Chapitre 32 : Authentification des comptes utilisateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 32 : Authentification des comptes utilisateurs"

Transcription

1 Authentification des comptes utilisateurs Chapitre 32 : Authentification des comptes utilisateurs Un compte utilisateur : définition de son identification pour le système définition d un environnement utilisateur Opérations possibles : création modifications destruction Formation permanente ARS 1 Authentification des comptes utilisateurs Le fichier /etc/passwd 32.1 Le fichier /etc/passwd Il contient les informations sur les identifications des utilisateurs. Exemple : root:u/oecqo.cmnyc:0:1:operator:/root:/bin/csh nobody:*:65534:65534::/: daemon:*:1:1::/: sys:*:2:2::/:/bin/csh bin:*:3:3::/bin: besancon:vshntkfqz8mek:4332:1000::/users/adm/besancon:/bin/bash... Formation permanente ARS 2

2 Authentification des comptes utilisateurs Format du fichier /etc/passwd, <pwd.h> 32.2 Format du fichier /etc/passwd, <pwd.h> Le format est composé de 7 champs séparés par le caractére : : login : mot de passe : UID : GID : gecos : homedir : shell Pour la définition exacte sur sa machine, se reporter à <pwd.h>. Par exemple sur Linux : /* The passwd structure. */ struct passwd { char *pw_name; /* Username. */ char *pw_passwd; /* Password. */ uid_t pw_uid; /* User ID. */ gid_t pw_gid; /* Group ID. */ char *pw_gecos; /* Real name. */ char *pw_dir; /* Home directory. */ char *pw_shell; /* Shell program. */ }; Formation permanente ARS 3 Authentification des comptes utilisateurs Format du fichier /etc/passwd, <pwd.h> champ 1 : login Nom sous lequel un ordinateur connait un individu. 8 caractères en général. Pour plus, vérifier Sur Linux, on peut avoir des noms plus longs que 8. Conseils : pas de majuscules, éviter les caractères accentués. champ 2 : mot de passe Mot de passe de l utilisateur stocké sous forme chiffrée non déchiffrable. Nécessité d éduquer les utilisateurs pour choisir un bon mot de passe. Les logiciels de crack de mots de passe ne déchiffrent pas les mots de passe : ils font des essais à base de dictionnaires. crack : ftp://ftp.lip6.fr/pub/unix/security/crack5.0.tar.gz john : ftp://ftp.false.com/pub/security/john/john-1.6.tar.gz Formation permanente ARS 4

3 Authentification des comptes utilisateurs Format du fichier /etc/passwd, <pwd.h> champ 3 : UID Identificateur numérique compris entre 0 et (short int a priori). Sur Linux, c est un uid_t, un unsigned int. Cette valeur doit être unique au sein des utilisateurs. champ 4 : GID Identificateur numérique compris entre 0 et (short int a priori). Sur Linux, c est un gid_t, un unsigned int. Cette valeur doit être unique au sein des groupes. % ls -ln -rw-r--r Sep 15 22:47 cours.dvi -rw-r--r Sep 15 22:27 cours.tex % ls -l -rw-r--r-- 1 besancon software 5928 Sep 15 22:49 cours.dvi -rw-r--r-- 1 besancon software 940 Sep 15 22:27 cours.tex Formation permanente ARS 5 Authentification des comptes utilisateurs Format du fichier /etc/passwd, <pwd.h> champ 5 : gecos Identité en clair de l utilisateur. Les systèmes BSD y ont stockés d autres informations comme le numéro de téléphone, le numéro de bureau etc. La commande chfn (change finger) permet de modifier ce champs. champ 6 : homedir Répertoire par défaut. champ 7 : shell Shell par défaut. Si le champ est vide, on prend /bin/sh par défaut. Le shell déterminera les fichiers de configuration à installer chez l utilisateur. La commande chsh (change shell) permet de choisir parmi les shells mentionnés dans /etc/shells. Formation permanente ARS 6

4 Authentification des comptes utilisateurs Format du fichier /etc/passwd, <pwd.h> Quelques conseils : Il faut toujours trier les lignes de /etc/passwd selon l ordre numérique des UID : # sort -t : +2n -3 /etc/passwd Il ne faut jamais laisser de comptes sans mot de passe. Formation permanente ARS 7 Authentification des comptes utilisateurs Chiffrement des mots de passe, crypt() 32.3 Chiffrement des mots de passe, crypt() Les mots de passe sont stockés sur une forme chiffrée, mathématiquement non réversible. Algorithme de chiffrement : DES, standard fédéral de l administration américaine Ce chiffrement non réversible est dit hashing (le mot de passe chiffré est dit hashed). Disponible sur Unix via la fonction C crypt() : premier paramètre : la chaine à chiffrer second paramètre : la graine (dite salt en anglais) composée de 2 caractères résultat renvoyé : une chaine dont les 2 premiers caractères reprennent le salt Ainsi crypt("qwerty", "NU") renvoit NUMVcLVD/dM12 Formation permanente ARS 8

5 Authentification des comptes utilisateurs Chiffrement des mots de passe, crypt() Exemple de programme C complet : #include<stdio.h> main(int argc, char *argv[]) { printf("=> %s\n", crypt(getpass("chaine a chiffrer :"), argv[1])); } Une fois compilé, le programme montre : %./textcrypt NU Chaine a chiffrer : XXXXXXXX => NUMVcLVD/dM12 <-- QWERTY pour l exemple Formation permanente ARS 9 Authentification des comptes utilisateurs Cycle du mot de passe et commande passwd 32.4 Cycle du mot de passe et commande passwd La commande pour changer de mot de passe d un utilisateur dans /etc/passwd est passwd. Elle appelle crypt() avec un nouveau salt tiré au hasard et avec le nouveau mot de passe entré. passwd crypt() hashed password randomseed or "salt" serveur /etc/passwd (/etc/shadow) Formation permanente ARS 10

6 Authentification des comptes utilisateurs Cycle du mot de passe et commande passwd Comportement lorsqu un utilisateur change un mot de passe % passwd passwd: Changing password for besancon Enter login password: XXXXXXXX New password: ZZZZZZZZ Re-enter new password: ZZZZZZZZ passwd (SYSTEM): passwd successfully changed for besancon On tache de vérifier l identité de la personne en demandant le mot de passe initial. Formation permanente ARS 11 Authentification des comptes utilisateurs Cycle du mot de passe et commande passwd Comportement lorsque l administrateur root change un mot de passe # passwd besancon New password: XXXXXXXX Re-enter new password: ZZZZZZZZ passwd (SYSTEM): passwd successfully changed for besancon Root n a jamais besoin de connaître le mot de passe d un utilisateur pour en changer le mot de passe. Lorsqu un utilisateur a perdu son mot de passe : root ne peut pas déchiffrer la chaine chiffrée dans /etc/passwd root peut changer le mot de passe par passwd groslourd Formation permanente ARS 12

7 Authentification des comptes utilisateurs Cycle du mot de passe et commande passwd La commande passwd peut comporter plus ou moins de règles de vérification de la sûreté du mot de passe : % passwd besancon Enter login password: XXXXXXXX New password: XXXXXXXX <-- on entre exprès le même mot de passe passwd(system): Passwords must differ by at least 3 positions New password: YYYYYYYY <-- mélange de lettres minuscules et majuscules passwd(system): The first 6 characters of the password must contain at least two alphabetic characters and at least one numeric or special character. passwd(system): Too many failures - try later. Permission denied Formation permanente ARS 13 Authentification des comptes utilisateurs Cycle du mot de passe et commande login 32.5 Cycle du mot de passe et commande login La commande lancée par le système pour se connecter est la commande login. Elle va devoir vérifier si les mots de passe entré et stocké sont identiques, sachant que le mot de passe est stocké sous une forme hashée. 1. L utilisateur entre login et mot de passe 2. On recupère la structure pwd de l utilisateur login 3. On extrait le salt 4. crypt() des données entrées 5. On extrait le passwd serveur /etc/passwd (ou /etc/shadow) 6. Comparaison hash stocké et hash calculé 7a. comparaison OK : connexion acceptée 7b. comparaison fausse : Formation permanente ARS connexion refusée 14

8 Authentification des comptes utilisateurs Cycle du mot de passe et commande login Si le mot de passe hashé est saelydiafuf5o, on réalisera donc au login la comparaison C : strcmp("saelydiafuf5o", crypt("xxxxxxxx", "sa")) avec XXXXXXXX le mot de passe en clair. Formation permanente ARS 15 Authentification des comptes utilisateurs Shadow Passwords, /etc/shadow, <shadow.h> 32.6 Shadow Passwords, /etc/shadow, <shadow.h> L idée part de la constatation que, si beaucoup de programmes accèdent au contenu de /etc/passwd pour les informations concernant UID, homedir, shell, peu en revanche l accèdent pour le mot de passe. On supprime donc le mot de passe chiffré du fichier pour le stocker dans un fichier à accès plus restreints. -rw-r--r-- -rw root wheel Sep 15 22:51 /etc/passwd root wheel Sep 15 22:50 /etc/master.passwd L ancien mot de passe chiffré est remplacé par exemple par un caractère comme * ou x : besancon:x:4332:1000::/users/adm/besancon:/bin/bash Formation permanente ARS 16

9 Authentification des comptes utilisateurs Shadow Passwords, /etc/shadow, <shadow.h> Plusieurs formats de fichiers shadow sont utilisés par les constructeurs qui ne se sont pas mis d accord. Linux Fichiers /etc/passwd et /etc/shadow # cat /etc/passwd root:x:0:0:root:/root:/bin/bash bin:x:1:1:bin:/bin: daemon:x:2:2:daemon:/sbin: adm:x:3:4:adm:/var/adm:... # cat /etc/shadow root:fuqzjkzpwaytc:11237:0:99999:7:-1:-1: bin:*:11237:0:99999:7::: daemon:*:11237:0:99999:7::: adm:*:11237:0:99999:7:::... Formation permanente ARS 17 Authentification des comptes utilisateurs Shadow Passwords, /etc/shadow, <shadow.h> Solaris Fichiers /etc/passwd et /etc/shadow # cat /etc/passwd root:x:0:1:super-user:/:/sbin/sh daemon:x:1:1::/: bin:x:2:2::/usr/bin:... boumaiza:x:1001:1000:lyazid Boumaiza:/net/serveur/home/ars/boumaiza:/bin/tcsh corsini:x:1002:1000:franck Corsini:/net/serveur/home/ars/corsini:/bin/tcsh... # cat /etc/shadow root:y8fpbbq414tbu:6445:::::: daemon:np:6445:::::: bin:np:6445::::::... boumaiza:aaljcbuvx/xem:11255:::::: corsini:5ag56r/m.kd9a:10912::::::... Formation permanente ARS 18

10 Authentification des comptes utilisateurs Le fichier /etc/group, <grp.h> 32.7 Le fichier /etc/group, <grp.h> Le format est composé de 4 champs séparés par le caractére : : group : mot de passe : GID : membres Pour la définition exacte sur sa machine, se reporter à <grp.h>. Par exemple, sur une machine Linux : /* The group structure. */ struct group { char *gr_name; /* Group name. */ char *gr_passwd; /* Password. */ gid_t gr_gid; /* Group ID. */ char **gr_mem; /* Member list. */ }; Formation permanente ARS 19 Authentification des comptes utilisateurs Le fichier /etc/group, <grp.h> champ 1 : group Nom du groupe apparaissant par ls -lg. champ 2 : mot de passe Mot de passe du groupe. champ 3 : GID Identificateur numérique compris entre 0 et Sur Linux, c est un gid_t, un unsigned int. Cette valeur doit être unique au sein des groupes. champ 4 : membres Liste de noms de login séparés par des virgules. Formation permanente ARS 20

11 Authentification des comptes utilisateurs Création d un nouveau compte 32.8 Création d un nouveau compte Action mécanique automatisable. Selon le système, elle est déjà automatisée sous la forme d une commande d administration : Système AIX HP-UX Solaris FreeBSD Program smit sam admintool adduser etc. Formation permanente ARS 21 Authentification des comptes utilisateurs Création d un nouveau compte Exemple d interface graphique de création de compte : Problème : comment créer 3000 comptes en une après-midi avec cette interface? Problème : comment personnaliser cette interface? Formation permanente ARS 22

12 Authentification des comptes utilisateurs Création d un nouveau compte Actions schématiques à accomplir lors de la création d un compte : 1. choix de l UID et du GID en fonction du service d appartenance de la personne 2. choix du homedir (en fonction du service?) 3. choix du nom de login selon la politique locale 4. choix du shell de login 5. incorporation de ces informations dans la base de données des comptes (/etc/passwd ou NIS selon la politique du service) ; * comme mot de passe par défaut Formation permanente ARS 23 Authentification des comptes utilisateurs Création d un nouveau compte 6. ajout de l utilisateur dans /etc/group 7. création du homedir 8. copie des fichiers de configuration de l environnement (.profile,.cshrc,.xsession etc.) 9. attribuer le homedir créé à l utilisateur par chown + chgrp 10. initialisation du mot de passe si l utilisateur est présent L étape délicate dans une automatisation de création de compte est bien sûr l incorporation d une nouvelle ligne dans la base de données. Formation permanente ARS 24

13 Authentification des comptes utilisateurs Compte root 32.9 Compte root Sa particularité vient de son UID == 0. Quelques règles : 1. L utilisateur root n a pas. dans son PATH (précédence de la commande locale par rapport à la commande système). 2. L utilisateur root a 022 pour umask (accessibilité indispensable de certains fichiers par les utilisateurs normaux). 3. Eviter d avoir / comme homedir pour root (pollution de / par les fichiers de configuration en.foorc ). Formation permanente ARS 25 Authentification des comptes utilisateurs Comptes fictifs Comptes fictifs Exemple de Linux : root:x:0:0:root:/root:/bin/bash bin:x:1:1:bin:/bin: daemon:x:2:2:daemon:/sbin: adm:x:3:4:adm:/var/adm: lp:x:4:7:lp:/var/spool/lpd: sync:x:5:0:sync:/sbin:/bin/sync shutdown:x:6:0:shutdown:/sbin:/sbin/shutdown halt:x:7:0:halt:/sbin:/sbin/halt mail:x:8:12:mail:/var/spool/mail: news:x:9:13:news:/var/spool/news: uucp:x:10:14:uucp:/var/spool/uucp: operator:x:11:0:operator:/root: games:x:12:100:games:/usr/games: gopher:x:13:30:gopher:/usr/lib/gopher-data: ftp:x:14:50:ftp User:/home/ftp: nobody:x:99:99:nobody:/: xfs:x:43:43:x Font Server:/etc/X11/fs:/bin/false... Formation permanente ARS 26

14 Authentification des comptes utilisateurs Comptes fictifs Ces utilisateurs fictifs sont essentiellement des propriétaires de fichiers. Par exemple bin est le propriétaire de la plupart des exécutables : -rwxr-xr-x 1 bin bin Aug stty* -rws--x--x 1 root bin Aug su* -rwxr-xr-x 1 bin bin Aug sum* A noter l emploi du bit s sur la commande su. µ son exécution se fait au nom du propriétaire du fichier, ici root. Formation permanente ARS 27 Authentification des comptes utilisateurs Commandes id, groups Commandes id, groups La commande id renvoit votre UID et vos GID, primaire et secondaires : % id uid=1000(besancon) gid=4(adm) groups=4(adm),0(root),3(sys),\ 12(daemon),1000(sae3),1002(www) La commande groups renvoit vos GID d appartenance : % groups adm root sys daemon sae3 www Formation permanente ARS 28

15 Authentification des comptes utilisateurs Commande su Commande su La commande su permet de changer d identité : su [-] utilisateur2 Vérification par demande du mot de passe de l utilisateur destination. Pour hériter complètement de l identité, utiliser l option "-" de la commande "su". Formation permanente ARS 29 Authentification des comptes utilisateurs Commande su Quand on se trompe sur le mot de passe : % id uid=4332(besancon) gid=1000(software) groups=1000(software) % su besancon Password: Sorry Quand on donne le bon mot de passe : % id uid=4332(besancon) gid=1000(software) groups=1000(software) % su beurnez Password: % id uid=8520(beurnez) gid=8506(lps-06) groups=8506(lps-06) Formation permanente ARS 30

16 Authentification des comptes utilisateurs Commande su Pour devenir root, la commande est donc simplement : % su root ce qui peut se simplifier encore en : % su Formation permanente ARS 31 Authentification des comptes utilisateurs Commande su Pour hériter complètement de l identité, utiliser l option "-" de la commande "su". Exemple de transmission de données parasites de la premiére identité à la seconde identité : % id uid=4332(besancon) gid=1000(software) groups=1000(software) % pwd /users/adm/besancon % su beurnez % id uid=8520(beurnez) gid=8506(lps-06) groups=8506(lps-06) % pwd /users/adm/besancon % printenv... MAIL=/var/mail/besancon... Certaines variables d environnement font encore référence à l identité de départ! Formation permanente ARS 32

17 Authentification des comptes utilisateurs Commande su Exemple de non transmission de données parasites de la première identité à la seconde identité : % id uid=4332(besancon) gid=1000(software) groups=1000(software) % pwd /users/adm/besancon % su - beurnez % id uid=8520(beurnez) gid=8506(lps-06) groups=8506(lps-06) % pwd /users/stat/beurnez % printenv... MAIL=/var/mail/beurnez... Les variables d environnement font référence maintenant au second utilisateur exclusivement. Formation permanente ARS 33 Authentification des comptes utilisateurs Deviner des mots de passe Deviner des mots de passe L algorithme DES sert à hasher les mots de passe. Si l on a accès au contenu de /etc/shadow (ou /etc/passwd en mode non protégé), on peut utiliser certains outils pour vérifier la complexité des mots de passe en appliquant des dictionnaires et des règles d applications : John the ripper, disponible à Crack, disponible à Formation permanente ARS 34

18 NIS Chapitre 33 : NIS NIS Network Information Service Créé par SUN en 1985 Anciennement Yellow Pages µ certaines commandes ont un nom en "yp..." Version NIS+ vers 1992, radicalement différente (cf annexe) C est un protocole réseau d accès à des informations centralisées sur un ou plusieurs serveurs redondants. Utilisation la plus courante : partager la base des comptes Unix. Formation permanente ARS 35 NIS Architecture de NIS 33.1 Architecture de NIS Architecture construite en mode client / serveur : D A T A Maitre D A T A D A T A Esclave 1 Esclave 2 Mise a jour push / pull D A T A D A T A D A T A D A T A D A T A Client 1 Client 2 Client 3 Client 4 Formation permanente ARS 36

19 NIS Architecture de NIS Caractéristiques : Communications réseau via RPC (Remote Procedure Call) Propagation des données (maps) du master server aux slave servers en mode pull ou en mode push. Propagation des maps complètes Seul le master server peut modifier les données Les slave servers diffusent les données sans pouvoir les modifier Formation permanente ARS 37 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch 33.2 Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch Les données manipulées par NIS : maps Les maps contiennent des couples (clef, valeur). Il n y a que le serveur NIS maître qui peut changer le contenu d une map. Une map est au format DBM (cf man dbm) ; une map se compose de 3 fichiers : le fichier source le fichier de suffixe.pag le fichier de suffixe.dir Formation permanente ARS 38

20 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch La commande makedbm permet de convertir le fichier source en les 2 fichiers constituant le DBM. % cat demo clef1 banane clef2 arbre % makedbm demo demo % ls -l demo test* -rw-r--r-- 1 besancon adm 23 Aug 15 11:56 demo -rw besancon adm 0 Aug 15 11:57 demo.dir -rw besancon adm 1024 Aug 15 11:57 demo.pag Dans le système NIS, les maps sont stockées sur le master server dans /var/yp/nom-du-domaine-nis : % cd /var/yp/nom-de-domaine-nis % ls -l passwd* -rw root other 4096 Nov 23 07:26 passwd.byname.dir -rw root other 8192 Nov 23 07:26 passwd.byname.pag -rw root other 4096 Nov 23 07:26 passwd.byuid.dir -rw root other 8192 Nov 23 07:26 passwd.byuid.pag Formation permanente ARS 39 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch Les maps sont construites automatiquement à partir de tous les fichiers sources des maps : passwd.byname passwd.byuid /etc/hosts makedbm NIS MASTER hosts.byname hosts.byuid /etc/passwd Le fichier /var/yp/makefile automatise toutes les créations de maps et leur propagation aux slave servers (mode push). Formation permanente ARS 40

21 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch Extrait de /var/yp/makefile :... hosts.time: $(B) -l $(DIR)/hosts $(CHKPIPE)) \ (awk BEGIN { OFS="\t"; } $$1!~ /^#/ { print $$1, $$0 } $(CHKPIPE)) \ $(MAKEDBM) $(B) - "updated [! $(NOPUSH) ]; then $(YPPUSH) -d $(DOM) hosts.byname; [! $(NOPUSH) ]; then $(YPPUSH) -d $(DOM) hosts.byaddr; [! $(NOPUSH) ]; then echo "pushed hosts"; fi... La construction d une map se résume alors à (par exemple suite à une modification de /etc/hosts) : # vi /etc/hosts # cd /var/yp # make hosts updated hosts pushed hosts Formation permanente ARS 41 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch La librairie DBM permet de créer des enregistrements de taille maximale 1024 octets : % man dbm SunOS/BSD Compatibility Library Functions dbm(3b) NAME... dbm, dbminit, dbmclose, fetch, store, delete, firstkey, nextkey - data base subroutines The sum of the sizes of a key/content pair must not exceed the internal block size (currently 1024 bytes). Moreover all key/content pairs that hash together must fit on a single block. store will return an error in the event that a disk block fills with inseparable data. Formation permanente ARS 42

22 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch Quelques noms de maps : passwd.byname, passwd.byuid, group.byname, group.bygid, publickey.byname, hosts.byaddr, hosts.byname, mail.byaddr, mail.aliases, services.byname, services.byservicename, rpc.bynumber, rpc.byname, protocols.bynumber, protocols.byname, networks.byaddr, networks.byname, netmasks.bymask, netmasks.byaddr, ethers.byname, ethers.byaddr, bootparams, auto.master, auto.home, auto.direct, auto.src dont les plus utiles sont : map passwd map group map hosts map netgroup Formation permanente ARS 43 NIS Données NIS : maps NIS, DBM, ypcat, ypmatch La commande ypcat permet de consulter une map NIS depuis n importe quel client. Syntaxe : ypcat map-nis La commande ypmatch permet de consulter la valeur d une ou plusieurs clefs dans une certaine map NIS depuis n importe quel client. Syntaxe : ypmap clef1 clef2... map-nis Formation permanente ARS 44

23 NIS Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset 33.3 Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset Un client NIS doit se connecter à un serveur NIS. C est l action de binding. Le binding nécessite : de fournir un nom de domaine NIS, le domainname ; une machine se déclare comme membre du groupe servi par les serveurs NIS de préciser la méthode de localisation du serveur NIS : broadcast ou explicite Formation permanente ARS 45 NIS Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset Nom de domaine La commande activant le nom de domaine est domainname. Pour consulter le nom de domaine : domainname Pour configurer manuellement le nom de domaine : domainname nom-du-domaine-nis Configuration du domainname automatique au démarrage : Sur Solaris : renseigner le fichier /etc/defaultdomain Sur Linux : renseigner le fichier /etc/sysconfig/network NETWORKING=yes FORWARD_IPV4=false HOSTNAME=pcars6.formation.jussieu.fr DOMAINNAME=formation.jussieu.fr GATEWAY= GATEWAYDEV=eth0 NISDOMAIN=real.world Formation permanente ARS 46

24 NIS Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset Réalisation du binding Un client NIS fait tourner le démon ypbind qui se connecte à un serveur NIS que l on trouve selon 2 méthodes possibles : découverte par broadcast ; c est le mode par défaut. Sur Solaris, /usr/lib/netsvc/yp/ypbind -broadcast En pratique il y a une map ypservers qui contient les noms des serveurs. Cf /var/yp/binding/nom-de-domaine-nis/ypservers demande de connexion explicite Sur Solaris faire : # ypbind -ypsetme # ypset nom-du-serveur-nis-voulu La commande ypwhich affiche le nom du serveur NIS utilisé. Formation permanente ARS 47 NIS Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset On peut controler un peu quels sont les clients qui se bindent aux servers. Pour cela, remplir sur les slave servers et sur le master server le fichier /var/yp/securenets. Il liste les machines autorisées, sous forme adresses et netmasks. Par exemple : Signification : seules les machines des réseaux /16 et /24 sont autorisées à se binder. Formation permanente ARS 48

25 NIS Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset Consultation des maps Un client NIS doit indiquer quels maps il utilisera. La plus courante est la map passwd dont on indique l utilisation par l ajout d une ligne en fin de fichier /etc/passwd : +::65534:65534::: Signification de cette ligne supplémentaire (à vérifier sur chaque système car il existe des différences) : Tout champ renseigné de cette ligne + remplace le même champ de la map inconditionnellement sauf pour UID et GID. Pour UID et GID, les valeurs mentionnées s activeront si ces champs sont absents de la map (c est-à-dire quand la map est vérolée ce qui indique un problème de fichier source vérolé). Formation permanente ARS 49 NIS Client NIS, domainname, ypbind, ypwhich, ypset Exemple : +:*LK*:65534:65534:::/usr/local/bin/tcsh Signification : le passwd chiffré des utilisateurs de la map passwd est *LK* l UID sera si l entrée de la map ne précise pas d UID le GID sera si l entrée de la map ne précise pas de GID le shell de login est mis automatiquement à /usr/local/bin/tcsh Formation permanente ARS 50

26 NIS Slave server NIS, ypserv, ypxfr 33.4 Slave server NIS, ypserv, ypxfr Un serveur NIS esclave fait tourner plusieurs démons : ypserv ypbind Le démon ypserv est là pour répondre aux requêtes des client NIS qui se sont bindés sur lui. Le démon ypbind n est là que pour faire du slave server un client NIS aussi (mais ce n est pas obligatoire). Il n est pas garanti que le slave server soit client NIS de lui même. Il peut se binder sur un autre serveur NIS du même domaine. Formation permanente ARS 51 NIS Slave server NIS, ypserv, ypxfr Un slave server peut être down au moment où un master slave fait un push des maps. µ besoin pour le slave server de se resynchroniser avec le master server ; pull des maps de la part du slave server Cela se fait au moyen de shell scripts lancés périodiquement via la crontab : 30 * * * * /usr/lib/netsvc/yp/ypxfr_1perhour 31 1,13 * * * /usr/lib/netsvc/yp/ypxfr_2perday 32 1 * * * /usr/lib/netsvc/yp/ypxfr_1perday Ces scripts récupérent plus ou moins de maps suivant la fréquence de leur lancement. Exemple de l un de ces shell scripts, ypxfr_1perhour : #! /bin/sh # ypxfr_1perhour.sh - Do hourly NIS map check/updates PATH=/bin:/usr/bin:/usr/lib/netsvc/yp:$PATH export PATH ypxfr passwd.byname ypxfr passwd.byuid Formation permanente ARS 52

27 NIS Master server NIS, ypxfrd, rpc.yppasswdd, yppasswd 33.5 Master server NIS, ypxfrd, rpc.yppasswdd, yppasswd Un serveur NIS maître fait tourner plusieurs démons : ypserv ypbind ypxfrd rpc.yppasswdd Même rôle pour ypserv que pour un slave server. Même rôle pour ypbind que pour un slave server. Le démon ypxfrd assure les transferts de maps demandés par les slave servers (mode pull). (en Unix, on rencontre souvent le mot xfr pour transfert) Le démon rpc.yppasswdd assure le changement des mots de passe. Formation permanente ARS 53 NIS Master server NIS, ypxfrd, rpc.yppasswdd, yppasswd Avec NIS, un client NIS ne peut pas modifier le contenu d une map. Pour changer un mot de passe, on va émuler le changement du mot de passe sur le master server dans son fichier source (/etc/passwd) puis la reconstruction de la map passwd et sa transmission en totalité aux slave servers. Ce processus se réalise en utilisant la commande yppasswd qui demande les mots de passe à l utilisateur puis appelle rpc.yppasswdd sur le master server qui simule la session interactive composée des commandes : # passwd # cd /var/yp # make passwd Formation permanente ARS 54

28 NIS Master server NIS, ypxfrd, rpc.yppasswdd, yppasswd Sur un client NIS Linux : % yppasswd Changing NIS account information for besancon on serveur. Please enter old password: ******** Changing NIS password for besancon on serveur. Please enter new password: ******** Please retype new password: ******** The NIS password has been changed on serveur. Sur un master server NIS Solaris : % yppasswd Enter login(nis) password: ******** New password: ******** Re-enter new password: ******** NIS passwd/attributes changed on serveur Formation permanente ARS 55 NIS Netgroups 33.6 Netgroups Le système NIS permet de définir des groupes d autorisation d accès : les netgroups. Ces groupes sont diffusés via la map netgroup. Un netgroup est un nom symbolique associé à un ensemble de triplets (je n ai jamais vu le troisième champ avoir une quelconque utilité en pratique) : nom-de-netgroup \ (machine, utilisateur, nom-de-domaine-nis) \ (machine, utilisateur, nom-de-domaine-nis) \... On définit en pratique des netgroups concernant des machines et des netgroups concernant des utilisateurs. On autorisera ainsi ou pas des groupes d utilisateurs ou de machines à accéder à certaines ressources. Formation permanente ARS 56

29 NIS Netgroups Exemple de netgroup de machines : nains \ (atchoum.phys.ens.fr,,physique) \ (dormeur.phys.ens.fr,,physique) \ (joyeux.phys.ens.fr,,physique) \ (grincheux.phys.ens.fr,,physique) \ (prof.phys.ens.fr,,physique) \ (timide.phys.ens.fr,,physique) \ (simplet.phys.ens.fr,,physique) Exemple de netgroup d utilisateurs : etudiants \ (,jean,) \ (,pierre,) \ (,valerie,) Formation permanente ARS 57 NIS Netgroups Exemple d utilisation d un netgroup d utilisateurs au niveau de /etc/passwd : field:password HERE:0:1:Field Service:/usr/field:/bin/csh operator:password HERE:5:28:Operator:/opr:/opr/opser sys:password HERE:2:3:Mr Kernel:/usr/sys: bin:password HERE:3:4:Mr Binary:/bin: pot:*:16:16:menupot:/users/staffs/pot: Signification : On rejette les lignes de la map passwd dont le login est indiqué dans le netgroup etudiants On accepte les lignes de la map passwd dont le login est indiqué dans le netgroup net_administrateurs On accepte les lignes de la map passwd dont le login est indiqué dans le netgroup net_utilisateurs Formation permanente ARS 58

30 NIS Netgroups Exemple d utilisation d un netgroup de machines au niveau de l exportation de disques via NFS (fichier /etc/exports, cf chapitre sur NFS) : /usr/openwin -access=nains Formation permanente ARS 59 NIS Installation de NIS 33.7 Installation de NIS Master server Lancer ypinit -m Slave servers Lancer ypinit -s master-server Ajouter dans la crontab les appels aux scripts ypxfr_* Client NIS Spécifier le domainname Formation permanente ARS 60

Administration système UNIX version 7.0

Administration système UNIX version 7.0 Administration système UNIX version 7.0 Partie 3 2004 2005 Thierry Besançon Philippe Weill Formation Permanente Université Pierre et Marie Curie - PARIS 6 Tour centrale 13 e étage 4, place Jussieu 75252

Plus en détail

Administration système UNIX version 8.0

Administration système UNIX version 8.0 Administration système UNIX version 8.0 Partie 3 2005 2006 Thierry Besançon Philippe Weill Université Pierre et Marie Curie - PARIS 6 Formation Permanente 4, place Jussieu 75252 Paris Cedex 05 web : www.fp.upmc.fr

Plus en détail

Mise en place d'un serveur LDAP

Mise en place d'un serveur LDAP Mise en place d'un serveur LDAP Cet article présente la mise en place d'un serveur OpenLDAP ainsi que la configuration côté client. Nous présenterons également l'authentification des utilisateurs via pam_ldap.

Plus en détail

Fonctionnement de NIS

Fonctionnement de NIS 1 sur 5 05/11/2008 15:27 Fonctionnement de NIS Le service NIS (Network Information System), permet de centraliser les connexions sur un réseau local Généralités L'objectif central de tout serveur de fichiers

Plus en détail

Cours UNIX Network Information Service

Cours UNIX Network Information Service Cours UNIX Network Information Service Jean-Claude Bajard IUT - université Montpellier 2 Présentation NIS Network Information Service est un accès à des informations centralisées sur un ou plusieurs serveurs

Plus en détail

Utiliser Améliorer Prêcher. Introduction à LDAP

Utiliser Améliorer Prêcher. Introduction à LDAP Introduction à LDAP Introduction à LDAP Sommaire 2 Sommaire Historique rapide Les concepts LDAP et la gestion d identité Démonstration Autre ressources 2 Historique Historique Historique rapide 4 Historique

Plus en détail

Table des matières. 2011 Hakim Benameurlaine 1

Table des matières. 2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 SERVICE NIS... 2 1.1 INTRODUCTION... 2 1.2 FONCTIONNEMENT... 2 1.3 DIFFÉRENTES VERSIONS DE NIS... 3 1.4 PRINCIPE DE NIS... 3 1.5 CONFIGURATION DU SERVEUR NIS... 4 1.5.1 INSTALLATION

Plus en détail

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE OPENLDAP

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE OPENLDAP INSTALLATION ET CONFIGURATION DE OPENLDAP Ce document a pour intérêt de décrire les étapes de l installation et de la configuration de l outil OpenLDAP sous l OS FreeBSD 4.8 Installation et Configuration

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Page 164 Chapitre 5. LINUX - Préparation à la certification LPIC-2

Pré-requis. Objectifs. Page 164 Chapitre 5. LINUX - Préparation à la certification LPIC-2 Page 164 Chapitre 5 LINUX Pré-requis - et Préparation objectifs à la certification LPIC-2 Pré-requis Authentification des utilisateurs Les connaissances acquises lors de la certification LPI niveau 1,

Plus en détail

1. Objectif. \ / (o o) +-----------------------oooo--(_)-----------------------------+

1. Objectif. \ / (o o) +-----------------------oooo--(_)-----------------------------+ \ / (o o) +-----------------------oooo--(_)-----------------------------+ Administration des services Linux (avec Debian) LDAP serveur et client sur debian Reseau-02 Admin des services fiche LDAP org.doc

Plus en détail

Connecter une station Linux (distribution Ubuntu) à un serveur Kwartz Pré-requis et mise en garde Installation de la distribution Authentification des utilisateurs Répertoires home et shell des utilisateurs

Plus en détail

Introduction...3. Objectif...3. Manipulations...3. Gestion des utilisateurs et des groupes...4. Introduction...4. Les fichiers de base...

Introduction...3. Objectif...3. Manipulations...3. Gestion des utilisateurs et des groupes...4. Introduction...4. Les fichiers de base... Système d'exploitation Sommaire Introduction...3 Objectif...3 Manipulations...3 Gestion des utilisateurs et des groupes...4 Introduction...4 Les fichiers de base...4 Quelques commandes d'administration...5

Plus en détail

LDAP : Une présentation rapide

LDAP : Une présentation rapide LDAP : Une présentation rapide Table des matières 1 Présentation de LDAP 1 2 Caractéristiques de LDAP 1 3 Utilisation de LDAP 2 4 Structure de LDAP 2 5 L attribut particulier dn 2 6 L attribut particulier

Plus en détail

Administration et Architectures des Systèmes

Administration et Architectures des Systèmes Administration et Architectures des Systèmes LEGOND-AUBRY Fabrice Fabrice.Legond-Aubry@u-paris10.fr Module AAS Services Réseaux 1 Section Les services réseaux Les services réseaux Module AAS Services Réseaux

Plus en détail

OpenLDAP, un outil d administration Réseau. Une implémentation d OpenLDAP

OpenLDAP, un outil d administration Réseau. Une implémentation d OpenLDAP OpenLDAP, un outil d administration Réseau Une implémentation d OpenLDAP INRA de Rennes UMR-118 Amélioration des Plantes et Biotechnologies Végétales Présentation : Lightweight Directory Access Protocol

Plus en détail

Authentification des utilisateurs avec OpenLDAP

Authentification des utilisateurs avec OpenLDAP Authentification des utilisateurs avec OpenLDAP Ce tutoriel développe la mise en place d'un contrôleur de Domaine Principal (PDC) avec authentification POSIX uniquement. La racine principale de l'annuaire

Plus en détail

http://www.ed-diamond.com

http://www.ed-diamond.com Ceci est un extrait électronique d'une publication de Diamond Editions : http://www.ed-diamond.com Ce fichier ne peut être distribué que sur le CDROM offert accompagnant le numéro 100 de GNU/Linux Magazine

Plus en détail

INFO-F-309 Administration des Systèmes. TP7: NFS et NIS. Sébastien Collette (sebastien.collette@ulb.ac.be) Résumé

INFO-F-309 Administration des Systèmes. TP7: NFS et NIS. Sébastien Collette (sebastien.collette@ulb.ac.be) Résumé INFO-F-309 Administration des Systèmes TP7: NFS et NIS Sébastien Collette (sebastien.collette@ulb.ac.be) Résumé L objectif de ce TP est de vous familiariser avec NFS et NIS, deux services standards sous

Plus en détail

Active Directory. Structure et usage

Active Directory. Structure et usage Active Directory Structure et usage Michel CHABANNE Ecole Polytechnique/DSI/RVDS Octobre 2005 Active Directory? Une implémentation de service LDAP pour une utilisation dans les environnements Windows Présenté

Plus en détail

Module 5 - Unité 1 CONCEPTION DE LA STRUCTURE D ANNUAIRE

Module 5 - Unité 1 CONCEPTION DE LA STRUCTURE D ANNUAIRE Introduction à l annuaire LDAP L annuaire LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) peut être facilement comparé à un bottin téléphonique, à une horaire télé ou encore à un catalogue de magasin de vente.

Plus en détail

Le Linux NIS(YP)/NYS/NIS+ HOWTO

Le Linux NIS(YP)/NYS/NIS+ HOWTO Le Linux NIS(YP)/NYS/NIS+ HOWTO Thorsten Kukuk Version 0.12, 12 Juin 1998 Ce document décrit la façon de configurer Linux en client de NIS(YP) ou de NIS+, et la façon d installer un serveur NIS. Contents

Plus en détail

AUTHENTIFICATION DES CLIENTS LINUX SUR UN ANNUAIRE LDAP

AUTHENTIFICATION DES CLIENTS LINUX SUR UN ANNUAIRE LDAP AUTHENTIFICATION DES CLIENTS LINUX SUR UN ANNUAIRE LDAP (source : ClientsHardyHeron et ScribeNG sur le wiki Eole) Généralités Il existe trois grandes familles de Linux : RedHat (dont Mandriva), Debian

Plus en détail

1 Configuration réseau des PC de la salle TP

1 Configuration réseau des PC de la salle TP TP Installation/Configuration des services NIS et NFS sur serveur GNU/Linux Nom : Prénom : Date : Numéro : Objectifs : Installer un serveur NFS et NIS sur un PC GNU/Linux (Mandriva). Visiter les principaux

Plus en détail

Les noms et adresses IP des différentes machines sur le réseau 192.168.0.0/24 de la salle C309 seront définis comme suit :

Les noms et adresses IP des différentes machines sur le réseau 192.168.0.0/24 de la salle C309 seront définis comme suit : T.P. n 1 Réseau local sous Linux Binôme Authentification NIS Partages NFS Groupe 1 Introduction Ce TP consiste à configurer un petit réseau local de plusieurs machines sous Linux Fedora 14 (14 clients

Plus en détail

Conférence technique sur Samba (samedi 6 avril 2006)

Conférence technique sur Samba (samedi 6 avril 2006) Conférence technique sur Samba (samedi 6 avril 2006) Windows dansera la Samba... http://linux azur.org/wiki/wakka.php?wiki=samba Plan Historique de Samba Protocoles SMB/CIFS Installation Serveurs Samba

Plus en détail

Installer un domaine NIS

Installer un domaine NIS Installer un domaine NIS Olivier Hoarau (olivier.hoarau@funix.org) V1.8 26 décembre 2009 1Historique...2 2Préambule...2 3Introduction...3 4Présentation...3 5Installation et configuration du serveur...5

Plus en détail

1 Installation du serveur LDAP et des utilitaires (Mandriva)

1 Installation du serveur LDAP et des utilitaires (Mandriva) TP Installation/Configuration d'un annuaire LDAP sur serveur GNU/Linux Nom : Prénom : Date : Numéro : Objectifs : Installer un annuaire LDAP sur un PC serveur GNU/Linux (Mandriva). Visiter les principaux

Plus en détail

Client Debian Squeeze et serveur SambaEdu3

Client Debian Squeeze et serveur SambaEdu3 Client Debian Squeeze et serveur SambaEdu3 INTRODUCTION... 1 1. CONFIGURATION DU SERVEUR SAMBAEDU3... 1 2. CONFIGURATION DU CLIENT DEBIAN SQUEEZE... 2 A.CONFIGURATION DE L'AUTHENTIFICATION... 2 B.CONFIGURATION

Plus en détail

L.D.A.P Lightweight Directory Access Protocol

L.D.A.P Lightweight Directory Access Protocol L.D.A.P Lightweight Directory Access Protocol Qu est ce qu un annuaire? Une collection structurée d informations sur des personnes ou des machines et autres ressources Ex: yfinger ywhois ydns ycarnet d

Plus en détail

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités NFS Maestro 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 10 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

Installer un domaine NIS

Installer un domaine NIS Installer un domaine NIS Olivier Hoarau (olivier.hoarau@funix.org) V1.3, 16 décembre 2001 1 Historique... 2 2 Préambule... 2 3 Introduction... 2 4 Présentation... 2 5 Installation et configuration du serveur...

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

Administration Système

Administration Système 1/161 Administration Système Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

TP 1-2-3-4 de AdminSR M2SIR/RTS : Etudes et mises en place de protocoles Client/Serveur NFS, NIS, DNS, LDAP

TP 1-2-3-4 de AdminSR M2SIR/RTS : Etudes et mises en place de protocoles Client/Serveur NFS, NIS, DNS, LDAP TP 1-2-3-4 de AdminSR M2SIR/RTS : Etudes et mises en place de protocoles Client/Serveur NFS, NIS, DNS, LDAP Auteur : Olivier GLÜCK, Université Lyon 1 Objectifs - Apprentissage et mise en place de services

Plus en détail

Administration Système

Administration Système 1/169 Administration Système Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

TP administration système

TP administration système Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP administration système Le but de ce TP est de vous faire comprendre : La gestion des comptes utilisateurs en réseau

Plus en détail

Maquette et mise en place. d un annuaire LDAP à l IMB Rencontres mathrice. Lyon, 25-27 mars 2003

Maquette et mise en place. d un annuaire LDAP à l IMB Rencontres mathrice. Lyon, 25-27 mars 2003 Maquette et mise en place d un annuaire LDAP à l IMB Rencontres mathrice Lyon, 25-27 mars 2003 Plan : - Les besoins - Les moyens - Les choix - La maquette - Le déploiement - Les problèmes - Conclusions

Plus en détail

Mise en place d annuaires LDAP et utilisation dans plusieurs applications

Mise en place d annuaires LDAP et utilisation dans plusieurs applications Mise en place d annuaires LDAP et utilisation dans plusieurs applications Vincent Mathieu, vmathieu{nomine}@univ-nancy2.fr Brigitte Nominé Centre de Ressources Informatiques, Université Nancy 2 CO 75-54037

Plus en détail

Méta-annuaire LDAP-NIS-Active Directory

Méta-annuaire LDAP-NIS-Active Directory Auteur : Michel LASTES Co-auteur Bernard MÉRIENNE Date: 15 octobre 03 Méta-annuaire LDAP-NIS-Active Directory LIMSI (Laboratoire d Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l Ingénieur) Bât 508

Plus en détail

COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01. OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE

COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01. OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01 OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : GESTION ANNUAIRE Veuillez trouver ci-après une documentation

Plus en détail

PAM Pluggable Authentication Modules. Introduction. PAM: c est quoi? Les origines. user-authentication API. UNIX authentication framework

PAM Pluggable Authentication Modules. Introduction. PAM: c est quoi? Les origines. user-authentication API. UNIX authentication framework PAM: c est quoi? PAM Pluggable Authentication Modules Loris Renggli user-authentication API UNIX authentication framework définit un mécanisme d authentification standard Linux-PAM, OpenPAM EPFL SB SB-IT

Plus en détail

LDAP et carnet d'adresses mail

LDAP et carnet d'adresses mail LDAP et carnet d'adresses mail I)Installation Open-LDAP v1 (Conf dans l'annuaire LDAP, cn=config) apt-get install slapd ldap-utils 1)Suppression de la base par défaut rm /etc/ldap/slapd.d/cn\=config/olcdatabase={1}hdb.ldif

Plus en détail

Evidian IAM Suite 8.0 Identity Management

Evidian IAM Suite 8.0 Identity Management Evidian IAM Suite 8.0 Identity Management Un livre blanc Evidian Summary Evidian ID synchronization. Evidian User Provisioning. 2013 Evidian Les informations contenues dans ce document reflètent l'opinion

Plus en détail

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Théorie des réseaux (EC3a) Séance 7 Pourquoi DNS? Internet est une structure hiérarchique et arborescente de réseaux et

Plus en détail

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP Ce document a pour intérêt de décrire les étapes de l installation et de la configuration de LDAPBrowser, client permettant

Plus en détail

Cours UNIX Montages NFS

Cours UNIX Montages NFS Cours UNIX Montages NFS Jean-Claude Bajard IUT - université Montpellier 2 le principe de partage de fichiers sous UNIX Network File System : service réseau de partage de systèmes de fichiers applications

Plus en détail

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014 Mise en place d un service FTP sous Linux Bouron Dimitri 20/04/2014 Ce document sert de démonstration concise pour l installation, la configuration, la sécurisation, d un serveur FTP sous Linux utilisant

Plus en détail

L annuaire et le Service DNS

L annuaire et le Service DNS L annuaire et le Service DNS Rappel concernant la solution des noms Un nom d hôte est un alias assigné à un ordinateur. Pour l identifier dans un réseau TCP/IP, ce nom peut être différent du nom NETBIOS.

Plus en détail

OpenLDAP, un outil d administration réseau. (Implémentation d openldap à l INRA de Rennes)

OpenLDAP, un outil d administration réseau. (Implémentation d openldap à l INRA de Rennes) OpenLDAP, un outil d administration réseau. (Implémentation d openldap à l INRA de Rennes) Gilles LASSALLE Unité Mixte de Recherche d Amélioration des Plantes et Biotechnologies Végétales Domaine de la

Plus en détail

Intégration de clients linux sur un serveur Sambaedu3

Intégration de clients linux sur un serveur Sambaedu3 Intégration de clients linux sur un serveur Sambaedu3 1_ Pré-requis : Les tests pour l'intégration de clients linux sur un serveur Sambaedu3 ont été fait sur : - Un client linux Debian Sarge version 3.1-r1

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : ESRI France Version de la documentation : 1.2.0.0 Date de dernière

Plus en détail

OpenLDAP. Astuces pour en faire l'annuaire d'entreprise idéal THÈME TECHNIQUE - ADMINISTRATION SYSTÈME. Jonathan CLARKE - jcl@normation.

OpenLDAP. Astuces pour en faire l'annuaire d'entreprise idéal THÈME TECHNIQUE - ADMINISTRATION SYSTÈME. Jonathan CLARKE - jcl@normation. THÈME TECHNIQUE - ADMINISTRATION SYSTÈME OpenLDAP Astuces pour en faire l'annuaire d'entreprise idéal Jonathan CLARKE - jcl@ Normation CC-BY-SA Qui suis-je? Jonathan Clarke Job : Co-fondateur et directeur

Plus en détail

Authentification des utilisateurs avec OpenLDAP et Samba 3.0

Authentification des utilisateurs avec OpenLDAP et Samba 3.0 Authentification des utilisateurs avec OpenLDAP et Samba 3.0 Ce tutoriel développe la mise en place d'un contrôleur de Domaine Principal (PDC) couplet avec un contrôleur de Domaine de Replication (BDC)

Plus en détail

Outils Logiciels Libres

Outils Logiciels Libres LP ASRALL Outils Logiciels Libres LDAP, CMS et Haute Disponibilitée Auteurs : Rémi Jachniewicz, Julien Lacava, Gatien Gaspard, Romain Gegout, Benoit Henryon 17 mars 2009 Table des matières 1 Ldap 3 1.1

Plus en détail

TP : Introduction à TCP/IP sous UNIX

TP : Introduction à TCP/IP sous UNIX 1 Introduction TP : Introduction à TCP/IP sous UNIX Le but de cette séance est de vous familiariser au fonctionnement de la pile TCP/IP sous UNIX. Les systèmes UNIX (Linux, FreeBSD, Solaris, HPUX,...)

Plus en détail

Couche application. La couche application est la plus élevée du modèle de référence.

Couche application. La couche application est la plus élevée du modèle de référence. Couche application La couche application est la plus élevée du modèle de référence. Elle est la source et la destination finale de toutes les données à transporter. Couche application La couche application

Plus en détail

L'annuaire LDAP du module Scribe

L'annuaire LDAP du module Scribe L'annuaire LDAP du module Scribe EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r é v i s

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise

BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise EPREUVE E5 : PRATIQUE DES TECHNIQUES INFORMATIQUES Identité du candidat : PAPIN Perrine N d inscription : M326070463 ACTIVITE

Plus en détail

DNS. Olivier Aubert 1/27

DNS. Olivier Aubert 1/27 DNS Olivier Aubert 1/27 Liens http://www.dns.net/dnsrd/ DNS Resource Directory http://www.isc.org/products/bind/ Internet Software Consortium - Berkeley Internet Name Domain http://www.nic.fr/guides/dns-intro

Plus en détail

Partage réseau Unix/Windows. Mise en place d'un serveur Samba

Partage réseau Unix/Windows. Mise en place d'un serveur Samba Partage réseau Unix/Windows Mise en place d'un serveur Samba Partage réseau Unix/Windows Quelques notions sur les réseaux sous Windows "Philosophie" Domaine Implémentation (NetBIOS, SMB) Configuration

Plus en détail

Déploiement de (Open)LDAP

Déploiement de (Open)LDAP L O 5 1 : A d m i n i s t a t i o n S y s t è m e Déploiement de (Open)LDAP Stéphane GALLAND Printemps 2007 stephane.galland@utbm.fr D é p l o i e m e n t Déployer un service d'annuaire LDAP, c'est rélféchir

Plus en détail

Annuaire LDAP ou SGBD : quelles solutions pour un référentiel unique?

Annuaire LDAP ou SGBD : quelles solutions pour un référentiel unique? Annuaire LDAP ou SGBD : quelles solutions pour un référentiel unique? J. Eudes, Jacques.Eudes@ujf-grenoble.fr G. Forestier, Gerard.Forestier@imag.fr E. Payan, Eric.Payan@univ-lyon1.fr 1. Introduction La

Plus en détail

0.1 PureFTP. 0.1.1 1. Créer un utilisateur ftp (mode console) 0.1.2 2. Installation de pure-ftpd 0.1.3 2.1 Installation de la version de base

0.1 PureFTP. 0.1.1 1. Créer un utilisateur ftp (mode console) 0.1.2 2. Installation de pure-ftpd 0.1.3 2.1 Installation de la version de base 0.1 PureFTP 1 0.1 PureFTP Pureftp est un serveur ftp qui présente l avantage d être a la fois très sécure et de se mettre en place tres facilement malgré l abscence d une interface graphique de configuration.

Plus en détail

L'AAA, késako? Bruno Bonfils, , Novembre 2005. Sous ce terme d'apparence barbare est regroupé l'ensemble des concepts suivants :

L'AAA, késako? Bruno Bonfils, <asyd@solaris fr.org>, Novembre 2005. Sous ce terme d'apparence barbare est regroupé l'ensemble des concepts suivants : Introduction L'AAA, késako? Bruno Bonfils, , Novembre 2005 Sous ce terme d'apparence barbare est regroupé l'ensemble des concepts suivants : Authentication (authentification) Authorization

Plus en détail

TD séance n 8 Utilisateurs et Groupes sous Unix et Windows

TD séance n 8 Utilisateurs et Groupes sous Unix et Windows 1 Gestion des utilisateurs Unix 1.1 Super-utilisateur Linux est un système multiutilisateurs (plusieurs utilisateurs peuvent travailler sur la même machine) et sécurisé. Chaque utilisateur, pour travailler,

Plus en détail

Description de la maquette fonctionnelle. Nombre de pages :

Description de la maquette fonctionnelle. Nombre de pages : Description de la maquette fonctionnelle Nombre de pages : 22/07/2008 STATUT DU DOCUMENT Statut Date Intervenant(s) / Fonction Provisoire 22/07/2008 Approuvé Validé HISTORIQUE DES MODIFICATIONSICATIONS

Plus en détail

Administration système & réseau

Administration système & réseau Administration système & réseau SNMP, Gestion des comptes, NIS, NFS, DHCP, impression Christian christian.bulfone@gipsa-lab.fr www.gipsa-lab.fr/~christian.bulfone/ic2a-dciss Master IC2A/DCISS Année 2014/2015

Plus en détail

Cours UNIX/LINUX JM Lery 2007 1/7. L'intérêt d'unix est qu'il permet la gestion d'une quantité plus importante que Windows.

Cours UNIX/LINUX JM Lery 2007 1/7. L'intérêt d'unix est qu'il permet la gestion d'une quantité plus importante que Windows. Cours UNIX/LINUX JM Lery 2007 1/7 Cours Unix Introduction Le cours portera sur: les commandes le système de fichiers les enchaînements de commandes administration L'intérêt d'unix est qu'il permet la gestion

Plus en détail

Gestion des identités Christian-Pierre Belin

Gestion des identités Christian-Pierre Belin Gestion des identités Christian-Pierre Belin Architecte Microsoft France La gestion des identités Le périmètre et les rôles Services d annuaire Point de stockage et d administration des comptes, des informations

Plus en détail

Serveur Windows NT ou Samba / Unix?

Serveur Windows NT ou Samba / Unix? Serveur Windows NT ou Samba / Unix? Michel Christaller, Athésa infogérance au CEA/Grenoble Samba, Michel Christaller, Athésa, Réunion GUILDE 24 sept. 98 1 Plan serveurs NT pourquoi Samba protocole SMB

Plus en détail

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes Atelier 2 Installation d Active Directory Installation du service DNS Installation du Service WINS Création d'un compte d'ordinateur Jonction d'un ordinateur à un domaine Création d usagers. Étape 1 :

Plus en détail

Unix/Linux I. 1 ere année DUT. Université marne la vallée

Unix/Linux I. 1 ere année DUT. Université marne la vallée Unix/Linux I 1 ere année DUT Université marne la vallée 1 Introduction 2 Fonctions et spécifité d Unix Architecture 3 4 5 Fichier Unix Arborescence de fichiers Quelques commandes sur les fichiers Chemins

Plus en détail

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Les Remote Procedure Calls

Plus en détail

Mise en place d'un contrôleur de domaine Samba3 avec LDAP

Mise en place d'un contrôleur de domaine Samba3 avec LDAP Mise en place d'un contrôleur de domaine Samba3 avec LDAP Damien G. damstux@free.fr Document sous licence GPL Conseils: Utilisez tout le temps le même mot de passe Je joins certains fichiers de configuration:

Plus en détail

B1-4 Administration de réseaux

B1-4 Administration de réseaux B1-4 Administration de réseaux Domain Name System (DNS) École nationale supérieure de techniques avancées B1-4 Administration de réseaux 1 / 29 Principe Chaque machine d un réseau IP est repérée par une

Plus en détail

Réseaux : SAMBA Sommaire. 1. Introduction. 2. Fonctionnement des réseaux Microsoft. 3. NetBIOS. 4. Le protocole SMB 5. SAMBA

Réseaux : SAMBA Sommaire. 1. Introduction. 2. Fonctionnement des réseaux Microsoft. 3. NetBIOS. 4. Le protocole SMB 5. SAMBA Réseau SAMBA Sommaire 1. Introduction 2. Fonctionnement des réseaux Microsoft 3. NetBIOS 4. Le protocole SMB 5. SAMBA 2 Introduction Le projet SAMBA est une application réseau permettant des échanges entre

Plus en détail

LDAP : pour quels besoins?

LDAP : pour quels besoins? LDAP : pour quels besoins? Authentification centralisée (même identifiant/mot de passe pour l'accès à différents services) : POP(S), IMAP(S), SMTPS SSO-CAS (Portail Intranet...) Accès à d'autres sites

Plus en détail

OpenLDAP au quotidien: trucs et astuces

OpenLDAP au quotidien: trucs et astuces OpenLDAP au quotidien: trucs et astuces Guillaume Rousse Ingénieur système à l INRIA novembre 2009 OpenLDAP 1 est l implémentation d annuaire LDAP la plus utilisée dans le monde du libre à l heure actuelle.

Plus en détail

Annuaire LDAP, SSO-CAS, ESUP Portail...

Annuaire LDAP, SSO-CAS, ESUP Portail... Annuaire LDAP, SSO-CAS, ESUP Portail... Patrick DECLERCQ CRI Lille 1 Octobre 2006 Plan Annuaire LDAP : - Présentation - Recommandations (SUPANN) - Architecture - Alimentation, mises à jour - Consultation

Plus en détail

Administration réseau Accès aux fichiers distants

Administration réseau Accès aux fichiers distants Administration réseau Accès aux fichiers distants A. Guermouche A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 1 Plan 1. Introduction 2. NFS 3. SAMBA A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 2 Plan Introduction 1. Introduction

Plus en détail

Configuration d'un annuaire LDAP

Configuration d'un annuaire LDAP Le serveur Icewarp Configuration d'un annuaire LDAP Version 10.3 Juillet 2011 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration d'un annuaire LDAP 1 Introduction... 1 Qu'est-ce que LDAP?...

Plus en détail

Installer un domaine DNS

Installer un domaine DNS Installer un domaine DNS Olivier Hoarau (olivier.hoarau@funix.org) V1.2 du 3.12.00 1 Historique... 2 2 Préambule... 2 3 Présentation... 2 4 Installation et configuration... 3 5 Lancement automatique de

Plus en détail

SSH, le shell sécurisé

SSH, le shell sécurisé , le shell sécurisé Objectifs : 1. Présenter le protocole et les outils associés Sébastien JEAN Pourquoi 1/2? Les services standards ne supportent que peu de propriétés de sécurité souvent l identification,

Plus en détail

Couplage openldap-samba

Couplage openldap-samba Couplage openldap-samba Groupe de travail SARI Animateur du groupe : Bernard MAIRE-AMIOT (CRTBT) Participants Françoise BERTHOUD (LPMMC) François BOUHET (MSH-ALPES) Guy BOURREL (TIMC) Xavier CHAUD (CRETA)

Plus en détail

LINUX Préparation à la certification LPIC-3 (examen LPI 300) - 2ième édition

LINUX Préparation à la certification LPIC-3 (examen LPI 300) - 2ième édition Avant-propos A. Introduction 18 B. Les objectifs 18 C. Contenu du livre 19 Chapitre 1 Les annuaires X.500 et le protocole LDAP A. Généralités sur les annuaires 24 1. Définition des annuaires 24 2. Qu'est-ce

Plus en détail

A. À propos des annuaires

A. À propos des annuaires Chapitre 2 A. À propos des annuaires Nous sommes familiers et habitués à utiliser différents types d'annuaires dans notre vie quotidienne. À titre d'exemple, nous pouvons citer les annuaires téléphoniques

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Sun Java System Service Registry Notes de version pour HP-UX

Sun Java System Service Registry Notes de version pour HP-UX Sun Java System Service Registry Notes de version pour HP-UX Version 3 2005Q4 Numéro de référence 819-5997-10 Ce document fournit les informations suivantes pour Service Registry 3 2005Q4. Vous trouverez

Plus en détail

RTN / EC2LT Réseaux et Techniques Numériques. Ecole Centrale des Logiciels Libres et de Télécommunications

RTN / EC2LT Réseaux et Techniques Numériques. Ecole Centrale des Logiciels Libres et de Télécommunications RTN / EC2LT Réseaux et Techniques Numériques Ecole Centrale des Logiciels Libres et de Télécommunications Mise en place d'un Contrôleur de Domaine dans un milieu hétérogène avec SAMBA couplé à LDAP Domaine

Plus en détail

Automatisation de l administration système

Automatisation de l administration système Automatisation de l administration système Plan Problèmatique : trop de systèmes, trop de solutions Typage des solutions Puppet : gestion de configuration de systèmes Capistrano : déploiement d applications

Plus en détail

La commande do shell script dans AppleScript

La commande do shell script dans AppleScript Do Shell Script 1 Note Technique 2065 La commande do shell script dans AppleScript Cette note technique décrit les techniques de base et répond aux questions les plus fréquentes sur la commande Do Shell

Plus en détail

Résolution de noms. Résolution de noms

Résolution de noms. Résolution de noms cb (C:\Documents and Settings\bcousin\Mes documents\enseignement\res (UE18)\12.DNS.fm- 25 janvier 2009 13:15) PLAN Introduction Noms des domaines de noms Principe de la résolution de noms La résolution

Plus en détail

Administration d'une station Linux

Administration d'une station Linux Administration d'une station Linux Le démarrage F. Nolot Master 2 STIC-Informatique 1 Les init? Linux utilise un service de démarrage spécial nommé SysVinit qui est basé sur un concept de niveaux d'exécution

Plus en détail

LDAP : concepts, déploiement

LDAP : concepts, déploiement LDAP : concepts, déploiement Laurent Mirtain C. Claveleira, C. Gross Journées LDAP - 27 et 28 septembre 2000 Plan Concepts Déployer un service LDAP Les logiciels serveurs Les clients LDAP Les outils de

Plus en détail

Étude de l application DNS (Domain Name System)

Étude de l application DNS (Domain Name System) Étude de l application DNS (Domain Name System) RICM 4 - Option Réseaux Pascal Sicard Introduction Le but de ce TP est de comprendre l utilisation et le fonctionnement de l application réseau DNS (Domain

Plus en détail

Préparation d un serveur Apache pour Zend Framework

Préparation d un serveur Apache pour Zend Framework Préparation d un serveur Apache pour Zend Framework Jacques THOORENS 30 novembre 2010 Résumé Cette petite introduction explique comment paramétrer son serveur Apache personnel pour en faire une machine

Plus en détail

PARAMETRER SAMBA 2.2

PARAMETRER SAMBA 2.2 PARAMETRER SAMBA 2.2 Configurations requises : Mandrake Linux 9.2 avec Samba 2.2.8 installé (poste avec une IP statique), nommé MDK92, connexion en tant que root. Postes clients Windows 2000 Pro / XP (avec

Plus en détail

TP1 - Prise en main de l environnement Unix.

TP1 - Prise en main de l environnement Unix. Mise à niveau UNIX Licence Bio-informatique TP1 - Prise en main de l environnement Unix. Les sujets de TP sont disponibles à l adresse http://www.pps.jussieu.fr/~tasson/enseignement/bioinfo/ Les documents

Plus en détail

Le projet d'annuaire LDAP à Rennes 1. - Raymond Bourges - Gérard Delpeuch

Le projet d'annuaire LDAP à Rennes 1. - Raymond Bourges - Gérard Delpeuch Le projet d'annuaire LDAP à Rennes 1 - Raymond Bourges - Gérard Delpeuch Les besoins De plus en plus d'outils informatiques sont utilisés à l'université Leur accès est souvent lié à une validation de la

Plus en détail