IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE"

Transcription

1 THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE EXTRAIT DU BO: Planète Terre et environnement global La structure et l'évolution des enveloppes externes de la Terre (atmosphère, hydrosphère, lithosphère et biosphère) s'étudient à partir d'images satellitales ( Intérêt de travailler à certaines longueurs d'onde pour observer les objets de la surface de la Terre (végétation, eau, sol, etc.) CADRE PEDAGOGIQUE: Accroche : utiliser les informations médiatisées : réchauffement de la planète, gaz à effet de serre, trou d ozone On se propose d utiliser un modèle pour montrer l influence de différents facteurs sur le réchauffement de l atmosphère OBJECTIFS : Objectifs de méthode: Réaliser : suivre un protocole, employer des techniques expérimentales (utilisation d'un radiomètre.) Raisonner : adopter une démarche explicative Objectifs de connaissances La signature spectrale d un élément est établie à partir de l'étude de sa réflectances à différentes longueurs d'onde en utilisant des filtres. Cette signature est spécifique L image satellitale permet d identifier les végétaux de la biosphère, de suivre leur évolution dans le temps et de quantifier leurs variations. PIERRON Image satellitale 1 / 7

2 COIN LABORATOIRE Gestion du temps : J : récolter des feuilles de différents végétaux (professeur ou élèves) Achat à prévoir : Investissement : radiomètres o Radiomètre Réf o feuille blanche o feuille canson noir o sable o terre o eau o végétaux. Matériel nécessaire Matériel par binôme: o feuille blanche o canson noir o radiomètre Réf o 5 boites de pétri Réf PIERRON Image satellitale 2 / 7

3 ACTIVITES Activité 1 : observer une image satellitale pour en dégager ses particularités Etape 1 : l image satellitale Schématisez l image satellitale proposée Quelles particularités présente-t-elle? Les couleurs ne semblent pas correspondent pas à la réalité on observe deux dominantes une rouge et une turquoise parcourue de lignes étape 2 : recherche des correspondances proposer une solution permettant de résoudre ce problème connaître le secteur et utiliser une carte avoir une ou plusieurs photographies 3/7

4 image classique Légendez votre schéma en soulignant les Végétation (forêt, cultures), habitations, routes éléments appartenant à la biosphère Certaines parties des secteurs rouges présentent des nuances : proposer une hypothèse explicative Existence d espèces différentes les Toutes ces informations sont captées par radiomètres du satellite défilant à une altitude de 830 Km. 4/7

5 Activité 2 : utiliser un radiomètre pour comprendre ces particularités. Etape 1 : le principe du radiomètre Le radiomètre est un capteur de la lumière solaire réfléchie. La valeur mesurée constitue la réflectance Chaque satellite possède plusieurs radiomètres pour évaluer la réflectance sur des longueurs d ondes différentes (on place des filtres devant le capteur). Présenter le radiomètre Faire un schéma fonctionnel du radiomètre : Capteur de λ Source lumineuse Radiomètre canal rouge 56,5 r Mesure de réflectance feuille Etape 2 : étalonnage du système Placer une feuille blanche sous le capteur (8 cm) Adapter le diaphragme à la lumière incidente (un point = ouverture maximale) Réglage de la réflectance maximale (valeur 100) Placer une feuille canson noir Réglage de la réflectance minimale (valeur voisine de 0) 5/7

6 Etape 3 : mesures de réflectance Réaliser des mesures de réflectance pour les canaux vert, rouge et infra-rouge du radiomètre sur : - 3 végétaux différents - eau - un sol (sable ou terre) grouper les résultats dans un tableau à double entrée. Canal vert Canal rouge Canal infra-rouge Eau 40,1 59,2 45,6 Sable 33,6 40,9 46 Troëne 6,7 8,7 79,6 Epicéa 12,3 9,6 65,2 pyracantha 19,5 16,8 65,9 Réaliser une représentation graphique des réflectances pour chaque test sur le même système d axes Légender n parle d une «signature spectrale» : justifiez cette appellation. signatures spectrales Canal vert Canal rouge Canal infra-rouge Troëne Epicéa pyracantha Eau Sable les trois valeurs mesurées sont spécifiques à chaque élément de la biosphère : elles peuvent donc le caractériser d ou le terme de signature. Bilan l image satellitale est en fait la superposition des images obtenues dans les trois canaux (composition colorée), ce qui explique ses couleurs particulières. De plus, cette image numérique est constituée d un assemblage de carrés (pixels) représentant au sol 20m x 20m, ce qui permet (en utilisant l informatique) d évaluer des surfaces. Utiliser les informations acquises pour justifier l utilisation des images satellitales dans la surveillance de la biosphère. Les images satellitales permettent de différencier les forêt des cultures, de caractériser les espèces végétales et d évaluer leur surface. 6/7

