CORRIGES Plan de la séance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CORRIGES Plan de la séance"

Transcription

1 CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges Activités d écriture

2 1- Corriges Compréhension écrite 1- Un texte avec un titre situé à gauche, en caractères gras, des paragraphes (6) qui sont présentés sous forme de colonnes. 2- Le texte se présente en 6 paragraphes sous forme de colonnes, dont l un constitue le chapeau, un sous-titre en caractères gras, le nom de l auteur et le titre de l ouvrage source du document ainsi que le nom de la maison d édition. Ils sont placés en bas, à droite du document. 3- Six. 4- Expliquer comment le rat-kangourou peut résister à l effrayante sécheresse du désert du Colorado. On le sait grâce au titre. 5- A partir de Pour éviter de perdre de l eau jusqu à la fin du texte. 6- C est un sous-titre qui annonce un début de réponse à la question posée. 7- Parce qu il se propose d expliquer scientifiquement un fait. 8- Non, par souci d objectivité. 9- Au présent de l indicatif. 10- Ce texte se propose d expliquer comment fait le rat-kangourou pour résister au climat désertique. 11- On y voit un serpent et un rat-kangourou. 12- La dune de sable, l absence de végétation sont des éléments qui permettent de dire qu ils sont dans le désert. 13- Le texte nous parle du rat-kangourou et il explique comment cet animal peut supporter la sécheresse du désert. Le rapport de cette image avec le texte est le désert (sable) et le rat-kangourou.

3 2- Corriges Compréhension orale : a- Dans cet enregistrement, on parle d une espèce de tortue. b- Parce sa carapace a la forme d un luth Taille : 3 mètres de long - poids : 1 tonne - forme : luth - couleur : dos azuré, ventre blanc rosé. 2- La raison de ses migrations : pour assurer sa reproduction. 3- Les Guanches étaient les premiers habitants des îles Canaries. 4- Ils ont été exterminés par les Espagnols à l époque de la découverte de l Amérique. 5- Pour les Guanches, la tortue luth représentait : - un symbole de vie, ils se nourrissaient de sa chair ; - un symbole de longévité.

4 3- Corriges Syntaxe : Exercice1 : 1- Relation logique implicite : phrases 3, 7. - Relation logique explicite : phrases 1, 2, 4, 5, 6, 8, 9, Phrases 1, 2, 4 : relation de cause. - Phrases 5, 6 : relation de conséquence. - Phrases 8, 9, 10 : but. 3- L outil grammatical qui introduit la cause dans les phrases 1,2,4 : puisque, parce que, car, 1- L outil grammatical qui introduit la conséquence dans les phrases 5 et 6 : donc, c est pourquoi. 2- L outil grammatical qui introduit le but dans les phrases 8, 9, 10 : pour, afin de, en vue de. 3- Phrase 3 : relation de cause ; le rat kangourou ne transpire pas puisqu il n as pas de glandes sudoripares. Phrase 7 : relation de cause ; la tortue luth représentait le symbole de la longévité pour les Guanches parce qu elle peut vivre très longtemps. Exercice2 : Il fallait placer les outils dans cet ordre : Afin de, car, c est pourquoi ( but, cause et conséquence). Exercice3 : Dans le but de. Car par conséquent..

5 4- Corriges Vocabulaire : Exercice 1 : - Les mots qui expriment la cause : la raison, les causes, se produisent, provoqués, les facteurs, la cause, prétexte, provoquer. - Les mots qui expriment la conséquence : les conséquences, résulte, des effets, les résultats. - La remarque qu on peut faire, c est que dans chacun des cas on peut avoir des noms ou des verbes. Cause : - Noms : la cause, la raison, les causes,,les facteurs, prétexte - Verbes : provoqués, provoquer, produire Conséquence : - Noms : les conséquences, des effets, les résultats. - Verbes : résulte. Exercice 2 : Il fallait compléter dans cet ordre : la conséquence, se déduira, dépend, les agents, conséquence, l origine, des effets, responsabilité, produise, les effets.

6 5- Corriges Conjugaison : Exercice 1 : 1- Les verbes soulignés sont conjugués au présent de l indicatif. 2- A la 3 ème personne du singulier pour le premier verbe et à la 3 ème personne du pluriel pour les 2 ème et 3 ème verbes. 3- Infinitif de ces verbes : provenir, se nourrir, partir. On peut remarquer qu il se terminent tous par -ir. 4- Verbe de la 1 ère phrase à la 3 ème personne du pluriel : proviennent. Non, ils n ont pas tous la même terminaison. Exercice 2 : 1- se définit 2- établissent, se nourrit, établit. 3- provient 4- se répartit 5- agit, se nourrit, bâtit, finit

7 6- Corriges Lecture d élargissement : 1- Le texte de ce document se propose de répondre à la question : «Pourquoi les tortues et les crocodiles, qui vivent dans l eau, viennent-ils pondre leurs œufs dans la terre?» Elle se trouve dans le titre, en haut de la page. 2- Les grenouilles, tritons et salamandres. L information est donnée entre parenthèses dans le premier paragraphe. 3- Ils nécessitent une humidification constante qui ne peut se faire que dans l eau. 4- Non. 5- Ils ont besoin d être humidifiés tout le temps et cela ne peut se faire que dans l eau. 6- La membrane où nage l embryon. 7- Est protégé par l amnios, l allantoïde et la coquille 8- Ne dépend plus du milieu aquatique.

8 7-Corriges Activités d écriture : Activité1 : 1- Il fallait replacer les sous-titres dans cet ordre : - Les mammifères - La classe des oiseaux - La population des reptiles - Les insectes. 2- Pour mettre plus en valeur la présentation de ces informations dans le texte, on peut utiliser les caractères gras ; on obtient alors ceci : La faune sauvage La faune Algérienne est réputée pour sa diversité et sa richesse. Les mammifères : ils sont au nombre de 107 (47 espèces sont protégées par la loi). Ex : le singe magot, le fennec, le chat sauvage, les gazelles, le cerf de barbarie et le mouflon. La classe des oiseaux : elle compte 336 espèces dont 107 sont protégées par la loi. Ex : le vautour, le balbuzard, le faucon, l aigle des steppes, le flamant rose, l outarde houbara, les cigognes blanche et noire. La population des reptiles : elle est de 40 espèces parmi lesquelles 8 sont protégées par la loi. Ex : le varan du désert et le fouette-queue. Les insectes : le nombre des insectes inventorié à ce jour atteint espèces.

9 Activité 2 Proposition de texte : La faune et la flore aquatiques En Algérie, on recense 164 espèces de poissons osseux marins et 30 espèces d eau douce. On compte également 784 espèces végétales aquatiques. Les côtes algériennes sont couvertes de prairies sous-marines de posidonie (plantes marines vertes qui stabilisent les fonds, c est l habitat privilégié de nombreuses espèces d invertébrés). Les côtes algériennes sont également riches en corail qui s étend de Annaba à la frontière Tunisienne. El Kala recèle une variété de corail exploité depuis des siècles pour l industrie de la joaillerie. Activité 3 :Production personnelle.

Séquence 1. Découverte de l album. Objectifs. Présentation générale des activités. Déroulement détaillé

Séquence 1. Découverte de l album. Objectifs. Présentation générale des activités. Déroulement détaillé Séquence 1 La couverture chaleureuse explose de joie. Dans un équilibre joyeux, deux enfants, le nez au vent, galopent vers leurs espérances et leurs rêves portés par les trois petits mots : «Si j étais»

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Consensus Scientifique sur la. Biodiversité. et le bien-être humain

Consensus Scientifique sur la. Biodiversité. et le bien-être humain page 1/90 Consensus Scientifique sur la Biodiversité et le bien-être humain Source : EM (2005) Résumé & Détails: GreenFacts Niveau 2 - Détails sur la Biodiversité 1. Biodiversité: Qu est-ce que c est,

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

De meilleures. qu en bas de page

De meilleures. qu en bas de page UN LOGICIEL EN LIGNE POUR AIDER À LA COMPRÉHENSION DES TEXTES DOCUMENTAIRES De meilleures notes qu en bas de page Brigitte MARIN, Patrick AVEL, Jacques CRINON et Denis LEGROS Équipe CODITEXTE - IUFM de

Plus en détail

Grand-Père. Présentation de l ouvrage

Grand-Père. Présentation de l ouvrage Présentation de l ouvrage Grand-Père Titre : Grand-père Auteur : Gilles Rapaport Illustrateur : Gilles Rapaport Editeur : Circonflexe Genre : Album historique Résumé : Avant de mourir, un grand-père, Juif

Plus en détail

La ferme dans son territoire

La ferme dans son territoire La ferme dans son territoire Projet co-réalisé par Avec le soutien financier de La ferme dans son territoire Cette thématique permet d'envisager les liens de la ferme avec son territoire à différentes

Plus en détail

LA PRATIQUE DE L ORAL DANS L ENSEIGNEMENT / APPRENTISSAGE DU FLE

LA PRATIQUE DE L ORAL DANS L ENSEIGNEMENT / APPRENTISSAGE DU FLE Université Jean Monnet de Saint-Etienne Faculté Arts - Lettres - Langues Département de Français Langue Etrangère Mémoire présenté pour l obtention du Master 1 Professionnel Ingénierie des formations en

Plus en détail

Contribution à la mise en œuvre du socle commun des connaissances et des compétences

Contribution à la mise en œuvre du socle commun des connaissances et des compétences Contribution à la mise en œuvre du socle commun des connaissances et des compétences Des fiches et des outils pour répondre à certaines questions autour de la mise en œuvre, le suivi et la validation du

Plus en détail

Réussir son entrée en grammaire au CE1

Réussir son entrée en grammaire au CE1 CE1 Réussir son entrée en grammaire au CE1 Françoise Bellanger Aurélie Raoul-Bellanger ISBN : 978-2-7256-3249-0 Retz, 2013 pour la présente édition Direction éditoriale : Sylvie Cuchin Édition : Charlotte

Plus en détail

Anne Duthu. Comment la méthode d investigation en sciences permet-elle des acquisitions scientifiques et langagières écrites au cycle 3?

Anne Duthu. Comment la méthode d investigation en sciences permet-elle des acquisitions scientifiques et langagières écrites au cycle 3? Anne Duthu Comment la méthode d investigation en sciences permet-elle des acquisitions scientifiques et langagières écrites au cycle 3? Mémoire professionnel de CAFIPEMF Session 2011 INTRODUCTION Parvenir

Plus en détail

LIRE C EST BIEN COMPRENDRE C EST MIEUX!

LIRE C EST BIEN COMPRENDRE C EST MIEUX! - 0 - - 0 - Dominique Rauffet LIRE C EST BIEN COMPRENDRE C EST MIEUX! Mémoire CAPA-SH option E Année 2008/2009 SOMMAIRE Introduction...2 I) L enfant en difficulté ou les difficultés de l enfant : 1.1 deux

Plus en détail

Savoir-faire. Décompte Champs Pâturages. -1 point 1 point 2. 2 points. 3 points. 4 points 5+ 4+ 8+ 4+ 8+ 7+ 6+ Céréales * Légumes *

Savoir-faire. Décompte Champs Pâturages. -1 point 1 point 2. 2 points. 3 points. 4 points 5+ 4+ 8+ 4+ 8+ 7+ 6+ Céréales * Légumes * Décompte Champs Pâturages Céréales * Légumes * Moutons Sangliers Bœufs * dans les champs et dans la réserve -1 point 0-1 0 0 0 0 0 0 1 point 2 1 1-3 1 1-3 1-2 1 2 points 3 2 4-5 2 4-5 3-4 2-3 -1 point

Plus en détail

Étape par étape. Sommaire

Étape par étape. Sommaire Introduction Tandis qu aujourd hui 80 % de la population française vit en ville, de nombreuses études s accordent à dire que l on connaît de moins en moins bien la nature qui nous entoure. Pourtant, cette

Plus en détail

COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron

COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron HAUTE ÉCOLE ALBERT JACQUARD Catégorie pédagogique Rue des Dames Blanches 3b 5OOO NAMUR COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron Vadémécum : réussir son

Plus en détail

1. Qu est-ce que la conscience phonologique?

1. Qu est-ce que la conscience phonologique? 1. Qu est-ce que la conscience phonologique? Définition La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d unités plus petites, à

Plus en détail

Écrire pour être lu. Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre?

Écrire pour être lu. Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre? Écrire pour être lu Comment rédiger des textes administratifs faciles à comprendre? Les textes de cette brochure ont été rédigés par Michel Leys, Directeur du Bureau de conseil en lisibilité du Ministère

Plus en détail

Qu est-ce qu un arbre?

Qu est-ce qu un arbre? Qu est-ce qu un arbre? Définir un arbre permet d aborder différentes notions et perspectives. Si la définition d un arbre est d abord biologique, elle doit être complétée par la façon dont il est perçu

Plus en détail

aux professeurs Alain Bouchard, Érick Chamberland, Gilles Bergeron, Isabelle Lemay, Jeanne Simard, Thierno Diallo, pour leurs précieux commentaires.

aux professeurs Alain Bouchard, Érick Chamberland, Gilles Bergeron, Isabelle Lemay, Jeanne Simard, Thierno Diallo, pour leurs précieux commentaires. Ce document a été réalisé par Jocelyne Gélinas, professeure, en collaboration avec Nathalie Albanese, étudiante à la maîtrise en gestion des organisations Département des sciences économiques et administratives

Plus en détail

L Observatoire de la Biodiversité du Nord - Pas-de-Calais Analyse des indicateurs 2010

L Observatoire de la Biodiversité du Nord - Pas-de-Calais Analyse des indicateurs 2010 L Observatoire de la Biodiversité du Nord - Pas-de-Calais Analyse des indicateurs 2010 CONTEXTE, MÉTHODE ET INTERPRÉTATION Contributions et origine des données Ce document a été élaboré avec l appui ou

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 Nous avons découvert dans la séquence 7 que les micro-organismes sont présents partout dans notre environnement et qu à la faveur d une lésion, ils sont capables de franchir nos

Plus en détail

Support méthodologique pour la mise en place d un Système de Gestion de la Sécurité

Support méthodologique pour la mise en place d un Système de Gestion de la Sécurité Support méthodologique pour la mise en place d un Système de Gestion de la Sécurité Rapport intermédiaire DRA-08 Opération 1 Direction des Risques Accidentels Décembre 2001 Support méthodologique pour

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE SECONDE IMMERSION 11 ET 12. Ensemble de ressources intégrées 1997 IRP 090. Ministry of Education, Skills and Training

FRANÇAIS LANGUE SECONDE IMMERSION 11 ET 12. Ensemble de ressources intégrées 1997 IRP 090. Ministry of Education, Skills and Training FRANÇAIS LANGUE SECONDE IMMERSION 11 ET 12 Ensemble de ressources intégrées 1997 Ministry of Education, Skills and Training IRP 090 Droits réservés 1997 Ministère de l Éducation et de la Formation professionnelle

Plus en détail

Le Saint-Siège LETTRE ENCYCLIQUE LAUDATO SI DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE

Le Saint-Siège LETTRE ENCYCLIQUE LAUDATO SI DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE Le Saint-Siège LETTRE ENCYCLIQUE LAUDATO SI DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE 1. «Laudato si, mi Signore», - «Loué sois-tu, mon Seigneur», chantait saint François d Assise.

Plus en détail

Ecrire avant de savoir lire : l écriture tâtonnée permet-elle de mieux préparer les élèves de maternelle à l apprentissage de la lecture?

Ecrire avant de savoir lire : l écriture tâtonnée permet-elle de mieux préparer les élèves de maternelle à l apprentissage de la lecture? GOUTTE LANGLAIS Patricia Ecrire avant de savoir lire : l écriture tâtonnée permet-elle de mieux préparer les élèves de maternelle à l apprentissage de la lecture? CAFIPEMF Session 2008/2009 1 Sommaire

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant cette publication, veuillez vous adresser à :

Pour tout renseignement concernant cette publication, veuillez vous adresser à : 1 2 Pour tout renseignement concernant cette publication, veuillez vous adresser à : Julie Ruel Pavillon du Parc 124, rue Lois Gatineau (Québec) J8Y 3R7 CANADA Courriel : Julie_Ruel@ssss.gouv.qc.ca Téléphone

Plus en détail

C. Enseignement d une stratégie

C. Enseignement d une stratégie C. Enseignement d une stratégie De nombreuses stratégies sont présentées dans ce document. Toutefois, les enseignants sont invités à intégrer d autres stratégies qu ils considèrent efficaces dans leur

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

La Trame verte et bleue dans les Plans locaux d urbanisme

La Trame verte et bleue dans les Plans locaux d urbanisme La Trame verte et bleue dans les Plans locaux d urbanisme juin 2012 Guide méthodologique Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de Midi-Pyrénées www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail