Configuration du réseau EtherNet/IP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Configuration du réseau EtherNet/IP"

Transcription

1 Manuel Utilisateur Configuration du réseau EtherNet/IP Références 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT, 1756-EN3TR, 1756-EN2TSC, 1756-EN2TRXT, 1768-ENBT, 1769-L23E-QB1B, 1769-L23E-QBFC1B, 1769-L32E, 1769-L35E, 1769-AENTR, 1783-ETAP, 1783-ETAP1F, 1783-ETAP2F, 1794-AENT, 20-COMM-E, 22-COMM-E, 1734-AENT, 1734-AENTR

2 Informations importantes destinées à l utilisateur Avant d installer, de configurer, d utiliser ou de maintenir cet équipement, lisez le présent document et ceux répertoriés dans la section Documentations connexes concernant l installation, la configuration et l exploitation de cet équipement. Les utilisateurs sont tenus de se familiariser avec les consignes d installation et de câblage en plus des exigences stipulées par les codes, règlements et normes en vigueur. Les activités telles que l installation, les réglages, la mise en service, l utilisation, l assemblage, le démontage et l entretien doivent être effectuées par du personnel convenablement formé conformément aux règles de l art en vigueur. si cet équipement n est pas utilisé selon les préconisations du fabricant, la protection assurée par l équipement risque d être compromise. La société Rockwell Automation, Inc. ne saurait en aucun cas être tenue pour responsable ni être redevable des dommages indirects ou consécutifs à l utilisation ou à l application de cet équipement. Les exemples et schémas contenus dans ce manuel sont présentés à titre indicatif seulement. En raison du nombre important de variables et d impératifs associés à chaque installation, la société Rockwell Automation, Inc. ne saurait être tenue pour responsable ni être redevable des suites d utilisation réelle basée sur les exemples et schémas présentés dans ce manuel. La société Rockwell Automation, Inc. décline également toute responsabilité en matière de propriété intellectuelle et industrielle concernant l utilisation des informations, circuits, équipements ou logiciels décrits dans ce manuel. Toute reproduction totale ou partielle du présent manuel sans autorisation écrite de la société Rockwell Automation, Inc. est interdite. Des remarques sont utilisées tout au long de ce manuel pour attirer votre attention sur les mesures de sécurité à prendre en compte. AVERTISSEMENT : identifie des actions ou situations susceptibles de provoquer une explosion en environnement dangereux et risquant d entraîner des blessures pouvant être mortelles, des dégâts matériels ou des pertes financières. ATTENTION : identifie des actions ou situations risquant d entraîner des blessures pouvant être mortelles, des dégâts matériels ou des pertes financières. Les messages «Attention» vous aident à identifier un danger, à éviter ce danger et en discerner les conséquences. IMPORTANT Identifie des informations particulièrement importantes dans le cadre de l utilisation et de la compréhension du produit. Des étiquettes peuvent également être placées à l extérieur ou à l intérieur de l équipement pour signaler des précautions particulières à prendre. DANGER D ÉLECTROCUTION : les étiquettes ci-contre, placées sur l équipement ou à l intérieur (un variateur ou un moteur, par ex.), signalent la présence éventuelle de tensions électriques dangereuses. RISQUE DE BRÛLURE : les étiquettes ci-contre, placées sur l équipement ou à l intérieur (un variateur ou un moteur, par ex.) indiquent que certaines surfaces peuvent atteindre des températures particulièrement dangereuses. RISQUE D ARC ÉLECTRIQUE : les étiquettes ci-contre, placées à l extérieur ou l intérieur de l équipement (un centre de commande de moteurs par ex.), signalent le risque d éclair d arc. Un éclair d arc entraînera des blessures graves, voire mortelles. Portez l équipement de protection individuelle (EPI) approprié. Observez TOUTES les prescriptions réglementaires en matière de pratiques de travail sûres et d équipement de protection individuelle (EPI). Allen-Bradley, CompactLogix, ControlLogix, DriveLogix, FactoryTalk, FLEX, FlexLogix, Logix5000, NetLinx, PanelBuilder, PanelView, PLC-5, POINT I/O, PowerFlex,, Rockwell Automation, RSLinx, RSLogix, RSView, SLC et Studio 5000 sont des marques commerciales de Rockwell Automation, Inc. Les marques commerciales n appartenant pas à Rockwell Automation sont la propriété de leurs sociétés respectives.

3 Sommaire des modifications Introduction Ce document contient des informations nouvelles et actualisées. Informations actualisées Ce document contient les modifications suivantes. Rubrique Page Ajout du module 1769-AENTR aux figures de niveau système 12, 34, 36, 45 Ajout d informations relatives aux pages Internet de diagnostic 118 du module 1769-AENTR Ajout d informations relatives aux pages Internet de dépannage 138 du module 1769-AENTR D autres modifications moins importantes ont été apportées dans l ensemble du document. Pour de plus amples informations sur les publications qui peuvent vous aider dans l utilisation des produits décrits dans ce document, consultez la section Documentations connexes, page 10. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

4 Sommaire des modifications Notes : 4 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

5 Table des matières Préface À propos de ce manuel Environnement Studio Documentations connexes Présentation d EtherNet/IP Configuration d une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 1 Modules de communication EtherNet/IP dans un système de commande Chapitre 2 Configuration du driver de communication Ethernet dans le logiciel RSLinx Chapitre 3 Définition des paramètres du réseau Réglage de l adresse IP du réseau sur un module Réglage de l adresse IP du réseau avec les sélecteurs rotatifs Réglage de l adresse IP du réseau avec le serveur BOOTP/DHCP Réglage de l adresse IP du réseau avec le logiciel RSLinx ou l environnement Studio Réinitialiser l adresse IP du module à la valeur par défaut Détection de doublon d adresse IP Correction de doublon d adresse IP Permutation d adresse IP Adressage DNS Utilisation des modules de communication EtherNet/IP dans une application d automate Logix Chapitre 4 Stations DLR Station superviseur Station d anneau Construire le réseau physique Configuration des stations superviseurs sur un réseau DLR Configuration d un superviseur d anneau dans l environnement Studio Activation du superviseur d anneau dans l environnement Studio Configuration et activation d un superviseur d anneau dans le logiciel RSLinx Classic Terminer les connexions physiques du réseau Vérification de la configuration du superviseur Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

6 Table des matières Chapitre 5 Commande d E/S Configuration matérielle Ajout d E/S distribuées Ajout d un module d E/S Choix d un format de communication Choix d une connexion directe ou native pour rack Propriété Choix d un adaptateur décentralisé Configuration de l intervalle entre trames requis (RPI) Accès aux E/S distribuées Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Configuration matérielle Combinaisons d automate Logix Recommandations sur les points pour les données produites et consommées Terminologie Connexions pour points produits et consommés Production d un point Configuration du point produit Consommation de données produites par un autre automate Ajout de l automate producteur à la configuration des E/S du consommateur Création du point consommé Recommandations pour les instructions de message (MSG) Connexions pour messages Mise en cache des connexions de message Saisie de la logique du message Ajout du module de communication EtherNet/IP à la configuration des E/S de l automate local Saisie d un message Configuration d une instruction MSG Communication avec les automates PLC-5 ou SLC Conversion entre INT et DINT Mappage des points Réception d instructions MSG depuis les automates PLC-5 ou SLC Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

7 Table des matières Chapitre 7 Envoi de courriel Introduction Module de communication EtherNet/IP en tant que client de courriel Envoi d un courriel via une instruction de message initiée par l automate Création de points chaîne de caractères Saisissez la logique à relais Configuration de l instruction MSG qui identifie l e serveur relais de courrier électronique Configuration d une instruction MSG qui contient le texte du courriel Saisie du texte de courriel Codes d état possibles pour le courriel Communication avec les terminaux PanelView Chapitre 8 Configuration matérielle Combinaisons d automate Logix Connexions aux terminaux PanelView Ajout d un terminal PanelView Organisation des données d automate pour un terminal PanelView Connexions aux applications FactoryTalk View Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Module 1756-EN2TR Page d aperçu des diagnostics Page Internet des statistiques Ethernet Page Internet d info sur l objet Cmd du gestionnaire de connexion Page Internet des statistiques d anneau Module 1756-ENBT Page d aperçu des diagnostics Statistiques Ethernet Adaptateur 1769-AENTR Page d aperçu des diagnostics Statistiques Ethernet Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

8 Table des matières Chapitre 10 Dépannage d un module de Accès à l assistance par navigateur Internet communication EtherNet/IP avec les Dépannage du module de communication 1756-ENBT Aperçu des statistiques des diagnostics pages Internet de diagnostic Connexions de message Connexions d E/S Statistiques Ethernet Dépannage du module de communication 1756-EN2TR Aperçu des statistiques des diagnostics Statistiques Ethernet Dépannage de l adaptateur 1769-AENTR Aperçu des statistiques des diagnostics Statistiques Ethernet Connexions d E/S Considérations sur le switch Protocole Inernet de multidiffusion de groupe (IGMP) Réseaux locaux virtuels Réplication de port Index Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

9 Préface À propos de ce manuel Ce manuel décrit l utilisation des modules de communication EtherNet/IP avec l automate Logix5000 et comment communiquer avec divers dispositifs sur le réseau Ethernet. Utilisez ce manuel si vous programmez des applications qui utilisent les réseaux EtherNet/IP avec les automates Logix5000 suivants : CompactLogix ControlLogix SoftLogix Vous devez maîtriser les concepts et les outils suivants : utilisation des réseaux ; environnement Studio 5000 ; logiciel RSLinx Classic ; logiciel RSNetWorx for EtherNet/IP. Environnement Studio 5000 L environnement d ingénierie et de conception Studio 5000 associe ingénierie et éléments de conception dans un environnement commun. L application Logix Designer constitue le premier élément de l environnement Studio L application Logix Designer est la nouvelle appellation commerciale du logiciel RSLogix 5000, produit permettant de programmer les automates Logix5000 pour les solutions de commande discrète, de procédé, de traitement par lot, de mouvement, de sécurité et de variateurs. L environnement Studio 5000 constitue la base de départ pour l évolution des outils de conception technique de Rockwell Automation. Cet environnement est le seul outil nécessaire aux ingénieurs de conception pour le développement de tous les éléments de leur système de commande. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

10 Préface Documentations connexes Les documentations suivantes contiennent des informations complémentaires sur des produits Rockwell Automation apparentés. Documentation EtherNet/IP Communication Modules Installation Instructions, publication ENET-IN002 EtherNet/IP Media Planning and Installation Manual EtherNet/IP Secure Communication Module User Manual, publication ENET-UM003 Ethernet Design Considerations Reference Manual, publication ENET-RM002 EtherNet/IP Socket Interface Application Technique, publication ENET-AT002 EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide, publication ENET-AP005 Integrated Architecture and CIP Sync Configuration Application Technique, publication IA-AT003 Integrated Motion on the EtherNet/IP Network Reference Manual, publication MOTION-RM003 Page Internet relative à la technologie réseau : products-technologies/network-technology/overview.page? Industrial Automation Wiring and Grounding Guidelines, publication Site Internet des homologations de produit, Description Informations sur la réalisation des tâches suivantes avec des modules de communication EtherNet/IP dans un système de commande Logix5000 : installation du module ; configuration initiale de l application ; dépannage des anomalies de l application liées à l utilisation du module de communication EtherNet/IP. Informations sur l utilisation des composants matériels requis et sur la panification, l installation, la vérification, le dépannage et la certification du réseau EtherNet/IP. Ce manuel est disponible auprès de l Open DeviceNet Vendor Association (ODVA), sur le site : Informations sur la configuration de l authentification, du cryptage et des pare-feu, des architectures typiques et des diagnostics pour les modules équipés de fonctions de communication sécurisée. Explications des concepts Ethernet suivants : présentation ; topologie et composants réseau ; dispositifs de l infrastructure réseau ; caractéristiques de l infrastructure réseau ; protocole. Décrit l interface de connexion que vous pouvez utiliser pour programmer les instructions de message (MSG) afin d établir la communication entre un automate Logix5000, via un module EtherNet/IP, et des dispositifs Ethernet qui ne prennent pas en charge le protocole EtherNet/IP, tels que des lecteurs de codes à barres, lecteurs RFID ou autres dispositifs Ethernet standard. Informations sur l installation, la configuration et la maintenance des réseaux linéaires et annulaires de niveau dispositif (Device-level Ring DLR) avec les dispositifs EtherNet/IP de Rockwell Automation équipés de la technologie de switch embarqué. Informations sur CIP Sync et le protocole temporel de précision IEEE Descriptions des attributs AXIS_CIP_DRIVE et des modes et méthodes de commande de l application Studio 5000 Logix Designer. Informations sur les architectures de référence et livres blancs sur la mise en réseau. Recommandations générales pour l installation d un système industriel Rockwell Automation. Déclarations de conformité, certifications et autres informations relatives aux homologations. Vous pouvez consulter ou télécharger ces publications sur le site Pour obtenir des exemplaires imprimés de documentation technique, contactez votre distributeur Allen-Bradley ou votre représentant Rockwell Automation. 10 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

11 Chapitre 1 Présentation d EtherNet/IP Les réseaux EtherNet/IP sont des réseaux de communication qui offrent une suite complète de messages et de services pour nombre d applications d automatisation. Voici des exemples d applications qui utilisent les réseaux EtherNet/IP : Commande en temps réel Synchronisation temporelle Mouvement Ce réseau ouvert standard utilise des composants de communication Ethernet standard pour prendre en charge la messagerie d E/S en temps réel, l échange d informations et la messagerie générale. Les réseaux EtherNet/IP prennent également en charge CIP Safety, qui rend possible la transmission simultanée des données de commande de sécurité et standard, et des informations de diagnostic, sur un réseau commun. Modules de communication EtherNet/IP dans un système de commande Selon leur type, les modules de communication EtherNet/IP de Rockwell Automation apportent certaines des fonctionnalités suivantes : Prise en charge de la messagerie, des points produits/consommés et des E/S distribuées Encapsulage des messages avec le protocole TCP/UDP/IP standard Partage d une couche d application commune avec les protocoles réseau ControlNet et DeviceNet Interface via câble à paire torsadée non blindé de catégorie 5 avec connecteurs RJ45 Connecteurs à fibre optique Prise en charge du fonctionnement half/full duplex à 10 ou 100 Mbits/s Pas de planification ou de tableau de routage du réseau requis Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

12 Chapitre 1 Présentation d EtherNet/IP Ce schéma montre comment les modules de communication EtherNet/IP de Rockwell Automation s intègrent à un système de commande. Figure 1 Modules de communication EtherNet/IP dans un système de commande E/S distribuées A1+ A B1+ B Z1+ Z V +V OUT OUT 0 2 OUT 0UT 1 3 NC NC COM COM COM COM 0 1 DC OUT COM COM IN IN 24VDC SINK\ SOURCE VDC +24VDC DC INPUT Z0+ Z B0+ B A0 B0 Z0 A0 B0 Z0 A1 B1 Z1 A1 B1 Z1 1 2 FUSE 2 FUSE 3 OK 3 OK 1768-L4x 1768-ENBT HSC A0+ A COM COM 0 1 +V +V 00:00:BC:2E:69:F6 DC INPUT 24VDC SINK\ SOURCE DC OUTPUT 24VDC SOURCE DC IN OUT OUT 8 DC OUTPUT VDC SOURCE L27ERM QBFC1B HIGH SPEED HIGH SPEED COUNTER COUNTER Automate CompactLogix L2 V V in in I I in in V/I V/I in in 0-2CJC inv + 3+ CJC ini - 3+ V V/I in in EN2T Modules d E/S 1756 I V/I in in 1+ 1V V OUT OUT I I OUT in COM COM ANALOG FG FG Automate CompactLogix L3 Topologie linéaire 00:00:BC:2E:69:F6 1 (Front) (Front) 2 (Rear) Switch 1794-AENT Modules d E/S 1794 Automate CompactLogix L AENT Modules d E/S 1734 Variateur PowerFlex Station de travail Station de travail 1783-ETAP Topologie en anneau de niveau dispositif (DLR) 1783-ETAP Terminal PanelView 1783-ETAP Variateur PowerFlex 1783-ETAP Comm Adapter Pour de plus amples informations sur l utilisation des modules de communication et les prises EtherNet/IP sur un réseau DLR, consultez la section Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif, page 33. MOD LINK 1 NET LINK 2 X 100 X 10 LINK 2 LINK 1 X EN2TR Modules d E/S AENTR Modules d E/S AENTR Modules d E/S AENTR Modules d E/S 1769 Dans cet exemple, ces actions peuvent être réalisées sur le réseau EtherNet/IP : L automate produit et consomme des points Les automates initient des instructions MSG qui envoient et reçoivent des données ou qui configurent des dispositifs Les stations de travail transfèrent ou téléchargent des projets depuis/sur les automates 12 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

13 Chapitre 2 Configuration d une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP Ce chapitre décrit comment configurer une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP. Vous devez configurer un driver de communication Ethernet dans le logiciel RSLinx pour la station de travail. Une station de travail a besoin d un driver pour réaliser les tâches suivantes : transférer et télécharger les informations du projet Studio 5000 sur les automates par le biais du réseau EtherNet/IP ; configurer les paramètres du réseau EtherNet/IP pour les dispositifs avec le logiciel RSNetWorx for EtherNet/IP ; recueillir les données de l automate pour les interfaces opérateur électroniques, par exemple les terminaux PanelView Plus, et pour le logiciel de visualisation, par exemple FactoryTalk View. Vous pouvez choisir l un ou l autre de ces drivers Ethernet : AB_ETHIP AB_ETH Vérifiez que les conditions suivantes existent avant d ajouter un nouveau driver : la station de travail est correctement raccordée au réseau EtherNet/IP ; l adresse IP et les autres paramètres réseau sont correctement configurés pour la station de travail. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

14 Chapitre 2 Configuration d une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP Configuration du driver de communication Ethernet dans le logiciel RSLinx Pour configurer le driver EtherNet/IP, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans le menu Communications, sélectionnez Configure Drivers (configurer les drivers). La boîte de dialogue de configuration des drivers apparaît. 2. Dans le menu déroulant Available Driver Types (types de drivers disponibles), choisissez EtherNet/IP Driver (driver EtherNet/IP) ou Ethernet devices (dispositifs Ethernet) et cliquez sur Add New (ajouter nouveau). La boîte de dialogue Add New RSLinx Driver (ajouter nouveau driver RSLinx) apparaît. 14 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

15 Configuration d une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP Chapitre 2 3. Saisissez un nom pour le nouveau driver et cliquez sur OK. La boîte de dialogue de configuration du driver apparaît. 4. Cliquez sur Browse Local Subnet (parcourir le sous-réseau local). CONSEIL Pour voir les dispositifs sur un autre sous-réseau ou VLAN depuis la station de travail exécutant le logiciel RSLinx, cliquez sur Browse Remote Subnet (parcourir le sous-réseau distant). 5. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue. Ce nouveau driver est disponible. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

16 Chapitre 2 Configuration d une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP Notes : 16 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

17 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Ce chapitre décrit comment configurer un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP. Rubrique Page Définition des paramètres du réseau 17 Réglage de l adresse IP du réseau sur un module 18 Détection de doublon d adresse IP 29 Permutation d adresse IP 30 Adressage DNS 31 Utilisation des modules de communication EtherNet/IP dans une application d automate 32 Logix5000 Définition des paramètres du réseau Paramètre du réseau EtherNet/IP IP address (adresse IP) Subnet Mask (masque de sous-réseau) Gateway (passerelle) Pour utiliser un réseau EtherNet/IP, vous devez définir les paramètres suivants. Description L adresse IP identifie de façon unique le module. Cet adresse a la forme suivante : xxx.xxx.xxx.xxx, où chaque groupe xxx est un nombre compris entre 000 et 254. Certaines valeurs sont réservées et vous ne pouvez pas les utiliser pour le premier octet de l adresse. Les nombres suivants sont des exemples de valeurs que vous ne pouvez pas utiliser : 001.xxx.xxx.xxx 127.xxx.xxx.xxx 223 à 255.xxx.xxx.xxx Les valeurs réservées que vous ne pouvez pas utiliser varient selon les conditions de chaque application. Les valeurs précédentes sont uniquement des exemples de valeurs réservées. L adressage de sous-réseau est une extension de l adresse IP qui permet à un site d utiliser un seul identifiant réseau pour plusieurs réseaux physiques. Le routage en dehors du site continue en divisant l adresse IP en un identifiant réseau et un identifiant hôte par le biais de la classe. Dans un site, un masque de sous-réseau est utilisé pour diviser à nouveau l adresse IP en une partie d identifiant réseau et une partie d identifiant hôte personnalisés. Ce champ est réglé sur par défaut. Si vous modifiez le masque de sous-réseau d un module déjà configuré, vous devez couper puis remettre le module sous tension pour que la modification soit effective. Une passerelle sert à raccorder des réseaux physiques individuels dans un système de réseaux. Lorsqu une station doit communiquer avec une station sur un autre réseau, une passerelle transfère les données entre les deux réseaux. Ce champ est réglé sur par défaut. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

18 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Si vous utilisez l adressage DNS, ou si vous référencez le module via un nom d hôte dans les instructions MSG, définissez les paramètres suivants. Tableau 1 Paramètres du réseau EtherNet/IP pour l adressage DNS Paramètre du réseau EtherNet/IP Host name (nom d hôte) Domain name (nom de domaine) Primary DNS server address (adresse de serveur DNS primaire) Secondary DNS server address (adresse de serveur DNS secondaire) Description Un nom d hôte est une partie d une adresse textuelle qui identifie l hôte d un module. L adresse textuelle complète d un module est nom_hôte.nom_domaine. Un nom de domaine est une partie d une adresse textuelle qui identifie le domaine dans lequel réside le module. L adresse textuelle complète d un module est nom_hôte.nom_domaine. Le nom de domaine possède une limite de 48 caractères. Si vous spécifiez un serveur DNS, vous devez saisir un nom de domaine. Également, si vous envoyez un courriel depuis le module, certains serveurs relais de courrier électronique requièrent un nom de domaine lors de l établissement de liaison initial de la session SMTP. Identifie les serveurs DNS utilisés dans le réseau. Vous devez avoir un serveur DNS configuré si vous avez spécifié un nom de domaine ou un nom d hôte dans la configuration du module. Le serveur DNS convertie le nom de domaine ou le nom d hôte en une adresse IP qui peut être utilisée par le réseau. Pour de plus amples informations sur l adressage DNS, voir page 31. Vérifiez auprès de votre administrateur de réseau Ethernet pour savoir si vous devez définir ces paramètres.. Réglage de l adresse IP du réseau sur un module Selon le module de communication EtherNet/IP, vous pouvez utiliser certains ou tous les outils suivants pour régler l adresse IP (Internet Protocol) du réseau : Sélecteurs rotatifs Les sélecteurs sont des pièces physiques sur le module. Gardez en mémoire ce qui suit lors de la lecture de ce chapitre : Certains modules de communication EtherNet/IP utilisent des sélecteurs à molette qui fonctionnent comme des sélecteurs rotatifs. Dans ce chapitre, le terme sélecteur rotatif est utilisé pour décrire les deux types de sélecteurs. Certains modules de communication EtherNet/IP ne possèdent pas de sélecteurs rotatifs. Si votre module n a pas de sélecteurs, sauter la section Réglage de l adresse IP du réseau avec les sélecteurs rotatifs, page 20 et allez directement à la section Réglage de l adresse IP du réseau avec le serveur BOOTP/DHCP, page 21. Les modules EtherNet/IP 1783-ETAPx utilisent des microinterrupteurs pour régler l adresse IP du réseau. Pour plus d informations sur l utilisation des micro-interrupteurs, voir les publications relatives à ces produits. Serveur Bootstrap Protocol (BOOTP)/Dynamic Host Configuration Protocol (DHCP) Logiciel RSLinx Classic Environnement Studio 5000 Le module utilise ces outils de façon séquentielle pour régler l adresse IP. 18 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

19 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre 3 Les modules de communication EtherNet/IP sont livrés avec la configuration suivante : BOOTP/DHCP activé Sélecteurs rotatifs réglés sur 999 le cas échéant Cet organigramme montre le processus utilisé pour régler l adresse IP de votre module. Figure 2 Réglage de l adresse IP de votre module Mise sous tension du module Non Sélecteurs réglés entre 001 et 254? Oui Non DHCP ou BOOTP est-il activé? Oui Le module utilise l adresse IP stockée en mémoire non volatile. Le module demande l adresse au serveur DHCP/BOOTP. Le module possède une adresse IP. Si vous devez réinitialiser les réglages de votre module en cours du fonctionnement normal, consultez la section Réinitialiser l adresse IP du module à la valeur par défaut, page 29. Les outils sont utilisés selon la séquence suivante pour régler l adresse IP du réseau : 1. Réglage de l adresse IP du réseau avec les sélecteurs rotatifs 2. Réglage de l adresse IP du réseau avec le serveur BOOTP/DHCP 3. Réglage de l adresse IP du réseau avec le logiciel RSLinx ou l environnement Studio 5000 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

20 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Réglage de l adresse IP du réseau avec les sélecteurs rotatifs Cette illustration montre les sélecteurs rotatifs du module de communication EtherNet/IP L emplacement des sélecteurs dépend du module. À la mise sous tension, le module lit le réglage des sélecteurs rotatifs pour déterminer s ils sont réglés sur une valeur autorisée pour la dernière partie de l adresse IP. Les valeurs autorisées sont comprises entre 001 et 254. Si les valeurs réglées sont valables, les conditions suivantes prennent effet : Adresse IP = xxx (où xxx représente les réglages des sélecteurs) Masque de sous-réseau = Adresse de passerelle = CONSEIL Certains modules fournissent désormais l adresse de passerelle lorsque l adresse du réseau est réglée avec les sélecteurs rotatifs. Consultez la documentation du produit pour déterminer l adresse de passerelle correcte utilisée par le module. Le module ne possède pas de nom d hôte assigné et il n utilise pas de DNS (Domain Name System) Il est recommandé de régler les sélecteurs rotatifs sur un nombre autorisé avant d installer le module. Si l une des conditions suivantes existe, le module tente d utiliser le serveur BOOTP/DHCP pour régler l adresse IP : les sélecteurs rotatifs ne sont pas réglés sur un nombre autorisé ; le module ne possède pas de sélecteurs rotatifs. Pour de plus amples informations sur l utilisation du serveur BOOTP/DHCP pour régler l adresse IP, voir page Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

21 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre 3 Réglage de l adresse IP du réseau avec le serveur BOOTP/DHCP Le serveur BOOTP/DHCP est un serveur autonome que vous pouvez utiliser pour régler une adresse IP. Lorsqu il est utilisé, le serveur BOOTP/DHCP règle une adresse IP et d autres paramètres TCP (Transport Control Protocol). Vous pouvez utiliser le serveur BOOTP/DHCP pour régler l adresse IP du module si l une des conditions suivantes existe à la mise sous tension : les sélecteurs rotatifs du module ne sont pas réglés sur un nombre et BOOTP/DHCP est activé sur le module ; le module ne possède pas de sélecteurs rotatifs et BOOTP/DHCP est activé sur le module. Accédez au serveur BOOTP/DHCP depuis l un des emplacements suivants : Programmes > Rockwell Software > BOOTP-DHCP Server. Si vous n avez pas installé le serveur, vous pouvez le télécharger et l installer depuis la page Répertoire des outils sur le CD d installation du logiciel Studio IMPORTANT Avant de démarrer le serveur BOOTP/DHCP, vérifiez que vous connaissez l adresse matérielle (MAC) du module. Cette adresse se trouve sur une étiquette placée sur le côté du module de communication et son format est identique à celui-ci : BC Pour régler l adresse IP du module avec un serveur BOOTP/DHCP, suivez la procédure ci-dessous. 1. Démarrez le logiciel BOOTP/DHCP. 2. Dans le menu Tools (outils), sélectionnez Network Settings (réglages réseau). Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

22 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau 3. Saisissez le masque de sous-réseau (Subnet Mask) du réseau. Les champs Gateway (passerelle), Primary DNS (DNS principal), Secondary DNS (DNS secondaire) et Domain Name (nom de domaine) sont facultatifs. 4. Cliquez sur OK. La panneau Request History (historique des requêtes) apparaît avec les adresses matérielles de tous les modules qui envoient des requêtes BOOTP. 5. Sélectionnez le module approprié. 6. Cliquez sur Add to Relation List (ajouter à la liste relationnelle). La boîte de dialogue New Entry (nouvelle saisie) apparaît. 7. Saisissez une adresse IP, un nom d hôte et une description dans les champs IP Address, Hostname et Description du module. 8. Cliquez sur OK. 9. Pour assigner cette configuration de façon permanente au module, attendez que le module apparaisse dans le panneau Relation List et sélectionnez-le. 22 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

23 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre Cliquez sur Disable BOOTP/DHCP (désactiver BOOTP/DHCP). Lorsque le module est mis hors puis sous tension, il utilise la configuration assignée et n envoie pas de requête BOOTP. IMPORTANT Si vous ne cliquez pas sur Disable BOOTP/DHCP, lors de la remise sous tension, l automate hôte efface la configuration IP actuelle et recommence à envoyer des requêtes BOOTP. Utilisation du logiciel DHCP Le logiciel DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) assigne automatiquement des adresses IP aux stations clientes qui se connectent sur un réseau TCP/IP. DHCP est basé sur BOOTP et conserve une certaine rétrocompatibilité. La différence principale est que BOOTP permet la configuration manuelle (statique), alors que DHCP permet l allocation statique et dynamique des adresses réseau et des configurations pour les modules nouvellement connectés. Soyez prudents lorsque vous utilisez DHCP pour configurer un module. Un client BOOTP, comme les modules de communication EtherNet/IP, peut démarrer à partir d un serveur DHCP uniquement si le serveur DHCP est spécialement écrit pour gérer également les requêtes BOOTP. Cela est spécifique au progiciel DHCP utilisé. Consultez votre administrateur système pour savoir si le progiciel DHCP prend en charge les commandes BOOTP et l allocation IP manuelle. ATTENTION : le module de communication EtherNet/IP doit avoir une adresse réseau fixe. L adresse IP de ce module ne doit pas être assignée de façon dynamique. L inobservation de cette précaution peut entraîner un mouvement imprévu de la machine ou une perte de la commande de procédé. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

24 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Réglage de l adresse IP du réseau avec le logiciel RSLinx ou l environnement Studio 5000 Ce tableau indique quand régler l adresse IP du réseau avec le logiciel RSLinx ou l environnement Studio 5000 Situations Logiciel à utiliser Page Aucun serveur BOOTP n est disponible Logiciel RSLinx 25 Le module de communication EtherNet/IP est connecté à un autre réseau NetLinx Le projet Studio 5000 Logix Designer est en ligne avec un automate qui communique avec ou par le module de communication EtherNet/IP Environnement Studio Prenez en considération les facteurs suivants lorsque vous déterminez comment régler l adresse IP du réseau : Réseau isolé du ou intégré au réseau d usine/d entreprise Taille du réseau Pour les réseaux de grande taille ou les réseaux isolés, il peut être plus pratique et plus sûr d utiliser un serveur BOOTP/DHCP plutôt que l environnement Studio 5000 ou le logiciel RSLinx. Le serveur BOOTP/DHCP limite également le risque d assigner des adresses IP en double. Les règlements et procédures d entreprise relatives à l installation et à la maintenance du réseau d atelier Le niveau d implication du personnel des services informatiques dans l installation et la maintenance du réseau d atelier Type de formation proposé aux automaticiens et au personnel de maintenance Si vous utilisez le serveur BOOTP ou DHCP de Rockwell Automation sur un sous-réseau avec une liaison montante alors qu un serveur DHCP d entreprise existe, un module peut obtenir une adresse depuis le serveur d entreprise avant que l utilitaire de Rockwell Automation ne détecte le module. Il se peut que vous deviez vous déconnecter de la liaison montante pour régler l adresse et configurer le module afin qu il conserve son adresse statique avant de vous reconnecter à la liaison montante. Cela n est pas un problème si des noms de stations sont configurés dans le module et que vous laissez DHCP activé. 24 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

25 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre 3 Réglage de l adresse IP du réseau avec le logiciel RSLinx Pour utiliser le logiciel RSLinx pour régler l adresse IP du module de communication, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans le menu Communications, sélectionnez RSWho. La boîte de dialogue RSWho apparaît. 2. Naviguez jusqu au réseau Ethernet. 3. Cliquez avec le bouton droit sur le module EtherNet/IP et sélectionnez Module Configuration (configuration du module). La boîte de dialogue Module Configuration apparaît. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

26 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau 4. Cliquez sur l onglet Port Configuration (configuration du port). 5. Dans la section Network Configuration Type (type de configuration réseau), cliquez sur Static (statique) pour assigner de façon permanente cette configuration au port. IMPORTANT Si vous cliquez sur Dynamic (dynamique), lors d une remise sous tension, l automate efface la configuration IP actuelle et recommence à envoyer des requêtes BOOTP. 6. Saisissez les informations suivantes dans les champs appropriés : Dans le champ IP Address (adresse IP), saisissez l adresse IP. Dans le champ Network Mask (masque de réseau), saisissez l adresse du masque réseau. Dans le champ Gateway Address (adresse de passerelle), saisissez l adresse de la passerelle. Dans le champ Primary Name Server (serveur de nom principal), saisissez le nom du serveur principal. Dans le champ Secondary Name Server (serveur de nom secondaire), saisissez le nom du serveur secondaire. Dans le champ Domain Name (nom de domaine), saisissez le nom de domaine. Dans le champ Host Name (nom d hôte), saisissez le nom de l hôte. 26 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

27 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre 3 7. Configurez les réglages du port. Pour utiliser les réglages de vitesse et duplex par défaut du port configurer manuellement les réglages de vitesse et duplex du port Alors laissez la case Auto-negotiate port speed and duplex (négociation auto des réglages de vitesse et duplex du port) cochée. Ce réglage détermine la vitesse réelle et le réglage duplex. suivez les étapes ci-dessous. 1. Décochez la case Auto-negotiate port speed and duplex (négociation auto des réglages de vitesse et duplex du port). 2. Dans le menu déroulant Current Port Speed (vitesse actuelle du port), sélectionnez une vitesse de port. 3. Dans le menu déroulant Current Duplex (réglage duplex actuel), sélectionnez la valeur duplex appropriée, c est-à-dire Half Duplex ou Full Duplex. IMPORTANT Prenez en considération les points suivants lors de la configuration des réglages du port du module : Si le module est connecté à un switch non administrable, laissez la case Auto-negotiate port speed and duplex cochée, sinon le module sera défaillant. Si vous forcez les réglages de vitesse et duplex du port avec un switch administrable, le port correspondant du switch administrable doit être forcé avec les mêmes réglages, sinon le module sera défaillant. 8. Cliquez sur OK. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

28 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Réglage de l adresse IP du réseau avec l environnement Studio 5000 Pour utiliser l environnement Studio 5000 pour régler l adresse IP du module de communication, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans la fenêtre d arborescence de l automate (Controller Organizer), cliquez avec le bouton droit de la souris sur le module EtherNet/IP et choisissez Properties (propriétés). La boîte de dialogue Module Properties (propriétés du module) apparaît. 2. Cliquez sur l onglet Port Configuration (configuration du port). 3. Dans le champ IP Address (adresse IP), saisissez l adresse IP. 4. Dans les autres champs, saisissez les autres paramètres réseau, si nécessaire. IMPORTANT Les champs qui apparaissent sont différents selon le module EtherNet/IP. 5. Cliquez sur Set (régler). 6. Cliquez sur OK. 28 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

29 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre 3 Réinitialiser l adresse IP du module à la valeur par défaut Vous pouvez réinitialiser l adresse IP du module à sa valeur par défaut grâce aux méthodes suivantes : Si le module possède des sélecteurs rotatifs, réglez les sélecteurs sur 888 et mettez le module hors puis sous tension. Si le module ne possède pas de sélecteurs rotatifs, utilisez une instruction MSG pour réinitialiser l adresse IP. Détection de doublon d adresse IP Certains modules de communication EtherNet/IP prennent en charge la détection des doublons d adresses IP. Le module vérifie que l adresse IP ne correspond pas à celle d un autre dispositif sur le réseau lorsque vous effectuez l une de ces tâches : connexion du module à un réseau EtherNet/IP ; modification de l adresse IP du module. Si l adresse IP du module correspond à celle d un autre dispositif sur le réseau, le port EtherNet/IP du module passe en mode Conflit. Dans ce mode, les conditions suivantes existent : le voyant d état OK clignote en rouge ; le voyant d état du réseau (NET) est allumé en rouge fixe ; sur certains modules de communication EtherNet/IP, l afficheur d état du module indique le conflit ; L affichage suivant défile : OK <adresse_ip_du_module> Duplicate IP <adresse_mac_de_la_station_en_double_détectée> Par exemple : OK Duplicate IP 00:00:BC:02:34:B4 sur certains modules de communication EtherNet/IP, la page Internet de diagnostic du module affiche des informations sur la détection des doublons d adresse IP. Pour de plus amples informations sur quels modules de communication EtherNet/IP prennent en charge l affichage des doublons d adresse IP sur leur page Internet de diagnostic, voir la fiche technique intitulée Logix modules Duplicate IP address detection enhancement, n , dans la base des connaissances techniques à l adresse : Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

30 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Correction de doublon d adresse IP Lorsque deux modules de communication EtherNet/IP sur un réseau possèdent des adresses IP en conflit, la correction dépend des conditions dans lesquelles le doublon est détecté. Ce tableau décrit comment les doublons d adresse IP sont corrigés. Conditions de détection de doublon d adresse IP Les deux modules prennent en charge la détection de doublon d adresse IP Le deuxième module est ajouté au réseau après que le premier module a commencé à fonctionner sur le réseau Les deux modules prennent en charge la détection de doublon d adresse IP Les deux modules sont mis sous tension à peu près en même temps Un module prend en charge la détection de doublon d adresse IP, mais pas le deuxième Processus de correction 1. Le module qui a commencé à fonctionner en premier utilise l adresse IP et continue de fonctionner sans interruption. 2. Le module qui commence à fonctionner en deuxième détecte le doublon et se met en mode Conflit. Pour assigner une nouvelle adresse IP au module et quitter le mode Conflit, voir la section Réglage de l adresse IP du réseau sur un module, page 18. Les deux dispositifs EtherNet/IP se mettent en mode Conflit. Pour corriger ce conflit, suivez la procédure ci-dessous : a. Assignez une nouvelle adresse IP à l un des modules par l une des méthodes indiquées à la section Réglage de l adresse IP du réseau sur un module, page 18. b. Mettez l autre module hors puis sous tension. 1. Quel que soit le module qui a obtenu l adresse IP en premier, le deuxième module, c est-à-dire celui qui ne prend pas en charge la détection d adresse IP, utilise l adresse IP et continue de fonctionner sans interruption. 2. Le module qui prend en charge la détection de doublon d adresse IP détecte le doublon et se met en mode Conflit. Pour assigner une nouvelle adresse IP au module et quitter le mode Conflit, voir la section Réglage de l adresse IP du réseau sur un module, page 18. Les dispositifs avec d adresse IP en double se comportent de façon différente selon qu une connexion a été établie avec l un ou l autre des modules et que les modules prennent ou non en charge la détection des doublons d adresse IP. Permutation d adresse IP Certains modules de communication EtherNet/IP prennent en charge la permutation d adresses IP. Cette fonctionnalité est utilisée dans les systèmes de redondance améliorée ControlLogix. Lors d une commutation de système, les modules de communication EtherNet/IP jumelés permutent les adresses IP. Pour de plus amples informations sur la permutation d adresse IP, voir la publication 1756-UM535, ControlLogix Enhanced Redundancy System User Manual. 30 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

31 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau Chapitre 3 Adressage DNS Pour définir plus précisément une adresse de module, utilisez l adressage DNS pour spécifier un nom d hôte pour le module, ce qui inclut également l attribution d un nom de domaine et de serveurs DNS. L adressage DNS permet de définir des structures réseau et des séquences d adresse IP similaires dans différents domaines. L adressage DNS est nécessaire uniquement si vous faites référence au module par le nom d hôte, comme dans les descriptions de chemin dans les instructions MSG. Pour utiliser l adressage DNS, suivez la procédure ci-dessous. 1. Attribuez un nom d hôte au module. Un administrateur réseau peut attribuer un nom d hôte. Les noms d hôte autorisés doivent être conformes à la norme CEI Configurer les paramètres du module. 3. En plus de l adresse IP, du masque de sous-réseau et de l adresse de passerelle, vous devez configurer un nom d hôte pour le module, un nom de domaine et des adresses de serveur DNS principal/secondaire. Dans le serveur DNS, le nom d hôte doit correspondre à l adresse IP du module. IMPORTANT Vérifiez que le bit de validation DNS est activé. Si vous configurez votre module avec le logiciel RSLinx, version 2.41, le bit de validation est désactivé et l adressage DNS ne fonctionne pas. Si vous configurez votre module dans l onglet Port Configuration (configuration du port) du logiciel Studio 5000, le bit de validation est activé, par conséquent l adressage DNS fonctionne. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

32 Chapitre 3 Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau 4. Dans l environnement Studio 5000, ajoutez le module à l arborescence de configuration des E/S. Voir Ajout d un module d E/S, page 50. IMPORTANT Si un module enfant réside dans le même domaine que son module parent, saisissez simplement le nom d hôte. Si le domaine du module enfant diffère de celui de son module parent, saisissez le nom d hôte et le nom de domaine (hôte.domaine) IMPORTANT Vous pouvez également utiliser l adressage DNS dans un profil de module dans l arborescence d E/S de l automate ou dans un chemin de message. Si le nom de domaine du module de destination diffère de celui du module source, utilisez un nom DNS complet (nomhôte.nomdomaine). Par exemple, pour envoyer un message depuis ENBT1.emplacement1.sociétéA vers ENTB1.emplacement2.sociétéA, les noms d hôte correspondent, mais les domaines diffèrent. Sans la saisie d un nom DNS complet, le module ajoute le nom de domaine par défaut au nom d hôte spécifié. Utilisation des modules de communication EtherNet/ IP dans une application d automate Logix5000 Après avoir installé un module de communication EtherNet/IP et après avoir réglé son adresse IP, ajoutez le module à la fenêtre d arborescence de l automate (Controller Organizer) d un projet Studio Cet ajout défini la commande des E/S. Vous devez télécharger ce projet sur l automate hôte avant qu il puisse commencer à fonctionner. Lorsque l automate commence à fonctionner, il établit une connexion avec le module de communication EtherNet/IP. La configuration du module détermine son comportement. Pour de plus amples informations sur la connexion d une station de travail à un réseau EtherNet/IP et sur sa configuration, voir la section Configuration d une station de travail pour fonctionner sur un réseau EtherNet/IP, page 13. Pour de plus amples informations sur la commande des E/S, voir la section Commande d E/S, page Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

33 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Un réseau en anneau de niveau dispositif (DLR) est un réseau en anneau tolérant un défaut unique destiné à l interconnexion de dispositifs d automatisation. Rubrique Page Construire le réseau physique 36 Configuration des stations superviseurs sur un réseau DLR 37 Terminer les connexions physiques du réseau 45 Vérification de la configuration du superviseur 46 Les modules qui prennent en charge le réseau DLR possèdent un «R» dans leur référence ; par exemple 1756-EN2TR. Vérifiez les caractéristiques de votre module pour déterminer s il prend en charge le réseau DLR. La topologie en anneau offre les avantages suivants : redondance de support ; détection de défaut réseau et reconfiguration rapides ; résilience d un réseau tolérant un seul défaut ; mise en service facile sans composants matériels supplémentaires nécessaires. IMPORTANT Cette section décrit comment configurer un superviseur d anneau sur un réseau DLR. Elle ne donne pas une description complète du réseau DLR lui-même. Consultez la publication ENET-AP005, EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide, pour plus d informations sur les sujets suivants : présentation du réseau DLR ; configuration complète d un réseau DLR, c est-à-dire la configuration de toutes les stations sur un réseau DLR ; surveillance d un réseau DLR ; dépannage d un réseau DLR. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

34 MOD LINK 1 NET LINK 2 X 100 X 10 LINK 1 LINK 2 X 1 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Figure 3 Exemple de topologie en anneau de niveau dispositif 1783-ETAP 1756-EN2TR 1783-ETAP 1783-ETAP Comm Adapter 1756-EN2TR Modules d E/S AENTR 1734 I/O Modules 1738-AENTR Modules d E/S AENTR Modules d E/S 1769 Stations DLR Un réseau DLR utilise ces types de stations : Station superviseur Station d anneau Station superviseur Un réseau DLR requiert qu au moins une station soit configurée comme superviseur d anneau. Pour une liste des modules pouvant être utilisés en tant que superviseur, consultez la publication ENET-AP005, EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide. IMPORTANT En standard, la fonction superviseur des dispositifs prenant en charge cette capacité est désactivée, ils peuvent donc participer à une topologie de réseau linéaire/étoile ou fonctionner en station d anneau sur un réseau DLR. Dans un réseau DLR, vous devez configurer au moins un des dispositifs compatibles avec la supervision comme superviseur d anneau avant de connecter physiquement l anneau. Autrement, le réseau DLR ne fonctionne pas. Superviseur d anneau actif Lorsque plusieurs stations sont activées en tant que superviseurs, la station avec la valeur de priorité la plus élevée devient le superviseur d anneau actif ; les autres stations deviennent automatiquement des superviseurs de secours. 34 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

35 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 4 Le superviseur d anneau fournit les fonctions suivantes : gestion du trafic sur le réseau DLR ; collecte des informations de diagnostic relatives au réseau. Station superviseur de secours Il ne peut y avoir qu un superviseur actif sur un réseau DLR. Cependant, il est recommandé de configurer au moins une autre station superviseur pour qu elle agisse en tant que station superviseur de secours. En fonctionnement normal, un superviseur de secours se comporte comme une station d anneau. Si la station superviseur active est défaillante, le superviseur de secours qui a l ordre de priorité numérique suivant devient le nouveau superviseur actif. Si plusieurs superviseurs sont configurés avec la même valeur de priorité (la valeur par défaut pour tous les dispositifs pouvant fonctionner en superviseur est 0), la station qui a l adresse MAC la plus élevée numériquement devient le superviseur actif. IMPORTANT Bien qu un superviseur de secours ne soit pas obligatoire sur un réseau DLR, il est recommandé de configurer au moins un superviseur de secours pour votre réseau en anneau. Il est recommandé d effectuer les tâches suivantes : configurer au moins un superviseur de secours ; configurer le superviseur d anneau actif avec une valeur de priorité plus élevée que celles des superviseurs de secours ; faire un suivi des valeurs de priorité de superviseur du réseau DLR pour toutes les stations pouvant servir de superviseur. Pour de plus amples informations sur la configuration d un superviseur, voir Configuration des stations superviseurs sur un réseau DLR, page 37. Station d anneau Une station d anneau est toute station du réseau qui traite les données transmises sur le réseau ou qui transmet les données à la station suivante sur le réseau. Lorsqu un défaut se produit sur le réseau DLR, ces stations se reconfigurent elles-mêmes et réapprennent la topologie du réseau. De plus, les stations d anneau peuvent signaler les emplacements de défaut au superviseur d anneau actif. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

36 MOD LINK 1 NET LINK 2 X 100 X 10 LINK 1 LINK 2 X 1 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Construire le réseau physique La première chose à faire pour créer un nouveau réseau DLR consiste à connecter physiquement tous les dispositifs nécessaires au réseau. Cependant, il faut laisser au moins une connexion libre, c est-à-dire qu il faut omettre temporairement une connexion physique entre deux stations de l anneau ; ceci parce que les dispositifs DLR sont configurés par défaut pour fonctionner en mode linéaire/étoile ou en tant que stations d anneau sur des réseaux DLR existants. Ce schéma montre un exemple de nouveau réseau DLR avec une connexion physique laissée ouverte. Figure 4 Exemple de topologie en anneau de niveau dispositif avec une connexion laissée ouverte La dernière connexion physique n est pas établie. Comm Adapter 36 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

37 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 4 Configuration des stations superviseurs sur un réseau DLR Après avoir installé tous les dispositifs sur le réseau DLR, vous devez configurer la station superviseur. Les stations d anneau n ont pas besoin d être configurées. IMPORTANT Cette section part du postulat que vous avez configuré l adresse IP de chaque dispositif sur le réseau EtherNet/IP lorsque vous avez installé ces dispositifs. Si ce n est pas le cas, configurez l adresse IP des dispositifs pouvant servir de superviseur avant de les configurer pour fonctionner en tant que superviseurs. Pour de plus amples informations sur la configuration des adresses IP, voir la section Réglage de l adresse IP du réseau sur un module, page 18. Avant de pouvoir terminé un réseau DLR, c est-à-dire avant de configurer tous les dispositifs sur le réseau et d établir toutes les connexions physiques, vous devez configurer et activer un superviseur d anneau à l aide d une des options suivantes : l environnement Studio 5000 ; le logiciel RSLinx Classic. Configuration d un superviseur d anneau dans l environnement Studio 5000 Prenez en considération les points suivants avant d utiliser l environnement Studio5000 pour configurer un module de communication EtherNet/IP en tant que superviseur d anneau : Selon la révision du firmware du module, vous devez utiliser une version spécifique du profil complémentaire (Add-on Profile AOP). Par exemple, si vous utilisez un module 1756-EN2TR avec la révision 3.x du firmware, vous devez utiliser la version 2.x, ou ultérieure, de l AOP. Pour de plus amples informations sur les révisions de firmware du module et sur les versions requises d AOP, visitez le site Le paramètre Major Revision (révision majeure) dans la configuration d un module doit concorder avec la révision majeure du module physique. Si les révisions majeures ne concordent pas, l environnement Studio 5000 vous alerte de la différence lorsque vous tentez de configurer les onglets Internet Protocol, Port Configuration et Network de ce dispositif. Certains dispositifs compatibles avec la fonction superviseur nécessitent que vous configuriez plus de paramètres que pour d autres dispositifs. Ce chapitre décrit comment configurer un module 1756-EN2TR en tant que superviseur d anneau. Pour de plus amples informations sur la configuration d autres modules en tant que superviseurs, consultez la publication ENET-AP005, EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

38 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Pour configurer le superviseur d anneau dans l environnement Studio 5000, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans la fenêtre d arborescence de l automate (Controller Organizer), cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bus intermodules 1756 et sélectionnez New Module (nouveau module). La boîte de dialogue Select Module (sélection du module) apparaît. 2. Choisissez le module que vous voulez ajouter et cliquez sur OK. Selon le type de module, la boîte de dialogue Select Major Revision (choix de la révision majeure) peut apparaître. Dans ce cas, choisissez la révision majeure du module et cliquez sur OK. 38 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

39 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 4 3. Complétez le reste de la configuration du module dans votre projet RSLogix L illustration ci-dessous montre la configuration des E/S pour un exemple de réseau DLR. 4. Téléchargez-la dans l automate Logix. 5. Mettez l automate en ligne et laissez-le en mode Programmation. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

40 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Activation du superviseur d anneau dans l environnement Studio 5000 Après avoir ajouté et configuré un module pouvant servir de superviseur dans le projet Studio 5000, vous devez activer le module pour qu il puisse fonctionner en tant que superviseur d anneau. Ce chapitre décrit comment activer un module 1756-EN2TR en tant que superviseur d anneau. Pour de plus amples informations sur l activation d autres modules en tant que superviseurs, consultez la publication ENET-AP005, EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide. IMPORTANT Vous devez être en ligne pour activer un superviseur d anneau dans l environnement Studio Pour activer un superviseur d anneau, suivez la procédure ci-dessous. 1. Lorsque votre projet est en ligne, cliquez deux fois sur le dispositif pouvant fonctionner en tant que superviseur dans l arborescence de configuration des E/S. 40 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

41 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 4 2. Cliquez sur l onglet Network (réseau) et cochez la case Enable Supervisor Mode (activer le mode superviseur). Cliquez ici pour activer le mode superviseur. La configuration prend effet immédiatement. Vous n avez pas besoin de cliquez sur Apply (appliquer) ou sur OK. 3. Cliquez sur Advanced (évolué) pour configurer les paramètres superviseur. Ce tableau décrit les paramètres d anneau. 4. Configurez les paramètres superviseur voulus. Ce tableau décrit ces paramètres. IMPORTANT Il est recommandé d utiliser les valeurs par défaut pour Beacon Interval, Beacon Timeout et Ring Protocol VLAN ID. Tableau 2 Paramètres du mode superviseur Fonction Description Réglage par défaut Supervisor Precedence (priorité superviseur) Beacon Interval (intervalle de balise) Beacon Timeout (timeout de balise) Vous devez configurer une priorité de superviseur pour chaque dispositif configuré en tant que superviseur d anneau. La valeur de priorité de superviseur la plus élevée est 255. Lorsque plusieurs stations sont activées en tant que superviseurs, la station avec la valeur de priorité la plus élevée devient le superviseur d anneau actif ; les autres stations deviennent automatiquement des superviseurs de secours. Il est recommandé d effectuer les tâches suivantes : configurer les stations superviseur de secours ; configurer votre superviseur d anneau actif avec une valeur de priorité relativement élevée par rapport aux stations de secours ; faire un suivi des valeurs de priorité de superviseur du réseau. Si plusieurs superviseurs sont configurés avec la même valeur de priorité (la valeur par défaut pour tous les dispositifs pouvant fonctionner en superviseur est 0), la station qui a l adresse MAC la plus élevé numériquement devient le superviseur actif. Fréquence à laquelle le superviseur d anneau actif transmet une trame de balise par ses deux ports Ethernet. Ce paramètre est configurable par l utilisateur pour un intervalle compris entre 200 s et 100 ms. Le timeout de balise est la durée pendant laquelle les stations attendent avant d interrompre la réception des trames de balise et de prendre les mesures appropriées. Les superviseurs acceptent des durées comprises entre 400 s et 500 ms s 1960 s Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

42 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Tableau 2 Paramètres du mode superviseur Fonction Description Réglage par défaut Ring Protocol VLAN ID (ID VLAN protocole en anneau) 5. Cliquez sur Set (configurer). Réservé pour une utilisation future Cliquez sur Close (fermer). 42 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

43 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 4 Configuration et activation d un superviseur d anneau dans le logiciel RSLinx Classic Selon la révision de firmware du module, vous devez utiliser une version spécifique du logiciel RSLinx pour configurer et activer le module avec le logiciel RSLinx Classic. Pour de plus amples informations sur les révisions de firmware du module et sur les versions requises du logiciel RSLinx Classic, visitez le site Pour configurer et activer un superviseur d anneau dans le logiciel RSLinx Classic, suivez la procédure ci-dessous. 1. Démarrez le logiciel RSLinx. 2. Naviguez jusqu au réseau DLR que vous configurez. CONSEIL Si la fiche de configuration électronique (EDS) n est pas installée sur le module configuré pour être superviseur d anneau, elle apparaît avec un point d interrogation (?). Vous pouvez l obtenir d une des façons suivantes : Cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionez l option de transfert du fichier EDS Téléchargez le fichier EDS depuis le site : 3. Accédez aux propriétés de la station superviseur. 4. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la station et sélectionnez Module Configuration (configuration du module). L onglet General (général) apparaît avec les informations relatives au module qui ne sont pas configurables. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

44 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif 5. Cliquez sur l onglet Network (réseau) et cochez la case Enable Ring Supervisor (activer le superviseur d anneau). La configuration prend effet immédiatement. Vous n avez pas besoin de cliquez sur Apply (appliquer) ou sur OK. 6. Cliquez sur Advanced (évolué) pour configurer les paramètres superviseur. 7. Configurez les paramètres superviseur voulus et cliquez sur Set (configurer). 8. Cliquez sur Close (fermer). IMPORTANT Il est recommandé d utiliser uniquement les valeurs par défaut pour Beacon Interval, Beacon Timeout et Ring Protocol VLAN ID. 44 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

45 MOD LINK 1 NET LINK 2 X 100 X 10 LINK 1 LINK 2 X 1 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Chapitre 4 Terminer les connexions physiques du réseau Après avoir configuré et activé vos stations superviseurs d anneau, vous devez terminer la connexion physique de votre nouveau réseau DLR pour qu il soit opérationnel. Ce graphique montre un exemple de réseau DLR avec les connexions physiques terminées. Figure 5 Exemple de topologie en anneau de niveau dispositif avec toutes les connexions terminées La dernière connexion physique est établie. Comm Adapter Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

46 Chapitre 4 Configuration d un superviseur sur un réseau en anneau de niveau dispositif Vérification de la configuration du superviseur Si vous voulez vérifier que la configuration de votre superviseur est active et que le réseau en anneau fonctionne correctement, utilisez l environnement Studio 5000 ou le logiciel RSLinx Classic. 1. Accédez aux propriétés du module comme indiqué précédemment. 2. Cliquez sur l onglet Network (réseau). 3. Vérifiez les champs Network Topology (topologie du réseau) et Network Status (état du réseau). Ils doivent afficher Ring (anneau) et Normal respectivement, comme illustré. Vérifiez ces champs. Vous pouvez également vérifier la configuration du superviseur sur les pages Internet de diagnostic du module. Pour de plus amples informations sur la surveillance des diagnostics grâce aux pages Internet d un module de communication EtherNet/IP, voir la section Pages Internet de diagnostic, page Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

47 Logix5575 Redundancy Module EtherNet/IP RUN FORCE SD OK RUN REM PROG PRI COM OK 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 EtherNet/IP LNK NET OK ControlNet EtherNet/IP LNK NET OK ControlNet Chapitre 5 Commande d E/S Ce chapitre décrit comment l automate commande les E/S distribuées sur un réseau EtherNet/IP. Un module de communication EtherNet/IP est utilisé pour connecter l automate au réseau. Rubrique Page Configuration matérielle 47 Choix d un adaptateur décentralisé 57 Configuration de l intervalle entre trames requis (RPI) 58 Accès aux E/S distribuées 59 Configuration matérielle Dans cet exemple, l automate Logix5000 utilise un module de communication EtherNet/IP pour se connecter au réseau EtherNet/IP. Les E/S distribuées (décentralisées) utilisent un adaptateur EtherNet/IP pour se connecter au réseau EtherNet/IP. Figure 6 E/S distribuées sur un réseau EtherNet/IP Châssis local avec automate Logix5000 Données Châssis décentralisé avec adaptateur EtherNet/IP et modules d E/S Switch EtherNet/IP Station de travail Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

48 Logix5575 RUN FORCE SD OK RUN REM PROG EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 ControlNet EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 Chapitre 5 Commande d E/S Un automate Logix5000 établit des connexions directs ou natives pour rack afin de communiquer avec les modules d E/S. Les modules d E/S TOR prennent en charge les deux types de connexions, mais les modules d E/S analogiques prennent en charge uniquement les connexions directes. Vous devez réaliser les tâches suivantes avant que votre automate puisse communiquer avec les modules d E/S distribuées sur un réseau EtherNet/IP : configurer les adresses IP pour chaque module de communication EtherNet/IP ; raccorder tout le câblage ; configurer un driver de communication (comme le AB-ETHIP-1) pour la station de programmation. Ajout d E/S distribuées Pour communiquer avec les modules d E/S distribuées, ajoutez les composants suivants au dossier I/O Configuration (configuration des E/S) de l automate : module de communication EtherNet/IP local ; adaptateur décentralisé ; modules d E/S dans le même châssis que l adaptateur décentralisé. Dans le dossier, organisez les modules hiérarchiquement (arbre/branche, parent/enfant). Cette illustration montre un système qui utilise un module 1756-EN2TR comme module de communication local, un adaptateur 1794-AENT décentralisé et des modules d E/S FLEX distribués. Automate Module de communication local Adaptateur et modules d E/S décentralisés Dispositif 48 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

49 Commande d E/S Chapitre 5 Pour construire la configuration des E/S pour un réseau d E/S distribuées typique, suivez la procédure ci-dessous. 1. Ajoutez le module de communication local, c est-à-dire, la passerelle. 2. Ajoutez l adaptateur décentralisé pour le châssis d E/S distribuées ou le rail DIN. 3. Ajoutez le module d E/S. Cette copie d écran montre la configuration des E/S de l automate consommateur après l ajout des modules d E/S distribuées. IMPORTANT Les E/S sont commandées sur le même sous-réseau et ne peuvent pas être traitées via un routeur. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

50 Chapitre 5 Commande d E/S Ajout d un module d E/S Pour ajouter un module au répertoire I/O Configuration (configuration des E/S), suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans la fenêtre d arborescence de l automate (Controller Organizer), cliquez avec le bouton droit de la souris sur le module de communication décentralisé et choisissez New Module (nouveau module). La boîte de dialogue Select Module (sélection du module) apparaît. 2. Choisissez le module que vous voulez ajouter et cliquez sur OK. Selon le module d E/S, la boîte de dialogue Select Major Revision (choix de la révision majeure) peut apparaître. Dans ce cas, choisissez la révision majeure du module et cliquez sur OK. 50 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

51 Commande d E/S Chapitre 5 La boîte de dialogue Module Properties (propriétés du module) apparaît. 3. Dans le champ Name (nom), saisissez le nom de votre module d E/S. 4. Dans le champ Slot (logement), saisissez le numéro du logement dans lequel va résider votre module d E/S. 5. Dans le menu déroulant Comm Format (format de communication), choisissez un format de communication. Pour de plus amples informations sur le choix des formats de communication formats, voir la section Configuration de l intervalle entre trames requis (RPI), page Cliquez sur OK pour afficher le reste de la boîte de dialogue Module Properties (propriétés du module). 7. Configurez le module si nécessaire. Utilisez le bouton Help (aide) pour afficher des informations de configuration spécifiques au module. 8. Cliquez sur Finish (terminer). Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

52 Chapitre 5 Commande d E/S Choix d un format de communication Lorsque vous configurez un module d E/S, vous devez choisir un format de communication. Le format de communication détermine la structure des données pour les points du module. De nombreux modules d E/S prennent en charge différents formats. Chaque format utilise une structure de données différente. Le format de communication détermine les paramètres suivants : Connexion directe ou native pour rack Propriété Tableau 3 Formats de communication Type de module d E/S Type de connexion voulu Format de communication requis TOR Connexion native pour rack Native pour rack Pour utiliser les fonctions spéciales du module, comme les diagnostics, l horodatage ou les fusibles électroniques Diagnostics complets Horodatage temps système coordonné TOR Connexion directe Données planifiées Données d entrée Données de sortie Analogique Connexion directe (seule la connexion directe est prise en charge par les modules analogiques) Données flottantes Données nombre entier Horodatage temps système coordonné Consultez l aide en ligne du logiciel Studio 5000 pour les formats de communication spécifiques par module d E/S. Choix d une connexion directe ou native pour rack L automate Logix5000 utilise des connexions pour transmettre les données d E/S. Ces connexions peuvent être des connexions directes ou des connexions natives pour rack. Les types de connexion disponibles dépendent du module. Terme Connexion directe Définition Une connexion directe est une liaison de transfert de données en temps réel entre l automate et un module d E/S. L automate maintient et surveille la connexion avec le module d E/S. Toute interruption de la connexion, comme un défaut de module ou le retrait d un module sous tension, active des bits de défaut dans la zone de données associée au module. Une connexion directe est une connexion qui n utilise pas le format de communication native pour rack. 52 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

53 Commande d E/S Chapitre 5 Terme Connexion native pour rack Définition Pour les modules d E/S TOR, vous pouvez choisir la communication native pour rack. Une connexion native pour rack regroupe les connexions entre l automate et tous les modules d E/S TOR dans le châssis (ou le rail DIN). Plutôt que d avoir des connexions directes individuelles pour chaque module d E/S, il y a une seule connexion pour l ensemble du châssis (ou le rail DIN). Connexion native pour rack IMPORTANT Si vous utilisez différents modules de communication EtherNet/IP 1756 dans un châssis décentralisé, comme un module 1756-ENBT et un module 1756-EN2T, n utilisez pas le format de communication natif pour rack avec le châssis décentralisé. Si vous devez utiliser un format de communication natif pour rack avec un châssis 1756 décentralisé, installez les modules 1756-ENBT et 1756-EN2T dans un châssis décentralisé distinct. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

54 Logix5575 RUN FORCE SD OK RUN REM PROG EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 DC OUTPUT Diagnostic ControlNet DC OUTPUT Diagnostic EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 DC OUTPUT Diagnostic Chapitre 5 Commande d E/S Connexions directes pour modules d E/S Dans cet exemple, il faut considérer que chaque module d E/S distribuées est configuré pour une connexion directe avec l automate. Automate avec module de communication EtherNet/IP Réseau EtherNet/IP Switch Adaptateurs EtherNet/IP avec modules d E/S ST AT ST AT ST AT ST AT ST AT ST AT Deux modules d E/S TOR Trois modules d E/S analogiques Quatre modules d E/S TOR Tableau 4 Exemple Connexions système Connexions système Quantité Automate vers module de communication EtherNet/IP local 0 Automate vers adaptateur EtherNet/IP Connexion directe pour modules d E/S TOR Connexion directe pour modules d E/S analogiques Si vous possédez beaucoup de modules, la connexion directe avec chaque module n est peut-être pas possible parce que vous pourriez utiliser le nombre maximum de connexions et de paquets par seconde pris en charge par le module. Voir la section Connexions natives pour rack pour les modules d E/S, page 55, pour limiter le nombre de connexions et le trafic réseau. 6 3 Nombre total de connexions utilisées 9 54 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

55 Logix5575 RUN FORCE SD OK RUN REM PROG EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 DC OUTPUT Diagnostic ControlNet DC OUTPUT Diagnostic EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 DC OUTPUT Diagnostic Commande d E/S Chapitre 5 Connexions natives pour rack pour les modules d E/S Dans cet exemple, il faut considérer que chaque module d E/S TOR est configuré pour une connexion native pour rack avec l automate. Les modules analogiques doivent être configurés pour des connexions directes. Automate avec module de communication EtherNet/IP Réseau EtherNet/IP Switch Adaptateurs EtherNet/IP avec modules d E/S ST AT ST AT ST AT ST AT ST AT ST AT Deux modules d E/S TOR Trois modules d E/S analogiques Quatre modules d E/S TOR Exemple Connexions système Connexions système Quantité Automate vers module de communication EtherNet/IP local 0 Automate vers adaptateur EtherNet/IP avec modules TOR 2 (connexion native pour rack vers chaque adaptateur) Automate vers adaptateur EtherNet/IP avec modules analogique 3 (connexion directe pour chaque module d E/S analogiques) Nombre total de connexions utilisées 5 La connexion native pour rack permet d économiser les connexions, mais peut limiter les informations d état et de diagnostic disponibles à partir des modules d E/S. Pour optimiser le nombre de connexions disponible, utilisez une connexion native pour rack entre toute E/S TOR qui l autorise et l adaptateur distant qui connecte les E/S distribuées à l automate via le module de communication. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

56 Chapitre 5 Commande d E/S Propriété Dans un système Logix5000, les modules font un envoi multidiffusion des données. Par conséquent, plusieurs modules peuvent recevoir les mêmes données en même temps depuis un seul module. Lors du choix d un format de communication, vous devez décider s il faut établir une relation automatepropriétaire ou en écoute seule avec le module. Type de propriété Automate propriétaire Description Automate qui crée la configuration et la connexion de communication initiales avec un module. L automate propriétaire écrit les données de configuration et peut établir une connexion avec le module. Une connexion propriétaire est une connexion qui n inclut pas Listen-Only (écoute seule) dans son format de communication. Connexion d écoute seule Connexion d E/S où un autre automate est propriétaire/fournit les données de configuration au module d E/S. Un automate qui utilise une connexion d écoute seule surveille uniquement le module. Il n écrit pas les données de configuration et peut uniquement maintenir une connexion avec le module d E/S lorsque l automate propriétaire commande activement le module d E/S. Connexion d écoute seule Tableau 5 Choix d un type de propriété pour le module Type de module Autre automate Conditions voulues Utiliser ce type de connexion Module d entrée N est pas propriétaire du module Propriétaire Est propriétaire du module Conserver la communication avec le module s il perd la communication avec un autre automate Arrêter la communication avec le module s il perd la Écoute seule communication avec un autre automate Module de sorties N est pas propriétaire du module Propriétaire Propriétaire Utilisez la même configuration que l autre automate propriétaire. Est propriétaire du module Écoute seule 56 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

57 Commande d E/S Chapitre 5 Tableau 6 Modules d entrées et de sorties Différences de propriété Commande Ce type de proriété Description Modules d entrée Propriétaire Un module d entrée est configuré par un automate qui établit une connexion en tant que propriétaire. Cet automate responsable de la configuration est le premier automate à établir une connexion propriétaire. Lorsqu un module d entrée a été configuré et qu il est la propriété d un automate, les autres automates peuvent établir des connexions propriétaires avec ce module. Cela permet à d autres propriétaires de continuer à recevoir des données par multidiffusion si le premier automate propriétaire interrompt sa connexion avec le module. Les propriétaires supplémentaires doivent avoir des données de configuration et un format de communication identiques à ceux du premier automate propriétaire ; sinon, la tentative de connexion est rejetée. Écoute seule Lorsqu un module d entrée a été configuré et qu il est la propriété d un automate, les autres automates peuvent établir une connexion d écoute seule avec ce module. Ces automates peuvent recevoir des données par multidiffusion, même si un autre automate est propriétaire du module. Si tous les automates propriétaires interrompent leurs connexions avec le module d entrée, tous les automates avec connexions d écoute seule arrêtent de recevoir les données par multidiffusion. Modules de sortie Propriétaire Un module de sortie est configuré par un automate qui établit une connexion en tant que propriétaire. Une seule connexion propriétaire est autorisée pour un module de sortie. Si un autre automate tente d établir une connexion propriétaire, la tentative de connexion est rejetée. Écoute seule Lorsqu un module de sortie a été configuré et qu il est la propriété d un automate, les autres automates doivent établir des connexions d écoute seule avec ce module. Ces automates peuvent recevoir des données par multidiffusion, même si un autre automate est propriétaire du module. Si l automate propriétaire interrompt sa connexion avec le module de sortie, tous les automates avec connexions d écoute seule arrêtent de recevoir les données par multidiffusion. Choix d un adaptateur décentralisé Le type de module d E/S distribuées auquel vous devez accéder détermine quel adaptateur vous devez utiliser. Tableau 7 Choix de l adaptateur décentralisé Type d E/S distribuées E/S ControlLogix 1756 E/S FLEX I/O 1794 E/S POINT I/O 1734 E/S Compact I/O 1769 Adaptateurs décentralisés disponibles Module de communication 1756-ENBT, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT, 1756-EN2F ou 1756-EN3TR 1794-AENT 1734-AENT 1769-AENTR Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

58 Chapitre 5 Commande d E/S Configuration de l intervalle entre trames requis (RPI) Lorsque vous configurez un module d E/S, vous définissez l intervalle entre trames requis (RPI) du module. Seuls les modules qui produisent des données ont besoin d un RPI. Par exemple, un module de communication EtherNet/IP local n a pas besoin de RPI parce qu il ne produit pas de données pour le système. Il sert uniquement de passerelle. Pour configurer un RPI, suivez la procédure ci-dessous. 1. Vérifiez que le module est installé, démarré et connecté à l automate via une connexion série ou un autre réseau. 2. Dans la fenêtre d arborescence de l automate, cliquez avec le bouton droit de la souris sur module de communication EtherNet/IP et sélectionnez Properties (propriétés). La boîte de dialogue Module Properties (propriétés du module) apparaît. 3. Cliquez sur l onglet Connection (connexion). 58 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

59 Commande d E/S Chapitre 5 4. Dans le menu Requested Packet Interval (RPI intervalle entre trames requis), saisissez la fréquence à laquelle vous voulez que les données soient mises à jours via une connexion. Configurez le RPI uniquement à la fréquence requise par l application. IMPORTANT Le RPI détermine le nombre de paquets par seconde que le module produits sur une connexion. Chaque module ne peut produire qu un nombre limité de paquets par seconde. Dépasser cette limite empêche le module d ouvrir plus de connexions. 5. Cliquez sur OK. À l inverse des modules de communication EtherNet/IP, dans les automates Logix5000 les valeurs d E/S sont mises à jour selon un intervalle configuré via le dossier de configuration des E/S du projet. Les valeurs sont mises à jour asynchroniquement par rapport à l exécution de la logique. À l intervalle défini, l automate met à jour une valeur indépendamment de l exécution de la logique. Accès aux E/S distribuées Les informations d E/S sont présentées sous forme de structure de champs multiple, qui dépend des caractéristiques spécifiques du module d E/S. Le nom de la structure est basé sur l emplacement du module d E/S dans le système. Chaque point d E/S est automatiquement créé lorsque vous configurez le module d E/S via le logiciel de programmation. Chaque nom de point suit le format suivant : Emplacement:NuméroLogement:Type.NomMembre.NomSousMembre.Bit Variable d adresse Emplacement NuméroLogement Type NomMembre NomSousMembre Bit (facultatif) Description Indique la position sur le réseau. LOCAL = rail DIN ou châssis local NOM_ADAPTATEUR = adaptateur décentralisé ou passerelle Numéro de logement du module d E/S dans son châssis. Type de données I = entrée O = sortie C = configuration S = état Données spécifiques du module d E/S, qui dépendent du type de données que le module peut stocker. Par exemple, Data (données) et Fault (défaut) sont des champs de données possibles pour un module d E/S. Data est le nom courant pour les valeurs envoyées vers ou reçues depuis des points d E/S. Données spécifiques liées à un NomMembre. Point spécifique sur le module d E/S, qui dépend de la taille du module d E/S (0 à 31 pour un module à 32 points). Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

60 Chapitre 5 Commande d E/S EXEMPLE Exemple Module Exemple de noms de point (créé automatiquement par le logiciel) 1 Adaptateur 1794-AENT décentralisé «FLEX_io_adapter» IA16 décentralisé «input_module» dans le logement 0 Connexion native pour rack OB16 décentralisé «output_module» dans le logement 1 Connexion native pour rack IF2XOF2I décentralisé «combo_analog» dans le logement 2 Connexion directe FLEX_io_adapter:I FLEX_io_adapter:I.SlotStatusBits FLEX_io_adapter:I.Data FLEX_io_adapter:O FLEX_io_adapter:O.Data FLEX_io_adapter:0:C FLEX_io_adapter:0:C.Config FLEX_io_adapter:0:C.DelayTime_0 FLEX_io_adapter:0:C.DelayTime_1 FLEX_io_adapter:0:C.DelayTime_2 FLEX_io_adapter:0:C.DelayTime_3 FLEX_io_adapter:0:C.DelayTime_4 FLEX_io_adapter:0:C.DelayTime_5 FLEX_io_adapter:0:I FLEX_io_adapter:1:C FLEX_io_adapter:1:C.SSData FLEX_io_adapter:1:O FLEX_io_adapter:1:O.Data FLEX_io_adapter:2:C FLEX_io_adapter:2:C.InputFIlter FLEX_io_adapter:2:C.InputConfiguration FLEX_io_adapter:2:C.OutputConfiguration FLEX_io_adapter:2:C.RTSInterval FLEX_io_adapter:2:C.SSCh0OuputData FLEX_io_adapter:2:C.SSCH1OutputData FLEX_io_adapter:2:I L utilisation du type native pour rack pour un module d E/S crée des points d alias pour les points du module adaptateur. La logique affiche les point du dispositif en tant qu alias du point du module adaptateur. Dans cet exemple, le nom du point de l adaptateur est entre crochets. Nom de point du dispositif d E/S Nom de point de l adaptateur Conveyor:2:I.0 <Conveyor:I.Data[2].0> 60 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

61 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Ce chapitre décrit comment partager les données par interconnexion d automates (production et consommation de points) et comment transférer les messages entre automates via un réseau EtherNet/IP. Rubrique Page Configuration matérielle 62 Recommandations sur les points pour les données produites et consommées 63 Connexions pour points produits et consommés 64 Production d un point 66 Consommation de données produites par un autre automate 68 Recommandations pour les instructions de message (MSG) 73 Connexions pour messages 74 Saisie de la logique du message 75 Configuration d une instruction MSG 79 Communication avec les automates PLC-5 ou SLC 84 Tableau 8 Méthodes de communication Si vous voulez Et les données Alors Page verrouiller les fonctionnements transférer des données résident sur les automates Logix5000 doivent être envoyées à un intervalle régulier que vous définissez sont envoyées lorsqu une condition spécifique se produit dans votre application produisez et consommez un point 63 produisez et consommez un point 63 exécutez une instruction de message (MSG) 73 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

62 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Configuration matérielle Dans cet exemple, l automate dans le châssis local produit un point que l automate Logix5000 dans le châssis décentralisé consomme. L automate local peut également envoyer une instruction MSG à l automate décentralisé. Figure 7 Partage de données et transfert de messages Châssis local avec automate Logix5000 et module de communication EtherNet/IP Données Châssis décentralisé avec automate Logix5000 et module de communication EtherNet/IP Switch EtherNet/IP Station de travail Combinaisons d automate Logix5000 Votre type d automate détermine quel module de communication utiliser. Tableau 9 Choix d un module de communication Automates Modules de communication ControlLogix 1756-ENBT 1756-EN2F 1756-EN2T 1756-EN2TR 1756-EN2TXT 1756-EN3TR 1756-EN2TRXT 1756-EN2TSC CompactLogix ENBT Automates CompactLogix 1769-L1x Port EtherNet/IP intégré 1769-L30ER Port EtherNet/IP intégré 1769-L30ER-NSE 1769-L30ERM 1769-L33ER 1769-L33ERM 1769-L36ERM 1769-L24ER-QB1B 1769-L24ER-QBFC1B 1769-L27ERM-QBFC1B 1769-L16ER-BB1B 1769-L18ER-BB1B 1769-L18ERM-BB1B 62 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

63 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Vous devez effectuer les tâches suivantes pour que les automates Logix5000 partagent les points sur un réseau EtherNet/IP : configurer les adresses IP et les autres paramètres réseau pour chaque module de communication EtherNet/IP ; raccorder tout le câblage ; configurer un driver de communication (comme le AB-ETHIP-1) pour la station de programmation. IMPORTANT Si vous partagez des points entre des automates ControlLogix et que les automates ne font que partager des points, sans envoyer de messages, configurez le format de communication des modules 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT, 1756-EN3TR, 1756-EN2TSC et 1756-EN2TRTXT sur None (aucun). Recommandations sur les points pour les données produites et consommées Pour organiser correctement les points pour les données produites et consommées (données partagées), suivez les recommandations ci-dessous. Tableau 10 Recommandations pour l organisation des points Recommandation Créer les points d accès automate. Utiliser l un des types de données suivants : DINT REAL tableau de DINT ou REAL défini par l utilisateur Limiter la taille du point à 500 octets. Combiner les données qui vont sur le même automate. Détails Vous pouvez partager uniquement des points d accès automate. Pour partager d autres types de données, créez un type de données défini par l utilisateur qui contient les données requises. Utilisez le même type de données pour le point produit et le ou les points consommés correspondants. Si vous transférez plus de 500 octets, créez un programme pour transférer les données en paquets. Une taille < 125 mots DINT maintient le nombre total d octets en dessous de 500. Cela permet de réduire le nombre total de paquets pour les transactions. Si vous produisez plusieurs points pour le même automate : Regroupez les données dans un ou plusieurs types de données utilisateur. Cette méthode utilise moins de connexions que la production de chaque point séparément. Regroupez les données selon des intervalles de mise à jour similaires. Pour économiser la bande passante réseau, utilisez un RPI plus élevé pour les données moins critiques. Par exemple, vous pouvez créer un point pour les données critiques et un autre point pour les données moins critiques. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

64 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Terminologie Un automate Logix5000 peut produire (diffuser) et consommer (recevoir) des points partagés par le système. Tableau 11 Définitions de points Terme Point produit Point consommé Définition Point mis à disposition par l automate pour une utilisation par d autres automates. Plusieurs automates peuvent consommer (recevoir) les données simultanément. Un point produit envoie ses données à un ou plusieurs points consommés (consommateurs) sans utiliser le programme logique. Le point produit envoie ses données selon le RPI du point consommateur. Point qui reçoit les données d un point produit. Le type de données du point consommé doit correspondre au type de données (notamment toutes dimensions de tableau) du point produit. Le RPI du point consommé détermine la fréquence à laquelle les données sont mises à jour. Pour partager des points produits ou consommés, deux automates doivent être raccordés au même sous-réseau EtherNet/IP. Deux automates ne peuvent pas établir de passerelle entre les points produits et consommés sur deux sous-réseaux. Connexions pour points produits et consommés Les automates Logix peuvent produire (diffuser) et consommer (recevoir) des points partagés par le système qui sont envoyés et reçus via le module de communication EtherNet/IP. Les points produits et consommés requièrent chacun des connexions. Tableau 12 Connexions requises pour points produits et consommés Type de point Produit Consommé Connexions requises L automate local (producteur) doit avoir une connexion pour le point produit et le premier consommateur, et une connexion supplémentaire pour chaque consommateur supplémentaire (rythme cardiaque). Le point produit requiert deux connexions. À mesure que vous augmentez le nombre d automates pouvant consommer un point produit, vous réduisez également le nombre de connexions mises à disposition de l automate pour les autres opérations, comme la communication et les E/S. Chaque point consommé requiert une connexion pour l automate qui consomme le point. IMPORTANT : quand vous configurez un point consommé, vous devez ajouter un module décentralisé dans le projet Studio 5000 de l automate producteur afin de configurer l automate consommateur. Le format de communication par défaut lors de l ajout d un module décentralisé au projet est Rack Optimized (native pour rack). Changez le format de communication (Comm Format) pour None (aucune) lorsque vous ajoutez le module de communication décentralisé. 64 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

65 Logix5575 RUN FORCE SD RU N REM PROG OK EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 ControlNet EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Tous les modules de communication EtherNet/IP prennent en charge jusqu à 32 connexions de multidiffusion produites. Étant donné que chaque point qui passe par un module de communication EtherNet/IP utilise une seule connexion, le nombre de connexions disponibles limite le nombre total de points pouvant être produits ou consommés. Si le module de communication utilise toutes ses connexions pour les E/S et d autres modules de communication, il ne reste aucune connexion pour les points produits et consommés. IMPORTANT Selon qu il produit ou consomme des points, un automate Logix5000 utilise ses connexions différemment. Tableau 13 Nombre de connexions pour points produits et consommés Type de point Dispositif Nombre de connexions utilisées Point produit Automate Logix5000 Nombre_de_consommateurs + 1 Point consommé Module de communication EtherNet/IP Automate Logix5000 Module de communication EtherNet/IP 1 1 Cette figure montre un automate Logix5000 qui produit un point unique consommé par un autre automate Logix5000. Dans cet exemple, l automate producteur utilise 2 connexions et tous les autres modules/automates Logix utilisent uniquement 1 connexion. Figure 8 Automate Logix5000 dans un châssis local produisant un point unique pour un automate Logix5000 dans un châssis décentralisé Automate local (automate producteur)- Module CompactLogix 1768 Connexions utilisées = 2 (1 + Nombre de consommateurs) Automate distant (automate consommateur) Automate ControlLogix Connexions utilisées = 1 Module de communication local 1768-ENBT Connexions utilisées = 1 Module de communication décentralisé 1756-EN2T Connexions utilisées = 1 À ses limites, un automate Logix5000 qui a produit 125 points, chacun avec uniquement 1 consommateur, utilise l ensemble de ses 250 connexions. Dans cet exemple, les modules EtherNet utilisés pour communiquer les points utiliseraient uniquement 125 connexions. Pour de plus amples informations sur l utilisation des connexions sur un réseau EtherNet/IP, consultez la publication ENET-RM001, Ethernet Design Considerations Reference Manual. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

66 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Production d un point Pour produire un point, configurez le point produit dans le projet Studio 5000 Logix Designer pour l automate local (producteur). Il n est pas nécessaire de configurer les automates consommateurs dans le dossier de configuration des E/S (I/O Configuration) de l automate producteur. Configuration du point produit Pour configurer le point produit, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans la fenêtre d arborescence de l automate, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier Controller Tags (points d automate) et sélectionnez Edit Tags (modifier les points). La boîte de dialogue Controller Tags (points d automate) apparaît. Vous pouvez produire uniquement des points d accès automate. 2. Dans la fenêtre des points d automate, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le point que vous voulez produire et sélectionnez Edit Tag Properties (modifier les propriétés du point). 66 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

67 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 La boîte de dialogue Tag Properties (propriétés du point) apparaît. 3. Dans le menu déroulant, sélectionnez Produced (produit). 4. Cliquez sur Connection (connexion). La boîte de dialogue Produced Tag Connexion (connexion de point produit) apparaît. 5. Dans le champ Max Consumers (consommateurs max.), saisissez le nombre maximum d automates qui consommeront (recevront) le point. 6. Cliquez sur OK. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

68 Logix5575 RUN FORCE SD OK RU N REM PROG EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 ControlNet EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Consommation de données produites par un autre automate Pour consommer un point produit, spécifiez l automate producteur et le point produit dans le projet Studio 5000 Logix Designer pour l automate Logix5000 décentralisé (consommateur). Ajout de l automate producteur à la configuration des E/S du consommateur Ajoutez l automate producteur au dossier I/O Configuration (configuration des E/S) de l automate décentralisé. Dans le dossier, organisez les automates et les modules de communication hiérarchiquement (arbre/branche et parent/enfant). Figure 9 Automate Logix5000 dans un châssis local consommant un point unique produit par un automate Logix5000 dans un châssis décentralisé Automate local (automate consommateur) Automate ControlLogix Connexions utilisées = 1 Automate décentralisé (automate producteur) Module CompactLogix 1768 Connexions utilisées = 2 (1 + Nombre de consommateurs) Module de communication local 1756-EN2T Connexions utilisées = 1 Module de communication décentralisé 1768-ENBT Connexions utilisées = 1 Pour ajouter un automate producteur aux E/S de l automate consommateur, suivez la procédure ci-dessous. 1. Ajoutez le module de communication local pour l automate consommateur. 2. Ajoutez le module de communication décentralisé pour l automate producteur. 3. Ajoutez l automate producteur. Cette copie d écran montre la configuration des E/S de l automate consommateur après l ajout des modules. 68 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

69 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Pour ajouter un automate producteur au dossier I/O Configuration (configuration des E/S), suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans la fenêtre d arborescence de l automate (Controller Organizer), cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bus intermodules décentralisé et sélectionnez New Module (nouveau module). La boîte de dialogue Select Module Type (sélection du type de module) apparaît. 2. Cliquez sur l onglet By Category (par catégorie) et sélectionnez votre automate producteur. 3. Cliquez sur OK. Selon le type d automate, la boîte de dialogue Select Major Revision (choix de la révision majeure) peut apparaître. Dans ce cas, choisissez la révision majeure du module et cliquez sur OK. La boîte de dialogue New Module (nouveau module) apparaît. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

70 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates 4. Configurez votre nouveau module. Dans le champ Name (nom), saisissez le nom de votre module. Dans le champ Slot (logement), saisissez le numéro de logement du châssis. Dans le menu déroulant Electronic Keying (détrompage électronique), sélectionnez le niveau de détrompage adapté à votre application. 5. Cliquez sur OK. IMPORTANT Le nombre et le type des paramètres de configuration dans la boîte de dialogue New Module (nouveau module) diffèrent selon le type d automate. Création du point consommé Pour créer le point consommé, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans le projet Studio 5000 de l automate consommateur, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier Controller Tags (points d automate) et sélectionnez Edit Tags (modifier les points). La boîte de dialogue Controllers Tag (points d automate) apparaît. Seuls les points d automate peuvent consommer des données. 70 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

71 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 2. Dans la fenêtre des points d automate, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le point qui devra consommer les données et sélectionnez Edit Tag Properties (modifier les propriétés du point). La boîte de dialogue Tag Properties (propriétés du point) apparaît. 3. Dans le menu déroulant Type, sélectionnez Consumed (consommé). 4. Dans le champ Data Type (type de données), saisissez un type de données qui concorde avec le type assigné au point produit. 5. Cliquez sur Connection (connexion). La boîte de dialogue Consumed Tag Connexion (connexion de point consommé) apparaît. 6. Dans le menu déroulant Producer (producteur), sélectionnez l automate qui produit les données. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

72 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates 7. Dans le champ Remote Data (données décentralisées), saisissez le nom du point ou le numéro d instance des données produites. 8. Dans le champ RPI, saisissez l intervalle entre trames requis (RPI) pour la connexion. Configurez le RPI uniquement à la fréquence requise par l application. IMPORTANT Le RPI détermine le nombre de paquets par seconde que le module produits sur une connexion. Chaque module ne peut produire qu un nombre limité de paquets par seconde. Dépasser cette limite empêche le module d ouvrir plus de connexions. Pour de plus amples informations sur le RPI et sur la façon dont il affecte l intervalle entre trames réel (API), consultez la publication ENET-RM001, Ethernet Design Considerations Reference Manual. 9. Cliquez sur OK. 72 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

73 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Recommandations pour les instructions de message (MSG) Suivez les recommandations ci-dessous. Tableau 14 Recommandations pour l instruction MSG Recommandation Pour chaque instruction MSG, créez un point d automate. Conservez les données de source et de destination au niveau automate. Si votre instruction MSG est destinée à un module qui utilise des nombres entiers de 16 bits, utilisez un buffer de valeurs INT dans l instruction MSG et des valeurs DINT dans l ensemble du projet. Mettez en cache les instructions MSG connectées qui sont exécutées le plus souvent. Si vous voulez activer plus de 16 instructions MSG en même temps, utilisez une stratégie de gestion. Maintenez le nombre d instructions MSG non connectées et non en cache en dessous du nombre de buffers non connectés. Description Chaque instruction MSG requiert son propre point d automate : Type de données = MESSAGE Accès = automate Le point ne peut pas faire partie d un tableau ou d un type de données utilisateur. Une instruction MSG peut accéder uniquement aux points qui se trouvent dans le dossier Controller Tags (points d automate). Si votre message est destiné à un module qui utilise des nombre entiers de 16 bits, comme un automate PLC-5 ou SLC 500, et s il transfère des nombres entiers (pas des valeurs REAL), utilisez un buffer de valeurs INT dans le message et des valeurs DINT dans l ensemble du projet. Cela améliore le rendement de votre projet parce que les automates Logix5000 sont exécutés plus efficacement et utilisent moins de mémoire lorsqu ils fonctionnent avec des nombres entiers de 32 bits (DINT). Mettez en cache la connexion des instructions MSG qui sont exécutées le plus souvent, jusqu au nombre maximum autorisé pour votre version de l automate. Cela permet d optimiser le temps d exécution parce que l automate n a pas besoin d établir une connexion à chaque exécution du message. Si vous activez plus de 16 instructions MSG en même temps, la mise en file d attente peut être retardée pour certaines instructions MSG. Pour garantir l exécution de chaque message, effectuez l une des tâches suivantes : Activez chaque message séquenciellement. Activez les messages en groupes. Programmez un message pour communiquer avec plusieurs modules. Programmez une logique pour coordonner l exécution des messages. L automate peut avoir 10 à 40 buffers non connectés. Le nombre par défaut est 10. Si tous les buffers non connectés sont utilisés lorsqu une instruction quitte la file d attente des messages, l instruction produit une erreur et ne transfère pas les données. Vous pouvez augmenter le nombre de buffers non connectés jusqu à un maximum de 40. Pour de plus amples informations sur la programmation des instructions MSG, consultez la publication 1756-RM003, Logix5000 Controller General Instructions Reference Manual. Les différents manuels utilisateur des automates Logix5000 fournissent également des exemples d instructions MSG particulières à des plates-formes automate spécifiques. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

74 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Connexions pour messages Les messages transfèrent des données vers d autres modules, comme d autres automates ou interfaces opérateur. Chaque message utilise une connexion, quel que soit le nombre de modules dans le chemin du message. Pour économiser les connexions, vous pouvez configurer un message pour la lecture depuis ou l écriture vers plusieurs modules. Ces messages connectés peuvent laisser la connexion ouverte (cache) ou la fermer lorsque le message est transmis. Tableau 15 Connexions de message Type de message Méthode de communication utilisée Connexion utilisée Lecture ou écriture de table CIP Oui de données CIP PLC-2, PLC-3, PLC-5 ou SLC (tous types) CIP Non CIP avec ID source Non DH+ Oui CIP generic CIP Votre choix (1) Lecture ou écriture de bloc-transfert (1) Vous pouvez connecter des messages CIP generic ; mais pour la plupart des applications, il est recommandé de laisser les messages CIP generic non connectés. Oui Mise en cache des connexions de message Utilisez la fréquence d exécution du message pour déterminer s il faut mettre une connexion en cache ou non. Tableau 16 Recommandations pour la mise en cache des connexions de message Exécution de message Répétée Peu fréquente Configuration d instruction Mettez la connexion en cache. Important : la mise en cache maintient la connexion ouverte et optimise le temps d exécution. L ouverture d une connexion chaque fois que le message est exécuté augmente le temps d exécution. Ne mettez pas la connexion en cache. Important : le fait de ne pas mettre la connexion en cache ferme la connexion lorsque le message est terminé, ce qui libère la connexion pour d autres utilisations. 74 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

75 Logix5575 RUN FORCE SD OK RU N REM PROG EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 ControlNet EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 Logix5575 RUN FORCE SD RU N REM PROG OK EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 ControlNet EtherNet/IP 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Saisie de la logique du message Pour envoyer ou recevoir des données vers/depuis un module de communication EtherNet/IP via un message, vous devez programmer une instruction MSG dans le programme logique de l automate local. Si le module cible est configuré dans le dossier I/O Configuration (configuration des E/S) de l automate, parcourez-le pour sélectionner le module ou saisissez manuellement le chemin du message dans l instruction MSG. Ajout du module de communication EtherNet/IP à la configuration des E/S de l automate local Pour utiliser le bouton Browse (parcourir) afin de sélectionner le dispositif cible d une instruction MSG, ajoutez ce dispositif décentralisé au dossier I/O Configuration (configuration des E/S) de l automate local. Dans le dossier I/O Configuration, organisez les dispositifs locaux et décentralisés hiérarchiquement (arbre/branche, parent/enfant). Figure 10 Automate Logix5000 dans un châssis local envoyant un message vers un automate Logix5000 dans un châssis décentralisé Automate local Automate ControlLogix Automate décentralisé Automate ControlLogix Module de communication local 1756-ENBT Module de communication décentralisé 1756-ENBT Pour une structure MSG locale/décentralisée typique, suivez la procédure cidessous. 1. Ajoutez le module de communication local pour l automate local. 2. Ajoutez le module de communication décentralisé pour l automate décentralisé. 3. Ajoutez l automate décentralisé. Cette copie d écran montre la configuration des E/S de l automate local après l ajout d un module de communication EtherNet/IP local. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

76 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Sélectionnez un format de communication pour un module de communication basé sur les modules dans son châssis décentralisé. Tableau 17 Formats de communication du module Situation Le châssis décentralisé contient uniquement des modules analogiques, des modules TOR de diagnostic, des modules de sorties à fusible ou des modules de communication. Le châssis décentralisé contient uniquement des modules standard, d entrée et de sortie TOR (pas de modules de diagnostic ou de modules de sortie à fusible). Vous voulez recevoir des informations sur le module d E/S et le logement du châssis depuis un châssis décentralisé natif pour rack dont un autre automate est propriétaire. Utilisez ce format de communication Aucun Natif pour rack Natif pour rack en écoute seule Pour ajouter un module au dossier I/O Configuration (configuration des E/S), suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans l environnement Studio 5000, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le niveau où vous voulez ajouter le nouveau module et sélectionnez New Module (nouveau module). La boîte de dialogue Select Module Type (sélection du type de module) apparaît. 76 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

77 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 2. Cliquez sur l onglet By Category (par catégorie) et sélectionnez votre module de communication EtherNet/IP. 3. Cliquez sur OK. Selon le module de communication EtherNet/IP, la boîte de dialogue Select Major Revision (choix de la révision majeure) peut apparaître. Dans ce cas, choisissez la révision majeure du module et cliquez sur OK. La boîte de dialogue New Module (nouveau module) apparaît. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

78 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates 4. Configurez votre nouveau module. Dans le champ Name (nom), saisissez le nom de votre module. Dans le champ IP Address (adresse IP), saisissez l adresse IP du module. Dans le champ Slot (logement), saisissez le numéro de logement du châssis. Cliquez sur Change (modifier) pour configurer ces paramètres. Révision du module Détrompage électronique Format de communication 5. Cliquez sur OK. IMPORTANT Le nombre et le type des paramètres de configuration dans la boîte de dialogue New Module (nouveau module) diffèrent selon le type du module de communication EtherNet/IP. Saisie d un message Pour saisir un message, suivez la procédure ci-dessous. 1. Utilisez la logique à relais pour entrer une instruction MSG. 2. Cliquez sur le bouton... pour configurer l instruction MSG. EXEMPLE Entrer d une instruction MSG Si count_send = 1 et count_msg.en = 0 (l instruction MSG n est pas déjà activée), exécuter une instruction MSG qui envoie des données à un autre automate. count_send count_msg.en / MSG Type - Unconfigured Message Control count_msg... EN DN ER 78 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

79 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Configuration d une instruction MSG Pour configurer une instruction MSG, suivez la procédure ci-dessous. 1. Cliquez sur le bouton... dans le synoptique du MSG. La boîte de dialogue Message Configuration (configuration du message) apparaît. 2. Cliquez sur l onglet Configuration et spécifiez le type d instruction MSG. Configuration d une instruction MSG vers un automate Logix5000 Si vous voulez Pour ce champ Saisissez ou sélectionnez Lire (recevoir) les données Message Type (type de message) CIP Data Table Read (lecture de table de données CIP) Source Element (élément source) Premier élément du point qui contient les données dans l autre automate Number of Elements (nombre Nombre d éléments à transférer d éléments) Destination Tag (point destination) Premier élément du point (d accès automate) dans cet automate pour les données Écrire (envoyer) les données Message Type (type de message) CIP Data Table Write (écriture de table de données CIP) Source Tag (point source) Premier élément du point (d accès automate) dans cet automate qui contient les données Number of Elements (nombre Nombre d éléments à transférer d éléments) Destination Element (élément de destination) Premier élément du point pour les données dans l autre automate Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

80 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Configuration d une instruction MSG vers un automate SLC 500 Si les données sont Et vous voulez Pour ce champ Saisissez ou sélectionnez Nombre entier Lire (recevoir) les données Message Type (type de SLC Typed Read (lecture de type SLC) message) Source Element (élément Adresse de table de données dans l automate SLC 500 (par exemple, N7:10) source) Number of Elements (nombre Quantité de nombres entiers à transférer d éléments) Destination Tag (point destination) Premier élément de int_buffer Écrire (envoyer) les données Message Type (type de message) Source Tag (point source) Number of Elements (nombre d éléments) Destination Element (élément de destination) Virgule flottante (REAL) Lire (recevoir) les données Message Type (type de message) Source Element (élément source) Number of Elements (nombre d éléments) Destination Tag (point destination) Écrire (envoyer) les données Message Type (type de message) Source Tag (point source) Number of Elements (nombre d éléments) Destination Element (élément de destination) SLC Typed Write (écriture de type SLC) Premier élément de int_buffer Quantité de nombres entiers à transférer Adresse de table de données dans l automate SLC 500 (par exemple, N7:10) SLC Typed Read (lecture de type SLC) Adresse de table de données dans l automate SLC 500 (par exemple, F8:0) Nombre de valeurs à transférer Premier élément du point (d accès automate) dans cet automate pour les données SLC Typed Write (écriture de type SLC) Premier élément du point (d accès automate) dans cet automate qui contient les données Nombre de valeurs à transférer Adresse de table de données dans l automate SLC 500 (par exemple, F8:0) 80 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

81 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Configuration d une instruction MSG vers un automate PLC-5 Si les données sont Et vous voulez Pour ce champ Saisissez ou sélectionnez Nombre entier Lire (recevoir) les données Message Type (type de PLC5 Typed Read (lecture de type PLC-5) message) Source Element (élément Adresse de table de données dans l automate PLC-5 (par exemple, N7:10) source) Number of Elements (nombre Quantité de nombres entiers à transférer d éléments) Destination Tag (point destination) Premier élément de int_buffer Écrire (envoyer) les données Message Type (type de message) Source Tag (point source) Number of Elements (nombre d éléments) Destination Element (élément de destination) Virgule flottante (REAL) Lire (recevoir) les données Message Type (type de message) Source Element (élément source) Number of Elements (nombre d éléments) Destination Tag (point destination) Écrire (envoyer) les données Message Type (type de message) Source Tag (point source) Number of Elements (nombre d éléments) Destination Element (élément de destination) PLC5 Typed Write (écriture de type PLC-5) Premier élément de int_buffer Quantité de nombres entiers à transférer Adresse de table de données dans l automate PLC-5 (par exemple, N7:10) PLC5 Typed Read (lecture de type PLC-5) Adresse de table de données dans l automate PLC-5 (par exemple, F8:0) Nombre de valeurs à transférer Premier élément du point (d accès automate) dans cet automate pour les données PLC5 Typed Write (écriture de type PLC-5) Premier élément du point (d accès automate) dans cet automate qui contient les données Nombre de valeurs à transférer Adresse de table de données dans l automate PLC-5 (par exemple, F8:0) 3. Cliquez sur l onglet Communication. 4. Dans le champ Path (chemin), saisissez le chemin de communication. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

82 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Pour un message vers un automate ControlLogix, cette boîte de dialogue de configuration du message apparaît dans le logiciel Studio Pour un message vers un automate SLC 500 ou PLC-5, cette boîte de dialogue de configuration du message apparaît dans le logiciel RSLogix. 82 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

83 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 5. Si le module cible est configuré dans le dossier I/O Configuration (configuration des E/S) de l automate d origine, cliquez sur Browse (parcourir) pour sélectionner le module ou saisissez manuellement le chemin vers le module cible. Un chemin saisi manuellement commence par le nom du module de communication EtherNet/IP local, le port par lequel le message est envoyé (2 pour EtherNet/IP) et l adresse IP du module suivant dans le chemin, qui peut être le module cible. EXEMPLE Chemin de communication depuis un automate Logix5000 vers un automate Logix5000 sur un réseau EtherNet/IP E N 2T Réseau Ethernet Message E N 2T Adresse IP Laveuse, 2, , 1, 0 Où Laveuse Indique Le nom du module 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT ou 1756-EN3TR 2 Le port Ethernet du module 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT ou 1756-EN3TR L adresse IP du module 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT ou 1756-EN3TR dans le châssis de destination 1 Le port du bus intermodules du module 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT ou 1756-EN3TR dans le châssis de destination 0 Le numéro de logement de l automate de destination Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

84 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Communication avec les automates PLC-5 ou SLC Si le message est destiné à un automate PLC-5 ou SLC 500 et qu il lit ou écrit des nombres entiers (pas des valeurs REAL), utilisez un buffer de valeurs INT dans le message. Gardez les considérations suivantes à l esprit : l exécution des automates Logix5000 est plus efficace et ils utilisent moins de mémoire lorsqu ils fonctionnent avec des nombres entiers de 32 bits (DINT) ; les automates PLC-5 et SLC 500 nécessitent des nombre entiers de 16 bits ; les messages nécessitent un buffer INT ; les données peuvent être déplacées dans ou hors du buffer si nécessaire. Conversion entre INT et DINT Si le message est destiné à un dispositif qui utilise des nombre entiers de 16 bits, comme un automate PLC-5 ou SLC 500, et s il transfère des nombres entiers (pas des valeurs REAL), utilisez un buffer de valeurs INT dans le message et des valeurs DINT dans l ensemble du projet. Cela améliore le rendement de votre projet. 1 2 Lire des entiers de 16 bits Données du dispositif Buffer d INT DINT à utiliser dans le projet Mot 1 Buffer_INT[0] Tableau_DINT[0] Mot 2 Buffer_INT[1] Tableau_DINT[1] Mot 3 Buffer_INT[2] Tableau_DINT[2] 1. L instruction message (MSG) lit des entiers de 16 bits (INT) depuis le dispositif et les stocke dans un tableau temporaire de valeurs INT. 2. Une instruction fichier arith/logique (File Arith/Logical FAL) convertit les valeurs INT en DINT utilisées par d autres instructions dans votre projet. 1 2 Écrire des entiers de 16 bits DINT depuis le projet Buffer de INT Données pour le dispositif Tableau_DINT[0] Buffer_INT[0] Mot 1 Tableau_DINT[1] Buffer_INT[1] Mot 2 Tableau_DINT[2] Buffer_INT[2] Mot 3 1. Une instruction FAL convertit les valeurs DINT de l automate Logix5000 en valeurs INT. 2. L instruction MSG écrit les valeurs INT du tableau temporaire sur le dispositif. 84 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

85 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Mappage des points Un automate Logix5000 stocke les noms de points sur l automate de sorte que les autres dispositifs puissent lire ou écrire des données sans avoir à connaître les emplacements mémoire physiques. De nombreux produits comprennent uniquement les tables de données PLC/SLC, l automate Logix5000 propose donc une fonction de mappage PLC/SLC qui vous permet de mettre en correspondance (mapper) les noms de points Logix avec les emplacements mémoire. Vous devez mapper uniquement les numéros de fichier utilisés dans les messages ; les autres numéros de fichier n ont pas besoin d être mappés. La table de mappage qui se trouve dans l automate est utilisée lorsqu une adresse logique accède aux données. Vous pouvez accéder uniquement aux points d accès automate (données globales). Pour chaque fichier référencé dans une commande PLC-5 ou SLC, ajoutez une entrée de mappage d une des façons suivantes : saisissez le numéro de fichier PLC/SLC de l adresse logique ; saisissez ou sélectionnez le point d automate Logix5000 (global) qui fournit ou reçoit les données pour le numéro de fichier (vous pouvez mettre en correspondance plusieurs fichiers avec le même point). Pour les commandes PLC-2, spécifiez le point qui fournit ou reçoit les données. Lors du mappage des points, gardez les recommandations suivantes à l esprit : Ne pas utiliser des numéros de fichier compris entre 0, 1 et 2. Ces fichiers sont réservés pour les fichiers de sortie, d entrée et d état dans un automate PLC-5. Utiliser le mappage PLC-5 uniquement pour les tableaux de point avec un type de données INT, DINT ou REAL. Tenter de mapper des éléments des structures système peut produire des effets indésirables. Utiliser l identifiant de fichier PLC N ou B lors de l accès aux éléments d un tableau de points INT. Cet exemple montre comment utiliser un buffer de valeurs INT. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

86 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates EXEMPLE Lire des entiers depuis un automate PLC-5. ATTENTION : lorsque la condition est activée, lit les valeurs entières de 16 bits (INT) et les stocke dans int_buffer. Puis l instruction FAL déplace les valeurs dans dint_array. Cela convertit les valeurs en entiers de 32 bits (DINT), utilisés par d autres instructions dans l automate ControlLogix. EXEMPLE Écrire des entiers dans un automate PLC-5. ATTENTION : lorsque la condition est activée, déplace les valeurs de dint_array dans int_buffer. Cela convertit les valeurs en entiers de 16 bits (INT). Puis l instruction de message envoie int_buffer à l autre automate Où dint_array int_buffer Est Tableau de valeurs DINT qui sont utilisées dans l automate ControlLogix Tableaux de valeurs INT avec le même nombre d éléments que dint_array 86 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

87 Interconnexion et transfert de données entre automates Chapitre 6 Réception d instructions MSG depuis les automates PLC-5 ou SLC 500 Pour recevoir les instructions MSG depuis les automates PLC-5 ou SLC 500, suivez la procédure ci-après. 1. Si l automate d origine est un automate PLC-5 ou SLC 500, sélectionnez PLC5 dans l instruction MSG. Si l automate est un Pour cette section Et cet élément Spécifiez PLC-5 Ce PLC-5 Commande de communication PLC-5 Typed Read ou PLC-5 Typed Write (lecture ou écriture de type PLC-5) Adresse de table de données Taille en éléments Adresse de début des données dans l automate PLC-5 Nombre d éléments à lire ou écrire Numéro de port 2 Dispositif cible Adresse de table de données Saisir, entre guillemets [ ], le nom du point dans l automate ControlLogix (par exemple, count ). MultiHop (saut multiple) Sélectionnez Yes (oui). SLC 500 Cet automate Commande de communication PLC5 Read ou PLC5 Write (lecture ou écriture PLC-5) Adresse de table de données Adresse de début des données dans l automate SLC 500 Taille en éléments Nombre d éléments à lire ou écrire Voie 1 Dispositif cible Adresse de table de données Saisir, entre guillemets [ ], le nom du point dans l automate ControlLogix (par exemple, count ). MultiHop (saut multiple) Sélectionnez Yes (oui). 2. Dans l onglet MultiHop (saut multiple), spécifiez les éléments suivants : l adresse IP du module de communication EtherNet/IP local pour l automate Logix5000 ; le numéro de logement de l automate Logix5000. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

88 Chapitre 6 Interconnexion et transfert de données entre automates Notes : 88 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

89 Chapitre 7 Envoi de courriel Introduction Ce chapitre décrit comment envoyer un courriel par l intermédiaire d un module de communication EtherNet/IP. IMPORTANT Le module 1756-EN2TSC ne prend pas en charge cette fonction. Rubrique Page Module de communication EtherNet/IP en tant que client de courriel 89 Envoi d un courriel via une instruction de message initiée par l automate 91 Création de points chaîne de caractères 91 Saisissez la logique à relais 94 Configuration de l instruction MSG qui identifie le serveur relais de courrier électronique 94 Configuration d une instruction MSG qui contient le texte du courriel 96 Saisie du texte de courriel 98 Codes d état possibles pour le courriel 98 Pour l envoi de courriel, le module de communication EtherNet/IP peut être décentralisé ou local par rapport à l automate. Module de communication EtherNet/IP en tant que client de courriel Le module de communication EtherNet/IP est un client de courriel qui utilise un serveur relais de courrier électronique pour envoyer des courriels. IMPORTANT Le module de communication EtherNet/IP peut envoyer un courriel à un seul destinataire à la fois. Il ne peut pas envoyer à une liste de distribution. Tableau 18 Courriel Ethernet Action Envoyer un courriel à une personne lorsqu une application d automate génère une alarme ou atteint une certaine condition. Envoyer des informations sur l état de l automate ou de l application à intervalle régulier à un responsable projets Tâches requises Programmez l automate pour qu il envoie une instruction MSG au module de communication EtherNet/IP. L instruction MSG commande ensuite au module de communication EtherNet/IP d envoyer le texte du courriel (contenu dans l instruction MSG) au serveur relais de courrier électronique. Plusieurs automates peuvent utiliser le même module de communication EtherNet/IP pour initier un courriel. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

90 Logix5575 Redundancy Module EtherNet/IP RUN FORCE SD OK RU N R EM PROG PRI COM OK 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 EtherNet/IP LNK NET OK ControlNet EtherNet/IP LNK NET OK ControlNet Chapitre 7 Envoi de courriel Le module de communication EtherNet/IP envoie uniquement le contenu d une instruction MSG en tant que courriel à un serveur relais de courrier électronique. L acheminement du courriel dépend du serveur relais de courrier électronique. Le module de communication EtherNet/IP ne reçoit pas de courriel. Figure 11 Exemple de système Automate ControlLogix avec module 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT ou 1756-EN3TR Pare-feu/routeur Switch Ethernet Serveur relais de courriel Switch Ethernet Automate CompactLogix 1769-L35E Tableau 19 Fonctions du système en exemple Dispositif Automate ControlLogix Automate CompactLogix Module 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT, EN2TRXT ou 1756-EN3TR Serveur relais de courrier électronique Fonction Envoie une instruction MSG au module 1756-ENBT pour qu il initie l envoie d un courriel au serveur relais de courrier électronique. Utilisez le chemin de l instruction MSG pour identifier le module 1756-ENBT comme le destinataire de l instruction MSG. Envoi d un courriel au serveur relais de courrier électronique depuis l interface de courrier électronique sur la liaison Send an (envoyer un courriel). Cette interface requiert la saisie de toutes les informations de courrier électronique. Envoi d un courriel à des destinataires définis. Le serveur relais de courrier électronique détermine l acheminement de tout courriel envoyé par l intermédiaire du module de communication EtherNet/IP, que ce soit via une instruction MSG ou depuis son interface intégrée. 90 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

91 Envoi de courriel Chapitre 7 Envoi d un courriel via une instruction de message initiée par l automate Un automate Logix peut envoyer une instruction de message CIP générique à un module de communication EtherNet/IP qui commande au module d envoyer un courriel à un serveur relais SMTP à l aide du protocole SMTP standard. Cela communique automatiquement les données d automate et l état de l application aux personnes appropriées. IMPORTANT Assurez-vous d écrire la logique à relais de telle façon que les instructions MSG ne soient pas déclenchées et envoient des courriels en permanence. Certains serveurs relais de courrier électronique requièrent qu un nom de domaine soit fourni pendant l établissement de liaison initial de la session SMTP. Pour ces serveurs relais de courrier électronique, spécifiez un nom de domaine lors de la configuration réseau du module de communication EtherNet/IP. Pour de plus amples informations, voir Configuration d un module de communication EtherNet/IP pour fonctionner sur le réseau, page 17. Création de points chaîne de caractères Il vous faut trois points chaîne de caractères d accès automate. Chaque point exécute l une des fonctions suivantes : identifie le serveur de courrier électronique ; contient le texte du courriel ; contient l état de la transmission du courriel. Le type de données STRING (chaîne) par défaut accepte jusqu à 82 caractères. Dans la plupart des cas, c est suffisant pour contenir l adresse du serveur de courrier électronique. Par exemple, pour créer le point Configstring de type STRING, suivez la procédure ci-dessous. 1. Cliquez sur le bouton... de la colonne Value (valeur) dans la boîte de dialogue Controller Tags (points d automate). Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

92 Chapitre 7 Envoi de courriel La boîte de dialogue String Browser (navigateur de chaîne) apparaît. 2. Saisissez l adresse IP ou le nom d hôte du serveur de courrier électronique. 3. Cliquez sur OK. Les points pour le texte du courriel et l état de la transmission peuvent contenir jusqu à 474 caractères. Pour ces points, vous devez créer un type de données STRING défini par l utilisateur. Le type de données STRING par défaut dans l environnement Studio 5000 n est pas assez grand pour la plupart des textes de courriel. Pour créer un type de données STRING défini par l utilisateur, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans le répertoire Data Types (types de données) dans l environnement Studio 5000, naviguez jusqu à et cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier Strings (chaînes) et sélectionnez New String Type (nouveau type de chaîne). 92 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

93 Envoi de courriel Chapitre 7 2. Créez le type de données String (chaînecourriel). 3. Créez un point d accès automate, tel que EWEB_ , comme nouveau type de données pour contenir le texte du courriel. 4. Créez un deuxième point d accès automate, tel que DstStr, comme nouveau type de données pour contenir l état de la transmission. Ces deux points sont de type String. 5. Cliquez sur le bouton... de la colonne Value (valeur) dans la boîte de dialogue Controller Tags (points d automate). Point pour l état Point pour le texte du courriel La boîte de dialogue String Browser (navigateur de chaîne) apparaît. 6. Tapez votre courriel. Le texte du courriel n a pas besoin d être statique. Vous pouvez programmer un projet automate pour qu il collecte des données spécifiques à envoyer dans un courriel. 7. Cliquez sur OK. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

94 Chapitre 7 Envoi de courriel Pour de plus amples informations sur l utilisation de la logique à relais pour manipuler les données de chaîne, consultez la publication 1756-PM001, Logix5000 Controllers Common Procedures Programming Manual. Saisissez la logique à relais La logique à relais nécessite deux instructions MSG. Une instruction MSG configure le serveur de courrier électronique et n a besoin d être exécutée qu une seule fois. La deuxième instruction MSG déclenche le courriel. Exécutez cette instruction MSG de courriel aussi souvent que nécessaire. SetServer La première ligne configure le serveur de courrier électronique. La deuxième ligne envoie le texte du courriel. Configuration de l instruction MSG qui identifie le serveur relais de courrier électronique Pour configurer l instruction MSG qui identifie le serveur relais de courrier électronique, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans l instruction MSG, cliquez sur l onglet Communication. 94 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

95 Envoi de courriel Chapitre 7 2. Dans le champ Path (chemin), saisissez le chemin de l instruction MSG. Le chemin débute par l initiation de l instruction MSG par l automate. Saisissez le numéro du port à partir duquel le message est envoyé et l adresse du module suivant dans le chemin. Par exemple, si le module de communication EtherNet/IP est dans le même châssis que l automate et se trouve dans le logement 2, le chemin est : 1, 2. Pour de plus amples informations sur la configuration du chemin d une instruction MSG, consultez la publication 1756-RM003, Logix5000 Controllers General Instructions Reference Manual. 3. Cliquez sur l onglet Configuration. 4. Configurez les paramètres MSG pour l envoi d un courriel. Dans le menu déroulant Service Type, sélectionnez Attribute Single (attribut unique). Dans le champ Instance, saisissez 1. Dans le champ Class, saisissez 32f. Dans le champ Attribute, saisissez 5. Dans le menu déroulant Source Element, sélectionnez le point qui contient le texte de votre courriel. Dans le champ Source Length, saisissez le nombre de caractères contenus dans le courriel plus quatre. Dans cet exemple, vous devez saisir 13 pour le nombre de caractères plus 4 pour un total de 17. La longueur de la source (Source Length) est le nombre de caractères dans la chaîne de caractères qui identifie le serveur relais de courrier électronique plus 4 caractères. Dans cet exemple, le point contient 13 caractères. Après l exécution réussie de l instruction MSG qui configure le serveur relais de courrier électronique, l automate stocke les informations sur le serveur en mémoire non volatile. L automate conserve ces informations, même après des remises sous tension, jusqu à ce qu une autre instruction MSG les modifie. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

96 Chapitre 7 Envoi de courriel Configuration d une instruction MSG qui contient le texte du courriel Pour configurer une instruction MSG qui contient le texte du courriel, suivre la procédure ci-dessous. 1. Cliquez sur l onglet Configuration. La longueur de la source (Source Length) est le nombre de caractères contenus dans le point de courriel plus 4 caractères. Dans cet exemple, le texte du courriel contient 65 caractères. 2. Configurez les paramètres MSG pour l envoi d un courriel. Dans le menu déroulant Service Type, sélectionnez Custom (personnalisé). Dans le champ Service Code, saisissez 4b. Dans le champ Instance, saisissez 1. Dans le champ Class, saisissez 32f. Dans le champ Attribute, saisissez 0. Dans le menu déroulant Source Element, sélectionnez le point qui contient le texte de votre courriel. Dans le champ Source Length, saisissez le nombre de caractères contenus dans le courriel plus quatre. Dans cet exemple, vous devez saisir 65 pour le nombre de caractères plus 4 pour un total de 69. Dans le menu déroulant Destination, sélectionnez un point qui contient l état de votre transmission de courriel. 96 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

97 Envoi de courriel Chapitre 7 3. Cliquez sur l onglet Communication. 4. Dans le champ Path (chemin), saisissez le chemin entre l automate et le module de communication EtherNet/IP. Le chemin débute par l initiation de l instruction MSG par l automate. Le deuxième numéro dans le chemin représente le port à partir duquel le message est envoyé et l adresse du module suivant dans le chemin. Par exemple, si le module de communication EtherNet/IP est dans le même châssis que l automate et se trouve dans le logement 2, le chemin est : 1, Si tous les dispositifs dans le chemin sont configurés dans l arborescence de configuration des E/S de l automate initiateur, cliquez sur Browse (parcourir) pour sélectionner le module cible. Le logiciel complète automatiquement le chemin. 6. Cliquez sur OK. Pour de plus amples informations sur la configuration du chemin d une instruction MSG, consultez la publication 1756-RM003, Logix5000 Controllers General Instructions Reference Manual. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

98 Chapitre 7 Envoi de courriel Saisie du texte de courriel Utilisez le navigateur de chaîne pour saisir le texte du courriel. Pour inclure les champs To:, From: et Subject: (De:, À: et Sujet) dans le courriel, utilisez les symboles <CR><LF> pour séparer chacun des champs. Les champs To: et From: sont requis ; le champ Subject: est facultatif. Par exemple : To: adresse électronique du destinataire <CR><LF> From: adresse électronique de l expéditeur <CR><LF> Subject: objet du message <CR><LF> corps du message électronique Un message électronique ne doit pas dépasser une longueur de 474 caractères. Une valeur de 4 octets est ajoutée à la chaîne. Par conséquent, la longueur maximale de la source est de 478 caractères. Codes d état possibles pour le courriel Examinez l élément de destination de l instruction MSG du courriel pour voir si le courriel a été expédié avec succès au serveur relais de courrier électronique. Un acheminement réussi indique que le serveur relais a placé le message du courriel dans une file d attente pour l expédition, mais n indique pas que le destinataire a reçu le courriel. Les codes suivants sont les codes pouvant être contenus dans un élément de destination. Tableau 20 Descriptions des codes d état du courriel Code d erreur (Hex) Code d erreur étendu (Hex) Description 0x00 Aucun Acheminement vers le serveur relais de courrier électronique réussi. 0x02 Aucun Ressource indisponible. L objet courriel n a pas pu obtenir de ressources mémoire pour démarrer la session SMTP. 0x08 Aucun Requête de service non prise en charge. Vérifiez que le code de service est 0x4B et que la Classe est 0x32F. 0x11 Aucun Données de réponse trop grandes. La chaîne de la destination doit réserver de l espace pour le message de réponse du serveur SMTP. La réponse maximum peut être de 470 octets. 0x13 Aucun Taille des données de configuration trop courte. La longueur de la source est inférieure à la taille de la chaîne de l élément source plus les 4 octets. La longueur de la source doit être égale à la longueur de la chaîne de l élément source x15 Aucun Taille des données de configuration trop grande. La longueur de la source est supérieure à la taille de la chaîne de l élément source plus les 4 octets. La longueur de la source doit être égale à la longueur de la chaîne de l élément source x19 Aucun Échec d écriture des données. Une erreur s est produite lors de la tentative d écriture de l adresse du serveur SMTP (attribut 4) en mémoire non volatile. 0xFF 0x0100 Erreur renvoyée par le serveur de courrier électronique ; vérifiez la chaîne de la destination pour en connaître la raison. Le message du courriel n a pas été mis dans la file d attente pour expédition. 0x0101 Serveur SMTP non configuré. L attribut 5 n a pas été configuré avec une adresse de serveur SMTP. 0x0102 L adresse du destinataire ( To: ) n a pas été spécifiée. L attribut 1 n a pas été configuré avec une adresse de destinataire ( To: ) ET il n y a pas d en-tête de champ To: dans le corps du courriel. 0x0103 L adresse de l expéditeur ( From: ) n a pas été spécifiée. L attribut 2 n a pas été configuré avec une adresse d expéditeur ( From: ) ET il n y a pas d en-tête de champ From: dans le corps du courriel. 98 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

99 Envoi de courriel Chapitre 7 Tableau 20 Descriptions des codes d état du courriel Code d erreur (Hex) Code d erreur étendu (Hex) Description 0xFF 0x0104 Impossible de se connecter au serveur SMTP configuré dans l attribut 5. Si l adresse du serveur de courrier électronique est un nom d hôte, vérifiez que le dispositif prend en charge le serveur DNS et qu un nom de serveur est configuré. Si le nom d hôte n est pas complètement défini, par exemple hôtecourriel et pas hôtecourriel.xx.yy.com, le domaine doit être configuré ainsi : xx.yy.com. Essayez ping <adresse serveur courriel> pour vérifier que la communication avec le serveur de courrier électronique est possible depuis le réseau. Essayez également telnet <adresse serveur courriel> 25, qui tente de démarrer une session SMTP avec le serveur de courrier électronique via telnet sur le port 25. (Si vous pouvez vous connecter, saisissez QUIT ). 0x0105 Erreur de communication avec le serveur SMTP. Un erreur s est produite après la connexion initiale avec le serveur SMTP. Voir le texte ASCII qui suit le code d erreur pour plus de détails concernant le type d erreur. 0x0106 La requête DNS pour le nom d hôte du serveur SMTP n a pas abouti. Une requête de service d envoi précédente avec un nom d hôte en tant que serveur SMTP n a pas abouti. Remarquez qu un timeout de recherche DNS avec un nom d hôte non valable peut prendre jusqu à 3 minutes. Les longs timeouts peuvent également se produire si un nom de domaine ou un serveur de nom n est pas correctement configuré. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

100 Chapitre 7 Envoi de courriel Notes : 100 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

101 Logix5575 Redundancy Module EtherNet/IP RUN FORCE SD OK RU N R EM PROG PRI COM OK 10/100 BASE T LNK1 LNK2 OK 1 2 EtherNet/IP LNK NET OK ControlNet EtherNet/IP LNK NET OK ControlNet Chapitre 8 Communication avec les terminaux PanelView Ce chapitre décrit comment un automate utilise un module de communication EtherNet/IP pour communiquer avec les terminaux PanelView et PanelView Plus sur un réseau EtherNet/IP. Rubrique Page Configuration matérielle 101 Connexions aux terminaux PanelView 102 Ajout d un terminal PanelView 103 Organisation des données d automate pour un terminal PanelView 107 Connexions aux applications FactoryTalk View 108 Configuration matérielle Dans cet exemple, l automate dans le châssis local partage les données avec une application IHM sur le réseau EtherNet/IP. Cette application peut faire fonctionner les composants suivants : Terminal PanelView Terminal PanelView Plus Station de travail avec le logiciel Factory Talk View Station de travail avec une application FactoryTalk Enterprise, telle que FactoryTalk View Machine Edition ou FactoryTalk View Supervisory Edition Figure 12 Communication Ethernet avec terminal PanelView Châssis local contenant un automate Logix5000 avec une connexion EtherNet/IP Données IHM avec connectivité EtherNet/IP Switch EtherNet/IP Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

102 Chapitre 8 Communication avec les terminaux PanelView Combinaisons d automate Logix5000 Votre type d automate détermine quel module de communication utiliser. Tableau 21 Choix d un module de communication Automates Modules de communication ControlLogix 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, EN2TXT, 1756-EN3TR ou 1756-EN2TSC CompactLogix ENBT CompactLogix 1769-L23E-Q1B, 1769-L23E-QBFC1B, Port EtherNet/IP intégré 1769-L32E ou 1769-L35E PowerFlex 700S avec DriveLogix EtherNet/IP 1788-ENBT Vous devez réaliser les tâches suivantes avant que votre automate puisse communiquer avec les terminaux PanelView sur un réseau EtherNet/IP : configurer les adresses IP pour le module de communication EtherNet/IP de l automate et le terminal IHM ; raccorder tout le câblage. Connexions aux terminaux PanelView Pour établir la communication entre un terminal PanelView ou PanelView Plus, définissez les connexions de l automate. Tableau 22 Connexions du terminal PanelView Type de communication Implicite (connecté) L automate Logix communique avec le terminal PanelView comme un module d E/S. Vous devez ajouter le terminal PanelView à l arborescence de la configuration des E/S pour le projet automate. Explicite (non connecté) La communication est configurée dans le logiciel PanelBuilder ou RSView ME. Toutes les communications sont initiées par le terminal PanelView ou PanelView Plus. Type de terminal PanelView Pris en charge Pris en charge PanelView Plus Non pris en charge Pris en charge 102 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

103 Communication avec les terminaux PanelView Chapitre 8 Lors de la communication implicite (terminaux PanelView uniquement), l automate utilise une connexion pour chaque terminal. Prenez en compte ces connexions lors de la conception du système. Les automates Logix5000 prennent en charge le nombre de connexions suivants : Les firmwares avec une révision 11 et antérieure prennent en charge jusqu à 16 buffers implicites bidirectionnels (connexions). Les firmwares avec une révision 12 ou ultérieure prennent en charge jusqu à 32 buffers implicites bidirectionnels (connexions). Le nombre plus élevé de buffers implicites permet à bien plus de terminaux PanelView de demander en même temps des données à l automate via la communication implicite. Lors de la communication explicite, l automate prend en charge 40 buffers d envoi et 3 buffers de réception. Ce nombre de buffers de réception limite le nombre de terminaux qui peuvent demander en même temps des données à l automate via la communication explicite. En d autres termes, bien qu un système puisse avoir plusieurs terminaux, seulement trois terminaux peuvent faire une demande explicite de données auprès d un automate Logix en même temps. Ajout d un terminal PanelView Pour ajouter un terminal PanelView, suivez la procédure ci-dessous. 1. Dans la fenêtre d arborescence de l automate (Controller Organizer), cliquez sur I/O Configuration (configuration des E/S) et sélectionnez New Module (nouveau module). La boîte de dialogue Select Module (sélection du module) apparaît. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

104 Chapitre 8 Communication avec les terminaux PanelView 2. Cliquez sur l onglet By Category (par catégorie). 3. Sélectionnez votre module de communication EtherNet/IP et cliquez sur OK. Selon le module de communication EtherNet/IP, la boîte de dialogue Select Major Revision (choix de la révision majeure) peut apparaître. Dans ce cas, choisissez la révision majeure du module et cliquez sur OK. La boîte de dialogue New Module (nouveau module) apparaît. 104 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

105 Communication avec les terminaux PanelView Chapitre 8 4. Configurez votre nouveau module. Dans le champ Name (nom), saisissez le nom de votre module. Dans le champ IP Address (adresse IP), saisissez l adresse IP du module. Dans le champ Slot (logement), saisissez le numéro de logement du châssis. Cliquez sur Change (modifier) pour configurer ces paramètres. Révision du module Détrompage électronique Format de communication 5. Cliquez sur OK. IMPORTANT Le nombre et le type des paramètres de configuration dans la boîte de dialogue New Module (nouveau module) diffèrent selon le type du module de communication EtherNet/IP. 6. Dans la fenêtre d arborescence de l automate, cliquez avec le bouton droit de la souris sur module de communication EtherNet/IP local que vous venez d ajouter et sélectionnez New Module (nouveau module). La boîte de dialogue Select Module Type (sélection du type de module) apparaît. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

106 Chapitre 8 Communication avec les terminaux PanelView 7. Cliquez sur l onglet By Category (par catégorie). 8. Sélectionnez le terminal PanelView EtherNet/IP et cliquez sur OK. La boîte de dialogue Module Properties (propriétés du module) apparaît. 9. Configurez le terminal PanelView. Dans le champ Name (nom), saisissez le nom de votre nouveau module. Dans le menu déroulant Comm Format (format de communication), sélectionnez Data-DINT. Choisissez Disable Keying (détrompage désactivé) dans la liste déroulante Electronic Keying (détrompage électronique). Dans le champ IP Address (adresse IP), saisissez l adresse IP. Dans les champs Input (entrée) et Output (sortie), saisissez les paramètres de connexion. IMPORTANT Vous pouvez établir jusqu à 8 instances différentes avec chaque terminal. Par exemple, un automate peut utiliser les 8 instances ou 8 automates peuvent chacun utiliser une instance. 10. Cliquez sur Finish (terminer). 106 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

107 Communication avec les terminaux PanelView Chapitre 8 Organisation des données d automate pour un terminal PanelView Organisez les données pour un terminal PanelView selon la façon dont les données sont utilisées. Tableau 23 Organisation des données d automate Pour les données qui sont Temps critique (par exemple, données qui commandent une machine) Pas temps critique Action Utilisez les points d E/S du terminal. Les points pour ces données ont été créés lorsque vous avez ajouté le terminal à la configuration des E/S de l automate. Ils ressemblent aux point des modules d E/S. Créez un tableau pour stocker les données. 1. Pour chaque écran, créez un tableau de valeurs BOOL avec suffisamment d éléments pour les objets de niveau bit à l écran. Par exemple, le tableau BOOL[32] vous donne 32 bits pour les boutons-poussoirs ou les voyants. 2. Pour chaque écran, créez un tableau de valeurs DINT avec suffisamment d éléments pour les objets de niveau mot à l écran. Par exemple, le tableau DINT[28] fournit 28 valeurs pour les commandes à saisie numérique ou les affichages numériques. Pour accéder aux points d E/S du terminal PanelView ou PanelView Plus, utilisez le format d adresse suivant. Fonction du terminal Écriture de données Lecture de données Exigence nom_du_terminal:i.data[x].y nom_du_terminal:o.data[x].y Variable d adresse nom_du_terminal x y Description Nom de l instance dans la configuration des E/S de l automate. Élément de la structure d entrée (I) ou de sortie (O). Numéro du bit dans l élément d entrée ou de sortie. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

108 Chapitre 8 Communication avec les terminaux PanelView Connexions aux applications FactoryTalk View Pour établir la communication avec une application FactoryTalk View, configurez le logiciel RSLinx pour qu il collecte les points depuis l automate. Une application FactoryTalk View ou FactoryTalk View Enterprise utilise le logiciel RSLinx comme serveur de données. Le logiciel RSLinx Enterprise crée par défaut quatre connexions de lecture et une connexion d écriture par automate configuré. Modifiez la configuration du logiciel RSLinx si nécessaire. 108 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

109 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Certains modules de communication EtherNet/IP fournissent des pages Internet de diagnostic Rubrique Page Module 1756-EN2TR 110 Page d aperçu des diagnostics 110 Page Internet des statistiques Ethernet 112 Page Internet d info sur l objet Cmd du gestionnaire de connexion 113 Page Internet des statistiques d anneau 114 Module 1756-ENBT 115 Page d aperçu des diagnostics 115 Statistiques Ethernet 117 Adaptateur 1769-AENTR 118 Page d aperçu des diagnostics 119 Statistiques Ethernet 120 Le nombre et le type de champs de diagnostics est différent selon les modules. Ce chapitre décrit les pages Internet de diagnostic des modules suivants : module de communication EtherNet/IP 1756-EN2TR module de communication EtherNet/IP 1756-ENBT IMPORTANT Les pages Internet de diagnostic possèdent de nombreux champs que vous pouvez utiliser pour surveiller l état de fonctionnement de votre module EtherNet/IP. Cette section décrit uniquement les champs les plus couramment utilisés lors de la surveillance. Pour corriger les problèmes que vous diagnostiquez grâce à la page Internet de diagnostic du module EtherNet/IP, voir le Chapitre 10, Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic, page 123. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

110 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Module 1756-EN2TR Les pages Internet suivantes sont les pages de diagnostic les plus couramment utilisées pour le module 1756-EN2TR : Page d aperçu des diagnostics Page Internet des statistiques Ethernet Page Internet des statistiques d anneau IMPORTANT Le module 1756-EN2TR propose également les pages de diagnostic suivantes pour la surveillance du module : Network Settings (réglages réseau) Application Connections (connexions d application) Bridge Connections (Connexions de passerelle) Ces pages Internet ne sont pas aussi couramment utilisées que les trois pages décritent dans cette section et ne sont pas décrites ici. Page d aperçu des diagnostics La page Internet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) présente un résumé de la configuration actuelle et de l état général du module. Les champs les plus couramment surveillés sont entourés sur l illustration et décrits dans le tableau suivant. Ce tableau décrit les champs les plus couramment utilisés sur la page Internet d aperçu des diagnostics. 110 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

111 Pages Internet de diagnostic Chapitre 9 Tableau 24 Page Internet d aperçu des diagnostics Champ Indique Module Resource Utilization (All Ports) (utilisation des ressources du module Tous ports) Processeur Pourcentage actuel d utilisation du processeur pour le module CIP Connection Statistics (All Ports) (statistiques de connexion CIP Tous ports) Active Total (total actif) Nombre total de connexions CIP actives utilisées pour les messages et les E/S TCP Connections (EtherNet/IP Port) (connexions TCP Port EtherNet/IP) Active Nombre de connexions TCP actives pour les messages CIP HMI/MSG (EtherNet/IP Port Class 3) (IHM/MSG Port EtherNet/IP Classe 3) Sent packets per second (paquets envoyés par Nombre de paquets TCP de Classe 3 envoyés pendant le dernier relevé d une seconde seconde) Received packets per second (paquets reçus Nombre de paquets TCP de Classe 3 reçus pendant le dernier relevé d une seconde par seconde) I/O and Prod/Cons Packets Per Second (EtherNet/IP Port Class 1) (paquets d E/S et Prod/Cons par seconde Port EtherNet/IP Classe 1) Total Nombre total de paquets UDP de Classe 1 envoyés et reçus I/O and Prod/Cons Packets Count (EtherNet/IP Port Class 1) (nombre de paquets d E/S et Prod/Cons Port EtherNet/IP Classe 1) Missed (perdu) Nombre de paquets UDP de Classe 1 perdus Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

112 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Page Internet des statistiques Ethernet La page Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) fournit un résumé de l activité des communications sur le réseau Ethernet. Les champs les plus couramment surveillés sont entourés sur l illustration et décrits dans le tableau suivant. Ce tableau décrit les champs les plus couramment utilisés sur la page Internet des statistiques Ethernet. Tableau 25 Page Internet des statistiques Ethernet Champ Indique Ethernet Port 1 (Ces définitions s appliquent aux mêmes champs dans la section Ethernet Port 2.) Interface State (état de l interface) Si le port est activé ou désactivé. Actif ou inactif indique si un câble est connecté ou non. Link Status (état de liaison) Si le port est bloqué pour les trames du protocole DLR. Speed (vitesse) Si le port Ethernet fonctionne à 10 ou à 100 Mbits/s. Duplex Si le port Ethernet fonctionne en half duplex ou en full duplex. Autonegotiate Status Si la vitesse du port et son mode duplex ont été définis via l auto-négociation ou configurés manuellement. (état d auto-négociation) 112 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

113 Pages Internet de diagnostic Chapitre 9 Tableau 25 Page Internet des statistiques Ethernet Champ Media Counters Port 1 (compteurs port 1) Alignment Errors (erreurs d alignement) FCS Errors (erreurs FCS) Single Collisions (collision simple) Multiple Collisions (collisions multiples) SQE Test Errors (erreurs de test SQE) Deferred Transmissions (transmissions retardées) Late Collisions (collisions tardives) Excessive Collisions (collisions excessives) MAC Transmit Errors (erreurs de transmission MAC) Carrier Sense Errors (erreurs de détection de porteuse) Frame Too Long (trame trop longue) MAC Receive Errors (erreurs de réception MAC) Indique Une trame contenant des bits qui additionnés ne donnent pas un multiple entier de huit. Une trame qui contient huit bits, dont au moins un est corrompu. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré une seule collision pendant la transmission. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré 2 à 15 collisions pendant la transmission. Test de détection du circuit de présence de collision entre un transmetteur et une carte d interface réseau (NIC). IMPORTANT : étant donné que la plupart des NIC possèdent désormais une transmetteur intégré, le test SQE n est pas nécessaire. Ignorez ce compteur. Nombre de paquets sortant dont la transmission est retardés parce que le réseau est occupé lors de la première tentative d envoi. Nombre de fois où deux dispositifs transmettent des données simultanément. Nombre de trames qui rencontrent 16 collisions consécutives. Trames pour lesquelles la transmission échoue en raison d une erreur de transmission de sous-couche MAC interne. Nombre de fois où la condition de détection de porteuse a été perdue ou jamais affirmée lors de la tentative de transmission d une trame. Nombre de paquets entrant qui dépasse la taille maximum pour les paquets Ethernet. Trames pour lesquelles la réception sur l interface Ethernet a échouée en raison d une erreur de réception de sous-couche MAC interne. Page Internet d info sur l objet Cmd du gestionnaire de connexion La page Internet Connection Manager Cmd Object Info (informations sur l objet Cmd du gestionnaire de connexion) fournit un résumé des requêtes de connexion sur le réseau Ethernet. Le champ le plus couramment utilisé sur cette page est Connections Closed due to a Timeout (connexion interrompue en raison d un timeout). Le champ indique le nombre de timeouts de connexion CIP qui se sont produits sur le module. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

114 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Page Internet des statistiques d anneau IMPORTANT La page Internet Ring Statistics (statistiques d anneau), et les descriptions de cette section, ne s appliquent qu aux modules que vous pouvez utiliser dans un réseau en anneau de niveau dispositif (Device-level Ring DLR) : Module de communication 1756-EN2TR Module de communication 1756-EN3TR La page Internet Ring Statistics (statistiques d anneau) fournit un résumé de l état de fonctionnement du module dans une application d anneau de niveau dispositif (DLR). Les champs les plus couramment surveillés sont entourés sur l illustration et décrits dans le tableau suivant. Ce tableau décrit les champs les plus couramment utilisés sur la page Internet des statistiques d anneau. Tableau 26 Page Internet des statistiques d anneau Champ Indique Ring Supervisor (superviseur d anneau) Ring Supervisor Mode (mode superviseur Si le module est configuré pour fonctionner en tant que station superviseur ou station d anneau. d anneau) Ring Supervisor Status (état superviseur Si le module qui est configuré pour fonctionner en tant que station superviseur fonctionne comme superviseur d anneau actif ou d anneau) comme station superviseur de secours. Ring Fault Location (emplacement défaut d anneau) Last Active Node on Port 1 (dernière station L adresse IP ou MAC est la dernière station active entre le port 1 du module et la partie défaillante du réseau. active sur le port 1) Last Active Node on Port 2 (dernière station L adresse IP ou MAC est la dernière station active entre le port 2 du module et la partie défaillante du réseau. active sur le port 2) Active Ring Supervisor (superviseur d anneau actif) Address (adresse) Adresse IP ou MAC ID du superviseur d anneau actif. Precedence (priorité) Valeur de priorité du module. Si le fonctionnement de la station superviseur active est interrompu, le superviseur de secours avec la valeur de priorité suivante la plus élevée devient la station superviseur active. 114 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

115 Pages Internet de diagnostic Chapitre 9 Module 1756-ENBT Les pages Internet suivantes sont les pages de diagnostic les plus couramment utilisées pour le module 1756-ENBT : Page d aperçu des diagnostics Statistiques Ethernet IMPORTANT Le module 1756-ENBT propose également les pages de diagnostic suivantes pour la surveillance du module : Network Settings (réglages réseau) Message Connections (connexions de message) I/O Connections (connexions d E/S) Ces pages Internet ne sont pas aussi couramment utilisées que les trois pages décritent dans cette section et ne sont pas décrites ici. Page d aperçu des diagnostics La page Internet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) présente un résumé de la configuration actuelle et de l état général du module. Les champs les plus couramment surveillés sont entourés sur l illustration et décrits dans le tableau suivant. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

116 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Tableau 27 Page Internet d aperçu des diagnostics Champ Indique Ethernet Link (liaison Ethernet) Speed (vitesse) Si le port Ethernet fonctionne à 10 ou à 100 Mbits/s. Duplex Si le port Ethernet fonctionne en half duplex ou en full duplex. Autonegotiate Status (état d autonégociation) Si la vitesse et le mode duplex du port ont été définis via l auto-négociation ou configurés manuellement. System Resource Utilization (utilisation Nombre de fois qu une page a été demandée et pour laquelle l utilisateur n a pas une autorisation suffisante. des ressources système) Processeur Pourcentage actuel d utilisation du processeur pour le module CIP Connection Statistics (statistiques de connexion CIP) Current CIP MSG Connections (connexions Nombre actuel de connexions CIP pour message. MSG CIP actuelles) Current CIP I/O Connections (connexions d E/S Nombre actuel de connexions CIP pour E/S. CIP actuelles) Conn Timeouts (timeouts de connexion) Nombre de timeouts de connexion CIP. TCP Connections (CIP) (connexions TCP CIP) Current TCP Connections (connexions TCP Nombre actuel de connexions TCP actives pour les messages CIP. actuelles) I/O Packet/Second Statistics (statistiques sur les paquets d E/S par seconde) Total Nombre total de paquets UDP de Classe 1 transmis par le module et reçus pendant le dernier relevé d une seconde. Le total est la somme des champs Sent, Received, Inhibited et Rejected (envoyés, reçus, bloqués, rejetés). I/O Packet Counter Statistics (statistiques du compteur de paquets d E/S) Missed (perdu) Nombre de paquets non reçus dans l ordre. Chaque paquet UDP possède un numéro de séquence et si un paquet manque (corrompu ou perdus), le module reconnaît ce trou à la réception du paquet suivant. 116 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

117 Pages Internet de diagnostic Chapitre 9 Statistiques Ethernet La page Internet de diagnostic Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) fournit un résumé de l activité des communications sur le réseau Ethernet. Les champs les plus couramment surveillés sont entourés sur l illustration et décrits dans le tableau suivant. Tableau 28 Page Internet des statistiques Ethernet Champ Ethernet Link (liaison Ethernet) Vitesse Duplex Autonegotiate Status (état d auto-négociation) Media Counters Port 1 (compteurs média 1) Alignment Errors (erreurs d alignement) FCS Errors (erreurs FCS) Single Collisions (collision simple) Multiple Collisions (collisions multiples) SQE Test Errors (erreurs de test SQE) Deferred Transmissions (transmissions retardées) Media Counters Port 1 (compteurs média 1) Late Collisions (collisions tardives) Excessive Collisions (collisions excessives) MAC Transmit Errors (erreurs de transmission MAC) Indique Si le port Ethernet fonctionne à 10 ou à 100 Mbits/s. Si le port Ethernet fonctionne en half duplex ou en full duplex. Si la vitesse du port et son mode duplex ont été définis via l auto-négociation ou configurés manuellement. Une trame contenant des bits qui additionnés ne donnent pas un multiple entier de huit. Une trame qui contient huit bits, dont au moins un est corrompu. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré une seule collision pendant la transmission. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré 2 à 15 collisions pendant la transmission. Test de détection du circuit de présence de collision entre un transmetteur et une carte d interface réseau (NIC). Important : étant donné que la plupart des NIC possèdent désormais une transmetteur intégré, le test SQE n est pas nécessaire. Ignorez ce compteur. Nombre de paquets sortant dont la transmission est retardés parce que le réseau est occupé lors de la première tentative d envoi. Nombre de fois où deux dispositifs transmettent des données simultanément. Nombre de trames qui rencontrent 16 collisions consécutives. Trames pour lesquelles la transmission échoue en raison d une erreur de transmission de sous-couche MAC interne. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

118 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Tableau 28 Page Internet des statistiques Ethernet Champ Carrier Sense Errors (erreurs de détection de porteuse) Frame Too Long (trame trop longue) MAC Receive Errors (erreurs de réception MAC) Indique Nombre de fois où la condition de détection de porteuse a été perdue ou jamais affirmée lors de la tentative de transmission d une trame. Nombre de paquets entrant qui dépasse la taille maximum pour les paquets Ethernet. Trames pour lesquelles la réception sur l interface Ethernet a échouée en raison d une erreur de réception de souscouche MAC interne. Adaptateur 1769-AENTR Les pages Internet suivantes sont les pages de diagnostic les plus couramment utilisées pour l adaptateur 1769-AENTR : Page d aperçu des diagnostics Statistiques Ethernet IMPORTANT L adaptateur 1769-AENTR propose également les pages de diagnostic suivantes pour la surveillance de l adaptateur : Network Settings (réglages réseau) I/O Connections (connexions d E/S) Ces pages Internet ne sont pas aussi couramment utilisées que les deux pages décritent dans cette section et ne sont pas décrites ici. 118 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

119 Pages Internet de diagnostic Chapitre 9 Page d aperçu des diagnostics La page Internet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) présente un résumé de la configuration actuelle et de l état général de l adaptateur. Les champs les plus couramment surveillés sont entourés sur l illustration et décrits dans le Tableau 29, page 120. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

120 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Statistiques Ethernet Tableau 29 Page Internet d aperçu des diagnostics Champ Ring Status (état d anneau) Network Topology (topologie du réseau) Network Status (état du réseau) Ring Supervisor (superviseur d anneau) Beacon Interval (intervalle de balise) Beacon Timeout (timeout de balise) Indique Si le réseau Ethernet est linéaire ou en anneau de niveau dispositif (DLR). Si le réseau Ethernet fonctionne normalement ou non. Adresses IP et MAC du superviseur d anneau. Valeurs d intervalle de balise. Ces valeurs affectent le temps de récupération du réseau. Utilisez les valeurs par défaut, sauf si l anneau comprend plus de 50 dispositifs. Pour de plus amples informations, consultez la publication ENET-AP005, EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide. Valeurs de timeout de balise. Ces valeurs affectent le temps de récupération du réseau. Utilisez les valeurs par défaut, sauf si l anneau comprend plus de 50 dispositifs. Pour de plus amples informations, consultez la publication ENET-AP005, EtherNet/IP Embedded Switch Technology Application Guide. System Resource Utilization (utilisation Nombre de fois qu une page a été demandée et pour laquelle l utilisateur n a pas une autorisation suffisante. des ressources système) Processeur Pourcentage actuel d utilisation du processeur pour le module CIP Connection Statistics (statistiques de connexion CIP) Current CIP MSG Connections (connexions Nombre actuel de connexions CIP pour message. MSG CIP actuelles) Current CIP I/O Connections (connexions d E/S Nombre actuel de connexions CIP pour E/S. CIP actuelles) Conn Timeouts (timeouts de connexion) Nombre de timeouts de connexion CIP. TCP Connections (CIP) (connexions TCP CIP) Active Nombre actuel de connexions TCP actives pour les messages CIP. 120 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

121 Pages Internet de diagnostic Chapitre 9 La page Internet de diagnostic Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) fournit un résumé de l activité des communications sur le réseau Ethernet. Les champs les plus couramment surveillés sont décrit dans le Tableau 30, page 121. Tableau 30 Page Internet des statistiques Ethernet Champ Indique Ethernet Port 1 (Ces définitions s appliquent aux mêmes champs dans la section Ethernet Port 2.) Interface State (état de l interface) Si le port est activé ou désactivé. Actif ou inactif indique si un câble est connecté ou non. Link Status (état de liaison) Si le port est bloqué pour les trames du protocole DLR. Vitesse Si le port Ethernet fonctionne à 10 ou à 100 Mbits/s. Duplex Si le port Ethernet fonctionne en half duplex ou en full duplex. Autonegotiate Status (état d auto-négociation) Si la vitesse du port et son mode duplex ont été définis via l auto-négociation ou configurés manuellement. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

122 Chapitre 9 Pages Internet de diagnostic Tableau 30 Page Internet des statistiques Ethernet Champ Media Counters Port 1 (compteurs port 1) Alignment Errors (erreurs d alignement) FCS Errors (erreurs FCS) Single Collisions (collision simple) Multiple Collisions (collisions multiples) SQE Test Errors (erreurs de test SQE) Deferred Transmissions (transmissions retardées) Late Collisions (collisions tardives) Excessive Collisions (collisions excessives) MAC Transmit Errors (erreurs de transmission MAC) Carrier Sense Errors (erreurs de détection de porteuse) Frame Too Long (trame trop longue) MAC Receive Errors (erreurs de réception MAC) Indique Une trame contenant des bits qui additionnés ne donnent pas un multiple entier de huit. Une trame qui contient huit bits, dont au moins un est corrompu. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré une seule collision pendant la transmission. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré 2 à 15 collisions pendant la transmission. Test de détection du circuit de présence de collision entre un transmetteur et une carte d interface réseau (NIC). IMPORTANT : étant donné que la plupart des NIC possèdent désormais une transmetteur intégré, le test SQE n est pas nécessaire. Ignorez ce compteur. Nombre de paquets sortant dont la transmission est retardés parce que le réseau est occupé lors de la première tentative d envoi. Nombre de fois où deux dispositifs transmettent des données simultanément. Nombre de trames qui rencontrent 16 collisions consécutives. Trames pour lesquelles la transmission échoue en raison d une erreur de transmission de sous-couche MAC interne. Nombre de fois où la condition de détection de porteuse a été perdue ou jamais affirmée lors de la tentative de transmission d une trame. Nombre de paquets entrant qui dépasse la taille maximum pour les paquets Ethernet. Trames pour lesquelles la réception sur l interface Ethernet a échouée en raison d une erreur de réception de sous-couche MAC interne. 122 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

123 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Ce chapitre explique comment dépanner les problèmes de vos modules de communication EtherNet/IP. Rubrique Page Accès à l assistance par navigateur Internet 123 Dépannage du module de communication 1756-ENBT 125 Dépannage du module de communication 1756-EN2TR 131 Dépannage de l adaptateur 1769-AENTR 138 Considérations sur le switch 145 Protocole Inernet de multidiffusion de groupe (IGMP) 146 Réseaux locaux virtuels 147 Réplication de port 148 Tableau 31 Guide de dépannage Pour Aide pour le dépannage de base Conseils sur le choix du switch correct pour dépanner les problèmes du module Consultez ces sections Assistance par navigateur Internet Considérations sur le switch Aide pour le dépannage évolué Protocole Inernet de multidiffusion de groupe Réseaux locaux virtuels Réplication de port Accès à l assistance par navigateur Internet Pour dépanner la plupart des problèmes de votre module de communication EtherNet/IP, vous devez accéder aux pages Internet de diagnostic du module. IMPORTANT Le nombre et le type des champs de diagnostic diffèrent selon le modèle du module, la version de l environnement Studio 5000 et la révision du firmware du module. Par exemple, ce chapitre décrit les pages Internet de diagnostic des modules suivants : Module de communication EtherNet/IP 1756-EN2TR Module de communication EtherNet/IP 1756-ENBT Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

124 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Pour accéder aux pages Internet de diagnostic de votre module de communication EtherNet/IP, suivez la procédure ci-dessous. 1. Démarrez votre navigateur Internet. 2. Dans le champ d adresse, saisissez l adresse IP de votre module de communication EtherNet/IP et appuyez sur Enter (entrée). La page d accueil des diagnostics apparaît. Adresse IP du module Ethernet/IP 3. Ouvrez le répertoire Diagnostics dans la barre de navigation de gauche et cliquez sur le lien pour chaque page Internet de diagnostic que vous devez consulter. 124 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

125 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre 10 Dépannage du module de communication 1756-ENBT Utilisez ce tableau pour déterminer quelles pages de diagnostic utiliser lors du dépannage des problèmes techniques les plus courants pour votre module. Tableau 32 Pages Internet de diagnostic requises Problème technique Vitesse ou réglages du port Type de convertisseur requis Charge du processeur Nombre de paquets d E/S perdus État des connexions État des connexions d E/S Nombre de connexions d E/S perdues Connectivité Ethernet intermittente Page Internet de diagnostic Diagnostic Overview Statistics (aperçu des statistiques des diagnostics) Message Connections (connexions de message) I/O Connections (connexions d E/S) Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) Aperçu des statistiques des diagnostics La page Internet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) présente un résumé de la configuration actuelle et de l état général du module. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

126 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic 1. Examinez les valeurs dans le tableau Ethernet Link (liaison Ethernet). Si Et vous Action Speed (vitesse) est 100 ou 1000 Mbits/s Ne voulez pas modifier la vitesse du port Voulez diminuer la vitesse du port à 10 Mbits/s 10 Mbits/s Voulez augmenter la vitesse du port à 100 Mbits/s Réinitialisez votre module. Ne voulez pas modifier la vitesse du port Aucune action requise. Aucune action requise. Important : 100 Mbits/s est la vitesse du port par défaut. Vous devez configurer manuellement votre module et le réinitialiser. Duplex est Full Voulez envoyer de grandes quantités de données Aucune action requise. Important : Full Duplex est le réglage par défaut du port. Les ports full duplex éliminent les collisions parce que chaque dispositif possède des voies séparées pour la transmission et la réception de grandes quantités de données. Autonegotiate Status (état d autonégociation) est Half Speed (vitesse) et/ou Duplex None (aucun) Ne voulez pas envoyer de grandes quantités de données Voulez envoyer de grandes quantités de données Utilisez un convertisseur à fibre N utilisez pas un convertisseur à fibre N utilisez pas un convertisseur à fibre Aucune action requise. Important : les délais dus aux collisions ou au trafic du switch sont généralement négligeables, mais peuvent devenir un problème si vous devez envoyer de nombreuses données. Modifiez le réglage duplex de votre module pour Full. Modifiez l état d auto-négociation de votre module pour None (aucun). Important : les liaisons en fibre ne prennent pas en charge l auto-négociation. Aucune action requise. Important : vitesse et/ou Duplex est le réglage par défaut. L auto-négociation permet aux dispositifs de sélectionner la meilleure façon de communiquer sans avoir à effectuer la moindre configuration. Tous les dispositifs avec une vitesse Ethernet nominale de 100 Mbits/s doivent prendre en charge l auto-négociation. Modifiez l état d auto-négociation de votre module pour Speed (vitesse) et/ou Duplex. 2. Examinez le tableau System Resource Utilization (utilisation des ressources système) pour évaluer votre utilisation du processeur. Si le pourcentage d utilisation du processeur (CPU) est Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire votre utilisation du processeur. Voir Protocole Inernet de multidiffusion de groupe (IGMP), page 146. Réglez l intervalle entre trames requis (RPI) de votre connexion. Diminuez le nombre de dispositifs connectés à votre module. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité du processeur, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de saturation du processeur et de problèmes de performance. 126 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

127 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre Examinez le champ Missed (perdu) dans le tableau I/O Packet Counter Statistics (statistiques du compteur de paquets d E/S). Ce champ montre combien de paquets d E/S ont été perdus. Votre module de communication EtherNet/IP peut perdre des paquets d E/S en raison des conditions suivantes : les paquets sont produits plus rapidement que l intervalle entre trames requis (RPI) de la connexion. Cela se produit pour les connexions sur changement d état ou pour un nouveau consommateur qui demande un RPI plus rapide que le premier consommateur ; un paquet est reçu hors séquence. 4. Si plus de zéro paquets ont été enregistrés comme perdus, examinez les champs Inhibited (bloqué) et Rejected (rejeté) dans le tableau I/O Packet Counter Statistics. Si Il existe plus de zéro paquets d E/S inhibés Il existe plus de zéro paquets d E/S rejetés Action Reconfigurez votre module pour qu il ne produise pas les paquets plus rapidement que le RPI de la connexion. Affichez la page Internet de diagnostic Message Connections (connexions de message) pour confirmer quelles connexions sont fermées, le cas échéant. Pour des informations complémentaires, voir Connexions de message, page 128. Important : si plus de quatre paquets d E/S ont été rejetés, votre module a probablement perdu sa connexion. Il existe peut-être des doublons d adresses IP de module. De nombreux modules de communication EtherNet/IP peuvent détecter des doublons d adresses IP. Un paquet a peut-être été reçu hors séquence et rejeté parce que le paquet précédent a été Inhibé. Reconfigurez votre module pour qu il ne produise pas les paquets plus rapidement que le RPI de la connexion. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

128 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Connexions de message Si vous voulez vérifier l état des connexions de votre module, cliquez sur l onglet Message Connections (connexions de message). La page Internet de diagnostic Message Connexions apparaît. Les quatre états de connexion sont : Active (actif ) Closing (fermeture) Faulted (défaillant) Reserved (réservé) Connexions d E/S Si vous voulez vérifier l état des connexions d E/S de votre module, cliquez sur l onglet I/O Connections (connexions d E/S). La page Internet de diagnostic I/O Connections apparaît. La colonne Lost (perdu) montre le nombre de paquets d E/S non reçus. IMPORTANT Pour dépanner les paquets d E/S perdus, examinez le tableau I/O Packet Counter Statistics (statistiques du compteur de paquets d E/S) dans l onglet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics). Voir page Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

129 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre 10 Statistiques Ethernet Votre module de communication EtherNet/IP peut présenter une connectivité réseau intermittente en raison des conditions suivantes : Disconcordance Duplex Parasites électriques induits dans un câble ou résultant d une différence de potentiel de terre Logix/switch Matériel défectueux, tel qu un câble ou un composant de switch Avant de corriger ce problème, consultez ces statistiques Ethernet ou les compteurs. Compteur Alignment Errors (erreurs d alignement) FCS Errors (erreurs FCS) Single Collisions (collision simple) Multiple Collisions (collisions multiples) SQE Test Errors (erreurs de test SQE) Deferred Transmissions (transmissions retardées) Late Collisions (collisions tardives) Excessive Collisions (collisions excessives) MAC Transmit Errors (erreurs de transmission MAC) MAC Receive Errors (erreurs de réception MAC) Carrier Sense Errors (erreurs de détection de porteuse) Frame Too Long (trame trop longue) Définition Une trame contenant des bits qui additionnés ne donnent pas un multiple entier de huit. Les erreurs d alignement sont souvent le résultat des conditions suivantes : Démarrage ou arrêt du module Problèmes de formation de paquet de couche MAC Problèmes de câblage qui corrompt ou élimine des données Paquets qui transitent par plus de deux émetteurs multiport en cascade Une trame qui contient huit bits, dont au moins un est corrompu. Les erreurs FCS sont souvent le résultat des conditions suivantes : Démarrage ou arrêt du module Problèmes de câblage qui corrompt des données Important : même si le taux d erreur de bit Ethernet acceptable est de 1 sur 108, le taux typique est de 1 sur 1012 ou supérieur. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré une seule collision pendant la transmission. Nombre de paquets sortant qui ont rencontré 2 à 15 collisions pendant la transmission. Test de détection du circuit de présence de collision entre un transmetteur et une carte d interface réseau (NIC). Important : étant donné que la plupart des NIC possèdent désormais une transmetteur intégré, le test SQE n est pas nécessaire. Ignorez ce compteur. Nombre de paquets sortant dont la transmission est retardés parce que le réseau est occupé lors de la première tentative d envoi. Important : le module ne retarde que la première tentative de transmission d un paquet. Après la première tentative, le module transmet le paquet sans vérification. Cependant, si le réseau est toujours occupé, une collision est enregistrée. Nombre de fois où deux dispositifs transmettent des données simultanément. Aucun des deux dispositifs ne détecte de collision parce que le temps qu il faut pour envoyer le signal d une extrémité du réseau à l autre dépasse le temps nécessaire pour envoyer tout le paquet sur le réseau. Par conséquent, aucun des deux dispositifs ne détecte la transmission de l autre avant que tout le paquet ne soit sur le réseau. Les collisions tardives sont souvent le résultat des conditions suivantes : Longueur excessive des segments du réseau Répétiteurs entre les dispositifs Important : les paquets de grande et de petite tailles peuvent être affectés par des collisions tardives. Cependant, l émetteur ne peut pas détecter les collisions tardives entre les paquets de petite taille. Par conséquent, un réseau qui subit des collisions tardives mesurables entre des paquets de grande taille perd également des paquets de petite taille. Nombre de trames qui rencontrent 16 collisions consécutives. Nombre de trames pour lesquelles la transmission via une interface particulière échoue en raison d une erreur de transmission de sous-couche MAC interne. Important : les erreurs de transmission MAC sont comptabilisées uniquement si des collisions tardives, un nombre excessif de collisions ou des erreurs de détection de porteuse sont comptabilisés. Nombre de trames pour lesquelles la réception via une interface particulière échoue en raison d une erreur de transmission de sous-couche MAC interne. Important : les erreurs de réception MAC sont comptabilisées uniquement si le compte de trame trop longue, les erreurs d alignement ou les erreurs FCS ne sont pas comptabilisées. Les erreurs de détection de porteuse appartiennent aux catégories suivantes : No Carrier Sense Present (détection d absence de porteuse) Nombre de fois qu une porteuse n est pas présente lorsqu une transmission débute. Carrier Sense Lost (détection de perte de porteuse) Nombre de fois qu une porteuse est perdue pendant une transmission. Les erreurs de détection de porteuse indiquent généralement un problème sur un câble de l infrastructure Ethernet. Nombre de paquets entrant qui dépasse la taille maximum pour les paquets Ethernet. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

130 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Pour corriger une connectivité Ethernet intermittente, suivez la procédure ci-dessous. 1. Cliquez sur l onglet Ethernet Statistics (statistiques Ethernet). 2. Examinez les valeurs dans le tableau Media Counters (compteurs support). Si Un des compteurs est supérieur à zéro Ces erreurs sont comptabilisées : Alignment FCS Carrier Sense Le nombre de collisions simples ou multiples est supérieur à zéro Le nombre de collisions tardives est supérieur à zéro Le nombre de collisions excessives est supérieur à zéro Le nombre d erreurs de transmission MAC est supérieur à zéro Le nombre de trames trop longues est supérieur à zéro Action Vous devez faire une recherche plus poussée. Une discordance de mode duplex existe entre votre module de communication EtherNet/IP et le port du switch. Pour corriger la discordance de réglage duplex : 1. Configurez le module de communication EtherNet/IP et le port du switch Ethernet correspondant pour un fonctionnement forcé, sans auto-négociation. 2. Vérifiez que la révision du firmware de votre automate Logix et de votre switch ou convertisseur sont identiques. 3. Si les révisions ne sont pas identiques, remplacez l automate, le switch ou le convertisseur pour qu elles correspondent. Aucune action requise. Important : si deux stations tentent de transmettre des données simultanément, les paquets entre en collision les uns avec les autres. Cependant, les collisions ne sont pas des erreurs et n indiquent pas un problème réseau. Le nombre de collisions sur le réseau peut largement varier selon le trafic ou l utilisation du processeur. Par conséquent, il n y a pas un nombre acceptable de collisions défini pour chaque paquet sortant. Les collisions sont un aspect normal des réseaux Ethernet. 1. Vérifiez si un segment du réseau est trop long. 2. Éliminez les répétiteurs placés entre les dispositifs. Calculez le taux typique de collisions excessives de votre réseau et évaluez si le taux de paquets perdus affectera les performances de votre réseau. Important : un nombre excessif de collisions indique que votre réseau est encombré. Pour chaque collision après le seizième, votre réseau perd un paquet. Aucune action requise. Limitez la taille de vos points à 500 octets. 130 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

131 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre 10 Dépannage du module de communication 1756-EN2TR Utilisez le tableau suivant pour déterminer quelle page Internet de diagnostic utiliser pour le dépannage de votre module. Tableau 33 Pages Internet de diagnostic requises Problème technique Page Internet de diagnostic Charge du processeur Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) Statistiques de connexion CIP Connexions TCP Statistiques IHM/MSG E/S et paquets produits/consommés par seconde Nombre d E/S et de paquet produits/consommés État de liaison Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) Vitesse Duplex État d auto-négociation Erreurs Ethernet Connexions fermées en raison d un timeout Suivez ce chemin jusqu à l onglet : Diagnostics>Advanced Diagnostics>Miscellaneous>System Data>Connection Manager Cmd Object Info Topologie du réseau Ring Statistics (statistiques d anneau) État du réseau Statistiques du superviseur d anneau Adresse IP ou ID MAC du superviseur d anneau IMPORTANT Le module de communication 1756-EN2TR possède deux ports. Certains diagnostics sont effectués pour le Port 1 et le Port 2 parce que les valeurs peuvent être différentes d un port à l autre. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

132 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Aperçu des statistiques des diagnostics La page Internet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) présente un résumé de la configuration actuelle et de l état général du module. 1. Examinez le tableau Module Resource Utilization (utilisation des ressources du module) pour surveiller votre utilisation du processeur. Si le pourcentage d utilisation du processeur (CPU) est Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire votre utilisation du processeur. Voir Protocole Inernet de multidiffusion de groupe (IGMP), page 146. Réglez l intervalle entre trames requis (RPI) de votre connexion. Diminuez le nombre de dispositifs connectés à votre module. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité du processeur, mais à ou proche de ce taux, il y a un risque de saturation du processeur et de problèmes de performance. 132 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

133 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre Examinez le tableau CIP Connection Statistics (All Ports) (statistiques de connexion CIP tous ports) pour surveiller l utilisation des connexions CIP. Si le nombre total de connexions actives (Active Total) correspond à ce pourcentage du maximum pris en charge (Maximum Total Supported) Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire le nombre total de connexions CIP actives. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner si le nombre total de connexions CIP actives est supérieur à 80 % du total maximum pris en charge, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. 3. Examinez le tableau TCP Connections (EtherNet/IP Port) (connexions TCP port Ethernet) pour surveiller l utilisation des connexions TCP. Si le nombre total de connexions TCP actives (Active) correspond à ce pourcentage du maximum pris en charge (Maximum Supported) Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire le nombre total de connexions TCP actives. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner si le nombre total de connexions TCP actives est supérieur à 80 % du total maximum pris en charge, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

134 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic 4. Examinez le tableau HMI/MSG (EtherNet/IP Port Class 3) (IHM/MSG port Ethernet Classe 3) pour surveiller les statistiques des messages de classe 3. Si le nombre de paquets envoyés par seconde (Sent Packets Per Second) correspond à ce pourcentage de la capacité du module Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Surveillez d autres paquets envoyés par seconde d E/S et d IHM pour déterminer comment l application peut être modifiée pour éviter les problèmes de performance. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité de paquets envoyés par seconde, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. 5. Examinez le tableau I/O and Prod/Cons Packets Per Second (EtherNet/IP Port Class 1) (E/S et paquets prod/cons par seconde port Ethernet Classe 1) pour surveiller les statistiques des messages de classe 1. Si le nombre de paquets envoyés (Sent) correspond à ce pourcentage de la capacité du module Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire le nombre de paquets de classe 1 envoyés par seconde. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité de paquets envoyés par seconde, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. 134 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

135 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre Examinez le champ Missed (perdu) dans le tableau I/O Packet Counter Statistics (statistiques du compteur de paquets d E/S). Ce champ montre combien de paquets d E/S ont été perdus. Votre module de communication EtherNet/IP peut perdre des paquets d E/S en raison des conditions suivantes : les paquets sont produits plus rapidement que l intervalle entre trames requis (RPI) de la connexion. Cela se produit pour les connexions sur changement d état ou pour un nouveau consommateur qui demande un RPI plus rapide que le premier consommateur ; un paquet est reçu hors séquence. Statistiques Ethernet La page Internet Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) présente la configuration actuelle d un module de communication EtherNet/IP et toutes les erreurs qui peuvent s être produites sur le module. IMPORTANT Parce que cet exemple montre les pages Internet de diagnostic d un module 1756-EN2TR, les données de diagnostic sont indiquées pour deux ports. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

136 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic 1. Examinez les valeurs dans le tableau Ethernet Port 1 (port Ethernet 1). Si Et vous Action Link Status (état de liaison) est Speed (vitesse) est Active (actif) Inactive (inactif) 100 ou Mbits/s Ne voulez pas modifier l état Voulez établir la communication sur le réseau Ne voulez pas modifier la vitesse du port Aucune action requise. Reconfigurez le module, ou le port, inactif. Voulez diminuer la vitesse du port à 10 Mbits/s 10 Mbits/s Voulez augmenter la vitesse du port à 100 Mbits/s Réinitialisez votre module. Ne voulez pas modifier la vitesse du port Aucune action requise. Aucune action requise. Important : 100 Mbits/s est la vitesse du port par défaut. Vous devez configurer manuellement votre module et le réinitialiser. Duplex est Full Voulez envoyer de grandes quantités de données Aucune action requise. Important : Full Duplex est le réglage par défaut du port. Les ports full duplex éliminent les collisions parce que chaque dispositif possède des voies séparées pour la transmission et la réception de grandes quantités de données. Autonegotiate Status (état d autonégociation) (1) est Half Speed (vitesse) et/ou Duplex None (aucun) Ne voulez pas envoyer de grandes quantités de données Voulez envoyer de grandes quantités de données Utilisez un convertisseur à fibre N utilisez pas un convertisseur à fibre N utilisez pas un convertisseur à fibre Aucune action requise. Important : les délais dus aux collisions ou au trafic du switch sont généralement négligeables, mais peuvent devenir un problème si vous devez envoyer de nombreuses données. Modifiez le réglage duplex de votre module pour Full. Modifiez l état d auto-négociation de votre module pour None (aucun). Important : les liaisons en fibre ne prennent pas en charge l auto-négociation. Aucune action requise. Important : vitesse et/ou Duplex est le réglage par défaut. L auto-négociation permet aux dispositifs de sélectionner la meilleure façon de communiquer sans avoir à effectuer la moindre configuration. Tous les dispositifs avec une vitesse Ethernet nominale de 100 Mbits/s doivent prendre en charge l auto-négociation. Modifiez l état d auto-négociation de votre module pour Speed (vitesse) et/ou Duplex. (1) Lorsque vous utilisez un module de communication EtherNet/IP avec plusieurs ports, assurez-vous d utiliser la même configuration pour l état d auto-négociation sur les deux ports. 136 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

137 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre Examinez les valeurs dans le tableau Media Counters Port 1 (compteurs port 1). Si Un des compteurs est supérieur à zéro Ces erreurs sont comptabilisées : Alignment FCS Carrier Sense Le nombre de collisions simples ou multiples est supérieur à zéro Le nombre de collisions tardives est supérieur à zéro Le nombre de collisions excessives est supérieur à zéro Le nombre d erreurs de transmission MAC est supérieur à zéro Le nombre de trames trop longues est supérieur à zéro Action Vous devez faire une recherche plus poussée. Une discordance de mode duplex existe entre votre module de communication EtherNet/IP et le port du switch. Pour corriger la discordance de réglage duplex : 1. Configurez le module de communication EtherNet/IP et le port du switch Ethernet correspondant pour un fonctionnement forcé, sans auto-négociation. 2. Vérifiez que la révision du firmware de votre automate Logix et de votre switch ou convertisseur sont identiques. 3. Si les révisions ne sont pas identiques, remplacez l automate, le switch ou le convertisseur pour qu elles correspondent. Aucune action requise. Important : si deux stations tentent de transmettre des données simultanément, les paquets entre en collision les uns avec les autres. Cependant, les collisions ne sont pas des erreurs et n indiquent pas un problème réseau. Le nombre de collisions sur le réseau peut largement varier selon le trafic ou l utilisation du processeur. Par conséquent, il n y a pas un nombre acceptable de collisions défini pour chaque paquet sortant. Les collisions sont un aspect normal des réseaux Ethernet. 1. Vérifiez si un segment du réseau est trop long. 2. Éliminez les répétiteurs placés entre les dispositifs. Calculez le taux typique de collisions excessives de votre réseau et évaluez si le taux de paquets perdus affectera les performances de votre réseau. Important : un nombre excessif de collisions indique que votre réseau est encombré. Pour chaque collision après le seizième, votre réseau perd un paquet. Aucune action requise. Limitez la taille de vos points à 500 octets. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

138 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Dépannage de l adaptateur 1769-AENTR Utilisez le tableau suivant pour déterminer quelle page Internet de diagnostic utiliser pour le dépannage de votre module. Tableau 34 Pages Internet de diagnostic requises Problème technique Charge du processeur Statistiques de connexion CIP Connexions TCP Statistiques IHM/MSG E/S et paquets produits/consommés par seconde Nombre d E/S et de paquet produits/consommés État de la liaison Vitesse Duplex État d auto-négociation Erreurs Ethernet État des connexions d E/S Nombre de connexions d E/S perdues Page Internet de diagnostic Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) I/O Connections (connexions d E/S) IMPORTANT Le module de communication 1769-AENTR possède deux ports. Certains diagnostics sont effectués pour le Port 1 et le Port 2 parce que les valeurs peuvent être différentes d un port à l autre. 138 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

139 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre 10 Aperçu des statistiques des diagnostics La page Internet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics) présente un résumé de la configuration actuelle et de l état général du module. 1. Examinez le tableau System Resource Utilization (utilisation des ressources système) pour surveiller votre utilisation du processeur. Si le pourcentage d utilisation du processeur (CPU) est Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire votre utilisation du processeur. Voir Protocole Inernet de multidiffusion de groupe (IGMP), page 146. Réglez l intervalle entre trames requis (RPI) de votre connexion. Diminuez le nombre de dispositifs connectés à votre module. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité du processeur, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de saturation du processeur et de problèmes de performance. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

140 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic 2. Examinez le tableau CIP Connection Statistics (statistiques de connexion CIP) pour surveiller l utilisation des connexions CIP. Si le nombre de connexions d E/S CIP actives (Current CIP I/O Connections) correspond à ce pourcentage de la limite de connexions d E/S CIP (CIP I/O Connection Limit) Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire le nombre total de connexions CIP actives. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner si le nombre total de connexions CIP actives est supérieur à 80 % du total maximum pris en charge, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. 3. Examinez le tableau TCP Connections (EtherNet/IP Port) (connexions TCP port Ethernet) pour surveiller l utilisation des connexions TCP. Si le nombre de connexions TCP actives (Active) correspond à ce pourcentage du maximum pris en charge (Maximum Supported) Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire le nombre total de connexions TCP actives. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner si le nombre total de connexions TCP actives est supérieur à 80 % du total maximum pris en charge, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. 140 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

141 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre Examinez le tableau HMI/MSG Connected (Class 3) (IHM/MSG connecté Classe 3) pour surveiller les statistiques des messages de classe 3. Si le nombre de paquets envoyés (Sent Packets Count) correspond à ce pourcentage de la capacité du module Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Surveillez d autres paquets envoyés par seconde d E/S et d IHM pour déterminer comment l application peut être modifiée pour éviter les problèmes de performance. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité de paquets envoyés par seconde, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. 5. Examinez le tableau I/O and Prod/Cons Packets Per Second (EtherNet/IP Port Class 1) (E/S et paquets prod/cons par seconde port Ethernet Classe 1) pour surveiller les statistiques des messages de classe 1. Si le nombre de paquets envoyés (Sent) correspond à ce pourcentage de la capacité du module Action 0 à 80 % Aucune action requise. Important : ceci est le taux optimal. Supérieur à 80 % Prenez des mesures pour réduire le nombre de paquets de classe 1 envoyés par seconde. Important : votre module de communication EtherNet/IP peut fonctionner à 100 % de la capacité de paquets envoyés par seconde, mais à ou proche de ce pourcentage, il y a un risque de problèmes de performance. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

142 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Statistiques Ethernet La page Internet Ethernet Statistics (statistiques Ethernet) présente la configuration actuelle d un module de communication EtherNet/IP et toutes les erreurs qui peuvent s être produites sur le module. 142 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

143 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre Examinez les valeurs dans le tableau Ethernet Port 1 (port Ethernet 1). Si Link Status (état de liaison) Speed (vitesse) Description Active (actif) Inactive (inactif) 100 ou Mbits/s Et vous Ne voulez pas modifier l état Voulez établir la communication sur le réseau Ne voulez pas modifier la vitesse du port Action Aucune action requise. Reconfigurez le module, ou le port, inactif. Aucune action requise. Important : 100 Mbits/s est la vitesse du port par défaut. Voulez diminuer la vitesse du port à 10 Mbits/s Vous devez configurer manuellement votre module et le réinitialiser. 10 Mbits/s Voulez augmenter la vitesse du port à 100 Mbits/s Réinitialisez votre module. Ne voulez pas modifier la vitesse du port Aucune action requise. Duplex Full Voulez envoyer de grandes quantités de données Aucune action requise. Important : Full Duplex est le réglage par défaut du port. Les ports full duplex éliminent les collisions parce que chaque dispositif possède des voies séparées pour la transmission et la réception de grandes quantités de données. Autonegotiate Status (état d autonégociation) (1) Half Speed (vitesse) et/ou Duplex None (aucun) Ne voulez pas envoyer de grandes quantités de données Voulez envoyer de grandes quantités de données Utilisez un convertisseur à fibre N utilisez pas un convertisseur à fibre N utilisez pas un convertisseur à fibre Aucune action requise. Important : les délais dus aux collisions ou au trafic du switch sont généralement négligeables, mais peuvent devenir un problème si vous devez envoyer de nombreuses données. Modifiez le réglage duplex de votre module pour Full. Modifiez l état d auto-négociation de votre module pour None (aucun). Important : les liaisons en fibre ne prennent pas en charge l auto-négociation. Aucune action requise. Important : vitesse et/ou Duplex est le réglage par défaut. L auto-négociation permet aux dispositifs de sélectionner la meilleure façon de communiquer sans avoir à effectuer la moindre configuration. Tous les dispositifs avec une vitesse Ethernet nominale de 100 Mbit/s doivent prendre en charge l auto-négociation. Modifiez l état d auto-négociation de votre module pour Speed (vitesse) et/ou Duplex. (1) Lorsque vous utilisez un module de communication EtherNet/IP avec plusieurs ports, assurez-vous d utiliser la même configuration pour l état d auto-négociation sur les deux ports. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

144 Chapitre 10 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic 2. Examinez les valeurs dans le tableau Media Counters Port 1 (compteurs port 1). Si Un des compteurs est supérieur à zéro Ces erreurs sont comptabilisées : Alignment FCS Carrier Sense Le nombre de collisions simples ou multiples est supérieur à zéro Le nombre de collisions tardives est supérieur à zéro Le nombre de collisions excessives est supérieur à zéro Le nombre d erreurs de transmission MAC est supérieur à zéro Le nombre de trames trop longues est supérieur à zéro Action Vous devez faire une recherche plus poussée. Une différence de mode duplex existe entre votre module de communication EtherNet/IP et le port du switch. Pour corriger la différence du réglage duplex : 1. Configurez le module de communication EtherNet/IP et le port du switch Ethernet correspondant pour un fonctionnement forcé, sans auto-négociation. 2. Vérifiez que la révision du firmware de votre automate Logix et de votre switch ou convertisseur sont identiques. 3. Si les révisions ne sont pas identiques, remplacez l automate, le switch ou le convertisseur pour qu elles correspondent. Aucune action requise. Important : si deux stations tentent de transmettre des données simultanément, les paquets entre en collision les uns avec les autres. Cependant, les collisions ne sont pas des erreurs et n indiquent pas un problème réseau. Le nombre de collisions sur le réseau peut largement varier selon le trafic ou l utilisation du processeur. Par conséquent, il n y a pas un nombre acceptable de collisions défini pour chaque paquet sortant. Les collisions sont un aspect normal des réseaux Ethernet. 1. Vérifiez si un segment du réseau est trop long. 2. Éliminez les répétiteurs placés entre les dispositifs. Calculez le taux typique de collisions excessives de votre réseau et évaluez si le taux de paquets perdus affectera les performances de votre réseau. Important : un nombre excessif de collisions indique que votre réseau est encombré. Pour chaque collision après le seizième, votre réseau perd un paquet. Aucune action requise. Limitez la taille de vos points à 500 octets. 144 Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars 2014

145 Dépannage d un module de communication EtherNet/IP avec les pages Internet de diagnostic Chapitre 10 Connexions d E/S Si vous voulez vérifier l état des connexions d E/S de votre module, cliquez sur l onglet I/O Connections (connexions d E/S). La page Internet de diagnostic I/O Connections apparaît. La colonne Lost (perdu) montre le nombre de paquets d E/S non reçus. IMPORTANT Pour dépanner les paquets d E/S perdus, examinez le tableau I/O Packet Counter Statistics (statistiques du compteur de paquets d E/S) dans l onglet Diagnostic Overview (aperçu des diagnostics). Voir page 127. Considérations sur le switch Pour faciliter le dépannage de votre réseau EtherNet/IP, vous devez utiliser un switch administrable. Les fonctions suivantes sont des caractéristiques importantes d un tel switch : Surveillance de trafic IGMP Prise en charge des réseaux locaux virtuels (VLAN) Réplication de port IMPORTANT Utilisez un switch équipé d une matrice de commutation à vitesse filaire. La matrice de commutation est une mesure du trafic maximum qu un switch peut gérer sans perdre des paquets et sans stocker un paquet en mémoire. La matrice de commutation à vitesse filaire fait référence à un switch qui peut gérer la vitesse de données maximale du réseau sur chacun de ses ports. Les switchs sont généralement définis en Gbit/s. Pour un switch à 10 ports connecté à des produits EtherNet/IP, la vitesse maximale des données nécessaire est généralement 100 à 200 Mbits/s. Par conséquent, un switch à 10 ports classé pour 1 Gbit/s devrait être adapté pour une application EtherNet/IP. Publication Rockwell Automation ENET-UM001L-FR-P Mars

Systèmes de commande Logix5000 : connexion de variateurs PowerFlex 70 sur un réseau EtherNet/IP

Systèmes de commande Logix5000 : connexion de variateurs PowerFlex 70 sur un réseau EtherNet/IP Guide de mise en route Systèmes de commande Logix5000 : connexion de variateurs PowerFlex 70 sur un réseau EtherNet/IP Références Automates Logix5000, variateurs PowerFlex 70 Informations importantes destinées

Plus en détail

Modules EtherNet/IP. Notice d installation

Modules EtherNet/IP. Notice d installation Notice d installation Modules EtherNet/IP Références 1756-ENBT, 1756-EN2F, 1756-EN2T, 1756-EN2TR, 1756-EN2TXT, 1756-EN2TRXT, 1756-EN2TSC, 1756-EN3TR, 1756-EWEB, 1768-ENBT, 1768-EWEB, 1769-AENTR Informations

Plus en détail

Contrôle d un tapis de sécurité et d un arrêt d urgence à l aide d un automate de sécurité préconfiguré SmartGuard 600

Contrôle d un tapis de sécurité et d un arrêt d urgence à l aide d un automate de sécurité préconfiguré SmartGuard 600 Exemple d application de sécurité Contrôle d un tapis de sécurité et d un arrêt d urgence à l aide d un automate de sécurité préconfiguré SmartGuard 600 Exemple compatible réseau de sécurité Sécurité nominale

Plus en détail

Mise à jour de la révision du firmware du PowerMonitor 1000 Références : 1408-BC3, 1408-TS3, 1408-EM3

Mise à jour de la révision du firmware du PowerMonitor 1000 Références : 1408-BC3, 1408-TS3, 1408-EM3 Notice d installation Mise à jour de la révision du firmware du PowerMonitor 1000 Références : 1408-BC3, 1408-TS3, 1408-EM3 Sujet Page Accès à la révision de firmware du produit 3 Mise à jour de la révision

Plus en détail

Notice d installation. Ce manuel fournit des instructions pour la mise à niveau de la référence du PowerMonitor 1000.

Notice d installation. Ce manuel fournit des instructions pour la mise à niveau de la référence du PowerMonitor 1000. Notice d installation Mise à niveau des références pour le PowerMonitor 1000 Références : 1408-UPT1-E3, 1408-UPT2-E3, 1408-UPE1-E3, 1408-UPE2-E3, 1408-UP485-ENT, 1408-UPT3-E3 Sujet page Informations importantes

Plus en détail

Automates CompactLogix 5370 L1

Automates CompactLogix 5370 L1 Guide de mise en route Automates CompactLogix 5370 L1 Références 1769-L16ER-BB1B, 1769-L18ER-BB1B, 1769-L18ERM-BB1B Informations importantes destinées à l utilisateur Les équipements électroniques possèdent

Plus en détail

Programme d échange pour carte Compact Flash interne

Programme d échange pour carte Compact Flash interne Données techniques Programme d échange pour carte Compact Flash interne Référence(s) : 2711P-RW1, 2711P-RW2, 2711P-RW3, 6189-RW2, 6189-RW3, 6189-RW4 Sommaire... Pour les informations suivantes Voir page

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Modules IHM PowerFlex 7000 à fonctionnalités évoluées Publication 7000-UM201A-FR-P

Manuel Utilisateur. Modules IHM PowerFlex 7000 à fonctionnalités évoluées Publication 7000-UM201A-FR-P Manuel Utilisateur Modules IHM PowerFlex 7000 à fonctionnalités évoluées Publication 7000-UM201A-FR-P Informations importantes destinées à l utilisateur Lisez ce document et les documents répertoriés dans

Plus en détail

Principes de mise en réseau & Manuel d installation réseau pour l imprimante Crystal Printer

Principes de mise en réseau & Manuel d installation réseau pour l imprimante Crystal Printer Principes de mise en réseau & Manuel d installation réseau pour l imprimante Crystal Printer 1. Présentation Ce manuel fournit les connaissances de base sur la mise en place d un réseau sans fil pour que

Plus en détail

Sécurité des automates Logix5000

Sécurité des automates Logix5000 Manuel de programmation Sécurité des automates Logix5000 Références : ControlLogix 1756, CompactLogix 1769, SoftLogix 1789, FlexLogix 1794, PowerFlex 700S avec DriveLogix Informations importantes destinées

Plus en détail

CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION

CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION NOM : Prénom : Classe : CAMERA RESEAU Wi-Fi D-Link DCS-950G Date : CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION TR31 : Installation et Mise en service d une caméra réseau Wifi avec

Plus en détail

Module d option PowerFlex EtherNet/IP double port 20-750-ENETR

Module d option PowerFlex EtherNet/IP double port 20-750-ENETR Manuel de l utilisateur Module d option PowerFlex EtherNet/IP double port 20-750-ENETR Révision de firmware 1.xxx Traduction des instructions originales Informations importantes destinées à l utilisateur

Plus en détail

Automate Armor GuardLogix

Automate Armor GuardLogix Notice d installation Traduction des instructions d origine Automate Armor GuardLogix Références 1756-L72EROMS Sujet Page Informations importantes destinées à l utilisateur 2 À propos de l automate Armor

Plus en détail

Configuration et mise en service de la commande d axe intégrée en réseau Ethernet/IP

Configuration et mise en service de la commande d axe intégrée en réseau Ethernet/IP Manuel Utilisateur Configuration et mise en service de la commande d axe intégrée en réseau Ethernet/IP Références ControlLogix, CompactLogix, Kinetix 350, Kinetix 5500, Kinetix 6500, PowerFlex 755 Informations

Plus en détail

Dans ce manuel, deux types de notation sont utilisés pour les dimensions. Référez-vous à la version métrique pour cet appareil.

Dans ce manuel, deux types de notation sont utilisés pour les dimensions. Référez-vous à la version métrique pour cet appareil. Manuel réseau 1 2 3 4 5 6 7 Fonctions disponibles sur un réseau Connexion du câble réseau au réseau Configuration de l appareil en réseau Configuration sous Windows Utilisation de la fonction Imprimante

Plus en détail

Connected to the FP World

Connected to the FP World Connected to the FP World Guide d utilisateur 2 Guide d utilisateur mailcredit A propos du présent manuel Groupe cible Objet mailcredit.exe [Personnaliser] Le guide de l utilisateur mailcredit s adresse

Plus en détail

Chapitre 3 Emploi de l utilitaire BRAdmin32

Chapitre 3 Emploi de l utilitaire BRAdmin32 Chapitre 3 Emploi de l utilitaire BRAdmin32 Présentation Le programme BRAdmin32 est un utilitaire conçu pour gérer les FAX/MFC et les imprimantes Brother exploités en réseau. L utilitaire BRAdmin32 vous

Plus en détail

Ces opérations préliminaires doivent être effectuées pour toutes les imprimantes :

Ces opérations préliminaires doivent être effectuées pour toutes les imprimantes : Windows NT 4.x Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Etapes préliminaires», page 3-23 «Etapes d installation rapide au moyen du CD-ROM», page 3-23 «Dépannage sous Windows NT 4.x (TCP/IP)»,

Plus en détail

Manuel réseau. Configuration sous Windows Utilisation du serveur d impression Contrôle et configuration de l imprimante Annexe

Manuel réseau. Configuration sous Windows Utilisation du serveur d impression Contrôle et configuration de l imprimante Annexe Manuel réseau 1 2 3 4 Configuration sous Windows Utilisation du serveur d impression Contrôle et configuration de l imprimante Annexe Lisez ce manuel avec attention avant d utiliser cet appareil et conservez-le

Plus en détail

Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003

Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003 Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003 Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Etapes préliminaires», page 3-15 «Etapes d installation rapide au moyen du CD-ROM», page 3-15 «Autres

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Tâches, programmes et sous programmes des automates Logix5000

Tâches, programmes et sous programmes des automates Logix5000 Tâches, programmes et sous programmes des automates Logix5000 Références ControlLogix 1756, GuardLogix 1756, Compact GuardLogix 1768, CompactLogix 1768, CompactLogix 1769, SoftLogix 1789, PowerFlex avec

Plus en détail

Connexions et protocole Internet (TCP/IP)

Connexions et protocole Internet (TCP/IP) «Présentation de l'installation et de la configuration réseau», page 3-2 «Choix d une méthode de connexion», page 3-3 «Connexion Ethernet (recommandée)», page 3-3 «Connexion USB», page 3-4 «Configuration

Plus en détail

Etapes d installation rapide au moyen du CD-ROM

Etapes d installation rapide au moyen du CD-ROM Macintosh Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Configuration requise», page 3-33 «Etapes d installation rapide au moyen du CD-ROM», page 3-33 «Activation et utilisation d EtherTalk pour

Plus en détail

IP Remote Controller

IP Remote Controller 4-450-999-22 (1) IP Remote Controller Guide de configuration du logiciel RM-IP10 Setup Tool Version du logiciel 1.1.0 2012 Sony Corporation Table des matières Introduction... 3 Préparation de votre ordinateur...

Plus en détail

1. Installation modem routeur sans fil... 2. 1.1 Équipements... 2. sans fil Gigaset... 2. 1.3 Configuration du protocole TCP/IP...

1. Installation modem routeur sans fil... 2. 1.1 Équipements... 2. sans fil Gigaset... 2. 1.3 Configuration du protocole TCP/IP... Table des matières 1. Installation modem routeur sans fil... 2 1.1 Équipements... 2 1.2 Connexion du modem routeur sans fil Gigaset... 2 1.3 Configuration du protocole TCP/IP... 3 1.4 Configuration de

Plus en détail

Tutorial Terminal Server sous

Tutorial Terminal Server sous Tutorial Terminal Server sous réalisé par Olivier BOHER Adresse @mail : xenon33@free.fr Site Internet : http://xenon33.free.fr/ Tutorial version 1a Page 1 sur 1 Index 1. Installation des services Terminal

Plus en détail

Bravo! Vous venez d acquérir un routeur large bande à 4 ports Conceptronic C100BRS4H.

Bravo! Vous venez d acquérir un routeur large bande à 4 ports Conceptronic C100BRS4H. Conceptronic C100BRS4H Guide d installation rapide Bravo! Vous venez d acquérir un routeur large bande à 4 ports Conceptronic C100BRS4H. Ce guide d installation vous permettra d installer pas à pas votre

Plus en détail

Connexion du routeur ED-20 et Modem TD-33 avec un Automate Schneider. Sommaire. 2)Configuration du Pont ED-20 Westermo 4

Connexion du routeur ED-20 et Modem TD-33 avec un Automate Schneider. Sommaire. 2)Configuration du Pont ED-20 Westermo 4 Sommaire 1)Présentation 2 2)Configuration du Pont ED-20 Westermo 4 A) Configuration du pont ED-20 4 B) Installation du Pont ED-20 10 3) configuration de l ordinateur distant 12 4) Consultation des pages

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse Modem routeur sans fil 2704R Version 2012-10 1 800-567-6353 Table des matières 1. Installation du modem routeur sans fil...4 1.1 Matériel fourni...4 1.2 Connexion

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse Modem routeur sans fil 2704R Version 2013-01 1 800 567-6353 Table des matières 1. Installation du modem routeur sans fil...4 1.1 Matériel fourni...4 1.2 Connexion

Plus en détail

Instructions d installation Fiery pour le Série WorkCentre 7300

Instructions d installation Fiery pour le Série WorkCentre 7300 Instructions d installation Fiery pour le Série WorkCentre 7300 Ce document décrit comment installer et configurer le Fiery Network Controller pour la série WorkCentre 7300. IMPORTANT : L installation

Plus en détail

Guide de démarrage Q-VPNB8-1

Guide de démarrage Q-VPNB8-1 Guide de démarrage Ce Guide de démarrage a pour objectif de vous aider à installer et configurer rapidement le VPN Booster 8 afin de connecter votre réseau local à Internet. Pour plus de détails sur ces

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Avertissement Les informations contenues dans ce manuel sont susceptibles de modification sans préavis. BeWAN systems ne peut être tenue pour responsable si une non-conformité partielle

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

6.3.2.9 Travaux pratiques Configuration d une carte réseau pour qu elle utilise DHCP dans Windows XP

6.3.2.9 Travaux pratiques Configuration d une carte réseau pour qu elle utilise DHCP dans Windows XP 5.0 6.3.2.9 Travaux pratiques Configuration d une carte réseau pour qu elle utilise DHCP dans Windows XP Introduction Imprimez et faites ces travaux pratiques. Au cours de ce TP, vous allez configurer

Plus en détail

Windows Internet Name Service (WINS)

Windows Internet Name Service (WINS) Windows Internet Name Service (WINS) WINDOWS INTERNET NAME SERVICE (WINS)...2 1.) Introduction au Service de nom Internet Windows (WINS)...2 1.1) Les Noms NetBIOS...2 1.2) Le processus de résolution WINS...2

Plus en détail

Accès à un coupleur/contrôleur Ethernet via une liaison téléphonique

Accès à un coupleur/contrôleur Ethernet via une liaison téléphonique Accès à un coupleur/contrôleur Ethernet via une liaison téléphonique, Français Version 1.0.0 23/12/2002 ii General Copyright 2001 by WAGO Kontakttechnik GmbH Tous droits réservés. WAGO Kontakttechnik GmbH

Plus en détail

Manuel de l administrateur réseau. Configuration d une imprimante Evolis sur port TCP/IP (Ethernet)

Manuel de l administrateur réseau. Configuration d une imprimante Evolis sur port TCP/IP (Ethernet) Manuel de l administrateur réseau Configuration d une imprimante Evolis sur port TCP/IP (Ethernet) Evolis Card Printer 2010. Tous droits réservés. Février 2010. Ref. KU19F Rev.B0 Préambule... p.2 Chapitre

Plus en détail

Données d E/S et de point des automates Logix5000

Données d E/S et de point des automates Logix5000 Données d E/S et de point des automates Logix5000 Références ControlLogix 1756, GuardLogix 1756, Compact GuardLogix 1768, CompactLogix 1769, SoftLogix 1789, PowerFlex avec DriveLogix Manuel de programmation

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

Elle supporte entièrement la gestion de réseau sans fil sous Windows 98SE/ME/2000/XP.

Elle supporte entièrement la gestion de réseau sans fil sous Windows 98SE/ME/2000/XP. SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide But de ce guide Ce guide décrit la méthode d'installation et de configuration de votre SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER pour réseau sans fil. Lisez-le

Plus en détail

Diva 2430 ADSL Modem. Guide de démarrage rapide. Installation et configuration sur un seul ordinateur

Diva 2430 ADSL Modem. Guide de démarrage rapide. Installation et configuration sur un seul ordinateur Diva 2430 Modem Guide de démarrage rapide Installation et configuration sur un seul ordinateur Pour une installation sur réseau local, reportez-vous au Guide de l'utilisateur www.eicon.com À PROPOS DE

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES RÉSEAUX INFORMATIQUES Page:1/13 Objectifs de l activité pratique : Réseau Ethernet : - câblage point à point, test d écho ; commandes «mii-tool» et «linkloop» Commutation Ethernet : - câblage d un commutateur

Plus en détail

Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003

Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003 Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003 Cette rubrique aborde notamment les aspects suivants : «Etapes préliminaires», page 3-16 «Etapes d installation rapide au moyen du CD-ROM», page 3-16 «Autres

Plus en détail

Connexion à distance. Pour configurer les automates Beckhoff via un PC de programmation VERSION : 1.0 / PH

Connexion à distance. Pour configurer les automates Beckhoff via un PC de programmation VERSION : 1.0 / PH Connexion à distance Pour configurer les automates Beckhoff via un PC de programmation VERSION : 1.0 / PH Certains CPU permettent d installer les logiciels d ingénierie TwinCAT pour ainsi travailler en

Plus en détail

Mise en réseau. Copieur-imprimante WorkCentre C2424

Mise en réseau. Copieur-imprimante WorkCentre C2424 Mise en réseau Ce chapitre contient : «Connexions et Protocole Internet (TCP/IP)», page 6-2 «Logiciel de gestion de périphérique», page 6-9 «Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003», page 6-15

Plus en détail

INSTALLATION DU SERVEUR D IMPRESSION NETGEAR PS121

INSTALLATION DU SERVEUR D IMPRESSION NETGEAR PS121 INSTALLATION DU SERVEUR D IMPRESSION NETGEAR PS121 AVANT PROPOS Les documentations officielles fournies par la société Netgear pour l installation et le paramétrage du serveur d impression Netgear PS121

Plus en détail

TP sur l adressage dynamique

TP sur l adressage dynamique TP sur l adressage dynamique 1) Préparation du matériel Ce TP nécessite l utilisation de routeurs. Ne disposant pas de ce type de matériel spécifique, nous allons donc utiliser des machines virtuelles

Plus en détail

4-441-095-22 (1) Network Camera

4-441-095-22 (1) Network Camera 4-441-095-22 (1) Network Camera Guide de l outil SNC easy IP setup Logiciel version 1.0 Avant d utiliser cet appareil, lisez attentivement ce manuel et conservez-le pour vous y reporter ultérieurement.

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT

PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT PROCEDURE DE MISE EN SERVICE D UN SERVEUR RAS-E OU IPL-E ET D UN PC DE TELEMAINTENANCE POUR LA CONNEXION AU SERVICE M2ME_CONNECT Document référence : 9018209-02 Version 2 Le service M2Me_Connect est fourni

Plus en détail

Raccordement au réseau local de la Résidence des pins (Raccordement à Internet) Raccordement physique de votre ordinateur

Raccordement au réseau local de la Résidence des pins (Raccordement à Internet) Raccordement physique de votre ordinateur Guide pour les clients de la Résidence des pins 1/8 Raccordement au réseau local de la Résidence des pins (Raccordement à Internet) Raccordement physique de votre ordinateur Pour raccorder physiquement

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Toute reproduction partielle ou totale du présent guide sans autorisation écrite de la société Allen-Bradley est interdite.

Toute reproduction partielle ou totale du présent guide sans autorisation écrite de la société Allen-Bradley est interdite. En raison de la diversité des utilisations des produits décrits dans le présent guide, les personnes qui en sont responsables doivent s assurer que toutes les mesures ont été prises pour que l application

Plus en détail

SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide

SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide But de ce guide Ce guide décrit la méthode d'installation et de configuration de votre SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER pour réseau sans fil. Lisez-le

Plus en détail

IP Office Installation & Administration IMS

IP Office Installation & Administration IMS IP Office Installation & Administration IMS 40DHB0002FRCM Version 1 (20/11/2001) Contenu Contenu Integrated Messaging System...3 Aperçu d IMS...3 Limites du système...4 Configuration du système...5 Installation

Plus en détail

L utilisateur s assurera que les opérations qu il effectue ne présentent pas de danger matériel et surtout humain.

L utilisateur s assurera que les opérations qu il effectue ne présentent pas de danger matériel et surtout humain. 1 OBJECTIF Télémaintenance d automates Allen Bradley L32E sur réseau RTC à l aide du serveur RAS-M156e Fiche d application N FA232-01 Utiliser l atelier de programmation Logix5000 à travers le réseau téléphonique

Plus en détail

Canon NDPS Gateway Guide de l utilisateur

Canon NDPS Gateway Guide de l utilisateur Canon NDPS Gateway Guide de l utilisateur Canon NDPS Gateway Préface Ce manuel contient la description de toutes les fonctions et les instructions d utilisation de Canon NDPS Gateway. Veuillez le lire

Plus en détail

Dossier de mise en oeuvre de la communication

Dossier de mise en oeuvre de la communication REV. 1.3 Dossier de mise en oeuvre de la communication Bus de terrain MODBUS Réseau VDI sous protocole TCP/IP Web serveur Maître MODBUS Web serveur Maître MODBUS «Millenium II WEB» Contrôleur logique esclave

Plus en détail

CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION

CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION NOM : Prénom : Classe : CAMERA RESEAU Wi-Fi D-Link DCS-950G Date : CI4 : TRANSPORT & TRANSMISSION DES SIGNAUX SUPPORT DE L INFORMATION TP RT31 : Installation et Mise en service d une caméra réseau Wifi

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking Academy diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Service de Déploiement Windows (WDS)

Service de Déploiement Windows (WDS) Service de Déploiement Windows (WDS) 7 décembre 2012 Dans ce document, vous trouverez une description détaillée des étapes à suivre pour installer les différents rôles sur votre poste Windows Server. Ce

Plus en détail

Exercice Packet Tracer 7.5.2 : configuration avancée d un routeur sans fil WRT300N

Exercice Packet Tracer 7.5.2 : configuration avancée d un routeur sans fil WRT300N Exercice Packet Tracer 7.5.2 : configuration avancée d un routeur sans fil WRT300N Diagramme de la topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau Passerelle par défaut

Plus en détail

LE RESEAU INFORMATIQUE

LE RESEAU INFORMATIQUE Sommaire LE RESEAU INFORMATIQUE Introduction Objectifs 1. Pourquoi mettre en place un réseau? 2. Définitions 3. Les modes de réseau 4. Les types de réseaux I- Configuration d un réseau LAN. 1. Outils et

Plus en détail

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Sommaire 1. Contexte... 2 2. Prérequis... 2 3. Configuration du réseau dans VMWare Workstation 10... 2 4. Windows Server 2008

Plus en détail

Services d infrastructure réseaux

Services d infrastructure réseaux Services d infrastructure réseaux Cours de Réseaux Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012-2013 Tuyêt Trâm DANG NGOC Services d infrastructure réseaux 1 / 30 Plan 1 Adressage

Plus en détail

www.janitza.com Push Service Fiche technique Référence : 51.00.238 pour UMG 604, UMG 605, UMG 508 und UMG 511

www.janitza.com Push Service Fiche technique Référence : 51.00.238 pour UMG 604, UMG 605, UMG 508 und UMG 511 Fiche technique pour UMG 604, UMG 605, UMG 508 und UMG 511 Référence : 51.00.238 Dok. Nr. 2.033.120.0 www.janitza.com Janitza electronics GmbH Vor dem Polstück 1 D-35633 Lahnau Assistance tél. +49 6441

Plus en détail

WINDOWS NT 2000: Travaux Pratiques. -Boîtier partage d'imprimante- Michel Cabaré Janvier 2002 ver 1.0

WINDOWS NT 2000: Travaux Pratiques. -Boîtier partage d'imprimante- Michel Cabaré Janvier 2002 ver 1.0 WINDOWS NT 2000: Travaux Pratiques -Boîtier partage d'imprimante- Michel Cabaré Janvier 2002 TABLE DES MATIÈRES Installer un boitier Serveur...3 Fonctions du boitier :...3 Installation du boitier Hp Jetdirect

Plus en détail

Automate Logix5000 - Procédures générales

Automate Logix5000 - Procédures générales Automate Logix5000 - Procédures générales 1756-Lx, 1769-Lx, 1789-Lx, 1794-Lx, PowerFlex 700 Manuel de programmation Informations importantes destinées à l utilisateur En raison de la diversité des utilisations

Plus en détail

2X ThinClientServer Guide d utilisation

2X ThinClientServer Guide d utilisation 2X ThinClientServer Guide d utilisation Page 1/23 Sommaire 2x Thin Client Server Boot PXE Edition... 3 Connections Manage... 3 Connections Manage Users... 3 Connections Manage Full Desktops... 4 Connections

Plus en détail

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi Choisir la connexion Wi-Fi Chapitre 3 Configurer la connexion Internet Si vous êtes passé par le kit d installation de Wanadoo, votre connexion à Internet devrait être active. Néanmoins, quelques réglages

Plus en détail

1. Installation modem routeur sans fil...2. 1.2 Installation des filtres de ligne...2. 1.3 Connexion du modem routeur sans fil Gigaset...

1. Installation modem routeur sans fil...2. 1.2 Installation des filtres de ligne...2. 1.3 Connexion du modem routeur sans fil Gigaset... Table des matières 1. Installation modem routeur sans fil...2 1.1 Équipements...2 1.2 Installation des filtres de ligne...2 1.3 Connexion du modem routeur sans fil Gigaset...3 1.4 Configuration du protocole

Plus en détail

CAMÉRA AMÉLIORÉE DE SURVEILL ANCE EN RÉSEAU GUIDE D INSTALLATION

CAMÉRA AMÉLIORÉE DE SURVEILL ANCE EN RÉSEAU GUIDE D INSTALLATION CAMÉRA AMÉLIORÉE DE SURVEILL ANCE EN RÉSEAU GUIDE D INSTALLATION Veuillez lire les instructions minutieusement avant l utilisation et les conserver pour leur consultation future. 1. VUE D ENSEMBLE 1.1

Plus en détail

LW055 Sweex Wireless Broadband Router 54 Mbps. Aucun appareil n est relié à ce port.

LW055 Sweex Wireless Broadband Router 54 Mbps. Aucun appareil n est relié à ce port. LW055 Sweex Wireless Broadband Router 54 Mbps Face avant État Éteint Signification Aucun appareil n est relié à ce port. LAN1x t/m 4x Allumé Un ordinateur ou un autre périphérique réseau est relié à ce

Plus en détail

Manuel utilisateur. Switchs Ethernet administrables Stratix 5700

Manuel utilisateur. Switchs Ethernet administrables Stratix 5700 Manuel utilisateur Switchs Ethernet administrables Stratix 5700 Informations importantes destinées à l utilisateur Lisez ce document et les documents énumérés dans la section documentations connexes sur

Plus en détail

Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W

Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W Déploiement de passerelles numériques Mediatrix 4400 avec le système de communications unifiées Cisco UC 320W Ce document vous indique comment configurer votre Cisco UC320W et vos passerelles numériques

Plus en détail

(confidentiel) Guide utilisateur Guide de connexion Routeur BINTEC X2301 BUSINESS INTERNET OFFICE

(confidentiel) Guide utilisateur Guide de connexion Routeur BINTEC X2301 BUSINESS INTERNET OFFICE Guide utilisateur Guide de connexion Routeur BINTEC X2301 BUSINESS INTERNET OFFICE Sommaire 1. Introduction...3 1.1. Les pré-requis...3 2. Votre routeur...4 3. Connexion physique du routeur : marche à

Plus en détail

Windows, partager une clé 3G

Windows, partager une clé 3G Windows, partager une clé 3G Question Comment partager une seule clé 3G pour connecter plusieurs PC à Internet? Préliminaires Les PC doivent au préalable être connectés entre eux 1 Les PC doivent appartenir

Plus en détail

RX3041. Guide d'installation rapide

RX3041. Guide d'installation rapide RX3041 Guide d'installation rapide Guide d'installation rapide du routeur RX3041 1 Introduction Félicitations pour votre achat d'un routeur RX3041 ASUS. Ce routeur, est un dispositif fiable et de haute

Plus en détail

Windows. Le configurateur WT/WTA

Windows. Le configurateur WT/WTA Fr Windows Le configurateur WT/WTA Le configurateur WT/WTA est une application informatique permettant de créer des fichiers de paramètres nécessaires pour configurer les systèmes de communication sans

Plus en détail

TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER

TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER TP SIMULATION RESEAU Logiciel PACKET TRACER Objectif du TP : Choix du matériel pour faire un réseau Comprendre l adressage IP Paramétrer des hôtes sur un même réseau pour qu ils communiquent entre eux

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse Modem routeur 2704N Mode Passerelle (Bridge) Version 2014-09 1 800 360-8555 Table des matières 1. Installation du modem routeur...4 1.1 Matériel fourni...4 1.2

Plus en détail

SMC Barricade Routers

SMC Barricade Routers SMC Barricade Routers Guide utilisateur SMC7004BR V1.0 Félicitations pour votre achat du Barricade TM de SMC. Le Barricade de SMC est un routeur à large bande conçu pour le partage en toute sécurité de

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL

GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL Série RJ Le contenu de ce guide et les spécifications de ce produit peuvent être modifiés sans préavis. Brother se réserve le droit d apporter à tout moment et sans préavis

Plus en détail

ROUTEUR HAUT DEBIT SANS FIL 11N 300MBPS

ROUTEUR HAUT DEBIT SANS FIL 11N 300MBPS ROUTEUR HAUT DEBIT SANS FIL 11N 300MBPS Guide d installation rapide DN-70591 INTRODUCTION DN-70591 est un dispositif combiné filaire/sans fil de connexion réseau conçu spécifiquement pour les petites entreprises,

Plus en détail

SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide

SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide But de ce guide Ce guide décrit la méthode d'installation et de configuration de votre SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER pour réseau sans fil. Lisez-le

Plus en détail

Module d interface de communication Ethernet pour ControlLogix

Module d interface de communication Ethernet pour ControlLogix Module d interface de communication Ethernet pour ControlLogix 1756-ENET/B Manuel utilisateur Informations importantes destinées à l utilisateur En raison de la diversité des utilisations des produits

Plus en détail

INSTALLATION MODULE WEB

INSTALLATION MODULE WEB INSTALLATION MODULE WEB NOTICE INSTALLATEUR CP015551 02/02/2012 Version 2.0 CP015551 23/04/14 V2.1 - page 1 - BLOSOL COMBI Sommaire 1. COMPOSITION... 3 2. GENERALITE... 4 2.1. Présentation du module...

Plus en détail

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2)

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Contenu 1. Introduction au service DHCP... 2 2. Fonctionnement du protocole DHCP... 2 3. Les baux d adresse... 3 4. Etendues DHCP...

Plus en détail

YW-2L. Adaptateur sans fil. Guide de connexion LAN sans fil

YW-2L. Adaptateur sans fil. Guide de connexion LAN sans fil YW-L Adaptateur sans fil F Guide de connexion LAN sans fil Veuillez lire aussi les précautions dans le Mode d emploi (Fonctionnement de base) fourni avec le projecteur de données. Conservez la documentation

Plus en détail

Etape 1 : Connexion de l antenne WiFi et mise en route

Etape 1 : Connexion de l antenne WiFi et mise en route Guide de Configuration Rapide Bullet et Picostation Introduction Ce guide s adresse au plaisancier qui navigue de port en port, donc en mobilité, souhaitant pouvoir se connecter à un point d accès Wifi

Plus en détail

Ethernet Control System IPX-800 V3

Ethernet Control System IPX-800 V3 Ethernet Control System IPX-800 V3 Serveur Ethernet autonome qui permet de piloter tout ce que vous voulez depuis internet avec votre iphone, ipad ou PC. L'IPX800 V3 est entièrement personnalisable et

Plus en détail

Manuel d utilisateur UWTC-REC3. Récepteur sans fil vers Ethernet

Manuel d utilisateur UWTC-REC3. Récepteur sans fil vers Ethernet DÉMARRAGE RAPIDE Manuel d utilisateur Faites vos achats en ligne sur le site omega.fr e-mail : commercial@omega.fr Pour consulter les manuels correspondant aux produits les plus récents : www.omegamanual.info

Plus en détail

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés.

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Guest PC pour Mac OS X Version 1.6 Guide utilisateur Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Table des matières À propos de Guest PC... 1 À propos de votre machine virtuelle...

Plus en détail

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606

Contrôleur de communications réseau. Guide de configuration rapide DN1657-0606 K T - N C C Contrôleur de communications réseau Guide de configuration rapide DN1657-0606 Objectif de ce document Ce Guide de configuration rapide s adresse aux installateurs qui sont déjà familiers avec

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS...

MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS... SOMMAIRE : MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS...2 INTRODUCTION...2 LE CÂBLE DE BOUCLE EXTERNE...2 CONFIGURATION DU POSTE INFORMATIQUE...3 Problème posé...3 Identification des éléments mis en cause...3

Plus en détail

Network Scanner Tool R2.7. Guide de l'utilisateur

Network Scanner Tool R2.7. Guide de l'utilisateur Network Scanner Tool R2.7 Guide de l'utilisateur Copyright 2000-2003 par Sharp Corporation. Tous droits réservés. Toute reproduction, adaptation ou traduction sans autorisation écrite préalable est interdite,

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse

GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse GUIDE D INSTALLATION INTERNET haute vitesse Modem routeur sans fil 2704N Version 2014-09 1 800 360-8555 Table des matières 1. Installation du modem routeur sans fil...4 1.1 Matériel fourni...4 1.2 Connexion

Plus en détail

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs

Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Travaux pratiques 3.1.4 : application des mesures de sécurité de base pour les commutateurs Désignation du périphérique Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut PC 1 192.168.1.3 255.255.255.0

Plus en détail

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI

Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Travaux pratiques 9.1.1 Organisation des objectifs CCENT par couche du modèle OSI Objectifs Organiser les objectifs CCENT en fonction de la ou des couches auxquelles ils s adressent Contexte / Préparation

Plus en détail