Indicateur et tableau de bord

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indicateur et tableau de bord"

Transcription

1 Agenda Indicateur et tableau de bord «La sécurité n est pas une destination mais un voyage» 1. Jean-François DECHANT & Philippe CONCHONNET & +33 (0) La problématique La quantité d information à analyser (trop d informations!) L exactitude de ces informations (fausse positive ) Les compétences nécessaires La non-communication entre les différentes sources / outils. Les moyens : matériel (outils ), humain (ressource ) et organisationnel (procédures ) D où : Difficulté à générer une vision globale Difficulté à analyser rapidement un incident Difficulté à réagir rapidement Nécessité de communiquer efficacement vis à vis de la DG Pourquoi, pour qui, tracer? On n est jamais totalement à l abri Responsabilité pénale et civile de l entrepreneur vis à vis des moyens mis en œuvre pour protéger son SI et ses utilisateurs. Améliorer la visibilité de la sécurité du SI RSSI, Administrateurs, Prestataires spécialisés sécurité, La DG. Pouvoir justifier un budget complémentaire. Tracer = Optimiser les investissements fait sur le SI. Les objectifs sont la mise en place de systèmes permettant : De contrôler le respect de la politique de sécurité, De mesure de la qualité des services de sécurité, D aider le responsable de sécurité (RSSI) à faire des choix et de les présenter à la DG, De garantir le maintien du niveau de sécurité au grès de l évolution du SI et des menaces. 1

2 Les tableaux de bords permettent de mesurer le niveau de sécurité : En temps réel et en différé. Sur les différentes ressources : Sécurité, Réseaux, Systèmes, Sur les utilisateurs. La démarche est composé de quatre phases clés: 1. Etude et analyse 2. Implémentation 3. Validation 4. Exploitation «Avec le Tableau de Bord nous rentrons dans la production de la sécurité du SI, celle ci étant fondamentale sur le niveau de sécurité.» Agenda Identification des risques Les menaces 2.2 Les vulnérabilités 2.3 Le comportement des utilisateurs Trois catégories : 1. Les menaces (virus, attaques ) 2. Les vulnérabilités (failles logiciel ou matériel, implémentation incorrect ) 3. Le comportement des utilisateurs (respect de la charte, mots de passe, accès interdits ) Codes malveillants : Les menaces Dans les systèmes d exploitation: Les vulnérabilités Exploit (buffer overflow), Bombe logique, Sniffer, Spoofing, Cheval de Troie (trojan), Virus / ver DOS (Denial Of Service) Casseur de mots de passe (brut force) Sniffer Windows NT TCP sequence prediction Obtention des droits administrateurs DoS spécifiques NT/98/95 Unix Linux suze util pkg Solaris Solstice Internet Mail IMAP4 Server x86 exploit 2

3 Les vulnérabilités Les vulnérabilités Cisco Cisco 7xx password buffer overflow CISCO PIX Vulnerability, cracking the 48 bit DES Decrypts encrypted Cisco password files Langages Perl / CGI ActiveX Java Dans les applications: Serveurs Web IIS (vulnérabilité unicode ) Serveur FTP Wu-ftp (format string) Des dizaines de vulnérabilités sont découvertes tous les jours (mailling liste vuln-dev, bugtraq, NT bugtraq ) Les comportements utilisateurs Menaces délibérées Comportement déviant Utilisation malveillante d applicatif Intrusion Cyber-vandalisme Ou fortuites Victime d ingénierie sociale Erreur humaine Gestion et identification des menaces Le niveau de la menace peut être remonté par plusieurs composants du SI: Les systèmes de filtrage (routeur, firewalls, proxy, système de contrôle d accès) Les anti-virus Les systèmes de détection d intrusion (sonde IDS) Les serveurs (fichiers journaux ou log) Les firewalls: Gestion et l identification des menaces Base du système de protection Solution obstructive Solution externe ET interne La remontée d alarmes temps réelles Offre : FW-1 (Checkpoint), PIX (Cisco), EnTRUST (CA) Attention : suivi fastidieux et complexe Les sondes IDS: Gestion et identification des menaces Une surveillance active et proactive Solution non obstructive Remontée d alarmes temps réel Reconfiguration dynamique du firewall Gain de temps Offres : Intrusion Detection (CA), RealSecure (ISS), NetProwler (Symantec), Intrusion Detection System (Cisco), SNORT Attention : mise en place sensible d où un risque d inefficacité, voire de perturbation. 3

4 Contrôle des vulnérabilités Le niveau de vulnérabilité du SI d information peut-être mesuré par des scanners de vulnérabilités. Les vulnérabilités pourront être localisées à plusieurs niveaux : Interne au composant (matériel, logiciel, infrastructure, ) Implémentation incorrecte (configuration ) Les scanners de vulnérabilités: Contrôle des vulnérabilités Tests de vulnérabilités (base de signatures) Contrôle régulier Pas besoin de connaissance des utilisateurs Offres : NetRecon (Symantec), Policy Compliance (CA), Internet Security Scanner (ISS), Secure Scanner (Cisco), Vigilante, Nessus Attention : l analyse des résultats n est pas toujours évidente (fausse positive) Deux types de scanners de vulnérabilités: Scanner Actif «Network-based» Analyse de vulnérabilités depuis le réseau Contrôle des vulnérabilités + Pas d application sur les serveurs - Détecte uniquement les vulnérabilités «réseaux» Scanner Passif «Host-based» Analyse de vulnérabilités en local (notion d agents déportés et de management centralisé) + Possibilité d appliquer automatiquement les correctifs + Détecte les vulnérabilités locales au système + Fonctionnalité de vérification d intégrité - Installation d agent sur les serveurs (utilisation de ressource système) Les deux solutions sont complémentaires! Surveillance du comportement Le comportement des utilisateurs peut être contrôlé par plusieurs moyens: Les analyseurs de log (synthèse, statistique, top ten ) Les solutions de gestion centralisée des utilisateurs Surveillance du comportement Les procédures La remontée d alarmes Surveillance active Authentification / Autorisation Consolidation des comptes Augmentation de productivité Suivi des modifications Offres : etrust Admin (CA), Secure Access Control (Cisco), ESM (Symantec) Les procédures techniques : Politique de sécurité Procédure de notification: temps réel (alerte) et différé (Synthèses mensuelle, hebdomadaire) Plan de réaction / réponse sur incidents Attention : lourdeur de gestion 4

5 Les procédures Les limites de ces outils & procédures Les procédures organisationnelles : Charte d utilisation du SI Programme de sensibilisation, éducation, responsabilisation des utilisateurs Définition des droits d accès (uniquement aux ressources autorisées) Gestion administrative des utilisateurs (arrivée/départ) Génération importante de données peu ou pas exploitées Applicatifs propriétaires et ne communicant pas ou peu entre eux. Approche souvent produit L application des procédures n est pas suivie dans le temps IL FAUT ALLER PLUS LOIN Agenda Méthodologie Méthodologie 4.2 Inventaire des ressources 4.3 Analyse des pertes 4.5 Sélection des 4.6 Exemple d indicateurs 4.7 L offre du marché Etude et analyse Inventaire des ressources du SI (sur la base de la P.G.S.) Inventaire des procédures appliquées Analyse des pertes (sur la base de la P.G.S.) notion de Risk Management Sélection des indicateurs Mise en œuvre du système de tableau de bord Sélection du/des logiciel(s) Approche sélective Configuration et personnalisation Inventaire des ressources Lister, identifier et classifier les ressources du SI de l entreprise (ou du périmètre étudié) suivant plusieurs facteurs : Valeur Coût Nature (équipement, logiciel) Sensibilité, Priorité «Risk Management» Définition de l impact financier et organisationnel pour l entreprise, classification par catégories: Absence de service Altération des informations Destruction des données Vol (informations, matériel ) Divulgation Dysfonctionnement Perte de notoriété / image Analyse des pertes 5

6 Sélection des indicateurs Exemples d indicateurs Les contraintes : Véhiculer des informations pertinentes Limiter le nombre d indicateurs Déterminer des valeurs cibles et des seuils Déterminer la fréquence d analyse Les types Stratégiques (ex : seuil de sécurité) Fonctionnels (ex : seuil du service Internet) Opérationnels (ex : nombre de maintenance du firewall) Indicateurs sur les utilisateurs: Accès (fichiers, applicatifs, ) ex : nombre de refus d accès Passes droit (administrateurs temporaires, ) ex : nombre d accès injustifié Invités ex : nombre d accès du profil invité Utilisation du login ex : nombre fermeture/ouverture de session Respect de la charte (Web, mail, mot de passe, ) ex : nombre de refus sur les sites interdits Exemples d indicateurs Exemples d indicateurs Indicateurs sur les processus de gestion: Modifications réalisées (mises à jour,) ex : nombre de mise à jour sur une période Nouvelles failles & correctifs ex : nombre de différences par rapport à la période précédente Gestions des comptes ex : nombre d accès supprimés / nombre de personnes ayant quitté l entreprise Vulnérabilités des mots de passe ex : nombre de mot de passe crackés Archivages ex : nombre de supports réalisés sur une période Indicateur sur la production: maintenance (logiciel, matériel) ex : % de disponibilité des ressources procédures d exploitation (modifications, rédaction, ) ex : nombre d applications documentées configuration matérielle & logicielles ex : dernier contrôle de licence gestion des incidents (erreurs, anomalies,) ex : nombre d incidents dans une période protection (antivirale, intrusion, ) ex : nombre de virus sur une période L offre du marché Agenda E-Trust Management Solution (Computer Associate) Safe Suite Decision (ISS) Log Repository (NFR Security) 1. 6

7 Conclusion Merci pour votre attention Les limites de l approche : L équipe de production informatique La souplesse d utilisation du S.I. Les managers de l entreprise La politique de sécurité Questions / Réponses? Approche personnalisée «projet» 7

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sommaire Fondements d une politique de sécurité Les 9 axes parallèles d une politique

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

Quel audit de Sécurité dans quel contexte?

Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Emplacement du logo client Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Hervé Morizot (herve.morizot@solucom.fr) 09 avril 2002 Agenda Quel audit? Selon quelle démarche et avec quels outils? Une "stratégie

Plus en détail

DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants:

DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants: Présentation Société DATASET / NETREPORT, propose une offre complète de solutions dans les domaines suivants: Outils d aide à la décision Gamme DATASET Solutions de gestion temps réel du système d information

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

Retour d expérience sur Prelude

Retour d expérience sur Prelude Retour d expérience sur Prelude OSSIR Paris / Mathieu Mauger Consultant Sécurité (Mathieu.Mauger@intrinsec.com) Guillaume Lopes Consultant Sécurité (Guillaume.Lopes@Intrinsec.com) @Intrinsec_Secu 1 Plan

Plus en détail

Sécurité des systèmes informatiques

Sécurité des systèmes informatiques Sécurité des systèmes informatiques Sécurité et procédures Olivier Markowitch Sécurisation matérielle Sécurisation matérielle des stations de travail permission de l accès au clavier ou à l écran tactile

Plus en détail

La sécurité applicative

La sécurité applicative La sécurité applicative De quoi s'agit-il? Quel en est l'enjeu? Emilien Kia CLUSIR - antenne de Grenoble / UPMF-IUT2 8 juin 2009 La sécurité applicative Introduction : qu'est-ce et pourquoi? Les attaques

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X 1 OSSIR 2007/11/12 Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise Jérémy Lebourdais Mickaël Dewaele jeremy.lebourdais (à) edelweb.fr mickael.dewaele (à) edelweb.fr EdelWeb / Groupe ON-X

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

Topologies et Outils d Alertesd

Topologies et Outils d Alertesd Topologies et Outils d Alertesd IDS / IDP DEFINITIONS IDS : SDI / Système de détection d intrusion IDP : SPI / Système de protection d intrusion IDS / IDP Statfull matriciels ACTIVITE IDP : Coupe circuit

Plus en détail

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor )

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) 1 27 Septembre 2013 OpenSphere // Sommaire La protection des données 1. De quoi parlons-nous? 2.

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité Sécuriser l accès aux applications et aux données Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité 2 Agenda Gérer les identités : pourquoi et comment? Tivoli Identity Manager Express

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Gestion des comptes à privilèges

Gestion des comptes à privilèges 12 décembre 2013 Gestion des comptes à privilèges Bertrand CARLIER, Manager Sécurité de l Information bertrand.carlier@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet de conseil

Plus en détail

Atelier Sécurité / OSSIR

Atelier Sécurité / OSSIR Atelier Sécurité / OSSIR Présentation Produits eeye SecureIIS Retina elorrain@eeye.com & broussel@eeye.com Sommaire Page 2 Qui sommes nous? SecureIIS Protection Web Retina Scanner de Sécurité Questions

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

IDS snort. Rémi JACHNIEWICZ et Romain GEGOUT 6 décembre 2008

IDS snort. Rémi JACHNIEWICZ et Romain GEGOUT 6 décembre 2008 IDS snort Rémi JACHNIEWICZ et Romain GEGOUT 6 décembre 2008 1 Table des matières 1 Les différents IDS 3 1.1 Les NIDS (Network IDS ou IDS Réseau)..................... 3 1.2 Les HIDS (Host IDS ou IDS Machine)......................

Plus en détail

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 Certified Ethical Hacker Penetration testing tified CHFI Ethical Hacker CHFI Management de la sécurité des SI ical Hacker Penetration t CISSP CISSP Ethical Hacker

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information

Sécurité des Systèmes d Information Sécurité des Systèmes d Information Tableaux de bord SSI 29% Nicolas ABRIOUX / Consultant Sécurité / Intrinsec Nicolas.Abrioux@Intrinsec.com http://www.intrinsec.com Conférence du 23/03/2011 Tableau de

Plus en détail

ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits. curité des architectures Internet

ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits. curité des architectures Internet ActiveSentry : le monitoring permanent de la sécurits curité des architectures Internet OSSIR 11/09/2001 Fabrice Frade Directeur Technique Intranode 2001 Qui est Intranode? Intranode est un éditeur d une

Plus en détail

Sécurité des Réseaux et d internet. Yves Laloum

Sécurité des Réseaux et d internet. Yves Laloum Sécurité des Réseaux et d internet Yves Laloum CNAM Page 1 1. Menaces et vulnérabilités sur l Internet! Connaître et comprendre les vulnérabilités et les menaces "niveau réseau : sniffers / scanners /

Plus en détail

MÉTHODES ET OUTILS DE LA DÉTECTION D INTRUSIONS

MÉTHODES ET OUTILS DE LA DÉTECTION D INTRUSIONS MÉTHODES ET OUTILS DE LA DÉTECTION D INTRUSIONS http://www.supelec-rennes.fr/rennes/si/equipe/lme/ Supélec BP28 35511 Cesson-Sévigné Cedex tél.: 02.99.84.45.00 Prévention et correction des problèmedesécurité

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

Page 1 sur 7. CiscoWorks Security Information Management Solution 3.1, une nouvelle étape dans la protection de l'infrastructure d'entreprise

Page 1 sur 7. CiscoWorks Security Information Management Solution 3.1, une nouvelle étape dans la protection de l'infrastructure d'entreprise Fiche Technique CiscoWorks Security Information Management Solution 3.1, une nouvelle étape dans la protection de l'infrastructure d'entreprise L'un des principaux challenges de la sécurité d'entreprise

Plus en détail

Présentation succincte des formations sécurité

Présentation succincte des formations sécurité Sarl au capital de 65 700 R.C.S. Evry B 423 410 901 N TVA : FR 61 423 410 901 Institut de formation NBS System Présentation succincte des formations sécurité Introduction NBS System vous propose de partager

Plus en détail

ISEC. Codes malveillants

ISEC. Codes malveillants ISEC s malveillants Jean Leneutre jean.leneutre@telecom-paristech.fr Bureau C234-4 Tél.: 01 45 81 78 81 INF721, 2011-12. Page 1 q malveillant («malware» ou «rogue program») Ensemble d instruction permettant

Plus en détail

MÉTHODES ET OUTILS DE LA DÉTECTION D INTRUSIONS

MÉTHODES ET OUTILS DE LA DÉTECTION D INTRUSIONS MÉTHODES ET OUTILS DE LA DÉTECTION D INTRUSIONS http://www.supelec-rennes.fr/rennes/si/equipe/lme/ Supélec BP28 35511 Cesson-Sévigné Cedex tél.: 02.99.84.45.00 Prévention et correction des problèmes de

Plus en détail

MSP Center Plus. Vue du Produit

MSP Center Plus. Vue du Produit MSP Center Plus Vue du Produit Agenda A propos de MSP Center Plus Architecture de MSP Center Plus Architecture Central basée sur les Probes Architecture Centrale basée sur l Agent Fonctionnalités démo

Plus en détail

Créer un tableau de bord SSI

Créer un tableau de bord SSI Session n 16 Créer un tableau de bord SSI en 4 fois sans frais Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com

Plus en détail

Stratégie de gestion des cyber-risques dans les entreprises : Quelles (ré)actions?

Stratégie de gestion des cyber-risques dans les entreprises : Quelles (ré)actions? Cyber-sécurité Cyber-crime Stratégie de gestion des cyber-risques dans les entreprises : Quelles (ré)actions? SIRM Forum 2011 Nov. 9 th, 2011, Pfäffikon Par Alexandre VOISIN, Corporate Insurance & Risk

Plus en détail

Notions de sécurités en informatique

Notions de sécurités en informatique Notions de sécurités en informatique Bonjour à tous, voici un article, vous proposant les bases de la sécurité informatique. La sécurité informatique : Vaste sujet, car en matière de sécurité informatique

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation : REMPLACEMENT DU PAREFEU-PROXY Objet du marché : Acquisition

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

6 Conception de la gestion des correctifs

6 Conception de la gestion des correctifs Conception de la gestion des correctifs Par définition, la gestion des correctifs et mises à our est le processus qui permet de contrôler le déploiement et la maintenance des versions intermédiaires de

Plus en détail

Les tests d intrusion dans les réseaux Internet, l outil Nessus

Les tests d intrusion dans les réseaux Internet, l outil Nessus CNAM Paris Département informatique Les tests d intrusion dans les réseaux Internet, l outil Nessus Examen probatoire session de Mai 2004 laurent_donge@yahoo.fr 1 Test d intrusion, l outil Nessus - Mai

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org 1 s/apache/mod_perl/ LE PROJET VULTURE Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

Matinale A2COM. Version 9.1 Une nouvelle version pour un nouveau monde digital

Matinale A2COM. Version 9.1 Une nouvelle version pour un nouveau monde digital Matinale A2COM Version 9.1 Une nouvelle version pour un nouveau monde digital LA GAMME PRODUITS Des solutions accessibles pour une sécurité optimale PARCE QUE LA SECURITE EST GEREE PAR DES HUMAINS, LES

Plus en détail

Gestion des incidents de sécurité. Une approche MSSP

Gestion des incidents de sécurité. Une approche MSSP Gestion des incidents de sécurité Une approche MSSP Agenda Présentation du ThreatManagement Center Le rôle d un MSSP dans la supervision de sécurité La gestion d incidents 2 Agenda Présentation du ThreatManagement

Plus en détail

Exemple d intrusion dans un réseau

Exemple d intrusion dans un réseau Exemple d intrusion dans un réseau Cédric Blancher - blancher@cartel-info.fr Daniel Polombo - polombo@cartel-info.fr 11 décembre 2001 Plan 1 Introduction et présentation du réseau ciblé Pénétration du

Plus en détail

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces SIM+IPS opensource David Bizeul & Alexis Caurette C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y Définitions SIM : Security Information

Plus en détail

Modèle de gouvernance de la sécurité des TI

Modèle de gouvernance de la sécurité des TI Modèle de gouvernance de la sécurité des TI www.pr4gm4.com par la gestion des risques et le SMSI (Cf. ISO 2700x) Présentation Février 2010 Copyright 2010 - PR4GM4 1 Contexte: le triangle des affaires Sites

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Vulnérabilités SCADA/ICS

Vulnérabilités SCADA/ICS Vulnérabilités SCADA/ICS Listing des 10 vulnérabilités les plus fréquemment rencontrées lors de missions Wilfrid BLANC - LEXSI 1 Réalisation de nombreuses missions en contexte industriel depuis 2011 Audit

Plus en détail

RÉCAPITULATIF DES ENJEUX ET DE LA MISE EN PLACE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DANS UN RÉSEAU

RÉCAPITULATIF DES ENJEUX ET DE LA MISE EN PLACE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DANS UN RÉSEAU 181 RÉCAPITULATIF DES ENJEUX ET DE LA MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE DE SÉCURITÉ DANS UN RÉSEAU INFORMATIQUE Aucun réseau informatique n est à l abri d une attaque (volontaire ou non) à sa sécurité (Orange

Plus en détail

Conception d'un projet SIEM. La sécurité des systèmes d information

Conception d'un projet SIEM. La sécurité des systèmes d information Conception d'un projet SIEM 1 Sommaire 1 Le contexte 2 Les logs 3 L approche fonctionnelle 4 La conception d un projet 5 Les risques d échec d un projet SIEM 2 1- Le contexte 3 La complexité des SI Les

Plus en détail

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES L article 34 de la loi «Informatique et Libertés» impose à un responsable de traitement de prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité des données dont il est responsable, en fonction

Plus en détail

Retour d expérience du Cert-IST sur le ver "Blaster"

Retour d expérience du Cert-IST sur le ver Blaster Retour d expérience du Cert-IST sur le ver "Blaster" Agenda : Stéphane ROZES Cert-IST Stephane.Rozes@Cert-IST.com Traitement au niveau du Cert-IST "Blaster" chez les membres du Cert-IST La suite de la

Plus en détail

Test d un système de détection d intrusions réseaux (NIDS)

Test d un système de détection d intrusions réseaux (NIDS) Test d un système de détection d intrusions réseaux (NIDS) La solution NETRANGER CISCO SECURE IDS Par l Université de Tours Thierry Henocque Patrice Garnier Environnement du Produit 2 éléments Le produit

Plus en détail

Fourniture. d une solution de protection. contre les programmes malicieux. (virus, vers, chevaux de Troie )

Fourniture. d une solution de protection. contre les programmes malicieux. (virus, vers, chevaux de Troie ) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Fourniture d une solution de protection contre les (virus, vers, chevaux de Troie ) Maître de l ouvrage CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES PAUL MARTINAIS

Plus en détail

S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X

S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X Tableau de bord SSI S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X S. B A L S S A L. B O B E T M. H A L L O U M I J. M A N O H A R A N 1 Plan Présentation Méthodologie d élaboration Cas pratique Conclusion Nom

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Pré requis : guide (visa) de conformité technique

Pré requis : guide (visa) de conformité technique Pré requis : guide (visa) de conformité technique utilisez AssistantUpdateLogik.exe (18-19) et retournez à service-clients@c-logik.com l attestation délivrée par AssistantUpdateLogik.exe complétée par

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

Gestion de la sécurité de l information dans une organisation. 14 février 2014

Gestion de la sécurité de l information dans une organisation. 14 février 2014 Gestion de la sécurité de l information dans une organisation 14 février 2014 Agenda Systèmes d information Concepts de sécurité SI Gestion de la sécurité de l information Normes et méthodes de sécurité

Plus en détail

Prise en compte des informations de veille et d alerte d

Prise en compte des informations de veille et d alerte d Prise en compte des informations de veille et d alerte d Cert-IST dans un workflow structuré Cert-IST Juin 2006 Agenda Le workflow? Quelles sont les diffusions du Cert-IST concernées Comment a-t-on adapté

Plus en détail

Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage. Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr

Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage. Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr 1 I Approche Concepts clés 2 Gouvernance SSI (source : Information security governance «guidance for board

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

Siemens Remote Service Annexe M04 Une nouvelle dimension de services

Siemens Remote Service Annexe M04 Une nouvelle dimension de services Siemens Remote Service Annexe M04 Une nouvelle dimension de services www.siemens.fr/medical 2 Siemens Remote Service Siemens Medical Solutions a mis en place une infrastructure qui couvre un spectre complet

Plus en détail

Lyon, mardi 10 décembre 2002! "#$%&"'"# &(

Lyon, mardi 10 décembre 2002! #$%&'# &( é é Lyon, mardi 10 décembre 2002! "#$%&"'"# &( - LEXSI - Méthodologies des audits sécurité - Formalisation des résultats - CF6 TELINDUS - Retour expérience sur tests intrusifs - ARKOON - Nouvelles menaces,

Plus en détail

Distributeur des solutions ESET et 8MAN en France

Distributeur des solutions ESET et 8MAN en France SOLUTIONS ANTIVIRUS POUR PROFESSIONNELS GESTION DES DROITS D ACCES EN ENVIRONNEMENT WINDOWS Distributeur des solutions ESET et 8MAN en France http://www.athena-gs.com/ +33 1 55 89 09 62 Léger, Rapide,

Plus en détail

Gestion des incidents

Gestion des incidents Gestion des incidents Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Incidents Un incident de sécurité est une violation, ou l imminence d une violation, d une politique de sécurité p.ex., une politique de

Plus en détail

Constat. Nicole DAUSQUE, dausque@urec.cnrs.fr CNRS/UREC

Constat. Nicole DAUSQUE, dausque@urec.cnrs.fr CNRS/UREC Utilisation de produits de simulation d intrusions Nicole DAUSQUE, dausque@urec.cnrs.fr CNRS/UREC Bon nombre des 1 250 unités du CNRS communiquent sur l Internet pour l ordinaire : messagerie électronique,

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 54 Audit et Sécurité Informatique Chap 1: Services, Mécanismes et attaques de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2

Plus en détail

Introduction à la sécurité des systèmes embarqués

Introduction à la sécurité des systèmes embarqués RMLL 2007 Introduction à la sécurité des systèmes embarqués email web : kadionik@enseirb.fr : http://www.enseirb.fr/~kadionik http://www.enseirb.fr/cosynux/ Patrice KADIONIK ENSEIRB - IMS pk/enseirb/2007-1-

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages UREC/CNRS - LAAS/CNRS Mai 2000 L internet a changé... Réseau académique LE réseau (universel) Nombre de machines connectées en France : 1990 3 000 1994

Plus en détail

GFI LANguard Network Security Scanner v9 : Une application complète pour la protection du réseau

GFI LANguard Network Security Scanner v9 : Une application complète pour la protection du réseau GFI LANguard NSS v9 novembre 2008 Introduction GFI LANguard Network Security Scanner v9 : Une application complète pour la protection du réseau Distributeur pour le marché francophone des solutions GFI

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Conclusion: Yes we can! Des nombreux risques peuvent impacter la sécurité de

Plus en détail

Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager. Présentation du 22 mai 2014

Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager. Présentation du 22 mai 2014 Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager Présentation du 22 mai 2014 Gérer les actifs logiciels et leur répartition Maîtriser le durcissement des configurations Suivre l application des correctifs

Plus en détail

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES MICKAËL CHOISNARD UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE Cours MIGS 2 novembre 2015 INTRODUCTION La sécurité de ma machine, je m'en fous : y'a rien de précieux sur ma machine... personne

Plus en détail

Fiche Technique. Cisco Security Agent

Fiche Technique. Cisco Security Agent Fiche Technique Cisco Security Agent Avec le logiciel de sécurité de point d extrémité Cisco Security Agent (CSA), Cisco offre à ses clients la gamme de solutions de protection la plus complète qui soit

Plus en détail

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Protégez votre univers Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Avantages Gestion centralisée de protection des postes de travail des serveurs de fichier Windows et des serveurs de messagerie

Plus en détail

I V R I. dentification ulnérabilités isques nterprétation. 2003 Marc-André Léger

I V R I. dentification ulnérabilités isques nterprétation. 2003 Marc-André Léger I V R I dentification ulnérabilités isques nterprétation 2003 Marc-André Léger les vulnérabilitées 7000 6000 5000 4000 3000 2000 1000 0 2000 2001 2002 2003 2004 Vision de l organisation comme système organique

Plus en détail

La Valeur Ajoutée d etrust Vulnerability Manager Résultats d une étude indépendante

La Valeur Ajoutée d etrust Vulnerability Manager Résultats d une étude indépendante Livre blanc La Valeur Ajoutée d etrust Vulnerability Manager Résultats d une étude indépendante Susan Read-Miller Février 2004 SOMMAIRE Pourquoi gérer les vulnérabilités?... 3 Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Introduction Ces logiciels qui vous veulent du mal ou à votre ordinateur... Objectifs : Identifier les différents types de logiciels malveillants, connaître

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité sur Internet. vulnérabilités sur Internet

Sensibilisation à la Sécurité sur Internet. vulnérabilités sur Internet Sensibilisation à la Sécurité sur Internet Cours «2» : Menaces et Cours «2» : Menaces et vulnérabilités sur Internet Plan du cours Sécurité locale du PC Sécurité du réseau Sécurité de communication Outils

Plus en détail

Outils de Sécurité Réseau

Outils de Sécurité Réseau Outils de Sécurité Réseau SNORT Système de détection d intrusion CR150 - TP#1 Nom & Prénom : KHALID MOKRINI Matricule d étudiant : 1566527 Date : 11.02.2015 1) Présentation Générale des IDS 2) SNORT -

Plus en détail

Infrastructure Management

Infrastructure Management Infrastructure Management Service de Supervision et gestion des infrastructures informatiques DATASHEET Présentation générale Netmind Infrastructure Management (NIM) est un service de supervision et de

Plus en détail

Dr.Web Les Fonctionnalités

Dr.Web Les Fonctionnalités Dr.Web Les Fonctionnalités Sommaire Poste de Travail... 2 Windows... 2 Antivirus pour Windows... 2 Security Space... 2 Linux... 3 Mac OS X... 3 Entreprise... 3 Entreprise Suite - Complète... 3 Entreprise

Plus en détail

Profil de protection d un pare-feu industriel

Profil de protection d un pare-feu industriel Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. Les passages en

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CSG-16\S Novembre Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est non classifié et il

Plus en détail

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN.

Sujet 2 : Interconnexion de réseaux IP (routeurs CISCO). Sujet 3 : Implémentation d un serveur VPN avec OpenVPN. UFC CENTRE DE BAB EZZOUAR EXEMPLES DE SUJETS POUR LE PROJET DE FIN D ETUDE OPSIE PROPOSES PAR M. NACEF (ENSEIGNANT) Sujet 1 : Management des risques par la méthode MEHARI. Type : étude, audit. MEHARI est

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

Tutoriel sur Retina Network Security Scanner

Tutoriel sur Retina Network Security Scanner Département de Mathématiques Informatique Master 2 RIP filière «Réseaux» Cours «Sécurité des réseaux et des contenus multimédia» Responsable du module : Mr Osman SALEM Tutoriel sur Retina Network Security

Plus en détail

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter White Paper L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter Ce document présente comment les administrateurs réseaux et système peuvent tirer le meilleur parti de WinReporter, édité par IS Decisions,

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail