Cloisons de distribution Caroplatre

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cloisons de distribution Caroplatre"

Transcription

1 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration dans la masse permet leur identification. Domaine d emploi Les carreaux de la gamme Caroplatre sont utilisés pour la réalisation des cloisons de distribution dans les locaux classés EA, EB, EB + privatifs et EB + collectifs. La gamme Caroplatre se compose de carreaux pleins (Standard, ydro, Superhydro TD) et de carreaux allégés (Alvéolé Standard, ydro Alvéolé). L assemblage des carreaux entre eux se fait par collage et emboîtement (tenons-mortaises). Désolidarisation en tête par bande résiliente. La gamme des carreaux Caroplatre est présente dans le tableau page suivante. Les carreaux Caroplatre Standard, Alvéolés Standard et ydro relèvent de la norme NF EN Les carreaux Caroplatre Superhydro TD relèvent de la procédure d Avis Technique. Les colles associées relèvent de la norme NF EN Les produits Placo utilisés dans les ouvrages de ce document apportent des garanties à l utilisateur en matière de Santé, Sécurité et Environnement : voir fiches S01. 1

2 Gamme Caroplatre Carreaux pleins + colles associées STANDARD YDRO SUPERYDRO TD CAROPLATRE Couleur Blanc Bleu Vert Dimensions (cm) Epaisseur (cm) Poids moyen par carreau (kg) Poids moyen au m 2 (kg) Dureté (Shore C) 66 x x x > 55 > 55 > 80 Reprise en eau (en poids après 2h d immersion) > 50 % < 5 % < 2,5 % Colles associées Placol 1h Placol 2h Placol ydro (1 h 30) Placol ydro (1 h 30) Carreaux allégés + colles associées ALVÉOLÉ YDRO ALVÉOLÉ CAROPLATRE Couleur Léger Blanc Léger hydrofugé Bleu Dimensions (cm) Epaisseur (cm) Poids moyen par carreau (kg) Poids moyen au m 2 (kg) Dureté (Shore C) 66 x x > 55 > 55 Reprise en eau (en poids après 2h d immersion) > 50 % < 5 % Colles associées Placol 1h Placol 2h Placol ydro (1 h 30) 2

3 Caractéristiques techniques auteurs et surfaces limites La distance entre raidisseurs verticaux est égale au rapport de la surface entre raidisseurs à la hauteur de l ouvrage. Ex : Pour un Caroplatre de 7 cm et une hauteur d ouvrage de 2,60 m, la distance entre raidisseurs est : 18 m 2 / 2,60 m = 6,90 m. Protection incendie Réaction au feu Les carreaux de plâtre Caroplatre sont incombustibles (classement A1). Résistance au feu Les caractéristiques de résistance au feu des cloisons en carreaux de plâtre ont été obtenues selon les nouvelles normes d essais européennes. Isolation acoustique Les tableaux pages suivantes donnent les performances avec désolidarisation en tête par bande résiliente. La désolidarisation sur trois et quatre côtés est destinée à limiter les transmissions indirectes et répond à la Nouvelle Réglementation Acoustique. 3

4 Caractéristiques des cloisons de distribution Caroplatre Carreaux de plâtre pleins Carreaux Standard ou ydro Caroplatre 5 Caroplatre 6 Caroplatre 7 Caroplatre 10 Carreaux Superhydro TD Caroplatre Superhydro TD 7 Caroplatre Superhydro TD 10 Epaisseur en cm Masse surfacique en kg/m auteur courante en m 3,40 3,40 3,90 5,20 3,90 5,20 Surface entre raidisseurs en m auteur maximale en m Surface entre raidisseurs en m Résistance au feu (avec organes électriques encastrés) Classement EI Désolidarisation en tête Désolidarisation en tête (mousse polyuréthanne) Désolidarisation en tête (Litafeu + mousse polyuréthanne) EI 60 EI 60 EI 120 EI 180 EI 120 EI 180 EI 30 EI 30 EI 90 EI 120 EI 90 EI 120 EI 60 EI 60 EI 120 EI 180 EI 120 EI 180 auteur limite (en m) 3,40 3,40 4 5,2 4 5,2 Référence Estimation Estimation PV RS /A Isolation acoustique R w (C ; C tr ) en db 32 (-1 ; -2) - 35 (0 ; -2) 37 (-2 ; -4) 36 (-1 ; -3) - R rose en db (A) RE CTBA n 02/PC/PY/2016/B Isolation thermique R (m 2. K/W) 0,14 0,17 0,20 0,28 0,20 0,28 4

5 Carreaux de plâtre allégés Caroplatre Alvéolé 7 Caroplatre ydro Alvéolé 7 Carreaux Alvéolé ou ydro Alvéolé Caroplatre Alvéolé 10 Caroplatre ydro Alvéolé 10 Epaisseur en cm 7 10 Masse surfacique en kg/m auteur courante en m 3,90 5,20 Surface entre raidisseurs en m auteur maximale en m 9 12 Surface entre raidisseurs en m Résistance au feu Classement EI Désolidarisation en tête EI 60 EI 120 auteur limite (en m) 3,40 3,40 Référence Estimation Estimation Isolation acoustique R w (C ; C tr ) en db 32 (0 ; -2) (1) - R rose en db (A) 32 - (1) RE CTBA n 02/PC/PY/2016/B Isolation thermique R (m 2. K/W) 0,23 0,32 5

6 Cloisons Caroplatre en ambiance humide Classement conventionnel des locaux En complément du classement conventionnel des locaux, le C.P.T. carrelage définit un degré d exposition à l eau des parois. CLASSEMENT CONVENTIONNEL FAIBLE YGROMETRIE YGROMETRIE MOYENNE DEGRE D EXPOSITION À L EAU EA EB EB + Locaux privatifs SOLLICITATIONS D EMPLOI L eau intervient seulement pour l entretien et le nettoyage, mais jamais sous forme d eau projetée. L eau intervient pour l entretien et le nettoyage, mais jamais sous forme d eau projetée à forte pression. En cours d exploitation du local, l eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau et elle agit de manière plus ou moins momentanée. En cours d exploitation du local, l eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau et elle agit de façon épisodique mais pendant des périodes plus longues que dans le cas EB. Couloirs de circulation. Cuisines, WC de logements Salles de classe. EXEMPLES Locaux intégrant un receveur de douche(*) et/ou une baignoire. Celliers non chauffés, garages. Sanitaires de bureaux à usage privatif. FORTE YGROMETRIE EB + Locaux collectifs L eau intervient pour l entretien et le nettoyage, au jet éventuellement ; le nettoyage au jet d eau sous haute pression (> 60 bars) restant exclu. En cours d exploitation du local, l eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau et elle agit de façon épisodique mais pendant des périodes plus longues que dans le cas EB. Sanitaires collectifs et cuisines collectives, sauf si nettoyage au jet d eau sous haute pression(> 60 bars). Laveries collectives n ayant pas un caractère industriel. TRÉS FORTE YGROMETRIE EC L eau intervient sous forme liquide ou sous forme de vapeur d eau, de façon pratiquement systématique. Le nettoyage au jet d eau sous haute pression est admis. Centres aquatiques. Piscines (hors bassins). Bains, douches collectives dans les stades et gymnases. Cuisines et sanitaires collectifs si nettoyage prévu au jet d eau sous haute pression (> 60 bars). Laiteries. Laveries industrielles. (*) Cabines de douche dans les locaux privatifs et dans certains locaux recevant du public : douches dans les hôtels, les résidences de personnes âgées et dans les hôpitaux. 6

7 Dispositions particulières ygrométrie forte, exposition EB+ collectif ygrométrie faible et moyenne, exposition EA et EB Pas de disposition particulière quel que soit le type de carreau. ygrométrie moyenne, exposition EB+ privatif Caroplatre Standard et Alvéolé La protection en pied d ouvrage est assurée par le primaire Lutèce Prim, la sous-couche de protection Placotanche et la bande d étanchéité Placoplatre, sur toute la périphérie du local. Protection assurée par le primaire Lutèce Prim et la sous-couche Placotanche derrière les bacs à douches, les baignoires et sous toutes les surfaces carrelées (hauteur minimale du carrelage : 2 m. Débord minimum du carrelage au droit des appareils : 0,20 m). Caroplatre Superhydro TD : traitement en pied (deux solutions possibles) Mise en œuvre sur semelle Le carreau est posé soit sur un rail PVC, soit sur un socle PVC béton, mortier ou maçonnerie dépassant de 2 cm le sol fini. Rail PVC Pose de Caroplatre Superhydro TD avec rail PVC. Dans le cas d appareils posés au sol présentant une hauteur supérieure à celle du rail, la protection en pied est complétée par le primaire Lutèce Prim, la sous-couche de protection Placotanche et la bande d étanchéité Placoplatre jusqu à 10 cm au-dessus des appareils. Caroplatre Standard avec primaire Lutèce Prim + Placotanche et bande d étanchéité. Caroplatre ydro, ydro Alvéolé La totalité de la cloison est réalisée en Caroplatre ydro ou ydro Alvéolé. Socle béton Pose de Caroplatre Superhydro TD sur socle béton au droit des appareils. Caroplatre ydro. 7

8 Mise en œuvre sur sol brut ou fini Mettre en œuvre le primaire Lutèce Prim, la sous-couche de protection Placotanche et la bande d étanchéité Placoplatre en pied, sur toute la périphérie du local, 10 cm au-dessus du sol fini. Dans les locaux EB+ privatifs et EB+ collectifs, l étanchéité entre appareils (bac à douches, baignoires, lavabos ) et revêtements (céramiques, faïences, revêtements collés ) est assurée par l intermédiaire d un profil souple ou d un mastic souple adapté à cet usage. Cloison à bord libre Bord libre horizontal Pour les cloisons d épaisseur 10 cm et de longueur inférieure ou égale à 2 m, il n y a pas de disposition particulière. Dans les autres cas, la tête de cloison est renforcée par un raidisseur formant chaînage. Le raidisseur (bois ou métallique) est fixé mécaniquement sur la tête de cloison tous les 0,60 m environ. Raidisseur Mise en œuvre de Caroplatre Superhydro TD sur sol brut. Points singuliers Bord libre vertical Le bord libre est renforcé par un raidisseur fixé mécaniquement tous les 0,60 m environ. Cloison en surplomb La résistance mécanique d une cloison Caroplatre Standard, ydro, Superhydro TD, mise en œuvre en rive de plancher, sans disposition particulière, est de 900 Joules. Enduit de plâtre Encastrement de conduits électriques Bande de désolidarisation Incorporer si possible les conduits électriques dans les plinthes et les huisseries. Réaliser les saignées après durcissement complet des joints et raccordements. Utiliser une rainureuse pour les saignées et une scie-cloche pour les boîtiers électriques. Dépoussiérer et enduire les percements de colle. Mettre en place les conduits et boîtiers. Reboucher et sceller à l aide de la colle Placol uniquement. 8

9 Dimensions des saignées Saignées Obliques orizontales Verticales Profondeur maxi en mm (2) Ø maxi du conduit en mm (3) EPAISSEUR DE LA CLOISON (cm) non non non non non oui oui oui oui oui oui oui Positions des saignées (1) Carreaux de 6 et 7 cm. (2) Carreaux de 10 cm / Cette documentation technique annule et remplace les précédentes. Assurez-vous qu elle est toujours en vigueur. Toute utilisation ou mise en œuvre des matériaux non conforme aux règles prescrites dans ce document dégage le fabricant de toute responsabilité, notamment de sa responsabilité solidaire (art du code civil). Consulter préalablement nos services techniques pour toute utilisation ou mise en œuvre non préconisée. Les résultats des procès-verbaux d essais figurant dans cette documentation technique ont été obtenus dans les conditions normalisées d essais. Les photos et illustrations utilisées dans cet ouvrage ne sont pas contractuelles. La reproduction, même partielle, des schémas, photos et textes de ce document est interdite sans l autorisation de Placoplatre (Loi du 11 mars 1957). Placoplatre : S.A. au capital de R.C.S. Nanterre B , avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex - Tél. : Fax :

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison Juillet 2007 / code F3966 50% de bruit en moins La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison www.moinsdebruit.com Partageons

Plus en détail

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995 Placomur Ultra 32 Le nouveau standard de l isolation Janvier 2010 - F3995 Gamme Isolation 1 2 Placomur Répondant efficacement, aujourd hui comme demain, aux exigences des réglementations thermiques, Placomur

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie

Aquaroc. La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie La plaque ciment très haute dureté pour les environnements à très forte hygrométrie o Description Pour les locaux à très forte hygrométrie ou soumis à forte sollicitation mécanique (choc d occupation),

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C.

Chape sèche Placosol. Domaine d emploi. Description. 01 Chape sèche Placosol G01 001 a. Classement U.P.E.C. 0 Chape sèche Placosol Chape sèche Placosol Description Placosol est une chape sèche, flottante et légère. Elle est constituée de 2 couches de plaques de plâtre spéciales Placosol particulièrement résistantes

Plus en détail

Ouvrages verticaux en Caroplatre

Ouvrages verticaux en Caroplatre B04 Cloisons en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD B01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045 PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois Avril 2010 - F4045 Choisir une maison à ossature bois, c est opter pour une maison respectueuse de l environnement et qui offre de réels atouts

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

Cloisons CLOISONS - ÉTANCHÉITÉ ISOLATION CLOISONS - ÉTANCHÉITÉ - ISOLATION

Cloisons CLOISONS - ÉTANCHÉITÉ ISOLATION CLOISONS - ÉTANCHÉITÉ - ISOLATION Cloisons CLOISONS - ÉTANCHÉITÉ ISOLATION CLOISONS - ÉTANCHÉITÉ - ISOLATION 83 Cloisons Plaques de plâtre Plaques Page 85-86 Ossatures : montants, rails, fourrures Page 87 Accessoires : suspentes, vis,

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants C01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. Conseils de mise en œuvre

Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. Conseils de mise en œuvre Aqua/Aqua Flat Receveur de douche. F Conseils de mise en œuvre JACKOBOARD Aqua Les différents composants 2a 3 5 6 4 7 8 2b 9 1 a Siphon JACKOBOARD Aqua au choix b a. Siphon horizontal b b. Siphon vertical

Plus en détail

Contre-cloisons CARREAUX PF3

Contre-cloisons CARREAUX PF3 Doublages isolants Prescription Doublages isolants thermiques PRÉGYSTYRÈNE Th38 78 PRÉGYRÉTHANE 3 8 Doublage isolant thermique et acoustique PRÉGYMAX 3 80 Quantitatifs DOUBLAGES PRÉGY ------------------------------------------------------------

Plus en détail

Règles d élancement et raidisseurs

Règles d élancement et raidisseurs CLOISONS Système Règles d élancement et raidisseurs Définir l emplacement des raidisseurs En l absence de raidisseurs traditionnels (ancrage au mur porteur, retour ou jonction), une cloison doit, selon

Plus en détail

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS INTERIEURS SOMMAIRE DESCRIPTIF : PLATRERIE... 3 Démolition... 3 Plafond horizontal

Plus en détail

A. Carreaux de plâtre standard 54. B. Carreaux de plâtre techniques 55. C. Accessoires de pose pour carreaux de plâtre 55

A. Carreaux de plâtre standard 54. B. Carreaux de plâtre techniques 55. C. Accessoires de pose pour carreaux de plâtre 55 A. Carreaux de plâtre standard 54 B. Carreaux de plâtre techniques 55 C. Accessoires de pose pour carreaux de plâtre 55 www.placo.fr 53 > Caroplatre o Description > Caroplatre est un carreau de plâtre,

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

4 plaques dans l air du temps!

4 plaques dans l air du temps! PLÂTRES ISOLATION 4 plaques dans l air du temps! PRÉGYDRO PRÉGYWAB PRÉGYPLAC db PRÉGYPLAC AIR Ma bulle de Bien-être PRéGY 4 plaques dans l air du temps! 80% de notre temps se passe en espace clos ou semi-clos,

Plus en détail

Règles de réalisation des installations électriques

Règles de réalisation des installations électriques Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un

Plus en détail

Constructions à ossature bois et plaques Placo

Constructions à ossature bois et plaques Placo 0 Constructions à ossature H0 00 Constructions à ossature bois et plaques Placo Juin 0 Description Les plaques de plâtre Placo, standard ou techniques, sont un complément naturel aux constructions à ossature

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

Conduits-gaines horizontaux Stucal

Conduits-gaines horizontaux Stucal E01 Conduits-gaines de ventilation et de désenfumage Conduits-gaines horizontaux Stucal Généralités et principes de fonctionnement On appelle conduit un volume fermé servant au passage d un fluide déterminé

Plus en détail

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25

Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 01 Constructions à ossature H01 002 Constructions à ossature métallique et plaques Megaplac 25 Description Les plaques de plâtre Megaplac 25 permettent la réalisation d ouvrages à très hautes performances

Plus en détail

Ma bulle de Bien-être. 4 plaques dans l air du temps PRÉGYDRO PRÉGYWAB. PRÉGYPLAC db PRÉGYPLAC AIR

Ma bulle de Bien-être. 4 plaques dans l air du temps PRÉGYDRO PRÉGYWAB. PRÉGYPLAC db PRÉGYPLAC AIR Ma bulle de Bien-être 4 plaques dans l air du temps PRÉGYWAB PRÉGYDRO PRÉGYPLAC AIR PRÉGYPLAC db PRéGY 4 plaques dans l air du temps Ma bulle de Bien-être L exclusivité Siniat L avant-gardiste Nous passons

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Mise en œuvre 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire)

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire) s 18 Pose des plaques joints alignés 19 Entraxe des ossatures 20 Pose des plaques joints décalés 21 Pose des plaques parallèle à l ossature 21 Trappes de visite 22 Comment prévenir les désordres et les

Plus en détail

BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT

BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT DOCUMENTATION PRODUIT CTUB10 Tubes PVC COMPACT BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRE Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence dans le monde de la plomberie.

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Mission Acoustique Compte rendu d examen des documents en phase APS Note établie avec référentiel H et E CERQUAL Rapport version 3 du 26/02/2010 Maître d ouvrage

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf PlancHer 09/2010 Nouvelle gamme K-FoAM L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf Isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé K-FOAM C K-FOAM C : présentation K-FOAM C est

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua

CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua CCTP TÉLÉCHARGÉ Receveur de bac à douche JACKOBOARD Aqua Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés dans le corps du texte.

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

Les solutions d isolation des sols et des planchers

Les solutions d isolation des sols et des planchers 0 Les solutions d isolation des sols et des planchers F0 00 a Les solutions d isolation des sols et des planchers juin 0 Description Les notions de thermique et d acoustique dont il est fait état dans

Plus en détail

Salles de bains PMR *

Salles de bains PMR * solutions accessibilité Salles de bains PMR * * Personne à Mobilité Réduite Bandes d éveil de vigilance Escaliers carrelés www.desvres.com solutions accessibilite EXIgENCES ET CONTRaINTES Projections d

Plus en détail

SECURITE INCENDIE FIRE SECURITY

SECURITE INCENDIE FIRE SECURITY FIRE SECURITY EN 1366-2 NF S 61-937 SOMMAIRE RAPPEL DES NORMES page 3 TERMINAUX TESTES SUIVANT NF EN 1366-2 CLAPET PARE-FLAMMES 120-1 sens - 100 à 200 mm page 6 CLAPET COUPE FEU 60-2 sens - 100 et 125

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE

SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE GRP : veritas JOB : mp xml DIV : 14f44 05b p. 1 folio : 1 --- 15/10/012 --- 13H27 Auteur : Laurence Ducamp SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE FICHE No

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

Ainsi l humidité peut pénétrer jusque dans la structure.

Ainsi l humidité peut pénétrer jusque dans la structure. Conseil de pro : Etanchéité FERMACELL Sollicitation à l humidité/ domaine d application En fonction du type de sollicitation à l humidité, différentes mesures d étanchéités doivent être mises en œuvre.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION POSE AU SOL EN NEUF TOUS LES LOCAUX CLASSÉS P4 AU PLUS ET NON SOUMIS À UNE CIRCULATION RÉGULIÈRE DE VÉHICULE À MOTEUR SOLUTIONS JUSQU À 60 X 60 CM ET AU-DELÀ JUSQU À 10 000 CM 2? QUESTIONS Quelles solutions

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Murs Fiches d Application

Murs Fiches d Application Fiches d Application et Revêtement de Panneau Perforé Panneau Sandwich Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur la page Téléchargements. Autres Fichiers

Plus en détail

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple.

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple. PRB DOMAINE D EMPLOI SOLS ET MURS INTÉRIEURS PRIVATIFS ET COLLECTIFS SOLS EXTÉRIEURS ABRITÉS (LOGGIAS) USAGE Neuf et rénovation. Parois de locaux humides EB+ et EC. Sols de locaux U4, P3, E3 (sans siphon

Plus en détail

KAB-WATERSTOP-COMBINE

KAB-WATERSTOP-COMBINE KAB-WATERSTOP-COMBINE Le profilé KAB est un waterstop-combiné avec bande hydrogonflante incorporée dans sa partie inférieure pour l étanchéité des joints de reprise. Le waterstop-combiné KAB est un PVC

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BATIMENT DE VENTE ET BUREAUX

CONSTRUCTION D UN BATIMENT DE VENTE ET BUREAUX CONSTRUCTION D UN BATIMENT DE VENTE ET BUREAUX MAÎTRE D OUVRAGE EPLEFPA Marmilhat B.P. 116 63370 LEMPDES C.C.T.P. PRO ARCHITECTES SARL BRUNO BRUN ARCHITECTE 113 Bis avenue de la Libération 63000 CLERMONT-FERRAND

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

SYSTÈME DE CANIVEAU GRILLE ET SIPHON POUR DOUCHE À L ITALIENNE

SYSTÈME DE CANIVEAU GRILLE ET SIPHON POUR DOUCHE À L ITALIENNE www.nicoll.fr SYSTÈME DE CANIVEAU GRILLE ET SIPHON POUR DOUCHE À L ITALIENNE Une solution simple et esthétique CCAND09 UNE SolUTIoN pensée pour EMBEllIr ToUTES les SAllES DE BAINS Les caniveaux de douche

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Les informations techniques PROMOTELEC 1 ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE DE LA SALLE D EAU Edition conforme aux dispositions de la nouvelle NF C 15-100 imprimer I. LES VOLUMES La salle d eau est un local à risques

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

Le présent document comporte 9 pages indissociables et dont la présente page est la page 1. Seule sa reproduction intégrale est autorisée.

Le présent document comporte 9 pages indissociables et dont la présente page est la page 1. Seule sa reproduction intégrale est autorisée. Fiche de domaine d emploi selon le Guide d Emploi des Isolants Combustibles dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) Solution Constructive [STAP ETANCHE] Le présent document comporte 9 pages indissociables

Plus en détail

CLOISONS EN OSSATURE METALLIQUE

CLOISONS EN OSSATURE METALLIQUE I. CARACTERISTIQUES DE LA PLAQUE DE PLATRE Les plaques de plâtre présentent deux faces de couleurs différentes : Type de plaque couleurs utilisation Plaques standards Une face recouverte On utilise ce

Plus en détail

Écartez les risques de votre horizon

Écartez les risques de votre horizon ISOLER LES TOITURES-TERRASSES BÉTON Écartez les risques de votre horizon Une étanchéité + sécurisante, + adaptable Parce que l étanchéité des toitures-terrasses ne souffre d aucun désordre, découvrez la

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Catalogue des bandes BFL-Mastix

Catalogue des bandes BFL-Mastix Catalogue des bandes BFL-Mastix pour l étanchéité durable des joints type N type R NOUVEAU Profils spéciaux pour joints soumis à des mouvements et à des pressions élevées type R4 type RB Propriétés des

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 9/10-919 Annule et remplace l Avis Technique 9/04-783 Cloison de distribution et de doublage de mur Partition wall and wall lining Trennwandbeschitung

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv.

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv. Le marquage CE Christine Marcaillou Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr Le Marquage CE Le marquage CE est une obligation réglementaire

Plus en détail

LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES. Caissons chevronnés

LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES. Caissons chevronnés LA GAMME TRILATTE CAISSONS CHEVRONNES CAISSONS CHEVRONNES Caissons chevronnés 32 LES SECRETS DU PANNEAU LA CAISSONS GAMME CHEVRONNES TRILATTE Les chevrons traités et fixés en usine. Ils remplacent les

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO Habillage pour le système d induction en allège PRIMO L habillage comprend un panneau supérieur, une goulotte électrique, des consoles et des plaques frontales. Les prises sont montées dans un boîtier

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

KIT DE REVERSIBILITE BAIGNOIRE DOUCHE

KIT DE REVERSIBILITE BAIGNOIRE DOUCHE C.B Etudes et Réalisations 3 rue de VERDUN 78590 NOISY LE ROI Tél : 06 08 09 51 33 - Fax : 01 30 55 39 25 e mail : cber2@wanadoo.fr, KIT DE REVERSIBILITE BAIGNOIRE DOUCHE Dans le cadre de la loi de 2005-102

Plus en détail

Protection des structures porteuses par plaques de plâtre

Protection des structures porteuses par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures porteuses par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie, le risque d un effondrement

Plus en détail

MASTERIMPACT -RH Cloisons et plafonds pour locaux très humides EB+ collectifs et EC

MASTERIMPACT -RH Cloisons et plafonds pour locaux très humides EB+ collectifs et EC MASTERIMPACT -RH Cloisons et plafonds pour locaux très humides EB+ collectifs et EC MASTERIMPACT -RH Cloisons et plafonds pour locaux très humides EB+ collectifs et EC i Sommaire 700 i Généralités 70 Généralités

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries»

POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» 1/10 POSE DES OUVRAGES. «Etanchéité des menuiseries» S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C4.5: Conduire les opérations de pose sur chantier.

Plus en détail

Grégoire réinvente les blocs-baies

Grégoire réinvente les blocs-baies Grégoire réinvente les blocs-baies ...SANS! COFFRE Parti d une "idée simple" (pour supprimer le coffre d un bloc-baie, il suffit d intégrer son volet roulant dans la maçonnerie) INTÉGRAL de Grégoire a

Plus en détail

Se chauffer aux granulés de bois

Se chauffer aux granulés de bois Se chauffer aux granulés de bois Réglementation et règles de l art pour la mise en œuvre des poêles & chaudières à granulés www.propellet.fr CADRE GENERAL Se chauffer aux granulés de bois DEBOUCHE DU CONDUIT

Plus en détail

Ballon E.C.S. type 120/40

Ballon E.C.S. type 120/40 Notice technique Ballon E.C.S. type 120/40 Ballon E.C.S. type 120/40 Préparateur indépendant d eau chaude sanitaire (E.C.S.) à accumulation de hautes performances et de forte capacité. Ballon E.C.S. type

Plus en détail

REBORD GABAG FLEXZARGE PROTECTION DE DÉCOUPE

REBORD GABAG FLEXZARGE PROTECTION DE DÉCOUPE REBORD GABAG FLEXZARGE PROTECTION DE DÉCOUPE Conditions de construction et détails des structures possibles pour des carreaux 20 mm 1. Dimensions de la niche : max. 10 mm de plus que les dimensions de

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

La cloison spéciale «confort acoustique» pour la maison ou le logement Knauf KA 13 Phonik

La cloison spéciale «confort acoustique» pour la maison ou le logement Knauf KA 13 Phonik La cloison spéciale «confort acoustique» pour la maison ou le logement Knauf KA 3 Phonik Existe en 2 qualités : - KA 3 Phonik, carton bleuté - KHA3 Phonik+, carton bleuté et marquage H Couleur carton :

Plus en détail