Rachel Ryder. Mon agresseur s appelle Stockholm

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rachel Ryder. Mon agresseur s appelle Stockholm"

Transcription

1 Rachel Ryder Mon agresseur s appelle Stockholm 2

2 2

3 Merci, À mon amoureux qui m a poussée à écrire, et à partager mes œuvres. À mon frère et ma belle-sœur qui m ont relu, et encouragée. À ma meilleure amie qui m a toujours soutenu. 2 3

4 42

5 I Milieu bien rangé «La vie peut être si morne», c est ce que se répétait souvent Jo-Allison, enfermée dans un monde qui n était pas le sien. Elle était fille unique, ce qui rendait son ennui encore plus agaçant et surtout l attention de ses parents sur elle encore plus oppressante. Son père Gilbert était analyste financier depuis que Jo était petite. Il gagnait plutôt bien sa vie. Sa mère avait travaillé dans les ressources humaines depuis toujours, mais depuis 3 ans elle avait cessé de travailler pour être plus présente auprès de sa fille qui rentrait dans l adolescence. Elle s appelait Miranda. Gilbert et Miranda avaient toujours eu très peur pour Jo-Allison. Ils ne la laissaient pas beaucoup sortir. Ils l aimaient très fort et avaient des grands rêves pour elle, qu elle se marie avec un homme riche et fasse de hautes études. Malheureusement, c était tout le contraire des projets de la jeune fille. Il lui était impossible d en faire part à ses parents qui ne la prenaient pas au sérieux en raison de son âge Jo-Allison avait seize ans, c était une jolie jeune fille, plutôt mince, la peau claire, un doux regard aux yeux marron et de beaux longs cheveux 2 5

6 châtains avec une frange légère qui tombait sur son front. Jo était une fille qui rêvait d aventures et de liberté mais ceuxci n étaient des rêves auxquels elle ne pouvait que penser ou griffonner sur ses feuilles Un matin comme un autre, Jo-Allison devait se lever pour se rendre au lycée, mais le réveil était dur. Soudain, trois coups frappèrent à la porte et Jo entendit la voix de sa mère venir la réveiller. Pas la peine d insister, Jo s exécuta pour venir prendre son petit déjeuner. Son père était à la table de la cuisine, il lisait le journal tout en mangeant ses tartines beurrées. Sa mère, elle, étalait les divers aliments du petit déjeuner sur la table. Pour Jo, c était le tableau d un matin comme un autre. Son père racontait les différentes nouvelles dans le monde. Entre une nouvelle ou deux, Jo essayait de parler de la fête organisée par sa classe le week-end prochain. Elle pouvait déjà lire l inquiétude dans le regard de ses parents. Elle n insistait pas plus, elle se disait qu elle aurait peut-être plus de chance plus tard. Gilbert se leva de table, embrassa sa femme, déposa un baiser sur le front de sa fille et partit travailler. Jo prit, elle aussi, ses affaires et s apprêta à partir sur le chemin de l école. Sa mère lui demanda soudain si elle désirait qu elle l accompagne. Jo s y refusa immédiatement. Miranda n insista pas, en réalité elle prenait garde d un jeune garçon étant l un de leurs voisins qui aurait des vues sur Jo. Celle-ci savait bien que c était pour cela qu elle lui proposait de l accompagner, mais elle savait aussi que n étant pas du tout intéressée, elle comptait bien l éviter. Jo partit et retrouva ses copines en arrivant au lycée. Chacune raconta son fabuleux week-end, tandis que Jo, elle, n avait rien fait de particulier la matinée de cours se termina, c était un calvaire ennuyeux pour Jo. Mais vint enfin l instant de manger et de pouvoir discuter. 62

7 CINDY «Alors Jo, as-tu des nouvelles pour ce week-end? SAMANTHA Ah oui! Est-ce que tu viens à la fête? (hésitante) Ben en fait, je n en sais toujours rien C est que CINDY Quoi? Tes parents ne t ont toujours pas donné de réponse? (gênée) On n en a pas vraiment parlé J ai abordé le sujet, mais CINDY Mais ils n ont rien répondu! Ce n est pas cool! SAMANTHA Oui, mais ne vous inquiétez pas! J en parle ce soir! Promis!» Jo était terriblement gênée. Elle voulait aller à cette fête, mais elle ne savait pas comment faire. Elle s en voulait de dire si souvent non à ses amies, elle avait l impression de n avoir que ce mot à la bouche. Et c était sans compter, 2 7

8 l après-midi, au cours de maths où elle se ramassa un 4/20. Cindy la regarda avec un regard désespéré et Samantha lui envoya un mot où il était marqué : «Je te conseille d attendre que la fête soit passée avant de montrer la note à tes parents», c était là une brillante idée mais cela obligeait Jo à mentir et elle n aimait pas ça. Le moment de la récréation venu, elle put se décharger de toute sa colère. «C était déjà assez compliqué comme ça, non? SAMANTHA Jo calme toi! Tu as vu ce que je t ai marqué? Laisse passer la fête avant de leur parler de ton 4! CINDY Oui, c est vrai, elle a raison! Non! Je suis désolée, mais je ne peux pas! SAMANTHA (agacée) Oh mais Jo! Tu es trop vieux jeu! Je ne suis pas vieux jeu! Je suis honnête!» Jo avait des principes ou tout au moins une conscience. Elle préférait trouver autre chose pour arriver à ses fins plutôt que le mensonge. Le soir venu, la sonnerie retentie pour signaler la fin des cours alors Jo partit pour rentrer chez elle. Sur le chemin, elle tomba nez à nez avec un jeune homme d une vingtaine d années. Elle se sentit très attirée par lui, elle 82

9 le trouvait beau et séduisant. Il était un peu plus grand qu elle, la peau claire, les cheveux châtains, un peu plus longs sur le dessus et de beaux yeux marron avec un regard des plus tendres. Le jeune homme lui adressa un sourire et Jo se sentit rougir. Elle ne put lui donner qu un tout petit sourire timide ce qui fit sourire le jeune homme encore plus. Il l aborda. «Salut Euh Salut! LE JEUNE HOMME (intimidée) LE JEUNE HOMME (il sourit) Je m appelle Johnny, et toi? (rougissant) Euh enchantée! Je m appelle Jo-Allison. HNNY Tout le plaisir est pour moi. C est un très joli prénom, il te va bien. Merci Oh Johnny aussi! C est un joli prénom HNNY (il rit) Merci, c est gentil. Euh Est-ce que tu pourrais éventuellement être libre pour aller boire un verre? 2 9

10 (déçue) Oh, ça aurait été avec plaisir mais ça va être compliqué Je suis déjà en retard pour rentrer à la maison et mes parents doivent être affolés! Et Je ne pense pas enfin Je suis sûre qu ils n accepteront pas si je leur demande Je suis désolée. HNNY Ah Non, c est moi qui suis désolé, vraiment Bien alors je vais y aller, et je te souhaite une bonne soirée. Peutêtre à une prochaine fois Oui! À une prochaine fois» Jo reprit le chemin pour rentrer chez elle. Mille et une pensées couraient dans sa tête. Elle n arrivait pas à croire ce qui s était passé Ce beau jeune homme qui lui avait souri et qui l avait abordée c était incroyable, inespéré Mais elle était profondément déçue et dégoûtée d avoir dû refuser son invitation. Des occasions comme celles-ci sont tellement rares et ça n allait sûrement pas se reproduire de sitôt! Jo rentra, abattue. Arrivée chez elle, elle commença ses devoirs, mais elle était plus préoccupée sur la manière dont elle allait aborder ses parents pour la fête que par ses problèmes de maths. Dix-neuf heures sur la pendule de la cuisine, Miranda appela sa fille et son mari pour manger. Jo descendit l escalier, elle fut la dernière à s installer. Elle n eut même pas le temps d aborder la fête que son père déclara : GILBERT «Oh ma chérie! Tu sais quoi? Ta mère et moi nous 10 2

11 avons une bonne nouvelle pour toi! Ta grand-mère Djinger veut bien te prendre pour le week-end! Tu vas faire plein de choses superbes! MIRANDA (enthousiaste) Et en plus il y aura le petit-fils de son ami qui doit passer durant le week-end, tu te souviens de lui? Andrew, qui est en études de médecine! (déçue) Oui Oui bien sûr, je me souviens. Eh bien, GILBERT Je savais que cela te plairait! Tu es partante? J ai eu quatre en mathématiques. Quoi?! GILBERT ET MIRANDA Oui, je sais, je suis désolée. Je pense que ce week-end, je devrais rester ici pour travailler. Je n aurai pas de distractions, je ne serai pas déconcentrée Non? MIRANDA Euh oui! Tu as raison. Alors ce n est pas grave, tu iras une autre fois. Hein chéri? 2 11

12 GILBERT Oui. Mais augmente tes résultats!» Jo hocha la tête puis monta dans sa chambre sans manger de dessert. Elle se sentait stupide. Elle n avait pas parlé de la fête et elle avait avoué son quatre en maths. Mais elle se rendait compte que ses parents avaient organisé tout un week-end pour elle afin de lui éviter la fête et en plus, ils parlaient d Andrew, cet affreux pot de colle qui représentait pour eux un «bon parti» pour elle. Jo reconnaissait tout à fait ses parents en cela. Elle était assise à son bureau, elle fermait le livre où elle écrivait des poèmes, des citations, des pensées, puis leva sa tête et regarda la lune par la fenêtre. C était la pleine lune et dans un soupire, elle dit : «Que je m envole» 12 2

13 II Entre drame et conte de fées Quelques rayons de soleil sur le visage de Jo vinrent la réveiller. Elle regarda l heure, il fallait se rendre au lycée. Elle se leva, descendit l escalier, s installa à table pour prendre son petit déjeuner. Sa mère était surprise qu elle se soit levée toute seule, mais elle ne disait rien, personne ne disait rien Son père posa le journal et partit au travail. Au fond d elle, Jo sentait que sa mère hésitait à sortir une parole. Elle préféra s éviter cela, elle prit son sac et partit. C était une belle journée, un soleil qui chauffait plus que d ordinaire mais Jo ne pouvait penser qu à la soirée de la veille Au lycée, toute sa classe ne parlait que de la fête. Cindy et Samantha regardèrent Jo, celle-ci leur fit non de la tête. Elles n abordèrent pas le sujet durant la journée. On pouvait sentir la colère de Jo à des kilomètres. La journée de cours était des plus banales, elle salua ses copines et s en alla, dépitée. À son habitude, elle prit une allée du parc située non loin du lycée. Elle marcha avec l envie de penser à des choses meilleures, mais soudain, quelqu un l attrapa violemment par-derrière et mit sa main sur la bouche de Jo 2 13

14 en utilisant un chiffon. Celle-ci avait beau essayer de crier et de tenter de se débattre, elle ne parvint pas à se sauver. Jo remarqua que le chiffon sentait une odeur étrange, qu il était imbibé d une substance, puis elle perdit connaissance, ses yeux se fermèrent, elle abandonna son corps Quelque part, les yeux de Jo s ouvrirent tout doucement, elle ne savait plus où elle était, totalement perdue. Au bout de quelques minutes, elle parvint à ouvrir vraiment ses yeux. Elle examina la pièce, allongée sur un lit. C était une petite chambre où elle se trouvait. Le lit était collé au mur. Il y avait une petite table de nuit, un bureau avec quelques stylos et une armoire avec des habits féminins en très basse quantité. Une fenêtre venait éclairer cette chambre, mais elle avait des barreaux et un verrou qui l empêchait de s ouvrir. Jo regardait par la fenêtre, il y avait de la verdure et des arbres à perte de vue. Ça ne l avançait pas plus, elle ne reconnaissait pas l endroit. Elle finit par se diriger vers la porte, elle appuya sur la poignée et à son grand étonnement, la porte n était pas verrouillée. Jo retint sa respiration, elle essaya de se contrôler, elle tira la porte et regarda. Elle se trouvait dans un couloir, à sa gauche le couloir continuait avec une porte de chaque côté et le couloir semblait se prolonger au bout sur la droite. Jo tourna la tête de l autre côté. Il y avait une porte à côté de la sienne et le couloir se termina ici. En face de cette porte, c était l entrée du salon. La télévision était allumée et Jo aperçut un homme de dos, assis sur le canapé. Elle s appliqua le plus possible à ne pas faire de bruit et partit sur la gauche, c était sa seule issue. Elle ne prit pas le risque d ouvrir les portes de chaque côté, elle se rendit au bout du couloir et il continuait bien sur la droite. Alors, elle tourna et au bout, il y avait deux portes, une à droite et une au bout, en face. Cette dernière 14 2

15 semblait être avec logique la porte d entrée, Jo se rendit compte qu elle avait l air d être dans un vrai petit appartement au milieu de nulle part. Elle atteint la fameuse porte et débloquèrent certains des verrous, mais elle avait besoin de clés pour pouvoir ouvrir le reste. La porte était terriblement bien sécurisée. Mais Jo eut le sentiment de sentir une présence derrière elle, elle regarda la porte et aperçut une ombre. Elle se retourna et, dans le couloir sombre un homme était là, debout derrière elle, il la regardait. Jo, terrifiée se mit à courir et le poussa violemment contre le mur, puis elle s élança dans le couloir, mais l homme la rattrapa. Il tenta de la serrer contre lui pour qu elle arrête de crier, mais elle se débattit toujours en ne cessant pas ses hurlements. Comprenant qu elle n abandonnerait pas, il finit donc par la lâcher. Jo-Allison courut à en perdre ses jambes jusque dans le salon où elle atteint une baie vitrée, mais elle était fermée à clé, elle était en plus blindée. À droite se trouvait une cuisine avec une table, il n y avait pas de mur entre le salon et la cuisine. Jo regarda la cuisine où se trouvait une seconde fenêtre, mais c était le même problème. Résiliée et essoufflée, Jo se retourna et à sa stupéfaction, elle reconnut l homme! Il était là, à l entrée du salon, les yeux posés sur elle. «Vous Vous êtes le jeune homme à qui j ai parlé l autre jour?! Vous Tu es Johnny!! Mais qui es-tu? Qu est-ce que tu me veux? HNNY Oui, c est moi Je ne vais pas te faire de mal ne t inquiètes pas, je ne te veux aucun mal. 2 15

16 Pourquoi suis-je ici? Pourquoi tu as fait ça? HNNY Je voulais te voir, te parler. Tu m as dit que tes parents ne seraient jamais d accord, que ça ne serait jamais possible. Et alors? Je ne comprends pas. Tu veux que l on passe un moment ensemble et tu vas me ramener chez moi? HNNY Oui, c est à peu près ça Jo. Tu vas me ramener ce soir chez moi? HNNY (il baisse la tête) Non, pas ce soir. On ne peut pas se connaître en un soir Jo. (affolée) Combien de temps alors? HNNY Je ne sais pas! Je n en sais rien Écoute, je te promets de ne pas te faire de mal si tu apprends à me connaître. Je prendrais soin de toi.» À ce moment-là, Jo fut sidérée. Elle se demandait si avant elle il y eût beaucoup de femmes qui se retrouvèrent à 16 2

17 sa place, avec une telle demande de leur ravisseur. Elle se disait aussi que ça ferait bien rire, voir rêver ses copines au vu du physique très agréable du jeune homme, enfin si elle les revoyait un jour Jo regarda Johnny, c était un garçon en effet beau et attachant, ce qui rendait les choses encore plus troublantes. Elle savait que la situation aurait pu être encore pire que ça mais elle ne parvenait pas à se calmer. Elle partit donc du salon et alla dans «sa chambre» en claquant la porte. Assise les jambes croisées sur son lit, elle pensait à sa vie monotone d autrefois. Elle laissa verser quelques larmes à cause de la peur qui l a tiraillait. Dans la soirée, Johnny vint la voir, mais Jo l ignora. Johnny ressentait que Jo bouillonnait encore de colère, il lui laissa une barre chocolatée sur la table de chevet et partit. Dans la nuit, il revint discrètement, mais elle dormait profondément. Il en fut rassuré puis il sourit en constatant qu elle avait mangé la barre chocolatée. 2 17

18 18 2

19 III Nouvelle vie Jo se réveilla, le soleil était levé, il était déjà tard dans la matinée. Elle s étira, et allongée sur son lit, elle imagina la panique chez elle et à l école. Elle pensa à ses parents, se demandant peut-être si elle avait fugué à cause de la fête. Elle se leva et fila tout droit dans le salon, Johnny était dans la cuisine et préparait le repas. Elle refusa de l avouer, mais elle avait faim, et cette douce odeur de nourriture lui donnait encore plus faim. Johnny la regarda et il lui fit un sourire puis il lui dit «Ça y est, tu es levée! Je n ai pas voulu te réveiller, tu devais être fatiguée. En tout cas, j espère que tu aimeras ce que je te prépare parce que ça te donnera des forces!» Jo le regardait, déconcertée par le naturel que Johnny arborait. Comme s ils étaient amis, comme si tout cela était normal. Elle ne dit rien. Johnny soudain voulut faire visiter l appartement à Jo. Elle accepta, ça ne pourrait que l aider à s en sortir. La porte à côté de la porte d entrée était celle des toilettes. Les deux portes dans le couloir à côté de la chambre de Jo étaient : la porte de gauche, un minisalon qui ressemblait plutôt à un débarras où Johnny avait 2 19

20 déchargé beaucoup d affaires, et la porte de droite était la salle de bains. Et enfin, la porte à droite, juste à côté de la chambre de Jo était la chambre de Johnny. Chaque fenêtre possédait des verrous et toutes les fenêtres de taille standard avaient des barreaux. Il n y avait que les trois grandes fenêtres dans le salon, la cuisine et la chambre de Johnny qui n avaient pas de barreaux, mais c étaient des fenêtres plus résistantes. Quand le repas fut prêt, ils passèrent à table, Johnny avait fait des spaghettis bolognaises. Jo-Allison avait le nez dans son assiette et ne disait pas un mot. Johnny l a regardait manger et sentait qu elle appréciait la nourriture. Soudain, Jo leva la tête et regarda fixement Johnny avec un regard dur. Il continua de la regarder en attendant qu elle se mette en colère. «Est-ce que tu t imagines dans quel état doivent être mes parents et mes amies? HNNY (il baisse les yeux) Tu n as rien à dire à ça? Oui, ça t importe peu! L important c est que l on fasse ce que toi tu as envie!! HNNY (blessé) Jo arrête!» Jo fronça les sourcils, mais une partie d elle s en voulait, elle ne voulait pas le blesser. Elle s en voulut encore plus et 20

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

LE SIGNE La petite marquise de Rennedon dormait encore, dans sa chambre close et parfumée, dans son grand lit doux et bas, dans ses draps de batiste légère, fine comme une dentelle, caressants comme un

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis

oria vidéo Lorin Petitpierre JOIE Synopsis JOIE Synopsis Antoine et Marianne Le Cloître, est un couple de personnes âgées d environ soixante ans. Un matin, ils reçoivent un coup de téléphone. Marianne répond et s agite en apprenant que l interlocuteur

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΔΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ ΤΕΛΙΚΕΣ ΕΝΙΑΙΕΣ ΓΡΑΠΤΕΣ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ ΣΧΟΛΙΚΗ ΧΡΟΝΙΑ 2015-2016 Μάθημα : Γαλλικά Επίπεδο : E1 Διάρκεια : 2 ώρες Υπογραφή

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

TANTE ROSE BON ANNIVERSAIRE, BEN!

TANTE ROSE BON ANNIVERSAIRE, BEN! 2 TANTE ROSE Ben descendit lentement de la voiture. Son estomac lui semblait jouer à la bascule. Il avait peur de lever les yeux vers Tante Rose. Sans se retourner, il savait qu elle traversait la pelouse

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait 13 Zic et tim Où est encore passé Zic? La mère de Zic appuya sur un bouton et la maison se mit à pivoter doucement; ainsi, elle pouvait, d un coup d œil, visualiser le parc qui entourait la villa. Quelle

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

La soupe de la discorde

La soupe de la discorde 1. Dans un grand immeuble de la ville, est connue pour les odeurs de sa cuisine. Chaque fois qu elle fait sa fameuse soupe aux choux, tous les voisins ferment les fenêtres pour ne pas être dérangés par

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Les langues d oiseaux moulus

Les langues d oiseaux moulus Les langues d oiseaux moulus «Le dire, c est déjà l infirmer» était la phrase préférée de l homme qui me servait de père. Elle résonnait en moi comme une sentence. Il me la répétait à chaque fois que je

Plus en détail

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu.

4 page 941 / 1ère partie, PARIS Il n' avait pas voulu partir sans lui dire adieu. Partir : Recherche «lemmatisée». Le logiciel ne permttant pas de séparer le verbe «part», de «à part»... ou «le parti» de «parti» on a procédé manuellement au choix. 2 page 937 / 1ère partie, PARIS Je

Plus en détail

Réalisation et idée originale : Un produit du programme Stop-tabac.ch :

Réalisation et idée originale : Un produit du programme Stop-tabac.ch : Réalisation et idée originale : Un produit du programme Stop-tabac.ch : Dirigé par : Evelyne Laszlo, Institut de Santé Globale et Université de Genève Réalisation, scénario et production : Hassan & Anne

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES)

Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES) Évaluation du message «Fuite» en cinéma (TES) Préparé pour le ministère de la Santé et des Services sociaux Résultats Impact Recherche Le 5 février 2003 Dossier 13.3026H Table des matières Contexte de

Plus en détail

Jeanine Ghirardelli. Prune trouve l amour

Jeanine Ghirardelli. Prune trouve l amour Jeanine Ghirardelli Prune trouve l amour 2 2 Mes yeux pour t aimer Présentation du livre : L époque n a rien changé aux passions et aux rêves. Il faut croire en son avenir en empêchant chaque désillusion

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous.

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous. Learning by Ear VIH Un ange en chacun de nous Episode 05 Texte: Romie Singh Rédaction; Maja Dreyer Traduction : Anne Le Touzé PERSONNAGES Anita; Oncle Billy (au téléphone); Djamila; mère de Djamila; Oncle

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Jembo et le choix des étoiles

Jembo et le choix des étoiles Jembo et le choix des étoiles II était une fois un lionceau qui habitait une contrée lointaine située au caeur de la savane africaine. Dans cette région coulait une rivière, la végétation était abondante.

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE But : Encourager à réfléchir aux effets positifs des bonnes manières. Mots clés : Bonnes manières, politesse, s il vous plait, merci, excusez-moi, pardon, bonjour,

Plus en détail

4 minutes chrono (pour faire sa déclaration d amour)

4 minutes chrono (pour faire sa déclaration d amour) 4 minutes chrono (pour faire sa déclaration d amour) Un scénario de Lucas Fillon, 23 ans, Epinay-sur-Seine-France Note : Ce court-métrage est divisé en quatre parties, chacune d une durée d une minute.

Plus en détail

Fiches de travail à photocopier

Fiches de travail à photocopier Education International Internationale de l Education Internacional de la Educación Internationale de l Education - Education Development Center - Organisation mondiale de la Santé Apprendre pour la vie:

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Évaluation - Lecture. Un chien, quelle folie! Nom : Lis l histoire intitulée Un chien, quelle folie! et découvre de quelle folie il est question.

Évaluation - Lecture. Un chien, quelle folie! Nom : Lis l histoire intitulée Un chien, quelle folie! et découvre de quelle folie il est question. Texte Évaluation - Lecture Nom : Un chien, quelle folie! Lis l histoire intitulée Un chien, quelle folie! et découvre de quelle folie il est question. Réponds ensuite aux questions sur le texte. 1 Marie-Ève

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Tu penses cela? L Amiral m a montré l avant et l après ma venue à cette époque. Si pour toi donner des restes à ton peuple est digne d une grande

Tu penses cela? L Amiral m a montré l avant et l après ma venue à cette époque. Si pour toi donner des restes à ton peuple est digne d une grande Tu penses cela? L Amiral m a montré l avant et l après ma venue à cette époque. Si pour toi donner des restes à ton peuple est digne d une grande reine, nous n avons pas la même vision du monde. Dis-toi

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Clara PRIOU-SEDILLOT 4eme5 2010-2011

Clara PRIOU-SEDILLOT 4eme5 2010-2011 Clara PRIOU-SEDILLOT 4eme5 2010-2011 Cela devait être un week-end entre copines pour fêter la fin des examens de cette première année à l université. Nous avions décidé de célébrer l évènement en campant

Plus en détail

Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran

Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran 1 Éva Hébert lisait le slogan affiché sur l écran de l ordinateur. «Grâce à la Clinique pour animaux en détresse, touvez l animal de compagnie idéal!» Tu as oublié le «r» à «trouvez», fit-elle remarquer

Plus en détail

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une aventure intérieure imaginaire qui a le pouvoir de changer ta vie. Dans ce parchemin, tu trouveras des préceptes de sagesse ancestrale. Malheureusement

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes,

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, Texte B CM2 de M. Pivano Chapitre 1 Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, demeurait un roi qui avait été, des années auparavant, empoisonné par des huîtres.

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

Ma banque Ninon Jonville

Ma banque Ninon Jonville Ma banque Ninon Jonville Scène 1 La dame de l accueil L accueil de la banque. arrive dans la banque et commence à tourner en rond comme si elle cherchait quelque chose. Dame de l accueil (étonnée) Vous

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION FRENCH 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT N E W S O U T W A L E S IGER SCOOL CERTIICATE EXAMINATION 1998 RENC 2/3 UNIT (COMMON) LISTENING SKILLS TRANSCRIPT 2 ITEM 1 Oh, élix, tu es toujours en retard! Le film a sûrement commencé. J ai tourné une

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Susanna Tamaro. Pour voix seule. Récits traduits de l italien par Marguerite Pozzoli. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Susanna Tamaro. Pour voix seule. Récits traduits de l italien par Marguerite Pozzoli. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Susanna Tamaro Pour voix seule Récits traduits de l italien par Marguerite Pozzoli P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e De nouveau lundi Cher journal, de nouveau lundi. Aujourd hui, c est la première

Plus en détail

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade.

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade. Il était une fois un ogre, un vrai géant, qui vivait tout seul. Comme la plupart des ogres, il avait des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau. Il était toujours de mauvaise

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Une Nuit Pas Comme Les Autres Pièce en un acte

Une Nuit Pas Comme Les Autres Pièce en un acte Une Nuit Pas Comme Les Autres Pièce en un acte Acteurs et (épouse de ). Lieu Chambre à coucher. Au lever du rideau et sont allongés sur le lit. est sur le côté droit. Ils dorment. ronfle. La couverture

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents

Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents Johnny le crocodile Qui n'aimait pas se brosser les dents L.LHOIR 10/10/2010 Alors voila; aujourd hui je vais vous raconter l histoire de Johnny le crocodile. Johnny était un petit crocodile qui venait

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 3 : «Mesures de sécurité pour les piétons» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel

Plus en détail

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau,

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, 1 On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, c est celui d à côté. Ancien, d une belle couleur

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Stop à la Transpiration

Stop à la Transpiration La méthode: Stop à la Transpiration Découvrez les Conseils, les Astuces et Toutes les Techniques Naturelles pour le Soulagement Rapide et Sain de la Transpiration Excessive! Vous lisez la version d'essai!

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

! Paroles et musique : Annette Campagne

! Paroles et musique : Annette Campagne Pour ce que ça vaut Pour ce que ça vaut Y a encore des jours où je m enflamme Où je suis à la merci de tous mes états d âme C est difficile de lâcher prise Quand mes vagues se heurtent sur tes rochers

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin.

1,2,3, consignes. Quatre types de consignes. Exprimer un texte par le mime. Sans retour au texte. Exprimer un texte par le dessin. 1,2,3, consignes Instit90 (copyright) Objectifs! Mettre en œuvre des stratégies visant la compréhension de consignes ;! Gérer son activité : Anticiper et contrôler son ; Valider, invalider une proposition!

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Concours de plantes. (Ils sortent) Amélia : Bonjour! Laura : Bonjour. C est joli, ici!

Concours de plantes. (Ils sortent) Amélia : Bonjour! Laura : Bonjour. C est joli, ici! Clément : Bonjour Kitti : Bonjour, vous venez pour le concours? Clément : Oui, commençons tout de suite Kitti : D accord. (Ils plantent puis ils arrosent.) Clément : Attendons maintenant que ça pousse.

Plus en détail

Un soir, le magicien Amstardam apparaît au seuil de la maison de Léo et frappe à l entrée de leur demeure.

Un soir, le magicien Amstardam apparaît au seuil de la maison de Léo et frappe à l entrée de leur demeure. Tout débuta ainsi Frank le Guerrier, le meilleur combattant du seigneur d Artatia nommé Sengalos, partit en aventure pour sauver Artatia des mains de leur ennemi Lorslavas le Terrible. Il emmena avec lui

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

A la poursuite du poème

A la poursuite du poème A la poursuite du poème Axel et Rosaline se connaissent depuis la maternelle. Ils sont âgés de 14 ans. Axel est mince et rapide. Il a les cheveux noirs et il est gentil. Pour s'occuper, il fait du parachute,

Plus en détail

FRANÇOIS (voix hors champ) Allez-vous-en! Y est correct. PAUL Ouvre, sinon je défonce! Patrick ouvre la porte.

FRANÇOIS (voix hors champ) Allez-vous-en! Y est correct. PAUL Ouvre, sinon je défonce! Patrick ouvre la porte. LA VIE AVEC MON PÈRE de Sébastien Rose EXTRAIT LA TRANSCRIPTION DE L EXTRAIT CHOISI EST EFFECTUÉE À PARTIR DE LA VERSION FINALE DU FILM ET DÉCRIT EN DÉTAIL LES PLANS UNE FOIS MONTÉS.BIEN QUE CETTE TRANSCRIPTION

Plus en détail

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά ΕΛΛΗΝΟΓΑΛΛΙΚΗ ΣΧΟΛΗ «ΆΓΙΟΣ ΙΩΣΗΦ» Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά 25 Απριλίου 2015 Gram. / 10 C. E.. / 05 P. E. / 05 Total :. / 20 159 ΧΡΟΝΙΑ ΠΟΡΕΙΑ ΣΤΗ ΓΝΩΣΗ ΣΕΒΑΣΜΟΣ ΣΤΙΣ

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Edition Jeunesse. Texte et dessins Lafontaine

Edition Jeunesse. Texte et dessins Lafontaine Texte et dessins Lafontaine Raymond Lafontaine est un illustrateur de grand talent. Originaire de Québec, il s installe à Montréal en 1987. Il compte à son actif plusieurs albums jeunesse comme illustrateur,

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail