Architecture Logicielle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architecture Logicielle"

Transcription

1 Architecture Logicielle Les applications d'entreprise exemple : La technologie JEE Année universitaire 2013/2014 Semestre 1

2 Introduction Une application d'entreprise a généralement les caractéristiques suivantes: - Données persistantes: les données persistantes sont des données qui sont utilisés dans de multiples exécutions du programme. Ces données persistent souvent pendant des années et survivent avec des programmes et du matériel. - Données volumineux : Le volume des données dans les applications d'entreprise est souvent de l'ordre de millions de documents, généralement organisés en bases de données. - Accès concurrents : l'accès simultané provoque la nécessité de veiller à ce que deux personnes ne mettent pas à jour les mêmes données simultanément. Un exemple est constitué par les systèmes basés sur le Web : de nombreux utilisateurs peuvent accéder à un tel système en même temps. 2

3 Introduction - Interface utilisateur compliquée : interfaces utilisateurs sont souvent constitués de centaines d'écrans distincts, personnalisés pour différents types d'utilisateurs. - Intégration avec d'autres applications : Comme une application d'entreprise vit rarement seul, elle doit s'intégrer à d'autres applications : les logiciels existants, par exemple. Différentes technologies peuvent être utilisées, et différentes techniques de collaboration, ce qui rend l'intégration une tâche difficile. Les problèmes sont encore plus lorsque l'intégration avec les logiciels des partenaires est nécessaire. Parfois, même les significations légèrement différentes pour les mêmes champs, appelés non harmonie conceptuelle, causent des problèmes d'intégration. - La logique métier : la logique d'entreprise définit les activités, les définitions et les contraintes qui s'appliquent à une organisation à atteindre ses objectifs. La logique métier est représentée comme un ensemble de conditions, les contraintes et les règles métier. Malheureusement, la logique métier a souvent la forme d'un ensemble des conditions au hasard étranges qui se sont produits par la recherche de petits avantages, et ne peut pas être influencé par le département informatique. 3

4 Introduction : Trois principales couches Un Patron architectural qui est généralement appliquée aux applications d'entreprise est le patron de couches. Les applications d'entreprise ont trois couches principales: - La couche de logique de présentation est responsable de l'interaction avec l'utilisateur. Une interface en ligne de commande peut être utilisé, mais dans la plupart des cas, l'interface est un client riche ou une interface web. - La couche de logique de domaine contient la fonctionnalité principale du système. Ici, l'entrée est validée et les résultats sont calculés. Cette couche est souvent structuré avec des objets qui modélisent des concepts du monde réel. - La couche de logique de source de données met en œuvre la communication de la couche de logique de domaine avec une base de données, avec des systèmes de messagerie ou avec d'autres applications. 4

5 5

6 Introduction : Un exemple d'une architecture en ces trois couches est le Java EE architecture multi-tiers. La figure ci-dessus montre quatre niveaux sur trois machines. La différence entre les concepts de «tier» et «couche» est que une «couche» concerne la séparation logique de la fonctionnalité, tandis qu'un «tier» concerne la séparation physique de la fonctionnalité. Dans cet exemple, le «tier» Web et «tier» entreprise peuvent fonctionner sur deux machines différentes, dans le cas de figure ci-dessus, ils s exécute sur la même machine. Le «tier» client s'exécute sur le poste client, le «tier» Web et le «tier» de l'entreprise sur la machine serveur Java EE, et le «tier» EIS (Les systèmes d'informations d'entreprise) sur la machine du serveur de base de données. Le «tier» client et le «tier» Web forment ensemble la couche de présentation. Le «tier» de l'entreprise contient la logique de domaine et la logique de la source de données, le «tier» EIS contient les données que le «tier» de la source de données met à disposition. 6

7 Introduction : La logique de présentation dans l'architecture Java EE peut être implémentée en utilisant les servlets et les JSP ( JavaServer Pages), applets, Java et JavaScript applications (clients riches ), la logique métier et la logique de source de données sont mises en œuvre par les «Enterprise JavaBeans». - Les Servlets contiennent du code Java pour générer du code HTML. Les Servlets fonctionnent tous dans la même JVM ( Java Virtual Machine ) qui élimine les coûts de démarrage. - JavaServer Pages (JSP) sont similaires à des pages PHP : les pages JSP contiennent du code embarqué dans HTML. Ni les servlets ni les JSP séparent clairement le HTML et la logique - Enterprise JavaBeans (EJB) sont des composants réutilisables. Ils peuvent être utilisés pour les entités (pour des objets de base de données par exemple) ainsi que pour les sessions (le processus de communication avec un client). Ils sont intrinsèquement distribués: la communication se fait à travers le «système Java Remote Method Invocation (RMI)» ou par CORBA. 7

8 Définitions de J2EE/Java EE Sun (le concepteur de Java) a mis en place un ensemble de technologies pour réaliser des applications Web. Ces technologies sont regroupées sous le nom J2EE (Java 2 Entreprise Edition), désormais Java EE. La plateforme Java EE s appuie entièrement sur le langage Java. Java EE est donc une norme, qui permet à des développeurs, entreprises de développer leur propre application qui implémente en totalité ou partiellement les spécifications de SUN. En simplifiant, il est possible de représenter Java EE comme un ensemble de spécifications d API, une architecture, une méthode de packaging et de déploiement d applications et la gestion d applications déployées sur un serveur compatible Java. 8

