Manuel d hygiène buccale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manuel d hygiène buccale"

Transcription

1 Guide à l usage des soignants Manuel d hygiène buccale Pour les personnes âgées, les malades chroniques et les handicapés.

2 La SSO et Santé buccale en Suisse remercient les institutions et firmes suivantes de leur soutien: Fonds de loterie des cantons d Argovie, Lucerne, Soleure, Saint-Gall, Zoug Le «Manuel d hygiène buccale» peut être obtenu auprès de: Shop SSO Postgasse 19 Case postale 3000 Berne 8 Fax ou courriel Copyright: Société Suisse d Odonto-stomatologie SSO 2008

3 Remerciements Le présent «Manuel d hygiène buccale» a été révisé et remanié dans le cadre de la campagne Action santé buccale en Suisse 2008, sous le titre «Il n y a pas d âge pour prendre soin de ses dents». Il s appuie sur un manuel d hygiène buccale du département de la santé de Denver, Colorado (USA). Les auteurs des versions précédentes, publiées en 1991 (en italien), 2000 (en allemand) et 2001 (en français) étaient le D r med dent. Michel Deslarzes, Susan Padrutt, hygiéniste dentaire, le Prof. D r med. dent. Philippe de Crousaz, le D r med. dent. Daniel Cotting et le D r med. dent. Giorgio Menghini. Pour le groupe de projet «Santé buccale en Suisse» 2008 Felix Adank, service de presse et d information de la SSO Christa Haubensak, Swiss Dental Hygienists D r Jan Massner, GABA International AG Nous remercions la Prof. D r med. dent. Regina Mericske-Stern, la PD D r med. dent. Ina Nitschke et la D r med. dent. Marion Sauter de leur aide spécialisée ainsi que des illustrations qu elles nous ont procurées pour la présente version. Nous adressons également nos remerciements au Prof. de Crousaz, au D r med. dent. Philippe Mojon, au D r med. dent. Tazio Gada et à Rebecca Tas, hygiéniste dentaire, qui ont complété et relu avec une attention critique la présente édition.

4 1 Introduction Les caries et les maladies des gencives sont dues à des bactéries formant des dépôts blanchâtres, souvent peu visibles, à la surface des dents et des prothèses (plaque dentaire). Certaines bactéries transforment les sucres de l alimentation en acides. Ceux-ci décalcifient l émail et forment peu à peu une cavité (carie). Les bactéries de la plaque peuvent également provoquer des inflammations des gencives (gingivite). Elles se caractérisent par des gencives rouges et enflées, saignant au moindre contact. Si une gingivite n est pas soignée, l inflammation peut s étendre au tissu qui soutient la dent au niveau de l os de la mâchoire. Il en résulte une inflammation des tissus de soutien de la dent (parodontite). Le parodonte et l os sont attaqués par le processus inflammatoire et se résorbent graduellement. Une parodontite non soignée peut conduire à des dents qui bougent toujours plus, puis à la perte des dents. Illustrations: Clinique de médecine dentaire pour les personnes âgées et handicapées Centre de médecine buccodentaire et d orthodontie Université de Zurich

5 1 Les caries et les maladies des gencives sont évitables voici les quatre mesures de base de la prophylaxie: 1. Hygiène bucco-dentaire soigneuse Brosser les dents au moins deux fois par jour, de préférence après chaque repas principal. On élimine ainsi les restes alimentaires et surtout la plaque. 2. Fluorures Les pâtes dentifrices, gelées et solutions de rinçage fluorées sont indispensables à la prophylaxie des caries. Les fluorures renforcent la reminéralisation de l émail et le rendent plus résistant aux acides. Dents et gencives en bon état, on constate pourtant nettement des abrasions au niveau des bords tranchants. 3. Alimentation Préférer les aliments sans sucre et éviter les sucreries entre les repas principaux. 4. Contrôles réguliers Faire contrôler régulièrement ses dents par le médecin-dentiste ou l hygiéniste dentaire pour des soins professionnels d hygiène bucco-dentaire et pour détecter précocement d éventuels problèmes et les soigner à temps. Dents et gencives malades

6 2 Plaque dentaire La plaque dentaire ou «plaque bactérienne» est un dépôt blanchâtre, souvent peu visible, qui adhère aux dents et aux prothèses. La plaque est constituée essentiellement de bactéries et de produits de leur métabolisme, ainsi que de restes alimentaires, qui forment un substrat dense (appelé aussi biofilm). La plaque dentaire est doublement dangereuse: elle provoque des caries, les bactéries de la plaque pouvant transformer les sucres alimentaires en acides; elle provoque des inflammations des gencives et peut aller jusqu à résorber l os autour des dents grâce aux toxines libérées par les bactéries de la plaque. Illustrations: Clinique de médecine dentaire pour les personnes âgées et handicapées Centre de médecine buccodentaire et d orthodontie Université de Zurich

7 2 Plaque toxines/enzymes salive acides inflammation calcification déminéralisation affections gingivales tartre carie Carie radiculaire Plaque et tartre, les gencives sont fortement enflammées.

8 3 Alimentation Une alimentation équilibrée est une importante contribution à la santé bucco-dentaire: Protéines Viande, poisson, œufs, produits laitiers, tofu Graisses Huiles végétales et huiles avec acides gras non saturés, beurre Hydrates de carbone Peu de sucre et avant tout des féculents: céréales (riz, pâtes, pain), légumes secs, pommes de terre Vitamines, minéraux, fibres et oligo-éléments Légumes, fruits, céréales Boissons boissons non sucrées ou eau pour couvrir les besoins en liquides et minéraux Utiliser exclusivement du sel de cuisine fluoré.

9 Une consommation fréquente de sucre augmente le risque de caries. L apport lent et répété de produits contenant du sucre est particulièrement dangereux. Veiller tout spécialement aux sucres cachés: seule une petite partie du sucre consommé est prise de façon consciente et sous forme pure (par exemple des bonbons contenant du sucre ou du miel). La partie la plus importante est contenue dans les boissons sucrées et les plats cuisinés. Pour restreindre votre consommation de sucre: 1. Eviter les collations et les boissons sucrées entre les repas ou pour faciliter la prise de médicaments. 2. Limiter la consommation de produits sucrés et les remplacer par: a) des fruits frais, b) des substituts du sucre et des édulcorants (sorbitol, xylitol, aspartam, acesulfam-k, saccharine). Cependant, une consommation excessive des ces produits peut avoir un effet laxatif. 3. Utiliser des produits portant le label «sympadent». Ils ont été testés scientifiquement en ce qui concerne leur capacité de ménager les dents; ils contiennent des substituts du sucre et des édulcorants non convertibles par les bactéries de la plaque en acides nuisibles pour les dents. 3

10 4 Signaux d alarme Les soins bucco-dentaires quotidiens permettent d observer régulièrement la muqueuse buccale et de constater l apparition éventuelle de modifications pathologiques. Les maladies de la muqueuse buccale sont souvent la conséquence d une mauvaise hygiène bucco-dentaire. De nombreuses maladies générales présentent aussi des symptômes au niveau de la bouche. Le dépistage précoce d une modification permet d empêcher son aggravation, voire de diagnostiquer à temps une tumeur maligne de la muqueuse buccale. Toute modification de la muqueuse buccale doit être prise au sérieux: il est indispensable que le diagnostic précis soit posé par un médecindentiste ou un médecin. Suite page suivante. Illustrations de cette page et de la double page suivante: Clinique de médecine dentaire pour les personnes âgées et handicapées Centre de médecine buccodentaire et d orthodontie Université de Zurich

11 4 Plaque, gencives enflammées et présentant un œdème Leucoplasie Stomatite due à une prothèse Fistule à point de départ au niveau de la dent antérieure moyenne gauche

12 4 Suite Signaux d alarme Il faut veiller aux points suivants au moment d effectuer les soins de bouche: 1. Saignements et inflammations des muqueuses ou des gencives. 2. Plaies blanchâtres, douloureuses causés par la prothèse dans les replis maxillaires ou mandibulaires édentés. 3. Coloration blanche, bleue, noire ou brune des muqueuses, des gencives ou de la peau. 4. Sécheresse de la bouche, qui la rend plus vulnérable à la carie et aux maladies des muqueuses. 5. Langue lisse, brillante (signe d un possible manque de vitamine). 6. Enduits blancs ou rouges sur la muqueuse (signe d une infection à champignons). 7. Modifications blanchâtres de la muqueuse (risque d évolution ultérieure en cancer de la bouche)

13 4 Candidose Ulcère (résultant d un point de pression de la prothèse au niveau de la mâchoire inférieure)

14 5 Risques pour la santé générale Les affections de l appareil de soutien des dents et certaines maladies générales peuvent s influencer réciproquement. L hygiène bucco-dentaire est donc non seulement importante pour le maintien de la santé des dents et gencives, elle prévient aussi l apparition de certaines maladies. Si l on ne soigne pas les caries et la parodontite, des foyers d infection chronique peuvent se former, à l extrémité des racines et dans le sillon des gencives. Par la circulation sanguine, des bactéries peuvent ensuite être transportées de ces foyers d infection vers divers organes (cœur et articulations), provoquant des maladies graves (par exemple l endocardite et le rhumatisme articulaire aigu). On connaît depuis longtemps les interactions entre le diabète et la parodontite. Un diabète mal équilibré peut favoriser la parodontite car un taux de sucre sanguin augmenté stimule les processus inflammatoires. A l inverse, la parodontite influence le contrôle du diabète: en cas d inflammation, les doses d insuline doivent être augmentées pour équilibrer la glycémie. Certains médicaments, notamment ceux destinés à soigner les patients souffrant d hypertension artérielle ou transplantés, peuvent provoquer des modifications gingivales et de nombreux médicaments favorisent la sécheresse de la bouche. Les microorganismes du parodonte peuvent provoquer des affections aigues (pneumonie), voire des maladies chroniques des poumons en passant par les voies respiratoires. Caries et parodontite peuvent causer des douleurs ou des abcès, voire d autres infections à proximité de la sphère orale. Des études contrôlées ont démontré qu une parodontite élève le risque de maladies cardio-vasculaires.

15 5 Santé générale Santé buccale Illustration: Steffen Faust, Berlin

16

17 6 Brosses à dents manuelles On trouve sur le marché différentes brosses destinées au brossage des dents. Caractéristiques d une bonne brosse à dents: le manche tient bien dans la main, il ne glisse pas, les poils sont en matière synthétique, fins et ont des extrémités arrondies, la tête est de forme arrondie et plutôt petite. 6 Pour éviter des blessures au niveau des gencives et éviter d user les dents, il faut choisir des brosses à dents à poils souples. Après utilisation, la brosse à dents doit être soigneusement rincée et séchée à l air. La brosse à dents devrait être changée au plus tard après 8 semaines d utilisation. Des exemples de brosses à dents avec soies souples.

18

19 7 Brosses à dents électriques On connaît deux types de brosses à dents électriques. Les brosses à dents à rotation/oscillation et les brosses à dents à vibration sonique. Pour les personnes à mobilité réduite, on recommande plus particulièrement les brosses à dents soniques. Leur efficacité hydrodynamique leur permet d agir jusqu en-dessous des gencives et d y détruire les bactéries incluses dans le biofilm. Les brosses à dents soniques éliminent avec ménagement et complètement la plaque bactérienne de consistance molle ainsi que de petites taches. Dans le cas des brosses à dents électriques pour personnes dépendantes de soins il faut préférer les modèles soniques. 7 Pour les personnes dépendantes, il est plus facile pour les soignants de nettoyer les dents au moyen d une brosse à dents électrique.

20 8 Brosses à dents adaptées à des besoins individuels En cas de dextérité manuelle diminuée, une adaptation individuelle peut être indiquée. Il est recommandé de procéder au développement de brosses à dents adaptées à des besoins individuels en collaboration avec des personnes spécialisées en physiothérapie ou ergothérapie. A l aide d une poignée de guidon de vélo en caoutchouc on a amélioré le tenue en main d une brosse à dents du commerce. Augmentation du volume du manche d une brosse à dents avec un morceau de mousse à isolation.

21 Brosse à dents au manche coupé qui sert de prolongement au doigt. Pour la fixation au doigt on a collé un anneau en velcro sur le manche de la brosse. Brosses à dents adaptées individuellement pouvant facilement être réalisées avec de la pâte à modeler. 8

22

23 9 Nettoyage de la langue La surface rugueuse de la langue abrite un grand nombre de bactéries et des produits de dégradation alimentaire malodorants. C est la cause principale de la mauvaise haleine (halitose). Le nettoyage de la langue devrait donc faire partie de l hygiène buccale. Il est fortement conseillé de brosser chaque jour la langue avec la brosse à dents ou un racloir à langue. Les racloirs à langue comportent une ou plusieurs lamelles, pourvues éventuellement de poils. Utilisation On saisit la pointe de la langue entre pouce et index et on passe le racloir à langue d arrière en avant. En exerçant une pression légère, le racloir à langue est amené de l arrière vers l avant. 9 Différents modèles de racloirs à langue avec une ou plusieurs lamelles

24 10 Nettoyage des espaces interdentaires La brosse à dents ne nettoie pas les espaces entre les dents (interdentaires) qui représentent pourtant environ 40 % de la surface dentaire. C est pourquoi on recommande de se servir de cure-dents en matière plastique recouverts de textile à leur extrémité. Lorsque les espaces interdentaires sont suffisamment grand, comme par exemple après la rétraction des gencives, il faut utiliser des brossettes interdentaires. Les brossettes en spirale de différentes grandeurs et montées sur des manches de formes variées se prêtent bien à cet usage. Une aide efficace peut être fournie par un rinçage de bouche quotidien avec une solution fluorée. Les brossettes en spirale pour le nettoyage des espaces interdentaires peuvent être obtenues en différentes grandeurs et forme du manche. Différents modèles de brossettes à spirales interchangeables avec manche long, ainsi que cure-dents en plastique avec extrémité recouverte de textile.

25 Lors du nettoyage, les brossettes interdentaires sont introduites prudemment dans les espaces interdentaires. Les brossettes sont utilisées sans dentifrice. 10

26 11 Dentifrices et gelées fluorées Les dentifrices sont indispensables à l hygiène de tous les jours. Leurs composants principaux sont d une part des particules nettoyantes et abrasives favorisant l élimination mécanique de la plaque, d autre part des substances actives protégeant de la carie, de la gingivite et de la parodontite. Lors du choix d un dentifrice, il convient de considérer ce qui suit: Les gelées fluorées ou les dentifrices à forte concentration de fluorure sont destinés à la prophylaxie intensive et au traitement d une sensibilité augmentée des collets dentaires. Ces produits sont utilisés en général une fois par semaine, en complément de l hygiène bucco-dentaire quotidienne ou pour un temps limité, à déterminer avec le médecindentiste ou l hygiéniste dentaire. 1. Le dentifrice doit contenir des fluorures (indispensables pour prévenir les caries). 2. Le dentifrice ne doit pas être trop abrasif pour éviter d user la dentine des collets dénudés. 3. En cas d hésitation dans le choix ou l utilisation, le médecin-dentiste ou l hygiéniste dentaire peuvent vous renseigner.

27 Les dentifrices fluorés destinés à la prévention des caries peuvent être utilisés par tous les patients porteurs de dents naturelles. Dentifrices fluorés contenant d autres principes actifs pour collets dentaires dénudés et sensibles. 11 Gelées fluorées et dentifrices spéciaux à haute teneur en fluorure pour la prévention intensive des caries.

28 12 Solutions de rinçage buccal et produits antiseptiques Les solutions de rinçage fluorées renforcent la protection contre les caries, en augmentant la quantité de fluorure déposé par le dentifrice. Elles atteignent également les régions qui ne sont pas nettoyées par la brosse à dents (par exemple les espaces interdentaires). Les solutions buccales peuvent contenir d autres substances actives qui réduisent la sensibilité des collets dentaires dénudés. Les produits antiseptiques pour les soins buccodentaires contiennent des substances actives contre les bactéries. Trois substances, la chlorhexidine (à la concentration de 0,1 0,2 %), le fluorure d amine/fluorure d étain et le tricolosan, ont démontré leur efficacité à lutter contre l accumulation de plaque dentaire. Ces produits ne devraient être utilisés que durant un temps limité et après consultation du médecin-dentiste ou de l hygiéniste dentaire, par exemple à la suite d interventions chirurgicales ou d inflammations dues à des prothèses. Les produits antiseptiques peuvent être utilisés soit sous forme de solution de rinçage ou en application locale, par exemple en gelée appliquée sur les dents ou les crochets d une prothèse. Solutions bucco-dentaires fluorées pour gargarismes. Sans autre recommandation, gargariser une fois par jour avec 10 ml pendant 1 minute, puis cracher et ne pas rincer à l eau.

29 Produits antiseptiques contenant de la chlorhexidine sous forme de solutions bucco-dentaires pour gargarismes. Utilisation pour une durée limitée après consultation du médecindentiste ou de l hygiéniste dentaire. Autres produits à l action antiseptique 12

30 13 Hygiène bucco-dentaire/brossage Les dents devraient être brossées, sans pression exagérée, après chaque repas ou au moins deux fois par jour. Patients capables de se brosser les dents On ne devrait pas imposer une technique de nettoyage totalement nouvelle aux patients capables de se brosser les dents. Il suffit le plus souvent de corriger des mauvaises habitudes, comme par exemple les mouvements horizontaux. Le brossage se fait par de petits mouvements circulaires ou de haut en bas (les poils de la brosse à dent perpendiculaires à la surface des dents et de la gencive). Patients incapables de se brosser les dents Nettoyer les faces externes comme indiqué plus haut. Pour les faces internes, la brosse à dents doit nettoyer individuellement chaque dent. Le manche de la brosse à dents doit être dirigé complètement vers le haut ou vers le bas. Chez un patient qui ne peut ou ne veut pas ouvrir la bouche, la technique open-wide est un bon moyen. Une autre technique consiste à mettre le pouce dans le vestibule de la mandibule et appuyer vers le bas. Si l on ne peut pas brosser les dents du tout Une fois par jour, appliquer avec le doigt ou un «dental swab» (bâtonnet ouaté pour l hygiène bucco-dentaire) du gel de chlorhexidine sur les deux faces (faces vestibulaires et linguales); il est aussi possible d utiliser un spray de chlorhexidine. En complément, une fois par semaine, on peut utiliser une gelée fluorée. Suite page suivante. Illustrations de la rangée supérieure et en bas à gauche: Bernita Bush Gissler, Université de Berne

31 Mise en place de la brosse à dents pour le nettoyage des faces externes. Position correcte de la brosse à dents lors du nettoyage des faces internes. 13 Les surfaces de mastication sont nettoyées en tenant la brosse à dents en position perpendiculaire. Soins bucco-dentaires chez des patients dépendant de soins : tenir solidement la tête et la mâchoire inférieure, un mouchoir roulé sert à maintenir la bouche ouverte.

32 13 Suite Hygiène bucco-dentaire/brossage Hygiène buccale au lit du malade Dans la mesure du possible, appliquer la technique de brossage décrite plus haut. Lorsque le brossage des dents n est pas possible, on procède comme suit: deux fois par jour, nettoyage des gencives et de la muqueuse avec un tampon de gaze, un bâtonnet gynécologique ou un dental swab préalablement imbibés de solution buccale ou du Kamillosan. Les lèvres sèches devraient être enduites de vaseline ou de Vita-Merfen. La pièce buccale «open-wide» est très utile pour l hygiène bucco-dentaire des personnes dépendantes de soins. Chez les patients souffrant de sécheresse de la bouche, il est recommandé d utiliser un substitut de salive tel que, par exemple, Aldiamed, bain de bouche ou gel. A noter que les mesures d hygiène bucco-dentaire s appliquent également aux patients alimentés par sonde gastrique. Dans les soins palliatifs il est important de maintenir humides les muqueuses de la bouche. Soins bucco-dentaires au lit du malade

33 Utilisation de la pièce buccale «open-wide» Si le brossage des dents n est pas possible: appliquer sur les dents, une fois par jour, une gelée ou un spray contenant de la chlorhexidine. 13 Dental Swab et bâtonnets ouatés (bâtonnets gynécologiques) Divers produits pour humecter la bouche en cas de sécheresse.

34 14 Nettoyage des prothèses La plaque bactérienne et le tartre adhérent aussi aux prothèses, qui peuvent subir des modifications de couleur. Les prothèses favorisent l apparition d infection mycosique des muqueuses buccales. Pour protéger tant la muqueuse que les dents restantes, les prothèses amovibles doivent être nettoyées tous les jours. On recommande de contrôler une prothèse lorsqu elle est sèche; des taches blanchâtres sur cette dernière sont le signe d un nettoyage incomplet. Le tartre sur les prothèses peut être éliminé en plongeant la prothèse dans un mélange de 2/3 de vinaigre blanc pour 1/3 d eau pendant 1 à 2 heures. Il faut ensuite nettoyer la prothèse comme indiqué ci-dessous. En complément, la prothèse devrait être nettoyée de temps en temps dans un appareil à ultrasons. Quel matériel? Une brosse à prothèse et un savon à ph neutre ou un produit de vaisselle suffisent (pas de dentifrice à cause du risque d abrasion). Comment nettoyer? La prothèse est nettoyée à la brosse et au savon jusqu à l élimination complète de toute salissure visible. Pour les faces linguales on utilise la petite brosse, pour les faces vestibulaires, la grande. Quand nettoyer? Une fois par jour avec la brosse à prothèse. Après chaque repas, la prothèse devrait être rincée à l eau courante pour éliminer les restes alimentaires. Suite page suivante.

35 Diverses brosses à prothèse pouvant être utilisées par le patient ou le personnel soignant Préparatifs pour le nettoyage d une prothèse : remplir d eau l évier pour éviter que la prothèse ne se casse si on la laisse tomber. Lors du nettoyage de la prothèse, il faut porter des gants. 14 Pour le nettoyage des faces externes on se sert de la grande partie de la brosse. La petite partie de la brosse sert au nettoyage des faces internes.

36 14 Suite Nettoyage des prothèses Comment conserver une prothèse? Après un nettoyage soigneux, la prothèse est conservée à sec dans une boîte! Avant la mise en bouche de la prothèse, la bouche est soigneusement rincée et la prothèse passée sous l eau. Soins de bouche En cas d utilisation d adhésifs pour prothèses, les crêtes muqueuses et éventuellement le palais et la langue doivent être nettoyés avec une brosse à dents souple/tampon. Tous les éléments d ancrage de la prothèse, ainsi que la denture résiduelle, doivent aussi être nettoyés avec des moyens appropriés. Lorsque le port de la prothèse provoque des douleurs, lorsqu elle tient mal en place ou a subi des dégâts, elle doit être montrée au médecin-dentiste. Les dents des porteurs de prothèses partielles devraient être traitées une fois par semaine avec une gelée fluorée car elles sont plus susceptibles à la carie. Contrôle de la muqueuse buccale Au plus petit doute d une lésion de la muqueuse buccale, il faut consulter le médecin-dentiste! Chez les diabétiques en particulier, des zones de pression douloureuses sont souvent ignorées. Il peut en résulter des lésions importantes au niveau de la muqueuse buccale et des crêtes osseuses: stomatite due à la prothèse à la suite d un manque d hygiène (préparations CHX) modifications inflammatoires, par exemple autour des implants (péri-implantite) autres modifications, par exemple inflammation de la commissure des lèvres qui fait suspecter une prothèse mal adaptée ou une hypovitaminose A, B, C ou D.

37 Avec les deux pouces : soulever la prothèse et tirer, si possible sans exercer de traction en présence d éventuelles attaches. Avec le deux index : procéder de façon identique 14

38

39 15 Implants Le nombre des patients porteurs d implants augmente sans cesse: les implants sont des substituts des racines dentaires (généralement en titane) qui sont ancrés dans l os de la mâchoire supérieure ou inférieure. Les prothèses fixes ou amovibles sont fixées sur ces implants. En principe, les implants doivent bénéficier des mêmes soins que les dents naturelles. En cas d inflammation autour d un implant, il est très important de consulter un médecin-dentiste afin de mettre en route un traitement professionnel. Pour les soins à domicile, on peut utiliser des brosses spéciales, des fils dentaires, des cure-dents et des solutions buccales fluorées ou antibactériennes, ainsi que des sprays. 15

40 16 Vos fournisseurs de produits Produit Marque Dépositaire Brosses à dents manuelles Brosses à dents électriques Racloirs à langue Nettoyage des espaces interdentaires Dentifrices

41 Produit Marque Dépositaire Dentifrices pour dents sensibles Gelées fluorées et dentifrices à forte concentration de fluorure Solutions de rinçage fluorées Produits antiseptiques Moyens divers Produits pour humecter la bouche Brosses à prothèses 16

42 16 Liste des produits Produit Marque Dépositaire Brosses à dents manuelles Dr. Barman s Super Brush (3 brosses) Denblanche SA, Lausanne CANDIDA SENSITIVE Plus Migros Signal Inter-act Unilever Schweiz Trisa Organic Soft Trisa Paro Medic Profimed AG elmex PROTECTION CARIES SOFT MINITÊTE GABA International AG meridol GABA International AG Brosses à dents électriques Waterpik Sensonic Water Pik Inc. NAis DentaCare Sonodent (3 brosses) Panasonic Philips Sonicare RS980 Philips Oral-B Sonic Complete Braun Racloirs à langue Trisa (1 lamelle) Trisa Curaprox (2 lamelles) Curaden TePe (3 lamelles) TePe Nettoyage des espaces interdentaires TePe TePe Trisa Interdent-Set Trisa elmex brossettes interdentaires GABA International AG Candida Interdental Migros paro brush-sticks Profimed AG Dentifrices Candida Multicare Migros Colgate Total Colgate-Palmolive AG meridol GABA International AG elmex sans menthol GABA International AG elmex ANTI-CARIE GABA International AG Signal Micro-Granuli Unilever Schweiz

43 Produit Marque Dépositaire Dentifrices pour dents sensibles CANDIDA SENSITIVE Plus Migros Sensodyne F GlaxoSmithKline Emofluor dentifrice Dr.Wild & Co. AG Emofluor Gel Dr.Wild & Co. AG elmex SENSITIVE PLUS GABA International AG Signal SENSITIVE Extra Unilever Schweiz Gelées fluorées et dentifrices à forte Paro Amin-Fluor Gelée Profimed AG concentration de fluorure elmex gelée GABA International AG Duraphat Fluorid 5 mg/g dentifrice Colgate-Palmolive AG Solutions de rinçage fluorées elmex eau dentaire protection anti-carie GABA International AG elmex SENSITIVE PLUS eau dentaire GABA International AG meridol solution de rinçage buccal GABA International AG Candida Multicare Migros Colgate Total Colgate-Palmolive AG Produits antiseptiques Corsodyl solution de rinçage buccal GlaxoSmithKline Corsodyl gelée GlaxoSmithKline Plak Out solution de rinçage KerrHawe SA Plak Out Gel KerrHawe SA Plak Out Spray KerrHawe SA meridol perio solution chlorhexidine 0,2 % GABA International AG Tebodont rinçage buccal Dr.Wild & Co. AG Kamillosan MEDA Pharma GmbH Moyens divers Open Wide Specialized Care Co. Produits pour humecter la bouche Vaseline Vifor SA Vita-Merfen Novartis Consumer Health Emofluor Spray Dr.Wild & Co. AG aldiamed gel Thera Plas Institut GmbH Brosses à prothèses Curaprox Curaden Fuchs brosse à prothèses Fuchs Paro Profimed AG 16

44 17 Assistance/Urgences Ambulance Nom/adresse Téléphone Médecin Service dentaire de garde Médecin-dentiste

45 1 Introduction 2 Plaque dentaire Hygièniste dentaire Nom/adresse Téléphone 3 Alimentation 4 Signaux d alarme 5 Risques pour la santé générale Cabinet dentaire 6 Brosses à dents manuelles 7 Brosses à dents électriques 8 Brosses à dents adaptées à des besoins individuels 9 Nettoyage de la langue Laboratoire dentaire 10 Nettoyage des espaces interdentaires 11 Dentifrices et gelées fluorées 12 Solutions de rinçage buccal et produits antiseptiques Divers 13 Hygiène bucco-dentaire/brossage 14 Nettoyage des prothèses 15 Implants 16 Vos fournisseurs de produits Assistance/Urgences

46

L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée

L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée Un constat En France Si les Français déclarent user 1,5 6 brosses à 4,4 dents et 22 tubes de dentifrice par an, Journée CCLIN Paris Nord ARELIN NPC 10

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT

LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT CHEF DE FILE EN BROSSESÀ DENTS CHEF DE FILE EN BROSSETTES INTERDENTAIRES CHEF DE FILE EN ÉDUCATION LA BONNE PROPHYLAXIE DES DENTS SAINES, UNE VIE DURANT Un savoir qui motive Un savoir-faire qui assure

Plus en détail

KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS

KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS KIT (de soins) POUR IMPLANT APORIS Soins et nettoyage d implant Les implants peuvent résister toute une vie De nouvelles dents peuvent représenter une amélioration de

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires Pourquoi des soins dentaires scolaires? Dans tous les cantons des lois, des ordonnances et des décrets régissent l organisation et la mise en œuvre des soins dentaires scolaires; il s agit pour partie

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES

Implants dentaires. Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Implants dentaires Informations sur la maintenance implantaire à destination des professionnels dentaires GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DENTAIRES Introduction La réussite d une thérapeutique implantaire

Plus en détail

L hygiène. bucco-dento-prothétique. chez le sujet âgé. Le contexte

L hygiène. bucco-dento-prothétique. chez le sujet âgé. Le contexte Champagne-Ardenne L hygiène bucco-dento-prothétique chez le sujet âgé (1, 6, 7) Le contexte La population : La France aborde le troisième millénaire en plein «papi et mamie-boom», les personnes âgées de

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Appareil d expansion palatine

Appareil d expansion palatine Appareil d expansion palatine Les types de problèmes orthodontiques causés par un manque de croissance en largeur du palais sont plutôt fréquents. Dans certains cas, on constate un manque d'espace pour

Plus en détail

Profil professionnel

Profil professionnel Profil professionnel Contenu 1. Introduction 5 2. La profession en bref 7 3. Cahier des charges et compétences 8 d une hygiéniste dentaire dipl. ES 4. Exigences posées à l hygiéniste dentaire dipl. ES

Plus en détail

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire La santé bucco-dentaire au cabinet Santé OMS Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire Colloque MPr 14 septembre 2011 Dr J-P Carrel Division de stomatologie, chirurgie orale et radiologie dento-maxillo-faciale

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients FONDATION IMPLANTS SUISSE POSTE DE DOCUMENTATION c/o Secrétariat SSIO/SSOS Marktgasse 7 3011 Berne Téléphone +41 (0)31 311 94 84 Téléfax +41 (0)31 312 43 14 dok@fondationimplants.ch www.fondationimplants.ch

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Se sentir soi-même. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Évitez-vous de sourire parce qu'il vous manque une ou plusieurs dents? À quand remonte la dernière fois où vous avez croqué

Plus en détail

Hygiène Bucco Dentaire en EHPAD. 1 ère Réunion du groupe de travail régional «Espace Le Bien Vieillir» Angers Le 19 Janvier 2012

Hygiène Bucco Dentaire en EHPAD. 1 ère Réunion du groupe de travail régional «Espace Le Bien Vieillir» Angers Le 19 Janvier 2012 Hygiène Bucco Dentaire en EHPAD 1 ère Réunion du groupe de travail régional «Espace Le Bien Vieillir» Angers Le 19 Janvier 2012 Pourquoi un groupe régional Hygiène Bucco dentaire en EHPAD ARLIN Pays de

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

La science derrière Sonicare AirFloss

La science derrière Sonicare AirFloss La science derrière Sonicare AirFloss Table des matières Enlèvement de la plaque 1 Réduction de la gingivite et élimination de la plaque 2-4 Maintien de saines habitudes de brossage 5 Sécurité 6 Préférence

Plus en détail

Que doivent savoir les transplantés au sujet des soins dentaires?

Que doivent savoir les transplantés au sujet des soins dentaires? Que doivent savoir les transplantés au sujet des soins dentaires? Les patients devraient-ils subir un examen dentaire avant de recevoir la transplantation? Les candidats à la transplantation devraient

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse

Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Notre ligne de produits lessive et nettoyants de Suisse Page Lessives poudres 4 Lessives liquides 5 Lessives spéciales 6 7 Aides au lavage 8 Adoucissants 9 Nettoyants ménagers 10 11 Nettoyants vaisselle

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

L HYGIÉNISTE DENTAIRE ET L ONCOLOGIE

L HYGIÉNISTE DENTAIRE ET L ONCOLOGIE L HYGIÉNISTE DENTAIRE ET L ONCOLOGIE Par Monique Gemme, H.D., diplômée du Cégep Édouard- Montpetit en 1988, pratiquant depuis 1989 au centre de Prosthodontie Maxillo-Faciale de L hôpital Notre-Dame du

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Vivre en santé après le traitement pour un cancer pédiatrique

Vivre en santé après le traitement pour un cancer pédiatrique LA SANTÉ DENTAIRE SUITE AU TRAITEMENT D UN CANCER PÉDIATRIQUE Le traitement du cancer chez l enfant augmente souvent le risque de problèmes dentaires. Ayant survécu un cancer pédiatrique, il est très important

Plus en détail

LE SOURIRE, plus qu un atout séduction, le reflet d une bonne santé et d un bien-être au quotidien. Dossier de presse Avril 2012

LE SOURIRE, plus qu un atout séduction, le reflet d une bonne santé et d un bien-être au quotidien. Dossier de presse Avril 2012 Dossier de presse Avril 2012 * LE SOURIRE, plus qu un atout séduction, le reflet d une bonne santé et d un bien-être au quotidien *du sens et de la simplicité Plus qu un atout séduction Dans une société

Plus en détail

pour des implants dentaires

pour des implants dentaires La meilleure raison pour des implants dentaires Régénération en douceur de l os maxillaire avec SonicWeld Rx Dental Il est un temps, où rien ne peut nous arriver Pendant ce temps, tout grandit et prospère.

Plus en détail

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques

Chapitre VI : Gestion des risques épidémiques Chapitre VI : Fiche n VI.1 : Gale Fiche n VI.2 : Tubeculose pulmonaire (accessible dans la prochaine version) Fiche n VI.3 : Gastro-entérite Fiche n VI.4 : Infection respiratoire aigüe basse Sommaire Sommaire

Plus en détail

Règlement SSO relatif à la formation complémentaire de l assistante dentaire

Règlement SSO relatif à la formation complémentaire de l assistante dentaire Règlement SSO relatif à la formation complémentaire de l assistante dentaire L emploi ci-après du féminin n est pas discriminatoire et s applique aux personnes des deux sexes. 1. Cours de formation complémentaire

Plus en détail

La technologie oscillo-rotative et pulsative les preuves scientifiques

La technologie oscillo-rotative et pulsative les preuves scientifiques La technologie oscillo-rotative et pulsative les preuves scientifiques BROSSES ÉLECTRIQUES À la fin des années 1980, lorsqu un ingénieur allemand inventa la première brosse à dents électrique à tête ronde

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

CAS CLINIQUES. Technologie

CAS CLINIQUES. Technologie CAS CLINIQUES Technologie 1 APPLICATIONS CLINIQUES DE LA TECHNOLOGIE B.LED F.L.A.G. TM for B.LED est un liquide fluorescent révélateur de plaque dentaire. Utilisé en avec la lumière bleue de la pièce à

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Situation Agent Schéma posologique*

Situation Agent Schéma posologique* Le besoin d une antibioprophylaxie pour la prévention d une endocardite infectieuse et d une infection hématogène à la suite d une arthroplastie doit être envisagé sur une base individuelle et en collaboration

Plus en détail

Soins dentaires des enfants et des adolescents

Soins dentaires des enfants et des adolescents Soins dentaires des enfants et des adolescents Etat actuel de la prévention scientifique CM Saxer, HF Wolf und UP Saxer Publié par l Union Coopérative MIGROS En collaboration avec Mibelle AG Cosmetics

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Stratégies de prévention de la carie dentaire

Stratégies de prévention de la carie dentaire RECOMMANDATIONS EN SANTÉ PUBLIQUE Stratégies de prévention de la carie dentaire Synthèse et Recommandations Mars 2010 1 Les recommandations et synthèse de cette évaluation sont téléchargeables sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Pflegeempfehlung für Teppichböden. Recommendation for carpet care & upkeep Conseils de soins pour moquettes

Pflegeempfehlung für Teppichböden. Recommendation for carpet care & upkeep Conseils de soins pour moquettes Pflegeempfehlung für Teppichböden Recommendation for carpet care & upkeep Conseils de soins pour moquettes Madame, Monsieur, Cher Clients Tous les témoins sont au vert Nous vous félicitons d avoir choisi

Plus en détail

Vous voulez. vous libérer. du tabac? Parlez-en avec un membre de notre équipe dentaire.

Vous voulez. vous libérer. du tabac? Parlez-en avec un membre de notre équipe dentaire. Vous voulez vous libérer du tabac? Parlez-en avec un membre de notre équipe dentaire. Bénéfices de l abandon du tabac pour la santé buccodentaire Les effets néfastes du tabagisme sur la santé buccodentaire

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

La carie dentaire - Plaque dentaire prophylaxie de la carie

La carie dentaire - Plaque dentaire prophylaxie de la carie La carie dentaire - Plaque dentaire prophylaxie de la carie 2 Le fluide buccal 2.01. La salive Fonction de la salive 2.02. Origine de la salive La salive glande salivaire 2.03. Composition de la salive

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

CH Marches de Bretagne/Mme ROUANET 05/06/2015 2

CH Marches de Bretagne/Mme ROUANET 05/06/2015 2 Choix thème HBD souvent insuffisante dans la population en générale HBD nombreux bénéfices médicaux, psychologiques et sociaux Plusieurs fonctions (mastication, déglutition et esthétique) permis par les

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

Produits nettoyants. Détergents en poudre. Savons à mains DÉTERGENT EN POUDRE POUR LAVE-VAISSELLE

Produits nettoyants. Détergents en poudre. Savons à mains DÉTERGENT EN POUDRE POUR LAVE-VAISSELLE Détergents en poudre POUR LAVE-VAISSELLE POUR LA LESSIVE Code Colabor : 4289 4291 13394 18 kg Ce détergent en poudre à mousse contrôlée pour lave-vaisselle est recommandé pour les lave-vaisselle automatiques

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

SOINS DENTAIRES POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE TROUBLES DE LA COAGULATION CE QU IL FAUT SAVOIR

SOINS DENTAIRES POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE TROUBLES DE LA COAGULATION CE QU IL FAUT SAVOIR SOINS DENTAIRES POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE TROUBLES DE LA COAGULATION CE QU IL FAUT SAVOIR Cette brochure sur les soins dentaires est une publication conçue à l origine par l Hemophilia Nursing Alliance,

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4 Anémie et maladie rénale chronique Phases 1-4 Initiative de qualité en matière d issue des maladies rénales de la National Kidney Foundation Saviez-vous que l initiative de qualité en matière d issue des

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

LISTE DES SPECIALITÉS A BASE DE FLUOR, UTILISÉES DANS LA PREVENTION DE LA CARIE DENTAIRE

LISTE DES SPECIALITÉS A BASE DE FLUOR, UTILISÉES DANS LA PREVENTION DE LA CARIE DENTAIRE LISTE DES SPECIALITÉS A BASE DE FLUOR, UTILISÉES DANS LA PREVENTION DE LA CARIE DENTAIRE BIFLUORID, suspension pour usage dentaire 6,00 g 6,00 g Teneur en élément Fluor : 5,60mg pour 100g CALCIFLUOR, comprimé

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 30 juin 1994 concernant les édulcorants destinés à être

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

FINITION ET lustrage

FINITION ET lustrage FINITION ET lustrage 1 Eliminer des poussières, des trainées, 3M Disque micro-abrasif 9 microns E00127 3M 401Q Coupes micro abrasives P2000/P2500 E09546, E02045 3M TM 260L Disques micro-abrasifs P1200/P1500

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Les aliments de l intelligence

Les aliments de l intelligence www.swissmilk.ch NEWS ER Conseils alimentation: L alimentation saine à l adolescence, 3 e partie Octobre 2010 Les aliments de l intelligence Des performances intellectuelles au top Des repas intelligents

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Mode d emploi Geberit AquaClean 8000

Mode d emploi Geberit AquaClean 8000 Entretien et nettoyage Le Geberit AquaClean 8000 est un produit haut de gamme et très facile à entretenir. La céramique des WC possède un revêtement spécial. Grâce à ce revêtement, les gouttes d'eau prennent

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Table des matières Sécurité du produit 3 Mesures de précautions 4 Exigences électriques 5 Dépannage 5 Caractéristiques de My Rotisserie 6 Caractéristiques de My Rotisserie 7 Diagramme

Plus en détail

Informations sur le cancer de l intestin

Informations sur le cancer de l intestin Informations sur le cancer de l intestin Le cancer de l intestin fait partie des affections malignes les plus fréquentes et représente la deuxième cause de mortalité par cancer en Suisse. Cette maladie

Plus en détail

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Contenu A- Nettoyez régulièrement votre canapé recouvert... 3 1. Le nettoyage annuel d un canapé cuir... 3 2. Nettoyer une tache difficile sur un canapé en

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

Prestations. 1. Implantologie

Prestations. 1. Implantologie 1 Prestations 1. Implantologie 1.1. Remplacement de 5 différents systèmes d implantation adaptés aux exigences spécifiques des patients (implantation osseuse, esthétique, Risques médicaux généraux etc.)

Plus en détail

CAMPAGNE EAU/DÉCHETS VERT ET NET

CAMPAGNE EAU/DÉCHETS VERT ET NET CAMPAGNE EAU/DÉCHETS VERT ET NET CONTEXTE Nettoyer nos maisons et nos lieux de travail peut être dur pour l environnement selon les produits que nous utilisons et comment nous les utilisons. Plusieurs

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail