Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?"

Transcription

1 Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la respiration humaine b. Le dioxygène dans la photosynthèse 4. Qu est ce qu une pollution atmosphérique? a. L effet de serre et la pollution atmosphérique b. Qu est ce que l ozone? c. Les effets des pollutions Cours : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? Etude documentaire : L atmosphère terrestre L atmosphère terrestre est une couche d'air qui entoure la Terre sur une épaisseur moyenne de 600 km environ. L air de l'atmosphère se raréfie à mesure que l'altitude augmente. On distingue dans l'atmosphère cinq couches d'altitudes différentes : La troposphère: Cette couche instable et turbulente, d'épaisseur moyenne 15 km, contient les trois quarts de l'air atmosphérique qui permettent la vie sur Terre. Elle est le siège des phénomènes météorologiques. Si la Terre était une pomme, la troposphère aurait l'épaisseur de la pelure. La vie sur la Terre dépend étroitement de cette mince pellicule gazeuse. La stratosphère: C'est là que se trouve la couche d'ozone. Cette couche sert de bouclier protecteur en empêchant la majorité des rayons ultraviolets (UV) d'atteindre la surface de la Terre et de nous brûler. La mésosphère: Cette couche est caractérisée par sa température qui diminue rapidement jusqu'à - 90 C. La thermosphère et l'ionosphère: Dans ces zones, les températures sont très élevées et peuvent atteindre plus de C. 1

2 Questions : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? Ou se situe t elle? L atmosphère terrestre est une enveloppe d air de faible épaisseur qui entoure la Terre. 2. Comment est divisée l atmosphère terrestre? Cette atmosphère est constituée de plusieurs couches concentriques superposées : la troposphère, la stratosphère, la mésosphère, la thermosphère et l ionosphère. Elles ont des épaisseurs et des compositions différentes. 3. Comment appelle t on la couche dans laquelle nous vivons? Que contient-elle d essentiel? Nous vivons dans la troposphère. Cette couche contient l air atmosphérique que nous respirons. Les autres couches ne contiennent pas assez d air pour que nous puissions respirer. 4. Quelle est l épaisseur de la couche de l atmosphère dans laquelle nous vivons? La troposphère a une épaisseur d environ 15 km. 5. Comment appelle t on la couche protectrice des UV? La couche qui est sert de bouclier vis-à-vis des rayons UV est la stratosphère. Cette protection se fait grâce à l ozone. 6. Dans la troposphère, comment varie la température en fonction de l altitude? Plus on monte en altitude dans la troposphère et plus la température diminue. Elle peut atteindre environ 56 C à 15km d altitude. 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? L air est un mélange gazeux constitué de plusieurs corps purs gazeux. Composition de l air (en volume) : 78 % de diazote 21 % de dioxygène 1 % d autres gaz : vapeur d eau, dioxyde de carbone, gaz rares (Argon, Néon, Xénon, Krypton), ozone, Composition de l'air (en volume) Diazote Dioxygène Autres gaz Calcul des secteurs angulaires : Diazote : (78 x 360) / 100 = 281 Dioxygène : (21 x 360) /100 = 75 Autres gaz : (1 x 360) /100 = 4 ou = 4 En règle générale, on considère que l air est constitué de 80% de diazote et 20% de dioxygène. On considère que les autres sont présents mais en quantité trop peu importante pour être significatif. 2

3 3. Qu est ce que le dioxygène? L air contient du dioxygène. Le dioxygène est un gaz. Il est indispensable à toutes vies terrestres (animale et végétale). a. Le dioxygène dans la respiration humaine Document : Compositions de l air lors de la respiration humaine (inspiration et expiration) Gaz de l air Air inspiré Air expiré Diazote 78% 78% Dioxygène 21% 16% Dioxyde de carbone 0,034% 4,1% Au cours de la respiration, le taux de diazote reste constant (78%). La quantité de dioxygène diminue tandis que celle de dioxyde de carbone augmente considérablement (+4%) Lors de la respiration, du dioxygène est consommé et du dioxyde de carbone est produit. Le dioxygène consommé est utilisé pour faire fonctionner les organes du corps. Il est acheminé par les globules rouges situés dans le sang. b. Le dioxygène dans la photosynthèse Le dioxygène est également un élément vital pour la vie végétale. Lors de la photosynthèse, en présence de lumière, les plantes consomment du dioxyde de carbone atmosphérique pour produire du dioxygène. C est la photosynthèse qui permet la conversion d une partie du dioxyde de carbone que nous produisons en dioxygène. C est pour cette raison que les grandes forêts sont considérées comme des poumons. Il est indispensable de les préserver. La nuit, en absence de lumière, les plantes respirent. Elles consomment une faible partie de dioxygène et produisent du dioxyde de carbone. 4. Qu est ce qu une pollution atmosphérique? Par ses activités, l Homme modifie la composition de l air atmosphérique et engendre des pollutions. Les rejets industriels et les rejets automobiles sont les principales sources de dégradation de l atmosphère. Certains phénomènes naturels, comme les éruptions volcaniques, peuvent également contribués à modifier la composition de l air. Les différents rejets produisent des gaz ou des fumées qui ont des conséquences néfastes sur l environnement et sur la santé humaine. Une fumée est formée de petites particules solides en suspension dans l air. Un gaz est transparent et bien souvent invisible. Les particules d une fumée sont visibles. 3

4 a. L effet de serre et la pollution atmosphérique Etude documentaire : L effet de serre et la pollution atmosphérique Questions : 1. Citer trois sources de polluants produits par les humains. L industrie, le chauffage, les transports, l agriculture, l éclairage constituent les principales sources de polluants atmosphériques par les humains. 2. Quel est le pourcentage du rayonnement solaire qui traverse effectivement l atmosphère terrestre? Seul 50% du rayonnement solaire traverse l atmosphère terrestre. 3. Pourquoi le rayonnement émis par la Terre ne peut il pas entièrement s évacuer vers l espace? Quel est le nom de ce phénomène? Le dioxyde de carbone et le méthane constituent un bouclier et empêchent le rayonnement infrarouge de qui quitter. Cela a pour effet une élévation de la température que l on nomme Effet de serre. 4. Quels sont les principaux gaz responsables de la pollution atmosphérique? Les oxydes d azote, les oxydes de soufre, le dioxyde de carbone, le méthane, l ozone sont les principaux polluants produits par les humains. 5. Quels sont les principaux gaz responsable de l effet de serre? Le dioxyde de carbone et le méthane sont les principaux gaz responsable de l effet de serre. L effet de serre est nécessaire à la vie sur Terre mais il ne faut pas qu il soit trop important. L augmentation du phénomène de l effet de serre a pour conséquence une élévation de la température moyenne terrestre et par conséquent des dérèglements environnementaux parfois difficile à prévoir. Afin de réduire cette élévation de température, il devient urgent de prendre des mesures afin de réduire les émissions de dioxyde de carbone et de méthane. Certains pays ont pris conscience de ce phénomène et ont signé un traité (Traité de Kyoto) afin de prendre des mesures de limitation d émission. Mais cela ne pourra fonctionner que si l ensemble des pays participent. A ce jour les Etats-Unis et l Australie n ont toujours pas signé ce traité. b. Qu est ce que l ozone? L ozone est un gaz présent dans l atmosphère terrestre. L ozone est présent naturellement dans la stratosphère et protège des rayons UV. Il a un effet bénéfique. 4

5 L ozone peut également être produit par certaines activités humaines et reste au niveau de la troposphère. Mais dans ce cas, il est nocif car il peut entrainer des gènes respiratoires si la teneur est trop importante. c. Les effets des pollutions Les fumées et les gaz toxiques peuvent engendrer différents symptômes sur l être humain si les concentrations sont trop importantes : Troubles respiratoires (bronchiolites, rhino-pharyngites, ). Baisses de la capacité respiratoire. Troubles oculaires. Dégradations des défenses de l organisme. Effets cancérigènes Les pollutions n agissent pas que sur l être humain, elles ont également des effets sur la végétation et sur les matériaux. Documentations sur 5

Chapitre 1 : L air qui nous entoure

Chapitre 1 : L air qui nous entoure Version élèves Chapitre 1 : L air qui nous entoure. L atmosphère terrestre Document A p14 Réponses aux questions en cours, sauf la numéro 5 : 1/ Qu est ce que l atmosphère terrestre? Où se situe t-elle?

Plus en détail

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que l atmosphère? L atmosphère c est l enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. b) Quelles sont les 4 couches de l atmosphère? 1 ) La troposphère qui se situe de

Plus en détail

COMPOSITION DE L AIR

COMPOSITION DE L AIR COMPOSITION DE L AIR NOTIONS DE PRESSION ATMOSPHERIQUE I- De quoi est composé l air? Activité 1 : Expérience de LAVOISIER. Activité 2 : L air qui nous entoure (livre p14) Je retiens : L air est un mélange

Plus en détail

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme L 2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme Lors de sa formation, il y a 4,6 milliards d années, la terre ne possédait pas d atmosphère. Il a fallu plusieurs millions d années pour

Plus en détail

C l a s s e à P A C. Titre : L'ozone et nous...

C l a s s e à P A C. Titre : L'ozone et nous... C l a s s e à P A C Titre : L'ozone et nous... 1 D é f i n i t i o n L'ozone est un composé chimique comportant 3 atomes d'oxygène (O 3 ). L'ozone a tendance à se décomposer naturellement en dioxygène.

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail

Poste 3: L environnement et le gaz naturel

Poste 3: L environnement et le gaz naturel instructions élèves Poste 3: L environnement et le gaz naturel Objectif: Tu connais les différentes formes de pollution de l environnement causés par des sources d énergies diverses et tu connais les avantages

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère Réception du rayonnement solaire à la limite de l atmosphère Processus d appauvrissent du rayonnement solaire par les différentes couches atmosphérique

Plus en détail

Chapitre C 02. L'air qui nous entoure

Chapitre C 02. L'air qui nous entoure Chapitre C 02. L'air qui nous entoure I. L'air est-il un corps pur? Un corps est dit ''corps pur'' s'il est constitué d'un seul type de molécules. S'il y a plusieurs types de molécules, il s'agît d'un

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Consensus Scientifique sur la. Pollution de l'air. Ozone

Consensus Scientifique sur la. Pollution de l'air. Ozone page 1/5 Consensus Scientifique sur la Pollution de l'air Ozone Source : OMS (2003-2004) Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les effets sur la santé de trois principaux polluants de l'air ont été revus

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

1. Les oxydes d'azote (NO x )

1. Les oxydes d'azote (NO x ) 1. Les oxydes d'azote (NO x ) Les NO x regroupent le monoxyde d azote (NO) et le dioxyde d azote (NO 2 ), ils sont formés dans toutes les combustions fossiles, à haute température et par association de

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire Le ph Qu est-ce que le ph? Le ph mesure l acidité d un liquide. Sa valeur s exprime sur une échelle graduée de 0 à 14 où 1 désigne une substance fortement acide, 7, une substance neutre, et 14, une substance

Plus en détail

La pollution atmosphérique causée par les véhicules

La pollution atmosphérique causée par les véhicules La pollution atmosphérique causée par les véhicules Qu'est ce la pollution atmosphérique? Il s'agit d'une dégradation est généralement causée par un ou plusieurs éléments (particules, substances, matières

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE

EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE SOMMAIRE Introduction 1) Les polluants 2) 2) Les causes 3) Les conséquences 4) Les solutions Conclusion ---------------------------------------------------------------

Plus en détail

Prix de La main à la pâte 2011 : Air et énergie

Prix de La main à la pâte 2011 : Air et énergie Prix de La main à la pâte 2011 : Air et énergie Effectifs engagés : 1 classe de 25 élèves en CM1/CM2 avec 14 CM1 et 11 CM2 Enseignante : Mme CORNET Agnès 1 classe délocalisée d enfants sourds comprenant

Plus en détail

Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions. Romain RUSCH (DREAL)

Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions. Romain RUSCH (DREAL) Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions Romain RUSCH (DREAL) Effet de serre et pollution atmosphérique Des problématiques à priori différentes... Effet de serre : phénomène

Plus en détail

La pollution et ses conséquences.

La pollution et ses conséquences. La pollution et ses conséquences. Introduction. Problèmes suscités par le sujet : -Quelles sont ces dégradations? -Quelles sont leurs conséquences? -Comment y remédier? I- La pollution atmosphérique. Les

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Chapitre 1 : Diagnostics

Chapitre 1 : Diagnostics Chapitre 1 : Diagnostics I/ Pollutions atmosphériques 1) La qualité de l'air : «toxicité de l'air» 2) L'ozone stratosphérique : «trou d'ozone» 3) Effets radiatifs et changement climatique : «Gaz à effet

Plus en détail

Pourquoi étudier l aérosol atmosphérique?

Pourquoi étudier l aérosol atmosphérique? Pourquoi étudier l aérosol atmosphérique? Impact Climatique Impact sanitaire Les particules atmosphériques sont avant tout étudiées pour leurs impacts sur le climat et sur la santé humaine. 39 Réchauffement

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

L AIR ET L ATMOSPHÈRE

L AIR ET L ATMOSPHÈRE Roger Cadiergues MémoCad ne01.a L AIR ET L ATMOSPHÈRE SOMMAIRE ne01.1. La composition de l air ne01.2. L atmosphère ne01.3. De l air sec à l air humide ne01.4. Conversion des humidités La loi du 11 mars

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

2) Rayonnement visible et rayonnement infrarouge. 4) Température d équilibre d une plaque au soleil

2) Rayonnement visible et rayonnement infrarouge. 4) Température d équilibre d une plaque au soleil ) L émission de rayonnement 2) Rayonnement visible et rayonnement infrarouge 3) L équilibre énergétique 4) Température d équilibre d une au soleil 5) L effet de serre 6) Un peu d'histoire Contenu scientifique

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique

Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique Implication des Associations Agréées de Surveillance de l'air dans l étude et la gestion locale du réchauffement climatique En surveillant et étudiant les principaux indicateurs de pollution industrielle,

Plus en détail

13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O)

13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O) 1.Introduction.1.1.Toxicité / effet sur l'environnement 13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O) Le protoxyde d azote (N2O) présent dans l air ambiant n est pas toxique pour la santé, l environnement naturel ou l environnement

Plus en détail

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT 1 sujet à traiter parmi ceux-là : - La maîtrise de la fécondité - Mode de vie et alimentation - Mode de vie et exposition au soleil - Des pratiques

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Paris, le 30 septembre 2009 COMMUNIQUÉ Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Au 1 er octobre 2009, la norme Euro V entre en vigueur pour tous les véhicules utilitaires lourds

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre 1 COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT Que fait-on en France? Gaz à effets de serre En France, il est possible de diviser par 4 les gaz à effet de serre avant 2050. Mais ça ne sera pas facile Les gaz

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

Volume 12, n o 2, octobre 1998

Volume 12, n o 2, octobre 1998 Volume 12, n o 2, octobre 1998 L engagement de Kyoto Sur le plan environnemental, notre siècle prend fin sur de graves inquiétudes. Face à la dégradation de la qualité de l air, il devient de plus en plus

Plus en détail

Chapitre 1 Composition de l air

Chapitre 1 Composition de l air Chapitre 1 Composition de l air OBJECTIFS Savoir que l air est un mélange de gaz Connaître les proportions des différents gaz de l air Savoir que le dioxygène est un gaz indispensable à la vie Distinction

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent.

Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Sentez-vous bien. Améliorez votre confort grâce au film polyvalent. Profitez de températures confortables, faites des économies d énergie, bénéficiez de la lumière naturelle et augmentez jusqu à 41% le

Plus en détail

Les polluants atmosphériques

Les polluants atmosphériques Les polluants atmosphériques * Les principaux polluants qui retentissent sur la santé (Particules Ozone - Oxydes d'azote -Benzène) p 2-5 * Durée de vie des polluants p 6 * Origine des émissions, devenir

Plus en détail

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace.

L énergie. Les différentes énergies On peut trouver différentes énergies sur Terre et aussi dans l'espace. L énergie L énergie se trouve partout et sous différentes formes. On la trouve dans les maisons principalement sous forme d'électricité et de gaz. Energie vient du mot grec "energeia" qui veut dire force

Plus en détail

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2.

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2. Etude d une maladie Patient : climat mondial Diagnostic : réchauffement excessif de la planète Terre Cause principale : le gaz carbonique Remède : les énergies renouvelables Un cours d introduction au

Plus en détail

1- LA TEMPÉRATURE influence-t-elle le volume?

1- LA TEMPÉRATURE influence-t-elle le volume? 1 NDC : 1.4: LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LE VOLUME D UN GAZ 1- LA TEMPÉRATURE influence-t-elle le volume? a) conversion d UDM car ds le module des gaz, il FAUT qu elle soit en K!! 0 C + 273,15 K 20 293,15

Plus en détail

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques?

La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. II ) Que faire face à la pollution liée aux conditions atmosphériques? La qualité de l air en relation avec les conditions atmosphériques. Sommaire : I ) Influence de la climatologie : *VENT *TEMPERATURE *ENSOLEILLEMENT *PRESSION ATMOSPHERIQUE *HUMIDITE *PRECIPITATIONS II

Plus en détail

Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information

Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information Depuis plus d un siècle, les scientifiques étudient les rayonnements invisibles provenant de l Univers. C est ainsi que l on a pu mieux

Plus en détail

La marche automobile au ralenti

La marche automobile au ralenti Niveaux : 5 e, 6 e et 7 e année La marche automobile au ralenti Matières scolaires : mathématiques, sciences de la nature, utilisation des technologies de l information et des communications Objectifs

Plus en détail

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Dr. HUANG Cheng, ingénieur sénior, Académie des sciences de l'environnement de Shanghai Le brouillard de

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE Séance n 2 : PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE A. POURQUOI ET COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? Activité documentaire et de questionnement : Document n 1 : A notre époque, et sans électricité,

Plus en détail

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur la ville de Niort

BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur la ville de Niort 24h/24 @ indice en ligne www.atmo-poitou-charentes.org BILAN DE LA JOURNEE SANS VOITURE sur la ville de Niort Association Régionale pour la mesure de la Qualité de l'air en Poitou-Charentes Rue Fresnel

Plus en détail

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude

La stratification de l eau dans un ballon d eau chaude Principe La stratification de l eau dans un ballon d eau La densité de l eau varie avec sa température. De manière simplifiée, plus l eau est froide, plus elle est dense. «Un litre d eau froide, c est

Plus en détail

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE

ET VOUS COMMENT. 900 000 déplacements VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE 900 000 déplacements TOUS LES JOURS DANS LA COMMUNAUTÉ URBAINE ET VOUS COMMENT VOUS DÉPLACEZ-VOUS? FAITES LE TEST CITOYEN DE SA VILLE ET DE SA PLANÈTE évaluez vos comportements Question 1 : pour vous rendre

Plus en détail

Valider Percevoir la différence entre réalité et simulation. Domaines travaillés du socle commun

Valider Percevoir la différence entre réalité et simulation. Domaines travaillés du socle commun Objectifs du chapitre 2 : L air qui nous entoure. Livre p 32 et p46 à 47 Mobiliser ses connaissances Connaître la composition de l air en volume. Autoévaluation Acquis Non-acquis Remédiation (I)-N 2-14

Plus en détail

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus.

3,5 millions de ces chaudières ont 20 ans ou plus. les chaudières performantes Depuis 20 ans... hier... ++ Des chiffres révélateurs Le chauffage et la production d eau chaude représentent les deux tiers de la facture d énergie des ménages. Par ailleurs,

Plus en détail

GAZ MÉTRO, GAZ NATUREL POUR VÉHICULES ET BIOMÉTHANISATION EXTRAITS D UN MÉMOIRE PRÉSENTÉ À

GAZ MÉTRO, GAZ NATUREL POUR VÉHICULES ET BIOMÉTHANISATION EXTRAITS D UN MÉMOIRE PRÉSENTÉ À Page i Régie de l'énergie - Dossier R-3709-2009 Cause budgétaire 2010-2011 de l'agence de l'efficacité énergétique (AEÉ) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL DOSSIER R-3709-2009 RÉGIE DE

Plus en détail

L atmosphère et l espace

L atmosphère et l espace L atmosphère et l espace Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 7 STE Questions 1 à 32, A à D. 1 L ATMOSPHÈRE (p. 222-239) 1. Vrai ou faux? Expliquez votre réponse. a) L atmosphère est la couche d air

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE

BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE BACCALAUREAT GENERAL SERIE L SESSION 2007 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE Durée de l épreuve: 1 h 30 - coefficient: 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. 1 / 6 PARTIE I ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Sciences et métiers : «Le technicien de la qualité de l'air» «L ingénieur analyste de l air»

Sciences et métiers : «Le technicien de la qualité de l'air» «L ingénieur analyste de l air» SVT Physique Technologie Sciences et métiers : «Le technicien de la qualité de l'air» «L ingénieur analyste de l air» Collège Niveau indicatif : 4 ème ou 3 ème La qualité de l air Mise en situation réelle

Plus en détail

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»?

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? I. Combustion : définitions. L expérience dans laquelle une substance brûle est appelée combustion. Pour avoir une combustion, il faut 3 éléments

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

Impacts de la pollution atmosphérique sur la santé humaine, les écosystèmes et les monuments historiques

Impacts de la pollution atmosphérique sur la santé humaine, les écosystèmes et les monuments historiques Impacts de la pollution atmosphérique sur la santé humaine, les écosystèmes et les monuments historiques La pollution atmosphérique a des impacts négatifs sur la santé humaine, les récoltes, les écosystèmes

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER 21 mars 2013 Rappelons tout d abord que le diesel est un moteur, alimenté par un carburant le gazole. Dans le langage courant on confond trop souvent

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Le thème de l habitat peut être pris dans un sens strict : celui du domicile, ou de façon plus générale des

Plus en détail

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée -

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Laboratoires impliqués dans le projet et contacts LISA (Isabelle Coll) CIRED

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

Pollution - consommation : l amalgame à éviter

Pollution - consommation : l amalgame à éviter Pollution - consommation : l amalgame à éviter François Roby - UPPA - septembre 2007 Pour la grande majorité des automobilistes, un véhicule qui consomme peu est un véhicule qui pollue peu, car cette association

Plus en détail

Claire DUFAY-LEENAERT

Claire DUFAY-LEENAERT Claire DUFAY-LEENAERT Réduction de la consommation de viande : Analyse des steaks végétaux comme alternative à la consommation de viande en Belgique. Impacts environnementaux et durabilité. TRAVAIL INDIVIDUEL

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

ÉNERGIES NON RENOUVELABLES

ÉNERGIES NON RENOUVELABLES ÉNERGIES FOSSILES ÉNERGIE FISSILE ÉNERGIES FOSSILES Les énergies fossiles proviennent, comme leur nom l indique, de la fossilisation de grandes quantités de matière organique, provenant de la décomposition

Plus en détail

L OZONE TROPOSPHERIQUE. L été, l ozone est à la une!

L OZONE TROPOSPHERIQUE. L été, l ozone est à la une! L OZONE TROPOSPHERIQUE L été, l ozone est à la une! Introduction http://lci.tf1.fr/science/environnement/2010-07/pollution-a-l-ozone-mesure-d-urgence-dans-cinq-departements-5922725.html Pollution à l'ozone

Plus en détail

Techniques d analyses d œuvres d art

Techniques d analyses d œuvres d art Rappels : Pour espérer réussir à faire une conversion il est indispensable de connaître le tableau de multiples et sous multiples suivant : Gm Mm km m mm µm nm Pour convertir des centimètres en kilomètres,

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique

I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC. Propriétés de l atmosphère et aéronautique I.M.A Institut de Maintenance Aéronautique Rue Marcel Issartier 33700 MERIGNAC Propriétés de l atmosphère et aéronautique Janvier 2007 O.LOSEILLE Plan du cours I. Atmosphère réelle I.1 Chimiquement I.2

Plus en détail

et le rayonnement UV

et le rayonnement UV page 1/6 Source : Bancs Solaires CSPC (2006) et le rayonnement UV Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - En plus de la lumière naturelle du soleil, les utilisateurs de bancs solaires en quête d un teint

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

La Formule 1 offre un spectacle qui fascine le public tant par la

La Formule 1 offre un spectacle qui fascine le public tant par la Chimie et voitures de Formule 1 8 CHI MIE ET VOITURES DE FORMULE 1 La Formule 1 offre un spectacle qui fascine le public tant par la vitesse que par la technique qui y est liée. Qui, en voyant ces bolides,

Plus en détail

ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN PROXIMITÉ DU TR AFIC ROUTIER AVENUE SARRAIL À SAINT-DIZIER ANNÉE 2011

ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN PROXIMITÉ DU TR AFIC ROUTIER AVENUE SARRAIL À SAINT-DIZIER ANNÉE 2011 ÉTUDE DE LA QUALITÉ DE L AIR EN PROXIMITÉ DU TR AFIC ROUTIER AVENUE SARRAIL À SAINT-DIZIER ANNÉE 211 ATMO Champagne-Ardenne dispose en 211, sur la région de stations fixes de fond mesurant en continu les

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda

Sonde lambda. Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Principe de fonctionnement de la sonde Lambda Les sondes Lambda se présentent sous deux types, différenciés par le métal précieux de l'élément qui permet de mesurer la teneur en oxygène des gaz d'échappement.

Plus en détail

La Bretagne romantique

La Bretagne romantique La Bretagne romantique Energie Thermographie et diagnostic thermique en rénovation Tinténiac, le 25 octobre 2015 Gireg Le Bris Yvan Le Tennier Qu est ce que la thermographie? La thermographie est la technique

Plus en détail

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 DATAVANCE Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES DATAVANCE 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre, des gaz

Plus en détail

Mesures des teneurs en composés soufrés

Mesures des teneurs en composés soufrés Octobre 2007 Mesures des teneurs en composés soufrés sur la commune de la Motte Servolex de Mai à Septembre 2007. L Air de l Ain et des Pays de Savoie 430, Rue de la Belle Eau - Z.I des Landiers Nord -

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail