Edition n 2621 du Nouvel Observateur du 29 janvier au 4 février 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Edition n 2621 du Nouvel Observateur du 29 janvier au 4 février 2015"

Transcription

1 Edition n 2621 du Nouvel Observateur du 29 janvier au 4 février 2015 BANLIEUES P. 34 Comment casser les ghettos ENQUÊTE P. 56 Un avocat nommé SarkozyCULTURE P. 92 La BD ne paie plus BELG 4.10 / LUX 4.10 / 6.20 FS / AUT 5.20 / ESP 4.20 / ITA 4.20 / ALLE 4.90 / PORT(CONT) 4.20 / GR 4.20 / PAYS-BAS 4.20 / ANTILLES - RÉUNION 4.00 / RCI 2800 CFA / SGAL 2800 CFA / ZONE CFA 2800 / MAROC 32 DH / TUNISIE 4.10 DTU / CAN $6,99 / USA $6.99 / TOM 720 XPF Les filières gagnantes Les salaires à l embauche Où s inscrire après le bac? Les diplômes qui donnent 24 PAGES du travail M S - F: 3,90 E - RD 3 Quentin Houdas

2 126 SPÉCIAL DIPLÔMES Orientation LES DIPLÔMES QUI DONNENT DU TRAVAIL PAR VÉRONIQUE RADIER ET LA RÉDACTION DE L OBS L heure du grand choix a sonné pour lycéens de terminale. Avant le 20 mars, les futurs bacheliers et leur famille doivent choisir une orientation pour l enseignement supérieur. L Obs a enquêté sur les filières, les métiers et les secteurs qui mènent à l emploi. 24 pages pour trouver sa voie QUENTIN HOUDAS-FABRICE DEMESSENCE-XAVIER ROMEDER-AI-ESTELLE BARREYRE-FABRICE DEMESSENCE-NICOLAS MATULA-XAVIER ROMEDER-PATRICIA MARAIS-BRUNO COUTIER

3 SPÉCIAL DIPLÔMES 127

4 128 SPÉCIAL DIPLÔMES Haut les cœurs! Avis aux lycéens qui planchent ou s affolent en ce début d année en pensant à leur bac : pas de panique. Premièrement, vous avez toutes les chances de réussir cet examen décroché l an passé par presque 90% des candidats. Deuxièmement, vous ne devez pas vous laisser décourager par la morosité ambiante et les tristes statistiques du chômage. N écoutez pas les oiseaux de mauvais augure : les diplômes sont loin d avoir perdu leur valeur. Et celles et ceux qui ont la chance de pouvoir aujourd hui faire des études supérieures aux Etats-Unis c est un luxe des plus coûteux qui oblige à s endetter parfois pour toute une vie trouveront leur place dans le monde du travail. Les études de l OCDE l attestent, détenir un diplôme permet partout d échapper au chômage et d obtenir les meilleurs emplois. Et puis, à force de parler des aspects les plus sombres du monde du travail, nous finissons par en donner une image fausse et peu attrayante. Un sondage Viavoice, réalisé l an dernier pour «l Obs» auprès de actifs révélait que, envers et contre tout, nous sommes 73% à être heureux au travail. Et 63% d entre nous disent même exercer leur métier avec une «vraie passion». Seulement, pour choisir sa voie, il faut remettre en question les clichés. Ecouter avec prudence les argumentaires de ceux qui «vendent» leur formation ou leur secteur à l occasion de salons ou forums. Depuis plus de quinze ans, «l Obs» s intéresse à ces questions et assure une veille tant sur les filières et les diplômes que sur les réalités de l insertion pro- Les indispensables guides de l Obs étudiants «La vraie cote des diplômes» est une enquête originale et fouillée sur l ensemble des filières de l enseignement supérieur de bac+2 à bac+8. Loin des plaquettes promotionnelles, des discours convenus, elle fait le point sur les vraies performances et les atouts de chaque cursus. Et sur les stratégies d accès à l emploi. BTS, DUT, écoles du web, d art, architecture, médecine, environnement, masters universitaires en droit, culture, sciences, doctorats, etc. Sélectivité, coût des cursus, meilleures spécialités, qualité de l insertion professionnelle, salaires, tout y est passé au crible. Vous y découvrirez également des itinéraires malins et méconnus, comme les classes prépa des universités ou encore les facs de médecine les plus accessibles. «La vraie cote des diplômes 2015», 8,90 euros chez les marchands de journaux. Notre banc d essai des formations en gestion et guide des 100 meilleurs établissements, «Ecoles de commerce» sortira le 26 février. fessionnelle et les attentes des entreprises, des métiers, à travers sa collection de guides, «l Obs étudiants». Dans le présent dossier, vous découvrirez un panorama des principaux secteurs d activité et des attentes qui leur sont propres, une sorte de bulletin météo des métiers et des diplômes qui y mènent. Puisse-t-il servir de point de départ aux futurs étudiants, pour se fixer un objectif, former un projet, entamer un parcours. Etant entendu que, dans ce domaine, rien ne remplace jamais l expérience des métiers réels. La passion professionnelle ne saurait être l exclusivité d une poignée de métiers emblématiques, avocat, architecte, médecin, journaliste Il faut ouvrir ses horizons! Les vocations se précisent bien souvent chemin faisant au hasard d une rencontre, d un stage, d un petit job. Les nombreux témoignages qui émaillent notre dossier le démontrent. Ainsi Pierre, jeune ingénieur du BTP embauché par le bureau d études d une PME, tout heureux de voir ses projets prendre enfin forme sous ses yeux. Ainsi Hortense qui, après avoir papillonné dans plusieurs directions, a trouvé son chemin. Aujourd hui docteur en sciences de l environnement, elle conseille des entreprises sur l intégration de la biodiversité au sein de projets immobiliers. Ainsi Ainissa, motion designer experte en vidéos d animation installée en free-lance, qui tire joliment son épingle du jeu. Oui, l entrée dans le monde du travail est devenue plus longue, plus compliquée. Il faut s adapter, parfois changer d orientation en cours de route, renoncer aux idées reçues. Le temps n est plus où le simple fait de détenir un diplôme de l enseignement supérieur permettait à coup sûr d embrasser une belle carrière, mais pour autant, les nouvelles sont loin d être catastrophiques. «Nous avons mis sur pied un observatoire des jeunes diplômés, explique Pierre Lamblin, directeur des études à l Apec [Association pour l Emploi des Cadres]. Les débutants mettent plus de temps à se stabiliser dans l emploi, mais il est très rassurant de constater que la quasi-totalité de ceux qui détiennent un bac+5, non seulement occupent bien un emploi en quelques années, mais un emploi stable avec le statut de cadre.» D ailleurs, la hausse continue du niveau des emplois, vers des postes de techniciens de mieux en mieux formés, de cadres, se confirme chaque année, notamment grâce aux travaux du CAS (Centre d Analyse stratégique) sur l avenir de l emploi et des métiers ou du Cereq (Centre d Etudes et de Recherches sur les Qualifications). Un phénomène

5 SPÉCIAL DIPLÔMES 129 Les bac+5 de l université face à l emploi Spécialité Salaire médian brut annuel en euros Taux de cadres Taux de CDI Taux d insertion* Mathématiques % 54% 65% Physique, sciences de la terre % 54% 58% Informatique % 96% 90% Electronique, génie électrique % 75% 73% Spécialités Industrielles % 75% 59% Commerce, % 69% 84% Biologie, sciences de la terre % 30% 47% Chimie % 30% 49% Finance, comptabilité, gestion % 54% 77% Sciences humaines et sociales % 25% 79% Aménagement, urbanisme % 18% 64% Ressources humaines % 58% 72% Environnement, écologie % 52% 49% Droit, sciences politiques % 44% 67% Economie % 40% 56% Langues % 40% 83% Formation, animation, social % 53% 90% Psycho % 25% 78% Information, communication, journalisme % 46% 77% SOURCE : APEC JEUNES DIPLÔMÉS 2013, OBSERVÉS EN AVRIL * Occupent ou ont occupé un emploi depuis l obtention de leur diplôme. qui n est bien sûr pas propre à la France. Partout sur la planète, le niveau de qualification s élève, et avec lui les besoins en jeunes diplômés, besoins accentués par les transformations continuelles des nouvelles technologies que les nouveaux venus maîtrisent mieux que leurs aînés. La révolution du numérique dans tous les métiers et tous les secteurs offre de réelles opportunités aux plus jeunes, ces digital natives («natifs du numérique») qui ont, contrairement à leurs aînés, un usage naturel et aisé des nouvelles technologies. On manque encore et toujours de jeunes diplômés dans tous les métiers de l informatique et des nouvelles technologies. Guy Mamou-Mani, président du Syntec numérique, syndicat patronal de SSII, explique : «De très nombreux jeunes se précipitent par exemple vers les études de santé, mais notre secteur, qui, lui, crée emplois par an, offre de magnifiques carrières, des métiers passionnants!» Les futurs étudiants doivent être conscients que le taux de chômage varie du simple au double selon les secteurs (voir notre tableau). «En chimie, en biologie, ou encore dans des disciplines académiques comme l histoire, les jeunes diplômés ont dû com poser avec les réalités du marché et comprendre que leurs études, les compétences qu ils y ont acquises pouvaient mener à différents métiers et emplois auxquels ils n avaient pas pensé», explique Pierre Lamblin de l Apec. Ainsi, les littéraires peuvent tirer leur épingle du jeu à condition d avoir le sens de l initiative et de mettre plusieurs cordes à leur arc. Qui imaginerait que l industrie manque aujourd hui de candidats, en dépit des plans sociaux et des fermetures d usines à répétition, et qu on y fait de belles carrières? Johann Laurent, à la tête du master génie électrique et informatique industrielle de Lorient, est obligé de courir les Salons d orientation, à la pêche aux étudiants : «Je leur explique qu en venant chez moi ils pourront apprendre à développer des applications pour les téléphones portables ou construire des moteurs de bateaux de course.» Ses promos se casent en moins d un mois. Gare également aux clichés sur les formations. Les grandes écoles n ont pas le monopole de l excellence. Parmi les jeunes que nous avons rencontrés, beaucoup ont obtenu des diplômes universitaires fort appréciés des employeurs. En outre, les passerelles se sont multipliées. On peut aujourd hui naviguer d un cursus à l autre, de la fac vers une école ou inversement. «L orientation n est pas un choix sans retour, rappelle Martine Vanhamme- Vinck, directrice du CIO du rectorat de Paris. On peut, tout au long de son parcours, infléchir son cursus, lui donner une autre coloration.» Et faire mouche à la sortie. Le match universités-écoles Discipline Salaires moyens Taux de CDI Taux de cadres Taux d emploi Ecoles Universités Ecoles Universités Ecoles Universités Ecoles Universités Gestion, finance Communication, marketing Chimie Biologie, agronomie Sciences de l ingénieur Informatique SOURCE : APEC, DIPLÔMÉS 2013 EN AVRIL 2014.

6 W E B EMPLOIS À GOGO Commerce, marketing, création de contenus, animation des réseaux Tous les métiers explosent sur internet! LISA TELFIZIAN FABRICE DEMESSENCE Codeur expert RYAN DJEBROUNI, DÉVELOPPEUR Naturellement, c est sur la Toile que Ryan, diplômé d Epitech, s est fait remarquer. Grâce à Drupal, un logiciel dernier cri. «Chez mon premier employeur, j allais sur des forums de discussion, le soir, pour trouver des solutions à certains problèmes. De fil en aiguille, j ai amélioré les modules et versions de cet outil, participé à une convention organisée par Microsoft France», raconte-t-il. Recruté par Cellfish Media, spécialiste des contenus mobiles (films, musiques à télécharger), Ryan avait déjà envie de passer à autre chose. Qu à cela ne tienne, l entreprise lui propose de travailler sur sa plateforme de facturation. Un poste stratégique, pour gérer des échanges complexes entre les utilisateurs, les opérateurs et l entreprise. «Coder l interaction spécifique qui s établit entre les SFR, Bouygues, Orange, etc. et Cellfish, alors que chacun a une plateforme de paiement différente, est très excitant», assure-t-il. Et le place à euros après un an d expérience. Chaque année amène sa star de la Toile, un jeune prodige encore mineur. Comme Nick D Aloisio, ce jeune Britannique devenu millionnaire grâce à son appli achetée par Yahoo!, ou l Américain Nick Rubin, 16 ans. La sienne permet de découvrir le patrimoine et les revenus de chaque élu américain. Si le web n offre pas gloire et fortune à tous, il crée des emplois à la vitesse d un clic, 7000 par an environ. Dans l e-commerce et les pure players, ces sociétés directement créées sur la Toile qui ont grandi comme ebay ou Amazon, mais aussi au sein d entreprises de tous secteurs et de start-up aux innovations incessantes : «Le web, c est un état d esprit qu on ne trouve nulle part ailleurs», assure Clément Alteresco. Ce jeune titulaire du master de management de l innovation de Dauphine en est déjà à sa troisième société avec Bureaux-à-partager.com. Un site qui permet aux entreprises de rentabiliser les espaces libres dans leurs locaux, et lui aussi embauche. Experts du marketing numérique, business developers et community managers de plus en plus stratégiques avec le développement des réseaux sociaux sont les plus recherchés. Et bien sûr, les développeurs informatiques sont rois, créant les pages des sites, ou travaillant sur les LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac+2 ou 3 DUT services et réseaux de communication, licences pro commerce en ligne (Vannes), concepteur et gestionnaire de sites internet (Lyon), communications numériques et e-activités (Perpignan). Bac+5 Ecoles d ingénieurs (Epitech, Epita ), de commerce (Skema), de l internet (42, Hetic, Institut international du multimédia). Masters Ecotic (Rennes-I/Télécom Bretagne), communication et hypermédia (Savoie), Caweb (Strasbourg), produits et services multimédias, langues et commerce électronique (Montbéliard), Geci (Lyon-II), médias informatisés et stratégies de communication (Sorbonne-Celsa), e-services (Lille-I). bases de données, s occupant de la maintenance des serveurs Les salaires commencent à euros annuels pour un jeune bac+5 tout droit sorti de l école sur l ensemble de ces profils, et grimpent très vite à euros au bout de quelques années pour les développeurs. «Il est tout à fait possible de commencer à euros sur certains langages si le jeune diplômé montre sa capacité à travailler en équipe, à créer de la valeur, à s autoformer en permanence», assure Nicolas Sadirac, directeur de la très médiatique école 42, gratuite et accessible même sans le bac. Et sur le web plus qu ailleurs, ce sont les profils experts mais aussi créatifs et passionnés qui font la différence. «Nous les chassons sur des forums de discussion à partir de euros. Ce sont des jeunes tellement pointus qu ils participent à l évolution des technologies émergentes», confirme Judith Tripard, consultante senior chez Clémentine, un cabinet de recrutement spécialisé. Quand beau salaire rime avec aventure

7 VOUS AIMEZ DÉVELOPPER VOS RÉSEAUX? VENEZ ÉTENDRE CEUX DE NOS SUR FILIALES CONTINENTS Comme nous, vous pensez que les réseaux, quels qu ils soient, doivent rapprocher les gens? Rejoignez un groupe qui invente les réseaux de transports de demain dans plus de 12 pays. Développez des projets stimulants au sein d un groupe ouvert sur le monde et au savoir-faire internationalement reconnu. Découvrez tous nos métiers sur ratp.fr/carrieres #ratprecrute QUELLE QUE SOIT VOTRE PASSION, À LA RATP, IL Y A UN MÉTIER QUI LUI CORRESPOND.

8 132 SPÉCIAL DIPLÔMES A R T S, C R É A T I O N L IMAGINATION AU POUVOIR Dans ces métiers de vocation, il faut du talent Et une stratégie pour réussir! CLAIRE FLEURY AI-ESTELLE BARREYRE La vie d artiste? Il faut souvent savoir se contenter de l air du temps et d eau fraîche L Agence d Evaluation de la Recherche et de l Enseignement supérieur (Aeres) révèle en effet que, cinq ans après leur sortie de l école, même les diplômés de l ENSBA, les célèbres Beaux-Arts parisiens, gagnent moins de euros par an pour moitié d entre eux. Et l agence de pointer un manque d accompagnement des étudiants vers l emploi dans l ensemble des 46 écoles publiques, l éparpillement des établissements de taille trop réduite pour offrir à leurs diplômés une carte de visite réputée. «Il faut multiplier les expériences, construire son réseau, savoir défendre son travail et maîtriser l anglais, confie Louise, étudiante aux beaux-arts de Bordeaux. C est le b.a.-ba, mais tous mes copains ne le font pas.» Grenoble et Valence ont fusionné pour créer l Ecole supérieure d Art et de Design (Esad). La section design graphique, très appréciée par les professionnels, est restée à Valence. Quant au site de Grenoble, il noue des partenariats avec l université et des écoles d ingénieurs comme Grenoble INP. «Notre école est de plus en plus professionnalisante, souligne Jacques Norigeon, directeur de l Esad Grenoble-Valence, même si elle forme avant tout des artistes.» Julien Prévieux, lauréat du prix Marcel-Duchamp 2014, y a fait ses études. Mais le Grenoblois primé ne doit pas cacher la forêt d artistes qui «galèrent». Quant aux écoles supérieures d arts appliqués, Estienne, Olivier-de-Serres, les Arts déco (Ensad) ou l Ecole nationale supérieure de Création industrielle (ENSCI), très prestigieuses, mais difficiles d accès (à peine 10% de reçus en moyenne à leurs concours d entrée), elles permettent aux plus motivés, à ceux qui en parallèle multiplient stages, concours de création, petits jobs dans le milieu, de tirer leur épingle du jeu. Cependant, si réputées soient-elles, les écoles ne garantissent pas l emploi. Sauf celles qui, comme les Gobelins, l école de l image de la chambre de commerce et d industrie, très cotée, visent des secteurs où la demande existe : images de synthèse et animation. «Nous ne sommes pas une école artistique mais créative, précise Yves Portelli, directeur des Gobelins, et l entreprise est au cœur de nos enseignements.» La moitié des 600 étudiants suit le cursus en alternance, l autre débourse entre et euros par an pour des formations en photographie, animation, motion design, design interactif ou impression-fabrication. «Nos étudiants viennent d horizons très divers, mais tous ont, au départ, un univers graphique, un œil», souligne Yves Portelli. Au final, de 80 à 100% d entre eux décrochent un job six mois après leur sortie. LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac +2/+3 BTS arts appliqués des écoles supérieures nationales, licences création multimédia (La Rochelle, Marne-la-Vallée). Bac+5 Beaux-Arts (Paris et province, notamment Rennes pour le graphisme), Ensad (Paris), Hear (Strasbourg), ENSCI (Paris), Esaat (Roubaix), Mopa (ex-supinfocom Arles) et ArtFx (Montpellier). Cinéma, audiovisuel : Fémis, les Gobelins, Louis- Lumière, masters en audiovisuel (Paris-I, Poitiers). Masters en management culturel : Paris-Dauphine, Lyon, Avignon et Sciences-Po Grenoble notamment. Certaines écoles privées, coûteuses, jouissent elles aussi d une bonne reconnaissance. Martin Kloeckner, 24 ans, diplômé de l Esag-Penninghen, a ainsi passé un semestre à New York «dans le cadre d un partenariat avec l Ecole des Arts visuels». Une professeur remarque son travail et l engage dans son agence d architecture intérieure. Au bout d un an et demi, faute de visa, Martin rentre à Paris et passe son diplôme. Embauché illico à la très branchée agence Jouin- Manku, il débute à un bon salaire : euros brut par mois. Mais les postes où l on ne crée rien et où l on exécute beaucoup, les missions honteusement sous-payées, notamment pour les filles (les milieux créatifs n échappent pas au sexisme), et les horaires à rallonge sans contrepartie sont, hélas, souvent le lot des débuts de carrière. Dans les métiers de l audiovisuel, s ajoute l aléa de la précarité ; en contrepartie, le travail collectif un film se tourne toujours à plusieurs fait qu «on assiste à des effets de promotion», explique Jean-Marc Vernier, responsable

9 SPÉCIAL DIPLÔMES 133 de l enseignement supérieur de la prestigieuse Fémis, école de cinéma publique. Les copains deviennent des collègues, un continuum logique quand on bosse ensemble des jours entiers durant. L école forme des créatifs (réalisateurs, scénaristes ), mais aussi des producteurs et des distributeurs. Emeric Sallon, 27 ans, diplômé en 2013 de cette dernière filière, après des études à Sciences-Po, ne regrette pas son choix. «Je voulais une formation dans le cinéma axée aussi bien sur l artistique que sur l industriel», raconte-t-il. Aujourd hui, salarié en CDI chez Ad Vitam, une société de distribution indépendante, il gagne euros net par mois. As de la vidéo AINISSA VALET, MOTION DESIGNER Ainissa Valet n est pas ingrate. Elle insiste pour que les graphistes de Montréal qui l ont formée au VJing soient nommés : «Rémi Vincent et GPG.» Le VJing? «Comme le DJing avec la musique, on joue avec des vidéos en live.» La jeune femme, qui a grandi dans la Mayenne, est donc devenue VJ au Canada au cours d un stage de trois mois. Mais, avant de projeter ses vidéos lors de sets et de soirées, elle a appris à les réaliser aux Gobelins. Sortie major de la promotion 2013 de motion design, Ainissa s est tout de suite installée à son compte. Au quotidien, elle réalise des images animées pour des agences de communication : e-cartes de vœux, publicités mobiles sur les panneaux des Abribus «Le motion design est un secteur d avenir», estime-t-elle. Pour le studio Les Vandales, elle a conçu des projections monumentales (mapping) et, pour une autre agence, des vidéos pour le Printemps Haussmann. Payée 300 euros par jour, elle gagne entre 2500 et 3000 euros mensuels. Seul petit regret : ne plus avoir le temps de créer des vidéos plus personnelles pour des sessions de VJing. PÔLE UNIVERSITAIRE D EXCELLENCE REJOIGNEZ LA FACULTE DE DROIT DE CERGY-PONTOISE MASTERS ET AUSSI LA SEMAINE DU 23 MARS 2015

10 134 SPÉCIAL DIPLÔMES Aen croire le ministère de l Ecologie, la croissance verte va créer emplois dans les années qui viennent, dont dans la rénovation du bâti. Belle ambition mais encore à accomplir. Aujourd hui, seuls Français exercent un métier dit «vert» dont la finalité est la protection de l environnement et souvent dans des secteurs peu glamour : traitement des eaux usées, recyclage des déchets, BTP «Ce n est pas cui-cui, les oiseaux, confirme Gilles Guibaud, responsable du master ingénierie et gestion de l eau et de l environnement à Limoges. Avoir la fibre environnementale ne suffit pas : il faut des compétences et du pragmatisme.» Ainsi, il n accepte que des licenciés en chimie, géologie ou biologie et succès oblige se montre sélectif : 30 étudiants retenus en master 1, pour 400 dossiers. Ses diplômés sont assurés de trouver leur place sur un marché aux débou- E N V I R O N N E M E N T ÉCOLOS ET PROS Les emplois verts poussent au ralenti, bien moins vite que les vocations ARNAUD GONZAGUE LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac+2/3 Licences énergies renouvelables (Corse, Toulouse-III, Nantes, Belfor t-montbéliard), valorisation énergétique des déchets ménagers (Marne-la-Vallée). Bac+5 Ecoles d ingénieurs (Ensam, AgroParisTech, universités de technologie). Masters ingénierie et gestion de l eau et de l environnement (Limoges), droit et gestion de l environnement (Montpellier-I) ; stratégie de développement durable (Versailles-Saint- Quentin), ingénierie environnementale (Haute- Alsace) ; pollutions chimiques et gestion environnementale (Paris-Sud), environnement et droit (Rennes-I), génie des environnements naturels et industriels (Reims), risques majeurs (Corse), eau (Montpellier-II). Mastère spécialisé construction et habitat durables (Ar ts et Métiers, Aix-en-Provence). ÉRIC FLOGNY-PICTURETANK chés étroits, toujours dépendant des nouvelles réglementations (en matière de rejets, de nuisances ). Problème, les cursus «verts», eux, ont explosé ces dernières années dans le supérieur et, comme le regrette une enquête de l Apec (Association pour l Emploi des Cadres), «la croissance de l emploi environnemental ne suffit pas à absorber le nombre toujours plus important de diplômés.» Car les belles déclarations «durables» des grandes entreprises contrastent avec la rareté de leurs embauches. «Nous parvenons à placer nos toutes petites promos, mais le domaine n est pas porteur comme le croient certains étudiants», prévient Bénédicte Humblot, responsable du mastère spécialisé (bac+6) construction et habitat durables des Arts et Métiers à Aix-en-Provence. De fait, comme l explique Caroline Renoux, fondatrice du cabinet de recrutement Birdeo, «les emplois se trouvent principalement dans les collectivités territoriales et les bureaux d études, avec des salaires inférieurs à la moyenne des cadres, mais la satisfaction au travail est souvent très élevée». C est le cas d Isabelle de Montrichard et Julia Lignères, deux diplômées du master droit et gestion de l environnement (Montpellier-I) et créatrices d Ethicalia, un cabinet d ingénierie du tourisme durable. Elles ont, par exemple, conseillé la communauté de communes de Millau Grands Causses sur la manière d aménager la ferme de Roquesaltes et ses 92 hectares d espace naturel classés sans endommager son patrimoine culturel et environnemental. «Nos besoins financiers ne sont pas surdimensionnés, aussi nous sommes arrivées à un niveau de qualité de vie qui nous convient parfaitement, avance Isabelle de Montrichard. Nous vivons notre engagement au quotidien. C est un luxe dont nous avons conscience!» Maître des eaux CYRILLE GUICHOUX, INGÉNIEUR AU CABINET G2C Fan de spéléologie dans sa jeunesse, ce titulaire d une licence de géologie a naturellement bifurqué vers l un des éléments majeurs du sous-sol terrestre : l eau. «Mais l eau dont je m occupe, vous n y faites pas vraiment attention : c est celle que vous buvez en ouvrant le robinet», explique-t-il fièrement. Avec son master gestion et ingénierie pour le traitement des eaux et pour l environnement à l université de Limoges, il est aujourd hui ingénieur au cabinet G2C, près d Arras. Cyrille a par exemple supervisé l installation d une station d épuration 100% écolo : un bassin planté de roseaux dont les sables, truffés de bactéries, permettent de purifier les eaux usées avant de les déverser dans les rivières. Un chantier durable et économiquement viable : mission accomplie!

11 SPÉCIAL DIPLÔMES 135 J O U R N A L I S M E, É D I T I O N, T R A D U C T I O N CRÉER SON JOB Les littéraires et les fanas d infos doivent faire preuve d initiative et de persévérance. Mais la passion déplace des montagnes AURÉLIE DJAVADI XAVIER ROMEDER Mordue d actu AGATHE MAHUET, JOURNALISTE Dès le lycée, Agathe Mahuet, 25 ans, avait le virus de l actualité. Bac ES en poche, elle s inscrit en licence d info-com à la Catho d Angers. Une «bonne option», vu la «variété» du programme et son volet pratique : «J ai pu très vite faire mes premiers pas sur le terrain, avec la caméra.» C est en stage à RCF Anjou qu elle se passionne pour la radio. Reçue ensuite au Celsa, à Paris, elle se spécialise dans cette voie. «Nous étions plongés dans des conditions de travail quasi réelles et rencontrions beaucoup de professionnels. Pendant une année de césure, je suis aussi partie en Inde pour France 2 : le genre d opportunité qu on ne peut avoir qu en école.» Autre privilège des établissements reconnus par la profession, l accès aux concours des grandes chaînes de radio et de télévision. Lauréate du Tremplin Radio-France en 2013, Agathe a décroché un contrat d un an. Depuis, elle assure des remplacements à France-Bleu, France-Info et France-Culture. «Entre présentations et reportages, la routine n existe pas, et j aime pouvoir aborder des sujets très variés.» Presse papier déprimée, sites web en quête d un modèle et chaînes d info qui plafonnent pas facile de se frayer un chemin dans les métiers de l information. Pour réussir, les candidats doivent se démultiplier, manier le texte et l image, maîtriser l art de l enquête et le dernier cri de la technologie. Et faire preuve d un bel esprit d entreprise. C est le pari qu a relevé Baptiste Cogitore. Après un master en lettres, ce reporter d images, sorti du CUEJ de Strasbourg en 2013, a décroché un contrat d été à France Télévisions. Depuis, il réalise des reportages à la pige pour le 13-heures et le 20-heures «mais c est très aléatoire». En parallèle, il poursuit un projet personnel : un grand reportage de six mois en Europe de l Est (www.bullitour. eu). Objectif : faire découvrir des pays «trop souvent vus et traités d un bloc, vu de l Ouest». Avec l aide de la ville, de l université de Strasbourg, de la région, d une banque, et en coproduction avec la chaîne Alsace 20. «L occasion de me construire un réseau, de nouer des contacts dans 21 pays.» Louise Naert, diplômée du master traduction multilingue de Lille-III, s est elle aussi démenée pour créer son job. Les besoins sont là : jamais autant de notices techniques, de documents administratifs ou de publicités n ont requis les bons soins de traducteurs professionnels, mais les entreprises rechignent à recruter des linguistes. Dès son stage, Louise a donc opté pour le free-lance, épaulée par un ex-diplômé de son master. Devis et factures n ont plus de secrets pour elle, et les commandes sont au rendez-vous. LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac+2 BTS édition (Asfored, école Estienne). Bac+5 Esit, Isit et masters traduction labellisés EMT. Masters édition de Paris-XIII et de Marne-la-Vallée. Ecoles de journalisme reconnues par la profession (CFJ, l ESJ Lille, l IPJ, l EDJ de Grenoble ). «J ai pu tabler sur des missions régulières dès le début, je ne m ennuie jamais.» «Rien que de l anglais au français, il y a beaucoup à faire», confirme Agathe Thiriez, diplômée du même master. Elle s est tournée vers la gestion de projet, un rôle de coordination plus technique. «J ai voyagé quelques mois après mon diplôme, en 2012, mais, dès mon retour à Londres, l agence de traduction qui m avait accueillie en stage m a proposé un CDI. Le marché est très dynamique là-bas.» Une effervescence que note Bertrand Legendre, directeur du master politiques éditoriales de Paris-XIII. Dans ses dernières promos, quelques diplômés ont été embauchés outre-manche pour négocier des droits étrangers. Les autres doivent élargir leur horizon pour se caser dans ce secteur. «S intéresser par exemple aux mutations des jeux vidéo ou des séries télé, car les univers transmédias se développent.» Il se veut optimiste : «Les salaires ne sont pas à la hauteur, mais, avec de la détermination, les diplômés trouvent du travail.»

12 136 SPÉCIAL DIPLÔMES F O N C T I O N P U B L I Q U E LE PARCOURS DU DIPLÔMANT La cure d austérité n empêche pas les recrutements, mais il faut avoir tous les atouts en main pour entrer dans la carrière AURÉLIE DJAVADI V oir son enfant devenir fonctionnaire? Pour bien des parents, c est le rêve. Non sans raison. Bien sûr, il y a la sécurité de l emploi. Mais ce n est pas tout. Au palmarès des métiers offrant la plus grande satisfaction, les cadres du public comptent parmi les mieux lotis. Gestionnaires d un lycée, responsables d un service municipal, magistrats ou inspecteurs du fisc, ils exercent des missions concrètes, au service du bien commun. Mathieu Prunier, analyste fiscal pour la communauté urbaine de Marseille après un master finances des collectivités territoriales, se dit «passionné par le débat public», lui qui voulait «un travail intéressant et qui [lui] permette d évoluer». Heureux d apporter sa contribution aux enjeux économiques et financiers de la cité. Franck Patrouillault, diplômé, lui, du master juriste conseil des collectivités territoriales à Panthéon-Assas, préparé en alternance au service juridique d un département qui l a embauché, a également été reçu au concours de la chambre régionale des comptes. Il y enquête sur l efficacité et le bien-fondé des politiques publiques. Le hic, c est que, diète de la dépense publique oblige, ces emplois se raréfient recrutements chaque année, dont une bonne part de fonctionnaires dits «de catégorie A ou B», les plus qualifiés, c est beaucoup mais moitié moins qu'il y a dix ans. Les collectivités territoriales, où les départs à la retraite et le transfert de certaines missions et responsabilités créent des besoins, continuent à proposer postes, avec une appétence pour les diplômés en gestion, finance, ressources humaines ou encore les ingénieurs et les urbanistes. Souvent, il faut débuter comme contractuel, puis décrocher un concours. Parmi les filières les plus porteuses, GUILLAUME RIVIÈRE LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac+5 Instituts d études politiques, Instituts de préparation à l administration générale (Ipag), masters en droit ou finances des collectivités (Toulouse-I, Lille-I, Paris-II, Cergy, Bourgogne). Johanne Saison, directrice de l Ipag de Lille-II, cite «les concours d inspecteur des Finances, d attaché territorial et ceux des Instituts régionaux d administration». Un cran en dessous de l ENA, ces derniers mènent à des postes variés. «Il peut s agir de la gestion d un établissement scolaire comme de la rédaction de lois au ministère de la Justice», note Jean-Luc Guillemoto, directeur de l IRA de Nantes. Comptez 67 places dans chacun des cinq IRA et dix fois plus de candidats. «Malgré une ouverture vers les lettres, l histoire ou l économie, nos promotions viennent surtout de droit et sciences politiques». Et quel que soit le concours visé, il faut un haut niveau de diplôme et des compétences précises. «Les jurys se comportent de plus en plus en recruteurs comme dans le privé, avec les mêmes attentes. Particulièrement recherchée, la connaissance des marchés publics et des achats», note Jean- François Lemmet, consultant en ressources humaines. Bref, devenir serviteur de l Etat, plus que jamais, ça se mérite Educateur en chef HENRI HAMELIN, DIRECTEUR DE SERVICE ENFANCE, JEUNESSE, ÉDUCATION De l achat de matériel pour les crèches à la gestion des cantines scolaires, en passant par les remplacements d agents, Henri Hamelin, 26 ans, est en première ligne. «C est à la fois épuisant et passionnant. Je ne pouvais pas trouver mieux!» Directeur du service Enfance, Jeunesse, Education à la mairie de Cornebarrieu, une petite commune de habitants en Haute-Garonne, il réalise un rêve caressé depuis le lycée. Grâce à une licence d administration économique et sociale, à Paris-II, un master 1 en sciences politiques à Tours suivi d un master 2 collectivités territoriales de Toulouse-I-Capitole. Ce dernier master étant «articulé autour du droit et des finances publiques, il prépare à des objectifs professionnels très clairs.»

13 PARIS S OUVRIR AU MONDE & REUSSIR Romain RAPOPORT Promo 2013 Sales Executive Marriott Champs Elysées***** Paris, France LYON NÎMES BORDEAUX BRUXELLES SWITZERLAND MADRID ASUNCIÓN BANGKOK BUENOS AIRES HÔ-CHI-MINH CITY HUANGSHAN ISTANBUL KAZAN LOS ANGELES MADAGASCAR MANILLE Exercer demain, dans l hôtellerie internationale, un métier à responsabilités, impliquant et passionnant, c est choisir aujourd hui une formation reconnue par les plus grands établissements internationaux. Fort d un enseignement original qui alterne théorie et expérience professionnelle, Vatel forme les cadres opérationnels et les cadres dirigeants de demain. MARRAKECH MAURITIUS MEXICO MONTRÉAL DES TITRES CERTIFIÉS PAR L ETAT Bachelor s Degree & Master s Degree in International Hotel Management Bac+ 3 & Bac +5 / Titres d Etat niveaux II et I enregistrés au RNCP par arrêté ministériel. Admissions Post-Bac et admissions parallèles. 1 ER GROUPE MONDIAL de l Enseignement du Management de l Hôtellerie-Tourisme FLASHEZ & RETROUVEZ les réussites de Vatéliens MOSCOU SALTA SINGAPOUR TEL AVIV + D INFOS SUR TUNIS

14 138 SPÉCIAL DIPLÔMES B A N Q U E S, F I N A N C E S LE BON FILON En pleine évolution, ces secteurs sont en quête de jeunes commerciaux et experts du patrimoine recrutements sont prévus d ici à 2017 CAROLINE BRIZARD CONSTANCE DECORDE commerce et Sciences-Po. L assurance connaît la même évolution, et voudrait redorer son image un peu terne. En 2015, AXA compte ainsi recruter personnes, dont jeunes diplômés. Des commerciaux et spécialistes de ces métiers, à bac+2 ou 3, mais aussi des gestionnaires de patrimoine et des spécialistes du webmarketing. Pour sortir du lot et accéder aux postes les plus prestigieux, il faut accumuler les stages. Un moyen également de trouver sa voie. «Cela m a permis de cerner Les banques, les grands cabinets de conseil ont beau essuyer le feu des critiques pour leur rôle dans la crise financière, les bonus des traders être mis sous surveillance, les vocations d apprentis golden boys, ou girls, ne tarissent pas. Ainsi, Marion Monot, 24 ans, assistante en audit financier chez Deloitte, un des Big Four du secteur, se plaît dans sa mission : «Mon rôle est de certifier aux actionnaires que les chiffres publiés par la société sont exacts, cela peut paraître aride, mais, derrière ces données, il y a la vie d une entreprise, les décisions de ses responsables», explique cette jeune diplômée de Sciences-Po en finances et stratégie embauchée à l issue de son stage. Elle est bien payée. Chez Deloitte, les salaires d embauche s échelonnent de à euros brut par an Une exception? Non. Car l audit, la banque, la finance ont retrouvé la santé et offrent encore de belles perspectives aux débutants. En pleine mutation, ces spécialités doivent faire évoluer leurs métiers, tout en compensant de nombreux départs à la retraite. L Association française des Banques prévoit ainsi recrutements entre 2015 et 2017, dont deux tiers de candidats de moins de 30 ans. La seule Société générale en embauche 1400 par an, dont la moitié de commerciaux à bac+2 ou 3, «mais le sésame d employabilité dans le secteur réside plutôt dans le bac+5, estime Charles Chabod, responsable du recrutement à la Banque palatine, rattachée au groupe BPCE. Côté conseil, «nous recrutons 1000 CDI, dont 700 jeunes diplômés par an», explique Jean-Marc Mickeler, directeur associé des ressources humaines chez Deloitte. Préférence aux grandes écoles et aux universités de renom. Avec un bonus pour ceux qui postulent munis d une expérience à l étranger et d un double diplôme, type école de LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac + 2 ou 3 BTS et DUT et licences en commerce, banques, métiers de l assurance. Bac + 5 Masters CCA, gestion de patrimoine (IAE de Clermont-Ferrand, Cergy-Pontoise, Dauphine). Masters ingénierie patrimoniale (IAE de Caen), finances et stratégie, actuariat (Euria à Brest), Institut de Statistique de l UPMC (Isup, Paris-VI), Institut de Science financière et d Assurances (Isfa, Lyon-I). Ecoles de commerce ou d ingénieurs (Essec, ESCP, Mines), IEP.

15 SPÉCIAL DIPLÔMES 139 progressivement ce qui me passionnait le plus», reconnaît Marie Germe, 26 ans. Pendant qu elle faisait l EISTI, une école d ingénieurs à Cergy-Pontoise, la jeune femme a successivement travaillé dans la fusion-acquisition au CIC, à la Banque de France et dans un cabinet de conseil à Lyon, avant de se faire embaucher en novembre 2012 comme assistante entreprise à la Banque palatine. Autre choix judicieux : miser sur l alternance comme Simon, 27 ans. Après un master d économie et de gestion à Aix, il intègre l Essec en deuxième année. «J ai décroché un CDI d analyste en corporate finance à la Société générale en octobre 2014 à la suite de mon parcours en alternance au département finance et controlling d un grand groupe industriel français.» Les institutions financières sont aussi friandes de matheux cracks des probabilités, pour établir, par exemple, le montant de primes d assurance : on les appelle des actuaires. Comme Nicolas Lesnisse, 24 ans, qui après deux ans de prépa scientifique a intégré l Institut de Science financière et d Assurances (Isfa) à l université Lyon-I. Aujourd hui analyste de résultats de portefeuille chez AXA, il explique : «Je ne connaissais pas l actuariat. C est un prof de maths en prépa qui avait bien cerné mon caractère qui m en a parlé : j ai le goût des mathématiques mais aussi celui d expliquer, ce qui est nécessaire dans ce métier où nous faisons beaucoup de présentations», résume-t-il. Assuré, en prime, d une bonne progression de salaire et des responsabilités. Monsieur Placements RAYAN BOUADLA, CONSEILLER EN PATRIMOINE Rayan Bouadla, 24 ans, est un pur produit de l université. Cet ex-boursier, qui a grandi en Seine-Saint-Denis entre un père manutentionnaire et une mère comptable, ne savait pas trop ce qu il voulait faire en décrochant son bac ES. Le choix s est opéré chemin faisant. Pendant son DUT techniques de commercialisation, puis sa licence à la fac de Créteil, il a toujours travaillé, étudiant la semaine, vendeur les samedis et dimanches. «Un rythme un peu soutenu», reconnaît-il. Ensuite, il a réfléchi : «J étais intéressé par les métiers du commerce et du marketing, tout ce qui impliquait des contacts avec les clients, mais j ai choisi la finance parce que cela ouvrait plus de portes.» Il fait donc un master en gestion de patrimoine à l IAE Gustave- Eiffel. Et, dès l obtention de son master 2, qu il a effectué en apprentissage à la BNP, il décroche un CDI à BNP Paribas Banque privée, à Paris, payé euros brut annuels. «J y conseille mes clients dans la gestion de leur patrimoine, j aime faire vivre cette relation de confiance», dit-il avec chaleur. Cet entreprenant vient de s acheter un petit appartement à la lisière de Paris. C O M P T A B I L I T É, R E S S O U R C E S H U M A I N E S PRIORITÉ AUX GESTIONNAIRES! Les as du plan comptable ou de la grille des salaires sont indispensables à la bonne marche des entreprises Crise oblige, les gestionnaires et les comptables, veillant à la bonne santé financière des services, avec un œil avisé sur les recettes, dépenses et économies possibles, sont accueillis à bras ouverts par les recruteurs. En tête, les jeunes diplômés de l université à bac +5, notamment les masters comptabilité contrôle audit (CCA) ou audit et contrôle, qui permettent de devenir expert-comptable. Particulièrement appréciés dans les grands cabinets d audit. On cherche aussi des bac +2 de type BTS et DUT pour occuper des postes d assistants paie et comptables en entreprise et en cabinet. La crise a par ailleurs fait émerger des besoins en spécialistes de recouvrement, «des gestionnaires avec de bonnes qualités humaines», décrit Romain Werlen, directeur senior de la division comptabilité et finance de Page Personnel. Il pointe des salaires d embauche à partir de euros, mais qui peuvent rapidement s envoler, en fonction de la notoriété du diplôme, jusqu à 35000, euros. Autre piste, les postes en ressources humaines, et, là encore, c est le niveau bac +5 qui s impose. Mais un tri est nécessaire parmi les nombreuses formations BÉATRICE GIRARD estampillées RH, qui ne sont pas unanimement appréciées des recruteurs. Mieux vaut ainsi privilégier les grands classiques, et notamment les masters des IAE, ou le réputé master Ciffop de Paris-II. Enfin, les métiers du secrétariat ont évolué en quelques années. Dans les petites structures, les préférences vont à des profils polyvalents capables de faire du secrétariat, mais aussi un peu de gestion interne et de comptabilité. Quant au secteur des assistants de direction, il reste une niche réservée à des profils haut de gamme. Candidats non bilingues et non diplômés d une grande école type Sciences-Po, s abstenir LES MEILLEURS DIPLÔMES BAC +2 ou 3 BTS comptabilité et gestion, DUT GEA, licences management des organisations, métiers de la comptabilité, diplôme de comptabilité et gestion (DCG). BAC +5 Masters CCA, masters en gestion des IAE (notamment de Clermont-Ferrand), Ciffop, Mastère responsable management et DRH de l IGC, diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG), écoles de commerce ou IEP avec spécialisation RH.

16 140 SPÉCIAL DIPLÔMES INFORMATIQUE LA VOIE ROYALE La révolution des technologies numériques crée encore et toujours des emplois. Débutants plus que bienvenus LISA TELFIZIAN PATRICIA MARAIS Prince des data TIMOTHÉE, INGÉNIEUR RÉSEAU La première fois qu il est entré dans un data center (centre de données), stagiaire de l opérateur de télécoms Nerim, Timothée, 23 ans, a eu le frisson face aux kilomètres de câbles rangés sur des étagères dans des salles comme des cathédrales où bourdonnaient la clim et les serveurs. «J étais collégien lors de l avènement d internet, et je me demandais comment les ordinateurs du monde entier pouvaient communiquer entre eux», se souvient-il. Fasciné par le transport des données, à Supinfo Lille, il opte donc pour la spécialité réseau et recherche un stage dans les télécoms, «là où le réseau est roi». Timothée tombe sur une offre de CDI de Nerim, un opérateur de fibre optique spécialisé dans les services très pointus aux entreprises. «J ai écrit pour dire que le poste ainsi que l entreprise de 160 personnes correspondaient en tout point à mes attentes, et Nerim a créé un stage pour moi.» Après le stage, l embauche a lieu en novembre 2014, entre et euros annuels. Une place de choix au cœur du réseau. Le numérique? «Une formidable aventure pour les jeunes», s enthousiasme Guy Mamou-Mani, président du Syntec numérique, le syndicat patronal du secteur. «Les entreprises ne se contentent plus d un service d informaticiens pour gérer leur système d information et leur parc d ordinateurs, elles numérisent toutes leurs activités du process de production à la relation avec leurs clients, elles ont besoin d experts partout.» Un peu comme si la colonne vertébrale informatique s enrichissait de terminaisons nerveuses autant de nouvelles possibilités pour les jeunes diplômés. Souvent des fanas, comme Arnaud Masselin, diplômé en 2013 d un master d ingénierie des systèmes de télécommunication et réseaux à Toulouse : «Le numérique, c est la rigueur mais aussi la recherche permanente de solutions, l ingéniosité. C est ce qui m a plu et m a déterminé à m orienter vers ce domaine. Comme toute ma promo, à peine diplômé, j ai été recruté, chez LivingObjects, un éditeur de logiciels de management de réseaux, cela change d autres spécialités» Les grandes fonctions réseaux, systèmes d information, sécurité se portent bien et tous les secteurs recherchent ces débutants. L eldorado du moment, c est le big data : l exploitation des colossales masses de données brassées par les entreprises et qui, bien exploitées, peuvent permettre d en améliorer tous les rouages, de la production à la distribution : «Cette année, nous recrutons des data managers qui seront attachés à tous les services», explique par exemple Muriel Nicou, responsable des recrutements chez AXA France. Sans parler des tablettes et smartphones en plein essor, du cloud ou encore de l internet des objets (ou objets connectés). Prendre la température via le pyjama des enfants pour alerter du moment où il faut administrer le paracétamol, assurer le maintien à domicile de personnes âgées ou malades grâce à des boîtiers qui communiquent des informations au corps médical «un marché gigantesque»,assure Guy Mamou-Mani. Start-up et grands groupes s y intéressent, comme La Poste et son hub numérique universel présenté au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en janvier, une plate-forme dans le cloud qui permet de gérer l ensemble des objets connectés d un foyer, quel que soit leur système d exploitation. En dix ans, l informatique vient de créer plus de emplois, et les années qui viennent s annoncent pour le moins aussi prometteuses. Les heureux diplômés du domaine, qu ils sortent d un master à la fac, d une école d ingénieurs ou d une

17 SPÉCIAL DIPLÔMES 141 école spécialisée, non seulement s épargnent la moindre démarche pour trouver emploi à leur goût, mais se voient «chassés». Au point que leurs responsables de formation leur conseillent d éviter de mettre leur CV en ligne s ils ne veulent pas être submergés d offres! Un casse-tête pour les DRH : «Nous recrutons 100 personnes pour répondre à notre croissance de 20% cette année, et tous les moyens sont utilisés relations, écoles, réseaux sociaux, cooptation, cévéthèques», explique Eric Dumartin, DRH de Linkbynet, une ESN, entreprise de services numériques, la nouvelle appellation des SSII, les plus gros employeurs du secteur. «A peine diplômés, nos 40 étudiants sont embauchés dans l industrie du tourisme, des banques, des start-up qui ont grandi et se structurent, voire des centrales nucléaires, à des salaires qui vont de à euros annuels», se réjouit ainsi André Aoun, responsable du master ingénierie des systèmes de télécommunications et réseaux informatiques de l université Toulouse-III. «Nous voudrions bien avoir davantage de candidats à nos filières, soupire Fatiha Gas, directrice du campus parisien de l école d ingénieurs Esiea. La plupart de nos étudiants ont le choix entre plusieurs CDI avant même d être diplômés.» Et le numérique s intéresse désormais même aux bac+2. «Ils ont beaucoup plus d offres que voici quelques années car les entreprises font un effort pour former après recrutement, elles ne peuvent pas toujours s offrir des bac+5», remarque Thierry Verdier, fondateur du cabinet de recrutement 1001 Talents. Bref, des ouvertures à tous les niveaux LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac+2/3 BTS informatique et réseaux ; informatique de gestion. DUT statistique et informatique décisionnelle. Licences systèmes informatiques et logiciels ; réseaux et télécommunications. Bac+5/6 Ecoles d ingénieurs (Supélec, Télécom ParisTech, Télécom Bretagne, Esiea, Isep, Ensimag, ECE, Efrei, UTT, UTC ). Masters Miage (dans vingt universités), systèmes informatiques intelligents et communicants (Cergy- Pontoise), Cryptis (Limoges), sécurité des contenus, des réseaux, des télécommunications et des systèmes (Versailles), MBDS (Nice), ingénierie logicielle pour l internet (université d Artois), ingénierie statistique et informatique de la finance, de l assurance et du risque (Paris-Diderot), réseaux et télécommunications (Paris-Sud/ENS Cachan), cryptologie et sécurité informatique (Bordeaux-I). PROFESSIONS DE LOI Le droit plaît. Trop. Chaque année enregistre un nouveau record d inscrits dans les universités : au dernier recensement. La Cour des Comptes a même tiré le signal d alarme, jugeant les diplômés trop nombreux et pas toujours bien préparés aux besoins du marché du travail. Niveau d accès à la plupart des métiers : bac+5. Les avocats représentant la majorité des professionnels. Il faut réussir, après un bac+4 au minimum, le Capa (certificat d aptitude à la profession d avocat). Après quelques années souvent comme associé, on peut encore y faire de belles carrières dans des cabinets généralistes, traitant des litiges familiaux ou encore de proximité et pas seulement de «grandes» affaires, et avec des revenus moins élevés qu on ne l imagine : en moyenne euros brut par mois pour un débutant. Quant aux juristes d entreprise, «nous n arrivons pas à D R O I T Famille, social ou business Les juristes avisés choisissent avec soin leur spécialité VÉRONIQUE RADIER répondre à la demande!», sourit Séverine Blum du cabinet de recrutement Hays. La spécialisation en droit social est grandement réclamée à cause de la multiplication des plans sociaux et des litiges prud homaux. Le droit des affaires est lui aussi prisé, à condition de suivre le parcours ad hoc, plutôt relevé. Sébastien Turin, recruté par le groupe DBApparel (Dim, Playtex ) et coresponsable du comité des jeunes juristes de l Association française des Juristes d Entreprise (AFJE) confirme : «J ai passé un an à l université de Sussex, en Grande- Bretagne. Cela m a donné une compétence pour rédiger et superviser sur le plan juridique les contrats que le groupe noue avec ses partenaires dans le monde entier.» Le fin du fin étant encore de passer un LL.M (Master of Laws), ce master de droit anglo-saxon au Québec par exemple, où le cursus n est guère onéreux. Juriste militante MAUD SCHLAFFMANN-AMPRINO, AVOCAT Dès son arrivée à Sciences-Po Paris, découvrant le droit, qu elle imaginait comme une matière aride et peu attrayante, Maud Schlaffmann-Amprino s est passionnée pour cette discipline «qui touche concrètement à tous les domaines de la vie», famille, travail, santé, etc. En master, elle choisit le droit judiciaire, pensant se diriger vers la magistrature, mais ses stages lui révèlent un métier moins «militant» qu elle ne l imaginait. En stage toujours, elle découvre le métier d avocat chez Etienne Noël, spécialiste du droit des détenus. Une véritable «révélation» pour la jeune fille qui, en parallèle de ses études, donnait des cours en prison grâce à l association Genepi. Après une spécialisation à la Sorbonne en criminologie, Maud vient d obtenir son Capa (certificat d aptitude à la profession d avocat). Aujourd hui collaboratrice et avocate engagée, elle partage son temps entre deux cabinets : «J ai rarement une minute à moi, parfois on a l impression que rien n avance, et puis on arrive à faire bouger les choses» PIA DUVIGNEAU

18 E N S E I G N E M E N T, R E C H E R C H E PROFS DEMANDÉS! Les concours de recrutement d enseignants du primaire et du secondaire manquent de candidats. Comment s y préparer CAROLINE BRIZARD, FABRICE DEMESSENCE Tête chercheuse HORTENSE SERRET, CHARGÉE D ÉTUDES Embauchée dans la foulée de sa thèse par ARP-Astrance, une société de conseil, Hortense travaille sur l intégration de la biodiversité dans les projets immobiliers, avec un salaire d ingénieur confirmé. «Les villes sont toujours en expansion, explique-t-elle. Leur densification ne peut être viable qu en aménageant des espaces verts.» Après une licence en sciences de la vie à l UPMC, Paris-VI, elle a fait une indigestion de chimie et de physique quantique et se tourne vers l histoire et la philosophie des sciences en master. «J ai alors envisagé le journalisme, et même le reportage de guerre.» A Montréal, au cours d un échange, elle trouve sa voie : les sciences de l environnement. Et à son retour en France, c est le directeur d ARP-Astrance qui lui inspire le sujet de sa thèse axée sur le développement soutenable en ville et la recrute. «Je continue à faire de la recherche appliquée avec un Observatoire des Jardins et Espaces verts d Entreprises, où je gère des projets expérimentaux, comme l installation de nichoirs à pollinisateur.» J adore les enfants. Ils m apprennent autant que je leur apprends. Ils sont dans l émotion pure, s exclame Charlotte Riou, 23ans, professeur stagiaire vers la Canebière, à Marseille. On est toujours en train de se dire, ne serait-ce qu en voyant des cailloux sur une plage : Tiens! ça serait bien pour telle activité dans la classe» Pour sa première année en poste, Charlotte affiche complet. «En plus des vingt-six heures hebdomadaires, je travaille une quinzaine d heures par semaine à préparer mes cours.» Les concours se passent avec un master 1. Et la période est propice : 24% de reçus au Capes, 32% au concours du professorat des écoles. Avec, en 2015, presque postes premier et second degrés confondus, soit +29% par rapport à «Les créations d emplois dans le cadre de la loi Peillon se conjuguent aux départs à la retraite prévus de enseignants dans les dix années qui viennent», résume Jacques Ginestié, président du réseau national des Espe. Les chances de réussite varient, selon la discipline : dans les collèges et lycées, on manque de profs en maths, sciences, langues, français, dans les écoles, ce sont le Nord ou la région parisienne qui cherchent des professeurs. Les salaires, eux, restent modestes : euros net par mois pour un débutant. Devenir enseignant dans le supérieur, en revanche, c est une mission quasi impossible. A peine plus de 3 000postes (en 2013), en baisse régulière. Avec 37candidats pour une seule chaire de maître de conférences. Se consacrer à la recherche pure n est pas plus aisé. «A la dernière campagne de recrutement, il y avait 307 postes à pourvoir, pour candidats admis à concourir, résume Isabelle Longin, adjointe à la direction des ressources humaines du CNRS, avec un salaire de départ compris entre et euros brut.» Matthieu Raynal, 32 ans, y est entré comme chargé de recherche en Il travaille sur les catalyseurs, ces molécules qui accélèrent les réactions chimiques. «J aime l idée de l aventure commune du travail en équipe, de la confrontation.» Il comptabilise une dizaine d années d études supérieures : DUT, Ensiacet, école de chimie à Toulouse, thèse à Strasbourg en alternance financée par l Institut français du Pétrole (IFP) et, enfin deux «post-doc» dans des labos à Paris et à Tarragone, en Espagne «Il faut avoir la foi», conclut-il simplement. Les entreprises offrent davantage de perspectives. «Les diplômés d écoles d ingénieurs font une concurrence sévère aux titulaires de thèses», prévient Mohamed Harfi, expert à France Stratégie, service de prospective rattaché à Matignon. La chimie, les sciences humaines recrutent moins de chercheurs que l informatique, le droit, l économie, la mécanique ou l électronique. «Nous encourageons les doctorants à être stratèges de leur carrière, à regarder ce qu attendent les entreprises, à infléchir leur parcours et à travailler en anglais», conseille Vincent Mignotte, président de l Association Bernard-Gregory (ABG).

19

20 144 SPÉCIAL DIPLÔMES I N D U S T R I E L USINE À JOBS En manque de techniciens et de cadres, ce secteur propose de belles carrières. En particulier dans l aéronautique, l agroalimentaire et la pharmacie BÉATRICE GIRARD FRANCK TOMPS En décembre, le voyage interplanétaire de la sonde Rosetta puis l atterrissage acrobatique du robot Philae sur une comète ont tenu en haleine des millions de Terriens. Un exploit auquel ont œuvré dans l ombre, depuis plusieurs années, des bataillons de techniciens, ingénieurs et autres scientifiques pour mettre au point moteur, fuselage et calculateurs au service de grands groupes ou de PME. L industrie n est pas finie! Certes, la crise, la mondialisation sont passées par là, détruisant des pans entiers d activité mais d autres résistent, conquièrent des marchés. Et certaines PMI, très dynamiques, ont bien du mal à attirer des recrues, méconnues qu elles sont des étudiants. C est le cas d Europe Technologies, installée dans la région nantaise : «Nous recherchons des ingénieurs, mais aussi des techniciens dans de nom - breuses spécialités», explique Christelle Boutolleau, directrice du département Composites. «Nous avons un grand nombre de postes à pourvoir dans les grands groupes, comme dans les PME, à tous les niveaux : des techniciens comme des cadres et des ingénieurs, que ce soit en innovation, recherche et développement, production, maintenance, qualité, logistique», confirme Jérôme Gras, directeur exécutif du cabinet Page Personnel. Avec des niveaux de qualification qui ne cessent de s élever, des missions plus complexes : «Nous voyons de nouveaux métiers apparaître avec des dimensions internationales et commerciales fortes. Les ingénieurs qui maîtrisent l anglais sont amenés à gérer des contrats et les cahiers des charges avec les sites de production situés à l étranger.» En tête des domaines les plus dynamiques, le spatial et l aéronautique. Pour faire face à des carnets de commandes surchargés et des cadences de production infernales, les donneurs d ordre cherchent techniciens et ingénieurs en maintenance industrielle, électronique, électrotechnique ou automatisme Scénario quasi identique dans l énergie et la métallurgie : «Nous prévoyons recrutements par an jusqu en 2025, dont ingénieurs et techniciens et agents de maîtrise. Avis aux amateurs, ces bac+2 et bac+3, nous les accueillons tous!» s exclame Françoise Diard, responsable de l Observatoire des métiers de la Métallurgie. Billel Maati, 26 ans, avec un DUT génie thermique et énergie et un LES MEILLEURS DIPLÔMES Bac+2/3 DUT génie industriel et maintenance, génie électrique et informatique, productique, mesures physiques. BTS maintenance industrielle, contrôle industriel et régulation automatique. Licences électronique, informatique et communications embarquées appliquées aux transports, véhicules électroniques et gestion des automatismes (Franche-Comté), gestion de la qualité et du risque dans les bioindustries (Pierre-et-Marie-Curie), commercialisation des biens et services industriels (Bordeaux), métiers de la microélectronique et des microsystèmes (Grenoble), systèmes industriels automatisés et maintenance (Clermont-I). Bachelor de technologie (Arts et Métiers, Bordeaux et Châlons-en-Champagne). Bac+5 et 6 Ecoles d ingénieurs à vocation industrielle (Arts et Métiers, UTC, Grenoble INP ). Masters contrôle et qualité, génie électrique et informatique industrielle (université de Bretagne-Sud), formulation et évaluation sensorielles des industries des parfums, de la cosmétique et de l aromatique alimentaire (Versailles-Saint-Quentin), responsabilités et management qualité dans les industries de santé (Bordeaux), mécanique et risques industriels (UT Troyes), alimentation, lait, innovation, management, nutraceutique (Rennes), ingénierie chimique et agroalimentaire (Nantes). diplôme d ingénieur, n a pas mis longtemps à s en apercevoir : embauché en septembre dernier chez Veritas dans les vingt-quatre heures qui suivaient l obtention de son diplôme. «Je réalise des audits énergétiques pour des bailleurs sociaux. C est un métier technique avec beaucoup de missions de terrain mais aussi du conseil, pour un salaire d embauche tout à fait convenable de euros par an», raconte-t-il. Autres bonnes pioches, les industries agroalimentaire et pharmaceutique. Malgré les récentes annonces de plans sociaux chez Sanofi et Pierre Fabre, ce

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES JEUNES DOCTEURS

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES JEUNES DOCTEURS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-57 OCTOBRE 2014 Représentation de la problématique de l insertion professionnelle, avant et pendant la thèse. Les docteurs et la recherche d emploi. Parcours de jeunes

Plus en détail

VOUS AVEZ LE TALENT... NOUS AVONS LES MÉTIERS GUIDE DES MÉTIERS DE LA BANQUE

VOUS AVEZ LE TALENT... NOUS AVONS LES MÉTIERS GUIDE DES MÉTIERS DE LA BANQUE VOUS AVEZ LE TALENT... NOUS AVONS LES MÉTIERS GUIDE DES MÉTIERS DE LA BANQUE SOMMAIRE I3 QUELQUES REPÈRES 04 SE FORMER 08 Les formations initiales 09 Les formations en alternance 12 La formation professionnelle

Plus en détail

Que peuvent avoir en commun

Que peuvent avoir en commun 2010 3 Qu est-ce qu un nouveau métier? Que peuvent avoir en commun un actuaire vie-iard et un Community Manager? Ce sont de nouveaux métiers, ou plus exactement, ce sont les réponses modernes et nouvelles

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER

ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER Guide pratique apprentissage dans la fonction publique hospitalière ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER Guide pratique de l apprentissage dans la fonction hospitalière

Plus en détail

Pour une fonction publique audacieuse et Business friendly

Pour une fonction publique audacieuse et Business friendly Pour une fonction publique audacieuse et Business friendly Rapport Mars 2014 L Institut Montaigne est un laboratoire d idées think tank créé fin 2000 par Claude Bébéar et dirigé par Laurent Bigorgne. Il

Plus en détail

REGARDS ACTUELS SUR LA RÉGION DE DEMAIN NUMÉRO 55 / FÉVRIER 2015. Vers l emploi. 10 Franciliens face à la crise. www.iledefrance.

REGARDS ACTUELS SUR LA RÉGION DE DEMAIN NUMÉRO 55 / FÉVRIER 2015. Vers l emploi. 10 Franciliens face à la crise. www.iledefrance. REGARDS ACTUELS SUR LA RÉGION DE DEMAIN NUMÉRO 55 / FÉVRIER 2015 Vers l emploi 10 Franciliens face à la crise RegionIledeFrance @iledefrance www.iledefrance.fr 02 LES INVITÉS DE LA RÉDACTION Journalistes,

Plus en détail

Je choisis la formation qui va changer ma vie!

Je choisis la formation qui va changer ma vie! Je choisis la formation qui va changer ma vie! Futurs : [ n.m.pluriel ] Ensemble d'études, d'échanges et de rencontres qui feront de vous un citoyen ouvert et un expert de demain. Sommaire L'ESPRIT UPMC

Plus en détail

& CHANGEMENT. Accompagner le travail des jeunes. Concevoir l activité Préserver la santé Adapter le management

& CHANGEMENT. Accompagner le travail des jeunes. Concevoir l activité Préserver la santé Adapter le management Revue de la qualité de vie au travail ravail & CHANGEMENT N 342 MARS/AVRIL 2012 Accompagner le travail des jeunes Concevoir l activité Préserver la santé Adapter le management ARGUMENTS (P. 4 À 8) Dominique

Plus en détail

LÀ OÙ TOUT DEVIENT POSSIBLE. www.ece.fr

LÀ OÙ TOUT DEVIENT POSSIBLE. www.ece.fr LÀ OÙ TOUT DEVIENT POSSIBLE > www.ece.fr EDITO Bienvenue à l ECE Paris, l école des technologies numériques connectées aux enjeux sociétaux. Jamais le monde technologique n a été aussi dense qu aujourd

Plus en détail

Et toi Qu est-ce que tu sais faire?

Et toi Qu est-ce que tu sais faire? Jeunes diplômés au chômage Et toi Qu est-ce que tu sais faire? Comprendre le chômage Construire un projet de vie basé sur les compétences propres Lancer des Microprojets à forte valeur ajoutée. Sondes

Plus en détail

LES MÉTIERS EN ÉMERGENCE HORS-SÉRIE, LES RÉFÉRENTIELS DES MÉTIERS CADRES

LES MÉTIERS EN ÉMERGENCE HORS-SÉRIE, LES RÉFÉRENTIELS DES MÉTIERS CADRES LES MÉTIERS EN ÉMERGENCE HORS-SÉRIE, LES RÉFÉRENTIELS DES MÉTIERS CADRES LES MÉTIERS EN DU ÉMERGENCE SECTEUR DE LA BANQUE APEC LES MÉTIERS EN ÉMERGENCE HORS-SÉRIE, LES RéférentielS des métiers 1 p. 4

Plus en détail

CAP vers la RSE. Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance. Pratique

CAP vers la RSE. Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance. Pratique CAP vers la RSE Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance Pratique Le MEDEF remercie les personnes qui ont contribué par leur expertise à la rédaction de ce guide :

Plus en détail

Y a-t-il un Kennedy dans la classe?

Y a-t-il un Kennedy dans la classe? Y a-t-il un Kennedy dans la classe? Essai sur l'école idéale du XXI e siècle Version 1.0 Par Benjamin Patrice Magnard, écrit en collaboration avec Christophe Lemeux et avec la participation de Laure Denariaz

Plus en détail

Les PME qui grandissent

Les PME qui grandissent Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? kpmg S.A. Édito Les PME sont des entreprises décidément pas comme les autres. Observer, comprendre, anticiper et enfin aider

Plus en détail

+ L AGENDA DE VOS LOISIRS P. 28. Nouveaux métiers, nouveaux emplois! P. 12. L emploi des jeunes en circuit court P. 7

+ L AGENDA DE VOS LOISIRS P. 28. Nouveaux métiers, nouveaux emplois! P. 12. L emploi des jeunes en circuit court P. 7 N 24, Décembre-janvier 2015 www.nordpasdecalais.fr COMPRENDRE Pourquoi le canal Seine-Nord P. 20 L ANNEAU DE LA MÉMOIRE À ceux qui sont tombés pour la paix P.5 DOSSIER Nouveaux métiers, nouveaux emplois!

Plus en détail

& CHANGEMENT. Télétravail : codes et enjeux d une organisation hors les murs. Sortir de la «zone grise» Expérimenter Contractualiser

& CHANGEMENT. Télétravail : codes et enjeux d une organisation hors les murs. Sortir de la «zone grise» Expérimenter Contractualiser N 353 JANVIER/FÉVRIER 2014 ravail & CHANGEMENT Télétravail : codes et enjeux d une organisation hors les murs Sortir de la «zone grise» Expérimenter Contractualiser Bimestriel du Réseau Anact pour l amélioration

Plus en détail

CÔTÉ ENTREPRISES (P. 7 À 12) Métallurgie Reclassement : faire valoir les acquis. Tous secteurs Des entreprises face à leurs seniors

CÔTÉ ENTREPRISES (P. 7 À 12) Métallurgie Reclassement : faire valoir les acquis. Tous secteurs Des entreprises face à leurs seniors N 302/MAI-JUIN 2005-5 Revue de la qualité de vie au travail ravail & CHANGEMENT Gérer les âges : quel avenir pour les quinquas? ENJEUX (P. 2,3) Redonner une place aux quinquas dans l entreprise ARGUMENTS

Plus en détail

CLÔTURE DES ASSISES DU TOURISME 19 juin 2014

CLÔTURE DES ASSISES DU TOURISME 19 juin 2014 CLÔTURE DES ASSISES DU TOURISME 19 juin 2014 CLÔTURE DES ASSISES DU TOURISME 19 juin 2014 Le tourisme est un secteur stratégique pour l économie française : il représente plus de deux millions d emplois

Plus en détail

Rémi Renouleau. à quoi reconnaît-on la génération

Rémi Renouleau. à quoi reconnaît-on la génération Rémi Renouleau à quoi reconnaît-on la génération A propos de l auteur Je m appelle Rémi Renouleau. Je suis le créateur de la société 3H Coaching et l auteur de l ebook que vous êtes en train de lire! Je

Plus en détail

Lettre à tous ceux qui aiment l école

Lettre à tous ceux qui aiment l école Luc FERRY Lettre à tous ceux qui aiment l école Pour expliquer les réformes en cours Xavier DARCOS Où voulons-nous aller? Claudie HAIGNERÉ Demain, la science [CNDP CRDP] Les droits perçus sur cet ouvrage

Plus en détail

ravail Améliorer la qualité de vie au travail : des pistes pour agir Numéro spécial NUMÉRO SPÉCIAL MAI/JUIN 2007 Revue de la qualité de vie au travail

ravail Améliorer la qualité de vie au travail : des pistes pour agir Numéro spécial NUMÉRO SPÉCIAL MAI/JUIN 2007 Revue de la qualité de vie au travail ravail & CHANGEMENT NUMÉRO SPÉCIAL MAI/JUIN 2007 Revue de la qualité de vie au travail Numéro spécial Améliorer la qualité de vie au travail : des pistes pour agir Bimestriel du réseau Anact pour l amélioration

Plus en détail

REFONDONS L ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE

REFONDONS L ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE REFONDONS L ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE Rapport de la concertation Membres du comité de pilotage François BONNEAU Marie-Françoise COLOMBANI Christian FORESTIER Nathalie MONS Rapporteur général Alain DULOT PAGE

Plus en détail

CommEnt lutter contre le DÉCROCHage scolaire?

CommEnt lutter contre le DÉCROCHage scolaire? CommEnt lutter contre le DÉCROCHage scolaire? Le dossier de www.laligue.org octobre-novembre-décembre 2012 sommaire ÉDITO Points de vue Repères Quizz Edito... 3 Points de vue... 4-39 (Réalisés par Ariane

Plus en détail

Évaluation du dispositif «Café des Aidants» Programme mis en place par l Association Française des Aidants Familiaux

Évaluation du dispositif «Café des Aidants» Programme mis en place par l Association Française des Aidants Familiaux Évaluation du dispositif «Café des Aidants» Programme mis en place par l Association Française des Aidants Familiaux Étude commanditée et financée par la CPM, Caisse de retraite Arrco du Groupe Médéric

Plus en détail

«Apprendre autrement» à l ère numérique

«Apprendre autrement» à l ère numérique 1 Rapport de la mission parlementaire de Jean-Michel Fourgous, député des Yvelines, sur l innovation des pratiques pédagogiques par le numérique et la formation des enseignants «Apprendre autrement» à

Plus en détail

I. Faire le point 4. II. S informer 7. III. Faire un stage 9. IV. Rerchercher des offres 10. V. Décoder les offres d emploi 11. VI.

I. Faire le point 4. II. S informer 7. III. Faire un stage 9. IV. Rerchercher des offres 10. V. Décoder les offres d emploi 11. VI. TROUVER UN EMPLOI Guide à l attention des étudiants et des diplômés de l UNIL pour rédiger un dossier de candidature convaincant et réussir un entretien d embauche Edition 2014 Table des matières I. Faire

Plus en détail

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014 La refondation de l École fait sa rentrée Année scolaire 2013-2014 Dossier de présentation août 2013 Sommaire Édito des ministres Les moyens nouveaux à la rentrée scolaire 2013-2014 (infographie) Les nouveautés

Plus en détail

Les MOOCs, révolution ou désillusion?

Les MOOCs, révolution ou désillusion? LES NOTES DE L INSTITUT Les MOOCs, révolution ou désillusion? Le savoir à l heure du numérique par Lucien Rapp préface de Jean-Marc Daniel Les MOOCs : révolution ou désilusion? Le savoir à l'heure du numérique

Plus en détail

Mal-être à l école, une fatalité?

Mal-être à l école, une fatalité? l e j o u r n a l d e l e n g a g e m e n t s o l i d a i r e N 2 4 s e p t. / O c t. 2 0 1 0 > Un dossier de 4 pages spécial Journée du refus de l échec scolaire > rencontre Stéphane Gatignon les combats

Plus en détail