Smart and Emotional Surfaces

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Smart and Emotional Surfaces"

Transcription

1 Smart and Emotional Surfaces Jean-Luc Bazin November 6th 2013 Smart and Emotional Surfaces P 2 CORPORATE COMMUNICATIONS 1

2 Smart and Emotional Surfaces P 3 Smart and Emotional Surfaces P 4 CORPORATE COMMUNICATIONS 2

3 Smart and Emotional Surfaces P 5 Smart and Emotional Surfaces Présentation Smart-X Surfaces et Interfaces Enjeux matériaux et technologies Applications Tendances et perspectives P 6 CORPORATE COMMUNICATIONS 3

4 Smart and Emotional Surfaces Smart-X SMART marque automobile crée par Swatch-Mercedes Swatch Mercedes ART Car P 7 Smart and Emotional Surfaces Smart-X Smart people Smart card smart key - smart terminal Smart phone Smart watch smart glasses smart TV Smart home smart building smart city Smart grid smart energy Smart textiles smart clothes smart skin P 8 CORPORATE COMMUNICATIONS 4

5 Smart People P 9 Smart card smart key smart terminal P 10 CORPORATE COMMUNICATIONS 5

6 Smart Phone P 11 Smart watch smart glasses smart TV P 12 CORPORATE COMMUNICATIONS 6

7 Smart home smart building smart city P 13 Smart grid smart energy P 14 CORPORATE COMMUNICATIONS 7

8 Smart textiles smart clothes P 15 Smart and Emotional Surfaces Smart-X P 16 CORPORATE COMMUNICATIONS 8

9 Surfaces et Interfaces Surfaces et Interfaces User interface :: interactions Environment interface :: interactions Exposition :: interactions X durée P 17 Surfaces et Interfaces Surface Nom féminin (de sur et face, d après latin superficies) Partie, face extérieure d un corps, d un liquide Ensemble des points frontières d une portion d espace P 18 CORPORATE COMMUNICATIONS 9

10 Surfaces et Interfaces Interface Nom féminin (anglais interface) Limite commune à deux systèmes, permettant des échanges entre ceux-ci. P 19 Smart surfaces et smart interfaces Smart surfaces et smart interfaces? Conserver l objet (fonctions et aspects originels) Exhauster ou activer des fonctions latentes additionnelles selon des contextes prédéfinis (environnement / user) Interagir avec les sens des users selon des schémas contextuels non prédéfinis Hyper-surfaces ( = hyperlink 3D) P 20 CORPORATE COMMUNICATIONS 10

11 Smart surfaces et smart interfaces Conserver l objet (fonctions / aspects originels) self-protection easy-clean self-réparation barrière anti-aging P 21 Smart surfaces et smart interfaces Exhauster ou activer des fonctions prédéfinies selon des contextes (environnement / user) touch/scroll/switch ondes optiques, magnétiques, vibratoires conditions de température conditions de gaz et de pression efforts mécaniques.. P 22 CORPORATE COMMUNICATIONS 11

12 Smart surfaces et smart interfaces Exhauster ou activer des fonctions prédéfinies selon des contextes (environnement / user) P 23 Smart surfaces et smart interfaces Interagir avec les sens des users selon des schémas contextuels non pré-programmés Réalité augmentée Hyper-surfaces. P 24 CORPORATE COMMUNICATIONS 12

13 Sens Toucher Vision Vibrations / sons Goût / odorat Temps (aging) P 25 Toucher remote monitoring remote access key Tissot T-Touch (1999) smartphone (2005) tablets, displays large interacting area P 26 CORPORATE COMMUNICATIONS 13

14 Le toucher : retour sensoriel (haptique) Elasticity thermal conductivity rough/smooth hard/soft sticky/slippery P 27 Feeling Small: Exploring the Tactile Perceptions Limits P 28 CORPORATE COMMUNICATIONS 14

15 Feeling Small: Exploring the Tactile Perceptions Limits sticky/slippery Le doigt humain parvient à discriminer des patterns submicroniques : Amplitude en z Longueur d onde Cas a 13 nm 760 nm Cas b 2.1 microns 25 microns Cas c 4.5 microns 37 microns Cas d 1.9 microns 71 microns P 29 Vision couleur (L.a.b) contraste, gradient couleur forme courbure surfacique rugosité (Ra, Rz) P 30 CORPORATE COMMUNICATIONS 15

16 Vibrations/sons commande vocale/sonore vibreur actionneur piezo P 31 Goût/Odorat naturel / synthétique végétal /animal /minéral neuf / ancien P 32 CORPORATE COMMUNICATIONS 16

17 Résultats d une synthèse individuelle des interactions user/surface des perceptions sensorielles (vision X toucher X vibrations) du post-processing Quelques exemples P 33 Or et métaux précieux Oeuvres d art (toiles) Textiles et composites techniques (voiliers) P 34 CORPORATE COMMUNICATIONS 17

18 Métaux et pierres précieuses P 35 Or P 36 CORPORATE COMMUNICATIONS 18

19 Oeuvres d art (toiles) P 37 Oeuvres d art (toiles) P 38 CORPORATE COMMUNICATIONS 19

20 Textiles et composites techniques Phase Change Material Shape Memory Materials Chromic Materials Other intelligent fabrics Electronic/Conductive textiles P 39 Textiles et composites techniques Intelligent textiles are fibres and fabrics with a significant and reproducible automatic change of properties due to defined environmental influences. Other textiles that are more passive can be called high performance textiles. Microfibres are very passive, but waterproof, but at the same time permeable to water vapour. P 40 CORPORATE COMMUNICATIONS 20

21 Enjeux matériaux et technologies Enjeux matériaux et technologies NANOMATERIAUX surface spécifique > 100 m2/g POUDRES SUSPENSION, DISPERSION SOL-GEL P 41 Enjeux matériaux et technologies Enjeux matériaux et technologies PVD CVD ALD - PLD, FILMS, R2R, LAMINATION PRINTING, JETTING, SPRAYING MICRO-REPLICATION, PATTERNING ENCAPSULATION, ENERGY HARVESTING,.. P 42 CORPORATE COMMUNICATIONS 21

22 Applications Applications P 43 Smart and Emotional Surfaces Tendances et perspectives Sous les effets : - De la miniaturisation croissante des objets et dispositifs - De l essor de l intelligence ambiante et mobile - Des exigences d utilisation optimale des ressources naturelles - Des dérives possibles du «look-like» la maitrise des surfaces à haute VA est stratégique P 44 CORPORATE COMMUNICATIONS 22

23 Smart and Emotional Surfaces Tendances et perspectives Créer ensemble de nouvelles propriétés interfaces (user / environnement) pour des hyper-surfaces innovantes P 45 P 46 CORPORATE COMMUNICATIONS 23

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics La «maison intelligente» Un lieu de vie Stephane Henry - ST Microelectronics La domotique La domotique est aujourd hui utilisée pour : Objectif attendu La gestion du chauffage Reduire le cout Les systèmes

Plus en détail

Applications industrielles de récupération d énergie

Applications industrielles de récupération d énergie Applications industrielles de récupération d énergie La société Activité : Conception et industrialisation de solutions de surveillance embarquée» Société créée en 2009» Levée de fonds de 540k en 2010»

Plus en détail

Surveillance des réseaux, qualité de fourniture et perturbographie

Surveillance des réseaux, qualité de fourniture et perturbographie Surveillance des réseaux, qualité de fourniture et perturbographie Journée technique sur les matériels de poste des réseaux électriques industriels et de distribution-lille 02/12/2010 Siemens AG 2010 Energy

Plus en détail

Le silicium partiellement cristallisé (nano-poly Si)

Le silicium partiellement cristallisé (nano-poly Si) 1 Le silicium partiellement cristallisé (nano-poly Si) Contexte : Limitations du a-si:h Le silicium nanocristallin déposé par plasma La cristallisation en phase solide (silicium poly-cristallin) Le recuit

Plus en détail

Gel Documentation DRAGONFLY 140. Présentation :

Gel Documentation DRAGONFLY 140. Présentation : Gel Documentation DRAGONFLY 140 Présentation : Notre imageur DRAGONFLY 140 est un système unique et autonome de gel documentation d une extrème convivialité, d un maniement et d un entretien simple. DRAGONFLY

Plus en détail

Activation thermique pour le contrôle vibratoire de structures composites

Activation thermique pour le contrôle vibratoire de structures composites Activation thermique pour le contrôle vibratoire de structures composites A. Imbert a, G. L Hostis b, B. Durand b a.cetim-cermat, 21 rue du Chemnitz BP2278 68068 Mulhouse, France b LPMT, ENSISA, 11 rue

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Smart Cities with Orange

Smart Cities with Orange Smart Cities with Orange Le citoyen dans la Ville Intelligente Marseille 6 Décembre 2011 Franck Lavagna Directeur Collectivités Locales Alpes Maritimes 1 Smart Cities : Une ville est un ecosysteme composé

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting»

Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting» Télédiagnostic de stockeurs d énergie & «energy harvesting» Plan Intro société & activités Télédiagnostic «énergie embarqué» «Energy harvesting & apps»» Récupération d énergie solaire» Récupération d énergie

Plus en détail

SERENITY. Crow s Passion for Smart Residential Security

SERENITY. Crow s Passion for Smart Residential Security Crow s Passion for Smart Residential Security Serenity est un système d alarme extraordinaire qui s intègre dans votre intérieur comme une oeuvre d art Avec Serenity vous pouvez profiter de l expérience

Plus en détail

vendredi 9 novembre 12 @rsoundi

vendredi 9 novembre 12 @rsoundi @rsoundi INTRODUCTION @rsoundi INTRODUCTION Quelles sont les bonnes pratiques à suivre? @rsoundi INTRODUCTION Quelles sont les bonnes pratiques à suivre? Pourquoi Le Figaro adopte le Responsive Design?

Plus en détail

Tutorial of I-Blast software User s guide 5 : Air-Blast simulation. I-Blast 4 Tutorial BLAST DESIGN SOFTWARE

Tutorial of I-Blast software User s guide 5 : Air-Blast simulation. I-Blast 4 Tutorial BLAST DESIGN SOFTWARE Tutorial of I-Blast software I-Blast 4 Tutorial BLAST DESIGN SOFTWARE A DNA-Blast Technology developped by FOR A MILLION DOLLAR BENEFIT Tutorial of I-Blast software 2/10 Tutorial of I-Blast software 3/10

Plus en détail

Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique

Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique Solutions de détection innovantes - Mesures de températures et détection de gaz par voie optique PLAN A propos de Kloe Solutions innovantes de détection et de mesures : o Technologie K-FBG : Capteurs tout-optique

Plus en détail

Waste Prevention Strategy : Partnership with the Commercial Sector and Supermarkets. Savino Jean-Marie. Barcelona - 13 th July 2004

Waste Prevention Strategy : Partnership with the Commercial Sector and Supermarkets. Savino Jean-Marie. Barcelona - 13 th July 2004 Waste Prevention Strategy : Partnership with the Commercial Sector and Supermarkets Savino Jean-Marie Barcelona - 13 th July 2004 ESPACE ENVIRONNEMENT INDEPENDENT ENVIRONMENTAL NGO ESTABLISHED IN 1972

Plus en détail

Rolling Micro-functions

Rolling Micro-functions Rolling Micro-functions 2007 Workshop project by fabric ch, for ECAL & EPFL Project developed in the context of the Variable_environment/ joint research project between ECAL & EPFL, with the participation

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH CITEPH 20/01/15 14/03/11 Présentation des des besoins besoins des des Sponsors Sponsors CITEPH 20/01/15 Présentation des besoins des Sponsors 2 CITEPH

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

commerce physique La géolocalisation au service de la ville intelligente

commerce physique La géolocalisation au service de la ville intelligente commerce physique La géolocalisation au service de la ville intelligente Conférence ASPROM- 30 NOV. 2012 Preamble Les hommes ont toujours réfléchi à la meilleure façon d améliorer leur cadre de vie. Pas

Plus en détail

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 MATRASUR COMPOSITES Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 Obtain high precision and perfect pro cess repetitiveness Obtenez une grande précision et une répétitivité parfaite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

PICTIC l électronique imprimée

PICTIC l électronique imprimée PICTIC Plate-forme de recherche technologique dédiée à l électronique imprimée I Chartier C Serbutoviez Réunion AFELIM Commission plateforme techno 29 Oct 2012 Bordeaux PAGE 1 L ELECTRONIQUE IMPRIMÉE AU

Plus en détail

Initiatives en Construction Durable (US)

Initiatives en Construction Durable (US) Initiatives en Construction Durable (US) Public: Fédéral: GSA, EPA État: 45+ initiatives d état Municipal: Plus que 350 Villes Hors-Public: Standards Corporatifs et d Industrie USGBC Organizations Internationaux

Plus en détail

De la Smart Home Energétique à la Smart Home Globale

De la Smart Home Energétique à la Smart Home Globale De la Smart Home Energétique à la Smart Home Globale Les matinales d Ignes 31/10/2013 Patrick Cazein Jean Baptiste Vezin Sagemcom en quelques mots 2 Sagemcom a pour ambition de devenir un des leaders mondiaux

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation : comment choisir? Bruxelles Environnement Comment choisir l isolation des murs? Arnaud Evrard UCL / Architecture et Climat Objectifs de la présentation

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

La remise des prix se tiendra le 24 septembre (après-midi) dans le cadre de la Nantes Digital Week à La Cité à Nantes.

La remise des prix se tiendra le 24 septembre (après-midi) dans le cadre de la Nantes Digital Week à La Cité à Nantes. ATTENTION CETTE ANNEE CHANGEMENT DE FORMAT Dossier de candidature Candidature à transmettre avant le 2 juin 2015 à Carole Balzano (cbalzano@images-etreseaux.com) La remise des prix se tiendra le 24 septembre

Plus en détail

Compte-rendu des workshops du 4 et 5 décembre 2013 «E-maintenance dans les EMR, innovations et solutions»

Compte-rendu des workshops du 4 et 5 décembre 2013 «E-maintenance dans les EMR, innovations et solutions» Compte-rendu des workshops du 4 et 5 décembre 2013 «E-maintenance dans les EMR, innovations et solutions» ~ 1 ~ Table des matières Table des matières 2 4 Décembre dans les Salons André Michel, gare Maritime

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

ASSEMBLY INSTRUCTIONS

ASSEMBLY INSTRUCTIONS WELLINGTON-48MB ASSEMBLY INSTRUCTIONS Before beginning, please check to ensure you have all the parts listed below. To acquire missing parts please visit www.everik.com/parts.html or call 1-866-604-6966.

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

Intégration de caloducs dans un équipement spatial

Intégration de caloducs dans un équipement spatial Intégration de caloducs dans un équipement spatial Ing. P. PICCICUTO ISICHt Mons Dans le cadre de l envoi de satellites dans l espace, les puissances thermiques à dissiper par les composants électroniques

Plus en détail

Assurance Energies Renouvelables Eoliennes. Questionnaire pour des programmes risques opérationnels et pertes d exploitation

Assurance Energies Renouvelables Eoliennes. Questionnaire pour des programmes risques opérationnels et pertes d exploitation Assurance Energies Renouvelables Eoliennes. Questionnaire pour des programmes risques opérationnels et pertes d exploitation Renewable Energy Insurance Wind Turbines Proposal for Operational All Risks

Plus en détail

Fonction - Emotion. La relation Homme - Architecture

Fonction - Emotion. La relation Homme - Architecture Fonction - Emotion La relation Homme - Architecture CAREY Louise FINC-AV 24 avril 2009 Sujet Depuis la nuit des temps l homme a eu recours à l architecture pour s abriter, se protéger. Avec l évolution

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Télémètres lasers pour de vrais pros : résultats de mesure précis, rapides et fiables pour toutes les applications

Télémètres lasers pour de vrais pros : résultats de mesure précis, rapides et fiables pour toutes les applications STABILA Messgeräte Gustav Ullrich GmbH Landauer Str. 45 76855 Annweiler, Germany +49 6346 309-0 +49 6346 309-480 info@stabila.de www.stabila.de Qualité de mesure contrôlée plus de sécurité au quotidien

Plus en détail

Conviviality Line. Belgian quality that offers security and serenity to your family, staff and company

Conviviality Line. Belgian quality that offers security and serenity to your family, staff and company Conviviality Line Belgian quality that offers security and serenity to your family, staff and company Conviviality Line C.10 Eurotec est une marque 100% belge reconnue par les professionnels du secteur

Plus en détail

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1 Les Enjeux du Smart Water Eau Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France Schneider Electric Fabrice Renault 1 Plus les villes grandissent, plus leurs défis augmentent Vieillissement et saturation

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Définition du modèle : Il s agit de réaliser un modèle magnétique par éléments finis d un électro-aimant. r3 r2 r1

Définition du modèle : Il s agit de réaliser un modèle magnétique par éléments finis d un électro-aimant. r3 r2 r1 ELEC 2311 - Projet Tutoriel pour modèle magnétique par éléments finis Dest.: Etudiants 16-10-08 v.0 Auteur : VK Introduction: La méthode des éléments finis permet, en discrétisant un système continu de

Plus en détail

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car La voiture électrique connectée Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car Les communications en temps réèl constituent un enabler clé pour les futurs systèmes

Plus en détail

Les matinales du Smart Home

Les matinales du Smart Home Les matinales du Smart Home 28/11/2013 1 NanoSense 10 ingénieurs et techniciens / située à Boulogne Billancourt Fournisseur de produits et de solutions (hardware et software) Spécialisé Intelligence du

Plus en détail

Marketing & Perspectives. Martina Solska, BIO Intelligence Service martina.solska@biois.com

Marketing & Perspectives. Martina Solska, BIO Intelligence Service martina.solska@biois.com Marketing & Perspectives Martina Solska, BIO Intelligence Service martina.solska@biois.com Topics 1. Atouts majeurs de l Ecolabel européen 2. L Ecolabel européen comme partie intégrante du marketing de

Plus en détail

Bienvenue. #TwitterMobile

Bienvenue. #TwitterMobile Bienvenue #TwitterMobile #TwitterMobile Mobile App Promotion Agenda Panorama MAP Etudes de Cas Q&A 86 % du temps passé sur mobile se passe dans une app SOURCE Flurry Analytics, 2014 2M+ apps dans l'app

Plus en détail

Domotique. swiss made. Le système de contrôle pour la maison intelligente. A votre service depuis plus de 20 ans, et en constante évolution!

Domotique. swiss made. Le système de contrôle pour la maison intelligente. A votre service depuis plus de 20 ans, et en constante évolution! swiss made Domotique Le système de contrôle pour la maison intelligente A votre service depuis plus de 20 ans, et en constante évolution! 2 Histoire Twiline est reconnu comme un système domotique performant

Plus en détail

CONTRÔLE QUALITE DES SURFACES VISUALISATION 3D - TOPOGRAPHIE MESURE RAPIDE & SANS CONTACT PORTABLE & SIMPLE D UTILISATION POWERED BY

CONTRÔLE QUALITE DES SURFACES VISUALISATION 3D - TOPOGRAPHIE MESURE RAPIDE & SANS CONTACT PORTABLE & SIMPLE D UTILISATION POWERED BY CONTRÔLE QUALITE DES SURFACES VISUALISATION 3D - TOPOGRAPHIE MESURE RAPIDE & SANS CONTACT PORTABLE & SIMPLE D UTILISATION POWERED BY LE NOUVEL EQUIPEMENT DE MESURE OPTIMAP TM MARQUE LE DEBUT D UNE REVOLUTION

Plus en détail

BESOINS ET TENDANCES POUR L ANALYSE EN LIGNE FOCUS SUR L ANALYSE DE GAZ INNOVAL : UN PROJET INNOVANT POUR LE DEVELOPPEMENT DES MICRO-TECHNOLOGIES

BESOINS ET TENDANCES POUR L ANALYSE EN LIGNE FOCUS SUR L ANALYSE DE GAZ INNOVAL : UN PROJET INNOVANT POUR LE DEVELOPPEMENT DES MICRO-TECHNOLOGIES Renewable energies Eco-friendly production Innovative transport Eco-efficient processes Sustainable resources BESOINS ET TENDANCES POUR L ANALYSE EN LIGNE FOCUS SUR L ANALYSE DE GAZ INNOVAL : UN PROJET

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

VISUALISATION DES MARQUES DE SÉCURITÉ ESSENTIELLES, COMPARAISON ET DOCUMENTATION DANS UN PROCESSUS AUTOMATIQUE

VISUALISATION DES MARQUES DE SÉCURITÉ ESSENTIELLES, COMPARAISON ET DOCUMENTATION DANS UN PROCESSUS AUTOMATIQUE VISUALISATION DES MARQUES DE SÉCURITÉ ESSENTIELLES, COMPARAISON ET DOCUMENTATION DANS UN PROCESSUS AUTOMATIQUE DOCUCENTER NIRVIS répond à tous les désirs. Un volume de performance extraordinaire pour l

Plus en détail

Mojility 1000 TENS Mojility 2000 TENS Biomed XL TENS. Mojility 1000 Mojility 2000

Mojility 1000 TENS Mojility 2000 TENS Biomed XL TENS. Mojility 1000 Mojility 2000 230 handheld TENS / TENS Mojility 1000 TENS Mojility 2000 TENS Biomed XL TENS Mojility 1000 Mojility 2000 Biomed XL Biomed XT Display Analog Digital Analog Independant Channels 2 2 2 Amplitude ma 0-80

Plus en détail

L identification par radio fréquence principe et applications

L identification par radio fréquence principe et applications L identification par radio fréquence principe et applications Présentée par Abdelatif Bouchouareb École de technologie supérieure, Montréal Qc Novembre 2007 1 Les différents systèmes d identification 2

Plus en détail

SEMINAIRE Etiquetage d entretien textile responsable

SEMINAIRE Etiquetage d entretien textile responsable SEMINAIRE Etiquetage d entretien textile responsable Petit Palais - mercredi 7 juillet 2010 Claude PERRIN Déléguée générale L'étiquetage d'entretien vu par Les fabricants de lessives Afise représente les

Plus en détail

Demain, le bâtiment intelligent

Demain, le bâtiment intelligent Demain, le bâtiment intelligent 2 heures au CSTB B Jacquemin benoit.jacquemin@schneider-electric.com Sommaire 1. SE dans le bâtiment 2. Vers des infrastructures électriques flexibles 3. Une meilleure intégration

Plus en détail

TROTEC, un département de TRODAT FRANCE : 26/28 avenue Henri Beaudelet, 77330 OZOIR LA FERRIERE, FRANCE Tél. +33 (0)1 64 43 60 72 - Fax.

TROTEC, un département de TRODAT FRANCE : 26/28 avenue Henri Beaudelet, 77330 OZOIR LA FERRIERE, FRANCE Tél. +33 (0)1 64 43 60 72 - Fax. TROTEC, un département de TRODAT FRANCE : 26/28 avenue Henri Beaudelet, 77330 OZOIR LA FERRIERE, FRANCE Tél. +33 (0)1 64 43 60 72 - Fax. +33 (0)1 64 43 60 78 http://www.troteclaser.com - e-mail : contact@trotec.fr

Plus en détail

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP PLASMA / SOLAIRE / NANO Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP Notre laboratoire : PROMES Procédés Matériaux Energie Solaire Unité propre du CNRS, laboratoire de l INSIS (Institut des Sciences de l

Plus en détail

DIRTEL IP PHONE IP990

DIRTEL IP PHONE IP990 DIRTEL IP PHONE IP990 Manuel d administrateur Version 4.2d http://www.dirtel.net - bring the technology back to home! QUICK START POUR DIRTEL IP PHONE IP990 1. Appel avec le téléphone en mode PSTN, RTC(Appel

Plus en détail

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments

Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Monitoring continu et gestion optimale des performances énergétiques des bâtiments Alexandre Nassiopoulos et al. Journée d inauguration de Sense-City, 23/03/2015 Croissance de la demande énergétique et

Plus en détail

APPAREILS ACCESSIBLES

APPAREILS ACCESSIBLES APPAREILS ACCESSIBLES Introduction Les appareils sélectionnés ont été testés par un panel indépendant de personnes porteuses de handicap et coordonné par l asbl Passe-Muraille. Cette évaluation a été réalisée

Plus en détail

Smart Home. HDTV Haut-débit TV IP. Fibre optique Sécurité. Multimédia. Le réseau à domicile

Smart Home. HDTV Haut-débit TV IP. Fibre optique Sécurité. Multimédia. Le réseau à domicile TV Internet Smart Home HDTV Haut-débit TV IP Fibre optique Sécurité Multimédia Le réseau à domicile Le réseau à domicile - haut débit à la maison Prise encastrée convertisseur de média avec avec commutateur

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

L évolution des réseaux de fibre optique

L évolution des réseaux de fibre optique L évolution des réseaux de fibre optique Présentateur : Conrad Bourgault CIMBCC ACI 2015-04-14 Contenu de la présentation Introduction- Définition fibre optique Qu est-ce qui a changé 1977-201x? Principe

Plus en détail

La microscopie à force atomique (AFM)

La microscopie à force atomique (AFM) NANOFONC 5 mars 2010 Nantes La microscopie à force atomique (AFM) http://www.univ-lemans.fr/~bardeau/labolpec/surfpropspec/indexsurface.html N. DELORME (MC), J.F. BARDEAU (CR) Laboratoire de Physique de

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE Base de données de produits dans le cadre de la réglementation PEB MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE doc_1.1 Add1_S.a_FR_isolant thermique_v2.0_20090804.doc 4 août 2009 Addendum 1 : panneaux isolants sous

Plus en détail

Air quality management in Lyon

Air quality management in Lyon Air quality management in Lyon Monitoring, modelling, informing Comité de Coordination pour la Contrôle de la pollution Atmosphérique dans la Région Lyonnaise 3, allée des Sorbiers 69500 BRON Tél: 04 72

Plus en détail

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015 Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux Regards Croisés sur L entreprise 2015 The collaborative economy is defined as initiatives based on horizontal networks and participation

Plus en détail

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000 03/2013 Mod: WOKI-60IP/TR Production code: DTWIC 6000 ENCASTRABLE INDUCTION DROP IN INDUCTION 11/2011 TECHNICAL FEATURES DOCUMENTATION S.A.V. Notice d utilisation : FX00326-A Guide d intervention : ---

Plus en détail

ARCHOS Activity Tracker

ARCHOS Activity Tracker ARCHOS Activity Tracker «Archos Connected Self» Application Connecté pour votre confort L'ARCHOS Activity Tracker synchronise automatiquement votre activité quotidienne à votre smartphone ou votre tablette

Plus en détail

Capteurs de niveau LFP, TDR level sensor

Capteurs de niveau LFP, TDR level sensor FICHE TECHNIQUE EN LIGNE www.mysick.com Capteurs de niveau LFP, TDR level sensor LFP2000-G1AMB Capteurs de niveau LFP, TDR level sensor Type produit Numéro de commande > LFP2000-G1AMB > 1053659 En bref

Plus en détail

ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 433) Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005

ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 433) Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 433) Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 L'entité juridique ci-dessous désignée : ORGANISME (Entité juridique) NEXANS FRANCE 4-10 rue Mozart

Plus en détail

1. Réalisation d une mesure

1. Réalisation d une mesure GUIDE D UTILISATION DE L OTDR MTS 2000 DE JDSU 1. Réalisation d une mesure Sélection du mode Smart OTDR Configuration de la mesure Lancement de l acquisition de la mesure 1.1. Sélection du mode SmartOTDR

Plus en détail

APPAREILS ACCESSIBLES

APPAREILS ACCESSIBLES APPAREILS ACCESSIBLES Introduction Les appareils sélectionnés ont été testés par un panel indépendant de personnes porteuses de handicap et coordonné par l asbl Passe-Muraille. Cette évaluation a été réalisée

Plus en détail

Optical Fibre Cables Câbles à Fibres Optiques

Optical Fibre Cables Câbles à Fibres Optiques Optical Fibre Cables Câbles à Fibres Optiques GENERAL CABLE Since 1983, General Cable has successfully supplied the major telecom operators, contractors and distributors in more than 70 countries. The

Plus en détail

INSPECTION & MESURE DE CONNECTEURS DE FIBRES OPTIQUES

INSPECTION & MESURE DE CONNECTEURS DE FIBRES OPTIQUES INSPECTION & MESURE DE CONNECTEURS DE FIBRES OPTIQUES A partir des modèles physiques optiques de propagation de la lumière, dispersion et transfert, PhaseView a développé une nouvelle technologie non interférométrique,

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

Compte rendu des analyses AFM réalisées sur 5 échantillons test

Compte rendu des analyses AFM réalisées sur 5 échantillons test Compte rendu des analyses AFM réalisées sur 5 échantillons test 1. Contexte En vue de l acquisition par la SF Fermat d un Microscope à Force Atomique (AFM), les analyses de cinq échantillons ont été réalisées

Plus en détail

Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces. GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006

Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces. GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006 Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006 Les défis d aujourd hui: Les nouveaux substrats Revêtir et préserver Fonctionnaliser

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

Filed October 3, 2006

Filed October 3, 2006 NEW BRUNSWICK REGULATION 2006-81 under the HARMONIZED SALES TAX ACT (O.C. 2006-370) Regulation Outline Filed October 3, 2006 Citation................................................ 1 Definitions.............................................

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

Plan. Department of Informatics

Plan. Department of Informatics Plan 1. Application Servers 2. Servlets, JSP, JDBC 3. J2EE: Vue d ensemble 4. Distributed Programming 5. Enterprise JavaBeans 6. Enterprise JavaBeans: Special Topics 7. Prise de recul critique Enterprise

Plus en détail

Votre Maison Contr. An Apps Driven IoT Hub (Gateway) Model : STACK Box. 2014 Cloud Media. All rights reserved.

Votre Maison Contr. An Apps Driven IoT Hub (Gateway) Model : STACK Box. 2014 Cloud Media. All rights reserved. Votre Maison Contr An Apps Driven IoT Hub (Gateway) Model : STACK Box 2014 Cloud Media. All rights reserved. es différentes s sont de plus en plus complexes thexuan.com/ios thexuan.com/android (50%) (

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE. Mécatronique Mécanique UTC 2022

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE. Mécatronique Mécanique UTC 2022 UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Mécatronique Mécanique UTC 2022 Mécatronique UTC 2022 2 Méthode de travail Groupe de travail: Christine Prelle, Didier Lemoine, M Bricogne, F. Lamarque, Guy Friedrich

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

Monitoring elderly People by Means of Cameras

Monitoring elderly People by Means of Cameras Nuadu project Technologies for Personal Hearth Seminar, June 4th, 2009 Monitoring elderly People by Means of Cameras Laurent LUCAT Laboratory of Embedded Vision Systems CEA LIST, Saclay, France 1 Summary

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

Le marché des périphérique mobiles

Le marché des périphérique mobiles MaaS360 Mobile Device Management AGENDA Introduction Le marché des périphériques mobiles Présentation Fiberlink / Maas360 Fonctionnement de la solution MaaS 360 Modèle de vente Démonstration Introduction

Plus en détail

StruxureWare Power Monitoring v7.0. La nouvelle génération en matière de logiciel de gestion complète d énergie

StruxureWare Power Monitoring v7.0. La nouvelle génération en matière de logiciel de gestion complète d énergie StruxureWare Power Monitoring v7.0 La nouvelle génération en matière de logiciel de gestion complète d énergie Évolution des deux plate-formes originales Power Monitoring v7.0 SMS ION Enterprise 2012 Struxureware

Plus en détail

Fiche produit ifinance v4

Fiche produit ifinance v4 Fiche produit ifinance v4 2005-2015, Synium Software GmbH Traduction française 2003-2015, SARL Mac V.F. Philippe Bonnaure http://www.macvf.fr support@macvf.fr Version 4 du 25/06/2015 Identification du

Plus en détail

MISE EN FORME DE REVÊTEMENTS CERAMIQUES PAR VOIE SOL-GEL, CONTRÔLE DE LA MICROSTRUCTURE APPLICATION AUX PILES SOFC

MISE EN FORME DE REVÊTEMENTS CERAMIQUES PAR VOIE SOL-GEL, CONTRÔLE DE LA MICROSTRUCTURE APPLICATION AUX PILES SOFC Société Française de Thermique 22/01/2010 Design de matériaux à propriétés radiatives fonctionnalisées : de l angström au millimètre MISE EN FORME DE REVÊTEMENTS CERAMIQUES PAR VOIE SOL-GEL, CONTRÔLE DE

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Atelier Bâtiment intelligent Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Ordre du jour 8h45 Tour de table 9h00 - Introduction CCI Morbihan Philippe des Robert Conseiller entreprise Bâtiment durable et

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

Renaissance Black Tornado Boîtier acier PVD-noir, mouvement mécanique, verre saphir, fond transparent, étanche 50m. CHF 2380.-

Renaissance Black Tornado Boîtier acier PVD-noir, mouvement mécanique, verre saphir, fond transparent, étanche 50m. CHF 2380.- JOYAUX Renaissance Black Tornado Boîtier acier PVD-noir, mouvement mécanique, verre saphir, fond transparent, étanche 50m. CHF 2380.- Montre Squelette disponible dès CHF 1390.- Couverture 1 0.10 ct H-si

Plus en détail