9 Définitions de J2EE/Java EE Java EE ne remplace en aucun cas J2SE. Au contraire, J2SE est la base de Java EE qui est plus complet et qui est axé sur le Web. La plateforme J2SE offre des outils de développement d applications client/serveur, applications graphiques fenêtrées et Applets. La plateforme J2SE est composée des éléments suivants : - La machine virtuelle Java (JVM) : permet d exécuter des applications Java. Elle constitue une passerelle et permet une portabilité entre les architectures (Windows, Linux, Mac...). - La bibliothèque de classes Java : un ensemble de composants logiciels prêt à l emploi. - Les outils de développement : le compilateur javac, un interpréteur Java nommé java, le générateur de documentation javadoc, la console de supervisation Jconsole... La plateforme Java EE est une extension de la plateforme J2SE. Elle permet un développement d applications qui vont s exécuter sur un serveur d applications. Les applications seront utilisées par des clients légers (comme des navigateurs Web) ou bien des applications lourdes (IHM) 9

10 10

11 11

12 L API Java EE Une API est un ensemble de librairies ou bibliothèques de fonctions destinées à être utilisées par les programmeurs dans leurs applications. La plateforme Java EE est composée de plusieurs API (ensemble de libraires et services). Java EE fait intervenir trois types de composants logiciels (Servlets, JSP, EJB). a. Les Servlets L API Servlet fournit les éléments nécessaires à la conception de composants Web dynamiques avec le langage Java. Les Servlets sont des composants logiciels entièrement écrits en Java. Les Servlets effectuent des traitements côté serveur en réponse aux requêtes des clients distants. Une Servlet est chargée en mémoire lors de son premier appel. De même, il n existe qu une seule instance d une Servlet en mémoire, le serveur utilise alors un thread global pour traiter les demandes émises par les clients. 12

13 13

14 14

15 L API Java EE a. Les Servlets : Cycle de vie d une Servlet Une Servlet est une classe Java. Cette classe doit être chargée puis interprétée par une machine virtuelle Java (celle du serveur d applications). La Servlet est alors prête à recevoir des requêtes et à renvoyer des réponses. Lorsque l application ou le serveur s arrête, la Servlet est détruite, puis son instance est nettoyée par le ramassemiettes de la machine virtuelle. 15

16 L API Java EE a. Les Servlets : Cycle de vie d une Servlet Les Servlets permettent de développer des pages dynamiques, dont le contenu est créé à la volée sur demande. C est le cas par exemple, lorsqu un client souhaite obtenir la liste des articles d une boutique pour une plage de prix. Les pages HTML sont alors générées dynamiquement en fonction de critères spécifiques (prix, dates, recherches...). Une Servlet est un composant Java qui implémente l interface javax.servlet.servlet. Cette interface permet de gérer les requêtes du client, dirigées vers la Servlet en question. Le serveur reçoit une demande adressée à une Servlet sous la forme d une requête HTTP. Il transmet alors la requête à la Servlet concernée par le traitement puis renvoie la réponse fournie par celle-ci au client. La Servlet est gérée par le conteneur de Servlets Java EE. Lorsque le serveur Web reçoit la requête du client, il charge la Servlet (si elle n est pas encore chargée) et invoque l interface javax.servlet.servlet afin de satisfaire la requête. 16

17 L API Java EE a. Les Servlets : Cycle de vie d une Servlet Exemple de Servlet simple : public class PremiereServlet extends HttpServlet { protected void doget(httpservletrequest request, HttpServletResponse response) throws ServletException, java.io.ioexception { } protected void dopost(httpservletrequest request, HttpServletResponse response) throws ServletException, java.io.ioexception { doget(request, response); } } 17

18 a. Les Servlets : 18

19 L API Java EE b. Les JSP (Java Server Page) L API JSP permet de développer des pages Web dynamiques rapidement à partir d un squelette HTML et de données incluses directement dans chaque page. Les JSP permettent d insérer des bouts de code Java (scriptlets) directement dans le code HTML. Du point de vue de la structure, une JSP est très proche d une page PHP ou bien ASP. Une page JSP est un fichier qui porte l extension.jsp ou.jspf (pour les fragments de code). Lors de la création de Servlets, le but est de construire des composants capables de produire un service (essentiellement du code HTML). Toutefois, ce principe est parfois complexe pour des personnes qui ne sont pas habituées à la programmation objet et au code 100% Java. C est pour ces raisons que les développeurs de chez SUN ont inventé JSP. La page JSP est transformée en classe Java puis compilée en Servlet par le serveur d applications. Ce traitement est réalisé par le serveur d applications au premier appel de la page et à chaque fois que cette page est modifiée par un programmeur. C est cette étape qui nécessite un serveur d applications Java EE, un compilateur Java et qui par conséquent nécessite pour la majorité l installation de Java avec un JDK plutôt qu un JRE. 19

20 20

21 L API Java EE b. Les JSP (Java Server Page) : Cycle de vie d une JSP 21

22 L API Java EE b. Les JSP (Java Server Page) : Cycle de vie d une JSP Le résultat de la compilation (essentiellement du code HTML) est renvoyé au client. Cette technologie est simple, légère et rapide. Les développeurs de pages JSP peuvent ainsi mélanger du contenu statique et du contenu dynamique. 22

23 L API Java EE b. Les JSP (Java Server Page) : Cycle de vie d une JSP 23

24 L API Java EE b. Les JSP (Java Server Page) : Cycle de vie d une JSP <% System.out.println("Ma première Servlet"); out.println("<h1>ma première Servlet<h1>"); %> Il est donc possible d avoir des équipes de développement séparées avec une personne spécialiste de HTML/XHTML et du design et un programmeur Java qui réalise les scriptlets. Les JSP sont exécutées sous la forme de Servlets, elles disposent donc des mêmes fonctionnalités que celles-ci et peuvent ainsi manipuler les sessions, les bases de données, les mails... 24

25 b. Les JSP (Java Server Page) : 3 parties d'une JSP scriptlets <% %> déclarations <%! %> expressions <%= %> 25

26 b. Les JSP (Java Server Page) : Scriptlets <% %> contient du code Java Exemple : <% String[] langages = {"Java", "C++", "Smalltalk", "Simula 67"}; out.println("<h3>principaux langages orientés objets : </h3>"); for (int i=0; i < langages.length; i++) { out.println("<p>" + langages[i] + "</p>"); } %> 26

27 b. Les JSP (Java Server Page) : Déclarations <%! %> Sont des déclarations Java. Seront insérées comme des membres de la servlet Permet de définir des méthodes ou des données membres Exemple : <%! int random4() { return (int)(math.random() * 4); } %> <%! int nombrefetiche = 2; %> 27

28 Expressions <%= %> En fait expression Java qui renvoie un objet String ou un type primitif. Un raccourci pour <% out.println( ); %> <%= XXX %> ~ <% out.println(xxx); %> attention au ; est donc converti en out.println( ) dans la méthode _jspservice( ) de la servlet. La somme est: <%= ( ) %> Je vous réponds à l'adresse : <%= request.getparameter(" _address") %> 28

29 b. Les JSP (Java Server Page) : Objets prédéfinis dans une JSP 3 objets peuvent être immédiatement utilisés dans une expression ou une scriptlet d'une JSP : out : le canal de sortie request (HttpServletRequest) : l'objet requête response (HttpServletResponse) : l'objet réponse Il y en a d'autres Cf. ces mêmes objets dans une servlet 29

30 Un exemple complet : complet.jsp <html><head><title>jsp complet</title></head> <body> <%! String[] langages = {"Java", "C++", "Smalltalk", "Simula 67"}; int random4() { return (int) (Math.random() * 4); } %> <p>parmi tous les langages orientés objets :</p> <ol> <% for (int i=0; i < langages.length; i++) { out.println("<li>" + langages[i] + "</li>"); } %> </ol> <p>le prochain que j'apprends est <b><%= langages[random4()] %> </b></p> </body> </html> 30

31 31

32 32

33 L API Java EE (JDBC, Servlets, JSP) c. LES EJB (Entreprise Java Bean) Les EJB sont des composants métier distribués, c est-à-dire qu ils sont invocables par le réseau. Un composant EJB est une classe qui possède des attributs et méthodes pour mettre en application la logique métier. L API EJB fournit un ensemble de services (persistance, transaction...) de gestion de composants. Il existe plusieurs (trois) types d EJB : les beans sessions, les beans entités et les beans contrôlés par message. - EJB session : il permet de maintenir des informations sur les clients et les traitements qu ils réalisent. - EJB entité : c est un composant persistant, son état est sauvegardé dans une base de données. - EJB piloté par message : les EJB message sont semblables aux EJB session mais sont invoqués différemment (par le biais de Java Message Service). 33

34 34

35 35

36 36

37 37

38 38

39 39

40 L API Java EE d. JDBC (Java DataBase Connectivity) L API JDBC permet de faciliter l obtention de connexions JDBC vers des sources de données (essentiellement des bases de données, mais également annuaire...). L API fournit les librairies pour se connecter aux bases de données et pour la gestion des transactions. e. JNDI (Java Naming and Directory Interface) L API JNDI permet d accéder à des services de nommage ou d annuaire (LDAP par exemple). Cette API est par exemple utilisée pour se connecter à une source de données pour des accès à la base de données ou la gestion des accès (associée aux Realms). JNDI permet d implémenter un service de nommage. L ensemble des ressources que le serveur d applications met à disposition via ces API de services, doit être enregistré avec un nom logique unique, permettant aux applications de rechercher cette ressource dans le serveur. f. JavaMail L API JavaMail fournit des fonctionnalités de gestion de courrier électronique (transfert, type de contenu, pièces jointes...). JavaMail permet la création et l envoi de messages électroniques via Java. Cette API permet de manipuler les protocoles de messagerie Internet comme POP, IMAP, SMTP. JavaMail n est pas un serveur de courrier mais plutôtun outil qui permet d interagir avec ce type de serveur. 40

41 L API Java EE g. JPA (Java Persistance API) Les entités Beans ont été développées pour le modèle de persistance en Java EE. Ce modèle de composants avait de nombreux détracteurs. Pour apporter des solutions à ce problème, de nouvelles spécifications, des outils de mapping objet/relationnel comme TopLink et Hibernate ont été développés. Java EE apporte donc un nouveau modèle de persistance nommé JPA. JPA s appuie sur JDBC pour communiquer avec la base de données mais permet d éviter de manipuler directement les fonctionnalités de JDBC et le langage SQL. 41

42 42

43 L API Java EE 3. Les autres API Parmi les autres API Java EE, il faut citer : JMS (Java Message Service) permet d accéder à un service de messages pour une gestion asynchrone des composants. Le composant appelant poste un message (en arrièreplan) à destination d une file d attente de messages hébergés par le serveur d applications puis continue son traitement sans attendre. RMI (Remote Method Invocation) permet de concevoir des applications distribuées en Java. RMI permet l appel de fonctionnalités à distance par le biais de la communication réseau. JTA (Java Transaction API) permet de mettre en place une gestion des transactions dans des applications distribuées (commit, rollback...). Le principe des transactions est de considérer un ensemble d opérations comme une seule. Ce type de service est obligatoire pour des traitements bancaire. Par exemple, une application bancaire qui permet de réaliser des virements entre deux comptes va d abord débiter le premier compte et ensuite créditer le second compte. Si le débit puis le crédit aboutissent sans problème, alors la transaction est validée. JDBC permet de gérer les transactions sur une base de données locale mais si les données sont réparties, il faudra alors utiliser les transactions JTA. JTA permet en effet de gérer les transactions distribuées qui font intervenir différentes bases de données. 43

44 L API Java EE 3. Les autres API JCA (J2EE Connector Architecture) : ce connecteur permet à Java EE d utiliser des gros systèmes tels que les mainframes. JAAS (Java Authentication and Autorisation Service) est un mécanisme de sécurité géré par le serveur d applications. XML n est pas véritablement une API Java mais il est très utilisé pour la mise en place et la configuration des applications. De même, XML est la base d un nouveau mode de communication entre les applications qui est appelé Web Service. Par exemple, JAXP (Java API for XML Parsing) analyse des fichiers ou données XML, JAXRPC (Java API for XML based RPC) utilise des Web Services et JAXB (Java API for XML Binding) permet de générer des classes Java à partir de schémas XML ou inversement. 44

45 Architecture MVC modèle = Le modèle qui est représenté par les EJB et/ou JavaBeans et/ou systèmes de persistances (Hibernate, objets sérialisés en XML, stockage de données par le biais de JDBC...). les données accédées par un code Java (JDBC, RMI, EJB, etc.) vues = qui est représentée par les JSP contrôleur = qui est représenté par les Servlets. 45

46 J2EE MVC Frameworks (Open Source ) Frameworks Populaires : 1. Spring Framework 2. Struts Framework 3. JavaServerFace (jsf) 46

47 Java EE Web Application (JSP/Servlet, EJB, JPA), a simple approach. 47

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux Avant-propos 1. À qui s adresse ce livre? 11 2. Les pré-requis 12 Préambule 1. Rappel sur les architectures Internet/Intranet/Extranet 13 1.1 Le protocole HTTP 14 1.1.1 Les méthodes HTTP 16 1.1.2 Les codes

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

Urbanisation et architecture des systèmes d information

Urbanisation et architecture des systèmes d information Urbanisation et architecture des systèmes d information Plate forme pour le composant logiciel 2/2 JAVA, JEE et les EJB David Eudeline eudeline.david@free.fr JAVA Qu'est ce que JAVA? Un langage très jeune

Plus en détail

Avant-propos 1. Avant-propos...3 2. Organisation du guide...3 3. À qui s'adresse ce guide?...4

Avant-propos 1. Avant-propos...3 2. Organisation du guide...3 3. À qui s'adresse ce guide?...4 Les exemples cités tout au long de cet ouvrage sont téléchargeables à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr. Saisissez la référence ENI de l'ouvrage EP5EJAV dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

Programmation servlet

Programmation servlet Programmation servlet Olivier Aubert 1/23 Références http://developer.java.sun.com/developer/onlinetraining/servlets/fundamenta http://www.servlets.com http://java.sun.com/products/jsp/index.html http://www.servletcentral.com/

Plus en détail

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués Architecture JEE. Objectifs attendus Serveurs d applications JEE Systèmes distribués Architectures JEE Normes JEE couches logicielles, n-tiers framework JEE et design patterns 2007/02/28 Eric Hébert.eheb@yahoo.fr

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Document: f1218test.fm 22/03/2012 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION APERÇU

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Apache Tomcat 8. Guide d administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux. Apache Tomcat 8. Apache Tomcat 8

Apache Tomcat 8. Guide d administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux. Apache Tomcat 8. Apache Tomcat 8 Avant-propos Préambule La plate-forme Java EE Installation et configuration Administration du serveur Déploiement et gestion des applications La sécurité du serveur et des applications Analyse et supervision

Plus en détail

JavaServer Pages (JSP)

JavaServer Pages (JSP) JavaServer Pages (JSP) XVIII-1 Prérequis pour ce cours Ce cours a trait à la programmation Java coté serveur Il faut connaître un minimum de technologie J2EE Il faut connaître les servlets XVIII-2 Motivation

Plus en détail

Java EE Cours 1. Présentation Générale. Cours de 2 e année ingénieur

Java EE Cours 1. Présentation Générale. Cours de 2 e année ingénieur Java EE Cours 1 Présentation Générale Cours de 2 e année ingénieur 1 Présentation du cours Objectifs Développement d applications Web robustes «Ne pas réinventer la roue» utilisation d un framework 1 Apprentissage

Plus en détail

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Architecture J2EE Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Plan 1 Historique 2 Architecture J2EE 3 J2EE et applications

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Introduction à la plateforme J2EE

Introduction à la plateforme J2EE Introduction à la plateforme J2EE Auteur : Oussama Essefi Directeur technique Expert Consulting Oussama.essefi@expert-consulting.biz Copyright 2010 Expert Consulting Page 1 1. Introduction 1.1. Pourquoi

Plus en détail

Les architectures N-tiers

Les architectures N-tiers Les architectures N-tiers 1 SOMMAIRE DU COURS XML ET LES ARCHITECTURES N-TIER Introduction aux architectures N-tier Serveurs d applications Déploiement d applications J2EE Tiers applicatif : servlets Tiers

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. Programmer avec Java EE. Besoins des développeurs. Prérequis / Objectifs

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. Programmer avec Java EE. Besoins des développeurs. Prérequis / Objectifs Plan du cours 2 Introduction générale EJB : les fondamentaux Programmer avec Java EE Introduction générale Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2011, modifié par Richard Grin (version 1.0), avec emprunts

Plus en détail

Apache Tomcat 6. Guide d'administration du serveur Java EE sous Windows et Linux. Résumé. Étienne LANGLET

Apache Tomcat 6. Guide d'administration du serveur Java EE sous Windows et Linux. Résumé. Étienne LANGLET Apache Tomcat 6 Guide d'administration du serveur Java EE sous Windows et Linux Étienne LANGLET Résumé Ce livre sur Apache Tomcat 6 s adresse à toute personne appelée à mettre en oeuvre ce serveur sous

Plus en détail

J2EE. A.-E. Ben Salem. 09 Octobre 2011. LRDE and LIP6 1 / 15

J2EE. A.-E. Ben Salem. 09 Octobre 2011. LRDE and LIP6 1 / 15 J2EE A.-E. Ben Salem LRDE and LIP6 09 Octobre 2011 1 / 15 Plan 1 J2EE 2 Architecture Client/Serveur HTTP 3 Différence entre Web Statique et Web Dynamique 4 Web Dynamique avec un Serveur d applications

Plus en détail

J2EE - Introduction. Développement web - Java. Plan du chapitre

J2EE - Introduction. Développement web - Java. Plan du chapitre Développement web - Java J2EE - Introduction Franck Denoël Master 2 ICA, UPMF Année académique 2007-2008 Franck Denoël Master 2 ICA, UPMF Année académique 2007-2008 Plan du chapitre J2EE Présentation J2EE

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

Apache Tomcat 6. Guide d'administration du serveur Java EE sous Windows et Linux. Résumé. Étienne LANGLET

Apache Tomcat 6. Guide d'administration du serveur Java EE sous Windows et Linux. Résumé. Étienne LANGLET Apache Tomcat 6 Guide d'administration du serveur Java EE sous Windows et Linux Étienne LANGLET Résumé Ce livre sur Apache Tomcat 6 s adresse à toute personne appelée à mettre en oeuvre ce serveur sous

Plus en détail

Partie 2.2: Servlet et Tomcat

Partie 2.2: Servlet et Tomcat Partie 2.2: Servlet et Tomcat 1 Plan du cours Servlets Présentation Exemple 2 Plan du cours Tomcat Des servlets à Tomcat: pourquoi Tomcat? Architecture Tomcat Installation et configuration de Tomcat Configuration

Plus en détail

Dr. Djamel Benmerzoug. Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz

Dr. Djamel Benmerzoug. Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Master 2 SITW Les services Web Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri

Plus en détail

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs.

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs. Cours Serveurs d application et Java avancé Introduction au cours Serveurs d application et Java avancé ITU Université de Nice Richard Grin Version O 1.0.1 12/4/14 20 h de cours et TPs Richard Grin, université

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

TP JEE Développement Web en Java. Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web.

TP JEE Développement Web en Java. Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web. ASTRIUM - Toulouse JEE Formation 2013 TP JEE Développement Web en Java Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web. Figure 1 Architecture

Plus en détail

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique - 2010-2011

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique - 2010-2011 1 / 34 Développement Web - Servlet Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer L3 Pro Informatique - 2010-2011 2 / 34 Plan Plan 1 Introduction 2 Servlet

Plus en détail

Short-Circuit Introduction a Spring. Cours Spring. Spring utilise certaines technologies comme :

Short-Circuit Introduction a Spring. Cours Spring. Spring utilise certaines technologies comme : Cours Spring 1 Présentation Générale Historique Framework créé en 2002 par Rod Johnson, afin de proposer une réelle alternative technique aux EJB s, alors gouffre de performance en terme d applications

Plus en détail

Web Tier : déploiement de servlets

Web Tier : déploiement de servlets Web Tier : déploiement de servlets 1 / 35 Plan 1 Introduction 2 Servlet : Principe de fonctionnement 3 Création et développement sur un serveur JEE 4 Quelques méthodes de l API des servlets 5 Utilisation

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

Applications Web. Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP. Khaled Khelif

Applications Web. Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP. Khaled Khelif Applications Web Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP Khaled Khelif 1 Rappel Web statique vs. Web dynamique Principe des applications web Protocole HTTP : requêtes en mode texte Développement d applications

Plus en détail

Les servlets Le langage Java Les Servlets XVII-1 JMF

Les servlets Le langage Java Les Servlets XVII-1 JMF Les Servlets XVII-1 servlet =? Une servlet est un programme (plug-in) à ajouter à un serveur (quel qu'il soit). Ce cours a trait à la programmation Java coté serveur (J2EE ) Pour l'instant les serveurs

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Qu'est ce que Java et JEE? Comment se fait l'évolution de Java? Les architectures SOA. Les technologies (JSR). Les frameworks. Le middleware. Les outils. Qu'est ce que Java et JEE?

Plus en détail

JOnAS 5. Serveur d application d

JOnAS 5. Serveur d application d JOnAS 5 Serveur d application d dynamique Agenda En quelques mots Caractéristiques essentielles Zoom sur le versioning 2 Bull, 2008 Serveur d application dynamique JOnAS - Serveur d application Open Source

Plus en détail

Europa. Développement JEE 5. avec Eclipse. K a r i m D j a a f a r. A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o r i

Europa. Développement JEE 5. avec Eclipse. K a r i m D j a a f a r. A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o r i Développement JEE 5 avec Eclipse Europa K a r i m D j a a f a r A v e c l a c o n t r i b u t i o n d e O l i v i e r S a l v a t o r i Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12061-5 5 Le projet WTP (Web

Plus en détail

Traitement et navigation

Traitement et navigation 12 Traitement et navigation Au chapitre précédent, nous avons vu comment créer des pages web avec différentes technologies (HTML, JSP, JSTL, etc.) en insistant sur le fait que JSF est la spécification

Plus en détail

Cours en ligne Développement Java pour le web

Cours en ligne Développement Java pour le web Cours en ligne Développement Java pour le web We TrainFrance info@wetrainfrance Programme général du cours Développement Java pour le web Module 1 - Programmation J2ee A) Bases de programmation Java Unité

Plus en détail

Implémentée sous forme de JavaBean ou EJB, c est dans cette couche que l on retrouve l ensemble des traitements d une application.

Implémentée sous forme de JavaBean ou EJB, c est dans cette couche que l on retrouve l ensemble des traitements d une application. Introduction Nous allons parler, dans ce document consacré aux architectures multi-tiers en environnement J2EE, de 3 des cinq couches les plus représentatives. Faisons tout d'abord un petit rappel sur

Plus en détail

Master d Informatique Spécialité «Développement à l Offshore des Systèmes d Information»

Master d Informatique Spécialité «Développement à l Offshore des Systèmes d Information» Université de Bretagne Occidentale (Brest) UFR Sciences et Techniques Master d Informatique Spécialité Développement à l Offshore des Systèmes d Information 1 Contexte Depuis 2007, l Université de Bretagne

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

10. Base de données et Web. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

10. Base de données et Web. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 10. Base de données et Web 313 Evolution de l'information Ordre de grandeur : 314 1Mo : 1 gros roman 200Mo : ce que mémorise un être humain dans sa vie. 900Mo : information contenue dans le génome d'une

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/8 Titre professionnel : Inscrit au RNCP de Niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/13) 24 semaines + 8 semaines de stage (uniquement en formation continue) Développer une application orientée objet

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Documentation technique

Documentation technique MEEVY Documentation technique Juillet 200 MEEVY a pour but de fournir aux artistes des outils pour promouvoir leur musique sur internet et proposer à l auditeur une plateforme de musique en ligne gratuite

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11346-3

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11346-3 Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11346-3 Table des matières Avant Propos................................................ 1 Pourquoi ce livre?........................................... 1 Structure de

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement : Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

JEE pour les nuls* Atelier CRI du 15/01/2008. * Je laisse la responsabilité de ce titre à Alain Kermarrec ;-)

JEE pour les nuls* Atelier CRI du 15/01/2008. * Je laisse la responsabilité de ce titre à Alain Kermarrec ;-) JEE pour les nuls* Atelier CRI du 15/01/2008 1 * Je laisse la responsabilité de ce titre à Alain Kermarrec ;-) Licence Ce travail est mis à disposition sous une licence Creative Commons Vous êtes libres

Plus en détail

. 3 LES SERVEURS D'APPLICATIONS 24 -2-

. 3 LES SERVEURS D'APPLICATIONS 24 -2- Tout d'abord, je passe le majeur remerciement à, celui qui me donne tous les aides pour faire ce projet. Puis je donne mes remerciements à toutes les personnes qui me donnent la main-forte dans ce projet,

Plus en détail

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault

SIO-65291 Page 1 de 5. Applications Web dynamiques. Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault SIO-65291 Page 1 de 5 1- Objectifs généraux Applications Web dynamiques Prof. : Dzenan Ridjanovic Assistant : Vincent Dussault acquérir les principes et concepts fondamentaux dans le domaine d'applications

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr Remerciements Michel Riveill 1

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr Grégory Cuellar Julien Goullon gregory.cuellar@bull.net julien.goullon@9business.fr 1 er octobre 2007 1 Généralité 2 / 54 Pourquoi? Historique Les alternatives Les composants 2 Architecture n-tiers 3 JEE

Plus en détail

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI iut ORSAY DUT Informatique Département Informatique 2008 / 2009 Travaux Pratiques n o 7 : RMI Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : savoir créer des applications client-serveur mettant en jeu des machines

Plus en détail

Site Web de paris sportifs

Site Web de paris sportifs Conception Nom HENAUD Benoît Numéro d auditeur 05-39166 Version V1.1 Date de mise à jour 15/05/2008 1/18 Table des matières 1. Objectif du document... 3 2. Architecture... 4 2.1. Contraintes techniques...

Plus en détail

Ré-architecture et migration d une application standalone vers un serveur applicatif multi-tiers dans un contexte JAVA-SAP

Ré-architecture et migration d une application standalone vers un serveur applicatif multi-tiers dans un contexte JAVA-SAP Ré-architecture et migration d une application standalone vers un serveur applicatif multi-tiers dans un contexte JAVA-SAP Ionel Dembski Sous la direction de Peter Daehne, Professeur HES Département d

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.9 28/8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce

Plus en détail

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

INTRODUCTION À JAVA EE. Cours Master 2 - Java EE

INTRODUCTION À JAVA EE. Cours Master 2 - Java EE INTRODUCTION À JAVA EE 1 LA NÉBULEUSE JAVA Java Micro Edition (JME) développement d applications embarquées Java Standard Edition (JSE) développement d applications classiques Java Enterprise Edition (JEE)

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr 1 Plan Principes généraux Modèle

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Rapport de TER Application client-serveur de vente aux enchères

Rapport de TER Application client-serveur de vente aux enchères Rapport de TER Application client-serveur de vente aux enchères Dufourcq Matthieu Halot Sébastien Leman Pierre Melac Cyril Richardson Mikaël 2007-2008 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier M. Christophe

Plus en détail

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT)

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT) ORGANISME REFERENCE STAGE : 26572 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture géographique : M. Frédéric DIOLEZ Bordeaux, Rouen, Lyon, Toulouse, Marseille Tél. : 09 88 66 17 40 Nantes, Lille, Strasbourg,

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Cours Android. Cours en ligne Développement sur mobile avec Android. Académie Libre info@academielibre.fr

Cours Android. Cours en ligne Développement sur mobile avec Android. Académie Libre info@academielibre.fr Cours Android Cours en ligne Développement sur mobile avec Android Académie Libre info@academielibre.fr Programme général du cours Développement sur mobile avec Android Module 1 - Programmation J2ee A)

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

http://www.sigl.epita.net Struts Struts Romain Couturier Aurélia Fermé Frédéric Lung Tung Matthieu Nicolas 17/06/2002 17/06/2002 ACO slide 1

http://www.sigl.epita.net Struts Struts Romain Couturier Aurélia Fermé Frédéric Lung Tung Matthieu Nicolas 17/06/2002 17/06/2002 ACO slide 1 http://www.sigl.epita.net Romain Couturier Aurélia Fermé Frédéric Lung Tung Matthieu Nicolas slide 1 Plan Rappels Servlet JSP JavaBean MVC (1 & 2) Présentation Vue Contrôleur Modèle Exemple d application

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Conservatoire Nationale des Arts et Métiers. J2EE vs NET

Conservatoire Nationale des Arts et Métiers. J2EE vs NET Conservatoire Nationale des Arts et Métiers Centre d enseignements de Grenoble Année Universitaire: 2008-2009 J2EE vs NET Cours : NFE107 Urbanisation & Architecture des Systèmes d Information Auditeurs

Plus en détail

1. Installation d'un serveur d'application JBoss:

1. Installation d'un serveur d'application JBoss: EPITA Ala Eddine BEN SALEM App-Ing2 J2EE T.P. 4 EJB3, Serveur d'application JBoss 1. Installation d'un serveur d'application JBoss: télécharger l'archive du serveur JBoss à l'adresse: http://sourceforge.net/projects/jboss/files/jboss/jboss-5.0.0.ga/jboss-5.0.0.ga.zip/download

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

Dossier de Conception Système

Dossier de Conception Système Dossier de Conception Systeme FullMANGA Document Dossier de Conception Système Version 1.2 Commencé le 30 novembre 2006 Dernière modification 4 décembre 2006 Statut Finale Client Enseignants du M2P GI

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 Evolution des Systèmes d Information 2 Qu est ce qu une application répartie? Il s agit d une application découpée en plusieurs unités Chaque unité peut être placée

Plus en détail

Formation développement Java, Spring et Hibernate

Formation développement Java, Spring et Hibernate L institut de formation continue des professionnels du Web Formation développement Java, Spring et Hibernate Référence formation : Durée : Prix conseillé : DJSH 10 jours (70 heures) 4 500 HT (hors promotion

Plus en détail

Application Web et J2EE

Application Web et J2EE Application Web et J2EE Servlet, JSP, Persistence, Méthodologie Pierre Gambarotto Département Informatique et Math appli ENSEEIHT Plan Introduction 1 Introduction Objectfis

Plus en détail

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Samia Bouzefrane Maître de Conférences Laboratoire CEDRIC Conservatoire National des Arts et Métiers 292 rue Saint Martin 75141 Paris Cédex

Plus en détail

2 Chapitre 1 Introduction

2 Chapitre 1 Introduction 1 Introduction Ce livre présente les Enterprise JavaBeans 2.0 et 1.1 qui constituent la troisième et la deuxième version de la spécification des Enterprise JavaBeans. Tout comme la plate-forme Java a révolutionné

Plus en détail

TD2: Servlets et bases de données; initiation aux EJB3 avec Eclipse

TD2: Servlets et bases de données; initiation aux EJB3 avec Eclipse TD2: Servlets et bases de données; initiation aux EJB3 avec Eclipse 1. Sérialisation de requêtes Nous allons étudier ici les possibilités offertes par les servlets en tant que services offerts à un programme

Plus en détail

Préface. Table des matières

Préface. Table des matières Table des matières Qu'est Ce Que l'edi NetBeans?... 1 Ce Qui Rend l'edi NetBeans Spécial... 2 Ce Qui Vient Avec l'edi NetBeans... 3 Ce Que Ce Livre Vous Apportera... 3 Comment Utiliser Ce Livre... 4 NetBeans

Plus en détail

Evaluation Idéopass Cahier d analyse technique

Evaluation Idéopass Cahier d analyse technique Evaluation Idéopass Cahier d analyse technique Version 1 GMSIH 374, rue de Vaugirard 75015 Paris. Tel : 01 48 56 72 70. Fax : 01 48 56 07 70 Auteur(s) du document : Contrôle Qualité GMSIH Date : 17/03/2005

Plus en détail

Guide Pratique EDI NetBeans

Guide Pratique EDI NetBeans Guide Pratique EDI NetBeans Copyright 2005 Sun Microsystems, Inc. All rights reserved. Table des matières Assistant type de Projet EJB...2 Structure Module EJB...5 Ajout d'ejb, Fichiers et Bibliothèques

Plus en détail

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP 210 Les Servlets 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation Les Servlets sont la base de la programmation Java EE. La conception d'un site Web dynamique en Java repose sur ces éléments. Une Servlet

Plus en détail

Java Naming and Directory Interface

Java Naming and Directory Interface Introduction Java Naming and Directory Interface Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr Université Pierre et Marie Curie Master Informatique M2 Spécialité SAR Java Naming and Directory Interface (JNDI) Java Standard

Plus en détail

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. M2 CDS2I - 4 février 2010

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. M2 CDS2I - 4 février 2010 1 / 24 Développement Web - Servlet Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer M2 CDS2I - 4 février 2010 2 / 24 Plan Plan 1 2 Le modèle MVC 3 Structure

Plus en détail

Architectures. 28/12/02 CPI 1A : WEB Présentation 1

Architectures. 28/12/02 CPI 1A : WEB Présentation 1 Architectures 28/12/02 CPI 1A : WEB Présentation 1 Modèle Maître Esclave Utilisation du poste client, un simple terminal passif Le serveur gère l'affichage sur le terminal en fonction. Terminaux spécifiques

Plus en détail

Nouvelles Plateformes Technologiques

Nouvelles Plateformes Technologiques Cycle de présentation du développement Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 4 mai 2004 p 1 Plan de la présentation 1. Historique du projet 2.

Plus en détail

Module Client Serveur Web 2006 Cours, TD et TP sur PHP et Tomcat

Module Client Serveur Web 2006 Cours, TD et TP sur PHP et Tomcat Prénom : Module Client Serveur Web 2006 Cours, TD et TP sur PHP et Tomcat Nom : Merci de répondre aux questions fermées directement sur la présente feuille et aux questions ouvertes sur une feuille indépendante

Plus en détail

Hébergement de sites Web

Hébergement de sites Web Hébergement de Solutions complètes et évolutives pour l hébergement de sites Web dynamiques et de services Web sécurisés. Fonctionnalités Serveur Web Apache hautes performances Apache 1. et.0 1 avec prise

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

La plate-forme Java RMI

La plate-forme Java RMI La plate-forme Java RMI Frank Singhoff Bureau C-202 Université de Brest, France Lab-STICC/UMR 3192 singhoff@univ-brest.fr UE systèmes à objets répartis, Université de Brest Page 1/25 Sommaire 1. Le modèle

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail