EN LECTURE. Syllaphon au cycle 2 Syllaphon LOGICIEL LIBRE EN LECTURE Syllaphon au cycle 2 A partir de syllabes ou de mots inventés, ce logiciel propose des activités permettant de développer les capacités suivantes. Ecrire en respectant

Plus en détail

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B LE CONSEIL SYNDICAL 2 Exposé La loi du 10 juillet 1965 et son décret

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Progressions de français CE2 Outils pour le français Magnard Période 1. Grammaire. Exercice 1 p 6. Exercices 4, 5 p 7. Exercices 6, 7, 8 p 7

Progressions de français CE2 Outils pour le français Magnard Période 1. Grammaire. Exercice 1 p 6. Exercices 4, 5 p 7. Exercices 6, 7, 8 p 7 Progressions de français CE2 Outils pour le français Magnard Période 1 Grammaire G1 La phrase - Reconnaître la ponctuation de la phrase - Reconnaître les phrases qui ont un sens - Reconstituer des phrases

Plus en détail

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES

Programme de 2 ème Année Secondaire ECONOMIE & SERVICES RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATON DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE -------------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure.

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. C est faire l expérience quelques fois d une première séparation, c est faire connaissance avec

Plus en détail

Annexe 2. Descriptif de l expérimentation des classes d immersion bilingues

Annexe 2. Descriptif de l expérimentation des classes d immersion bilingues cadémie de Nancy-Metz d immersion en anglais à l école élémentaire Cette action est une expérimentation qui relève de l article 34 Ecole Jean Jaurès 25 boulevard Jean Jaurès 54000 Nancy Tél. 03 83 40 32

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Progression / Programmation Document réalisé par Valérie http://classeurdecole.wordpress.com

Progression / Programmation Document réalisé par Valérie http://classeurdecole.wordpress.com Progression / Programmation GS Mise en parallèle : PHONO (Goigoux-Cèbe / Hatier), PhonoMI prélecteurs (La cigale) et Phonoludos (La cigale) Semaine Date S1 S2 PHONO (hatier) t 21 sem. 2 à 4 séances / sem.

Plus en détail

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE

DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE - TABLEAU RECAPITULATIF, p. 2 à 5 «Les différentes formes de dyslexie» - LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ECRIT, p. 6 à 7 «Les signes d alerte» 1 TABLEAU

Plus en détail

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi?

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Les métiers du FLE Accueil et scolarisation des primo-arrivants. Université de Mons, 12 décembre 2013 Marina Gioiella marina.gioiella@umons.ac.be

Plus en détail

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre?

Le pouvoir d agir. La participation des habitants ; de quoi parle-t-on? Comment s y prendre? Offre de formation 2013 Le pouvoir d agir Appui à la vie associative Projets sociaux des collectivités locales Projet associatif Actions citoyennes Bénévolat Développement social local La participation

Plus en détail

Les connaissances attendues à la fin de l école maternelle

Les connaissances attendues à la fin de l école maternelle Inspection Académique de l Oise IEN Maternelle 1 Séminaire Connaissances Les connaissances attendues à la fin de l école maternelle Découvrir l écrit : Se préparer à apprendre à lire et à écrire Distinguer

Plus en détail

Commerce international et pays émergents MASTER

Commerce international et pays émergents MASTER Commerce international et pays émergents MASTER Le master Commerce international et pays émergents comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués. Il s appuie sur une activité de recherche

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE II

LIVRET D EVALUATION CYCLE II LIVRET D EVALUATION CYCLE II NOM : Photo de l élève Prénom : Né(e) le :. Langue(s) parlée(s) avec la mère :. Langue(s) parlée(s) avec le père :.. Autre langue parlée à la maison : SCOLARITE ANNEES ECOLES

Plus en détail

Les nouveaux programmes pour l école maternelle : quels enjeux? quelles évolutions?

Les nouveaux programmes pour l école maternelle : quels enjeux? quelles évolutions? Les nouveaux programmes pour l école maternelle : quels enjeux? quelles évolutions? Illfurth, 13 octobre 2015 Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale 1 Plan 1. Repérer les évolutions

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle Carnet de suivi des apprentissages d Enzo à l école maternelle 2014-2015 École maternelle : section TPS 2015-2016 École maternelle : section PS 2016-2017 École maternelle : 2017-2018 École maternelle :

Plus en détail

1 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -------------------- -------------------- CURRICULUM DE FORMATION PAR COMPÉTENCES 6 ème /5 ème

1 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -------------------- -------------------- CURRICULUM DE FORMATION PAR COMPÉTENCES 6 ème /5 ème MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE 1 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -------------------- -------------------- CURRICULUM DE FORMATION PAR COMPÉTENCES 6 ème /5 ème DOMAINE DES LANGUES

Plus en détail

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges»

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Gestion des compétences La démarche de Sonelgaz MOHAND

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle.

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. BASE PNL 3 jours, soit 21 heures, en salle. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. "C est dans la qualité de nos échanges que

Plus en détail

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée Jean-Charles Bousquet, académie de Toulouse Niveau et thème du programme Seconde, Première. Autres niveaux et thèmes de programme possibles Quatrième,

Plus en détail

Quelques précisions. La phonologie c est l étude de l association d une phonie àune ou plusieurs graphies, de son chant àson écriture.

Quelques précisions. La phonologie c est l étude de l association d une phonie àune ou plusieurs graphies, de son chant àson écriture. Lecture au CP/CE1 Atelier des suppléants Privas le 19/01/11 DDEC 07 et 26 Quelques précisions Lire c est accéder àla compréhension de ce qui a étélu en utilisant des techniques de reconnaissance globale

Plus en détail

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1

Patrick Binisti UPEC-IUFM de Créteil Formation ASH Laboratoire Modyco sciences du langage 1 sciences du langage 1 Comment l enfant acquiert la parole? sciences du langage 2 Partie I 1. Comment l enfant acquiert la parole? Partie II 2. A quel moment du processus d acquisition de la parole intervient

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «SCHEMAS INTERCOMMUNAL D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes Eyrieux aux Serres L

Plus en détail

Séance 2 : Ecriture et lecture de la lettre

Séance 2 : Ecriture et lecture de la lettre Etude du code période 1 Lecture Compétences des programmes 2008 : Lecture 2 : Distinguer entre la lettre et le son qu elle transcrit ; connaître les correspondances entre les lettres et les sons dans les

Plus en détail

Chapitre 4. L a communication de crise I. LES DIFFICULTÉS D UNE COMMUNICATION DE CRISE. 1. Un état d urgence

Chapitre 4. L a communication de crise I. LES DIFFICULTÉS D UNE COMMUNICATION DE CRISE. 1. Un état d urgence Chapitre 4 L a communication de crise Une crise est un changement soudain et brutal entre deux états, qui provoque une rupture d équilibre : phénomène grave, mais néanmoins normal, il vient perturber le

Plus en détail

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le «Quoi de Neuf?» est un des outils de la vie coopérative de la classe qui permet la construction d une histoire commune au «groupe de vie».

Plus en détail

Webinaire : Le développement du cerveau

Webinaire : Le développement du cerveau Transcription de la narration diapo 1 Explorons les capacités d apprentissage de l enfant. Narration (00 : 04,55) : Explorons les capacités d apprentissage de l enfant. Transcription de la narration diapo

Plus en détail

SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS 11-12 juin 2015 Franska Skolan, Döbelnsgatan 3, 111 40 Stockholm

SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS 11-12 juin 2015 Franska Skolan, Döbelnsgatan 3, 111 40 Stockholm SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS 11-12 juin 2015 Franska Skolan, Döbelnsgatan 3, 111 40 Stockholm THEMATIQUE : UTILISATION DE RESSOURCES AUDIOVISUELLES EN CLASSE DE FRANÇAIS

Plus en détail

1. Analyse du diagnostic

1. Analyse du diagnostic Projet d'école 2011-2015 Nom des écoles du groupe scolaire public de Romillé : Ecole maternelle Anne Sylvestre Ecole élémentaire Jean de la Fontaine Type : Code UAI : MATERNELLE / ELEMENTAIRE 0352017C/0351025Z

Plus en détail

Plan. Contexte de la recherche

Plan. Contexte de la recherche Mise au point de stratégies éducatives pour le cycle 5-8 visant à améliorer les compétences en langage oral et à favoriser l apprentissage des mathématiques chez les enfants francophones Marie Van Reybroeck

Plus en détail

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation AVIS AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver SOMMAIRE AOÛT 2014 Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence.

Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Inégaux face au sommeil. Déroulement de la séquence. Mise en route / Activité 1. - Anticiper le sujet du reportage, parler de ses habitudes de sommeil, découvrir quel type de dormeur on est. Durée : 15-25

Plus en détail

Entrainement au décodage Expérimentation lecture. Frédérique Mirgalet Conseillère pédagogique Octobre 2010

Entrainement au décodage Expérimentation lecture. Frédérique Mirgalet Conseillère pédagogique Octobre 2010 Entrainement au décodage Expérimentation lecture Frédérique Mirgalet Conseillère pédagogique Octobre 2010 PRINCIPES FONDATEURS Ce n est pas une méthode de lecture Apprentissage explicite En petits groupes

Plus en détail

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf)

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) Anne Revol-Meo Evoli (tel : +39.063332009 e-mail : anne@meoevoli.it) Institut Saint Dominique Rome 9 avril 2003 Anne Revol-Meo Evoli La dyslexie

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Robotique et trouble précoce du développement : intérêts et illusions» ----------- Conférence du Professeur David COHEN, Université Pierre et Marie Curie, CNRS UMR 7222 "Institut

Plus en détail

Doctorat HEC. Formation à la pédagogie d adultes. Gilles AMADO, Michel FIOL, Michèle GABAY

Doctorat HEC. Formation à la pédagogie d adultes. Gilles AMADO, Michel FIOL, Michèle GABAY Doctorat HEC Formation à la pédagogie d adultes Gilles AMADO, Michel FIOL, Michèle GABAY Septembre 2006 2 1. Présentation générale 1.1. Principes de base d une formation des doctorants à la pédagogie d

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE Informations générales Nombre de postes demandés 1 Catégorie de métier Secteur d activité

Plus en détail

Aménagements pédagogiques pour les élèves avec troubles envahissants du développement. Catherine Chermain enseignante spécialisée I.M.

Aménagements pédagogiques pour les élèves avec troubles envahissants du développement. Catherine Chermain enseignante spécialisée I.M. Aménagements pédagogiques pour les élèves avec troubles envahissants du développement Catherine Chermain enseignante spécialisée I.M.E Henri Lafay Les enfants souffrant d autisme se caractérisent par des

Plus en détail

LIAISON GS/CP GRAPHISME

LIAISON GS/CP GRAPHISME Lundi 17 juin 2013 LIAISON GS/CP GRAPHISME Véronique Champion CPC Le Mans Ouest Dessin, graphisme, écriture: une même gestualité des finalités différentes Le dessin mobilise la gestualité dans une intention

Plus en détail

La Collection Tirelire

La Collection Tirelire La Collection Tirelire Les logiciels de la Collection Tirelire sont des logiciels pédagogiques pour l entrée dans l écrit des adultes non-lecteurs et non-scripteurs. Ils sont destinés à être utilisés par

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :..

Titre du projet : Ecole(s) concernée(s) :.. Circonscription(s) :.. Projet pédagogique EPS détaillé impliquant des intervenants extérieurs Document de référence à joindre à la fiche projet de toute demande d agrément (formulaires 2 et 3) Nom de la structure CENTRE EQUESTRE

Plus en détail

Mary Gohin - Coach Psychologue - Lyon LE COACHING D ÉQUIPE. Performance, Communication

Mary Gohin - Coach Psychologue - Lyon LE COACHING D ÉQUIPE. Performance, Communication 1 LE COACHING D ÉQUIPE Performance, Communication 2 Coaching d équipe : Sommaire Définition et Description Objectifs Méthode, Contenu et Outils Déroulement et Suivi Engagement Résultats Tarifs Définition

Plus en détail

VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012

VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012 Observatoire VEILLE DOCUMENTAIRE FEVRIER 2012 ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L échelle des salaires est plus resserrée dans le secteur de l économie sociale Pour les 2,3 millions de salariés travaillant

Plus en détail

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA)

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3.1 Qu est-ce qu une STA?... 66 3.2 Mise en œuvre sur le lieu de travail... 66 3.3 STA: marche à suivre... 67 3.4 Evaluation des situations de travail

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE»

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» Guide d élaboration du plan de formation incluant les PFMP Document d aide à destination des équipes d établissement

Plus en détail

Syllasons Léa joue avec le$ syllabe$ et le$ son$ de$ animaux de la planète

Syllasons Léa joue avec le$ syllabe$ et le$ son$ de$ animaux de la planète (z) (ù) (o) (') Syllasons Léa joue avec le$ syllabe$ et le$ son$ de$ animaux de la planète (r) GS (v) (i) (m) Par Odette Chevaillier Illustrations d Anne Maisse (s) Introduction La Classe Maternelle á

Plus en détail

APPEL A RECRUTEMENT : 3 FORMATEURS FRANÇAIS/ITALIENS ET 6 EXPERTS ALGERIENS EN GESTION DE PROJETS ET DEMARRAGE D ENTREPRISE

APPEL A RECRUTEMENT : 3 FORMATEURS FRANÇAIS/ITALIENS ET 6 EXPERTS ALGERIENS EN GESTION DE PROJETS ET DEMARRAGE D ENTREPRISE APPEL A RECRUTEMENT : 3 FORMATEURS FRANÇAIS/ITALIENS ET 6 EXPERTS ALGERIENS EN GESTION DE PROJETS ET DEMARRAGE D ENTREPRISE Dans le cadre du projet «Valoriser les compétences des migrants», financé par

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

Pourquoi et comment enseigner la phonologie à l école maternelle?

Pourquoi et comment enseigner la phonologie à l école maternelle? I.U.F.M. de l Académie de MONTPELLIER Site de NÎMES MOREL Anne-Sophie Groupe PE2 A MEMOIRE Le langage au cœur des apprentissages Pourquoi et comment enseigner la phonologie à l école maternelle? Quelles

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

MODULE NUMERATION CE2. 1. Les craies

MODULE NUMERATION CE2. 1. Les craies MODULE NUMERATION CE2 Objectifs : - Savoir tirer toutes les informations contenues dans l écriture chiffrée d un nombre de trois ou quatre chiffres pour résoudre un problème de dizaines ou de centaines

Plus en détail

La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux.

La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux. Liaison GS/CP La grande section constitue la dernière année de l école maternelle tout en appartenant au cycle des apprentissages fondamentaux. Ses objectifs constituent l aboutissement de ceux de l école

Plus en détail

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie

Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie Le Marketing social dans la lutte contre l obésité et les modes de vie L exemple d EPODE Ensemble Prévenons l Obésité des Enfants* Sandrine Raffin, Présidente de LinkUp Ref. N Henley,S Raffin, EPODE (

Plus en détail

Activité N 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication

Activité N 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication 1 Activité 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique ORGANISATION TACHES D ECRITURE Envoyer un courrier à l aide d un service

Plus en détail

Diversité langagière à l Ecole

Diversité langagière à l Ecole Diversité langagière à l Ecole Pour une éducation plurilingue Besançon, 11 octobre 2010 M-O. Maire Sandoz Présentation L INRP CAS/ICAR. www.inrp.fr/cas L université de Grenoble, LIDILEM Sodilac Pluralités

Plus en détail

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information

Knowledge CONSULT. La Localisation d Expertise Introduction. Knowledge CONSULT AVRIL 2003. Conseil en Système d Information Knowledge Conseil en Système d Information La Localisation d Expertise Introduction AVRIL 2003 1 La localisation d expertise Le défi à relever Imaginons qu un collaborateur souhaite comprendre le concept

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

COMPRÉHENSION DE L'ORAL

COMPRÉHENSION DE L'ORAL Descripteur global Peut comprendre des expressions et des mots porteurs de sens relatifs à des domaines de priorité immédiate (par exemple, information personnelle et familiale de base, achats, géographie

Plus en détail

La formation en Master MEEF mention 1 er degré

La formation en Master MEEF mention 1 er degré ÉSPÉ de l académie de Créteil La formation en Master MEEF mention 1 er degré Sigolène Couchot-Schiex, Responsable du Master MEEF Premier degré 1 Pour devenir PE Deux conditions : Vous devez être lauréat.e

Plus en détail

Le niveau préscolaire met l accent sur les procédures et performances suivantes : Discrimination auditive et visuelle de l alphabet arabe.

Le niveau préscolaire met l accent sur les procédures et performances suivantes : Discrimination auditive et visuelle de l alphabet arabe. Niveaux scolaire Dès l année scolaire 2013/2014 et selon la demande, l'école dispose de 07 niveaux, allant du préscolaire à la cinquième année ainsi qu un niveau spécial pour jeunes (à partir de 13 ans).

Plus en détail

Initiation à l algorithmique... et à la programmation

Initiation à l algorithmique... et à la programmation IREM Clermont-Ferrand Année 2009-2010 Journée d information Malika More sur les nouveaux programmes de Seconde Initiation à l algorithmique... et à la programmation Contenu de l atelier Des algorithmes

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

OSTEOPATHE ANIMALIER

OSTEOPATHE ANIMALIER OSTEOPATHE ANIMALIER Projet du cadre dans lequel nous aimerions voir évoluer la formation et l exercice d une profession d ostéopathe animalier. Ces réflexions sont essentiellement fondées sur trois documents

Plus en détail

RSEEG : Formes affirmatives et négatives

RSEEG : Formes affirmatives et négatives Fiche de préparation RSEEG : Formes affirmatives et négatives Objectifs principaux : Transposer à l oral une phrase affirmative en phrase négative. Comprendre qu à la forme négative, le verbe est encadré

Plus en détail

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble invalidant de la santé à l'école primaire Article 4 Le directeur de l école coordonne, dans l école,

Plus en détail

Atelier Découverte du PC. Octobre 2011

Atelier Découverte du PC. Octobre 2011 1 2 Après avoir branché votre PC avec son mode d emploi, vous allumez votre PC et attendez que Windows se charge. Vous arrivez sur un écran d accueil qui s appelle le BUREAU. Ce dernier présente une image

Plus en détail

Positionnement automatique de vos produits

Positionnement automatique de vos produits Positionnement automatique de vos produits Gérez la position de vos produits facilement Manuel d utilisation Client Module proposé par 1 sur 11 Sommaire Contact... 3 Contenu... 3 Installation... 3 PrestaShop

Plus en détail

Le développement des savoirs liés à l écriture des élèves de la 7 e année en immersion française Une comparaison entre les auteurs typiques et leurs

Le développement des savoirs liés à l écriture des élèves de la 7 e année en immersion française Une comparaison entre les auteurs typiques et leurs Le développement des savoirs liés à l écriture des élèves de la 7 e année en immersion française Une comparaison entre les auteurs typiques et leurs pairs en difficulté Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE Candidat : Nom

Plus en détail

Programme de sensibilisation auprès des collèges du bassin versant du Lez : L eau en climat méditerranéen entre rareté et abondance

Programme de sensibilisation auprès des collèges du bassin versant du Lez : L eau en climat méditerranéen entre rareté et abondance Programme de sensibilisation auprès des collèges du bassin versant du Lez : L eau en climat méditerranéen entre rareté et abondance Le contexte Situés au cœur de la région méditerranéenne, Montpellier

Plus en détail

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Formation aux : Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basket-Ball (DEFB)

Plus en détail

Utilisateur : 1234 Administrateur : 012345

Utilisateur : 1234 Administrateur : 012345 1 Code par défaut Utilisateur : 1234 Administrateur : 012345 Sommaire alarme GSM QUOTIDOM Présentation et connectiques 3 a) Vue d ensemble de la centrale et ses fonctionnalités 3 b) Connectiques et témoins

Plus en détail

Un site web quelques informations

Un site web quelques informations Un site web quelques informations Qu est-ce qu un site Web? Ce sont des pages faites d images et de textes. Tout le monde peut les consulter sur Internet à l aide d un logiciel appelé navigateur. Pour

Plus en détail

Accompagner un enfant présentant un Trouble Spécifique des Apprentissages

Accompagner un enfant présentant un Trouble Spécifique des Apprentissages Accompagner un enfant présentant un Trouble Spécifique des Apprentissages Voici quelques idées pour que l aide d une AVS soit plus efficace lorsqu elle doit s occuper d un enfant présentant un TSA Tout

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles Des fausses élections dans ton école : L avenir nous appartient! 1 Table des matières 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? a. Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique

Plus en détail

PLACE DE LA MATERNELLE DANS L APPRENTISSAGE DU CODE LA DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE

PLACE DE LA MATERNELLE DANS L APPRENTISSAGE DU CODE LA DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE PLACE DE LA MATERNELLE DANS L APPRENTISSAGE DU CODE LA DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE - Quelle est la place de la maternelle dans l apprentissage du code? Autrement dit : - En fonction de leur âge,

Plus en détail

PROGRAMME DE CONSCIENCE PHONOLOGIQUE créé par Corinne Goussard (corinne.goussard@tiscali.fr)

PROGRAMME DE CONSCIENCE PHONOLOGIQUE créé par Corinne Goussard (corinne.goussard@tiscali.fr) PROGRAMME DE CONSCIENCE PHONOLOGIQUE créé par Corinne Goussard (corinne.goussard@tiscali.fr) Ce programme est le fruit de mes lectures diverses sur la dyslexie et les difficultés d apprentissage de la

Plus en détail

E4F : NOTRE MÉTHODE À 360

E4F : NOTRE MÉTHODE À 360 1 E4F : NOTRE MÉTHODE À 360 Ce qui nous importe le plus : l efficacité des cours Le système d enseignement britannique est innovant, dynamique et riche en stratégies, ce qui caractérise précisément notre

Plus en détail