1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable"

Transcription

1 LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n du 11 juillet 2006 et des text es du BO du 20/07/2006 pour le des connaissances et des compétences - BO du 05/01/2012 pour le programme de l enseignement élémentaire - BO spécial n 6 du 28/08/2008 applicables pour le c ollège - BO spécial n 4 du 29/04/2010 pour le programme des classes de 2nd, - BO Spécial n 3 du 17/03/2011 pour les classes de 1 ères des nouvelles séries technologiques, - BO Spécial n 9 du 30/09/2011 pour les classes de 1 ères des séries générales - BO Spécial n 8 du 13/10/2011 pour les classes Term inales des voies générales et technologiques - BO Spécial n 2 du 19/02/2009 pour l enseignement pr ofessionnel 1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable 2- Liens avec les programmes scolaires pour «Ma maison pour agir» 3- Liens avec les programmes scolaires pour l'attraction «Le 8e continent» 4- Liens avec les programmes scolaires pour «Le jardin des énergies» 1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable des connaissances et des compétences Compétence 3 - Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, B- La culture scientifique et technologique, Connaissances : savoir que l énergie, perceptible dans le mouvement, peut revêtir des formes différentes et se transformer de l une à l autre ; connaître l énergie électrique et son importance ; connaître les ressources en énergie fossile et les énergies renouvelables ; savoir que la maîtrise progressive de la matière et de l énergie permet à l Homme d élaborer une extrême diversité d objets techniques, dont il convient de connaître : les conditions d utilisation ; l impact sur l environnement ; le fonctionnement et les conditions de sécurité ; maîtriser des connaissances sur l Homme : unicité et diversité des individus qui composent l espèce humaine (génétique, reproduction) ; l organisation et le fonctionnement du corps humain ; le corps humain et ses possibilités ; influence de l Homme sur l écosystème (gestion des ressources...) ; Compétence 5 La culture humaniste comprendre l unité et la complexité du monde par une première approche : des droits de l Homme ; de la diversité des civilisations, des sociétés, des religions (histoire et aire de diffusion contemporaine) ; du fait religieux en France, en Europe et dans le monde en prenant notamment appui sur des textes fondateurs (en particulier, des extraits de la Bible et du Coran) dans un esprit de laïcité respectueux des consciences et des convictions ; des grands principes de la production et de l échange ; de la mondialisation ; des inégalités et des interdépendances dans le monde ; des notions de ressources, de contraintes, de risques ; du développement durable ; des éléments de culture politique : les grandes formes d organisation politique, économique et sociale (notamment des grands États de l Union européenne), la place et le rôle de l État ; des conflits dans le monde et des notions de défense.

2 2- Liens avec les programmes scolaires pour «Ma maison pour agir» Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Respect de l environnement : Savoir que respecter les êtres vivants passe par le respect de l environnement dans lequel ils vivent Maquettes élémentaires et circuits électriques simples Cycle 3 Sciences expérimentales et technologie : L Energie : exemples simples de sources d énergie. Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. Environnement et développement durable : Comprendre l impact de l activité humaine sur l environnement Les objets techniques : Circuits électriques alimentés par des piles, règles de sécurité, dangers de l électricité de développement durable et contribuer activement à sa mise en œuvre. 5ème : Technologie : L enseignement de la technologie prend appui sur le domaine d application : «habitat et ouvrages». Ainsi, l élève est situé au coeur des objets techniques de son environnement (ouvrage d art, habitation individuelle, équipements collectifs, monument, local industriel et/ou commercial, aménagement urbain, aménagements intérieurs ) dont il apprécie l évolution dans le temps. Le logement, l agencement des bâtiments publics et d habitation, la construction d ouvrages et d ouvrages d art, l aménagement intérieur, l isolation phonique et thermique, la stabilité des structures sont autant d applications sur lesquelles il est pertinent de faire s interroger l élève. SVT : Responsabilité humaine en matière de santé et d environnement : énergies fossiles, énergies renouvelables, gaz à effet de serre. Lycée Seconde Géographie : Sociétés et développement durable : l enjeu énergétique (impacts environnementaux, quels choix énergétiques pour l avenir?) Enseignement d exploration : Création et innovation technologique : L habitat : La performance énergétique, la maison à énergie positive passive, la domotique 1ères générales TPE : 1 ère S : Environnement et progrès 1ères technologiques Physique-chimie : 1ères STI2D et STL : gestion de l énergie dans l habitat Enseignements transversaux : 1ères STI2D spécialité «architecture et construction» : -principes de conception des systèmes et développement durable : éco-conception ; -projet architectural : conception bioclimatique ; -solutions technologiques : maîtrise des consommations d énergies (performances thermiques du bâti, récupération d énergie ), confort thermique. 1ères professionnelles Prévention santé environnement : gestion des ressources naturelles et développement durable : maîtriser sa consommation en énergies. Sciences physiques : Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? Comment économiser l'énergie? Terminale STL Sciences physiques et chimiques en laboratoire

3 Thermodynamique : Transfert d'énergie d'une source froide à une source chaude. Transfert d'énergie sous forme de travail et de chaleur. Modèle du gaz parfait. Premier principe et second principe de la thermodynamique. Énergie électrique : Modèle d'un dipôle actif, limitation du modèle. Caractéristique d'un générateur. Caractérisation physique des grandeurs liées au transport de l'énergie électrique. Terminale STL Spécialité Biotechnologies Physique-chimie Gestion de l énergie : Énergie solaire : conversions photovoltaïque et thermique. Modèle corpusculaire de la lumière, le photon. Énergie d'un photon. Terminale STI2D et STL, spécialité SPCL Physique-chimie : Gestion de l'énergie dans l'habitat (Énergie solaire : conversions photovoltaïque et thermique. Modèle corpusculaire de la lumière, le photon. Énergie d'un photon.) ; Les fluides dans l'habitat (États de la matière. Transfert thermiques et changements d'état. Transformations physiques et effets thermiques associés) Culture scientifique et technologique : connaître les énergies renouvelables. Responsabilité face à l environnement. Culture humaniste : notion du développement durable. 3- Liens avec les programmes scolaires pour l attraction «Le 8e continent» Cycle 2 Découvrir le monde du vivant, de la matière et des objets : Respect de l environnement : Savoir que respecter les êtres vivants passe par le respect de l environnement dans lequel ils vivent. Etre sensibilisé aux déchets produits au cours d une journée, à l école, à la maison. Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser Cycle 3 Sciences expérimentales et technologie : La matière : les déchets (réduire, réutiliser, recycler). L eau, une ressource, le maintien de sa qualité par ses utilisations Environnement et développement durable : Les déchets : réduire, réutiliser, recycler ; L eau : une ressource de développement durable et contribuer activement à sa mise en oeuvre Géographie : Première approche du développement durable en relation avec le programme de Sciences expérimentales et de technologie Les déchets, réduction, recyclage L eau dans la commune, besoins et traitement 5ème Géographie : Les enjeux du développement durable (déchets ). Sciences et vie de la terre : Responsabilité en matière de santé et d environnement : pollution des milieux naturels (l eau, l air).

4 Lycée Seconde Géographie : Sociétés et développement durable. Enseignement d exploration : Méthodes et pratiques scientifiques : Science et prévention des risques d origine humaine : Protection de l environnement (Qualité de l air, de l eau, seuils d acceptabilité. Gestion des déchets. Pollutions. Effet de serre. Réchauffement de la planète) 1ères technologiques Enseignements transversaux : 1ères STI2D : Etablir une organisation de réalisation : tri des déchets. Terrminale, série Scientifique Physique-chimie, enseignement de spécialité : L eau : environnement, ressources, énergie Lycée professionnel CAP Prévention Santé Environnement : Participer à la protection de l environnement : Les déchets, Gestion des déchets Bac Pro Prévention Santé Environnement : Gestion des ressources naturelles et développement durable.. Maîtriser sa consommation en énergies Culture scientifique et technologique : Responsabilité face à l environnement. Culture humaniste : notion du développement durable. 4- Liens avec les programmes scolaires pour «Le jardin des énergies» Cycle 3 : Sciences expérimentales et technologie : L énergie : exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. de développement durable et contribuer activement à sa mise en oeuvre 6ème Technologie : Les énergies mises en œuvre : nature de l énergie de fonctionnement (électrique, thermique, hydraulique ) ; éléments de stockage, de distribution et de transformation de l énergie ; impact sur l environnement. 5ème Physique-chimie : les circuits électriques en courant continu. Technologie : Les énergies mises en œuvre : chaîne d énergie : distribution, stockage, transformation et transport de l énergie ; économie d énergie, perte. 4ème Technologie : L enseignement s articule autour d un domaine d application : «confort et domotique». L équipement intérieur (équipements en électroménager, vidéo, son, hygiène et beauté ) ou extérieur (éclairage, éolienne, installations solaires, équipement sportif, piscine ), l informatisation et l automatisation des systèmes du quotidien (chauffage, éclairage, sécurité des biens et des personnes )

5 sont autant d éléments proches des élèves et sur lesquels il est pertinent de les faire s interroger. Les supports d enseignement sont choisis par le professeur de façon à permettre une approche des principes techniques de base (commande, régulation ), des connaissances relatives à leur évolution technique, aux énergies mises en oeuvre, transformées, dissipées et aux matériaux utilisés. Les énergies mises en œuvre : efficacité énergétique ; gestion de l énergie et régulation. Sciences et vie de la terre : Responsabilité humaine en matière d environnement : les énergies fossiles extraites du sous-sol sont comparées aux énergies renouvelables (solaire, éolienne et hydraulique). Les impacts de ces différentes sources d énergie sur l émission des gaz à effet de serre sont comparés. Physique-chimie : énergie électrique et circuits électriques en alternatif. Technologie : Les énergies mises en œuvre : caractéristique d une source d énergie, critères de choix énergétiques ; sources et disponibilités des ressources énergétiques (fossile ; - nucléaire ; renouvelables) ; impact sur l environnement (dégradation de l air, de l eau et du sol). Lycée Seconde : Enseignement d exploration : Création et innovation technologique : L énergie : Les énergies renouvelables, le stockage et la distribution, 1 ere ES et L Sciences : Utilisation des ressources énergétiques disponibles. Ressources énergétiques et durées caractéristiques associées (durée de formation et durée estimée d'exploitation des réserves). Ressources non renouvelables, ressources renouvelables. Le Soleil, source de rayonnement Optimisation de la gestion et de l utilisation de l énergie Terrminale, série Scientifique SVT Enseignement spécifique : Thème 2 - Enjeux planétaires contemporains Thème 2-A - Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Physique-chimie, enseignement spécifique : Économiser les ressources et respecter l environnement (Enjeux énergétiques : Nouvelles chaînes énergétiques. Économies d énergie) Sciences de l'ingénieur : Impact environnemental, Évaluer l impact environnemental (matériaux, énergie, nuisances) Chaîne d énergie : Identifier et décrire la chaîne d énergie du système, Analyser les apports d énergie, les transferts, le stockage, les pertes énergétiques, Réaliser le bilan énergétique d un système Culture scientifique et technologique : Connaître l énergie électrique et son importance ; Connaître les ressources en énergie fossile et les énergies renouvelables ; Responsabilité face à l environnement.

APRÈS LA 2DE Géné l ra e l t et Technologique

APRÈS LA 2DE Géné l ra e l t et Technologique APRÈS LA 2DE Générale é et Technologique Février 2012 Intentions d orientation en Février Le conseil de classe émet une proposition Vœux définitifs au 3 ème trimestre Proposition définitive du conseil

Plus en détail

6 JANVIER 2015 REUNION D INFORMATION SUR L ORIENTATION EN CLASSE DE PREMIERE

6 JANVIER 2015 REUNION D INFORMATION SUR L ORIENTATION EN CLASSE DE PREMIERE 6 JANVIER 2015 REUNION D INFORMATION SUR L ORIENTATION EN CLASSE DE PREMIERE LES ENJEUX L HEURE DES CHOIX OBJECTIF : REUSSITE Associer les goûts et les aptitudes Le cycle Terminal (1 ère + Ter) Maîtrise

Plus en détail

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire

DROUHIN Bernard. Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire DROUHIN Bernard Le chauffe-eau solaire Principe de fonctionnement Les Capteurs Les ballons Les organes de sécurité Les besoins L ensoleillement dimensionnement Comment

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Le bac littéraire. Français et littérature Philosophie Littérature Littérature en langue étrangère Histoire et géographie LV1 LV2 Sciences EPS TPE

Le bac littéraire. Français et littérature Philosophie Littérature Littérature en langue étrangère Histoire et géographie LV1 LV2 Sciences EPS TPE L APRES SECONDE LES BAC GENERAUX L enseignement y est théorique Une large place est accordée à l expression écrite Ils préparent à la poursuite d études supérieures longues Le bac littéraire Français et

Plus en détail

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI

Retour d expérience, portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI , portage de code Promes dans le cadre de l appel à projets CAPS-GENCI PROMES (UPR 8521 CNRS) Université de Perpignan France 29 juin 2011 1 Contexte 2 3 4 Sommaire Contexte 1 Contexte 2 3 4 Laboratoire

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14)

Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) Conférence Enjeux énergétiques et Développement durable (3.12.14) La conférence Enjeux énergétiques et Développement durable est organisée et réalisée par Junium Diffusion. Elle s articule en 3 parties

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Vendredi 6 mars 2015

Vendredi 6 mars 2015 Vendredi 6 mars 2015 Les rêves Le point d équilibre pour réfléchir à l orientation Les résultats Les capacités Les parcours ne sont pas forcément en ligne droite, Un projet se monte, se défait, se reconstruit

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

LYCEE STANISLAS CDI mai 2015 468 rue de Vandœuvre 54600 VILLERS LES NANCY LISTE DES MANUELS PRESCRITS AU COURS DE L ANNEE SCOLAIRE 2015/2016

LYCEE STANISLAS CDI mai 2015 468 rue de Vandœuvre 54600 VILLERS LES NANCY LISTE DES MANUELS PRESCRITS AU COURS DE L ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 LYCEE STANISLAS CDI mai 2015 468 rue de Vandœuvre 54600 VILLERS LES NANCY LISTE DES MANUELS PRESCRITS AU COURS DE L ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 1 LYCEE STANISLAS VILLERS LES NANCY MANUELS RENTREE 2015/2016

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres

Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Bloc 1 U. E. Automobile H/an CR Quadrimestres Dessin technique 0 2 Electricité 1 Electricité électronique appliquée - laboratoire 15 Mécanique 1 Mécanique et mécanismes - applications 22,5 Technologie

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Après la classe de Seconde

Après la classe de Seconde Après la classe de Seconde - La procédure - Débouchés des Bacs Mme SAUZON Marie Françoise Conseillère d Orientation Psychologue Centre d Information et d Orientation Lyon-Rive-Gauche 28, rue Julien 69003

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro

LYCEE PROFESSIONNEL CAP. Bac. Bac. Bac Pro MEI Maintenance des Equipements Industriels. Bac Pro ELEEC. Bac Pro. Bac Pro LYCEE PROFESSIONNEL BTS-IUT-Vie Active Vie Active Bac Pro Comptabilité Bac Techno. 1ère Adaptation Bac Pro, mentions complémentaires... Bac Pro Productique Mécanique PAR ALTERNANCE Bac Techno. 1ère Adaptation

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Diplôme d Université Licence d Université Sciences Physiques pour l Ingénieur (SPI) Liste des modules

Diplôme d Université Licence d Université Sciences Physiques pour l Ingénieur (SPI) Liste des modules Licence d Université Sciences Physiques pour l Ingénieur (SPI) Liste des modules Électronique numérique et informatique industrielle Informatique / réseaux Mécanique des fluides/ Transferts thermiques

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

Une formation, un métier avec l Enseignement Professionnel et Technologique privé Havrais.

Une formation, un métier avec l Enseignement Professionnel et Technologique privé Havrais. Une formation, un métier avec l Enseignement Professionnel et Technologique privé Havrais. 250 professeurs et formateurs 2500 élèves, étudiants, apprentis et stagiaires 8 CAP 13 Baccalauréats professionnels

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet de l utilisation de l énergie solaire afin de produire de l eau chaude domestique,

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat

APRES LA SECONDE. Choisir une série de Baccalauréat APRES LA SECONDE Choisir une série de Baccalauréat Permanences des Conseillères d Orientation Psychologues Au lycée: Mme REY Moeragi Le lundi: 7h30-14h Mme HUYEZ Sylvie Le jeudi de 7h15 à 15h Prendre RDV

Plus en détail

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques Enseignements d exploration de seconde Sciences de l Ingénieur Création et Innovation Technologiques SI et CIT enseignements complémentaires pour un développement durable CIT Comprendre comment évoluent

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

CIO 8, Quai Boissier de Sauvages 30100 ALES Tel: 04 66 56 46 70 Fax: 04 66 56 46 90

CIO 8, Quai Boissier de Sauvages 30100 ALES Tel: 04 66 56 46 70 Fax: 04 66 56 46 90 CIO 8, Quai Boissier de Sauvages 30100 ALES Tel: 04 66 56 46 70 Fax: 04 66 56 46 90 Après la Seconde GT... Comment choisir son bac? Son projet, ses centres d intérêt Ses capacités, qualités, aptitudes

Plus en détail

Approche concrète et inductive. Approche analytique et conceptuelle

Approche concrète et inductive. Approche analytique et conceptuelle STI2D S-SiSi 1 Bac STI2D Bac S-SI Approche concrète et inductive Approche analytique et conceptuelle S appuyer sur la technologie pour acquérir les bases scientifiques nécessaires à la réussite dans l

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère

L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LE CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE L énergie de l air extérieur pour une eau chaude sanitaire naturellement moins chère LES PERFORMANCES DE TANÉO C EST L ASSURANCE : > DE 75 % D ÉNERGIE GRATUITE > D UN FONCTIONNEMENT

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

L Energie Positive. -Mai 2013- DOSSIER DE PRESSE

L Energie Positive. -Mai 2013- DOSSIER DE PRESSE L Energie Positive -Mai 2013- DOSSIER DE PRESSE Sommaire Edito 3 I- La nouvelle mobilité 4 II- O SiToiT, bouquet de solutions à Energie Positive 7 III - La Cité de l Energie Positive, l école des bons

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Réalisation d'un dépôt de tramways pour la STIB - Marconi

Réalisation d'un dépôt de tramways pour la STIB - Marconi Réalisation d'un dépôt de tramways pour la STIB Marconi Résumé de la note explicative «CO 2 neutralité» Version du 16 avril 2009 STIB Société des Transport Intercommunaux de Bruxelles Direction générale

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

Construction modulaire pour la Faculté des sciences

Construction modulaire pour la Faculté des sciences Construction modulaire pour la Faculté des sciences Résultat de l'évaluation Outil mis à disposition par l'unité de développement durable du Département des infrastructures de l'état de Vaud. Données concernant

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Le Projet Karyne. Présentation au xxx Le xx 2009

Le Projet Karyne. Présentation au xxx Le xx 2009 Le Projet Karyne Présentation au xxx Le xx 2009 1 Karyne Karyne était la plus jeune de notre famille Elle avait une soeur, Élyse et deux frères, Marc et Paul A l âge de 6 ans, Karyne a été atteinte d un

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

STIMERGY. Data Centers distribués

STIMERGY. Data Centers distribués STIMERGY Data Centers distribués Nouvelles technologies de l énergie : positionnement de Tenerrdis Energie solaire Biomasse Géothermie Pompes à chaleur Hydraulique Smart grids Hydraulique Hydrogène Batteries

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale

SYNOPTIQUE GTB Architecture Générale STATION METEO TERMINAL EXPLOITATION (local technique) POSTE SUPERVISION (local pôle maintenance) AFFICHAGE PEDAGOGIQUE (Accueil) ACCES WEB GESTION CVC LOCAL TECHNIQUE GESTION EAU GESTION SERRE GESTION

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com EDF é l e c t r i c i t é d e f r a n c e présentation de l entreprise Le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Sciences de l ingénieur. Création et Innovation Technologique

Sciences de l ingénieur. Création et Innovation Technologique Lycée Les Fontenelles / Louviers LES ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION : Sciences de l ingénieur Création et Innovation Technologique 1 Une approche complémentaire et différente Pour découvrir comment un produit

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Après la 3ème. Mme RUFINO COP CIO MARSEILLE 2Mme RUFINO COP CIO MARSEILLE 2

Après la 3ème. Mme RUFINO COP CIO MARSEILLE 2Mme RUFINO COP CIO MARSEILLE 2 Après la 3ème Mme RUFINO COP CIO MARSEILLE 2Mme RUFINO COP CIO MARSEILLE 2 Vie professionnelle ETUDES SUPERIEURES: - STS, IUT (bac + 2) - UNIVERSITE (bac +3, +5, +8 + 10) - CPGE (bac + 5), - Ecoles spécialisées

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Education à l'orientation

Education à l'orientation Atelier Education à l'orientation CONNAISSANCE DES FORMATIONS Niveau : 3 ème Groupe : Classe Durée : 1 heure Périodes : Fin 1 er trimestre Matériel : - mini-guide 3 ème - questionnaire ACTION DESCRIPTION

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

Sciences, énergies et environnement

Sciences, énergies et environnement ATELIERS PREMIERES AVRIL 2014 Sciences, énergies et environnement Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque SOMMAIRE Sciences, énergie environnement SCIENCES FONDAMENTALES Les Mathématiques

Plus en détail