A 033 Annex 38, page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A 033 Annex 38, page 1"

Transcription

1 Annex 38, page 1 OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance des brevets Direction de la classification Projet : A033 Objet : Rodage CIB : B24B 37 Version française des définitions 12 octobre 2011 B24B37/00 Machines ou dispositifs de rodage; Accessoires Le présent groupe couvre : Les machines ou dispositifs de rodage et accessoires pour finissage de surfaces par frottement de la surface de la pièce et de la surface de l outil l une contre l autre, p. ex. un plateau de rodage ou un tampon de rodage, en général de forme correspondant à la surface de la pièce, principalement au moyen d abrasifs à l état libre roulant ou glissant entre les surfaces. Les abrasifs peuvent être répartis dans un milieu liquide, c. à d. une suspension épaisse, une pâte, ou fixés au tampon de rodage. Compositions de produits à polir contenant des abrasifs ou agents de polissage C09G 1/02 Substances antidérapantes; Abrasifs C09K 3/14 Procédés ou appareils spécialement adaptés à la fabrication ou au traitement de dispositifs à semi-conducteurs ou de dispositifs électriques à l état solide non prévus ailleurs H01L 21/00 Glossaire Dans le présent sous-groupe, les termes (ou expressions) suivant(e)s ont la signification cidessous indiquée : rodage finissage de surfaces par frottement de la surface de la pièce et de la surface d un outil de rodage l une contre l autre, p. ex. un plateau de rodage ou un tampon de rodage, en général de forme correspondant à la surface de la pièce, principalement au moyen d abrasifs à l état libre roulant ou glissant entre les surfaces ; les abrasifs peuvent être répartis dans un milieu liquide, c. à d. une suspension épaisse, une pâte, ou fixés au tampon de rodage.

2 Annex 38, page 2 Synonymes et mots clés Dans les documents de brevets, les mots «plateau» et «outil de rodage» sont souvent utilisés comme synonymes. Titre B24B37/005 Moyens de commande pour machines ou dispositifs de rodage Le présent groupe couvre : Les systèmes, dispositifs ou méthodes spécialement adaptés à la commande ou à la régulation des machines ou dispositifs de rodage, et aux opérations effectuées par ces machines ou dispositifs. Adaptations spéciales de machines ou dispositifs de meulage commandés par des gabarits, des dessins, des bandes magnétiques ou similaires Appareillage de mesure ou de calibrage pour la commande du mouvement d avance de l outil de meulage ou de la pièce à meuler; Agencements de l'appareillage d indication ou de mesure Systèmes pour la commande automatique d une série d opérations successives de meulage d une pièce Commande automatique ou régulation du mouvement d avance ou de la position tant de l outil que de la pièce Systèmes de commande ou de régulation en général; Éléments fonctionnels de tels systèmes Systèmes de commande ou de régulation des variables non électriques ou de régulation des variables électriques ou magnétiques B24B17/00 B24B 49/00 B24B51/00 B23Q 15/00 G05B G05D, G05F Titre B24B37/013 Dispositifs ou moyens pour détecter la fin de l opération de rodage

3 Annex 38, page 3 Appareillage de mesure ou de calibrage pour la commande du mouvement d avance de l outil de meulage ou de la pièce à meuler comparant la cote instantanée de la pièce travaillée à la cote cherchée Appareillage de mesure ou de calibrage pour la commande du mouvement d avance de l outil de meulage ou de la pièce à meuler impliquant des dispositifs électriques ou optiques, ou tenant compte de la pression de travail B24B 49/02 B24B 49/10, B24B 49/12, B24B 49/16 Titre B24B37/015 Commande de la température Le présent groupe couvre : Les systèmes, dispositifs ou méthodes de refroidissement ou de maintien de la température de la pièce à travailler, d une partie de la machine de rodage, de l air ambiant, ou de la suspension épaisse, spécialement adaptés aux opérations de rodage. Appareillage de mesure ou de calibrage pour la commande du mouvement d avance de l outil de meulage ou de la pièce à meuler, tenant compte de la température pendant le meulage Accessoires adaptés aux machines à meuler ou à polir pour refroidir les surfaces abrasives, y compris les dispositifs d alimentation en agent de refroidissement Procédés ou dispositions pour maintenir des parties de machinesoutils en général à une température constante Dispositions pour le refroidissement des outils ou des parties de machines-outils en général B24B 49/14 B24B 55/02 B23Q 11/14 B23Q 11/10, B23Q 11/12

4 Annex 38, page 4 B24B37/02 conçus pour travailler les surfaces de révolution Le présent groupe couvre : Les dispositifs ou méthodes de rodage de surfaces ou de parties de surfaces de révolution, p. ex. de surfaces cylindriques, sur une seule pièce à travailler ou sur plusieurs pièces à travailler. En règle générale, un certain nombre de pièces à travailler, tel que des billes ou des rouleaux, sont rodées en les plaçant entre deux plateaux de rodage en rotation l un par rapport à l autre. Un des plateaux de rodage peut être remplacé par un support, tels des plateaux de support ou des rouleaux de support. B24B37/025 conçus pour travailler les surfaces sphériques recherche: Machines ou dispositifs pour meuler des billes au moyen de meules circulaires dont la surface latérale travaille, p. ex. de forme plane, rainurée ou biseautée B24B 11/06 B24B37/04 conçus pour travailler les surfaces planes Machines ou dispositifs pour meuler des surfaces planes spécialement étudiés en fonction des propriétés de la matière inorganique à meuler, p. ex. de la pierre, des céramiques, de la porcelaine B24B 7/22 Appareils spécialement adaptés au traitement mécanique de H01L 21/304

5 Annex 38, page 5 dispositifs à semi-conducteurs, ou de leurs parties constitutives, pour changer leurs caractéristiques physiques de surface ou leur forme, p. ex. par meulage ou polissage Titre B24B37/07 caractérisés par le déplacement de la pièce ou de l outil de rodage Les dispositifs et méthodes définis par les caractéristiques ayant trait au type de mouvement dans le plan de contact de la pièce ou de son support et de l outil de rodage, l un par rapport à l autre. En général, la pièce à travailler ou le support de pièce peut être entraîné(e), p. ex. par un mouvement rotatif ou par mouvements combinés ou superposés, ou être librement déposé(e) sur l outil de rodage sans entraînement direct afin de bouger d une manière quasiment aléatoire. Titre B24B37/12 Plateaux de rodage pour travailler les surfaces planes Glossaire Dans le présent sous-groupe, les termes (ou expressions) suivant(e)s ont la signification cidessous indiquée: Plateau de rodage Un plateau de rodage est une structure rigide autoportante, utilisée en tant qu outil de rodage proprement dit, ou comme support d un tampon de rodage. Synonymes et mots clés Dans les documents de brevets, les expressions «plateau» ou «table de polissage» sont souvent utilisées au lieu de «plateau de rodage» qui est utilisé dans le schéma de classification de la présente sous-classe. Titre B24B37/16 caractérisés par la forme ou le profil de la surface du plateau de rodage, p. ex. rainurée

6 Annex 38, page 6 Les plateaux de rodage caractérisés par la forme ou la géométrie de la surface du plateau de rodage en contact avec la pièce à travailler ou le tampon de rodage, p. ex. pourvus de trous, rainures ou évidements particuliers. B24B37/20 Tampons de rodage pour travailler les surfaces planes Meules dont le corps comporte des parties flexibles au travail, travaillant par leur face frontale B24D 13/14 Glossaire Dans le présent sous-groupe, les termes (ou expressions) suivant(e)s ont la signification cidessous indiquée : Tampon de rodage Un tampon de rodage est en matériau relativement doux, généralement installé sur un support, c. à d. le plateau de rodage, pour maintenir temporairement l abrasif à l état libre pendant l opération de rodage, ou bien l abrasif est intégré au tampon (abrasif fixe) Dans les documents de brevet, l expression «tissu de polissage» est souvent utilisée au lieu de «tampon de rodage» qui est utilisée dans le schéma de classification de la présente sousclasse. Titre B24B37/22 caractérisés par une structure multicouche Les tampons de rodage caractérisés par le fait qu ils sont composés de deux ou plusieurs couches, p. ex. pour obtenir un avantage résultant de l association ou de la combinaison des couches.

7 Annex 38, page 7 Titre B24B37/24 caractérisés par la composition ou les propriétés des matériaux du tampon Les tampons de rodage caractérisés par le choix d un matériau particulier, en fonction de sa composition ou de ses propriétés, p. ex. pour une couche spécifique du tampon de rodage. Titre B24B37/26 caractérisés par la forme ou le profil de la surface du tampon de rodage, p. ex. rainurée Les tampons de rodage caractérisés par la forme ou la géométrie de la surface du tampon de rodage en contact avec la pièce à travailler, p. ex. pourvue de rainures de coupe transversale particulière ou disposées à certains endroits du tampon. B24B37/30 pour rodage simple face de surfaces planes Supports de pièces, p. ex. lunettes réglables, de machines ou dispositifs de meulage Appareils spécialement adaptés pour la manipulation des plaquettes pendant la fabrication ou le traitement des dispositifs à semi-conducteurs ou des dispositifs électriques à l état solide ou de leurs composants, utilisant des supports spécialement adaptés B24B 41/06 H01L 21/673

8 Annex 38, page 8 B24B37/34 Accessoires Dispositifs ou moyens pour dresser, nettoyer ou remettre en état les outils de rodage Dispositifs pour l alimentation, l application, le triage ou la récupération de produits de meulage, polissage ou rodage Combinaisons ou associations de machines pour le travail des métaux comprenant des caractéristiques se rapportant au transfert de la pièce entre les machines Appareils spécialement adaptés pour la manipulation des plaquettes pendant la fabrication ou le traitement des dispositifs à semi-conducteurs ou des dispositifs électriques à l état solide ou de leurs composants pour le transport, p. ex. entre différents postes de travail, pour le positionnement, l orientation ou l alignement, ou pour le maintien ou la préhension B24B 53/017 B24B 57/00 B23Q 41/02 H01L 21/677, H01L 21/68, H01L 21/683 B24B49/00 Appareils de mesure ou de calibrage pour la commande du mouvement d avance de l outil de meulage ou de la pièce à meuler; Agencements de l'appareillage d indication ou de mesure, p.ex. pour indiquer le début de l opération de meulage Instruments de calibrage en général G01B

D 155 Annex 20, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification

D 155 Annex 20, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Annex 20, page 1 CIB Révision WG Projet de définition Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Proposition consolidée du rapporteur Date : 04 mai 2012

Plus en détail

D 155 Annex 16, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification

D 155 Annex 16, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Annex 16, page 1 CIB Révision WG Projet de définition Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Proposition consolidée du rapporteur Date : 16 février

Plus en détail

6. ETATS DE SURFACE 6.2. Défauts de rugosité

6. ETATS DE SURFACE 6.2. Défauts de rugosité 6. ETATS DE SURFACE 6.1. Définition Une surface réelle usinée n'est jamais parfaite, elle présente toujours des défauts par suite des erreurs systématiques d imperfections, admissibles dans la fabrication.

Plus en détail

Projet TE 307 (nouvel exemple n 1E)

Projet TE 307 (nouvel exemple n 1E) Annex 21, page 1 Projet TE 307 (nouvel exemple n 1E) Niveau/catégories CL 1a, 2a1, 2b4 AL 1a, 1b, 2a1, 2b4 Documents (le est fondé sur US 2003 0 112 221 A1) US 2003 0 112 221 A1 DE 201 20 335 U1 FR 2 834

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT Annex 26, page 1 PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des explications

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS PERMETTANT DE DÉTERMINER L ENDROIT OÙ DOIVENT ÊTRE CLASSÉS LES DOCUMENTS DE BREVET DANS LA CIB

PRINCIPES DIRECTEURS PERMETTANT DE DÉTERMINER L ENDROIT OÙ DOIVENT ÊTRE CLASSÉS LES DOCUMENTS DE BREVET DANS LA CIB PRINCIPES DIRECTEURS PERMETTANT DE DÉTERMINER L ENDROIT OÙ DOIVENT ÊTRE CLASSÉS LES DOCUMENTS DE BREVET DANS LA CIB adoptés par le Comité d experts de l Union de l IPC à sa quarante-deuxième session et

Plus en détail

C 460 Annex 40, page 1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. FR remercie EP pour la version française des définitions de l annexe 37.

C 460 Annex 40, page 1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. FR remercie EP pour la version française des définitions de l annexe 37. Annex 40, page 1 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Projet : C460 CIB : H01L 27/142 H01L 31/04 Objet : Commentaires de la version française des définitions Date : 15/04/2014 FR remercie EP pour la version

Plus en détail

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION

VERIFICATION des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES STANDARD à BASSE TENSION Rhodia Electronics & Catalysis Site de La Rochelle 26, rue Chef de Baie 17041 La Rochelle cedex 1 Tél. : 05.46.68.33.64 Fax : 05.46.68.34.61 E-mail : jean-marie.beaussy@eu.rhodia.com Service Electrique/BE

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Bureau Des Méthodes BENLAHMIDI Said -Ecole Nationale Supérieure de Technologie-

Bureau Des Méthodes BENLAHMIDI Said -Ecole Nationale Supérieure de Technologie- VI. MISE EN POSITION DES PIECES VI.1 Introduction On appelle usinage toute opération de mise en forme par enlèvement de matière à l aide d une machine-outil destinée à conférer à une pièce des dimensions

Plus en détail

OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification

OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification Annex 22, page 1 OEB Direction principale de l Automatisation en matière de délivrance de brevets Direction de la classification Projet : A055 (T082) Sujet : systèmes antivol pour véhicules CIB : B60R25/00

Plus en détail

D 005 Annex 30, page 1. Projet: D005 IPC Revision WG Definition Project Classe/sous-classe: C40B EP Proposition du Rapporteur Date : 22.11.

D 005 Annex 30, page 1. Projet: D005 IPC Revision WG Definition Project Classe/sous-classe: C40B EP Proposition du Rapporteur Date : 22.11. Annex 30, page 1 Projet: D005 IPC Revision WG Definition Project Classe/sous-classe: C40B EP Proposition du Rapporteur Date : 22.11.04 Titre - C40B Chimie combinatoire, bibliothèques, p.ex. chimiothèques

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

IPC/CE/27/12 ANNEXE VI RÉVISION DU GUIDE D UTILISATION DE LA CIB

IPC/CE/27/12 ANNEXE VI RÉVISION DU GUIDE D UTILISATION DE LA CIB ANNEXE VI RÉVISION DU GUIDE D UTILISATION DE LA CIB 6. --- la quatrième du 1er janvier 1985 au 31 décembre 1989, la cinquième du 1er janvier 1990 au 31 décembre 1994 et la sixième du 1er janvier 1995 au

Plus en détail

D 014 Annex 27, page 1

D 014 Annex 27, page 1 Annex 27, page 1 Projet: D014 CIB Revision WG Projet de définition Classe/sous-classe: A61N FR Proposition de version française Date : Octobre 2005 Titre A61N Électrothérapie; Magnétothérapie; Thérapie

Plus en détail

D 167 Annex 52, page 1. IPC Revision WG Definition Project Project: D167 Subclass: G06K US Rapporteur Proposal Date: March 30, 2010

D 167 Annex 52, page 1. IPC Revision WG Definition Project Project: D167 Subclass: G06K US Rapporteur Proposal Date: March 30, 2010 Annex 52, page 1 IPC Revision WG Definition Project Project: D167 Subclass: G06K US Rapporteur Proposal Date: March 30, 2010 Titre - G06K RECONNAISSANCE DE DONNEES; PRESENTATION DES DONNEES; SUPPORTS D

Plus en détail

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite Appareils de soudage de contacts pour l industrie des circuits imprimés Modules de processus à

Plus en détail

2 Int.Cl. (2009.01), Section F

2 Int.Cl. (2009.01), Section F XXXX F28 ÉCHANGEURS DE CHALEUR EN GÉNÉRAL (substances pour le transfert de chaleur, pour l échange de chaleur ou pour le stockage de la chaleur C09K 5/00; agencement ou montage d échangeurs de chaleur

Plus en détail

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier Fonctionnement d une Photocopieuse 1. Introduction En son cœur, un copieur fonctionne en raison d'un principe physique de base: les charges opposés s attirent. Un photocopieur

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGES DE PROGRAMMATION DES MACHINES-OUTILS A COMMANDE NUMERIQUE E. LEFUR

TRAVAUX DIRIGES DE PROGRAMMATION DES MACHINES-OUTILS A COMMANDE NUMERIQUE E. LEFUR TRAVAUX DIRIGES DE PROGRAMMATION DES MACHINES-OUTILS A COMMANDE NUMERIQUE 1 EXERCICE N 1 : «AXEFV»...2 1.1 Choix des outils et des conditions de coupe...2 1.2 Démarche de résolution...2 1.3 Programmation...2

Plus en détail

D 060 Annex 16, page 1. Projet: D060 IPC Revision WG Projet de définition Sous-classe: B60L CH Proposition VF Date : 17/07/06

D 060 Annex 16, page 1. Projet: D060 IPC Revision WG Projet de définition Sous-classe: B60L CH Proposition VF Date : 17/07/06 Annex 16, page 1 Projet: D060 IPC Revision WG Projet de définition Sous-classe: B60L CH Proposition VF Date : 17/07/06 Titre B60L Équipement électrique ou propulsion des véhicules à traction électrique;

Plus en détail

maintenance Remplacement des réfractaires 1 Remplacement de la grille du cendrier 2 Remplacement du secoueur de grille 3

maintenance Remplacement des réfractaires 1 Remplacement de la grille du cendrier 2 Remplacement du secoueur de grille 3 maintenance 30 Remplacement des réfractaires 1 Remplacement de la grille du cendrier 2 Remplacement du secoueur de grille 3 Remplacement du verrou et du ressort de verrou du tambour 3 Remplacement du positionneur

Plus en détail

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC Rectifieuse cylindrique RC 250 CNC à commande numérique pour la rectification extérieure et intérieure en série moyenne Conçue sur la base mécanique de

Plus en détail

LA MÉTROLOGIE LA MÉTROLOGIE. En mécanique générale, la métrologie des fabrications s'intéresse :

LA MÉTROLOGIE LA MÉTROLOGIE. En mécanique générale, la métrologie des fabrications s'intéresse : 1 DÉFINITION La métrologie est l'ensemble des moyens techniques utilisés pour le contrôle de pièces mécaniques. 2 LES CONTRÔLES En mécanique générale, la métrologie des fabrications s'intéresse : - au

Plus en détail

MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES

MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES Ce document s adresse à des adultes. 2010-2011 La mécanique Quelques définitions Mécanique Mécanisme Utilité d un mécanisme Mise en fonction des mécanismes Force

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET M13

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET M13 TP M13 Page 1/5 ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET M13 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche descriptive du matériel

Plus en détail

LES CAPTEURS. 1 Définition :

LES CAPTEURS. 1 Définition : LES CAPTEURS 1 Définition : Un capteur est un organe de prélèvement d'informations qui élabore, à partir d'une grandeur physique, une autre grandeur physique de nature différente (généralement électrique)

Plus en détail

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu FR M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu Information Produit Humidité 13.47 % SWR engineering Messtechnik GmbH Emploi M-Sens 2 est conçu spécialement pour déterminer le taux d humidité des

Plus en détail

MACHINES-OUTILS; TRAVAIL DES MÉTAUX NON PRÉVU AILLEURS

MACHINES-OUTILS; TRAVAIL DES MÉTAUX NON PRÉVU AILLEURS XXXX B23 MACHINES-OUTILS; TRAVAIL DES MÉTAUX NON PRÉVU AILLEURS XXXX BRASAGE OU DÉBRASAGE; SOUDAGE; REVÊTEMENT OU PLACAGE PAR BRASAGE OU SOUDAGE; DÉCOUPAGE PAR CHAUFFAGE LOCALISÉ, P.EX. DÉCOUPAGE AU CHALUMEAU;

Plus en détail

Introduction aux procédés de fabrication. Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr

Introduction aux procédés de fabrication. Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr Éléments de dessin technique (TN01 : Automne 2009) Introduction aux procédés de fabrication Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr 1 Rappel : Conseils pour la modélisation

Plus en détail

Projet TE 125, exemple existant n C-7

Projet TE 125, exemple existant n C-7 Annex 15, page 1 Projet TE 125, exemple existant n C-7 Niveau / catégories CL 1a, 1b, 2a, 2b1, 2c, 3b, 3c AL 1a, 1b, 2a, 2b1, 2c, 3b, 3c Documents (le classement est fondé sur GB 2 007 684 A) GB 2 007

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.63.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.63.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.63.3 MATÉRIAUX... 2 6.63.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

BALAI D ESSUIE-GLACE

BALAI D ESSUIE-GLACE BALAI D ESSUIE-GLACE I- PRESENTATION I-1-MISE EN SITUATION: Pour nettoyer correctement le pare-brise d un véhicule, le balai d essuie-glace doit rester en contact permanent avec la glace. A grande vitesse,

Plus en détail

CLEANassist Stockage. Dans le domaine du stockage, les systèmes

CLEANassist Stockage. Dans le domaine du stockage, les systèmes Stockage Dans le domaine du stockage, les systèmes à faible encombrement sont particulièrement demandés. Du stockage fermé dans l armoire STE en passant par l armoire de passage, l armoire de service/passage

Plus en détail

AUTOMATE-200 est la réponse de SMC International Training à la demande toujours croissante d introduire une culture technologique dans les centres de

AUTOMATE-200 est la réponse de SMC International Training à la demande toujours croissante d introduire une culture technologique dans les centres de AUTOMATE-200 est la réponse de SMC International Training à la demande toujours croissante d introduire une culture technologique dans les centres de formation. En prenant comme référence une usine de

Plus en détail

Projet TE 334, nouvel exemple n 7E

Projet TE 334, nouvel exemple n 7E Annex 24, page 1 Projet TE 334, nouvel exemple n 7E Niveau/Catégories CL 2a, 2a1, 2b4, 2c AL 2a, 2a1, 2b4, 2c Documents Il s agit d un exemple artificiel. Brève description de l exemple artificiel Le système

Plus en détail

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés

Micro Projet : Pré Etude de Brevetabilité Machine de Retouche Robotisée pour Circuits Imprimés Tuteur : M. Pujo Equipe : The Clan 1 / 30 Sommaire 1. Analyse de la machine de retouche robotisée pour circuits imprimés 3 1.1. DEFINITION DU THEME DU PROJET. 3 1.1.1. Principes Physiques 3 1.1.2. Fonctions

Plus en détail

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5]

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5] XXXX F25 RÉFRIGÉRATION OU REFROIDISSEMENT; SYSTÈMES COMBINÉS DE CHAUFFAGE ET DE RÉFRIGÉRATION; SYSTÈMES À POMPES À CHALEUR; FABRICATION OU EMMAGASINAGE DE LA GLACE; LIQUÉFACTION OU SOLIDIFICATION DES GAZ

Plus en détail

Transferts thermiques par conduction

Transferts thermiques par conduction Transferts thermiques par conduction Exercice 1 : Température de contact entre deux corps* On met en contact deux conducteurs thermiques cylindriques, calorifugés sur leurs surfaces latérales. On se place

Plus en détail

Colonne de Douche Thermostatique

Colonne de Douche Thermostatique Colonne de Douche Thermostatique Guide général d installation Les poignées et accessoires sont différents selon les modèles INTRODUCTION Ce guide général d installation vous montre comment installer, assurer

Plus en détail

UNITE DE FABRICATION PAR VIBROPRESSE FIXE POUR LA PRODUCTION DES ELEMENTS EN BETON VIBRES

UNITE DE FABRICATION PAR VIBROPRESSE FIXE POUR LA PRODUCTION DES ELEMENTS EN BETON VIBRES MODELE C 110 COMPLETE CAPACITE : ENV. 450 PARPAINGS 20x20x40 cm PAR HEURE alimentateur des C110 extracteur des élévateur des planches vides planches avec planches produits panneau des commandes 1 N. 1

Plus en détail

Bouchons d étanchéité PSI

Bouchons d étanchéité PSI Informations générales Guide de sélection Formulaire de commande Notice de montage Bouchons d étanchéité PSI Accessoires de tuyauterie Description du produit Description du produit Le bouchon d étanchéité

Plus en détail

A - CARACTÉRISTIQUES...D2 B - COUPLES DE SERRAGE...D3 C - CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU COMPENSATEUR...D3 D - DISQUES ET GARNITURES AVANT,ARRIÈRE...

A - CARACTÉRISTIQUES...D2 B - COUPLES DE SERRAGE...D3 C - CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU COMPENSATEUR...D3 D - DISQUES ET GARNITURES AVANT,ARRIÈRE... A - CARACTÉRISTIQUES...D2 B - COUPLES DE SERRAGE...D3 C - CONTRÔLES ET RÉGLAGES DU COMPENSATEUR...D3 D - DISQUES ET GARNITURES AVANT,ARRIÈRE...D4 E - RODAGE DES DISQUES ET PLAQUETTES...D6 F - FREIN À MAIN...D7

Plus en détail

CARROSSERIE PEINTURE : LABORATOIRE FINITION CONTROLE

CARROSSERIE PEINTURE : LABORATOIRE FINITION CONTROLE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CARROSSERIE

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

KASTO UNIBLOC: Système de châssis empilables répondant à toutes les exigences.

KASTO UNIBLOC: Système de châssis empilables répondant à toutes les exigences. KASTO UNIBLOC: Système de châssis empilables répondant à toutes les exigences. Des longueurs d avance sur la concurrence: UNIBLOC U pour le transport multiple. Rentabilité et efficience «en stock». Frais

Plus en détail

LA MÉTROLOGIE. Lycée professionnel Gaston Barré. Certificat d Aptitude Professionnelle SESSION 2012-2013. Nom : Prénoms :

LA MÉTROLOGIE. Lycée professionnel Gaston Barré. Certificat d Aptitude Professionnelle SESSION 2012-2013. Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Certificat d Aptitude Professionnelle Vendeur Magasinier en Pièces de Rechange et Equipements Automobiles SESSION 2012-2013 LA MÉTROLOGIE Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

Technique de ponçage DIAMANT

Technique de ponçage DIAMANT Technique de ponçage DIAMANT Diamant, pourquoi? Quel diamant utiliser? Comment un diamant devient un outil? Pour quels travaux? Quels sont les avantages des diamants? Conseils lors de son utilisation?

Plus en détail

SÉPARATEUR CLIMATIQUE POUR CHAMBRES FROIDES. IsolAir

SÉPARATEUR CLIMATIQUE POUR CHAMBRES FROIDES. IsolAir SÉPARATEUR CLIMATIQUE POUR CHAMBRES FROIDES IsolAir IsolAir séparateur climatique pour chambres froides Séparation climatique ambiante Une séparation climatique optimale Le séparateur climatique Biddle

Plus en détail

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin :

Choix d'un vérin. Critères de choix : Calculs des efforts de poussée et de rentrée du vérin : Nom.. Prénom.. Pneumatique Thème Technologie schéma 1 TECHNOLOGIE PNEUMATIQUE Du latin pneuma : souffle - esprit La pneumatique est la technologie de contrôle des gaz sous pression pour générer des forces

Plus en détail

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance SOMMAIRE 1.0 Consignes de sécurité 1.1 Obligations de base 1.2 Protection de l environnement 1.3 Types de danger particuliers et équipements de protection individuels 2.0 Transport 2.1 Étendue de la livraison

Plus en détail

EXAMEN EUROPEEN DE QUALIFICATION 2006

EXAMEN EUROPEEN DE QUALIFICATION 2006 EXAMEN EUROPEEN DE QUALIFICATION 2006 EPREUVE B ELECTRICITE / MECANIQUE Cette épreuve contient : Description de la demande 2006/B(EM)/f/1-3 Revendications 2006/B(EM)/f/4 Dessins de la demande 2006/B(EM)/f/5

Plus en détail

Fiche N 7 Hydraulique

Fiche N 7 Hydraulique Les vérins hydrauliques 1/Les vérins : Fiche N 7 Hydraulique Caractéristiques : Ce sont sans aucun doute les appareils hydrauliques les plus connus. Ils reçoivent un débit d huile qui provoque le déplacement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1. Activités. Poser des questions aux élèves. Aider les élèves à répondre aux questions.. Introduire le cours. Récapituler à la fin

FICHE TECHNIQUE N 1. Activités. Poser des questions aux élèves. Aider les élèves à répondre aux questions.. Introduire le cours. Récapituler à la fin FICHE TECHNIQUE N 1 Semestre : 1 (2009/2010) Niveau : 1ème année du siècle collégial Horaire : 4h Unité : Système informatique. Séquence : Environnement matériel d un système informatique. Objectif de

Plus en détail

NOM : Classe : Travaux Pratiques Cours / Synthèse Prénom : Date : Travaux Dirigés Evaluation

NOM : Classe : Travaux Pratiques Cours / Synthèse Prénom : Date : Travaux Dirigés Evaluation CI44.. LLA REPRESENTTATTI ION DU REELL Sccéénnaarri ioo K11 1/1 NOM : Classe : Travaux Pratiques Cours / Synthèse Prénom : Date : Travaux Dirigés Evaluation Objectif : Le but de ce TP est de réaliser le

Plus en détail

Épreuve d'un candidat

Épreuve d'un candidat Épreuve d'un candidat En réponse à la notification officielle selon l article 96(2) et la règle 51(2) CBE concernant la présente demande, la demanderesse modifie les revendications selon la copie ci-jointe

Plus en détail

Le moteur Stirling: une alternative bénéfique pour la conversion énergétique du Bio-gaz. par J.P. Vernet Président d EOSgen-technologies

Le moteur Stirling: une alternative bénéfique pour la conversion énergétique du Bio-gaz. par J.P. Vernet Président d EOSgen-technologies Le moteur Stirling: une alternative bénéfique pour la conversion énergétique du Bio-gaz par J.P. Vernet Président d EOSgen-technologies 3 Activités: Eosgen-technologies Bureau d étude mécanique et ingénierie.

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Quel matériau choisir pour réaliser le support dérive de l aéroglisseur? -.. -.. -..

Quel matériau choisir pour réaliser le support dérive de l aéroglisseur? -.. -.. -.. DOC 1/4 Le support de dérive permet de fixer les ailerons en position verticale sur l aéroglisseur. Observez-le et indiquez les opérations à effectuer pour fabriquer cet objet technique. -.. -.. -.. NOM

Plus en détail

Rails à rouleaux modulaires. * Trademark application

Rails à rouleaux modulaires. * Trademark application Rails à rouleaux modulaires Rails à rouleaux modulaires Rails à rouleaux modulaires pour un déplacement libre. Ils permettent de réaliser des surfaces de glissement et de retenue adaptées pour de nombreuses

Plus en détail

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250

machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 machines-outils Rectifieuse cylindrique RC 250 Rectifieuse cylindrique à commande manuelle pour la rectification extérieure et intérieure en série moyenne Dotée d une base mécanique réputée pour sa fiabilité,

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

Les matériaux composites dans l industrie des sports et loisirs. Rui Pedro Carreira, DECATHLON

Les matériaux composites dans l industrie des sports et loisirs. Rui Pedro Carreira, DECATHLON Les matériaux composites dans l industrie des sports et loisirs Rui Pedro Carreira, DECATHLON Introduction Les composites se sont progressivement imposés dans le domaine des sports et loisirs en se substituant

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

EP 1 884 167 A1 (19) (11) EP 1 884 167 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.02.2008 Bulletin 2008/06

EP 1 884 167 A1 (19) (11) EP 1 884 167 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 06.02.2008 Bulletin 2008/06 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 884 167 A1 (43) Date de publication: 06.02.2008 Bulletin 2008/06 (51) Int Cl.: A23G 9/28 (2006.01) A23G 9/48 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06291260.5 (22)

Plus en détail

MEGA-DESIGN. Présentation du programme MEGA-DESIGN. Conception. Sommaire. Dimensions. Tableaux des finitions: voir page 3

MEGA-DESIGN. Présentation du programme MEGA-DESIGN. Conception. Sommaire. Dimensions. Tableaux des finitions: voir page 3 Présentation du programme MEGA-DESGN Sommaire Page Présentation du programme, tableaux des finitions 2-3 Possibilités d agencement 4-5 Montants, montants suspendus, montants intermédiaires, tablettes pour

Plus en détail

Aspirateur eau et poussières

Aspirateur eau et poussières Aspirateur eau et poussières REMS Pull L / M NOUVEAU for Professionals Pour l aspiration professionnelle de poussières, de saletés et de liquides. Décolmatage automatique et breveté du filtre. Puissance

Plus en détail

Le spécialiste des étuves et fours industriels sur mesure

Le spécialiste des étuves et fours industriels sur mesure Le spécialiste des étuves et fours industriels sur mesure Présentation d Elmetherm Savoir-faire de la société Conception et fabrication de tout type d'étuve et et clés en main, avec solutions de convoyage

Plus en détail

D 054 Annex 37, page 1

D 054 Annex 37, page 1 Annex 37, page 1 Révision CIB Projet de définition Proposition de révision FR EB edited Projet : D054 Sous-classe : G06Q Date : 8/11/07 Titre G06Q Systèmes ou méthodes de traitement de données, spécialement

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure de quantités de gaz 941.241 du 19 mars 2006 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu les art. 5, al. 2, 8, al.

Plus en détail

Machine pour la fabrication de fromages à pâte filée

Machine pour la fabrication de fromages à pâte filée Machine pour la fabrication de fromages à pâte filée Article Quantité Description Option 1.1 1 MACHINE FILEUSE FORMATRICE Machine principale 1.2 1 1.3 1 1.4 1 1.5 1 1.6 1 GROUPE DE RÉCUPERATION DU PETIT-

Plus en détail

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources :

CI-4 : Représentation graphique du réel Relation 3D-2D. Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Nom de l élève : Classe : Date : Matériel ressource : Documents ressources : Perforatrice électrique Pièce Guide poinçon gauche Ordinateur avec modeleur 3D Fichier «guide poincon eleve.sldprt» Compétences

Plus en détail

Description fonctionnelle. Levier de frein automatique ECO-Master. BPW-FB-AGS 37481401f

Description fonctionnelle. Levier de frein automatique ECO-Master. BPW-FB-AGS 37481401f Description fonctionnelle Levier de frein automatique ECO-Master BPW-FB-AGS 37481401f Page 2 BPW-FB-AGS 37481401f Sommaire 1. Vue éclatée... Page 3 2. Principe de fonctionnement... Page 4 2.1 Cycle de

Plus en détail

APPAREIL DE DECAPAGE INOX

APPAREIL DE DECAPAGE INOX APPAREIL DE DECAPAGE INOX VERSION ECO Réf. DECAPECO : Appareil livré en caisse plastique avec : - torche de décapage ECO (pour accès difficiles) - 1 insert en graphite standard - 1 insert en graphite étroit

Plus en détail

Usinage. Premium+. Machine à usiner les blocs. Usinage lubrifié Support pour 3 blocs. Caractéristiques techniques. Propriétés

Usinage. Premium+. Machine à usiner les blocs. Usinage lubrifié Support pour 3 blocs. Caractéristiques techniques. Propriétés Premium+. Machine à usiner les blocs Usiner lubrifié Support pour 3 blocs env. 451 x 360 x 471 mm env. 50 kg 4 axes 80 X 60 X 40 mm lubrifié des vitro-céramiques et composites Robustesse : fonte d acier

Plus en détail

www.chefmasterrobot.com

www.chefmasterrobot.com ROBOT DE CUISINE MULTIFONCTION Merci de lire attentivement cette notice avant d utiliser votre appareil. Nous vous prions de porter une attention particulière aux consignes de sécurité ci-dessous. 1. Précautions

Plus en détail

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION.

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION. TD 29 - Arc-boutement Page 1/7 Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. On considère un extracteur de roulements dont le but est d extraire les roulements détériorés qui sont montés serrés sur les arbres.

Plus en détail

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur I. Introduction FONCTION DISTRIBUER : PREACTIONNEUR ELECTRIQUE Les préactionneurs font partie de la chaîne d'action d'un système automatisé. Les préactionneurs sont les interfaces entre la Partie Commande

Plus en détail

LE TOURNAGE SOMMAIRE. 5- Les portes pièces: - Les portes pièces standards page 8 - Les portes pièces dédiés page 9

LE TOURNAGE SOMMAIRE. 5- Les portes pièces: - Les portes pièces standards page 8 - Les portes pièces dédiés page 9 LE TOURNAGE SOMMAIRE 1- Les machines de tournage: - Les tours parallèles. page 2 - Les tours à copier. page 3 - Les tours semi-automatiques page 3 - Les tours automatiques page 3 - Les tours automatiques

Plus en détail

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 Mise en situation PRESENTATION DU MECANISME La sérigraphie est une technique pour le marquage des pièces plastiques.

Plus en détail

H3201 - Conduite d'équipement de formage des plastiques et caoutchoucs

H3201 - Conduite d'équipement de formage des plastiques et caoutchoucs Appellations (Industrie - Plastique / Chimies / Pharmacie) Opérateur / Opératrice sur machine de formage des matières plastiques et des caoutchoucs Définition Surveille et régule une ou plusieurs machines

Plus en détail

et coupe-branches RABAUD, le sens de l innovation Equipements Agricoles / Forestiers Equipements BTP / Collectivités Equipements Espaces Verts

et coupe-branches RABAUD, le sens de l innovation Equipements Agricoles / Forestiers Equipements BTP / Collectivités Equipements Espaces Verts grappin de manutention et coupe-branches RABAUD, le sens de l innovation Equipements Agricoles / Forestiers Equipements Espaces Verts Equipements BTP / Collectivités Equipements de Traitement de Sols Grappin

Plus en détail

CONTROLES AVANT DEMONTAGE

CONTROLES AVANT DEMONTAGE CONTROLES AVANT DEMONTAGE 1. Indiquer la fonction globale du moteur : 2. Représenter son symbole électrique : 3. Relever les informations de la plaque signalétique : Marque : Type/modèle : Nb de phases

Plus en détail

OFS-VS. Coupe verticale Coupe horizontale Coupe de contours lame Profiler Peler

OFS-VS. Coupe verticale Coupe horizontale Coupe de contours lame Profiler Peler OFS-VS Coupe verticale Coupe horizontale Coupe de contours lame Profiler Peler Contenu 4-5 OFS-VS 5 Logiciel de programmation 6 Ligne de coupe 7 Données techniques Compétence des solutions individualisées:

Plus en détail

Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1

Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1 Atelier A : Polyprod APO03 : Changement de format APO03 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : La ligne ermaflex est prévue pour travailler avec plusieurs types de contenants différents. La

Plus en détail

POUSSOIR HYDRAULIQUE PHX 40

POUSSOIR HYDRAULIQUE PHX 40 POUSSOIR HYDRAULIQUE TYPE PHX 40 1 MANUEL D UTILISATION I. MISE EN PLACE 1.1 LIVRAISON ET MANUTENTION p.3 1.2 MISE EN PLACE SUR LE SITE p.3 1.3 RACCORDEMENT AU RESEAU ELECTRIQUE p.4 II. MISE EN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE

LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE LABORATOIRE OMBRE ET PÉNOMBRE Activité expérimentale Document d'accompagnement Janvier 2008 OBJECTIFS COUVERTS PAR LE LABORATOIRE Observer les phénomènes d ombre et de pénombre en relation avec l étendue

Plus en détail

TS / TSX. cisailles guillotines hydrauliques

TS / TSX. cisailles guillotines hydrauliques ACO TS / TSX cisailles guillotines hydrauliques ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Toutes les cisailles

Plus en détail

VÉHICULES EN GÉNÉRAL B60

VÉHICULES EN GÉNÉRAL B60 XXXX B60 VÉHICULES EN GÉNÉRAL XXXX AGENCEMENT OU MONTAGE DES ENSEMBLES DE PROPULSION OU DES TRANSMISSIONS SUR LES VÉHICULES; AGENCEMENT OU MONTAGE DE PLUSIEURS MOTEURS PRINCIPAUX DIFFÉRENTS; ENTRAÎNEMENTS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 23 février 2007 relatif à la définition des appareillages réservés aux orthopédistesorthésistes, aux conditions

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE

Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE EX1 ITL ATH Nom :. Date : le / / Prénom :. Classe : 4QEM1. Cours : TPEM. EXAMEN DE NOEL PREMIERE PARTIE THEORIE REPONDEZ AUX QUESTIONS SUR FEUILLES DE L ECOLE. 1. De combien d appareil est constitué le

Plus en détail

RELIEUR AUTOMATISE HORIZON BQ 160

RELIEUR AUTOMATISE HORIZON BQ 160 NOUVEAU DESIGN ET DERNIERES TECHNOLOGIES Le relieur Horizon BQ 160 apporte la meilleure alternative à vos problématiques de délais de fabrication et de réduction des volumes à traiter sans transiger sur

Plus en détail

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot.

Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. TP J Page 1 sur 15 Objectifs : Réalisation des pièces mécanique du robot. Dans cette activité vous allez réaliser les pièces mécaniques (châssis, réglettes, supports servomoteurs, roues, ) à l aide de

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

Automatismes. Le pneumatique

Automatismes. Le pneumatique Automatismes industriels. Le pneumatique Les actionneurs Les vérins linéaires Ils produisent un mouvement de translation. L encombrement est double du déplacement. Les éléments de choix sont la longueur

Plus en détail

Gamme de vérins standard

Gamme de vérins standard conception élégante par intégration aux vérins aux deux extrémités commutation sans contact et sans usure détection de fin de course précise et fiable, avec haute répétabilité en standard pour des températures

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h Académie : : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat (le numéro est

Plus en détail