dan gagnon fait sa comédie centrale!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dan gagnon fait sa comédie centrale!"

Transcription

1 sabam magazine//72 P //janvier>février>mars/année 2013// TRIMESTRIEl 1/4 //19 EME ANNéE //BUREAU de dépôt BRUXEllES X dan gagnon fait sa comédie centrale! Christophe Toffolo

2 sabam magazine//72 editorial Christophe Depreter CEO Le 11 juillet 2012 aura vu la coïncidence de la célébration de la fête de la Communauté flamande avec l adoption par la Commission européenne d une proposition de directive du Parlement européen et du Conseil. S inscrivant notamment dans le cadre de la stratégie numérique pour l Europe, cette proposition de directive concerne la gestion collective des droits d auteur et des droits voisins, ainsi que la concession de licences multiterritoriales. Selon la Commission européenne, la proposition de directive vise non seulement à améliorer les normes de gouvernance et de transparence des sociétés de gestion collective, mais aussi à faciliter la concession de licences multiterritoriales, par les sociétés de gestion collective, sur les droits d auteur que génère l utilisation en ligne des œuvres musicales. Au cours d une de ses réflexions automnales, le Groupement Européen des Sociétés d Auteurs et Compositeurs (GESAC) a remis en lumière le lien vital que constituent les sociétés d auteurs entre les créateurs et les utilisateurs de leurs œuvres. Il a souligné également le rôle majeur que les sociétés d auteurs européennes jouent dans le développement du marché intérieur en permettant l octroi de licences pour le contenu créatif, au bénéfice mutuel des créateurs, des utilisateurs, des consommateurs et de la société dans son ensemble. Si le GESAC souscrit aux grands objectifs de la proposition de directive, la SABAM, elle, qui, depuis 2012, assume la présidence du groupement, approuve cette initiative européenne dans la mesure où elle offre des garanties de gestion efficace et transparente des droits des auteurs belges à l étranger, et d application de conditions équivalentes aux sociétés gestion dans le marché intérieur. Cependant, l activité de la plus importante société d auteurs du pays, sur un marché national dont la petite taille reflète le répertoire qu elle représente, lui fait éprouver une vive appréhension que par son essence même, elle ne fasse l objet de discrimination, que certains principes de gestion collective ne soient vidés de leur substance et que l exportation comme l exploitation de son répertoire au-delà de ses frontières ne devienne mission impossible sur un plan commercial. La SABAM redoute en outre qu une distorsion concurrentielle ne s installe peu à peu entre les agents commerciaux, représentant exclusivement le répertoire de grands éditeurs musicaux, et les sociétés de gestion, l intégralité des dispositions de la proposition de directive en matière d octroi de licences multiterritoriales n étant pas soumise ipso facto aux uns comme aux autres. Le passage à l an neuf, que je vous souhaite le plus heureux et fécond possible, doit nous inciter à redoubler de prudence, de patience, de clairvoyance aussi sur l évolution de cette proposition de directive à laquelle la société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs oeuvrera aussi longtemps que nécessaire dans le dessein de mettre sur un pied européen, à l exemple de ce qui a été accompli en matière de législation belge, un niveau de gouvernance et de transparence des plus optimales. L adaptation de la SABAM à l évolution de notre monde va de pair avec la mise en place d une politique d anticipation. C est très précisément ce qu illustre le contrat de licence numérique que notre société et Google ont signé à l aube de l hiver dernier. Cet accord novateur permet, en effet, à Google d obtenir une licence, auprès d un guichet unique, pour l exploitation multiterritoriale en ligne du répertoire musical géré directement par la SABAM sur Google Play, la plateforme digitale de divertissement de Google. C est donc à la SABAM que Google réglera, sans intermédiaire, les droits d auteur pour son service de musique numérique dans toute l Europe et même au-delà des frontières de l Union. Les auteurs représentés par la SABAM bénéficieront d un règlement plus rapide de leurs droits et de cette gestion exempte de l intervention d une société d auteurs étrangère wrésultera une diminution des frais de gestion. Sous d heureux auspices, la SABAM peut donc être considérée comme la première société d auteurs de taille moyenne au sein de l Union européenne à offrir un guichet unique destiné à l usage multiterritorial de son répertoire en ligne. Qu un vent toujours favorable vous conduise, vous, auteurs, compositeurs et éditeurs, au bonheur que nous nous souhaitons mutuellement pour 2013! PréCIPITEZ vous sur notre app chaque fois que vous voyez cette icône tablette dans nos articles pour avoir ainsi accès à de nombreux extras exclusifs sommaire artes QUI vous sont offerts gratuitement dans l APPSToRE ou via googleplay! NoUS vous souhaitons beaucoup de plaisir d écoute, de visionnage et de lecture! 3 L inspiration n existe pas! Pascal Charpentier 4 les gens du fleuve Xavier Istasse 5 Terra Mia, Terra Rotunno! - Mort d une Ombre - Fleuron belge à la cérémonie des Oscars Dan Gagnon fait sa comédie centrale! 8 Michel Joiret - Le prix de l écriture! - Dis-moi qui tu hantes Joske Maelbeek 9 le livre se raconte des histoires! - Les écrits meurtriers Roger Raveel - Novateur et révolutionnaire 11 Une meilleure visibilité sur les droits d auteur 12 Les services en ligne de la SABAM 2//ARTES/SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013

3 L inspiration n existe pas! pascal charpentier PASCAl ChARPENTIER œuvre dans UN RéPERToIRE PARTICUlIER ET d UNE densité EXCEPTIoN NEllE. A SoN ACTIf, des dizaines de MUSIQUES de SCèNE TANT PoUR des PIèCES de ThéâTRE QUE PoUR des longs MéTRAGES. de virginia woolf à ZolA EN PASSANT PAR CaBareT, l homme foisonne de PRojETS EN ToUS GENRES. Isabelle françaix L inspiration n existe pas!, glisse l artiste entre deux confidences. Si l homme, sensiblement facétieux, avoue timidement qu il est la proie de certains rituels avant de se lancer dans l écriture musicale, il reste néanmoins persuadé que l inspiration n existe pas. Pascal Charpentier, musicien de la tête aux pieds, tombé dans la marmite de la composition quand il était petit, croit fermement à la valeur du travail. Et s il concède que certains jours sont plus propices que d autres au travail de qualité, il ne partage pas la vision romantique que beaucoup peuvent avoir à propos de l inspiration. Son truc à lui, c est l organisation! Il s aménage des moments réguliers, quotidiens, dans lesquels il planifie son travail et l équilibre entre le labeur et les délais à respecter. Il est question, d ailleurs, que l artiste aux doigts de fée s organise au mieux, vu les nombreux projets dans lesquels il est impliqué. Pascal Charpentier termine à peine l écriture de la musique de scène de Crime et Châtiment (adaptation du roman de Dostoïevski du 27 février au 23 mars 2013 Comédie Volter) qu il repart à l assaut de Zola. le prodigieux écrivain des années passées n aurait d ailleurs pas à rougir de voir confiée à Pas j IMAGINE UN orchestre SUR SCèNE. ET des ChœURS AUSSI. ET PUIS je vois BIEN UN ACCoRdéoN. Il EST vrai QUE je SUIS AU devant d UN PRojET ColoSSAl ET QUE je NE SAIS PAS ENCoRE TRèS BIEN où je vais. C EST SoUvENT AINSI. Il y A la PEUR de SE lancer, l APPRéhENSIoN légitime des PRéMICES. cal Charpentier la composition de ce projet d envergure! C est dans le contexte de Mons 2015 que le pianiste, chanteur, compositeur et orchestrateur se voit offrir la responsabilité d un opéra sur le thème de Germinal. la création de ce projet aura lieu dans le cadre de Mons 2015, et une tournée suivra. la réalisation du livret sera l œuvre de frédéric Roels. A propos de Germinal, l artiste s exprime en ces termes : J imagine un orchestre sur scène. Et des chœurs aussi. Et puis je vois bien un accordéon. Il est vrai que je suis au devant d un projet colossal et que je ne sais pas encore très bien où je vais. C est souvent ainsi. Il y a la peur de se lancer, l appréhension légitime des prémices. Mais quand le thème est défini, et avec Germinal, il l est pour le moins, on a quand même une idée de vers quoi on s oriente. Avec Frédéric Roels, on pense à des scènes courtes, fortes et denses. Il faut qu on puisse, d emblée, montrer le combat des gens à cette époque. Cet opéra sera puissant A suivre donc en Plus proche dans le calendrier, ce Cabaret que Michel Kacenelenbogen (mise en scène) et lui (direction musicale) voudraient monter au Théâtre le Public. Pascal Charpentier est allé à londres pour apprécier la comédie musicale et voudrait la monter ici, en Belgique. Je suis véritablement fasciné par la musique mais par le thème aussi. La montée du nazisme, les rapports humains des gens qui changent d avis en fonction des événements, tout cela me passionne. Sans parler du long métrage sur lequel il aimerait aussi se pencher, et qui, pour l heure, est à l état de gestation intellectuelle, il y a cet opéra Bouffe à inscrire à l agenda de l année vous l aurez compris, une page ne suffira pas à brosser l univers étonnant d un homme qui l est tout autant. (SG) ARTES/SABAM MAGAZINE 72//jANvIER>févRIER>MARS 2013//3

