Décembre Code : F Placoplatre. Doublages isolants. Placomur Th, Placomur db 35, Placolaine, Placotherm, Placomur X

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décembre 1998. Code : F3370 0000. Placoplatre. Doublages isolants. Placomur Th, Placomur db 35, Placolaine, Placotherm, Placomur X"

Transcription

1 Décembre 1998 Code : F Placoplatre Doublages isolants Placomur Th, Placomur db 35, Placolaine, Placotherm, Placomur X

2 2 Sommaire Doublages isolants : Placomur* Th, Placomur* db 35, Placolaine*, Placotherm*, Placomur* X 1 Description 3 Certification Acermi 2 Domaine d'emploi 4 3 Constitution des ouvrages 4 4 Caractéristiques techniques Comparaison des résistances thermiques utiles des différents doublages Placoplatre* 4.2 Choix des perméances des complexes et sandwiches 4.3 Dispositions constructives : types de murs 4.4 Comportement au feu 4.5 Caractéristiques acoustiques 5 Mise en œuvre Traçage et implantation 5.2 Mise en œuvre par collage des complexes 5.3 Mise en œuvre par vissage des complexes et sandwiches 5.4 Joints et finitions 6 Réception de l'ouvrage 21 7 Descriptif type 21 8 Quantitatifs Complexes collés 8.2 Complexes et sandwiches vissés Photo de couverture : Maison Phenix à Moisselles.

3 1 Description Placomur* Th Placomur* db Placolaine* Placotherm* Placomur* X Les doublages thermiques PLACOMUR* Th sont constitués de plaques Placoplatre* et de PSE aux performances thermiques améliorées. Placomur* Th existe en deux versions : Placomur* Th 38 et Placomur* Th 35 suivant la performance thermique du PSE. Les doublages thermoacoustiques PLACOMUR* db 35 sont constitués de plaques Placoplatre* et de PSE acoustique. Les doublages thermoacoustiques PLACOLAINE* sont constitués de plaques Placoplatre* et de laine de verre. Les doublages thermiques PLACOTHERM* sont constitués de plaques Placoplatre* et de mousse de polyuréthanne. Les doublages thermiques PLACOMUR* X sont constitués de plaques Placoplatre* et de polystyrène extrudé. Ils se présentent sous forme de panneaux hauteur d étage et existent en plusieurs versions : complexes ou sandwiches, avec ou sans parevapeur. Placomur* db 35 n existe pas en sandwiches. Les plaques Placoplatre* sont des écrans assurant la protection incendie et mécanique des isolants. Les doublages Placoplatre* font l objet d Avis Techniques et de certificats de suivimarquage, garantissant leurs caractéristiques mécaniques, thermiques et acoustiques. Certification ACERMI Les doublages Placoplatre* utilisent des isolants certifiés ACERMI. Les certificats ACERMI s appliquent aux isolants autocontrôlés par les fabricants et contrôlés par l Association pour la Certification des Matériaux Isolants (CSTB LNE AFNOR) et visent : la compressibilité (I) la stabilité dimensionnelle (S) le comportement à l eau (O) la cohésion et flexion (L) la perméance à la vapeur d eau (E) la résistance thermique des isolants (R) Il existe trois types de certificats ACERMI : Certificat A : certification de la résistance thermique réelle R en fonction de l épaisseur nominale du produit (R est exprimé en m 2.K/W). Certificat B : certification d une valeur forfaitaire de la résistance thermique et certification des caractéristiques ISOLE. Certificat C : certification de la résistance thermique réelle en fonction de l épaisseur du produit et certification des caractéristiques ISOLE. Ces trois types de certificats répondent à des besoins différents de certification. Il n existe entre eux aucune hiérarchie. 3

4 4 2 Domaine d emploi 3 Constitution des ouvrages Les doublages Placomur* Th, Placomur* db 35, Placolaine*, Placotherm* et Placomur* X renforcent l isolation thermique des parois auxquelles ils sont associés, et sont adaptés à tous les types de constructions : bâtiments d habitation et établissements recevant du public (ERP), locaux industriels et commerciaux. De plus, les performances de Placomur* db 35 et de Placolaine* les destinent tout spécialement aux renforcements acoustiques (parois séparatives entre logements, façades, pignons) des constructions devant répondre aux exigences de la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA), du label Qualitel (LQ) et du label Qualitel Confort Acoustique (LQCA). Les doublages Placoplatre* se présentent sous forme de complexes (P...) ou de sandwiches (CP...) constitués de plaques Placoplatre* et d isolants assemblés par collage en usine : Sans parevapeur isolant PSE Th 38 : Placomur* Th 38 (PMS Th 38 et CPMS Th 38), isolant PSE Th 35 : Placomur* Th 35 (PMS Th 35 et CPMS Th 35), isolant PSE db 35 : Placomur* db 35 (PMS db 35, n existe pas sous forme de sandwich), isolant laine de verre : Placolaine* (PLN et CPLN), isolant polyuréthanne : Placotherm* (PTH et CPTH), isolant polystyrène extrudé : Placomur* X (PMSX et CPMSX). Les chiffres 35 et 38 sont indicatifs de la conductivité thermique du PSE : 38 signifie une conductivité thermique de 0,038 W/mK. Complexe. Parevapeur éventuel (1) Plaque Placoplatre* Isolant Avec parevapeur isolant PSE Th 38 : Placomur* Th 38 PV (PMITh 38 et CPMITh 38), isolant PSE Th 35 : Placomur* Th 35 PV (PMITh 35 et CPMITh 35), isolant PSE db 35 : Placomur* db 35 PV (PMIdB 35), isolant laine de verre : Placolaine* PV (PLNI et CPLNI), isolant polyuréthanne : Placotherm* PV (PTHI et CPTHI), isolant polystyrène extrudé : Placomur* X PV (PMIX et CPMIX). Parevapeur éventuel (1) Plaque Placoplatre* Les complexes sont collés (ou vissés) sur le mur support. Les sandwiches sont vissés sur une ossature bois solidaire du gros œuvre. Sandwich. Isolant (1) Plaque Placoplatre* ou Lisaplac* M0 ou tout autre type de plaques (Placodur*, Placoflam*, Placomarine*, Lisadur* M0, Lisaflam* M0) sur demande spécifique. Seule l association exclusive des produits Placoplatre* est la garantie de résultats conformes aux procèsverbaux et comptes rendus d essais.

5 4 Caractéristiques techniques 4.1 Comparaison des résistances thermiques utiles Le choix d un doublage et de sa mise en œuvre est fonction des performances recherchées : type de mur à réaliser, isolation thermique, catégorie de perméance, isolation acoustique. Ru en m 2. K/W des différents doublages Placoplatre* : Complexes et sandwiches DOUBLAGES Placomur* Th 38 Placomur* Th 35 Placomur* db 35 Placolaine* Placotherm* Placomur* X REPERE T VO UJ TJ , ,00 1,10 1, , ,10 1,20 1,30 1,50 1, , ,60 1,85 1,85 EPAISSEUR DE L'ISOLANT en mm ,65 1,90 2,15 1,75 2,35 1,70 1,95 2,25 1,95 2,25 2,55 2,20 2,90 2,20 2, , ,40 2, , ,70 2,90 3,15 3, , ,50 u de l'isolant W/m.K 0,038 0,035 0,035 0,032 0,028 0,028 Les valeurs des résistances thermiques figurant dans le tableau cidessus correspondent aux valeurs certifiées des résistances thermiques des isolants, majorées de 0,05 m 2. K/W (valeur forfaitaire retenue pour le ou les parements en plaques Placoplatre*). Le coefficient K de déperdition thermique, exprimé en W/m 2.K, d un mur doublé en partie courante est calculé selon la formule : 1 } Complexes collés K = 0,17 + R 1 Complexes et sandwiches vissés K = 0,33 + R où R : Résistance thermique du mur majorée de celle du doublage. 5

6 6 4.2 Choix des perméances des complexes et sandwiches Perméances des différents doublages Placoplatre* : Complexes et sandwiches DOUBLAGES REPERE COMPLEXE SANDWICH Sans PareVapeur Avec PareVapeur Sans PareVapeur Avec PareVapeur PERMEABILITE DES ISOLANTS A LA VAPEUR D'EAU π = g/m 2. h. mm Hg Placomur* Th à Placomur* Th à Placomur* Th à Placomur* db à Placomur* db à Placolaine* à Placotherm* à Placomur* X à T VO UJ TJ P1 P2 P2 P1 P2 P1 P2 P2 P2 P2 P2 P1 P2 P2 250 à à à à à En fonction de leur perméance, les complexes et les sandwiches sont classés en trois catégories : Catégorie P1 : Catégorie P2 : Catégorie : constituée des complexes dont la perméance est supérieure à g/m 2.h.mm Hg et des sandwiches dont la perméance est supérieure à g/m 2.h.mm Hg. Ils sont marqués P1. constituée des complexes dont la perméance est comprise entre g/m 2.h.mm Hg et g/m 2.h.mm Hg et des sandwiches dont la perméance est comprise entre g/m 2.h.mm Hg et g/m 2.h.mm Hg. Ils sont marqués P2. constituée des complexes et sandwiches dont la perméance est inférieure ou égale à g/m 2.h.mm Hg. Ils sont marqués. Les complexes de catégorie P1 sont destinés aux parois en maçonnerie ou en béton situées en dehors des zones très froides (1) dont la résistance thermique est supérieure ou égale à 0,086 m 2.K/W. Les complexes de catégorie P2 sont destinés aux parois en béton plein, de granulats courants, d épaisseur inférieure à 15 cm dont la résistance thermique est inférieure à 0,086 m 2.K/W. Les complexes de catégorie sont destinés aux zones très froides (1) et aux murs revêtus d un enduit plâtre quelle que soit la résistance thermique du mur à doubler. (1) Une construction est considérée en zone très froide lorsque la température de base du lieu est inférieure à 15 C ou lorsque l altitude est supérieure à 600 m en zone H1. Le DTU Règles Th précise les températures de base en fonction de la situation géographique et de l altitude.

7 4.3 Dispositions constructives : types de murs Les DTU pour les parois en maçonnerie et 23.1 pour les parois en béton fixent les dispositions constructives (types de murs) propres à satisfaire au bon comportement des façades, notamment en ce qui concerne les risques de pénétration des eaux de pluie (voir définition des types de mur, type I, II, IIa, IIb, III et IV, dans le document Placoplatre* Réglementation"). Ces dispositions constructives traitent : des épaisseurs minimales du gros œuvre, en fonction de sa nature, du mode de mise en œuvre du doublage ainsi que de la nature possible de l isolant. Le doublage peut être collé directement sur le mur, vissé sur tasseaux verticaux ou indépendant du mur extérieur (cloison de doublage). Le concepteur définit le type de mur à réaliser à partir des 3 critères suivants : a) situation de la construction (de "grand centre urbain" à "construction isolée en bord de mer"), b) hauteur de la paroi, c) exposition de la paroi. Choix des doublages en fonction du type de mur : DOUBLAGES POSE COMPLEXE SANDWICH P1 P2 P1 P2 collée tasseaux (1) collée tasseaux (1) collée tasseaux (1) en cloison de doublage en cloison de doublage en cloison de doublage Types de murs obtenus : Supports neufs Béton e < 15 cm DTU 23 1 Béton e 15 cm DTU 23 1 Maçonnerie DTU TYPE II a TYPE II b TYPE II a TYPE II TYPE II b TYPE II a TYPE II b TYPE III Application possible sur murs anciens oui oui oui oui oui oui oui Pose possible en zone très froide oui oui oui (1) pose sur tasseaux verticaux, ou pose collée avec cales. Tous les doublages Placoplatre* conviennent pour la réalisation des murs de type I et IV en maçonnerie ou en béton, ces parois ne présentant pas de risque d infiltration. 7

8 8 4.4 Comportement au feu PRODUITS PLACOMUR* Th, et PLACOMUR* db 35 PLACOLAINE* PLACOTHERM* PLACOMUR* X REACTION AU FEU PAREMENT M1 M1 M1 M1 ISOLANT M4 M0 M4 M1 POUVOIR CALORIFIQUE DE L'ISOLANT (PCS) en MJ / m 2. cm 5 à UTILISATION POSSIBLE EN HABITATION UTILISATION POSSIBLE EN ERP 1ère à 4ème famille IGH oui (1) 1ère à 5ème catégorie oui oui oui oui oui oui oui oui IGH oui (1) (1) utilisation avec plaque de la gamme Lisacal* M0 (fabrication spéciale). 4.5 Caractéristiques acoustiques Conditions des essais ou simulations Les essais ou simulations ont pour objectif d évaluer l aptitude au renforcement acoustique des doublages. Conventionnellement, les conditions d essais ou de simulations sont les suivantes : mur support : béton de 160 mm, épaisseurs d isolants : 80 mm, mise en œuvre : 8 plots de 15 cm de diamètre par mètre carré pour les complexes Placolaine*, 5 plots de 15 cm de diamètre par mètre carré pour les complexes avec isolant alvéolaire (Placomur* Th, Placomur* db 35, Placomur* X, Placotherm*), pour les sandwiches, vissage sur tasseaux d'épaisseur 3 cm Tableau des performances Les performances acoustiques des doublages Placoplatre* sont données dans le tableau ciaprès. Complexes Les complexes de doublage thermiques (Placomur* Th, Placotherm*, Placomur* X) ont un comportement qui n est pas neutre en matière d acoustique. L efficacité aux bruits aériens R dépend du type, de la porosité et de l épaisseur du mur support. Pour des complexes d épaisseur mm : R rose est généralement compris entre 3 et 0 db (A) pour un mur support non poreux et lourd comme par exemple un béton banché de 16 cm, R rose est généralement compris entre 0 et 3 db (A) pour un mur support poreux et lourd, enduit face non doublée, comme par exemple les blocs creux de 20 cm ou la brique creuse de 20 cm.

9 Les complexes de doublage thermoacoustiques (Placomur* db 35, Placolaine*) ont une efficacité aux bruits aériens R rose généralement > 8 db (A), pour les murs supports classiques de façade ou de refend. Pour des complexes d épaisseur mm ( dans le cas du Placomur* db) : R rose est généralement > 8 db (A) pour un mur support non poreux et lourd comme par exemple un béton banché de 16 cm, R rose est généralement > 10 db (A) pour un mur support poreux et lourd, enduit face non doublée, comme par exemple les blocs creux de 20 cm ou la brique creuse de 20 cm. Sandwiches L isolement acoustique résultant de la mise en œuvre de sandwiches Placoplatre* dépend de la rigidité du mur support, du type d isolant et de son épaisseur ainsi que de la largeur de la lame d air. Les sandwiches Placolaine*, Placomur* Th 38 et 35, Placotherm*, Placomur* X améliorent les isolements. Le gain sur l indice d affaiblissement acoustique est compris entre 3 et 10 db (A). Efficacité acoustique des doublages Placoplatre* L efficacité aux bruits aériens R correspond à la différence brute entre l indice d affaiblissement des parois doublées et des parois nues. R peut être calculé soit par bande de fréquence, soit à partir des valeurs globales des indices d affaiblissement pondéré (A). SUPPORTS BETON 16 cm PARPAING CREUX 20 cm BRIQUE 20 cm CARREAU DE PLATRE 7 cm DOUBLAGE 100 Placomur* Th Placomur* db Placolaine* Placomur* Th Placomur* db Placolaine* Placomur* Th Placomur* db Placolaine* Placomur* Th Placomur* db Placolaine* FREQUENCES Hz R W (0;1) +9 (1;4) +12 (0;2) +2 (2;3) +15 (2;5) +16 (1;3) +22 (1;7) R (rose) R (route) (1;3) +21 (1;5) +7 (1;2) +20 (1;6) +25 (2;5) 9

10 10 R db 110 Béton 16 cm R db 110 Parpaing creux 20 cm Fréq. en Hz Fréq. en Hz R W db R Rose db (A) R Route db (A) R W db R Rose db (A) R Route db (A) Mur seul 60 (2;6) Mur seul 56 (1;4) Mur doublé Placomur* Th 38 ( ) Mur doublé Placomur* db 35 ( ) Mur doublé Placolaine* ( ) 57 (2;7) (3;10) (2;8) Mur doublé Placomur* Th 38 ( ) Mur doublé Placomur* db 35 ( ) Mur doublé Placolaine* ( ) 58 (3;7) (3;9) (2;7) R db 110 Brique 20 cm R db 110 Carreau 7 cm Fréq. en Hz Fréq. en Hz R W db R Rose db (A) R Route db (A) R W db R Rose db (A) R Route db (A) Mur seul 45 (0;2) Mur seul 34 (0;2) Mur doublé Placomur* Th 38 ( ) Mur doublé Placomur* db 35 ( ) Mur doublé Placolaine* ( ) 51 (1;5) (2;7) (2;9) Mur doublé Placomur* Th 38 ( ) Mur doublé Placomur* db 35 ( ) Mur doublé Placolaine* ( ) 41 (1;4) (2;9) (2;7) 58 52

11 5 Mise en œuvre Placomur* db 35 : disposition des plots de MAP*. Placomur* db 35 : pose du panneau contre le mur à isoler. Placomur* db 35 : réglage du panneau. 11

12 12 Placolaine* : application du primaire d'accrochage. Placolaine* : disposition des plots de MAP*. Placolaine* : pose du panneau contre le mur à isoler. Placolaine* : réglage du panneau.

13 5.1 Traçage et implantation Afin d obtenir une bonne verticalité du revêtement et l affleurement des panneaux avec les menuiseries extérieures, le tracé de la paroi finie est reporté au sol et au plafond. Ce tracé tient compte de l épaisseur totale du panneau, augmentée de 10 mm environ correspondant à l épaisseur du mortier adhésif Placoplatre* (MAP*) ou augmentée de l épaisseur des tasseaux (pose vissée). Les complexes et sandwiches Placoplatre* sont utilisés et mis en œuvre par vissage ou collage conformément au DTU Mise en œuvre par collage des complexes Pose des panneaux Placomur* Th 38 et 35, Placomur* db 35, Placotherm*, Placomur* X Le support doit être sain, sec, non pulvérulent et ne pas présenter de traces de graisse. Le collage se fait exclusivement avec le mortier adhésif Placoplatre* (MAP*) préparé selon les instructions figurant au dos des sacs. Les plots de 10 cm de diamètre environ sont répartis à raison de 10 plots au m 2. Le panneau est appliqué contre le mur à isoler et dressé à l aide d une règle. Disposition des plots de MAP* sur l isolant. Réglage du panneau. Placolaine* Le support doit être sain, sec, non pulvérulent et ne pas présenter de traces de graisse. Le collage se fait exclusivement avec le mortier adhésif Placoplatre* (MAP*) préparé selon les instructions figurant au dos des sacs. Réaliser un primaire d accrochage avec du mortier adhésif Placoplatre* (MAP*) dilué à raison de 0,55 litre d eau pour un kilo de poudre. L application de cette pâte fluide se fait au couteau à enduire. Avant ou après séchage du primaire, disposer des plots de 10 cm de diamètre environ à raison de 15 plots au m 2. 13

14 14 Le panneau est appliqué contre le mur à isoler et dressé à l aide d une règle. Disposition des plots sur le primaire d accrochage. Ces dispositions permettent de réaliser des murs de type I, II et IV en béton, I, IIa et IV en maçonnerie. Le procédé par collage permet de rattraper des inégalités de l ordre de 15 mm Points singuliers Mise en œuvre par collage permettant la réalisation d une lame d air Le collage se fait en incorporant dans chaque plot une cale en matériau imputrescible (rondelle PVC, élément d isolant) dont l épaisseur permet d obtenir une lame d air de 3 cm. Ces dispositions permettent de réaliser des murs de type II b en maçonnerie. Complexes superposés En cas de réalisation par pose collée de doublages de grande hauteur (supérieure à celle des complexes), un tasseau horizontal disposé à chaque jonction permet une fixation mécanique de sécurité. Cette disposition n est pas nécessaire lorsque la hauteur des éléments rapportés est inférieure à : 1 m pour les complexes Placolaine*, 1,20 m pour les complexes, Placomur* Th 38 et 35, Placomur* db 35, Placotherm*, Placomur* X. Complexe Placomur* Th Tasseau fixé sur mur support Tasseau si H > 1,20 m Plot MAP* Complexe Placomur* Th Détail. Complexes superposés.

15 Canalisations électriques Le logement des canalisations est, si nécessaire, ménagé dans l isolant par découpe. En aucun cas cette découpe ne doit excéder la moitié de l épaisseur de l isolant. Dispositions en partie basse Le classement conventionnel des locaux, en fonction de l hygrométrie ambiante et des conditions d exploitation et d entretien, figure dans le cahier Cloisons Placostil* paragraphe Locaux EA et EB L espace restant en pied est calfeutré avant la pose de la plinthe, soit à la mise en œuvre du complexe, soit après la mise en place de celuici. Plot MAP* Plinthe Calfeutrement en mousse de polyuréthanne (étanchéité à l'air) En pièce sèche, exemple de disposition en partie basse. Locaux EB + privatifs Complexes en plaques standard La protection des plaques au droit des bacs à douche et sur toute la surface carrelée est assurée par l application de la souscouche de protection à la pénétration de l eau Placotanche* associée, au sol et en angle, à la bande d étanchéité Placoplatre*. Complexes en plaques Placomarine* La protection est assurée, uniquement en angle et en pied sur une hauteur de 30 cm environ, par la bande d étanchéité Placoplatre* associée à la souscouche Placotanche*. Placotanche* sur la hauteur carrelée (2 x 0,6 kg/m 2 ) Bande d étanchéité Placoplatre* 30 cm Placotanche* (2 x 0,6 kg/m 2 ) Bande d étanchéité Placoplatre* Complexe en plaques standard. Complexe en plaques Placomarine*. 15

16 16 Locaux EB + collectifs Les complexes en plaques Placomarine* sont protégés sur toute la surface carrelée par l application de la souscouche Placotanche* associée, au sol et en angle, à la bande d étanchéité Placoplatre*. Placotanche* sur la hauteur carrelée (2 x 0,6 kg/m 2 ) Bande d étanchéité Placoplatre* Complexe en plaques Placomarine*. Etanchéité à l air L étanchéité à l air ou à l eau entre gros œuvre et menuiserie extérieure, ou gros œuvre et coffre de volet roulant, est assurée indépendamment des doublages, conformément aux DTU 36.1 et Afin d éviter les courants de convection, il convient de veiller au bon ajustement des complexes sur les menuiseries extérieures et les coffres de volets roulants. Dans le cas de maisons individuelles, l étanchéité à l air doit être assurée entre le plafond et le mur extérieur par calfeutrement au mortier MAP* ou par traitement du joint. Traitement du joint ou calfeutrement avant pose du doublage Plot MAP* Parement Tapée intérieure Etanchéité à l'air et à l'eau Etanchéité entre plafond et mur extérieur. Liaison avec les menuiseries.

17 5.3 Mise en œuvre par vissage des complexes et sandwiches Principe de montage Dans le cas d utilisation de sandwiches avec parevapeur, celuici est toujours placé du côté chaud. La mise en œuvre par vissage n est pas autorisée pour les complexes Placomur* db 35. La mise en œuvre par vissage des complexes et sandwiches Placoplatre* est limitée aux épaisseurs d isolants inférieures ou égales à 80 mm. Elle s effectue : sur ossature primaire, structure bois (conforme à la catégorie III de la norme NF B ou aux classements BS, B ou S pour le pin maritime, pin sylvestre, épicéa, douglas...) de largeur 50 mm pour les isolants d épaisseur inférieure à 50 mm, et de largeur 60 mm pour les épaisseurs supérieures à 50 mm. Cette largeur nécessaire au droit des joints entre complexes ou sandwiches peut être ramenée à 35 mm en partie courante pour les isolants d épaisseur inférieure à 50 mm. sur ossature secondaire (contrelattage) : ossature bois : conforme à la catégorie I de la norme NF B ou équivalent, de largeur telle que définie au paragraphe Ossature primaire. ossature Placostil* de largeur 45 mm, quelle que soit l épaisseur de l isolant (F 530, montants doubles). La longueur des vis doit être égale à l épaisseur du doublage augmentée de 30 mm pour le bois et de 15 mm pour l ossature métallique. Utiliser des vis à tête large (Ø 12 mm) pour les épaisseurs d isolants Placomur* Th, Placotherm*, Placomur* X de 50 à 80 mm, et pour toutes les épaisseurs de Placolaine* jusqu à 80 mm. Contrelattage ou ossature primaire F ou 60 mm 50 ou 60 mm Complexe ou sandwich Complexe ou sandwich Vissage sur ossature bois. Vissage sur ossature Placostil*. 17

18 Mise en place de l ossature et des doublages Complexes L ossature est réglée et fixée verticalement (ou horizontalement). Les complexes sont mis en œuvre parallèlement ou perpendiculairement aux ossatures et vissés au pas de 0,30 m. Entraxe 0,30 m ou 0,40 m Entraxe 0,50 m ou 0,60 m Pose des complexes parallèle aux ossatures. Pose des complexes perpendiculaire aux ossatures. Entraxe des ossatures en m : ENTRAXE OSSATURES POSE PARALLÈLE POSE PERPENDICULAIRE TYPE DE COMPLEXE Placomur* Th, Placotherm*, Placomur*X 0,40 0,60 Placolaine* (1) 0,30 0,50 (1) un dispositif de calage doit être prévu à raison d une fixation sur 2. Ces dispositions permettent de réaliser des murs de type IIb en maçonnerie, dans le cas d ossature verticale uniquement. Les complexes Placoplatre* permettent la réalisation de pieds droits jusqu à 1,20 m. La mise en œuvre est réalisée comme indiqué précédemment et complétée par une lisse basse assurant l étanchéité à l air. Complexe vissé Complexe vissé Isolation complémentaire Lisse basse Réalisation d un pied droit à l aide d un complexe Placoplatre* sous charpente traditionnelle. Réalisation d un pied droit à l aide d un complexe Placoplatre* sous charpente industrialisée.

19 Entraxe 1,20 m Sandwiches Tasseaux verticaux : L ossature est réglée et fixée verticalement à entraxe de 1,20 m. Les sandwiches sont vissés au pas de 0,30 m. Tasseaux horizontaux : L ossature est constituée de lisses continues, haute et basse, fixées sur le sol et sur le plafond. Au droit des joints et à mihauteur, une cale de liaison sert d appui aux éléments. Les sandwiches sont vissés au pas de 0,30 m sur les lisses. Ce type de mise en œuvre ne peut comporter de joints horizontaux. Cale de liaison Les dispositions sur ossature verticale permettent de réaliser des murs du type III en maçonnerie et en béton. Les sandwiches Placoplatre* permettent de réaliser les pieds droits jusqu à 1,70 m. 19

20 Points singuliers Canalisations électriques Les canalisations sont placées dans le vide de construction, entre mur extérieur et doublage. Dispositions en partie basse Les dispositions à prendre en pied de doublage sont les mêmes que celles définies pour les doublages collés dans le cas de pièces humides, pièces sèches ou pose sur sol brut. Dans le cas de réalisation de murs de type III, ces dispositions sont complétées par un système de recueil et d évacuation des eaux éventuelles d infiltration (cornière, rigole...) Relevé d'étanchéité Exutoire Cornière d'évacuation Exutoire Rigole Mur de type III avec cornière d évacuation des eaux. Mur de type III avec rigole d évacuation des eaux. Etanchéité à l air Les dispositions à prendre en périphérie des menuiseries extérieures et des plafonds sont les mêmes que celles définies pour les doublages collés. 5.4 Joints et finitions Les joints sont traités suivant la technique et avec les produits Placoplatre* (cf. document Placoplatre* "Finitions, décoration, accrochage").

21 6 Réception de l ouvrage Conformément au DTU 25.42, les doublages doivent répondre aux spécifications suivantes : Planéité générale Une règle de 2 m appliquée à la surface de l ouvrage et promenée en tous sens ne doit pas faire apparaître, entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait, un écart supérieur à 5 mm. Planéité locale Une règle de 0,20 m appliquée à la surface de l ouvrage ne doit faire apparaître, entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait, ni écart supérieur à 1 mm, ni changement de plan brutal entre plaques. Verticalité Le faux aplomb doit être inférieur à 5 mm sur une hauteur d étage courante (2,50 m). 7 Descriptif type Les doublages des murs extérieurs seront réalisés : Avec ou sans parevapeur en complexes PLACOMUR* Th 38 de Placoplatre* en complexes PLACOMUR* Th 35 de Placoplatre* en complexes PLACOMUR* db 35 de Placoplatre* en complexes PLACOLAINE* de Placoplatre* en complexes PLACOTHERM* de Placoplatre* en complexes PLACOMUR* X de Placoplatre* d épaisseur 10 ou collés au mortier adhésif Placoplatre* MAP* ou vissés sur tasseaux traités verticaux ou horizontaux. ou : Avec ou sans parevapeur en sandwiches PLACOMUR* Th 38 PV de Placoplatre* en sandwiches PLACOMUR* Th 35 PV de Placoplatre* en sandwiches PLACOLAINE* PV de Placoplatre* en sandwiches PLACOTHERM* PV de Placoplatre* en sandwiches PLACOMUR* X PV de Placoplatre* d épaisseur vissés sur tasseaux traités verticaux ou horizontaux. Le mur ainsi obtenu est du type... au sens du DTU... Sur l ensemble de l ouvrage, les joints seront traités selon la technique et avec les produits Placoplatre*. La mise en œuvre sera conforme au DTU et aux recommandations de la société Placoplatre Lambert. 21

22 22 8 Quantitatifs 8.1 Complexes collés Quantités indicatives pour 1 m 2 d ouvrage PRODUITS Avec ou sans parevapeur Placomur* Th 38 Placomur* Th 35 Placomur* db 35 Placotherm* Placomur* X Mortier adhésif Placoplatre* MAP* Placolaine* Mortier adhésif Placoplatre* MAP* Bande pour joint GR QUANTITES 1,05 m 2 1,8 kg 1,05 m 2 3,00 kg 1,40 m ENDUIT + BANDE Enduit poudre : Placojoint* PR, Placojoint* SN, Placojoint* GDX, Dual* XR ou Enduit pâte prêt à l'emploi : Placomix*. 0,330 kg 0,470 kg 8.2 Complexes et sandwiches vissés Quantités indicatives pour 1 m 2 d ouvrage (complexes) PRODUITS Avec ou sans parevapeur Placomur* Th 38 Placomur* Th 35 Placolaine* Placotherm* Placomur* X Vis autoperceuses TTPC (1) Tasseaux bois 50 x 27 minimum QUANTITES 1,05 m 2 4 unités 1,10 m ENDUIT + BANDE Bande pour joint GR Enduit poudre : Placojoint* PR, Placojoint* SN, Placojoint* GDX, Dual* XR ou Enduit pâte prêt à l'emploi : Placomix*. 1,40 m 0,330 kg 0,470 kg (1) La longueur des vis sera égale à l épaisseur des panneaux, augmentée de 20 mm. Lorsque la pose s effectue sur bois verticaux, il convient de prévoir 9 vis au m 2.

23 1998/ Cette documentation technique annule et remplace les précédentes. Assurezvous qu elle est toujours en vigueur. Toute utilisation ou mise en œuvre des matériaux non conforme aux règles prescrites dans ce document dégage le fabricant de toute responsabilité, notamment de sa responsabilité solidaire (art du code civil). Consulter préalablement nos services techniques pour toute utilisation ou mise en œuvre non préconisée. Les résultats des procèsverbaux d essais figurant dans cette documentation technique ont été obtenus dans les conditions normalisées d essais. Les photos et illustrations utilisées dans cet ouvrage ne sont pas contractuelles. La reproduction, même partielle, des schémas, photos et textes de ce document est interdite sans l autorisation de Placoplatre Lambert (Loi du 11 mars 1957). Photos Didier Raux.

24 Directions Régionales Placoplatre NORD 13, rue de Beaufort B.P Arras Cedex Téléphone : Télécopie : Dept : Placoplatre OUEST 6, rue Franz Heller B.P Rennes Cedex 7 Téléphone : Télécopie : Dept : Placoplatre ILEDEFRANCE 316/ 354 Route de Meaux B.P Vaujours Téléphone : Télécopie : Dépt : Placoplatre CENTREEST Z.A., 3, rue des Moulissards B.P Talant Cedex Téléphone : Télécopie : Dépt : Placoplatre SUDOUEST 13, Route de Citon Cénac B.P Sadirac Téléphone : Télécopie : Dépt : Placoplatre SUDEST Z.I. de Leveau Vienne Cedex Téléphone : Télécopie : Dépt : * Marques déposées Placoplatre Lambert S.A. au capital de F R.C.S. Nanterre B , avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex Tél. : Fax :

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Placomur Ultra Placotherm Placomur X Les notions d acoustique et de thermique dont il est fait état dans ce cahier sont définies dans les fiches R01

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

Contre-cloisons CARREAUX PF3

Contre-cloisons CARREAUX PF3 Doublages isolants Prescription Doublages isolants thermiques PRÉGYSTYRÈNE Th38 78 PRÉGYRÉTHANE 3 8 Doublage isolant thermique et acoustique PRÉGYMAX 3 80 Quantitatifs DOUBLAGES PRÉGY ------------------------------------------------------------

Plus en détail

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance.

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. L Eurothane G isole très efficacement les murs sans perdre d espace. Cet atout, combiné à sa légèreté, le rend particulièrement

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995 Placomur Ultra 32 Le nouveau standard de l isolation Janvier 2010 - F3995 Gamme Isolation 1 2 Placomur Répondant efficacement, aujourd hui comme demain, aux exigences des réglementations thermiques, Placomur

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN

PRÉGY CHRONO RÉNO. Système isolant autoportant. Le doublage qui révolutionne la rénovation FRANCE FABRIQUÉ EN PRÉGY CHRONO RÉNO Le doublage qui révolutionne la rénovation Système isolant autoportant FABRIQUÉ EN FRANCE PRÉGY CHRONO RÉNO Un système complet de mise en œuvre Avec le système PRÉGY CHRONO RÉNO, vous

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Constructions à ossature bois et plaques Placo

Constructions à ossature bois et plaques Placo 0 Constructions à ossature H0 00 Constructions à ossature bois et plaques Placo Juin 0 Description Les plaques de plâtre Placo, standard ou techniques, sont un complément naturel aux constructions à ossature

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur

Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Isolation thermique Septembre 2003 Code : F38140000 Résidences Inter à Coignières Isoler par l intérieur un mur du froid et de la chaleur Panneaux Doublissimo, Placomur, Placotherm, Système Placostil Vous

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045 PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois Avril 2010 - F4045 Choisir une maison à ossature bois, c est opter pour une maison respectueuse de l environnement et qui offre de réels atouts

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire)

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire) s 18 Pose des plaques joints alignés 19 Entraxe des ossatures 20 Pose des plaques joints décalés 21 Pose des plaques parallèle à l ossature 21 Trappes de visite 22 Comment prévenir les désordres et les

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants C01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE...

DOUBLAGES DE MURS EN PLAQUES SUR OSSATURE INDEPENDANTE... Référence : 11-14-00 PLATRERIE Page 10-1 PLATRERIE PRESCRIPTIONS PARTICULIERES 2 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA CHARGE DE L'ENTREPRISE... 2 ISOLATION... 2 ISOLATION DE PLAFOND PAR LAINE DE VERRE EN ROULEAU...

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

seules les performances comptent!

seules les performances comptent! PLâTRES ISOLATION doublages Prégymax 29.5 seules les performances comptent! th th thermique et acoustique Prégymax 29.5 GARDEZ UNE LONGUEUR D AVANCE Fort du succès de PRÉGYMAX 32, Lafarge Plâtres innove

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison Juillet 2007 / code F3966 50% de bruit en moins La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison www.moinsdebruit.com Partageons

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Les solutions support d enduit mince avec isolation

Les solutions support d enduit mince avec isolation Les solutions support d enduit avec isolation Th38 SE Th38 SE FM+ Dimensions : Th38 SE : 1200 x 600 x épaisseurs 20 à 300 mm Th38 SE FM+ : 500 x 500 x épaisseurs 60 à 120 mm (autres dimensions sur consultation)

Plus en détail

FIBROSTELL & RENOSTELL

FIBROSTELL & RENOSTELL SYSTÈME DE RENOVATION ET ISOLATION DE TOITURE EN UNE OPERATION!! FIBROSTELL & RENOSTELL FASTOTECHNIQUE S.A. - Z.I. Aux Condémines D - rte de Cossonay 24-1040 Echallens Tél. +41 21 634 45 46 - fax +41 21

Plus en détail

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex, les solutions d isolation par l exté Description La gamme Optex est une sélection d isolants et de

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Grégoire réinvente les blocs-baies

Grégoire réinvente les blocs-baies Grégoire réinvente les blocs-baies ...SANS! COFFRE Parti d une "idée simple" (pour supprimer le coffre d un bloc-baie, il suffit d intégrer son volet roulant dans la maçonnerie) INTÉGRAL de Grégoire a

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

Protection des structures porteuses par plaques de plâtre

Protection des structures porteuses par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures porteuses par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie, le risque d un effondrement

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 01 Constructions à ossature H01 002 Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 Description Les plaques de plâtre Megaplac 25 permettent la réalisation d ouvrages à très hautes performances

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Mise en œuvre 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières MURS PORTEURS INTERIEURS Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. Outillage nécessaire page 2. La simple isolation page 3. L isolation renforcée page 5

C O N S E I L. C a s t o r a m a. Outillage nécessaire page 2. La simple isolation page 3. L isolation renforcée page 5 90.07 ISOLER LES COMBLES : LA TOITURE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La simple isolation page 3 L isolation renforcée page 5 page 1/5 - Fiche Conseil n 90.07 - OUTILLAGE NECESS

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL. Castorama

ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL. Castorama 90.09 ISOLER LES MURS ET LES PLANCHERS CONSEIL Castorama Memo page 2 L isolation des planchers page 3 L isolation des murs sains pages 4 & 5 L isolation des murs abîmés page 6 page 1/7 MEMO Ce mémo vous

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C.

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C. 0 Chape sèche Placosol Chape sèche Placosol Description Placosol est une chape sèche, flottante et légère. Elle est constituée de 2 couches de plaques de plâtre spéciales Placosol particulièrement résistantes

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Isolation thermique périmétrique des murs enterrés par système JACKODUR

CCTP TÉLÉCHARGÉ Isolation thermique périmétrique des murs enterrés par système JACKODUR CCTP TÉLÉCHARGÉ Isolation thermique périmétrique des murs enterrés par système JACKODUR Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement

Evolution des exigences réglementaires de consommation énergétique des bâtiments neufs : une rupture opérée par le Grenelle Environnement SEMIN TECHNIC, étanchéité à l air ] Étanchéité à l air Les murs extérieurs, plancher, toiture, portes et fenêtres constituent l enveloppe d un bâtiment. C est elle qui sépare le milieu intérieur du milieu

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3 SOMMAIRE Avant-propos...3 ÉTAPE 1 OPÉRATIONS ÉTAPE 2 DIMENSIONNER ÉTAPE 3 CONCEPTION PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE 1 Mesurer la largeur de la baie... 11 2 Mesurer la hauteur de la baie... 12 3 Mesurer

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 métallique -Matériaux nécessaires par m

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD B01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM

CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM 1 CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM 2 SOMMAIRE 1- Prise de Cotes 3 a. Termes techniques 3 b. Tableau des différents types de pose et cotes 4 c. Représentation graphique synthétique 5 2- Plans

Plus en détail

Conduits-gaines horizontaux Stucal

Conduits-gaines horizontaux Stucal E01 Conduits-gaines de ventilation et de désenfumage Conduits-gaines horizontaux Stucal Généralités et principes de fonctionnement On appelle conduit un volume fermé servant au passage d un fluide déterminé

Plus en détail

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation 34 Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation Valérie Borg, Ingénieur acousticien, CTTB, 17, rue Letellier, 75015 Paris, tél. : 01 45 37 77 77, fax : 01 45 37 77 71 Michel Villot,

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik

Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Complexes de doublage Polyplac et Polyplac Phonik Fiche produit Catalogue 0 p. 0 et voir ci-dessous. Pose par collage Travaux préparatoires On suivra les dispositions suivantes : le support doit être sain,

Plus en détail

Le doublage haute performance Polyplac

Le doublage haute performance Polyplac Le doublage haute performance Polyplac RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs standards : 500, 600, 700 mm Autres longueurs : 800, 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 0 à 140

Plus en détail

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Bardage vertical

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Bardage vertical ArcelorMittal Construction Benelux Arval 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 et 25 26 et 31 33 34 et 35 caissons horizontaux caissons caissons horizontaux caissons kn/m 2 1,21 1,21 1,00

Plus en détail

Isolation des contre-cloisons 10/2015. Knauf Thane Mur RB2 Niveau performance, il ne laisse rien passer

Isolation des contre-cloisons 10/2015. Knauf Thane Mur RB2 Niveau performance, il ne laisse rien passer Isolation des contre-cloisons 10/2015 Knauf Thane Mur RB2 Niveau performance, il ne laisse rien passer KNAUF THANE MUR RB2 KNAUF EASY CLICK LA CONTRE-CLOISON GAGNANTE POUR UN RAPPORT ENCOMBREMENT TOTAL

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE

SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE GRP : veritas JOB : mp xml DIV : 14f44 05b p. 1 folio : 1 --- 15/10/012 --- 13H27 Auteur : Laurence Ducamp SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE FICHE No

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique.

GAMME SANDWICH. Isolant : Polystyrène PG Th 32 thermo-acoustique. GAMME SANDWICH Descriptif Général Parement supérieur : Panneau de particules de bois 10 mm hydrofuge (P5), pouvant recevoir sur demande 2 contrelattes en bois de section 25 x 27, permettant de reconstituer

Plus en détail

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX FRANCE CONSULTATION TECHNOLOGIQUE RAPPORT Demandeur : PERIN & Cie/TPM 102 rue de Vannes 35600 REDON Objet : Détermination

Plus en détail

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf PlancHer 09/2010 Nouvelle gamme K-FoAM L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf Isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé K-FOAM C K-FOAM C : présentation K-FOAM C est

Plus en détail