Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?"

Transcription

1 Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur des articles les présentant comme étant la solution ultime à tous les problèmes rencontrés par le développeur web, qu il s agisse de performance ou encore de montée en puissance. Cet enthousiasme trouve sa source dans les nombreuses qualités intrinsèques des grands noms du NoSQL, mais un certain nombre de points sont à considérer avant de foncer tête baissée dans le choix d une solution de stockage non relationnelle. En effet, si les systèmes de stockage relationnels sont utilisés depuis tant d années, c est bien parce qu ils possèdent aussi de nombreuses qualités. L une des raisons les plus fréquemment invoquée concerne le gain supposé de performances dû au passage d une base de données relationnelle à une base de données NoSQL. Dans la pratique, un gain de performance est observé lorsque la charge ou la quantité de données devient trop importante pour une utilisation classique d un système de stockage relationnel. En général, le gain de performances est alors dû au fait qu il est beaucoup plus aisé de répartir la charge et les données sur plusieurs serveurs. Il est important de noter qu avec une application et un design relationnel bien construit, les limites des systèmes relationnels ne sont pas facilement atteintes. Il faut compter plusieurs centaines de requêtes par seconde, avec des ensembles de données contenant soit beaucoup de petites entrées, soit des entrées de taille importante avant d arriver aux limites d une base de données relationnelle. Avantages L intérêt des systèmes de stockage NoSQL réside surtout dans les choix d architecture logicielle qui ont été pris lors de leurs conceptions. Parmi les raisons principales qui ont mené à la création de ces systèmes, on retrouve surtout deux points principaux : La possibilité d utiliser autre chose qu un schéma fixe sous forme de tableaux dont toutes les propriétés sont fixées à l avance ; La possibilité d avoir un système facilement distribué sur plusieurs serveurs et avec lequel un besoin supplémentaire en stockage ou en montée en charge se traduit

2 simplement par l ajout de nouveaux serveurs. Les vraies raisons qui devraient vous pousser à choisir une base de données NoSQL devraient donc être directement liées ou découler des deux points énoncés ci-dessus. Inconvénients Il faut néanmoins être conscient que les avantages apportés par ces systèmes ne sont pas sans contreparties, aucun système n étant parfait. Les principaux inconvénients apportés par les choix de design des NoSQL sont les suivants : Le schéma flexible apporte une plus grande liberté au développeur et lui permet de stocker de façon optimale des ensembles de données dont les entrées peuvent être très disparates. Mais en contrepartie, le langage permettant d effectuer des requêtes vers le système NoSQL est beaucoup moins riche et la complexité intrinsèque de la requête est déplacée du SQL vers la logique de l application elle-même ; La distribution aisée de l ensemble des données et des requêtes permet d éviter d avoir à acquérir un serveur hors de prix afin d'accommoder le nombre croissant de requêtes ou de données. Il s agit de la stratégie mise en place par Google, qui préfère utiliser un grand nombre de serveurs à bas prix plutôt qu un nombre plus restreint de serveurs très chers afin d économiser de l argent. Ici, la contrepartie se situe au niveau des propriétés de consistance des données. En effet, les systèmes NoSQL les plus populaires ne respectent pas l ensemble des propriétés A.C.I.D. comme le fait un système relationnel classique. Cela se traduit en pratique par un effort supplémentaire du développeur dans certains cas pour s assurer de la cohérence des données. Conclusion Les bases de données NoSQL ne sont donc pas la solution miracle pour répondre à toutes les problématiques de stockage sur le web ou ailleurs. Il est surtout très important de bien comprendre ce que le choix d une base de données de ce type va avoir comme conséquences en terme d architecture logicielle et complexité de développement. Dans un prochain article, je présenterai différentes bases de données NoSQL populaires ainsi que leurs spécificités afin de fournir une base simple pour que vous puissiez faire le bon choix parmi elles.

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet :

Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes. Partenaires du projet : Cahier des charges de l application visant à effectuer un suivi de consommation énergétique pour les communes Partenaires du projet : 1 Sommaire A) Contexte... 3 B) Description de la demande... 4 1. Les

Plus en détail

Documentation d information technique spécifique Education. PGI Open Line PRO

Documentation d information technique spécifique Education. PGI Open Line PRO Documentation d information technique spécifique Education PGI Open Line PRO EBP Informatique SA Rue de Cutesson - ZA du Bel Air BP 95 78513 Rambouillet Cedex www.ebp.com Equipe Education : 01 34 94 83

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2015. DOMAINE Bases de données

CATALOGUE FORMATIONS 2015. DOMAINE Bases de données DOMAINE Bases de données Version 1.0 - Octobre 2014 1, 2, 3 juin 2015 1, 2, 3 octobre 2015 CATALOGUE Analyse et conception d une base de données Elaboration de fiches de collecte de données Techniques

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain?

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? plusieurs études démontrent que les projets CRM sont des échecs dans 40 à 80% des cas. Les principales causes d échec sont : Le rejet par

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

La dernière base de données de Teradata franchit le cap du big data grâce à sa technologie avancée

La dernière base de données de Teradata franchit le cap du big data grâce à sa technologie avancée Communiqué de presse Charles-Yves Baudet Twitter: Les clients de Teradata Teradata Corporation peuvent dan.conway@teradata.com tirer parti de plusieurs + 33 1 64 86 76 14 + 33 (0) 1 55 21 01 48/49 systèmes,

Plus en détail

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Évolution des SGBDs par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Evolution des SGBDs Pour toute remarque, question, commentaire

Plus en détail

COMMENT LIRE UN DEVIS DE CREATION DE SITE WEB?

COMMENT LIRE UN DEVIS DE CREATION DE SITE WEB? COMMENT LIRE UN DEVIS DE CREATION DE SITE WEB? Lorraine En matière de création ou de refonte d un site Internet, il apparaît souvent difficile de faire un choix parmi les propositions qui font suite à

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques livre blanc DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE MEILLEURES PRATIQUES ET APPLICATIONS DE SOUTIEN DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - MEILLEURES PRATIQUES 1 Les solutions infonuagiques sont de plus en plus présentes sur

Plus en détail

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Les Clusters Les Mainframes Les Terminal Services Server La virtualisation De point de vue naturelle, c est le fait de regrouper

Plus en détail

Débuter avec WordPress 1/5

Débuter avec WordPress 1/5 Débuter avec WordPress 1/5 Penser son future site internet Avant de commencer la construction d un site, pour gagner du temps, essayé de penser comment se présentera ce site, voir même de l esquisser sur

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction du cours Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

BI dans les nuages. Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS

BI dans les nuages. Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS BI dans les nuages Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS Table des matières Introduction Description du problème Les solutions Le projet Conclusions Questions? Introduction Quelles sont les défis actuels

Plus en détail

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données Chapitre 10 Architectures des systèmes de gestion de bases de données Introduction Les technologies des dernières années ont amené la notion d environnement distribué (dispersions des données). Pour reliér

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 CNAM 2010-2011 Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 Déploiement d une application dans le cloud. 1. Cloud Computing en 2010 2. Offre EC2

Plus en détail

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme

UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme UE 8 Systèmes d information de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur Indications

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Technologies Web. Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya. Université Pierre et Marie Curie

Technologies Web. Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya. Université Pierre et Marie Curie 1 / 22 Technologies Web Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya Université Pierre et Marie Curie Rappel 2 / 22 Problématique Quelles technologies utiliser

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Novalto. Novalto améliore sa productivité en réduisant de 150 heures par semaine le suivi de ses activités commerciales grâce à SugarCRM

Novalto. Novalto améliore sa productivité en réduisant de 150 heures par semaine le suivi de ses activités commerciales grâce à SugarCRM Cas d application client Novalto Novalto améliore sa productivité en réduisant de 150 heures par semaine le suivi de ses activités commerciales grâce à SugarCRM Captivea, partenaire de SugarCRM, intègre

Plus en détail

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul Département Informatique Support de Programmation Java Préparé par Mlle Imene Sghaier 2006-2007 Chapitre 1 Introduction au langage de programmation

Plus en détail

Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement

Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement Préparé par : George Crump, analyste senior Préparé le : 03/10/2012 L investissement qu une entreprise fait dans le domaine de

Plus en détail

Détruisons ces conceptions erronées sur le Cloud Computing

Détruisons ces conceptions erronées sur le Cloud Computing Détruisons ces conceptions erronées sur le Cloud Computing Apprivoisons le Cloud Quelques leçons de sécurité Les bénéfices d affaires du Cloud Quelques conceptions erronées sur le Cloud Computing Mythe

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

LANDPARK COMMENT ÉTABLIR RAPIDEMENT VOS RAPPORTS

LANDPARK COMMENT ÉTABLIR RAPIDEMENT VOS RAPPORTS LANDPARK COMMENT ÉTABLIR RAPIDEMENT VOS RAPPORTS Avril 2014 Rapports détaillés d un ou plusieurs PC à partir d une liste et export Excel, Word, XML avec possibilité de graphiques Rapports détaillés à partir

Plus en détail

BIG DATA. Veille technologique. Malek Hamouda Nina Lachia Léo Valette. Commanditaire : Thomas Milon. Encadré: Philippe Vismara

BIG DATA. Veille technologique. Malek Hamouda Nina Lachia Léo Valette. Commanditaire : Thomas Milon. Encadré: Philippe Vismara BIG DATA Veille technologique Malek Hamouda Nina Lachia Léo Valette Commanditaire : Thomas Milon Encadré: Philippe Vismara 1 2 Introduction Historique des bases de données : méthodes de stockage et d analyse

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

PostgreSQL. Formations. Catalogue 2011. Calendrier... 8

PostgreSQL. Formations. Catalogue 2011. Calendrier... 8 Formations PostgreSQL Catalogue 2011 Administration PostgreSQL... 2 PostgreSQL Avancé... 3 PostgreSQL Réplication : Hot Standby... 4 Développer avec PostgreSQL... 5 Migration Oracle vers PostgreSQL...

Plus en détail

Introduction 1. P1 : Introduction aux bases de données et à Oracle 11g 2. P2 : Administrer Oracle 10g ou oracle 11g 3

Introduction 1. P1 : Introduction aux bases de données et à Oracle 11g 2. P2 : Administrer Oracle 10g ou oracle 11g 3 ORACLE TRAINING/CERTIFICATIONS SOMMAIRE Introduction 1 P1 : Introduction aux bases de données et à Oracle 11g 2 P2 : Administrer Oracle 10g ou oracle 11g 3 P3 : Préparation aux certifications oracle OCA

Plus en détail

ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU

ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU 1 CHAPITRE 3: L ASYMÉTRIE D INFORMATION NOTIONS IMPORTANTES: Asymétrie d information Antisélection (ou sélection

Plus en détail

Le NoSQL - Cassandra

Le NoSQL - Cassandra Le NoSQL - Cassandra Thèse Professionnelle Xavier MALETRAS 27/05/2012 Ce document présente la technologie NoSQL au travers de l utilisation du projet Cassandra. Il présente des situations ainsi que des

Plus en détail

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de En partenariat avec Webinar Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL avec la participation de 19 mars 2013 Qui sommes-nous? INTRODUCTION

Plus en détail

<Insert Picture Here>ApExposé. Cédric MYLLE 05 Février 2008. Exposé Système et Réseaux : ApEx, Application Express d Oracle

<Insert Picture Here>ApExposé. Cédric MYLLE 05 Février 2008. Exposé Système et Réseaux : ApEx, Application Express d Oracle ApExposé Cédric MYLLE 05 Février 2008 Exposé Système et Réseaux : ApEx, Application Express d Oracle Sommaire Introduction Les besoins L outil ApEx Le développement d applications

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0 Introduction au développement SharePoint Version 1.0 Z 2 Introduction au développement SharePoint 09/05/09 Sommaire 1 SharePoint : les bases... 3 1.1 Débuter sous SharePoint... 3 1.2 Connaissances Requises...

Plus en détail

LA VIRTUALISATION. Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques. 18/01/2010.

LA VIRTUALISATION. Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques. 18/01/2010. Guillaume ANSEL M2 ISIDIS 2009-2010 / ULCO Dossier d étude sur la virtualisation LA VIRTUALISATION 18/01/2010 Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques.

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction a MongoDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche?

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche? 50 questions essentielles à vous poser avant la mise en ligne de votre site pour ne plus vous demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs

Plus en détail

Gestion électronique de documents

Gestion électronique de documents you can Canon ADOS Architecture for Document Services TM Gestion électronique de documents Gestion électronique de documents ADOS Les exigences complexes posées à la gestion des documents requièrent des

Plus en détail

QUEL HEBERGEMENT POUR MON SITE WEB?

QUEL HEBERGEMENT POUR MON SITE WEB? Afin de rendre disponible et visible un site internet 24h/24h, il est nécessaire que celui-ci soit hébergé sur un serveur connecté à Internet. Pour avoir un service de qualité, il est conseillé de recourir

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Formation Cloudera Data Analyst Utiliser Pig, Hive et Impala avec Hadoop

Formation Cloudera Data Analyst Utiliser Pig, Hive et Impala avec Hadoop Passez au niveau supérieur en termes de connaissance grâce à la formation Data Analyst de Cloudera. Public Durée Objectifs Analystes de données, business analysts, développeurs et administrateurs qui ont

Plus en détail

Titre : La BI vue par l intégrateur Orange

Titre : La BI vue par l intégrateur Orange Titre : La BI vue par l intégrateur Orange Résumé : L entité Orange IT&L@bs, partenaire privilégié des entreprises et des collectivités dans la conception et l implémentation de SI Décisionnels innovants,

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

THÉMATIQUES. Comprendre les frameworks productifs. Découvrir leurs usages. Synthèse

THÉMATIQUES. Comprendre les frameworks productifs. Découvrir leurs usages. Synthèse THÉMATIQUES Comprendre les frameworks productifs Découvrir leurs usages Synthèse 2 LES ENJEUX DES FRAMEWORKS D ENTREPRISE EN 2012 LE CONSTAT Ressources Recrutement Flexibilité Intérêt Montée en compétence

Plus en détail

Soutien technique en informatique

Soutien technique en informatique Service de formation aux adultes Soutien technique en informatique PLAN DE COURS Utilisation et création de bases de données 420-B64-GR 2-2-2 75 heures Session automne 2010 NOM DE L ENSEIGNANT : JIE YANG

Plus en détail

Livre. blanc. Solution Hadoop d entreprise d EMC. Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD. Février 2012

Livre. blanc. Solution Hadoop d entreprise d EMC. Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD. Février 2012 Livre blanc Solution Hadoop d entreprise d EMC Stockage NAS scale-out Isilon et Greenplum HD Par Julie Lockner et Terri McClure, Analystes seniors Février 2012 Ce livre blanc d ESG, qui a été commandé

Plus en détail

WHITE PAPER. Quels avantages la déduplication offre-t-elle aux entreprises? Livre blanc Acronis

WHITE PAPER. Quels avantages la déduplication offre-t-elle aux entreprises? Livre blanc Acronis Quels avantages la déduplication offre-t-elle aux entreprises? Livre blanc Acronis Copyright Acronis, Inc. 2000 2009 Table des matières Résumé... 3 Qu est-ce que la déduplication?... 4 Déduplication au

Plus en détail

A5.2.4 Étude d une technologie, d'un composant, d'un outil

A5.2.4 Étude d une technologie, d'un composant, d'un outil Assistance et dépannage des visiteurs : Etude des prérequis de glpi : A5.2.4 Étude d une technologie, d'un composant, d'un outil Sujet : Prérequis Tout ce qu'il faut savoir pour une installation confortable

Plus en détail

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB Edyta Bellouni MSHS-T, UMS838 Plan L extraction des données pour un site en ligne Architecture et techniques Les différents

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Les technologies du Big Data

Les technologies du Big Data Les technologies du Big Data PRÉSENTÉ AU 40 E CONGRÈS DE L ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS PAR TOM LANDRY, CONSEILLER SENIOR LE 20 MAI 2015 WWW.CRIM.CA TECHNOLOGIES: DES DONNÉES JUSQU'À L UTILISATEUR

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. IDENTIFICATION 2.1. DESCRIPTIF DE LA PLATE-FORME MATERIELLE.

1. INTRODUCTION 2. IDENTIFICATION 2.1. DESCRIPTIF DE LA PLATE-FORME MATERIELLE. 1. INTRODUCTION La TGR a entamé l élaboration de son nouveau schéma directeur informatique pour les cinq prochaines années 2005-2009. Cette étude est l occasion pour définir le rôle à attribuer au futur

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Développement d'applications Intranet/Internet Domaine : Sciences, Technologies, Santé Dénomination nationale : Systèmes informatiques et logiciels Organisation : Institut Universitaire

Plus en détail

Les logiciels indispensables à installer sur votre ordinateur

Les logiciels indispensables à installer sur votre ordinateur Vous avez réinstallé Windows, vous venez d acquérir un nouvelle ordinateur, vous voilà donc avec un beau Windows tout propre, tout neuf et surtout tout vide. Il faut reconnaître que Windows fraîchement

Plus en détail

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires Pivotal CRM 6.0 Quelle que soit la tendance d évolution des marchés, faites de vos clients le moteur de votre réussite avec une meilleure maîtrise et une meilleure flexibilité et un coût de possession

Plus en détail

Hibernate vs. le Cloud Computing

Hibernate vs. le Cloud Computing Hibernate vs. le Cloud Computing Qui suis-je? Julien Dubois Co-auteur de «Spring par la pratique» Ancien de SpringSource Directeur du consulting chez Ippon Technologies Suivez-moi sur Twitter : @juliendubois

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications. Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be

Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications. Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be Recherche appliquée et transfert technologique q Agréé «Centre Collectif de Recherche» par

Plus en détail

WINDOWS AZURE ET LES ÉDITEURS DE LOGICIELS

WINDOWS AZURE ET LES ÉDITEURS DE LOGICIELS WINDOWS AZURE ET LES ÉDITEURS DE LOGICIELS GUIDE POUR LES DÉCIDEURS DAVID CHAPPELL JUILLET 2009 PARRAINÉ PAR MICROSOFT CORPORATION TABLE DES MATIERES Les éditeurs de logiciels et le cloud computing...

Plus en détail

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 MapReduce Malo Jaffré, Pablo Rauzy ENS 16 avril 2010 Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 Qu est ce que c est? Conceptuellement Données MapReduce est un framework de calcul distribué

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Gestion de projet- Indicateurs de performance

Gestion de projet- Indicateurs de performance GESTION DE PROJET Pour réaliser ce Tp, vous devez disposer du contexte Itaste et d'un accès à la base de données Itaste, hébergée sur notre serveur de bases de données de production. Vous utiliserez Microsoft

Plus en détail

novatis Agence Web innovatrice

novatis Agence Web innovatrice QUI SOMMES NOUS? 02 novatis La théorie c est quand on comprend tout et que rien ne marche La pratique c est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi! Chez Novatis, nous avons réussi les deux... tout

Plus en détail

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT

Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT DE LA TECHNOLOGIE A LA PLUS VALUE METIER Comment booster vos applications SAP Hana avec SQLSCRIPT 1 Un usage optimum de SAP Hana Votre contexte SAP Hana Si vous envisagez de migrer vers les plateformes

Plus en détail

Guide de référence pour l achat de Business Analytics

Guide de référence pour l achat de Business Analytics Guide de référence pour l achat de Business Analytics Comment évaluer une solution de décisionnel pour votre petite ou moyenne entreprise : Quelles sont les questions à se poser et que faut-il rechercher?

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Mise en œuvre du PGI dans les enseignements tertiaires

Mise en œuvre du PGI dans les enseignements tertiaires Stage académique Mise en œuvre du PGI dans les enseignements tertiaires Nord Franche-Comté Lycée du Grand Chênois - 24 mars / 6 avril 2011 pascal.parisot@ac-besancon.fr Le PGI dans les enseignements tertiaires

Plus en détail

La Business Intelligence & le monde des assurances

La Business Intelligence & le monde des assurances Conseil National des Assurances Séminaire - Atelier L information au service de tous Le 09 Novembre 2005 La Business Intelligence & le monde des assurances Karim NAFIE Regional Presales Manager EEMEA Operations

Plus en détail

matérialisation Cloud computing» «Dématérialisation Des technologies qui permettent de mieux gérer et développer son entreprise Intervenants

matérialisation Cloud computing» «Dématérialisation Des technologies qui permettent de mieux gérer et développer son entreprise Intervenants Jeudi 28 octobre 2010 Intervenants «Dématérialisation matérialisation Cloud computing» Des technologies qui permettent de mieux gérer et développer son entreprise Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

Surveiller et contrôler vos applications à travers le Web

Surveiller et contrôler vos applications à travers le Web Surveiller et contrôler vos applications à travers le Web Valérie HELLEQUIN Ingénieur d application Internet permet aujourd hui la diffusion d informations et de ressources que chaque utilisateur peut

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Guide d Intégration PPM et ERP:

Guide d Intégration PPM et ERP: LIVRE BLANC Guide d Intégration PPM et ERP: Stratégies d intégration de logiciels dans les entreprises organisées par projet De: Neil Stolovitsky E-mail: sales@geniusinside.com Website: www.geniusinside.com

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise BIG DATA, MÉTIERS ET ÉVOLUTION DES BASES DE DONNÉES

Transformation IT de l entreprise BIG DATA, MÉTIERS ET ÉVOLUTION DES BASES DE DONNÉES Transformation IT de l entreprise BIG DATA, MÉTIERS ET ÉVOLUTION DES BASES DE DONNÉES M a l g r é s o n ca r act è r e en apparence multiforme un enjeu central s est progressivement affirmé en matière

Plus en détail

Le guide de référence de l acheteur de décisionnel intégré pour les éditeurs et fournisseurs de solutions SaaS

Le guide de référence de l acheteur de décisionnel intégré pour les éditeurs et fournisseurs de solutions SaaS Le guide de référence de l acheteur de décisionnel intégré pour les éditeurs et fournisseurs de solutions SaaS Copyright 2013 Pentaho Corporation. Redistribution autorisée. Toutes les marques commerciales

Plus en détail

Windows serveur 2008 installer hyperv

Windows serveur 2008 installer hyperv Windows serveur 2008 installer hyperv 1 Description Voici la description fournit par le site Microsoft. «Windows Server 2008 Hyper-V est le moteur de virtualisation (hyperviseur) fourni dans Windows Server

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires!

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires! Concours étudiant de l invention humanitaire Dossier SoLink AIR Tous concernés! Tous solidaires! SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE ACTUEL... 3 2. LA SOLUTION DE SOLINK AIR... 3 3. LES OBJECTIFS... 5 4. LA STRATEGIE

Plus en détail

Présentation du PL/SQL

Présentation du PL/SQL I Présentation du PL/ Copyright Oracle Corporation, 1998. All rights reserved. Objectifs du Cours A la fin de ce chapitre, vous saurez : Décrire l intéret du PL/ Décrire l utilisation du PL/ pour le développeur

Plus en détail

Les clusters Linux. 4 août 2004 Benoît des Ligneris, Ph. D. benoit.des.ligneris@revolutionlinux.com. white-paper-cluster_fr.sxw, Version 74 Page 1

Les clusters Linux. 4 août 2004 Benoît des Ligneris, Ph. D. benoit.des.ligneris@revolutionlinux.com. white-paper-cluster_fr.sxw, Version 74 Page 1 Les clusters Linux 4 août 2004 Benoît des Ligneris, Ph. D. benoit.des.ligneris@revolutionlinux.com white-paper-cluster_fr.sxw, Version 74 Page 1 Table des matières Introduction....2 Haute performance (High

Plus en détail

MYXTRACTION. 2009 La Business Intelligence en temps réel

MYXTRACTION. 2009 La Business Intelligence en temps réel MYXTRACTION 2009 La Business Intelligence en temps réel Administration Qui sommes nous? Administration et management des profils Connecteurs Base des données Gestion des variables et catégories de variables

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail