Anne de Beaujeu et le mécénat féminin en France

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anne de Beaujeu et le mécénat féminin en France"

Transcription

1 conservatrice des musées de Metz Métropole La Cour d Or (Moselle, France), précédemment conservatrice du musée Anne-de-Beaujeu à Moulins (Allier, France) Résumé Anne de France, fille du roi Louis XI devenue Anne de Bourbon par son mariage avec le duc Pierre II de Beaujeu en 1474, fut une de ces princesses dont l action, à l aube de la Renaissance, a laissé une empreinte forte dans les domaines politique et artistique. Après avoir assuré la régence de Charles VIII entre 1483 et 1491, elle se retire avec le duc Pierre de Beaujeu à Moulins, capitale de leur duché où ils tiennent une cour brillante, fréquentée par des écrivains et des artistes de renom, jusqu à la mort de la duchesse Anne en Le mécénat du couple ducal marque l apogée d une activité engagée par les ducs de Bourbon dès le xiv e siècle, dans la tradition princière de la fin du Moyen Âge. L action d Anne de Beaujeu, et en particulier son action politique, a été mise en exergue dans la littérature sur le personnage, parfois au détriment de celle du duc, mais le rôle de la duchesse fut sans doute majeur dans la promotion des arts, par le biais de la commande. Son mécénat convoqua toutes les formes artistiques : architecture, sculpture, peinture, vitrail, orfèvrerie. Anne de Beaujeu, dont le nom est lié à différents monuments, fut aussi protectrice des artistes, auxquels elle commanda des sculptures ou des vitraux destinés à orner ces édifices. Elle eut d ailleurs à son service les plus talentueux, tels le Maître de Moulins et le sculpteur Jean de Chartres. Comme celui de sa nièce Marguerite d Autriche, le mécénat d Anne de Beaujeu, révélateur d un intérêt particulièrement développé pour l art, dépasse la tradition de la fin du Moyen Âge de constitution de collections personnelles, de dons aux établissements religieux ou d échange de cadeaux.

2 and female patronage in France in the Early Renaissance by Currently curator of the Metz Métropole La Cour d Or museums (Moselle, France), Curator of the Anne de Beaujeu Museum in Moulins (Allier, France) at the time of the symposium Abstract Anne de France, daughter of King Louis the XI th, who became Anne de Bourbon through her marriage with Duke Pierre II de Beaujeu in 1474, became one of the Princesses whose actions were to leave a strong and enduring impression in both the political and artistic domains at the dawn of the Renaissance. After having been Charles the VIII th s regent between 1483 and 1491, she retires with the Duke Pierre de Beaujeu to Moulins, the capital of their duchy where they hold a brilliant court, frequented by reknown writers and artists, until the death of Duchess Ann in 1522.The ducal couple s patronage represents the summit of the activities engaged in by Burgundian princes since the XIV th century, in the princely manner typical of the later Middle Ages. Anne de Beaujeu s action and in particular her political action, have been underscored in the commentaries made about her, often to the detriment of the Duke s action; nevertheless the role played by the Duchess was probably more important in the artistic field, because of her commissions. Her patronage covered all fields of artistic creation: architecture, sculpture, painting, stained-glass windows, goldsmithery. Anne de Beaujeu, whose name is associated to different monuments, was also a protector of the artists, to whom she commissionned sculptures or stained glass windows to decorate these constructions. Indeed, some of the most talented artists were to work for her, such as the Maître de Moulins and the sculptor Jean de Chartres. In a similar fashion to the patronage of her niece Margaret of Austria, Anne de Beaujeu s artistic patronage, which revealed a particularly well-developped taste for art, went well beyond the late mediaeval tradition of gathering personal collections, of bequests to churches or religious institutions or the exchange of presents.

3 conservatrice des musées de Metz Métropole La Cour d Or (Moselle, France), précédemment conservatrice du musée Anne-de-Beaujeu à Moulins (Allier, France) Née au château de Genappe 1, fin 1460 ou début 1461, fille aînée du roi Louis XI et de Charlotte de Savoie, Anne de France est surtout connue pour son rôle politique, notamment au moment de la régence de Charles VIII qu elle assura avec le duc Pierre de Beaujeu entre 1483 et Dans une ballade à la gloire d Anne de France, le grand sénéchal de Normandie Pierre de Brézé 2 comparait la régence des Beaujeu «au verger d Espérance dont l enclos est du plan d Anne de France». La légende politique de celle que Louis XI considérait comme «la moins folle femme de France, car de sage il n en est point», a été assurée par les érudits du xix e siècle Anne de Beaujeu, roi de France est le titre d un ouvrage de Jehanne d Orliac (ill. 1). Après la période de régence, Anne de France se retire avec le duc Pierre de Beaujeu à Moulins, capitale de leur duché. Ils y tiennent une cour brillante, fréquentée par des écrivains et des artistes de renom, jusqu à la mort de la duchesse en Le mécénat ducal, qui s inscrit dans un contexte favorable, marque l apogée d une activité engagée par les ducs de Bourbon dès le xiv e siècle ; peut-on préciser le rôle d Anne de France dans cette activité? 1. Achille Allier, L Ancien Bourbonnais : Anne de France. Musée Anne-de-Beaujeu. Toutes les photographies de cet article ont été réalisées par Christian Parisey, conseil général de l Allier Situé près de Bruxelles et aujourd hui détruit. 2. Mort en 1465.

4 Anne de France commanditaire : une fondatrice La part d Anne de France dans la commande du couple ducal n est pas toujours aisée à circonscrire, dans la mesure où les deux époux sont fréquemment associés, notamment dans les fondations 3 et constructions monumentales. Ils achèvent ainsi, dans la cathédrale Saint-Jean de Lyon, la chapelle des Bourbons commencée en 1486 par l archevêque Charles de Bourbon et financent la façade de la collégiale Notre-Dame-des-Marais à Villefranche-sur-Saône. Le château de Moulins occupe une place centrale dans la commande architecturale du couple ducal, qui le choisit pour résidence et entreprend son agrandissement à partir de Cet ensemble complexe et hétérogène avec le donjon quadrangulaire dit «Mal Coiffé», seul vestige du bâtiment gothique disparu dans un incendie en 1755 est complété par le pavillon 4 dit «d Anne de Beaujeu» érigé à partir de 1497 par l architecte Marceau Rodier (ill. 2). Ce premier édifice important construit en France selon les formules de la Renaissance 5 a dû être achevé avant la mort de Pierre II en 1503 d après la présence de son monogramme, aux côtés de celui d Anne. Il présente un caractère novateur dans son ornementation à l italienne et dans sa structure : composition symétrique en façade avec une galerie à arcades encadrant un pavillon à étage en avant-corps, qui marque l entrée. L intervention de la duchesse est mentionnée 6 pour l aménagement des jardins, célébrés par les contemporains pour leurs grottes artificielles, leur labyrinthe, leurs arbres exotiques et une ménagerie composée notamment d animaux rares prisés à l époque dromadaires, lions. Anne de France fit installer une immense fontaine en pierre de Volvic 7, sculptée par Jean de Rouen Façade du pavillon «Anne-de-Beaujeu». L entrée actuelle du musée Anne-de-Beaujeu. 3. Fondations du chapitre de la sainte chapelle de Riom en 1489 et de l hôpital Saint-Gilles de Moulins en Qui abrite aujourd hui le musée Anne-de-Beaujeu. 5. Selon Pierre Pradel. 6. Compte des dépenses pour Anne de France à ses châteaux et jardins de Beaumanoir et de Moulins. 7. Des fragments en sont encore conservés dans les collections du musée.

5 3 4 3 et 4. Détails de la façade du pavillon «Anne-de-Beaujeu» : monogrammes P et A d Anne et de Pierre de Beaujeu ; ceinture d Espérance et cerf ailé. Ces monuments portent, dans un souci traditionnel de gloire, les armes et emblèmes des commanditaires. Les armes de Pierre et Anne sont celles des Bourbons 8, soutenues par deux cerfs-volants, le collier de l ordre de Saint-Michel fondé par Louis XI et développé par Anne et Pierre, et la ceinture où se déploie le mot Espérance, emblème représentant l ordre d Espérance 9. Enfin, la présence du chardon renvoie peut-être à la tradition orale d un jeu de mots : «cher don», don d Anne d Auvergne à Louis II pour leur mariage. Le musée Annede-Beaujeu conserve plusieurs fragments aux armes des Beaujeu, dont un tympan sculpté en pierre provenant de la chapelle du château de Moulins et un bas-relief en bois polychromé commémorant leur mariage en 1473 (ill. 3, 4, 5, 6). Le nom d Anne de France est plus particulièrement associé à la reconstruction de demeures et à leur aménagement en résidences d agrément. À Gien, comté donné par son père en 1481, Anne de France transforme le château médiéval en l un des premiers grands châteaux de la Loire. En Bourbonnais, à Chantelle, le logis prieural est fortifié vers 1500 et aménagé en une résidence luxueuse qu Anne de France semble avoir privilégiée après la mort de son époux. La duchesse achète et agrandit en 1493 le domaine de Beaumanoir 10, pourvu d un jardin avec labyrinthe, fontaine, volière et la «mote des Congnilz vers 11»; c est le lieu du mariage de sa fille Suzanne de Bourbon avec le duc Charles de Bourbon-Montpensier en Tympan sculpté en pierre provenant de la chapelle du château de Moulins. Musée Anne-de-Beaujeu Bas-relief en bois polychromé. Musée Anne-de-Beaujeu. 8. Depuis Charles I er, les Bourbons avaient adopté comme armes : d azur à 3 fleurs de lys d or, au bâton de gueules, en brochant sur le tout. Anne, fille de Charlotte de Savoie, portait d azur à 3 lys d or. 9. Ordre de chevalerie créé par le duc Louis II de Bourbon vers Aujourd hui disparu. 11. Compte des dépenses pour

6 La protectrice des arts Anne de France est aussi protectrice des artistes, auxquels elle commande des peintures, des sculptures et des vitraux destinés à orner ces édifices. À la manière italienne, la duchesse constitue une cour regroupant ces talents, dans le dessein d «édifier et faire ouvrage à la mode d Italie». Un compte en date du 14 février 1498 mentionne plusieurs noms d artistes œuvrant à son service : les peintres Jean Perréal et Jean Richer dit d Orléans, ainsi que l architecte de la collégiale de Moulins, Jean Musnier. De nombreux verriers sont rassemblés à Moulins autour de Charlot du Moustier, qui réalise des vitraux pour la collégiale. Les œuvres les plus célèbres du temps d Anne de France sont des peintures. Le peintre connu sous le nom de «Maître de Moulins 12» a assuré la renommée du couple ducal, représenté en donateurs sur les volets du célèbre triptyque de la Vierge en gloire, commandé vers 1500 probablement pour l autel de la chapelle du château et aujourd hui conservé dans la cathédrale de Moulins. Jean de Chartres, disciple du sculpteur Michel Colombe, œuvre au service de la duchesse Anne de 1501 à 1511 au moins, notamment au chantier de la collégiale, en cours depuis Une Tête de jeune homme en pierre calcaire conservée au musée Anne-de Beaujeu a dû appartenir au décor primitif des niches situées à l extérieur et à l intérieur de l édifice. D autres œuvres ont pu être attribuées à ce sculpteur : trois statues dédiées à Pierre II de Bourbon, à Anne de France et à leur fille Suzanne Saint Pierre, Éducation de la Vierge et Sainte Suzanne et conservées au musée du Louvre, ainsi qu une Tête de jeune fille, vestige de l Annonciation sculptée au portail de l ancienne église des Carmes de Moulins 13, sur commande d Anne de France. Un compte de la duchesse pour l année 1501 mentionne la somme de «huits vingts livres tournois» payées à «Jehan de Chartres, ymageur [ ] pour une Annonciation Nostre-Dame, en pierre, pour le portal des Carmes dudit Molins» (ill. 7, 8). 7. Tête de jeune homme, pierre calcaire, attribuée à Jean de Chartres. Musée Anne-de-Beaujeu Tête de jeune fille, pierre calcaire, attribuée à Jean de Chartres. Musée Anne-de-Beaujeu L identité de l artiste n a pu être définitivement établie, malgré de multiples études et hypothèses. Le Maître de Moulins est-il Jean Prévost, peintre verrier lyonnais, comme l avance Albert Châtelet dans l ouvrage le plus récent (2001) consacré au peintre, ou bien plutôt Jean Hey, originaire des Pays-Bas, dont la seule œuvre authentifiée, un ecce homo conservé aux musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles, a été exécutée en 1494 à Moulins pour Jean Cueillette, trésorier de Pierre II de Bourbon? 13. Actuelle église Saint-Pierre.

7 Les relations entre Anne de France et les princesses mécènes Dans ces activités partagées par d autres princesses de son temps, Anne de France se distingue comme une «femme mécène» particulièrement influente, en raison de son aura politique. Elle est aussi connue pour son rôle d éducatrice : son ouvrage Les Enseignements d Anne de France, destiné à sa fille Suzanne de Bourbon (1503), procure aux princesses conseils politiques et leçons de conduite. Ces principes «pour mieux scavoir vivre et conduire en devocion» sont peut-être le fruit de l éducation, par Anne de France, de Marguerite d Autriche ( ) à la cour de France pendant presque dix ans elle avait été promise au dauphin Charles VIII à l âge de trois ans. Les exemples de mécénat les plus fréquemment cités pour la fin du Moyen Âge sont le fait des hommes princes, hauts fonctionnaires, dignitaires de l Église. Le mécénat des princesses est souvent mis en relation avec leurs pratiques religieuses. Marguerite d Autriche s est distinguée par l importance de ses fondations religieuses et de ses commandes à des fins de dévotion privée. Anne de France s inscrit dans cette tradition en fondant à Gien un couvent de Minimes ordre auquel appartenait saint François de Paule, cher à son père et quand elle s associe à sa sœur Jeanne de France pour doter le couvent des Annonciades à Bourges. Mais au xv e siècle, les épouses de princes prenaient aussi une part active aux chantiers mis en œuvre par leurs époux. Les duchesses de Bourbon jouèrent ainsi un rôle dans la promotion des arts et la commande artistique, en particulier Agnès de Bourgogne ( ) épouse de Charles I er qui fit ériger la Chapelle-Neuve dans l abbatiale de Souvigny. Le statut des princesses joue aussi un rôle dans leur activité de mécènes. Son veuvage confère à Marguerite d Autriche une nouvelle dimension : motivée par une ambition politique et dynastique, désireuse d inscrire dans l éternité l image d un couple princier idéal, elle s est consacrée à la fondation de l église de Brou en l honneur de son défunt mari, tenant sa cour à Malines, d où elle gouverna les Pays-Bas au nom de ses père et neveu. Marie de Hongrie ( ), qui connut aussi un veuvage prématuré, se vit confier par son frère Charles Quint, en 1531, le gouvernement des Pays-Bas. Elle fit construire un palais par l architecte Jacques du Brœucq, à la place du château des comtes de Hainaut. Anne de France a joué, du vivant même du duc Pierre II, un rôle dans la conduite des travaux d architecture à Lyon, Bourbon, Moulins et Chantelle après la mort du duc en 1503 et jusqu à leur achèvement en En conclusion, Anne de France a laissé une empreinte forte dans les domaines politique et artistique. Le choix d aménagement de ses demeures, la commande d œuvres témoignent de l époque de transition dans laquelle elle a vécu : l architecture du château de Moulins, l introduction de formes italiennes et l intérêt pour les animaux exotiques s inscrivent dans le goût des amateurs au début de la Renaissance, qui s affirme avec la collection d une Marguerite d Autriche. La nature des commandes d Anne de France révèle aussi une volonté de glorification du lignage des Bourbons 14. Cet aspect du mécénat princier, tourné vers la sphère publique, n est pas le seul apanage des hommes, surtout dans le cas de femmes ayant des responsabilités de gouvernement. Il ne paraît donc pas opportun de distinguer mécénat «féminin» et mécénat «masculin». De plus, la disparition d une partie importante des archives de la maison de Bourbon dans l incendie du château de Moulins en 1755, puis à la Chambre des comptes de Paris en 1793 et le petit nombre d œuvres conservées ne nous permettent pas une connaissance bien précise du mécénat des Beaujeu. 14. Seul manque, dans la commande des Beaujeu, un monument funéraire comparable à ceux qui ont été commandés par Anne de Bretagne pour ses parents ou par Marguerite d Autriche pour son époux : Anne et Pierre reposent simplement dans le caveau de la Chapelle-Neuve de l abbatiale de Souvigny, ornée d un seul monument funéraire, celui de Charles I er de Bourbon et d Agnès de Bourgogne, les parents de Pierre de Beaujeu.

8 Bibliographie Anne de Beaujeu et ses énigmes, actes du colloque national du 28 mai 1983, Archives départementales du Rhône, Villefranche-sur-Saône, «L art à la cour des ducs de Bourbon, exposition du millénaire du Bourbonnais», Bulletin de la Société d émulation du Bourbonnais, 1955, p Châtelet, Albert, Jean Prévost. Le Maître de Moulins, Cluzel, Jean, Anne de France, fille de Louis XI, duchesse de Bourbon, Fayard, Paris, Duché de Bourbon des origines au Connétable (Le), actes du colloque des 5 et 6 octobre 2000, musée Anne-de-Beaujeu de Moulins, Bleu Autour, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Dupieux, Paul, Les Artistes à la cour ducale de Bourbon. Les maîtres de Moulins, Crépin- Leblond, Moulins, Eic h b e r g e r, Dagmar (dir.), Women of Distinction: Margaret of York and Margaret of Austria, cat. exp., Turnhout-Londres, Brepols, 2005 ; Dames met Klasse: Margareta van York en Margareta van Ostenrijk en Mechelen, Louvain, Davidsfonds, Grassoreille, Georges, «Un registre de comptes de la duchesse Anne», Revue bourbonnaise, 1887, p , 52-62, Perrot, Françoise, Espérance. Le mécénat religieux des ducs de Bourbon, cat. exp., Souvigny, Pottecher, Marie, «La sculpture à la cour ducale de Bourbon», Études bourbonnaises, Pra d e l, Pierre, Anne de France ( ), Publisud, Paris, Reg o n d, Annie, «Du Gothique à la Renaissance : le mécénat des derniers Bourbons dans leur province», Hortus artium medievalium, 2, 1996, p Var e n n e s, Jean-Charles, Anne de Bourbon, roi de France, Perrin, Paris, 1978.

9 Sommaire Marie-Anne Sarda conservatrice en chef du patrimoine Entre monument national et musée municipal, problématiques de la restauration du monastère royal conservatrice des musées de Metz Métropole La Cour d Or (Moselle, France) Anne de Beaujeu Chantal Delomier archéologue de l INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), et Alain Kersuzan docteur en histoire, rattaché à l université Lyon-II (Rhône, France) Le château de Pont-d Ain, place militaire et résidence comtale : nouvelles données livrées par les textes et l archéologie du bâti Dagmar Eichberger professeur à l université de Heidelberg (Allemagne) Distance physique proximité spirituelle : la double présence de Marguerite d Autriche à Brou et à Malines Sophie Guillot de Suduiraut conservatrice en chef au département des Sculptures, responsable des collections médiévales de l Europe du Nord, musée du Louvre, Paris Le retable des Sept Joies de la Vierge dans la chapelle de Marguerite d Autriche à Brou : les sculptures gothiques de style bruxellois réalisées vers 1513/ Lars Hendrikman conservateur au Bonnefanten Museum de Maastricht (Pays-Bas) Le triptyque de la Passion de Bernard van Orley pour le maître-autel de l église de Brou. Commande et copies Ingrid van Woudenberg doctorante en histoire de l art médiéval à l université de Nimègue (Pays-Bas) Les stalles du chœur de Brou : expression d un amour religieux ou profane? Pierre Anagnostopoulos doctorant en histoire de l art et archéologie, aspirant FNRS à l université libre de Bruxelles (Belgique) Le jubé de l église de Brou et ses rapports avec l architecture brabançonne du xv e siècle Ethan Matt Kavaler professeur à l université de Toronto (Canada) Des géomètres à Brou : architecture et ornementation en Espagne, dans le Brabant et en Europe occidentale autour de 1500

10 Sommaire Jens Ludwig Burk conservateur adjoint au Bayerisches Nationalmuseum, Munich (Allemagne) Conrat Meit : sculpteur de cour de Marguerite d Autriche à Malines et à Brou Frédéric Elsig maître de conférences à l université de Genève (Suisse) Le présumé Grégoire Guérard et la peinture en Bresse au temps de Marguerite d Autriche Laurence Ciavaldini Rivière maître de conférences en art médiéval à l université de Grenoble (Isère, France) Un nouveau jalon pour l étude du livre d Heures de Loys van Boghem, maître d œuvre de l église de Brou. Remarques sur le calendrier Yvette Vanden Bemden professeur au département d histoire de l art et d archéologie et doyenne de la faculté de philosophie et lettres à l université de Namur (Belgique) Les vitraux de Brou et le mécénat de Marguerite d Autriche dans le domaine du vitrail Dominique Tritenne géologue, président de l association des Amis du pays de la pierre à Montalieu-Vercieu (Isère, France), responsable du Conservatoire national des pierres et marbres, Montpellier (Hérault, France) Le marbre de Carrare utilisé à Brou Magali Briat-Philippe conservatrice du patrimoine, coordinatrice du colloque de 2006, musée de Brou (Ain, France) L évolution de la statuaire de Brou au fil des siècles

Brou, un monument européen à l aube de la Renaissance Brou, a European Monument in the Early Renaissance

Brou, un monument européen à l aube de la Renaissance Brou, a European Monument in the Early Renaissance idées et débats Brou, un monument européen à l aube de la Renaissance Brou, a European Monument in the Early Renaissance Centre des monuments nationaux Président : Isabelle Lemesle Directeur général :

Plus en détail

Le palais des ducs et des États de Bourgogne

Le palais des ducs et des États de Bourgogne Le palais des ducs et des États de Bourgogne Aux origines du palais Le palais s est développé au nord-ouest du castrum (1), la muraille édifiée au III e siècle. Il semble que le centre du pouvoir politique

Plus en détail

SAINT MÊME LES CARRIERES

SAINT MÊME LES CARRIERES SAINT MÊME LES CARRIERES Jeudi 5 décembre 2013 Aujourd hui nous avons rendez-vous à Saint Même les Carrières avec Madame Carbonel, guide de l association «Saint Même Patrimoine». Et nous voici partis pour

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

La Porterie du palais ducal 1511/1512

La Porterie du palais ducal 1511/1512 La Porterie du palais ducal 1511/1512 Construite sous le règne du duc Antoine, la Porterie était l unique entrée du palais. D après les registres de compte de l époque, elle fut achevée vers 1511-1512.

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Espace Education Art et Culture, 19, rue du Cambout, 57000 METZ, P.W. 2011 03 87 36 01 88 www.espace-eac.fr contact@espace-eac.fr LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Inaugurée en 1908, œuvre de l architecte

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication

Ministère de la culture et de la communication Ministère de la culture et de la communication Concours externe et interne de technicien(ne) d art Métiers : Végétaux ; Spécialité : Végétaux SESSION 2014 Epreuve pratique d admission L épreuve pratique

Plus en détail

LE CHÂTEAU DE LA FERTÉ-SOUS-JOUARRE

LE CHÂTEAU DE LA FERTÉ-SOUS-JOUARRE LE CHÂTEAU DE LA FERTÉ-SOUS-JOUARRE Par Gilles HOUDRY Généalogie Briarde, n 59, p. 13-15, 2005 ISSN 0987-707X Cercle Généalogique de la Brie 12, rue Paul Bert 77400 LAGNY-SUR-MARNE FRANCE http://cgbrie.free.fr/

Plus en détail

COLLECTIONS PERMANENTES

COLLECTIONS PERMANENTES COLLECTIONS PERMANENTES Travaux sur la tour de l horloge LES CHANTIERS EN COURS Les travaux sur les bâtiments : des travaux de restauration des façades ont été engagés sur le couvent des Cordeliers (2004),

Plus en détail

L'architecture classique du château de Vincennes

L'architecture classique du château de Vincennes OUTIL D EXPLOITATION 1. LES ARCS DE TRIOMPHE Attique Entablement Colonne Arcades Piliers Arc de triomphe de Constantin, Rome, 385 Arc de Titus, Rome, 81 Tour du Bois, Vincennes 1755 Portique le Vau, Vincennes,

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Partez à la découverte de la Cité Phocéenne avec la Société des Amis de l IMA Au cours d un weekend de 3 jours à Marseille, nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

DÉSORMAIS FORTUNÉ, le marquis de Lassay peut établir un hôtel à la

DÉSORMAIS FORTUNÉ, le marquis de Lassay peut établir un hôtel à la 3 ème PARTIE Hôtel de Lassay - Palais Bourbon DEUX FAUX JUMEAUX DÉSORMAIS FORTUNÉ, le marquis de Lassay peut établir un hôtel à la hauteur de sa nouvelle condition. Heureuse coïncidence, son envie d une

Plus en détail

Le Château de Serrant

Le Château de Serrant Le Château de Serrant Clubs Vieilles Voitures 2016 SOMMAIRE Le Château de Serrant en quelques mots Accueil de groupes et visites guidées Repas au château Location des salles Ils sont déjà venus Informations

Plus en détail

GIACOMETTI ET MAEGHT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 26 JUILLET 2010 INFORMATIONS CONTACT PRESSE À PROPOS DE LA FONDATION

GIACOMETTI ET MAEGHT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 26 JUILLET 2010 INFORMATIONS CONTACT PRESSE À PROPOS DE LA FONDATION GIACOMETTI ET MAEGHT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 26 JUILLET 2010 INFORMATIONS FONDATION MAEGHT 623, chemin des Gardettes 06570 Saint- Paul de Vence 27 juin - 30 novembre 2010 www.fondation- maeght.com CONTACT

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise PLAN I La vie de Michel-Ange II Les nombreux métiers de Michel-Ange III Les peintures les plus célèbres 1 La voûte de la Chapelle Sixtine 2 Le jugement dernier IV Un exemple de sculpture : Moise Questionnaire

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

LA RENAISSANCE SOUS FRANÇOIS 1 er PAR LES IMAGES POULAIN

LA RENAISSANCE SOUS FRANÇOIS 1 er PAR LES IMAGES POULAIN INTRODUCTION C est autour de l œuvre publicitaire d Auguste POULAIN, né à Pontlevoy, à la Ferme des Bordes en 1825 et fondateur de la chocolaterie de Blois, que nous vous invitons à découvrir les grands

Plus en détail

Caen. Emmanuel Le Privé - Christine Raout

Caen. Emmanuel Le Privé - Christine Raout Caen Emmanuel Le Privé - Christine Raout couverture L abbaye aux Hommes, devenue hôtel de ville en 1964, et le jardin à la française sur l esplanade Jean-Marie-Louvel. Double page précédente Large espace

Plus en détail

14 Bergère. Elévation de la façade rue Bergère

14 Bergère. Elévation de la façade rue Bergère Paris L immeuble du 14, rue Bergère offre un remarquable exemple d architecture bancaire. Construit pour le Comptoir national d escompte de Paris (CNEP), ancêtre direct de BNP Paribas, il en est resté

Plus en détail

Emeric Feher À la vie à l image

Emeric Feher À la vie à l image Les Éditions du patrimoine présentent Emeric Feher À la vie à l image > Un photographe humaniste talentueux et méconnu > Une collection de photographies en grande partie inédite révélée au public > Une

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

La Fondation Louis Cadic. Un grand projet de réhabilitation du site de. Sainte-Anne d Auray (Bretagne-Sud)

La Fondation Louis Cadic. Un grand projet de réhabilitation du site de. Sainte-Anne d Auray (Bretagne-Sud) La Fondation Louis Cadic Un grand projet de réhabilitation du site de Sainte-Anne d Auray (Bretagne-Sud) Sainte-Anne d Auray représente le coeur spirituel de la Bretagne. Seul lieu d apparitions de sainte

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny La belle histoire de l école St-Louis-de-France J ai tenté de retracer pour vous l histoire de l école St-Louis-de-France. Je tiens à remercier M. Alain Boucher de la Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

20 Rue Royale. Bruxelles

20 Rue Royale. Bruxelles 20 Rue Royale Bruxelles Situé à Bruxelles à proximité du Palais Royal et du Parlement, le 20 rue Royale accueille la Direction et quelques départements de la banque, tandis que le rez-de-chaussée offre

Plus en détail

Présentation de la : Galerie moretti & moretti

Présentation de la : Galerie moretti & moretti Présentation de la : Galerie moretti & moretti Vous trouverez ci-joint quelques photos de notre galerie d'art contemporain située 6, Cour Bérard en plein Marais, accolée à la place des Vosges. Vous trouverez

Plus en détail

Sagrada Familia Temple Expiatoire de la Sainte Famille Barcelone

Sagrada Familia Temple Expiatoire de la Sainte Famille Barcelone Sagrada Familia Temple Expiatoire de la Sainte Famille Barcelone Antoni Gaudi 25 juin 1852 10 juin 1926 La Sagrada fut construite à l initiative d une association des dévots de Saint Joseph Puisqu il s

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité!

Ce rêve est devenu réalité! Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA GIRONDE DEMENAGENT

LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA GIRONDE DEMENAGENT DOSSIER DE PRESSE LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA GIRONDE DEMENAGENT Contact presse : Séverine LAVERNY Attachée de Presse Conseil Général de la Gironde 05 56 99 33 59 06 10 78 76 02 s.laverny@cg33.fr

Plus en détail

Vallée d'ossau ARUDY

Vallée d'ossau ARUDY ARUDY Pour avoir une idée de la variété et de la qualité des marbres d Arudy, il suffit de regarder de plus près la fontaine de la place centrale, le sol sous les arcades de la mairie et l escalier menant

Plus en détail

Le foyer de l Éden, un modèle

Le foyer de l Éden, un modèle Chapitre 3 Le foyer de l Éden, un modèle Le premier foyer de l homme fut préparé par Dieu Le foyer de l Éden, destiné à nos premiers parents, fut préparé par Dieu lui-même. Lorsqu il eut procuré à l homme

Plus en détail

PLAN DE TABLE. un exercice domestique. On a une table ronde autour de laquelle on doit disposer N couples. On s oblige à deux contraintes :

PLAN DE TABLE. un exercice domestique. On a une table ronde autour de laquelle on doit disposer N couples. On s oblige à deux contraintes : PLAN DE TABLE un exercice domestique POSITION DU PROBLÈME On a une table ronde autour de laquelle on doit disposer N couples. On s oblige à deux contraintes : 1) Alternance des hommes et des femmes. 2)

Plus en détail

Qu est-ce qu une dynastie? La dynastie est la suite des rois et des reines d une même famille. Quels ont été nos différents rois?

Qu est-ce qu une dynastie? La dynastie est la suite des rois et des reines d une même famille. Quels ont été nos différents rois? NOM : Qu est-ce qu une dynastie? La dynastie est la suite des rois et des reines d une même famille. Que se passait-il en Belgique avant le premier roi des Belges? Autrefois, la Belgique n existait pas.

Plus en détail

La reconstruction de Béthune après 1918

La reconstruction de Béthune après 1918 Les dossiers documentaires des La reconstruction de Béthune après 1918 Archives municipales de Béthune, 5 Fi 2 Dossier N 5, Extrait de l exposition «les béthunois dans la Grande Guerre» réalisée par les

Plus en détail

Escapade à Bergues 1/3. De Dunkerque à Bergues au fil de l eau Michel LAFRANCE Août 2011

Escapade à Bergues 1/3. De Dunkerque à Bergues au fil de l eau Michel LAFRANCE Août 2011 Escapade à Bergues 1/3. De Dunkerque à Bergues au fil de l eau Michel LAFRANCE Août 2011 (photos ML 2011, sauf indication contraire) DK-Bergues 1 La société «Jean-Bart Evénement», en liaison avec l Office

Plus en détail

L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci :

L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci : La collégiale Saint-Ours à Aoste L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci : La façade gothique de

Plus en détail

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France DOSSIER DE PRESSE ET D INFORMATION 2015 La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France Acteur de premier ordre, la Sauvegarde de l Art Français œuvre depuis plus de

Plus en détail

Beauté & Handicap - 4ème édition Exposition photographique «Ils sont d ici» Dossier de presse. du 2 au 13 décembre. Galerie Jules Salles à Nîmes

Beauté & Handicap - 4ème édition Exposition photographique «Ils sont d ici» Dossier de presse. du 2 au 13 décembre. Galerie Jules Salles à Nîmes Beauté & Handicap - 4ème édition Exposition photographique «Ils sont d ici» Dossier de presse du 2 au 13 décembre 2015 Galerie Jules Salles à Nîmes Sommaire Communiqué de presse Pierre Huber, photographe

Plus en détail

Restauration du Bassin des Enfants Dorés

Restauration du Bassin des Enfants Dorés Restauration du Bassin des Enfants Dorés Bassin des Enfants dorés Restauration du Bassin des Enfants Dorés Le Bassin des Enfants Dorés (ou Bassin de l Ile aux Enfants) est établi en lisière Ouest du Bosquet

Plus en détail

La création de La Fondation répond à un vœu exprimé dès. les années soixante par Hans Hartung et Anna-Eva Bergman. Elle

La création de La Fondation répond à un vœu exprimé dès. les années soixante par Hans Hartung et Anna-Eva Bergman. Elle u n e f o n d a t i o n d a r t i s t e s La création de La Fondation répond à un vœu exprimé dès les années soixante par Hans Hartung et Anna-Eva Bergman. Elle a été créée le 16 Février 1994, par un décret

Plus en détail

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède La bibliothèque Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède une mezzanine et abrite une collection complète des journaux officiels de la République. Cette

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Frédéric Boyer. La Bible, notre exil. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e

Frédéric Boyer. La Bible, notre exil. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e Frédéric Boyer La Bible, notre exil P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e «C est une bien misérable mémoire que celle qui ne s exerce qu à reculons», fit remarquer la Reine. Lewis Carroll, De l

Plus en détail

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV»

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Portrait de Louis XIV, collection Musée des Beaux-Arts, D.R. Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Louis XIII et Louis XIV avec leurs ministres respectifs, Richelieu et Colbert,

Plus en détail

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE 1 Bâti existant et programmation du maître d ouvrage. Le lieu L hôtel Dewez, situé au croisement

Plus en détail

Hôtel Le Belin DIJON. Secteur sauvegardé. Immobilier Valorisation foncière et patrimoniale

Hôtel Le Belin DIJON. Secteur sauvegardé. Immobilier Valorisation foncière et patrimoniale Hôtel Le Belin DIJON Secteur sauvegardé Canopée Immobilier Valorisation foncière et patrimoniale Dijon sera véritablement édifiée au XII e siècle, sur les ruines des bourgs la constituant jusqu alors.

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

REFECTION COMPLETE DE L ANCIEN HOTEL NATIONAL DE MONTREUX

REFECTION COMPLETE DE L ANCIEN HOTEL NATIONAL DE MONTREUX REFECTION COMPLETE DE L ANCIEN HOTEL NATIONAL DE MONTREUX Synthèse harmonieuse de la grande tradition architecturale «belle époque» et des techniques de construction les plus modernes, Les Résidences du

Plus en détail

Promenade architecturale dans le quartier du Marais

Promenade architecturale dans le quartier du Marais Promenade architecturale dans le quartier du Marais V endredi 10 février, nous avons visité un quartier de Paris : le Marais. Nous sommes arrivés en car à Paris. Nous sommes entrés dans la cour pavée de

Plus en détail

Antoine de Saint-Exupéry (Toulouse) Madeleine Tézenas. www.madeleinetezenas.com. contact@madeleinetezenas.com Tél : 06 80 63 83 98.

Antoine de Saint-Exupéry (Toulouse) Madeleine Tézenas. www.madeleinetezenas.com. contact@madeleinetezenas.com Tél : 06 80 63 83 98. Antoine de Saint-Exupéry (Toulouse) www.madeleinetezenas.com contact@madeleinetezenas.com Tél : 06 80 63 83 98 Madeleine Tézenas sculpteur Formation Madeleine Tézenas a étudié aux Beaux-arts de Paris (Atelier

Plus en détail

ASSOCIATION PARLEMENTAIRE DU COMMONWEALTH (APC) 55e COLLOQUE PARLEMENTAIRE TENUE À WESTMINSTER PALACE Londres (Angleterre) du 6 au 17 mars 2006

ASSOCIATION PARLEMENTAIRE DU COMMONWEALTH (APC) 55e COLLOQUE PARLEMENTAIRE TENUE À WESTMINSTER PALACE Londres (Angleterre) du 6 au 17 mars 2006 ASSOCIATION PARLEMENTAIRE DU COMMONWEALTH (APC) 55e COLLOQUE PARLEMENTAIRE TENUE À WESTMINSTER PALACE Londres (Angleterre) du 6 au 17 mars 2006 James Bezan, député, a représenté la section canadienne (fédérale)

Plus en détail

L arbitrage commercial international en droit algérien (*)

L arbitrage commercial international en droit algérien (*) L arbitrage commercial international en droit algérien (*) (*)-Par Yahia AMNACHE, Avocat au Barreau de Paris. www.avocats-bah.com Pendant longtemps, le procédé de règlement des différends entre sociétés

Plus en détail

Chère Professeure Hulk, Chère Professeure van Eck, Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Chère Professeure Hulk, Chère Professeure van Eck, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Discours à l occasion de la remise des insignes d officier dans l Ordre National du Mérite à la Professeure Aafke Hulk et de chevalier dans l'ordre National du Mérite à la Professeure Caroline van Eck

Plus en détail

Manuscrits du Moyen Age

Manuscrits du Moyen Age Manuscrits du Moyen Age (Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif de la MGT) 1. Qu est-ce qu un manuscrit? Voici deux ouvrages conservés à la MGT. Histoire des quatre fils Aymons, XVIIe siècle

Plus en détail

DANS QUELLE MESURE LA CROISSANCE ECONOMIQUE PERMET-ELLE LE DEVELOPPEMENT?

DANS QUELLE MESURE LA CROISSANCE ECONOMIQUE PERMET-ELLE LE DEVELOPPEMENT? DANS QUELLE MESURE LA CROISSANCE ECONOMIQUE PERMET-ELLE LE DEVELOPPEMENT? Notions Celles que vous devez déjà connaître : Liste page 12 du manuel : si vous ne les connaissez pas, il faut reprendre vos cours

Plus en détail

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires Compte rendu du groupe de travail n 5 «Les projets artistiques et culturels dans le cadre des jumelages de villes» Date : 18.10.2014 Durée : 11h 12h30 Lieu : Kolping-Akademie Würzburg Evénement : réunion

Plus en détail

La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age

La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age L histoire de Paris La cité gallo-romaine et le début du Moyen Age Paris a pour origine un village de pécheurs celtes. La tribu des Parisii s installa au 3 e siècle avant J.-C. dans l île de la Cité, la

Plus en détail

D 906 Paris-Rambouillet, puis Épernon Ligne SNCF Paris Montparnasse, gare à Épernon HÉBERGEMENT/RESTAURATION

D 906 Paris-Rambouillet, puis Épernon Ligne SNCF Paris Montparnasse, gare à Épernon HÉBERGEMENT/RESTAURATION VOTRE ROUTE... La Véloscénie Paris / Le Mont-Saint-Michel à vélo La véloroute Paris / Le Mont-Saint-Michel est un itinéraire national passant par Chartres et Alençon. Il permet de découvrir un riche patrimoine

Plus en détail

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA Association déclarée conformément à la loi du 1 er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, portant règlement d Administration publique pour exécution de la loi du 1 er

Plus en détail

PRIX DE L ASSOCIATION PIERRE & ALEXANDRA BOULAT

PRIX DE L ASSOCIATION PIERRE & ALEXANDRA BOULAT PRIX DE L ASSOCIATION PIERRE & ALEXANDRA BOULAT Règlement 2012 Article 1 L Association Pierre & Alexandra Boulat, qui a été créée pour promouvoir l œuvre de Pierre & Alexandra Boulat, et encourager le

Plus en détail

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE»

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» 14 avril 12 juin 2016 Michel Juillard, Esprit de famille, acrylique sur toile. S.d. Dossier pédagogique à destination des enseignants. Adresse : 19 rue de l

Plus en détail

Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Règlement de l appel à projets

Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Règlement de l appel à projets Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Règlement de l appel à projets TABLE DES MATIERES «Fous de patrimoine», Une campagne de levée de fonds participative et innovante... 1 Définition :... 1 Principe :... 2

Plus en détail

Culture. 1. Présentation de la mission et de ses objectifs

Culture. 1. Présentation de la mission et de ses objectifs MISSION Culture Autorisations d engagement : 2,77 milliards d euros Crédits de paiement : 2,69 milliards d euros 11 542 emplois (équivalents temps plein travaillé) 1. Présentation de la mission et de ses

Plus en détail

Femme stérile. Enfants

Femme stérile. Enfants Dossier documentaire sur la famille SEQUENCE : LA DIVERSITE DES FORMES FAMILIALES 1) Quelle est l information principale apportée par le document 1? 2) Représentez la forme de mariage chez les Nuer en

Plus en détail

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans Bureau de l enquêteur correctionnel L isolement préventif et le système correctionnel fédéral Tendance sur 10 ans 28 mai 2015 NO DE CAT: PS104-12/2015F-PDF ISSN: 978-0-660-02227-7 Sa Majesté la Reine du

Plus en détail

Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique

Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique GOTHIQUE Abbaye Ste Foy de Conques : Art roman Cathédrale de Rouen : Art Gothique Les deux arts : naissance et diffusion Art Roman : Xème au XIIème siècles Art Gothique : XIIème au XIVème siècles Expansion

Plus en détail

Tu veux mon portrait?

Tu veux mon portrait? Tu veux mon portrait? Objectifs : - Faire découvrir ce qu est un portrait et l intérêt de ce genre artistique. - Faire repérer différentes modes de représentations : plus ou moins réalistes, angles de

Plus en détail

Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris

Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris Visite guidée: au cœur de Notre-Dame de Paris Exercices 11 1 - Avant de commencer, un peu de vocabulaire. Connaissez-vous ces termes particuliers à l architecture religieuse? Sélectionnez le bon mot pour

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

Histoire de l architecture occidentale. Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/

Histoire de l architecture occidentale. Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Histoire de l architecture occidentale Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Histoire de l architecture occidentale Partie IV Humanisme et Temps Modernes Chapitre 2 La Renaissance en

Plus en détail

Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing»

Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing» Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing» Exposition présentée tous les jours de 10h à 12h et de 13h45 à 18h30 Du 4 au 30 avril 2015 Maison du patrimoine Atelier Perret au Havre Bruno Gavard

Plus en détail

Le Parlement de Catalogne

Le Parlement de Catalogne Le Parlement de Catalogne L un des parlements les plus anciens du monde Le Parlement symbolise la pluralité du peuple catalan, il constitue donc l un des centres de la vie politique du pays. On y débat

Plus en détail

Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés

Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés Centre 7400 (ancienne Institution des sourds-muets) Synthèse des s patrimoniales et des orientations de conservation 7400, boul. Saint-Laurent,

Plus en détail

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA

ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA ALAIN-DOMINIQUE GALLIZIA est un architecte français, mécène urbain et curateur-collectionneur œuvrant à la RECONNAISSANCE DE L ART DU GRAFFITI. L atelier de Boulogne Billancourt appelé «La Ruche du Tag»

Plus en détail

L'IMPLANTATION DU CALVAIRE DU «PUITS DE MOÏSE» A LA CHARTREUSE DE CHAMPMOL

L'IMPLANTATION DU CALVAIRE DU «PUITS DE MOÏSE» A LA CHARTREUSE DE CHAMPMOL L'IMPLANTATION DU CALVAIRE DU «PUITS DE MOÏSE» A LA CHARTREUSE DE CHAMPMOL par M. Pierre QUARRÉ Auprès de l'église de la Chartreuse de Champmol se trouvait le grand cloître sur lequel s'ouvraient les cellules

Plus en détail

Château de Fontainebleau Livret de visite

Château de Fontainebleau Livret de visite Château de Fontainebleau Livret de visite Le château de Fontainebleau fut la maison des rois de France. Les rois de France, comme François Ier, aimaient y venir pour les nombreux animaux qu ils pouvaient

Plus en détail

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au.

CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris. 1.-2. Paris est la destination touristique au. CHAMPS-ELYSEES 23-2: extrait 5 - à la découverte de Paris NOM 1.-2. Paris est la destination touristique au. 3.-4. Les sont les premiers touristes à visiter la capitale. 5. Quel pourcentage des touristes

Plus en détail

Vu le périmètre restreint du cœur historique de Bruges et la configuration des rues, la visite se fait à pied.

Vu le périmètre restreint du cœur historique de Bruges et la configuration des rues, la visite se fait à pied. Fl 01 Clochers des villes Clochers des champs Circuit découvertes Les églises historiques de Bruges FLANDRE OCCIDENTALE Le présent document présente un guide à destination des principales églises situées

Plus en détail

DECEMBER 1-6 2015 BOOTH G09 LAFFANOUR

DECEMBER 1-6 2015 BOOTH G09 LAFFANOUR DECEMBER 1-6 2015 BOOTH G09 LAFFANOUR GALERIE DOWNTOWN / PARIS 18 Rue de Seine, 75006, Paris Jean Prouvé (1901-1984) Long Compass Table Ca. 1953 Pour Design Miami/ 2015, la Galerie Downtown rend hommage

Plus en détail

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY REGARDS SUR L ORIENT Catalogue des modules de l exposition itinérante Service éducatif et culturel DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY Introduction À l occasion de l année du dialogue interculturel

Plus en détail

Avril 2010. La dette de l Ontario selon la méthode de l OCDE Sérieuse rivale de celle du Québec! 1

Avril 2010. La dette de l Ontario selon la méthode de l OCDE Sérieuse rivale de celle du Québec! 1 La dette de l Ontario selon la méthode de l OCDE Sérieuse rivale de celle du Québec! 1 Louis Gill, économiste, professeur retraité de l UQAM 10 avril 2010 S appuyant sur des propos qui lui ont été confiés

Plus en détail

Loi sur l économie sociale

Loi sur l économie sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 27 (2013, chapitre 22) Loi sur l économie sociale Présenté le 19 mars 2013 Principe adopté le 6 juin 2013 Adopté le 10 octobre 2013 Sanctionné

Plus en détail

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France est un des principaux membres du Système européen de banques centrales (SEBC). En tant

Plus en détail

L histoire de la. Nom. geniepublication.com. L histoire de la Saint-Valentin C

L histoire de la. Nom. geniepublication.com. L histoire de la Saint-Valentin C La plupart des fêtes que nous célébrons de nos jours, qu il s agisse de Noël, de Pâques ou de l Halloween, sont issues d anciennes traditions qui ont évolué à travers les siècles. C est également le cas

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Le concept de «littérature africaine» évoque généralement celui de «folklore», l un et l autre ayant été, dès leur apparition, l objet de nombreuses controverses au sujet de leurs

Plus en détail

La formation continue pour le mieux-être des aînés

La formation continue pour le mieux-être des aînés La formation continue pour le mieux-être des aînés Comité conjoint de l Association des universités du 3 e âge du Nouveau-Brunswick et l Université de Moncton Avril 2010 Les personnes âgées constituent

Plus en détail

NAthAlIE DEcOstEr S C U L P T U R E S www.nathaliedecoster.com www.schlassgoart.lu

NAthAlIE DEcOstEr S C U L P T U R E S www.nathaliedecoster.com www.schlassgoart.lu NATHALIE DECOSTER SCULPTURES www.nathaliedecoster.com www.schlassgoart.lu Nathalie DECOSTER, à travers ses sculptures, développe un langage philosophique parfois teinté d humour. Elle nous fait prendre

Plus en détail

Options et extensions Package FIPFA PARIS 2011

Options et extensions Package FIPFA PARIS 2011 Options et extensions Package FIPFA PARIS 2011 Extension 4 jours/3 nuits à Paris à partir de 210 Extension 6 jours/5 nuits à Paris à partir de 340 Bataille de Normandie, le musée à partir de 60 Diner croisière

Plus en détail

Les Femmes Créoles de Joseph Savart

Les Femmes Créoles de Joseph Savart 1 Les Femmes Créoles de Joseph Savart Un tableau du musée Victor Schœlcher 2 Analyse de l œuvre : 1. Que représente le tableau? 2. Les différentes lignes du tableau 3. Les plans : le cadre d architecture

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts : George-André Banguio-Mendibil. Etienne d Alençon

DOSSIER DE PRESSE. Contacts : George-André Banguio-Mendibil. Etienne d Alençon DOSSIER DE PRESSE Contacts : Etienne d Alençon Adjoint au chef du service départemental des archives des Pyrénées-Atlantiques, Responsable du pôle d archives de Bayonne et du Pays basque Tél : 05 59 03

Plus en détail