LE Guide. de l administration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE Guide. de l administration"

Transcription

1 LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine

2 J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les chasses d eau d un système à double débit. Je remplace les robinets qui fuient. Je lave les voitures dans les stations de lavage. Je choisis des végétaux résistant au climat et nécessitant une faible quantité d eau. Je récupère l eau de pluie pour l arrosage des jardins, le lavage des rues et des véhicules. Je définis un plan d arrosage privilégiant les arrosages le soir. Je mets en place un dispositif de goutte-à-goutte pour les jardins. Le ministère de l Ecologie et du Développement Durable a réduit de 30 % la consommation d eau aux robinets utilisés par les agents en les équipant de brise-jets pour un coût inférieur à 3 par robinet.

3 Je relie les fontaines à eau aux robinets d eau potable. Je communique sur la qualité de l eau. J équipe les agents de bureau de gobelets réutilisables. L eau du robinet coûte en moyenne 150 fois moins cher que l eau en bouteille et ne génère pas de déchets d emballages ni de gaz à effet de serre. La Métropole Nice Côte d Azur a relié l ensemble de ses fontaines à eau au réseau d eau potable.

4 J aère mes locaux régulièrement durant 5 minutes s il n y a pas de ventilation mécanique (en coupant le chauffage si possible). Je ventile correctement les locaux de reprographie et d impression. Je choisis des matériaux, peintures, vernis, colles et produits d entretien n émettant pas de pollution. J équipe les ateliers de filtres à air et je prévois leur entretien. J achète des véhicules moins polluants et prévoit 20 % de véhicules propres dans le cadre annuel du renouvellement du parc d automobile (obligation de la Loi sur l air). J utilise des biocarburants. J optimise la gestion du parc automobile en créant un pool à disposition des agents. J adopte une éco-conduite (souple et en minimisant la vitesse et les accélérations brutales) et je forme mon personnel à cette pratique. 25 % des émissions de gaz à effet de serre sont dues aux transports. La Métropole et la ville de Nice ont créé un pool de voitures mis en commun qui dépasse les 20% obligatoires de véhicules propres. Grâce à cette action ces deux administrations ont réduit les émissions de CO 2 de leur parc-auto de 5 % et ciblent une baisse de 8 %.

5 Je limite le bruit dans les zones de travail qui demandent de la concentration. Je signale et fais réparer (ou remplacer) tout appareil générant des nuisances sonores. Je place les appareils bruyants (photocopieurs, imprimantes ) dans des zones suffisamment éloignées des bureaux. J aménage les horaires pour les activités municipales bruyantes : entretien des espaces verts, livraisons, collecte du verre Les véhicules au gaz naturel génèrent 3 décibels de moins que les véhicules traditionnels ou électriques. La Métropole Nice Côte d Azur dispose de 166 véhicules qui fonctionnent au gaz naturel (12 % du parc-auto), et de 93 véhicules électriques (7 % du parc-auto)

6 J éteins la lumière en sortant d une pièce, ainsi que les ordinateurs et imprimantes le soir. Je mets les imprimantes en réseau pour limiter leur nombre. Je ne laisse pas les chargeurs d appareils branchés inutilement. Je paramètre la veille des appareils pour minimiser leur consommation entre deux utilisations. J évite les éclairages inutiles. Je remplace les ampoules classiques par des ampoules basse consommation. J équipe les ordinateurs, imprimantes, TV de multiprises à interrupteur (pour couper les veilles inutiles). Je favorise l éclairage naturel en créant des espaces naturellement lumineux. Je change les appareils anciens en favorisant l achat d équipement basse consommation (éco-label). J installe pour l éclairage des détecteurs de présence, des minuteries, des programmateurs dans les lieux qui le justifient. En hiver, je ne surchauffe pas mon bureau. En été, je vérifie que la climatisation fonctionne à bonne température. La facture énergétique d une collectivité territoriale représente 2 à 5 % de son budget de fonctionnement. En agissant sur ses consommations, elle peut être rapidement diminuée de 20 à 30 %. À titre d exemple, un ordinateur en veille utilise 20 à 40 % de sa consommation en marche. Pensez-y!

7 Je paramètre les imprimantes pour définir par défaut l impression en recto-verso. Je forme les agents à une utilisation économe des imprimantes et photocopieurs. Je limite les photocopies couleurs et l impression des documents électroniques. J utilise par défaut l option «2 pages par feuille». Au lieu de jeter le papier, j utilise les versos vierges comme brouillon. Je réutilise pochettes, classeurs, enveloppes. J utilise du papier recyclé ou PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées). Je dématérialise les procédures type appels d offres, courrier Je limite la diffusion d informations papier (revues de presse, magazines, notes de service...). Je privilégie la mise en réseau des imprimantes plutôt que l usage individuel. À la Métropole, toutes les imprimantes sont paramétrées pour l impression recto/verso par défaut.

8 J évite l utilisation de produits générant une grande quantité de déchets. Exemples : café en dosette individuelle, lingettes Je forme les utilisateurs au bon usage des produits en particulier ceux rechargeables. Je réduis la production de déchets générés dans le cadre des manifestations organisées par la collectivité. J utilise des piles rechargeables. Je sers les repas et buffets dans de la vaisselle réutilisable. En France, un salarié du tertiaire produit en moyenne chaque année, sur son lieu de travail, 120 à 140 kg de déchets, dont 70 à 85 % de papiers et cartons. La Métropole, pour lutter contre ce gaspillage, utilise de la vaisselle et des gobelets réutilisables sur ses manifestations, ainsi que des piles rechargeables.

9 Si mon appareil est en état de marche, je contacte les associations qui collectent et réhabilitent ce type de matériel. Je ramène l ancien matériel en déchetterie afin qu il soit repris par un éco-organisme. Les matériels informatiques remplacés dans les services sont reconditionnés puis installés dans les écoles de la ville de Nice.

10 Lors de la conception des massifs fleuris, je sélectionne les plantes résistantes aux maladies, peu gourmandes en eau et adaptées au sol et au microclimat. Je plante des espèces locales, rustiques, mellifères, répulsives. J arrose tôt le matin ou la nuit pour éviter l évaporation. Je composte les déchets verts et utilise le compost comme complément organique de culture. Je limite l emploi des souffleurs à feuilles, source de nuisances sonores et de dégradation de la qualité de l air de proximité (remise en suspension des particules fines souvent polluantes car liées aux émissions automobiles). Je forme les agents à des pratiques culturales écologiques. Je privilégie le désherbage manuel ou thermique. En France, 2 % de la consommation de pesticides est liée à l entretien des espaces verts publics. L arrosage des espaces verts des collectivités territoriales représente 47 millions de m 3 d eau/an. La Métropole Nice Côte d Azur fait du paillage et supprime les traitements chimiques pour l entretien des espaces verts au profit de la lutte biologique.

11 Je mets en place une collecte spécifique de piles et toners d encre usagés. Je mets en place une collecte systématique du papier (bacs appropriés, formation des agents de la propreté ). Je ne mélange pas les déchets dangereux avec les autres déchets et m assure que les filières d élimination soient adaptées. Je trie les emballages. J évite l usage de produits très emballés, a fortiori non recyclables (types portions individuelles dans les restaurants collectifs). Je range les produits toxiques dans un local étanche après les avoir identifiés. La Métropole Nice Côte d Azur collecte les papiers de bureaux depuis 2009.

12 J améliore la présentation des plats qui plaisent moins aux enfants afin de réduire les déchets alimentaires. J affiche quotidiennement les quantités jetées la veille par refus, pour sensibiliser les consommateurs. Rechercher avec le personnel les raisons de ces refus (qualité, goût, présentation, réputation du produit). Je trie les déchets de restauration et de cuisine dont notamment les fermentescibles à composter. Je privilégie l achat de produits de saison. Je favorise les produits locaux. La quantité de déchets produits par la restauration collective varie de 120 g/repas (moyenne des restaurants collectifs sous contrat ou délégués) à 450 g/repas (moyenne des restaurants et cantines d entreprises).

13 J insère des critères environnementaux dans les marchés publics. J insère des critères éco-responsables dans les marchés publics. Je favorise les produits éco-labellisés, éthiques, durables, bio, locaux. Je réduis l utilisation de produits dangereux dans les services. Je forme les agents à la bonne utilisation des produits. Sur la Métropole Nice Côte d Azur : L ensemble des papiers répond à un écolabel européen, nordique, allemand ou similaire et une certification PEFC à 100 %. L utilisation de produits d entretien à faible impact environnemental a été acté. Les huiles de moteurs sont biodégradables, reprises et recyclées par le prestataire.

14 Je mets en place un système de pochettes navettes qui permet d économiser les enveloppes. Je me munis de logiciel de dématérialisations permettant d éviter la consommation de papier (type parapheurs électronique, logiciel courrier, logiciel de commande ) Je favorise les échanges par mail plutôt que par courrier postal. Les fonds de dossiers pour les réunions sont envoyés à l avance soit par mail, soit sur clés USB ou CD ROM. La Métropole pratique la dématérialisation avec l acquisition de logiciels pour la gestion des délibérations, du courrier et des marchés.

15 J adopte des moyens de transport alternatifs tels que les transports en commun, la marche à pied, le vélo ou l Auto Bleue 100 % électrique. Je participe aux abonnements de transports en commun des agents. Je facilite le stationnement pour les véhicules en covoiturage. Plutôt que de me déplacer, j utilise les nouvelles technologies pour communiquer (téléphone portable, courrier électronique, conférence téléphonique). Je mets en place un plan de déplacements des agents (trajets domicile-travail). Je facilite le covoiturage pour les réunions de travail décentralisées. 25 % des émissions de gaz à effet de serre en France sont dues aux transports. Un bus pollue 10 à 20 fois moins qu une voiture par voyageur transporté. L exemple de la Métropole : - Développement de l Auto Bleue 100 % électrique. - Élaboration d un Plan de Déplacements Urbains.

16 Je mets en œuvre un plan de formation pour stimuler la démarche d éco-responsabilité. Je forme les agents à la bonne utilisation des produits. Je forme les agents pour une utilisation adaptée du matériel et à l éco-conduite (voiture de service, benne à ordures ménagères ). Je créé ou renforce le site Internet. J organise des sessions de sensibilisation à l éco-responsabilité. Je conçois des formulaires et autres documents d après les principes de l éco-communication (limitation des aplats d encre, limitation du nombre de pages). Je calcule précisément les quantités à imprimer pour éviter le gaspillage. J évite le vernissage qui génère des résidus devant être incinérés. Je déploie une communication touristique éco-responsable. Je mets en place un mobilier urbain et une signalétique en produits durables. Il est proposé aux agents de la Métropole d être formés à l éco-conduite.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU GUIDE de L ÉCO CITOYEN au BUREAU SUIVEZ LE GUIDE...................................................................... p.03 QUELS BESOINS, QUELS IMPACTS? ce qui est consommé ce qui est rejeté > Transport

Plus en détail

GUIDE. des ÉCO-GESTES au BUREAU. Ou comment se préoccuper de l environnement au bureau?

GUIDE. des ÉCO-GESTES au BUREAU. Ou comment se préoccuper de l environnement au bureau? GUIDE des ÉCO-GESTES au BUREAU Ou comment se préoccuper de l environnement au bureau? Les éco-gestes au travail Des agents éco-responsables pas comme les autres 220 jours par an et sept heures par jour,

Plus en détail

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable

Guide ÉCO-GESTEs. Des engagements aux actes. Comment agir ici et maintenant pour contribuer au développement durable McCann G Agency - GDF SUEZ : SA au capital de 2 193 643 820 - RCS PARIS 542 107 651 FSC, PEFC, Imprim vert et usine Iso 14001. Papier fabriqué à partir de bois issu de forêts gérées durablement, blanchi

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

mes gestes verts pour la planète

mes gestes verts pour la planète mes gestes verts pour la planète Sommaire LE CHAUFFAGE p.3 LA VENTILATION p.4 LES EQUIPEMENTS MENAGERS p.5 LES DECHETS p.6 L ECLAIRAGE & L ELECTRICITE p.7 L EAU p.8 LA CONSOMMATION DURABLE p.9 LE TRANSPORT

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Le concept de l alimentation durable est basé sur une

Le concept de l alimentation durable est basé sur une ALIMENTATION Le concept de l alimentation durable est basé sur une alimentation diversifiée, équilibrée et accessible à tous. Répondant aux besoins nutritionnels humains, cette alimentation est produite

Plus en détail

1 re édition / mai 2005. Écologie au travail MANUEL DE L' ÉCO-AGENT

1 re édition / mai 2005. Écologie au travail MANUEL DE L' ÉCO-AGENT 1 re édition / mai 2005 Écologie au travail MANUEL DE L' ÉCO-AGENT La municipalité a décidé de lancer une démarche de développement durable dans les services de la Ville. Bientôt, un document fixant les

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication

Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC*, quels impacts? * : technologies de l information et de la communication LES BONS USAGES Nouvelles technologies, nouveaux usages : les TIC, quels impacts?

Plus en détail

17 753 clubs, 1 900 000 licenciés au service de l environnement.

17 753 clubs, 1 900 000 licenciés au service de l environnement. INTRODUCTION 17 753 clubs, 1 900 000 licenciés au service de l environnement. Ce guide développé par GDF SUEZ et l ADEME (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie), acteurs engagés du développement

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

Charte environnementale d'infomaniak Network

Charte environnementale d'infomaniak Network En adoptant cette Charte, Infomaniak Network SA, ses dirigeants, ses employés s'engagent à agir conformément aux dispositions y figurant, et s'engagent à la faire évoluer régulièrement par de nouvelles

Plus en détail

Internet, courriel : réduire les impacts

Internet, courriel : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriel : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Notre Alimentation Notre Climat. Notre Monde. environnement. changement climatique. Prenons soin de notre environnement

Notre Alimentation Notre Climat. Notre Monde. environnement. changement climatique. Prenons soin de notre environnement Notre Climat RÉALISEZ LA PREMIÈRE OU LA SECONDE ACTIVITÉ DE CETTE SECTION EN FONCTION DE VOTRE TRANCHE D ÂGE. PUIS CHOISISSEZ TROIS ACTIVITÉS SUPPLÉMENTAIRES SUR LA LISTE CI-APRÈS. Prenons soin de notre

Plus en détail

gestes éco-durables gestes F conseils herault.fr herault.fr Direction de la communication du Département de l Hérault juin 2010

gestes éco-durables gestes F conseils herault.fr herault.fr Direction de la communication du Département de l Hérault juin 2010 gestes F conseils herault.fr Direction de la communication du Département de l Hérault Création : LOWE STRATÉUS Illustrations : Soup/Lezilus juin 2010 34 gestes éco-durables herault.fr 34 gestes écodurables

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

PLUS BELLE MA VILLE!

PLUS BELLE MA VILLE! Conception graphique - Illustrations Communication GPSO - C.Favreau - 2013 ISS Y-LES-M O U L INE A U X PLUS BELLE MA VILLE! GUIDE DES COLLEC TES www.agglo-gpso.fr grand paris seine ouest collecte vos objets

Plus en détail

Internet, courriels : réduire les impacts

Internet, courriels : réduire les impacts Au bureau AGIR! Internet, courriels : réduire les impacts Limiter nos consommations d énergie et de matières premières Édition : février 2014 sommaire glossaire introduction En savoir plus sur les TIC....3

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

Ensemble nous aurons l air meilleur!

Ensemble nous aurons l air meilleur! Les bons gestes au quotidien pour préserver la qualité de notre air Ensemble nous aurons l air meilleur! Saviez-vous que nous avons besoin d un litre et demi d eau et de 14 000 litres d air par jour pour

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

POLITIQUE EN VACANCES C EST POSSIBLE!

POLITIQUE EN VACANCES C EST POSSIBLE! Nos engagements POLITIQUE EN VACANCES C EST POSSIBLE! SOMMAIRE NOTRE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE L environnement au cœur des préoccupations de chacun. Nos actions réalisées. Nos actions en cours de réalisation

Plus en détail

Guide des. 2009 / Septembre. bonnes pratiques. environnementales. En liaison avec l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (ADEME)

Guide des. 2009 / Septembre. bonnes pratiques. environnementales. En liaison avec l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (ADEME) A S S E M B L É E N A T I O N A L E X I I I e L É G I S L A T U R E Guide des bonnes pratiques environnementales 2009 / Septembre En liaison avec l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Préfecture du Territoire de Belfort. Charte Eco-Responsable

Préfecture du Territoire de Belfort. Charte Eco-Responsable Préfecture du Territoire de Belfort Charte Eco-Responsable Mai 2009 UN ETAT ECO-RESPONSABLE "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Être écocitoyen au bureau

Être écocitoyen au bureau Au bureau AGIR! Être écocitoyen au bureau Actions efficaces et bonnes résolutions Édition : avril 2012 sommaire glossaire introduction Des chiffres très éloquents.... 3 Au bureau, agir comme à la maison....

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

Nos engagements Développement Durable

Nos engagements Développement Durable 1. Montpellier Events s'est engagé à PROTEGER L'ENVIRONNEMENT PRODUCTION D'ENERGIE VERTE La Park&Suites Arena vend sa production d'électricité "verte" au réseau EDF depuis le 2 Décembre 2010, grâce au

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

Pacte. pour un. eco. habitat. www.logiest.fr

Pacte. pour un. eco. habitat. www.logiest.fr Pacte pour un eco habitat www.logiest.fr Pacte pour un ecohabitat «Ce n est pas parce que les choses sont difficiles que nous n osons pas, c est parce que nous n osons pas qu elles sont difficiles.» Sénèque

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes?

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes? Les impacts cachés des TIC Quels enjeux et quelles actions concrètes? Eric Drezet Fête de la Science CRHEA, Valbonne 19/11/2013 1 Plan Conclusion Derrière mon PC une avalanche numérique Des conséquences

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015 SERVICES TECHNIQUES 20, avenue Roosevelt de Mont-Royal (Québec) H3R 1Z4 Tél. : (514) 734-3034 Téléc. : (514) 734-3084 Évaluation du Plan local de développement durable de la de Mont-Royal 2010-2015 Depuis

Plus en détail

RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE

RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE RENCONTRE PERFORMANCE ENERGETIQUE Agir sur les comportements Nantes - le 1 L agenda CHU 21 Comment s est il construit? A partir d actions engagées avant 2008: PDE, intervention au conseil d administration

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

Le guide des Eco-gestes. dans votre logement

Le guide des Eco-gestes. dans votre logement Le guide des Eco-gestes dans votre logement 2 Mésolia Habitat s engage à vous proposer un logement respectueux de l environnement et économe en charges. Au-delà de ce que nous pouvons faire, il revient

Plus en détail

Guide du DÉVELOPPEMENT DURABLE

Guide du DÉVELOPPEMENT DURABLE Guide du DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 Sommaire Comment mieux consommer L'EAU Comment utiliser moins de PAPIER TRANSPORT et Développement Durable MANGER Eco responsable ENERGIE et Développement Durable Tri

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Être écocitoyen au bureau

Être écocitoyen au bureau Au bureau AGIR! Être écocitoyen au bureau Actions efficaces et bonnes résolutions Édition : octobre 2014 sommaire glossaire introduction Des chiffres très éloquents.... 3 Au bureau, agir comme à la maison....

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement.

PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement. GI MANIFESTATION VERTE PRINCIPALES RECOMMANDATIONS Pour l organisation d un événement respectueux de l environnement. A l attention des organisateurs, des sponsors et du secteur public GI MANIFESTATION

Plus en détail

LOCATAIRE Nom de l entreprise : Personne responsable / facturation : Responsable technique lors de l évènement : Adresse :

LOCATAIRE Nom de l entreprise : Personne responsable / facturation : Responsable technique lors de l évènement : Adresse : ÉVÉNEMENT le 201, jour de la semaine date de H à H heures Heure d arrivée de l organisateur : H Note : Le locataire peut accéder à la salle pour son montage, la livraison de matériel et sa récupération

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre 2011 Bilan s Emissions Gaz à Effet Serre 2011 Synthèse s actions envisagées visant à réduire les gaz à effet serre la la Provence-Alpes-Côte d Azur 1/5 Cadre général Conformément à la loi Grenelle II, les services

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE Passer de citoyen témoin à citoyen acteur en intégrant la préservation de l environnement au quotidien, c est utile et c est possible

Plus en détail

Le marketing direct responsable

Le marketing direct responsable Le marketing direct responsable Béatrice Parguel To cite this version: Béatrice Parguel. Le marketing direct responsable. 50 fiches sur le marketing durable, Bréal, pp.144-147, 2010.

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail