Kerberos mis en scène

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kerberos mis en scène"

Transcription

1 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) 12 janvier 2015

2 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 2 Une pièce de théâtre

3 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 3 Une pièce de théâtre Introduction Une pièce de théâtre

4 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 4 Une pièce de théâtre Introduction Introduction Pièce de théâtre qui explique le fonctionnement de Kerberos 4. Écrit à l origine par Bill Bryant en février Nettoyé et mis en ligne par Theodore Ts o, en février Disponible sur

5 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 5 Une pièce de théâtre Introduction Dramatis personae Athena Une développeuse système tout juste embauchée.

6 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 6 Une pièce de théâtre Introduction Dramatis personae Euripides Un développeur expérimenté et un peu excentrique.

7 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 7

8 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 8 A: Hé Rip, ce système se traîne. Je ne peux pas travailler car il y a déjà quelqu un de connecté.

9 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 8 A: Hé Rip, ce système se traîne. Je ne peux pas travailler car il y a déjà quelqu un de connecté. E: Ne t en prends pas à moi, je n y peux rien.

10 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 8 A: Hé Rip, ce système se traîne. Je ne peux pas travailler car il y a déjà quelqu un de connecté. E: Ne t en prends pas à moi, je n y peux rien. A: Tu sais ce qu il nous faudrait? C est donner à chaque utilisateur sa propre station de travail pour qu il n ait pas à se soucier du partage du temps de calcul. Et en plus on pourrait utiliser le réseau pour que les utilisateurs puissent communiquer.

11 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 8 A: Hé Rip, ce système se traîne. Je ne peux pas travailler car il y a déjà quelqu un de connecté. E: Ne t en prends pas à moi, je n y peux rien. A: Tu sais ce qu il nous faudrait? C est donner à chaque utilisateur sa propre station de travail pour qu il n ait pas à se soucier du partage du temps de calcul. Et en plus on pourrait utiliser le réseau pour que les utilisateurs puissent communiquer. E: Bien. De quoi a-t-on besoin, un millier de stations de travail?

12 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 8 A: Hé Rip, ce système se traîne. Je ne peux pas travailler car il y a déjà quelqu un de connecté. E: Ne t en prends pas à moi, je n y peux rien. A: Tu sais ce qu il nous faudrait? C est donner à chaque utilisateur sa propre station de travail pour qu il n ait pas à se soucier du partage du temps de calcul. Et en plus on pourrait utiliser le réseau pour que les utilisateurs puissent communiquer. E: Bien. De quoi a-t-on besoin, un millier de stations de travail? A: Plus ou moins.

13 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 8 A: Hé Rip, ce système se traîne. Je ne peux pas travailler car il y a déjà quelqu un de connecté. E: Ne t en prends pas à moi, je n y peux rien. A: Tu sais ce qu il nous faudrait? C est donner à chaque utilisateur sa propre station de travail pour qu il n ait pas à se soucier du partage du temps de calcul. Et en plus on pourrait utiliser le réseau pour que les utilisateurs puissent communiquer. E: Bien. De quoi a-t-on besoin, un millier de stations de travail? A: Plus ou moins. E: Est-ce que tu connais la taille d un disque de station de travail? Il n y aura jamais suffisamment de place pour tous les logiciels disponibles sur un système central.

14 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 9 A: J y ai déjà pensé. On peut garder les copies des logiciels sur des serveurs. Quand tu te connectes à une station, elle accède aux logiciels installés sur les serveurs via le réseau. Comme toutes les stations utilisent les mêmes logiciels cela simplifie les mises à jour.

15 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 9 A: J y ai déjà pensé. On peut garder les copies des logiciels sur des serveurs. Quand tu te connectes à une station, elle accède aux logiciels installés sur les serveurs via le réseau. Comme toutes les stations utilisent les mêmes logiciels cela simplifie les mises à jour. E: D accord. Et que fais-tu des fichiers personnels? Avec un système centralisé, je peux me connecter et avoir accès à mes fichiers depuis n importe quel terminal. Est-ce que je pourrai avoir la même chose avec les stations de travail? Ou bien devrai-je garder mes fichiers sur un support externe? J espère que non.

16 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 9 A: J y ai déjà pensé. On peut garder les copies des logiciels sur des serveurs. Quand tu te connectes à une station, elle accède aux logiciels installés sur les serveurs via le réseau. Comme toutes les stations utilisent les mêmes logiciels cela simplifie les mises à jour. E: D accord. Et que fais-tu des fichiers personnels? Avec un système centralisé, je peux me connecter et avoir accès à mes fichiers depuis n importe quel terminal. Est-ce que je pourrai avoir la même chose avec les stations de travail? Ou bien devrai-je garder mes fichiers sur un support externe? J espère que non. A: Je pense que l on peut utiliser d autres serveurs pour stocker les fichiers personnels. Tu te connectes à une station et comme ca tu as accès à tes fichiers.

17 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 10 E: Et pour les imprimantes? Est-ce que chaque station devra avoir sa propre imprimante? Tu as pensé au coût? Et pour les s? Tu vas devoir distribuer le mail à toutes ces stations?

18 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 10 E: Et pour les imprimantes? Est-ce que chaque station devra avoir sa propre imprimante? Tu as pensé au coût? Et pour les s? Tu vas devoir distribuer le mail à toutes ces stations? A: Ah... bon on n a pas les moyens d acheter une imprimante par station, mais on pourrait avoir des serveurs dédiés aux impressions. Tu leurs envoies un document, et ils l impriment pour toi. Tu pourrais faire la même chose pour les s.

19 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 10 E: Et pour les imprimantes? Est-ce que chaque station devra avoir sa propre imprimante? Tu as pensé au coût? Et pour les s? Tu vas devoir distribuer le mail à toutes ces stations? A: Ah... bon on n a pas les moyens d acheter une imprimante par station, mais on pourrait avoir des serveurs dédiés aux impressions. Tu leurs envoies un document, et ils l impriment pour toi. Tu pourrais faire la même chose pour les s. E: Ton système semble vraiment bien Tina. Quand j aurais accès à ma station tu sais ce que je vais faire? Je vais trouver ton login et je vais me faire passer pour toi. Et puis je vais pouvoir lire ton mail, et je vais effacer tes fichiers personnels et...

20 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 10 E: Et pour les imprimantes? Est-ce que chaque station devra avoir sa propre imprimante? Tu as pensé au coût? Et pour les s? Tu vas devoir distribuer le mail à toutes ces stations? A: Ah... bon on n a pas les moyens d acheter une imprimante par station, mais on pourrait avoir des serveurs dédiés aux impressions. Tu leurs envoies un document, et ils l impriment pour toi. Tu pourrais faire la même chose pour les s. E: Ton système semble vraiment bien Tina. Quand j aurais accès à ma station tu sais ce que je vais faire? Je vais trouver ton login et je vais me faire passer pour toi. Et puis je vais pouvoir lire ton mail, et je vais effacer tes fichiers personnels et... A: Tu peux faire ça?

21 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 11 E: Bien sûr! Comment tous ces serveurs pourront savoir que je ne suis pas toi?

22 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 11 E: Bien sûr! Comment tous ces serveurs pourront savoir que je ne suis pas toi? A: Pfff je sais pas. Je dois y réfléchir.

23 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 11 E: Bien sûr! Comment tous ces serveurs pourront savoir que je ne suis pas toi? A: Pfff je sais pas. Je dois y réfléchir. E: Ouais en effet. Tiens moi au courant.

24 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 12

25 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 13 Bureau de Euripides, le lendemain matin. Euripides est assis à son bureau, en train de lire son courrier. Athena frappe à la porte.

26 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 13 Bureau de Euripides, le lendemain matin. Euripides est assis à son bureau, en train de lire son courrier. Athena frappe à la porte. A: Bon j ai trouvé comment sécuriser un réseau ouvert afin que les personnes indélicates comme toi, ne puissent pas se faire passer pour quelqu un d autre.

27 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 13 Bureau de Euripides, le lendemain matin. Euripides est assis à son bureau, en train de lire son courrier. Athena frappe à la porte. A: Bon j ai trouvé comment sécuriser un réseau ouvert afin que les personnes indélicates comme toi, ne puissent pas se faire passer pour quelqu un d autre. E: Ah bon? Assieds-toi.

28 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 13 Bureau de Euripides, le lendemain matin. Euripides est assis à son bureau, en train de lire son courrier. Athena frappe à la porte. A: Bon j ai trouvé comment sécuriser un réseau ouvert afin que les personnes indélicates comme toi, ne puissent pas se faire passer pour quelqu un d autre. E: Ah bon? Assieds-toi. Elle s assoit.

29 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 13 Bureau de Euripides, le lendemain matin. Euripides est assis à son bureau, en train de lire son courrier. Athena frappe à la porte. A: Bon j ai trouvé comment sécuriser un réseau ouvert afin que les personnes indélicates comme toi, ne puissent pas se faire passer pour quelqu un d autre. E: Ah bon? Assieds-toi. Elle s assoit. A: Avant de commencer, puis-je fixer les bases de cette discussion?

30 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 13 Bureau de Euripides, le lendemain matin. Euripides est assis à son bureau, en train de lire son courrier. Athena frappe à la porte. A: Bon j ai trouvé comment sécuriser un réseau ouvert afin que les personnes indélicates comme toi, ne puissent pas se faire passer pour quelqu un d autre. E: Ah bon? Assieds-toi. Elle s assoit. A: Avant de commencer, puis-je fixer les bases de cette discussion? E: Quelles sont-elles?

31 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 14 A: Bien suppose que je veuille obtenir mon courrier électronique. Je dois me connecter au serveur de mail et lui demander d envoyer mon courrier vers ma station de travail. En réalité ce n est pas moi qui me connecte au serveur de courrier, mais j utilise un programme qui se connecte au serveur et retrouve mon courrier. Ce programme est un client du serveur de mail. Donc quand je dis je fais ci et ca, en fait il faut entendre qu un programme client fait les choses en mon nom. Ok?

32 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 14 A: Bien suppose que je veuille obtenir mon courrier électronique. Je dois me connecter au serveur de mail et lui demander d envoyer mon courrier vers ma station de travail. En réalité ce n est pas moi qui me connecte au serveur de courrier, mais j utilise un programme qui se connecte au serveur et retrouve mon courrier. Ce programme est un client du serveur de mail. Donc quand je dis je fais ci et ca, en fait il faut entendre qu un programme client fait les choses en mon nom. Ok? E: Évidemment, sans problème.

33 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 15 A: Bien. On est d accord, je commencerai par définir le problème que je veux résoudre. Dans un système ouvert en réseau, les machines qui fournissent des services doivent être capables de vérifier l identité des personnes qui les utilisent. Si je contacte un serveur de mail, et que je lui demande mes s, celui-ci doit pouvoir vérifier que je suis bien celle que je prétends être d accord?

34 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 15 A: Bien. On est d accord, je commencerai par définir le problème que je veux résoudre. Dans un système ouvert en réseau, les machines qui fournissent des services doivent être capables de vérifier l identité des personnes qui les utilisent. Si je contacte un serveur de mail, et que je lui demande mes s, celui-ci doit pouvoir vérifier que je suis bien celle que je prétends être d accord? E: D accord.

35 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 15 A: Bien. On est d accord, je commencerai par définir le problème que je veux résoudre. Dans un système ouvert en réseau, les machines qui fournissent des services doivent être capables de vérifier l identité des personnes qui les utilisent. Si je contacte un serveur de mail, et que je lui demande mes s, celui-ci doit pouvoir vérifier que je suis bien celle que je prétends être d accord? E: D accord. A: On pourrait résoudre ce problème de manière brutale en obligeant le serveur de courrier à demander un mot de passe avant de pouvoir l utiliser. Je prouve mon identité en donnant mon mot de passe.

36 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 16 E: C est lourd. Dans un tel système, chaque serveur doit connaître les mots de passe. S il y a un millier d utilisateurs, chaque serveur doit connaître un millier de mots de passe. Si tu veux changer ton mot de passe, il doit être mis à jour sur chaque serveur. J espère que ton idée est moins stupide.

37 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 16 E: C est lourd. Dans un tel système, chaque serveur doit connaître les mots de passe. S il y a un millier d utilisateurs, chaque serveur doit connaître un millier de mots de passe. Si tu veux changer ton mot de passe, il doit être mis à jour sur chaque serveur. J espère que ton idée est moins stupide. A: Mon idée n est pas aussi stupide. Voici comment je procède. Les utilisateurs doivent avoir un mot de passe, c est entendu, mais les serveurs doivent aussi en posséder un. Chaque utilisateur connaît uniquement son mot de passe, de même que chacun de serveurs, et il y a un service d authentification qui connaît tous les mots de passe (ceux des utilisateurs, mais aussi ceux des serveurs). Ce service stocke ces mots de passe dans une base de données unique et centralisée.

38 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification?

39 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées?

40 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx?

41 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon?

42 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon? E: Ouais c est lui. Il ne te laisse pas passer tant que tu ne lui as prouvé ton identité.

43 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon? E: Ouais c est lui. Il ne te laisse pas passer tant que tu ne lui as prouvé ton identité. A: C est bien toi ca Rip, encore en train de récrire la mythologie grecque. Charon se moque de l identité des morts. Il s assure simplement qu ils sont bien morts.

44 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon? E: Ouais c est lui. Il ne te laisse pas passer tant que tu ne lui as prouvé ton identité. A: C est bien toi ca Rip, encore en train de récrire la mythologie grecque. Charon se moque de l identité des morts. Il s assure simplement qu ils sont bien morts. E: Tu as une meilleure idée?

45 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon? E: Ouais c est lui. Il ne te laisse pas passer tant que tu ne lui as prouvé ton identité. A: C est bien toi ca Rip, encore en train de récrire la mythologie grecque. Charon se moque de l identité des morts. Il s assure simplement qu ils sont bien morts. E: Tu as une meilleure idée? Après un moment de réflexion.

46 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon? E: Ouais c est lui. Il ne te laisse pas passer tant que tu ne lui as prouvé ton identité. A: C est bien toi ca Rip, encore en train de récrire la mythologie grecque. Charon se moque de l identité des morts. Il s assure simplement qu ils sont bien morts. E: Tu as une meilleure idée? Après un moment de réflexion. A: Non pas vraiment.

47 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 17 E: Est-ce que tu l as baptisé ce service d authentification? A: Je n y ai pas encore songé. Tu as des idées? E: C est quoi le nom du gars qui transporte les morts à travers le Styx? A: Charon? E: Ouais c est lui. Il ne te laisse pas passer tant que tu ne lui as prouvé ton identité. A: C est bien toi ca Rip, encore en train de récrire la mythologie grecque. Charon se moque de l identité des morts. Il s assure simplement qu ils sont bien morts. E: Tu as une meilleure idée? Après un moment de réflexion. A: Non pas vraiment. E: Alors appelons le Charon.

48 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein?

49 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple.

50 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple. Dans mon système tu ne peux l utiliser tant que Charon n a pas informé ce service que tu es bien qui tu prétends être.

51 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple. Dans mon système tu ne peux l utiliser tant que Charon n a pas informé ce service que tu es bien qui tu prétends être. Et tu ne peux obtenir cette autorisation qu après t être authentifié auprès de Charon.

52 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple. Dans mon système tu ne peux l utiliser tant que Charon n a pas informé ce service que tu es bien qui tu prétends être. Et tu ne peux obtenir cette autorisation qu après t être authentifié auprès de Charon. Pour cela, tu dois dire à Charon le service dont tu as besoin.

53 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple. Dans mon système tu ne peux l utiliser tant que Charon n a pas informé ce service que tu es bien qui tu prétends être. Et tu ne peux obtenir cette autorisation qu après t être authentifié auprès de Charon. Pour cela, tu dois dire à Charon le service dont tu as besoin. Charon te demande alors de prouver ton identité. Tu le fais en fournissant ton mot de passe.

54 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple. Dans mon système tu ne peux l utiliser tant que Charon n a pas informé ce service que tu es bien qui tu prétends être. Et tu ne peux obtenir cette autorisation qu après t être authentifié auprès de Charon. Pour cela, tu dois dire à Charon le service dont tu as besoin. Charon te demande alors de prouver ton identité. Tu le fais en fournissant ton mot de passe. Charon compare alors ce mot de passe avec celui qu il possède dans sa base de données.

55 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 18 A: Ok. Je pense qu il faudrait que je le décrive hein? Disons que tu veuilles utiliser un service, le service de courrier par exemple. Dans mon système tu ne peux l utiliser tant que Charon n a pas informé ce service que tu es bien qui tu prétends être. Et tu ne peux obtenir cette autorisation qu après t être authentifié auprès de Charon. Pour cela, tu dois dire à Charon le service dont tu as besoin. Charon te demande alors de prouver ton identité. Tu le fais en fournissant ton mot de passe. Charon compare alors ce mot de passe avec celui qu il possède dans sa base de données. Si les deux mots de passe concordent, Charon considère que tu as prouvé ton identité.

56 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 19 A: Charon doit à présent convaincre le service du courrier que tu es bien qui tu prétends être.

57 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 19 A: Charon doit à présent convaincre le service du courrier que tu es bien qui tu prétends être. Puisque Charon connaît tous les mots de passe, il connaît en particulier celui du serveur de mail.

58 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 19 A: Charon doit à présent convaincre le service du courrier que tu es bien qui tu prétends être. Puisque Charon connaît tous les mots de passe, il connaît en particulier celui du serveur de mail. Il est concevable que Charon te donne ce mot de passe, que tu fournis au service de mail comme preuve que tu t es déjà authentifié auprès de Charon.

59 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 19 A: Charon doit à présent convaincre le service du courrier que tu es bien qui tu prétends être. Puisque Charon connaît tous les mots de passe, il connaît en particulier celui du serveur de mail. Il est concevable que Charon te donne ce mot de passe, que tu fournis au service de mail comme preuve que tu t es déjà authentifié auprès de Charon. Le problème c est que Charon ne peut pas te donner directement le mot de passe, sans quoi il n est plus secret.

60 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 19 A: Charon doit à présent convaincre le service du courrier que tu es bien qui tu prétends être. Puisque Charon connaît tous les mots de passe, il connaît en particulier celui du serveur de mail. Il est concevable que Charon te donne ce mot de passe, que tu fournis au service de mail comme preuve que tu t es déjà authentifié auprès de Charon. Le problème c est que Charon ne peut pas te donner directement le mot de passe, sans quoi il n est plus secret. Et tu n aurais plus besoin à l avenir de t authentifier auprès de Charon pour utiliser le courrier.

61 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 19 A: Charon doit à présent convaincre le service du courrier que tu es bien qui tu prétends être. Puisque Charon connaît tous les mots de passe, il connaît en particulier celui du serveur de mail. Il est concevable que Charon te donne ce mot de passe, que tu fournis au service de mail comme preuve que tu t es déjà authentifié auprès de Charon. Le problème c est que Charon ne peut pas te donner directement le mot de passe, sans quoi il n est plus secret. Et tu n aurais plus besoin à l avenir de t authentifier auprès de Charon pour utiliser le courrier. Tu pourrais même outrepasser ton identité.

62 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier.

63 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier. Ce ticket contient une version de ton login qui a été encrypté à l aide du mot de passe du serveur.

64 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier. Ce ticket contient une version de ton login qui a été encrypté à l aide du mot de passe du serveur. Ce ticket en main, tu peux maintenant demander d accéder au service de courrier.

65 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier. Ce ticket contient une version de ton login qui a été encrypté à l aide du mot de passe du serveur. Ce ticket en main, tu peux maintenant demander d accéder au service de courrier. Tu fais dès lors ta requête au serveur de mail en lui donnant ton identité, ainsi que le ticket qui prouve que tu es bien qui tu prétends être.

66 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier. Ce ticket contient une version de ton login qui a été encrypté à l aide du mot de passe du serveur. Ce ticket en main, tu peux maintenant demander d accéder au service de courrier. Tu fais dès lors ta requête au serveur de mail en lui donnant ton identité, ainsi que le ticket qui prouve que tu es bien qui tu prétends être. Le serveur utilise son mot de passe pour décrypter le ticket, et retrouver le nom d utilisateur que Charon a mis dans le ticket.

67 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier. Ce ticket contient une version de ton login qui a été encrypté à l aide du mot de passe du serveur. Ce ticket en main, tu peux maintenant demander d accéder au service de courrier. Tu fais dès lors ta requête au serveur de mail en lui donnant ton identité, ainsi que le ticket qui prouve que tu es bien qui tu prétends être. Le serveur utilise son mot de passe pour décrypter le ticket, et retrouver le nom d utilisateur que Charon a mis dans le ticket. Le serveur peut alors comparer ton nom avec celui contenu dans le ticket. S ils sont identiques, tu as prouvé ton identité.

68 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 20 A: Donc plutôt que de te donner le mot de passe du serveur, Charon va te donner un ticket pour le service de courrier. Ce ticket contient une version de ton login qui a été encrypté à l aide du mot de passe du serveur. Ce ticket en main, tu peux maintenant demander d accéder au service de courrier. Tu fais dès lors ta requête au serveur de mail en lui donnant ton identité, ainsi que le ticket qui prouve que tu es bien qui tu prétends être. Le serveur utilise son mot de passe pour décrypter le ticket, et retrouver le nom d utilisateur que Charon a mis dans le ticket. Le serveur peut alors comparer ton nom avec celui contenu dans le ticket. S ils sont identiques, tu as prouvé ton identité. Qu en penses-tu?

69 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 21 E: J ai des questions.

70 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 21 E: J ai des questions. A: Je m en doutais. En avant.

71 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 21 E: J ai des questions. A: Je m en doutais. En avant. E: Quand un service décrypte un ticket, comment s assure-t-il qu il a correctement décrypté le ticket.

72 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 21 E: J ai des questions. A: Je m en doutais. En avant. E: Quand un service décrypte un ticket, comment s assure-t-il qu il a correctement décrypté le ticket. A: Je ne sais pas.

73 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 21 E: J ai des questions. A: Je m en doutais. En avant. E: Quand un service décrypte un ticket, comment s assure-t-il qu il a correctement décrypté le ticket. A: Je ne sais pas. E: Peut-être que tu pourrais ajouter le nom du service dans le ticket. De cette manière lorsque le service décrypte le ticket, il peut juger facilement du succès de l opération en vérifiant son nom à l intérieur du ticket.

74 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 21 E: J ai des questions. A: Je m en doutais. En avant. E: Quand un service décrypte un ticket, comment s assure-t-il qu il a correctement décrypté le ticket. A: Je ne sais pas. E: Peut-être que tu pourrais ajouter le nom du service dans le ticket. De cette manière lorsque le service décrypte le ticket, il peut juger facilement du succès de l opération en vérifiant son nom à l intérieur du ticket. A: ca me paraît bien. Donc le ticket ressemble à ca : TICKET {username servicename}

75 Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 22 E: Donc le ticket ne contient que le nom de l utilisateur et celui du service?

76 E: Donc le ticket ne contient que le nom de l utilisateur et celui du service? A: Oui, encryptés avec la clé du service. Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 22

77 E: Donc le ticket ne contient que le nom de l utilisateur et celui du service? A: Oui, encryptés avec la clé du service. E: Je ne pense pas que cela suffise à rendre le ticket sûr. Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 22

78 E: Donc le ticket ne contient que le nom de l utilisateur et celui du service? A: Oui, encryptés avec la clé du service. E: Je ne pense pas que cela suffise à rendre le ticket sûr. A: Qu entends-tu par là? Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 22

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Les bases de données. Se familiariser avec Base. Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Lance OpenOffice Base.

Les bases de données. Se familiariser avec Base. Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Lance OpenOffice Base. Exercice 1. 1 Se familiariser avec Base Figure 1.1A Ouvre le fichier dont tu as besoin. Données de l élève Lance OpenOffice Base. Ouvre le fichier nommé 6A Base de données clients (Figure 1.1A). Clique

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Checkliste pour une interview radio Auteur: Ulrike Werner / traduit par Lars Jung et Aurore Visée

Checkliste pour une interview radio Auteur: Ulrike Werner / traduit par Lars Jung et Aurore Visée Checkliste pour une interview radio Auteur: Ulrike Werner / traduit par Lars Jung et Aurore Visée Lors d une interview radio, incite ton interlocuteur à répondre de manière intéressante. Il faut savoir

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

NE TENTE PAS LA CHANCE

NE TENTE PAS LA CHANCE NE TENTE PAS LA CHANCE Ce que tu dois savoir au sujet de la sécurité près des barrages, des centrales hydroélectriques et des cours d eau à proximité. Énergie Yukon NE TENTE PAS LA CHANCE Le guide pour

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Objectifs

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Création d entreprise»

LEARNING BY EAR. «Création d entreprise» LEARNING BY EAR «Création d entreprise» EPISODE 3 : «De l idée au concept» AUTEUR : Erick-Hector HOUNKPE EDITEURS : Yann Durand, Aude Gensbittel INTRO Bonjour et bienvenue dans Learning By Ear pour le

Plus en détail

LE GRAND SECRET Pièce pour enfants

LE GRAND SECRET Pièce pour enfants LE GRAND SECRET Pièce pour enfants Bibiche Qu est-ce que tu fais? Noémie Tu le vois bien, je fais mes devoirs. Bibiche Oui, mais moi, je m ennuie. Noémie Tu n as qu à jouer. Bibiche Toute seule, ce n est

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Explications des items d'obii pour la validation du B2I

Explications des items d'obii pour la validation du B2I Explications des items d'obii pour la validation du B2I Rappel le socle commun compte sept compétences dont l'une d'entre elles porte sur : la maîtrise des techniques usuelles de l information et de la

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» AUTEUR : Chrispin Mwakideu LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 10 : «L histoire d Oluanda» EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste des personnages

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

MODE D EMPLOI V.2.0. Installation. Nouveautés V.02. Fais ton journal - version 2.0 - mars 2008 - Mode d emploi -

MODE D EMPLOI V.2.0. Installation. Nouveautés V.02. Fais ton journal - version 2.0 - mars 2008 - Mode d emploi - MODE D EMPLOI V.2.0 En cas de problème d utilsation, écrire à notre assistance : hotm1@milan.fr Nouveautés V.02 - Résolution des bugs d enregistrement des journaux - Ajout du dictionnaire des mots de la

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains»

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains» Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée Episode 06 «Se laver les mains» Auteur: Njoki C. Muhoho Conseiller médical Dr Ng ethe Muhoho Rédaction Maja Braun Scènes Personnages 1 1. SAM 2. CHEMU

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56)

ZAZA FOURNIER, La vie à deux (2 56) (2 56) PAROLES Ne fais pas comme ceci, Moi je fais comme cela, C est ma manière à moi Moi je dis comme cela, Mais on dit comme ceci Et c'est plus juste ainsi, Ne va pas par ici, Moi je vais par là, Passe

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

Fais ton site internet toi-même

Fais ton site internet toi-même Fais ton site internet toi-même avril 2010 Pourquoi faire son site soi-même? Aujourd hui, créer un blog/site internet, c est facile : on va sur n importe quel hébergeur, on s inscrit, on remplit un formulaire,

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel.

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel. Où? Quand? Comment? Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Court-métrage réalisé par Khaled Benaissa en 2006 lors de l'université d'été de La Fémis (école nationale supérieure des métiers

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu»

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» ÉPISODE QUATRE : «Le football est à tout le monde» AUTEUR : Chrispin Mwakideu RÉDACTION : Ludger Schadomsky, Maja Braun Liste des personnages

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress?

Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Mes premiers diaporamas avec Open Office Impress? Courage! Tu vas y arriver 1 Sommaire I. Les bons gestes avant de lancer Open Office (page 3) II. Créer un dossier Open Office. (page 4) III. Les 5 zones

Plus en détail

1 LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE 2 MESSAGERIE : BOITES ET SYMBOLES. 1.1 Comment fonctionne-t-elle? 2.1 Les BOÎTES ou dossiers

1 LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE 2 MESSAGERIE : BOITES ET SYMBOLES. 1.1 Comment fonctionne-t-elle? 2.1 Les BOÎTES ou dossiers 1 LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE 2 MESSAGERIE : BOITES ET SYMBOLES 1.1 Comment fonctionne-t-elle? Les messages transitent par un SERVEUR de MESSAGERIE (le courrier papier transitant par la POSTE). Ces messages

Plus en détail

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10. Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.fr SOMMAIRE 1 : Références 2 : La scène du baby-sitting

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer.

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Sommaire 1. Se loguer 2. Ta place de travail (Tableau de bord) 3. Créer ton article 3.1«Ajouter» un article 3.2 Ta feuille de papier

Plus en détail

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur La Facturation Le Livre chronologique des Recettes Le Registre des Achats Le Suivi du Chiffre d Affaires en temps réel Site internet

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Étude de cas 11. Il fut un temps où nous étions amis. Apprentissage Professionnel Continu

Étude de cas 11. Il fut un temps où nous étions amis. Apprentissage Professionnel Continu Étude de cas 11 Il fut un temps où nous étions amis Apprentissage Professionnel Continu Introduction Le cas dans cette publication fut écrit par un membre inscrit de l Ordre des éducatrices et des éducateurs

Plus en détail

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit elui qui me guérit opyright 1995, Geneviève Lauzon-alleur (My Healer) Ps. 30 B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B/# t Tu m as guérie # #/G G#m #/ Par la puissance

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières

Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières Guide animateur DVD 24 Vendre les valeurs mobilières 1 Guide animateur DVD 24 asb publishing 2008 DVD 24 Vendre les valeurs mobilières en agence bancaire 24.1.1 ENTRETIEN CONNAISSANCE EXPERIENCE MD : Avant

Plus en détail

La recherche d'une entreprise d'accueil

La recherche d'une entreprise d'accueil La recherche d'une entreprise d'accueil Comment faire ses démarches par téléphone! Ce document vous apporte quelques conseils ainsi que la démarche générale pour prendre contact avec les entreprises et

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

Version 6.0 du 07/11/06. Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs?

Version 6.0 du 07/11/06. Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs? Version 6.0 du 07/11/06 Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs? Salut Paul Tu as l air relax, ce n est pas ton habitude Oui, c est incroyable! On n

Plus en détail

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE Décembre 2012 «Sécurité des personnes et des biens (incendie, sûreté) : comprendre les nouvelles réglementations» Conférence en avant-première des Congrès/Salons Préventica Mercredi

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

MODE D EMPLOI CREATION D UN COMPTE D UTILISATEUR

MODE D EMPLOI CREATION D UN COMPTE D UTILISATEUR MODE D EMPLOI CREATION D UN COMPTE D UTILISATEUR A partir du 15 janvier 2015, tu as la possibilité de créer ton compte d utilisateur sous : www.girlsdayboysday.lu Élèves - inscription ETAPE 1 CRÉER TON

Plus en détail

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs :

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs : Logique dépannage La logique de dépannage dépend d une multitude d aspect, et un de ses aspects que j ai pu constater avec le temps en tant que formateur est que les techniciens industriels apprennent

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

Guide d utilisation One Touch Voice Mail

Guide d utilisation One Touch Voice Mail Guide d utilisation One Touch Pourquoi One Touch? Qu est-ce que la One Touch? Quels sont les avantages de la One Touch par rapport à la Standard / Pro? Vous disposez d une (un répondeur) pour votre et

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

Être compétent, détenir des compétences: au cœur de la réforme du système d enseignement québécois

Être compétent, détenir des compétences: au cœur de la réforme du système d enseignement québécois Être compétent, détenir des compétences: au cœur de la réforme du système d enseignement québécois Yves Lenoir, D. sociologie, Commandeur de l Ordre de la Couronne, Professeur titulaire, Titulaire de la

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé

Plus en détail

Foire aux Questions Note: Les réponses aux questions correspondent à la version 3.73.2212 Mise en route

Foire aux Questions Note: Les réponses aux questions correspondent à la version 3.73.2212 Mise en route Foire aux Questions Note: Les réponses aux questions correspondent à la version 3.73.2212 Mise en route Q. Je crois que le logiciel du SISA serait un bon choix pour mon organisation. Quels sont les étapes

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Bonjour Ici... Comment vas-tu? J organise chez moi (au club) une présentation/soirée d information Vivre Mieux &

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Histoire d une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle. This book is for sale at http://leanpub.com/lepluspetitpas

Histoire d une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle. This book is for sale at http://leanpub.com/lepluspetitpas Le plus petit pas Histoire d une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle Nicolas Gouy This book is for sale at http://leanpub.com/lepluspetitpas This version was published on 2015-08-15 This

Plus en détail

La déontologie, le courriel et la profession de counseling

La déontologie, le courriel et la profession de counseling Aide-mémoire sur la déontologie, les questions d ordre juridique, et les normes pour les conseillers Il me fait plaisir d accueillir Dan et Lawrence comme les premiers invités de la chronique Aide-mémoire.

Plus en détail