Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! Introduction Mars 2010 Rendement du système de santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.icis.ca Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! Introduction Mars 2010 Rendement du système de santé"

Transcription

1 Mars 2010 Rendement du système de santé Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! Introduction Selon les critères de transférabilité et d accessibilité de la Loi canadienne sur la santé, les Canadiens admissibles qui s absentent temporairement de leur province ou de leur territoire de résidence ou qui déménagent dans une autre province ou un autre territoire continueront de bénéficier des services hospitaliers et de médecins assurés. Les ententes bilatérales de facturation réciproque entre les provinces et les territoires facilitent la facturation interprovinciale et le remboursement pour les services hospitaliers et de médecins assurés fournis aux patients hors province ou territoire (HP/T) admissibles. Le présent rapport se penche sur les patients qui ont été admis à un hôpital de soins de courte durée dans une province ou un territoire autre que celui qui a émis leur carte d assurance-maladie. Il s agit de patients qui sont absents de leur province ou de leur territoire de résidence en raison d un voyage, d études, d un emploi, d un récent déménagement ou d une orientation par un médecin i. Les ententes actuelles d'admissibilité et de transférabilité entre l'ensemble des provinces et territoires couvrent les résidents canadiens admissibles qui se déplacent à l'intérieur du Canada, tandis que la politique de facturation réciproque couvre les services d'urgence et ceux qui ne sont pas offerts dans la province ou le territoire du résident. Le présent rapport examine les volumes de patients canadiens HP/T et les raisons de leur hospitalisation en soins de courte durée en Il s intéresse plus particulièrement à la distance du domicile, aux mères et aux nouveau-nés ainsi qu aux patients qui ont subi des interventions coûteuses et qui ont séjourné dans une unité de soins intensifs (USI). La section Provinces et territoires en bref du rapport porte sur les entrées et sorties des patients HP/T ainsi que sur les caractéristiques de ces derniers à l échelle des provinces et territoires. Qui nous sommes Fondé en 1994, l ICIS est un organisme autonome sans but lucratif qui fournit de l information essentielle sur le système de santé du Canada et sur la santé des Canadiens. Il est financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux et supervisé par un conseil d administration formé de dirigeants du secteur de la santé de partout au pays. Notre vision Contribuer à améliorer le système de santé canadien et le bien-être des Canadiens en étant un chef de file de la production d information impartiale, fiable et comparable qui permet aux dirigeants du domaine de la santé de prendre des décisions mieux éclairées. Programme de coordination de l image de marque La production du présent rapport est rendue possible grâce à un apport financier de Santé Canada et des gouvernements provinciaux et territoriaux. Les opinions exprimées dans ce rapport ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada ou celles des gouvernements provinciaux et territoriaux. i. La plupart des provinces et territoires accordent aux résidents qui ont déménagé dans une autre province ou un autre territoire un délai de trois mois pour changer leur régime d assurance-maladie. Entre-temps, ces résidents sont couverts par la province ou le territoire qui a émis la carte d assurance-maladie. À l avant-garde de l information sur la santé

2 La transférabilité en action Les Canadiens sont hospitalisés à l extérieur de leur province ou territoire de résidence pour diverses raisons, notamment pour recevoir des soins d urgence alors qu ils voyagent, pour bénéficier de services non offerts dans leur région ou par pur choix, surtout dans le cas des Canadiens qui vivent près des frontières provinciales ou territoriales. En , on a enregistré un peu plus de hospitalisations de patients HP/T. Cela représente 2 % de toutes les hospitalisations au Canada. Dans bon nombre de provinces et territoires, seulement une région en particulier ou quelques hôpitaux précis ont attiré une grande proportion des patients HP/T. Par exemple, les hôpitaux de soins tertiaires d une ou de deux régions avaient enregistré la majorité des entrées de patients devant subir une chirurgie cardiaque spécialisée ou une transplantation. Les hôpitaux situés près des frontières provinciales ou territoriales ont traité des patients de la province ou du territoire voisin. Cela était plus particulièrement évident dans le cas des accouchements. Les principales raisons d hospitalisation HP/T variaient selon la province ou le territoire. Il s agit, par exemple, des troubles circulatoires en Alberta et des grossesses et accouchements au Manitoba. Les séjours des mères et des nouveau-nés représentaient près du quart des hospitalisations HP/T. Près des deux tiers des hospitalisations associées à des grossesses et à des accouchements étaient planifiées, dont près de la moitié ont eu lieu dans la région de Champlain en Ontario, dans la région Prairie North en Saskatchewan et dans la région de Winnipeg au Manitoba. Six pour cent des hospitalisations HP/T étaient associées aux patients qui ont subi l une des interventions coûteuses suivantes : un cathétérisme cardiaque, une implantation de stimulateur cardiaque ou une transplantation. Une hospitalisation HP/T sur sept (14 %) comprenait un séjour à l USI. Près de la moitié de ces séjours ont eu lieu en Alberta ou en Ontario. L Alberta a enregistré le taux le plus élevé d entrées de patients HP/T (25 %). Elle est suivie de l Ontario (20 %). Les taux les plus élevés de sorties ont été enregistrés dans les territoires, généralement en raison des contraintes géographiques, de la répartition de la population et des ententes conclues avec des provinces et des transporteurs. Remarques importantes de données : Les volumes d hospitalisations HP/T pour l ensemble des provinces et territoires, sauf le Québec, ont été déterminés au moyen de la Base de données sur les congés des patients (BDCP) de l ICIS. Pour ce qui est du Québec, les volumes d hospitalisations HP/T ont été déterminés à l aide du Fichier des hospitalisations Med-Écho du Analyses excluant les hospitalisations au Québec : La principale raison du séjour à l hôpital et la distance du lieu de résidence ont été obtenues respectivement à partir des champs Catégorie clinique principale (CCP) et Code postal de la BDCP. Comme ces champs ne sont pas compris dans le fichier de données Med-Écho soumis à l ICIS, les hospitalisations de patients HP/T au Québec ne sont donc pas comprises dans les analyses. 2 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

3 Gouvernance et planification des soins de santé hors province ou territoire En général, les critères de transférabilité et d accessibilité de la Loi canadienne sur la santé sont appliqués grâce à une série d ententes bilatérales de facturation réciproque entre les provinces et territoires concernant les services hospitaliers et de médecins assurés. Ces ententes ont été élaborées pour que les Canadiens admissibles n aient pas à payer immédiatement pour recevoir des services hospitaliers et de médecins assurés lorsqu ils voyagent à l intérieur du Canada. Il s agit d ententes entre les provinces et territoires, dont la signature n est pas une exigence de la Loi canadienne sur la santé 1. Le Comité de coordination des ententes interprovinciales en assurance-santé (CCEIAS) supervise l application des ententes interprovinciales en matière d assurance-maladie conformément à la Loi canadienne sur la santé. Le CCEIAS fixe et approuve tous les tarifs quotidiens des hôpitaux aux fins de facturation réciproque des services hospitaliers assurés fournis aux patients HP/T. Il couvre les provinces et territoires où les entrées et les sorties de patients HP/T sont régulières et prévisibles, les provinces et territoires dont les hôpitaux sont situés à proximité d une autre province ou d un autre territoire et les provinces et territoires ayant des hôpitaux qui fournissent des soins tertiaires ou des services spécialisés non offerts dans d autres provinces ou territoires. Cela est surtout important dans les territoires qui doivent parfois faire appel à des provinces comme la Colombie-Britannique, l Alberta, le Manitoba et l Ontario pour fournir des services hospitaliers à plusieurs de leurs résidents nécessitant une hospitalisation. Grâce aux ententes de facturation réciproque entre les provinces et territoires, les décideurs provinciaux et territoriaux responsables de la planification des soins de santé connaissent bien la situation des entrées et des sorties des patients à l échelle locale. Le présent rapport a pour but de dresser un portrait plus complet de ce sujet à l échelle pancanadienne. Où vont les patients et à quelle distance se trouvent-ils de leur domicile? Les caractéristiques relatives aux entrées et aux sorties reflètent la taille de la population et l accessibilité des services hospitaliers dans les provinces et territoires du Canada. Ces caractéristiques pourraient également refléter les tendances relatives aux orientations par un médecin et la décision du patient. Cette dernière est basée sur la proximité de la province ou du territoire avoisinant et sur la disposition du patient à se déplacer pour avoir accès à certains services ou médecins. Les volumes d entrées et de sorties des patients varient d une province ou d un territoire à l autre. Par exemple, en ce qui concerne les entrées en Ontario et au Québec, à peine 1 % ou moins du nombre total d hospitalisations visaient des patients de l extérieur de la province. Cependant, 14 % des hospitalisations dans les Territoires du Nord-Ouest concernaient des patients de l extérieur du territoire. D un autre côté, les sorties de patients sont attendues et planifiées dans les territoires. Plus de la moitié des résidents du Nunavut hospitalisés en s étaient rendus dans un hôpital situé hors territoire, et environ 20 % des résidents des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon ont été hospitalisés à l extérieur de leur territoire de résidence. Vingt pour cent de toutes les hospitalisations HP/T étaient en Ontario. Une grande majorité des patients étaient des résidents de la région de l Outaouais au Québec, à la frontière de la région de Champlain située à l est de l Ontario. Dans bien des provinces, comme en Ontario, une région en particulier a accueilli le plus grand nombre de patients HP/T. C est le cas de la région Capital Health en Nouvelle-Écosse, de la région de Montréal au Québec, de la région Capital Health et de la région de Calgary en Alberta, ainsi que de la région Prairie North de la Saskatchewan. Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 3

4 Figure 1 Volumes d entrées et de sorties par province et territoire ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Tableau 1 Pourcentages des entrées et sorties par province et territoire T.-N.-L. Î.-P.-É. N.-É. N.-B. Qc Ont. Man. Sask. Alb. C.-B. T.N.-O. Nun. Yn Volume d entrées (%) Volume de sorties (%) Remarques Les entrées désignent le pourcentage d hospitalisations dans la province ou le territoire de patients dont la carte d assurance-maladie a été émise par une autre province ou un autre territoire. Par exemple, 14 % des hospitalisations dans les Territoires du Nord-Ouest concernaient des patients de l extérieur du territoire. Les sorties désignent le pourcentage de résidents qui ont été hospitalisés à l extérieur de leur province ou territoire de résidence. Par exemple, 58 % des résidents du Nunavut hospitalisés l ont été à l extérieur du territoire. La section Provinces et territoires en bref du présent rapport fournit un aperçu des tendances relatives aux entrées et aux sorties ainsi que des caractéristiques des patients. Les annexes A et B présentent le pourcentage d entrées et de sorties de patients entre les provinces et les territoires. 4 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

5 À quelle distance les patients HP/T se trouvaient-ils de leur domicile? Dans plusieurs cas, des hôpitaux situés près des frontières provinciales ou territoriales ont traité des patients de la province ou du territoire voisin. C est dans la région de l Outaouais, dans la partie ouest du Québec, que l on a observé le plus grand nombre de sorties de patients. Bon nombre de ces patients étaient des femmes qui ont accouché dans la région de Champlain, dans l est de l Ontario. De même, de nombreux résidents de la région Mamawetan Churchill River, en Saskatchewan, ont reçu des soins pour patients hospitalisés à l hôpital de Flin Flon, au Manitoba, et des résidents du secteur albertain de Lloydminster, à la frontière de la Saskatchewan, se sont rendus régulièrement dans cette province pour obtenir des soins pour patients hospitalisés à l hôpital de Lloydminster ii. Tableau 2 Distance parcourue par les patients HP/T 10 e centile 25 e centile Médiane 75 e centile 90 e centile 11 km 65 km 299 km km km Source Base de données sur les congés des patients , Institut canadien d information sur la santé. En général, la distance par rapport au domicile variait selon la raison de l hospitalisation. Par exemple, les femmes enceintes et les nouveau-nés ont été hospitalisés à une distance médiane de 78 km de leur lieu de résidence iii, tandis que les patients qui ont séjourné aux soins intensifs ont parcouru une distance environ quatre fois plus grande, soit une distance médiane d environ 306 km. Les patients hospitalisés pour des interventions non urgentes étaient plus près de leur lieu de résidence que les cas urgents (distances médianes respectives de 223 km et de 440 km du lieu de résidence). Les patients qui ont subi une intervention cardiaque spécialisée se trouvaient à une distance médiane de 300 km de leur lieu de résidence; la distance médiane était de 532 km pour les patients ayant reçu une transplantation. À l échelle provinciale ou territoriale, les patients hospitalisés au Nunavut étaient ceux qui se trouvaient le plus loin de leur domicile, soit à une distance médiane de km. Les patients hospitalisés en Ontario, en Saskatchewan et au Nouveau- Brunswick étaient ceux qui étaient le plus près de leur lieu de résidence, soit à des distances médianes de 32 km, 61 km et 69 km, respectivement iv. Raisons de l hospitalisation La plupart (63 %) des hospitalisations HP/T étaient des admissions urgentes. Les admissions urgentes et non urgentes semblaient relever de la disponibilité des services et de l accès à ces derniers, ainsi que du choix du patient. Par exemple, les variations en matière d accès à des services de santé tertiaires, comme les chirurgies vasculaires, les interventions au cerveau et à la moelle épinière, la pédiatrie et les soins complexes en urologie, seraient un facteur contributif qui expliquerait pourquoi les résidents de l Île-du-Prince-Édouard se rendent dans une autre province pour recevoir des soins spécialisés 2. De même, les territoires disposent d ententes avec les provinces voisines concernant la prestation de services non offerts localement 3. Les catégories cliniques précises qui ont contribué à une hausse du volume de patients HP/T comprennent les hospitalisations pour accouchement ainsi que les maladies et troubles de l appareil circulatoire et de l appareil digestif. ii. Ce cas particulier n est pas visé par la facturation réciproque, puisqu il est régi actuellement par la Lloydminster Charter, adoptée par les provinces de l Alberta et de la Saskatchewan en iii. Inclut les admissions prévues et non prévues. iv. La distance par rapport au lieu de résidence signifie la distance entre l hôpital où les patients ont été traités et leur adresse domiciliaire (déterminée par le code postal) au moment de l hospitalisation. La distance parcourue était calculée uniquement dans le cas des patients pour lesquels l adresse domiciliaire et l adresse de l hôpital n étaient pas dans la même province ou le même territoire. La distance parcourue par les patients HP/T hospitalisés au Québec a été exclue des données. Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 5

6 Figure 2 Hospitalisations selon les catégories cliniques principales Remarque Fondé sur les catégories cliniques principales (CCP) de la BDCP pour les hospitalisations au Canada, à l exclusion du Québec. Source Base de données sur les congés des patients , Institut canadien d information sur la santé. Mères et nouveau-nés En , environ le quart des hospitalisations HP/T étaient liées à des accouchements ou à des nouveau-nés. Près des deux tiers des hospitalisations associées à des grossesses et à des accouchements étaient planifiées, presque la moitié ayant eu lieu dans trois régions : Près du quart (24 %) des hospitalisations HP/T associées à un accouchement ont eu lieu dans la région de Champlain en Ontario (74 % de ces patients habitaient dans la région de l Outaouais au Québec). Dix pour cent des hospitalisations ont eu lieu dans la région Prairie North en Saskatchewan (92 % de ces patients habitaient dans la région East Central en Alberta). Neuf pour cent des hospitalisations ont eu lieu dans la région de Winnipeg au Manitoba (47 % de ces patients habitaient au Nunavut et 43 %, au nord-ouest de l Ontario). Au total, 64 % des mères étaient déjà inscrites et attendues à l hôpital. Ces femmes se trouvaient à une distance médiane de 60 km de leur lieu de résidence. Les autres mères (36 %), qui ont été admises d urgence ou de façon non planifiée, se trouvaient plus loin de leur lieu de résidence, soit à une distance médiane de 190 km. 6 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

7 Séjours dans une unité de soins intensifs En , une hospitalisation HP/T sur sept comprenait un séjour aux soins intensifs. Environ 15 % des séjours dans une unité de soins intensifs (USI) ont eu lieu dans la région de Champlain, dans l est de l Ontario (85 % des patients habitaient au Québec). Une part équivalente de 15 % de ces séjours a eu lieu dans la région Capital Health de l Alberta (il s agissait surtout de patients de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan et des Territoires du Nord-Ouest). Onze pour cent de ces séjours ont eu lieu dans la région Capital Health de la Nouvelle-Écosse (84 % des patients habitaient à l Île-du-Prince-Édouard ou au Nouveau-Brunswick). Ces patients HP/T se trouvaient à une distance médiane de 306 km de leur lieu de résidence et étaient plus susceptibles d être admis comme des cas urgents (72 %) plutôt que comme des cas non urgents. Un peu moins de 26 % des hospitalisations qui ont nécessité un séjour à l USI étaient associées soit à une intervention cardiaque, soit à une transplantation. Lorsqu on regroupe ces hospitalisations par catégorie clinique principale, on constate que plus de 40 % d entre elles découlaient de motifs liés au système circulatoire, par exemple un infarctus du myocarde, un pontage aortocoronarien ou une angioplastie. Seize pour cent de tous les séjours à une USI visaient les nouveau-nés. Tableau 3 Séjours hors province ou territoire à l USI Province ou territoire Hospitalisations HP/T comportant un séjour à l USI Pourcentage de tous les séjours HP/T à l USI au Canada Nombre Pourcentage T.-N.-L Î.-P.-É < 1 N.-É N.-B Qc Ont Man Sask Alb C.-B Yn 17 9 < 1 T.N.-O Nun Canada Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 7

8 Interventions coûteuses En , environ 6 % des hospitalisations HP/T visaient des patients qui avaient subi l une des interventions coûteuses suivantes : un cathétérisme cardiaque, une implantation de stimulateur cardiaque ou une transplantation. Les hôpitaux de l Ontario et de l Alberta ont accueilli la majorité (48 %) de ces patients. Tableau 4 Hospitalisations HP/T associées à une intervention coûteuse Province ou territoire Hospitalisations HP/T associées à une intervention coûteuse Pourcentage de toutes les interventions coûteuses HP/T au Canada Nombre Pourcentage T.-N.-L Î.-P.-É. 7 2 < 1 N.-É N.-B Qc Ont Man Sask Alb C.-B Canada Remarque Les territoires ont affiché un petit nombre d hospitalisations associées à des interventions coûteuses. Paiement des services hospitaliers assurés fournis à des patients HP/T couverts par une assurance-maladie Le document Loi canadienne sur la santé rapport annuel présente des descriptions détaillées des régimes d assurance ainsi que des paiements agrégés soumis par les provinces et les territoires concernant les services assurés hospitaliers (à l hôpital et en consultation externe), de médecins et de chirurgie dentaire dispensés à leurs résidents. En , les provinces et les territoires (à l exclusion du Québec) ont dépensé un peu moins de 313 millions de dollars afin de payer les demandes de remboursement de services hospitaliers pour des patients HP/T couverts par une assurance-maladie 1. La Colombie-Britannique a enregistré les coûts les plus élevés (55 millions de dollars); elle est suivie de l Ontario (46 millions de dollars) et du Nouveau-Brunswick (42 millions de dollars). Malgré une baisse de 6 % du nombre de demandes de remboursement réglées par les provinces et les territoires pour des services aux patients hospitalisés assurés de à , les paiements totaux ont augmenté de 13 % au cours des cinq dernières années. 8 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

9 Figure 3 Demandes de remboursement et paiements associés aux hospitalisations de patients HP/T Source Santé Canada, Loi canadienne sur la santé rapport annuel , Ottawa (Ontario), Temps d attente des patients hors province ou territoire Pour faire suite à Un plan décennal pour consolider les soins de santé convenu par les premiers ministres et qui visait la réduction des temps d attente pour les services médicaux non urgents dans cinq secteurs prioritaires, des chercheurs et des organismes de soins de santé, notamment l Alliance sur les temps d attente et l Association médicale canadienne, se sont penchés sur le concept d encourager l accès aux services prioritaires hors province 4. Toutefois, en , seulement 1 % des arthroplasties de la hanche, moins de 1 % des arthroplasties du genou et 3 % des pontages aortocoronariens ont été réalisés hors province ou territoire. Récemment, certaines provinces ont appuyé la recommandation de l Alliance sur les temps d attente 5 selon laquelle les provinces et les territoires remboursent les coûts des soins dispensés HP/T lorsque les services requis ne sont pas accessibles en temps utile sur leur sol. Par exemple, dans le cadre de la stratégie de l Ontario visant à réduire les listes d attente pour une chirurgie bariatrique, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario a négocié une entente de dispensateur privilégié avec un organisme du Québec, qui procédera à ce type d intervention pour les résidents de l Ontario admissibles en Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 9

10 Provinces et territoires en bref Les tableaux ci-dessous décrivent plus en détail les entrées et les sorties dans chaque province et territoire ainsi que les caractéristiques des patients en Terre-Neuve-et-Labrador Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations à Terre-Neuve-et-Labrador 2 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 3 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 4 9 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Grossesse et accouchement (16 %) Troubles digestifs (15 %) Nouveau-nés (11 %) s.o. Québec (25 %) Ontario (24 %) Troubles circulatoires (17 %) Troubles digestifs (13 %) Troubles respiratoires (9 %) km Ontario (28 %) Alberta (27 %) Nouvelle-Écosse (22 %) 10 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

11 Île-du-Prince-Édouard Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations à l Île-du-Prince-Édouard 2 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 10 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 2 21 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Troubles circulatoires (16 %) Troubles digestifs (13 %) Troubles de santé mentale (13 %) s.o. Ontario (31 %) Nouvelle-Écosse (19 %) Nouveau-Brunswick (19 %) Troubles circulatoires (31 %) Troubles musculo-squelettiques (9 %) Troubles du système nerveux (8 %) 185 km Nouvelle-Écosse (67 %) Nouveau-Brunswick (22 %) Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 11

12 Nouvelle-Écosse Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations en Nouvelle-Écosse 5 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 2 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 15 3 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Troubles circulatoires (21 %) Troubles digestifs (8 %) Oreille, nez, bouche et gorge (8 %) s.o. Nouveau-Brunswick (43 %) Î.-P.-É. (29 %) Traumatismes (13 %) Troubles circulatoires (11 %) Troubles digestifs (10 %) 125 km Nouveau-Brunswick (51 %) Ontario (17 %) Alberta (16 %) Une région ciblée : Capital Health La région Capital Health, l une des neuf régions sanitaires de la Nouvelle-Écosse, comprend les villes de Halifax et de Dartmouth. Cette région a accueilli environ 85 % de toutes les hospitalisations HP/T dans la province. Ainsi, le nombre et le type de patients traités dans cette région ont eu une grande incidence sur les chiffres pour le reste de la province. Dans cette région, 22 % des hospitalisations HP/T étaient attribuables à des troubles circulatoires et 17 %, à une intervention cardiaque coûteuse ou à une transplantation d organe, tandis que 20 % comportaient un séjour à l USI. 12 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

13 Nouveau-Brunswick Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations au Nouveau-Brunswick 4 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 4 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 3 18 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Troubles circulatoires (13 %) Traumatismes (10 %) Grossesse et accouchement (10 %) s.o. Québec (38 %) Nouvelle-Écosse (31 %) Troubles circulatoires (15 %) Troubles digestifs (10 %) Oreille, nez, bouche et gorge (10 %) 275 km Nouvelle-Écosse (50 %) Québec (29 %) Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 13

14 Québec Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations au Québec 1 4 Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 1 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Grossesse et accouchement (18 %) Nouveau-nés (17 %) Troubles circulatoires (12 %) s.o. Ontario (46 %) Nouveau-Brunswick (35 %) 17 km Ontario (75 %) Nouveau-Brunswick (16 %) Remarque En raison des différences dans l accessibilité des éléments de données du système Med-Écho, nous n avons pas été en mesure de déterminer les trois catégories cliniques principales les plus courantes et la distance médiane du lieu de résidence pour les patients HP/T hospitalisés au Québec. Une région ciblée : l Outaouais Plus de la moitié des hospitalisations HP/T associées aux résidents du Québec concernaient des patients qui habitaient l Outaouais, à la frontière de la région de Champlain, dans l est de l Ontario. En , l Agence de la santé et des services sociaux de l Outaouais a déclaré une hausse du nombre de résidents de l ouest du Québec qui se rendaient aux services d urgence de l est de l Ontario. Cette hausse serait attribuable à la pénurie de médecins de famille et à l encombrement des hôpitaux du Québec Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

15 Ontario Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations en Ontario 1 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. < 1 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 7 5 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Grossesse et accouchement (17 %) Troubles circulatoires (14 %) Nouveau-nés (14 %) s.o. Grossesse et accouchement (12 %) Traumatismes (12 %) Troubles circulatoires (12 %) 792 km Québec (63 %) Manitoba (30 %) Alberta (20 %) Québec (17 %) Une région ciblée : Réseau local d intégration des services de santé (RliSS) du Nord-Ouest La moitié des patients HP/T de l Ontario étaient des résidents du RLISS du Nord-Ouest. Ces patients ont surtout été traités dans la région sanitaire de Winnipeg, au Manitoba (89 %). Parmi ces hospitalisations, 17 % étaient associées à un accouchement et 14 %, à des troubles circulatoires. En outre, 17 % des hospitalisations étaient associées à un séjour aux soins intensifs et 6 %, à une intervention cardiaque coûteuse. Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 15

16 Manitoba Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations au Manitoba 4 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 2 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 4 8 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Grossesse et accouchement (15 %) Nouveau-nés (12 %) Troubles circulatoires (9 %) s.o. Ontario (49 %) Nunavut (27 %) Troubles circulatoires (15 %) Grossesse et accouchement (13 %) Troubles digestifs (10 %) 599 km Saskatchewan (41 %) Alberta (24 %) Ontario (20 %) 16 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

17 Saskatchewan Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations en Saskatchewan 4 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 3 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI 9 11 Pourcentage d interventions coûteuses 1 7 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Grossesse et accouchement (18 %) Nouveau-nés (15 %) Troubles digestifs (12 %) s.o. Alberta (66 %) Manitoba (21 %) Grossesse et accouchement (12 %) Troubles circulatoires (12 %) Traumatismes (9 %) 343 km Alberta (74 %) Manitoba (13 %) Une région ciblée : Prairie North La région Prairie North de la Saskatchewan est située à la frontière de l Alberta. Près de la moitié (46 %) des hospitalisations HP/T en Saskatchewan ont eu lieu dans cette région. Bon nombre de ces hospitalisations étaient associées à un accouchement (44 %). Un nombre très restreint était associé à une intervention cardiaque coûteuse (moins de 1 %) ou à un séjour aux soins intensifs (7 %). Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 17

18 Alberta Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations en Alberta 4 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 2 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI 14 9 Pourcentage d interventions coûteuses 7 2 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Troubles circulatoires (12 %) Traumatismes (12 %) Grossesse et accouchement (11 %) s.o. Colombie-Britannique (36 %) Saskatchewan (27 %) Grossesse et accouchement (17 %) Nouveau-nés (13 %) Troubles digestifs (12 %) 278 km Saskatchewan (46 %) Colombie-Britannique (34 %) Des régions ciblées : Calgary, Capital Health et East Central Ensemble, les hôpitaux de la région Capital Health et de la région de Calgary ont enregistré 67 % des hospitalisations HP/T en Alberta. Le profil d entrées de Calgary était similaire à celui de l ensemble de la province de l Alberta; 9 % des hospitalisations étaient associées à une intervention cardiaque coûteuse et 14 %, à un séjour aux soins intensifs. Les troubles circulatoires (16 %) et les traumatismes (12 %) figuraient parmi les principales raisons d hospitalisation. Dix pour cent des hospitalisations de la Capital Health étaient associées à une intervention cardiaque coûteuse et 22 %, à un séjour aux soins intensifs. En outre, 14 % des hospitalisations étaient liées à des troubles circulatoires et 12 %, à des traumatismes. Plusieurs résidents de l Alberta qui ont été hospitalisés à l extérieur de leur province habitaient dans la région sanitaire East Central. Moins de 1 % des hospitalisations étaient associées à une intervention coûteuse, tandis que 8 % étaient liées à un séjour aux soins intensifs et 42 %, à des accouchements et à des nouveau-nés. 18 Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

19 Colombie-Britannique Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations en Colombie-Britannique 1 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors province s.o. 2 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI Pourcentage d interventions coûteuses 3 7 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus Traumatismes (15 %) Troubles digestifs (13 %) Troubles circulatoires (12 %) s.o. Alberta (47 %) Ontario (21 %) Troubles circulatoires (15 %) Troubles digestifs (11 %) Traumatismes (11 %) 492 km Alberta (75 %) Ontario (10 %) Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire! 19

20 Territoires du Nord-Ouest Hospitalisations HP/T Volume d entrées Volume de sorties Nombre d hospitalisations Pourcentage de toutes les hospitalisations aux Territoires du Nord-Ouest 14 s.o. Pourcentage de résidents hospitalisés hors territoire s.o. 18 Pourcentage de femmes Pourcentage d admissions urgentes Pourcentage de séjours à l USI 5 16 Pourcentage d interventions coûteuses 0 6 Durée médiane du séjour (jours) à 12 mois à 19 ans à 64 ans ans et plus 9 14 Grossesse et accouchement (23 %) Nouveau-nés (19 %) Troubles respiratoires (11 %) s.o. Traumatismes (13 %) Grossesse et accouchement (12 %) Nouveau-nés et troubles circulatoires (9 %) 994 km Nunavut (79 %) Alberta (83 %) Colombie-Britannique (7 %) En raison de la taille de la population des Territoires du Nord-Ouest, des exigences moindres en matière de volume de services et des contraintes géographiques, il est impossible d offrir tous les services spécialisés et options en matière de soins sur son sol. Les Territoires du Nord-Ouest fournissent ces services par l intermédiaire de cliniques de spécialistes remplaçants et par le remboursement des déplacements médicaux vers les provinces, généralement l Alberta. Les Territoires du Nord-Ouest ont également conclu des ententes avec des agences provinciales afin de fournir des services et soins de soutien particuliers Carte santé en main, direction une autre province ou un autre territoire!

Les personnes âgées et le système de santé : quelles sont les répercussions des multiples affections chroniques?

Les personnes âgées et le système de santé : quelles sont les répercussions des multiples affections chroniques? Janvier 2011 Les personnes âgées et le système de santé : quelles sont les répercussions des multiples affections chroniques? Introduction Les soins dispensés aux patients souffrant d affections chroniques

Plus en détail

Le moment propice : pourquoi l âge de la mère est déterminant

Le moment propice : pourquoi l âge de la mère est déterminant Septembre 2011 Le moment propice : pourquoi l âge de la mère est déterminant Facteurs qui influent sur la santé Au Canada, les mères et les nouveau-nés obtiennent un soutien provenant de programmes conçus

Plus en détail

Une enquête auprès des garderies éducatives et des centres CPE au Canada

Une enquête auprès des garderies éducatives et des centres CPE au Canada Une enquête auprès des garderies éducatives et des centres CPE au Canada Résume et faits saillants Conseil sectoriel des ressources humaines des services de garde à l enfance Une enquête auprès des garderies

Plus en détail

Le fardeau des maladies, troubles et traumatismes neurologiques au Canada CANADIAN BRAIN AND NERVE HEALTH COALITION

Le fardeau des maladies, troubles et traumatismes neurologiques au Canada CANADIAN BRAIN AND NERVE HEALTH COALITION Le fardeau des maladies, troubles et traumatismes neurologiques au Canada canadian neurological sciences Federation F é d é ration des sciences neurologiques du Canada CANADIAN BRAIN AND NERVE HEALTH COALITION

Plus en détail

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux stratégique2010 plan 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux 2010 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux plan stratégique Édition La Direction des communications du ministère

Plus en détail

Rendre les villes plus sûres: Q u e lq u e s strat é g i e s e t p r at i q u e s c a n a d i e n n e s

Rendre les villes plus sûres: Q u e lq u e s strat é g i e s e t p r at i q u e s c a n a d i e n n e s Rendre les villes plus sûres: Q u e lq u e s strat é g i e s e t p r at i q u e s c a n a d i e n n e s Numéro 2 juillet 2008 Institut pour la prévention de la criminalité www.prevention-crime.ca Remerciements

Plus en détail

Vivre bien et plus longtemps

Vivre bien et plus longtemps Vivre bien et plus longtemps Rapport soumis au ministre de la Santé et des Soins de longue durée et au ministre délégué aux Affaires des personnes âgées sur les recommandations visant à contribuer à la

Plus en détail

Santé mentale et itinérance

Santé mentale et itinérance Notre état de santé est empreint de nos modes de vie, d'apprentissage et de travail. Améliorer la santé des Canadiens 2007-2008 Santé mentale et itinérance Initiative sur la santé de la population canadienne

Plus en détail

Plan détaillé pour assurer la viabilité

Plan détaillé pour assurer la viabilité icace Effi Sécuritaire Accessible A Efficace Eff écuritaire Accessible A Efficace Effi Sécuritaire icace Effi Sécuritaire Accessible A Efficace Eff écuritaire Accessible A Efficace Effi Sécuritaire icace

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Plan stratégique pour faciliter le don et la greffe d organe et de tissu au Canada

Plan stratégique pour faciliter le don et la greffe d organe et de tissu au Canada Plan stratégique pour faciliter le don et la greffe d organe et de tissu au Canada Collaboration entre la Société canadienne du sang et les intervenants dans le domaine du don et de la greffe d organe

Plus en détail

Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC

Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC Aperçu et méthodes (Mise à jour 2014-2015) par Lindsay MP, Gubitz G, Bayley M, Phillips S, et Smith EE (directeurs de publication),

Plus en détail

collection politiques publiques ET

collection politiques publiques ET INstitut national de santé publique du québec Conciliation travail-famille et santé : Le Québec peut-il s inspirer des politiques gouvernementales mises en place dans d autres pays? collection politiques

Plus en détail

Quatre organismes ont conclu un partenariat pour lutter contre l itinérance chez les jeunes à Vancouver :

Quatre organismes ont conclu un partenariat pour lutter contre l itinérance chez les jeunes à Vancouver : Quatre organismes ont conclu un partenariat pour lutter contre l itinérance chez les jeunes à Vancouver : ANALYSE D UNE COLLABORATION INTERSECTORIELLE Quatre organismes ont conclu un partenariat pour

Plus en détail

Sans déni, délai ou interruption :

Sans déni, délai ou interruption : Sans déni, délai ou interruption : veiller à ce que les enfants des Premières Nations bénéficient de services équitables par l entremise du Principe de Jordan Le Groupe de travail sur le Jordan Principe

Plus en détail

Un appel à l action infirmière. La santé de notre nation, l avenir de notre système de santé

Un appel à l action infirmière. La santé de notre nation, l avenir de notre système de santé Un appel à l action infirmière La santé de notre nation, l avenir de notre système de santé Vous trouverez toute l information utile concernant la Commission nationale d experts à l adresse suivante :

Plus en détail

Surveiller ce qui compte

Surveiller ce qui compte Surveiller ce qui compte Approche de Qualité des services de santé Ontario à l égard de la surveillance de la performance et de la publication des rapports Octobre 2014 Surveiller ce qui compte 2 Qualité

Plus en détail

Chapitre. Recruter pour la fonction publique canadienne de demain Modifier le système

Chapitre. Recruter pour la fonction publique canadienne de demain Modifier le système Chapitre 2 Recruter pour la fonction publique canadienne de demain Modifier le système Les travaux de vérification dont traite ce chapitre ont été menés conformément au mandat législatif, aux politiques

Plus en détail

Feuille de données : Les soins palliatifs au Canada

Feuille de données : Les soins palliatifs au Canada Feuille de données : Les soins palliatifs au Canada À un moment donné, d une façon ou d une autre, nous serons tous aux prises avec la fin de la vie. Et la plupart d entre nous partageons un espoir commun,

Plus en détail

Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du Nouveau-Brunswick

Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du Nouveau-Brunswick Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du Nouveau-Brunswick Société d habitation du Nouveau-Brunswick Ministère du développement social CNB7140 Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du

Plus en détail

Logement pour les personnes aînées francophones de la région du Grand Sudbury : Rapport d une recherche-action

Logement pour les personnes aînées francophones de la région du Grand Sudbury : Rapport d une recherche-action Logement pour les personnes aînées francophones de la région du Grand Sudbury : Rapport d une recherche-action Pour Le Centre de santé communautaire du Grand Sudbury (CSCGS) Par Le groupe de chercheurs

Plus en détail

LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES

LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES Guide de prévention pour votre organisme, votre personnel, vos bénévoles et votre clientèle en prévision de la grippe saisonnière ou pandémique

Plus en détail

Projections démographiques pour le Canada, les provinces et les territoires

Projections démographiques pour le Canada, les provinces et les territoires N o 91-520-X au catalogue Projections démographiques pour le Canada, les provinces et les territoires 2009 à 2036 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de

Plus en détail

Quel est le futur de l apprentissage au Canada?

Quel est le futur de l apprentissage au Canada? Quel est le futur de l apprentissage au Canada? Octobre 2011 Cette publication est seulement disponible en version électronique sur le site du au www.ccl-cca.ca. 2011 Tous droits réservés. Cette publication

Plus en détail

Renseignements stratégiques sur le don et le bénévolat au Québec à l'intention des organismes communautaires

Renseignements stratégiques sur le don et le bénévolat au Québec à l'intention des organismes communautaires Renseignements stratégiques sur le don et le bénévolat au Québec à l'intention des organismes communautaires Remerciements www.volunteer.ca / www.benevoles.ca Nous reconnaissons lʼappui financier du gouvernement

Plus en détail

Indicateurs de l éducation au Canada : une perspective internationale

Indicateurs de l éducation au Canada : une perspective internationale N o 81-604-X au catalogue ISSN : ISSN 1920-5929 Indicateurs de l éducation au Canada : une perspective internationale 2013 Division du tourisme et du Centre de la statistique de l éducation Téléphone :

Plus en détail

Statistiques canadiennes sur le cancer 2014 Sujet particulier : les cancers de la peau

Statistiques canadiennes sur le cancer 2014 Sujet particulier : les cancers de la peau Statistiques canadiennes sur le cancer 2014 Sujet particulier : les cancers de la peau Produit par : Société canadienne du cancer, Statistique Canada, Agence de la santé publique du Canada, Registres provinciaux

Plus en détail

Évaluation de la situation de la fonction d'infirmière première assistante en chirurgie. Document de référence

Évaluation de la situation de la fonction d'infirmière première assistante en chirurgie. Document de référence Évaluation de la situation de la fonction d'infirmière première assistante en chirurgie Évaluation de la situation de la fonction d'infirmière première assistante en chirurgie Coordination Suzanne Durand,

Plus en détail

N o 71-543-G au catalogue. Guide de l Enquête sur la population active

N o 71-543-G au catalogue. Guide de l Enquête sur la population active N o 71-543-G au catalogue Guide de l Enquête sur la population active 2012 Comment obtenir d autres renseignements Toute demande de renseignements au sujet du présent produit ou au sujet de statistiques

Plus en détail