Quest vranger. version 6.0. Guide d'installation et de mise à niveau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quest vranger. version 6.0. Guide d'installation et de mise à niveau"

Transcription

1 Quest vranger version 6.0 Guide d'installation et de mise à niveau

2 2012 Vizioncore TOUS DROITS RÉSERVÉS. Ce guide contient des informations exclusives protégées par copyright. Le logiciel décrit dans ce guide est fourni sous licence logicielle ou contrat de non-divulgation. Ledit logiciel peut uniquement être utilisé ou copié conformément aux conditions du contrat en vigueur. La reproduction d'un extrait quelconque de ce guide, par quelque procédé que ce soit, tant électronique que mécanique, notamment par photocopie ou enregistrement, à quelque fin que ce soit autre que l'utilisation personnelle de l'acheteur, est interdite sans l'autorisation écrite de Quest Software, Inc. Exclusion de responsabilité Les informations contenues dans le présent document sont fournies en relation avec les produits Quest. Aucune licence, expresse ou implicite, par réclusion ou autrement, sur un droit de propriété intellectuelle n'est consentie dans le présent document ou en relation avec la vente des produits Quest. SAUF EN CE QUI CONCERNE LES DISPOSITIONS CONTENUES DANS LES TERMES ET CONDITIONS DE QUEST, TELS QUE SPÉCIFIÉS DANS LE CONTRAT DE LICENCE DU PRÉSENT PRODUIT, QUEST N'ASSUME AUCUNE RESPONSABILITÉ ET DÉCLINE TOUTE GARANTIE EXPRESSE, IMPLICITE OU STATUTAIRE CONCERNANT SES PRODUITS, NOTAMMENT, MAIS SANS S'Y RESTREINDRE, LA GARANTIE IMPLICITE DE QUALITÉ MARCHANDE, D'ADAPTATION À UN USAGE PARTICULIER OU D'ABSENCE DE CONTREFAÇON. QUEST NE SAURAIT EN AUCUN CAS ÊTRE TENU POUR RESPONSABLE DE TOUT DOMMAGE DIRECT, INDIRECT, CONSÉQUENT, PUNITIF, SPÉCIAL OU ACCESSOIRE (NOTAMMENT, SANS S'Y RESTREINDRE, LES DOMMAGES POUR PERTES DE PROFITS, INTERRUPTION D'ACTIVITÉ OU PERTE D'INFORMATIONS) DÉCOULANT DE L'UTILISATION OU DE L'IMPOSSIBILITÉ D'UTILISER LE PRÉSENT DOCUMENT, MÊME SI QUEST A ÉTÉ PRÉVENU DE L'ÉVENTUALITÉ DESDITS DOMMAGES. Quest ne peut se porter garant de l'exactitude ou de l'intégralité du contenu inclus dans le présent document et se réserve le droit d'apporter des modifications aux spécifications et descriptions des produits, à tout moment, sans préavis. Quest ne s'engage nullement à mettre à jour les informations contenues dans le présent document. Pour toute question concernant votre utilisation potentielle dudit document, contactez : Quest SoftwareWorld Headquarters LEGAL Dept 5 Polaris Way Aliso Viejo, CA 92656, États-Unis Pour obtenir des informations sur nos bureaux régionaux et internationaux, visitez le site Web ( Marques de commerce Quest, Quest Software, le logo Quest Software, Simplicity at Work, FlashRestore, GigaOS, et NetVault sont des marques de commerce et des marques déposées de Quest Software, Inc., et de ses filiales. Pour obtenir une liste complète des marques de commerce de Quest Software, reportez-vous à la page Les autres marques de commerce et déposées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Brevets Protégé par les brevets des États-Unis 8,046,550 ; 8,060,476 ; 8,135,930 et 8,166,265. Brevets supplémentaires en attente.

3 Contenu Chapitre 1 : Introduction de ce guide 7 vranger - En un coup d'oeil... 7 Principaux avantages... 7 Liste des principales fonctionnalités... 8 Audience cible... 9 Lecture supplémentaire recommandée... 9 À propos de Quest Software Contacter Quest Software Contacter le support Quest... 9 Chapitre 2 : Avant l'installation 11 Avant l'installation de vranger Niveaux de licence vranger Licence d'évaluation Limitation à une seule licence Options d'installation de vranger Installation du serveur vranger Installation de vranger dans une machine virtuelle Installation de vranger sur un serveur physique...15 Installation de la base de données vranger Options de la base de données Installation des bases de données Installation de l'appliance virtuelle vranger Utilisation de l'appliance virtuelle Emplacements de déploiement Création d'une destination de sauvegarde vranger Périphériques de stockage de destination de sauvegarde Bande passante vers les destinations de sauvegarde Taille de la destination de sauvegarde Configuration des permissions de vcenter vsphere vsphere 4.x Configuration de la console de service... 23

4 4 - Configurations de la console de service Chapitre 3 : Configuration système et compatibilité 27 Configuration requise pour la machine vranger Configuration matérielle requise Systèmes d'exploitation pris en charge pour l'installation Logiciels supplémentaires requis Plates-formes prises en charge Sauvegarde et réplication de machine virtuelle Sauvegarde de machine physique Systèmes de fichiers Linux pris en charge pour la récupération au niveau fichier Linux Conditions requises au niveau fonctionnalité Sauvegarde, restauration et réplication standard HotAdd Récupération au niveau fichier - Windows Récupération au niveau fichier - Linux Configuration requise Types de disque pris en charge Configuration de disque requise pour la récupération au niveau fichier Configuration de disque requise pour HotAdd Politique de sécurité par mot de passe Configuration requise pour les ports Compatibilité avec d'autres applications Service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft Chapitre 4 : Mise à niveau de vranger 37 Avant la mise à niveau de vranger Modifications des licences dans vranger Éditions de vranger Mise à niveau d'une installation antérieure de vranger Mise à niveau de l'appliance virtuelle vranger Mise à niveau d'une installation antérieure de vreplicator Mise à niveau de vranger Pro 3.x Chapitre 5 : Installation de vranger 45 Présentation de l'installation de vranger Installation de vranger Installation de vranger sur une nouvelle instance de SQL Express Installation de vranger sur un serveur SQL 2005/2008 existant Installation du gestionnaire de catalogue vranger Chapitre 6 : Configuration de vranger 59 Présentation de la configuration Configuration via l'assistant de démarrage Lancement de l'assistant de démarrage... 60

5 Quest vranger 5 Guide d installation et de mise à niveau - Sélection d'une licence VirtualCenter et informations sur l'hôte Informations sur la licence de l'hôte Informations sur l'appliance virtuelle Ajouter des destinations de sauvegarde Configuration des informations sur le serveur de messagerie/ajout d'adresses Configuration sans utiliser l'assistant de démarrage Ajout d'un VirtualCenter Ajout d'un serveur ESX Ajout d'un serveur physique Ajout d'une destination de sauvegarde Configuration d'un serveur SMTP Configuration d'appliances virtuelles Importation d'un fichier de licence Gestion des licences d'hôte de machines virtuelles Gestion des licences de machine physique Gestion des paramètres de configuration d'une session Options de catalogage Configuration de la restauration au niveau fichier Linux Filtrage du catalogue Instructions supplémentaires - Types de destination de sauvegarde supplémentaires Ajout d'une destination de sauvegarde NFS Ajout d'une destination de sauvegarde FTP Ajout d'une destination de sauvegarde SFTP Ajout d'une destination de sauvegarde NVSD Ajout d'une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost (DDB) Chapitre 7 : Configuration de l'appliance virtuelle 85 L'appliance virtuelle vranger Présentation de l'appliance virtuelle Le disque de travail de l'appliance virtuelle Stratégies de dimensionnement du disque de travail Déploiement de l'appliance virtuelle - Assistant de déploiement d'appliances virtuelles Déploiement de plusieurs appliances virtuelles Modification de la configuration de l'appliance virtuelle Configuration de la mise en réseau de l'appliance virtuelle Désactivation de DRS pour l'appliance vranger Annexe A: Utilisation de l'éditeur VI 101 Présentation de l'éditeur VI Démarrage de VI Modification des modes Modification des commandes Déplacement du curseur Insertion de texte Suppression de texte Enregistrement de vos modifications

6 6

7 Quest vranger 7 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 1 : INTRODUCTION DE CE GUIDE vranger - En un coup d'oeil Principaux avantages Liste des principales fonctionnalités Audience cible Lecture supplémentaire recommandée À propos de Quest Software Contacter Quest Software Contacter le support Quest vranger - En un coup d'oeil vranger est la première solution sur le marché pour la sauvegarde, la récupération et la gestion des sauvegardes dans des environnements virtuels. Grâce à une nouvelle technologie de plate-forme, vranger réduit la fenêtre de sauvegarde, fournit des options de sauvegarde plus intelligentes et offre des fonctionnalités plus évolutives tout en réduisant la consommation de ressources. Les capacités de vranger sont les suivantes : Exécution de sauvegardes par image incrémentielles, différentielles ou complètes de machines virtuelles. Restauration rapide de la machine virtuelle complète ou de fichiers spécifiques. Gestion de stratégies de récupération après sinistre et protection des données critiques dans des environnements virtuels. Possibilité de répliquer des machines virtuelles vers plusieurs destinations, permettant ainsi aux utilisateurs d'atteindre plusieurs objectifs en termes de haute disponibilité et de reprise après sinistre en fonction de leurs besoins spécifiques Principaux avantages Exploite les améliorations apportées à vsphere 5 en termes de performance et d'évolutivité Offre des fonctions de sauvegarde, de réplication et de récupération d'images de machines virtuelles (VM) à haute vitesse et efficace en ressources Offre des fonctions de sauvegarde et de récupération de serveurs physiques à haute vitesse Offre 90 pour cent de réduction d'espace de stockage avec NetVault SmartDisk - vranger Edition Inclut des capacités de traitement de segments distribués grâce à la prise en charge de DD Boost, qui permet d'accélérer les sauvegardes vers les systèmes EMC Data Domain Déploiement facultatif avec une appliance virtuelle (VA) faible en consommation de ressources pour une évolutivité à faible impact Offre une prise en charge de cluster d'appliances virtuelles et un déploiement d'appliances virtuelles via un assistant Améliore les performances de sauvegarde et de récupération de machines virtuelles via la prise en charge HotAdd Optimise l'utilisation des ressources critiques dans des environnements virtuels, y compris dans des hôtes superviseur, des réseaux et l'espace de stockage

8 8 Chapitre 1 Introduction de ce guide Protège le déploiement de machines virtuelles réelles avec plusieurs hôtes et des centaines de machines virtuelles, voire davantage Garantit l'intégrité des archives Simplifie la portabilité avec des fichiers de sauvegarde d'images Offre une fiabilité éprouvée Offre des performances et une évolutivité inégalées Livré avec un service et un support international Liste des principales fonctionnalités VMware Ready TM certifié pour vsphere 5 : garantit un fonctionnement fiable, sûr et évolutif avec vsphere 5. Prise en charge de VMware ESX et ESXi : fournit une large gamme de capacités de sauvegarde, de récupération et de reprise après sinistre (DR) pour des infrastructures virtuelles VMware. Architecture d'appliances virtuelles (VA) : grâce au déploiement centralisé piloté par assistant et à l'administration du serveur vranger, cette architecture fournit une gestion de données distribuées et un débit hautement évolutifs et économiques via des appliances virtuelles. Sauvegarde et déduplication disque à disque : offre un complément NetVault SmartDisk - vranger Edition pour la déduplication de classe entreprise qui réduit jusqu'à 90 % l'empreinte de stockage des sauvegardes. Prise en charge de EMC Data Domain Boost : inclut le traitement des segments distribués via DD Boost afin d'accélérer considérablement les sauvegardes vers les systèmes Data Domain. Prise en charge de VMware HotAdd : exécute des sauvegardes LAN-free avec vranger installé sur une machine virtuelle et à partir de l'appliance virtuelle vranger. HotAdd accélère également les sauvegardes réseau de ESXi. Active Block Mapping (ABM) breveté : élimine les blocs vides et inactifs des machines virtuelles Windows protégées, afin d'accélérer les sessions de sauvegarde, de réplication et de récupération, et de réduire le réseau et le stockage requis. Récupération au niveau fichier instantanée pour Windows et Linux : permet de restaurer rapidement un fichier unique à partir d'une image de sauvegarde de la destination de sauvegarde, à l'aide d'un processus à une étape. Capacité de catalogage complète, native, brevet en attente : fournit un catalogage complet et natif de chaque image dans la destination de sauvegarde, qui permet une identification immédiate des positions de récupération disponibles, avec une restauration en un seul clic. Une fonctionnalité d'analyse par des expressions régulières identifie rapidement les fichiers de destination de sauvegarde à restaurer. Norme de chiffrement avancé (AES)-256 : sécurise les images protégées bloc par bloc sur l'hôte VMware pendant leur lecture, afin de les sécuriser également sur le réseau et dans la destination de sauvegarde. Récupération synthétique : fournit une restauration en une passe, en lisant chaque bloc requis une seule fois à partir d'images de sauvegarde complètes, incrémentielles et différentielles dans la destination de sauvegarde, pour des résultats rapides et efficaces. Prise en charge de vmotion et Storage vmotion : la prise en charge de vsphere 5 vmotion garantit la protection automatique par vranger des machines virtuelles pendant leur transfert entre deux hôtes, même pendant l'exécution de sessions de sauvegarde. Elle garantit également le suivi par vranger des disques de stockage de machines virtuelles lors de leur déplacement vers différentes banques de données, ainsi que le verrouillage des disques de stockage de machines virtuelles lorsque vranger accède au disque pendant une session.

9 Quest vranger 9 Guide d'installation et de mise à niveau Gestion de points d'enregistrement avancée : permet de gérer et d'utiliser plusieurs copies de points temporels de sauvegarde et d'images de réplique pour des restaurations précises par image, fichier et objet. Gestion des ressources dynamique : optimise l'utilisation en temps réel des ressources critiques, garantit l'efficacité et accélère l'exécution des sessions sans dépasser les capacités en ressources Audience cible Ce guide est destiné aux administrateurs de sauvegarde et autres personnels techniques chargés de la conception et de la mise en oeuvre d'une stratégie de sauvegarde pour l'organisation. Une bonne compréhension du système d'exploitation sur lequel vranger est exécuté est requise Lecture supplémentaire recommandée La documentation suivante est également disponible : Guide de l'utilisateur de vranger : ce guide présente comment configurer et utiliser vranger. Guide d'intégration de vranger pour EMC Data Domain Boost : ce guide présente comment configurer vranger pour une destination de sauvegarde Data Domain Boost en vue d'exécuter une déduplication côté source des données de sauvegarde. Guide d'intégration de vranger pour NetVault SmartDisk - vranger Edition : ce guide présente comment configurer vranger pour une destination de sauvegarde NetVault SmartDisk -vranger Edition en vue d'exécuter une déduplication côté source des données de sauvegarde. Protection totale des données virtuelles - Protection des applications virtualisées avec vranger? et Quest Recovery Manager : ce guide présente comment vranger peut fonctionner avec les produits Quest Recovery Manager afin de protéger des services clés tels que Active Directory, Exchange et SharePoint À propos de Quest Software Fondée en 1987, Quest Software (Nasdaq : QSFT) fournit des solutions de gestion informatique simples et innovantes qui permettent à plus de clients dans le monde d'économiser du temps et de l'argent à travers des environnements physiques et virtuels. Les produits Quest relèvent des défis informatiques complexes allant de la gestion de bases de données, la protection des données, la gestion d'identités et d'accès, la surveillance, la gestion d'espaces de travail des utilisateurs à la gestion de Windows. Pour plus d'informations, visitez Contacter Quest Software Courrier : Site Web : Quest Software, Inc. World Headquarters 5 Polaris Way Aliso Viejo, CA États-Unis Pour des informations sur les bureaux régionaux et internationaux, visitez le site Web Contacter le support Quest Quest Le support est disponible pour les clients qui disposent d'une version d'évaluation d'un produit Quest, ou qui ont acheté un produit Quest et possèdent un contrat de maintenance valide. Quest Le support offre un accès illimité, 24x7, à notre portail de support à l'adresse

10 10 Chapitre 1 Introduction de ce guide Depuis notre portail de support, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : Récupérer des milliers de solutions dans notre base de connaissances. Télécharger les dernières versions et service packs. Créer, mettre à jour et consulter des requêtes de support. Pour une présentation détaillée des programmes de support, des services en ligne, des informations de contact, des politiques et des procédures, consultez le Guide de support global. Le guide est disponible à l'adresse

11 Quest vranger 11 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 2 : AVANT L'INSTALLATION Avant l'installation de vranger Niveaux de licence vranger Licence d'évaluation Limitation à une seule licence Options d'installation de vranger Installation du serveur vranger Installation de vranger dans une machine virtuelle Installation de vranger sur un serveur physique Installation de la base de données vranger Options de la base de données Installation des bases de données Installation de l'appliance virtuelle vranger Utilisation de l'appliance virtuelle Emplacements de déploiement Création d'une destination de sauvegarde vranger Périphériques de stockage de destination de sauvegarde Bande passante vers les destinations de sauvegarde Taille de la destination de sauvegarde Configuration des permissions de vcenter vsphere 5 vsphere 4.x Configuration de la console de service Configurations de la console de service Avant l'installation de vranger Avant d'installer vranger, vous devez sélectionner l'option d'architecture la plus adaptée à votre environnement. Vous devez également effectuer quelques configurations préliminaires pour mieux tirer parti de vranger. Les sections de ce chapitre présentent les informations de base requises pour choisir l'emplacement et le mode de déploiement de vranger. Remarque : Si vous procédez à la mise à niveau d'une version antérieure de vranger, reportezvous à Mise à niveau de vranger Niveaux de licence vranger Il existe trois niveaux de licence vranger, chacun offrant des fonctionnalités différentes : vranger Standard vranger Pro vreplicator

12 12 Chapitre 2 Avant l'installation vranger Standard vranger Pro vreplicator Sauvegarde de machine virtuelle X X Restauration de machines virtuelles et physiques X X Sauvegarde/Restauration basée sur l'appliance virtuelle X Sauvegarde de machine physique X Réplication X X CBT X X X ABM X X X LAN Free (SAN) a X LAN Free (HotAdd) X X Catalogue X Récupération au niveau fichier Windows X X Récupération au niveau fichier Linux X a. Notez que l'interface utilisateur de vranger, "LAN Free", est utilisée pour intégrer à la fois LAN-Free (avec vranger sur un proxy physique connecté à votre Fibre SAN) et LAN-Free via HotAdd (avec vranger sur une machine virtuelle). Les opérations LAN-Free traditionnelles sont limitées aux licences vranger Pro uniquement. vranger Standard peut toutefois exécuter des sauvegardes et des restaurations Lan-Free via l'api HotAdd de VMware. Pour une sauvegarde de machine virtuelle, une licence vranger contrôle le nombre de CPU source que vous pouvez configurer pour la sauvegarde. Pour la licence, un processeur double cœur est considéré comme un processeur unique. Pour une sauvegarde physique, chaque serveur protégé consomme une licence de sauvegarde physique. Remarque : Les fonctions de sauvegarde de machines virtuelles et physiques sont couvertes par une licence séparée Licence d'évaluation Vous pouvez évaluer vranger à l'aide de la licence d'évaluation incluse avec le produit. La licence d'évaluation fournit les fonctionnalités de vranger Pro présentées ci-dessous : Sauvegarde de machine virtuelle : 30 CPU pendant 30 jours Réplication de machine virtuelle : 30 CPU pendant 30 jours Sauvegarde de machine physique : 10 machines physiques pendant 30 jours Pour continuer à utiliser vranger après la période d'évaluation, vous devez acheter une licence et importer une nouvelle clé de licence fournie par Quest Software. Si vous recevez votre clé de licence, accédez à Limitation à une seule licence vranger est disponible en trois versions : vranger SE, vranger Pro et vreplicator. Notez qu'une seule version à la fois de vranger peut être installée sur une machine. Par exemple, vous ne pouvez pas installer vranger SE et vreplicator sur la même machine Options d'installation de vranger Une installation complète de vranger comprend quatre composants : le serveur vranger, la base de données vranger, les appliances virtuelles vranger et au moins une destination de sauvegarde. Les sections ci-dessous présentent des informations sur les options disponibles pour chaque composant. Installation du serveur vranger

13 Quest vranger 13 Guide d'installation et de mise à niveau Installation de la base de données vranger Installation de l'appliance virtuelle vranger Création d'une destination de sauvegarde vranger Configuration des permissions de vcenter Installation du serveur vranger vranger peut être installé sur un serveur physique ou dans une machine virtuelle. Si la machine vranger est conforme aux spécifications présentées dans Configuration système et compatibilité, les performances de l'application doivent être similaires quelle que soit l'option choisie. Machine virtuelle : en installant vranger dans une machine virtuelle, vous éliminez la nécessité d'utiliser un matériel dédié tout en bénéficiant de hautes performances. Cette approche est recommandée en raison de son coût modéré et de sa plus grande souplesse. Pour plus d'informations sur l'installation dans une machine virtuelle, reportez-vous à Installation de vranger dans une machine virtuelle. Serveur physique : le principal avantage de l'installation de vranger sur un serveur physique est le transfert de la consommation de ressources d'une activité de sauvegarde depuis l'environnement virtuel vers le proxy physique. Bien entendu, cette configuration exige un serveur dédié et les sauvegardes LAN-free nécessitent une configuration plus complexe. Pour plus d'informations sur l'installation sur un serveur physique, reportez-vous à Installation de vranger sur un serveur physique. Quelle que soit l'approche retenue, vranger peut exploiter les appliances virtuelles vranger pour exécuter des tâches de sauvegarde, de restauration et de réplication. Elles offrent une plus grande évolutivité et la consommation de ressources des activités de protection des données est répartie entre plusieurs hôtes. Pour plus d'informations, reportez-vous à Installation de l'appliance virtuelle vranger Installation de vranger dans une machine virtuelle Lorsque vranger est installé sur une machine virtuelle, vous pouvez exécuter des sauvegardes et des restaurations via le réseau ou dans un mode LAN-Free qui utilise la fonctionnalité SCSI HotAdd sur VMware ESX (i). Les sections ci-dessous présentent une synthèse de chaque méthode. Notez que les tâches de réplication et de sauvegarde physique sont toujours exécutées via le réseau. Remarque : La méthode de transport de la sauvegarde présente uniquement le mode de lecture des données sur le serveur source, pas l'envoi des données vers la destination de sauvegarde a Sauvegardes réseau Les sauvegardes et les restaurations réseau correspondent à l'option de base dans vranger, car elles sont prises en charge dans toutes les configurations et n'exigent aucune configuration supplémentaire. Lorsque vranger est installé dans une machine virtuelle, il existe deux méthodes de traitement des sauvegardes réseau, selon la configuration de l'hôte source. Lorsque la machine virtuelle source se trouve sur un hôte ESXi, il n'existe aucune console de service pour traiter l'activité de sauvegarde. Dans cette configuration, les données sont lues par la machine vranger via le réseau. La machine vranger envoie ensuite les données de sauvegarde vers la destination de sauvegarde. Pour des sauvegardes basées sur le réseau en utilisant ESX, le flux de données de sauvegarde est transmis "directement vers la cible" depuis l'hôte ESX vers le répertoire cible. Cela signifie que le serveur vranger ne traite aucun trafic de sauvegarde. Les sauvegardes physiques sont traitées de façon similaire, avec l'activité de sauvegarde exécutée par le client de sauvegarde physique vranger installé sur le serveur source.

