SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES"

Transcription

1 SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et méthodes comptables 3 Variations de périmètre et autres faits marquants 4 Notes annexes aux états financiers

2 BILAN CONSOLIDE (en milliers d'euros) ACTIF juin-05 déc.-04 Notes ACTIFS NON COURANTS Ecarts d'acquisition Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Immeubles de placement Titres mis en équivalence Actifs d'impôts différés Créances et autres actifs financiers non courants Total des actifs non courants ACTIFS COURANTS Stocks et en-cours Clients et comptes rattachés Actifs d'impôts exigibles Autres créances Trésorerie et équivalents de trésorerie Total des actifs courants TOTAL DE L'ACTIF PASSIF juin-05 déc.-04 Notes CAPITAUX PROPRES Capital Primes Réserves consolidées Capitaux propres part du Groupe Intérêts minoritaires Total capitaux propres PASSIFS NON COURANTS Provisions pour risques et charges Dettes financières Impôts différés passif Autres passifs non courants Total des passifs non courants PASSIFS COURANTS Provisions pour risques et charges Dettes financières à moins d'un an Fournisseurs et comptes rattachés Passifs d'impôts exigibles Autres dettes Total des passifs courants TOTAL DU PASSIF

3 COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE juin-05 juin-04 (en milliers d'euros) Notes IFRS Chiffre d'affaires Achats consommés ( ) ( ) Valeur ajoutée Charges de personnel ( ) ( ) Impôts, taxes et versements assimilés (21 923) (18 007) Excédent brut d'exploitation Dotations nettes aux amortissements et provisions (63 139) (56 824) Autres produits et charges ordinaires Autres produits et charges non ordinaires Résultat opérationnel Résultat financier 4.7 (12 807) (13 624) Résultat des sociétés intégrées avant impôts Impôts sur les résultats (43 248) (40 189) Résultat des sociétés intégrées Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalences Résultat net d'impôt des activités arrêtées ou en cours de cession - - Résultat net consolidé Part des Minoritaires Résultat net part du Groupe EBITDA (1) Résultat opérationnel courant (EBIT) Capacité d'autofinancement Résultat par action (en euros) Résultat net part du groupe de base et dilué par action 6,1 5,2 (1) EBITDA : Résultat opérationnel courant avant amortissements et provisions

4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES (en milliers d'euros) Notes juin-05 juin-04 Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Résultat net des sociétés intégrées Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité : - amortissements et provisions impôts différés plus ou moins values de cession (2 262) (3 020) - gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur (449) (1 567) - autres Capacité d'autofinancement Variation du besoin en fonds de roulement (92 039) (39 102) Flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement Décaissements liés à des acquisitions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles (72 557) (63 741) - immobilisations financières (302) (1 534) Encaissements liés à des cessions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles immobilisations financières Incidence des variations de périmètre (1 632) (26 770) Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (68 937) (76 679) Flux de trésorerie liés aux opérations de financement Augmentation de capital en numéraire - Dividendes versés (26 306) (20 509) Emissions (+), remboursements (-) des emprunts (7 655) Acquisitions (-), cessions (+) d'actions propres (1 158) (2 426) Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement (35 119) (17 603) Variation de la trésorerie (37 274) Trésorerie à l'ouverture Trésorerie à la clôture Incidence des variations de cours des devises

5 VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES (en milliers d'euros) Capital Primes Auto - Réserves Réserves de Capitaux Intérêts Total contrôle consolidées conversion propres part minoritaires capitaux du groupe propres Au 1er janvier IFRS (12 229) Augmentation / réduction de capital de la société mère 0 0 Résultat de l'exercice Dividendes distribués (18 708) (18 708) (1 874) (20 582) Actions propres (1 785) (1 785) (1 785) Variation des réserves de conversion (20 028) (20 028) (1 541) (21 569) Variation de la juste valeur des actifs et passifs financiers (4 086) (4 086) (4 086) Variation liée à la comptabilité d'hyperinflation Variations de périmètre Autres variations (39) 415 Au 31 décembre (14 014) (20 028) Augmentation / réduction de capital de la société mère 0 0 Résultat de l'exercice Dividendes distribués (24 165) (24 165) (2 317) (26 482) Actions propres Variation des réserves de conversion Variation de la juste valeur des actifs et passifs financiers (2 648) (2 648) (2 648) Variation liée à la comptabilité d'hyperinflation Variations de périmètre 0 (355) (355) Autres variations Au 30 juin (13 559) Les réserves de conversion au 31 décembre 2005 se ventilent comme suit par devises (en milliers d'euros) : - dollar : franc suisse livre turque livre égyptienne 1 756

6 ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES Conformément au règlement européen n 1606 / 2002 du Parlement européen du 19 juillet 2002 sur l application des normes comptables internationales, les états financiers consolidés de Vicat sont établis, à compter du 1 er janvier 2005 selon les normes IAS/IFRS telles qu adoptées par l Union Européenne. Les normes retenues comme principes comptables de référence sont celles applicables à la date du 31 décembre 2005 telles qu elles sont connues à ce jour. La date du 1 er janvier 2004 ayant été retenue comme date de transition aux IFRS, les comptes consolidés du 1 er semestre 2005 présentent des informations comparatives pour le semestre antérieur établies selon le même référentiel IFRS. Cette annexe comprend : - une présentation sur la transition aux IFRS, - les principes et méthodes comptables applicables aux états financiers clos le 30 juin 2005, - les informations annexes aux comptes. NOTE 1 TRANSITION AUX NORMES IFRS Cette note présente les principes généraux, les modalités de première application des normes, les principaux retraitements réalisés par le Groupe ainsi que leur impact sur le bilan d ouverture au 1 er janvier 2004 et sur les états financiers de l exercice Principes Le compte de résultat 2004 et les bilans consolidés au 1 er janvier et au 31 décembre 2004, tels que présentés dans cette note, ont été établis conformément au référentiel IAS/IFRS en vigueur et notamment aux dispositions relatives à la première application intégrale des normes telles que prévues par la norme IFRS 1. L impact des changements de méthodes résultant de l adoption des normes IFRS a été imputé sur les capitaux propres du bilan d ouverture au 1 er janvier Par ailleurs, le Groupe a choisi d appliquer les normes IAS 32 et IAS 39 relatives aux instruments financiers à compter du 1 er janvier Les modalités de première application des IFRS : options retenues La norme IFRS 1 «Première application des normes d information financière internationales», repose sur le principe général d une application rétrospective de l ensemble des normes mais prévoit toutefois certaines options dérogatoires. Dans ce cadre, Vicat a retenu les options suivantes : Regroupements d entreprises : les regroupements d entreprises réalisés avant la date de transition du 1 er janvier 2004 n ont pas été retraités. Les goodwills issus des regroupements réalisés avant le 1 er janvier 2004 ont été maintenus pour leur valeur nette figurant au bilan établi selon les principes français au 31 décembre 2003 ; Avantages du personnel : le groupe a choisi de mettre à zéro les écarts actuariels liés aux avantages du personnel non encore reconnus dans le bilan au par imputation sur les capitaux propres d ouverture au 1 er janvier 2004 ; Ecarts de conversion : Les écarts de conversion accumulés, résultant de la conversion en euros des comptes des filiales étrangères ont été mis à zéro par imputation sur les réserves consolidées; Le groupe n a pas retenu l option permettant d utiliser la juste valeur ou une réévaluation antérieure comme nouveau coût historique à la date de transition d actifs incorporels et corporels. 1

7 1.3 Les principales modifications résultant de la transition aux normes IFRS IAS 1 PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS Les états financiers présentés dans cette note ont été établis conformément à la norme IAS 1 «Présentation des états financiers». La réconciliation du compte de résultat, du bilan et du tableau de flux de trésorerie établis en 2004 selon les principes comptables français et le nouveau format IFRS est présentée à la section 1.4 de cette note Concernant le compte de résultat, la présentation des charges et produits par nature a été maintenue et la principale adaptation entre les référentiels français et IFRS concerne le résultat exceptionnel. Cette rubrique étant supprimée en IFRS, les produits et charges afférents sont ventilés dans les autres produits et charges ordinaires ou non ordinaires en fonction de leur nature. Par ailleurs, les écarts d acquisition n étant plus amortis en IFRS, conformément à la norme IFRS 3 et IAS 36, la ligne correspondant à la dotation aux amortissements des survaleurs a été supprimée. Concernant le bilan, la norme IAS 1 impose la distinction des actifs et passifs en fonction de leur exigibilité (correspondant d une manière générale aux échéances inférieures ou supérieures à 1 an) et leur classement au bilan, entre les éléments courants et les éléments non courants. Le bilan a été adapté pour permettre une classification des postes d actif et de passif conformément à ce critère. Concernant le tableau des flux de trésorerie, les retraitements résultant de la norme IAS 7 n ont pas d impact significatif, Vicat utilisant déjà en principes comptables français le cours moyen des devises pour la traduction des flux de trésorerie en euros. IAS 16 IMMOBILISATIONS CORPORELLES Le groupe a choisi de maintenir l évaluation de ses immobilisations corporelles selon la méthode du coût amorti, en appliquant l approche par composants prévue dans la norme IAS 16 après analyse d un échantillon statistique représentatif des actifs du groupe. Dans ce cadre, les durées d utilité des immobilisations ont été redéfinies et il a été procédé à un recalcul des amortissements cumulés à la date de transition en application de ces durées. L application de cette norme a eu pour effet au 1 er janvier 2004 une augmentation des immobilisations corporelles nettes de 14,4 millions d euros, et une augmentation des capitaux propres de 9,6 millions d euros après impôts différés. L impact au 31 décembre 2004 est une augmentation des immobilisations corporelles nettes de 15,7 millions d euros, une augmentation des capitaux propres de 11,3 millions d euros après impôts différés, et une augmentation du résultat net de 1,5 million d euros. IAS 17 CONTRATS DE LOCATION Le groupe a procédé à un examen de ses contrats de location en vigueur sur la base des critères définis par la norme. Cette analyse a permis d identifier les contrats de location financement à retraiter conformément à IAS 17 et a donné lieu dans le bilan de transition au 1 er janvier 2004 à la constatation d immobilisations corporelles complémentaires pour une valeur nette globale de 10,8 millions d euros et d une dette financière de 11,1 millions d euros, et en contrepartie, à une diminution des capitaux propres de 0,2 million d euros après constatation des impôts différés. L impact au 31 décembre 2004 est une augmentation des actifs corporels nets de 14,7 millions d euros, une augmentation des dettes financières de 15,3 millions d euros, une diminution des capitaux propres de 0,3 million d euros après impôts différés et une diminution du résultat net de 0,1 million d euros. 2

8 IAS 19 AVANTAGES AU PERSONNEL Vicat a réalisé, en collaboration avec des actuaires indépendants, un inventaire exhaustif des différents régimes d «avantages au personnel» en vigueur au sein des sociétés du groupe, afin d identifier ceux nécessitant un traitement de mise en conformité avec IAS 19. Ces avantages incluent principalement les indemnités de départ en retraite, les compléments de retraite et la couverture de dépenses médicales postérieures à l emploi. Les engagements liés ont été calculés conformément aux clauses prévues dans les conventions collectives ou par les usages. Ils ont fait l objet d une évaluation actuarielle selon la méthode des unités de crédits projetées qui intègre notamment des hypothèses démographiques et financières telles la rotation du personnel, l espérance de vie, l évolution des salaires et les taux d actualisation. Ils sont évalués déduction faite, le cas échéant, de la juste valeur des actifs investis qui couvrent tout ou partie de ces engagements. L application de cette norme a eu pour effet au 1 er janvier 2004 une augmentation des provisions pour risques et charges de 24,5 millions d euros, la constatation d un actif financier de 7,0 millions d euros et une diminution des capitaux propres de 11,3 millions d euros après impôts différés. L impact au 31 décembre 2004 est une augmentation des provisions pour risques et charges de 23,4 millions d euros, la constatation d un actif financier de 6,4 millions d euros, une diminution des capitaux propres de 11,6 millions d euros après impôts différés et une diminution du résultat net de 0,4 million d euros. Annexes au 31 décembre 2004 relatives aux avantages au personnel : Détail des provisions par nature d'engagement : (en milliers d'euros) Régimes de retraites et indemnités de fin de carrière (IFC) Autres avantages postérieurs à l'emploi Total Provision comptabilisée en normes françaises Impact de la conversion sur les provisions Actifs et passifs comptabilisés au bilan au 31 décembre 2004 (en milliers d'euros) Régimes de retraites et IFC Autres avantages Total Valeur actualisée des obligations financées Juste valeur des actifs des régimes ( ) ( ) Situation nette Valeur actualisée des obligations non financées 0 Ecarts actuariels nets non reconnus dans l'exercice (2 825) (745) (3 570) Coûts des services passés non reconnus (50) (120) (170) Actifs nets comptabilisés Passif net au bilan

9 Composante de la charge annuelle nette de l'exercice 2004 (en milliers d'euros) Régimes de retraites et IFC Autres avantages Total Coûts des services rendus au cours de l'exercice (7 253) (420) (7 673) Coût financier (8 592) (1 224) (9 816) Rendement attendu des actifs du régime Ecarts actuariels reconnus dans l'année 0 Coût des services passés reconnus (30) (31) (61) Charge de l'exercice (5 273) (1 675) (6 948) Variation des actifs financiers de couverture du régime (en milliers d'euros) Régimes de retraites et IFC Autres avantages Total Juste valeur des actifs au 1er janvier Rendement attendu des actifs Cotisations payées Différences de conversion Prestations payées (8 120) (8 120) Ecarts actuariels non reconnus (6 145) (6 145) Autres (1 020) (1 020) Juste valeur des actifs au 31 décembre Variation du passif net au bilan au 31 décembre 2004 (en milliers d'euros) Régimes de retraites et IFC Autres avantages Total Passif net au 1er janvier Charge de l'exercice Cotisations payées (1 644) (779) (2 423) Différences de conversion (481) (1 443) (1 924) Prestations payées par l'employeur (2 954) (2 954) Variation de périmètre Passif net au 31 décembre Actif financier Passif brut au 31 décembre Principales hypothèses actuarielles Selon les pays Taux d'actualisation de 3,5% à 6,5% Taux de rendement des actifs financiers de 4,8% à 9,0% Taux d'augmentation des salaires de 1,5% à 4,5% 4

10 IAS 20 SUBVENTIONS Les subventions d investissement figurant en capitaux propres pour 0,4 million d euros au bilan consolidé établi en normes françaises au 31 décembre 2003, ont été reclassées en produits différés dans le bilan de transition. IAS 21 EFFETS DES VARIATIONS DES COURS DES MONNAIES ETRANGERES Le groupe a opté pour la mise à zéro des écarts de conversion cumulés à la date de transition, résultant de la conversion en euros des comptes de ses filiales étrangères. En conséquence, les réserves de conversion totalisant 55,5 millions d euros au 31 décembre 2003 ont été soldées dans le bilan de transition en contrepartie des réserves consolidées. Par ailleurs, les pertes et gains de change latents, qui étaient maintenus dans le bilan consolidé établi en normes françaises au 31 décembre 2003, ont été annulés avec pour contrepartie une augmentation des capitaux propres de 0,1 million d euros après impôts différés. IAS 29 INFORMATION FINANCIERE DANS LES ECONOMIES HYPERINFLATIONNISTES Les états financiers des sociétés opérant dans un pays à forte inflation (Turquie) étaient convertis en euros, selon les principes français, en application de la méthode du cours historique. Conformément à la norme IAS 29, les états financiers sont établis à compter du 1 er janvier 2004 dans la devise de fonctionnement (livre turque) et corrigés des effets de l inflation dans cette même devise, avant d être convertis en euros au cours de clôture. De plus, conformément à la norme IAS 12 Impôt sur le résultat -, l impôt différé constaté au 31 décembre 2003 au titre des sociétés consolidées situées dans un pays en hyper inflation, a été ajusté dans le bilan de transition au 1 er janvier 2004 pour couvrir l ensemble des différences temporaires liées à la correction des effets de la forte inflation. Le retraitement des comptes des sociétés opérant dans un pays à forte inflation a eu pour impact dans le bilan du 1 er janvier 2004 une augmentation des capitaux propres de 2,2 millions d euros après impôts différés. L impact au 31 décembre 2004 est une augmentation des capitaux propres de 9,7 millions d euros après impôts différés et une diminution du résultat net de 7,0 millions d euros. IAS 34 INFORMATION FINANCIERE INTERMEDIAIRE Conformément à IAS 34, les méthodes comptables utilisées pour l établissement des comptes semestriels doivent être identiques à celles utilisées dans les états financiers annuels. Dès lors, les procédures d abonnement de coûts pratiqués en principes français ne sont pas compatibles avec le nouveau référentiel. En conséquence, certains frais d entretien annuels, linéarisés en normes françaises dans les comptes semestriels, ne l ont pas été dans les états financiers au 30 juin L impact au 30 juin 2004 est une diminution du résultat net de (3,2) millions d euros. IAS INSTRUMENTS FINANCIERS Actions d autocontrôle : Conformément à IAS 32, les actions propres Vicat figurant pour 12,2 millions d euros en valeurs mobilières de placement dans le bilan consolidé établi au 31 décembre 2003 en normes françaises, ont été reclassées en déduction des capitaux propres dans le bilan de transition. Ce reclassement s élève à 14,0 millions d euros au 31 décembre

11 Titres non consolidés : Conformément à IAS 39, les titres non consolidés constituent des actifs disponibles à la vente, et doivent en conséquence être évalués à leur juste valeur. En l absence d un marché actif, le coût historique des titres a été considéré, après analyse, comme représentatif de leur juste valeur à la date de transition. Instruments dérivés et relations de couverture : L endettement du groupe est couvert au moyen de divers instruments financiers dérivés (contrats d échange de taux d intérêts, caps) conclus à l origine pour des durées de 3 à 12 ans. Par ailleurs, les opérations d importation et d exportation effectuées par les sociétés du groupe dans des devises différentes de leur monnaie de compte, sont, le plus souvent, couvertes par des opérations d achat et de vente à terme de devises. Enfin, les financements intragroupes font l objet de couvertures de change par les sociétés lorsque la devise de l emprunt est différente de la monnaie fonctionnelle. Ces instruments financiers dérivés sont utilisés par le Groupe à des fins de couverture économique et aucun instrument n est détenu à des fins spéculatives. Néanmoins, certains instruments financiers dérivés utilisés ne sont pas, pas encore ou plus éligibles à la comptabilité de couverture à la date de transition selon les critères de la norme IAS 39. L ensemble de ces instruments financiers dérivés n était pas comptabilisé dans le bilan consolidé établi selon les principes français. Conformément à IAS 39, ils ont été valorisés à leur juste valeur et inscrits au bilan de transition au 1 er janvier Après cette date, le mode de comptabilisation de la variation de juste valeur de ces instruments financiers dérivés dépend de l existence ou non d une relation de couverture documentée au sens de la norme IAS 39 et du type de couverture utilisée : - en l absence d une relation de couverture IAS, les variations de Juste Valeur sont inscrites en compte de résultat, - en cas de documentation d une relation de couverture de Juste Valeur, la variation de la juste valeur du dérivé de couverture est comptabilisée en compte de résultat, venant se compenser avec la variation de la juste valeur de l instrument financier couvert. Le résultat est impacté de la seule part inefficace de la couverture, - en cas de documentation d une relation de couverture de Flux de Trésorerie, la variation de juste valeur du dérivé de couverture est enregistrée initialement en capitaux propres pour la part efficace et directement en compte de résultat pour la part inefficace de la variation. Ce retraitement a eu pour effet au 1 er janvier 2004 une augmentation de l endettement net de 10,6 millions d euros et une diminution des capitaux propres de 6,9 millions d euros après impôts différés. L impact au 31 décembre 2004 est une augmentation de l endettement net de 15,4 millions d euros et une diminution des capitaux propres de 10,0 millions d euros après impôts et une augmentation du résultat net de 0,9 million d euros. 6

12 IAS 36 & 38 REGROUPEMENTS D ENTREPRISES, DEPRECIATION D ACTIFS ET IMMOBILISATIONS IFRS 3 INCORPORELLES Ecarts d acquisition Dans les comptes établis selon les principes français, les écarts d acquisition étaient amortis sur une durée de 40 ans pour les activités cimentières et sur une durée n excédant pas 20 ans pour les autres activités. Conformément à IFRS 3 et IAS 36, les écarts d acquisition ne sont plus amortis à compter du 1 er janvier Ils doivent faire l objet, à chaque clôture annuelle, d un test de perte de valeur, consistant à comparer leur valeur comptable à leur valeur d utilité déterminée sur la base d une méthode de projection des flux futurs de trésorerie actualisés. Lorsque cette dernière s est avérée inférieure à la première, une dépréciation correspondant à la perte de valeur ainsi déterminée a été constatée. Autres actifs non courants : La norme IAS 36 prévoit à chaque clôture annuelle la réalisation de tests de perte de valeur pour les autres actifs à durée de vie indéfinie, et seulement si des indices de pertes de valeur montrent une dépréciation probable, pour les actifs à durée de vie définie. Une analyse des autres actifs non courants figurant dans le bilan consolidé au 31 décembre 2003 établi selon les principes français a été effectuée, et la valeur de certains d entre eux a été ajustée en application de cette norme. Immobilisations incorporelles : La norme fournit une définition et des conditions de comptabilisation précises des immobilisations incorporelles. Une revue des actifs incorporels figurant au bilan consolidé en normes françaises au 31 décembre 2003 a été effectuée afin de déterminer leur compatibilité ou non avec IAS 38. Cette analyse a permis d identifier certains actifs ne répondant pas à la définition d actif incorporel selon IAS 38, qui ont donc été annulés par imputation sur les capitaux propres dans le bilan de transition. Charges à étaler ou différées : La norme IAS 38 interdit la comptabilisation à l actif des charges à étaler ou différées. Sur la base de leur nature, ces éléments ont été reclassés dans le bilan de transition ou annulés par imputation sur les capitaux propres. L application de ces normes a eu pour effet au 1 er janvier 2004 une diminution des actifs de 32,4 millions d euros et une diminution des capitaux propres de 25,2 millions d euros après impôts différés. L impact global au 31 décembre 2004 est une diminution des actifs de 9,0 millions d euros, une diminution des capitaux propres de 2,6 millions d euros après impôts différés et une augmentation du résultat net de 20,7 millions d euros, correspondant pour l essentiel à l annulation de la dotation aux amortissements des écarts d acquisition. IAS 37 PROVISIONS Le groupe Vicat a appliqué pour l établissement de ses états financiers consolidés au 31 décembre 2003 le règlement CRC n Règlement sur les passifs - qui converge largement avec la norme IAS 37, tant en terme d évaluation que de comptabilisation. La principale divergence entre les deux référentiels concerne l actualisation des provisions à plus d un an, obligatoire dans le référentiel IFRS, si significative. Les provisions à long terme figurant au bilan consolidé à fin 2003, établi en normes françaises, ont donc fait l objet d un calcul d actualisation et d une mise en adéquation avec IAS 37. Les provisions concernées par ce retraitement sont principalement les provisions pour reconstitution des sites, en raison de leur longue durée d utilisation. 7

13 L impact de ce traitement au 1 er janvier 2004 est une augmentation des capitaux propres de 13,0 millions d euros après impôts différés. L impact au 31 décembre 2004 est une augmentation des capitaux propres de 11,5 millions d euros après impôts différés et une diminution du résultat net de 1,4 million d euros. Les impacts des retraitements IFRS sur les provisions pour risques et charges, du fait principalement de l actualisation, sont les suivants : (en milliers d'euros) décembre-03 Retraitements décembre-03 Publié IFRS Reconstitution des sites (11 072) Démolitions (607) Autres risques et charges (57) Total (11 736) (en milliers d'euros) décembre-04 Retraitements décembre-04 Publié IFRS Reconstitution des sites (8 797) Démolitions (1 390) Autres risques et charges Total (9 148) IAS 40 IMMEUBLES DE PLACEMENT L option retenue par le groupe de Vicat, en matière d évaluation des immeubles de placement est celle du coût historique. Ils ont donc été isolés dans le bilan consolidé de transition sur une ligne spécifique requise par IAS 1. La juste valeur de ces immeubles s élève à 58,3 millions d euros au 1 er janvier 2004 et à 59,2 millions d euros au 31 décembre IMPACTS SUR LES ETATS FINANCIERS Capitaux propres et résultat 2004 Le tableau de réconciliation entre les capitaux propres et le résultat net publiés en normes françaises et ceux établis en application des normes IFRS à compter du 1 er janvier 2004 se présente de la façon suivante : Situation nette totale 01-janv.-04 Résultat Dividendes Ecarts de conversion 31-déc.-04 et divers (en millions d'euros) Situation nette totale - normes françaises ,3 166,2 (20,6) (12,9) 1 206,1 - Immobilisations corporelles (IAS 16) 9,6 1,6 11,3 - Avantages postérieurs à l'emploi (IAS 19) (11,3) (0,4) (11,8) - Variation des cours des monnaies (IAS 21 ) (6,4) (6,4) - Hyperinflation Turquie (IAS 29 ) 2,2 (7,0) 21,0 16,2 - Actions propres Vicat (IAS 32) (12,2) (1,8) (14,0) - Dépréciation d'actifs et immobilisations incorporelles (IAS 36 & 38) (25,2) 20,6 2,0 (2,6) - Provisions (IAS 37) 13,0 (1,4) 11,6 - Instruments financiers (IAS 39) (6,8) 0,9 (4,1) (10,0) Autres IAS (0,6) (0,1) (0,7) Impact des normes IFRS (31,3) 14,2 0,0 10,7 (6,5) Situation nette totale - normes IFRS ,0 180,4 (20,6) (2,2) 1 199,6 dont part groupe 998,2 173,8 (18,7) (9,4) 1 143,9 8

14 1.4.2 Bilan de transition au 1 er janvier 2004 ACTIF (en millions d'euros) PUBLIE Reclassements Retraitements IFRS ACTIFS NON COURANTS Ecarts d'acquisition 449,4 3,4 (31,6) 421,1 Immobilisations incorporelles 14,6 (3,7) 5,3 16,2 Immobilisations corporelles 1 104,9 (36,7) 25, ,1 Immeubles de placement 27,4 0,0 27,4 Immobilisations financières 31,2 (31,2) 0,0 0,0 Titres mis en équivalence 8,2 0,0 0,0 8,2 Actifs d'impôts différés 1,1 0,4 1,5 Créances et autres actifs non courants 33,5 8,7 42,2 Actifs disponibles à la vente 9,6 0,0 9,6 Total des actifs non courants 1 608,2 3,5 8, ,3 ACTIFS COURANTS Stocks et en-cours 175,3 (0,2) (2,1) 173,1 Clients et comptes rattachés 292,2 (0,2) 0,1 292,2 Actifs d'impôts exigibles 4,5 0,8 5,3 Autres créances 68,6 (7,6) (2,5) 58,5 Valeurs mobilières de placement 14,6 (14,6) 0,0 0,0 Disponibilités 75,2 (75,2) 0,0 0,0 Trésorerie et équivalents de trésorerie 89,8 (12,3) 77,5 Total des actifs courants 625,9 (3,5) (15,9) 606,5 TOTAL DE L'ACTIF 2 234,1 0,0 (7,3) 2 226,8 PASSIF (en millions d'euros) PUBLIE Reclassements Retraitements IFRS CAPITAUX PROPRES Capital 62,4 0,0 0,0 62,4 Primes 11,2 0,0 0,0 11,2 Réserves consolidées 1 008,2 (51,0) 0,0 957,2 Impact des retraitements IAS 0,0 (32,4) (32,4) Autres (51,0) 51,0 0,0 0,0 Capitaux propres part du Groupe 1 030,7 0,0 (32,4) 998,3 Intérêts minoritaires 42,5 1,0 43,5 Total capitaux propres 1 073,3 0,0 (31,4) 1 041,8 PASSIFS NON COURANTS Provisions pour risques et charges 214,8 (133,4) 13,3 94,6 Dettes financières 664,1 (153,3) 21,0 531,8 Impôts différés passif 130,6 (10,7) 119,9 Autres passifs non courants 3,7 (0,2) 3,5 Total des passifs non courants 878,9 (152,3) 23,4 749,9 PASSIFS COURANTS Provisions pour risques et charges 2,2 0,0 2,2 Dettes financières à moins d'un an 153,3 0,5 153,7 Fournisseurs et comptes rattachés 181,1 (2,3) (0,1) 178,7 Passifs d'impôts exigibles 11,2 (0,1) 11,1 Autres dettes 100,9 (12,1) 0,5 89,2 Total des passifs courants 281,9 152,3 0,8 435,0 TOTAL DU PASSIF 2 234,1 0,0 (7,3) 2 226,8 9

15 1.4.3 Compte de résultat au 31 décembre 2004 (en millions d'euros) PUBLIE Retraitements IFRS IFRS Nature des principaux retraitements IFRS Norme(s) concernée(s) (cf. 1.3) Hyperinflation en Turquie et Présentation ds états Chiffre d'affaires 1 618,1 0, ,8 financiers IAS 29 & IAS 1 Achats consommés (911,5) 3,7 (907,8) Locations et Hyperinflation en Turquie IAS 17 & IAS 29 Valeur ajoutée 706,7 4,4 711,0 Charges de personnel (275,5) (2,4) (278,0) Impôts, taxes et versements assimilés (35,9) (0,9) (36,8) Subvention exploitation 0,1 (0,1) 0,0 Excédent brut d'exploitation 395,3 0,9 396,2 dont Locations : 5,4M, Hyperinflation : 1,2M et Présentation : (2,0)M Hyperinflation en Turquie et Avantages au personnel IAS 29 & IAS 19 Dotations nettes aux amortissements et provisions (105,6) (1,6) (107,2) Locations, Hyperinflation, Avantages au personnel, Immobilisations incorporelles et corporelles, Dépréciation d'actifs et Provisions IAS 17, IAS 29, IAS 19, IAS 38, IAS 16, IAS 36 et IAS 37 Autres produits et charges ordinaires 6,0 4,5 10,5 Présentation des états financiers IAS 1 Autres produits et charges non ordinaires (3,4) (3,4) Présentation des états financiers IAS 1 Résultat d'exploitation / opérationnel 295,8 0,3 296,1 Résultat financier (26,7) (4,4) (31,1) Résultat courant des sociétés intégrées 269,0 (4,1) 264,9 Hyperinflation, Instruments financiers Locations, Avantages au personnel et Provisions dont Immobilisations corporelles : 2,0M, Hyperinflation : (6,6)M, Instruments financiers : 1,4M et Provisions : (1,6)M IAS 29, IAS 39, IAS 17, IAS 19 et IAS 37 Résultat exceptionnel 0,9 (0,9) 0,0 Présentation des états financiers IAS 1 Impôts sur les résultats (85,0) (0,9) (85,9) Résultat des sociétés intégrées 184,9 (5,9) 179,0 Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence Résultat des activités arrêtées ou en cours de cession Dotations aux amortissements des écarts d'acquisition 1,3 0,0 1,3 (20,0) 20,0 0,0 Résultat net consolidé (1) 166,2 14,2 180,4 0,1 0,1 Présentation des états financiers IAS 1 Regroupements d'entreprise / Dépréciation d'actifs IFRS 3 & IAS 36 EBITDA 401,3 5,5 406,8 Résultat opérationnel courant (EBIT) 295,8 3,8 299,6 CAF 292,6 5,6 298,2 (1) Principaux impacts sur le résultat net des normes IFRS : - Hyperinflation en Turquie (IAS 29) (7,0) - Dépréciation des actifs et regroupements (IAS 36 et IFRS 3) 20,7 - Immobilisations corporelles (IAS 16) 1,5 - Provisions - actualisation - (IAS 37) (1,4) - Instruments financiers - variation de JV - (IAS 39) 0,9 - Autres normes (0,5) Retraitements IFRS 14,2 10

16 1.4.4 Bilan au 31 décembre 2004 ACTIF (en millions d'euros) PUBLIE Reclassements Retraitements IFRS ACTIFS NON COURANTS Ecarts d'acquisition 443,2 6,7 (8,9) 441,0 Immobilisations incorporelles 19,7 (6,7) 5,4 18,4 Immobilisations corporelles 1 104,1 (25,7) 36, ,1 Immeubles de placement 25,7 0,0 25,7 Immobilisations financières 23,9 (23,9) 0,0 0,0 Titres mis en équivalence 8,2 0,0 8,2 Actifs d'impôts différés 1,6 0,6 2,1 Créances et autres actifs non courants 26,3 11,7 38,0 Actifs disponibles à la vente 0,0 0,0 Total des actifs non courants 1 599,0 3,9 45, ,5 ACTIFS COURANTS Stocks et en-cours 173,6 (0,4) (2,4) 170,8 Clients et comptes rattachés 325,8 (0,1) 0,1 325,8 Actifs d'impôts exigibles 10,2 (0,0) 10,2 Autres créances 63,1 (14,0) (2,0) 47,0 Valeurs mobilières de placement 18,1 (18,1) 0,0 0,0 Disponibilités 136,8 (136,8) 0,0 0,0 Trésorerie et équivalents de trésorerie 154,9 (14,1) 140,7 Total des actifs courants 717,4 (4,4) (18,5) 694,5 TOTAL DE L'ACTIF 2 316,4 (0,5) 27, ,0 PASSIF (en millions d'euros) PUBLIE Reclassements Retraitements IFRS CAPITAUX PROPRES Capital 62,4 0,0 62,4 Primes 11,2 0,0 11,2 Réserves consolidées 1 139,8 (58,4) 0, ,4 Impact des retraitements IAS (0,0) (11,1) (11,1) Autres (58,4) 58,4 0,0 0,0 Capitaux propres part du Groupe 1 155,0 (0,0) (11,1) 1 143,9 Intérêts minoritaires 51,1 0,0 5,0 56,1 Total capitaux propres 1 206,1 (0,0) (6,1) 1 200,0 PASSIFS NON COURANTS Provisions pour risques et charges 223,3 (142,1) 14,3 95,5 Dettes financières 560,6 (70,5) 23,0 513,2 Impôts différés passif 135,4 (10,4) 125,0 Autres passifs non courants 16,3 0,0 16,3 Total des passifs non courants 783,9 (60,9) 27,0 750,0 PASSIFS COURANTS Provisions pour risques et charges 6,6 0,0 6,6 Dettes financières à moins d'un an 70,5 7,0 77,5 Fournisseurs et comptes rattachés 203,9 (14,5) (0,8) 188,5 Passifs d'impôts exigibles 19,6 4,4 23,9 Autres dettes 122,6 (21,8) (4,3) 96,5 Total des passifs courants 326,4 60,4 6,2 393,0 TOTAL DU PASSIF 2 316,4 (0,5) 27, ,0 11

17 1.4.5 Tableau des flux de trésorerie de l exercice 2004 (en milliers d'euros) PUBLIE Retraitements IFRS IFRS Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles Résultat net des sociétés intégrées (avant amortissement des survaleurs) (5 884) Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité : - amortissements et provisions impôts différés plus ou moins values de cession (4 162) 31 (4 131) - gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur (1 377) (1 377) - autres (dont hyper-inflation) Capacité d'autofinancement Variation du besoin en fonds de roulement (1 298) Flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement Décaissements liés à des acquisitions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles ( ) ( ) - immobilisations financières (1 496) (1 496) Encaissements liés à des cessions d'immobilisations: - immobilisations corporelles et incorporelles immobilisations financières Incidence des variations de périmètre (28 169) (28 169) Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement ( ) ( ) Flux de trésorerie liés aux opérations de financement Augmentation de capital en numéraire Dividendes versés (20 590) (20 590) Emissions (+), remboursements (-) des emprunts ( ) (3 702) ( ) Acquisitions (-), cessions (+) d'actions propres (4 284) (4 284) Flux nets de trésorerie liés aux opérations de financement ( ) (7 986) ( ) Variation de la trésorerie (3 702) Trésorerie à l'ouverture (6 654) Trésorerie à la clôture (10 356) Incidence des variations de cours des devises (3 724) (3 724) 12

18 1.4.6 Endettement financier net consolidé au 31 décembre 2004 (en millions d'euros) Au 1er janvier 2004 Au 31 décembre 2004 Endettement financier net - normes françaises 586,5 419,8 Contrats de location (IAS 17) 11,1 15,3 Instruments financiers (IAS 39) 10,6 15,4 Charges à répartir (IAS 38) (1,5) (1,4) Autres (n/s) 0,1 Endettement financier net - IFRS 606,7 449,2 dont dettes financières à plus d'un an 531,8 513,2 dont dettes financières à moins d'un an 153,7 77,5 dont trésorerie et équivalents de trésorerie (77,5) (140,7) dont instruments dérivés actifs (figurant au bilan en autres actifs financiers non courants et autres créances courantes, selon l'échéance) (1,3) (0,7) Endettement financier net - IFRS 606,7 449,2 13

19 1.4.7 Compte de résultat au 30 juin 2004 (en millions d'euros) PUBLIE Retraitements IFRS IFRS Nature des principaux retraitements IFRS Norme(s) concernée(s) (cf. 1.3) Chiffre d'affaires 798,1 (2,9) 795,2 Achats consommés (452,8) (1,1) (453,9) Valeur ajoutée 345,3 (4,0) 341,3 Charges de personnel (136,3) (1,1) (137,4) Impôts, taxes et versements assimilés (17,4) (0,7) (18,0) Subvention exploitation 0,0 (0,0) Excédent brut d'exploitation 191,6 (5,7) 185,9 Hyperinflation en Turquie et Présentation ds états financiers Locations, Hyperinflation en Turquie et Information financière intermédiaire dont Locations : 2,7M, Hyperinflation : (1,2)M, Présentation : (0,9)M et Information Financière intermédiaire : (5,2)M Hyperinflation en Turquie et Avantages au personnel IAS 29 & IAS 1 IAS 17, IAS 29 & IAS 34 IAS 29 & IAS 19 Dotations nettes aux amortissements et provisions (54,4) (1,1) (55,5) Locations, Hyperinflation, Avantages au personnel, Immobilisations incorporelles et corporelles, Dépréciation d'actifs et Provisions IAS 17, IAS 29, IAS 19, IAS 38, IAS 16, IAS 36 et IAS 37 Autres produits et charges ordinaires 2,6 2,9 5,5 Présentation des états financiers IAS 1 Autres produits et charges non ordinaires 0,5 0,5 Présentation des états financiers IAS 1 Résultat d'exploitation / opérationnel 139,9 (3,4) 136,5 Résultat financier (14,0) 0,4 (13,6) Résultat courant des sociétés intégrées 125,9 (3,0) 122,8 Hyperinflation, Instruments financiers Locations, Avantages au personnel et Provisions dont Immobilisations corporelles : 0,9M, Hyperinflation : (3,4)M, Instruments financiers : 1,6M IAS 29, IAS 39, IAS 17, IAS 19 et IAS 37 Résultat exceptionnel 3,4 (3,4) Présentation des états financiers IAS 1 Impôts sur les résultats (42,1) 2,0 (40,2) Résultat des sociétés intégrées 87,1 (4,4) 82,6 Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence Résultat des activités arrêtées ou en cours de cession Dotations aux amortissements des écarts d'acquisition 0,4 0,0 0,4 (11,0) 11,0 Résultat net consolidé (1) 76,5 6,5 83,1 0,0 Présentation des états financiers IAS 1 Regroupements d'entreprise / Dépréciation d'actifs IFRS 3 & IAS 36 EBITDA 194,2 (2,8) 191,4 Résultat opérationnel courant (EBIT) 139,9 (3,9) 135,9 CAF 141,5 (3,4) 138,1 (1) Principaux impacts sur le résultat net des normes IFRS : - Hyperinflation en Turquie (IAS 29) (3,0) - Dépréciation des actifs et regroupements (IAS 36 et IFRS 3) 11,0 - Situation financière intermédiaire (IAS 34) (3,2) - Immobilisations corporelles (IAS 16) 0,6 - Instruments financiers - variation de JV - (IAS 39) 1,0 - Autres normes 0,2 Retraitements IFRS 6,5 14

20 NOTE 2 PRINCIPES ET METHODES COMPTABLES 2.1 PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS Les états financiers sont présentés en euros, arrondis au millier le plus proche. Ils ont été établis selon la convention du coût historique, à l exception des actifs et passifs suivants qui sont enregistrés à la juste valeur : - les instruments financiers dérivés, - les actifs détenus à des fins de transaction, - les actifs disponibles à la vente, - les actifs et passifs faisant l objet d une opération de couverture. 2.2 PRINCIPES DE CONSOLIDATION Les sociétés significatives dans lesquelles Vicat exerce directement ou indirectement un contrôle exclusif sont consolidées par intégration globale. Les coentreprises, dont le contrôle est partagé et qui font l objet d une exploitation en commun par un nombre limité d actionnaires sont consolidées selon la méthode de l intégration proportionnelle. Les participations sur lesquelles Vicat exerce une influence notable sont comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence. Les écarts d acquisition dégagés lors de l acquisition de ces participations sont présentés sur la ligne «titres mis en équivalence». Lors d une acquisition, les actifs et passifs de la société acquise sont évalués à leur juste valeur à la date de l acquisition. Les résultats des sociétés acquises ou cédées en cours d exercice sont retenus dans le compte de résultat consolidé pour la période postérieure ou antérieure, selon le cas, à la date d acquisition ou de cession. La consolidation est réalisée à partir des comptes annuels des sociétés arrêtés au 31 décembre et retraités, s il y a lieu, en harmonisation avec les principes comptables du Groupe. Les soldes et toutes les transactions internes significatives sont éliminés dans le cadre de la préparation des états financiers consolidés. Les filiales non significatives ne sont pas consolidées et les titres correspondants sont classés en tant qu actifs non courants et sont comptabilisés à leur juste valeur. Les gains ou pertes résultant de la variation de cette évaluation sont constatés en résultat. 2.3 REGROUPEMENT D ENTREPRISES ECART D ACQUISITION L écart d acquisition représente la différence entre le coût d acquisition des titres de la société acquise et la juste valeur des actifs et passifs identifiés à la date d acquisition. Les écarts d acquisition issus des regroupements d entreprises effectués à compter du 1 er janvier 2004 sont évalués dans la devise de l entreprise acquise. Conformément à IFRS 3 et IAS 36, les écarts d acquisition font l objet, à chaque clôture annuelle, d un test de perte de valeur, consistant à comparer leur valeur comptable à leur valeur d utilité déterminée sur la base d une méthode de projection des flux futurs de trésorerie actualisés. Lorsque cette dernière s avère inférieure à la première, une dépréciation correspondant à la perte de valeur ainsi déterminée est constatée 15

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Exercice 2005 SOMMAIRE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE PREAMBULE 1 COMPTE DE RESULTAT DE L EXERCICE 2005

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2010 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE Le Groupe Ober et Stramica ont signé le 10 décembre 2009 un protocole d accord portant sur l acquisition par Ober de

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats Informations financières historiques Compte de résultat consolidé Milliers d'euros Notes 31 mars 2014 31 mars

Plus en détail

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011

ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 OBER ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ARRETES AU 30/06/2011 I FAITS MAJEURS DU SEMESTRE -Révolution tunisienne Les évènements survenus en Tunisie ont affecté l activité de Stramiflex. Le chiffre d affaires

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES

PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES IMMOBEL (ci-après dénommée la «Société») est une société anonyme de droit belge dont le siège social est établi Rue de la Régence 58 à 1000 Bruxelles.

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

GROUPE ALPHA MOS BILAN CONSOLIDE

GROUPE ALPHA MOS BILAN CONSOLIDE GROUPE ALPHA MOS BILAN CONSOLIDE Actif 30/09/2006 30/09/2005 Actifs non courants Net Net K K Immobilisations incorporelles (note III-2) 173 183 Immobilisations corporelles (note III-3) 245 184 Immobilisations

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES

NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES NOTES ANNEXES AUX COMPTES CONSOLIDES Préambule I. Faits marquants Page 6 II. Principes comptables, méthodes d'évaluation et modalités de consolidation II.1. Principes et conventions générales Page 6 II.2.

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDES 2015

COMPTES ANNUELS CONSOLIDES 2015 2015 BLUELINEA CONSOLIDE 6 rue Blaise Pascal 78990 ELANCOURT Tél. Fax. COFINGEC Société d'expertise Comptable inscrite au tableau de l'ordre de la Région Paris Ile de France 92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 Société anonyme au capital de 4 525 352,30 euros 6, Place colonel Bourgoin 75012 Paris 418 093 761 R.C.S. Paris www.hi-media.com COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 Sommaire NOTES SUR LES

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

GROUPE ALPHA MOS BILAN CONSOLIDE

GROUPE ALPHA MOS BILAN CONSOLIDE GROUPE ALPHA MOS BILAN CONSOLIDE (En milliers d euros) Actif 31/03/2005 30/09/2004 31/03/2004 Actif immobilisé Net Net Net K K K Immobilisations incorporelles (note III-1) 175 165 163 Immobilisations corporelles

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

AUFEMININ.COM COMPTES CONSOLIDES AU 31/12/2004

AUFEMININ.COM COMPTES CONSOLIDES AU 31/12/2004 AUFEMININ.COM COMPTES CONSOLIDES AU 31/12/2004 Société anonyme Siège social : 47bis, avenue Hoche, 75008 Paris 423 780 113 R.C.S. Paris AU FEMININ.COM I - BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2004 (en K ) Actif

Plus en détail

Groupe Carrefour. Normes IFRS

Groupe Carrefour. Normes IFRS Groupe Carrefour Normes IFRS 16 décembre d 2004 1 Plan 1. Champ d application d des normes IFRS 2. Revues des principales normes IFRS susceptibles d impacter la grande distribution alimentaire et implications

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Comptes consolidés Page 2

Comptes consolidés Page 2 Comptes consolidés Page 2 COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Exercice clos le 31 décembre 2010 000 2010 2009 Chiffre d'affaires Note 3 857 060 885 937 Achats consommés (261 874) (255 957) Charges de personnel

Plus en détail

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées)

Numericable SFR. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2015. (Non auditées) 1, Square Bela Bartok 75015 Paris COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (NON AUDITE) Période de 3 mois close le (en millions d'euros) 31 mars 2015 31 mars 2014 Chiffre d'affaires 2 740 328 Achats externes (1 489)

Plus en détail

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ème trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre Chiffre d'affaires 40 580 44 715 60 363 Droits d'accises (5 683) (5 446) (6 141) Produits des ventes 34 897 39 269 54 222 Achats,

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2013

COMPTES CONSOLIDES 2013 havas.com 1 Bilan consolidé ACTIF (en millions d'euros) 31.12.13 Net 31.12.12 31.12.11 Actifs non courants Ecarts d'acquisition 1 593 1 603 1 559 Immobilisations incorporelles 36 37 41 Immobilisations

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France

ABCD KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France KPMG Entreprises Bourgogne Sud 3 avenue de Chalon 71380 Saint-Marcel Adresse postale : B.P. 51-71103 Chalon-sur-Saône Cedex France Téléphone : +33 (0)3 85 42 80 80 Télécopie : +33 (0)3 85 42 80 60 Site

Plus en détail

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

20.3 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 AU 31 DÉCEMBRE 2014 Bilan consolidé 86 État du compte de résultat consolidé 88 État du résultat global consolidé 89 Variation de la trésorerie consolidée 90 Variation des capitaux propres consolidés 91

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2013

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2013 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2013 Le Conseil d Administration du 19 février 2014 a arrêté et autorisé la publication des comptes consolidés de Safran et celle du compte de résultat ajusté

Plus en détail

SODITECH INGENIERIE SA

SODITECH INGENIERIE SA RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 SODITECH INGENIERIE SA E-mail : contact@soditech.com - Site web : www.soditech.com 1 SOMMAIRE ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER 3 Responsable

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

GROUPE TF1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE TF1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE TF1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DÉCEMBRE 2012 Les états financiers consolidés du groupe TF1 au 31 décembre 2012 se lisent en complément des états financiers consolidés audités de l exercice clos

Plus en détail

Version Démonstration

Version Démonstration DESIGNATION DE L'ENTREPRISE SOCIETE DE DEMONSTRATION ACTIVITE DEMO QTE. BAYADA, LOCAL N 01 - OUENZA Tableau n 1 Exercice clos le BILAN ACTIF ACTIF Note N Brut N Amort-Prov N Net N - 1 Net ACTIF IMMMOBILISE

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 62 rue Oberkampf 75011 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

RECOMMANDATION. n 2013-04 du 7 novembre 2013. Cette recommandation annule et remplace la recommandation 2009-R.04 du 2 juillet 2009.

RECOMMANDATION. n 2013-04 du 7 novembre 2013. Cette recommandation annule et remplace la recommandation 2009-R.04 du 2 juillet 2009. RECOMMANDATION n 2013-04 du 7 novembre 2013 Relative au format des comptes consolidés des établissements du secteur bancaire établis selon les normes comptables internationales Cette recommandation annule

Plus en détail

SCIENTIFIC BRAIN TRAINING COMPTES CONSOLIDES. 31 décembre 2009

SCIENTIFIC BRAIN TRAINING COMPTES CONSOLIDES. 31 décembre 2009 endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous Scientific Brain Training SCIENTIFIC BRAIN TRAINING COMPTES CONSOLIDES 31 décembre 2009 ACTIF

Plus en détail

Comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2013

Comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2013 Comptes consolidés Exercice clos le 31 décembre 2013 Sommaire Etats de synthèse Compte de résultat consolidé... 3 Etat du résultat global consolidé... 3 Etat consolidé de la situation financière... 4 Tableau

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015

CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE FRANCHE-COMTE 11 Avenue Elisée Cusenier 25 084 BESANCON CEDEX 9 COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 (Ayant fait l objet d un examen limité) Examinés par

Plus en détail

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES

ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES ADA COMPTES CONSOLIDES CONDENSES 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE A - Bilan consolidé... 3 B - Compte de résultat consolidé et état du résultat global consolidé... 4 C - Tableau de flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 3 COMPTES 4 Bilan Compte de résultat Tableau de financement Annexes des comptes semestriels

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

BILAN. (Exprimé en dinars)

BILAN. (Exprimé en dinars) BILAN (Exprimé en dinars) ACTIFS 31/12/2012 ACTIFS NON COURANTS Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles 28 872,800 28 872,800 28 872,800 Moins : amortissement -28 872,800-28 872,800-28 872,800

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER COMPTES ANNUELS DU CONSEIL RÉGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE

RAPPORT FINANCIER COMPTES ANNUELS DU CONSEIL RÉGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE RAPPORT FINANCIER COMPTES ANNUELS DU CONSEIL RÉGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RÉGION PARIS ÎLE-DE-FRANCE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 03 septembre 2014 OEC-rapport2.indd 1 29/08/14 11:39 SOMMAIRE

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2015 GROUPE APRR SA au capital de 33 911 446,80 / 016 250 029 RCS DIJON Siège social : 36 rue du Docteur-Schmitt / F-21850 SAINT- APOLLINAIRE

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2014

BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2014 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉS AU 31.12.2014 Le Conseil d Administration du 24 février 2015 a arrêté et autorisé la publication des comptes consolidés de Safran et celle du compte de résultat ajusté

Plus en détail

GROUPE INGENICO Comptes consolidés

GROUPE INGENICO Comptes consolidés GROUPE INGENICO Comptes consolidés 31 décembre 2014 Ingenico - Comptes consolidés 31 décembre 2014 I. COMPTES DE RESULTAT CONSOLIDES Au titre des exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 (en milliers

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE BILAN CONSOLIDE (en millions d'euros) Notes 31 déc 2014 31 déc 2013 retraité * ACTIF Ecarts d'acquisition

Plus en détail

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 SOMMAIRE Groupe Bouygues Bilan consolidé 4 Compte de résultat consolidé 6 Tableau de financement consolidé 8 Société mère Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 Bouygues Construction

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Sommaire COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2012... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5 Bilan consolidé... 6 État de

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

LACROIX SA. Comptes annuels. Période de référence du 10/2013 au 09/2014 (12 mois) Exercice 2013/2014

LACROIX SA. Comptes annuels. Période de référence du 10/2013 au 09/2014 (12 mois) Exercice 2013/2014 LACROIX SA Période de référence du 10/2013 au 09/ (12 mois) 2013/ LACROIX SA 8, Impasse du Bourrelier 44800 Saint-Herblain Ce rapport contient 16 pages Sommaire 1 Bilan 3 2 Compte de résultat 4 3 Annexe

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel 30 JUIN 2015 Société Orolia SA au capital de 14 929 068 euros R.C.S Grasse 492 370 622 Siège social : 2405, route de Dolines 06 560 Sophia-Antipolis - 1 - SOMMAIRE ETATS FINANCIERS

Plus en détail

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité)

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité) DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015 (non audité) Dual Real Estate Invesment SA, Fribourg Compte de résultat consolidé au 30 juin 2015 (non audité) Notes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013

COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 4 COMPTES CONSOLIDÉS EXERCICE 2013 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État de résultat global consolidé 3 3 Bilan consolidé 4 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 5 Tableau de variation des capitaux

Plus en détail

Extrait du rapport annuel 2014

Extrait du rapport annuel 2014 Extrait du rapport annuel 2014 Exercice clos le 31 décembre 2014 Sommaire A - Comptes consolidés au 31 décembre 2014..1 Etat de la situation financière Compte de résultat Etat du résultat global Tableau

Plus en détail

GROUPE TF1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DÉCEMBRE 2014

GROUPE TF1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DÉCEMBRE 2014 GROUPE TF1 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DÉCEMBRE 2014 Les états financiers consolidés du groupe TF1 au 31 décembre 2014 se lisent en complément des états financiers consolidés audités de l exercice clos

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES ET ANNEXES

COMPTES CONSOLIDES ET ANNEXES COMPTES CONSOLIDES ET ANNEXES Comptes de résultats consolidés p.2 Etats du résultat net et des autres éléments du résultat global p.3 Etats de la situation financière p.4 Tableaux de flux de trésorerie

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Comptes consolidés de Bellon S.A. au 31 août 2011

Comptes consolidés de Bellon S.A. au 31 août 2011 Comptes consolidés de Bellon S.A. au 31 août 2011 1. COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE (en millions d euros) Notes 2010-2011 2009-2010 Chiffre d affaires 3 16 047 15 230 Coût des ventes 4.1 (13 529) (12 846)

Plus en détail

1 Compte de résultat consolidé... 1. 2 Etat du résultat global consolidé... 2. 3 Etat de la situation financière consolidée... 3

1 Compte de résultat consolidé... 1. 2 Etat du résultat global consolidé... 2. 3 Etat de la situation financière consolidée... 3 COMPTES CONSOLIDÉS SOMMAIRE 1 Compte de résultat consolidé... 1 2 Etat du résultat global consolidé... 2 3 Etat de la situation financière consolidée... 3 4 Tableau des flux de trésorerie consolidés...

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE...

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 1 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 3 ETAT DU RESULTAT GLOBAL... 4 BILAN CONSOLIDE : ACTIF... 5 BILAN CONSOLIDE : PASSIF... 6 TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES... 7 TABLEAU DES

Plus en détail

GROUPE NSE. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2015

GROUPE NSE. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2015 GROUPE NSE Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2015 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/15 30/06/14 Ecarts d'acquisition 1 3 278 3 872 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 2. 1. PRESENTATION DE LA SITUATION CONSOLIDEE 30.09.2008 1.1. BILAN Le bilan consolidé au 30 septembre est le suivant : LIBELLES (EN K ) 30.09.2008 31.03.2008

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS. 31 décembre 2013

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS. 31 décembre 2013 31 décembre 2013 SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDÉS COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ 3 ÉTAT DU RÉSULTAT GLOBAL CONSOLIDÉ 4 BILAN CONSOLIDÉ 5 VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉS 7 TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 GROUPE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 Page 1 - SOMMAIRE - Bilan consolidé 2 Résultat consolidé 4 Page 2 Bilan Consolidé - Actif Rubriques Montant Brut Dépréciation 30/06/2008 30/06/2007

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 30 SEPTEMBRE 2015 ANNEXE

COMPTES CONSOLIDÉS AU 30 SEPTEMBRE 2015 ANNEXE COMPTES CONSOLIDÉS AU 30 SEPTEMBRE 2015 ANNEXE SOMMAIRE (chiffres exprimés en millions d euros sauf mention contraire) NOTE 1 FAITS SIGNIFICATIFS...4 NOTE 2 PRINCIPES ET MÉTHODES COMPTABLES DU GROUPE...6

Plus en détail

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012

9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN PASSIF. Du 01/07/2011 au 31/07/2012 19/10/2012 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 30 JUIN 2013. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 30 JUIN 2013. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 30 JUIN 2013 EEIIEIEI1/2 Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE BILAN CONSOLIDE (en millions d'euros) Notes 30 juin 2013 31 déc 2012 ACTIF Ecarts d'acquisition (5) 10

Plus en détail

Situation arrêtée au 30 juin 2015

Situation arrêtée au 30 juin 2015 www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information financière claire et complète, la société

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES CONSOLIDÉES

INFORMATIONS FINANCIÈRES CONSOLIDÉES www.legrand.com INFORMATIONS FINANCIÈRES CONSOLIDÉES AU 31 DÉCEMBRE LEGRAND COMPTES CONSOLIDES Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Tableau

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Transat A.T. inc. Rapport annuel 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION

Transat A.T. inc. Rapport annuel 2013 RAPPORT DE LA DIRECTION RAPPORT DE LA DIRECTION Les états financiers consolidés de Transat A.T. inc. sont la responsabilité de la direction et ont été approuvés par le conseil d administration. La responsabilité de la direction

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail