CINEMATIQUE DE FICHIERS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CINEMATIQUE DE FICHIERS"

Transcription

1 ANDRE ANTHONY BRUNEAU Vincent JOUANNIN ROMAIN MAZEAUD MARINE RIOCHET Tony Groupe 609 CINEMATIQUE DE FICHIERS Mini-projet: Gestion de Ventes d'articles Enseignant: MONCEAUX Laura Année 2011 / 2012

2 TABLE DES MATIÈRES 1. SUJET ORGANISATION DU PROJET Équipe Site de travail collaboratif Planning Outils de réalisation MÉTHODE DE CONCEPTION Cycle de développement Principes véhiculés Quelques pratiques Rôle de chaque membre de l'équipe FONCTIONNALITÉS PROPOSÉES ET RÉPARTITION DU TRAVAIL Anthony ANDRE chargé de la fonction «Gestion des Articles à vendre» : Marine MAZEAUD chargée de la fonction «Gestion des Clients» : Vincent BRUNEAU chargé de la fonction «Gestion des Ventes» : Romain JOUANNIN chargé de la fonction «Statistiques» : STRUCTURE ET DONNÉES SAUVEGARDÉES Fichier des Articles Fichier des Clients Fichier des Ventes TESTS Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Gestion des Articles à vendre» Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Gestion des Clients» Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Gestion des Ventes» Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Statistiques» INTERFACE POINT À MI-PARCOURS / 19

3 1. SUJET Le but de ce projet est de réaliser un mini-logiciel de gestion de vente d'articles en COBOL. Pour cela, un groupe de travail a été formé composé de cinq personnes dont quatre analystes développeurs et un chef de projet. Nous avons décidé de proposer un logiciel générique c'est à dire pouvant s'adapter à plusieurs corps de métier sans modifications du code. Néanmoins, pour les besoins de la future soutenance ainsi que pour certaines explication, un magasin semblable à la FNAC a été choisi comme environnement. Ce rapport à mi-parcours traite de toute la phase d'analyse et de pré-conception en détaillant les diverses fonctionnalités, structures et données. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser à l'organisation du projet en présentant l'équipe et le Support de développement puis en détaillant le planning à respecter ainsi que les divers outils qui nous ont été nécessaires. 2. ORGANISATION DU PROJET 2.1 Équipe Comme expliqué précédemment, notre groupe de travail est donc composé de cinq personnes établi selon l'ordre suivant: Tony RIOCHET [Chef de Projet] - Anthony ANDRE [Analyste/Développeur/Testeur] - Vincent BRUNEAU [Analyste/Développeur/Testeur] Romaine JOUANNIN [Analyste/Développeur/Testeur] Marine MAZEAUD [Analyste/Développeuse/Testeuse] 2.2 Site de travail collaboratif Dans un soucis de simplicité à communiquer, échanger des informations et données ainsi que centraliser notre travail, nous avons pensé à créer un site internet. Notre choix s'est donc orienté vers «Google Sites» proposant un service gratuit et très facile à mettre à place et à administrer dont voici l'adresse: Planning Le diagramme de Gantt suivant (cf Figure 1) définit le planning à respecter avec les dates limites à chaque partie, l'avancement des tâches, l'ensemble montrant ainsi la progression de l'équipe dans le projet: 3 / 19

4 Figure 1 - Diagramme de Gantt du projet 4 / 19

5 2.4 Outils de réalisation Durant cette phase d'analyse, nous avons utilisé plusieurs logiciels qui sont vite apparus comme nécessaires pour notre projet: ArgouUML : Outil de modélisation UML (cas d'utilisation, scénario, diagramme de classe...) réalisé en Java TortoiseSVN : Outil de développement collaboratif (centralisation, échange et révisions de fichiers) GanttProject : Outil de réalisation de Diagramme de Gantt (Planning) pour la gestion de projet Maintenant que toute la partie concernant l'organisation a été traitée, nous allons nous intéresser à la méthode de conception adoptée pour ce projet en présentant le principe général, la répartition prévue ainsi que les raisons qui nous on poussé à faire ce choix. 3. MÉTHODE DE CONCEPTION Pour ce projet, nous avons donc décidé d'adopter la méthode agile du «Extreme Programming» (XP), adaptée aux équipes réduites avec des besoins changeants. Celle-ci consiste à prendre les pratiques les plus simples et les pousser à l'extrême. 3.1 Cycle de développement Figure 2 schéma du cycle de développement du «Extreme Programming» Comme vous pouvez le voir sur la figure précédente (cf Figure 2), le XP repose sur des cycles rapides de développement avec des itérations de seulement quelques semaines: Une phase d'exploration (détermination de scénarios clients qui permettent d'obtenir une vision globale sur les différentes fonctions à implémenter et qui serviront de base de tests). Transformation des scénarios précédents en diverses tâches à réaliser ainsi qu'en tests fonctionnels. Répartition et attribution des dîtes tâches à chaque développeur qui les réalisera avec un binôme(principe du couple «Driver/Partner»). Livraison du produit lorsque tous les tests fonctionnels établis dans la seconde phase passent et valident ainsi la production. Ce cycle de développement rapide et simple à la fois est donc un avantage non négligeable au point de vue de notre projet. Au delà de cet atout, ce sont surtout les principes véhiculés par le «Extreme Programming» qui nous ont séduits. 5 / 19

6 3.2 Principes véhiculés Voici une liste non exhaustive des principes du «Extreme Programming» qui font la force de cette méthode: Puisque la revue de code est une bonne pratique, elle sera faite en permanence par le binôme «Driver/Partner» tournant afin que chaque personne du groupe puisse apporter son avis et ses idées. Puisque les tests sont utiles, ils seront faits systématiquement avant chaque implantation permettant une validation de la production au fur et à mesure. Puisque la conception est importante, elle sera faite tout au long du projet. En effet, on n'hésitera pas à user du refactoring («réusinage») pour optimiser sans cesse le code produit. Puisque la simplicité permet d'avancer plus vite, nous choisirons toujours dans un premier temps la solution la plus simple. Ce principe évite également de bloquer les autres développements dans le cas où la fonction est utilisée dans d'autres cas. Puisque la compréhension est importante, nous définirons et ferons évoluer l'ensemble des métaphores ainsi que les règles définies. On note également que commenter la production est très importante pour la revue et l'optimisation. Puisque l'intégration des modifications est cruciale, nous l'effectuerons plusieurs fois par jour via des révisions soigneusement décrites et commentées. Ces principes entraînent donc le développement de pratiques nécessaires pour un respect des «règles» définies précédemment. 3.3 Quelques pratiques Parmi toutes les pratiques du «Extreme Programming» nous en avons retenu quatre qui nous ont apparu comme les plus fondamentales et démonstratrices de cette méthode qui se développe de plus en plus en France: Le jeu du planning: Cette pratique consiste à créer avant toute chose des scénarios pour les fonctionnalités souhaitées. L'équipe évalue le temps nécessaire pour les implémenter et sélectionne ensuite les scénarios en fonction des priorités et du temps disponible. Les tests unitaires: Avant l'implémentation d'une fonctionnalité, on écrit un test, basé sur les scénarios précédemment réalisés, qui vérifiera que le programme se comporte comme prévu. Ce test sera conservé jusqu'à la fin du projet, tant que la fonctionnalité est requise. À chaque modification du code, on lance tous les tests écrits par tous les développeurs, et on sait immédiatement si quelque chose ne fonctionne plus. La convention de nommage: Ici, on cherche à établir certaines normes (nom des variables, structure du squelette...) de façon à ce que la production soit homogène ainsi que pour éviter des problèmes lors de l'intégration au sein du programme principal. L'utilisation de métaphores: On utilisera des métaphores et des analogies afin de décrire le système et son fonctionnement. Cette pratique nous est utile pour un passage simple du fonctionnel au technique. 6 / 19

7 3.4 Rôle de chaque membre de l'équipe Afin que chaque membre de l'équipe soit à l'aise avec l'ensemble du développement réalisé (qui nous a semblé utile mais surtout nécessaire vu notre environnement d'apprentissage), nous avons décidé d'effectuer un roulement suivant 3 postes : un «Driver», un «Partner» et un «Tester». Le «Driver» tient le clavier et écrit la portion de code alors que son «Partner» l'aide à résoudre les problèmes et lui suggère de nouvelles possibilités. Le «Tester» quand à lui reprend les scénarios réalisés au début de l'analyse et teste véritablement le programme. Le chef de projet quand à lui se charge du bon avancement des travaux, de respect des règles et codes mis en place ainsi que de la bonne communication au sein du groupe. Il aura également la tâche de regrouper au fur et à mesure la production de chacun et de l'intégrer au sein du programme principal. Dans un premier temps, on effectue un changement tous les deux à trois jours environ. La première répartition s'est effectuée ainsi (cf Figure 3) : Driver Partner Tester Anthony Vincent Romain Vincent Romain Marine Romain Marine Anthony Un changement tous les 2/3j environ Marine Anthony Vincent Figure 3 schéma représentant le roulement de l'équipe La colonne «Partner» et «Tester» sont mobiles, ce sont elles qui varient (glissement vers le haut). Ainsi, au bout d'une dizaine de jours tous les binômes auront tournés et chaque personne aura ainsi pu se confronter à l'intégralité de la production et pas seulement à sa partie attribuée. Maintenant que la méthode de conception a été définie, le cycle de développement débute. 4. FONCTIONNALITÉS PROPOSÉES ET RÉPARTITION DU TRAVAIL Comme expliqué dans la partie précédente, nous avons tout d'abord commencé par établir des scénarios clients afin de définir au mieux notre périmètre d'actions. Ceux-ci constituent nos points de références et de tests auxquels toute implémentation devra vérifier lors de la production. Grâce à cela nous avons donc pu dégager les fonctions principales de notre logiciel, dénommé CATALOGICIEL. Dans cette partie, nous allons donc traiter des différentes fonctionnalités qui nous sont apparu comme essentielles (fonctions principales) et que nous souhaitons incorporer en priorité dans notre mini-logiciel de gestion. Au vu donc de l'analyse du sujet et de nos scénarios réalisés, quatre fonctionnalités importantes sont ressorties : gestion des articles, gestion des clients, gestion des ventes et statistiques. Comme expliqué pendant la présentation du sujet, nous avons délibérément choisi de rester dans un contexte générique. Pour cela, nous avons mis en place une organisation et un système que nous pensons être général et correspondant au mieux à la plupart des magasins de ventes d'articles. 7 / 19

8 Étant donné notre nombre, chaque membre de l'équipe a reçu la responsabilité d'une fonction. Le chef de projet, quand à lui, a en charge la supervision globale du programme et donc l'intégration de ces fonctions. Afin de simplifier la compréhension, nous avons mis à contribution nos connaissance en UML et retranscrit tout cela sous forme de cas d'utilisation. Un cartouche a également ajouté dans la partie «statistiques» pour détailler au mieux cette fonctionnalité. 4.1 Anthony ANDRE chargé de la fonction «Gestion des Articles à vendre» : La gestion des articles constitue le premier point essentiel à notre logiciel. En effet, le catalogue des articles nous est nécessaire pour pouvoir établir une vente. Dans cette partie, un vendeur peut effectuer diverses opérations (cf Figure), la principale étant l'ajout d'articles au panel déjà existant. Il peut également supprimer un article s'il décide que celui-ci n'est plus à vendre, l'attribut booléen «envente» passe alors à la valeur fausse. L'article n'apparait plus comme disponible et ne fait plus partie du catalogue utilisé pour les ventes. Un article possède également un seuil d'alerte sur sa quantité disponible. Celui-ci est fixé objectivement à 5 mais sa valeur est modifiable par l'utilisateur afin de s'adapter à sa situation. Le vendeur peut passer une commande pour obtenir une livraison de cet article (symbolise donc la mise à jour du stock). Enfin, s'il le désire, le vendeur peut également modifier les informations d'un article renseignées lors de l'ajout telles que son prix ou sa description mais pas sa référence (attribut numéro de l'article). Figure 4 Cas d'utilisation «Gestion des Articles» 8 / 19

9 4.2 Marine MAZEAUD chargée de la fonction «Gestion des Clients» : La gestion des clients constitue la deuxième partie majeure de notre programme. Comme on peut le voir ci-dessous (cf Figure 5), deux actions majeures se dégagent: l'ajout de clients au fichier et la modification des informations d'un client. Un vendeur peut également supprimer un client, toutes les ventes associées à celui-ci sont alors transférées sur un compte client portant le numéro zéro. Ce compte est dit «global» et est utilisé pour des ventes dont les clients ne souhaitent pas s'enregistrer. Au final, il s'agit là d'une vente classique, dans le sens où un client ne laisse aucune information personnelle, réalisée dans la plupart des magasins. Enfin, il peut consulter toutes les informations disponibles sur le client pour par exemple des raisons administratives ou encore obtenir le détail de ses ventes. Figure 5 Cas d'utilisation «Gestion des Clients» 4.3 Vincent BRUNEAU chargé de la fonction «Gestion des Ventes» : La gestion des ventes est la fonction principale de notre logiciel, il s'agit en effet d'utiliser les données acquises sur les clients et les articles de façon à les faire interagir entre elles et créer un lien: la vente. Lorsqu un vendeur tente d enregistrer une vente, le système doit vérifier que l article concerné se trouve bien en stock et consulte alors le fichier des articles. Dans le cas ou celui-ci existe, il consulte le fichier client pour vérifier l existence du client concerné, sinon il enregistre un nouveau client. Dans le cas ou l article n est pas en stock le vendeur peut effectuer une réservation sinon il enregistre une vente. 9 / 19

10 Figure 6 Cas d'utilisation «Gestion des Ventes» 4.4 Romain JOUANNIN chargé de la fonction «Statistiques» : Lorsqu'un utilisateur demande d'établir une statistique au programme (cf Figure 7), celui va lui demander quel type de statistique l'utilisateur souhaite établir comme par exemple le chiffre d'affaires du jour ou le meilleur client sur une certaine durée. Cette fonction va donc utiliser tous les fichiers afin de trouver les informations nécessaires au calcul de la statistique. Le type de statistique à établir pourra concerner le total des soldes disponible des clients, ou bien déterminer le pourcentage du solde qu'un client possède dans le solde total disponible par exemple. La figure suivante (cf Figure 8) décrit concrètement quels sont les acteurs impliqués ainsi que les conditions postérieures à son utilisation. Figure 7 Cas d'utilisation «Statistiques» Figure 8 Cartouche du cas d'utilisation «Statistiques» 10 / 19

11 5. STRUCTURE ET DONNÉES SAUVEGARDÉES Au final, après avoir effectué une analyse détaillée sur ce que nous souhaitions implémenter, nous nous retrouvons avec trois grandes classe : la classe «Client», «Article» et «Vente». En voici la modélisation sous forme de diagrammes de classe qui permet de bien voir les données gérées ainsi que les relations entre les trois classes : Figure 9 Diagramme de classe du mini-logiciel de gestion L'énumération «EnumEtat» nous sert à dissocier s'il s'agit d'une vente ou d'une réservation (quantité demandée insuffisante). Dans notre situation, une réservation est donc considérée comme une vente spéciale puisque mis à part la modification de cet état tous les autres attributs sont identiques. Dans notre modèle, un «client» est une personne possédant un compte dans le magasin et il est nécessaire d'en disposer, par exemple, pour la réservation d'articles ou encore le paiement différé. Concernant les diverses opérations et méthodes, il ne s'agit là que d'une simple ébauche pour montrer quelques exemples. Nous allons maintenant passé à la structure concrète des fichiers qui nous serviront à stocker les articles, les clients et les ventes. On considère que pour une vente dont le client ne possède pas de compte et n'en désire pas, le numéro de client associée est alors le N 000. Il s'agit donc d'un compte commun pour tous les non-enregistrés. Ce modèle est amené à être modifié au fur et à mesure de l'avancement et de la précision du projet. Globalement, à chaque classe du diagramme présenté ci dessus (cf Figure 9) est associée un fichier organisé de façon séquentielle indexé et dont le mode d'accès est dynamique (fichier clientèle, fichier journal des ventes et fichier catalogue). Afin de faciliter nos futures fonctions (notamment la recherche par critère), nous avons opté pour que chaque attribut représenté ci-dessus constitue une clé du fichier, la clé primaire étant respectivement le numéro pour un client, une vente et un article. Les autres représentent donc les clés secondaires. 11 / 19

12 5.1 Fichier des Articles Le fichier des articles nommé «Fich_Articles.dat», qui nous servira donc de catalogue (tous les articles sont stockés ici), contient pour le moment 7 attributs: le numéro, le nom,le prix, la description, la quantité restante en stock, la catégorie et un booléen déterminant si l'article est toujours disponible à la vente ou non. Ici la clé primaire est le numéro de l'article. Comme expliqué précédemment le reste est défini en tant que clés secondaires avec possibilités de doublons pour faciliter les autres fonctions du programme. Figure 10 Structure du fichier des Articles 5.2 Fichier des Clients Dans ce second fichier intitulé «Fich_Clients.dat», nous nous retrouvons donc avec le même schéma de structure. Ce fichier gérant les Clients comporte 8 attributs: le nom, le prénom, l'adresse (décomposé en numéro/rue/ville/code postal), l'adresse mail, le numéro de téléphone, le montant de ses avoirs s'il en a ainsi que le montant de son solde s'il lui reste des choses à régler. Figure 11 Structure du fichier des Clients 12 / 19

13 5.3 Fichier des Ventes Enfin, le dernier fichier, «Fich_Ventes.dat», est celui gérant les différentes ventes. Là aussi, la structure est identique aux autres. Les attributs sont ici au nombre de 6: le numéro de la vente, le numéro du client (pour rappel N 000 si pas de compte), le numéro des articles, l'état de la vente (vente ou réservation) ainsi que le montant de la vente. Figure 12 Structure du fichier des Ventes 6. TESTS Suivant la méthode de conception adoptée, nous avons établi les tests unitaires et fonctionnels sous forme de scénarios et diagrammes de séquence. Ainsi à chaque implémentation, nous nous baserons sur ces scénarios pour tester la validité du programme. Nous nous baserons sur des scénarios simples où tout se passe bien et aucune anomalie venant entraver le bon fonctionnement du logiciel n'intervient. 6.1 Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Gestion des Articles à vendre» Lorsqu'un Vendeur effectue une opération, il spécifie quel article est vendu et en quelle quantité, s'il y en a assez dans le stock, il est immédiatement vendu, sinon un affichage spécifiant que le seuil d'alerte du stock d'articles a lieu et le vendeur devra passer une commande auprès des fournisseurs. 13 / 19

14 Figure 13 Diagramme de séquence «Gestion des Articles» 14 / 19

15 6.2 Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Gestion des Clients» Ici ce scénario (cf Figure 14) modélise la situation «ajouter un client au logiciel» et où tout se déroule bien (cf Figure). Lors de l'ajout d'un nouveau client, le vendeur commence par effectuer une recherche afin de déterminer si le client n'a pas déjà une existence dans le fichier, ceci dans le but d'éviter la redondance d'informations. S'il n'est pas déjà présent dans le fichier «Clients.dat», le vendeur renseigne alors toutes les données nécessaires pour l'y ajouter. Le système lui propose une validation finale permettant l'écriture physique dans le fichier. Figure 14 Scénario «Ajout d'un nouveau Client» 15 / 19

16 6.3 Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Gestion des Ventes» Lorsqu'un client souhaite effectuer un achat, il en fait requête auprès du vendeur qui, lui, tente d enregistrer cette vente via notre logiciel. Catalogiciel vérifie alors dans un premier temps que le client existe dans le fichier Client sinon il propose au vendeur de le créer, ensuite il vérifie l existence de l article concerné, s il n existe pas il prévient le vendeur. Si le stock de l article est suffisant la vente est enregistrée, le vendeur est averti et il transmet l information au client. Dans le cas ou le stock n est pas suffisant il est possible pour le vendeur d effectuer une réservation que Catalogiciel va enregistrer dans le fichier vente mais avec un attribut qui la différencie d une vente habituelle, la réservation est alors effectuée, le vendeur averti et l information transmise au client par le vendeur. La figure ci-dessous (cf Figure 14) modélise ce scénario. Figure 15 Scénario «Ajouter une vente» 16 / 19

17 6.4 Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Statistiques» Enfin, dans cette quatrième partie, le scénario (cf Figure 16) représente la situation «obtenir une statistique». Un vendeur demande à établir un type de statistique selon les choix proposés par le menu. Si le type est reconnu comme étant un choix possible, l'utilisateur aura à renseigner les paramètres nécessaires à l'obtention de la statistique demandée. Par la suite, le programme ira chercher les informations contenues dans les fichier client, article et vente selon le besoin et calculera la statistique puis l'affichera. Figure 16 Scénario «Demander une statistique» 17 / 19

18 7. INTERFACE RAPPORT COBOL MINI-PROJET GESTION VENTES D'ARTICLES Nous avons défini une charte graphique et ainsi maquetté une interface idéale souhaitée de façon à visualiser l'aspect futur de notre programme de gestion de vente d'articles : CATALOGICIEL. Figure 17 - Vue du menu principal Figure 18 - Vue du menu ajouter un article 18 / 19

19 8. POINT À MI-PARCOURS La partie d'analyse nous a permis de décomposer et de visualiser au mieux les futures fonctions de notre logiciel. Au vu du temps imparti, nous avons du poser un périmètre limitant les possibilités afin de respecter le délai et finaliser le programme tel que nous le prévoyons. De plus, cette phase d'analyse nous a permis de faire le lien avec une autre de nos matières : la modélisation UML.. Au final, nous avons bien structuré notre minilogiciel ainsi que son interface. La gestion des différents fichiers a également été prévue, de même pour les fonctionnalités. On rappelle que les scénarios présentés dans la partie 9 nous serviront de tests. La répartition du travail a également été explicitée. Grâce à cette phase d'analyse poussée, nous pouvons désormais attaquer tranquillement le développement. 19 / 19

Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon

Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon Génie logiciel pour le commerce électronique Hiver 2003 Prof.: Julie Vachon Travail pratique #1 «Réalisation d'une plateforme de vente aux enchères électronique» À réaliser individuellement ou en équipe

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 9 Méthodes de développement Méthodes agiles 1 - Introduction... 2 2 -Le manifeste agile et les méthodes agiles... 2 2.1 Le manifeste agile... 2 2.2 Les méthodes agiles... 3 3 - Caractéristiques communes

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA I. Introduction Suite à une demande des étudiants, il m'est apparu intéressant de montrer, à travers un exemple concret, comment

Plus en détail

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.

MS PROJECT 2000. Prise en main. Date: Mars 2003. Anère MSI. 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere. DOCUMENTATION MS PROJECT 2000 Prise en main Date: Mars 2003 Anère MSI 12, rue Chabanais 75 002 PARIS E mail : jcrussier@anere.com Site : www.anere.com Le présent document est la propriété exclusive d'anère

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié

Chapitre I : le langage UML et le processus unifié I. Introduction Les méthodes d analyse orientées objet sont initialement issues des milieux industriels. La préoccupation dominante de leurs auteurs est le génie logiciel, c est-àdire les principes et

Plus en détail

Gestion de projet. GanttProject Didacticiel V1.0. 23 novembre 2013. Gérard Gervois Frédéric Giamarchi

Gestion de projet. GanttProject Didacticiel V1.0. 23 novembre 2013. Gérard Gervois Frédéric Giamarchi Gestion de projet GanttProject Didacticiel V1.0 23 novembre 2013 Gérard Gervois Frédéric Giamarchi Département G.E.I.I. I.U.T. de Nîmes Université Montpellier II Présentation GanttProject est un logiciel

Plus en détail

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation Guide rapide Leanpizza.net présente Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation v1.0 Rédacteur : Olivier Lafontan Traduction : Yannick Quenec hdu Date : 29 juin 2010 - Guide

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1 Sommaire 1.Préambule...3 2.Démarrage du programme...4 3.Prise en main...6 3.1.Les saisies...6 3.2.Les listes...10 4.Gestion courante...13 4.1.Saisie d'un devis...13 4.2.Transformation

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique

Formation : Modélisation avec UML 2.0 et Mise en pratique Formation : Modélisation avec et Mise en pratique Durée : sur 4 Jours soit 28 heures ou sur 5 Jours soit 35 heures Présentation Stage UML (Unified Modeling Language) est la notation standard qui s'est

Plus en détail

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21

Technologie Web. Conception de sites Web. Alexandre Pauchet. INSA Rouen - Département ASI. INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 1/21 Technologie Web Conception de sites Web Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI TechnoWeb : Rappels UML 2/21

Plus en détail

CAHIER DE S CHARGE S Remote Workload Manager

CAHIER DE S CHARGE S Remote Workload Manager CAHIER DE S CHARGE S Remote Workload Manager équipe Regis Rouyard (rouyar_r) Jonathan Bouchot (boucho_o) Johan Massin (massin_j) Jacky Rouquette (rouque_j) Yannick Boillon (boillo_o) EPITECH INOVATION

Plus en détail

1..LOGICIEL ATAL... 3

1..LOGICIEL ATAL... 3 Gestion des Demandes & Interventions des Services Techniques GGEESSTTI IONN DDEESS DDEEMAA NNDDEESS && I NNTTEERRVVEENNTTI IONNSS 1..LOGICIEL ATAL... 3 2. MODULARITE ET INTEGRATION... 4 2.1. E-ATAL...

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont I Open Boutique Sommaire : I Open Boutique... 1 Onglet «Saisie des Produits»... 3 Création d'une nouvelle fiche boutique :... 3 Création d'une nouvelle fiche lieux de retraits :... 10 Création d'une nouvelle

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

1 - Clients 2 - Devis 3 - Commandes 4 - Livraisons 5 - Factures 6 - Avoirs 7 - Modèles

1 - Clients 2 - Devis 3 - Commandes 4 - Livraisons 5 - Factures 6 - Avoirs 7 - Modèles 1 - Clients 2 - Devis 3 - Commandes 4 - Livraisons 5 - Factures 6 - Avoirs 7 - Modèles Page 1/16 1 - Clients Un client est un tiers qui vous passe des commandes, où pour lequel vous faîtes des devis, des

Plus en détail

CAP BOX Note utilisateurs

CAP BOX Note utilisateurs CAP BOX Note utilisateurs Sommaire ESPACE UTILISATEUR... Se connecter pour la ère fois sur son espace CAP BOX... Paramétrage du compte entreprise... Identité de l'entreprise.... Présentation des documents

Plus en détail

Méthodes agiles. www.businessinteractif.com CONSEIL & DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS E-BUSINESS. Jean-Louis Bénard jlb@businessinteractif.

Méthodes agiles. www.businessinteractif.com CONSEIL & DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS E-BUSINESS. Jean-Louis Bénard jlb@businessinteractif. Méthodes agiles www.businessinteractif.com Jean-Louis Bénard jlb@businessinteractif.fr CONSEIL & DÉVELOPPEMENT DE SOLUTIONS E-BUSINESS 0 20 mai 2002 Sommaire Méthodes agiles : une réponse à un malaise?

Plus en détail

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES Département Informatique UFR Sciences 2 Boulevard Lavoisier 49045 Angers Cedex 01 Auteur : Jean-Michel Richer Email : jean-michel.richer@univ-angers.fr

Plus en détail

Guide d'intégration à ConnectWise

Guide d'intégration à ConnectWise Guide d'intégration à ConnectWise INTÉGRATION DE CONNECTWISE À BITDEFENDER CONTROL CENTER Guide d'intégration à ConnectWise Intégration de ConnectWise à Bitdefender Control Center Date de publication 2015.05.14

Plus en détail

Formation à l'administration de votre site E-commerce Page 1 sur 15

Formation à l'administration de votre site E-commerce Page 1 sur 15 Formation à l'administration de votre site E-commerce Page 1 sur 15 FORMATION À L'ADMINISTRATION DE VOTRE SITE E-COMMERCE AVANT VANT-PROPOS Rendez-vous sur votre site avec un navigateur autre qu'internet

Plus en détail

Premiers pas sur le site ecommerce.cléde13.fr. Sommaire

Premiers pas sur le site ecommerce.cléde13.fr. Sommaire Premiers pas sur le site ecommerce.cléde13.fr Sommaire A: Se connecter B: Compte utilisateur C: Recherche d'article D: Constituer votre panier - l'enregistrer - Faire une demande de devis - Passer une

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

INFORM :: DEMARRAGE RAPIDE A service by KIS

INFORM :: DEMARRAGE RAPIDE A service by KIS - Création d'un formulaire Ce petit mémo a pour but de donner une vue d'ensemble des étapes menant à la création d'un formulaire avec in- Form. Bien que générique ce document fournit également les informations

Plus en détail

Documentation de produit SAP Cloud for Customer (novembre 2013) Nouveautés de SAP Cloud for Customer pour les administrateurs

Documentation de produit SAP Cloud for Customer (novembre 2013) Nouveautés de SAP Cloud for Customer pour les administrateurs Documentation de produit PUBLIC de SAP Cloud for Customer pour les administrateurs Table des matières 1 de SAP Cloud for Customer pour les administrateurs.... 4 Table des matières P U B L I C 2011, 2012,

Plus en détail

XP : plus qu'agile. Extreme Programming v2 et Développement Responsable. Thierry Cros

XP : plus qu'agile. Extreme Programming v2 et Développement Responsable. Thierry Cros XP : plus qu'agile Extreme Programming v2 et Développement Responsable Thierry Cros Retrouvez cette présentation sur le site http://thierrycros.net Licence CC-BY-NC-SA XP : plus qu'agile Pourquoi XP Installer

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Année : Team-War Jaafar AMRANI-MESBAHI Fabien GARCIA Abdelali NAIT BELKACEM Rahma NAKARA Philippe NGUYEN

Année : Team-War Jaafar AMRANI-MESBAHI Fabien GARCIA Abdelali NAIT BELKACEM Rahma NAKARA Philippe NGUYEN Projet de Fin d'étude Rapport de gestion de projet Recherche de méthode d'estimation de volume de production à risque Équipe 5e me Année : Team-War Jaafar AMRANI-MESBAHI Fabien GARCIA Abdelali NAIT BELKACEM

Plus en détail

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données

Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Compte-rendu de projet de Système de gestion de base de données Création et utilisation d'un index de jointure LAMBERT VELLER Sylvain M1 STIC Université de Bourgogne 2010-2011 Reponsable : Mr Thierry Grison

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Bases de données et interfaces Génie logiciel

Bases de données et interfaces Génie logiciel Bases de données et interfaces Génie logiciel Merlet benjamin Merlet-Billon Maryvonne Hueber Yann Jamin Guillaume Giraud Sandra Département Génie Biologique Professeurs responsables : Option BIMB Promotion

Plus en détail

Administration du site (Back Office)

Administration du site (Back Office) Administration du site (Back Office) A quoi sert une interface d'administration? Une interface d'administration est une composante essentielle de l'infrastructure d'un site internet. Il s'agit d'une interface

Plus en détail

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24

Date de diffusion : Rédigé par : Version : Mars 2008 APEM 1.4. Sig-Artisanat : Guide de l'utilisateur 2 / 24 Guide Utilisateur Titre du projet : Sig-Artisanat Type de document : Guide utilisateur Cadre : Constat : Les Chambres de Métiers doivent avoir une vision prospective de l'artisanat sur leur territoire.

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur d'intego VirusBarrier Express et VirusBarrier Plus

Manuel de l'utilisateur d'intego VirusBarrier Express et VirusBarrier Plus Manuel de l'utilisateur d'intego VirusBarrier Express et VirusBarrier Plus Bienvenue dans le manuel de l'utilisateur d'intego VirusBarrier Express et VirusBarrier Plus. VirusBarrier Express est un outil

Plus en détail

ORACLE TUNING PACK 11G

ORACLE TUNING PACK 11G ORACLE TUNING PACK 11G PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES : Conseiller d'optimisation SQL (SQL Tuning Advisor) Mode automatique du conseiller d'optimisation SQL Profils SQL Conseiller d'accès SQL (SQL Access

Plus en détail

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003

Gestion de projets. avec. Microsoft Office PROJECT 2003 Gestion de projets avec Microsoft Office PROJECT 2003 Décembre 2006 1 Sommaire 1. Présentation de MS Office Project 2003 2. Aperçu général de l interface 3. Elaboration d un plan de projet 4. Gestion des

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile Examen final hiver 2015

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile Examen final hiver 2015 INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile Examen final hiver 2015 Question #1 Quelle technique de mise sous test devons-nous utiliser si nous voulons simuler le comportement d'une

Plus en détail

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel

2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel 2. Activités et Modèles de développement en Génie Logiciel Bernard ESPINASSE Professeur à l'université d'aix-marseille Plan Les Activités du GL Analyse des besoins Spécification globale Conceptions architecturale

Plus en détail

CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM

CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM Page 1 / 14 Vtiger CRM - Prestashop Connector Pour PRESTASHOP version 1.4.x et 1.5.x Pour vtiger CRM version 5.1, 5.2.0, 5.2.1, 5.3 et 5.4 Introduction En tant que gérant

Plus en détail

Développement d'un projet informatique

Développement d'un projet informatique Développement d'un projet informatique par Emmanuel Delahaye (Espace personnel d'emmanuel Delahaye) Date de publication : 27 janvier 2008 Dernière mise à jour : 25 avril 2009 Cet article présente un certain

Plus en détail

Tableau Online Sécurité dans le cloud

Tableau Online Sécurité dans le cloud Tableau Online Sécurité dans le cloud Auteur : Ellie Fields Ellie Fields, directrice principale du marketing produits, Tableau Software Juin 2013 p.2 Tableau est conscient que les données font partie des

Plus en détail

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles 2 Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA 1 Table des matières

Plus en détail

EXERCICES UML. Modéliser cette situation par un diagramme de cas d utilisation. Consulter planning

EXERCICES UML. Modéliser cette situation par un diagramme de cas d utilisation. Consulter planning EXERCICES UML 1 ) Dans un établissement scolaire, on désire gérer la réservation des salles de cours ainsi que du matériel pédagogique (ordinateur portable ou/et Vidéo projecteur). Seuls les enseignants

Plus en détail

GESTION DES BONS DE COMMANDE

GESTION DES BONS DE COMMANDE GESTION DES BONS DE COMMANDE P1 P2 Table des Matières LA GESTION DES BONS DE COMMANDE 4 PREMIERE EXECUTION DU LOGICIEL 5 DEFINITION DES PARAMETRES 8 Services 9 Comptes Utilisateurs 10 Adresse de livraison

Plus en détail

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning BusinessObjects Planning XI Release 2 Copyright 2007 Business Objects. Tous droits réservés. Business Objects est propriétaire des brevets

Plus en détail

Sommaire. G. Pujolle, F. Ravat, C. Soulé-Dupuy, G. Zurfluh

Sommaire. G. Pujolle, F. Ravat, C. Soulé-Dupuy, G. Zurfluh NOTATION UML AVEC RATIONAL ROSE G. Pujolle, F. Ravat, C. Soulé-Dupuy, G. Zurfluh Sommaire 1 GÉNÉRALITES...2 1.1 ENVIRONNEMENT LOGICIEL...2 1.2 LES VUES DU LOGICIEL ROSE...3 1.3 ORGANISATION RECOMMANDÉE...3

Plus en détail

Définition du compte courant

Définition du compte courant Définition du compte courant Un compte courant n est pas un compte bancaire, mais un simple compte dans le système comptable de l Office (SAP/R3), qui est inclus dans le grand livre des comptes clients.

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 - Outils... 4 1. Espace de stockage 4 1.1. Rafraichir 4 1.2. Déposer un document 4 1.3. Créer un dossier 5

Table des matières. Chapitre 1 - Outils... 4 1. Espace de stockage 4 1.1. Rafraichir 4 1.2. Déposer un document 4 1.3. Créer un dossier 5 2 Table des matières Chapitre 1 - Outils... 4 1. Espace de stockage 4 1.1. Rafraichir 4 1.2. Déposer un document 4 1.3. Créer un dossier 5 2. Assistance centralisée 5 2.1. Principe de fonctionnement 5

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Direction du Marketing Produits Sage - Division Mid Market Communiqué de Lancement Rapprochement Bancaire 1000 Produit : Rapprochement Bancaire 1000 Bases de Données : Oracle - MS/SQL Server Microsoft

Plus en détail

Le modèle de données

Le modèle de données Le modèle de données Introduction : Une fois que l étude des besoins est complétée, deux points importants sont à retenir : Les données du système étudié Les traitements effectués par le système documentaire.

Plus en détail

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique»

Gestion de projet Agile. STS IRIS Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Gestion de projet Agile Module 4.2 - «Gérer et organiser un projet informatique» Sommaire Introduction Principes et méthodes Agiles Scrum 2 Introduction Gestion de projet : démarche structurante assurant

Plus en détail

LES tests d'acceptation

LES tests d'acceptation dans la série : b.d. agile! Idée et dessins par Anis berejeb : www.berejeb.com LES tests d'acceptation reflexions, experimentations... réussites et échecs... apprentissage et amelioration. à Partager avec

Plus en détail

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES Il est important de sauvegarder son environnement système Windows ainsi que ses données personnelles. Nous verrons dans ce tutorial comment créer un point de restauration

Plus en détail

Agile 360 Product Owner Scrum Master

Agile 360 Product Owner Scrum Master Agile 360 Product Owner Scrum Master Lead Technique Equipe Agile Conception Agile Leadership Agile Software Craftmanship Test Driven Development Catalogue 2013 Liste des formations Formation Agile 360

Plus en détail

Mise en place d'une solution libre de gestion d'entreprise. Maurice MORETTI Directeur associé

Mise en place d'une solution libre de gestion d'entreprise. Maurice MORETTI Directeur associé Mise en place d'une solution libre de gestion d'entreprise Maurice MORETTI Directeur associé Plan de la présentation Le contexte de l'erp OpenERP : Logiciel Libre Motivations / Critères de choix Méthodologie

Plus en détail

Éditeur Koninklijke Brill Langue(s) Multilingue

Éditeur Koninklijke Brill Langue(s) Multilingue Brill Type Périmètre d'abonnement Articles des archives de revues scientifiques en texte intégral La totalité des archives des revues de Brill jusque 2012 Domaine Public Sciences humaines et sociales,

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification)

Méthodes de développement. Analyse des exigences (spécification) 1 / 16 Méthodes de développement Analyse des exigences (spécification) 1 -Objectifs de l'analyse des exigences... 2 2 - Approfondissement et formalisation du besoin... 2 2.1 Séparation des besoins, contraintes

Plus en détail

Cahier des charges : gestion de projets agiles. Programmation d Algorithmes Distribués (PAD)

Cahier des charges : gestion de projets agiles. Programmation d Algorithmes Distribués (PAD) Cahier des charges : gestion de projets agiles Programmation d Algorithmes Distribués (PAD) Benoit Bernardin Rachid Bouherrou Bruno Juillard Kaba Kabinè Sid-ahmed Anouar Lekhal 2012 / 2013 Sommaire I.

Plus en détail

Le module Supply Chain pour un fonctionnement en réseau

Le module Supply Chain pour un fonctionnement en réseau Prélude 7 ERP Le module Supply Chain pour un fonctionnement en réseau Gérard Baglin Septembre 2008 Sommaire Chapitre 1 Le mode de fonctionnement en réseau de Prélude 7... 1 Le principe des jeux en temps

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges

Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges Conduite et Gestion de Projet - Cahier des charges 1 Introduction Sophie Toulouse LIPN - Université Paris 13 +33.1.49.40.40.73 99 av. Jean-Baptiste Clément toulouse@lipn.univ-paris13.fr 93430 Villetaneuse

Plus en détail

Google Drive, le cloud de Google

Google Drive, le cloud de Google Google met à disposition des utilisateurs ayant un compte Google un espace de 15 Go. Il est possible d'en obtenir plus en payant. // Google Drive sur le web Se connecter au site Google Drive A partir de

Plus en détail

Répondre à un courrier - Transférer un courrier 20

Répondre à un courrier - Transférer un courrier 20 avec Présentation de l'écran d'internet Explorer 5 3 Se connecter sur un site distant à partir de l'adresse URL du site Se connecter sur un site distant en utilisant les favoris 5 6 Enregistrer un site

Plus en détail

NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR. Logiciel TIJARA. NETWORK AND SOFTWARE ENGINEERING Manuel d'utilisateur "TIJARA" 1

NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR. Logiciel TIJARA. NETWORK AND SOFTWARE ENGINEERING Manuel d'utilisateur TIJARA 1 NETWORK & SOFTWARE ENGINEERING MANUEL D UTILISATEUR Logiciel TIJARA Manuel d'utilisateur "TIJARA" 1 SOMMAIRE Introduction Première partie Chapitre 1 : Installation et démarrage Chapitre 2 : Architecture

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

BULK SMS Envoi en masse d un message texte moyennant un téléphone mobile (GSM)

BULK SMS Envoi en masse d un message texte moyennant un téléphone mobile (GSM) Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Ecole Supérieure Privée d Ingénierie et de Technologie BULK SMS Envoi en masse d un message texte moyennant un téléphone mobile (GSM)

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Site web de Support : Manuel utilisateur

Site web de Support : Manuel utilisateur Site web de Support : Manuel utilisateur 1. URL http://helpdesk.audaxis.com/ 2. Se connecter Entrez votre login et votre mot de passe : Une fois connecté, vous vous trouverez sur votre page d'accueil 3.

Plus en détail

Notice Générale - MODULE CLIENTS. I. Description générale du module. II. La liste des clients a. Accès

Notice Générale - MODULE CLIENTS. I. Description générale du module. II. La liste des clients a. Accès - MODULE CLIENTS L affichage peut être différent suivant votre paramétrage mais le principe reste le même. I. Description générale du module Le module clients permet: de constituer un annuaire des clients

Plus en détail

Processus de Développement Logiciel

Processus de Développement Logiciel Processus de Développement Logiciel Cours M14 Pierre Gérard Université de Paris 13 IUT Villetaneuse Formation Continue Licence Pro SIL LA TE X Pierre Gérard (P13 IUT FC) Processus de Développement Logiciel

Plus en détail

Configuration d'un annuaire LDAP

Configuration d'un annuaire LDAP Le serveur Icewarp Configuration d'un annuaire LDAP Version 10.3 Juillet 2011 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration d'un annuaire LDAP 1 Introduction... 1 Qu'est-ce que LDAP?...

Plus en détail

Le générateur d'activités

Le générateur d'activités Le générateur d'activités Tutoriel Mise à jour le 09/06/2015 Sommaire A. Mise en route du Générateur d'activité... 2 1. Installation de Page... 2 2. Création des bases du générateur d'activités... 3 3.

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

Processus de Développement Logiciel

Processus de Développement Logiciel Processus de Développement Logiciel Cours M14 Pierre Gérard Université de Paris 13 IUT Villetaneuse Formation Continue Licence Pro SIL - 2007/2008 Table des matières 1 Des besoins au code avec UML 1 2

Plus en détail

ITIL, le CMS et vous LIVRE BLANC DES MEILLEURES PRATIQUES

ITIL, le CMS et vous LIVRE BLANC DES MEILLEURES PRATIQUES ITIL, le CMS et vous LIVRE BLANC DES MEILLEURES PRATIQUES TABLE DES MATIÈRES Résumé........................................................ 1 Qu'est-ce qu'un CMS?.............................................

Plus en détail

Tutoriel - flux de facturation

Tutoriel - flux de facturation 1 of 12 17.01.2007 01:41 Tutoriel - flux de facturation Le schéma ci-dessous illustre le flux de facturation classique : Lors de la création d'une facture, elle possède l'état de brouillon, ce qui veut

Plus en détail

Qu'est-ce que le BPM?

Qu'est-ce que le BPM? Qu'est-ce que le BPM? Le BPM (Business Process Management) n'est pas seulement une technologie mais, dans les grandes lignes, une discipline de gestion d'entreprise qui s'occupe des procédures contribuant

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Cours de Java. Sciences-U Lyon. Java - Introduction Java - Fondamentaux Java Avancé. http://www.rzo.free.fr

Cours de Java. Sciences-U Lyon. Java - Introduction Java - Fondamentaux Java Avancé. http://www.rzo.free.fr Cours de Java Sciences-U Lyon Java - Introduction Java - Fondamentaux Java Avancé http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Octobre 2004 Sommaire Java Introduction Java Fondamentaux Histoire de Java Machine

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client Sage CRM 7.2 Guide de Portail Client Copyright 2013 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique

Génie logiciel avec UML. Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Génie logiciel avec UML Notions sur le langage UML adapté pour les cours du programme Techniques de l informatique Claude Boutet Session hiver 2008 Modélisation de systèmes Table des matières TABLE DES

Plus en détail

WEB@EDI - Solutions Complètes pour vous Simplifier l'edi Simplicité et Efficacité par @GP, Votre Prestataire WEB@EDI

WEB@EDI - Solutions Complètes pour vous Simplifier l'edi Simplicité et Efficacité par @GP, Votre Prestataire WEB@EDI Fac@EDI Factures EDI Guide de l'utilisateur WEB@EDI - Solutions Complètes pour vous Simplifier l'edi Simplicité et Efficacité par @GP, Votre Prestataire WEB@EDI 1/17 Sommaire PRESENTATION DU LOGICIEL...3

Plus en détail

Projet de Java Enterprise Edition

Projet de Java Enterprise Edition Projet de Java Enterprise Edition Cours de Master 2 Informatique Boutique en ligne L objectif du projet de JEE est de réaliser une application de boutique en ligne. Cette boutique en ligne va permettre

Plus en détail

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage

MEGA ITSM Accelerator. Guide de Démarrage MEGA ITSM Accelerator Guide de Démarrage MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC!

PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC! PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC! MAGIX PC Check & Tuning 2010 est la solution logicielle complète pour l'analyse, la maintenance et l'accélération

Plus en détail

TP3 Intégration de pratiques agiles. 1. User Stories (1) Scénario d intégration agile. En direct-live du château

TP3 Intégration de pratiques agiles. 1. User Stories (1) Scénario d intégration agile. En direct-live du château Rappel TP3 Intégration de pratiques agiles En direct-live du château 40 41 Scénario d intégration agile 1. User Stories (1) 1. Rédiger les User Stories (exigences) 2. Planifier les Itérations (quoi / quand)

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Comment et pourquoi créer des clés d'activation?

Comment et pourquoi créer des clés d'activation? Comment et pourquoi créer des clés d'activation? Introduction Cette procédure va vous permettre de créer une clé d'activation. Il s'agit d'une suite de 16 caractères ou chiffres : par exemple : LMF5 NSR9

Plus en détail

POUR MAC Guide de démarrage rapide. Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document

POUR MAC Guide de démarrage rapide. Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document POUR MAC Guide de démarrage rapide Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document ESET Cyber Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants.

Plus en détail

Logiciel de gestion de données

Logiciel de gestion de données Logiciel de gestion de données Logiciel ProdX Productivité accrue Qualité supérieure des produits Sécurité renforcée Visibilité totale des processus ProdX Logiciel de gestion des données d'équipements

Plus en détail

Bases de Données. Plan

Bases de Données. Plan Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 Plan Généralités: Définition de Bases de Données Le modèle relationnel Algèbre relationnelle

Plus en détail