7 La comparaison de deux images satellitales du même secteur à des dates différentes permettra de préciser son évolution. Evaluations Plusieurs pistes peuvent se proposer en fonction des aptitudes des élèves : Proposer une autre image satellitale en leur demandant d en dégager les informations. Proposer deux images satellitales du même secteur une avant la tempête de décembre 99 et l autre après en leur demandant d en dégager les informations. 7/7

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Travaux dirigés d analyse d image

Travaux dirigés d analyse d image Travaux dirigés d analyse d image A partir du cours de Claude Kergomard, ENS Paris. http://www.geographie.ens.fr/img/file/kergomard/teledetection/cteledetection.pdf Partie A. Etude d une image NOASS 14-AVHRR

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

.,~. V RVB RVB. Données: ~ 1 ev = 1,60 X 10-19 J ; ~ constante de Planck h = 6,63 x 10-34 J.s ; ~ 1 octet = 8 bits. 1. Du capteur à l'image numérique

.,~. V RVB RVB. Données: ~ 1 ev = 1,60 X 10-19 J ; ~ constante de Planck h = 6,63 x 10-34 J.s ; ~ 1 octet = 8 bits. 1. Du capteur à l'image numérique EXERCICE - LE SMARTPHONE, L'OUTIL MULTIMÉDIA (6 points) De nos jours, le smartphone est devenu un outil multimédia de plus en plus apprécié. À lui seul, il combine toutes les fonctionnalités «high-tech)}

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Rendement du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 40 min Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité documentaire Contexte d utilisation

Plus en détail

Examen professionnel ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE Spécialité : Logistique et sécurité Mercredi 15 janvier 2014

Examen professionnel ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE Spécialité : Logistique et sécurité Mercredi 15 janvier 2014 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard Examen professionnel ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE Spécialité : Logistique et sécurité Mercredi 15 janvier 2014 3 à 5 questions

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD 1) Quelles sont les couleurs primaires de la synthèse additive. 2) Recopier et compléter le schéma ci-dessous. 1)- Couleurs primaires de la synthèse

Plus en détail

Alarme domestique- Présentation

Alarme domestique- Présentation STI2D PROJET SIN Alarme domestique- Présentation Document réponses Séquence découverte Le fonctionnement du système d alarme domestique: (Démarche d investigation) Après avoir fait une présentation de

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

70 expériences clés en main sont fournies avec l interface Composées d images, de schémas de montage, de rappels de cours, de questions/réponses, de références Internet, ces expériences clés en main constituent

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Avertissement Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Si vous fouillez un peu dans votre appareil photo, vous êtes surement déjà tombé sur un graphique un peu

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Activité 14 : Réaliser un bouturage

Activité 14 : Réaliser un bouturage Activité 14 : Réaliser un bouturage 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Le peuplement d un milieu durée conseillée 14 heures Notions. contenus Compétences Exemples d activités Repérer les éléments

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

TS 32 Caractéristiques d une image numérique

TS 32 Caractéristiques d une image numérique FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Caractéristiques d une image numérique Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de Terminale S Caractéristiques d une image

Plus en détail

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION H7. Photovoltaïsme : énergie solaire I. INTRODUCTION Le soleil est une source d énergie pratiquement inépuisable. La plus grande partie de l énergie utilisée par l homme jusqu à présent a son origine dans

Plus en détail

Formation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique

Formation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique bserver «Couleurs et images» Activité n 3 (expérimentale) ormation d images Exemples de l œil et de l appareil photographique Connaissances Compétences - Accommodation du cristallin - onctionnement comparé

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Nom : Prénom : Classes : Sciences de la vie et de la Terre Livret de fiches méthodes Collège Louis Pasteur - Brunoy Ce livret m est distribué en début de sixième. Il contient les principales fiches méthodes

Plus en détail

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre

SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre SEQUENCE : Mouvement de la Lune autour de la Terre Sommaire des séances CE2 Séance 1 Séance 2 CM1 Séance 3 Séance 4 CM2 Séance 5 La Lune a-t-elle toujours la même forme? Pourquoi la Lune change-t-elle

Plus en détail

Physique - Chimie. De la gravitation à l énergie mécanique. Poids et masse d un corps.

Physique - Chimie. De la gravitation à l énergie mécanique. Poids et masse d un corps. Nom : Prénom : Classe : Date : Physique - Chimie De la gravitation à l énergie mécanique. Poids et masse d un corps. Fiche élève 1/5 Objectifs o Déterminer les caractéristiques du poids d un corps. o Savoir

Plus en détail

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL. CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL. CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008 TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008 Vérification des connaissances mathématiques des candidats, au moyen de tableaux ou graphiques à constituer ou compléter,

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

Comparaison entre un groupe expérimental et un groupe témoin (Corrigé) /30

Comparaison entre un groupe expérimental et un groupe témoin (Corrigé) /30 Comparaison entre un groupe expérimental et un groupe témoin (Corrigé) /30 I1 Connaissances préalables : Buts spécifiques : Outils nécessaires: Consignes générales : Test t de comparaison de moyennes pour

Plus en détail

lumière blanche flash électronique

lumière blanche flash électronique 3. La lumière Le mot photographie veut dire «dessiner avec la lumière». La qualité de la lumière est donc très importante et primordiale. On utilise de la lumière naturelle que l on nomme aussi «lumière

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t Atelier 2 Les activités expérimentales Les axes de réflexion de cet atelier De l importance des consignes à la mise en activité des élèves L incidence de la construction de la situation proposée L incidence

Plus en détail

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006

Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 Histoire de l optique Optique géométrique (version historique) 2005-2006 1. Propagation rectiligne de la lumière (Euclide, ~300 av. J.-C. - ~260av. J.-C.) Durée : environ 1h00 en classe Construction d

Plus en détail

Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau

Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau Activité 25 : Découvrir les facteurs susceptibles d agir sur la teneur en dioxygène de l eau 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus

Plus en détail

Titre : Etude des lois de l intensité électrique Niveau : 4ème

Titre : Etude des lois de l intensité électrique Niveau : 4ème Titre : Etude des lois de l intensité électrique Niveau : 4ème Type d activité TP «virtuel» à faire à la maison Connaissances : - L intensité du courant est la même en tout point d un circuit en série.

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. produit b. polychromatique c. longueur d onde d. supérieure e. trichromatique f. cônes g. thermique h. Wien 2. QCM a. peut être

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA

OA = 1 f. OA = 1 f Relation de grandissement : γ = A B OA. AB = OA Lentille f = 0 cm Lentille f = 20 cm 5,0 20,0 25,0 30,0 25,0 30,0 35,0 40,0 (cm ) 0,0667 0,0500 0,0400 0,0333 (cm ) 0,0400 0,0333 0,0286 0,0250 30,0 20,0 6,7 5,0 00,0 60,0 47,0 40,0 (cm ) 0,0333 0,0500

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données 1 2 Démarche classique d un projet informatique Analyse de la situation existante et des besoins ; Création d une série de modèles, qui permettent de représenter tous les aspects importants ; A partir

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

TP : Système de Vidéosurveillance Mise en service

TP : Système de Vidéosurveillance Mise en service TP : Système de Vidéosurveillance Mise en service Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Note : /30 /20 Objectifs : Effectuer la mise en service et la configuration du système de Vidéosurveillance :

Plus en détail

Comprendre la résolution

Comprendre la résolution Comprendre la résolution L image idéale est composée d une infinité de pixels et chacun d entre eux est capable de s afficher en une infinité de couleurs. Challenge impossible que les contraintes physiques

Plus en détail

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux Durée conseillée : 8 heures. Un des

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT EXP Spectroscopie UV-Visible CORRIGE Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Problématique : Un sirop

Plus en détail

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points)

EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) EXERCICE I SVT et Sciences Physiques (8 points) L œil présente toutes les caractéristiques d un système optique complexe permettant la réception des rayons lumineux : des muscles assurant sa mobilité,

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées.

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées. Niveau 4 ème Physique Chimie Document du professeur 1/ 7 SYNTHESE ADDITIVE DE LUMIERES COLOREES Programme C- La lumière couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la partie de programme ci-dessous,

Plus en détail

1) PETIT RAPPEL SUR LA RADIOASTRONOMIE :

1) PETIT RAPPEL SUR LA RADIOASTRONOMIE : 1) PETIT RAPPEL SUR LA RADIOASTRONOMIE : La radioastronomie consiste en l étude d une partie du spectre électromagnétique*, les ondes radio, comprise entre 0,8mm et 15m de longueur d onde. 2) LA RADIOASTRONOMIE

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Repère : SESSION 2008 Durée : 3 H Page : 0/7 Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/7 Coefficient : 2

Plus en détail

Exercice n 1 : Les taches solaires

Exercice n 1 : Les taches solaires Vendredi 14 octobre Contrôle de physique TS spé Sauf indication contraire, tout résultat doit être justifié. Calculatrice autorisée Exercice n 1 : Les taches solaires On se propose d étudier une lunette

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Présentation de la Ressource

Présentation de la Ressource Présentation de la Ressource Module : «les ondes qui nous environnent» Thème : Des ondes pour observer et mesurer. Observer : Voir plus grand Mesurer : Diffraction et interférences Type de ressources :

Plus en détail

Les mécanismes optiques de la vision I : les lentilles optiques

Les mécanismes optiques de la vision I : les lentilles optiques Chapitre 1 Les mécanismes optiques de la vision I : les lentilles optiques 1.1 La vision au fil du temps Lisez l activité p.27 et réalisez un résumé pertinent de l évolution du concept de la vision au

Plus en détail

Thème 4 : La performance de l organisation

Thème 4 : La performance de l organisation Première STMG Sciences de gestion Thème 4 : La performance de l organisation Chapitre 4 : La performance sociale L organisation et le contexte : 1. La mesure de la performance sociale Document 1 : La performance

Plus en détail

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010 Centre de gestion de la Mercredi 24 novembre 2010 Fonction Publique Territoriale d Ille et Vilaine Centre organisateur : CDG 35 CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp ANNEXE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE PRODUITS PROPOSES A LA VENTE ET LES BASES DE LA REDEVANCE 1. LES DOCUMENTS IMPRIMES SUR COMMANDE 1.1- Impressions de cartes et photographies aériennes sur papier ordinaire

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

PROJET N 1B : WPAN OU WLAN

PROJET N 1B : WPAN OU WLAN 1. PROJET TECHNOLOGIQUE 1.1 La démarche de projet Page:1/5 http://robert.cireddu.free.fr/sin PROJET N 1B : WPAN OU Objectifs du projet : Répondre au Cahier des Charges Réaliser et scénariser un document

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : Espaces naturels, espaces verts

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : Espaces naturels, espaces verts Centres de gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 35 EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique

Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique Nom et numéro d ordre :. I. Réfraction de la lumière. ( 5 pts ) On donne :

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée.

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée. Expérimenter, conjecturer, démontrer Un devoir qui ne fait pas un pli! Fiche professeur I.Présentation de l activité Problème ouvert : On plie une feuille de format A4 en ramenant le coin inférieur droit

Plus en détail

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso Cours photographie n 1 Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso L exposition Pour reproduire l image que notre œil perçoit, l appareil photo dispose d une cellule de mesure qui permet de définir

Plus en détail

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE PARTIE 1: LA LUMIÈRE A DES COULEURS : NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE Observer les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. (OU THÉORIE): Pour votre théorie, définissez une onde électromagnétique,

Plus en détail

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ÉLÈVE

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ÉLÈVE RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC GUIDE DE L ÉLÈVE Mise à jour Mars 2014 RÉALISATION LE TEST POUR CONTRÔLER L ÉPAISSEUR EN UTILISANT LES TIC Résolution

Plus en détail

Emprunts et financements

Emprunts et financements @2m Version du 12/04/2010 fiche guide pour axim 05.0-A Emprunts et financements Plan Les éléments du passif au BO (bilan d ouverture) Les emprunts en cours et prévus Les emprunts court terme, OCC, créances

Plus en détail

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révision EXERCICE 1 Le site (imaginaire) «www.musordi.net» propose aux internautes de télécharger des titres de musique sur leur ordinateur. Son offre commerciale pour un trimestre est la

Plus en détail

LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies?

LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies? LE BÂTIMENT DE DEMAIN : l innovation et la relation aux énergies? Conférences 13h45 Thierry DUFORESTEL, ingénieur-chercheur, EDF R&D «L enveloppe des bâtiments très performants». L enveloppe des bâtiments

Plus en détail