Services orientés réseau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Services orientés réseau"

Transcription

1 Services orientés réseau Christian Bulfone Master IC2A/DCISS Année 2012/2013

2 Plan du cours Linux en tant que serveur Gestion des disques avec LVM Les démons Les services d annuaire : DHCP et DNS

3 Les grandes familles de systèmes 2000 XP 2003 Server NT Vista 2008 Server > Linux > Solaris > FreeBSD > AIX Unix > OpenBSD 98 > HP-UX > MacOS X MacOS X Windows 9 MacOS Seven 2012 Server 8 8 7

4 Linux en tant que serveur

5 Qu est-ce que Linux? Linux est un système UNIX 32/64 bits multi-tâches, multi-utilisateurs, sachant gérer le mode multiprocesseurs Développé par Linus Torvalds à l origine pour plateforme Intel x86, il a été porté sur de nombreuses architecture : Alpha, Sparc, PowerPC, Il est compatible avec le standard POSIX et il inclut un bon nombre des fonctionnalités d'unix System V et BSD 4.3 Il est développé selon les termes de la GNU General Public License (GPL) et ses sources sont librement distribuables

6 Phases d installation d un système Linux Pré-installation Installation Post-installation Vérification de la compatibilité matérielle Détermination de la configuration type (serveur, client) Choix d une distribution Linux Choix de la méthode d installation (CDROM, réseau,...) Partitionnement du disque ; création du swap et des systèmes de fichiers Installation des paquetages Configuration de base du système Installation du «loader» et création d une disquette d amorçage Configuration poussée du système (intégration de la machine dans son environnement) Montage des systèmes de fichiers Création des comptes utilisateurs Ajout ou suppression des démons systèmes Manipulation d'archives et de paquetages Intégration des périphériques nouveaux ou non reconnus pendant l installation : configuration du noyau, installation d une imprimante... Sauvegarde du système installé

7 Installation du système Chargement d un mini-système Linux Chargement à partir d une unité bootable ; le programme d installation propose une installation typique ou personnalisée Préparation des disques Reconnaissance, partitionnement et formatage des disques Le partitionnement est une étape importante qui conditionne le bon fonctionnement du système. Il est impératif d avoir une idée précise du l utilisation future de la machine pour évaluer : la taille du système les besoins en zone temporaire l espace alloué aux utilisateurs Choix des paramètres du système et des programmes Démarrage de l installation Création du ou des systèmes de fichiers et du swap Installation des fichiers système et des programmes Installation du noyau et du chargeur sur le disque

8 Les distributions de Linux Il n'existe pas une distribution unique de Linux, mais plusieurs La plupart des distributions sont commerciales et disponibles à l achat sur DVD, mais restent librement téléchargeables par FTP depuis les sites de leurs développeurs ou des sites miroirs Une documentation et un support technique de 30 jours (en moyenne) sont généralement fournis avec l achat d une distribution commerciale

9 Contenu d une distribution Une distribution de Linux inclut Une version du noyau Un certains nombre de pilotes Des programmes, regroupés en paquetages (packages), distribués sous les formats suivants : [ tarball ] : ce sont des archives au format tar, le plus souvent compressées (extension.tar.gz ou.tgz) ; elles contiennent rarement des programmes binaires, mais plus souvent les sources qu il faudra compiler [ rpm ] : système développé par RedHat et adopté par beaucoup d autres distributions ; chaque paquetage (d extension.rpm) contient un logiciel ou un groupe de logiciels qui ont été testés, configurés et qui sont prêts à fonctionner [ deb ] : paquetage (extension.deb) de la distribution Debian

10 Caractéristiques d une distribution Il faut faire la distinction entre le noyau du système d exploitation et les programmes complémentaires qui l accompagnent La confusion provient de l augmentation constante du nombre de logiciels disponibles pour Linux Les distributions se différencient ainsi par leur composition, c est-à-dire : le choix des groupements logiciels (système de paquetage) l emplacement des fichiers et des répertoires La totalité des distributions de Linux et certains systèmes Unix se réfèrent à présent au standard FHS (Filesystem Hierarchy Standard) et proposent les mêmes fichiers et répertoires

11 Choisir une distribution Installation facilité d utilisation : mode graphique/texte souplesse : configurations prédéfinies (classe d installation chez RedHat/Fedora) automatisable (outil kickstart de RedHat/Fedora) Evolution ajout/suppression de paquetages, problème de cohérence correction des bugs - bug tracking mise à jour de la distribution - nouvelles versions - compatibilité Multi-architectures i386 et suivants, Sparc, Alpha, PowerPC, 68000

12 Les périphériques sous Linux Linux reconnaît deux types de dispositifs : les périphériques à accès direct par blocs (disques) les périphériques caractères (bandes, liaisons séries) à accès direct ou séquentiel Chaque périphérique supporté est représenté par un pilote de périphérique [drivers] petits programmes en C ou en assembleur regroupant les instructions nécessaires pour émettre et recevoir des données vers (ou depuis) le périphérique Des fichiers spéciaux, appelés descripteurs de périphériques contiennent des informations sur les droits d accès au périphérique, le type de périphérique dont il s agit, et une paire de valeurs qui l identifie auprès du noyau L ensemble de ces fichiers descripteurs est regroupé dans le système de fichiers sous /dev En général, tous les descripteurs existent même si le périphérique correspondant n'est pas installé

13 Fichiers descripteurs de périphériques et disques durs Sous Windows, les disques (ou partitions) sont désignés par des lettres (C: D: E: ) Sous Linux, les noms de périphériques des disques suivent la convention suivante Disques IDE /dev/hd (hd pour «Hard Disk»), avec /dev/hda Maître du contrôleur IDE primaire /dev/hdb Esclave du contrôleur IDE primaire /dev/hdc Maître du contrôleur IDE secondaire /dev/hdd Esclave du contrôleur IDE secondaire Disques SCSI, SATA /dev/sd (sd pour «SCSI Disk»), avec /dev/sda, /dev/sdb, dans l ordre des identificateurs SCSI/SATA

14 Le partitionnement Consiste à «cloisonner» le disque Avantages permet la cohabitation de plusieurs systèmes d exploitation sur le même disque permet d isoler certaines parties du système L information sur le partitionnement d un disque est stocké dans son premier secteur, le MBR [Master Boot Record] Le schéma de partitionnement n est pas intégré au matériel ; c est une convention que suivent beaucoup de systèmes d exploitation

15 Les différents types de partitions Deux types de partition : primaire étendue, pouvant contenir une ou plusieurs partitions logiques On peut créer jusqu à 4 partitions primaires sur un même disque La partition étendue est un moyen de diviser une partition primaire en sous-partitions, les partitions logiques Les partitions logiques se comportent comme les partitions primaires, mais sont créées différemment Il vaut mieux créer les partitions avec l outil spécifique à chaque système d exploitation (fdisk DOS fdisk Linux)

16 Le système de fichiers Regroupe les méthodes et les structures de données qu un système d exploitation utilise pour gérer les fichiers sur un disque ou une partition Il ne faut pas confondre système d'exploitation et système de fichiers Les systèmes de fichiers sont généralement associés à un système d exploitation (Windows 9x avec la FAT, Linux avec ext3) mais le système d exploitation peut être capable de reconnaître plusieurs systèmes de fichiers

17 Les principaux systèmes de fichiers minix : le plus ancien, mais limité dans ses caractéristiques xia : une version modifiée de minix. Très répandu, fonctionne très bien ext2/ext3 : le plus riche des systèmes de fichiers Linux et le plus répandu ; ext3 est la version journalisée ext4 : successeur d ext3. Sait gérer de grands volumes (jusqu à 1024 Pébioctets) msdos/vfat : compatibilité avec les systèmes de fichiers FAT de MS- DOS (d'os/2 et de Windows NT) umsdos : étend le pilote du système de fichiers msdos sous Linux afin de disposer des noms longs de fichiers, du concept d'appartenance, de permissions, de liens et de fichiers pilotes iso9660 : système de fichiers standard pour les CDROM nfs : système de fichiers permettant le partage des données entre plusieurs ordinateurs en réseau hpfs : système de fichiers d'os/2 sysv: système de fichiers de SystemV/386, Coherent, et Xenix

18 Montage et démontage Un système de fichiers doit être monté pour pouvoir être utilisé Le montage : consiste à «raccrocher» à l arborescence sur un point de montage (un répertoire) un système de fichiers La commande mount prend au moins deux arguments le fichier spécial correspondant au disque (/dev/hda3) le nom du répertoire de montage (/usr) Le répertoire de montage n a pas besoin d être vide, mais il doit exister Un système de fichiers peut être monté en lecture seule ou lecture-écriture La commande umount réalise le démontage Le montage et le démontage requiert les privilèges du super-utilisateur

19 L arborescence du système de fichiers Linux L arborescence Linux est un ensemble de systèmes de fichiers raccordés les uns aux autres La racine (unique) est le «/» et se dénomme root On peut distinguer plusieurs catégories de fichiers partageables : pouvant être partagé entre plusieurs machines différentes (répertoires des utilisateurs) non partageables : spécifiques à une machine particulière (fichiers de blocage de périphérique, les locks) variables : tout ce qui change sans l'intervention de l'administrateur système statiques : tout ce qui ne change pas sans l'intervention de l'administrateur système (les binaires, les bibliothèques, la documentation )

20 Vue schématique de l arborescence / boot bin dev lib man etc include doc proc share... root src... usr local bin X11R6 sbin lock lib log tmp spool var mail mail lpd... home...

21 Les répertoires principaux de Linux (1) Répertoire racine / : contient l ensemble des répertoires /boot : contient les fichiers nécessaires au démarrage du système, notamment le noyau vmlinux ou vmlinuz /bin : contient les commandes majeures souvent utilisées (ls, mkdir, ). Les autres commandes sont dans /usr/bin /dev : regroupe les fichiers de périphérique ; ce sont des fichiers spéciaux qui constituent des interfaces avec les pilotes de périphérique (ils n ont pas de contenu) /etc : contient les fichiers de configuration du système

22 Les fichiers d administration sous /etc C est le moyen primitif imaginé par les créateurs du système pour administrer un *Unix* Contrairement à la base de registre de Windows, toute la configuration repose sur des fichiers texte Edités traditionnellement avec l éditeur en ligne vi Nécessite de bien connaître la structure du fichier et les liens éventuels avec d autres fichiers, au risque d introduire des incohérences graves

23 Les répertoires principaux de Linux (2) /home : est destiné à recevoir les répertoires personnel des utilisateurs /lib : regroupent les bibliothèques partagées (notamment la libc6 sur laquelle reposent la majorité des programmes) /proc : c est un pseudo-système de fichiers ; les fichiers qui se trouvent sous /proc pointent vers des programmes en mémoire vive qui lisent des informations système centrales ; ils n occupent pas de place sur le disque /root : contient le répertoire personnel de l administrateur (/root figure dans le système de fichier racine)

24 Les répertoires principaux de Linux (3) /sbin : contient les commandes d administration Appelées le plus souvent commandes systèmes Ne sont accessibles qu à l utilisateur root Le plus souvent, ces commandes modifient un ou plusieurs fichiers de configuration Leur utilisation peut être automatisée dans des scripts Fichiers textes permettant l enchaînement de commandes Simplifie le travail de l administrateur et sécurise le fonctionnement du système en permettant la programmation de nombreux contrôles, préalables à l exécution d une commande Langages de script couramment utilisés : Perl, Python, shells,

25 Les répertoires principaux de Linux (4) /tmp : regroupent les fichiers temporaires (créés pendant l utilisation de certains programme, comme les éditeurs) /var : est l emplacement des données variables (travaux d impressions en attente, courrier électronique reçu ) /usr : contient le reste des données et programmes du système, le tout regroupé dans une sous-arborescence /usr/include : fichiers d entête C ou C++ /usr/doc : fichiers de documentation de Linux /usr/src : source du noyau /usr/x11r6 : répertoire racine de toutes les données de l environnement graphique X Window...

26 Stratégie de partitionnement Il n existe pas UN schéma de partitionnement unique Il est indispensable de créer au moins les partitions suivantes : une partition de swap utilisée pour la mémoire virtuelle, de taille 2x la taille de la mémoire vive une partition root (/) destinée dans ce cas à contenir l ensemble du système au minimum 500 Mo (installation minimale) jusqu à 3,7 Go (dans le cas d une installation complète) plus éventuellement une partition /boot elle contient le noyau et quelques autres fichiers utilisés lors de la phase de lancement du système avec les BIOS un peu vieux, elle doit obligatoirement résider endeçà du cylindre 1024 du disque

27 Stratégie de partitionnement Pour plus de souplesse certaines parties du système de fichiers Linux peuvent résider dans des partitions séparées utilisation de LVM Dans ce cas, la partition root nécessite moins d espace disque (500 Mo environ) /usr c est la partie la plus volumineuse du système elle peut occuper 500 Mo au minimum, jusqu à plusieurs Go une taille courante de 2 ou 3 Go est tout à fait raisonnable /var elle est importante pour un serveur (les journaux sur toute l activité du système sont conservés dans /var/log) on peut l estimer à 400 Mo si la machine n est pas serveur de messagerie (les boîtes aux lettres des utilisateurs sont stockées dans /var/mail) /tmp sa taille dépend du nombre de services installés on peut l estimer à 200 Mo /home sa taille dépend du nombre d utilisateurs et de leur consommation d espace disque (la mise en place de quotas disques est fortement recommandée sur ce type de partition)

28 Gestion des disques avec LVM

29 LVM Logical Volume Management, Gestion par Volume Logiques Méthode et logiciel de découpage, de concaténation et d'utilisation des espaces de stockage Permet de gérer, sécuriser et optimiser de manière souple les espaces de stockage Remplace le partitionnement traditionnel des disques Initialement développé par IBM, puis repris par l'open Group (ex-osf), dont les travaux serviront de base à une implémentation dans HP-UX et Digital Unix LVM sous Linux est une implémentation similaire à celle d'hp-ux

30 LVM : terminologie Volumes physiques Physical Volumes ou PV Disques durs, partitions de disques durs, volumes RAID ou unités logiques provenant d'un SAN Groupes de volumes Volume groups ou VG Rassemblement de un ou plusieurs volumes physiques Regroupement conseillé des disques dans un VG en fonction de leur caractéristiques (capacités, performances ) Volumes logiques Logical Volumes ou LV Volumes découpés dans le VG puis formatés et montés dans des systèmes de fichiers ou utilisés en tant que raw devices

31 LVM Systèmes de fichiers Volumes Logiques Volume Group Volumes Physiques Disques durs LVM /mnt/data (XFS) /mnt/backup (EXT3) Espace non alloué /dev/vg_data/lv_data /dev/vg_data/lv_backup vg_data /dev/sda1 /dev/sdb1 /dev/sdc1 /dev/sdd1 /dev/sde1 /dev/sda /dev/sdb /dev/sdc /dev/sdd /dev/sde

32 LVM Systèmes de fichiers Volumes Logiques Volumes Physiques / /usr /tmp /var /home LV1 LV2 LV3 LV4 LV5 PV1 PV2 PV3 PV4 VG1

33 LVM : fonctionnalités avancées Agrégat de volumes par bandes (striping) Les volumes logiques peuvent être «stripés» sur un ensemble de volumes physiques, à l'instar du RAID 0 Technique utilisée pour améliorer les performances, mais rend plus vulnérable à une panne disque Volumes mirorés (mirroring) Miroir de volumes à l instar du RAID 1 Permet de se protéger contre une panne sur un disque dur

34 LVM : fonctionnalités avancées Snapshots Volumes logiques permettant d'effectuer une sauvegarde cohérente d'un autre volume logique du même VG Création d un «instantané» du volume logique cible, les modifications apportées au volume logique cible sont enregistrées Ne sont pas une sauvegarde complète d'un volume logique (ne contiennent pas les données de celui-ci) Ne sont pas persistants (disparaissent en cas de redémarrage de la machine)

35 Agrandissement / réduction Il est possible d'ajouter des PV à chaud (= en fonctionnement) dans des VG, mais un PV doit être inutilisé (aucune donnée) pour être retiré d'un VG Il est possible d'agrandir ou de réduire des LV, mais les systèmes de fichiers installés dessus doivent prendre en charge cette opération De nombreux systèmes de fichiers peuvent être agrandis ou réduits à chaud (= montés) A défaut le système de fichiers doit être démonté (donc interruption de service) pour subir cette opération

36 Changement de tailles sur quelques systèmes de fichiers Système de fichiers Agrandissement à chaud 1 Agrandissement à froid 2 Réduction possible ext2fs ext3fs ReiserFS JFS XFS BTRFS 1 système de fichiers montés 2 système de fichiers démontés

37 Gestion de LVM Avant d'utiliser LVM, une partition de type LVM doit être créée Commandes utilisables Pour les volumes physiques pvcreate, pvscan, pvs, pvdisplay, pvremove, pvmove, pvchange Pour les groupes de volume vgcreate, vgdisplay, vgscan, vgs, vgck, vgremove Pour les volumes logiques lvcreate, lvmdiskscan, lvs, lvdisplay, lvremove, lvextend Pour la sauvegarde/restauration de la structure LVM vgcfgbackup, vgcfgrestore

38 Avantages de LVM Pas de limitations «étranges» comme avec les partitions (primaire, étendue, etc.) Plus besoin de se préoccuper de l'emplacement exact des données Quelques Go peuvent être conservés libres pouvoir les ajouter n'importe où et n'importe quand Les opérations de redimensionnement deviennent quasiment sans risques, contrairement au redimensionnement des partitions

39 Inconvénients de LVM Si un des volumes physiques devient hors service, c'est l'ensemble des volumes logiques qui utilisent ce volume physique qui sont perdus Utilisation de LVM sur des disques RAID

40 Les démons

41 Démon Nom donné sur un système Unix à un processus s'exécutant en arrière-plan plutôt que sous le contrôle direct d'un utilisateur Sont souvent démarrés lors du chargement du système d'exploitation Les noms des programmes serveurs se terminent souvent par un d comme daemon (httpd, ftpd )

42 Lancement des démons Le système dispose de plusieurs modes de fonction-nement, appelés niveaux d exécution (runlevels) : 0, 1, 2 6 Chaque runlevel définit un groupe de démons (services) à démarrer L administrateur peut sélectionner les démons à lancer par runlevel pour répondre à des besoins spécifiques Le fichier /etc/inittab décrit les différents runlevels la ligne contenant «id:5:initdefault» définit le runlevel par défaut, c est-à-dire celui dans lequel se trouvera automatiquement le système au démarrage

43 Lancement des démons Les fichiers contenus dans /etc/rc.d le répertoire init.d : contient les scripts qui permettent de lancer les actions (montage des partitions ) et processus nécessaires au fonctionnement du système, ou de les stopper les actions à réaliser (démarrage ou arrêt) sont définies dans les répertoires rc0.d, rc1.d, un répertoire par runlevel Sxxservice : démarre un service (start) ; xx numéro d ordre dans lequel les services sont lancés Kxxservice : stoppe un service (kill) Lorsque l on passe d un runlevel à l autre, les services qui avaient été démarrés pour le runlevel précédent sont stoppés

44 Les services d annuaire : DHCP et DNS

45 Notion d annuaire Définition Tout service permettant d obtenir des informations à partir d une base, centrale ou répartie Apporte un confort non négligeable aux utilisateurs (DNS) à l administrateur réseau (DHCP) Peuvent généralement être gérés soit par plusieurs serveurs simultanément soit par un serveur principal et par un ou plusieurs serveurs secondaires qui en prennent le relais en cas de défaillance

46 DHCP Dynamic Host Configuration Protocol (RFC 2131) Conçu comme une extension du protocole BOOTP (Bootstrap Protocol) Protocole fonctionnant en client/serveur S appuie sur UDP (ports 67 et 68) Permet la configuration automatique des paramètres TCP/IP (adresse IP, masque, gateway ) des différents hôtes du réseau

47 Méthodes d allocation des adresses 3 méthodes d allocation Allocation manuelle : attribution par le serveur DHCP d une adresse IP définie par l administrateur Allocation automatique : attribution automatique par le serveur DHCP d une adresse IP dans un pool d adresses disponibles Allocation dynamique : attribution par le serveur DHCP d une adresse IP d un pool d adresses définies pour une certaine durée (bail)

48 Configuration d un client DHCP Client DHCP DHCPDISCOVER DHCPOFFER DHCPREQUEST DHCPPACK Serveur DHCP

49 Configuration d un client DHCP Le client (d adresse IP inconnue ) envoie une requête DHCPDISCOVER en broadcast ( ) dans laquelle il insère son adresse MAC Les serveurs DHCP répondent en proposant une adresse IP avec une durée de bail et leur adresse IP de serveur (DHCOFFER) Le client sélectionne la première adresse IP (s'il y a plusieurs serveurs DHCP) reçue et envoie en broadcast une demande d'utilisation de cette adresse au serveur DHCP (DHCPREQUEST) Le message comporte l'identification du serveur sélectionné qui est informé que son offre a été retenue Tous les autres serveurs DHCP retirent leur offre et les adresses proposées redeviennent disponibles (allocation dynamique) Le serveur DHCP accuse réception de la demande et accorde l'adresse en bail (DHCPACK), les autres serveurs retirent leurs propositions

50 DHCP relais Les clients contactant les serveurs DHCP par broadcast, en présence de (sous-)réseaux routés, un serveur DHCP doit théoriquement être installé par (sous-)réseau Un routeur prenant en charge la RFC 1542 peut faire office d'agent de relais DHCP c est-à-dire relayer les broadcast dans chaque sous-réseau Dans le cas contraire une machine serveur peut être configurée comme agent de relais DHCP L'agent doit connaître l'adresse du serveur DHCP mais ne peut pas être lui-même client DHCP Les demandes des clients DHCP sont relayées vers le serveur DHCP par l'agent qui transmettra les offres aux clients

51 DHCP relais broadcast Agent relais DHCP Serveur DHCP broadcast broadcast

52 Le DNS Le Domain Name System est l annuaire le plus ancien et certainement le plus utilisé Conçu en 1983 à la demande de la DARPA Permet de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresse IP Construit sous la forme d une structure arborescente

53 Notion de domaine Un «domaine» est un sous-arbre de l'espace de nommage Le sommet, la racine est représentée par un «.» Un domaine peut être organisé en sous domaines.fr.a.b (.) domaine racine.org domaine.fr domaine.b.fr

54 Notion de domaine Les serveurs racine sont gérés par douze organisations différentes 2 européennes, 1 japonaise et 9 américaines Les domaines se trouvant immédiatement sous la racine sont appelés domaine de premier niveau (TLD : Top Level Domain) Les noms de domaines ne correspondant pas à une extension de pays sont appelés des domaines génériques (generic TLD) org, com, Les noms correspondant à des codes de pays sont appellés cctld (country code TLD) fr, be, ch,

55 Notion de zone et de délégation Une «zone» est une organisation logique (plus précisément une organisation administrative) des domaines Le rôle d'une zone est principalement de simplifier l'administration des domaines L'administration des zones est déléguée afin de simplifier la gestion globale du domaine

56 Domaines et zones DNS Domaine.g (.) Zone.d.g1.g2.g3.g.d Zone.g Zone.d2.d1.d2.d21.d22 Domaine.d

57 Délégation de zones Consiste à déléguer l'administration d'une zone (ou une sous-zone) aux administrateurs de cette zone Les serveurs de noms disposent de toutes les informations de la zone Les serveurs de noms font autorité sur une ou plusieurs zones

58 En résumé Un domaine est une organisation de l'espace de nommage Il peut être attaché à un domaine parent, et/ou peut avoir un ou plusieurs sous-domaines enfants Les zones correspondent à des organisations administratives des domaines L'organisation de l'espace de nommage est complètement indépendante de l'implantation géographique d'un réseau ou de son organisation physique Les seules machines connues au niveau de l'espace de nommage, sont les serveurs de nom «déclarés» Ces informations sont accessibles par des bases de données «whois»

59 Le domaine in-addr.arpa Le principe de la résolution de noms, consiste à affecter un nom d'hôte une adresse IP On parle de résolution de noms directe Un Fully Qualified Domain Name (FQDN), ou Nom de domaine pleinement qualifié est un nom de domaine écrit de façon absolue et ponctué par un point final (prevert.upmf-grenoble.fr.) Le processus inverse existe qui permet, pour une adresse IP, de fournir le nom correspondant On parle de résolution de noms inverse ou reverse Une zone particulière in-addr.arpa existe permettant la résolution inverse d'adresse IP

60 Le domaine in-addr.arpa in-addr arpa (.) L adresse IP correspond au sous-domaine in-addr.arpa qui renvoie le nom qualifié prevert.upmf-grenoble.fr prevert.upmf-grenoble.fr

61 Cache DNS Quand un hôte doit résoudre un nom, il s'adresse à un ou plusieurs serveurs de noms dits récursifs Parcourent la hiérarchie DNS et font suivre la requête à un ou plusieurs autres serveurs de noms pour fournir une réponse Pour optimiser les requêtes ultérieures, les serveurs DNS récursifs gardent en mémoire (cache) la réponse d'une résolution de nom Cette information est conservée pendant une période (Time to live) et associée à chaque nom de domaine

62 Serveurs primaires / secondaires Un nom de domaine peut utiliser plusieurs serveurs DNS Généralement au moins deux : un primaire et un secondaire Possibilité d avoir plusieurs serveurs secondaires L'ensemble des serveurs primaires et secondaires font autorité pour un domaine la réponse ne fait pas appel à un autre serveur ou à un cache Les serveurs récursifs fournissent des réponses qui ne sont pas nécessairement à jour, à cause du cache mis en place. réponse ne faisant pas autorité (non-authoritative answer)

63 Principaux types d enregistrement SOA (Start Of Authority) indique l'autorité sur la zone. Ces enregistrements contiennent toutes les informations sur le domaine (délai de mise à jour des bases de données entre serveurs de noms primaires et secondaires, nom du responsable du site) NS (Name Server) donnent les adresses des serveurs de noms pour le domaine A (Adresse) ou AAAA permettent de faire correspondre un nom d'hôte respectivement à une adresse IPv4 de 32 bits distribués sur quatre octets, et à une adresse IPv6 de 128 bits sur seize octets MX (Mail exchanger) servent pour déclarer les serveurs de messagerie CNAME (Canonical Name) permettent de définir des alias sur des noeuds existants PTR (Pointeur) permettent la résolution de noms inverse dans le domaine in-addr.arpa.

Linux. Logical Volume Management

Linux. Logical Volume Management Linux Logical Volume Management LVM, ou gestionnaire de volumes logiques, permet la création et la gestion de volume logique sous Linux. L utilisation de volumes logiques est un système beaucoup plus souple

Plus en détail

102.1. Schémas de partitionnement

102.1. Schémas de partitionnement Préparation LPI Exam 101 102.1. Schémas de partitionnement Document sous licence Creative commons «by nc sa» http://creativecommons.org/licenses/by nc sa/2.0/fr/ Sommaire Partitionnement LVM Points de

Plus en détail

Formation Partitionnement

Formation Partitionnement Système de fichiers, LVM et RAID Centrale Réseaux Mardi 7 octobre 2008 Sommaire 1 Les partitions Les types de partitions Les systèmes de fichiers 2 Principe de base Physical Volume Volume Group Logical

Plus en détail

Présentation du système DNS

Présentation du système DNS Présentation du système DNS Résolution de noms Configuration des clients DNS Configuration du serveur DNS Configuration des zones DNS La délégation d de zones DNS Les outils d'administration Résolution

Plus en détail

Contexte InfoRéseau50. Charles SAINT-LÔ SIO2 Lycée Notre Dame de la Providence Année 2014-2015

Contexte InfoRéseau50. Charles SAINT-LÔ SIO2 Lycée Notre Dame de la Providence Année 2014-2015 Contexte InfoRéseau50 Charles SAINT-LÔ SIO2 Lycée Notre Dame de la Providence Année 2014-2015 1 Présentation du contexte : Je travaille chez InfoRéseau50, qui est une société spécialisée dans la gestion

Plus en détail

Chapitre 4 : Gestion des disques et systèmes de fichiers

Chapitre 4 : Gestion des disques et systèmes de fichiers Gestion des disques et systèmes de fichiers ÉNONCÉSDUCHAPITRE4 33 Chapitre 4 : Gestion des disques et systèmes de fichiers X Durée : 2heures40 X Mots-clés : montage, quotas, disques, partitions, système

Plus en détail

Formation EFREI - 2004/2005. Implémentation du système DNS dans Windows 200x

Formation EFREI - 2004/2005. Implémentation du système DNS dans Windows 200x Formation EFREI - 2004/2005 Implémentation du système DNS dans Windows 200x Vue d'ensemble Généralités sur DNS Installation du service Serveur DNS Configuration de zones dans Windows 200x Test du service

Plus en détail

Unix Administration du système (AIX, HP-UX, Solaris, Linux) (2ième édition)

Unix Administration du système (AIX, HP-UX, Solaris, Linux) (2ième édition) Avant-propos 1. Objectif de ce livre 9 2. Présentation de l'ouvrage 10 Introduction 1. Principales utilisations professionnelles d'unix 11 1.1 Particularité des serveurs dédiés 12 1.2 Caractéristiques

Plus en détail

La hiérarchie du système DNS

La hiérarchie du système DNS LA RÉSOLUTION DE NOMS 1. PRÉSENTATION DU SYSTÈME DNS 1.1 INTRODUCTION À LA RÉSOLUTION DE NOMS Pour pouvoir communiquer, chaque machine présente sur un réseau doit avoir un identifiant unique. Avec le protocole

Plus en détail

/boot/system.map Fichier système contenant la liste des symboles du noyau. Ce fichier est utilisé par certains programmes donnant des renseignements

/boot/system.map Fichier système contenant la liste des symboles du noyau. Ce fichier est utilisé par certains programmes donnant des renseignements INITIATION A LINUX FEDORA 10 ( PARTIE A ) Réduire la partition Windows... formatée en FAT 16 ou FAT 32 Je vous conseille d utiliser le programme GPL Fips. Téléchargez le fichier fips20.zip (ftp://ftp.fr.debian.org/debian/tools/fips20.zip)

Plus en détail

Les Réseaux. Par THOREZ Nicolas

Les Réseaux. Par THOREZ Nicolas Les Réseaux Par THOREZ Nicolas VIII - La résolution des noms DNS Description d'un espace de nom Le DNS (Domain Name System) est un mécanisme qui associe un nom à une @IP afin d'en faciliter le souvenir

Plus en détail

DNS ( DOMAIN NAME SYSTEM)

DNS ( DOMAIN NAME SYSTEM) DNS ( DOMAIN NAME SYSTEM) Principe de la résolution de Noms Certaines applications nécessitent pour communiquer d utiliser les noms de Machines : Sony alors que d autres utiliseront des noms Internet ou

Plus en détail

Formation partitionnement et LVM

Formation partitionnement et LVM Formation partitionnement et LVM... une méthode de partitionnement pour les serveurs LeJo (Joël Lopes Da Silva) VIA Centrale Réseaux mercredi 02 octobre 2007 LeJo (Joël Lopes Da Silva) Formation partitionnement

Plus en détail

Domain Name System. F. Nolot

Domain Name System. F. Nolot Domain Name System F. Nolot 1 Domain Name System Principe F. Nolot 2 Les besoins Internet est composé de plusieurs réseaux Chaque réseau est composé de sous réseaux Les sous réseaux sont constitués de

Plus en détail

Bind, le serveur de noms sous Linux

Bind, le serveur de noms sous Linux Bind, le serveur de noms sous Linux 1. Principes de fonctionnement d'un serveur de noms La résolution des noms d'hôtes sur les réseaux tcp/ip est fondée sur le principe d'une répartition de la base des

Plus en détail

Les systèmes d exploitation

Les systèmes d exploitation Définitions Les systèmes d exploitation Version LJV #090915 septembre 2009 Le système d'exploitation: (anglais operating system, en abrégé OS) ensemble des programmes nécessaires et indispensables au fonctionnement

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP08 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP08 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2011 2012 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP08 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Disques. 1 er mai 2011

Disques. 1 er mai 2011 de Gilles.Roussel@univ-mlv.fr http://igm.univ-mlv.fr/~roussel/l22/ Licence 2 1 er mai 2011 C est quoi un disque? de C est quoi un disque? de Différents types de disques disques magnétiques (disques durs,

Plus en détail

Installation d un serveur DHCP sous Gnu/Linux

Installation d un serveur DHCP sous Gnu/Linux ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Installation d un serveur DHCP sous Gnu/Linux DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Installation

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP 05 Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP 05 Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 info S1 Année 2008-2009 Administration de Parc Informatique TP 05 Installation de Linux Debian 1 Une machine virtuelle Sur les machines du Sercal, nous ne pouvons pas manipuler les

Plus en détail

Logical Volume Manager (LVM)

Logical Volume Manager (LVM) Principe LVM permet de redimensionner très simplement des partitions et s'affranchit des limites "étranges" inhérentes au modèle MBR. Chaque disque est décomposé en une ou plusieurs partitions appelées

Plus en détail

Service de Déploiement Windows (WDS)

Service de Déploiement Windows (WDS) Service de Déploiement Windows (WDS) 7 décembre 2012 Dans ce document, vous trouverez une description détaillée des étapes à suivre pour installer les différents rôles sur votre poste Windows Server. Ce

Plus en détail

M2102 - Architecture des réseaux

M2102 - Architecture des réseaux M2102 - Architecture des réseaux 8 - Service de Nom de Domaine (DNS) Cyril Pain-Barre IUT Aix-Marseille - Dept INFO Aix version du 10/3/2014 Cyril Pain-Barre 8 - DNS 1 / 16 Le DNS (Domain Name Service)

Plus en détail

Personnes ressources Tice. Académie de Rouen

Personnes ressources Tice. Académie de Rouen Personnes ressources Tice Académie de Rouen Objectifs Acquérir les connaissances de base concernant Linux Découvrir la solution technique SambaEdu3 : serveur de fichiers sous Linux Mettre en oeuvre cette

Plus en détail

Domain Name Space. IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin

Domain Name Space. IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin Domain Name Space IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin DNS Domain Name System permet : la résolution (directe) de nom d hôte (nom logique) en adresse(s) IP, la résolution (inverse) d adresse

Plus en détail

NIMBUS TRAINING. Unix, Linux mise en oeuvre. Déscription : Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis. Programme de cette formation

NIMBUS TRAINING. Unix, Linux mise en oeuvre. Déscription : Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis. Programme de cette formation Unix, Linux mise en oeuvre Déscription : Découvrir Linux de façon progressive et efficace. Cette approche originale présente une sélection rigoureuse mais néanmoins complète des connaissances essentielles

Plus en détail

Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. Partitions. fichiers FAT RAID. Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau.

Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. Partitions. fichiers FAT RAID. Gilles Roussel. Disques. Optimisation. Bas niveau. C est quoi un disque? de Gilles.Roussel@univ-mlv.fr http://igm.univ-mlv.fr/ens/licence/l2/2012-2013/system/ Licence 2 de 7 avril 2015 C est quoi un disque? C est quoi un disque? de Différents types de

Plus en détail

MMI M1204 TCP/IP RÉSOLUTION DES NOMS

MMI M1204 TCP/IP RÉSOLUTION DES NOMS MMI M1204 TCP/IP RÉSOLUTION DES NOMS Problématique Sur un réseau comme Internet une machine (ou un service) peut être identifiée par : Un Nom d'hôte Une adresse logique (IP) En général, les utilisateurs

Plus en détail

Le partitionnement (notions)

Le partitionnement (notions) Introduction C'est l'étape de l'installation qui réclame le plus d'attention. Elle fait intervenir de nombreuses notions et une mauvaise manipulation peut conduire à des pertes de données. C'est pourquoi

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2012 2013 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement

TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement Département des Sciences Informatiques Licence Pro R&S 2009 2010 Administration Système T.T. Dang Ngoc dntt@u-cergy.fr TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement 1 Préambule Il existe de très

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2013 2014 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Administration Systèmes et Réseaux

Administration Systèmes et Réseaux Administration Systèmes et Réseaux Pierre BLONDEAU Département Informatique UCBN, Laboratoire GREYC, CRNS UMR 6072, UCBN, ENSICAEN pierre.blondeau@unicaen.fr 19 Janvier 2015 Introduction Wikipedia : Administrateur

Plus en détail

Hector FLORES. 1 ere Partie

Hector FLORES. 1 ere Partie Hector FLORES 1 ere Partie Résumé u Petit rappel uintroduction: Unix??? u Un peu d histoired u Linux c est c simple? u Le but de linux u Installation de la distribution Linux Mandrake MS-DOS : les principes

Plus en détail

Sur un ordinateur exécutant Windows 2000 Server Ayant une adresse IP statique

Sur un ordinateur exécutant Windows 2000 Server Ayant une adresse IP statique Le DNS DNS = Domain Name Service Sert à résoudre les noms d ordinateur en adresse IP. Contention de dénomination pour les domaines Windows 2000 (nommage des domaines W2K) Localisation des composants physiques

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

Installation d'intrascol V1.8 sous Mageia 3-2013

Installation d'intrascol V1.8 sous Mageia 3-2013 Installation d'intrascol V1.8 sous Mageia 3-2013 Intrascol est régi par la licence CeCILL soumise au droit français et respectant les principes de diffusion des logiciels libres. Elle est diffusée par

Plus en détail

INTERNET & RESEAUX. Dino LOPEZ PACHECO lopezpac@i3s.unice.fr

INTERNET & RESEAUX. Dino LOPEZ PACHECO lopezpac@i3s.unice.fr INTERNET & RESEAUX Dino LOPEZ PACHECO lopezpac@i3s.unice.fr Le modèle OSI Le modèle OSI (cont) Résolution et obtention d'adresses Démarrage et auto-configuration Ex. DHCP Recherche d'une adresse IP à partir

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

Domain Name System 5 0 0 2 ot ol F. N 1

Domain Name System 5 0 0 2 ot ol F. N 1 Domain Name System 1 Domain Name System Principe 2 Les besoins Internet est composé de plusieurs réseaux Chaque réseau est composé de sous-réseaux Les sous-réseaux sont constitués de machines Il est possible

Plus en détail

DNS : Domaine Name System

DNS : Domaine Name System DNS : Domaine Name System - Les machines utilisent les adresses IP pour communiquer. - Les humaines ont du mal à manipuler et à retenir des adresses IP. Ils retiennent plus facilement des noms de machines.

Plus en détail

Le système GNU/Linux IUP NTIC2-1013 - 10/10/05

Le système GNU/Linux IUP NTIC2-1013 - 10/10/05 Capocchi Laurent Doctorant en Informatique capocchi@univ-corse.fr http://spe.univ-corse.fr/capocchiweb Objectifs Le système GNU/Linux IUP NTIC2-1013 - 10/10/05 Comprendre la notion de partitionnement.

Plus en détail

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Guillaume Genteuil Période : 2014 Contexte : L entreprise Diamond Info localisé en Martinique possède une cinquantaine de salariés. Basé sur une infrastructure

Plus en détail

Administration réseau Résolution de noms et attribution d adresses IP

Administration réseau Résolution de noms et attribution d adresses IP Administration réseau Résolution de noms et attribution d adresses IP A. Guermouche A. Guermouche Cours 9 : DNS & DHCP 1 Plan 1. DNS Introduction Fonctionnement DNS & Linux/UNIX 2. DHCP Introduction Le

Plus en détail

Dynamic Host Configuration Protocol

Dynamic Host Configuration Protocol Dynamic Host Configuration Protocol 1 2 problèmes de gestion avec IP La Gestion des adresses IP Les adresses IP doivent être unique Nécessité d une liste d ordinateurs avec leurs adresses IP respectives

Plus en détail

Aperçu sur UNIX/ Linux

Aperçu sur UNIX/ Linux Aperçu sur UNIX/ Linux Historique sur UNIX EVOLUTION DES DISTRIBUTIONS UNIX DANS LE TEMPS Image courtesy of Wikipedia COMPARAISON UNIX / LINUX Sont-ils les mêmes? Oui, du moins en termes d'interfaces du

Plus en détail

Principe. Technologies utilisées. 1. Linux et LVM. Les snapshots (instantannés) sous Linux et FreeBSD. Présentation de LVM. Organisation de LVM

Principe. Technologies utilisées. 1. Linux et LVM. Les snapshots (instantannés) sous Linux et FreeBSD. Présentation de LVM. Organisation de LVM Les snapshots (instantannés) sous Linux et FreeBSD Principe Un instantanné permet de pouvoir figer l'état du système de fichier à un instant t pour des besoins de sauvegarde. Une sauvegarde peux parfois

Plus en détail

Systèmes informatiques

Systèmes informatiques Systèmes informatiques Franck Guingne, sur la base du cours d Olivier Lecarme Cours Licence 1; Semestre 2 2009 2010 Troisième cours : Installation d une distribution GNU/Linux. 1 Les différentes distributions

Plus en détail

ResEl 101 : Présentation des fonctionnalités de Linux utilisées au ResEl

ResEl 101 : Présentation des fonctionnalités de Linux utilisées au ResEl ResEl 101 : Présentation des fonctionnalités de Linux utilisées au ResEl Association ResEl Réseau des Élèves de l ENST Bretagne 23 Septembre 2005 Association ResEl (Réseau

Plus en détail

B1-4 Administration de réseaux

B1-4 Administration de réseaux B1-4 Administration de réseaux Domain Name System (DNS) École nationale supérieure de techniques avancées B1-4 Administration de réseaux 1 / 29 Principe Chaque machine d un réseau IP est repérée par une

Plus en détail

Disque dur Fichiers Répertoires Partitions Droits d accès Quelques SGF. Système de fichiers. Julien Forget 1

Disque dur Fichiers Répertoires Partitions Droits d accès Quelques SGF. Système de fichiers. Julien Forget 1 Julien Forget 1 Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS3 2011-2012 1. Inspiré des slides de Thomas Vantroys 1 / 81 Plan 1 Le disque dur

Plus en détail

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie.

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Intitulé : Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0 Cadre : Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Conditions de réalisation : Ce travail à été réalisé

Plus en détail

DNS. Olivier Aubert 1/27

DNS. Olivier Aubert 1/27 DNS Olivier Aubert 1/27 Liens http://www.dns.net/dnsrd/ DNS Resource Directory http://www.isc.org/products/bind/ Internet Software Consortium - Berkeley Internet Name Domain http://www.nic.fr/guides/dns-intro

Plus en détail

Installation Windows 2000 Server

Installation Windows 2000 Server Installation Windows 2000 Server 1. Objectif Ce document donne une démarche pour l installation d un serveur Windows 2000, d un serveur DNS et d un contrôleur de domaine (DC), en regard de certains éléments

Plus en détail

13/05/2014 Dossier LVM LVM. Anthony MANDRON LYCEE LE CASTEL

13/05/2014 Dossier LVM LVM. Anthony MANDRON LYCEE LE CASTEL 13/05/2014 Dossier LVM LVM Anthony MANDRON LYCEE LE CASTEL Table des matières Schéma... 2 Procédure d installation... 2 Sauvegarde LVM... 11 Allez plus loin...... 15 ANTHONY MANDRON 1 Schéma Procédure

Plus en détail

Procédure d installation de Linux Ubuntu 7.04

Procédure d installation de Linux Ubuntu 7.04 Procédure d installation de Linux Ubuntu 7.04 Installation guidée de Ubuntu 7.04 à l aide du cd d installation Table des matières INTRODUCTION 2 INSTALLATION 3 Configuration d Ubuntu : 4 Partitionnement

Plus en détail

J. Gangloff, Loïc Cuvillon. 28 janvier 2008

J. Gangloff, Loïc Cuvillon. 28 janvier 2008 Systèmes temps réel Linux temps réel : Xenomai sur clé usb J. Gangloff, Loïc Cuvillon Ecole Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg 28 janvier 2008 Loïc Cuvillon (ENSPS) Systèmes temps réel Année

Plus en détail

Module 13 : Mise en œuvre des serveurs Microsoft DNS

Module 13 : Mise en œuvre des serveurs Microsoft DNS Module 13 : Mise en œuvre des serveurs Microsoft DNS 0RGXOH#46#=#0LVH#HQ#±XYUH#GHV#VHUYHXUV#0LFURVRIW#'16# # 5

Plus en détail

Administration réseau Accès aux fichiers distants

Administration réseau Accès aux fichiers distants Administration réseau Accès aux fichiers distants A. Guermouche A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 1 Plan 1. Introduction 2. NFS 3. SAMBA A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 2 Plan Introduction 1. Introduction

Plus en détail

Partie II PRATIQUE DES CPL

Partie II PRATIQUE DES CPL 282 L idéal pour configurer une telle machine dédiée est d utiliser Linux, dont les différentes distributions fournissent les fonctionnalités NAT et DHCP, alors que, sous Windows, il faut recourir à des

Plus en détail

Administration Système & Réseau. Domain Name System Historique & Concepts Fonctionnalités & Hiérarchie Requêtes & Base de donnée DNS

Administration Système & Réseau. Domain Name System Historique & Concepts Fonctionnalités & Hiérarchie Requêtes & Base de donnée DNS 1/25 Administration Système & Réseau Domain Name System Historique & Concepts Fonctionnalités & Hiérarchie Requêtes & Base de donnée DNS Dynamic Host Configuration Protocol L3 STRI 2005 Philippe Latu philippe.latu(at)linux-france.org

Plus en détail

Résolution de noms. Résolution de noms

Résolution de noms. Résolution de noms cb (C:\Documents and Settings\bcousin\Mes documents\enseignement\res (UE18)\12.DNS.fm- 25 janvier 2009 13:15) PLAN Introduction Noms des domaines de noms Principe de la résolution de noms La résolution

Plus en détail

Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur :

Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur : 1. Présentation 1.1.Introduction Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur : Installation Active Directory. Configuration du DNS. Configuration

Plus en détail

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VII. Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VII. Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP TR2 : Technologies de l'internet Chapitre VII Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP 1 Serveur DHCP Dynamic Host Configuration Protocol La configuration d un serveur DHCP permet : d assurer la

Plus en détail

Domain Name Service (DNS)

Domain Name Service (DNS) Domain Name Service () 1 PLAN Introduction Nommage avec /etc/hosts Principe du découpage en domaines Configuration de BIND Création d une zone Outils de débuggage (dig, nslookup) Déclaration d une zone

Plus en détail

Les maîtres d'opérations (ou FSMO = Flexible Single Master Operation)

Les maîtres d'opérations (ou FSMO = Flexible Single Master Operation) Active Directory Formation du 30 et 31 décembre 2002 Forêt / Arbre cplus.fr mark.cplus.fr tech.cplus.fr OU = equipe equipe1 equipe2 tps.fr dev.tps.fr vente.tps.fr Intérêt d'une forêt : Partager les ressources

Plus en détail

Pour communiquer sur un réseau (local ou étendu -Internet), les périphériques utilisent leurs adresses numériques (MAC ou IP).

Pour communiquer sur un réseau (local ou étendu -Internet), les périphériques utilisent leurs adresses numériques (MAC ou IP). DNS = Domain Name System DNS = Système de noms de domaine Pour communiquer sur un réseau (local ou étendu -Internet), les périphériques utilisent leurs adresses numériques (MAC ou IP). Cependant, les utilisateurs

Plus en détail

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2)

Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Installation et configuration d un serveur DHCP (Windows server 2008 R2) Contenu 1. Introduction au service DHCP... 2 2. Fonctionnement du protocole DHCP... 2 3. Les baux d adresse... 3 4. Etendues DHCP...

Plus en détail

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Résolution d adresses et autoconfiguration Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Se trouve au niveau de la couche réseau (à côté du protocole ) Routage

Plus en détail

MODULE 1. Installation de Fedora. Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Créer des partitions sur le disque dur.

MODULE 1. Installation de Fedora. Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Créer des partitions sur le disque dur. MODULE 1 Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Installation de Fedora Créer des partitions sur le disque dur. Préparer votre système pour une première utilisation.

Plus en détail

LEILA BACCOUCHE. La Désignation dans les systèmes répartis

LEILA BACCOUCHE. La Désignation dans les systèmes répartis La Désignation dans les systèmes répartis 1 Le service de désignation (1) Permet de nommer, gérer et localiser de manière transparente un objet ou une ressource du SD Désignation externe : appliquée par

Plus en détail

HP OpenView Storage. Data Protector. Solutions HP OpenView. Guide d installation simple et rapide

HP OpenView Storage. Data Protector. Solutions HP OpenView. Guide d installation simple et rapide HP OpenView Storage Data Protector Guide d installation simple et rapide Solutions HP OpenView Ce guide est conçu pour vous offrir une prise en main rapide du logiciel. En utilisant les paramètres par

Plus en détail

TP1 Master2SE OS Embarqué

TP1 Master2SE OS Embarqué TP1 Master2SE OS Embarqué La hiérarchie des répertoires sous Linux Dans un système Linux, les fichiers sont organisés selon une arborescence bien précise. Elle suit effectivement le standard FHS (File

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles

Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles DNS - DHCP Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/ue9 Applications : DNS et DHCP Ces deux services sont

Plus en détail

Fonctions de base d'un système d exploitation

Fonctions de base d'un système d exploitation Chapitre 2 Durée : 12 Heures Type : Théorique Introduction Fonctions de base d'un système d exploitation Ce chapitre s'intéresse aux fonctionnalités de base d'un OS comme : La gestion des processus La

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux

Administration et sécurité des réseaux Plan Administration et sécurité des réseaux Chapitre 5 Le service DNS (Domain name service) 1 Assurer la conversion entre les noms d hôtes et les adresses IP. Exemple: machine.domaine.xz i résolution résolution

Plus en détail

Séances n o 6 et 7 : Stockage- Version enseignant

Séances n o 6 et 7 : Stockage- Version enseignant Licence Professionnelle ASRALL Linux - Installation Séances n o 6 et 7 : Stockage- Version enseignant 1 Manipulation de systèmes de fichiers Introduction Les partitions utilisables sous un système Linux

Plus en détail

[inetdoc.linux] http://www.linux-france.org/prj/inetdoc. Administration Système & Réseau. Domain Name System. Dynamic Host Configuration Protocol

[inetdoc.linux] http://www.linux-france.org/prj/inetdoc. Administration Système & Réseau. Domain Name System. Dynamic Host Configuration Protocol [inetdoc.linux] http://www.linux-france.org/prj/inetdoc Administration Système & Réseau Domain Name System Historique & Concepts Fonctionnalités & Hiérarchie Requêtes & Base de donnée DNS Dynamic Host

Plus en détail

Chapitre 3 : Système de gestion de fichiers

Chapitre 3 : Système de gestion de fichiers : 3.1- Introduction Le système de gestion de fichiers (SGF) est la partie la plus visible d un système d exploitation qui se charge de gérer le stockage et la manipulation de fichiers (sur une unité de

Plus en détail

Déploiement et gestion d ordinateurs avec un outil centralisé (Ghost Serveur 7.5)

Déploiement et gestion d ordinateurs avec un outil centralisé (Ghost Serveur 7.5) Déploiement et gestion d ordinateurs avec un outil centralisé (Ghost Serveur 7.5) QU EST CE Q UN SYSTEME D ADMINISTRATION ET DE DEPLOIEMENT?... 1 1. INSTALLATION SUR LE SERVEUR :... 4 2. PREPARATION DE

Plus en détail

UE5A Administration Réseaux LP SIRI

UE5A Administration Réseaux LP SIRI UE5A Administration Réseaux LP SIRI José Dordoigne Architecte infrastructure v1.0 2012-2013 Objectif de la formation -Fournir les éléments clés pour : -Comprendre les principaux services réseaux déployés

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Système de gestion de fichiers

Système de gestion de fichiers Système de gestion de fichiers Table des matières 1. Introduction...2 2. Formatage et Partitionnement...2 2.1. Le partitionnement...2 2.2. Le formatage...2 3. Le concept de fichier...3 4. La notion de

Plus en détail

Réseaux. DNS (Domaine Name System) Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (second semestre 2008-2009)

Réseaux. DNS (Domaine Name System) Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis. (second semestre 2008-2009) Réseaux DNS (Domaine Name System) Master Miage 1 Université de Nice - Sophia Antipolis (second semestre ) Jean-Pierre Lips (jean-pierre.lips@unice.fr) (à partir du cours de Jean-Marie Munier) Sources bibliographiques

Plus en détail

LINUX - ADMINISTRATION PROGRAMME DE FORMATION

LINUX - ADMINISTRATION PROGRAMME DE FORMATION LINUX - ADMINISTRATION Objectifs : Cette formation a pour objectif de vous apprendre les éléments de base de l'administration en commençant par un rappel des commandes de bases et l'apprentissage de la

Plus en détail

Chapitre 1 Découvrir Windows Server 2008 13. Chapitre 2 Installation et configuration 25

Chapitre 1 Découvrir Windows Server 2008 13. Chapitre 2 Installation et configuration 25 Chapitre 1 Découvrir Windows Server 2008 13 1.1. Les fondations du système... 17 1.2. La virtualisation... 18 1.3. La sécurité... 21 1.4. Web... 23 1.5. Fonctionnalités disponibles dans Windows Server

Plus en détail

http://www.ed-diamond.com

http://www.ed-diamond.com Ceci est un extrait électronique d'une publication de Diamond Editions : http://www.ed-diamond.com Ce fichier ne peut être distribué que sur le CDROM offert accompagnant le numéro 100 de GNU/Linux Magazine

Plus en détail

Mise en œuvre et configuration de DNS

Mise en œuvre et configuration de DNS Mise en œuvre et configuration de DNS Objectifs À la fin de ce module, vous devriez être à même d'effectuer les tâches suivantes : installer le service Serveur DNS, créer des zones principales et inversées

Plus en détail

Réseaux Active Directory

Réseaux Active Directory Réseaux Active Directory Sommaire 1. Introduction 2. Définitions des notions employées 3. Installation du service d'annuaire 4. Configuration du service DNS 5. Gestion du domaine 2 Introduction L'installation

Plus en détail

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI

Introduction aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI aux Systèmes et aux Réseaux, Master 2 CCI Cours 1 : Introduction et contexte Unix/Linux Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@univ-lyon1.fr Master CCI - Université Lyon 1 -

Plus en détail

David.parize@wanadoo.fr Page 1

David.parize@wanadoo.fr Page 1 I. David.parize@wanadoo.fr Page 1 TABLE DES MATIERES I. Démarrage...3 II. Partitionnement...3 A. Partition primaire & étendue...3 B. Partition logique...3 C. Système de fichiers...4 III. Choix des paquetages...4

Plus en détail

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP

Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Résolution d adresses et autoconfiguration. Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Résolution d adresses et autoconfiguration Les protocoles ARP, RARP, TFTP, BOOTP, DHCP Le protocole ARP (Address Resolution Protocol) Se trouve au niveau de la couche réseau Interrogé par le protocole

Plus en détail

Résolution de noms. Résolution de noms

Résolution de noms. Résolution de noms cb (Z:\Polys\Internet de base\12.dns.fm- 29 mars 2011 14:58) PLAN Introduction Noms des domaines de noms Principe de la résolution de noms Conclusion Bibliographie A. Fenyo, F. LeGuern, S. Tardieu, Se

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité pour les Centres de Recherche de Paris & Nancy Objet de la consultation

Plus en détail

CONTENU PEDAGOGIQUE LPIC-1 (LPI 101 et LPI 102)

CONTENU PEDAGOGIQUE LPIC-1 (LPI 101 et LPI 102) CONTENU PEDAGOGIQUE LPIC-1 (LPI 101 et LPI 102) Prérequis : Avoir les connaissances de base du fonctionnement de Linux et les systèmes d'exploitation Objectifs : Le premier niveau de certification Linux

Plus en détail

OpenMediaVault installation

OpenMediaVault installation OpenMediaVault installation 2013-01-13/YM: version initiale 1 Introduction L'installation de OpenMediaVault, basé sur Debian, présente quelques difficultés pour l'utilisateur de Windows. Cette procédure

Plus en détail