La théorie niveau 1. Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La théorie niveau 1. Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées"

Transcription

1 La théorie niveau 1 Le niveau 1 est le portail vers l aventure sous-marine mais celle-ci implique un minimum de savoir et savoir faire avant d aborder la découverte des beautés sous-marines. Quelques connaissances théoriques vont parfaire l appréhension du milieu afin de vous donner tous les moyens de prendre plaisir à plonger en toute sécurité Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées

2 Les différents chapitres abordés : 1. Un peu de physique 2. Le matériel 3. La vision et l audition sous l eau 4. Les signes 5. Les dangers du milieu 6. Les accidents barotraumatiques 7. L essoufflement 8. La décompression 9. La règlementation

3 Un peu de physique La flottabilité : définition Voyons voir si ca flotte ou si ca coule L'eau douce à une densité de 1, c'est à dire que 1 litre d'eau pèse 1 kg. poussée Archimède=70kg Tout nu dans l'eau douce entre 2 eaux je flotte. Je pèse 70 kg donc mon volume est de 70 litres, je suis en équilibre. La poussée d'archimède s'exerce de bas en haut et est égale à 70kg. poids réel=70kg L eau douce me porte à raison de 1kg par litre. En mer cela change: 1,03kg / litre

4 La flottabilité : équilibre en plongée En plongée le poids du plongeur ne change pas, en revanche son volume oui, donc sa flottabilité va se modifier : - la combinaison s'écrase - le gilet se gonfle et se dégonfle - idem pour les poumons Nous allons donc trouver le meilleur lestage pour être équilibré. Remonte si poids réel inférieur à Poussée Archimède Flotte si poids réel égal à poussée Archimède Coule si poids réel supérieur à poussée Archimède p Arch=70 p Arch=70 p Arch=70 je coule trop lesté p réel=72 équilibre bien lesté p réel=70 p réel=69 je remonte pas assez lesté

5 Application : Un plongeur équipé à un volume de 100 dm3 (1dm3 = 1 litre) avec une masse de 99 Kg. Calculons son poids apparent et trouvons le lestage dont il va avoir besoin pour pouvoir s immerger sans difficulté que ce soit en eau douce (densité de 1) ou en eau de mer (densité de 1,03) Papp = poids (volume x densité) En eau douce, son poids apparent est de : Papp = 99 (100 x 1) = - 1 Il flotte et il faut donc lui ajouter 1 Kg de plomb pour qu il puisse s immerger. En eau de mer, son poids apparent est de : Papp = 99 (100 x 1,03) = - 4 Il flotte et il faut donc lui ajouter 4 Kg de plomb pour qu il puisse s immerger. LES PLONGEURS ONT TOUJOURS BESOIN DE PLUS SE LESTER EN EAU DE MER QU EN EAU DOUCE.

6 La pression : C est une force exercée sur une surface En surface elle est égale à 1 bar En plongée elle augmente de 1 bar tous les 10 mètres

7 Le matériel Le masque : Il sert à protéger le visage du contact de l'eau et à rétablir une vision correcte. Pour choisir un masque adapté à sa morphologie, il suffit de plaquer le masque contre son visage et aspirer fortement par le nez en le lâchant. Si le masque tient, c'est qu'il convient. Il faut choisir un masque ayant un bossage pour le nez afin de faciliter la manœuvre d'équilibrage des oreilles. Il existe des masques en caoutchouc ou en silicone, ces derniers étant beaucoup plus confortables pour le plongeur. Le tuba : Le tuba ne sert pas au cours d'une plongée mais il est indispensable soit pour économiser l'air de sa bouteille en surface, soit pour regagner le bateau si sa bouteille est vide. Pour des raisons de sécurité, il est nécessaire de l'avoir pour toute plongée. Les palmes : Elles permettent au plongeur de se déplacer. Il est préférable d'utiliser des palmes rigides qui permettent un palmage plus efficace, les palmes longues étant préconisées pour la nage ou l'apnée.

8 La bouteille : Elle est formée d'un récipient métallique ou en aluminium de 0.5 cm d'épaisseur, suffisamment résistant pour contenir de l'air comprimé à 200/230 bars. La contenance peut être de 8 litres, 12 litres ou 15 litres, les plus courantes étant les bouteilles de 12 litres et 15 litres. Ainsi le volume réel d'air disponible pour le plongeur est : 12 x 200 = 2400 litres d'air. Aujourd hui on fixe directement la bouteille au gilet (stab). Au bas de la bouteille, on trouve un socle en plastique qui sert à poser la bouteille verticalement. A son sommet se situe la robinetterie composée d'un robinet (ou 2), d'un orifice de sortie d'air (ou 2). Une bouteille de plongée doit être contrôlée tous les ans per un Technicien d Inspection Visuelle (TIV) Elle doit être rééprouvée par le service des Mines tous les 5 ans si elle est en aluminium et tous les 2 ans si elle est en acier. Le détendeur : Le détendeur le plus couramment utilisé de nos jour est le détendeur à 2 étages. Il est composé de 3 parties : * Une partie fixée sur la robinetterie de la bouteille : c'est le 1er étage. Il permet de détendre l'air contenu dans la bouteille jusqu'à une pression d'à peu près 11 bars. * Un flexible souple de faible section qui relie le 1er étage au 2ème étage. * Une partie fixée à un embout buccal (2ème étage) qui transforme la pression de l'air de 11 bars à la pression ambiante. Elle comporte aussi des "moustaches" par lesquelles s'évacue l'air expiré et d'un bouton poussoir de mise en débit continu. Il est conseillé de faire réviser son détendeur une fois par an par un spécialiste.

9

10

11

12 Le gilet (Stab) : Il sert à maintenir le plongeur hors de l'eau sans palmage. Il permet de s'équilibrer au cours de la plongée pour avoir toujours une flottabilité nulle. Il sert à remonter sans palmer en cas d'incident ou à remonter un plongeur en difficulté Il apporte un confort supplémentaire au plongeur. Il comprend 2 purges rapides (haute et basse) au moins, un Direct System ainsi que des poches pour le confort. Il faut prendre un stab ayant un volume d'air correspondant bien à sa corpulence. La ceinture de plombs : Elle sert uniquement à compenser la flottabilité de la combinaison. Elle ne sert en aucun cas à descendre au fond. Elle doit être correctement utilisée car un surplus de poids nuit à la stabilité et augmente la fatigue du plongeur. Il est conseillé de prendre une ceinture avec une boucle à largage rapide et avec des poids insérés dans des godets ou des poches plutôt que des poids fixes. La combinaison : Elle est en Néoprène de différentes épaisseurs (en général 3 mm, 5,5 mm ou 7 mm) et sert à se protéger du froid et des rochers. Elle peut être monopièce ou composée d'un pantalon débardeur et d'une veste. Une cagoule est indispensable pour protéger la région cervicale, centre neuro-moteur très sensible au froid.

13 Le profondimètre : Il indique la profondeur à laquelle se trouve le plongeur, la profondeur maxi atteinte au cours de la plongée, le temps de plongée et la température de l'eau. Les tables de plongée : Elles permettent en fonction de la profondeur maxi atteinte et du temps de plongée de calculer les différents paliers à effectuer. Elles doivent être les plus récentes possibles (Tables MN90). Elles se présentent sous la forme de plaquettes plastifiées que tout plongeur doit avoir impérativement sur lui. L'ordinateur : C'est un appareil plus sophistiqué que le profondimètre bien qu'il en reprenne les caractéristiques de base. Par contre, il indique en plus les paliers à effectuer sans avoir besoin des tables. Il indique si la remontée est trop lente ou trop rapide. Il permet de simuler des plongées. Les plus récents des ordinateurs indiquent la pression dans la bouteille, le temps restant avant de devoir remonter, le temps qu'il reste au plongeur si il ne veut pas faire de paliers, le risque d'essoufflement en fonction de la façon de respirer du plongeur. Certains sont même reliés au 1 er étage du détendeur par radio pour avoir les indications de pression, ce qui évite d'avoir un tuyau supplémentaire relié à un manomètre.

14 Le manomètre : Il sert à connaître la pression d'air restant dans la bouteille. Il indique de plus la "zone de réserve" Le couteau : Il est vivement conseillé pour la plongée en mer pour couper un filin ou un filet dans lequel peut être pris le plongeur. La lampe : Elle sert à raviver les couleurs et est obligatoire pour les plongées de nuits ainsi que les plongées dans des grottes ou des épaves. Le parachute : C'est un cylindre ou un ballon de couleur très vive (orange ou jaune) qui est lâché par un plongeur au palier de 6m pour signaler aux bateaux en surface la présence d'une palanquée. La boussole Le détendeur de secours ou "Octopus" : Il est obligatoire pour les chefs de palanquées et les plongeurs autonomes pour assurer une sécurité maximale mais facultatif pour les plongeurs "encadrés"

15 La vision et l audition sous l eau Dans l eau, sans masque, nous voyons flou. Mais le masque, qui nous permet de voir net sous l eau, perturbe la perception de la taille et de la distance des objets : l objet parait plus gros, l objet parait plus près. La lumière et les couleurs, dans l eau, paraissent différentes : au-delà d une quinzaine de mètres, les couleurs dominantes sont le marron, le bleu et le vert (absorption du rouge par l eau), la luminosité diminue généralement assez vite avec la profondeur, une bonne lampe permet de mieux observer les couleurs naturelles.

16 L eau étant plus dense que l air, les vibrations sonores s y propagent mieux et plus loin. On entend très bien dans l eau. Notamment les sons s y propagent plus vite (environ m/s dans l eau contre 330 m/s dans l air). De ce fait, notre oreille n est pas assez rapide pour déterminer l origine d un son dans l eau. Il faut toujours faire un tour d horizon quand on remonte avant d arriver à la surface.

17 Les signes Ce signe est le 1 er signe à connaître. Ile st à la fois une question et une réponse. Lorsqu un plongeur fait ce signe, il doit être considéré comme une question : COMMENT CA VA? Il faut absolument répondre à ce signe. S il est utilisé en réponse, il signifie : TOUT VA BIEN! CA NE VA PAS TRES BIEN! JE NE ME SENS PAS BIEN! J'AI UN PROBLEME! + J AI UN PROBLEME A L OREILLE! TOUT VA BIEN (Signe de nuit) 2 CA NE VA PAS (Signe de nuit en surface)

18 ON DESCEND ON REMONTE JE SUIS SUR RESERVE (50 BARS) Cela signifie qu on remonte JE N AI PLUS D AIR C est un signe d URGENCE

19 JE SUIS ESSOUFFLE! Cela signifie qu on remonte + J AI FROID et ON ARRETE LA PLONGEE J AI BESOIN D AIDE C est un signe d URGENCE en surface RASSEMBLEMENT

20 REGARDE! MONTRE TON MANOMETRE! ou QUELLE PRESSION TE RESTE-T-IL? GONFLE TON GILET! VIENS VERS MOI!

21 STOP! FIN DE L EXERCICE ou DE LA PLONGEE!

22 Les dangers du milieu

23

24 Les accidents barotraumatiques Les volumes gazeux : Les gaz se dilatent et se compriment. A la descente ils se compriment proportionnellement à la pression A la remontée il se dilatent proportionnellement à la pression V=6 L V=6 L -10 m P=2b V=3 L -20 m P=3b V=2 L -30 m P=4b V=1,5 L

25 La surpression pulmonaire : A la remontée les gaz se dilatent, l'air que vous respirez rempli vos poumons, ceux-ci se comportent comme un ballon.si vous bloquez votre respiration vous risquez d'endommager gravement vos poumons C'est le barotraumatisme le plus grave Prévention: - Ne jamais bloquer sa respiration - Remontez en expirant à en respectant la vitesse de15m/mn: vitesse petites bulles - Pas d'air à un apnéiste

26 La différences entre apnéistes et plongeurs équipés de bouteilles

27 Quand on vous dit qu'il faut expirer en remontant C'est grave docteur...

28 Les accidents barotraumatiques : l'oreille A la descente 1. Avec la différence de pression, le tympan se déforme. Il y a gêne puis douleur. 2. Il faut rééquilibrer (Valsalva).

29 Les accidents barotraumatiques : l'oreille (suite) A la remontée 3. Si le nez se bouche lors de la plongée, l'air ne pourra pas ressortir par la trompe d'eustache à la remontée. Il faut redescendre un peu et remonter très lentement Prévention : - Ne pas plonger si vous êtes enrhumés - Utiliser Valsalva avec modération - Ne pas forcer sur les oreilles - Consulter un ORL

30 Les accidents barotraumatiques : les sinus A la descente : Si une douleur frontale ou au niveau des machoires se fait sentir stoppez la descente,signalez, essayez de vous moucher, si celà ne sufit pas interrompre la plongée A la remontée : Si douleur signaler et remonter le plus lentement possible Prévention : - Ne pas plonger si vous êtes enrhumés - Consulter un ORL

31 Les accidents barotraumatiques : le masque Le plaquage du masque :Les causes : Il se produit à la descente en effet celui-ci avec l'effet de la pression à tendance à s'ecraser sur le visage ce qui peu provoquer un effet ventouse avec des douleurs occulaires Prévention : - Soufflez dans le masque par le nez. - Ne pas trop serrez la sangle de votre masque

32 Les accidents barotraumatiques : les dents Les causes : Des caries mal soignées, des plombages défecteux peuvent provoquer des douleurs à la descente et à la remontée Prévention : - Bonne hygiène dentaire et signaler à votre dentiste que vous êtes plongeur

33 Les accidents barotraumatiques : instestins Les causes : Les gaz provenant de la fermentation des aliments ou l'air avalé en plongée se dilatent pendant la remontée. S'ils ne peuvent s échapper, par voie orale ou anale, ils provoquent de violentes douleurs abdominales pouvant entraîner une syncope. Prévention : - Eviter les féculents et les boissons gazeueses - Alimentation saine

34 L essoufflement

35 Le cycle respiratoire : 2 temps forts : inspiration et expiration (mouvements respiratoires) Cycle respiratoire : inspiration + expiration Volume courant (VC) : volume d air qui circule dans les poumons pendant un cycle respiratoire VC Inspiration Expiration Notre corps utilise de l oxygène et produit un déchet «le gaz carbonique» évacué lors de l expiration

36 Face à un effort, le plongeur va augmenter sa fréquence respiratoire et son amplitude L essoufflement va arriver lorsque le corps ne va plus arriver à évacuer le CO2

37 Causes et facteurs favorisant Cause habituelle : un effort important (courant) ou un effort inadapté (surlestage, mauvaise technique de palmage, ) Facteurs favorisant : la profondeur, le froid, le stress, des problèmes de matériels (détendeurs, bouteille mal ouverte, ).

38 Conduite à tenir Pour le plongeur : stopper l effort, prévenir la palanquée, expirer. Pour les membres de la palanquée : calmer le plongeur, remonter lentement le partenaire à l aide du gilet stabilisateur et effectuer la remontée à vitesse contrôlée et faire les paliers, en surface, le rassurer, éviter tout effort et sur le bateau le mettre à l aise et ouvrir sa combinaison pour l aider a respirer

39 Prévention Ne jamais s immerger si déjà essoufflé en surface, Ne pas faire d effort en plongée, Gérer sa respiration en insistant sur l expiration, Avoir un bon matériel, Être en forme physique

40 La décompression Le gaz que nous respirons en plongée est le même que celui que nous respirons en surface : 21% d'oxygène (O2), 78 %d'azote (N2), d autres gaz à l état de traces. En surface l azote ne fait que rentrer et sortir des poumons. En plongée, avec la pression due à la profondeur, l azote se dissout dans l'organisme. et la quantité dissoute va augmenter en fonction de la profondeur et de la durée de la plongée. A la descente le plongeur ne rencontre pas de problème avec l azote dissout mais à la remontée l azote va essayer de retrouver sa forme gazeuse. Si cette transformation se fait dans notre organisme, cela cause de graves problèmes : c est l accident de décompression. Afin de laisser l azote revenir vers nos poumons, il va falloir respecter les consignes de sécurité : - Respecter une vitesse de remontée de 15m/mn maximum, - Effectuer des arrêts impératifs appelés paliers.

41 La courbe de sécurité : La courbe de sécurité définit à des profondeurs données le temps maximum de plongée pour lequel il n est pas obligatoire de faire un palier.

42 Les tables de plongée Heure de départ : moment où le plongeur quitte la surface pour s'immerger Profondeur : profondeur maxi atteinte au cours de la plongée Si elle n'existe pas prendre la profondeur immédiatement supérieure dans la table Durée de la plongée : Temps compris entre l'heure de départ et le moment où le plongeur décide de remonter. Si la durée exacte n'existe pas prendre la durée immédiatement supérieure dans la table Durée de la remontée: temps compris entre le moment où le plongeur décide de remonter et le moment où il arrive au 1er palier. Durée totale de remontée (DTR) : Durée de la remontée au 1er palier + durée pour rejoindre surface G.P.S : groupe de plongée successive, lettre donnant l'état de saturation en azote du plongeur. Palier : Séjour dont la durée et la profondeur sont strictement définis par la table en fonction d'un thème de plongée Heure départ Prof palier Heure de sortie GPS Profondeur max Durée de la plongée Durée totale plongée durée remontée* Durée palier Durée totale remontée

43 Plongée simple Les tables MN90 Il s'agit d'une plongée unique effectuée dans la même journée ou d'une plongée dont l'intervalle avec la deuxième est > 12 heures 9h 3m 9h26 GPS=H Prof=34m Durée plongée =18 '' Durée totale=26' prof durée 3m DTR GPS 5 ' DTR= 8' 34 m n'existe pas on prend 35 m dans la table 18 ' n'existe pas on prend 20' dans la table Ce qui donne : DTR=8 ' palier : 5' à 3m GPS = H H.S : 9h26

44

45 Les accidents de décompression Principe : Souvenez vous que l'air que vous respirez contient 79% d'azote et que celui-ci se dissout dans l'organisme pendant la plongée. A la remontée il est essentiel de faciliter le dégazage naturel de l'n2 en appliquant quelques règles simples - Remontée à la vitesse de 15m/mn - Respect des paliers - Pas de valsalva à la remontée Avant et après la plongée. - Ne pas plonger si excès de fatigue - Pas d'effort avant et après la plongée. - Attention aux médicaments - Pas d'apnée après la plongée - Pas d'avion ou de ballade en montagne après la plongée Sinon vous risquez l'add qui peut se présenter ainsi Vertiges Fatigue Douleurs dans le dos Paralysies, picotements dans les membres Troubles neurologiques Arrêt cardiaque, etc.

46 La réglementation Les textes : Au sein de la FFESSM la plongée est réglementée par le code du sport et notamment par quelques articles qui définissent le cadre de l'activité. CODE DU SPORT modifié par arrêté du 6 avril 2012 (voir texte distribué en PDF) En particulier, ces testes définissent les zones d'évolution, les prérogatives, la sécurité, etc... La licence et le certificat médical : Le plongeur a besoin : d'une licence qui l assure en responsabilité civile, d'un certificat médical délivré par un médecin du sport, fédéral ou généraliste (seulement pour le niveau 1). En fonction du club celui-ci peut exiger médecin du sport ou fédéral uniquement. La licence est valable du 15 septembre au 31 décembre de l'année suivante soit 15 mois Le certificat médical est valable une année de date à date Christian Vivet octobre 2008 Durée environ 45 '

47 Aptitudes des différents plongeurs à l air suivant le code du sport

48 Aptitudes des différents plongeurs à l air suivant le code du sport (suite)

49

50

51

52 Les prérogatives du niveau 1 : Organisation de la plongée : Celle-ci est placée sous la responsabilité d'un directeur de plongée. Avant la plongée : - Vérifier la pression de la bouteille -Montez puis contrôlez le fonctionnement du détendeur. -Assurez-vous que vous avez votre ceinture de lest et qu'elle est apparente. -Contrôlez le gilet et le direct system. -Contrôlez l'équipement de votre binôme. -Ecoutez les directives du directeur de plongée et/ou de votre moniteur. Mise à l'eau : -Le guide de palanquée qui se met à l'eau en premier. -Contrôlez votre zone de saut. -Dégagez la zone de saut rapidement après mise à l'eau.

53 En surface : Gonflez correctement votre gilet afin de bien rester en surface. Rejoignez votre guide de palanquée et/ou regroupez-vous avec les autres membres de la palanquée. Plongée - consignes générales : Ne jamais plonger seul. Bien suivre les instructions du guide palanquée. Restez groupés avec vos partenaires de palanquée. Signaler tout événement anormal à votre guide de palanquée. Pendant la plongée : Ne descendez que sur ordre du guide de palanquée. Restez toujours au-dessus du guide lors de la descente. Montrez votre manomètre au guide palanquée quand vous atteignez 100 bars puis 50 bar. Restez en dessous de votre guide de palanquée pendant la remontée. Ne remontez pas plus vite que vos petites bulles (émises à l'expiration). En cas de perte de palanquée remontez de quelques mètres faites un tour d'horizon et regagner la surface. Rejoignez à la nage le bateau et prévenez le directeur de plongée. Sortie de l'eau : Attendez que l'échelle soit dégagée avant de vous y présenter. N'attendez pas la sortie de votre guide de palanquée, il sortira en dernier. Après la plongée : Ecoutez et participez au briefing donné par votre guide. Notez les paramètres de votre plongée (profondeur atteinte, temps de plongée, observations remarquables) que vous porterez dans votre carnet de plongée une fois à terre. Démontez votre détendeur. A terre, vous rincerez votre matériel à l'eau douce. Pas d'apnée avant 6 heures et pas de montée en altitude (montagne ou avion) avant 12 ou 24 heures.

LE MATERIEL DE PLONGEE...

LE MATERIEL DE PLONGEE... Cours prépa niveau 1 Le matériel de plongée individuel et collectif, critères de choix et entretien. Sommaire 1. OBJECTIFS... 2 2. LE MATERIEL DE PLONGEE... 2 2.1 LE MASQUE... 2 2.2 LES PALMES... 2 2.3

Plus en détail

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES...

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES... Cours prépa niveau 1 La Pression et ses effets sur l'organisme (Les barotraumatismes et la surpression pulmonaire) SITUATION : début de formation N1, 3 ème cours théorique. Cours n 1 : Le matériel de plongée

Plus en détail

Connaissances théoriques élémentaires

Connaissances théoriques élémentaires NIVEAU 1 Théorie Connaissances théoriques élémentaires Principe des barotraumatismes et prévention. L'essoufflement. Le froid, les dangers du milieu naturel. Le principe de l'accident de décompression,

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 NOM : PRENOM : AGE : CLUB : Vous avez deux heures pour répondre aux questions. Prenez le temps de lire correctement l énoncé des questions. Pour les exercices de tables, vous

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatismes Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatisme La pression et le volume d un gaz sont étroitement liés. Le plongeur respire de l air à pression

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1*

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* 1) Pourquoi la plongée est un sport dangereux nécessitant une formation spécifique? Citez 3 dangers principaux 2) Quelles sont les 3 conditions

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

Aide mémoire pour la préparation du Niveau I

Aide mémoire pour la préparation du Niveau I Site web de Grenoble Plongée = http://perso.wanadoo.fr/plonge.medical/ Aide mémoire pour la préparation du Niveau I Cet aide mémoire n'est pas un cours, il n'a que la prétention d'être un guide pour la

Plus en détail

Aide mémoire pour la préparation du Niveau I

Aide mémoire pour la préparation du Niveau I Page 1 sur 10 Site web de Grenoble Plongée = http://perso.wanadoo.fr/plonge.medical/ Aide mémoire pour la préparation du Niveau I Cet aide mémoire n'est pas un cours, il n'a que la prétention d'être un

Plus en détail

Dangers du milieu. Réglementation. Théorie Niveau 2. ASCSB Plongée. La réglementation :

Dangers du milieu. Réglementation. Théorie Niveau 2. ASCSB Plongée. La réglementation : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Réglementation Dangers du milieu La réglementation : - Qu est-ce que les prérogatives? - Le Code du Sport - La palanquée - L autonomie - Les espaces d évolution - L autonomie

Plus en détail

1 SUBAQUA LA ROCHELLE

1 SUBAQUA LA ROCHELLE Théorie niveau 1 SUBAQUA LA ROCHELLE Subaqua17.com Sommaire subaqua la rochelle... 1 1. La règlementation... 4 _ OBJECTIFS DE LA FORMATION DU PLONGEUR NIVEAU 1... 4 _ CONDITIONS DE CANDIDATURE ET OBTENTION

Plus en détail

Les accidents (30 points)

Les accidents (30 points) CORRIGES Les accidents (30 points) SUJET 1 (4 points) Au débarquement du bateau à 17h00, ton équipier avec qui tu as plongée en autonomie, le matin et l'après-midi, est très pale, se plaint d'avoir très

Plus en détail

L examen du niveau II

L examen du niveau II L examen du niveau II 1. conditions - licencié à la FFESSM - âgé de 16 ans (autorisation parentale pour les mineurs) - titulaire du brevet élémentaire (niveau I) - certificat médical - carnet de plongée

Plus en détail

Claude ZION Novembre 2011 1

Claude ZION Novembre 2011 1 FROID DANGERS DU MILIEU COMPORTEMENT & SÉCURITÉ COURBE DE SÉCURITÉ 1 LE FROID Réchauffement climatique Pas vraiment d actualité en plongée sous nos latitudes. Notions de base : La température du corps

Plus en détail

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012 Cours iveaux 3 LA REMOTEE - 1ère partie Plan du cours La remontée est un moment crucial de la plongée puisque nous allons subir, comme à la descente, des variations de volumes mais nous devrons aussi veiller

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R GRÉER UN SCAPHANDRE. Description du geste technique

P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R GRÉER UN SCAPHANDRE. Description du geste technique F I C H E P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R FICHE N GRÉER UN SCAPHANDRE Description du geste technique Gréer un scaphandre consiste à : Fixer le gilet sur la bouteille

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Généralités Le Placage de Masque Les Sinus L'Estomac et les Intestins Les dents L'Oreille La Surpression Pulmonaire Tableau Récapitulatif Généralités Baro signifie pression et traumatisme

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Cours théorique PP1 BBTB Sophie Mieszkin Introduction aux tables de plongée Lors de la plongée l azote n est pas éliminé par l organisme Pour l éliminer

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

Cours Tables - Niveau 2

Cours Tables - Niveau 2 Cours Tables - Niveau 2 Pourquoi ce cours? Historique des tables Rappels : Décompression Courbe de sécurité Utilisation des tables : Limites Profils Paramètres Sommaire Partie 1 Présentation des tables

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE

LES ORDINATEURS DE PLONGEE LES ORDINATEURS DE PLONGEE Les ordinateurs de plongée sont des calculateurs qui utilisent un algorithme (basé sur un modèle mathématique de charge et décharge du corps en azote) afin de déterminer les

Plus en détail

Les accidents de décompression

Les accidents de décompression Les accidents de décompression Attention : au Niveau 1, vous ne devez connaitre que le principe de l accident de décompression (ADD), ce qui le provoque, reconnaitre les symptômes et comment on peut l'éviter.

Plus en détail

Le cours niveau 1. I Le Matériel. I 1) Le masque

Le cours niveau 1. I Le Matériel. I 1) Le masque Le cours niveau 1 I Le Matériel I 1) Le masque Il sert à protéger le visage du contact de l'eau et à rétablir une vision correcte. Pour choisir un masque adapté à sa morphologie, il suffit de plaquer le

Plus en détail

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P* CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES 1 BUT... 3 2 DÉFINITION... 3 Organisation et durée de la formation... 3 Admission au cours... 3 Clôture et certification... 3 3

Plus en détail

Les effets du milieu aquatique sur le plongeur. Jargeau Abysse Club 2013 / 2014

Les effets du milieu aquatique sur le plongeur. Jargeau Abysse Club 2013 / 2014 Les effets du milieu aquatique sur le plongeur Jargeau Abysse Club 2013 / 2014 1 Plan Rappels : les barotraumatismes : les sinus le yeux (la vision et la lumière) les dents l estomac et intestin les oreilles

Plus en détail

Plan. Flottabilité (1) Rappels. Révisions Physique 27/04/2015. Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles

Plan. Flottabilité (1) Rappels. Révisions Physique 27/04/2015. Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles Plan Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles Exercices! Cours N4 8-Avr-2015 Olivier Daumin CODEP01 ASEGF Plongée & Maïali Cours N4 Révisions 8-Avr-2015 Olivier

Plus en détail

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M1 CMAS.CH PAR CROSS-OVER M. ZÜRCHER 2010 Philosophie de la formation M1 par cross-over. Les objectifs de formation d un plongeur CMAS sont de préparer le plongeur à être

Plus en détail

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression Dissolution des Gaz & Accidents de décompression 1 Plan du cours Introduction Rappels Pression Composition de l air Pression partielle Courbe de sécurité Anatomie Dissolution des Gaz (Loi de Henry) Mise

Plus en détail

SABBE. Cours théorique Plongée Niveau 1. I. Notions de physique. 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité

SABBE. Cours théorique Plongée Niveau 1. I. Notions de physique. 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité SABBE Cours théorique Plongée Niveau 1 I. Notions de physique 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité II. Les accidents de plongée 1. Les barotraumatismes 2. Le froid 3. L'essoufflement

Plus en détail

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique»

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique» Théorie Niveau 2 Les barotraumatismes 1 Principe général Les barotraumatismes sont des accidents qui peuvent survenir lorsque des volumes d air présents dans l'organisme du plongeur subissent la loi de

Plus en détail

Le froid et les dangers du milieu

Le froid et les dangers du milieu Le froid et les dangers du milieu Table des matières I]Le froid...2 a)le refroidissement du corps en plongée...2 1)Éléments favorisants...2 2)Symptômes...2 3)Prévention...3 4)Comportement...3 b)le givrage

Plus en détail

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée Première partie Objectifs de ce cours: 1. Introduction à la formation du 2* 2. Comprendre les lois fondamentales régissant : la flottabilité (Archimède)

Plus en détail

PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS

PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS PLONGEUR (P1) Plongeur CMAS 1* Plongeur Encadré NBN EN 14153-1 STANDARDS (Version 2012/01) Table des matières 1 Généralités... 4 1.1 Compétences du plongeur 1*... 4 1.2 Prérogatives du plongeur 1*... 4

Plus en détail

LE GROUPE DE COMPETENCE 4

LE GROUPE DE COMPETENCE 4 LE GROUPE DE COMPETENCE 4 LE GC4 A QUOI SERT IL? A transférer les savoir-faire acquis en milieu artificiel et dans la zone 0 6 m vers la zone 0 20 m en milieu naturel. Transmission des connaissances théoriques

Plus en détail

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur I Introduction 1-Généralités Le SGS permet : -la mise en sécurité du plongeur en surface

Plus en détail

Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de pression des gaz contenus dans le corps.

Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de pression des gaz contenus dans le corps. Saison 12/1 SOMMAIRE Définition Principaux organes à risque des barotraumatismes DEFINITION Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de

Plus en détail

Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Physique Niveau Ⅳ Première Partie Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application. Les pressions

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2 Les ordinateurs de plongée Niveaux 2 Introduction Très important d'en connaître les précautions d emplois et les limites. Différents algorithmes basés sur des modèles mathématiques de calcul. Les ordinateurs,

Plus en détail

COURS THEORIQUE N1. La plongée est un sport technique pratiqué dans l'eau, milieu différent de celui dans lequel nous évoluons habituellement.

COURS THEORIQUE N1. La plongée est un sport technique pratiqué dans l'eau, milieu différent de celui dans lequel nous évoluons habituellement. COURS THEORIQUE N1 La plongée est un sport technique pratiqué dans l'eau, milieu différent de celui dans lequel nous évoluons habituellement. Le milieu aquatique et ses caractéristiques physiques ont une

Plus en détail

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 Qualification Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 PLAN Plus d oxygène : 2 Qu est-ce que le Nitrox? Plus d oxygène : Mélange d oxygène et d azote dont le pourcentage en O 2 est supérieur à celui

Plus en détail

NOTIONS DE PHYSIQUE. 1. Pression C'est l'action d'une force sur une surface. Force F soit P. Pression = = Surface S le bar

NOTIONS DE PHYSIQUE. 1. Pression C'est l'action d'une force sur une surface. Force F soit P. Pression = = Surface S le bar NOTIONS DE PHYSIQUE 1. Pression C'est l'action d'une force sur une surface. Pression = En plongée, on utilise une ancienne unité : Force F soit P = Surface S le bar 1 bar correspond à une force de 1 kgf

Plus en détail

REGLEMENTATION I - REGLEMENTATION GENERALE. 1) L arrêté du 22/06/98 (modifié par les arrêtés du 28/08/2000 et 09/07/2004)

REGLEMENTATION I - REGLEMENTATION GENERALE. 1) L arrêté du 22/06/98 (modifié par les arrêtés du 28/08/2000 et 09/07/2004) REGLEMENTATION INTRODUCTION En tant que plongeur vous devez respecter les prérogatives en relation avec votre niveau de plongée qui sont définies par la loi ou recommandées par votre organisme de formation

Plus en détail

LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ

LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ FICHE N LA REMONTÉE D UN PLONGEUR EN DIFFICULTÉ Les termes «remontée gilet», «assistance gilet», «sauvetage gilet» sont désormais remplacés par «remontée d un plongeur en difficulté». Description du geste

Plus en détail

LES ACCIDENTS. Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE»

LES ACCIDENTS. Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE» LES ACCIDENTS Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE» LES ACCIDENTS : Les barotraumatismes ou mécaniques Accidents dues aux différences de pression Les biochimiques ou bio toxiques Accident

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2

Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Autonome 20m Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR AUTONOME 20M Open Water NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION

Plus en détail

Organisation de la plongée

Organisation de la plongée Organisation de la plongée Club du CSAR Plongée Sous Marine 1 / 21 Organisation de la plongée Sommaire Justification Cadre réglementaire Planification Préparation Sur le site La plongée profonde Rappel

Plus en détail

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose La décompression, les tables MN90 (1) 22 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée Utilisé par tous les plongeurs l'ordinateur méritait quelques précisions avant de vous immerger. Justification Définitions Conditions d'utilisation Limites d'utilisation Procédures hétérogènes Choisir

Plus en détail

REGLEMENTATION. A l intention des Niveaux 3. GUC Plongée SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES

REGLEMENTATION. A l intention des Niveaux 3. GUC Plongée SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES REGLEMENTATION A l intention des Niveaux 3 SOMMAIRE -Prérogatives - Textes de référence -Documents indispensables - Organisation de l activité -Matériel - Tableau des secours - Protection du milieu -Après

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression - 1 - BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression I Rappels 1. Mariotte PV=constante 2. mécanisme des barotraumatismes changement rapide de profondeur 3. localisations

Plus en détail

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 1

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 1 APNEISTE NIVEAU 1 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 1 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel.

Plus en détail

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90 Tables Type de Plongées Simple Remontée lente Successive Consécutive Procédures de rattrapages Remontée rapide Palier interrompu - E.B- Cours Niveau 2 Tables MN 90 BRASSART Eric (E2) Création : janvier

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES. 1. Rappel : Pression C'est l'application d'une force sur une surface. Pression = Force / Surface

LES LOIS PHYSIQUES. 1. Rappel : Pression C'est l'application d'une force sur une surface. Pression = Force / Surface LES LOIS PHYSIQUES 1. Rappel : Pression C'est l'application d'une force sur une surface. Pression = Force / Surface En plongée, on utilise une ancienne unité : le bar 1 bar correspond à une force de 1

Plus en détail

CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC

CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC DEFINITION CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC Formation aboutissant à une aptitude (ou qualification) fédérale à la plongée pour les plongeurs formés à l utilisation de tels équipements. OBJECTIF

Plus en détail

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Bjp novembre 2012 Physique Pression Eau et air, par leur masse et mouvements internes appliquent une «force». Intuitivement, on voit bien ce qu est une force

Plus en détail

LE NIVEAU 1 SOMMAIRE. I Le Matériel

LE NIVEAU 1 SOMMAIRE. I Le Matériel LE NIVEAU 1 SOMMAIRE Introduction : Grace au Niveau 1 vous allez pouvoir plonger dans la zone des 20 mètres (espace médian) en étant toujours encadré par un guide de palanquée. C est ce qu on appelle vos

Plus en détail

La théorie niveau 1. Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées

La théorie niveau 1. Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées Le niveau 1 est le portail vers l aventure sous-marine mais celle-ci implique un minimum de savoir et savoir faire avant d aborder la découverte des beautés sousmarines. Quelques connaissances théoriques

Plus en détail

Cours N2 : Dissolution des gaz

Cours N2 : Dissolution des gaz Sommaire Cours N2 : Dissolution des gaz Justification ADD et tables de décompression Rappels Physique : la pression Composition de l air Mise en évidence Ennoncé de la loi de Henri Application à la plongée

Plus en détail

Règlementation : Brevets et qualifications

Règlementation : Brevets et qualifications Question 1 09REG-EV-1-05(1) Question à 1 point Vous êtes niveau 4 Guide de Palanquée et souhaitez devenir directeur(s) de plongée. Que devez vous faire? (1 point) Passer La qualification de plongeur niveau

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Modifiés en Assemblée Générale du 16 Octobre 2010

REGLEMENT INTERIEUR Modifiés en Assemblée Générale du 16 Octobre 2010 CLUB SUBAQUATIQUE FECAMPOIS Base nautique Paul Vatine chaussée Levasseur B.P.100 76 403 FECAMP CEDEX Association loi 1901 Jeunesse et sport N 76 84 S 470 FFESSM N 22 76 00 44 REGLEMENT INTERIEUR Modifiés

Plus en détail

Cours de Niveau 1. Sehvo

Cours de Niveau 1. Sehvo Fédération Française d Etudes de Sports Sous-Marins Cours de Niveau 1 Sehvo Subaquatique Evolution Hydrospeed Vallée Oyonnaxienne SOMMAIRE PARTIE 1 : REGLEMENTATION La FFESSM La CMAS Conditions de candidatures

Plus en détail

FICHE DE COURS THEORIQUE

FICHE DE COURS THEORIQUE FICHE DE COURS THEORIQUE TITRE : Matériel (niveau 2) A qui s adresse ce cours : Niveaux 1 en cours de formation N2 Justification du cours : - Savoir gérer son propre matériel notamment le matériel nécessaire

Plus en détail

Cours ASVLB section plongée Les effets mécaniques de la pression : les barotraumatismes

Cours ASVLB section plongée Les effets mécaniques de la pression : les barotraumatismes 1. Objectif 2. Rappel sur les notions de pression 3. Loi de Mariotte-Boyle 3.1. Mise en évidence 3.2. Expérience 3.3. La loi physique 3.4. La température 3.5. Exercices d application 4. Les Barotraumatismes

Plus en détail

Consommation d air et autonomie

Consommation d air et autonomie Consommation d air et autonomie Cours N3 09/12/2013 François KERISIT E2 Tek Plongée Odyssée 09/12/2012 Consommation d air et autonomie 2 Objectif Autonomie : jusqu à 40m, entre N3 jusqu à 60m, avec un

Plus en détail

Le N2 doit être autonome avant pendant et après la plongée et assister si nécessaire ses coéquipiers (membres de la palanquée).

Le N2 doit être autonome avant pendant et après la plongée et assister si nécessaire ses coéquipiers (membres de la palanquée). Sommaire Comportement Communication Orientation Protection du milieu COMPORTEMENT L obtention du Niveau 2 permet une autonomie relative (autonomie dans la limite des prérogatives N2 et des obligations

Plus en détail

Givrage des détendeurs

Givrage des détendeurs COMMISSION TECHNIQUE REGIONALE EST Givrage des détendeurs Recommandations issues d un groupe de travail des Instructeurs de la CTR EST Pourquoi aborder ce sujet? Accidents fréquents dans nos eaux intérieures

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée NIVEAU 3 Les ordinateurs de plongée Tout le monde l utilise L arrivée des ordinateurs marque un progrès majeur dans la pratique de la plongée en scaphandre. Plus de calculs fastidieux d intervalles de

Plus en détail

Règlementation : Divers

Règlementation : Divers Question 1 09REG-DI-2-01(1) Donnez la périodicité des inspections visuelles et des requalifications périodiques imposées par la législation française cas général : inspections visuelles tous les 12 mois

Plus en détail

Extraits du Code du Sport Partie Réglementaire Arrêtés Modifié par arrêté du 18 juin 2010

Extraits du Code du Sport Partie Réglementaire Arrêtés Modifié par arrêté du 18 juin 2010 Extraits du Code du Sport Partie Réglementaire Arrêtés Modifié par arrêté du 18 juin 2010 Livre III Pratique sportive Titre II Obligations liées aux activités sportives Section 3 Etablissements qui organisent

Plus en détail

Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS.

Cours 4. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! L ordinateur de plongée L ADD. Xavier LAUNOIS. Yann LEGROS. Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 L ordinateur de plongée L ADD 58 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! o L ordinateur de plongée L'ordinateur de plongée Le plongeur N2

Plus en détail

Cours 1. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître!

Cours 1. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 Réglementation Connaissance et respect La flottabilité La consommation d air 3 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Prérogatives du Les

Plus en détail

Formation MF1. Éléments de physique dans l enseignement de la plongée. FFESSM comité Inter Régional LRMP

Formation MF1. Éléments de physique dans l enseignement de la plongée. FFESSM comité Inter Régional LRMP Formation MF1 Éléments de physique dans l enseignement de la plongée Enseigner de la physique...pourquoi? Pour comprendre et prévenir des accidents : Barotraumatismes, ADD, toxicités de gaz. Pour comprendre

Plus en détail

INITIATION À L APNÉE

INITIATION À L APNÉE F I C H E P R I N C I P A U X G E S T E S T E C H N I Q U E S À E N S E I G N E R FICHE N INITIATION À L APNÉE «Apprendre à respirer et à se relaxer ( ) est le meilleur moyen de se préparer à retenir le

Plus en détail

Si ce plongeur n a aucun justificatif avec lui, le Directeur de Plongée lui fera faire une plongée test pour évaluer son niveau.

Si ce plongeur n a aucun justificatif avec lui, le Directeur de Plongée lui fera faire une plongée test pour évaluer son niveau. Le 18 juin 2010 a été signé un arrêté concernant les brevets de plongeurs loisir en France, ainsi qu un rectificatif concernant cet arrêté. Ces textes définissent l espace et les conditions d évolution

Plus en détail

Examen de Guide de palanquée ANMP

Examen de Guide de palanquée ANMP Examen de Guide de palanquée ANMP (Brevet de plongeur niveau 4) Epreuves et Critères techniques L organisation générale du niveau 4 ANMP est définie dans la fiche info N A07 «Organisation d une formation

Plus en détail

Les barotraumatismes 1/2

Les barotraumatismes 1/2 La pression et les variations de volume liées peuvent provoquer des lésions chez le plongeur, ils s agit alors d accidents mécaniques ou barotraumatismes Plan du cours 1/2 Justification Variations de pression

Plus en détail

MÉMO FOSSE ADMINISTRATIF

MÉMO FOSSE ADMINISTRATIF MÉMO FOSSE ADMINISTRATIF N oubliez pas de venir en fosse avec vos papiers de plongeur : Justificatif de votre niveau de plongée (carte double face FFESSM/CMAS), Certificat médical de moins d un an, Licence

Plus en détail

TABLES SIMPLES NIVEAU 2

TABLES SIMPLES NIVEAU 2 TABLES SIMPLES NIVEAU 2 Objectif Etre capable d utiliser les tables pour le calcul d un palier en fonction du temps et de la profondeur de la plongée simple et consécutive et comprendre les abréviations..

Plus en détail

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m PROFIL GENERAL Le plongeur titulaire de la qualification Plongeur Autonome 20 m (PA20) est capable de réaliser des plongées d exploration : Jusqu à 20 m de profondeur, au sein d une palanquée, en autonomie,

Plus en détail

PLONGEUR 2* (P2) Plongeur CMAS 2* Plongeur Autonome NBN EN 14153-2 STANDARDS

PLONGEUR 2* (P2) Plongeur CMAS 2* Plongeur Autonome NBN EN 14153-2 STANDARDS PLONGEUR 2* (P2) Plongeur CMAS 2* Plongeur Autonome NBN EN 14153-2 STANDARDS (Version 2012/05_web) Table des matières 1 Généralités... 3 1.1 Compétences du plongeur 2*... 3 1.2 Prérogatives du plongeur

Plus en détail

Cours Niveau 1. Sébastien ABALAIN MF1 FFESSM

Cours Niveau 1. Sébastien ABALAIN MF1 FFESSM Cours Niveau 1 Cours niveau 1 1. Notre association et la FFESSM 2. Le matériel de plongée 3. La flottabilité 4. Les oreilles en plongée 5. La surpression pulmonaire 6. L essoufflement 7. Information sur

Plus en détail

Cours théorique Plongée Niveau 1

Cours théorique Plongée Niveau 1 Cours théorique Plongée Niveau 1 Les parties encadrées en gras sont à bien connaître, ainsi que le paragraphe "déroulement d'une plongée et consignes de sécurité" Introduction La plongée est un sport technique

Plus en détail

Brevet de Plongeur P2 / CMAS

Brevet de Plongeur P2 / CMAS Brevet de Plongeur P2 / CMAS 1 Conditions d admission à l examen... 1 2 de la session... 1 3 Jury de l examen... 1 4 Délivrance du Brevet... 1 5 Les épreuves... 1 5.1 Exercices à réaliser pendant l enseignement

Plus en détail

INTRODUCTION. CTD 29 / Formation N4 23/10/2010. Physique Cours n 1 (Pression, Mariotte, Charles)

INTRODUCTION. CTD 29 / Formation N4 23/10/2010. Physique Cours n 1 (Pression, Mariotte, Charles) INTRODUCTION 1 Éléments de physique & rappels 2 Compressibilité des gaz : principe et applications à la plongée 3 Influence de la température : principe et application à la plongée 4 Exercices complémentaires

Plus en détail

LIVRET THEORIE PLONGEE niveau1

LIVRET THEORIE PLONGEE niveau1 LIVRET THEORIE PLONGEE niveau1 NOTION DE PRESSION La pression est une force qui s exerce sur une surface. Par exemple le poids de l air de l atmosphère sur la surface de la terre. La pression atmosphérique

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION DE L ANMP

CURSUS DE FORMATION DE L ANMP CURSUS DE FORMATION CURSUS DE FORMATION DE L ANMP Les pages qui suivent vous présentent le nouveau programme de formation de l ANMP. Les dispositions réglementaires qui régissent le cadre de formation

Plus en détail

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 2

F.F.E.S.S.S.M. Commission Nationale d Apnée Manuel de formation APNEISTE NIVEAU 2 APNEISTE NIVEAU 2 1. ORGANISATION GENERALE - Les sessions de Niveau 2 sont organisées à l échelon du club ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un examen ponctuel.

Plus en détail

Cours Physique Accidents. Niveau 2. Archimède Mariotte Barotraumatismes. DG - 16/01/2008 Physique 1 1

Cours Physique Accidents. Niveau 2. Archimède Mariotte Barotraumatismes. DG - 16/01/2008 Physique 1 1 Cours Physique Accidents Niveau 2 Archimède Mariotte Barotraumatismes DG - 16/01/2008 Physique 1 1 Sommaire Objectif du cours : Rappel prérogatives Pourquoi ce cours? Archimède Mariotte Barotraumatismes

Plus en détail

Informations Niveau 1

Informations Niveau 1 Informations Niveau 1 l Organisation d une sortie mer l Le matériel obligatoire l L immersion et la descente J-luc Busmey Préparation N1 Diapo n 1 Organisation d une sortie mer l Inscription et convocation

Plus en détail

Plongeur Encadré 40m

Plongeur Encadré 40m Livret de Certification Plongeur Encadré 40m Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR ENCADRE 40M Supervised Deep Diver I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé capable d évoluer en sécurité

Plus en détail

Cours niveau 1. Matériel plongeur. Savoir utiliser et entretenir son matériel. Daniel Laratte

Cours niveau 1. Matériel plongeur. Savoir utiliser et entretenir son matériel. Daniel Laratte Cours niveau 1 Matériel plongeur. Savoir utiliser et entretenir son matériel. Prérogative du niveau 1. Le plongeur de niveau 1 est capable de réaliser des plongées d exploration jusqu à 20 mètres de profondeur

Plus en détail

Eléments de théorie du niveau 1. Emmanuel BERNIER

Eléments de théorie du niveau 1. Emmanuel BERNIER Eléments de théorie du niveau 1 Emmanuel BERNIER Mars 2001 Table des matières 1 Présentation du niveau 1... 3 2 La flottabilité... 4 3 Les effets de la pression de l'eau... 5 3.1 La pression... 5 3.2 La

Plus en détail

Plongée sous marine Accident mécaniques (cours de physique) Hippocampe Club : Bernard Renauld 01/11/2016

Plongée sous marine Accident mécaniques (cours de physique) Hippocampe Club : Bernard Renauld 01/11/2016 Plongée sous marine Accident mécaniques (cours de physique) Hippocampe Club : Bernard Renauld 01/11/2016 Deux «lois» physiques : Archimède (flottabilité) Mariotte (compressibilité des gaz) La flottabilité

Plus en détail