4 Frederic Fontaine Les gens du fleuve Xavier Istasse XavIER ISTASSE, caméraman et réalisateur, aime particulièrement les gens du fleuve. ToUT comme daniel PolET, son complice écrivain. ToUS deux se sont investis dans un projet d ENvERGURE : La MEUSE. Ce fleuve belge est désormais à mettre entre toutes les mains qui ont du cœur pour la BelGIQUE, ses régions : en livre et en DVD. RENCoNTRE en quelques questions! Point de rencontres, de légendes, de rendez-vous pluriels, la Meuse n a aujourd hui plus de secrets pour vous? Loin de moi cette prétention! Comme pour tous les sujets, plus on creuse, plus on se rend compte de notre méconnaissance et du nombre de facettes qu il nous reste à découvrir! Je ne suis ni historien ni géographe. J ai cependant fait des recherches iconographiques conséquentes pour alimenter le film et le livre en contenu. J ai également lu de nombreux textes, dont ceux de Rops. Bien que namurois, j ignorais que cet auteur avait une si belle plume! C est de l Audiard avant la lettre, drôle et corrosif à la fois! Quelle est cette fascination qui vous pousse, un jour, à vous lancer dans la réalisation d un livre et d un DVD sur la Meuse? J avais ce projet de documentaire dans un coin de ma tête depuis quelques années. Une envie de prendre des images, de les consigner, mais également d évoquer cet étrange lien qui existe entre certains riverains et le fleuve. Je dois avouer qu au début du processus de production (rédaction du dossier), je ne savais pas encore très bien comment j allais m y prendre. Et puis, lors du repérage, j ai rencontré des personnages extraordinaires qui véhiculent exactement ce dont je voulais parler : l attachement au fleuve, presque viscéral et charnel. Je pense à Georges Hublet et Jean Ricard, deux habitants de Waulsort, mais aussi Thérèse Buchkremer qui a transmis le virus à toute sa descendance, dont Quentin, qui est très sincère et déborde de cet amour pour la Meuse. Pour l anecdote, celui-ci m a déjà raconté s être senti physiquement en manque de Meuse lors d un stage de plusieurs semaines à Luxembourg. Ce phénomène me fascine. C est exactement de cela que je voulais parler. La suite du travail a coulé de source grâce à ces personnages attachants, sincères et naturels devant la caméra. Sans eux, le film ne serait qu un diaporama Comment avez-vous rencontré daniel Polet, et quel rôle joue-t-il dans ce projet commun? Lors du repérage, en même temps que la rencontre des protagonistes, je recherchais des textes et des images sur la Meuse. Je suis rapidement tombé sur les travaux de différents auteurs, dont Jean-Pierre Verstraeten (La Haute Meuse belge, un très bel ouvrage) et Daniel Polet. Ce dernier, grand passionné d histoire s il en est, a signé une grande quantité de livres sur différentes régions en Belgique. Sa biblio- Point important, je me suis mis un point d honneur à ce que les images du film et du livre soient différentes, complémentaires et non redondantes d un support à l autre. 4//ARTES/SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013 graphie est impressionnante. Il a une plume magnifique! Il m a semblé une belle idée de travailler tous les deux sur cet ouvrage, composé de ses textes et d un travail de photo que j avais vraiment envie d accomplir. Daniel Polet m a fait le grand bonheur d accepter. Agnès De Vinck, une illustratrice bourrée de talent et de sensibilité, signe les illustrations. Point important, je me suis mis un point d honneur à ce que les images du film et du livre soient différentes, complémentaires et non redondantes d un support à l autre. En gros, j ai passé un été à filmer la Meuse, puis un autre été à la photographier. Explorer les possibilités de ces deux media sur base d un sujet commun a été un exercice enrichissant Comment et où peut-on se procurer le livre? Et le DVD est-il inclus dans l ouvrage? Le livre (dans lequel est inclus le DVD du film Les gens du fleuve) est disponible dans la plupart des librairies de Namur ainsi que dans les offices du tourisme. A toutes fins utiles, les coordonnées de l éditeur : SIJambes (SG) TéléchARGEZ gratuitement la version ipad sur l APPSToRE afin d EN savoir plus sur XavIER ISTASSE ET Les gens du fleuve Infos?

5 Terra Mia, Terra Rotunno! Produit par Tarantula Luxembourg, Terra Mia Terra Nostra pose les légitimes questions de l ap PARTENANCE. Donato Rotunno, réalisateur, ouvre les portes des réflexions les plus universelles à travers le vécu de personnages rencontrés il y a quatorze ans. Confrontation des générations, des langues et des traditions ancestrales au programme de ce documentaire pour le moins émouvant. Le réalisateur, qui a commencé sa carrière avec le court-métrage Fishtrip, cherche à trouver l équilibre en partant du postulat suivant : Et si l identité ne se définissait pas par les racines mais bien par le fruit que porte l arbre? Ceux qui le connaissent sont habitués à la profondeur et à la densité des thèmes que Rotunno explore : l immigration, la place de la politique dans nos sociétés ou encore le rapport entre l art contemporain et le cinéma. Son premier long-métrage, In a dark place, a remporté le prix de la meilleure contribution artistique au Lëtzebuerger Filmpräis en Pour l heure, Rotunno travaille sur son prochain long-métrage, Amok, une adaptation du roman de Tullio Forgiarini. Il travaille également sur l écriture d un scénario original d un long-métrage de fiction, et ce avec la collaboration de Jean Portante. Quelque chose nous dit que c est une affaire à suivre Mort d une Ombre Fleuron belge à la cérémonie des Oscars 2013 PoUR la deuxième année consécutive, l ACAdEMy of MoTIon PICTURE ARTS and SCIENCES met notre PAys à l honneur. (SG) Donato Rotunno Lorsque Tom Van Avermaet commença à plancher il y a cinq ans sur son court métrage - entre-temps plébiscité - Dood van een Schaduw (Mort d une Ombre), il n imaginait pas que celui-ci allait le conduire jusqu à la cérémonie des Oscars. Mais avant de faire la fierté de la Belgique entière au Kodak Theatre de Los Angeles, Tom et sa productrice Ellen De Waele ont eu un programme bien chargé. Un mois et demi avant le moment suprême, Tom s était déjà rendu au Irvine International Filmfestival à Orange County en Californie. Une bonne partie des courts métrages nominés aux Oscars figuraient également dans la sélection de ce festival. C est d ailleurs grâce à un prix antérieur décroché au L.A. Shortsfestival que nous nous sommes retrouvés sur la liste élargie des Oscars. Mais, après avoir passé le cap de la short-list, décrocher une nomination en tant que telle, c était surréaliste! Tout comme le film d ailleurs! Après Magritte, Delvaux et Servais, voici que notre patrimoine culturel s enrichit d un Avermaet. Le type de réalisme magique qui caractérise Dood van een Schaduw est en effet propre à la Belgique. J ai toujours considéré René Magritte, qui a fait forte impression sur moi, comme une référence. Le fantastique me convient alors que des drames sociaux purs et durs m intéressent un peu moins en tant que créateur. J essaie surtout de créer un univers propre dans les films que je fais. Avec mon travail de fin d études Droomtijd, j avais gagné une wild-card du VAF (Fonds audiovisuel flamand), ce qui impliquait de recevoir non seulement des subsides mais aussi un coach. Dans mon cas, il s agissait de Raoul Servais, dont l univers imaginaire est très proche du mien. Ce fut une formidable collaboration. Dood van een Schaduw (Mort d une Ombre) a été sponsorisé par le Fonds Cinéma de SABAM-ARTES. Casting : Matthias Schoenaerts, Laura Verlinden, Peter van den Eede... TéléchARGEZ notre version ipad sur l APPSToRE, en quelques minutes et GRATUITEMENT, pour lire l INTERvIEw détaillée de Tom Van AvERMAET) (Tania Ghyselinck) Serendipityfilm ARTES/SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013//5

6 dan gagnon fait sa comédie centrale! le BEAU GoSSE de l humour SERA SUR les PlANChES de l APERoRIRE, à la CoMédIE CENTRAlE de liège, le 14 MAI PRoChAIN. vous voulez vous joindre à NoUS PoUR l événement? UNE SEUlE ChoSE à faire : REjoIGNEZ NoUS SUR NoTRE PAGE facebook ou SUR TwITTER, ET ENvoyEZ UN MESSAGE PRIvé AvEC CoMME INTITUlé dan GAGNoN fait SA CoMédIE CENTRAlE! Christophe Toffolo 6//ARTES/SABAM MAGAZINE 72//jANvIER>févRIER>MARS 2013

7 Christophe Toffolo Interview déjantée Alors comme ça, tu apprends le métier à travers de prodigieuses lectures? La photo est beaucoup plus près de la réalité que ce qu on pourrait croire. A la base, je suis un vrai geek d humour. J aime lire tout ce que je peux sur la question. Que ce soit des biographies parfois obscures (comme celle de Jack Swersie, un Américain qui a passé des décennies à faire des premières parties sans réussir à percer avec son propre spectacle) ou des livres sur les théories de l humour, c est un sujet qui me passionne. J ai lu, un jour, que l obsession est un bon substitut au talent. Depuis, je m informe de manière compulsive. Sans vouloir me jeter des fleurs, je dirais que je suis le Rainman de la farce Tu as toujours voulu être drôle ou tu n as pas réussi médecine? Les deux. J ai toujours voulu être drôle et je n ai pas réussi médecine. A la base, j ai fait des études en communication. Un diplôme qui génère les chômeurs les plus éloquents au monde depuis des décennies. J ai toujours été fasciné par les humoristes. Mais j ai dû attendre qu on vienne me chercher pour réaliser que je pourrais peut-être un jour en devenir un. Pour ça, je serai éternellement reconnaissant envers Gilles Morin, de chez Kings of Comedy. Et la Belgique? Pourquoi t installer dans ce plat pays quand on sait que chez toi les décors ont tellement plus de reliefs et de saveurs? C est vrai que les décors sont beaux au Canada. On parle souvent de décor de carte postale. Mais qu est-ce que vous faites avec une carte postale en général? On la met quelque part, on la regarde trois fois et on l oublie. J avais plein de jolis paysages autour de chez moi, mais j avais envie d action. En Belgique, on peut changer de pays en moins de deux heures de voiture. Pour moi qui suis né dans un pays qui fait plusieurs milliers de kilomètres de large, c est magique. (Et aussi, soyons crédible, je ne vais pas dire que j ai choisi la Belgique. J ai rencontré une Belge au Canada et je suis venu la rejoindre. Finalement, ce n est pas illogique d arriver par hasard dans un pays qui a été créé par accident.) Il paraît que tu te produis à la Comédie Centrale à Liège en mai? Tout à fait. J ai très hâte. Ce sera la deuxième fois que je jouerai le spectacle à Liège, après le Trocadéro en avril. Quand tu vis à Bruxelles, tu entends plein de légendes urbaines sur le public de Liège. Tout le monde dit que c est la folie et qu une fois qu on a joué à Liège, on ne veut plus revenir. J ai hâte de tester par moi-même. (Et de dire la même chose à propos des autres villes quand je serai en promo.) Et si nos lecteurs voulaient venir te voir, comment devraient-ils s y prendre d après toi? Je dirais qu ils doivent contacter la SABAM? (Je devrais être beaucoup plus au courant de tout ça, j avoue...) A part ça, de l ACTU en 2013? Tout à fait. Je suis de retour en télé depuis le mois de décembre. Un jeudi sur deux, dans 69 minutes Sans Chichis sur la RTBF. Chaque émission est consacrée à un invité, et j ai la chance d introduire et de conclure l émission. Je commence avec une chronique sur l invité, et je termine avec un debriefing de l émission. J étais ravi quand on me l a proposé. Et c est encore plus amusant que ce que j imaginais. En plus, c est du live. Comme j ai fait de la radio pendant des années, ça fait plaisir de retrouver cette excitation Un scoop pour la SABAM? Tu vas devenir chanteur de charme? Oh, mon Dieu! Non! Il n y a rien de charmant quand je chante! Par contre, je serai en tournée, comme les chanteurs. Je ferai le tour des plus grandes villes de Wallonie avec «L Excellent Spectacle de Dan Gagnon.» Je travaille également sur un nouveau projet d émission de télé. Qui, je l espère, verra le jour avant la fin de l année. Et aussi, j espère remplacer Sandrine Corman comme mannequin pour JBC. Mais pour l instant, j en suis nulle part (SG) Les deux. J ai toujours voulu être drôle et je n ai PAS réussi médecine. A la base, j ai fait des études en communication. Un diplôme qui génère les chômeurs les plus éloquents au monde depuis des décennies. J ai toujours été fasciné par les humoristes. ARTES/SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013//7

8 Michel Joiret Le prix de l écriture! Madame Cléo, roman, reçoit le Prix 2012 du Parlement de la Fédé RATIon Wallonie-Bruxelles L homme s habille de vêtements littéraires tissés dans les plus belles métaphores. Le satin de ses phrasés courtise le velours de sa conjugaison avisée. Michel Joiret, auteur belge s il en est, se pose humblement à la lisière d un monde littéraire en ébullition et se fait repérer. Ou plutôt, c est Madame Cléo qui se fait remarquer puisqu elle vient d être la cible d une reconnaissance des plus méritées : Michel Joiret reçoit le Prix littéraire du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le temps s est taillé des plumes. Depuis des années, je ne vis plus, j écris. De temps en temps, le rideau descend et, la nuit, je me paie un cinéma muet. Des trainées d images charbonnent le vieux mur de ma case où pendouillent les huiles du peintre. La mort de mon père d abord : ce convoi du pauvre avec des senteurs de fanes à n en plus finir Les premières lignes de l épilogue de Madame Cléo ne divulguent pas l intrigue en se dévoilant à votre lecture en cours. Elles n abordent en rien ce marasme psychique d un narrateur ayant peut-être tué. Mais elles donnent le ton d une plume contemporaine, vive, colorée et de chez nous! Ecrivain, enseignant, conférencier, directeur de la revue littéraire Le Non-Dit, Michel Joiret signe avec ce texte précis ce qu il prétend être le roman d une vie. Sur la réaction à donner à ce prix, l homme restera fidèle à lui-même et se permettra seulement ces quelques mots : Ah! Mais je suis content, tu penses!. (SG) Dis-moi qui tu hantes Joske Maelbeek Le Best Tof! sort au printemps 2013 : les meilleurs inédits en bruxellois de Joske Maelbeek, Jean d Osta et Virgile. Bruxellois ou pas, on ne va pas vous raconter des craques. Faut pas avoir les poepers, tout le monde ne s improvise pas zievereir! Le kameroed, Joske Maelbeek, c est un sacré kastaar, et même si ce n est pas son genre, il pourrait vraiment faire de son stoef. Parce que si tout le monde croyait que plus personne aujourd hui n écrivait encore en bruxellois, ferdekke, tout le monde se trompait! Le Joske, Dominique Dognié de son vrai nom, lui, il écrit des fables, et c est une bien toffe nouvelle que celle-là! Wad es da vi ne stuut? Lisez plutôt Dominique Dognié est encore un de ces irréductibles Bruxellois qui a toujours habité Bruxelles et qui en disperse les saveurs linguistiques au quotidien. Né en 1958, le pei a connu l Exposition Universelle (visitée «intra-ventros» grâce à sa Moema!) et promenait ses culottes courtes dans toutes les rues de la capitale avec son peiter. Un peiter qui a enseigné à son petit-fils l amour d une ville où le surréalisme courtise le folklore à l infini. C est par ses grands-parents chez qui il passait une bonne partie de ses vacances! - que le Bruxellois entre Marie Dognie dans la vie du Joske. Depuis trente ans, Dominique Dognié travaille à la bibliothèque de Saint josse. Il habite la commune dans une maison très atypique, située rue du Cadran, et où George Garnir (cofondateur du Pourquoi pas?) a vécu. Il baigne en permanence dans un univers dédié à la langue et à son oralité. D autres actualités ont étayé l année 2012 de Joske. En effet, en dehors de ce très attendu recueil de fables, Le Best Tof! (dont la sortie est prévue au printemps éditions), l artiste a sorti Journal d un slumme kadei, une adaptation d un Spirou en bruxellois (avec Georges Lebouc). Notons aussi une autre adaptation en bruxellois, celle du nouveau Poje de Louis-Michel Carpentier, Poje in de starting-bocks (adapté de Poje aux jeux olympils) Infos? (SG) 8//ARTES/SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013

9 LE LIVRE SE RACONTE DES HISTOIRES! LES ÉCRITS MEURTRIERS 2013 NOM FÉMININ PAR DÉFINITION, LA FOIRE DÉSIGNE UN GRAND MARCHÉ PUBLIC AYANT LIEU À DATES FIXES OU ENCORE UNE MANIFESTATION COMMERCIALE PÉRIODIQUE. LA FOIRE ÉVOQUE PARFOIS AUSSI UN DÉSORDRE SANS NOM, SYNONYME DE LA PLUS GRANDE CONFUSION, SORTE DE TOHU-BOHU FRÉNÉTIQUE. Charlie Chaplin dira Il faut savoir s effacer avant que ne commencent à pâlir les plaisirs de la foire aux vanités. Dans le jargon des auteurs tout comme dans celui de la SABAM, la foire suggère d autres destinations de sens, et c est le livre sous toutes ses déclinaisons qui en sourit d éloquence! Du 7 au 11 mars 2013, la Foire du Livre a ensoleillé les incontournables allées des salons 1 à 4 de Tour & Taxis. A l heure de fêter le livre et ses écrits meurtriers (ou ses écrits des meurtrissures) puisque le roman noir s inscrit en filigranes de la Foire du Livre 2013! -, la SABAM décide d apporter, elle aussi, son encre au manuscrit des nouveautés. Les traditionnelles séances de dédicace ont été remplacées par deux initiatives aux nobles ambitions : l élaboration en temps réel d un recueil de nouvelles, et l insolite composition, en temps réel toujours, d un recueil de type Cadavres exquis. TÉLÉCHARGEZ NOTRE VERSION IPAD SUR L APPSTORE, EN QUELQUES MINUTES ET GRATUITEMENT, POUR EN SAVOIR PLUS SUR CES NOUVELLES INITIATIVES DE LA SABAM ENVIE D UN CADAVRE EXQUIS? Prenez la plume ET JOUEZ le jeu de l écrivain LA SABAM PARTENAIRE D UN MÉTIER Au chapitre des habitudes qui ont la dent dure, on retrouve la traditionnelle organisation d une soirée Mercredi du Livre, mettant à l honneur un guide à l usage des enfants du rock (écrit par le chanteur du groupe Atomique Deluxe, Erwan Gwener) ainsi qu un nouvel album de bandes dessinées (réalisé par le couple à la ville comme sous la plume, Maryse Nouwens et Jean-François Charles). La Tribune des Editeurs, quant à elle, a vibré au tempo de la voix et du talent de Viktor Lazlo, venue présenter au public de la Foire 2013, à l initiative de la SABAM, son dernier roman My name is Billie Holiday. Nul doute que les chemins du livre en 2013 ouvrent la voie d une ère nouvelle, plus insolite et ludique que jamais, quant aux actions menées par la SABAM. Avant de vous donner rendez-vous pour l édition 2014, on vous lance un appel aux idées originales! REJOIGNEZ-NOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK OU SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER AFIN DE POUVOIR NOUS ENVOYER, PAR MESSAGE PRIVÉ, TOUTES VOS BONNES IDÉES «FOIRE DU LIVRE 2014»! LES MEILLEURES SERONT PEUT-ÊTRE SUIVIES (SG) LES TRADITIONNELLES SÉANCES DE DÉDICACE ONT ÉTÉ REMPLACÉES PAR DEUX INITIATIVES AUX NOBLES AMBITIONS : L ÉLABORATION EN TEMPS RÉEL D UN RECUEIL DE NOUVELLES, ET L INSOLITE COMPOSITION, EN TEMPS RÉEL TOUJOURS, D UN RECUEIL DE TYPE CADAVRES EXQUIS. ARTES/SABAM MAGAZINE 72//JANVIER>FÉVRIER>MARS 2013//9

10 De Betonweg (1953) Zelfbeschouwing (2002) Man op rug met vierkant ( ) Roger Raveel Novateur et révolutionnaire Sabine De Vos a écrit un livre sur lui, son collègue artiste Adelin De Craene a créé son portrait en bronze et son village natal a ouvert un musée qui lui est entièrement consacré. Même après sa mort, la grande foule des admirateurs de Roger Raveel ne cesse de croître. L artiste peintre nous laisse des centaines d œuvres et jouit d une réputation internationale. Avec l exposition Dessins et objets (et quelques peintures), le Musée Roger Raveel (situé à Machelen-aan-de leie en Flandre orientale) rend hommage encore jusqu au 2 juin au peintre, décédé à l âge de 91 ans, qui est considéré comme un réformateur de l art belge après l expressionnisme. Il a créé sa Nouvelle Vision en s inspirant d éléments provenant de son environnement proche. Karretje om de hemel te vervoeren (1968) Drie gele tuinpalen (1953) Roger Raveel SABAM 2013 foto s Roger Raveel museum 10//ARTES/SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013

11 Une meilleure visibilité sur les droits d auteur LES REVENUS DES DROITS D AUTEUR RESTENT INTÉRESSANTS SUR LE PLAN FISCAL. Il a semblé un instant que l impôt des personnes physiques sur les droits d auteur allait augmenter sensiblement... Mais après une vague de protestations, cette menace a finalement été écartée. Il y a bien quelques adaptations mineures, mais elles ne sont pas de nature à jouer les trouble-fêtes. Les revenus de la cession ou de la concession de droits d auteur sont, jusqu à une certaine limite, présumés constituer un revenu mobilier, qui est imposé distinctement il l impôt des personnes physiques (IPP) à Wl taux presque négligeable de 15%. Cette limite est fixée il euros à indexer. Après indexation, elle est égale à euros pour l exercice d ùnposition 2013 (revenus de 20U). Ce n est que lorsque cette limite est dépassée que l on en revient aux règles fiscales ordinaires. Ce qui signifie que les taux normaux de l impôt des personnes physiques sont dus sur la partie excédentaire. Mais ce uniquement dans l hypothèse où les revenus sont recueillis dans un contexte professionnel. Si tel n est pas le cas, le taux reste de 15%. La faible imposition des revenus des droits d auteur devient encore plus attrayante lorsque l on sait qu une déduction de frais particulière est en outre applicable. De la première tranche de euros il indexer, la moitié est censée constituer une couvelture de frais et donc l autre moitié seulement est effectivement soumise il imposition : au lieu de 15% sur euros, il ne faut donc payer que 15% sur euros. En résumé, sur la première tranche brute de euros (à indexer), 7,5% d impôt seulement sont dus. Sur la deuxième tranche de euros également à indexer, une déduction forfaitaire de frais de 25% est cette fois d application. Ce ne sont donc pas euros, mais bien euros seulement de cette deuxième tranche qui sont soumis à l impôt de 15%. En définitive, sur un revenu brut de droits d auteur de euros (à indexer), euros d impôt seulement sont donc dus, il savoir il peine 750 euros sur la première tranche de euros et 1.I25 euros sur la deuxième tranche de euros; soit au total moins de 10%. Il y a quelques mois, il semblait que cet avantage fiscal allait être quelque peu atténué. Au cours des négociations sur le budget, le gouvernement décida d augmenter en principe le taux du précompte mobilier, et dans la foulée celui de l IPP, à 25%. Cette augmentation devait également toucher les revenus des droits d auteur. Mais suite à de véhémentes protestations, les droits d auteur ont été exemptés de cette mesure avant même qu elle n ait été présentée en bonne et due forme. Une mesure qui n a pas été retirée est celle qui prévoit que les revenus de la cession ou de la concession de droits d auteur doivent dorénavant toujours être mentionnés sur la formule de déclaration à l IPP. Ce n était pas le cas jusqu à présent, pour autant que l impôt avait été intégralement acquitté sur ces revenus par la retenue de précompte mobilier. Cette retenue était «libératoire». Ce qui signifie que les revenus en question ne devaient pas être mentionnés dans la formule de déclaration à l impôt des personnes physiques, et qu en conséquence de cela aucune taxe communale additionnelle n était due. LE FISC ACQUIERT UNE MEILLEURE VISIBILITÉ SUR LES REVENUS DES DROITS D AUTEURS. les contrôles seront donc également plus rigoureux. Il ressort d ailleurs de la pratique que les premier contrôles sont déjà en cours. P. Verbruggen La nouvelle obligation de déclaration a pour conséquence qu outre l IPP, la taxe comununale additionnelle sera toujours due, même si cet impôt a été retenu PAR voie de précompte mobilier. Mais, plus important encore, grâce à cette nouvelle obligation de déclaration, le fisc obtiendra une meilleure visibilité pour les cas dans lesquels des contribuables recueillent des revenus de la cession ou de la concession de droits d auteur. Et que les contrôles seront donc également plus rigoureux. Il ressort d ailleurs de la pratique que les premier contrôles sont déjà en cours. Les premiers avertissementsextraits de rôle pour cause de prétendu abus ou d usage impropre du système d imposition attrayant en matière de droit d auteur ont été envoyés. Le combat devant les cours et tribunaux peut donc commencer. JAN VAN DYCK Avocat, rédacteur en chef du Fiscologue JANVIER 2013 SABAM/ARTES MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013//11

12 les services en ligne de la sabam L ADAPTATION de la SABAM à l évolution de notre monde va de pair avec la mise en place d une politique d ANTICIPATION. C est très précisément ce qu illustre le contrat de licence numérique que notre société et Google ont signé à l AUBE de l hiver dernier. Cet accord novateur permet, en effet, à Google d obtenir une licence, auprès d un guichet unique, pour l exploitation multiterritoriale en ligne du répertoire musical géré directement par la SABAM sur Google Play, la plateforme digitale de divertissement de Google. C est donc à la SABAM que Google réglera, sans intermédiaire, les droits d auteur pour son service de musique numérique dans toute l Europe et même au-delà des frontières de l Union. Les auteurs représentés par la SABAM bénéficieront d un règlement plus rapide de leurs droits et de cette gestion exempte de l intervention d une société d auteurs étrangère résultera une diminution des frais de gestion, explique Christophe Depreter (CEO) dans son éditorial (lire page 2). Vous souhaitez déclarer vos oeuvres? MyWorx > Déclarez en ligne vos nouvelles œuvres Vous souhaitez déposer vos œuvres? MyDepot > Protégez vos œuvres D autres actions vont dans le même sens. L adaptation de la SABAM à l évolution de notre monde va de pair également avec la mise en place d une politique d efficacité et de transparence. La SABAM lance actuellement une nouvelle version de ses services en ligne avec, pour seule ambition, d améliorer la qualité des prestations qu elle offre à ses membres. Qu il s agisse de consulter vos œuvres ou vos données financières sur le Net, la SABAM fait peau neuve et facilite l accès à vos informations personnelles! Comment? Voyez plutôt Sur esabam, vous pouvez : Déclarer et déposer vos œuvres Consulter la liste de vos propres œuvres Consulter vos données financières Consulter le répertoire de la SABAM Consulter une liste d œuvres non identifiées Télécharger l enregistrement digital de vos œuvres musicales Transmettre les détails de l utilisation de votre répertoire Le répertoire de la SABAM est constitué des œuvres déclarées par ses propres membres et des œuvres enregistrées auprès des sociétés d auteurs étrangères. Les droits d auteur perçus par la SABAM pour une œuvre ne peuvent être répartis que lorsqu un certain nombre d informations sont connues: le(s) titre(s) de l œuvre le nom de l auteur/des auteurs (compositeur, auteur de textes, adaptateur, traducteur...) le nom de l éditeur/des éditeurs (surtout d application pour les œuvres musicales) les clés de répartition entre ces ayants droit un certain nombre de paramètres importants pour la répartition (exemple: la durée et le genre de l œuvre) Ces informations sont communiquées à la SABAM par le biais d un bulletin de déclaration d une œuvre. Déclaration que vous pouvez effectuer en ligne via MyWorx. Avec MyWorx, vous pouvez également prendre connaissance de toutes les déclarations en ligne que vous avez déjà effectuées. ATTENTIon = cette déclaration n a du SENS que si l œuvre est exploitée. Si l œuvre n EST pas encore exploitée, il faut privilégier MydEPot Vous avez un projet de scénario de film que vous voulez proposer à des producteurs ou soumettre à un tiers? Vous avez une idée de concept de jeu ou d émission de télévision à proposer à une chaîne de télévision? Vous avez composé une musique et vous voulez la faire connaitre à un éditeur? Toutes ces œuvres et bien d autres peuvent être déposées au préalable via MyDepot, le service de dépôt de la SABAM. Ce service en ligne est entièrement GRATUIT et SECU RISE! Le service MyDepot est un service universel qui permet de protéger tous vos documents numériques en leur apportant une preuve d intégrité et d antériorité. Avec OnlineDepot, vous obtenez un numéro d enregistrement et une date garantissant la paternité et l antériorité de votre création. ATTENTIon = CETTE APPlication EST UTIle dans le cas d œuvres qui NE sont pas encore exploitées. Si l œuvre est exploitée, rendez vous SUR MyWoRX La SABAM lance actuellement une nouvelle version de ses services en ligne avec, pour seule ambition, d améliorer la qualité des prestations qu elle offre à ses membres. Qu il s AGISSE de consulter vos œuvres ou vos données financières sur le Net, la SABAM fait peau neuve et facilite l ACCès à vos informations personnelles! Comment? Voyez plutôt 12//SABAM/ARTES MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013

13 L ACCès à ces différents services en ligne ou applications dynamiques se fait via le portail de la SABAM : Vous souhaitez consulter vos données financières? Played & Paid > Consultez vos décomptes et paiements Vous souhaitez que le passage de votre chanson en radio? soit correctement identifié? MyTrax > Chargez l enregistrement digital de vos œuvres Vous souhaitez nous informer de l utilisation de vos œuvres? MyPlaylist > Signalez-nous l exécution de vos œuvres Vous pouvez consulter et télécharger votre compte courant et vos décomptes à travers cette application facilement accessible et dynamique. En un coup d œil, vous pouvez déterminer quelles œuvres vous rapportent le plus, d où proviennent vos droits, et télécharger l ensemble des données en Excell. Vous souhaitez consulter le répertoire de la SABAM? Surf & Search > Surfez dans nos bases de données Avec cette application, vous obtenez la certitude que le passage de vos œuvres sur l une des radios locales du panel sera automatiquement identifié. assurez-vous que tous vos droits vous reviennent! Played & Unpaid > Non identifié = non payable MyPlaylist est une nouvelle application mise à votre disposition. Elle vous offre différentes possibilités : Signaler l exécution des œuvres répertoriées dans notre base de données (live, radio, télé), tant qu en Belgique qu à l étranger. Modifier et compléter les données concernant l utilisation de vos œuvres Activer un système de rappel automatique L accès à ces différents services en ligne ou applications dynamiques se fait via le portail de la SABAM : sabam/e-services Dans cette base de données accessible aux membres de la SABAM, vous pouvez non seulement consulter et vérifier vos propres données (adresse, numéro de compte ) mais également rechercher une œuvre par son titre, en combinaison ou non avec un nom d auteur, d artiste interprète Les membres peuvent aussi prendre connaissance des clefs de répartition d une œuvre, pour peu qu ils soient directement concernés par l œuvre en question. Il est également possible de déterminer si un artiste est membre de la SABAM ou pas. Les œuvres non identifiées ne génèrent évidemment pas de droits. Avec cette application, vous pouvez vérifier la liste des œuvres non identifiées. Si vous reconnaissez une de vos œuvres, faites-le nous savoir via My works! PoUR ouvrir un compte en ligne, il vous faut obtenir votre EAC (esabam ACCESS Code). Il peut être demandé par mail BE) ou par téléphone (02/ ) CHANGEMENT DE DENOMINATION Pour ceux qui ont l habitude d utiliser nos services en ligne, la dénomination de ceuxci a changé : Online Depot owr Load & Track efin NIW ISIS MyDepot MyWorx MyTrax Played & Paid Played & Unpaid Surf & Search SABAM/ARTES MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013//13

14 sabam magazine sold out affiche complet! SI vous SoUhAITEZ voyager dans le MoNdE de SoldoUT EN AllANT le voir EN live, PlUSIEURS dates SoNT déjà PRévUES. SoldoUT SERA PRéSENT à BRATISlAvA (SlovAQUIE) le 12/04 ET à BRUXEllES le 8/05 lors des NUITS BoTANIQUE. CE N EST PAS la PREMIèRE fois QUE le GRoUPE NoUS offre le PlAISIR de SA PRéSENCE AU BoTANIQUE ; Il SE PRéSENTERA ToUTEfoIS CETTE ANNéE CI EN TANT QUE TêTE d AffIChE de la NUIT BElGE. SoMMAIRE Gregory derkenne 15!!!!! NoUvEl opus!!!!! 16 l actualité brûlante d un Igloo belge! 17 osez tenter l aventure de Manu et les Coundouristes! du son rock citoyen? faites place à Citizenjack! 18 facir l union (des artistes) fait la force (de la culture) 19 Buenas ondas des fourmis dans les jambes 20 du côté de chez nos voisins flamands Un petit tour en musique? 22 Belgium booms à Eurosonic Quand Sacha delone met le glamour en musique 23 julien hucq Un saxophoniste belge à New york (Part II) 24 le magazine qui vous parle 14//SABAM MAGAZINE 72//jANvIER>févRIER>MARS 2013

15 !!!!! nouvel opus!!!!! RIEN à voir AvEC UN CoNCERT où PlUS AUCUNE PlACE N EST disponible, SoldoUT EST BEl ET BIEN UN GRoUPE de MUSIQUE, d électro BElGE QUI PlUS EST, AyANT déjà PARCoURU UN SACRé BoUT de ChEMIN depuis SA CRéATIoN EN APRèS AvoIR ARPENTé PETITES ET PlUS GRANdES SCèNES, le duo QUI SoR TIRA BIENTôT SoN TRoISIèME opus! N A PAS fini de faire PARlER de lui. UNE légende PRéTENdRAIT QUE PARToUT où Il PASSE, SoldoUT AffIChE CoMPlET Né de l union entre Charlotte Maison et david Baboulis, Soldout crée un univers électro bien à lui, rendu possible grâce au mélange des mondes différents desquels sont issus les deux musicos. Il envoie du son un peu dark et mélancolique à la fois, tout en nous faisant partager l énorme quantité d énergie qu il dégage. Son style particulier nous permet de voyager dans un autre espace temps, rythmé par les sons des synthés et par la voix hypnotique de Charlotte. la fine équipe vient juste d en arriver à trois albums sortis : Stop Talking en 2004 et Cuts en 2008, avec le troisième More, atterri dans les bacs en février dernier. Une transition s était déjà opérée entre les deux premiers (en 2010, Soldout sort un EP de remix intitulé Cut the remix), ce qui avait donné un son différent ; le tandem garde assurément l esprit ouvert, sans rester coincé dans son style. Pour More, david et Charlotte nous promettent une ambiance assez calme avec une musique plus travaillée au niveau de la mélodie et de la voix. les deux musiciens se sont d ailleurs échappés quelques semaines à Berlin pour pouvoir se concentrer sur la réalisation de leur disque et mieux s imprégner de l esprit musical. Tenant compte des années écoulées entre les sorties d opus, il est évident que leur style et leur mentalité évoluent, car ils disent ne pas vouloir faire du réchauffé, mais bien produire quelque chose de flambant neuf et d inédit qui laisse place à une certaine évolution. les compositions sont donc toujours du 100% Soldout, mais servies à une sauce différente. Entre temps avait eu lieu la sortie de l album Dead Tapes (2005), reprenant les mêmes titres que pour le premier bébé, Stop Talking, mais ceux ci expérimentés en versions alternatives. on y retrouve notamment pour plusieurs morceaux la participation des Girls in hawaii, amis du groupe. Ajoutez à cela deux autres sorties (single) : en mai 2012, Wazabi et Off Glory en octobre Choix que l on peut juger un peu surprenant, l effet est donc bien réussi : le tandem souhaite continuer dans sa lancée en étonnant toujours et en changeant ses habitudes. le duo de choc a aussi la chance d enregistrer la bande son d un film de delphine lehericey, Puppy Love, qui devrait sortir dans le courant de Cette bande donnera une composition encore un peu à part de ce que nous concoctent généralement david et Charlotte, devant s adapter à l atmosphère du film. Si vous souhaitez voyager dans le monde de Soldout en allant le voir en live, plusieurs dates sont déjà prévues. Soldout sera présent à Bratislava (Slovaquie) le 12/04 et à Bruxelles le 8/05 lors des Nuits Botanique. Ce n est pas la première fois que le groupe nous offre le plaisir de sa présence au Botanique ; il se présentera toutefois cette année ci en tant que tête d affiche de la Nuit Belge. Evénement aussi très important pour les deux associés, car il représentera le concert officiel de présentation du nouveau show en Belgique. INfoS? (joséphine SIX) SABAM MAGAZINE 72//jANvIER>févRIER>MARS 2013//15 Gregory derkenne

16 L actualité brûlante d un Igloo belge! PARMI tous les anniversaires que nous célébrerons en 2013, celui du label «Igloo RECords» fêtera trente-cinq années d ACTIvités et de diversification. Créée en 1978, la société voulait promouvoir la musique improvisée, la poésie sonore et les musiques particulières. Dès les débuts, donc, existait l envie de sortir des sentiers musicaux communs. Igloo productions Tout naturellement, le jazz, puis les musiques lors des concerts. Nous n échappons pas au développement du monde à la fin des années 90 sont venus des nouveaux médias. Et, à côté renforcer le catalogue. Aujourd hui, plusieurs d une communication traditionnelle, qui touche labels sont regroupés au sein d une même un public un peu moins jeune, nous avons renouvelé structure de promotion, qui s appelle Sowarex. le cadre et nos méthodes de fonction- Si Igloo est resté spécifique au jazz, on retrouve nement. Ce qui s est fait de manière naturelle. aussi IglooMondo pour les musiques Nous remarquons néanmoins que, à la difnement. du monde, qui gardent toujours un ancrage férence de la production pop ou rock, une présence belge; Franc Amour, au nom évocateur; ou encore seule, sur le Net, ne suffit pas. Le public Factice, qui concerne les projets moins du jazz ou des musiques du monde n utilise pas traditionnels. C est notamment chez Igloo la toile de la même manière. Nous travaillons qu est sorti le fameux générique de l émission beaucoup sur les newsletters et les partenariats Strip-tease. avec la presse spécialisée. Et nous continuons à être présents sur plusieurs territoires. L Angleterre D évidence, Igloo se concentre sur des compositions ou le Japon, par exemple, où nous rece- qui ne trouvent pas d écho dans les vons d excellents accueils. Mais la situation est circuits traditionnels. Christine Jottard, directrice: la même partout: de moins en moins de distribu- Nous travaillons, c est vrai, sur des teurs indépendants (il n en reste presque plus en marchés de niche. L auditeur de jazz reste accroché Belgique pour le jazz), et de grosses enseignes, à l objet, au CD, au livret. Bien entendu, comme Virgin, qui connaissent de très gros pro- l ensemble du catalogue est disponible en téléchargement, blèmes. Ce n est pas très rassurant, même si mais il faut noter aussi l impor- nos chiffres de vente restent très corrects. Nous tance des ventes de disques par les musiciens, sommes aussi confrontés à une autre difficulté: 16//SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013 la circulation des artistes. Pour des raisons budgétaires ou à cause des législations différentes. On peut dire que de ce point de vue-là, l Europe n existe pas du tout! Malgré tout, l avenir se profile joyeusement chez Igloo Records. Les trente-cinq ans verront la réédition d enregistrements qui datent des débuts, dans une collection qui s appelle Igloo Jazz Classics. Avec les sorties des disques de Lionel Beuvens ( Trinité ), de Manuel Hermia ( Le Murmure de l Orient, volume 2) ou encore de Fabrice Alleman ( Obviously ), la rentrée est chargée pour l équipe de Christine Jottard. Ce qui, finalement, est un signe de bonne santé. Longue vie, donc, à Igloo Records et à ses artistes. Vous retrouverez toute l ACTUAlité du label sur (LM)

17 Osez tenter l aventure de Manu et les Coundouristes! Le monde de Manu et les Coundouristes est un univers complètement à part ; il mélange le mystérieux et l imaginaire, cumule notes d humour tandis que les mots et les pensées tournent autour de vous. Leur musique se présente comme une mélodie plutôt calme et pop, sur laquelle Manu chante ses idées toujours assez excentriques. Dans leurs titres, vous ne retrouverez que des paroles exclusivement en français, ce qui est ainsi beaucoup plus aisé pour comprendre les jeux de mots que nous offre le chanteur. Car l expérience de Manu et les Coundouristes repose avant tout sur des délires verbaux qui nous retournent les idées dans tous les sens. Pour la petite histoire de ces Bruxellois, Manu faisait cavalier seul avec sa guitare et son sampler, jusqu en 2008, où sont venus s ajouter à lui ses Coundouristes, réalisant alors le parfait mélange entre Manu (voix & guitare), Fabian Hidalgo (batterie & percussions), François Gaspard (guitare & clavier) et Pascal Hauben (basse & guitare). Leur premier album, ainsi nommé Notes et observations, nous est arrivé début 2012, produit et mixé par Johan Delforge. On y retrouve 12 titres pour vivre l expérience musicale particulière créée par le groupe. Au début de cette année 2013, la Médiathèque de Mons aura d ailleurs classé leur opus 4 ème dans la catégorie Chanson française de Leur titre Galope a aussi notamment été l objet de la réalisation d un clip, sorti début octobre 2012, que vous pouvez retrouver sur leur site Il ne vous reste ainsi plus qu à tester le voyage dans leur univers abracadabrant. (JS) Du son rock citoyen? Faites place à Citizenjack! En provenance de LièGE, on retrouve 5 gars que l ENvIE de jouer a rapprochés pour ne plus former qu une seule entité : CitizenjACK. Appelé aussi CJ par les intimes, le quintette a vu le jour en 2006 et compte actuellement parmi ses membres Éric Boonen au chant, Damien Renaud à la guitare et aux compos, Olivier Wallerand à la guitare, Cédric Boonen à la basse et, pour terminer, Gael Cheleux à la batterie. Comme bon nombre d artistes et ne faisant pas exception à la règle, les cinq musicos ont tout d abord commencé à jouer pour le plaisir. Mais après un certain temps, ils ne s en sont plus contentés et se sont alors lancés dans l aventure musicale. Après avoir élaboré deux EP (2007 et 2008), Citizen Jack s est enfin décidé à sortir un album. Son nom, Together We Are, arrivé dans les bacs fin octobre 2012 sous le label Moonzoo, et contenant 10 pistes. Sa réalisation a été notamment possible grâce à une collaboration avec Mario Guccio, membre de Machiavel, convaincu par les cinq après avoir écouté leur second EP. Au niveau de son style, CJ nous concocte une ambiance assez calme, mais qui reste néanmoins toujours bien rock. Quelques souvenirs agréables de Nickelback se glissent aussi en tête en écoutant leurs titres, comme, par exemple, The Norm. Le dios tels que Classic 21 ou Equinoxe FM, afin planning de la bande était bien chargé en ce d être présent autant que possible auprès de début d année, avec déjà 8 dates, dont pas ses citoyens. mal de showcases, s étant déroulés un peu partout en Belgique. Et quand il n est pas Plus d infos sur sur la scène, le groupe épie les studios ra Josephine Six SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013//17

18 FACIR - L union (des artistes) fait la force (de la culture) La FédéRATIon des AUTEURS, CoMPoSITEURS et INTERPRèTES RéUNIS existe, qu on se le dise! FACIR (à prononcer FAKIR, TEl l ASCèTE) vient de voir le jour. Le 20 novembre dernier, le secteur de la création artistique descend dans la rue pour exprimer les craintes légitimes qui sont siennes suite à l annonce des coupes budgétaires d aide à la création. Si la manifestation est l initiative de la scène théâtrale, certains musiciens qui se joignent au mouvement de grogne repartent vers les studios avec la confirmation d une idée qui hantait d aucuns depuis longtemps. Claude Semal TOINE THYS Christophe Toffolo Maël V. Lagadec Encore faut-il, maintenant, transformer les termes de cette ambition en gestes concrets. Ivan le Terrien Au cœur de la démarche, une mesure simple et gratuite a émergé immédiatement, dont Claude Semal et Toine Thys, qui se font les porte-parole de FACIR, nous décrivent les avantages. Il est important de modifier le système de quotas qui est d application pour le moment. Un simple coup d œil sur nos voisins suffit à comprendre la situation. En Flandre, vingt-cinq pour cent de la programmation est imposée pour des productions flamandes. En France, entre quarante et soixante pour cent. Dans la Fédération Wallonie-Bruxelles, le quota est de quatre et demi à dix pour cent! Le raisonnement qui est au centre de notre démarche est le suivant : plus les artistes seront présents dans les médias, plus ils donneront de concerts et plus le public ira à leur rencontre. Les ventes augmenteront, suivies par les productions artistiques et les investissements des producteurs. L ensemble de la chaîne musicale sera donc renforcée. Artistes, producteurs, musiciens, techniciens, studios, agents, programmateurs profiteront des retombées. Et la créativité sera stimulée. Une décision qui, à elle seule, ne remettra pas toutes les pendules à l heure, bien entendu. Il nous semble évident que le sommet de la pyramide est insuffisant pour les musiciens belges. Nous voulons être consultés dans les organes de représentation culturels les plus divers. Que nous ayons un mot à dire à propos du contrat de gestion de la RTBF, par exemple. Nous sommes en train de lancer des messages aux responsables et aux décideurs. Rendez-vous est déjà pris avec Reyers. Ce qui est important, aussi, c est l énergie qui se dégage du projet. Tous les musiciens sont convaincus que FACIR est une fédération qui rencontre leurs attentes et leurs aspirations. Pour nous, un raisonnement est clair: il n y a pas mieux que les musiciens pour représenter les musiciens. Nous sommes ouverts à tous les débats, à toutes les contributions et collaborations. Un organisme tel la SABAM peut nous aider, pour les sujets que nous traitons en commun. Véritable hymne à la diversité culturelle musicale, l interview de Claude et Toine s achève sur un vent de fraîcheur dont la culture ne saurait se passer. Ici ou ailleurs. L ascétisme du FACIR n est finalement q une antiphrase... Toutes les informations et la charte: TéléchARGEZ notre version ipad sur l APPSToRE, en quelques minutes ET gratuitement, pour en savoir plus SUR FACIR (LM) Florent Le Duc Francois Cronenberg Gilles Mortiaux Thierry DE STROOPER Lilee Lucie Delhi tm!p 18//SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013

19 Buenas Ondas Des fourmis dans les jambes Buenas Ondas inspire l énergie, le dynamisme et la fête! Qui se cache derrière ce nom de groupe aux accents de vacances? Buenas Ondas respire la musique, inspire la bonne humeur! Constitué de huit potes musiciens, chacun avec son propre univers musical! On va du funk au ska en passant par le reggae ou le rap, le latino Notre son est une fusion de tous ces styles. Buenas Ondas est la vibration positive, chaude et colorée des huit mecs à l unisson! On nous catalogue souvent comme un groupe propageant une énergie insoutenable et un dynamisme positif. Et comme vous le savez, il n y a pas de fumée sans feu Plus sérieusement, on aime la musique passionnément et on prend du plaisir à ce qu on fait. C est communicatif, le plaisir! A propos de Buenas Ondas, j ai lu : Le combo est originaire de Bruxelles et diffuse une ambiance saupoudrée des épices de vie quotidiennes. Jolie phrase. Mais qu évoque-t-elle pour le groupe? Elle exprime le plaisir et la fierté d être belge, d être citoyen du monde aussi! Il est vrai qu on métisse notre vie avec des voyages, des rencontres et qu on s imprègne d ailleurs pour écrire et composer. On parle de vie quotidienne, ici et là-bas, au bout du monde, mais toujours liée à une histoire vécue. Luna en Barcelona parle de la lune de miel de Ché, notre leader vocal, à Barcelone, elle s est passée pendant les manifestations des indignés. Il y avait matière à écrire un texte! La société telle qu elle existe aujourd hui est plus que jamais source d inspiration Deux expériences discographiques s inscrivent au profil du groupe. Mais vous, votre force, c est la scène, non? Absolument! Le premier album La Lucha sigue était surtout destiné à nous permettre de jouer sur scène. Il a bien fonctionné en Belgique. Nous étions à Couleur Café, Dour, Polé Polé, Franc off Le deuxième opus Unity s inscrit dans la même lignée même s il est clair qu avec la nouvelle équipe de musiciens, nous avons réussi à être plus professionnels. L album est plus abouti, plus radiophonique. Mais évidemment, ce n est pas faux de dire que nous, ce qui nous fait vibrer, c est la scène! Faire danser les gens, c est notre pied à nous! On parle d un nouvel album orienté chansons? Info ou intox? Info! C est vrai qu il y a dans ce deuxième disque des titres plus travaillés en format radio mais aussi, inévitablement, taillés pour la scène! On a eu la chance de travailler avec des gens très forts dans leur domaine. Je pense à Marc Neuttiens pour le mixage ou encore à Louis Zachert au mastering. Ils ont l habitude de ciseler la musique, ils savent ce qui plaît en radio, leurs oreilles ont l expérience! Et avec la SABAM, ça roule? Quelle est ton histoire? Membres depuis longtemps! La SABAM nous procure une sécurité et aussi une certaine forme de reconnaissance. Pour nous, artistes, la SABAM est un vrai plus! Les démarches pour faire respecter nos droits sont constantes et fort appréciables. Ici, je pense particulièrement au précompte immobilier. Mais il y a aussi des échanges, des relations entre les différentes formes d art, des événements comme les APERORIRE. J y vais parfois et je m y amuse beaucoup! (SG) TéléchARGEZ notre version ipad sur l APPSToRE, EN quelques minutes et gratuitement, pour lire l INTERvIEw détaillée de BUENAS OndAS SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013//19

20 Du côté de chez nos voisins flamands Un petit tour en musique? C est INévitable : dès QUE QUElQU UN ASSoCIE les mots musique ET LouvAIN (leuven) dans une phrase, les noms de Milow et Selah Sue viennent spontanément aux lèvres. En quelques années, ces deux artistes ont conquis une grande partie de l Europe et tentent aujourd hui leur chance au pays de l Oncle Sam. Mais hormis ces deux ambassadeurs internationaux, la ville sur la Dyle a encore bien d autres belles trouvailles musicales à proposer. Pieter Verhaeghe klaas delrue Dijl Feesten - Joren willow Le premier groupe louvaniste que nous pouvons recenser s appelait Mad Curry et combinait, dans les années 70, le rock progressif et le jazz. Mais ce fut surtout Big Bill qui anima, dans les années septante, les cafés du coin avec un répertoire résolument blues et qui fit du morceau Ene me hesp, emprunté à Chuck Berry, un véritable hymne populaire. Les années quatre-vingt furent entamées sur les notes du morceau Rendez-vous, l envoi contro versé de la Belgique au Concours Euro vision de la Chanson et interprété par le groupe Pas de Deux, que le présentateur de la BBC Terry Wogan qualifia à l époque de crypto-punk. Durant le reste de la décennie, tout à Louvain tourna autour du label Anything But de Ludo Camberlin, qui abrita des groupes de musique coldwave et electro wave tels que The Neon Judgement, Aimless Device, Men 2nd, The Arch et Company of State. Aujourd hui, la ville propose une scène musicale extrêmement variée, regroupant auteurs-compositeurs-interprètes (Tom Helsen, Nona Mez, Anton Walgrave, Isbells, Spencer the Rover), groupes de pop et de rock (The Love Compartment, Customs, Willow) et quelques chantres du répertoire néerlandophone (Jonas Winterland, Yevgueni). Simultanément, il y a aussi un milieu dance en pleine effervescence, dont Addicted Kru Sound, Bodyspasm (qui fait des remixes notamment pour Frank Sparro) et DJ Dysfunkshun sont les fers de lance. Milow, qui a vendu déjà un demi-million d exemplaires rien que de sa reprise d Ayo Technology, travaille actuellement sur une carrière américaine. Son ancienne protégée Selah Sue qui, grâce à son mélange de soul, de reggae et de ragga-muffin, a déjà reçu les félicitations de Prince et de Cee lo Green, et qui a vendu plus de exemplaires de son premier album, s est isolée du monde extérieur afin d écrire de nouvelles chansons. Aucun de ces deux artistes n a donc trouvé le temps de nous parler. Heureusement, nous avons rencontré d autres artistes louvanistes disposés à discuter avec nous. Kristof Uittebroeck (Customs, August Albert): Une ville universitaire attire en permanence de nouvelles générations. Grâce à ces populations estudiantines qui changent constamment, la scène musicale reste toujours jeune, et ceci fait que Louvain offre un terreau particulièrement fertile pour la créativité. Un jeune à Louvain va quasi immanquablement se retrouver à Stuk ou Het Depot, des lieux qui sont d une valeur inestimable pour l organisation de concerts à Louvain. Pieter-Jan Van Den Troost (Willow): En fait, nous sommes originaires de la périphérie bruxelloise mais nous sommes restés ici à Louvain après nos études. À Louvain, tout est beaucoup plus concentré qu à Gand, par exemple. Mais ce qui me manque un peu ici, c est la mentalité Do It Yourself, la motivation à mettre soi-même des choses sur pied. Heureusement, nous avons remporté, il y a trois ans, avec Willow, le principal prix du concours Rockvonk. Ceci a considérablement augmenté nos opportunités de concert. GAETAN Vandewoude (ISBELLS): Autrefois, lorsqu on avait un petit groupe inexpérimenté, on pouvait toujours se produire dans la maison de jeunes Sojo à Kessel-Lo ou dans les cafés situés aux environs du Oude Markt (Vieux Marché). Il y avait donc ainsi un endroit où nous pouvions faire ce que nous voulions chaque premier vendredi du mois. Cela ressemblait un peu à une répétition en public ; quoi qu il en soit, cela nous permis d accumuler de l expérience devant un public. 20//SABAM MAGAZINE 72//janvier>février>mars 2013

Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS

Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS Conseil Supérieur de l Education aux Médias L EDUCATION AUX MÉDIAS EN 10 QUESTIONS N Remerciements Directeur de publication Tanguy Roosen Coordination Olivier Gobert Ont collaboré à cette édition Michel

Plus en détail

Choisir sa Vie. Sophie Gueidon. www.espritdesucces.com. En route vers votre vie de rêve!

Choisir sa Vie. Sophie Gueidon. www.espritdesucces.com. En route vers votre vie de rêve! Choisir sa Vie En route vers votre vie de rêve! Sophie Gueidon www.espritdesucces.com Important En lisant ce livre, vous obtenez le droit de l offrir en cadeau à qui vous voulez. Vous pouvez également

Plus en détail

Ils l ont fait, nous aussi!

Ils l ont fait, nous aussi! Capacitation Citoyenne Capacitation Citoyenne Ce livret est financé par : Service de l éducation permanente «arpenteurs» - Periferia - 2o13 Capacitation Citoyenne «Ils l ont fait, nous aussi!» Ils l ont

Plus en détail

Accueillir les enfants de 3 à 12 ans : viser la qualité

Accueillir les enfants de 3 à 12 ans : viser la qualité Un référentiel psychopédagogique pour des milieux d accueil de qualité Accueillir les enfants de 3 à 12 ans : viser la qualité Sous la coordination de P. Camus et L. Marchal LIVRET I Préfaces de J. Epstein

Plus en détail

Avant-propos. Se présenter aux élections Guide pour une communication politique efficace au Cameroun

Avant-propos. Se présenter aux élections Guide pour une communication politique efficace au Cameroun Avant-propos Se présenter aux élections Guide pour une communication politique efficace au Cameroun 1 Se présenter aux élections 2 Avant-propos se présenter aux élections Guide pour une communication politique

Plus en détail

accueillir une résidence réflexions & propositions

accueillir une résidence réflexions & propositions accueillir une résidence réflexions & propositions I n t r o d u c t i o n... 5 Qu est-ce qu une résidence?... 7 Les partenaires concernés Les différents types de résidence Pourquoi s engager dans une

Plus en détail

QU APPREND-ON À L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE? LES NOUVEAUX PROGRAMMES

QU APPREND-ON À L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE? LES NOUVEAUX PROGRAMMES QU APPREND-ON À L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE? LES NOUVEAUX PROGRAMMES Illustrations : Calligram, série Max et Lili, par Dominique de Saint Mars (auteur) et Serge Bloch (illustrateur). ISBN éd. CNDP : 2-240-00-802-4

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ DES PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE...15 LES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE...45. Préface...7 L ÉCOLE MATERNELLE...

TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ DES PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE...15 LES PROGRAMMES DE L ÉCOLE MATERNELLE...45. Préface...7 L ÉCOLE MATERNELLE... TABLE DES MATIÈRES Préface...7 RÉSUMÉ DES PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE...15 L ÉCOLE MATERNELLE...16 Le langage au cœur des apprentissages...16 Vivre ensemble...19 Agir et s exprimer avec son corps...20

Plus en détail

Dossier pédagogique. Entre nos mains. Synopsis. S.E.S. - Management des organisations Lycée - BTS. Un film de Mariana Otero

Dossier pédagogique. Entre nos mains. Synopsis. S.E.S. - Management des organisations Lycée - BTS. Un film de Mariana Otero S.E.S. - Management des organisations Lycée - BTS Dossier pédagogique entre nos ARCHIPEL 33 PRéSENTE mains Un film de Mariana Otero Entre nos mains Un film de Mariana Otero Durée : 1 h 28 - Couleur - 2010

Plus en détail

Comment gagner sa vie avec la musique Par David Stopps

Comment gagner sa vie avec la musique Par David Stopps Comment gagner sa vie avec la musique Par David Stopps Industries Créatives Livret n 4 3 TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE 6 INTRODUCTION 8 DÉFINITION 12 CHAPITRE 1 15 D OÙ VIENT L ARGENT? 15 1.i Auteurs 15

Plus en détail

A qui profite le tax shelter?

A qui profite le tax shelter? UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN LOUVAIN SCHOOL OF MANAGEMENT A qui profite le tax shelter? MEMOIRE-PROJET PRESENTE PAR Pierre-Antoine SIMON ANNÉE ACADÉMIQUE 2009-2010 Directeur de mémoire : M. Giorgio

Plus en détail

«Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus. et engagés puisse changer. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé.

«Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus. et engagés puisse changer. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé. RAPPORT ANNUEL 2011-2012 «Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus conscients et engagés puisse changer le monde. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé.» Margaret Mead Les citations

Plus en détail

BRUXELLES SANTÉ. N 0 spécial - réédition 2005. Agir en promotion de la santé : un peu de méthode

BRUXELLES SANTÉ. N 0 spécial - réédition 2005. Agir en promotion de la santé : un peu de méthode BRUXELLES SANTÉ N 0 spécial - réédition 2005 Agir en promotion de la santé : un peu de méthode Agir en promotion de la santé : un peu de méthode Une réalisation de l asbl Question Santé 72, rue du Viaduc

Plus en détail

DOSSIER 5. Rêver sa vie ENVISAGER L AVENIR CONTENUS SOCIOCULTURELS THÉMATIQUES OBJECTIFS SOCIOLANGAGIERS LEÇON

DOSSIER 5. Rêver sa vie ENVISAGER L AVENIR CONTENUS SOCIOCULTURELS THÉMATIQUES OBJECTIFS SOCIOLANGAGIERS LEÇON LEÇON DOSSIER 5 1 Rêver sa vie CONTENUS SOCIOCULTURELS THÉMATIQUES Les (nouveaux) animaux Souhaits de compagnie, et aspirations les pour animaux demain préférés des Français. OBJECTIFS SOCIOLANGAGIERS

Plus en détail

L éducation aux médias Enjeux, état des lieux, perspectives

L éducation aux médias Enjeux, état des lieux, perspectives Rapport - n 2007-083 août 2007 Inspection générale de l éducation nationale Inspection générale de l administration de l Éducation nationale et de la Recherche L éducation aux médias Enjeux, état des lieux,

Plus en détail

Écrire pour être lu. Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre?

Écrire pour être lu. Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre? Écrire pour être lu Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre? Les textes de cette brochure ont été rédigés par Michel Leys, Directeur du Bureau de conseil en lisibilité du Ministère

Plus en détail

Rémi Renouleau. à quoi reconnaît-on la génération

Rémi Renouleau. à quoi reconnaît-on la génération Rémi Renouleau à quoi reconnaît-on la génération A propos de l auteur Je m appelle Rémi Renouleau. Je suis le créateur de la société 3H Coaching et l auteur de l ebook que vous êtes en train de lire! Je

Plus en détail

LÉGISLATION ET RÉGLEMENTATION DU SPECTACLE VIVANT

LÉGISLATION ET RÉGLEMENTATION DU SPECTACLE VIVANT LÉGISLATION ET RÉGLEMENTATION DU SPECTACLE VIVANT AUTEURS Gilles GRALL a été musicien professionnel. Après avoir pratiqué les juridictions prud homales et exercé des responsabilités socioprofessionnelles

Plus en détail

LA PRESSE AU DEFI DU NUMERIQUE

LA PRESSE AU DEFI DU NUMERIQUE LA PRESSE AU DEFI DU NUMERIQUE RAPPORT AU MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Marc TESSIER Maxime BAFFERT, inspecteur des finances Février 2007 AVANT PROPOS Analyser la situation de la presse

Plus en détail

Comment diffuseurs et institutions culturelles doivent-ils se réformer à l ère du numérique?

Comment diffuseurs et institutions culturelles doivent-ils se réformer à l ère du numérique? Comment diffuseurs et institutions culturelles doivent-ils se réformer à l ère du numérique? SOMMAIRE Edito 3 Préface 5 Instantanéité, hyper-choix, innovation : à l ère du numérique, la culture se consommme

Plus en détail

Guide : COMMENT ACHETER UNE PME

Guide : COMMENT ACHETER UNE PME Guide : COMMENT ACHETER UNE PME HEC Montréal et Desjardins vous autorisent à reproduire, distribuer et communiquer le présent guide pour des fins non commerciales à la condition de respecter l intégralité

Plus en détail

Jeunes Canadiens dans un monde branché phase III. La perspective des enseignants

Jeunes Canadiens dans un monde branché phase III. La perspective des enseignants Jeunes Canadiens dans un monde branché phase III La perspective des enseignants Par Valerie Steeves, Ph.D. pour HabiloMédias HabiloMédias 950 avenue Gladstone, Bureau 120 Ottawa, ON Canada K1Y 3E6 Tél

Plus en détail

Le milieu n est plus un pont mais une faille

Le milieu n est plus un pont mais une faille Le milieu n est plus un pont mais une faille Le Club des 13, rapport de synthèse 1 De fin Mars à Décembre 2007, un groupe de travail, commandité par personne et n obéissant à aucune règle de représentation

Plus en détail

140 AIDES PRIVÉES ET PUBLIQUES EN FAVEUR DES ARTISTES

140 AIDES PRIVÉES ET PUBLIQUES EN FAVEUR DES ARTISTES SYMPOSIUM GUIDES DE L'ART CONTEMPORAIN PRIX DE LA NAPOULE AIDE À LA CRÉATION PHOTOGRAPHIQUE DOCUMENTAIRE CONTEMPORAINE AIDES INDIVIDUELLES À LA CRÉATION BOURSE DU TALENT BIENNALE ÉTANGS D ART ARTS À LA

Plus en détail

VIVRE ET FAIRE VIVRE SON TERRITOIRE Initiatives jeunesse et dynamiques de territoire

VIVRE ET FAIRE VIVRE SON TERRITOIRE Initiatives jeunesse et dynamiques de territoire VIVRE ET FAIRE VIVRE SON TERRITOIRE Initiatives jeunesse et dynamiques de territoire Bernard Bier, chargé d études et de recherche à l INJEP Olivier Gratacap, sociologue, chargé d'étude à Cap-Berriat Mai

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES PERSONNES QUI ONT SOUFFERT DE TROUBLES MENTAUX

GUIDE À L INTENTION DES PERSONNES QUI ONT SOUFFERT DE TROUBLES MENTAUX GUIDE À L INTENTION DES PERSONNES QUI ONT SOUFFERT DE TROUBLES MENTAUX Préface et remerciements Étapes vers l emploi constitue l apogée d années d efforts fournies par de nombreux intervenants. Le problème

Plus en détail

Bien chercher. un emploi. Le guide pour être plus efficace. Embauche. Entretien. candidature réseau. Lettre de motivation.

Bien chercher. un emploi. Le guide pour être plus efficace. Embauche. Entretien. candidature réseau. Lettre de motivation. Bien chercher un emploi Le guide pour être plus efficace Embauche Entretien candidature réseau CV Lettre de motivation conseils postuler Édito Chercher un job, c est du boulot! La recherche d emploi n

Plus en détail

Tous différents... Mais ensemble!

Tous différents... Mais ensemble! ! Guide pratique Association des parents et des professionnels autour de la personne polyhandicapée Tous différents... Mais ensemble! Organiser l accueil de l enfant en situation de handicap dans les activités

Plus en détail

Deux pas vers les étoiles

Deux pas vers les étoiles Les dossiers pédagogiques «Théâtre» et «Arts du cirque» du réseau SCÉRÉN en partenariat avec la Compagnie des Lucioles. Une collection coordonnée par le CRDP de l académie de Paris. Deux pas vers les étoiles

Plus en détail