Histoire de l'institut Supérieur de Commerce de l Etat à Anvers

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Histoire de l'institut Supérieur de Commerce de l Etat à Anvers"

Transcription

1 Cercle Kring des Anciens Etudiants van de Oudstudenten de l'iscea der RHHSA Centre Universitaire Rijksuniversitair de l Etat à Anvers Centrum Antwerpen Rue des Fuchias, 20 Fuchiastraat, Bruxelles 1080 Brussel Histoire de l'institut Supérieur de Commerce de l Etat à Anvers par le Professeur A. GRUNZWEIG 1

2 Chers Amis, Depuis la suppression de l Institut Supérieur de Commerce de l Etat à Anvers, notre Cercle ne bénéficie plus d aucun recrutement. Il vieillit et nos rangs s éclaircissent. La présente étude, réalisée après de longs mois de recherches par Monsieur Grunzweig qui fut professeur en section française, constitue une sorte de testament de notre Cercle centenaire. Nous en publions ci-après la première partie. La suite sera diffusée ultérieurement. C est avec émotion que nous remercions le professeur Grunzweig d avoir bien voulu réaliser ce témoignage de l'histoire du plus ancien institut universitaire de sciences commerciales du monde on furent formés des hommes et des femmes qui, pendant des générations, portèrent le rayonnement économique et culturel de la Belgique jusque dans les pays les plus lointains. A. GAUTIER président octobre

3 La création de l'institut (29 octobre 1852) L'année 1847 a constitué un des grands tournants de l'histoire politique de la Belgique au siècle passe. La révolution de 1830 avait triomphé grâce à l'union des catholiques et des libéraux. Mais, une fois l'indépendance acquise et consolidée, cette union nationale, qui avait fait la force des Belges, perdit peu à peu, après 1839, de son importance et les partis catholique et libéral se formèrent à partir de ce moment. D'abord d'accord pour constituer des gouvernements de coalition qui continuaient l'unionisme, ils en arrivent à une rupture totale. L'année 1846 est marquée par le grand congrès constitutif du parti libéral et les élections du 8 juin 1847 donnent aux libéraux une victoire écrasante; le 12 juin le ministère de Theux (catholique homogène) est forcé de démissionner. Mais deux mois entiers s'écoulent avant que, le 12 août 1847, le ministère libéral de Charles Rogier ne soit nommé. Durant ces deux mois le ministère démissionnaire est censé n'expédier que les affaires courantes. Et c'est précisément le moment où le ministre des Affaires Etrangères, Adolphe Dechamps, reprend l'idée d' <un honorable négociant d'anvers> ( 1 ) et envoie à la province et à la ville d'anvers le texte d'un avant-projet de loi sur la création d'un Institut 1 Cette institution, comme nous venons de le dire, existe en projet. L'idée première et a été conçue par un honorable négociant d Anvers. Le précédent ministère l avait faite sienne et l avait même soumise à l'appréciation du conseil provincial et du conseil communal d Anvers. Nous ne doutons pas que le cabinet actuel ne tienne à honneur de la mettre à exécution...». Ainsi s exprime, en octobre 1847, le docteur François Jean Matthyssens dans sa brochure (imprimée à Anvers chez J.E. Buschmann et éditée à Bruxelles par A. Decq) : Enseignement universitaire. Projet d'organisation d'une université belge de commerce et d'industrie. 3

4 Supérieur de Commerce et d'industrie dans cette ville (25 juin 1847). Il n'est donc pas étonnant que cette initiative ait suscité les plus grands soupçons chez les libéraux tant à cause du moment où elle s'est produite qu'à cause de la personnalité de celui qui la prenait. Il y avait d'abord le piégé tendu aux libéraux de les amener à refuser cette extension de l'enseignement officiel parce que l'initiative en venait de Dechamps, adversaire résolu de tout enseignement public. Il y avait ensuite le danger que l'institut préconisé ne serve à restreindre une création efficace par la timidité du plan mis en avant. Nous n'entrerons pas dans les détails de la polémique qui suivit jusqu'au 12 août suivant. L'accession de Rogier au pouvoir à cette date y mit d'elle-même fin peu après. Il fallut néanmoins encore cinq ans de travaux préparatoires et de discussions techniques pour mettre sur pied l'arrêté royal organique du 29 octobre Nous savons sur quelles bases la nouvelle institution supérieure a débuté avec un grand succès parce qu'elle correspondait à un besoin réel du pays. En octobre 1847 le docteur Matthyssens avait publié une brochure ou il préconisait de donner à cette nouvelle école un caractère complétement universitaire. En voici l'essentiel: «Il y a quatre universités chargées de nous fournir d'avocats, de médecins, de philosophes; plusieurs académies nous forment des peintres et des statutaires; une haute école militaire nous donne de bons officiers; nos ingénieurs se recrutent à l'école du génie civil et à celle des mines; mais nos négociants et nos manufacturiers ne 4

5 jouissent d'autre enseignement que de celui qu'ils peuvent puiser dans la pratique des comptoirs et des fabriques... Une institution universitaire spécialement consacrée aux hautes études économiques serait en tout temps utile à un pays; dans les circonstances actuelles, elle est indispensable au nôtre». C'était un personnage très remuant que le docteur Matthyssens. L'ambition sociale semble l'avoir animé. On le voit se porter partout où il pouvait se faire valoir. Né é Anvers le 22 décembre 1811, il avait fait son doctorat en médecine à l'université de Gand en 1833 ( 2 ). IL fut alors chargé du cours de physiologie à l'ecole de Médecine attachée à l'hôpital Sainte Elisabeth d'anvers. Mais cette Ecole cessa d'exister peu après 1835, en vertu de la loi qui organisa alors l'enseignement supérieur. En 1834, il avait fondé, avec sept de ses collègues, la Société de Médecine d'anvers. IL en est le secrétaire peu après. Lors de la création de l'académie Royale de Médecine en 1841 il en devint membre correspondant (29 octobre 1842). Il avait publié, en 1837, un <Précis élémentaire de médecine légale>, ouvrage de plus de pages; il fut peut-être médecin légiste car il a écrit aussi deux articles sur des questions médico-légales. Quand les commissions de statistique dans les provinces sont créées en 1843, il devient membre de celle d'anvers. En 1845 il y lit un rapport <De la prostitution dans la ville d'anvers> et, avec le docteur Corneille Broeckx, de l'hôpital Sainte Elisabeth, il publie une 2 P. Génard, Anvers à travers les âges, vol. II, p. 127, note 4. 5

6 <Statistique nosologique des décès dans la ville d'anvers en 1842>. Avec le même docteur Broeckx il participe aussi, en à la mise sur pied de l'académie d'archéologie de Belgique, fondée à Anvers, le 14 octobre 1842, par un troisième médecin, le vicomte J. de Kerckhove de Tervarent, qui en est le président, tandis que Matthyssens en est le secrétaire-adjoint et le docteur Broeckx chargé des publications, puis (1844) le bibliothécaire. Mais Matthyssens en démissionna dès l'année suivante, pour une question de personnes. Et, en 1847, c'est la brochure qu'il publie, le 12 octobre, après le changement de ministère, sur un projet dont l'idée première avait été conçue par < un négociant d'anvers> resté anonyme et qui l'avait suggérée, quelques mois plus tôt, au ministère catholique de Theux: fonder à Anvers une université commerciale. A cause de son amitié pour Henri Conscience, Matthyssens avait contribué à créer, contre la société <De Olyftak> ( 3 ), la société <Voor Taal en Kunst> (octobre 1846) ( 4 ). Peu après (23 août 1848) il allait être élu, sur la liste libérale, membre du conseil communal d'anvers; il le resta, une première fois, jusqu'en Sa brochure, Matthyssens la présenta au conseil communal le 14 octobre Une commission de cinq 3 Il était cependant le président de cette Chambre de Rhétorique en Mais il y eut «du grabuge», cette année-là, dans la société; J.B. Van Mol, Les élus d Anvers depuis 1830, p En 1851 il en est le président, avec Henri Conscience comme 2 ème président. 6

7 membres, dont le grand armateur Cateaux-Wattel et le juriste Oostendorp, est nommée; elle fait un rapport favorable, dont Oostendorp est l'auteur (21 février 1848). Le 26 octobre 1849 le bourgmestre d'anvers, F. Loos, présente au conseil communal un programme déraillé des études à l'institution à créer. Mais, au ministère, Charles Rogier est alors tellement absorbé par la bataille autour de la loi qui doit organiser l'enseignement moyen qu'il n'a pas le temps de s'occuper d'autre chose. Enfin, en 1850, la loi organique de l 'enseignement moyen est acquise et, le 28 novembre, Rogier reçoit, en tant que ministre de l'intérieur ayant l'instruction publique dans ses attributions, la note que le bourgmestre Loos avait présentée, l'année précédente, au conseil communal. Finalement, le 23 octobre 1852, le conseil communal d'anvers autorise, à l'unanimité, le collège des échevins de ratifier, pour la ville, la convention dont Charles Rogier avait envoyé, la veille, le texte et qui prévoyait la collaboration de l'etat et de la ville en vue de mettre sur pied la nouvelle institution. Six jours plus tard, l'arrêté royal organique était signé. Le règne de la commission directrice de l'institut ( ) L'enseignement spécial des sciences commerciales, théoriques et appliquées, était créé à Anvers. Restait à déterminer l'organisation du nouvel établissement, pour 7

8 lequel la ville d'anvers avait acheté, le 3 janvier une propriété, rue du Chêne ( 5 ). Pour cela une commission directrice fut nommée. Elle comptait, sous la présidence ex officio du bourgmestre d'anvers, Jean François Loos, six membres, deux nommés par l'etat, deux nommés par la Ville et deux par la Chambre de Commerce ( 6 ). Tandis que Loos avait été luimême dans les affaires comme propriétaire de messageries, cinq des six commissaires étaient parmi les plus grands hommes d'affaires de la ville : en 1852, Ch. Agie était président du tribunal de commerce et consul de Russie: J. Fuchs était membre de la Chambre de Commerce et consul-général d'oldenburg; Jean Cateaux-Wattel, très grand armateur ( 7 ), était président de la Chambre de Commerce et membre du conseil communal. Il était aussi membre du conseil d'administration de l'ecole de Navigation d'anvers. Gros banquier, Constantin Joostens- Elsen, qui avait été directeur de la Caisse d'epargne en 1828 et membre de la Chambre de Commerce et de la direction de l'entrepôt Royal en 1831, était conseiller communal depuis 1848 et devint échevin en 1858 et sénateur en Quant à Henri-François Matthyssens, membre de la Chambre de Commerce et, un peu plus tard, consul-général de Costa-Rica, il a été facilement confondu 5 Van Mol, p De plus les séances de la commission auxquelles le gouverneur de la province d Anvers assistait étaient présidées par celui-ci. 7 Le 15 mai 1847 un de ses navires revint à Anvers chargé d objets de Chine d'importation directe ; de même le 20 mai 1849 ; Van Mol, pp. 99,

9 avec son parent François-Jean, le médecin ( 8 ). Si ce dernier, l'auteur de la fameuse brochure, n'a pas été membre de cette commission organisatrice, l'impression qui s'en dégage est que son ambition était différente: devenir professeur dans le futur Institut, ce qui se produisit effectivement et aurait été impossible s'il avait été l'un de ceux qui attribuaient les chaires. Le sixième membre de la commission, Gérard-Jean Oostendorp, était juriste, et non homme d'affaires, il est vrai, mais il venait de quitter, après douze ans de service, les fonctions de greffier du tribunal de commerce ( 9 ). Sa nomination à ce poste (14 mars 1840) lui avait même coûté, pour cause d'incompatibilité, les fonctions d'échevin qu'il avait remplies depuis le 1 er janvier 1834 d'une façon brillante ( 10 ). Il était néanmoins resté constamment conseiller communal d'anvers et il siégeait souvent au conseil provincial. Inscrit au tableau de l'ordre le 15 juillet 1830, il était maintenant revenu au barreau après cette interruption de 1840 à Il a aussi été quelques années (vers 1850) membre de la commission de statistique pour la province d'anvers. 8 Par exemple, I.S.C.A., , p. 9, n. 1, où le prénom reste prudemment omis. Henri François a écrit quelques articles dont De l'agrandissement du port d'anvers (1853). En juin 1846 il fut, avec Cateaux- Watel délégué des libéraux d'anvers au Congrès Constitutif du parti, à Bruxelles. 9 Son successeur an greffe, J. Conard, fut nommé le 5 mai En 1858 il avait été le rapporteur de la commission des chemins de fer instituée par la ville d'anvers sur la question de la localisation de la gare intérieure dc la ville. 9

10 Enfin la commission avait un secrétaire, Léon Vercken, docteur en droit et en sciences politiques et administratives. En théorie c'est par roulement avec d'autres que ces cinq grands hommes d'affaires siégeaient au tribunal de commerce et à la Chambre de Commerce. En fait ils y alternaient et on y trouvait plusieurs d'entre eux quasi en permanence ( 11 ). C'étaient, dans l'ensemble, des hommes remarquables, bien choisis pour l'œuvre qu'ils devaient accomplir. Il n'est donc pas étonnant que l'école que des hommes aussi compétents, aussi au courant des besoins concrets d'un tel enseignement supérieur, construisirent a été une innovation radicale dans l'europe économique et scientifique du milieu du 19 ème siècle. Aujourd'hui, après qu'elle eut été copiée un bon nombre de fois, et après que le progrès des connaissances économiques eut amené dans sa suite des améliorations et des innovations notables, chez nous et ailleurs, dans le programme des cours de 1853, il n'est pas étonnant que notre vieille Iscea ait perdu la primauté dont elle a longtemps joui. Il reste que sa création marque une date très importante dans l'histoire de l'enseignement, non pas simplement professionnel, mais 11 Ainsi, par exemple, Cateaux-Wattel était membre de la Chambre de Commerce jusqu'au 31 décembre 1849, après en avoir été trois ans le président ( ). En 1852 il en était de nouveau président, ainsi que juge an tribunal de Commerce. D'autre part le président de la Chambre de Commerce était Agie en 1851, Cateaux-Wattel en 1852, Fuchs en On pourrait prolonger de telles listes pour les années suivantes. 10

11 vraiment scientifique, des grandes affaires. Il fallait des Anversois, aussi fiers d'être de grands négociants que d'autres peuvent l'être d'être des médecins, des juristes ou des ingénieurs, pour penser à la nécessité d'un tel enseignement supérieur. J.F. Matthyssens, tout médecin qu'il était, n'en appartenait pas moins à ce patriciat commercial qui a distingué Anvers durant de longs siècles. Il n'y a qu'à relire le passage, que nous avons cité plus haut, de sa brochure. Il respire la fierté d'être d'une famille de marchands, profession parfaitement libérale aux yeux d'un Anversois. Il y avait déjà un enseignement commercial ailleurs ( 12 ). Mais ce n'étaient que des écoles pratiques, sans aucune des caractéristiques d'une école supérieure véritable. Le but de leurs élèves était de sortir de l'école le plus vite possible, en peu de mois, et de gagner tout de suite le plus d'argent possible (surtout aux Etats-Unis). Le programme des cours de l'institut en faisait, au contraire, «l'équivalent d'une véritable université» par «le côté éminemment élevé» de ces cours ( 13 ); économie politique, statistique, géographie commerciale et industrielle, histoire des produits négociables, éléments du droit civil, droit commercial, législation douanière comparée, histoire du commerce, l'enseignement de tous ces cours constituait une nouveauté, dont l'institut d'anvers eut l'initiative. On a tenté de faire de l'institut Saint Ignace d'anvers une institution aussi ancienne, et mémé plus, que notre Institut. On peut lire dans le catalogue de l'exposition 12 L Ecole spéciale de Commerce de Paris, créée en 1820, par Laffitte, par exemple ; Simonin l attribue par erreur in Adolphe Blanqui. 13 L. Simonin, Les écoles de commerce en l 'rance et à l'étranger (revue des Deux Mondes, t. 98, 1872, pp ). 11

12 Antwerpen, , p. 230, que Saint Ignace fut créé le 5 janvier 1852 (erreur répétée dans Antwerpen, , pp ). Mais l'ouvrage Institut Supérieur de Commerce d'anvers, , dit clairement, pp : < Voici, avec la date de leur fondation, la liste (des écoles qui se sont largement inspirées de l'exemple d'anvers):... Ecole Supérieure de Commerce Saint Ignace, Anvers, 1901>. C'est d'ailleurs la date ou la liste des directeurs de Saint Ignace débute. Auparavant il n'y avait qu'un collège Saint Ignace. La commission directrice de notre Institut fut installée par le gouverneur le 5 janvier Elle tint sa première séance le 28 janvier suivant. Les résultats concrets de ses travaux se trouvent dans l'arrêté ministériel du 13 octobre 1853, qui leur donne la force exécutive. Il organisait l'institut de la façon suivante: La commission directrice était maintenue, telle quelle, à la tête de l'institut. Elle était nommée pour 4 ans et, tous les deux ans, elle était renouvelée par moitié; mais les membres sortants étaient rééligibles ( 14 ). L'arrêté organique prévoyait un directeur pour <la surveillance immédiate> de l'institut. Il était choisi, <autant que 14 Ils ne se firent pas faute de se réélire les uns les autres de longues années durant: Agie en resta membre jusqu en octobre 1863; Fuchs, jusqu'en décembre 1866; H.F. Matthyssens jusqu en décembre 1860; Joostens jusqu en avril 1863; Cateaux-Wattel jusqu'en mai 1860; Oostendorp mourut en fonctions le 26 août Il fut remplacé par G.A. Cornelis--Lysen, membre de la Chambre de Commerce et du conseil communal. Ce dernier eut l avocat J. Fink comme successeur (avril 1865). 12

13 possible>, parmi les professeurs de l'institut. Ses attributions étaient précisées au chapitre 2 du règlement d'administration er d'ordre intérieur de l'institut, ou il était d'ailleurs tenu de résider. Mais la commission déclara qu'elle <s'est trouvée dans l'impossibilité de rencontrer un homme réunissant toutes les qualités qu'elle désirait; elle a cru d'ailleurs que le cachet pratique de l'enseignement serait mieux conservé sous la direction successive de commerçants que sous la direction permanente d'un seul professeur; en conséquence elle s'est réservée à elle-même, sous l'approbation du gouvernement, la direction de l 'établissement, en déléguant à tour de rôle un de ses membres pour veiller de plus près à la marche des études> ( 15 ). Au surplus, Léon Vercken, qui restait le secrétaire de la commission directrice, devenait maintenant aussi secrétaire de l'institut. De ce fait il recevait la charge de tout le travail administratif qui aurait été celui du directeur. < La besogne administrative toute entière est, aux termes des règlements, laissée au secrétaire, ainsi que la formation, la conservation, de la bibliothèque et du musée d'échantillons annexés à l'institut> ( 16 ). Comme il était tenu 15 Mémorial administratif de la province d Anvers, session de 1856; Exposé de la situation administrative de la province, Annexe du chapitre V. C'est donc par erreur que le catalogue officiel de l'exposition Antwerpen, , p. 230, fait du docteur Matthyssens le premier directeur de l Institut ( ). Cette erreur est répétée dans Antwerpen, , p Loc. cit. Ce Musée d'echantillons de produits naturels et fabriqués commerçables» commença par n être qu'une collection très à l'étroit dans les locaux de la rue du Chêne. Mais, en 1856, on espérait 13

14 d'avoir son bureau A l'institut, rue du Chêne, il était tout indiqué pour jouer le rôle administratif du directeur. Il était d'ailleurs, en outre, secrétaire de la Chambre de Commerce et il devint consul de Perse en 1861 quand ce consulat fut créé à Anvers, pour ainsi dire en sa faveur. Parce que Anvers n'était pas une capitale et était, par conséquent, dépourvue d'un corps diplomatique, la grande ressource pour la fierté de ses gros négociants a été de devenir consul honoraire, c'est-à-dire aux fonctions gratuites, mais tenant localement, pour cette raison, une place de premier rang dans le domaine protocolaire et mondain. Nous avons vu que trois des six membres de la commission directrice étaient aussi consuls: Agie (Russie), Fuchs (Oldenburg) et H.F. Matthyssens (Costa-Rica). L'enseignement complet de l'institut était donné en deux ans. Le 30 novembre 1853 les premières nominations de professeurs furent effectuées. Le docteur F.J. Matthyssens recevait le cours d'étude des produits commerçables: les produits naturels en première année, les produits fabriqués en seconde ( 17 ). La chimie commerciale fut ajoutée à ses attributions en que, grâce aux constructions que la ville venait de commencer, l'institut ne tardera pas à renfermer dans son sein un vaste musée industriel, un bazar, une exposition permanente de tout ce qui peut intéresser l industrie et le commerce» ; même Exposé, Annexe du chapitre VII, pp A cette date un tel musée était unique en son genre. Il fut bientôt imité un peu partout. 17 Il publia, en 1866, un Manuel de matière commerçable ou traité des marchandises, 663 pages. 14

15 1862. La géographie économique (1 ère année) et l'histoire générale du commerce et de l'industrie (2 ème année) étaient attribuées à l'avocat J. Finck, qui y renonça cependant dès le 18 mars suivant. Il recevait, le 15 mai 1854, un successeur éminent dans la personne du grand économiste Gustave de Molinari, un des chefs du mouvement libre-échangiste et pratiquement le premier qui, en Belgique, fut un théoricien de la science économique ( 18 ). Vers 1844 il était allé à Paris, ou il s'était créé une position en vue dans la presse radicale, se spécialisant dans l'étude des questions industrielles et commerciales. En 1847 il avait commencé à donner un cours d'économie politique à l'athénée, ou <Société Académique des Sciences et des Arts>, cercle qui donnait à l'usage du public mondain de Paris des cours et des conférences fort goûtés. Mais la révolution de février 1848 avait <brusquement interrompu> ce cours ( 19 ); et, après le coup d'etat, le décret organique du 17 février 1852 avait réglé le régime de la presse d'une façon qui supprimait toutes les libertés acquises en France depuis Mettant au-dessus de tout le droit de s'exprimer librement ( 20 ), Molinari était alors revenu en Belgique. 18 Encyclopédie Belge (Bruxelles, 1936), p Molinari, Cours d économie politique, 2 ème éd., vol. I, p. x (dédicace 5 Charles de Brouckère). 20 Charles Dunoyer, dans son rapport : l Académie des Sciences Morales et Politiques (séance du 16 février 1856), le dit avec prudence: «C'est notamment un ami par excellence des idées d ordre, d autant plus dévoué à ces idées qu il ne les sépare pas des idées de liberté». 15

16 Il y trouva un mouvement libre-échangiste très actif : <L'Association belge pour la liberté commerciale> y avait été fondée en 1846 par Charles de Brouckère, par le comte Arrivabene et par quelques autres libéraux progressistes comme Adolphe Le Hardy de Beaulieu. Grâce à elle Bruxelles avait été, en septembre 1847, le siège d'un congrès économique international. Ce fut une période d'expansion pour la doctrine du libre-échange. Charles de Brouckère, qui avait été le premier professeur d'économie politique de l'u.l.b. ( ) et qui était devenu bourgmestre de Bruxelles en 1848, procura à Molinari l'occasion de reprendre au Musée de l'industrie le cours qu'il avait professé à Paris, à l'athénée ( 21 ). Aussi est-ce à lui que Molinari dédia son Cours d'economie Politique, en octobre Entretemps il avait reçu à l'institut Supérieur de Commerce à Anvers les chaires de géographie économique et d'histoire économique. Celle d'économie politique était, en effet, déjà occupée par l'un de ses plus ardents partisans, le chevalier Charles de Cocquiel de Ter Herle ( 22 ). C'est peut-être lui qui avait contribué a sa venue à Anvers. Docteur en droit, de Cocquiel avait reçu dès le début le cours d'économie politique générale (1 ère année). Il tint cette chaire sans interruption pendant la durée étonnante de cinquante ans. Molinari, Op. cit., vol. I, p Sous le Second Empire l Institut était un des bastions de l'opposition libérale. 21 Le conseil communal de Bruxelles y rouvrit en 1851 des cours publics. Cinquante ans de liberté, vol. IV, pp , Annuaire de la Noblesse, année 1890, vol. II, p

17 Son départ, le 26 septembre 1903, fut l'occasion pour le Cercle des Anciens Etudiants de le fêter comme il convenait; il survécut encore jusqu'au 15 février De Cocquiel avait aussi eu, dès le début, la chaire de législation douanière des principaux pays, qu'il abandonna en décembre 1890 et, le 1 er novembre 1869, il avait reçu le cours d'histoire économique générale, peu après le départ de Molina ri, cours qu'il professa aussi jusqu'au 26 septembre En 1887, il avait été président de la Ligue Commerciale d'anvers (vice-présidents: Louis Strauss et Crombecq) ( 23 ). Egalement juriste, François Haghe s'était vu confier les cours des éléments de droit civil (1 ère année) et de droit commercial (2 ème année) ainsi que du droit des gens (2 ème année) ( 24 ). Mais le noyau de l 'enseignement de l'institut, sa grande innovation ( 25 ), était le bureau commercial qui lui était annexé pour traiter d'une maniéré simulée et pratique les affaires de commerce et de banque. On y faisait aussi la correspondance commerciale en français, en allemand, en anglais, en espagnol et en italien. Dans ce but le bureau commercial était divisé en plusieurs sections. Chacune d'elles était censée établie dans un pays diffèrent et traitait avec les autres des affaires d'importation, de change, etc., avec la correspondance commerciale nécessaire, dans la 23 Van Mol, Op. cit., p Il donna, le 25 mai 1867, à la Société des Etudiants de l Institut une conférence sur Le droit, la guerre et l'athéisme. 25 Cette méthode avait déjà été utilisée par les Américains, mais pas d une façon intégrale comme à Anvers ; Simonin, p

18 langue appropriée. Ce système fut remplacé par la suite par celui d'une grande maison de commerce unique. Ainsi l 'enseignement de l'institut était double, à la fois théorique et pratique. Les différents cours théoriques étaient donnés le matin et le soir, avant l'ouverture et après la fermeture du bureau commercial de l'institut et des bureaux particuliers des commerçants de la ville; ainsi un jeune homme venant à l'institut y rencontrait tous les avantages de fréquenter en même temps le bureau d'un commerçant et les cours d'une faculté de commerce. P. Fontaine fut nommé chef du bureau le 23 janvier 1854 et le resta jusqu'a sa mort (8 janvier 1860). A ce titre il dirigea bien vite le bureau en 2ème année seulement et reçut (le 20 janvier 1857) trois sous-chefs pour le diriger en première ( 26 ). Il était, de plus, assisté par J.F. Reinemund et par Charlier, respectivement pour la correspondance allemande et pour la correspondance anglaise, par Marc d'araoz pour l'espagnol et par G. Podesta pour l'italien. En 1859 le règlement organique de l'institut fut modifié, (vote du conseil communal le 14 janvier 1859), en particulier pour permettre à la correspondance allemande et a la correspondance anglaise, qui jusque-là avaient été provisoirement annexées au programme de l'institut (dans 26 Van Criekinge, Ed. Berré et P.J. Smidts. Van Criekinge mourut le 26 décembre 1857 ; il fut remplacé par J. Belleroche (arrêté du 3 février 1858). 18

19 l'ensemble du bureau commercial), de faire partie officiellement de son enseignement régulier ( 27 ). En même temps la commission directrice reçut le nom de <commission supérieure administrative> et un conseil de perfectionnement fut créé. Par arrêté royal du 21 juin 1858 un cours de construction et d'armements maritimes fut créé en 2 année et attribué à Emile Guiette, ingénieur de la marine royale et inspecteur des écoles de navigation de l'etat (Anvers et Ostende). Lors de la création de la ligne Ostende-Douvres, il avait été chargé de surveiller les travaux de construction de la première malle-poste (1845); il eut la même mission avec les deux suivantes, lancées en Guiette donna son cours a l'institut jusqu'à sa mort (10 janvier 1864) ( 28 ). En mai 1862 une chaire nouvelle fut ajoutée aux cours de l'institut, celle d'arithmétique financière; F. Mertens la tint jusqu'en octobre A cette époque la réputation de l'institut était devenue telle dans le monde qu'il servit de modèle pour la création d' < universités commerciales> analogues à l 'étranger. En janvier 1855 Molinari créa l' < Economiste Belge> et se chargea de l'édition de ce périodique. Le Un arrêté du 31 décembre 1859 titularisa J.F. Reinemund et W. Taylor en cette qualité. Taylor, admis à la pension, cessa ses fonctions en octobre Sa biographie dans Biographie Nationale, t. 35, col Son parent, Robert Guiette, a été professeur de littérature française à l Institut. 19

20 septembre suivant le comte Arrivabene fonda la <Société Belge d'economie Politique> et en fut le premier président. Le Comité comprenait H.F. Matthyssens comme l'un des deux vice-présidents, et comme secrétaire de Cocquiel; Molinari en fut membre ( 29 ) Parallèlement, à Bruxelles, on fonda l' < Association pour la réforme douanière> dans le but de faire de l'agitation publique. Molinari en était l'archiviste; cette association mit sur pied un congrès international du libre-échange, qui eut lieu en septembre 1856 à Bruxelles. C'était l'époque ou une certaine agitation commença à se manifester à Anvers au sujet des nouvelles fortifications de la ville. Une <commission des servitudes militaires de la 5 ème section> avait été constituée en janvier 1854 sous la présidence du baron John Cogels-Osy, tandis qu'une des deux vice-présidences allait à H.F. Matthyssens. En octobre 1855 le gouvernement fut amené à nommer une commission mixte (civile et militaire) pour étudier les réclamations antimilitaristes sur la question de l'agrandissement de l'enceinte d'anvers; H.F. Matthyssens, membre de la Chambre de Commerce et un des chefs du mouvement d'opposition (le <Meeting> ), en fut membre ( 30 ). 29 Biographie d Arrivabene par R. Van Nuffel, professeur A l'institut, dans Biographie Nationale, t. 29, col ; et Annuaire de l'iscea, 1957, pp Selon Wils, Meeting, pp , le fondateur fut Molinari. 30 Wils, p. 43. Aux élections du 13 juin 1855 Rogier n'avait pas été élu par Anvers à la Chambre. Charles de Brouckère, avec l accord de ses électeurs, lui céda son siège à Bruxelles. Aux élections de 1857 Rogier redevint député d Anvers. 20

21 Une autre question, très controversée dans ces années, était celle du monopole des organismes officiels en matière de bienfaisance ou du maintien de la liberté des fondations privées. Elle fut à l'ordre du jour de la séance du 8 mars 1857 de la «Société Belge d'economie Politique». La plupart des orateurs, parmi eux Arrivabene et Molinari se prononcèrent contre le monopole. La même année Molinari créa un hebdomadaire, <La Bourse du Travail>, dont le but était d'organiser l'emploi et de répandre, parmi les travailleurs, la pensée du droit de grève. Cette publication ne dura guère ( 31 ). Le 21 février 1858 la < Société Belge d'economie Politique> tint une séance où Molinari et d'autres parlèrent contre le service militaire ( 32 ). Toute cette activité dérangeait le gouvernement de Charles Rogier, qui avait repris le pouvoir a la fin de 1857 et dont le libéralisme était doctrinaire, et non pas radical. Aussi, après la sortie du numéro de novembre décembre 1858 de l'«economiste Belge», contenant un article intitulé <Décadence du Port d'anvers> ( 33 ), et après une réunion de l' <Association pour la réforme douanière>, le 10 décembre 1858, où la politique du gouvernement avait de nouveau été attaquée, Rogier convoqua Molinari et lui donna un avertissement: il était inconvenant qu'un professeur de l'etat attaquât publiquement le 31 P. Michotte, Etudes sur les théories économiques qui dominèrent en Belgique de 1830 à 1886, pp (Ecole des Sciences Politiques et Sociales de Louvain, 1904). 32 Wils, p. 90, n Au même moment (vers le 6 décembre 1858) la chambre de Commerce publiait une brochure intitulée aussi «Décadence du Port d Anvers», qui mécontenta fort le ministère. 21

22 gouvernement dont il dépendait (28 décembre 1858) ( 34 ). Là-dessus Molinari quitta l'institut pour garder sa liberté d'expression, tout comme il avait abandonné la France auparavant pour le même motif (2 février 1859) ( 35 ). Le 2 juin suivant il participa à Bruxelles. où le parti libéral s'était scindé, a un meeting électoral radical; il y parla contre le gouvernement er contre le service militaire; l' <Economiste Belge> attaquait maintenant constamment toutes les dépenses militaires. A la fin du compte, le 21 novembre 1859, L. Van den Bossche fut chargé de donner <à titre provisoire> les deux cours de Molinari : Rogier espérait ramener celui-ci a l'institut maintenant que la scission du parti libéral avait pris fin, après l'élection législative du 14 juin 1859, qui avait été favorable au gouvernement ( 36 ). Effectivement, le 5 octobre 1860, Molinari vint reprendre ses cours, toujours <à titre provisoire>, situation qui perdura jusqu'en juillet La nomination des premiers professeurs (arrêtés royaux des 13 octobre et 30 novembre 1853) rendit possible l'ouverture des cours et l 'inscription des premiers élèves (début de décembre suivant). Une bonne partie de ceux-ci, n'étant pas inscrits pour tous les cours, étaient des élèves libres. C'étaient des jeunes gens employés dans les 34 P. Michotte, p Wils, p. 80. Le 28 janvier 1859 il offrit sa démission des deux cours qu il donnait au ministre de l Intérieur (Rogier), qui n en demandait pas tant. Il consentit à rester provisoirement en fonction jusqu' à son remplacement; Exposé, 1859, p Rogier lui-même avait été réélu à Anvers, avec Loos et trois autres libéraux, à la Chambre ; et avec C. Joostens au Sénat. 22

23 maisons de commerce de la place, mais au début ils ne sont pas nettement séparés du nombre des élèves réguliers. Dès le premier examen de sortie de l'école (30 aout 1855) ( 37 ), toutefois, avec l'attribution du titre d' < élève diplômé>, on peut distinguer les élèves réguliers des autres. De plus les élevés étrangers viennent à Anvers dès Au début ce sont surtout des Allemands, puis, à partir de 1858, il s'y ajoute un bon nombre de Hollandais. Ces pays n'avaient pas encore d'école semblable à l'institut. Jules Cateaux-Piéron ( ) Le 8 janvier 1860 Jean-Pierre Fontaine, chef du bureau commercial et, en tant que tel, le principal professeur de l'institut, mourut. La question de sa succession amena la commission directrice à la conclusion <qu'il y aurait lieu de chercher à réunir les fonctions de chef du bureau à celles de directeur de l'institut, et d'arriver ainsi à combler la lacune qui existait dans le personnel de l'institut> ( 38 ). L'Etat et la Ville se déclarèrent d'accord et Jules Cateaux-Piéron, consul du Guatemala, fut nommé directeur de l'institut et chef du bureau commercial (arrêté du 12 mai 1860). Il avait été juge au tribunal de commerce d'anvers (nomination du 16 janvier 1857) ( 39 ) et était très probablement parent du puissant Cateaux-Wattel, qui était 37 A noter que le président de ce premier jury d examen était Arrivabene; Van Nuffel, loc. cit. Arrivabene le fut aussi en 1856, 1857 et Exposé de la situation administrative de la province d Anvers, 1860, p Exposé, 1857, p

24 précisément, une fois de plus, président de ce tribunal de commerce (arrêté royal du 28 janvier 1860) ( 40 ). Jules Cateaux alla donc s'installer rue du Chêne, a l'institut, dans l'appartement qui avait été prévu pour le directeur. En décembre 1860 Otto Günther, consul général de Prusse, succéda à la commission administrative à H.F. Matthyssens, dont le terme était achevé et qui mourut le 3 juillet Une mesure très apte à augmenter le pouvoir d'attraction de l'institut à l'étranger fut alors prise. Un cours préparatoire fut adjoint à l'institut pour les élèves étrangers, à partir du mois de mai jusqu'au mois d'octobre de chaque année (rentrée des cours). Cette école préparatoire s'ouvrit le 22 avril 1861 avec huit élèves. Un affréteur anversois, Max Gossi, critiqua ces cours comme indignes de l'institut: <c'e sont là de grossières amorces permises tout au plus aux aventuriers de l'enseignement> ( 41 ). Dans une série de lettres, non signées, au <Précurseur>, il critiqua, au courant de l'année 1861 ( 42 ), plusieurs autres particularités de la vie de l'institut, et notamment que les pères anversois n'y envoyaient pas leurs fils et que les cours de l'institut étaient presque exclusivement suivis par des < étrangers>, c'est-à- 40 Exposé, 1860, p Cateaux-Wattel était aussi conseiller communal d'anvers. Il cessa d être membre de la commission directrice et fut remplacé par William Good (mai 1860). Il mourut le 4 décembre Max Gossi, De l'éducation commerciale à Anvers (Lettre: extraite: du «Précurseur» ). Anvers, 1862, p Ces lettres ont paru, sans nom d'auteur, comme brochure en

25 dire par des non Anversois ( 43 ). Mais sa critique principale était que le souci de sa population scolaire amenait l'institut à être trop coulant dans les examens, de crainte de voir l'école tomber ou bien être transférée à Bruxelles. <Le gouvernement de son cote, ne voyant pas ses efforts aboutir au succès qu'il en avait espéré, s'impatiente et menace, dit-on, l'institut soit d'une suppression, soit (ce qui serait plus honteux encore pour Anvers) d'en transférer le siège à Bruxelles>. Il fallait des élèves < ayant fait un cours complet d'études moyennes, et le prouvant pat la production de certificats réguliers, ou par un examen sérieux. Eh bien! la grande faute commise dès l'ouverture de l'école et dans laquelle on a persévéré plus ou moins jusqu'à ce jour, c'est qu'on a fait fi de ce principe essentiel. On s'est d'abord contenté d'un certificat quelconque ou d'un examen quelconque... Il y a moins d'inconvénient à laisser [l'institut] chômer qu'a en faire un asile pour les fruits secs... Il fallait des élèves pour inaugurer les 'cours, sauf à se montrer plus difficile les années suivantes! Mais les années se sont suivies, sans qu'on ait pu encore en revenir à l'exacte observation du règlement... Le chiffre de la population m'importe assez peu en lui-même... Ecole spéciale supérieure, l'institut, par sa nature même, est destiné, au moins pour quelque temps, à avoir peu d'élèves> ( 44 ). Cependant le ministre des Affaires Etrangères inscrivit a son budget de 1862 une somme de F , destinée A tester annuelle et à être répartie entre les 43 «L Institut ouvert, qu avons-nous vu? Il n y est pas entré un seul élève d'anvers qui eût achevé ses études moyennes, il n y est entré qu un petit nombre d Anversois ayant fait des études très incomplètes» ; Op. cit, p Op. cit., pp

26 élèves diplômés <avec un grade> et qui auraient l'intention d'aller se fixer à l'étranger ( 45 ); ce ministre n'était autre que Charles Rogier, qui venait de remplacer à ce poste De Vriére (octobre 1861) et qui continuait à favoriser Anvers et l'institut. Un arrêté royal du 27 février 1862 rendit permanents ces subsides de voyage. En octobre 1863 Charles Agie, <qui avait rendu de grands services dans l'organisation de l'enseignement pratique du bureau commercial ( 46 ), mourut. La place qu'il avait tenue dans la commission depuis la création de l'institut fut attribuée à Ch. Péchait (arrêté ministériel du 8 février 1864). En même temps, le mandat de Constant Josstens étant expiré, il fut remplacé, en décembre 1864, par Hippolyte Selb De Coninck, conseiller communal ( 47 ). Le 23 mars 1865 Jules Cateaux mourut après avoir été le premier directeur de l'institut, mais durant un délai trop bref pour pouvoir faire preuve de toutes ses capacités ( 48 ). Quelques jours plus tard Léon Vercken démissionnait de son poste de secrétaire de l'institut. Le 21 juin 1862 il avait publié dans l' < Economiste Belge> un article de tête intitulé <La protestation anversoise et le déclassement des partis». Il reprit ce thème le 5 juillet; la rédaction de la revue fit de même, le 19 juillet en affirmant: il faut fonder en Belgique un parti de la liberté. Là-dessus un grand publiciste catholique, Prosper de Haulleville entama un 45 Exposé, 1861, pp Exposé, 1864, p C. Joostens mourut le 25 juin 1870 ; Van Mol, p Exposé, 1865, p

27 débat courtois avec Vercken à ce sujet dans cette revue ( 49 ). Il est vrai que les deux adversaires appartenaient à des horizons politiques diamétralement opposés. Par contre ils étaient tous deux acquis aux thèses du libre-échange et Haulleville était un personnage aussi important comme homme d'affaires que comme journaliste. Il avait été un des grands actionnaires des entreprises du gros banquier catholique Langrand-Dumonceau, mais il s'était écarté maintenant de ce groupe, qui allait bientôt être dans une fâcheuse situation ( 50 ), et avait fondé, en dehors de celui-ci, la Banque de l'union (20 décembre 1863) ( 51 ). Dans la presse, il avait acquis (1859) la direction de l' < Universel>, puis (1862) celle du <Journal de Bruxelles>, avant d'être l'un des fondateurs, en 1865, de la très importante <Revue Générale> qu'il dirigea de ( 52 ). A ce moment l'occasion de faire de grandes affaires se présenta a lui A Anvers. Il fonda la < Société Commerciale Belge>, approuvée par arrêté royal du 22 octobre 1864, et fut président de son conseil 49 Haulleville publia ce décat sous forme de livre: Les catholiques et les libertés institutionnelles, Bruxelles 1863 ; cf. L. Wils, Meetingspartij, pp. 183 n. 86, En septembre 1866 parut un ouvrage fort documenté: Galerie des financiers belges. Première série Les Invitations de M. Langrand-Dumonceau, qui révélait pour la première fois les embarras de ce groupe financier. L'auteur en était Eugène de Molinari, le frère de Gustave. Il était avocat et chroniqueur financier à l Echo du Parlement belge, organe officieux du gouvernement libéral Frère-Orban. Il publia aussi, en 1866, l'annuaire financier de la Belgique; Jacquemyns, vol. IV, pp. 265, A sa mort (17 avril 1871) il était secrétaire de la Chambre de Commerce de Bruxelles ; Biographie Nationale, t. XV, col G. Jacquemyns, Langrand-Dumonceau, vol. III, pp. 101, Encyclopédie Belge, pp. 738,

28 d'administration, qui compta trois membres de l'institut: le secrétaire en était G. de Molinari et deux autres administrateurs étaient William Good et Léon Vercken; trois autres personnalités complétaient le conseil ( 53 ). En mémé temps la <Banque de Crédit commercial était créée à Anvers par Haulleville comme organe de financement de la < Société Commerciale Belge> : Léon Vercken en était l'administrateur délégué ( 54 ). La <Compagnie des Docks, Entrepôts et Magasins Généraux> était englobée. tout naturellement, dans cet ensemble. Les entrepôts d'anvers avaient subi des désastres successifs. Le 28 octobre 1857 une partie du pavillon nord du grand entrepôt s'était écroulée, causant huit morts. Le 23 octobre 1858 il y avait eu un grand incendie et, de nouveau, le 2 décembre 1861, à l'entrepôt St Félix, chaque fois avec des morts ( 55 ). Le gouvernement commença par faire des travaux de reconstruction, puis, le 26 mars 1865, il céda l'entrepôt Royal (entrepôt général de commerce d'anvers)à la < Compagnie des Docks, Entrepôts et Magasins Généraux d'anvers>, au prix de F Les administrateurs de cette compagnie étaient Prosper de Haulleville et Léon Vercken; William Good en 53 Ch. Le Hardy de Beaulieu, économiste et l un des champions du libre-échange, se trouve parmi les commissaires. 54 Note sur la «Société Commerciale Belge» (Anvers, 1864), 26 pages. 55 Exposé, 1858, p. 262; 1862, p. 272 ; F. Prims, Geschiedenis van Antwerpen, vol. 28, pp

29 était l'administrateur délégué ( 56 ). Elle reprenait l'entrepôt Royal avec obligation de le reconstruire ( 57 ). Et Léon Vercken démissionna de l'institut (septembre 1865). Il ne fut jamais remplacé. Les attributions du secrétaire de l'institut furent désormais réunies à celles du directeur. <Toutefois un secrétaire, charge de la correspondance et de la rédaction des procèsverbaux Ge la commission administrative, a été attaché à celle-ci> ( 58 ). Ce personnage secondaire ne fut plus que le secrétaire de cette commission ( 59 ). La convergence entre libéraux radicaux et jeune droite que nous avons constatée avec Vercken et de Haulleville se retrouve un peu partout durant le lustre , qui a été marqué par une vive agitation politique en Belgique, et en particulier à Anvers. Quelques professeurs de l'institut. ainsi que des administrateurs, y ont joué un certain rôle. Le parti du <Meeting> s'était formé pour combattre les servitudes militaires et la construction de la citadelle du Nord. H.F. Matthyssens, le négociant, avait été, dès le début (1854), nous l'avons vu, un des deux vice-présidents de la <Commission de la 5 e section> ; il mourut le 3 juillet J.B. Van Mol, p Vercken touchait d ailleurs an monde financier; il était cousin du banquier Havenith ; G. Jacquemyns, vol. II, pp. 139 n Exposé, 1865, p. 249, le 24 février 1883 la ville d'anvers reprit cette compagnie. Le 1 er janvier 1884 elle devint propriétaire de l Entrepôt Royal ; Beetemé, vol. II, p Exposé, 1866, pp Les noms des titulaires se trouvent dans Institut de Commerce d'anvers , p

30 Son parent le docteur F.J. Matthyssens, continua dans la même ligne et il fut élu membre du conseil communal, pour le parti du Meeting, aux élections du 10 mars Ce furent des élections retentissantes; le conseil communal eut 27 nouveaux membres sur 31 et le bourgmestre Loos fut obligé de démissionner, ainsi que Joostens en qualité d'échevin et de membre, pour la Ville, de la commission administrative de l'institut. Le professeur Haghe fut alors également élu sur la liste du Meeting Quoique libéral de longue date, il avait maintenant quitté ce parti; le 18 mai suivant il fut aussi élu au conseil provincial pour le Meeting et. en août, il fut élu bâtonnier par les avocats d'anvers ( 60 ). Mais le 11 août 1864 le gouvernement Rogier remporta un grand succès aux élections législatives dans tout le pays et le mouvement du Meeting commença a décliner lentement à Anvers, même s'il y gagna encore les élections communales du 30 octobre L'avocat Haghe retourna au parti libéral (24 mars 1868) ( 61 ), lorsqu'il vit que les jours du Meeting étaient comptés. Quant au docteur Matthyssens il fut, en 1864, membre de la commission spéciale pour la direction des travaux communaux d'agrandissement de la ville. Sur son rapport le plan de Van Bever fut adopté par le conseil communal (5 janvier 1865). En 1865, il fut membre de la commission mixte chargée d'étudier la création d'une gare de marchandises à Anvers ( 62 ). Il resta au conseil 60 L. Wils, Meetingpartij, pp. 200, 214, n, 186; Van Mol, pp. 233, L. Wils, p. 268, n Bouwstoffen voor de Geschiedenis van Antwerpen in de XIX e eeuw, p. 136 ; (Genootschap voor Antwerpse Geschiedenis). 30

31 communal pour le parti du Meeting jusqu'a la fin de l'année 1869; le 19 mai 1870 il était mort ( 63 ). En même temps que le Meeting les radicaux libreéchangistes comme de Molinari, de Cocquiel et Vercken venaient aussi attaquer les positions politiques 'des doctrinaires, mais sous l'angle de la théorie économique, à laquelle ils donnaient la priorité sur les querelles de parti: l' < Economiste Belge> continuait sa campagne contre les fortifications d'anvers. Le 24 mars 1862 la <Société d'economie Politique> tint à Bruxelles une réunion au sujet de la question anversoise: de Molinari y prit la parole. avec d'autres. En juin c'était Vercken et l'article de tété qu'il publia dans l' < Economiste Belge> sur <la protestation anversoise et le déclassement des partis>, dont nous avons parlé plus haut. Durant les années de direction de J. Cateaux le nombre des élèves de l'institut monta quelque peu, jusqu'à environ 70, dont la moitié seulement était des élèves réguliers. Parmi ceux qui furent diplômés relevons Constant Sano (1861) et Louis Strauss (1862) ( 64 ). Les étudiants d'origine étrangère sont surtout des Allemands. Les deux principaux lauréats de l'examen de sortie d'août 1863, Eloi Castelot et Louis Van Keymeulen, d'anvers, eurent droit à un subside de 4 a francs, payable pendant trois ans, pour les aider à aller compléter 63 Genard, Anvers à travers les âges, vol. II, p Louis Strauss obtint du gouvernement une subvention de F, payable en trois ans, pour lui permettre de compléter ses études commerciales à l étranger; Exposé. 1865, p

32 leurs études à l'étranger. Le 24 août 1863, en séance solennelle du conseil communal, ils reçurent leurs diplômes et leurs bourses de voyage. Un arrêté royal (7 août 1863) avait désigné le jury d'examen qui était présidé par le président du conseil provincial, Jacques Cuylits, et qui comprenait J. Cateaux, G. de Molinari, Léon Vercken, William Good et deux autres ( 65 ). Deux des diplômés d'août 1865 obtinrent des bourses de voyage et le titre d' <élève consul> pour aller à l'étranger compléter leur instruction ou s'y fixer. Le crédit relatif à ces bourses était, en effet, inscrit chaque année au budget du ministère des Affaires Etrangères. Le gouvernement alloua, ensuite, un certain nombre de bourses de voyage aux diplômés de l'institut qui seraient disposés à accomplir un voyage autour du monde organise par la firme Cateaux-Wattel & Cie, armateurs. < < Leurs intentions favorables n'ont pu être remplies, les élevés qui s'étaient présentés mettant à leur acceptation des conditions que M. le ministre des Affaires Etrangères a cru ne pas pouvoir admettre». Gustave Metdepenningen ( ) J. Cateaux eut comme successeur Gustave Metdepenningen (arrêté ministériel du 16 septembre 1865). Trois mois plus tard, le 10 décembre 1865, Léopold 1 er mourut. La société des étudiants de l'institut prit le deuil 65 J.B. Van Mol, Les élus d'anvers, p. 246 ; Exposé, 1864, p. 108 ; Institut Superieur de Commerce d'anvers, , p

FONDS DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - FNRS

FONDS DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - FNRS FONDS DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - FNRS Fondation d'utilité publique STATUTS 8 décembre 2006 rue d'egmont 5 1000 BRUXELLES TABLE DES MATIERES Pages I. But et Siège de la Fondation 2 II. Du Conseil d'administration

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE --------- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE ET FINANCIÈRE,

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE --------- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR DE DISCIPLINE BUDGÉTAIRE ET FINANCIÈRE, Cour de discipline budgétaire et financière Arrêt du 11 juin 1971, Mutuelle générale française accidents N 19-53 -------------- RÉPUBLIQUE FRANÇAISE --------- AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, LA COUR, LA COUR

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

STATUTS I - BUT DE LA FONDATION D'ENTREPRISE

STATUTS I - BUT DE LA FONDATION D'ENTREPRISE FONDATION D'ENTREPRISE GENAVIE Fondation d'entreprise régie par la loi n 90-559 du 4 juillet 1990 Siège social : Centre hospitalier de NANTES (Loire-Atlantique) ----------------------------------- STATUTS

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre 1. De l'accès à la profession d'avocat: Section 1. Dispositions générales: Art. 3.

Arrêtons: Chapitre 1. De l'accès à la profession d'avocat: Section 1. Dispositions générales: Art. 3. Stage judiciaire et règlementant l'accès au notariat Règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation du stage judiciaire et règlementant l'accès au notariat. Règlement grand-ducal du 10 juin

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON

L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON 1 L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR DU XIX e SIÈCLE À 1960 ENVIRON Jean-François CHARLES, adjoint au chef du Service de l enseignement secondaire supérieur, Espace, 1991, n 11-12, pp. 8-11 (Publication

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par le conseil d administration de l établissement

Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par le conseil d administration de l établissement Direction de la Communication 27, rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 Communiqué de presse Lundi 19 octobre 2009 Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD T-PD (2011) 01 Fin COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD Document

Plus en détail

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE

CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Extrait du manuel de gouvernance http://www.publishwhatyoupay.org/wpcontent/uploads/2015/06/manuel_de_gouvernance_20151.pdf Objectif CONSEIL MONDIAL : TERMES DE RÉFÉRENCE Le Conseil mondial conseille le

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

SECTION 2 PERSONNES DOMICILIÉES EN FRANCE [DB

SECTION 2 PERSONNES DOMICILIÉES EN FRANCE [DB SECTION 2 PERSONNES DOMICILIÉES EN FRANCE [DB 5B112] Références du document 5B112 5B1121 Date du document 01/09/99 SECTION 2 Personnes domiciliées en France SOUS-SECTION 1 Personnes concernées A. DÉFINITION

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCEDURE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES

CONDITIONS ET PROCEDURE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES CONDITIONS ET PROCEDURE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES I. CONDITIONS D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES 1. NATIONALITÉ A. Candidat belge ou ressortissant d un état membre de l Union européenne

Plus en détail

DECRET N 92-855 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES SAGES-FEMMES TERRITORIALES

DECRET N 92-855 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES SAGES-FEMMES TERRITORIALES DECRET N 92855 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES SAGESFEMMES TERRITORIALES (NOR : INTB9200367D) (J.O. du 30 août 1992) Modifié par : Décret n 93986 du 4 août 1993 (J.O.

Plus en détail

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES

P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES LA COUR C ON S T I T U T I O N N E L LE D E B E LG I QU E P L ACE ROYAL E 7 1 0 00 BRUXEL L ES 2014 3 TABLE DES MATIERES 1 1. DE LA COUR D ARBITRAGE À LA COUR CONSTITUTIONNELLE 5 a) Création de la Cour

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES CIRCULAIRE N 2005-100 /FAE/SFE/AC DU 1 ER MARS 2005 RELATIVE AUX MEDECINS, AVOCATS ET AUTRES PERSONNES EXTERIEURES AU SERVICE PUBLIC CONSULAIRE NOR : MAEF0410068C 1. La

Plus en détail

CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, Messieurs les Juges,

CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, Messieurs les Juges, CONCLUSIONS DE M. REISCHL AFFAIRE 133-73 CONCLUSIONS DE L'AVOCAT GÉNÉRAL M. GERHARD REISCHL, PRÉSENTÉES LE 5 DÉCEMBRE 1973 1 Monsieur le Président, Messieurs les Juges, Dans le recours intenté par M. Bruns

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Article 1 er Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre

Plus en détail

STATUTS. Déclaré le 8 mars 1966 à la Préfecture de Police sous le numéro 66-383 en application de la loi du 1 er juillet 1901 (article 5)

STATUTS. Déclaré le 8 mars 1966 à la Préfecture de Police sous le numéro 66-383 en application de la loi du 1 er juillet 1901 (article 5) STATUTS CLUB DE LA MAISON DE LA CHASSE ET DE LA NATURE Déclaré le 8 mars 1966 à la Préfecture de Police sous le numéro 66-383 en application de la loi du 1 er juillet 1901 (article 5) Article premier :

Plus en détail

RGD du 15 octobre 1992 (Mém. n 77 du 17 octobre 1992, p.2283)

RGD du 15 octobre 1992 (Mém. n 77 du 17 octobre 1992, p.2283) Election du représentant du personnel ouvrier P+T Règlement grand-ducal du 15 octobre 1992 concernant le mode d'élection du représentant du personnel ouvrier au conseil d'administration de l'entreprise

Plus en détail

Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé. Document de travail

Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé. Document de travail Union des Villes et Communes de Wallonie asbl Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé Document de travail A. Position de la

Plus en détail

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER.

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. NOUVEAUX STATUTS Dénomination et siège Article 1 Il est constitué une association professionnelle régie par la loi du

Plus en détail

STATUTS DE L IEP DE LILLE

STATUTS DE L IEP DE LILLE STATUTS DE L IEP DE LILLE Mis à jour le 24 mai 2013 TITRE I: DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L'Institut d'etudes Politiques de Lille, créé par le Décret n 91-562 du 13 juin 1991, publié au Journal Officiel

Plus en détail

Statuts du Collège d'europe à Bruges (22 juillet 1950)

Statuts du Collège d'europe à Bruges (22 juillet 1950) Statuts du Collège d'europe à Bruges (22 juillet 1950) Légende: Le 22 juillet 1950, le Moniteur belge publie les statuts du Collège d'europe à Bruges. Source: Le Collège d'europe - Établissement d'utilité

Plus en détail

CONVENTION. entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume de Belgique sur la sécurité sociale des travailleurs frontaliers.

CONVENTION. entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume de Belgique sur la sécurité sociale des travailleurs frontaliers. CONVENTION entre le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume de Belgique sur la sécurité sociale des travailleurs frontaliers. Loi du 6 janvier 1995 portant approbation de la Convention entre le Grand-Duché

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

RAPPORT ANNUEL 2012 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT ANNUEL 2012 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Les renvois de page ci-après font référence aux pages du Tome 2 du rapport annuel 2012 Exposé des motifs des résolutions Nous vous invitons à approuver

Plus en détail

Syndicat National des Personnels de l Education et du Social Protection Judiciaire de la Jeunesse Fédération Syndicale Unitaire MODE D EMPLOI

Syndicat National des Personnels de l Education et du Social Protection Judiciaire de la Jeunesse Fédération Syndicale Unitaire MODE D EMPLOI a Syndicat National des Personnels de l Education et du Social Protection Judiciaire de la Jeunesse Fédération Syndicale Unitaire Secrétariat National : 54, Rue de l Arbre Sec 75001 Paris Tél : 01 42 60

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire

DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES. Sommaire DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES Sommaire I. Régime des congés payés dans les professions du bâtiment et des travaux publics a. Règles d'affiliation b. Organisation et fonctionnement des caisses

Plus en détail

COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD)

COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) T-PD(2014)regl Strasbourg, 1 er septembre 2014 COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) RÈGLEMENT

Plus en détail

AFFIDAVIT DE M. LOUIS LEWIS PRÉSENTÉ A LA COMMISSION D'ENQUÊTE SUR L'OCTROI ET LA GESTION DES CONTRATS PUBLICS DANS L'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

AFFIDAVIT DE M. LOUIS LEWIS PRÉSENTÉ A LA COMMISSION D'ENQUÊTE SUR L'OCTROI ET LA GESTION DES CONTRATS PUBLICS DANS L'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION P 18PP-2662 1 AFFIDAVIT DE M. LOUIS LEWIS PRÉSENTÉ A LA COMMISSION D'ENQUÊTE SUR L'OCTROI ET LA GESTION DES CONTRATS PUBLICS DANS L'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION Je soussigné, Louis Lewis, résident et domicilié

Plus en détail

Arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d'etat de psychomotricien

Arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d'etat de psychomotricien Les études de Psychomotricien s'étalent sur une durée de trois ans finalisés par un Diplôme d'etat de Psychomotricien. J.O. Numéro 129 du 6 Juin 1998 page 8593 Textes généraux Ministère de l'emploi et

Plus en détail

L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon)

L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon) Galedi Nzey L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon) INTRODUCTION Au Gabon, avant 1981, la formation de tous

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Recours 12/08 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (1 ère section) Décision du 28 juin 2012 Dans l affaire enregistrée sous le n 12-08 ayant pour objet un recours introduit le 29 février 2012 pour

Plus en détail

COUR PERMANENTE D ARBITRAGE

COUR PERMANENTE D ARBITRAGE COUR PERMANENTE D ARBITRAGE AFFAIRE DU CARTHAGE FRANCE CONTRE ITALIE Sentence Arbitres : G. Fusinato K. Hj. L. Hammarskjöld J. Kriege L. Renault Baron M. de Taube La Haye, 6 mai 1913 [457] [1] SENTENCE

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998)

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998) SOCIETE DES ANCIENS ELEVES DE L ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS Fondée en 1846 Reconnue d utilité publique par décret du 4 avril 1860 et d intérêt général le 31 mai 1961 STATUTS Approuvés

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RESUME

RAPPORT DE STAGE ET RESUME RAPPORT DE STAGE ET RESUME Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T

Numéro du rôle : 618. Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T Numéro du rôle : 618 Arrêt n 65/94 du 14 juillet 1994 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l'article 335, 3, alinéa 3, du Code civil posée par le tribunal de première instance de Nivelles.

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré. Contenu

DOSSIER de PRESSE. Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré. Contenu DOSSIER de PRESSE Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré Contenu Présentation générale Des intervenants en langues étrangères, depuis quand? Quel statut? Quelle rémunération? Le Job idéal?

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

N o 6103 6 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire 2011-2012 PROJET DE LOI. portant modification des articles 351, 353 et 353-1 du Code pénal * * *

N o 6103 6 CHAMBRE DES DEPUTES. Session ordinaire 2011-2012 PROJET DE LOI. portant modification des articles 351, 353 et 353-1 du Code pénal * * * 30.7.2012 N o 6103 6 CHAMBRE DES DEPUTES Session ordinaire 2011-2012 PROJET DE LOI portant modification des articles 351, 353 et 353-1 du Code pénal SOMMAIRE: page Amendements adoptés par la Commission

Plus en détail

PROJET DE STATUT PARTICULIER RELATIF AUX PERSONNELS DE CATEGORIE A DE LA DGFIP

PROJET DE STATUT PARTICULIER RELATIF AUX PERSONNELS DE CATEGORIE A DE LA DGFIP PROJET DE DECRET RELATIF AU STATUT PARTICULIER DES PERSONNELS DE CATEGORIE A DE LA DGFIP POSITION DE L ADMINISTRATION Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre du budget, des comptes publics, de

Plus en détail

Congo. Délégués du personnel

Congo. Délégués du personnel Délégués du personnel Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 [NB - Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 relatif à l institution des délégués du personnel] Art.1.- Des délégués du personnel sont obligatoirement élus dans

Plus en détail

Numéro du rôle : 2129. Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2129. Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2129 Arrêt n 91/2002 du 5 juin 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 62, 3, des lois relatives aux allocations familiales pour travailleurs salariés,

Plus en détail

ARRETE DU RELATIF A L'EVALUATION CONTINUE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES ACQUISES AU COURS DES ÉTUDES CONDUISANT AU DIPLÔME D'ÉTAT D'INFIRMIER

ARRETE DU RELATIF A L'EVALUATION CONTINUE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES ACQUISES AU COURS DES ÉTUDES CONDUISANT AU DIPLÔME D'ÉTAT D'INFIRMIER ARRETE DU RELATIF A L'EVALUATION CONTINUE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES ACQUISES AU COURS DES ÉTUDES CONDUISANT AU DIPLÔME D'ÉTAT D'INFIRMIER La ministre de l'emploi et de la solidarité et le ministre

Plus en détail

10 AOUT 1998. - Arrêté royal instituant les Commissions d'aide médicale urgente

10 AOUT 1998. - Arrêté royal instituant les Commissions d'aide médicale urgente 10 AOUT 1998. - Arrêté royal instituant les Commissions d'aide médicale urgente ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. Vu la loi du 8 juillet 1964 relative à l'aide médicale urgente,

Plus en détail

sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg 96. Loi du novembre 988 sur la Banque cantonale de Fribourg Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du mai 988 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-128 QPC du 6 mai 2011. Syndicat SUD AFP

Commentaire. Décision n 2011-128 QPC du 6 mai 2011. Syndicat SUD AFP Commentaire Décision n 2011-128 QPC du 6 mai 2011 Syndicat SUD AFP Le Conseil constitutionnel a été saisi le 16 mars 2011 par la Cour de cassation d une question prioritaire de constitutionnalité relative

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

FORMATION TERTIAIRE DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE NOTE DE COURS

FORMATION TERTIAIRE DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE NOTE DE COURS 1 NOTE DE COURS ORGANISATIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA SA ET DE LA SARL SECTION 2 : ORGANISATIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA SA ET DE LA SARL Six principaux points seront successivement abordés : - L organe

Plus en détail

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

Partiel (mai 2013) : Droit des affaires 2, Licence 3 Monsieur le Professeur Germain Cas pratique

Partiel (mai 2013) : Droit des affaires 2, Licence 3 Monsieur le Professeur Germain Cas pratique Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Partiel (mai 2013) : Droit des affaires 2, Licence 3 Monsieur le Professeur Germain Cas pratique www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier,

Plus en détail

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts 1 Vaudoise Assurances Holding SA Statuts Vaudoise Assurances Holding SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Raison sociale et siège, durée Art. 1 Il existe sous la raison sociale VAUDOISE ASSURANCES

Plus en détail

Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants

Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants EXPOSÉ DES MOTIFS Dès la fin de la guerre 1914-1918, se sont constituées de nombreuses associations de victimes

Plus en détail

Statuts de la Faculté de Médecine de l Université Libre de Bruxelles

Statuts de la Faculté de Médecine de l Université Libre de Bruxelles Statuts de la Faculté de Médecine de l Université Libre de Bruxelles Approuvés par le Conseil Facultaire du 9 juillet 2003. Approuvés par le Conseil d Administration de l Université du 16 septembre 2003.

Plus en détail

Accord sur le Comité d Entreprise Européen d EADS NV et ses comités dérivés. conclu. entre. European Aeronautic Defence and Space Company EADS N.V.

Accord sur le Comité d Entreprise Européen d EADS NV et ses comités dérivés. conclu. entre. European Aeronautic Defence and Space Company EADS N.V. Accord sur le Comité d Entreprise Européen d EADS NV et ses comités dérivés conclu entre European Aeronautic Defence and Space Company EADS N.V. et ses Représentants du Personnel Préambule Conformément

Plus en détail

Règlement intérieur du Comité permanent tel qu'amendé à la 65 e session du Comité (Genève, juillet 2014)

Règlement intérieur du Comité permanent tel qu'amendé à la 65 e session du Comité (Genève, juillet 2014) CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Règlement intérieur du Comité permanent tel qu'amendé à la 65 e session du Comité (Genève, juillet

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU PROGRAMME DU TRAVAIL DE RESSOURCES HUMAINES ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL CANADA

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU PROGRAMME DU TRAVAIL DE RESSOURCES HUMAINES ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL CANADA MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU PROGRAMME DU TRAVAIL DE RESSOURCES HUMAINES ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL CANADA Examen de la Loi sur l équité en matière d emploi : Regard vers l avenir Octobre 2006 Fédération canadienne

Plus en détail

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS

L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Chapitre 1 L HISTOIRE DU SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS Antoine Prost, dans son Histoire de l enseignement en France (Armand Colin, coll. U), fait remarquer qu on ne peut comprendre le processus de création

Plus en détail

Chapitre premier. - Définitions

Chapitre premier. - Définitions 3 JUIN 2004. Arrêté du Gouvernement wallon relatif au permis de location (M.B. du 16/09/2004, p. 67717) Le Gouvernement wallon, Vu le Code wallon du Logement institué par le décret du 29 octobre 1998 tel

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

177.1. Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) Section 1: Dispositions générales - 1 -

177.1. Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) Section 1: Dispositions générales - 1 - - - 77. Loi sur la profession d'avocat pratiquant la représentation en justice (Loi sur la profession d'avocat) du 6 février 00 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 95, alinéa et alinéa

Plus en détail

90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg

90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg 90 ème anniversaire de la première session de la CCNR à Strasbourg (Jean-Marie WOEHRLING, Secrétaire Général) Mesdames et Messieurs les délégués, Il y a 90 ans (à quelques jours près), le 21 juin 1920

Plus en détail

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE. qui se tiendra le 21 octobre 2008 à 12,00 heures au siège social afin de débattre de l'ordre du jour suivant :

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE. qui se tiendra le 21 octobre 2008 à 12,00 heures au siège social afin de débattre de l'ordre du jour suivant : COMPAGNIE DE L'OCCIDENT POUR LA FINANCE ET L'INDUSTRIE, société anonyme Siège social : L-1145 Luxembourg, 180, rue des Aubépines R.C.S. Luxembourg B- 9539 Messieurs les actionnaires sont priés d'assister

Plus en détail

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS STATUTS 6 12 2007 I - Présentation de l'association Préambule : Constitution

Plus en détail

Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire

Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire Accord instituant la Conférence européenne de biologie moléculaire Les Etats parties au présent Accord, conscients du rôle important joué par la biologie moléculaire pour le progrès de la science et le

Plus en détail

15 DECEMBRE 2005. - Arrêté royal fixant les règles de déontologie du géomètreexpert

15 DECEMBRE 2005. - Arrêté royal fixant les règles de déontologie du géomètreexpert SERVICE PUBLIC FEDERAL ECONOMIE, P.M.E., CLASSES MOYENNES ET ENERGIE 15 DECEMBRE 2005. - Arrêté royal fixant les règles de déontologie du géomètreexpert Publié au moniteur Belge du 25 janvier 2006. ----------------------------------------------

Plus en détail

Travail sur le fichier. des adhérents de l'abf. Qui êtes-vous? par Delphine ANTOINE

Travail sur le fichier. des adhérents de l'abf. Qui êtes-vous? par Delphine ANTOINE Qui êtes-vous? Chaque année l'a.b.f. enregistre un nombre important de nouvelles adhésions. Mais au lieu d'augmenter les effectifs, ces nouveaux membres ne viennent guère que compléter les vides laissés

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

CERCLE DES ADMINISTRATEURS DE SOCIÉTÉS CERTIFIÉS RÈGLEMENT INTERNE

CERCLE DES ADMINISTRATEURS DE SOCIÉTÉS CERTIFIÉS RÈGLEMENT INTERNE CERCLE DES ADMINISTRATEURS DE SOCIÉTÉS CERTIFIÉS RÈGLEMENT INTERNE DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Statut légal Le Cercle des administrateurs de sociétés certifiés (ASC) est constitué en vertu de la troisième

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE

COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE COMMISSION CONSULTATIVE COMMUNALE DE LA PERSONNE HANDICAPEE Chapitre I er : Objet et attributions de la Commission Article 1 : Dans l esprit de la Charte Communale de l Intégration de la Personne Handicapée,

Plus en détail

Négocier avec son employeur

Négocier avec son employeur Thierry KRIEF Négocier avec son employeur Techniques de négociation commerciales appliquées au marché de l emploi, 2008 ISBN : 978-2-212-54138-0 Cas 1 Négocier un départ quand l entreprise veut vous garder

Plus en détail

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces très nombreuses réformes néolibérales ont fait la preuve en trente ans de leur inefficacité. Et tout se passe pourtant comme s il n y en avait

Plus en détail

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE I. Définition Acte juridique Il crée des droits et des obligations au profit ou à la charge des personnes auxquelles il s'applique. Acte individuel Il s'impose directement

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 620. de l'organisation des

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 620. de l'organisation des Nations Unies AT T/DEC/620 Tribunal administratif Distr. LIMITÉE 9 novembre 1993 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 620 Affaire No 675 : GRIPARI Contre : Le Secrétaire général

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980)

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) SANTE AU TRAVAIL STATUTS Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) Service Interentreprises de Santé au Travail 100 rue du 4 août 1789

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D ENTREPRISE DE LA CAF DES YVELINES

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D ENTREPRISE DE LA CAF DES YVELINES REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D ENTREPRISE DE LA CAF DES YVELINES En sa séance du 29 mars 2013 le Comité d Entreprise a adopté le règlement intérieur suivant. Il est applicable au 1 er avril 2013 Le règlement

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE EN DIFFICULTÉ [DB 4H1394]

SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE EN DIFFICULTÉ [DB 4H1394] SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE Références du document 4H1394 Date du document 01/03/95 D. MODALITÉS D'APPLICATION 72Le dispositif

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

Statuts et fonctionnement

Statuts et fonctionnement Statuts et fonctionnement Raison sociale, nom commercial et siège social de la Société La dénomination sociale de la Société et son principal nom commercial est NextRadioTV. Le siège social de la Société

Plus en détail

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS DE HEC MONTRÉAL Adopté par l Assemblée des professeurs et l APHEC le De façon à alléger la lecture du texte, le genre masculin est utilisé pour désigner

Plus en détail

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST STATUTS UFR MEDECINE LYON EST Faculté de Médecine Lyon Est TITRE I - CADRE INSTITUTIONNEL MISSIONS MOYENS - Vu le code de la Santé Publique - Vu le Code de l Education - Vu le décret 63-592 du 24 juin

Plus en détail

1 C95 Convention sur la protection du salaire, 1949

1 C95 Convention sur la protection du salaire, 1949 1 C95 Convention sur la protection du salaire, 1949 Convention concernant la protection du salaire (Note: Date d'entrée en vigueur: 24:09:1952. Cette convention a été partiellement révisée en 1992 par

Plus en détail

FORMULAIRE D'ADHESION

FORMULAIRE D'ADHESION FORMULAIRE D'ADHESION Nom de l'organisation :...... Type d'organisation 1 :...... Personne de contact :... Adresse :......... E-mail:... Tel:... Fax:... Date de création :... souhaite devenir membre de

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Médico-Sociale A Concours Cadre de santé Infirmiers Techniciens paramédicaux Mise à jour : juin 2015 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération...

Plus en détail

Nations Unies/Organisation maritime internationale. Conférence diplomatique sur la saisie conservatoire des navires

Nations Unies/Organisation maritime internationale. Conférence diplomatique sur la saisie conservatoire des navires Nations Unies/Organisation maritime internationale Conférence diplomatique sur la saisie conservatoire des navires Distr. GÉNÉRALE A/CONF.188/2 19 novembre 1998 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Genève, 1er

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DU CENTRE EUROPEEN POUR LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES A MOYEN-TERME Adopté par le Conseil lors de sa 2 e session en mai 1976 Modifié par le Conseil lors de sa 66 e session

Plus en détail

IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS

IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS IL EST RÉSOLU D ADOPTER L ARRÊTÉ No 1 DU CLUB VOITURES EUROPÉENNES D AUTREFOIS ARRÊTÉ #1 ARTICLE I - BUT ET OBJETS Les objectifs du Club des Voitures Européennes d Autrefois

Plus en détail

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Immeuble Axe Etoile 103-105 rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 GERP enregistré à l ACP sous le n 477 654 743 / GP1 STATUTS TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières.

Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières. Ordonnance Souveraine n 1.284 du 10 septembre 2007 portant application de la loi n 1.338 du 7 septembre 2007 sur les activités financières. Vu l'article 68 de la Constitution ; ALBERT II PAR LA GRACE DE

Plus en détail

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé.

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Article R. 4626-29 du Code du travail, articles 71 et suivants de la loi du 9 janvier 1986, décret n 89-376 du 8 juin 1989.

Plus en détail

Règles d entreprise visant à légitimer un transfert de données à caractère personnel vers des pays non membres de la communauté européenne.

Règles d entreprise visant à légitimer un transfert de données à caractère personnel vers des pays non membres de la communauté européenne. ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Av. de la porte de Hal, 5-8, B-1060 Bruxelles Tél.: +32(0)2/542.72.00 Email : commission@privacy.fgov.be Fax.: +32(0)2/542.72.12 http://www.privacy.fgov.be/

Plus en détail

Numéro du rôle : 5414. Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5414. Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5414 Arrêt n 166/2012 du 20 décembre 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 7bis, combiné avec l article 12bis, 1er, 2, du Code de la nationalité belge,

Plus en détail

I - CONSTITUTION - OBJET - COMPOSITION

I - CONSTITUTION - OBJET - COMPOSITION ARTICLE 1. Constitution.- Objet I - CONSTITUTION - OBJET - COMPOSITION Il est formé, entre les soussignés, ainsi que les personnes, physiques ou morales qui adhèreront par la suite aux présents statuts,

Plus en détail

Le travail de l expert et objectif de la mission

Le travail de l expert et objectif de la mission Désignation d un expert-comptable pour les licenciements dans le cadre d un plan de sauvegarde de l emploi (PSE) Mission dans le cadre de la procédure de licenciement L'intervention de l'expert-comptable

Plus en détail