REMERCIEMENTS. Merci à tous ceux qui nous lierons et apprécierons notre travail.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REMERCIEMENTS. Merci à tous ceux qui nous lierons et apprécierons notre travail."

Transcription

1 1

2 «Que je veuille connaître une machine, je la découperai pour en étudier séparément chaque partie. Quand j aurai de chacune une idée exacte et que je pourrai les remettre dans le même ordre où elles étaient, alors je concevrai parfaitement cette machine, parce que je l aurai décomposée et recomposée.» Condillac 2

3 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier tout d abord nos formateurs Jérôme Bonin et Frédéric Bourdeix de nous avoir permis de réaliser ce mémoire très intéressant. Merci aussi à Hadi Alnabrisui qui, grâce à ses tutoriels sur le web, nous a permis de comprendre certaines notions du cluster et de mettre en œuvre notre sujet de mémoire. Nous n oublierons pas les torréfacteurs qui nous ont permis de nous tenir éveillés toutes ces longues nuits passées à se documenter et mettre en place ce système de clustering. Merci à tous ceux qui nous lierons et apprécierons notre travail. 3

4 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION SCHEMA RESEAU SCHEMA EXPLICATIF DU PROJET A ATTEINDRE PROXMOX VE DECOUVERTE DE PROXMOX VE KVM et QEMU OpenVZ LES FONCTIONNALITES Central management Sauvegarde et restauration Console html Proxmox mobile Pare-feu intégré PROCEDURE D INSTALLATION DE PROXMOX VE Mise en place de Proxmox VE LE CLUSTERING DEFINITIONS Fencing Quorum HA (High Availability) Migration DESCRIPTION TECHNIQUE DE LA CREATION D UN CLUSTER Mise en place d un cluster a trois nœuds Creation d une machine virtuelle Activation de la haute disponibilité sur une machine virtuelle Analyse fonctionnelle du cluster CONCLUSION

5 1 INTRODUCTION Pour ce mémoire, Rémi Perrin et moi-même, Serge Braconnier, avons choisi le sujet «PROXMOX VE». Nous avions déjà pu voir le fonctionnement de cet hyperviseur à l EEP de L ADAPT à Monéteau. Dans cette entreprise d entrainement pédagogique (EEP), il n y a qu un seul hyperviseur contenant 3 machines virtuelles Un serveur Zentyal, un pare-feu routeur pfsense et un Windows XP pour le serveur CIEL-. Nous voulions aller plus loin encore avec ce mémoire. Même si ce système de virtualisation est déjà très modulable, nous sommes obligés d arrêter les machines virtuelles si nous devons intervenir physiquement sur l hyperviseur. Avec plusieurs serveurs Proxmox en grappe, nous gagnons en flexibilité et nous pouvons migrer les machines virtuelles d un serveur à un autre. C est ce que nous allons mettre en place à travers ce mémoire. Trois hyperviseurs Proxmox seront reliés en cluster avec une haute disponibilité de façon à pouvoir migrer les machines virtuelles d un nœud à un autre à chaud sans que l utilisateur final soit perturbé dans son travail. Nous verrons plus en détails les particularités, les avantages et inconvénients, ainsi que les nouvelles fonctionnalités de la version 3.2. Pour mettre en place ce travail, nous avons choisi de le faire virtuellement pour avoir plus de souplesse. La configuration technique des outils utilisés pour cette mise en œuvre est la suivante : VirtualBox version (Hyperviseur de type 2) 3 Machines virtuelles sous PROXMOX VE 3.2 X64 - Système : 6 Go de mémoire vive. - Stockage : Un disque dur de 50 Go qui accueillera le système Proxmox. Un disque dur de 50 Go non partitionné pour la partition RBD. - Réseau : Une carte réseau Ethernet en mode «interne» dédiée au flux principal entrant et sortant ( /24). Une carte réseau Ethernet en mode «interne» pour la liaison Ceph entre chaque nœud ( /24). 1 machine virtuelle sous pfsense pour faciliter la redirection de ports et l accès aux interfaces web. Tout ceci prend place sur un ordinateur portable équipé d un processeur Intel i7 3630Q et de 32 Go de mémoire vive. 5

6 1.1 SCHEMA RESEAU Réseau virtualisé 6

7 1.2 SCHEMA EXPLICATIF DU PROJET A ATTEINDRE 7

8 2 PROXMOX VE 2.1 DECOUVERTE DE PROXMOX VE Proxmox VE est une solution open source complète de virtualisation de type 1 pour serveurs. Il est basé sur les technologies de virtualisation KVM et conteneurs OpenVZ et gère les machines virtuelles, le stockage, les réseaux virtualisés, et la haute disponibilité. Il faut savoir qu un «environnement virtuel» est une entité séparée et cloisonnée. Du point de vue de son propriétaire, il ressemble à un vrai serveur physique. Chaque Environnement Virtuel a son propre compte système «root», ainsi que ses propres utilisateurs et groupes. L'interface réseau virtuelle permet à un Environnement Virtuel d'avoir ses propres adresses IP, aussi bien qu'un ensemble de règles pare-feu et de routage. Si nécessaire, on peut accorder à n'importe quel Environnement Virtuel l'accès à de vrais périphériques tels que des interfaces réseau, des ports séries, des partitions de disque, etc L'installation du système à partir du CD formate le disque entrainant l'effacement complet des données qui pouvaient être présentes sur le serveur. Cependant, étant donné que Proxmox VE repose sur une distribution Debian, il est tout à fait possible de l'installer à partir de paquets sur une machine existante (sous réserve que celle-ci soit sous Debian), sans pour autant perdre ses données. Un accès à un service payant est disponible (https://www.proxmox.com/fr/proxmox-ve/pricing) et donne droit à plusieurs options supplémentaires telles que : L'accès au référentiel d'entreprise (Mises à jour des paquets «entreprise») Soutien via le portail client Temps de réponse du support : 1 jour ouvrable Proxmox VE est utilisé dans les entreprises indépendamment de leur taille, secteur ou de l'industrie ainsi que dans les ONG et dans le secteur de l'éducation. A titre informatif, OVH (Gros hébergeur internet Européen) est dans une phase de migration de toutes ses solutions d hypervision actuelles vers Proxmox VE. Les fonctionnalités avancées et l'interface Web intuitive sont conçues pour vous aider à optimiser l'utilisation de vos ressources existantes, réduire les coûts en matériel et le temps nécessaire à l'administration en entreprise ainsi qu'à la maison. Vous pouvez facilement virtualiser les charges de travail les plus élevées sous Linux, Windows et même d autres systèmes comme BSD. Cet hyperviseur n a pas à rougir devant les «monstres» VMware et Hyper-V. Système requis recommandé : Dual ou Quad Socket Server. CPU : 64 bits (Intel EMT64 ou AMD64). Intel VT / AMD-V CPU capable / Carte mère (pour le support complet de virtualisation KVM) 8 Go de RAM ou plus. RAID matériel avec des piles cache protégée en écriture (BBU) ou protection flash. Disques durs rapides. Cartes réseau Gigabit. 8

9 2.1.1 KVM et QEMU KVM, Kernel Virtual Machine, permet une virtualisation matérielle et donc une accélération de la virtualisation de système d exploitation. KVM est un hyperviseur libre de type 1 pour Linux. Il est intégré dans le noyau Linux depuis la version Le développement de KVM a commencé au sein de la société Qumranet par Avi Kivity. Red Hat a racheté Qumranet le 4 septembre Depuis KVM est co-maintenu par le développeur Marcelo Tosatti. KVM est une instance de QEMU. Les développeurs des deux projets essayent de ne pas trop diverger et le code source des deux projets est fréquemment resynchronisé. La principale modification apportée est la prise en charge du module KVM. Lorsqu'on parle de KVM, on parle généralement de l'ensemble : la version modifiée de QEMU et le module KVM. C est pour cela que, bien souvent, on peut voir l appellation: «qemu-kvm». QEMU et KVM sont complémentaires et dépendants. Ils sont d'ailleurs regroupés dans un même paquet linux. QEMU est capable, grâce à son module KQEMU (K pour Kernel), d'exécuter du code machine directement sur le processeur hôte afin d'accélérer l'émulation. Mais cette technologie, bien qu'apportant un gain de performance important, n'est pas parfaite, car des mécanismes de protection pour intercepter et émuler les évènements privilégiés doivent être mis en place ; or le code noyau du système invité, fonctionnant normalement entièrement en mode privilégié et étant émulé de manière classique, est donc fortement pénalisé alors qu'il s'agit de l'élément crucial du système. Les technologies mises en place par les deux principaux fondeurs que sont AMD et Intel étant différentes, le module KVM se décline en deux sous-modules : kvm-intel et kvm-amd ; le module kvm n'étant là en fait que pour fournir à l'émulateur une couche d abstraction supplémentaire OpenVZ OpenVZ est une technique de virtualisation de niveau système d'exploitation (Hypervision de type 1) basée sur le noyau Linux. Il a été créé par la société Parallels et est distribué sous la licence publique générale GNU version2. Le noyau d'openvz est un noyau Linux modifié qui ajoute la notion d'environnement virtuel. Le noyau fournit la virtualisation, l'isolement et la gestion de ressource. Cette solution intègre un système de gestion de conteneurs et permet à un serveur physique d'exécuter de multiples instances de systèmes d'exploitation isolés, qualifiées de serveurs privés virtuels (VPS) ou environnements virtuels (VE). Vous pouvez télécharger et installer plus de 50 appliances virtuelles. Une appliance virtuelle est un environnement entièrement préinstallé et préconfiguré. L inconvénient de ce procédé est d obliger les systèmes d exploitation invités et hôte à être tous les deux basés sur le noyau Linux. La fonctionnalité de migration live et de checkpoint pour OpenVZ a été annoncée en avril Elle permet de migrer un environnement virtuel d'un serveur physique à un autre sans arrêt/relance du VE. Ce processus est connu comme application «checkpointing» : le VE est gelé et son état entier est sauvegardé dans un fichier sur disque. Ce fichier peut alors être transféré sur une autre machine sur laquelle le VE pourra être restauré. Le délai de migration est de quelques secondes, et ce n'est pas un temps d'arrêt, juste un retard. Les scénarios suivants d'utilisation sont communs à toutes les techniques de virtualisation. Cependant, un avantage unique de la virtualisation de niveau OS comme OpenVZ est de ne pas trop dégrader les performances, ce qui rend ces scénarios plus attrayants. 9

10 Sécurité : La virtualisation permet d'isoler chaque service réseau (comme Apache, le serveur mail, le serveur DNS, etc ) dans un environnement virtuel séparé. Dans ces conditions, si un intrus trouvait une faille de sécurité dans une des applications, il ne pourrait maltraiter que ce service même ; puisque tous les autres services sont dans des environnements virtuels séparés, il ne pourrait pas y accéder. Consolidation de serveur : Actuellement, la plupart des serveurs sont peu employés. En utilisant OpenVZ, de tels serveurs peuvent être consolidés en les migrants dans des environnements virtuels. Le gain est dans l'espace pris par les racks, les factures d'électricité, et les coûts de gestion. 2.2 LES FONCTIONNALITES Central management Le propre Web-GUI vous donne un aperçu de tous vos invités KVM et conteneurs Linux et même de votre grappes entières. Il n'y a pas besoin d'un serveur de gestion distincte et complexe. Proxmox VE utilise le «Cluster file system», un système de fichiers de base de données axée pour stocker des fichiers de configuration. Cela vous permet de stocker la configuration de milliers de machines virtuelles. En utilisant corosync, ces fichiers sont répliqués en temps réel sur tous les nœuds du cluster. Le système de fichier stocke toutes les données à l'intérieur d'une base de données permanente sur le disque, néanmoins, une copie des données réside dans la RAM qui fournit une taille maximale de stockage de 30 Mo - plus que suffisant pour des milliers de machines virtuelles. Proxmox VE est la seule plate-forme de virtualisation à utiliser ce système de fichiers en cluster unique Sauvegarde et restauration L'outil de sauvegarde intégré (vzdump) crée des instantanés cohérents de fonctionnement OpenVZ VE et invités KVM. Il crée essentiellement une archive des données VM ou CT et inclut également les fichiers de configuration VM et CT. «KVM Live Backup» fonctionne pour tous les types de stockage y compris les images de machines virtuelles sur NFS, iscsi, Ceph, RBD, GlusterFS ou ZFS. Le nouveau format de sauvegarde est optimisé pour stocker des sauvegardes de machines virtuelles rapides et efficaces Console html 5 Depuis la version 3.2, Proxmox VE supporte l HTML5. Désormais les consoles d accès à la machine virtuelle se font directement en HTML5. Avant l arrivée de l HTML5 dans Proxmox VE, les accès console se faisaient via Java et VNC. La facilité d accès aux consoles a été grandement améliorée 10

11 2.2.4 Proxmox mobile Depuis le mois de septembre 2014 et donc la version 3.2, Proxmox VE a développé une interface mobile pour gérer ses environnements virtuels à distance. En vous connectant à partir de votre mobile dans un navigateur web, vous pourrez découvrir une nouvelle interface spécialement conçue pour les Smartphones. Elle est un peu déroutante au début quand on a l habitude de l interface web standard, mais toutes les options principales de surveillance sont disponibles. 11

12 2.2.5 Pare-feu intégré. Un pare-feu est intégré pour gérer la sécurité des machines virtuelles ou container et des nœuds physiques. Plusieurs parties sont configurables : La direction du flux : In et Out L action : ACCEPT/DROP/REJECT L interface. L adresse ip source. L adresse ip de destination. Le protocole. Le port source. Le port de destination. Un menu «MACRO» est disponible pour choisir des protocoles et des ports préconfigurés. On peut attribuer les règles aux VM, aux containers ou aux nœuds. Cette fonctionnalité évite l obligation d ajouter un pare-feu sur chaque environnement virtuel et permet de centraliser la sécurité à partir de l interface web de PROXMOX. 2.3 PROCEDURE D INSTALLATION DE PROXMOX VE Mise en place de Proxmox VE Durant ces prochaines lignes vous allez découvrir l installation de Proxmox VE 3. Nous avons voulu rendre cette procédure d installation facile à l aide de captures d écrans. Avant de commencer, il faut vérifier certains points : Votre configuration RAID, si vous l installez sur un serveur physique. La mise en place des deux cartes réseau. Le branchement des câbles Ethernet Une fois l étape de vérification faite, vous pouvez insérer le disque d installation de Proxmox. Note : Reportez-vous au chapitre 1 (configuration technique des outils utilisés pour cette mise en œuvre). Voici l écran que vous devriez apercevoir au début de l installation : 12

13 Avant de lancer l installation, nous allons paramétrer la taille du swap et de la partition root. Tapez la ligne de commande «linux ext4 maxroot=10 swapsize=1» (Attention! Pour cette étape le clavier est en qwerty) Sachez que les valeurs représentent des gigaoctets. Vous pouvez modifier ces valeurs si vous le souhaitez. A noté que, par défaut, la taille du swap sera automatiquement de la même taille que la quantité totale de votre mémoire vive installée. Si vous avez 16 Go de RAM sur votre serveur, le swap sera de 16 Go aussi. C est pour cela qu il est préférable de modifier la taille de la zone de swap tout en prenant en compte la taille de votre stockage. Par contre si vous estimez avoir besoin du swap, ne modifiez pas ce paramètre. Lisez et acceptez les conditions d utilisation si vous désirez installer Proxmox VE. Cliquez sur «I agree» pour continuer. 13

14 Sélectionnez le disque dur qui accueillera le système Proxmox VE. Sélectionnez votre pays, le fuseau horaire et la version de votre clavier. Définissez votre mot de passe et votre adresse . 14

15 Saisissez vos propres paramètres réseau correspondant au réseau principal que vous aurez choisi. Attendez jusqu à la fin de l installation. Une fois l installation terminée, retirer le disque du lecteur et cliquez sur «Reboot». 15

16 Suite au redémarrage du serveur vous devriez voir cet écran. Ne touchez à rien, Proxmox VE se lancera de luimême. Une fois le serveur démarré, vous devriez apercevoir cet écran. Pour accéder à l interface de Proxmox, vous devez avoir une machine connectée sur le même réseau avec un navigateur à jour (Si possible Chrome ou Mozilla). Pour accéder en mode «Secure SHell» (SSH) vous devez avoir un émulateur de terminal (Putty fera très bien l affaire). Ouvrez le navigateur web et tapez l adresse du lien comme indiqué sur la capture d écran précédente. Dans notre cas nous allons taper : https:// :8006. N oubliez pas de renseigner le port Votre navigateur vous alertera que votre connexion n est pas privée dû au certificat de sécurité qui n est pas considéré comme fiable. Passez outre et continuez. 16

17 Connectez-vous avec le mot de passe que vous avez défini pendant l installation. Le «User name» est «root» par défaut. Vous pouvez mettre l interface en français, mais personnellement je préfère la laisser en anglais à cause de certaines traductions approximatives. Voici l interface de Proxmox : Maintenant que vous savez installer Proxmox, vous allez devoir reproduire cette procédure deux fois pour avoir au total trois Proxmox. N oubliez pas de modifier les adresses IP ainsi que leurs noms sur chaque hyperviseur. Une fois les trois Proxmox installés et en fonction, vous pouvez passer au chapitre suivant pour comprendre et mettre en place un système de cluster entre ces trois serveurs. 17

18 3 LE CLUSTERING Le Clustering (regroupement en français) est une technologie qui permet une interconnexion permanente entre plusieurs machines indépendantes et qui permet d avoir une haute disponibilité dans le partage des ressources informatiques. Le Cluster forme un système fiable de par sa redondance des données sur chaque serveur. Cette technologie permet aussi, par une répartition sur les différents nœuds, de réaliser un équilibrage de charge de travail plus conséquent et/ou plus rapide. Si une machine venait à être en surcharge, alors les autres pourraient prendre le relais. Dans notre cas, le Clustering consiste à connecter un ensemble de trois serveurs que l on appelle des nœuds et qui communiquent en permanence afin de palier à la moindre panne d un des serveurs. C est ce que l on appelle la haute disponibilité qui permet la disponibilité et la stabilité des ressources proche des 100%. Cela permet d augmenter un peu plus la tolérance de pannes matérielles ou logicielles. 3.1 DEFINITIONS Fencing Le fencing n'a pas vraiment d'équivalent en français. C'est une notion liée à la haute disponibilité de la même façon que le quorum, et qui sert principalement à éviter des situations où les services tournent sur deux parties du cluster indépendantes. Le fencing consiste à pouvoir isoler chaque nœud du cluster pour être sûr qu'elle ne reviendra pas inopinément. Par exemple, si un serveur redémarre par accident, le cluster se voyant en majorité va démarrer les services du nœud défaillant. Sauf qu une fois le nœud redémarré, il va rentrer de nouveau dans le cluster, donc avoir la majorité, et donc décider de lancer ses services. Ce qui va provoquer de nouveau une situation de doublon. Le rôle du fencing est donc d'autoriser le groupe du cluster ayant le quorum (ayant la majorité) à isoler artificiellement le ou les nœuds défaillants. Le système de HA ne fonctionne pas si le fencing n'est pas configuré correctement. Globalement, le quorum sert à pallier à une panne sur la liaison entre les machines, alors que le fencing sert à pallier à une panne matérielle de la machine. Ces deux concepts fonctionnent donc côte à côte. 18

19 3.1.2 Quorum Le quorum est un concept assez difficile à appréhender, et pourtant il est absolument nécessaire de le comprendre pour travailler sur un cluster en HA. D'après la page wikipédia, un quorum est le nombre minimal de personnes nécessaires pour prendre une décision dans un groupe. C'est un terme utilisé en droit habituellement, et un quorum représente en général la majorité, si tout le monde vote pour une voix. En informatique, le quorum est le nombre minimal de votes à atteindre pour prendre une décision automatiquement, comprendre sans intervention humaine. Dans le cas d'un cluster, on peut donner à chaque serveur du cluster un poids différent ou identique, qui va influencer sur les choix que va prendre l'intelligence du cluster en cas de besoin. Par exemple, tous les serveurs ont un poids de un. S'il y a 5 serveurs, le quorum va être de 3. Il faut être au moins 3 pour prendre une décision. Dans ce cas, en cas de panne par exemple sur la liaison réseau entre les serveurs, ceux-ci prendront des décisions en fonction de leur quorum. Prenons un exemple : Nous avons 5 serveurs, montés en HA, avec un poids de 1 chacun. Une panne réseau survient, qui isole 3 serveurs d'un côté et 2 de l'autre. Chaque serveur va vérifier la connectivité avec les autres. Les serveurs ayant le quorum (le groupe de 3), se trouvant en majorité, peuvent prendre la décision de démarrer chez eux les services précédemment hébergés chez les 2 serveurs manquants. Les serveurs n'ayant plus le quorum (le groupe de 2) vont par contre décider qu'ils ne sont plus en majorité, et donc déduire que d'autres ayant le quorum vont prendre leur place. Ils vont donc prendre la décision de couper leurs services, voire de s'éteindre en attendant une intervention extérieure. Ce système permet d'éviter que des services tournent en même temps à deux endroits différents. Imaginez par exemple que la connexion entre les 2 groupes soit interrompue, mais que la connectivité Internet de chaque groupe fonctionne encore. Sans quorum, les utilisateurs seraient dirigés sur le site web de gauche ou de droite, rendant ingérable la restauration. En effet, si le site est un forum, alors les utilisateurs vont postés des messages à droite et à gauche, il faudrait donc les fusionner pour revenir à un état stable sans perdre de données. C'est un casse-tête qui a été réglé par la notion de Quorum. Bien sûr, ce système n'est pas parfait : Pour reprendre notre exemple, si le problème de connectivité fait que nous avons deux groupes de 2 serveurs et un groupe de 1, aucun des groupes n'a le quorum et tous risquent de s'éteindre. De la même façon, si nous avons un nombre pair de serveurs (Par exemple 4), le quorum est exactement la moitié, ce qui fait qu'en cas de répartition égale des groupes de serveurs, chacun va décider de démarrer les services de l'autre groupe! En conséquence, il est très important de bien comprendre cette notion. Dans l'idéal, vous devez toujours monter des clusters avec un nombre impair de serveurs, quitte à ce que l'un deux soit juste une machine virtuelle dans un coin servant «d'arbitre». Monter un cluster pair est possible, mais vous acceptez alors le risque de créer des situations qui seront difficilement gérables. 19

20 3.1.3 HA (High Availability) Proxmox VE Cluster HA permet la mise en service de machines virtuelles avec des disponibilités élevées. Si une machine virtuelle ou un conteneur virtuel (VM ou CT) est configuré comme HA et l'hôte physique tombe en panne, la machine virtuelle est automatiquement redémarrée sur l'un des Proxmox restant parmi les nœuds de cluster. Les Proxmox VE Cluster HA sont basés sur des technologies Linux HA éprouvées, assurant le service de HA stable et fiable. La disponibilité des ressources sur le Cluster est proche de 100%. Dans le cas où des nœuds ne pourraient plus fournir de réponses aux requêtes des clients, alors les autres nœuds du Cluster prennent le relais. Ainsi elle évite quasiment toute interruption de communication entre les applications ou ressources et le client Migration La migration est un atout indéniable du Clustering. Celle-ci peut s exécuter à froid : Cela correspond à déplacer une ou plusieurs VMs d un nœud, toutes éteintes, sur un autre nœud. L inconvénient est que durant cette phase de transition, les services que délivraient les VMs ne sont plus disponibles pour les utilisateurs. En revanche, c est la migration à chaud qui porte tout l intérêt de cette méthode. Pour exemple, si l on doit intervenir sur un serveur du Cluster pour une maintenance quelconque, il est possible de transférer les VMs sur un autre serveur sans les éteindre et extrêmement rapidement. Les utilisateurs n auront même pas conscience de ce qu il s est passé. 3.2 DESCRIPTION TECHNIQUE DE LA CREATION D UN CLUSTER Mise en place d un cluster a trois nœuds Préparation des nœuds Désormais vous devriez avoir vos trois nœuds (Proxmox) prêts à être configurés pour installer un service de haute disponibilité entre ces trois hyperviseurs. Ouvrez une session en SSH sur chaque nœud car nous allons passer d un nœud à l autre durant cette procédure. Connectez-vous sur le premier nœud (Dans notre exemple, nous avons nommé les Proxmox node1, node2 et node3). Vérifiez que vous avez bien une connexion à Internet pour les mises à jour des Proxmox. Attention, vous allez être connecté automatiquement en tant que «root». Faites attention aux commandes que vous entrerez. 20

21 Tapez la commande «nano /etc/network/interfaces» afin de modifier le fichier de configuration TCP/IP de Proxmox. (Vous pouvez aussi changer la configuration réseau à partir de l interface web dans l onglet «Network») C est dans ce fichier que vous pouvez ajouter une adresse IP à l interface vmbr1 de Proxmox pour le second réseau. Pensez à modifier ce fichier sur tous les nœuds si vous utilisez un deuxième réseau pour le Ceph et à redémarrer les machines pour que les configurations TCP/IP soient bien prises en compte. Note : A chaque modification apportée à un fichier, sauvegardez avec CTRL+O et ENTRÉE puis quittez avec CTRL+X. 21

22 Nous allons modifier la liste des dépôts de Proxmox. Tapez la commande comme ci-dessous : Commentez la première ligne avec un «#», ajoutez la seconde ligne comme ci-dessous et sauvegardez avec CTRL+O et ENTRÉE puis quittez avec CTRL+X. Tapez la commande «apt-get update && apt-get dist-upgrade y» Cette commande va installer les paquets et la dernière version de Proxmox en validant toutes les demandes prompt automatiquement. 22

23 Pour faciliter l installation du cluster nous allons modifier le fichier hosts. Tapez la commande «nano /etc/hosts» Vous pouvez aussi faire ces déclarations dans le serveur DNS. Une fois dans le fichier hosts, nous allons ajouter les machines distantes à la suite de la machine actuelle. Référez-vous à la capture ci-dessous pour modifier votre fichier. Pensez à sauvegarder puis fermer le fichier. Une fois ceci fait, redémarrez le Proxmox. Vous devez maintenant procéder de la même manière sur les autres nœuds. Faites les mises à jours et modifiez les fichiers hosts. Sur le nœud 1 ajoutez les nœuds 2 et 3. Sur le nœud 2 ajoutez les nœuds 1 et 3. Sur le nœud 3 ajoutez les nœuds 1 et 2. L ajout des nœuds dans le fichier hosts n est pas obligatoire mais il allègera la suite des procédures. Elle permet de faire les configurations en rappelant les noms des nœuds et non les adresses IP. Faites des tests de ping à partir de leurs noms pour vérifier que les machines communiquent bien entre elles. 23

24 Liaison des nœuds Maintenant que vos 3 nœuds sont configurés nous allons pouvoir créer le cluster. Pour notre exemple nous resterons originaux car le cluster se nommera : «cluster». Vous pouvez bien sûr choisir un autre nom. Tapez la commande «pvecm create cluster». Ensuite, depuis les nœuds 2 et 3 nous allons ajouter le cluster précédemment créé sur le nœud 1. Un message indique que l authentification du nœud 1 n a pas pu être établie. Continuez en tapant «yes» et validez. 24

25 Les nœuds rejoignent le cluster : Redémarrez les nœuds une fois qu ils sont ajoutés au cluster. Une fois les 3 nœuds redémarrés, nous pouvons passer à l installation de l architecture de stockage distribué à haute tolérance aux pannes développée pour la virtualisation : Le Ceph. Lancez la commande «pveceph install» sur chaque nœud. Si vous avez un réseau secondaire réservé pour le cluster c est maintenant que vous allez pouvoir indiquer au nœud le réseau à utiliser pour le Ceph. Tapez la commande «pveceph init --network /24» seulement sur le nœud 1. Nous devons installer les moniteurs. Ils gèrent la surveillance des "OSD" (disques durs faisant partie du volume Ceph) et la redondance des différents "Pools" (volumes virtuels servant à l'hébergement des machines virtuelles). Tapez la commande «pveceph creatmon» sur tous les nœuds Note : Si la commande ne se lance pas, relancez le service pve-cluster avec la commande: «service pve-cluster restart» 25

26 Redémarrez les 3 nœuds et connectez-vous sur l interface web du nœud 1 de préférence. Sélectionnez le nœud 1 et positionnez-vous sur l onglet «Ceph» puis sur l onglet «Disks». Vous apercevez les disques disponibles de ce nœud. /dev/sda (Le disque où est installé Proxmox) /dev/sdb (Le disque qui fera office de volume RBD) Note : Les disques /dev/sdb ne doivent pas être partitionnés à l avance. Positionnez-vous sur le disque /dev/sdb et cliquez sur «Create OSD» 26

27 Vérifiez que vous êtes bien sur le disque /dev/sdb et validez en cliquant sur «Create» Créez les OSD sur tous les nœuds. Vous devez avoir les OSD visibles comme ci-dessous en allant dans l onglet OSD : 27

28 Toujours dans le l onglet principal «Ceph», cliquez sur l onglet «Pools» puis sur «create». Pour que notre exemple reste simple, nous donnons le nom «rbdvol» au pool, une valeur de 2 à la taille, une taille minimum de 1, le Crush RuleSet reste à 0 et 256 au pg_num. Cette partie de configuration est un peu obscure. En parcourant internet, on peut s apercevoir que tout le monde donne ces valeurs (sauf le nom). Les valeurs à donner pour le pg_num sont le résultat de calculs entre le nombre d OSD et le nombre de réplicas. Voici la formule : nombre d'osd x 100 / nombre de réplicas puis puissance de 2 supérieure Pour notre exemple cela donne : (3x100) / 3² = 33, étant le minimum à accorder, nous avons choisi de donner un multiple de «taille mémoire» (128, 256, 512, 1024 ) en tant que valeur. Retournez sur la session SSH du nœud 1. Créez un dossier nommé «ceph» dans «/etc/pve/priv/». Copiez la clé située dans «/etc/pve/priv/ceph.client.admin.keyring» puis collez la avec un nouveau nom dans «/etc/pve/priv/ceph/». 28

PROXMOX VE 3.1. Solution de virtualisation «bare metal» open source

PROXMOX VE 3.1. Solution de virtualisation «bare metal» open source PROXMOX VE 3.1 1 Solution de virtualisation «bare metal» open source La virtualisation - Rappels 2 Les différentes solutions de virtualisation: Les machines virtuelles (Vmware, VirtualBox, ) Les hyperviseurs

Plus en détail

Cours 420-123-LG : Administration de réseaux et sécurité informatique. Dans les Paramètres Système onglet Processeur, le bouton "Activer PAE/NX"

Cours 420-123-LG : Administration de réseaux et sécurité informatique. Dans les Paramètres Système onglet Processeur, le bouton Activer PAE/NX Laboratoire 02 Installation de Windows Server 2008 R2 Standard Edition Précision concernant les équipes de travail Afin de rationaliser les équipements disponibles au niveau du laboratoire, les équipes

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012 vsphere 5 La virtualisation avec VMware GANGNEUX F. 17/12/2012 CNFETP F. GANGNEUX technologie 1. Introduction... 3 2. Installation du contrôleur de domaine... 3 3. Installation du vcenter... 4 3.1. Installation

Plus en détail

VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION

VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION 1 VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION Présentation Résumé des fonctionnalités L hyperviseur vsphere, souvent appelé «VMware ESXi», du nom de l architecture d hyperviseur sous-jacente, est un hyperviseur bare-metal

Plus en détail

Linux dans VirtualBox

Linux dans VirtualBox Linux dans VirtualBox Utilisation de Linux avec une machine virtuelle 1 VirtualBox? C'est un logiciel qui simule un autre ordinateur Architecture matérielle : CPU, CM, écran, disque... Système d'exploitation

Plus en détail

Service WEB, BDD MySQL, PHP et réplication Heartbeat. Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox

Service WEB, BDD MySQL, PHP et réplication Heartbeat. Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox Version utilisée pour la Debian : 7.7 Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox Caractéristiques de bases : Un service web (ou service de la toile) est

Plus en détail

FreeNAS 0.7.1 Shere. Par THOREZ Nicolas

FreeNAS 0.7.1 Shere. Par THOREZ Nicolas FreeNAS 0.7.1 Shere Par THOREZ Nicolas I Introduction FreeNAS est un OS basé sur FreeBSD et destiné à mettre en œuvre un NAS, système de partage de stockage. Pour faire simple, un NAS est une zone de stockage

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt Procédure pas à pas de découverte de l offre Service Cloud Cloudwatt Manuel Utilisateur 03/07/2014 Cloudwatt - Reproduction et communication sont interdites sans autorisation 1/45 Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

!!!!!!!!!!!! Installation rapide et guide de configuration. Page! 1! 22

!!!!!!!!!!!! Installation rapide et guide de configuration. Page! 1! 22 Installation rapide et guide de configuration Page 1 22 INTRODUCTION ----------------------------------------------------------------------------------------------3 CONFIGURATION REQUISE ---------------------------------------------------------------------------------------3

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2013 2014 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Mise en place d un firewall d entreprise avec PfSense

Mise en place d un firewall d entreprise avec PfSense Mise en place d un firewall d entreprise avec PfSense JA-PSI Programmation & Sécurité informatique http://www.ja-psi.fr Par Régis Senet http://www.regis-senet.fr regis.senet [at] supinfo.com Le 13/06/2009

Plus en détail

Exploitation de la ferme de serveurs Esxi

Exploitation de la ferme de serveurs Esxi BTS SIO SISR4 Page 1 Exploitation de la ferme de serveurs Esxi Table des matières 1. Objectif... 2 2. Paramètres préalables... 2 3. Création d un cluster... 2 4. Augmenter la taille des LUN... 2 4.1. Sur

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2012 2013 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE

PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE PPE 1 PRISE EN MAIN DE VMWARE VSPHERE 5.5 & CONFIGURATION D UNE MACHINE VIRTUELLE Antoine CAMBIEN BTS SIO Option SISR Session 2015 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2014 2015 Nom

Plus en détail

OpenMediaVault installation

OpenMediaVault installation OpenMediaVault installation 2013-01-13/YM: version initiale 1 Introduction L'installation de OpenMediaVault, basé sur Debian, présente quelques difficultés pour l'utilisateur de Windows. Cette procédure

Plus en détail

Mise en place d un cluster. De basculement. Et DHCP Failover. Installation. Préparation. Vérification

Mise en place d un cluster. De basculement. Et DHCP Failover. Installation. Préparation. Vérification Mise en place d un cluster De basculement Et DHCP Failover Valentin Banse Thomas Haën-Boucher Thomas Bichon Présentation Installation Préparation B T S S I O 2 2 / 0 4 / 2 0 1 4 Configuration Vérification

Plus en détail

Live Raizo I. INTERFACE GRAPHIQUE... 1 B. MISE EN PLACE... 2

Live Raizo I. INTERFACE GRAPHIQUE... 1 B. MISE EN PLACE... 2 Live Raizo I. INTERFACE GRAPHIQUE... 1 II. MISE EN PLACE... 2 A. OBJECTIF... 2 B. MISE EN PLACE... 2 C. DEMARRAGE... 3 III. CONFIGURATION RAPIDE... 3 A. CONFIGURATION RAPIDE DES IPS... 3 B. CONFIGURATION

Plus en détail

Virtualisation? http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation. Colloque IPhT 2010 - Informatique

Virtualisation? http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation. Colloque IPhT 2010 - Informatique Virtualisation? «La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts.» http://fr.wikipedia.org/wiki/virtualisation

Plus en détail

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES Le rôle Hyper-V fournit une infrastructure logicielle et des outils de gestion de base qui vous permettent de créer et de gérer un environnement informatique de serveur virtualisé. Hyper V Installation

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Présentation OpenVZ. Marc SCHAEFER. 9 janvier 2009

Présentation OpenVZ. Marc SCHAEFER. 9 janvier 2009 Présentation OpenVZ Marc SCHAEFER 9 janvier 2009 Résumé Le but de cette présentation est de montrer ce qu est la virtualisation et ce que peut apporter OpenVZ dans le contexte usuel de virtualisation de

Plus en détail

Windows sur Kimsufi avec ESXi

Windows sur Kimsufi avec ESXi Introduction Depuis fin 2013 les serveurs Kimsufi sont livrés avec une seule adresse IPv4 et une seule adresse IPv6. De même les distributions Windows ne sont plus disponibles à l'installation Il est cependant

Plus en détail

Tutoriel déploiement Windows 7 via serveur Waik

Tutoriel déploiement Windows 7 via serveur Waik Tutoriel déploiement Windows 7 via serveur Waik Sommaire : 1. Introduction et contexte 2. Prérequis 3. Configuration MDT 4. Configuration WDS 5. Déploiement de l image 1. Introduction et contexte : Dans

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

Sébastien Geiger IPHC Strasbourg

Sébastien Geiger IPHC Strasbourg Sébastien Geiger IPHC Strasbourg Retour d expérience sur la plateforme de virtualisation sous Proxmox VE à l IPHC 9eme Journées Info de l IN2P3-IRFU 13-16 octobre 2014 Résidence de Camargue Sommaire Présentation

Plus en détail

Tutoriel réalisé par luo. Version 1.0.0 du 22/02/14

Tutoriel réalisé par luo. Version 1.0.0 du 22/02/14 Tutoriel réalisé par luo du 22/02/14 Cette version est temporaire. De nombreuses corrections vont être effectuées dans les prochains jours. Pour toutes informations veuillez adresser un mail à l'auteur

Plus en détail

Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D.

Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D. 2013 Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction (Historique / définition)... 3 2 But de la virtualisation... 4 3 Théorie : bases et typologie des solutions techniques...

Plus en détail

DECOUVRIR VIRTUALBOX (Club du Libre Pontault Combault Avril 2008)

DECOUVRIR VIRTUALBOX (Club du Libre Pontault Combault Avril 2008) VirtualBox c'est quoi? DECOUVRIR VIRTUALBOX (Club du Libre Pontault Combault Avril 2008) VirtualBox est un logiciel de virtualisation pour processeur x386 dédié à l'entreprise mais aussi au particulier.

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

Création d une VM W2K8R2

Création d une VM W2K8R2 Création d une VM W2K8R2 AURELIEN JAULENT 1 TABLE DES MATIERES Introduction :... 3 Créer une machine virtuelle KVM pour Windows 2008 R2 :... 3 Vous obtenez la fenêtre "Créer: Machine Virtuelle" :... 3

Plus en détail

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur :

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur : Installation 1. Serveur ESX4 L installation d un serveur ESX ne présente aucune difficulté et est beaucoup plus simple et rapide (10 à 15 minutes) que l installation d un serveur Windows ou Linux. Dans

Plus en détail

Installation et paramétrage de Fedora dans VirtualBox.

Installation et paramétrage de Fedora dans VirtualBox. 1. Installation de Fedora: Installation et paramétrage de Fedora dans VirtualBox. Télécharger le fichier «Fedora 13.iso» sur votre Bureau. Ensuite ouvrez le logiciel VirtualBox et choisir la machine virtuelle

Plus en détail

Administration système

Administration système Administration système TP2 : premières installations. L3 Pro R&S - L3I. Guillaume RENIER - 2013 http://depinfo.u-cergy.fr/adminsystem[l3i L3RS] guillaume.renier@u-cergy.fr 1 Installation en mode bloc de

Plus en détail

PROCEDURE ESX & DHCP LINUX

PROCEDURE ESX & DHCP LINUX PROCEDURE ESX & DHCP LINUX ETAPE 1 : Installation du serveur ESX 5.1 Après avoir fait monter l ISO, pour installer VMware ESX 5.1, taper sur entrée puis passer à l étape suivante. A ce stade, taper sur

Plus en détail

Virtualisation sous Linux L'age de raison. Daniel Veillard veillard@redhat.com

Virtualisation sous Linux L'age de raison. Daniel Veillard veillard@redhat.com Virtualisation sous Linux L'age de raison Daniel Veillard veillard@redhat.com Solution Linux 2009 Une jungle d'acronymes Xen UML VServer VMWare VirtualBox lguest QEmu KVM VirtualIron OpenVZ LXC Définition

Plus en détail

But de cette présentation. Bac à sable (Sandbox) Principes. Principes. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

But de cette présentation. Bac à sable (Sandbox) Principes. Principes. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Bac à sable (Sandbox) But de cette présentation Vous permettre d installer, de configurer et d utiliser un environnement virtuel pour vos manipulations pratiques Hainaut Patrick 2013 Hainaut P. 2013 -

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Installation d'ipcop

Installation d'ipcop Installation d'ipcop 1. Présentation d IPCOP : Qu'est ce que IPCOP? IPCop est un projet Open Source basé sur une distribution Linux optimisée destinée à assurer la sécurité d un réseau (local ou internet)

Plus en détail

Utilisation de matériels industriels avec des outils de virtualisation open source. Open Source dans le monde industriel

Utilisation de matériels industriels avec des outils de virtualisation open source. Open Source dans le monde industriel Utilisation de matériels industriels avec des outils de virtualisation open source Open Source dans le monde industriel Christophe Sauthier Ancien Président de Ubuntu fr Développeur Ubuntu Officiel Développeur

Plus en détail

vcenter Server 1. Interface Lancez le vsphere Client et connectez vous à vcenter Server. Voici la page d accueil de vcenter Server.

vcenter Server 1. Interface Lancez le vsphere Client et connectez vous à vcenter Server. Voici la page d accueil de vcenter Server. vcenter Server 1. Interface Lancez le vsphere Client et connectez vous à vcenter Server. Voici la page d accueil de vcenter Server. L icône Home permet de centraliser tous les paramètres sur une seule

Plus en détail

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé

Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Dix bonnes raisons de choisir ExpressCluster en environnement virtualisé Les technologies de virtualisation de serveurs séduisent les organisations car elles permettent de réduire le Coût Total de Possession

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Préparation à l installation d Active Directory

Préparation à l installation d Active Directory Laboratoire 03 Étape 1 : Installation d Active Directory et du service DNS Noter que vous ne pourrez pas réaliser ce laboratoire sans avoir fait le précédent laboratoire. Avant de commencer, le professeur

Plus en détail

TUTORIEL PORTAIL CAPTIF PFSENSE

TUTORIEL PORTAIL CAPTIF PFSENSE TUTORIEL PORTAIL CAPTIF PFSENSE Qu est ce qu un portail captif? Un portail captif est une structure permettant un accès rapide à Internet. Lorsqu'un utilisateur cherche à accéder à une page Web pour la

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Serveur de messagerie sous Debian 5.0

Serveur de messagerie sous Debian 5.0 Serveur de messagerie sous Debian 5.0 Avec Postfix et une connexion sécurisée GEORGET DAMIEN ET ANTHONY DIJOUX 06/10/2009 [Tutorial d installation d un serveur de messagerie POP et SMTP sous Debian, avec

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 Paragon System Backup 2010 2 Manuel d'utilisation SOMMAIRE 1 Introduction...3 1.1 Comment System Backup protège mon ordinateur?...3 1.1.1 Emplacement du stockage des clichés...

Plus en détail

Mise en place des TPs Réseau en machines virtuelles. Utilisation de VmPlayer

Mise en place des TPs Réseau en machines virtuelles. Utilisation de VmPlayer Semestre 4 TR2 2013/2014 Mise en place des TPs Réseau en machines virtuelles. Utilisation de VmPlayer But du TP Le but est simple : vous donner les moyens de réaliser chez vous les TPs réseaux, en utilisant

Plus en détail

Linux Solutions de Haute Disponibilité (2ième édition)

Linux Solutions de Haute Disponibilité (2ième édition) Introduction 1. Introduction 19 2. Remerciements 22 Disponibilité du stockage 1. Introduction au SAN 23 1.1 Mutualiser le stockage 23 1.2 Avantages 24 1.3 Protocoles 25 1.4 Infrastructure 26 1.5 Accès

Plus en détail

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI (poste de travail virtualisé) Tutorial inspiré des e-démos Microsoft Technet : VDI & Windows Server 2008 R2 Rédigé par Alexandre COURCELLE, Centre Hospitalier

Plus en détail

Installer VMware vsphere

Installer VMware vsphere Installer VMware vsphere Ce document contient des informations confidentielles et ne doit pas être communiqué à des tiers sans autorisation écrite d'acipia Référence dossier Installer VMware vsphere Auteur

Plus en détail

Tutoriel RND2000. Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel

Tutoriel RND2000. Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel Page 1 Version 1.0 du 11/04/2009 : Première version du Tutoriel Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel Ce tutoriel a été réalisé sous environnement Windows

Plus en détail

Essayer Windows 10 en toute se curite

Essayer Windows 10 en toute se curite Essayer Windows 10 en toute se curite Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 03/10/2014 Vous souhaitez essayer la version Technical Preview de Windows 10 mise à disposition gratuitement par Microsoft

Plus en détail

Tp1 Virtualisation RSI3 Mr Nizar.ch ISET Siliana

Tp1 Virtualisation RSI3 Mr Nizar.ch ISET Siliana TP1 : Virtualisation Objectif du TP Manipuler un virtualiseur, qui permet de faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitation sur une seule machine. Comprendre les avantages de leur utilisation. Outils

Plus en détail

Système Principal (hôte) 2008 Enterprise x64

Système Principal (hôte) 2008 Enterprise x64 Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée avec : Hyper-V 6.0 Manager Hyper-V Server (R1&R2) de Microsoft Hyper-V 6.0 Network Shutdown Module Système Principal

Plus en détail

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés.

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Guest PC pour Mac OS X Version 1.6 Guide utilisateur Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Table des matières À propos de Guest PC... 1 À propos de votre machine virtuelle...

Plus en détail

TP redondance DHCP. Gillard Frédéric Page 1/17. Vue d ensemble du basculement DHCP

TP redondance DHCP. Gillard Frédéric Page 1/17. Vue d ensemble du basculement DHCP Vue d ensemble du basculement DHCP Dans Windows Server 2008 R2, il existe deux options à haute disponibilité dans le cadre du déploiement du serveur DHCP. Chacune de ces options est liée à certains défis.

Plus en détail

DOCUMENTATION VISUALISATION UNIT

DOCUMENTATION VISUALISATION UNIT DOCUMENTATION VISUALISATION UNIT Table des matières 1)Documentation Utilisateur CamTrace VU...2 1)Premiers pas:...3 a)le mode Client CamTrace...4 b)le mode VU Standalone...6 2)F.A.Q...9 1)Vérifier la connectivité

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

Installation du SLIS 4.1

Installation du SLIS 4.1 Documentation SLIS 4.1 Installation du SLIS 4.1 1.3RC2 CARMI PÉDAGOGIQUE - ÉQUIPE «INTERNET» DE L'ACADÉMIE DE GRENOBLE juillet 2013 Table des matières Objectifs 5 I - Prérequis 7 A. Préconisations matérielles...7

Plus en détail

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes Atelier 2 Installation d Active Directory Installation du service DNS Installation du Service WINS Création d'un compte d'ordinateur Jonction d'un ordinateur à un domaine Création d usagers. Étape 1 :

Plus en détail

Installation NAS QNAP et Installation d'un LUN comme banque de données pour stocker les machines virtuelles

Installation NAS QNAP et Installation d'un LUN comme banque de données pour stocker les machines virtuelles Installation NAS QNAP et Installation d'un LUN comme banque de données pour stocker les machines virtuelles Mission : Affecter la capacité de stockage d'un NAS en partage réseau à travers un système de

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

SISR3 : Cluster de basculement de serveurs de fichiers

SISR3 : Cluster de basculement de serveurs de fichiers SISR3 : Cluster de basculement de serveurs de fichiers Objectif : Mettre en place un cluster de basculement de deux serveurs de fichiers. Il est nécessaire pour ce TP de disposer d'un Active Directory,

Plus en détail

Stockage des machines virtuelles d un système ESXi jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch

Stockage des machines virtuelles d un système ESXi jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch Titre Stockage des machines virtuelles d un système ESXi Auteurs jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch Classification Document publique Date dernière modification 12 Mai 2009 Chemin\NomFichier

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

Itium XP. Guide Utilisateur

Itium XP. Guide Utilisateur Itium XP 06/2007 - Rev. 3 1 Sommaire 1 Sommaire... 2 2 Généralités... 3 3 ItiumSysLock... 4 3.1 Enregistrer l état actuel du système... 4 3.2 Désactiver ItiumSysLock... 5 3.3 Activer ItiumSysLock... 5

Plus en détail

Cloud public d Ikoula Documentation de prise en main 2.0

Cloud public d Ikoula Documentation de prise en main 2.0 Cloud public d Ikoula Documentation de prise en main 2.0 PREMIERS PAS AVEC LE CLOUD PUBLIC D IKOULA Déployez vos premières instances depuis l interface web ou grâce à l API. V2.0 Mai 2015 Siège Social

Plus en détail

But de cette présentation

But de cette présentation Réseaux poste à poste ou égal à égal (peer to peer) sous Windows But de cette présentation Vous permettre de configurer un petit réseau domestique (ou de tpe), sans serveur dédié, sous Windows (c est prévu

Plus en détail

1. Introduction 1.1 But du tutoriel

1. Introduction 1.1 But du tutoriel NAS4FREE Solution de stockage Ce document est un tutoriel. Il nécessite de l'adapter en fonction de vos besoins. 1. Introduction 1.1 But du tutoriel Le but du tutoriel est de créer un serveur NAS ou pour

Plus en détail

Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux

Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux 1. Pré-requis 1. Quelques connaissances sous Linux 2. Avoir à disposition un Serveur FTP pour héberger votre source 3. Un thème

Plus en détail

Serveur Linux : Haproxy

Serveur Linux : Haproxy Mise en place d un service haproxy sous Linux Bouron Dimitri 09/11/2013 Ce document sert de démonstration concise pour l installation, la configuration, d un serveur haproxy sous Linux. Table des matières

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Data Processing Commission Fast Advanced Software for Table soccer - v 1.0 Logiciel de gestion de tournoi de football de table MANUEL D INSTALLATION INSTALLATION INFORMATIQUE DE LA TABLE DE MARQUE & CONFIGURATION

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Annexe I Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Cette annexe traite des sujets suivants : A propos de Remote Media Agent Comment fonctionne Remote Media Agent Conditions requises pour

Plus en détail

PERICHON Yannick 2BTS SIO. Projet

PERICHON Yannick 2BTS SIO. Projet PERICHON Yannick 2BTS SIO Projet Sommaire 1 Téléchargements de la Debian 6.0.10...3 2 Création des disques durs virtuels sur machine Debian...3-7 3 Mise en place du partitionnement...7-16 4 Migration vers

Plus en détail

Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits

Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits Configuration minimale requise Windows 7-32 Bits Processeur 1 GHz 1 Go de RAM 16 Go d espace disque disponible Périphérique graphique DirectX 9 avec

Plus en détail

PRESENSTATION VMWARE ESXi NOTION DE MACHINE VIRTUELLE

PRESENSTATION VMWARE ESXi NOTION DE MACHINE VIRTUELLE PRESENSTATION VMWARE ESXi C est un logiciel qui permet de : 1. Virtualiser les postes informatiques 2. Virtualiser les serveurs d un réseau ESXi est la plate-forme de virtualisation sur laquelle vous créez

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Table des matières. 1. Installation de VMware ESXI 4... 3. 1.1. Pré-requis... 3. 1.2. Installation... 3

Table des matières. 1. Installation de VMware ESXI 4... 3. 1.1. Pré-requis... 3. 1.2. Installation... 3 Table des matières 1. Installation de VMware ESXI 4.... 3 1.1. Pré-requis... 3 1.2. Installation... 3 1.2.1. Panneau de configuration du serveur ESXI... 4 1.2.2. Configuration du mot de passe «Root»....

Plus en détail

A Libre Ouvert. Médiathèque Jacques Ellul. le 12-03-2010

A Libre Ouvert. Médiathèque Jacques Ellul. le 12-03-2010 A Libre Ouvert Médiathèque Jacques Ellul le 12-03-2010 à PESSAC avec l'abul La Virtualisation (avec VirtualBox) C'est quoi, la 'virtualisation'? A quoi ça peut me servir à la maison? Et dans mon travail,

Plus en détail

Installation de Windows Serveur 2008

Installation de Windows Serveur 2008 Présentation Windows serveur 2008 et Vista ont une partie de code commun. Le noyau de serveur 2008 est une amélioration du noyau de Vista. Ce noyau propose nouvelles fonctionnalités au niveau réseau et

Plus en détail

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013 Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale WIN GSM en version hyper File en configuration Windows Terminal Serveur Version de novembre 2012, valable jusqu en avril

Plus en détail

Etude d Exchange, Google Apps, Office 365 et Zimbra

Etude d Exchange, Google Apps, Office 365 et Zimbra I. Messagerie Exchange 2013 2 1) Caractéristiques 2 2) Pourquoi une entreprise choisit-elle Exchange? 2 3) Offres / Tarifs 2 4) Pré requis pour l installation d Exchange 2013 3 II. Google Apps : 5 1) Caractéristiques

Plus en détail

Bienvenue sur Lab-Windows Il n'y a de vents favorables que pour ceux qui ont un cap

Bienvenue sur Lab-Windows Il n'y a de vents favorables que pour ceux qui ont un cap Page 1 of 7 Rechercher sur le Web Bienvenue sur Lab-Windows Il n'y a de vents favorables que pour ceux qui ont un cap Accueil Actualité Windows Vista Windows Server Active Directory TCP/IP Securité Qui

Plus en détail

Table des matières. 1. Installation de VMware ESXI 4... 5. 1.1. Pré-requis... 5. 1.2. Installation... 5

Table des matières. 1. Installation de VMware ESXI 4... 5. 1.1. Pré-requis... 5. 1.2. Installation... 5 2 Table des matières 1. Installation de VMware ESXI 4.... 5 1.1. Pré-requis... 5 1.2. Installation... 5 1.2.1. Panneau de configuration du serveur ESXI... 6 1.2.2. Configuration du mot de passe «Root»....

Plus en détail

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE Utiliser les machines virtuelles VMWARE Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de créer et configurer une machine virtuelle Configuration

Plus en détail

FileMaker Server 14. Guide de démarrage

FileMaker Server 14. Guide de démarrage FileMaker Server 14 Guide de démarrage 2007-2015 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054 FileMaker et FileMaker Go sont des marques

Plus en détail

Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante :

Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante : Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante : http://www.hegerys.com/documentation/magicsafe-windows-doc.pdf

Plus en détail

Installation de Windows 2008

Installation de Windows 2008 Installation de Windows 2008 Table des matières 1. Introduction 4 2. Comparatif des fonctionnalités 5 Description 5 Windows Web Server 2008 5 Windows server 2008 Datacenter 5 Windows server 2008 Standard

Plus en détail

VMWare. Vmware: machine virtuelle Un véritable pc avec : VmWare

VMWare. Vmware: machine virtuelle Un véritable pc avec : VmWare 1 Présentation de VmWare workstation 4 et 5 Auteur: P. Petit Date: 01/2004 Mise à jour : 11/09/2006 Version: 1.3 Licence: Ce document est sous licence GFDL (cf notes) VMWare Permet de simuler un ou plusieurs

Plus en détail

Installation d un serveur Samba sur Ubuntu Server Edition 11.10 à travers VirtualBox

Installation d un serveur Samba sur Ubuntu Server Edition 11.10 à travers VirtualBox Installation d un serveur Samba sur Ubuntu Server Edition 11.10 à travers VirtualBox 1. Installation et préparation de VirtualBox 1.1. Procurez-vous le CD (ou téléchargez l image.iso) d Ubuntu Server Edition

Plus en détail