Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention"

Transcription

1 Présentation : Patrick LISTRE, Vice-président du Syndicat Bil Ta Garbi Chargé de la Prévention Contacts presse Syndicat BIL TA GARBI : Amaïa Lissalde - 2, allée des platanes à BAYONNE - Tél :

2 Le programme local de prévention en 5 points clés ZOOM / Définition de la prévention La prévention regroupe l ensemble des actions engagées en amont de la collecte des déchets, visant à réduire la production des déchets ainsi que leur nocivité. La prévention pourrait se résumer par cette seule phrase «le meilleur des déchets est celui que l on ne produit pas». Prévention et tri sont donc complémentaires : la prévention vise à éviter de produire des déchets alors que le tri (et donc le recyclage) permet de les gérer au mieux. 1 La prévention, une politique de gestion des déchets mise en place depuis 2004 par le Syndicat Bil Ta Garbi Depuis décembre 2004, le Syndicat a mis en place de nombreuses actions : Le compostage individuel, La diffusion de l autocollant Stop Pub, Une meilleure collecte des déchets dangereux, La sensibilisation des publics à la prévention, Le réemploi d objets en déchetterie, Ces actions ont permis de diminuer la production d ordures ménagères par habitant de 7 % sur notre territoire entre 2002 et Le Programme Local de Prévention, une opportunité et un défi pour le Syndicat Bil Ta Garbi Le Grenelle de l Environnement, voté le 23 juillet 2009, donne comme objectif une réduction de la production d ordures ménagères (1) par habitant de 7% en 5 ans. Ainsi en décembre 2009, le Syndicat Bil Ta Garbi a signé, avec l ADEME, un Programme Local de Prévention des déchets. Pour le Syndicat, ce programme est : une opportunité car grâce au soutien technique et financier de l ADEME, il permet de conforter les acquis et d aller encore plus loin un défi car c est un contrat de performance sur 5 ans et l aide forfaitaire est fonction de l atteinte des objectifs 3 Un objectif de réduction de la production de déchets par habitant de - 7% au bout des 5 ans Cet objectif correspond à une réduction de 7 % de la quantité moyenne d ordures ménagères (1) habitant d ici 2014 soit : Année 2009 (année de référence) : 393 kg par habitant produites par Vers un objectif Année 2014 : 366 kg par habitant Soit environ une baisse de plus de 5 kg par habitant, chaque année, pendant les 5 ans. Chaque français produit en moyenne 391 kg d ordures ménagères par an (chiffre national de 2007). (1) ordures ménagères : ordures ménagères résiduelles (poubelles grises) et collecte sélective (emballages recyclables, verre, journaux/magasines).

3 4 Un projet construit Pour bâtir son Programme Local de Prévention, le Syndicat Bil Ta Garbi a croisé 3 approches : L état des lieux du territoire a permis : de connaître le territoire à un instant t. L année 2009 est l année de référence qui va permettre de suivre les évolutions et les résultats des différentes actions et bien entendu d évaluer la baisse de mesurer les actions de prévention déjà bien en place (compostage individuel, Stop Pub), les partenariats existants D estimer l impact de l affluence touristique : Tonnes de déchets supplémentaires en saison touristique sur Bil Ta Garbi ( équivalent habitants touristique par an) D estimer la quantité de déchets générée par des producteurs non ménagers collectés en même temps que les déchets de particuliers : artisans, entreprises, commerçants, administrations, établissements publics ( 22 % des ordures ménagères sont des déchets professionnels - données nationales) etc Les actions emblématiques nationales Suite à l étude menée sur la composition des ordures ménagères des français, l ADEME souhaite que les collectivités soient le relais des actions nationales sur le compostage, les stop pub, le gaspillage alimentaire, les sacs de caisse, La concertation entre septembre et novembre 2010 Une cinquantaine d acteurs mobilisés : Entreprises, Associations et Collectivités Un séminaire suivi de six ateliers de travail. Des conclusions ayant permis de rédiger le programme local de prévention. 5 Un programme de 20 actions Un programme de 20 actions déclinées autour de 6 axes définis par l ADEME : La sensibilisation du public à la prévention : la prévention induisant un changement de comportement, il est indispensable de donner tous les outils, les informations,.. aux usagers L éco-exemplarité de la collectivité : le syndicat Bil ta Garbi doit montrer l exemple pour crédibiliser les actions proposées à d autres publics notamment aux professionnels et autres administrations et pour acquérir un savoir faire concret. La déclinaison des actions emblématiques nationales : L ADEME demande aux collectivités de relayer ses actions sur le compostage, l autocollant stop pub,.. Les autres actions qui permettent d'éviter de produire des déchets : la réparation des biens, le réemploi/réutilisation des objets encore en bon état, sont autant de gestes qui permettent de réduire les déchets. Les actions de prévention des déchets des entreprises : 22% des ordures ménagères étant des déchets de professionnels collectés en même temps que les déchets de particuliers, pour atteindre cet objectif ambitieux de -7 % il est donc indispensable de travailler également les professionnels Les actions de prévention qualitative : La prévention vise à réduire la quantité des déchets mais aussi leur nocivité c'est-à-dire qu elle vise également à limiter l usage des produits de jardinage, de bricolage,... dangereux pour l environnement.

4 Les thèmes principaux développés dans ce programme : 1. Développer le compostage (dans les pavillons, dans les immeubles (lombricompostage ou composteur collectif en bas d immeuble), dans les campings, 2. Promouvoir le réemploi et la réparation des objets, des vêtements,.. 3. Sensibiliser les usagers sur les alternatives existantes à l utilisation de produits générant des déchets dangereux et développer leur collecte 4. Réduire les déchets générés par l activité touristique et les manifestations locales 5. Accompagner les entreprises sur la réduction de leurs déchets 6. Engager ou accompagner de nouvelles actions sur le gaspillage alimentaire, les couches lavables, BILAN DE LA 1 ERE ANNEE DU PROGRAMME Au-delà de la rédaction du programme, l année 2010 a été consacrée à la poursuite des actions engagées : Chiffres clés Année 2009 (état des lieux) : 393 kg par habitant -2.8% Année 2010 : 385 kg par habitant Pour rappel, l objectif pour 2014: 366 kg par habitant Focus sur des actions en marche Etat des lieux 2009 Compostage Bilan 2010 Objectif 2014 Taux d équipement des foyers (en habitat individuel, en bas d immeuble, en lombricomposteurs) 22 % 26% 40% Stop Pub Nombre de boites aux lettres équipées d un autocollant stop pub 20% 24% 28% Partenariat Emmaüs Quantité d objets réutilisés grâce à la collecte en déchetteries. 27 tonnes (2 déchetteries) 202 tonnes (15 déchetteries) 420 tonnes Où se procurer des composteurs? Les composteurs sont distribués par les collectivités de collecte des déchets membre du syndicat Bil Ta Garbi. Renseignement Où se procurer un autocollant stop pub? Les autocollants sont distribués gratuitement dans les collectivités de collecte membre du syndicat Bil Ta Garbi, les mairies, les ambassadeurs du tri. Renseignement

5 AGIR AU QUOTIDIEN La prévention est faite d une multitude de gestes simples. Si chacun d entre nous les adopte au quotidien, nous contribuerons activement à l objectif de réduction des déchets. Faire la différence en adoptant ces éco gestes Composter ses déchets permet de réduire de 40 kg de déchets par an et par habitant. Utiliser des couches lavables permet d économiser 875 kg de déchets par enfant. Eviter le gaspillage alimentaire permet d économiser 20 kg d aliments par an et par habitant. Faire réparer ses appareils ménagers évite de jeter 16 kg à 20 kg d équipements électroniques et électriques par an et par habitant. Mettre un Stop Pub permet d économiser 15 kg de papier par an et par habitant. Partager des outils de jardinage, de bricolage,.. d utilisation exceptionnelle et coûteux à l achat permet d utiliser des outils de qualité, performant, durable et réparable. Tous acteurs de la prévention Habitants Entreprises Vacanciers Associations Collectivités des partenariats à développer La prévention dépasse le seul univers du traitement des déchets : elle touche notre façon d acheter, de cuisiner, de s alimenter. Elle implique donc nécessairement de nombreux partenaires (Emmaüs pour la seconde vie des objets, les crèches pour les couches lavables, les nutritionnistes pour la cuisine, les entreprisess par rapport aux déchets qu elles génèrent par leurs activités mais aussi par rapport aux emballages et poches qu elles donnent à leurs clients, ).

6 2 allée des Platanes à BAYONNE Tél

La gestion des déchets

La gestion des déchets La gestion des déchets Mélanie JEANNOT, responsable de la division de propreté du 18 e arrondissement Henri Bonnefont, responsable de l information et de la sensibilisation des usagers de la division de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

Premiers bilans de la prévention des déchets en Picardie. Réseau d échanges techniques «Développement durable des territoires» -14/06/12

Premiers bilans de la prévention des déchets en Picardie. Réseau d échanges techniques «Développement durable des territoires» -14/06/12 Premiers bilans de la prévention des déchets en Picardie Réseau d échanges techniques «Développement durable des territoires» -14/06/12 Qu est ce que la prévention des déchets C est diminuer la quantité

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP)

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) Bilan de la concertation et amendements au PLP suite à la concertation publique Rapport présenté en Commission Consultative d Elaboration et de Suivi du

Plus en détail

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p.

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. w DOSSIER PRESSE 20 novembre 2008 Sommaire Une politique de gestion des déchets active p. 2 La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. 4 > Les actions menées depuis 2005

Plus en détail

Opération Familles Témoins. SYMEVAD MNLE Sensée-Scarpe / Artois-Douaisis

Opération Familles Témoins. SYMEVAD MNLE Sensée-Scarpe / Artois-Douaisis Opération Familles Témoins Sommaire Enjeux et objectifs de l action Explication du kit Accompagnement des familles Enjeux et objectifs de l action Transmettre des gestes pour réduire ses déchets Mesurer

Plus en détail

Réunion de clôture Langueux, le 25 juin 2011 Programme local de prévention des déchets

Réunion de clôture Langueux, le 25 juin 2011 Programme local de prévention des déchets Réunion de clôture Langueux, le 25 juin 2011 Programme local de prévention des déchets Adopter les bonnes pratiques en matière de réduction des déchets Les habitants deviennent «foyers témoins» Evolution

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé chetsréduisonsnosdéchetsrédui Programme sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Local de chetsréduisonsnosdéchetsrédui Prévention des sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Déchets chetsréduisonsnosdéchetsrédui Ménagers et

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Schéma Directeur Déchets (SDD)

Schéma Directeur Déchets (SDD) 23/09/2016 Schéma Directeur Déchets (SDD) (GAM) Groupe de travail prévention des déchets 21 septembre 2016 SOCODIT ICOM AVRIL 2014 1 Georges OUDJAOUDI Vice Président en charge de la prévention, de la collecte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

Comment réduire ses déchets?

Comment réduire ses déchets? Une priorité pour Nantes Métropole Comment réduire ses déchets? Nantes Métropole, dans le cadre de son programme local de prévention des déchets contractualisé avec l Ademe, encourage les habitants, les

Plus en détail

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées

MODECOM Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées MODECOM 2012-2014 Etude de caractérisation des déchets ménagers des Hautes-Pyrénées SOMMAIRE Introduction Une étude pour connaître le contenu de notre poubelle Méthode de caractérisation Quelques photos

Plus en détail

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Le Programme Local de Prévention des Déchets est un contrat d objectif avec

Plus en détail

Réduire nos déchets? Pourquoi?

Réduire nos déchets? Pourquoi? Réduire nos déchets? Pourquoi? Parce que le meilleur déchet est celui qui n est pas produit! D un point de vue économique, la gestion des déchets a un coût pour la collectivité et donc pour l usager. D

Plus en détail

OPERATION FOYERS TEMOINS BILAN

OPERATION FOYERS TEMOINS BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS BILAN 1. Rappel du contexte et des objectifs de l opération L opération Foyers Témoins s inscrit dans le programme d actions du PLP du SMITOM-LOMBRIC. L opération a commencé en

Plus en détail

Réduction des déchets : Agissons ensemble au quotidien!

Réduction des déchets : Agissons ensemble au quotidien! Le 10 novembre 2011 Réduction des déchets : Agissons ensemble au quotidien! A l'occasion de la Semaine européenne de réduction des déchets, du 19 au 27 novembre prochains, le Syctom, l agence métropolitaine

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire du SICTOM Sud Allier Entre les soussignés : SICTOM Sud Allier, Les Bouillots, 03500 BAYET, représenté par son

Plus en détail

Des déchets et de l'or dans ma poubelle

Des déchets et de l'or dans ma poubelle Des déchets et de l'or dans ma poubelle Module de 5 séances Cycle 3 Animateur OLAP Séances n 2-3-4 d'une ½ journée Enseignant Séances n 1 et 5 Démarche: Depuis le 1er janvier 2014, la Communauté de Communes

Plus en détail

Jetons moins, vivons mieux!

Jetons moins, vivons mieux! Plan départemental de réduction des déchets Jetons moins, vivons mieux! www.eureenligne.fr édito La diminution de la production de déchets est devenue un enjeu environnemental essentiel dans notre société.

Plus en détail

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Sommaire Contexte et objectifs... 2 Contexte général... 2 Contexte de l association... 2 Objectifs de l opération Foyers Témoins...

Plus en détail

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir LE PROGRAMME BORÉAL 11 intercommunalités 212 communes 574 848 habitants Le Programme Boréal, Programme Local de Prévention des Déchets du Hainaut Ostrevent Cambrésis, est né du Grenelle de l environnement

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets. 14 communes adhérentes

Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets. 14 communes adhérentes Le rapport sur le prix et la qualité du service public de gestion des déchets 2014 EN 6 PAGES 1 - Identité de la collectivité Communauté d'agglomération Pau-Pyrénées > Collecte des déchets ménagers et

Plus en détail

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique

Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire. 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Elaboration du Plan de réduction des déchets et gaspillage alimentaire 11 juillet 2014 Préfecture de la Martinique Contexte 2 Plan de Réduction des Déchets de la Martinique - PRDM MISE EN OEUVRE Le territoire

Plus en détail

Réduction des déchets

Réduction des déchets Réduction des déchets 2 12 2 16 Programme local PROGRAMME LOCAL DE RÉDUCTION DES DÉCHETS / 1 Réduction des déchets : quels enjeux? La mission En lien avec les orientations du Grenelle de l environnement

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS Décider, construire et vivre le Saulnois PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS té de nau m m o nois l C u a a l S de du s e n u Comm Bilan 2012 - Perspectives 2013 La prévention des déchets La prévention

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 1 Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? 2 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? Le constat En France, comme

Plus en détail

Programme Local de Prévention des déchets ménagers

Programme Local de Prévention des déchets ménagers MAI 2016 Programme Local de Prévention des déchets ménagers 31 Fiches Action Direction des Déchets Ménagers Service Pédagogie et Animation 1 Actions du Programme Local de Prévention AXE 1 : DEVENIR ÉCO-EXEMPLAIRE

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010 Programme local de prévention des CCSPL 22 avril 2010 SOMMAIRE 1- Historique de la prévention des sur l agglo 2- Le Grenelle : des moyens pour la prevention 3- Les enjeux 4- Le plan d action 2010 5- Les

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

GISEMENTS D EVITEMENT

GISEMENTS D EVITEMENT PAYS VALLEE DE LA SARTHE PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS GISEMENTS D EVITEMENT ET OBJECTIFS PAYS VALLEE DE LA SARTHE 1 PLACE PIERRE PIERRE DESAUTELS 72270 MALICORNE SUR SARTHE CONTACT : Florent

Plus en détail

Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean. Expérimentation : Moustoir-Remungol

Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean. Expérimentation : Moustoir-Remungol Expérimentation : Moustoir-Remungol * Locminé Communauté -- Zone Zone de de Kerjean Kerjean BP BP 10369 10369 -- 56503 56503 Locminé Cedex Cedex Tél Tél :: 02 0297 9744 4428 2810 13 -- Fax Fax :: 02 0297

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers. Année Page 1/8

PROGRAMME D ANIMATIONS Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers. Année Page 1/8 PROGRAMME D ANIMATIONS 2015-2016 Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année 2015-2016 Page 1/8 OBJECTIFS Objectif général : sensibiliser les élèves à l importance de réduire

Plus en détail

Contact presse : Magali Memponte : Tél : /

Contact presse : Magali Memponte : Tél : / Le 9 novembre 2012 Le Syctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers, se mobilise toute l année pour la prévention des déchets. Il prend de nouvelles initiatives à l occasion de la 4 e édition de

Plus en détail

Avec le SM4, réduisons nos déchets! APPEL A PROJETS Réduisons nos déchets. Public : associations et collectivités

Avec le SM4, réduisons nos déchets! APPEL A PROJETS Réduisons nos déchets. Public : associations et collectivités Avec le SM4, réduisons nos déchets! APPEL A PROJETS Réduisons nos déchets Public : associations et collectivités Année 2014-2015 Dispositif Contexte 2 Le SM4 a signé en octobre 2010 un programme local

Plus en détail

Programme Local de Prévention, année 5, Syndicat du Bois de l'aumône

Programme Local de Prévention, année 5, Syndicat du Bois de l'aumône Programme Local de Prévention, année 5, Syndicat du Bois de l'aumône Carte d'identité de l'acteur et son territoire Syndicat du Bois de l'aumône 13 Rue Joaquin Perez Carretero - CZone de Layat Ii 632 Riom

Plus en détail

RENNES METROPOLE : de l expérimentation au programme

RENNES METROPOLE : de l expérimentation au programme RENNES METROPOLE : de l expérimentation au programme SITUATION PRESENTATION DU TERRITOIRE La communauté d agglomération Rennes Métropole regroupe 37 communes qui totalisent 399 819habitants (population

Plus en détail

RÉDUIRE LA QUANTITÉ DE SES DÉCHETS, C EST POSSIBLE! OPÉRATION FOYERS TESTS : LA PREUVE PAR L EXEMPLE.

RÉDUIRE LA QUANTITÉ DE SES DÉCHETS, C EST POSSIBLE! OPÉRATION FOYERS TESTS : LA PREUVE PAR L EXEMPLE. RÉDUIRE LA QUANTITÉ DE SES DÉCHETS, C EST POSSIBLE! OPÉRATION FOYERS TESTS : LA PREUVE PAR L EXEMPLE www.grandecausedechets972.com Réduire la quantité de ses déchets, c est possible! OPÉRATION FOYERS TESTS

Plus en détail

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller Trier pour recycler recycler pour moins gaspiller Mettez votre poubelle au régime La poubelle du Grand-Saconnex est composée de : Déchets de cuisine 34.03 % Plastiques 17.90 % et cartons 9.71 % non recyclable

Plus en détail

Réduction des déchets à la source

Réduction des déchets à la source Réduction des déchets à la source Quelques exemples de gestes simples pour réduire votre production de déchets - Je mets un autocollant «STOP PUB» sur ma boîte aux lettres : 800 g de publicités évitées

Plus en détail

EN ROUTE VERS LA SERD 2016!

EN ROUTE VERS LA SERD 2016! EN ROUTE VERS LA SERD 2016! Anne-Sophie LANGEVIN Directrice Cabinet Langevin & Associés, Coordination nationale de la SERD en accompagnement de l ADEME «Comment participer à la Semaine Européenne de la

Plus en détail

Suppression progressive des prospectus Une première en France

Suppression progressive des prospectus Une première en France Suppression progressive des prospectus Une première en France Les Prospectus : une source importante de déchets Chaque année, chaque foyer reçoit en moyenne entre 35 et 40 kg de prospectus dans sa boite

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations SIREDOM Catalogue des formations collectivités exemplaires 2014 Préambule Face à l augmentation des déchets, la prévention est une priorité affichée au niveau national et un axe incontournable dans toute

Plus en détail

LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010

LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES. juin 2010 LE POINT VERT : BILAN ET PERSPECTIVES juin 2010 SOMMAIRE 1.Comment Eco Emballages vous a permis d atteindre les objectifs fixés par la loi 2.Le succès en chiffres du tri et du recyclage 3.Comment aller

Plus en détail

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE Propreté et gestion des déchets à Garches Propositions de l ASEVE 1/26 OBJECTIFS Améliorer la propreté des rues de Garches Promouvoir une gestion durable des déchets Maintenir voire réduire le budget propreté/déchets

Plus en détail

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes!

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Semaine du développement durable Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Conférence 1 de presse 22 avril 2014 1 Sommaire I. Contexte de l opération II. Bilan 2014 III. Déchets dangereux : la sécurité

Plus en détail

Résultats du questionnaire

Résultats du questionnaire Résultats du questionnaire Suite au questionnaire paru dans le premier numéro du Petit Echo des Déchets du mois de mars, 99 questionnaires ont été retournés à la CODECOM. Découvrez maintenant les résultats!

Plus en détail

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009

L EMPREINTE ECOLOGIQUE. Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Castelnaudary, le 7 Novembre 2009 L EMPREINTE ECOLOGIQUE Toute activité humaine génère une dépense de ressources terrestres et une création de déchets. Cet échange peut s évaluer

Plus en détail

Gestion des déchets. Enquete de compostage

Gestion des déchets. Enquete de compostage Enquete de compostage Gestion des déchets Le gestion des déchets sur notre canton est assurée par le SIECTOM (Syndicat Intercommunal d'environnement de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères).

Plus en détail

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources

Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Vers une dynamique territoriale à économies de ressources Lionel POITEVIN Directeur régional adjoint ADEME Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources, Energie, Matières : les Territoires au cœur

Plus en détail

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI

Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI Fiscalité incitative Redevance Incitative : RI 7/22/14 1 REOM Incitative Collectif Déchets Girondin Redevance incitative : RI Le Collectif déchets Girondin, présentation Rappel : état des lieux Le grenelle

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer CONSEIL GENERAL DE LA Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer Rencontre Régionale "Prévention et gestion des déchets" Poitiers - Jeudi 1er décembre 2011 La Charente-Maritime

Plus en détail

7. La gestion des déchets

7. La gestion des déchets 7. La gestion des déchets 7.1. Cadre législatif Le texte de référence concernant la problématique des déchets est la loi de 1992 relative à l élimination des déchets et aux installations classées pour

Plus en détail

VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION

VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT GENNEVILLIERS PROPRETE 1 THEME 1 : SENSIBILISATION DES PUBLICS A LA PREVENTION Opération

Plus en détail

GT «COMMUNICATION DE PROXIMITÉ» N

GT «COMMUNICATION DE PROXIMITÉ» N GT «COMMUNICATION DE PROXIMITÉ» N 2 18-04-2016 SOMMAIRE 1. Tour de table - Diagnostic «temps de travail» établi? - Avancée concernant une future stratégie de communication 2. Retour sur les objectifs du

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

Collecte des déchets. Cap sur la redevance incitative.

Collecte des déchets. Cap sur la redevance incitative. Collecte des déchets Cap sur la redevance incitative 1 www.sicoval.fr La redevance incitative Une nouvelle étape dans la gestion des déchets La gestion des déchets a toujours été une préoccupation majeure

Plus en détail

PLAN D'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS (PEDMA)

PLAN D'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS (PEDMA) PLAN D'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS (PEDMA) Rapport de mise en œuvre - année 2014 SOMMAIRE 1 Les données 2013 de l'observatoire déchets 2 Plan départemental de prévention des déchets :

Plus en détail

SYDEVOM de Haute-Provence Appel à projets territoire «zéro déchet, zéro gaspillage»

SYDEVOM de Haute-Provence Appel à projets territoire «zéro déchet, zéro gaspillage» SYDEVOM de Haute-Provence Appel à projets territoire «zéro déchet, zéro gaspillage» Description générale du territoire : Structure porteuse : SYDEVOM de Haute-Provence Collectivité lauréate de l'appel

Plus en détail

serd.ademe.fr Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014

serd.ademe.fr Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014 Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014 La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2014 Manuela Alves Marinho, ADEME La SERD, c est quoi? Le concept de la SERD Sensibiliser

Plus en détail

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1

EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 EVOLUTION DE LA GESTION DES DECHETS : LE POINT DE VUE DES COLLECTIVITES VALORAISNE 31 Janvier 2011 P.1 APRES LE GRENELLE : UNE CHAINE DE RESPONSABILITE Producteurs de biens de consommations Distributeurs

Plus en détail

réduction des déchets fiches actions 2015

réduction des déchets fiches actions 2015 réduction fiches actions 2015 programme local Action 1 Mise en place de la collecte des huiles alimentaires sur l ensemble des déchetteries du territoire Depuis le mois de juillet 2015, la du Grand Pic

Plus en détail

27/10/2015. Déroulement de la formation. Mises en situation (30 minutes) 1. Enjeux de la communication déchets. Constats de la communication déchets

27/10/2015. Déroulement de la formation. Mises en situation (30 minutes) 1. Enjeux de la communication déchets. Constats de la communication déchets Constats de la communication déchets FORMATION COMMUNICATION DE PROXIMITÉ ET DE TERRAIN EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET DE TRI DES DÉCHETS 12 octobre 2015 Cela touche peu la grande majorité des usagers Une

Plus en détail

Qui gère. ménagères? vos ordures. Syvrom. La collecte

Qui gère. ménagères? vos ordures. Syvrom. La collecte Edito Madame Jury, vice présidente déléguée à l environnement Madame, Monsieur, Jusqu à ce jour, la totalité du coût du service des déchets était pris en charge par le budget général de la Communauté de

Plus en détail

Guide Pratique du tri. Ordures Ménagères Collecte Sélective. Compostage Individuel Déchèteries

Guide Pratique du tri. Ordures Ménagères Collecte Sélective. Compostage Individuel Déchèteries Miroslav Vadjic Guide Pratique du tri Ordures Ménagères Collecte Sélective Compostage Individuel Déchèteries Syndicat Intercommunal d Elimination des Déchets Ménagers du Territoire d Orient 1 Le Mot du

Plus en détail

Une semaine pour réduire ses déchets

Une semaine pour réduire ses déchets Une semaine pour réduire ses déchets Du 16 au 24 novembre 2013, c est la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD). Chaque année, des milliers d actions de sensibilisation sont organisées en

Plus en détail

de la reom à la redevance incitative

de la reom à la redevance incitative de la reom à la redevance incitative Comment est calculée cette redevance? 1 La part foyer Elle est identique pour tous les foyers quelle que soit la taille du bac. Elle correspond aux frais fixes générés

Plus en détail

Dossier de presse Samedi 24 novembre 2012 de 10h à 18h Le complexe St Jean de Liversay

Dossier de presse Samedi 24 novembre 2012 de 10h à 18h Le complexe St Jean de Liversay Dossier de presse Samedi 24 novembre 2012 de 10h à 18h Le complexe St Jean de Liversay En présence de Guy Beugnon, Président du SMICTOM VALS AUNIS Antoinette LEBOT, Présidente du CAC de Surgères Charles

Plus en détail

Charleville-Mézières, le 31 août 2016 dossier de presse

Charleville-Mézières, le 31 août 2016 dossier de presse Charleville-Mézières, le 31 août 2016 dossier de presse À partir du 1 er septembre 2016 : Lancement de l extension des consignes de tri «Si si, c est super facile!» Axel, 5 ans 1 MOT DU PRÉSIDENT «VALODEA,

Plus en détail

SEMINAIRE PREVENTION. Présentation de l Appel à Projets «Prévention des déchets en Guadeloupe» ADEME Julien VERMEIRE, ingénieur déchets ADEME

SEMINAIRE PREVENTION. Présentation de l Appel à Projets «Prévention des déchets en Guadeloupe» ADEME Julien VERMEIRE, ingénieur déchets ADEME Présentation de l Appel à Projets «Prévention des déchets en Guadeloupe» ADEME Julien VERMEIRE, ingénieur déchets ADEME Objectifs de l AAP : Susciter des projets en faveur de la prévention des déchets

Plus en détail

Informer et sensibiliser les Côte-d Oriens pour produire moins de déchets

Informer et sensibiliser les Côte-d Oriens pour produire moins de déchets Informer et sensibiliser les Côte-d Oriens pour produire moins de déchets Conférence de presse Lundi 19 novembre 2012, à 10h Association ENVIE 8-10 rue des Creuzots à Dijon Dossier de presse Un constat

Plus en détail

SUPPORTONS LE TRI AU STADE JEAN-DAUGER!

SUPPORTONS LE TRI AU STADE JEAN-DAUGER! DOSSIER DE PRESSE SUPPORTONS LE TRI AU STADE JEAN-DAUGER! Le 15 avril, à l occasion du match de pro D2 Aviron Bayonnais-Tarbes, une opération partenariale d envergure en faveur du tri des déchets est dévoilée

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2011 Communauté de Communes du Jovinien 6, quai de l hôpital 89300 Joigny SOMMAIRE 1. Présentation du

Plus en détail

Les éco-manifestations sur le territoire du Syndicat du Bois de l Aumône

Les éco-manifestations sur le territoire du Syndicat du Bois de l Aumône Contacts utiles : Syndicat du Bois de l Aumône : www.sba63.fr ADERE : (Autodiagnostic environnemental pour les responsables d événements) www.evenementresponsable.fr Les éco-manifestations sur le territoire

Plus en détail

Proposition de plan d actions visant à promouvoir la prévention des déchets dangereux des ménages sur le territoire du SYMEVAD

Proposition de plan d actions visant à promouvoir la prévention des déchets dangereux des ménages sur le territoire du SYMEVAD Proposition de plan d actions visant à promouvoir la prévention des déchets dangereux des ménages sur le du SYMEVAD A. PUBLIC-CIBLE : PARTICULIERS 1) Champ d actions : information et communication Exploiter

Plus en détail

Création de documents écrits : guide de tri, SMICTOM INFOS, calendriers, plaquettes diverses. Suivis de collecte, rencontre des nouveaux habitants

Création de documents écrits : guide de tri, SMICTOM INFOS, calendriers, plaquettes diverses. Suivis de collecte, rencontre des nouveaux habitants Création de documents écrits : guide de tri, SMICTOM INFOS, calendriers, plaquettes diverses. Animations scolaires, Suivis de collecte, rencontre des nouveaux habitants Distribution des sacs poubelle,

Plus en détail

Opération familles-témoins. «Réduisons ensemble nos déchets»

Opération familles-témoins. «Réduisons ensemble nos déchets» Opération familles-témoins «Réduisons ensemble nos déchets» Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, la Ville de Wavre a souhaité sensibiliser les ménages à la problématique des

Plus en détail

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009

La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 2009 1 La gestion des déchets en Meuse quelques indicateurs de suivi depuis 29 Dans le cadre du suivi du plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux (PPGDND), le Département recueille, auprès

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Les données 2012 de l'observatoire déchets

SOMMAIRE. 1 Les données 2012 de l'observatoire déchets PLAN D'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS (PEDMA) Rapport de mise en œuvre - année 2013 Commission consultative de suivi du PEDMA 27 novembre 2013 SOMMAIRE 1 Les données 2012 de l'observatoire

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

Le TRI se relance! Au Sommaire : Les chiffres clés. Déchets recyclés : tonnes. 121 t t. 49 t 870 t. 220 t. 90 t de minerai de fer

Le TRI se relance! Au Sommaire : Les chiffres clés. Déchets recyclés : tonnes. 121 t t. 49 t 870 t. 220 t. 90 t de minerai de fer Le TRI se relance! Au Sommaire 2015 : Chiffres clés Le plan d actions Le guide du tri Où et comment bien trier? Coin Juniors Le tri, et après? Tri, ça rime avec économies! Cette année, le SIBRECSA s est

Plus en détail

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives

Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Situation de la gestion des déchets charentais et perspectives Contexte réglementaire : Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte Titre IV Lutter contre les gaspillages et promouvoir

Plus en détail

Introduction. 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux

Introduction. 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux Introduction 10 ans pour atteindre des objectifs ambitieux La loi de transition énergétique pour la croissance verte «LTECV» publiée le 17 août 2015 A quelques mois de la COP21 Enjeux environnementaux

Plus en détail

Le conteneur de tri intelligent, dans votre ville. Le geste de tri récompensé. Les données de remplissage en temps réel.

Le conteneur de tri intelligent, dans votre ville. Le geste de tri récompensé. Les données de remplissage en temps réel. Le conteneur de tri intelligent, dans votre ville Le geste de tri récompensé. Les données de remplissage en temps réel. Cliiink, le tri qui donne envie Le geste de tri récompensé. Les données de remplissage

Plus en détail

CHARTE ECO-EXEMPLAIRE. SICED BRESSE NORD La Croix SERLEY

CHARTE ECO-EXEMPLAIRE. SICED BRESSE NORD La Croix SERLEY CHARTE ECO-EXEMPLAIRE SICED BRESSE NORD La Croix 71 310 SERLEY CONTEXTE Nécessité environnementale: réduire de 7 % la quantité de déchets ménagers d ici fin 2016. L exemplarité des communes : un moyen

Plus en détail

Document à conserver Document à conservere (THCD CT SQH

Document à conserver Document à conservere (THCD CT SQH Document à conserver Syndicat era Syndicat Compétences : Collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés Territoire : 17 communes 3 communautés d agglomération Population : 270 000 hab. 1 Eco-site

Plus en détail

Trier, recycler et réduire nos déchets. Dossier des interventions gratuites du SMOCE à destination des écoles et des mairies

Trier, recycler et réduire nos déchets. Dossier des interventions gratuites du SMOCE à destination des écoles et des mairies Trier, recycler et réduire nos déchets Dossier des interventions gratuites du SMOCE à destination des écoles et des mairies Présentation du Syndicat Mixte Ouest Cantal Environnement (SMOCE) Le Syndicat

Plus en détail

TARIFICATION INCITATIVE

TARIFICATION INCITATIVE Je trie Je composte Avec la TEOMI J agis sur ma facture GUIDE DE LA TARIFICATION INCITATIVE www.sictom-region-auneau.com La NOUVELLE COLLECTE Le SICTOM s engage dans la TARIFICATION INCITATIVE Conteneurisation

Plus en détail