14 14 Chapitre 2 Avant l'installation Remarque : Généralement, les sauvegardes et les restaurations réseau sont plus lentes que LAN- Free. Si votre environnement prend en charge les sauvegardes LAN-Free, utilisez cette option dans la mesure du possible. Pour plus d'informations, reportez-vous à Sauvegardes LAN-Free [machines virtuelles uniquement] b Configurations des sauvegardes réseau vranger envoie de grands volumes de données à très haute vitesse via le réseau. Bien que ces performances permettent de réduire votre fenêtre de sauvegarde, elles peuvent dégrader votre réseau de production si elles ne sont pas correctement configurées. Il est vivement recommandé de séparer le trafic de sauvegarde du réseau de production en configurant un réseau de sauvegarde dédié. Remarque : Cette approche nécessite que chaque hôte ESX et la machine vranger disposent de deux cartes NIC installées. 1. En utilisant la première carte NIC (principale), connectez le serveur vranger, le serveur vcenter et la console de service 1 de chaque hôte du serveur ESX. Elle devient le réseau de production principal pour le trafic de la machine virtuelle. 2. Dans chaque hôte du serveur ESX, configurez une deuxième console de service, en la connectant à une carte NIC dédiée. 3. En utilisant la deuxième carte NIC, connectez : le serveur vranger, chaque console de service 2, chaque appliance virtuelle vranger et chaque destination de sauvegarde. Elle devient le réseau de sauvegarde dédié. Remarque : Pour le réseau de sauvegarde, il est préférable d'utiliser des cartes NIC fibre, qui offrent un débit supérieur au 1 Go/sec des cartes NIC Ethernet. NIC Teaming NIC Teaming est une fonctionnalité de l'infrastructure VMware qui permet de connecter un commutateur virtuel unique à plusieurs adaptateurs Ethernet physiques. Pour utiliser la fonctionnalité NIC Teaming, deux adaptateurs réseau ou plus doivent avoir établi une liaison active avec un commutateur réseau virtuel. Le principal avantage du NIC teaming est l'augmentation de la capacité du réseau pour le commutateur réseau virtuel qui héberge le groupement des cartes physiques. Lors de l'association des cartes NIC, il est important d'utiliser des cartes NIC d'un même fournisseur, car différents fournisseurs de cartes NIC effectuent des associations différentes. Lors de l'utilisation de cartes NIC associées (teamed) avec vranger, il est essentiel que les cartes soient associées pour la performance plutôt que pour l'équilibrage de la charge. Les sauvegardes vranger sont transmises en tant que fichier continu. La modification des cartes pendant un flux de données entraîne des erreurs de sauvegarde. Remarque : Pour plus d'informations sur la fonctionnalité NIC teaming, reportez-vous à l'article de la base de connaissances VMware : c Sauvegardes LAN-Free [machines virtuelles uniquement] Lorsque vranger est installé dans une machine virtuelle, les sauvegardes LAN-Free sont possibles grâce au transport de disque HotAdd de VMware. Durant des sauvegardes avec HotAdd, les disques de la machine virtuelle source sont montés dans la machine virtuelle vranger, offrant à vranger un accès direct aux données de la machine virtuelle via la pile réseau E/S de VMware. Le traitement de la sauvegarde est effectué sur la machine virtuelle vranger et les données sont ensuite envoyées vers la destination de sauvegarde configurée.

15 Quest vranger 15 Guide d'installation et de mise à niveau Conditions requises pour une configuration LAN Free - HotAdd Pour pouvoir l'utiliser avec HotAdd, vranger doit être installé dans une machine virtuelle qui doit avoir accès à la ou aux banque(s) de données de la machine virtuelle cible. De plus, tous les hôtes vers lesquels la machine virtuelle vranger peut être migrée avec vmotion doivent avoir accès au stockage de toutes les machines virtuelles que vranger doit sauvegarder. Remarque : L'utilisation de HotAdd nécessite des hôtes couverts par une licence VMware Enterprise ou supérieure. Pour plus d'informations sur la configuration requise pour HotAdd, reportez-vous à HotAdd dans le chapitre "Configuration système". Configuration de vranger pour HotAdd Lors de l'utilisation de HotAdd, assurez-vous de désactiver le montage automatique sur la machine vranger. Cela empêchera le système d'exploitation Windows de la machine virtuelle vranger d'associer une lettre de lecteur au VMDK cible. Pour désactiver le montage automatique : Dans le menu de démarrage, sélectionnez "exécuter", puis saisissez diskpart. Exécutez la commande automount disable afin de désactiver l'association automatique d'une lettre de lecteur. Exécutez la commande automount scrub afin d'effacer toutes les entrées du registre relatives aux volumes montés précédemment d Considérations relatives à l'installation de vranger dans une machine virtuelle Lisez les notes ci-dessous relatives aux limitations et aux considérations sur l'installation de vranger dans une machine virtuelle : Lorsque vranger est installé dans une machine virtuelle, l'exécution d'une sauvegarde basée sur la machine n'est pas prise en charge pour la machine virtuelle vranger. En d'autres termes, la machine virtuelle vranger ne peut pas se sauvegarder elle-même. Vous pouvez toutefois exécuter une sauvegarde basée sur l'appliance virtuelle pour la machine virtuelle vranger. Lors de la création de la machine virtuelle pour vranger, il est recommandé de créer une nouvelle machine virtuelle au lieu de cloner une machine virtuelle ou un modèle existant. Dans les versions récentes de Windows, les volumes sont reconnus par un numéro de série attribué par Windows. Lorsque des machines virtuelles sont clonées, le numéro de série de chaque volume de machine virtuelle est également cloné. Cela ne présente aucun problème pour des opérations normales, mais lorsque vranger est cloné à partir d'une source ou d'un modèle identique à une machine virtuelle en cours de sauvegarde, le volume vranger a le même numéro de série que le volume source. Pour des opérations de sauvegarde utilisant HotAdd, les volumes de disque source sont montés dans la machine virtuelle vranger. Si les volumes de la machine virtuelle source ont le même numéro de série que le volume vranger (ce qui est le cas avec les machines virtuelles clonées), le numéro de série de la machine virtuelle source est modifié par Windows lors de son montage dans la machine virtuelle vranger. En cas de restauration à partir de ces sauvegardes, le gestionnaire d'amorçage n'obtient pas le numéro de série attendu, ce qui empêche le démarrage de la machine virtuelle tant que les informations d'amorçage ne sont pas corrigées Installation de vranger sur un serveur physique L'installation de vranger sur un serveur physique offre une méthode de décharge de la consommation de ressources de sauvegarde depuis l'hôte ESX/ESXi et le réseau. Vous pouvez exécuter des Sauvegardes réseau dans cette configuration, mais les Sauvegardes LAN-Free [machines virtuelles uniquement] représentent le facteur principal d'utilisation de vranger dans un serveur physique.

16 16 Chapitre 2 Avant l'installation Remarque : Lorsque vranger est installé sur un serveur physique, vous pouvez continuer à exploiter les appliances virtuelles vranger pour des activités de sauvegarde, de restauration et de réplication. Pour plus d'informations, reportez-vous à Installation de l'appliance virtuelle vranger a b Sauvegardes LAN-Free [machines virtuelles uniquement] La configuration LAN Free est identique pour un ESX ou un ESXi. Elle offre le meilleur rapport performances-compatibilité pour la protection de vos données, notamment si votre environnement possède une combinaison de versions hyperviseur VMware. Pour exécuter des sauvegardes LAN Free, vranger doit être installé sur un système physique connecté à votre environnement SAN. Cette configuration hautement performante nécessite la connexion de vranger à votre réseau fibre ou iscsi. De plus, les volumes VMFS contenant les machines virtuelles à protéger doivent également être correctement zonés/mappés sur le serveur vranger. Configuration de vranger pour LAN-Free Si vranger est installé sur un serveur physique, les configurations suivantes doivent être effectuées : Désactivez le montage automatique sur la machine vranger : Dans le menu de démarrage, sélectionnez "Exécuter", puis saisissez diskpart. Exécutez la commande automount disable afin de désactiver l'association automatique d'une lettre de lecteur. Exécutez la commande automount scrub afin d'effacer toutes les entrées du registre relatives aux volumes montés précédemment. Sur votre périphérique de stockage, divisez vos LUN en zones pour permettre au HBA vranger (ou initiateur iscsi) de les voir et de les lire. Un seul serveur vranger doit voir un ensemble de LUN VMFS à la fois. Pour les sauvegardes uniquement, le serveur vranger doit avoir un accès en lecture seule aux LUN. Pour pouvoir exécuter des restaurations LAN-Free, assurez-vous que le serveur vranger dispose d'un accès en Lecture + écriture à tous les LUN VMFS zonés que vous souhaitez restaurer. Sauvegardes réseau Le mode réseau dans vranger peut être configuré de deux façons, selon la configuration de votre serveur source. Pour des sauvegardes basées sur le réseau en utilisant ESX, ou des sauvegardes de serveur physique, le flux de données de sauvegarde est transmis "directement vers la cible" depuis le serveur source vers la destination de sauvegarde cible. Cela signifie que le serveur vranger ne traite aucun trafic de sauvegarde. Lorsque la machine virtuelle source se trouve sur un hôte ESXi, il n'existe aucune console de service pour traiter l'activité de sauvegarde. Dans cette configuration, les données sont transférées depuis la machine virtuelle vers le serveur vranger à l'aide du transport VDDK de VMware. Les données sont ensuite envoyées vers la destination de sauvegarde via le réseau. Remarque : Cette configuration produit généralement des performances inférieures et doit être évitée dans la mesure du possible. Une meilleure solution consiste à déployer une appliance virtuelle sur un serveur ESX, puis d'utiliser cette appliance virtuelle pour les tâches de sauvegarde et de restauration c Installation avec d'autres applications Les clients souhaitent souvent installer vranger sur le même serveur qu'une autre application. De très nombreux facteurs peuvent impacter les performances, ce qui interdit toute recommandation d'ordre général. Notez toutefois les quelques principes de base suivants : Afin d'optimiser leur investissement en matériel, de nombreux clients souhaitent installer vranger sur le même serveur que le vcenter VMware. Cette pratique n'est pas recommandée.

17 Quest vranger 17 Guide d'installation et de mise à niveau Pendant des tests, de nombreux clients installent vranger avec d'autres produits Quest. Dans ce cas, il n'est pas recommandé d'installer vranger sur la même machine que vfoglight. Une seule version de vranger à la fois peut être installée sur une machine. Par exemple, vous ne pouvez pas installer vranger SE et vreplicator sur la même machine Installation de la base de données vranger vranger utilise une base de données SQL pour stocker les applications et les données de configuration des tâches. La base de données peut être l'instance SQL Express incorporée (option par défaut) ou une base de données SQL exécutée sur votre propre serveur SQL ou instance SQL Express Options de la base de données Le déploiement de la base de données est effectué lors de l'installation initiale de vranger. L'option par défaut installe une base de données SQL Express sur le serveur vranger. Si vous le souhaitez, vous pouvez installer vranger en utilisant une instance de serveur SQL séparée. Si vous utilisez votre propre instance SQL et que vous souhaitez utiliser la fonction de catalogage de vranger, l'instance SQL doit être installée sur le serveur vranger. Pour plus d'informations, reportez-vous à Installation des bases de données a Par défaut L'assistant d'installation applique une sélection d'options par défaut pour installer vranger avec la base de données SQL Express 2005 incorporée. La base de données SQL Express peut être installée uniquement sur le serveur vranger. Remarque : La base de données intégrée SQL Express est gratuite et facile à installer, mais sa taille est limitée à 4 Go par base de données b Instance SQL externe L'assistant d'installation vous guide à travers la configuration de vranger avec une base de données SQL externe. L'assistant d'installation comprend également une option de configuration manuelle de la connexion de la base de données, mais l'approche guidée est recommandée. Important : Pour consulter une liste des versions de bases de données SQL prises en charge, reportez-vous à Configuration système et compatibilité Installation des bases de données Lors de l'installation de vranger, sélectionnez les bases de données avec prudence, car la migration d'une installation SQL Express vers une base de données SQL externe risque de corrompre les données de l'application. La fonction de catalogage de vranger nécessite que l'application et la base de données du catalogue soient installées sur le serveur vranger. Il existe deux options : Utiliser l'installation SQL Express 2005 par défaut, qui installe vranger, la base de données vranger et la base de données du catalogue sur la même machine. Cette option est la plus simple, les bases de données SQL Express 2005 sont limitées à 4 Go. Si vous ne souhaitez pas utiliser la base de données SQL Express par défaut, vous pouvez installer une version de serveur Microsoft SQL prise en charge sur la machine vranger et installer les bases de données vranger sur cette instance. La taille de la base de données n'est pas strictement limitée, cette installation est plus complexe. Si vous ne souhaitez pas utiliser le catalogage, pour plus de souplesse il est recommandé d'installer vranger en utilisant un serveur de base de données SQL externe. Cela permet de déplacer l'installation de vranger simplement en installant l'application à un autre emplacement et en pointant l'assistant d'installation vers la base de données existante.

18 18 Chapitre 2 Avant l'installation a Dimensionnement de la base de données du catalogue Le processus de catalogage vranger collecte et enregistre les métadonnées et les informations de chemin pour les fichiers mis à jour depuis la dernière sauvegarde et la dernière entrée dans le catalogue. Selon le nombre de machines virtuelles protégées et le nombre de fichiers dans chaque machine, la base de données du catalogue peut croître très rapidement. La croissance réelle de la base de données varie en fonction du système d'exploitation invité et du nombre de fichiers modifiés entre les sauvegardes. Les informations ci-dessous peuvent apporter quelques repères. Avec le filtrage par défaut, le catalogue complet d'une machine virtuelle générique Windows 2008 est d'environ 500 fichiers, ou environ 0,2 Mo. Remarque : De nombreux fichiers Windows ne sont pas catalogués, car ils sont filtrés (reportezvous à Filtrage du catalogue). Une quantité de données égale à une installation standard de Windows 2008 génère une empreinte catalogue plus grande. Les sauvegardes incrémentielles et différentielles cataloguent uniquement les fichiers modifiés, ce qui réduit considérablement la taille des enregistrements du catalogue pour ces sauvegardes. L'utilisation de sauvegardes incrémentielles et/ou différentielles permet de stocker les données de catalogue pour un nombre de points d'enregistrement beaucoup plus important qu'en utilisant uniquement des sauvegardes complètes Installation de l'appliance virtuelle vranger L'appliance virtuelle vranger peut traiter et restaurer des tâches de sauvegarde et de restauration, en plus des tâches de réplication. Elle permet de répartir les activités de sauvegarde, de restauration et de réplication entre plusieurs hôtes et clusters, avec une gestion centralisée de la planification et du contrôle des rapports à partir d'un serveur vranger unique. Le déploiement et la configuration de l'appliance virtuelle sont présentés plus en détails dans Configuration de l'appliance virtuelle. Les informations ci-dessous aident à comprendre l'utilisation de l'appliance virtuelle Utilisation de l'appliance virtuelle L'appliance virtuelle vranger peut être utilisée pour exécuter les opérations suivantes. Pour chaque opération, le traitement est exécuté sur l'appliance virtuelle. Sauvegarde : réseau et LAN-Free (HotAdd) Restauration : réseau et LAN-Free (HotAdd) Restauration au niveau fichier Restauration Linux au niveau fichier Réplication Emplacements de déploiement L'emplacement de déploiement de l'appliance virtuelle vranger dépend des spécifications de l'environnement virtuel concerné. Voici quelques instructions d'ordre général : Vous pouvez partager une seule appliance virtuelle entre les hôtes de cluster. Vous pouvez également installer une appliance virtuelle sur certains ou sur tous les hôtes d'un cluster. Si aucune appliance virtuelle n'est détectée sur l'hôte, vranger vérifie si l'hôte fait partie d'un cluster, puis si ce cluster dispose d'une appliance virtuelle disponible. Vous devez disposer d'une appliance virtuelle déployée sur un hôte ESXi ou cluster qui sera utilisé pour la réplication. Cela est vrai que l'hôte ou le cluster soit utilisé comme source ou cible de la tâche de réplication. Lors de l'utilisation de l'appliance virtuelle pour la réplication, l'hôte ou le cluster source et cible doivent tous les deux utiliser une appliance virtuelle.

19 Quest vranger 19 Guide d'installation et de mise à niveau Création d'une destination de sauvegarde vranger Conçues pour faciliter l'utilisation des opérations de récupération, les destinations de sauvegarde éliminent la nécessité d'utiliser de nombreux emplacements de sauvegarde et d'interminables configurations. Avec vranger, vous pouvez configurer une destination de sauvegarde une fois, puis l'utiliser indéfiniment. Les destinations de sauvegarde peuvent avoir l'un des formats suivants : CIFS NFS (version 3) FTP SFTP NetVault SmartDisk EMC Data Domain Boost Une destination de sauvegarde est principalement un répertoire dans un système de fichiers pris en charge que vranger utilise pour stocker les points d'enregistrement (archives de sauvegarde). D'un point de vue extérieur à vranger (depuis l'explorateur Windows, par exemple), une destination de sauvegarde est composée d'un fichier de configuration (GlobalManifest.metadata) et de répertoires pour chaque point d'enregistrement. Chaque fois que vous ajoutez une destination de sauvegarde dans vranger, un fichier XML GlobalManifest.Metadata est créé dans le dossier sélectionné. La présence de ce fichier Manifest informe vranger de l'existence d'une destination de sauvegarde dans ce dossier. L'emplacement de la destination de sauvegarde, ainsi que la configuration des sessions pour ces destinations de sauvegarde, joue un rôle important dans les performances de vranger. Les recommandations ci-dessous peuvent aider à planifier la configuration de votre destination de sauvegarde Périphériques de stockage de destination de sauvegarde Il a été démontré que le ralentissement des performances du disque a un impact négatif sur les performances de sauvegarde de vranger. Lors de la configuration de destinations de sauvegarde, une attention spéciale doit être accordée au type de périphérique de stockage utilisé. L'utilisation de lecteurs SAS (Serial Attached SCSI) est recommandée. Les lecteurs SAS dépassent généralement de 30 % les performances des lecteurs SATA. L'utilisation de lecteurs USB externes ou de périphériques NAS de faible qualité est déconseillée. Si ces types de stockage sont utilisés, les paramètres de configuration de vranger doivent être ajustés pour s'adapter aux périphériques lents. Les paramètres de configuration recommandés pour des destinations de sauvegarde plus lentes sont présentés ci-dessous. Ces configurations peuvent être effectuées dans la boîte de dialogue Options de configuration de vranger, accessible via le menu Outils>Options. Nombre maximal de tâches exécutées sur un LUN = 3 Nombre maximal de tâches exécutées sur un hôte = 1 Nombre maximal de tâches exécutées par destination de sauvegarde = 2 Si aucune erreur ne survient avec ces paramètres, augmentez de 1 la valeur des tâches par destination de sauvegarde afin de déterminer la solution la plus adaptée à votre environnement Bande passante vers les destinations de sauvegarde Les performances varient en fonction de facteurs environnementaux, mais le débit des données pendant une tâche unique de sauvegarde peut atteindre 100 Mo/s. Si nous prenons le cas classique d'une destination de sauvegarde connectée via un réseau Gigabit, il suffit de 10 sessions simultanées pour saturer la liaison vers cette destination de sauvegarde.

20 20 Chapitre 2 Avant l'installation Bien qu'il n'existe aucune possibilité accélérer les flux de données depuis un serveur source, vranger peut limiter le nombre de tâches de sauvegarde simultanées par destination de sauvegarde. Remarque : Il s'agit d'une configuration générique, c-à-d. applicable à toutes les destinations de sauvegarde Taille de la destination de sauvegarde Le nombre de points d'enregistrement qui peuvent être stockés dans une destination de sauvegarde vranger n'est pas limité. Cependant, des limites, d'ordre environnemental, limitent la taille d'un répertoire unique. Les options disponibles et leurs limites sont présentées ci-dessous. Remarque : Les limitations de volume décrites dans cette section se rapportent à l'environnement Microsoft Windows. Configuration par défaut : un volume standard, avec une partition MBR sur un disque de base, est limité à 2 To. Il s'agit de la configuration par défaut de Windows Server Dans cette configuration, la destination de sauvegarde vranger ne peut dépasser 2 To. Disques dynamiques : les disques dynamiques contiennent les volumes dynamiques, comprenant des volumes simples, des volumes fractionnés, des volumes agrégés, des volumes en miroir et des volumes RAID-5. Une destination de sauvegarde située sur des volumes de disque dynamique peut atteindre 64 To. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article Microsoft TechNet : Volumes GPT : GPT fournit un mécanisme de partionnement de disque plus souple que l'ancien schéma de partitionnement habituel Master Boot Record (MBR) des ordinateurs. Les partitions GPT sont prises en charge sur Windows Server 2003, SP1 et supérieur, et peuvent atteindre 256 To. Pour plus d'informations, reportez-vous à Configuration des permissions de vcenter vranger requiert un compte vcenter pour fonctionner correctement. Pour respecter les meilleures pratiques de sécurité, Quest recommande de créer un compte utilisateur vcenter avec les permissions minimales requises pour utiliser vranger. Les procédures varient selon la version de vcenter que vous utilisez. Pour vsphere 5.x, reportezvous à la section ci-dessous. Pour vcenter 4.0, reportez-vous à vsphere 4.x vsphere 5 Les permissions requises pour des opérations de sauvegarde et de restauration dans un environnement vsphere 5 sont sensiblement différentes des permissions requises dans les versions antérieures de vcenter. Si vous avez migré vers vsphere 5 après la création d'un compte utilisateur vranger, mettez les permissions à jour en conséquence afin d'éviter toute interruption de session. Pour créer un utilisateur vranger sur vsphere 5 : 1. Accédez à Administration > Rôles. 2. Sélectionnez Ajouter un rôle. 3. Saisissez un nom de rôle, par exemple "Non-administrateur vranger". 4. Dans la section Privilèges, définissez les permissions en fonction de la table ci-dessous : Section Privilèges Banque de données Allouer un espace Parcourir la banque de données Opérations fichier de bas niveau Supprimer un fichier

21 Quest vranger 21 Guide d'installation et de mise à niveau Section Global Annuler une tâche Désactiver les méthodes Activer les méthodes Licences Journal des événements Hôte > Opérations locales Créer une machine virtuelle Reconfigurer une machine virtuelle Réseau Attribuer un réseau Ressource Attribuer vapp à un pool de ressources Associer une machine virtuelle à un pool de ressources Tâches Créer une tâche Mettre à jour une tâche Machine virtuelle > Configuration Sélectionner tous les privilèges de cette section Machine virtuelle > Interaction Configurer un CD Configurer une disquette Connexion d'un périphérique Désactiver Activer Machine virtuelle > Inventaire Créer Enregistrer Supprimer Annuler l'enregistrement Machine virtuelle > Provisionnement Privilèges Autoriser un accès au disque Autoriser un accès au disque en lecture seule Autoriser le téléchargement d'une machine virtuelle Autoriser le chargement de fichiers de machine virtuelle Marquer en tant que modèle Marquer en tant que machine virtuelle Machine virtuelle > État Créer un cliché instantané Supprimer un cliché instantané Restaurer un cliché instantané 5. Accédez vers la vue Inventaire. 6. Cliquez avec le bouton droit sur le niveau souhaité pour accorder une permission d'utilisateur, par exemple le niveau vcenter principal. Cliquez sur Ajouter une permission. 7. Ajoutez et localisez le compte utilisateur souhaité, puis sélectionnez le rôle d'utilisateur récemment créé. Cliquez sur Ajouter.

22 22 Chapitre 2 Avant l'installation 8. Cliquez sur OK. Remarque : Lorsque vous ajoutez le vcenter à l'inventaire de vranger, utilisez ce compte pour l'authentification vsphere 4.x Pour créer un utilisateur vranger sur vsphere 4 : 1. Accédez à Administration > Rôles. 2. Sélectionnez Ajouter un rôle. 3. Saisissez un nom de rôle, par exemple "Non-administrateur vranger". 4. Dans la section Privilèges, définissez les permissions en fonction de la table ci-dessous : Section Privilèges Banque de données Allouer un espace Parcourir la banque de données Global Licences Journal des événements Hôte > Opérations locales Créer une machine virtuelle Reconfigurer une machine virtuelle Réseau Attribuer un réseau Ressource Associer une machine virtuelle à un pool de ressources Tâches Créer une tâche Mettre à jour une tâche Machine virtuelle > Configuration Sélectionner toutes les options de cette section Machine virtuelle > Interaction Configurer un CD Configurer une disquette Connexion d'un périphérique Désactiver Activer Machine virtuelle > Inventaire Créer

23 Quest vranger 23 Guide d'installation et de mise à niveau Section Machine virtuelle > Provisionnement Privilèges Autoriser un accès au disque Autoriser un accès au disque en lecture seule Autoriser le téléchargement d'une machine virtuelle Autoriser le chargement de fichiers de machine virtuelle Marquer en tant que modèle Marquer en tant que machine virtuelle Machine virtuelle > État Créer un cliché instantané Supprimer un cliché instantané 5. Accédez vers la vue Inventaire. 6. Cliquez avec le bouton droit sur le niveau souhaité pour accorder une permission d'utilisateur, par exemple le niveau Console virtuelle principal. Cliquez sur Ajouter une permission. 7. Ajoutez et localisez le compte utilisateur souhaité, puis sélectionnez le rôle d'utilisateur récemment créé et cliquez sur Ajouter. 8. Cliquez sur OK. Remarque : Lorsque vous ajoutez le vcenter à l'inventaire de vranger, utilisez ce compte pour l'authentification Configuration de la console de service Durant les opérations de sauvegarde standard, la console de service ESX est utilisée pour exécuter les outils de sauvegarde vranger. La charge de performance supplémentaire placée sur la console de service doit être gérée en appliquant les suggestions ci-dessous.

24 24 Chapitre 2 Avant l'installation Important : Ces modifications sont nécessaires uniquement si vous utilisez VMware ESX. Les serveurs ESXi /ESX 5 ne possèdent pas la console de service Configurations de la console de service Quest recommande d'effectuer les deux modifications ci-dessous sur vos hôtes ESX afin d'optimiser la sauvegarde régulière des machines virtuelles. Ces réservations de ressources ESX ne sont pas obligatoires et sont recommandées uniquement pour plus d'efficacité a Augmentation de la réservation de CPU VIM ( MHz) : 1. Dans l'inventaire Client VI, sélectionnez hôte ESX > onglet Configuration > Allocation de ressources système. Dans la vue Pools des ressources système, sélectionnez VIM, puis cliquez sur Modifier les paramètres. 2. Réglez le curseur de réservation de CPU sur la position correspondant à un coeur ( MHz). 3. Sélectionnez Réservation extensible et Illimitée. 4. Cliquez sur OK pour enregistrer b Augmentation de la réservation de CPU de la console de service à 1500 MHz 1. Dans l'inventaire Client VI, sélectionnez hôte ESX > onglet Configuration > Allocation de ressources système. Dans la vue Pools des ressources système, sélectionnez Console, puis cliquez sur Modifier les paramètres. 2. Réglez le curseur de la réservation de CPU jusqu'à 1500 MHz.

25 Quest vranger 25 Guide d'installation et de mise à niveau 3. Sélectionnez Réservation extensible et Illimitée. 4. Cliquez sur OK pour enregistrer c Augmentation de la mémoire vive (RAM) allouée à la console de service à 800 Mo. 1. Dans l'inventaire Client VI, sélectionnez Hôte ESX > onglet Configuration > Mémoire. Cliquez sur Propriétés. 2. Dans la fenêtre Mémoire, saisissez une valeur comprise entre 256 Mo et 800 Mo pour le paramètre de la console de service. Remarque : Pour des raisons de dépannage, VMware recommande d'augmenter la mémoire vive de la console de service à 800 Mo. 3. Cliquez sur OK pour enregistrer. Remarque : Les modifications s'appliquent après le redémarrage de l'hôte ESX.

26 26 Chapitre 2 Avant l'installation

27 Quest vranger 27 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 3 : CONFIGURATION SYSTÈME ET COMPATIBILITÉ Configuration requise pour la machine vranger Configuration matérielle requise Systèmes d'exploitation pris en charge pour l'installation Logiciels supplémentaires requis Plates-formes prises en charge Sauvegarde et réplication de machine virtuelle Sauvegarde de machine physique Systèmes de fichiers Linux pris en charge pour la récupération au niveau fichier Linux Conditions requises au niveau fonctionnalité Sauvegarde, restauration et réplication standard HotAdd Récupération au niveau fichier - Windows Récupération au niveau fichier - Linux Configuration requise Types de disque pris en charge Configuration de disque requise pour la récupération au niveau fichier Configuration de disque requise pour HotAdd Politique de sécurité par mot de passe Configuration requise pour les ports Compatibilité avec d'autres applications Service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft Configuration requise pour la machine vranger Pour optimiser les performances de l'application et garantir une opération sans erreur, vous devez vous assurer que la machine sur laquelle vranger est installé respecte la configuration requise présentée dans cette section. La configuration requise de la machine vranger se divise en trois sections : Configuration matérielle requise Systèmes d'exploitation pris en charge pour l'installation Révisez attentivement ces trois sections avant d'installer vranger. Remarque : Reportez-vous à HotAdd pour la configuration requise pour l'installation de LAN-Free et Hot Add Configuration matérielle requise La configuration matérielle requise pour exécuter vranger peut considérablement varier selon plusieurs facteurs. Par conséquent, avant de procéder à une mise en oeuvre à grande échelle, vous devez d'abord définir un périmètre et une taille.

28 28 Chapitre 3 Configuration système et compatibilité a vranger - Machine physique Les recommandations matérielles pour la machine physique de vranger sont décrites ci-dessous. CPU Deux CPU double cœur sont recommandés. Mémoire vive 2 Go de mémoire vive sont requis. Stockage Au moins 4 Go d'espace libre sur le disque dur de la machine vranger. HBA Pour LAN-Free, il est recommandé d'utiliser deux HBA, un pour les opérations de lecture et un pour l'écriture b vranger - Machine virtuelle Les recommandations matérielles pour utiliser vranger sur une machine virtuelle sont décrites cidessous. CPU Quatre (4) vcpu. Mémoire vive 4 Go de mémoire vive sont recommandés. Stockage Au moins 4 Go d'espace libre sur le disque dur de la machine vranger Systèmes d'exploitation pris en charge pour l'installation Les systèmes d'exploitation suivants sont pris en charge pour l'installation de vranger. Système d'exploitation Niveau de service pack Niveau du bit Serveur Microsoft Windows 2003 SP2 (x86 ou x64) Microsoft Windows 2003 R2 SP2 (x86 ou x64) Windows Server 2008 SP2 (x86 ou x64) Windows 2008 R2 a SP1 (x64) a.windows Storage Server 2008 n'est pas pris en charge en tant que plate-forme d'installation de vranger Logiciels supplémentaires requis Outre une version de Windows et une infrastructure VMware prises en charge, des composants logiciels supplémentaires peuvent être requis en fonction de votre configuration. Microsoft.Net Framework : vranger requiert.net Framework 3.5 SP1. Le programme d'installation de vranger l'installe s'il n'est pas détecté. Serveur SQL [facultatif] : vranger utilise deux bases de données SQL pour les fonctionnalités de l'application. vranger peut installer une version locale de SQL Express 2008 ou vous pouvez installer les bases de données vranger sur votre propre instance SQL 2005 ou Reportezvous à Versions SQL prises en charge ci-dessous a Versions SQL prises en charge L'option par défaut est l'installation de vranger avec la base de données SQL Express 2005 ; vous pouvez toutefois utiliser votre propre instance SQL si vous le souhaitez. Si vous choisissez d'utiliser votre propre instance SQL, pour pouvoir utiliser la fonction de catalogage vranger, vous devez installer l'instance SQL sur le serveur vranger, car la base de données Catalogue doit être locale pour vranger. Les versions suivantes de Microsoft SQL sont prises en charge par vranger. Version Niveau de service pack SQL Express 2005 [option incorporée] SP 2 SQL Express 2005 SP2, SP 4

29 Quest vranger 29 Guide d'installation et de mise à niveau Version Niveau de service pack SQL Express 2008 SP 3 SQL Express 2008 R2 SP1 SQL Express 2012 N/A SQL 2005 Enterprise SP 4 SQL 2008 Enterprise SP3 SQL 2008 R2 Enterprise SP1 SQL 2012 Enterprise N/A Plates-formes prises en charge Les sections ci-dessous présentent les plates-formes et les systèmes d'exploitation pris en charge pour les opérations de sauvegarde, de restauration et de réplication Sauvegarde et réplication de machine virtuelle vranger prend en charge les opérations de sauvegarde, de restauration et de réplication selon les versions suivantes de l'infrastructure VMware : Serveur ESX(i) a 4.0 Mise à jour Mise à jour Mise à jour Mise à jour Mise à jour 1 vcenter 4.1 Mise à jour Mise à jour 1 VCB L'intégration VCB n'est pas prise en charge dans cette version. a. Reportez-vous à Remarques relatives à la prise en charge de VMware ESXi ci-dessous. Pour des fonctions de sauvegarde et de réplication de base, vranger prend en charge tout système d'exploitation invité pris en charge par VMware. Pour une liste complète, reportez-vous au guide Guest Operating System Installation Guide de VMware. Pour des opérations au niveau fonctionnalité spécifiques, reportez-vous au chapitre "Configuration système" du Guide d'installation et de mise à niveau de vranger a b Remarques relatives à la prise en charge de VMware ESXi Les serveurs ESX et ESXi sont pris en charge. La réplication ESXi requiert l'utilisation de l'appliance virtuelle vranger. Niveaux de licence vsphere requis vranger s'appuie sur plusieurs API vsphere pour fournir les fonctionnalités de sauvegarde et de réplication. Ces API sont limitées par VMware à certaines éditions de licence. vranger ne prend en charge aucune opération des versions gratuites d'esx(i). Ces versions ne fournissent pas les API requises au fonctionnement de vranger. Les composants d'api vstorage utilisés pour la sauvegarde, la restauration et la réplication Hot Add ne sont pas pris en charge par la licence vsphere standard. Pour utiliser Hot Add, vous devez disposer de la licence vsphere Enterprise ou Enterprise Plus.

30 30 Chapitre 3 Configuration système et compatibilité c vranger et clichés instantanés de machine virtuelle Les fonctionnalités de sauvegarde et de réplication de vranger requièrent la possibilité de créer un cliché instantané. Dans certaines circonstances, la création de clichés instantanés de machine virtuelle n'est pas prise en charge par VMware. Dans ce cas, la sauvegarde et la réplication de ces machines virtuelles ou disques ne sont pas possibles. Voici quelques exemples courants : Disques RDM en mode de compatibilité physique Disques en mode indépendant Machines virtuelles tolérantes aux pannes. Remarque : Cette liste n'est pas exhaustive. Les configurations dans lesquelles les clichés instantanés ne sont pas pris en charge par VMware ou impossibles ne sont pas prises en charge par vranger Sauvegarde de machine physique vranger prend en charge les opérations de sauvegarde et de restauration sous les systèmes d'exploitation suivants : Système d'exploitation Niveau de service pack Niveau du bit Serveur Microsoft Windows 2003 (x86 ou x64) Microsoft Windows 2003 R2 (x86 ou x64) Windows Server 2008 (x86 ou x64) Windows 2008 R2 (x64) Systèmes de fichiers Linux pris en charge pour la récupération au niveau fichier Linux Ces systèmes de fichiers sont pris en charge pour la récupération au niveau fichier Linux. EXT 2, 3 et 4 ReiserFS JFS XFS Le gestionnaire de volume logique (LVM) est pris en charge dans vranger 5.3 et supérieur. LVM est pris en charge pour la récupération au niveau fichier uniquement pour des groupes de volumes contenant un disque physique unique. Remarque : Lors de l'exécution d'une récupération au niveau fichier Linux depuis une destination de sauvegarde NetVault SmartDisk, seuls les systèmes de fichiers EXT 2, 3 et 4 sont pris en charge. LVM est pris en charge par NetVault SmartDisk. Consultez les informations ci-dessous pour comprendre les fonctions et les limitations de la fonctionnalité de récupération au niveau fichier Linux de vranger La récupération au niveau fichier Linux nécessite l'appliance virtuelle vranger. vranger nécessite la récupération des fichiers Linux sur une machine Windows intermédiaire. Lorsque vous récupérez des fichiers Linux vers une machine Windows, vous perdez les permissions des fichiers. Les propriétés de la machine virtuelle source doivent indiquer un type de système d'exploitation Linux. Si cette configuration est incorrecte, vranger ne peut pas identifier le point d'enregistrement en tant que machine virtuelle Linux.

31 Quest vranger 31 Guide d'installation et de mise à niveau Conditions requises au niveau fonctionnalité Certaines fonctionnalités et fonctions de vranger ont des exigences ou des limitations qui ne s'appliquent pas au reste du produit. Consultez cette liste pour vous assurer que toutes les exigences sont satisfaites. Les fonctionnalités et fonctions présentées ici sont : Sauvegarde, restauration et réplication standard HotAdd Récupération au niveau fichier - Windows Récupération au niveau fichier - Linux Service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft Sauvegarde, restauration et réplication standard Pour des fonctions de sauvegarde et de réplication de base, vranger prend en charge tout système d'exploitation invité pris en charge par VMware. Pour une liste complète, reportez-vous au guide Guest Operating System Installation Guide de VMware. Pour des fonctions avancées, telle que la récupération au niveau fichier ou la cohérence d'application supplémentaire, reportez-vous aux sections de configuration requise ci-dessous. Récupération au niveau fichier - Windows Récupération au niveau fichier - Linux Service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft a Réplication Les limitations et les exigences suivantes s'appliquent à la réplication : La réplication vranger ne fonctionne pas avec des serveurs exécutés derrière un pare-feu NAT. Pour effectuer une réplication valide à travers un pare-feu NAT, vous devez disposer d'un tunnel IP placé entre deux sous-réseaux en NAT. Contactez votre fournisseur d'accès à Internet pour vérifier la disponibilité de cette option. Reportez-vous au Guide de déploiement de vranger pour plus d'informations sur la configuration réseau pour la réplication. La réplication hybride n'est pas prise en charge pour ESXi, ni pour ESX lors de l'utilisation de l'appliance virtuelle. Le matériel de la machine virtuelle ne peut pas être dégradé durant une réplication. Par exemple, une machine virtuelle avec une version matérielle 8 sur un hôte ESX 5 ne peut pas être répliquée sur un hôte ESX 4, car le niveau matériel de la machine virtuelle n'est pas pris en charge par l'hôte cible HotAdd Pour exécuter des tâches de sauvegarde/restauration/réplication à l'aide de HotAdd, vranger doit être installé sur une machine virtuelle. En outre : HotAdd requiert une licence VMware Enterprise ou supérieure. HotAdd n'est pas pris en charge avec des licences VMware standard. HotAdd fonctionne uniquement sur des disques SCSI. Les disques IDE et vrdm ne sont pas pris en charge. Les banques de données des machines virtuelles cibles doivent être accessibles pour la machine virtuelle vranger. vranger peut exécuter des opérations uniquement sur des machines virtuelles au sein d'un même centre de données. HotAdd ne peut pas être utilisé si la taille du bloc VMFS de la banque de données contenant le dossier de la machine virtuelle cible ne correspond pas à la taille du bloc VMFS de la banque de données contenant la machine virtuelle vranger. Par exemple, si vous sauvegardez un disque

32 32 Chapitre 3 Configuration système et compatibilité virtuel sur une banque de données avec des blocs de 1 Mo, le proxy doit également se situer sur une banque de données avec des blocs de 1 Mo. La sauvegarde d'un disque de type thick requiert la taille de disque maximale disponible. Lors de la sauvegarde d'un disque de type thick, la banque de données de la machine virtuelle vranger doit disposer d'un espace disponible au moins égal à la taille de disque maximale configurée pour permettre la sauvegarde de la machine virtuelle Récupération au niveau fichier - Windows Pour exécuter une récupération au niveau fichier depuis une machine virtuelle Windows, cette machine doit satisfaire aux exigences suivantes : Les machines virtuelles doivent utiliser des disques de base. Les machines virtuelles doivent utiliser une partition MBR. Les partitions GPT ne sont pas prises en charge Récupération au niveau fichier - Linux Consultez les informations ci-dessous pour comprendre les fonctions et les limitations de la fonctionnalité de récupération au niveau fichier Linux de vranger La récupération au niveau fichier Linux nécessite l'appliance virtuelle vranger. vranger nécessite la récupération des fichiers Linux sur une machine Windows intermédiaire. Lorsque vous récupérez des fichiers Linux vers une machine Windows, vous perdez les permissions des fichiers. Les propriétés de la machine virtuelle source doivent indiquer un type de système d'exploitation Linux. Si cette configuration est incorrecte, vranger ne peut pas identifier le point d'enregistrement en tant que machine virtuelle Linux. Pour une liste des systèmes de fichiers pris en charge, reportez-vous à Systèmes de fichiers Linux pris en charge pour la récupération au niveau fichier Linux Configuration requise Types de disque pris en charge Le fonctionnement de vranger fait l'objet de quelques restrictions de base relatives au type de disque et de partition utilisés dans l'environnement. Les sections ci-dessous présentent les limitations applicables à des fonctionnalités et à des fonctions spécifiques a b Configuration de disque requise pour la récupération au niveau fichier Pour exécuter une récupération au niveau fichier depuis une machine virtuelle Windows, cette machine doit satisfaire aux exigences suivantes : Les machines virtuelles doivent utiliser des disques de base. Les disques dynamiques ne sont pas pris en charge. Les machines virtuelles doivent utiliser une partition MBR. Les partitions GPT ne sont pas prises en charge. Configuration de disque requise pour HotAdd Lors de l'utilisation du transport HotAdd, les restrictions et la configuration de disque suivantes s'appliquent. HotAdd fonctionne uniquement sur des disques SCSI. Les disques IDE et vrdm ne sont pas pris en charge. HotAdd ne peut pas être utilisé si la taille du bloc VMFS de la banque de données contenant le dossier de la machine virtuelle cible ne correspond pas à la taille du bloc VMFS de la banque de

33 Quest vranger 33 Guide d'installation et de mise à niveau données contenant la machine virtuelle vranger. Par exemple, si vous sauvegardez un disque virtuel sur une banque de données avec des blocs de 1 Mo, le proxy doit également se situer sur une banque de données avec des blocs de 1 Mo. Les disques dynamiques ne sont pas pris en charge Les partitions GPT ne sont pas prises en charge Politique de sécurité par mot de passe Les mots de passe faibles compromettent la sécurité du système. Lorsque vous créez et mettez à jour des mots de passe dans vranger, respectez autant d'instructions ci-dessous que permet votre environnement : Un mot de passe ne doit pas contenir une partie significative d'un nom d'utilisateur ou nom de compte. Un mot de passe doit contenir au moins six caractères de plusieurs catégories, comme suit : Lettres majuscules en anglais (A à Z) Lettres minuscules en anglais (a à z) Chiffres (0 à 9) Caractères non-alphabétiques (par exemple $,!, #, %) Configuration requise pour les ports Le diagramme ci-dessous présente les ports utilisés par chaque composant de vranger a Configuration requise supplémentaire pour les ports Pour l'appliance virtuelle conçue pour la récupération au niveau fichier Linux, le pare-feu doit être configuré afin d'autoriser les paquets ICMP (ping). Si l'appliance virtuelle doit résoudre des adresses DNS, un port 53 TCP doit être ouvert entre la ou les appliance(s) virtuelle(s) et le serveur DNS. Pour des sauvegardes physiques, le port (par défaut) doit être ouvert depuis le serveur source vers la machine vranger.

34 34 Chapitre 3 Configuration système et compatibilité Compatibilité avec d'autres applications vranger peut être utilisé avec diverses applications pour fournir des fonctionnalités supplémentaires. La table ci-dessous présente les applications prises en charge par les dernières versions de vranger. Application Versions de vranger prises en charge Société Nom Version Détails de prise en charge RME a 5.1 X Ce produit est activé pour les caractères Unicode, mais n'est pas localisé dans d'autres langues que l'anglais. RMAD b 8.2 X Ce produit activé pour l'unicode, mais est localisé uniquement en allemand. RMSP c X Ce produit est activé pour les caractères Unicode, mais n'est pas localisé dans d'autres langues que l'anglais. NetVault SmartDisk X X X X NetVault SmartDisk - vranger Edition est requis. DD OS d 5.0 X X X DD OS 5.1 X X X Quest Software EMC a.recovery Manager pour Exchange b.recovery Manager pour Active Directory c.recovery Manager pour SharePoint d.système d'exploitation Data Domain Service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft vranger utilise le service de cliché instantané de volume (VSS) de Microsoft pour la cohérence d'application. Pour pouvoir exploiter VSS, les conditions suivantes doivent être remplies : Le serveur source doit exécuter un système d'exploitation qui prend en charge la mise au repos VSS. Reportez-vous à Systèmes d'exploitation invités pris en charge pour VSS. Pour des sauvegardes de machines virtuelles, vous devez exécuter ESX 4 (ou supérieur) avec des outils VMware mis à jour. Pour la cohérence d'application, l'application doit prendre en charge la mise au repos VSS. Pour plus d'informations, reportez-vous à Configuration requise pour la cohérence d'application [machines virtuelles uniquement] a Systèmes d'exploitation invités pris en charge pour VSS MS Windows Server 2003 MS Windows Server 2003 SP1 MS Windows Server 2003 SP2 MS Windows Server 2003 R2 MS Windows Server 2003 R2 SP1 MS Windows Server 2003 R2 SP2 MS Windows Server 2008 MS Windows Server 2008 SP2

35 Quest vranger 35 Guide d'installation et de mise à niveau MS Windows Server 2008 R b Configuration requise pour la cohérence d'application [machines virtuelles uniquement] Comme indiqué dans la table ci-dessus, la cohérence des applications n'est pas toujours disponible avec les options de mise au repos de base. Dans ce cas, vous pouvez utiliser les outils VSS de vranger pour la cohérence au niveau application. Mise au repos au niveau fichier Version ESX Windows Server 2003 Windows Server 2008 (R2 inclus) ESX(i) 4.0 VMware VSS VMware VSS ESX(i) 4.1 VMware VSS VMware VSS ESX 5.0 VMware VSS VMware VSS Mise au repos au niveau application Version ESX Windows Server 2003 Windows Server 2008 (R2 inclus) ESX(i) 4.0 VMware VSS vzshadow.exe ESX(i) 4.1 VMware VSS vzshadow.exe ESX 5.0 VMware VSS vzshadow.exe Remarque : Pour plus d'informations, reportez-vous à "Détermination de la cohérence d'une application" dans le chapitre "Sauvegarde" du Guide de l'utilisateur de vranger.

36 36 Chapitre 3 Configuration système et compatibilité

37 Quest vranger 37 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 4 : MISE À NIVEAU DE VRANGER Avant la mise à niveau de vranger Modifications des licences dans vranger Éditions de vranger Mise à niveau d'une installation antérieure de vranger Mise à niveau de l'appliance virtuelle vranger Mise à niveau d'une installation antérieure de vreplicator Mise à niveau de vranger Pro 3.x Avant la mise à niveau de vranger Avant de mettre à niveau une installation vranger existante, reportez-vous aux sections ci-dessous qui présentent des informations importantes Modifications des licences dans vranger vranger 6.0 utilise une nouvelle clé de licence, différente des versions précédentes de vranger. Si vous mettez à niveau une version antérieure de vranger, une nouvelle clé de licence est requise. Si vous n'avez pas reçu votre clé de licence, accédez à Éditions de vranger Avec la réplication désormais intégrée à vranger qui est offert dans de multiples versions, plusieurs options de mise à niveau sont disponibles. Clients actuels de vranger : reportez-vous à Mise à niveau d'une installation antérieure de vranger. Clients actuels de vreplicator : reportez-vous à Mise à niveau d'une installation antérieure de vreplicator. Clients de vranger et de vreplicator : les procédures de mise à niveau varient selon que vous souhaitez gérer la réplication à partir du site de reprise après sinistre, ou combiner la gestion de la sauvegarde et de la réplication sur le site de production. Site de reprise après sinistre : pour gérer la réplication à partir du site de reprise après sinistre (pour faciliter le basculement), suivez les deux procédures référencées ci-dessus, en mettant à niveau l'installation de vranger côté production et l'installation de vreplicator sur le site de reprise après sinistre. Vous pouvez utiliser un fichier de licence combiné pour les deux installations, à condition que le nombre de CPU pour chaque type de protection (sauvegarde et réplication) des deux sites ne dépasse pas le nombre total de CPU autorisé par la licence. Site de production : lorsque la sauvegarde et la réplication sont gérées depuis le site de production, commencez par Mise à niveau d'une installation antérieure de vranger, puis passez à l'étape 4 des procédures de Mise à niveau d'une installation antérieure de vreplicator. Si vous achetez vranger Standard Edition, vous pouvez acheter une mise à niveau vers vranger Pro. De même, vous pouvez acheter une mise à niveau de vreplicator 5.0 vers vranger Pro 6.0.

38 38 Chapitre 4 Mise à niveau de vranger Mise à niveau d'une installation antérieure de vranger Vous pouvez mettre à niveau une installation antérieure de vranger vers la toute dernière version en exécutant le programme d'installation vranger Upgrade. Si vous procédez à une mise à niveau d'une installation vranger 3.x, reportez-vous à la section Mise à niveau de vranger Pro 3.x. Remarque : N'utilisez pas le programme d'installation complet pour mettre à niveau une installation existante. Le programme d'installation vranger Upgrade prend en charge la mise à niveau des versions 4.0 ou supérieures de vranger Pro. La mise à niveau de versions bêta n'est pas prise en charge, ni l'exploitation dans une version GA en parallèle avec une version bêta. La version bêta doit être désinstallée avant la mise à niveau d'une version GA antérieure ou l'exécution d'une installation complète. Remarque : Il est recommandé de sauvegarder votre base de données vranger Pro avant de mettre à niveau l'application. Pour mettre à niveau une installation vranger Pro : 1. Double-cliquez sur l'exécutable vranger Upgrade. Un message de confirmation s'affiche. 2. Cliquez sur Oui pour procéder à la mise à niveau. Un message de rappel de sauvegarde s'affiche. Cliquez sur Oui. 3. L'écran de bienvenue s'affiche. Cliquez sur Suivant. 4. La boîte de dialogue Accord de licence s'affiche. Cliquez sur J'accepte. 5. La boîte de dialogue Validation de la clé de licence s'affiche. Si vous ne possédez pas de licence vranger 6.0 valide, cet écran met fin au processus de mise à niveau. Importez votre licence vranger 6.0, puis cliquez sur Suivant. 6. La boîte de dialogue de sélection des composants s'affiche.

39 Quest vranger 39 Guide d'installation et de mise à niveau vranger inclut une fonctionnalité de catalogage qui nécessite une base de données supplémentaire et d'autres composants. L'installation du Gestionnaire de catalogue est activée par défaut. Cliquez sur Suivant. Pour désactiver l'installation du Gestionnaire de catalogue, désactivez la case. Cliquez sur Suivant. Vous pouvez installer les composants ultérieurement en ré-exécutant le programme d'installation vranger Upgrade. 7. Si vous procédez à une mise à niveau de vranger 4.x, une invite s'affiche. Cliquez sur OK. L'invite indique que certains fichiers vont être déplacés durant la mise à niveau. Pour consulter les détails, reportez-vous au fichier C:\Program Files\Quest Software\vRanger\Upgradelog.log Remarque : Sur les systèmes x64, le chemin est C:\Program Files (x86)\quest Software\vRanger\ Upgradelog.log 8. La boîte de dialogue Identifiants utilisateur s'ouvre. Le compte utilisateur requis à cette étape doit disposer de privilèges administratifs sur la machine locale. a. Dans le champ Domaine, saisissez le domaine dans lequel se trouve le compte utilisateur. b. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur du compte. c. Dans le champ Mot de passe, saisissez le mot de passe du compte. d. Cliquez sur Suivant. 9. Le processus d'installation continue. L'assistant de configuration de la base de données s'affiche. Cliquez sur Suivant. 10.La boîte de dialogue de mise à niveau les bases de données s'ouvre.

40 40 Chapitre 4 Mise à niveau de vranger Le programme d'installation accède à la base de données vranger existante et utilise par défaut Installation/Mise à niveau sur un SQL Server 2005/2008 existant. Sélectionnez la méthode d'authentification du serveur, puis cliquez sur Suivant. 11.La boîte de dialogue Identifiants d'installation de la base de données s'ouvre. Cliquez sur Vérifier. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue de confirmation. Cliquez sur Suivant. 12.Une boîte de dialogue de confirmation s'ouvre. Cliquez sur Oui. 13.Cliquez sur le bouton Configuration automatique. La mise à niveau de la base de données se termine. 14.La boîte de dialogue du programme d'installation de la base de données du gestionnaire de catalogue s'ouvre. Sélectionnez la méthode d'authentification souhaitée. Vous pouvez utiliser la méthode choisie à l'étape 11 ou en sélectionner une autre. Cliquez sur Vérifier. Cliquez sur Créer. Remarque : Si le nom de l'instance sur la machine est différent, vous devez remplacer le nom du serveur par le nom de l'instance sur la machine locale. "vrangerpro" est l'instance créée par défaut lors de l'utilisation de SQL Express L'installation se termine.

41 Quest vranger 41 Guide d'installation et de mise à niveau Mise à niveau de l'appliance virtuelle vranger vranger 6.0 utilise une nouvelle version de l'appliance virtuelle (version 1.8.0) pour prendre en charge les modifications de la fonctionnalité de déploiement automatisé de vranger Vérification de la version de votre appliance virtuelle Pour vérifier la version de votre appliance virtuelle : 1. Connectez-vous à l'appliance virtuelle. 2. À l'invite, saisissez la commande : cat /etc/vzvaversion Mise à niveau de votre appliance virtuelle Il n'existe aucune méthode d'exécution d'une mise à niveau d'appliance virtuelle existante. La version précédente doit être remplacée par la nouvelle version. Pour mettre à jour votre ou vos appliance(s) virtuelle(s), suivez les étapes ci-dessous : Déployez la nouvelle version de l'appliance virtuelle en suivant les instructions présentées dans Déploiement de l'appliance virtuelle - Assistant de déploiement d'appliances virtuelles. Remarque : Pour conserver le disque de travail de vos appliances virtuelles existantes, déployez une appliance virtuelle sans disque de travail. 3. Migrez votre disque de travail comme présenté dans Migration de votre disque de travail existant. Supprimez vos appliances virtuelles précédentes de vranger. Pour cela, accédez à la boîte de dialogue Configuration de l'appliance virtuelle via Outils > Options > Configuration de l'appliance virtuelle. Sélectionnez les appliances virtuelles à supprimer, puis cliquez sur Supprimer. Remarque : La connexion de votre disque de travail existant à votre appliance virtuelle mise à niveau doit être effectuée avant la suppression de l'ancienne appliance virtuelle a Conservation de votre disque de travail Le second disque (disque de travail) de votre ou vos appliance(s) virtuelle(s) contient un fichier de hachage pour chaque machine virtuelle répliquée. vranger utilise ce fichier pour identifier les blocs de données modifiés durant la réplication. Lors de la mise à niveau de l'appliance virtuelle, vous pouvez migrer le disque de travail de votre appliance virtuelle héritée vers la version mise à niveau. Cela permet de conserver vos fichiers de hachage. Pour plus d'informations, reportez-vous à Mise à niveau de votre appliance virtuelle. Important : Si vous ne migrez aucun disque de travail vers vos appliances virtuelles mises à jour, vranger doit recréer chaque fichier de hachage, ce qui nécessite une analyse complète de la machine virtuelle répliquée. Bien que seules les données modifiées soient envoyées, la nouvelle analyse de la machine virtuelle peut nécessiter jusqu'à 1 minute par gigaoctets d'espace sur le disque dur. Pour plus d'informations sur le disque de travail, reportez-vous à Le disque de travail de l'appliance virtuelle b Migration de votre disque de travail existant L'assistant de déploiement d'appliances virtuelles permet de déployer une appliance virtuelle avec ou sans disque de travail. Lors du déploiement d'une nouvelle appliance virtuelle afin de mettre à niveau une appliance virtuelle existante utilisée pour la réplication, ne créez pas de disque de travail

42 42 Chapitre 4 Mise à niveau de vranger durant le processus de déploiement. Vous pouvez ajouter le disque de travail existant à la nouvelle appliance virtuelle, comme décrit ci-dessous : 1. Depuis le Client VI, cliquez avec le bouton droit sur la nouvelle appliance virtuelle, puis sélectionnez Modifier les paramètres. 2. Dans l'onglet Matériel, cliquez sur Ajouter. 3. Sélectionnez Disque dur. Cliquez sur Suivant. 4. Sélectionnez Utiliser un disque virtuel existant. 5. Accédez à l'emplacement de votre disque de travail existant. Sélectionnez le VMDK du disque de travail, puis cliquez sur OK. 6. En utilisant la console du Client VI, connectez-vous à l'appliance virtuelle. Redémarrez la machine virtuelle en saisissant reboot à l'invite Mise à niveau d'une installation antérieure de vreplicator Les clients actuels de vreplicator 3.x pour la maintenance peuvent migrer uniquement vers vranger Replication. En raison de différences dans l'architecture des applications, il n'existe aucune méthode de mise à niveau entre vreplicator 3.x et vranger 6.0. Une nouvelle copie de vranger doit être installée (à l'aide du programme d'installation complet) et les sessions de réplication doivent être recréées. Le processus général de migration depuis vreplicator vers vranger 6.0 est le suivant : 1. Demandez une nouvelle licence vranger 6.0. Une nouvelle licence est requise pour les clients de vreplicator qui migrent vers vranger 6.0. Demandez une licence en utilisant le formulaire de Quest Software à l'adresse : Remarque : Les clients actuels de vreplicator 3.x qui sont également clients de vranger peuvent demander un fichier de licence combiné qui inclut les licences de sauvegarde et de réplication. 2. Téléchargez et installez vranger à l'aide du programme d'installation complet. Pour les procédures d'installation, reportez-vous à Installation de vranger. Avertissement : Si vous recréez vos sessions de réplication, ne désinstallez pas vreplicator 3.x. Vous pouvez installer et exécuter vranger sans problème sur la même machine que vreplicator 3.x. 3. Configurez vranger selon vos besoins. Pour plus d'informations, reportez-vous à Configuration via l'assistant de démarrage. 4. Recréez les sessions de réplication conformément à votre configuration vreplicator. Les sessions de réplication de vranger peuvent réutiliser les machines virtuelles cibles existantes créées par les sessions de vreplicator. Cela évite l'exécution d'une synchronisation complète pour démarrer les nouvelles sessions de réplication. Lors de la configuration de sessions, assurez-vous que la configuration de l'hôte et de la banque de données correspond à la session d'origine. vranger reconnaît la machine virtuelle cible existante et reprend la réplication sans envoyer la machine virtuelle complète. Avertissement : Désactivez la session vreplicator avant d'activer la session vranger parallèle. 5. Lorsque la migration et le fonctionnement de toutes les sessions de réplication ont été validés, désinstallez vreplicator Mise à niveau de vranger Pro 3.x vranger 5.2 et les versions supérieures ne prennent pas en charge l'importation de sessions héritées ni la restauration d'archives héritées. Si vous êtes client de vranger Pro 3.x et souhaitez

43 Quest vranger 43 Guide d'installation et de mise à niveau migrer vers la plate-forme actuelle, vous devez d'abord procéder à une mise à niveau vers une version intermédiaire telle que vranger 5.0.

44 44 Chapitre 4 Mise à niveau de vranger

45 Quest vranger 45 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 5 : INSTALLATION DE VRANGER Présentation de l'installation de vranger Installation de vranger Installation de vranger sur une nouvelle instance de SQL Express 2005 Installation de vranger sur un serveur SQL 2005/2008 existant Installation du gestionnaire de catalogue vranger Présentation de l'installation de vranger Cette version du logiciel peut être installée sur une machine physique ou virtuelle. Lorsque vous avez exécuté l'un de ces processus, trois services sont installés : service vranger, service vapi vranger et service de récupération au niveau fichier de vranger. Pour installer vranger, les éléments suivants sont requis : Une machine physique ou virtuelle pour héberger l'installation. Un accès administratif à la machine sur laquelle le logiciel est installé Installation de vranger Le programme d'installation de vranger contient plusieurs options de configuration de la base de données. Les procédures sont présentées ci-dessous Installation de vranger sur une nouvelle instance de SQL Express 2005 Cette procédure suppose que vous avez déjà téléchargé le logiciel vranger et que vous l'avez enregistré dans un emplacement accessible a Installation de vranger 1. Double-cliquez sur le fichier vranger-6.0-setup.exe. L'assistant de configuration de vranger Backup and Replication s'ouvre. Cliquez sur Suivant. 2. L'écran Accord de licence s'affiche. Lisez les termes de la licence, puis cliquez sur J'accepte. 3. L'écran Sélectionner des composants s'affiche.

46 46 Chapitre 5 Installation de vranger 4. Sélectionnez les composants que vous souhaitez installer. Remarque : vranger et le Gestionnaire de catalogue sont sélectionnés par défaut. Vous pouvez désactiver le gestionnaire de catalogue et l'installer plus tard séparément si vous le souhaitez. 5. Cliquez sur Suivant. 6. L'écran Sélectionner l'emplacement d'installation s'affiche. 7. Vous pouvez accepter le dossier par défaut ou accéder à l'emplacement de votre choix. Cliquez sur Suivant b Identifiants utilisateur La boîte de dialogue Identifiants utilisateur s'ouvre. Elle permet de configurer le compte qui va être utilisé pour exécuter les services installés par vranger. Avertissement : Le compte utilisateur requis à cette étape doit disposer de privilèges administratifs sur la machine vranger. 1. Dans le champ Domaine, saisissez le domaine dans lequel se trouve le compte utilisateur.

47 Quest vranger 47 Guide d'installation et de mise à niveau 2. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur du compte. 3. Dans le champ Mot de passe, saisissez le mot de passe du compte. 4. Cliquez sur Installer c Installation de la base de données 1. L'écran de configuration de la base de données vranger s'affiche. Cliquez sur Suivant. 2. L'écran Installation de la base de données s'ouvre. 3. Cliquez sur Installation sur une nouvelle instance de SQL Express Sélectionnez une méthode d'authentification du serveur. Serveur SQL : saisissez et confirmez le mot de passe d'administrateur système (sa) lorsque vous sélectionnez l'authentification en mode mixte. Il est essentiel de définir des mots de passe forts pour la sécurité de votre système. Ne définissez jamais un mot de passe d'administrateur système vide ou faible. Windows : lorsqu'un utilisateur se connecte via un compte utilisateur Windows, le serveur SQL valide le nom et le mot de passe du compte à l'aide des informations du système d'exploitation Windows. L'authentification Windows utilise le protocole de sécurité Kerberos, fournit l'application d'une politique du mot de passe (validation de la complexité pour des mots de passe forts), fournit une prise en charge du verrouillage de compte et prend en charge l'expiration des mots de passe. 5. Si vous avez sélectionné Serveur SQL, vous êtes invité à saisir un mot de passe pour le compte d'administrateur système. Si vous avez sélectionné Windows, l'installation continue en utilisant le compte spécifié dans Identifiants utilisateur.

48 48 Chapitre 5 Installation de vranger 6. Cliquez sur Vérifier pour tester la connectivité à la base de données. 7. Lorsque Connexion réussie s'affiche, cliquez sur OK. 8. Cliquez sur OK ou Suivant selon votre méthode d'authentification. La boîte de dialogue Identifiants utilisateur de la base de données s'ouvre. Remarque : vranger crée un compte pour se connecter à la base de données Quest. Ce compte utilise le mot de passe par défaut "V!ZionC0re". Quest Software recommande de modifier ce mot de passe par défaut. Vous pouvez saisir un nouveau mot de passe dans cet écran. 9. Cliquez sur Suivant d Configuration automatique La boîte de dialogue Installer la base de données s'ouvre. 1. Cliquez sur Configuration automatique. La base de données s'installe.

49 Quest vranger 49 Guide d'installation et de mise à niveau 2. Une fois l'installation terminée, cliquez sur Suivant. 3. Cliquez sur Terminer e Programme d'installation de la base de données du gestionnaire de catalogue Remarque : Si vous désactivez l'option Gestionnaire de catalogue durant l'installation, cette étape (Programme d'installation de la base de données du gestionnaire de catalogue) ne s'affiche pas. L'installation se poursuit jusqu'à l'ouverture de l'écran Base de données du catalogue. 1. Vous pouvez accepter le nom de serveur par défaut ou en saisir un autre. 2. Si vous utilisez l'authentification Windows, cliquez sur Vérifier. Une coche s'affiche en regard de la case Vérifier. 3. Si vous utilisez l'authentification SQL, saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe de la base de données, puis cliquez sur Vérifier. Une coche s'affiche en regard de la case Vérifier. 4. Si vous utilisez l'authentification Windows pour les Identifiants d'exécution du gestionnaire de catalogue, cliquez sur Créer. 5. Si vous utilisez l'authentification SQL pour les Identifiants d'exécution du gestionnaire de catalogue, saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe de la base de données, puis cliquez sur Créer f Fin de l'installation L'installation se poursuit jusqu'à l'ouverture de l'écran de fin de l'installation de l'assistant.

50 50 Chapitre 5 Installation de vranger 1. Sélectionnez Exécuter vranger Backup & Replication pour lancer l'application immédiatement. 2. Cliquez sur Terminer Installation de vranger sur un serveur SQL 2005/2008 existant Cette procédure suppose que vous avez déjà téléchargé le logiciel vranger et que vous l'avez enregistré dans un emplacement accessible a Installation de vranger 1. Double-cliquez sur le fichier vranger-6.0-setup.exe. L'assistant de configuration de vranger Backup and Replication s'ouvre. Cliquez sur Suivant. 2. L'écran Accord de licence s'affiche. Cliquez sur J'accepte. 3. L'écran Sélectionner des composants s'affiche. 4. Sélectionnez les composants que vous souhaitez installer.

51 Quest vranger 51 Guide d'installation et de mise à niveau Remarque : vranger et le Gestionnaire de catalogue sont sélectionnés par défaut. Vous pouvez désactiver le gestionnaire de catalogue et l'installer plus tard séparément si vous le souhaitez. 5. Cliquez sur Suivant. 6. L'écran Sélectionner l'emplacement d'installation s'affiche. 7. Vous pouvez accepter le dossier par défaut ou accéder à l'emplacement de votre choix. Cliquez sur Suivant b Identifiants utilisateur La boîte de dialogue Identifiants utilisateur s'ouvre. Elle permet de configurer le compte que vranger va utiliser pour exécuter le service vranger. Le compte utilisateur requis à cette étape doit disposer de privilèges administratifs sur la machine locale. Si vous envisagez d'utiliser l'authentification Windows pour votre base de données SQL, le compte configuré ici sera utilisé. 1. Dans le champ Domaine, saisissez le domaine dans lequel se trouve le compte utilisateur. 2. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur du compte. 3. Dans le champ Mot de passe, saisissez le mot de passe du compte. 4. Cliquez sur Installer c Installation de la base de données 1. L'écran de configuration de la base de données vranger s'affiche. Cliquez sur Suivant. 2. L'écran Installation de la base de données s'ouvre.

52 52 Chapitre 5 Installation de vranger 3. Cliquez sur Installation/Mise à niveau sur un SQL Server 2005/2008 existant. 4. Sélectionnez une méthode d'authentification du serveur. Serveur SQL : saisissez et confirmez le mot de passe d'administrateur système (sa) lorsque vous sélectionnez l'authentification en mode mixte. Il est essentiel de définir des mots de passe forts pour la sécurité de votre système. Ne définissez jamais un mot de passe d'administrateur système vide ou faible. Windows : lorsqu'un utilisateur se connecte via un compte utilisateur Windows, le serveur SQL valide le nom et le mot de passe du compte à l'aide des informations du système d'exploitation Windows. L'authentification Windows utilise le protocole de sécurité Kerberos, fournit l'application d'une politique du mot de passe (validation de la complexité pour des mots de passe forts), fournit une prise en charge du verrouillage de compte et prend en charge l'expiration des mots de passe. 5. Saisissez vos informations de connexion à la base de données. Cliquez sur Suivant. Si vous avez sélectionné l'authentification SQL, l'écran ci-dessous s'ouvre : Si vous avez sélectionné l'authentification Windows, vous êtes invité à sélectionner un serveur SQL. Les identifiants configurés dans Identifiants utilisateur seront utilisés. 6. Cliquez sur Vérifier pour tester la connectivité à la base de données. 7. Lorsque Connexion réussie s'affiche, cliquez sur OK.

53 Quest vranger 53 Guide d'installation et de mise à niveau 8. Cliquez sur OK ou Suivant selon votre méthode d'authentification. La boîte de dialogue Identifiants utilisateur de la base de données s'ouvre. Remarque : vranger crée un compte pour se connecter à la base de données Quest. Ce compte utilise le mot de passe par défaut "V!ZionC0re". Quest Software recommande de modifier ce mot de passe par défaut. Vous pouvez saisir un nouveau mot de passe dans cet écran. 9. Cliquez sur Suivant d Configuration automatique La boîte de dialogue Installer la base de données s'ouvre. 1. Cliquez sur Configuration automatique. La base de données s'installe. 2. Une fois l'installation terminée, cliquez sur Suivant. 3. Cliquez sur Terminer e Programme d'installation de la base de données du gestionnaire de catalogue Remarque : Si vous désactivez l'option Gestionnaire de catalogue durant l'installation, cette étape (Programme d'installation de la base de données du gestionnaire de catalogue) ne s'affiche pas. L'installation se poursuit jusqu'à l'ouverture de l'écran Base de données du catalogue.

54 54 Chapitre 5 Installation de vranger 1. Le champ Serveur doit être identique à celui de votre instance SQL. Il doit être correctement renseigné par défaut. 2. Si vous utilisez l'authentification Windows, cliquez sur Vérifier. Une coche s'affiche en regard de la case Vérifier. 3. Si vous utilisez l'authentification SQL, saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe de la base de données, puis cliquez sur Vérifier. Une coche s'affiche en regard de la case Vérifier. 4. Si vous utilisez l'authentification Windows pour les Identifiants d'exécution du gestionnaire de catalogue, cliquez sur Créer. 5. Si vous utilisez l'authentification SQL pour les Identifiants d'exécution du gestionnaire de catalogue, saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe de la base de données, puis cliquez sur Créer f Fin de l'installation L'installation se poursuit jusqu'à l'ouverture de l'écran de fin de l'installation de l'assistant. 1. Sélectionnez Exécuter vranger Backup & Replication pour lancer l'application immédiatement. 2. Cliquez sur Terminer.

55 Quest vranger 55 Guide d'installation et de mise à niveau Installation du gestionnaire de catalogue vranger Pour installer le Gestionnaire de catalogue alors que vranger Backup & Replication est déjà installé, téléchargez le fichier vranger Upgrade et enregistrez-le dans un emplacement accessible a Installation de vranger 1. Double-cliquez sur le fichier vranger-6.0-upgrade-setup.exe. L'écran de mise à niveau à niveau s'ouvre. Cliquez sur Suivant. 2. L'écran Accord de licence s'affiche. Cliquez sur J'accepte. 3. L'écran Sélectionner des composants s'affiche. Sélectionnez Gestionnaire de catalogue, puis cliquez sur Suivant. 4. L'écran Identifiants utilisateur s'ouvre.

56 56 Chapitre 5 Installation de vranger 1. Dans le champ Domaine, saisissez le domaine dans lequel se trouve le compte utilisateur. 2. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur du compte. 3. Dans le champ Mot de passe, saisissez le mot de passe du compte. 4. Cliquez sur Installer. L'installation se poursuit jusqu'à l'ouverture de l'écran Base de données du catalogue. 5. Le champ Serveur doit être identique à celui de votre instance SQL locale. La valeur "VRANGERPRO" est renseignée par défaut. Si vous avez utilisé la base de données par défaut SQL Express, vous pouvez laisser la valeur par défaut. Si vous avez installé votre propre instance SQL sur le serveur vranger, vous devez renseigner le nom de cette instance dans le champ Serveur. 6. Si vous utilisez l'authentification Windows, cliquez sur Vérifier. Une coche s'affiche en regard de la case Vérifier.. 7. Si vous utilisez l'authentification SQL, saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe de la base de données, puis cliquez sur Vérifier. Une coche s'affiche en regard de la case Vérifier.

57 Quest vranger 57 Guide d'installation et de mise à niveau 8. Si vous utilisez l'authentification Windows pour les Identifiants d'exécution du gestionnaire de catalogue, cliquez sur Créer. 9. Si vous utilisez l'authentification SQL pour les Identifiants d'exécution du gestionnaire de catalogue, saisissez le nom de l'utilisateur et le mot de passe de la base de données, puis cliquez sur Créer. 10.L'installation se poursuit jusqu'à l'ouverture de l'écran de fin de l'installation de l'assistant. 11.Sélectionnez Exécuter vranger Backup & Replication pour lancer l'application immédiatement. 12.Cliquez sur Terminer.

58 58 Chapitre 5 Installation de vranger

59 Quest vranger 59 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 6 : CONFIGURATION DE VRANGER Présentation de la configuration Configuration via l'assistant de démarrage Lancement de l'assistant de démarrage Sélection d'une licence VirtualCenter et informations sur l'hôte Informations sur la licence de l'hôte Informations sur l'appliance virtuelle Ajouter des destinations de sauvegarde Configuration des informations sur le serveur de messagerie/ajout d'adresses Configuration sans utiliser l'assistant de démarrage Ajout d'un VirtualCenter Ajout d'un serveur ESX Ajout d'un serveur physique Ajout d'une destination de sauvegarde Configuration d'un serveur SMTP Configuration d'appliances virtuelles Importation d'un fichier de licence Gestion des licences d'hôte de machines virtuelles Gestion des licences de machine physique Gestion des paramètres de configuration d'une session Options de catalogage Configuration de la restauration au niveau fichier Linux Filtrage du catalogue Instructions supplémentaires - Types de destination de sauvegarde supplémentaires Ajout d'une destination de sauvegarde NFS Ajout d'une destination de sauvegarde FTP Ajout d'une destination de sauvegarde SFTP Ajout d'une destination de sauvegarde NVSD Ajout d'une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost (DDB) Présentation de la configuration Avant de commencer la configuration de vranger, confirmez que vous avez accès à tous les noms d'utilisateur, mots de passe et mots de passe "root" des hôtes ESX(i) que vous envisagez d'utiliser. vranger nécessite quelques configurations de base pour fonctionner correctement. La configuration initiale s'effectue à l'aide de l'assistant de démarrage, qui est lancé lors de l'installation de vranger. Vous pouvez également configurer les paramètres via les commandes de menu et les icônes de l'écran principal de vranger. Quelle que soit la méthode choisie, il est possible de réviser les paramètres à tout moment. Une fois le processus de configuration de base terminé, vous pouvez utiliser l'assistant de démarrage ou la boîte de dialogue Options de configuration pour gérer vos paramètres. Bien que la boîte de dialogue Options de configuration offre des fonctionnalités différentes de celle de

60 60 Chapitre 6 Configuration de vranger l'assistant de démarrage, vous pouvez utiliser indifféremment l'une ou l'autre pour gérer vos licences d'hôte et vos données de serveur de messagerie. Seule la boîte de dialogue Options de configuration permet de gérer les ressources au niveau de la tâche. Étant donné le rôle que jouent les tâches dans l'exécution des sessions de sauvegarde et de restauration, cette ressource est essentielle. Configuration via l'assistant de démarrage Configuration sans utiliser l'assistant de démarrage Configuration via l'assistant de démarrage Vous devez disposer d'un serveur de messagerie SMTP configuré pour permettre la notification durant la création de la session. Plus loin dans ce processus, la boîte de dialogue Sélection de la notification par permet de choisir les destinataires. Un en texte brut est envoyé une fois la session terminée. La notification inclut les résultats de la session, si vous sélectionnez cette option. Sélection d'une licence VirtualCenter et informations sur l'hôte Informations sur la licence de l'hôte Informations sur l'appliance virtuelle Ajouter des destinations de sauvegarde Lancement de l'assistant de démarrage 1. Si vous venez d'installer le logiciel, cliquez sur Suivant dans l'assistant de démarrage. Sinon, accédez à l'assistant via Outils-->Assistant de démarrage. 2. Cliquez sur Suivant Sélection d'une licence La boîte de dialogue Licences s'ouvre.

61 Quest vranger 61 Guide d'installation et de mise à niveau 1. Cliquez sur Ajouter une nouvelle licence. Remarque : vranger 6.0 requiert un nouveau fichier de licence. Les fichiers de licence des versions précédentes de vranger ne fonctionnent pas avec vranger 6.0. Si vous n'avez pas reçu votre clé de licence, accédez à 2. Sélectionnez la licence. Avertissement : L'ajout d'une licence avec des fonctionnalités ou des CPU inférieurs à la licence actuelle peut entraîner une perte de fonctionnalités, ou l'utilisation de certains hôtes ou de certaines machines sans licence. 3. Cliquez sur Ouvrir. 4. Cliquez sur Enregistrer. Cliquez ensuite sur Suivant VirtualCenter et informations sur l'hôte La boîte de dialogue Informations sur VirtualCenter et l'hôte s'ouvre. Pour permettre à vranger d'ajouter des objets source au volet Mon inventaire, vous devez configurer une connexion à un vcenter et/ou un serveur ESX(i).

62 62 Chapitre 6 Configuration de vranger a Ajout d'un vcenter 1. Dans la section VirtualCenters, cliquez sur Ajouter. 2. Dans le champ Nom DNS ou IP, saisissez le nom qualifié complet (FQDN) ou l'adresse IP du serveur vcenter. 3. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur d'un compte disposant de privilèges sur le serveur vcenter. Pour consulter les permissions requises pour un compte vcenter vranger, reportez-vous à Configuration des permissions de vcenter. Avertissement : Le nom d'utilisateur des identifiants de vcenter doit être saisi sous la forme plutôt que "domaine\nomutilisateur". Évitez les caractères spéciaux dans le nom d'utilisateur. 4. Dans le champ Mot de passe utilisateur, saisissez le mot de passe du compte utilisé plus haut. Avertissement : Évitez les caractères spéciaux dans le mot de passe. 5. Cliquez sur Enregistrer. Le vcenter s'affiche dans la section VirtualCenters et dans la boîte de dialogue Informations sur VirtualCenter et l'hôte. Les hôtes gérés par ce vcenter sont affichés dans la section Hôtes.

63 Quest vranger 63 Guide d'installation et de mise à niveau Notez que les hôtes affichés incluent l'icône. Quatre indicateurs clés sont affichés sur l'icône : La grande clé dorée indique qu'une licence vranger a été émise pour l'hôte. Le point vert indique qu'une licence de sauvegarde a été attribuée à l'hôte. Le point bleu indique qu'une licence de réplication a été attribuée à l'hôte. La méthode d'authentification de l'hôte est indiquée par l'icône superposée à celle de l'hôte : si l'hôte est authentifié uniquement avec les identifiants du vcenter, l'icône du vcenter se superpose à celle de l'hôte : Si l'hôte est authentifié avec les identifiants de l'hôte, une clé dorée se superpose à celle de l'hôte : Avertissement : Les identifiants de vcenter sont suffisants pour les opérations utilisant uniquement l'api vstorage. Vous devez identifier chaque hôte pour permettre aux opérations de sauvegarde et de réplication d'utiliser la console de service b Identifiants d'hôte 1. Dans la section Hôtes, sélectionnez un ou plusieurs hôtes. Pour sélectionner tous les hôtes, cochez la case supérieure. 2. Cliquez sur Modifier. 3. La boîte de dialogue Connexions de l'hôte s'ouvre. Si vous avez sélectionné plusieurs hôtes, la section Nom DNS ou IP affiche "[connexions multiples]" 4. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez un compte pour l'hôte. Vous pouvez utiliser le compte "root", si les connexions via "root" sont activées, ou un compte non-root. Si le compte n'existe pas encore sur l'hôte, sélectionnez Ajouter un utilisateur si aucun utilisateur n'existe. 5. Dans le champ Mot de passe utilisateur, saisissez le mot de passe du compte utilisé plus haut. 6. Dans le champ Mot de passe root, saisissez le mot de passe "root" des hôtes sélectionnés. Si vos hôtes utilisent différents mots de passe "root", configurez-les comme des groupes basés sur le mot de passe "root". 7. Cliquez sur Connecter. L'icône en regard de l'hôte change en, indiquant que l'icône du vcenter a été remplacée par une clé. En cas de problème d'authentification, tel que des connexions via le compte "root" désactivées, l'icône de statut affiche une alarme : Le cas échéant, modifiez la connexion de l'hôte pour utiliser un compte utilisateur non "root". Assurez-vous que l'option Ajouter un utilisateur si aucun utilisateur n'existe est sélectionnée. Remarque : ESXi requiert l'utilisation du compte "root". Vous ne pouvez pas utiliser un compte non "root" avec ESXi.

64 64 Chapitre 6 Configuration de vranger 8. Lorsque toutes les connexions sont créées et vérifiées, cliquez sur Suivant c Ajout d'hôtes [facultatif] Si vous avez des hôtes qui ne sont pas gérés par un vcenter, vous pouvez les ajouter individuellement. 1. Dans la section Hôte, cliquez sur Ajouter. 2. Dans le champ Nom DNS ou IP, saisissez le nom qualifié complet (FQDN) ou l'adresse IP de l'hôte. 3. Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez un compte pour l'hôte. Vous pouvez utiliser le compte "root", si les connexions via "root" sont activées, ou un compte non "root". Si le compte n'existe pas encore sur l'hôte, sélectionnez Ajouter un utilisateur si aucun utilisateur n'existe. 4. Dans le champ Mot de passe utilisateur, saisissez le mot de passe du compte utilisé plus haut. 5. Dans le champ Mot de passe root, saisissez le mot de passe du compte "root". 6. Cliquez sur Connecter. L'hôte est affiché dans la section Hôtes Informations sur la licence de l'hôte La boîte de dialogue Informations sur la licence de l'hôte s'ouvre. Elle affiche le nombre de sockets sous licence, le nombre de sockets utilisés et le nombre de jours restants pour la période d'évaluation. 1. Consultez la valeur CPU autorisés pour confirmer le nombre de sockets sous licence pour la protection. Le nombre de licences actuellement allouées est affiché dans la colonne CPU utilisés. 2. La section Hôtes sous licence répertorie les hôtes gérés, le nombre de sockets de chaque hôte et les fonctionnalités sous licence pour cet hôte. a. La colonne CPU indique le "coût" de la licence de chaque hôte ESX.

65 Quest vranger 65 Guide d'installation et de mise à niveau b. Dans la colonne Sauvegarde Pro et/ou Réplication, activez ou désactivez Hôtes ESX jusqu'à ce que toutes les licences disponibles soient utilisées ou tous vos hôtes ESX protégés. 3. Cliquez sur Enregistrer. 4. Cliquez sur Suivant Informations sur l'appliance virtuelle vranger utilise une appliance virtuelle pour la récupération Linux au niveau fichier et pour la réplication vers et depuis des serveurs VMware ESXi. Pour simplifier la procédure de démarrage, les instructions de déploiement et de configuration des appliances virtuelles ont été déplacées vers Configuration de l'appliance virtuelle. Vous pouvez ignorer l'étape de configuration de l'appliance virtuelle et continuer avec l'assistant de démarrage. Vous pouvez accéder à tout moment à la boîte de dialogue Configuration de l'appliance virtuelle via le menu Outils > Options Ajouter des destinations de sauvegarde vranger utilise des destinations de sauvegarde pour stocker les archives de sauvegardes. Les destinations de sauvegarde peuvent être un partage CIFS, NFS (version 3), FTP ou SFTP. Vous pouvez également dédupliquer vos sauvegardes à l'aide d'une instance NetVault SmartDisk (v1.5 ou supérieur) ou d'un système Data Domain avec DD Boost comme destination de sauvegarde. Remarque : Pour plus d'informations sur NetVault SmartDisk, accédez à la page SmartDisk du site Web de Quest Software : Pour plus d'informations sur la technologie DD Boost de Data Domain, visitez le site Web de Data Domain : La procédure ci-dessous présente le montage d'un partage CIFS vers le volet Mes destinations de sauvegarde. Les procédures pour les autres types de destination de sauvegarde sont présentées dans Instructions supplémentaires - Types de destination de sauvegarde supplémentaires.

66 66 Chapitre 6 Configuration de vranger 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde CIFS, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez avec le bouton droit n'importe où sur le volet Mes destinations de sauvegarde. Sélectionnez Ajouter--> CIFS. 2. Si la destination de sauvegarde que vous souhaitez ajouter est répertoriée à gauche de l'écran, cliquez dessus pour renseigner les champs à droite. Cliquez sur Mettre à jour, puis Suivant. Si la destination n'est pas répertoriée, suivez les étapes ci-après. 3. Dans la section Type de destination de sauvegarde, sélectionnez Partage Windows (CIFS), si nécessaire. 4. Renseignez le champ Nom de la destination de sauvegarde. Cette valeur est affichée dans le volet Mes destinations de sauvegarde. 5. Renseignez le champ Description. 6. Saisissez un nom d'utilisateur et un mot de passe dans les champs appropriés. 7. Dans le champ Serveur, saisissez le chemin UNC vers le répertoire de la destination de sauvegarde souhaitée. Vous pouvez également saisir un chemin partiel, puis cliquer sur Parcourir pour accéder au répertoire cible. Remarque : Vous devez saisir un nom d'utilisateur et un mot de passe valides pour utiliser la fonctionnalité de navigation. Avertissement : Si vous souhaitez utiliser la fonctionnalité Crypter toutes les sauvegardes, assurez-vous de mémoriser le mot de passe saisi dans les étapes suivantes. Il n'existe pas de mot de passe de contournement ou de niveau administratif. Si le mot de passe est inconnu, les sauvegardes ne sont pas utilisables. 8. Sélectionnez Crypter toutes les sauvegardes dans la destination de sauvegarde si vous souhaitez protéger par mot de passe ces sauvegardes. Remarque : Le cryptage n'est pas pris en charge pour les destinations de sauvegarde NetVault SmartDisk et Data Domain Boost. 9. Saisissez un mot de passe pour la destination de sauvegarde cryptée, puis confirmez-le en le saisissant de nouveau. 10.Cliquez sur Enregistrer : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination de sauvegarde est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde.

67 Quest vranger 67 Guide d'installation et de mise à niveau 11.À l'emplacement de la destination de sauvegarde configurée, vranger recherche les données Manifest existantes afin d'identifier les points d'enregistrement créés. Si aucun point n'est trouvé, vous êtes invité(e) à exécuter l'une des trois actions suivantes : Importer en lecture seule : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger, mais uniquement pour les restaurations. Vous ne pouvez pas sauvegarder vers cette destination de sauvegarde. Importer : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger. vranger peut utiliser cette destination pour des sauvegardes et des restaurations. vranger exige un accès en lecture et en écriture au répertoire. Remplacer : cette option permet de conserver les données des points d'enregistrement sur le disque, sans les importer dans vranger. vranger ignore l'existence des données des points d'enregistrement existantes et traite la destination de sauvegarde comme étant nouvelle. 12.Cliquez sur Suivant Configuration des informations sur le serveur de messagerie/ajout d'adresses La boîte de dialogue Informations sur le serveur de messagerie s'ouvre. Lors de la configuration, sélectionnez un serveur SMTP qui ne nécessite aucune authentification afin d'éviter tout obstacle à la transmission aux notifications par a Serveur SMTP 1. Dans le champ Serveur SMTP, saisissez le nom DNS ou IP d'un serveur SMTP. 2. Dans le champ Adresse d'expédition, saisissez l'adresse que vranger doit utiliser. Remarque : Assurez-vous d'utiliser un compte de messagerie valide enregistré sur le serveur SMTP que vous avez ajouté. 3. Cliquez sur Envoyer un test. 4. Si nécessaire, sélectionnez Ne pas envoyer de notification par pour les sessions réussies b Carnet d'adresses 1. Pour ajouter des destinataires, cliquez sur Ajouter.

68 68 Chapitre 6 Configuration de vranger 2. Renseignez les champs Nom et Adresse Cliquez sur Enregistrer pour ajouter les informations à la liste Adresses Répétez les étapes 1 à 3 pour inclure des contacts supplémentaires. 5. Cliquez sur Terminer Configuration sans utiliser l'assistant de démarrage Les instructions suivantes présentent le processus de configuration de vranger sans utiliser l'assistant de démarrage. Au cours de ce processus, vous allez : Ajout d'un VirtualCenter Ajout d'un serveur ESX Ajout d'une destination de sauvegarde Configuration d'un serveur SMTP Configuration de la restauration au niveau fichier Linux Remarque : Pour configurer plusieurs hôtes sous le même vcenter, le système conserve les données que vous avez saisies en ajoutant les identifiants du premier hôte Ajout d'un VirtualCenter 1. Pour ajouter un VirtualCenter, accédez à la vue Mon inventaire. Cliquez sur l'icône Ajouter, puis sélectionnez VirtualCenter. 2. Dans la boîte de dialogue Identifiants VirtualCenter, renseignez les champs Nom DNS ou IP, Nom d'utilisateur et Mot de passe utilisateur. Laissez le Numéro de port par défaut (443) inchangé. Cliquez sur Connecter. Remarque : Le nom d'utilisateur des identifiants de vcenter doit être saisi sous la forme plutôt que "domaine\nomutilisateur". Évitez les caractères spéciaux dans le nom d'utilisateur et le mot de passe. vranger tente de se connecter au vcenter en utilisant la configuration actuelle. En cas de succès, le vcenter est affiché dans le volet Mon inventaire Ajout d'un serveur ESX 1. Dans la vue Mon inventaire, sélectionnez l'icône Ajouter-->Hôte ESX. Remarque : Si la connexion échoue, vérifiez que les paramètres de configuration sont corrects et que le vcenter est visible pour l'ordinateur sur lequel vranger est installé. 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter les identifiants d'hôte, renseignez les champs Nom DNS ou IP, Nom d'utilisateur, Mot de passe utilisateur et Mot de passe "root". Laissez le Numéro de port par défaut (22) inchangé. Cliquez sur Connecter. L'hôte est ajouté à l'arborescence sous le vcenter. L'ajout est confirmé par une icône sous forme de clé dorée affichée en regard de l'hôte dans le volet Mon inventaire Ajout d'un serveur physique 1. Dans la vue Mon inventaire, cliquez sur l'onglet Physique. 2. Sélectionnez l'icône Ajouter-->Machine physique. 3. Dans la boîte de dialogue Ajouter les identifiants d'une machine physique, renseignez : Le Nom DNS ou IP Le Nom d'utilisateur et le Mot de passe utilisateur d'un compte avec un accès administratif sur le serveur.

69 Quest vranger 69 Guide d'installation et de mise à niveau Dans le champ Emplacement de l'agent, saisissez le répertoire souhaité (sur la machine physique) dans lequel le client physique doit être installé. L'emplacement d'installation par défaut est : Pour des serveurs 32 bits : C:\Program Files (x86)\quest Software\vRangerPhysicalClient Pour des serveurs 64 bits : C:\Program Files\Quest Software\vRangerPhysicalClient Dans le champ Numéro de port, saisissez le port que vranger doit utiliser pour communiquer avec le client physique sur le serveur source. Ce port doit être ouvert entre vranger et chaque serveur physique. Le numéro de port par défaut est Cliquez sur Connecter. Le serveur est affiché dans le volet Mon inventaire. Vous pouvez également créer un Groupe de sauvegarde pour combiner plusieurs serveurs physiques dans une seule session de sauvegarde. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section "Ajout d'un groupe de sauvegarde personnalisé" dans le chapitre Sauvegarde du Guide de l'utilisateur de vranger a Installation manuelle du client physique vranger nécessite l'installation d'un client de sauvegarde physique sur le serveur physique source. Cette opération est habituellement exécutée lors de l'ajout du serveur source à l'inventaire vranger, mais il est parfois nécessaire d'effectuer une installation manuelle. Pour effectuer l'installation manuelle du client physique : 1. Dans le serveur vranger, recherchez le fichier d'installation du client physique : vrangerphysicalclient.exe. Ce fichier se situe dans le sous-répertoire "Service" du dossier d'installation de vranger. Par défaut : sur des machines x86 : C:\Program Files\Quest Software\vRanger\Service sur des machines x64 : C:\Program Files (x86)\quest Software\vRanger\Service 2. Copiez le client à l'emplacement souhaité sur le serveur source. 3. À partir de la ligne de commande du serveur source, exécutez la commande vrangerphysicalclient.exe avec les paramètres ci-dessous : USERNAME : ce champ est obligatoire. Il correspond au nom d'utilisateur d'un compte avec des privilèges administratifs sur le serveur source. PASSWORD : ce champ est obligatoire. Il correspond au compte utilisé ci-dessus. DOMAIN : ce champ est facultatif. Si aucune valeur n'est saisie, compte utilisé ci-dessus est considéré comme un compte local. Si vous utilisez un compte réseau, saisissez son domaine ici. INSTALL_DIR : ce champ est facultatif. Les répertoires d'installation par défaut sont : C:\Program Files (x86)\quest Software\vRangerPhysicalClient C:\Program Files\Quest Software\vRangerPhysicalClient PORT : ce champ est facultatif. Le port par défaut est Exemples de commandes Les exemples ci-dessous présentent la syntaxe correcte pour utiliser le programme d'installation. Pour accepter les valeurs par défaut, renseignez uniquement les identifiants du serveur source : vrangerphysicalclient.exe /USERNAME="administrator" /PASSWORD="Password1" Vous pouvez également utiliser un compte réseau : vrangerphysicalclient.exe /DOMAIN="development "/USERNAME="user1" /PASSWORD="Password1" Pour changer l'emplacement d'installation ou le numéro de port, ajoutez ce paramètre avec la valeur souhaitée :

70 70 Chapitre 6 Configuration de vranger vrangerphysicalclient.exe /USERNAME="administrator" /PASSWORD="Password1" /INSTALL_DIR="c:\vRangerPhysicalClient" vrangerphysicalclient.exe /USERNAME="administrator" /PASSWORD="Password1" /PORT= Ajout d'une destination de sauvegarde 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez sur le type de destination de sauvegarde souhaité pour le sélectionner. Cliquez avec le bouton droit sur le noeud, puis sélectionnez Ajouter-->Partage Windows (CIFS). Remarque : Ces instructions présentent le processus d'ajout d'une destination de sauvegarde CIFS. Les procédures pour les autres types de destination de sauvegarde sont présentées dans Instructions supplémentaires - Types de destination de sauvegarde supplémentaires. 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une destination de sauvegarde, renseignez les champs Nom de la destination de sauvegarde, Nom DNS ou IP, Répertoire cible, Nom d'utilisateur et Mot de passe utilisateur. Le champ Description est facultatif. 3. Dans le champ Serveur, saisissez le nom du serveur de votre choix. Avertissement : Si vous souhaitez utiliser la fonctionnalité Crypter toutes les sauvegardes, assurez-vous de mémoriser le mot de passe saisi dans les étapes suivantes. Il n'existe pas de mot de passe de contournement ou de niveau administratif. Si le mot de passe est inconnu, les sauvegardes ne sont pas utilisables. 4. Sélectionnez Crypter toutes les sauvegardes dans la destination de sauvegarde si vous souhaitez protéger par mot de passe ces sauvegardes. 5. Saisissez un mot de passe pour la destination de sauvegarde cryptée, puis confirmez-le en le saisissant de nouveau. 6. Cliquez sur Mettre à jour : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde. 7. Cliquez sur OK Configuration d'un serveur SMTP 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Général de la boîte de dialogue Options de configuration, cliquez sur Configuration de la messagerie. 3. Renseignez le champ Serveur SMTP. 4. Laissez la valeur par défaut (25) inchangée dans le champ Port. 5. Dans le champ Adresse d'expédition, saisissez une adresse à partir de laquelle les notifications doivent être envoyées. 6. Cliquez sur Envoyer un test. Un message confirme la connexion au serveur et la réussite de la transmission à l'adresse e- mail saisie. 7. Cliquez sur OK. 8. Si nécessaire, sélectionnez Ne pas envoyer de notification par pour les sessions réussies a Ajout d'adresses 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Général de la boîte de dialogue Options de configuration, cliquez sur Configuration de la messagerie.

71 Quest vranger 71 Guide d'installation et de mise à niveau 3. Dans la section Adresses , cliquez sur Ajouter. 4. Cliquez sur le bouton Ajouter. 5. Saisissez le nom et l'adresse du contact, puis cliquez sur OK b c Modifier l'adresse 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Général, cliquez sur Configuration de la messagerie. 3. Dans la section Adresses , sélectionnez l'adresse que vous souhaitez modifier. Cliquez sur Modifier. 4. Modifiez les informations, puis cliquez sur Mettre à jour. 5. Les informations sont mises à jour et déplacées vers la section Adresses Cliquez sur OK. Suppression d'une adresse 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Général de la boîte de dialogue Options de configuration, cliquez sur Configuration de la messagerie. 3. Dans la section Adresses , sélectionnez l'adresse que vous souhaitez supprimer. 4. Cliquez sur Supprimer. La liste est supprimée. 5. Cliquez sur OK Configuration d'appliances virtuelles vranger utilise une appliance virtuelle pour la récupération Linux au niveau fichier et pour la réplication vers et depuis des serveurs VMware ESXi. La boîte de dialogue Configuration de l'appliance virtuelle permet d'ajouter une appliance virtuelle configurée à vranger et de sélectionner l'appliance virtuelle à utiliser pour la récupération au niveau fichier Linux. Les appliances virtuelles déployées à l'aide de l'assistant de déploiement d'appliances virtuelles sont automatiquement ajoutées à vranger. Remarque : Vous devez avoir déployé et configuré au moins une appliance virtuelle pour pouvoir l'ajouter à vranger. Pour les instructions de déploiement d'une appliance virtuelle, reportez-vous à Configuration de l'appliance virtuelle. Pour ajouter une appliance virtuelle configurée à vranger : 1. Dans la boîte de dialogue Options de configuration, sélectionnez Configuration de l'appliance virtuelle.

72 72 Chapitre 6 Configuration de vranger 2. Cliquez sur Ajouter. La boîte de dialogue Ajouter la configuration d'appliance virtuelle s'ouvre et indique l'arborescence de l'inventaire vcenter. 3. Parcourez l'arborescence de l'inventaire, puis sélectionnez l'appliance virtuelle. 4. Saisissez le mot de passe root de l'appliance virtuelle, puis cliquez sur OK. L'appliance virtuelle s'affiche dans la section Appliances virtuelles déployées : Importation d'un fichier de licence Avant de lancer ce processus, assurez-vous d'avoir placé votre fichier de licence dans un emplacement facilement accessible. 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Licences de la boîte de dialogue Options de configuration, cliquez sur Produit.

73 Quest vranger 73 Guide d'installation et de mise à niveau 3. Cliquez sur Ajouter une nouvelle licence. 4. Accédez à l'emplacement dans lequel vous avez stocké le fichier de licence. Sélectionnez-le, puis cliquez sur Ouvrir. Les informations sur la nouvelle licence sont ajoutées à la boîte de dialogue. Remarque : vranger 6.0 requiert un nouveau fichier de licence. Les fichiers de licence des versions précédentes de vranger ne fonctionnent pas avec vranger 6.0. Si vous n'avez pas reçu votre clé de licence, accédez à 5. Cliquez sur Appliquer. La boîte de dialogue est actualisée avec les nouvelles informations sur la licence. 6. Cliquez sur OK Gestion des licences d'hôte de machines virtuelles Avant de lancer ce processus, assurez-vous d'avoir importé le fichier de licence et vérifié qu'il convient à la gestion des hôtes que vous souhaitez utiliser. La section Licences actuellement installées comprend le nombre total de licences de CPU, le nombre actuellement utilisé et le nombre de licences restantes. Ces valeurs augmentent et diminuent en fonction de vos sélections dans cette boîte de dialogue. 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Licences, cliquez sur Machine virtuelle Hôte.

74 74 Chapitre 6 Configuration de vranger 3. Dans la section Licences actuellement installées, affichez la valeur CPU autorisés pour confirmer le nombre de sockets sous licence pour la protection. Le nombre de licences actuellement allouées est affiché dans la colonne CPU utilisés. 4. La section Hôtes de machine virtuelle sous licence répertorie les hôtes gérés, le nombre de CPU de chaque hôte et les fonctionnalités sous licence pour cet hôte. a. La colonne CPU indique le "coût" de la licence de chaque hôte ESX. b. Dans la colonne Sauvegarde Pro et/ou Réplication, activez ou désactivez Hôtes ESX jusqu'à ce que toutes les licences disponibles soient utilisées ou tous vos hôtes ESX protégés. 5. Cliquez sur OK Gestion des licences de machine physique Avant de lancer ce processus, assurez-vous d'avoir importé le fichier de licence et vérifié qu'il convient à la gestion du nombre de machines physiques que vous souhaitez protéger. Si la section Licences actuellement installées comprend le nombre total de licences de machines physiques disponibles, ainsi que le nombre actuellement utilisé. Ces valeurs augmentent et diminuent en fonction de vos sélections dans cette boîte de dialogue. 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Licences, cliquez sur Machine physique. 3. Dans la section Licences actuellement installées, vérifiez la valeur Machines autorisées pour confirmer le nombre total de licences de machine physique disponibles. Le nombre de licences actuellement allouées est indiqué dans la colonne Machines utilisées.

75 Quest vranger 75 Guide d'installation et de mise à niveau 4. La section Machine physique sous licence répertorie les machines physiques dans l'inventaire de vranger, et indique si chaque machine est couverte par une licence pour la sauvegarde. a. Dans la colonne Sauvegarde physique, activez ou désactivez des machines jusqu'à ce que toutes les licences disponibles soient utilisées ou toutes vos machines protégées. 5. Cliquez sur OK Gestion des paramètres de configuration d'une session Dans la boîte de dialogue Options de configuration, vous pouvez limiter le nombre de tâches en cours d'exécution, la période d'exécution des tâches et l'espace alloué dans une banque de données pour permettre la croissance des iclichés instantanés. Les champs relatifs au nombre maximal de tâches sont définis dans la table ci-dessous : Sur vranger sur un LUN sur un hôte par destination de sauvegarde localement par appliance virtuelle le nombre maximal de tâches de sauvegarde, de restauration et de réplication exécutées au même moment sur cette instance de vranger le nombre maximal de tâches autorisées sur n'importe quel périphérique de stockage logique le nombre maximal de tâches exécutées au même moment sur un hôte le nombre maximal de tâches autorisées au même moment sur n'importe quelle destination de sauvegarde le nombre de tâches de sauvegarde et de restauration exécutées physiquement sur la machine vranger locale le nombre de tâches de réplication exécutées sur une appliance virtuelle vranger 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Mes sessions, cliquez sur Configuration. 3. Dans la section Gestion des ressources, définissez le nombre maximal de tâches qui peuvent être exécutées : sur vranger (>=1) - la valeur par défaut est 100. depuis un LUN (1 à 5) - la valeur par défaut est 3. sur un hôte (1 à 4) - la valeur par défaut est 1. par destination de sauvegarde (>=1) - la valeur par défaut est 3. localement (1 à 20) - la valeur par défaut est 3. par appliance virtuelle (1 à 18) - la valeur par défaut est Dans la section Expiration, renseignez le champ Expiration de la tâche (1 à 999 heures) - la valeur par défaut est 24

76 76 Chapitre 6 Configuration de vranger 5. Dans le champ Espace requis sur l'hôte (en Go), saisissez un chiffre - la valeur par défaut est Cliquez sur OK Options de catalogage La fonction de catalogage vranger doit être activée avant le début de la collecte de données. La boîte de dialogue Catalogue comprend l'option d'activation ou de désactivation la collecte du catalogue et affiche le statut du service de catalogue. Le fonctionnement des collectes de catalogue nécessitent que le service de catalogue indique le statut "Exécution". 1. Sélectionnez Outils-->Options. 2. Sous le noeud Mes sessions, cliquez sur Catalogue. 3. Sélectionnez Activer la collecte de données de catalogue. 4. Cliquez sur OK. Remarque : Le catalogage peut également être activé pour chaque session de sauvegarde pour laquelle vous souhaitez collecter des données de catalogue Configuration de la restauration au niveau fichier Linux Pour simplifier la procédure de démarrage, les instructions de déploiement et de configuration des appliances virtuelles ont été déplacées vers Configuration de l'appliance virtuelle Filtrage du catalogue Il existe des milliers (voire des centaines de milliers) de fichiers dans une machine virtuelle typique, mais la plupart ne concernent pas les opérations de récupération au niveau fichier. Pour rationaliser les opérations de catalogage et réduire l'impact de la base de données de catalogue, vranger filtre les fichiers à indexer de deux façons : Chemin : par défaut, vranger ne catalogue aucun fichier dans les répertoires énumérés cidessous. Le filtrage de chemin est déterminé par les entrées du fichier PathFilterTokens.txt, qui se trouve dans C:\Program Files\Quest Software\vRanger\Service\Configuration. Program Files Windows $Extend $TxfLog $Txf RECYCLER System Volume Information I386

77 Quest vranger 77 Guide d'installation et de mise à niveau Fichier : par défaut, vranger ne catalogue pas les fichiers des types ci-dessous. Le filtrage de fichier est déterminé par les entrées du fichier FilesFilterTokens.txt, qui se trouve dans C:\Program Files\Quest Software\CatalogManager\Config\Files..lnk $MFT $Volume $AttrDef $BitMap $Boot $BadClus $Secure $UpCase $Quota $ObjID $Reparse $RmMetadata $Repair $Tops $TxfLog Remarque : Le filtrage de fichier s'applique aux chemins non filtrés. Si un chemin est filtré, les fichiers situés à cet emplacement ne nécessitent aucun filtrage. Dans la plupart des cas, les options de filtrage par défaut sont suffisantes. Si vous souhaitez filtrer des chemins ou des fichiers supplémentaires, ajoutez-les simplement au fichier texte approprié Instructions supplémentaires - Types de destination de sauvegarde supplémentaires Les procédures principales présentent le processus d'ajout d'une destination de sauvegarde CIFS. Pour ajouter une destination de sauvegarde NFS, SFTP, FTP ou NetVault SmartDisk (NVSD), reportez-vous à la section appropriée ci-dessous. Ajout d'une destination de sauvegarde NFS Ajout d'une destination de sauvegarde FTP Ajout d'une destination de sauvegarde SFTP Ajout d'une destination de sauvegarde NVSD Ajout d'une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost (DDB) Ajout d'une destination de sauvegarde NFS La section ci-dessous fournit les informations requises pour configurer une destination de sauvegarde NFS dans vranger a Configuration requise pour NFS vranger prend en charge le protocole NFS3, qui ne fournit pas d'authentification. vranger utilise le compte NFSNobody pour se connecter à la destination de sauvegarde. Le compte NFSNobody doit disposer des permissions R, W, X sur le répertoire cible. Votre fichier /etc/exports doit contenir le répertoire d'exportation, ainsi qu'un liste d'adresses IP qui se connectent à la destination de sauvegarde. Vous pouvez les répertorier individuellement (la machine vranger et tous les hôtes ESX utilisant direct-vers-cible) ou utiliser un caractère générique *. Le répertoire d'exportation doit être partagé avec un accès asynchrone en lecture/écriture. Pour un répertoire d'exportation de /backups, il se présente comme suit : b Ajout d'une destination de sauvegarde NFS 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde NFS, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez avec le bouton droit n'importe où sur le volet Mes destinations de sauvegarde. Sélectionnez Ajouter--> NFS. 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une destination de sauvegarde de partage de fichier réseau, renseignez les champs suivants :

78 78 Chapitre 6 Configuration de vranger a. Nom de la destination de sauvegarde : un nom descriptif pour la destination de sauvegarde. b. Description : une description plus longue de la destination de sauvegarde. Ce champ est facultatif. c. Nom DNS ou IP : l'adresse IP ou le nom de domaine qualifié complet (FQDN) de la destination de sauvegarde. d. Répertoire d'exportation : spécifiez le répertoire d'exportation, similaire à un partage réseau. Vous devez créer un sous-répertoire cible dans le répertoire d'exportation. e. Répertoire cible : le sous-répertoire inclus dans le répertoire d'exportation NFS. Les points d'enregistrement seront écrits à cet emplacement. 3. Sélectionnez Crypter toutes les sauvegardes dans la destination de sauvegarde si vous souhaitez protéger par mot de passe ces sauvegardes. 4. Saisissez un mot de passe pour la destination de sauvegarde cryptée, puis confirmez-le en le saisissant de nouveau. Avertissement : Si vous souhaitez utiliser la fonctionnalité Crypter toutes les sauvegardes, assurez-vous de mémoriser le mot de passe saisi dans les étapes suivantes. Il n'existe pas de mot de passe de contournement ou de niveau administratif. Si le mot de passe est inconnu, les sauvegardes ne sont pas utilisables. 5. Cliquez sur OK : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde. 6. À l'emplacement de la destination de sauvegarde configurée, vranger recherche les données Manifest existantes afin d'identifier les points d'enregistrement créés. Si aucun point n'est trouvé, vous êtes invité(e) à exécuter l'une des trois actions suivantes : Importer en lecture seule : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger, mais uniquement pour les restaurations. Vous ne pouvez pas sauvegarder vers cette destination de sauvegarde. Importer : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger. vranger peut utiliser cette destination pour des sauvegardes et des restaurations. vranger exige un accès en lecture et en écriture au répertoire. Remplacer : cette option permet de conserver les données des points d'enregistrement sur le disque, sans les importer dans vranger. vranger ignore l'existence des données des points d'enregistrement existantes et traite la destination de sauvegarde comme étant nouvelle Ajout d'une destination de sauvegarde FTP Le processus d'ajout d'une destination de sauvegarde FTP est présenté ci-dessous. Pour ajouter une destination de sauvegarde FTP : 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde FTP, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez avec le bouton droit n'importe où sur le volet Mes destinations de sauvegarde. Sélectionnez Ajouter--> FTP. 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une destination de sauvegarde FTP, renseignez les champs suivants : a. Nom de la destination de sauvegarde : un nom descriptif pour la destination de sauvegarde. b. Description : une description plus longue de la destination de sauvegarde. Ce champ est facultatif.

79 Quest vranger 79 Guide d'installation et de mise à niveau c. Nom DNS ou IP : l'adresse IP ou le nom de domaine qualifié complet (FQDN) de la destination de sauvegarde. d. Répertoire cible : le répertoire du serveur FTP dans lequel la destination de sauvegarde est écrite. e. Nom d'utilisateur : le nom d'utilisateur du compte que vranger utilise pour se connecter à la destination de sauvegarde. f. Mot de passe : le mot de passe du compte utilisateur ci-dessus. g. Port : le port utilisé par vranger pour se connecter au serveur FTP. Le port FTP par défaut est 21. h. Expiration : cette valeur détermine le délai d'attente avant l'arrêt d'une connexion inactive. La valeur par défaut est 600 secondes. 3. Sélectionnez Crypter toutes les sauvegardes dans la destination de sauvegarde si vous souhaitez protéger par mot de passe ces sauvegardes. 4. Saisissez un mot de passe pour la destination de sauvegarde cryptée, puis confirmez-le en le saisissant de nouveau. Avertissement : Si vous souhaitez utiliser la fonctionnalité Crypter toutes les sauvegardes, assurez-vous de mémoriser le mot de passe saisi dans les étapes suivantes. Il n'existe pas de mot de passe de contournement ou de niveau administratif. Si le mot de passe est inconnu, les sauvegardes ne sont pas utilisables. 5. Cliquez sur OK : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde. 6. À l'emplacement de la destination de sauvegarde configurée, vranger recherche les données Manifest existantes afin d'identifier les points d'enregistrement créés. Si aucun point n'est trouvé, vous êtes invité(e) à exécuter l'une des trois actions suivantes : Importer en lecture seule : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger, mais uniquement pour les restaurations. Vous ne pouvez pas sauvegarder vers cette destination de sauvegarde. Importer : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger. vranger peut utiliser cette destination pour des sauvegardes et des restaurations. vranger exige un accès en lecture et en écriture au répertoire. Remplacer : cette option permet de conserver les données des points d'enregistrement sur le disque, sans les importer dans vranger. vranger ignore l'existence des données des points d'enregistrement existantes et traite la destination de sauvegarde comme étant nouvelle Ajout d'une destination de sauvegarde SFTP Le processus d'ajout d'une destination de sauvegarde SFTP est présenté ci-dessous. Pour ajouter une destination de sauvegarde SFTP : 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde SFTP, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez avec le bouton droit n'importe où sur le volet Mes destinations de sauvegarde. Sélectionnez Ajouter--> SFTP. 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une destination de sauvegarde SFTP, renseignez les champs suivants : a. Nom de la destination de sauvegarde : un nom descriptif pour la destination de sauvegarde. b. Description : une description plus longue de la destination de sauvegarde. Ce champ est facultatif.

80 80 Chapitre 6 Configuration de vranger c. Nom DNS ou IP : l'adresse IP ou le nom de domaine qualifié complet (FQDN) de la destination de sauvegarde. d. Répertoire cible : le répertoire du serveur SFTP dans lequel la destination de sauvegarde est écrite. e. Nom d'utilisateur : le nom d'utilisateur du compte que vranger utilise pour se connecter à la destination de sauvegarde. f. Mot de passe : le mot de passe du compte utilisateur ci-dessus. g. Port : le port utilisé par vranger pour se connecter au serveur SFTP. Le port SFTP par défaut est 22. h. Expiration : cette valeur détermine le délai d'attente avant l'arrêt d'une connexion inactive. 3. Sélectionnez Crypter toutes les sauvegardes dans la destination de sauvegarde si vous souhaitez protéger par mot de passe ces sauvegardes. 4. Saisissez un mot de passe pour la destination de sauvegarde cryptée, puis confirmez-le en le saisissant de nouveau. Avertissement : Si vous souhaitez utiliser la fonctionnalité Crypter toutes les sauvegardes, assurez-vous de mémoriser le mot de passe saisi dans les étapes suivantes. Il n'existe pas de mot de passe de contournement ou de niveau administratif. Si le mot de passe est inconnu, les sauvegardes ne sont pas utilisables. 5. Cliquez sur OK : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde. 6. À l'emplacement de la destination de sauvegarde configurée, vranger recherche les données Manifest existantes afin d'identifier les points d'enregistrement créés. Si aucun point n'est trouvé, vous êtes invité(e) à exécuter l'une des trois actions suivantes : Importer en lecture seule : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger, mais uniquement pour les restaurations. Vous ne pouvez pas sauvegarder vers cette destination de sauvegarde. Importer : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger. vranger peut utiliser cette destination pour des sauvegardes et des restaurations. vranger exige un accès en lecture et en écriture au répertoire. Remplacer : cette option permet de conserver les données des points d'enregistrement sur le disque, sans les importer dans vranger. vranger ignore l'existence des données des points d'enregistrement existantes et traite la destination de sauvegarde comme étant nouvelle Ajout d'une destination de sauvegarde NVSD Le processus d'ajout d'une destination de sauvegarde NetVault SmartDisk (NVSD) est présenté cidessous. Pour ajouter une destination de sauvegarde NVSD : 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde NVSD, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez avec le bouton droit n'importe où sur le volet Mes destinations de sauvegarde. Sélectionnez Ajouter--> NVSD. 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une destination de sauvegarde NVSD, renseignez les champs suivants : a. Nom de la destination de sauvegarde : un nom descriptif pour la destination de sauvegarde. b. Description : une description plus longue de la destination de sauvegarde. Ce champ est facultatif.

81 Quest vranger 81 Guide d'installation et de mise à niveau c. Nom DNS ou IP : l'adresse IP ou le nom de domaine qualifié complet (FQDN) du serveur NVSD. d. Nom d'utilisateur/mot de passe : les identifiants du compte que vranger utilise pour se connecter à la destination de sauvegarde. Remarque : Si vous avez activé l'authentification WebDav sur votre serveur NVSD, utilisez ces identifiants ici. Si vous n'avez pas activé l'authentification WebDav, aucun identifiant n'est requis. Pour plus d'informations, reportez-vous au Guide d'administrateur de Quest NetVault SmartDisk. e. Répertoire cible : cette valeur correspond à un identifiant logique pour la destination de sauvegarde dans l'instance de NVSD, plutôt qu'à un répertoire spécifique sur le serveur NVSD. Si vous avez déjà créé une ou plusieurs destinations de sauvegarde sur instance cible de NVSD, les répertoires cibles existants sont disponibles dans un menu déroulant. Pour créer une destination de sauvegarde, saisissez son nom. f. Port : le port utilisé par vranger pour se connecter au serveur NVSD. Le port par défaut est g. Expiration : cette valeur détermine le délai d'attente avant l'arrêt d'une connexion inactive. Remarque : Notez que ce cryptage n'est pas pris en charge pour les destinations de sauvegarde NVSD. 3. Cliquez sur OK. 4. Cliquez sur OK : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde. 5. À l'emplacement de la destination de sauvegarde configurée, vranger recherche les données Manifest existantes afin d'identifier les points d'enregistrement créés. Si aucun point n'est trouvé, vous êtes invité(e) à exécuter l'une des trois actions suivantes : Importer en lecture seule : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger, mais uniquement pour les restaurations. Vous ne pouvez pas sauvegarder vers cette destination de sauvegarde. Importer : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger. vranger peut utiliser cette destination pour des sauvegardes et des restaurations. vranger exige un accès en lecture et en écriture au répertoire. Remplacer : cette option permet de conserver les données des points d'enregistrement sur le disque, sans les importer dans vranger. vranger ignore l'existence des données des points d'enregistrement existantes et traite la destination de sauvegarde comme étant nouvelle Ajout d'une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost (DDB) Le processus d'ajout d'une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost est présenté ci-dessous. Cette procédure suppose que : Vous avez correctement configuré l'appliance Data Domain accessible à la machine vranger. DD Boost est sous licence et activé sur le périphérique Data Domain. Vous avez désigné un compte utilisateur DD Boost. Remarque : Pour plus d'informations les configurations ci-dessus, reportez-vous à la documentation de Data Domain. Pour ajouter une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost :

82 82 Chapitre 6 Configuration de vranger 1. Pour ajouter une destination de sauvegarde DD Boost, accédez au volet Mes destinations de sauvegarde. Cliquez avec le bouton droit n'importe où sur le volet Mes destinations de sauvegarde. Sélectionnez Ajouter--> EMC Data Domain Boost (DDB). 2. Dans la boîte de dialogue Ajouter une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost, renseignez les champs suivants : a. Nom de la destination de sauvegarde : un nom descriptif pour la destination de sauvegarde. b. Description : une description plus longue de la destination de sauvegarde. Ce champ est facultatif. c. Nom DNS ou IP : l'adresse IP ou le nom de domaine qualifié complet (FQDN) du périphérique Data Domain. d. Nom d'utilisateur/mot de passe : les identifiants du compte sélectionné comme Utilisateur DD Boost sur le périphérique Data Domain. Remarque : Pour plus d'informations sur la définition d'un nom d'utilisateur DD Boost, reportez-vous à la documentation de Data Domain. 3. Unité de stockage : l'unité de stockage configurée sur le périphérique Data Domain. Sélectionnez une unité dans le menu déroulant ou saisissez le nom d'une nouvelle unité de stockage que vranger créera pour vous. Cliquez sur OK : la connexion à la destination de sauvegarde est testée et la destination est ajoutée au volet Mes destinations de sauvegarde et à la boîte de dialogue Informations sur la destination de sauvegarde. Remarque : Pour les périphériques Data Domain exécutant DD OS 5.0, seuls les caractères alphanumériques, - et _ sont autorisés dans les noms d'unité de stockage. Pour les périphériques exécutant DD OS 5.1, les caractères alphanumériques et sont pris en charge. 4. À l'emplacement de la destination de sauvegarde configurée, vranger recherche les données Manifest existantes afin d'identifier les points d'enregistrement créés. Si aucun point n'est trouvé, vous êtes invité(e) à exécuter l'une des trois actions suivantes : Importer en lecture seule : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger, mais uniquement pour les restaurations. Vous ne pouvez pas sauvegarder vers cette destination de sauvegarde. Importer : cette option permet d'importer toutes les données des points d'enregistrement dans la base de données vranger. vranger peut utiliser cette destination pour des sauvegardes et des restaurations. vranger exige un accès en lecture et en écriture au répertoire. Remplacer : cette option permet de conserver les données des points d'enregistrement sur le disque, sans les importer dans vranger. vranger ignore l'existence des données des points d'enregistrement existantes et traite la destination de sauvegarde comme étant nouvelle a Suppression d'une destination de sauvegarde EMC Data Domain Boost (DDB) Le processus de suppression d'une destination de sauvegarde Data Domain Boost est identique à la suppression de tout autre type de destination de sauvegarde, avec en plus la possibilité de supprimer l'unité de stockage utilisée par la destination de sauvegarde. Le nombre d'unités de stockage qui peuvent être configurées sur un poste Data Domain est strictement limité. Par conséquent, la suppression des unités de stockage inutilisées est un élément de maintenance important. Pour supprimer une destination de sauvegarde DD Boost : 1. Dans la vue Mes destinations de sauvegarde, cliquez avec le bouton droit sur la destination de sauvegarde Data Domain Boost, puis sélectionnez Supprimer.

83 Quest vranger 83 Guide d'installation et de mise à niveau 2. La boîte de dialogue Supprimer la destination de sauvegarde s'ouvre et indique les points d'enregistrement existants dans la destination de sauvegarde sélectionnée. Lors de la suppression d'une destination de sauvegarde, vous pouvez conserver les points d'enregistrement sur le disque ou les supprimer. Pour supprimer l'unité de stockage associée à la destination de sauvegarde, supprimez les points d'enregistrement. 3. Sélectionnez Supprimer tous les points d'enregistrement dans la destination de sauvegarde. Cliquez sur OK. Avertissement : Les points d'enregistrement sont supprimés du disque de la destination de sauvegarde, pas seulement de la base de données vranger. Soyez prudent lors de la suppression de points d'enregistrement. 4. La boîte de dialogue Supprimer les points d'enregistrement s'ouvre. Sélectionnez Supprimer l'unité de stockage DD Boost, puis cliquez sur OK. Les points d'enregistrement sont supprimés, ainsi que l'unité de stockage associée à la destination de sauvegarde.

84 84 Chapitre 6 Configuration de vranger

85 Quest vranger 85 Guide d'installation et de mise à niveau Chapitre 7 : CONFIGURATION DE L'APPLIANCE VIRTUELLE L'appliance virtuelle vranger Présentation de l'appliance virtuelle Le disque de travail de l'appliance virtuelle Stratégies de dimensionnement du disque de travail Déploiement de l'appliance virtuelle - Assistant de déploiement d'appliances virtuelles Déploiement de plusieurs appliances virtuelles Modification de la configuration de l'appliance virtuelle Configuration de la mise en réseau de l'appliance virtuelle Désactivation de DRS pour l'appliance vranger L'appliance virtuelle vranger L'appliance virtuelle vranger est une petite distribution Linux pré-intégrée qui sert de plate-forme pour les opérations de vranger hors du serveur vranger. vranger utilise l'appliance virtuelle pour les fonctions ci-dessous. Réplication vers et depuis des hôtes ESXi. Récupération au niveau fichier à partir de machines Linux. En option pour les sauvegardes et les restaurations. Vous devez également utiliser l'appliance virtuelle sur les hôtes ESX pour éviter d'utiliser les ressources limitées de la console de service Présentation de l'appliance virtuelle L'appliance virtuelle vranger est une machine virtuelle Linux légère qui sert d'environnement d'exploitation pour des composants normalement exécutés dans la console de service. La suppression de la charge de travail de la console de service est très utile pour ESXi et vsphere 5, mais également bénéfique pour les serveurs ESX. La console de service est limitée à un seul CPU (CPU 0). Toutefois, grâce aux appliances virtuelles, la charge de travail peut être partagée par les autres CPU disponibles sur un hôte. Cela permet d'accroître la fiabilité et l'évolutivité des opérations limitées à la console de service. L'appliance virtuelle doit être déployée sur tous les hôtes ESXi que vous configurez pour la réplication (en tant que source ou destination). Pour des hôtes dans un cluster, vous pouvez déployer sur le cluster une seule appliance virtuelle qui sera partagée avec les hôtes du cluster. Lors du déploiement d'une appliance virtuelle sur un cluster, vous devez choisir l'hôte associé à l'appliance virtuelle. En outre, lors d'une session de réplication via une appliance virtuelle sur un hôte ou sur un cluster, l'appliance virtuelle doit être utilisée à la fois sur l'hôte source et cible ou sur le cluster source et cible. En d'autres termes, les appliances virtuelles doivent être utilisées par paire pour la réplication. Lors de la configuration de l'appliance virtuelle, une attention spéciale doit être accordée à la quantité de ressources (CPU et mémoire vive) qui lui sont allouées, car le nombre de tâches que l'appliance virtuelle peut traiter simultanément est directement lié aux ressources disponibles. De plus, si vous effectuez des tâches de réplication à l'aide d'une appliance virtuelle, examinez

86 86 Chapitre 7 Configuration de l'appliance virtuelle attentivement la taille appropriée du disque de travail de l'appliance virtuelle. Pour plus d'informations sur l'utilisation du disque de travail, reportez-vous à la section ci-dessous Le disque de travail de l'appliance virtuelle Si vous effectuez des tâches de réplication avec votre appliance virtuelle, vous devez ajouter un second disque "de travail" à l'appliance virtuelle. Ce disque est utilisé pour stocker deux types de fichier : Fichiers vzmap : mappage de blocs (sous forme de fichier vzmap) pour les appliances virtuelles répliquées vers l'hôte de destination. Il s'agit d'informations sur le mappage de blocs, pas de blocs de données réelles. Ces mappages sont comparés à la machine virtuelle source durant chaque réplication afin d'identifier les blocs de données qui ont été modifiés depuis la dernière réplication. Les fichiers vzmap permettent d'accélérer les réplications différentielles en supprimant la nécessité d'analyser les blocs de la machine virtuelle de destination pour les comparer à ceux de la machine virtuelle source. Fichiers vzundo : lorsque les données sont envoyées vers l'hôte de destination (via l'appliance virtuelle), les blocs du disque de destination sont écrits dans le fichier d'annulation avant d'être remplacés par les données modifiées. Si la réplication échoue et qu'une annulation est requise, les blocs d'origine du disque de destination sont lus dans le fichier d'annulation et écrits sur le disque de destination afin d'annuler la réplication échouée. Cette fonction clé offre une résilience en cas de défaillance réseau. Si une panne réseau survient pendant l'action de réplication, la machine virtuelle de destination n'est pas corrompue par des données incomplètes. Une fois la réplication terminée et toutes les données reçues par l'appliance virtuelle de destination, le fichier d'annulation est supprimé. À ce stade, l'espace de stockage utilisé par le fichier d'annulation est restitué à l'appliance virtuelle qui peut l'utiliser. Notez que les fichiers d'annulation sont créés durant la première réplication. Lors de la réplication initiale, la machine virtuelle complète est envoyée vers l'hôte de destination. Le risque de corruption est nul, car les VMDK de destination ne contiennent aucune donnée. Les données sont transmises directement au VMDK. Pour ce scénario, il n'est pas nécessaire d'allouer un espace de disque de travail. La taille des fichiers vzmap est insignifiante (quelques Mo), mais le fichier d'annulation peut être aussi volumineux que la machine virtuelle elle-même. La configuration du disque de travail doit être suffisante pour gérer les données de tâches de réplication simultanées, mais une taille excessive génère un gaspillage de l'espace de stockage utile. Pour déterminer la taille de disque de travail adéquate, consultez les sections ci-dessous Stratégies de dimensionnement du disque de travail Le disque de travail doit être assez volumineux pour contenir les fichiers permanents vzmap et les fichiers temporaires vzundo, plus une petite marge de sécurité. Sa taille dépend essentiellement de la quantité de données modifiées que vous répliquez. La quantité de données modifiées dépend ellemême du nombre de machines virtuelles que vous répliquez, de leur taille de disque totale, de la fréquence de réplication et du taux de modification des données par machine virtuelle. Il est important de comprendre le fonctionnement de ces données pour dimensionner un disque de travail. Si vous utilisez une appliance virtuelle pour un cluster, tenez compte de toutes les réplications simultanées pour le cluster a Utilisation de données historiques Si vous avez déjà répliqué les machines virtuelles sources, la méthode d'évaluation la plus précise de la taille du disque de travail (sans gaspillage de l'espace de stockage) consiste à utiliser les données de réplication historiques disponibles dans les rapports sur les tâches de réplication (dans la vue Mes rapports vranger) pour les machines virtuelles concernées. Ce rapport indique la quantité de données écrites durant chaque tâche de réplication.

87 Quest vranger 87 Guide d'installation et de mise à niveau Pour dimensionner votre disque de travail à l'appui des données historiques, la méthode la plus sûre consiste à enregistrer la quantité la plus élevée de données écrites pour chaque machine virtuelle répliquée, puis de dimensionner le disque en conséquence. Pour éviter une saturation de votre disque de travail, Quest Software recommande d'ajouter une petite marge de sécurité (environ 10 %) à la taille calculée du disque de travail b Calcul Si vous ne disposez d'aucune information sur la quantité de données modifiées de chaque machine virtuelle, vous pouvez évaluer la taille appropriée de disque de travail en fonction de la taille de la machine virtuelle et du nombre de machines virtuelles que vous répliquez en même temps. Pour redimensionner le disque de travail, une règle générale consiste à choisir un pourcentage de la taille totale de la machine virtuelle comme limite pratique des données modifiées pour une réplication. Il vous revient de déterminer ce qui convient à votre environnement. Les valeurs cidessous sont des exemples qui illustrent le concept : Supposons que vous avez quatre machines virtuelles que vous voulez répliquer en même temps vers un hôte ou un cluster. Ces machines virtuelles sont présentées dans la table ci-dessous. Machine virtuelle Taille de la machine virtuelle Taux de modification Go 15 % 15 Go Go 10 % 10 Go Go 20 % 20 Go 4 60 Go 5 % 3 Go Pour les machines virtuelles ci-dessus, environ 48 Go d'espace disque sont nécessaires pour les fichiers d'annulation, plus une mémoire tampon d'environ 10 % (par sécurité). Dans notre exemple, une estimation appropriée de la taille du disque de travail pour les machines virtuelles ci-dessus est d'environ 55 Go. Notez que l'exercice d'estimation doit être réalisé pour chaque ensemble de machines virtuelles à répliquer sur cet hôte ou cluster, avec le disque de travail dimensionné en fonction de la plus grande valeur obtenue. Avertissement : Si le disque de travail manque d'espace, les tâches de réplication échouent avec l'erreur "FATAL cant_write can't write vi" Options pour un petit disque de travail Taille de modification Comme indiqué plus haut, le principal facteur déterminant la taille du disque de travail est la quantité de données modifiées à répliquer. Pour réduire les besoins en stockage de votre disque de travail, vous pouvez : réduire les délais entre les intervalles de réplication. Des réplications plus fréquentes contiennent des quantités de données modifiées inférieures. diminuer le nombre de machines virtuelles répliquées simultanément. Cela permet d'envoyer en même temps une quantité de données inférieure via le disque de travail, qui ainsi peut être plus petit. Notez que les fichiers vzundo sont supprimés une fois la réplication terminée. sélectionner l'option provisionnement "mince" lors du provisionnement du disque de travail. Le provisionnement "mince" permet de limiter le gaspillage d'espace de stockage en allouant les blocs uniquement lors de leur écriture par la machine virtuelle a Le disque de travail sur l'hôte source Le disque de travail est utilisé essentiellement comme zone de transit des modifications avant leur écriture sur le disque (activité exécutée sur l'hôte ou sur le cluster de destination). Par conséquent, le

88 88 Chapitre 7 Configuration de l'appliance virtuelle disque de travail côté source peut être relativement petit. Toutefois, si vous devez restaurer sur le site D/R, la session de réplication inverse sa direction et commence à répliquer les modifications vers le site du produit (l'hôte ou le cluster source d'origine). Pour cela, le disque de travail côté source doit être redimensionné pour pouvoir accueillir les données modifiées Emplacement du disque de travail Lors de la création d'un deuxième disque, veillez à le placer dans une banque de données contenant des blocs de taille suffisante pour prendre en charge le VMDK attendu. La liste ci-dessous affiche la taille de fichier maximale disponible pour chaque taille de bloc : Taille de bloc : 1 Mo taille de fichier maximale : 256 Go Taille de bloc : 2 Mo taille de fichier maximale : 512 Go Taille de bloc : 4 Mo taille de fichier maximale : 1024 Go Taille de bloc : 8 Mo taille de fichier maximale : 2048 Go Remarque : Cette limitation ne s'applique pas à VMFS Déploiement de l'appliance virtuelle - Assistant de déploiement d'appliances virtuelles vranger utilise une appliance virtuelle pour la réplication vers et depuis des hôtes EXSi, pour la récupération au niveau fichier à partir de machines Linux, et en option pour des sauvegardes et des restaurations. L'assistant de déploiement d'appliances virtuelles offre une méthode simple de déploiement d'appliances virtuelles individuelles. Vous pouvez toutefois exécuter l'assistant pour chaque appliance virtuelle que vous souhaitez déployer ou déployer plusieurs appliances virtuelles à la fois comme décrit dans Déploiement de plusieurs appliances virtuelles. Remarque : Le processus de déploiement automatisé requiert DHCP. Pour déployer une appliance virtuelle via l'assistant de déploiement d'appliances virtuelles, vous devez disposer d'un serveur DHCP accessible par l'appliance virtuelle durant le déploiement a Lancement de l'assistant de déploiement d'appliances virtuelles Pour lancer l'assistant de déploiement d'appliances virtuelles, sélectionnez l'une des options cidessous. 1. Dans le menu Outils, cliquez sur Assistant de déploiement d'appliances virtuelles. Dans la vue Mon inventaire, cliquez avec le bouton droit sur l'hôte vers lequel l'appliance virtuelle doit être déployée, puis cliquez sur Déployer une appliance virtuelle. Dans le noeud Configuration de l'appliance virtuelle de la boîte de dialogue Options de configuration, cliquez sur Déployer une appliance virtuelle.

89 Quest vranger 89 Guide d'installation et de mise à niveau 2. L'assistant de déploiement d'appliances virtuelles s'ouvre. 3. Cliquez sur Suivant b Sélection du fichier OVA d'appliance virtuelle Vous pouvez télécharger manuellement le fichier OVA d'appliance virtuelle vranger depuis le site Web de Quest ( L'assistant de déploiement d'appliances virtuelles peut également s'en charger.

Dell vranger 7.1. Guide d'installation et de mise à niveau

Dell vranger 7.1. Guide d'installation et de mise à niveau Dell vranger 7.1 2014 Dell Inc. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Ce guide contient des informations exclusives protégées par copyright. Le logiciel décrit dans ce guide est fourni sous licence logicielle ou contrat

Plus en détail

Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1

Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Le logiciel décrit dans cet ouvrage est fourni dans le cadre d'un contrat de licence et seule

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition Guide de démarrage rapide Ce document explique comment installer et utiliser Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Copyright

Plus en détail

PROTECTION DE MACHINE VIRTUELLE VMWARE DELL POWERVAULT DL2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC

PROTECTION DE MACHINE VIRTUELLE VMWARE DELL POWERVAULT DL2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC PROTECTION DE MACHINE VIRTUELLE VMWARE DELL POWERVAULT DL2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC La baie de stockage PowerVault DL2000 optimisée par Symantec Backup Exec est la seule solution de sauvegarde sur disque

Plus en détail

Restauration rapide et fiable sur des plates-formes matérielles différentes, dans des environnements virtuels ou sur des sites distants.

Restauration rapide et fiable sur des plates-formes matérielles différentes, dans des environnements virtuels ou sur des sites distants. Protégez votre entreprise contre les périodes d'indisponibilité et les sinistres grâce à une solution de sauvegarde/restauration rapide et fiable Présentation Symantec Backup Exec System Recovery 2010

Plus en détail

Clients et agents Symantec NetBackup 7

Clients et agents Symantec NetBackup 7 Protection complète pour les informations stratégiques de l'entreprise Présentation Symantec NetBackup propose un choix complet de clients et d'agents innovants pour vous permettre d optimiser les performances

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery for Mac. Acronis Backup & Recovery et Acronis ExtremeZ-IP ARCHITECTURE DE RÉFÉRENCE

Acronis Backup & Recovery for Mac. Acronis Backup & Recovery et Acronis ExtremeZ-IP ARCHITECTURE DE RÉFÉRENCE Acronis Backup & Recovery for Mac Acronis Backup & Recovery et Acronis ExtremeZ-IP Ce document décrit les spécifications techniques et les meilleures pratiques relatives à la mise en œuvre d'une solution

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel

Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel Il existe plusieurs méthodes pour faire des sauvegardes dans un environnement virtuel : Méthodes traditionnelles 1) Sauvegarde avec agent dans le Guest

Plus en détail

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation 2011 Retrospect, Inc. Certaines parties 1989-2010 EMC Corporation. Tous droits réservés. Guide d utilisation d Retrospect 7.7, première édition. L utilisation

Plus en détail

Non-Stop. de vos Données. Acronis Backup & Recovery 11. Pouvoir compter sur ses données est indispensable!

Non-Stop. de vos Données. Acronis Backup & Recovery 11. Pouvoir compter sur ses données est indispensable! La Prote La Protection La Protection La Protection Non-Stop de vos Données Acronis Backup & Recovery 11 Pouvoir compter sur ses données est indispensable! Vos données sont bien plus qu'une série de uns

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

Guide de déploiement

Guide de déploiement Guide de déploiement Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel CommNet Agent Windows Cluster Windows

Plus en détail

Attribution de licence pour vcloud Suite

Attribution de licence pour vcloud Suite Attribution de licence pour vcloud Suite vcloud Suite 5.5 Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées par la suite jusqu'au remplacement

Plus en détail

CA ARCserve Backup r12

CA ARCserve Backup r12 DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP r12 CA ARCserve Backup r12 CA ARCSERVE BACKUP R12 ASSURE UNE PROTECTION EXCEPTIONNELLE DES DONNÉES POUR LES SERVEURS, LES BASES DE DONNÉES, LES APPLICATIONS ET LES

Plus en détail

Dell Server PRO Management Pack 4.0 pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager Guide d'installation

Dell Server PRO Management Pack 4.0 pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager Guide d'installation Dell Server PRO Management Pack 4.0 pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager Guide d'installation Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre

DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve r16. Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Recours au Cloud pour la continuité d'activité et la reprise après sinistre Le Cloud, qu'il s'agisse d'un Cloud privé proposé par un fournisseur de services gérés (MSP) ou d'un Cloud public tel que Microsoft

Plus en détail

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning BusinessObjects Planning XI Release 2 Copyright 2007 Business Objects. Tous droits réservés. Business Objects est propriétaire des brevets

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

Hyper-V Virtualisation de serveurs avec Windows Server 2008 R2 - Préparation à l'examen MCTS 70-659

Hyper-V Virtualisation de serveurs avec Windows Server 2008 R2 - Préparation à l'examen MCTS 70-659 Chapitre 1 Introduction à la virtualisation A. Qu'est-ce que la virtualisation? 16 B. Historique de la virtualisation 16 C. Technologie Hyperviseur et offres du marché 17 1. Hyperviseur Monolithique 23

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Paramétrage de Failover Clustering et de Microsoft Cluster Services

Paramétrage de Failover Clustering et de Microsoft Cluster Services Paramétrage de Failover Clustering et de Microsoft Cluster Services ESX 4.1 ESXi 4.1 vcenter Serveur 4.1 Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les

Plus en détail

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Annexe I Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Cette annexe traite des sujets suivants : A propos de Remote Media Agent Comment fonctionne Remote Media Agent Conditions requises pour

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense,

Plus en détail

Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers. Guide d'installation rapide

Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers. Guide d'installation rapide Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers Guide d'installation rapide 13897290 Installation de Backup Exec Ce document traite des sujets suivants: Configuration requise Conditions préalables à l'installation

Plus en détail

Red Hat Enterprise Virtualization 3.0 Instructions d'installation et informations importantes

Red Hat Enterprise Virtualization 3.0 Instructions d'installation et informations importantes Red Hat Enterprise Virtualization 3.0 Instructions d'installation et informations importantes Remarques, précautions et avertissements REMARQUE: Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent

Plus en détail

Dell vranger 7.0. À propos de vranger 7.0. Nouvelles fonctionnalités. Notes de publication. Avril 2014

Dell vranger 7.0. À propos de vranger 7.0. Nouvelles fonctionnalités. Notes de publication. Avril 2014 Dell vranger 7.0 Avril 2014 Ces notes de publication présentent des informations relatives à la version Dell vranger. À propos de Nouvelles fonctionnalités Problèmes résolus Problèmes connus Configuration

Plus en détail

Exportation d'une VM sur un périphérique de stockage de masse USB

Exportation d'une VM sur un périphérique de stockage de masse USB Exportation d'une VM sur un périphérique de stockage de masse USB Version 5.0 12 août 2013 Table des matières À propos de ce guide...3 Exporter une machine virtuelle à l'aide de Synchronizer...3 À propos

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Guide de migration RENOUVELLEMENTS ET MISES À NIVEAU DES LICENCES : Guide de migration PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE GAMME ENDPOINT SECURITY

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Server Remarques : 1. L'installation de STATISTICA Entreprise Server s'effectue en deux temps : a) l'installation du serveur et

Plus en détail

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013 1 Guide d'installation Release Management pour Visual Studio 2013 Le contenu de ce document est fourni «en l'état». Les informations et les points de vue contenus dans ce document, y compris les URL et

Plus en détail

arcserve r16.5 Protection des données hybride

arcserve r16.5 Protection des données hybride arcserve r16.5 Protection des données hybride Que ce soit pour la protection du data center, des bureaux distants ou des ressources de postes de travail, vous avez besoin d une solution vous permettant

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Synthèse Les économies de coûts et les avantages en termes de flexibilité de la virtualisation des serveurs ont fait leurs

Plus en détail

Configurations maximales

Configurations maximales vsphere 6.0 Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées par la suite jusqu'au remplacement dudit document par une nouvelle édition.

Plus en détail

Fiche technique: Sauvegarde et restauration Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows

Fiche technique: Sauvegarde et restauration Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows La référence en matière de protection des données Windows Présentation Symantec Backup Exec 12.5 offre une protection en matière de sauvegarde et de restauration, tant au niveau des serveurs que des ordinateurs

Plus en détail

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 3. Réalisation de votre première sauvegarde et restauration de disque

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 3. Réalisation de votre première sauvegarde et restauration de disque HP Data Protector Express Software - Tutoriel 3 Réalisation de votre première sauvegarde et restauration de disque Que contient ce tutoriel? Après avoir lu ce tutoriel, vous pourrez : utiliser les fonctions

Plus en détail

Sauvegarde et restauration EMC Avamar en environnement VMware

Sauvegarde et restauration EMC Avamar en environnement VMware Sauvegarde et restauration EMC Avamar en environnement VMware Technologie appliquée Résumé Ce livre blanc décrit les composants des solutions VMware vsphere et VMware View, ainsi que les options disponibles

Plus en détail

CA Desktop Migration Manager

CA Desktop Migration Manager CA Desktop Migration Manager Manuel de configuration du déploiement DMM Service Pack 12.8.01 La présente Documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après

Plus en détail

VERITAS Backup Exec TM 10.0 for Windows Servers

VERITAS Backup Exec TM 10.0 for Windows Servers VERITAS Backup Exec TM 10.0 for Windows Servers Guide d installation rapide N134418 Avertissement Les informations contenues dans cette documentation peuvent être modifiées sans préavis. VERITAS Software

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2. Avantages... 2. Fonctionnalités... 2. Technologie granulaire...

1. Introduction... 2. 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2. Avantages... 2. Fonctionnalités... 2. Technologie granulaire... Guide de démarrage rapide : console de restauration granulaire Hyper-V Sommaire 1. Introduction... 2 2. Sauvegardes Hyper-V avec BackupAssist... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités... 2 Technologie granulaire...

Plus en détail

CA ARCserve Backup pour Windows

CA ARCserve Backup pour Windows CA ARCserve Backup pour Windows Manuel de l'agent pour ordinateurs virtuels r16 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing.

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing. vsphere 4 1. Présentation de vsphere 4 C est le nouveau nom de la plate forme de virtualisation de VMware. La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

Veeam Backup & Replication

Veeam Backup & Replication Veeam Backup & Replication Veeam Backup & Replication Version 4.1 (Déc. 2009) Solution de Disaster Recovery complète Simple à installer et à utiliser, basé sur des assistants DR 2 en 1 : Sauvegarde et

Plus en détail

Symantec Backup Exec.cloud

Symantec Backup Exec.cloud Protection automatique, continue et sécurisée qui sauvegarde les données vers le cloud ou via une approche hybride combinant la sauvegarde sur site et dans le cloud. Fiche technique : Symantec.cloud Seulement

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows Manuel de l'utilisateur r16 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail

Symantec Backup Exec 2012

Symantec Backup Exec 2012 Better backup for all Fiche technique : Sauvegarde et reprise après incident Présentation est un produit unique et intégré qui protège les environnements physiques et virtuels, simplifie la sauvegarde

Plus en détail

Présentation. NOUVEAU Prise en charge des derniers environnements virtuels VMware ESX 3.5, Microsoft Hyper-V et Citrix XenServer 4.

Présentation. NOUVEAU Prise en charge des derniers environnements virtuels VMware ESX 3.5, Microsoft Hyper-V et Citrix XenServer 4. La référence absolue en matière de restauration système complète sous Windows Présentation Symantec Backup Exec System Recovery 8.5 est une solution complète de restauration système sur disque pour les

Plus en détail

Installer VMware vsphere

Installer VMware vsphere Installer VMware vsphere Ce document contient des informations confidentielles et ne doit pas être communiqué à des tiers sans autorisation écrite d'acipia Référence dossier Installer VMware vsphere Auteur

Plus en détail

FAMILLE EMC RECOVERPOINT

FAMILLE EMC RECOVERPOINT FAMILLE EMC RECOVERPOINT Solution économique de protection des données et de reprise après sinistre en local et à distance Avantages clés Optimiser la protection des données et la reprise après sinistre

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Fiche technique: Sécurité des terminaux Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Présentation permet de créer un environnement (terminaux, messagerie et Web) protégé

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs Table des matières 1 Introduction 1. Avant-propos...17 2. Remerciements....19 Chapitre 1 Virtualisation de serveurs 1. Introduction....21 2. Qu'est-ce que la virtualisation?...22 3. Pourquoi virtualiser?...23

Plus en détail

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010

PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 PARAGON SYSTEM BACKUP 2010 Paragon System Backup 2010 2 Manuel d'utilisation SOMMAIRE 1 Introduction...3 1.1 Comment System Backup protège mon ordinateur?...3 1.1.1 Emplacement du stockage des clichés...

Plus en détail

Symantec Backup Exec TM 11d for Windows Servers. Guide d'installation rapide

Symantec Backup Exec TM 11d for Windows Servers. Guide d'installation rapide Symantec Backup Exec TM 11d for Windows Servers Guide d'installation rapide Juillet 2006 Avis légal Symantec Copyright 2006 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, Backup Exec et le logo

Plus en détail

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Solutions intelligentes pour les sauvegardes de NAS à NAS, la reprise après sinistre pour les PME-PMI et les environnements multi-sites La

Plus en détail

Dossier Solution - Virtualisation CA arcserve Unified Data Protection

Dossier Solution - Virtualisation CA arcserve Unified Data Protection Dossier Solution - Virtualisation CA arcserve Unified Data Protection La virtualisation des serveurs et des postes de travail est devenue omniprésente dans la plupart des organisations, et pas seulement

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

Préparer la synchronisation d'annuaires

Préparer la synchronisation d'annuaires 1 sur 6 16/02/2015 14:24 En utilisant ce site, vous autorisez les cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité En savoir plus France (Français) Se connecter Rechercher sur TechNet avec Bing

Plus en détail

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP

Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Service de réplication des données HP pour la gamme de disques Continuous Access P9000 XP Services HP Care Pack Données techniques Le service de réplication des données HP pour Continuous Access offre

Plus en détail

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau Services HP Données techniques Le service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau offre l'installation

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11.5

Acronis Backup & Recovery 11.5 Acronis Backup & Recovery 11.5 Update 2 Guide d'installation S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Serveur pour Windows Virtual Edition Serveur pour Linux Advanced Server SBS Edition Workstation

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2 Guide de démarrage rapide : moteur Zip Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités spécifiques au moteur Zip de

Plus en détail

Dell PowerVault MD Storage Array Management Pack Suite version 6.0 pour Microsoft System Center Operations Manager Guide d'installation

Dell PowerVault MD Storage Array Management Pack Suite version 6.0 pour Microsoft System Center Operations Manager Guide d'installation Dell PowerVault MD Storage Array Management Pack Suite version 6.0 pour Microsoft System Center Operations Manager Guide d'installation Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE

Plus en détail

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Restauration rapide : Sans avoir à réinstaller le système d'exploitation, ni les applications. Vous souhaitez restaurer un fichier, un courrier électronique

Plus en détail

Guide de l'administrateur SymantecNetBackup forvmware. Version 7.1

Guide de l'administrateur SymantecNetBackup forvmware. Version 7.1 Guide de l'administrateur SymantecNetBackup forvmware Version 7.1 Guide de l'application Symantec NetBackup for VMware Le logiciel présenté dans cette documentation est fourni dans le cadre d'un contrat

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Philippe Rolland vspecialist EMEA Herve Oliny vspecialist EMEA Mikael Tissandier vspecialist EMEA Des défis informatiques plus complexes

Plus en détail

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication EMC AVAMAR Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication Avantages clés Les données sont dédupliquées à la source (client), avant leur transfert sur le réseau Idéal pour la protection des environnements

Plus en détail

Dell AppAssure DocRetriever pour SharePoint. Manuel d'utilisation 5.4.2

Dell AppAssure DocRetriever pour SharePoint. Manuel d'utilisation 5.4.2 Dell AppAssure DocRetriever pour SharePoint Manuel d'utilisation 5.4.2 2014 Dell Inc. TOUS DROITS RÉSERVÉS. Ce manuel contient des informations protégées par les lois sur le droit d'auteur. Le logiciel

Plus en détail

Protéger les données et le poste informatique

Protéger les données et le poste informatique Protéger les données et le poste informatique Sommaire 1.Introduction 2.Sauvegarde de fichiers et de dossiers 2.1. Sélectionner des fichiers, des dossiers et des lecteurs en vue d'une sauvegarde 2.2. Sélectionner

Plus en détail

Installation 1K-Serveur

Installation 1K-Serveur Installation du système d'exploitation (Windows 2000-2003 - 2008) 1 - Procéder a l'installation du système d'exploitation de façon a ce qu'il s'intègre dans votre architecture réseaux (nom de domaine/groupe

Plus en détail

Licences Windows Server 2012 R2 dans le cadre de la virtualisation

Licences Windows Server 2012 R2 dans le cadre de la virtualisation Résumé des licences en volume Licences Windows Server 2012 R2 dans le cadre de la virtualisation Ce résumé s'applique à tous les programmes de licences en volume Microsoft. Sommaire Synthèse... 2 Nouveautés

Plus en détail

stockage, pour des économies en termes de temps et de coûts. Avantages principaux

stockage, pour des économies en termes de temps et de coûts. Avantages principaux Solution de sauvegarde et de restauration fiable pour les entreprises en pleine expansion Présentation est la solution leader du marché pour la sauvegarde et la restauration de données du serveur aux postes

Plus en détail

Synerway Guide de Compatibilité. Version 4.0

Synerway Guide de Compatibilité. Version 4.0 Synerway Guide de Compatibilité Version 4.0 Synerway Guide de Compatibilité (version 4.0) Logiciel 02/01/2012 SYNERWAY 102 rte de Limours Domaine de St-Paul 78471 Saint-Rémy-lès-Chevreuse FRANCE RÉFÉRENCE

Plus en détail

Guide d'administration de vrealize Log Insight de VMware

Guide d'administration de vrealize Log Insight de VMware Guide d'administration de vrealize Log Insight de VMware vrealize Log Insight 2.5 Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées par la

Plus en détail

Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6

Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6 Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6 Sommaire Introduction... 3 Tableau comparatif... 3 Installation et configuration... 7 Installation... 7 Configuration... 7 Fonctionnalités... 7 Sauvegarde... 7 Sauvegardes

Plus en détail

Configuration requise Across v6 (Date de mise à jour : 3 novembre 2014)

Configuration requise Across v6 (Date de mise à jour : 3 novembre 2014) Configuration requise Across v6 (Date de mise à jour : 3 novembre 2014) Copyright 2014 Across Systems GmbH Sauf autorisation écrite d'across Systems GmbH, il est interdit de copier le contenu du présent

Plus en détail

VMware ESX/ESXi. 1. Les composants d ESX. VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4.

VMware ESX/ESXi. 1. Les composants d ESX. VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4. VMware ESX/ESXi 1. Les composants d ESX VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4. C est un hyperviseur, c est à dire une couche de virtualisation qui permet de faire tourner plusieurs systèmes

Plus en détail

Mise en œuvre d un poste virtuel

Mise en œuvre d un poste virtuel 129 Chapitre 5 Mise en œuvre d un poste virtuel 1. Installation et personnalisation d une image de référence 1.1 Introduction Après la phase d'installation des serveurs d'infrastructure de l'environnement

Plus en détail

EMC Data Domain Boost for Oracle Recovery Manager (RMAN)

EMC Data Domain Boost for Oracle Recovery Manager (RMAN) Livre blanc EMC Data Domain Boost for Oracle Recovery Manager (RMAN) Résumé EMC fournit aux administrateurs de base de données un contrôle total sur la sauvegarde, la restauration et la reprise après sinistre

Plus en détail

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative)

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) IBM SPSS Statistics Version 22 Instructions d'installation sous Windows (licence nominative) Table des matières Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Code d'autorisation...........

Plus en détail

EMC DATA DOMAIN HYPERMAX

EMC DATA DOMAIN HYPERMAX EMC DATA DOMAIN HYPERMAX Optimisation du stockage de protection EMC AVANTAGES CLÉS Déduplication évolutive et ultrarapide Jusqu à 58,7 To/h de débit Réduit de 10 à 30 fois le stockage de sauvegarde, et

Plus en détail

HP StorageWorks All-in-One Storage Manager Manuel de l utilisateur

HP StorageWorks All-in-One Storage Manager Manuel de l utilisateur HP StorageWorks All-in-One Storage Manager Manuel de l utilisateur 452695052 Numéro de référence : 452695-052 Première édition : Octobre 2007 Avis Copyright 1999, 2007 Hewlett-Packard Development Company,

Plus en détail

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010 Une présentation de HP et de MicroAge 21 septembre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Virtualisation et stockage optimisé à prix abordable

Plus en détail

Acronis Backup Advanced Version 11.5 Update 6

Acronis Backup Advanced Version 11.5 Update 6 Acronis Backup Advanced Version 11.5 Update 6 S'APPLIQUE AUX PRODUITS SUIVANTS Advanced pour Windows Server Advanced pour Linux Server Advanced pour PC Advanced pour VMware / Hyper-V / RHEV / Citrix XenServer

Plus en détail

Serveur Acronis Backup & Recovery 10 pour Linux. Update 5. Guide d'installation

Serveur Acronis Backup & Recovery 10 pour Linux. Update 5. Guide d'installation Serveur Acronis Backup & Recovery 10 pour Linux Update 5 Guide d'installation Table des matières 1 Avant l'installation...3 1.1 Composants d'acronis Backup & Recovery 10... 3 1.1.1 Agent pour Linux...

Plus en détail

Dell SupportAssist pour PC et tablettes Guide de déploiement

Dell SupportAssist pour PC et tablettes Guide de déploiement Dell SupportAssist pour PC et tablettes Guide de déploiement Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes qui peuvent vous aider à mieux utiliser

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 8 : Implémentation de la réplication

Corrigé de l'atelier pratique du module 8 : Implémentation de la réplication Corrigé de l'atelier pratique du module 8 : Implémentation de la réplication Table des matières Atelier pratique 8 : Implémentation de la réplication 1 Exercice 1 : Création d'une publication 1 Exercice

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de l'application mobile

Guide de l'utilisateur de l'application mobile Guide de l'utilisateur de l'application mobile Avis de droit d'auteur Copyright Acronis International GmbH, 2002-2012. Tous droits réservés. «Acronis», «Acronis Compute with Confidence», «Acronis Recovery

Plus en détail

IBM CloudBurst. Créer rapidement et gérer un environnement de Cloud privé

IBM CloudBurst. Créer rapidement et gérer un environnement de Cloud privé IBM CloudBurst Créer rapidement et gérer un environnement de Cloud privé Points clés Accélérez le déploiement d'un Cloud privé à l'aide d'un système préinstallé et préintégré avec des logiciels, des serveurs

Plus en détail

Les hyperviseurs leaders du marché qui ont fait leurs preuves en production

Les hyperviseurs leaders du marché qui ont fait leurs preuves en production VMware ESX et VMware ESXi Les hyperviseurs leaders du marché qui ont fait leurs preuves en production EN BREF VMware ESX et VMware ESXi sont des outils fondamentaux permettant de créer et de gérer une

Plus en détail

A Les différentes générations VMware

A Les différentes générations VMware Architecture de VMware vsphere 4 A Les différentes générations VMware VMware est né en 1998 avec l'invention du premier hyperviseur en environnement x86 et il en est aujourd'hui à la 4ème génération. Voyons

Plus en détail

Table des matières. A - Introduction 13. B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13

Table des matières. A - Introduction 13. B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13 Table des matières Chapitre 1 : Virtualisation de serveurs A - Introduction 13 B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13 C - Pourquoi virtualiser? 15 1 - Multiplicité du nombre de serveurs 15 2 - Les évolutions

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager Technologie de virtualisation sous Windows Server 2008 R2 [2ième édition]

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager Technologie de virtualisation sous Windows Server 2008 R2 [2ième édition] Implémentation et gestion d'hyper-v 1. Introduction 13 1.1 Virtualisation et Green Computing 14 1.1.1 Le constat 14 1.1.2 Des chiffres 15 1.1.3 Pour corréler... 15 1.1.4 Agir! 16 1.2 Virtualisation et

Plus en détail

CA ARCserve Central Host-Based VM Backup

CA ARCserve Central Host-Based VM Backup CA ARCserve Central Host-Based VM Backup Manuel de l'utilisateur r16 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail