Expérience : blocage de machines sur un campus

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Expérience : blocage de machines sur un campus"

Transcription

1 Expérience : blocage de machines sur un campus Journée Réseaux Sans Fil - 13 Octobre 2004 Laurent FACQ Directeur Technique & Responsable Sécurité du réseau REAUMUR Objet : Expérience sur comment arriver à bloquer toutes les machines à problèmes (compromises ou abus de ressources) Réseau REAUMUR REseau Aquitain des Utilisateurs des Milieux Universitaire et de Recherche

2 Contexte Cadre : REAUMUR Campus = Réseau inter-universitaire Bordelais de l'ordre de machines utilisateurs potentiels, classe B routée. débit RENATER : 100Mbps, une centaine de routeurs & commutateurs 210 correspondants Expérience : 9 ans d'activité sécurité analyse réseau passive (IDS maison puis snort) et active (satan puis nessus) Derniers évènements majeurs: 2001 : Début du P2P abus très important de bande passante (>50% bande passante au début) 2003 : Explosion des virus (Saphir, Blaster & Co). Entre Août 2003 et Mai 2004 : 900 machines Windows infectées et bloquées! Fermeté : Blocage de l'accès Internet des machines à problèmes (sans aucune distinction : avec ou sans fil, administration, recherche, pédagogie,...) compromise (vers, piratage,...) => pb machine violation charte (p2p, abus,...) => pb utilisateur...

3 Fonctionnement Intranet et internet restent accessibles pour les mises à jour (virus/windows) permet de travailler un minimum (lire son mail + acces proxy) et de nettoyer la machine dans le cas d'une compromission Détection de problèmes par analyse passive : IDS snort (scan + signatures), analyse des logs (sendmail/clamav pour virus), analyse métrologie (netflow/netmet) Contrôle manuel puis Blocage et Signalement simultané : Adresse IP bloquée + Raison + Dates Courrier aux correspondants Redirection des machines sur une page web d'info (policy routing) l'utilisateur sait tout de suite pourquoi ça bloque Le correspondant du site doit explicitement demander la réouverture après résolution du problème En préventif : Analyse Active (nessus) permanente du campus (cyclique/20j) rapports envoyés aux correspondants pour info seulement (pas d'action obligatoire ou blocage sur cette base car pas assez fiable en général) quelques réaction négatives (sentiment d'être évalué?rapport très verbeux et pas 100% fiable) mais rapports appréciés dans la très grande majorité

4 Organisation Pourquoi ça marche? Conseil d'administration REAUMUR Constituté des représentants des partenaires Soutient une politique sécurité ferme, réelle volonté d'avoir un réseau sécurisé Effet de Pression de groupe positif entre les entités partenaires de REAUMUR Confiance dans l'équipe aux commandes Impact favorable de la chaîne utilisateurs <-> correspondant locaux <-> REAUMUR <-> RENATER permettant une politique ferme Les correspondants locaux (admin des sites) ne sont pas responsables des filtrages et apprécient que ce soit mis en place au niveau inter-universitaire Les utilisateurs peuvent difficilement faire pression sur REAUMUR REAUMUR fait respecter les chartes RENATER et REAUMUR Service Réseau inter-universitaire bien perçu par les correspondants problèmes de compromission détectés en premier par REAUMUR dans plus de 95% des cas Réactions négatives exceptionelles des utilisateurs (sur violation de charte uniquement) : 2 ou 3 cas en 9 ans Exceptions toujours possible pour des besoins légitimes (ex: recherche sur P2P)

5 Conclusion Une fois de plus, la technique seule, comme la politique seule ne résoud rien : les deux sont nécessaires. Le blocage est la seule méthode contraignant réellement l'utilisateur à (faire) nettoyer/entretenir sa machine et à respecter les chartes. avoir à demander la réouverture de sa machine est assez dissuasif. Limites - travail par adresse ip inadapté pour : les adresses dynamique, les proxy, les machines multiutilisateurs, la translation d'adresse,... Coopération avec les correspondants pour remonter à la source Nécessité du filtrage au vol en complément MAIS le filtrage au vol (ex: NBAR cisco) n'est pas suffisant car ne contraint pas l'utilisateur à changer d'attitude retard pour supporter les nouveaux protocoles Quelques chiffres : Depuis Janvier 2004, environ 50 blocages par mois (2 à 3 par jour ouvré) 60% virus (½ via courrier électronique, ½ via réseau - scan) 30% P2P 10% Autre (FTP Warez, Backdoor de redirection de spam, piratages...)

Expérience de filtrage des machines "à problèmes" sur le réseau REAUMUR Campus

Expérience de filtrage des machines à problèmes sur le réseau REAUMUR Campus Journée RSSI/CSEC - 3 Décembre 2004 Expérience de filtrage des machines "à problèmes" sur le réseau REAUMUR Campus Laurent FACQ facq@u-bordeaux.fr Directeur Technique & Responsable Sécurité www.reaumur.net

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Les Attaques en Réseau sous Linux

Les Attaques en Réseau sous Linux Les Attaques en Réseau sous Linux Plan Introduction Partie 1: ARP Spoofing Partie 2: Outils de simulation. Partie 3: Démonstration de l attaque.. Partie 4: Prévention et détection de l attaque. Partie

Plus en détail

Enjeux, menaces, vulnérabilités

Enjeux, menaces, vulnérabilités Enjeux, menaces, vulnérabilités B. Boutherin 1 Pourquoi la sécurité informatique? Enjeux * Menaces * Vulnérabilités = Risque informatique B. Boutherin 2 Enjeux Image de marque et exemplarité de l état

Plus en détail

Sécurité des Hébergeurs

Sécurité des Hébergeurs HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet FRnOG release 9 (24/11/2006) Sécurité des Hébergeurs Raphaël Marichez

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISES DE SITES INTERNET

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISES DE SITES INTERNET CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISES DE SITES INTERNET Version en date du 18 avril 2010 Page 1 / 6 Les présentes Conditions Particulières sont conclues entre : D'une part la SARL INULOGIC,

Plus en détail

LE PARE-FEU AMON. http://eole.orion.education.fr Eole@ac-dijon.fr Luc.Bourdot@ac-dijon.fr rene.gomez@ac-montpellier.fr

LE PARE-FEU AMON. http://eole.orion.education.fr Eole@ac-dijon.fr Luc.Bourdot@ac-dijon.fr rene.gomez@ac-montpellier.fr Décembre 2007 LE PARE-FEU AMON. http://eole.orion.education.fr Eole@ac-dijon.fr Luc.Bourdot@ac-dijon.fr rene.gomez@ac-montpellier.fr Ensemble Ouvert Libre Evolutif. Eole répond aux objectifs suivants :

Plus en détail

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr M1 Informatique Réseaux Filtrage Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr Sécurité - introduction Au départ, très peu de sécurité dans les accès réseaux (mots de passe, voyageant en clair) Avec

Plus en détail

Gestion du Serveur AMON via l'interface EAD2

Gestion du Serveur AMON via l'interface EAD2 Sur le plan décisionnel et juridique, le chef d'établissement est responsable et décideur dans son établissement et l'accès au réseau informatique se fait sous la responsabilité de celui-ci. Tout utilisateur

Plus en détail

Linux. Sécuriser un réseau. 3 e édition. l Admin. Cahiers. Bernard Boutherin Benoit Delaunay. Collection dirigée par Nat Makarévitch

Linux. Sécuriser un réseau. 3 e édition. l Admin. Cahiers. Bernard Boutherin Benoit Delaunay. Collection dirigée par Nat Makarévitch Bernard Boutherin Benoit Delaunay Cahiers de l Admin Linux Sécuriser un réseau 3 e édition Collection dirigée par Nat Makarévitch Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2007, ISBN : 2-212-11960-7, ISBN 13 : 978-2-212-11960-2

Plus en détail

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 M1101a Cours 4 Réseaux IP, Travail à distance Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 Département Informatique (IUT2, UPMF) M1101a Cours 4 2014/2015 1 / 45 Plan du cours 1 Introduction 2 Environnement

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

Le spam introduction. Sommaire

Le spam introduction. Sommaire Le spam introduction Laurent Aublet-Cuvelier Renater Laurent.Aublet-Cuvelier@renater.fr Introduction Le spam Les méthodes Principes Exemples Conclusion Sommaire Antispam : introduction 2 1 Introduction

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes - longtemps, la solution a consisté à introduire des routeurs entre les

Plus en détail

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants JRES 2003 Lille, 20 novembre 2003 Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants Marie-Claude QUIDOZ & Catherine GRENET CNRS/UREC Évolution de l architecture de réseau /

Plus en détail

vraiment sécuritaires Atelier 156

vraiment sécuritaires Atelier 156 Un réseau r administratif Par : Michel Biron vraiment sécuritaires Atelier 156 Plan de la présentation Quoi sécuriser? Mot de la fin Séparer la pédagogie de l administratif Impossible à séparer complètement

Plus en détail

Table Ronde. piratages, des postes nomades. Animatrice : Marie-Claude QUIDOZ. Mercredi 13 octobre 2004. Journée «réseau sans fil» 1

Table Ronde. piratages, des postes nomades. Animatrice : Marie-Claude QUIDOZ. Mercredi 13 octobre 2004. Journée «réseau sans fil» 1 Table Ronde Protection contre les «instabilités» : virus, piratages, des postes nomades Mercredi 13 octobre 2004 Animatrice : Marie-Claude QUIDOZ Journée «réseau sans fil» 1 Une architecture à base de

Plus en détail

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Version 1.1 Octobre 2006 Plan Introduction : pourquoi sécuriser un poste de travail? I) Sécurité des postes de travail - Présentation des

Plus en détail

Rapports 2010-2014. Les chiffres des incidents rapportés au CERT.be

Rapports 2010-2014. Les chiffres des incidents rapportés au CERT.be Rapports 2010-2014 Les chiffres des incidents rapportés au CERT.be RÉSUMÉ 2010 2014 1.1 Nombre des notifications et incidents par mois: 1000 900 800 700 600 500 400 300 Notifications chez CERT.be/mois

Plus en détail

Transmission des données

Transmission des données Transmission des données Stations ti d'acquisition iti (FDE/ISEO), Postes Centraux (POL'AIR, XAIR), Clients internes (Postes de consultation, astreinte,...), Clients externes (Industriels, Etat, collectivités

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

REAUMUR-ACO-PRES. Unification des mots de passes : perspectives pour l'inter-u

REAUMUR-ACO-PRES. Unification des mots de passes : perspectives pour l'inter-u REAUMUR-ACO-PRES Unification des mots de passes : perspectives pour l'inter-u Raisin 13 Octobre 2005 L. Facq - facq@u-bordeaux.fr www.reaumur.net REseau Aquitain des Utilisateurs des Milieux Universitaire

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

IDS snort. Rémi JACHNIEWICZ et Romain GEGOUT 6 décembre 2008

IDS snort. Rémi JACHNIEWICZ et Romain GEGOUT 6 décembre 2008 IDS snort Rémi JACHNIEWICZ et Romain GEGOUT 6 décembre 2008 1 Table des matières 1 Les différents IDS 3 1.1 Les NIDS (Network IDS ou IDS Réseau)..................... 3 1.2 Les HIDS (Host IDS ou IDS Machine)......................

Plus en détail

Présentation du ResEl

Présentation du ResEl Présentation du ResEl Historique et situation actuelle Communication à travers le réseau Réseau local et réseau école Internet Garbage Messageries instantanées (IRC et jabber) Serveur mail Connexion à

Plus en détail

SÉCURITÉ SYSTÈMES ET RÉSEAUX, NIVEAU 2

SÉCURITÉ SYSTÈMES ET RÉSEAUX, NIVEAU 2 Réseaux et Sécurité SÉCURITÉ SYSTÈMES ET RÉSEAUX, NIVEAU 2 Réf: SEA Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION Ce stage avancé vous permettra de mesurer le niveau de sécurité de votre système

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edition escan entreprise Edition est une solution antivirale complète pour les entreprises de toutes tailles. Elle fournit une

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 69 Les principes - longtemps, la solution a consisté

Plus en détail

Identification des ordinateurs sur un réseau???

Identification des ordinateurs sur un réseau??? Identification des ordinateurs sur un réseau??????? Identification des ordinateurs Adresse MAC (Medium Access Control) de la carte réseau 00-04-75-8C-28-C3 Adresse IP (protocole IP) 192.168.1.10 Nom d

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISÉS

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISÉS CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISÉS Les Conditions Générales suivantes sont conclues entre : L'auto-entrepreneur M. HITIER Aurélien, résidant au 15 allée du clair logis 33700 Mérignac

Plus en détail

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité.

Chapitre 10: Cryptographie et. Sécurité. Chapitre 10: Cryptographie et L'objectif de ce chapitre: Sécurité. Décrire les différentes étapes de la définition et de la mise en place d'une politique globale de sécurité d'un réseau. Analyser l'intégration

Plus en détail

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans)

Formation SIARS. Les réseaux virtuels (Vlans) Formation SIARS Les réseaux virtuels (Vlans) Plan Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes Les principes Historiquement

Plus en détail

quelles conséquences pour la documentation en ligne?

quelles conséquences pour la documentation en ligne? Structure et évolutions de l Internet p.1/23 Structure et évolutions de l Internet quelles conséquences pour la documentation en ligne? JOËL MARCHAND jma@math.jussieu.fr GDS 2754 Mathrice Où en est l Internet?

Plus en détail

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires aujourd'hui. L'utilisation

Plus en détail

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible

USERGATE PROXY & FIREWALL. Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible USERGATE PROXY & FIREWALL Protection exhaustive de réseau corporate, optimisation de trafic Internet, administration flexible ÉVENTAIL DES UTILISATIONS Internet représente une part significative des affaires

Plus en détail

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA.

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA. VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA 1 6 décembre 2005 2 Plan Contexte INRIA Enjeux et objectifs de VISON Service d authentification

Plus en détail

Projet de 1ère licence Informatique Création d un système de mailing-list avec interface web. Directeur : Tom Mens.

Projet de 1ère licence Informatique Création d un système de mailing-list avec interface web. Directeur : Tom Mens. Projet de 1ère licence Informatique Création d un système de mailing-list avec interface web Directeur : Tom Mens Julien Baligant But : quel est le problème à résoudre? Il manque un outil adéquat permettant

Plus en détail

Znets 2 : La maîtrise du trafic réseau de l entreprise

Znets 2 : La maîtrise du trafic réseau de l entreprise Znets 2 : La maîtrise du trafic réseau de l entreprise Thierry Descombes Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie 53 Avenue des Martyrs 38000 Grenoble Résumé Connaitre, comprendre et savoir

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES SERVEURS PRIVES VIRTUELS (VPS)

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES SERVEURS PRIVES VIRTUELS (VPS) CONDITIONS PARTICULIÈRES DES SERVEURS PRIVES VIRTUELS (VPS) Version en date du 18 avril 2010 Page 1 / 5 Les présentes Conditions Particulières sont conclues entre : D'une part la SARL INULOGIC, domiciliée

Plus en détail

Administration réseau Routage et passerelle

Administration réseau Routage et passerelle Administration réseau Routage et passerelle A. Guermouche A. Guermouche Cours 2 : Routage et passerelle 1 Plan 1. Introduction 2. Routage dans IP Principes de base Manipulation des tables de routage 3.

Plus en détail

Comparaison Entre la technologie «TAG» et l analyse de fichiers logs

Comparaison Entre la technologie «TAG» et l analyse de fichiers logs Comparaison Entre la technologie «TAG» et l analyse de fichiers logs Laurent Patureau Co-fondateur d IDfr Editeur de Wysistat 16, Boulevard Winston CHURCHILL 25 000 BESANCON Tel : 03 81 48 03 05 Fax :

Plus en détail

Webinar ZyXEL Firewall USG & Filtrage UTM. 27 Avril 2015 Vincent Nicaise Chef Produit v.nicaise@zyxel.fr

Webinar ZyXEL Firewall USG & Filtrage UTM. 27 Avril 2015 Vincent Nicaise Chef Produit v.nicaise@zyxel.fr Webinar ZyXEL Firewall USG & Filtrage UTM 27 Avril 2015 Vincent Nicaise Chef Produit v.nicaise@zyxel.fr Agenda Filtrage Filtrage UTM de contenu et Firewall Anti-virus Anti-spam Détection et prévention

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI)

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Aperçu technique (SAI) 3 CONTENU 1 Objectif... 2 2 Principes... 3 3 Résumé de la solution... 4 4 Adressage IP... 4 5 Politique de sécurité... 4 6 Mise en réseau Inhouse LAN... 4 7 Organisation et exploitation...

Plus en détail

S É C U R I T É I P V 6 A R C H I T E C T U R E S É C U R I S É E

S É C U R I T É I P V 6 A R C H I T E C T U R E S É C U R I S É E S É C U R I T É I P V 6 A R C H I T E C T U R E S É C U R I S É E T A N G U I L E P E N S E B E N J A M I N G U I L L E T A C H K A N H O S S E I N I M A N E C H E A R T H U R S A I Z N I C O L A S F U

Plus en détail

Chapitre 4 Espionnage industriel 133

Chapitre 4 Espionnage industriel 133 Chapitre 4 Espionnage industriel 133 Résumé de la chaîne d exploits Voici les exploits enchaînés de Phénix : 1. Il a trouvé des informations détaillées sur les spécifications techniques du logiciel utilisé

Plus en détail

Les bons usages d internet : préconisations de l équipe TICE42

Les bons usages d internet : préconisations de l équipe TICE42 Les bons usages d internet : préconisations de l équipe TICE42 1) Installer un contrôle parental : De type «contrôle parental orange» Avantages : Permet une sécurité supérieure, bloque beaucoup de sites

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI)

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI) CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI) Dernière version du 02 Septembre 2014 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES SDTICE/SDITE Version : 1.0 - Date création : 09/01/09 1. Périmètre des S2i2e Les S2i2e ont pour objectif principal

Plus en détail

Design et implémentation d une solution de filtrage ARP. Patrice Auffret 8 Décembre 2009 OSSIR B 0.2

Design et implémentation d une solution de filtrage ARP. Patrice Auffret 8 Décembre 2009 OSSIR B 0.2 Design et implémentation d une solution de filtrage ARP Patrice Auffret 8 Décembre 2009 OSSIR B 0.2 Qui suis-je? GomoR (http://www.gomor.org/ ) Sinon, expert sécurité chez Thomson http://www.thomson.net/

Plus en détail

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif Master d'informatique Réseaux Proxies et filtrage applicatif Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/radis Proxy applicatif Un proxy, ou serveur mandataire, relaie

Plus en détail

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t Internet Historique 1960's : ARPAnet / susa 1970's : X25 / Europe 1981 : La France lance le minitel 1990 : ARPAnet devient Internet 1991

Plus en détail

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5 L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5. Préparation à l installation de MS Proxy server Ce logiciel

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages UREC/CNRS - LAAS/CNRS Mai 2000 L internet a changé... Réseau académique LE réseau (universel) Nombre de machines connectées en France : 1990 3 000 1994

Plus en détail

Comment se protéger contre les e-mails suspicieux?

Comment se protéger contre les e-mails suspicieux? De l attaque massive à l attaque chirurgicale, Comment se protéger contre les e-mails suspicieux? Spear-phishing Usurpation d identité - Auteur Vade Retro Technology Octobre 2011 Sommaire Observations...

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE Version en date du 22/04/2014 RCS Chartres 807 381 157 Code APE 6202B Page 1 sur 6 ARTICLE 1 : OBJET DU DOCUMENT Les présentes conditions particulières,

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Administration, Animation d'un Réseau Pédagogique

Administration, Animation d'un Réseau Pédagogique Administration, Animation d'un Réseau Pédagogique 1 Objectifs Définition du rôle d'administrateur réseau donné par l'iso Spécificités des réseaux pédagogiques Définition dans le cadre d'un établissement

Plus en détail

Exercice PT 5.6.1 : exercice d intégration des compétences Packet Tracer Diagramme de topologie

Exercice PT 5.6.1 : exercice d intégration des compétences Packet Tracer Diagramme de topologie Exercice PT 5.6.1 : exercice d intégration des compétences Packet Tracer Diagramme de topologie Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 6 Table d adressage

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013 CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI ARTICLE 1 : OBJET Dernière version en date du 07/11/2013 Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de services

Plus en détail

Contexte Solution Conclusion. RPZ : Gérer la BYOD. Fabrice Prigent. Université Toulouse 1 Capitole. Mardi 16 Décembre 2014

Contexte Solution Conclusion. RPZ : Gérer la BYOD. Fabrice Prigent. Université Toulouse 1 Capitole. Mardi 16 Décembre 2014 RPZ : Gérer la BYOD Fabrice Prigent Université Toulouse 1 Capitole Mardi 16 Décembre 2014 Fabrice Prigent RPZ : Gérer la BYOD/ Mardi 16 Décembre 2014 1 / 23 L UT1 Une situation qui se dégrade L UT1 : contexte

Plus en détail

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ)

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Objectifs Se connecter au périphérique multi-fonction et afficher les paramètres de sécurité

Plus en détail

Dr.Web Les Fonctionnalités

Dr.Web Les Fonctionnalités Dr.Web Les Fonctionnalités Sommaire Poste de Travail... 2 Windows... 2 Antivirus pour Windows... 2 Security Space... 2 Linux... 3 Mac OS X... 3 Entreprise... 3 Entreprise Suite - Complète... 3 Entreprise

Plus en détail

Le filtrage de la navigation Internet : retour d'expérience

Le filtrage de la navigation Internet : retour d'expérience Le filtrage de la navigation Internet : retour d'expérience Contexte Enseignement supérieur 20000 personnes Pourquoi le filtrage? Pour des raisons de débit 30% du débit par des sites non souhaitables Pour

Plus en détail

La Translation d'adresses. F. Nolot

La Translation d'adresses. F. Nolot La Translation d'adresses F. Nolot 1 Introduction Adressage internet sur 32 bits : a peu près 4 milliards d'adresses Découpage en classes réduit ce nombre Le nombre de machines sur Internet pourrait atteindre

Plus en détail

3. Guide Technique Type de l «utilisateur»

3. Guide Technique Type de l «utilisateur» 3. Guide Technique Type de l «utilisateur» Sommaire 1. Préambule.......................... page 25 2. Champ d application................... page 25 3. Procédures de sécurité................. page 25 3.1

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

Fiches pratiques sécurité TPE

Fiches pratiques sécurité TPE LES DOSSIERS TECHNIQUES Fiches pratiques sécurité TPE Sécurité réseaux Mai 2016 CLUB DE LA SECURITE DE L INFORMATION FRANÇAIS 11 rue de Mogador - 75009 Paris Tél. : +33 1 53 25 08 80 Fax : +33 1 53 25

Plus en détail

Déploiement d un serveur courriel dédié pour entreprise

Déploiement d un serveur courriel dédié pour entreprise CP 55015, Longueuil (Québec) J4K 5J4 Téléphone : (514) 228-1282 Courriel : info@aerisnetwork.com Déploiement d un serveur courriel dédié pour entreprise Votre entreprise dépend critiquement des courriels

Plus en détail

Osiris 2 : objectif 99,9%

Osiris 2 : objectif 99,9% Osiris 2 : objectif 99,9% Pascal GRIS / Pierre DAVID Centre Réseau Communication Université Louis Pasteur de Strasbourg Plan 1- Introduction 2- Infrastructure optique 3- Renouvellement des équipements

Plus en détail

Chapitre 1 - Découvrez Windows 7 11. Chapitre 2 - Transférez vos données vers votre nouvel ordinateur 23. Chapitre 3 - Installez Windows 7 37

Chapitre 1 - Découvrez Windows 7 11. Chapitre 2 - Transférez vos données vers votre nouvel ordinateur 23. Chapitre 3 - Installez Windows 7 37 Chapitre 1 - Découvrez Windows 7 11 1.1. Introduction... 12 1.2. Les différentes versions... 17 Comparatif technique des versions... 21 Chapitre 2 - Transférez vos données vers votre nouvel ordinateur

Plus en détail

PPE - Quality of Service

PPE - Quality of Service PPE - Quality of Service Contexte Nous disposons d un réseau de grande taille, avec de nombreux utilisateurs dont les applications informatiques sont diverses. Afin d adapter les moyens techniques aux

Plus en détail

Firewall. Firewall, Virus, Spam. Administration Système et Réseaux, Sécurité. Définition. Firewall Généralités Définitions Mise en oeuvre iptables

Firewall. Firewall, Virus, Spam. Administration Système et Réseaux, Sécurité. Définition. Firewall Généralités Définitions Mise en oeuvre iptables Firewall, Virus, Spam Administration Système et Réseaux, Sécurité Firewall, Spam, Virus Philippe Harrand Firewall Généralités Définitions Mise en oeuvre iptables 1 Departement Informatique Pôle Sciences

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit

ManageEngine OpUtils 3. Vue d ensemble du produit ManageEngine OpUtils 3 Vue d ensemble du produit Agenda Vision général du produit Fonctions clés Les outils dans OpUtils Q & A Synthèse Vue du produit OpUtils est un outil de diagnostique du système et

Plus en détail

Canal-IP : le réseau sans fil de l Université Pierre et Marie Curie. Sylvie.Dupuy@ccr.jussieu.fr

Canal-IP : le réseau sans fil de l Université Pierre et Marie Curie. Sylvie.Dupuy@ccr.jussieu.fr Canal-IP : le réseau sans fil de l Université Pierre et Marie Curie Sylvie.Dupuy@ccr.jussieu.fr Plan de la présentation Origines du projet Phases du projet Caractéristiques du matériel Contexte de déploiement

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation : REMPLACEMENT DU PAREFEU-PROXY Objet du marché : Acquisition

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES SERVEURS DÉDIÉS

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES SERVEURS DÉDIÉS CONDITIONS PARTICULIÈRES DES SERVEURS DÉDIÉS Version en date du 08 Juillet 2010 Page 1 / 5 Les présentes Conditions Particulières sont conclues entre : D'une part la SARL INULOGIC, domiciliée 6 rue du

Plus en détail

Enjeux de la sécurité des réseaux

Enjeux de la sécurité des réseaux HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Enjeux de la sécurité des réseaux Séminaire Inkra Networks 14 octobre

Plus en détail

La sécurité dans la transition IPv4/IPv6 dans un réseau double pile. Gaël Beauquin CNRS/UREC gael.beauquin@urec.cnrs.fr

La sécurité dans la transition IPv4/IPv6 dans un réseau double pile. Gaël Beauquin CNRS/UREC gael.beauquin@urec.cnrs.fr La sécurité dans la transition IPv4/IPv6 dans un réseau double pile gael.beauquin@urec.cnrs.fr 1 La sécurité sur IPv6 Les fondements d'ipv6, basés sur la disette d'adresses publiques (1998) IPSec et IPv6

Plus en détail

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) :

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Contexte : Dans le cadre de la sécurisation d un réseau informatique, on souhaite mettre en place une

Plus en détail

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise PROFIL NETW RK FILTER La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise VOS PRIORITÉS Vous êtes chef d entreprise, quelle sera

Plus en détail

Réseaux de stockage et sécurité

Réseaux de stockage et sécurité HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Réseaux de stockage et sécurité Eurosec 2004 22 Mars 2004 Hervé Schauer

Plus en détail

Serveur(s) / Serveur d'applications : Linux Debian

Serveur(s) / Serveur d'applications : Linux Debian (s) / d'applications : Linux Debian On appelle généralement un serveur la machine qui permet l'organisation et la gestion du parc informatique de l'entreprise. Le choix du serveur est important, c'est

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

Mise en quarantaine dynamique : une question de métrologie. Emmanuel.Reuter@inrets.fr Nicolas.Bonicco@unice.fr

Mise en quarantaine dynamique : une question de métrologie. Emmanuel.Reuter@inrets.fr Nicolas.Bonicco@unice.fr Mise en quarantaine dynamique : une question de métrologie Emmanuel.Reuter@inrets.fr Nicolas.Bonicco@unice.fr PLAN I. Introduction II. Contrôle d'accès en réseau filaire III. Solutions de quarantaine IV.

Plus en détail

Services d Externalisation pour la Messagerie. Cyril Sultan cyril@frontbridge.com

Services d Externalisation pour la Messagerie. Cyril Sultan cyril@frontbridge.com Services d Externalisation pour la Messagerie Cyril Sultan cyril@frontbridge.com 1 Agenda Pourquoi Externaliser? Intérêts pour la Messagerie électronique Présentation de FrontBridge Technologies Sécurité

Plus en détail

Principes d'architecture sécurisée

Principes d'architecture sécurisée Principes d'architecture sécurisée Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (3) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /

Plus en détail

Messagerie. Dominique MARANT CRI Lille 1. Octobre 2006

Messagerie. Dominique MARANT CRI Lille 1. Octobre 2006 Messagerie Dominique MARANT CRI Lille 1 Octobre 2006 Plan Adressage messagerie - Conventions USTL - Formes d adresses Rôle du correspondant messagerie Relais de messagerie -Trafic - Sécurité Lutte contre

Plus en détail

Présentation du Serveur SME 6000

Présentation du Serveur SME 6000 Le Serveur SME 6000 (Small & Medium Entreprises) La société ACMS INFORMATIQUE, SSII spécialisée dans les technologies de l informatique, a retenu comme solution un serveur/passerelle (basé sur la distribution

Plus en détail