Gestion des mises à jour logicielles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des mises à jour logicielles"

Transcription

1 Gestion des mises à jour logicielles Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

2 Menaces et vulnérabilités Menaces Incidents non intentionnels Activités inappropriées Contenu inapproprié Utilisation inappropriée des ressources informatiques Harcèlement Abus de privilèges et de droits Activités frauduleuses Fraudes Vols Sabotages Attaques sur des sites externes Vulnérabilités Logiciels Sans mises à jour Systèmes informatiques Comptes inactifs Comptes par défaut Mauvais mots de passe Ingénierie sociale Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 2

3 Gestion des mises à jour logicielles Les risques dus aux vulnérabilités logicielles sont très élevés. Les vulnérabilités logicielles peuvent avoir de coûteux impacts: 1000 ordinateurs infectés 8 heures $70/heure = $560,000 Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 3

4 Gestion des mises à jour logicielles Tâches Créer un inventaire des systèmes de l entreprise. Veille technologique vulnérabilités, menaces, contre-mesures. Évaluer les priorités des menaces et de leurs contre-mesures. Analyse de risque!!! Créer une liste de contre-mesures à appliquer dans l entreprise. Analyse de risque!!! Tester les contre-mesures. Évaluer l impact au niveau de l entreprise. Déployer les contre-mesures. Mise à jour logicielle, changement de configuration (pare-feu) ou simplement retirer l application Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 4

5 Gestion des mises à jour logicielles Tâches Distribuer l information pertinente aux administrateurs de systèmes. Déployer automatiquement les mises à jour logicielles. Seulement après les avoir testées. Configurer si possible la mise à jour automatique des logiciels. Vérifier l efficacité des contre-mesures Utiliser des outils de balayage (vulnerability scanning). Réviser les fichiers journaux des mises à jour. Former les divers intervenants au sujet des solutions à apporter aux diverses vulnérabilités. Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 5

6 Inventaire Nom du système, connexion réseau, configuration matérielle, configuration logicielle, Regrouper les systèmes et déterminer leur priorité Déterminer qui sont les responsables pour chacun des groupes Dans une grande organisation, il serait souhaitable de limiter les configurations typiques. Limiter les matériels utilisés (Dell ou HP ou ) Uniformiser les versions des logiciels utilisés Limiter le nombre de configurations des paramètres de sécurité des systèmes d exploitation et des applications. Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 6

7 Veille technologique Vendeurs (Web ou listes de distribution) Précis mais peut-être lent à réagir (ils doivent développer les mises à jour) Beaucoup de sites à consulter Mises à jour fiables (? ils ont produit ces mises à jour rapidement) Tiers indépendants (Web ou listes de distribution) Rapidité Regroupement de plusieurs produits en un seul endroit dans certains cas Interactivité avec les intervenants (courriels ou Web permettant de commenter) Pas de contre-mesure proposée ou des mises à jour indépendantes risquées. Tiers gouvernementaux (Web ou listes de distribution) US-Cert, SEI CERT Base de données de vulnérabilités (p.ex. NIST NVD) Centralise les informations de nombreux vendeurs Peut-être un peu lent à réagir (validation des informations) Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 7

8 Veille technologique Par surveillance des systèmes Outils de balayage des vulnérabilités Utiles pour évaluer le niveau d exposition versions périmées, rapports, etc. Recherche des vulnérabilités Leur précision dépend de la mise à jour de leur base de données. Peuvent causer des problèmes: trafic important, panne d un système lors du balayage, etc. Outils de mise à jour de logiciels Utiles pour évaluer le niveau d exposition versions périmées, rapports, etc. Recherche des numéros de version Leur précision dépend de la mise à jour de leur base de données. Peuvent être configurés afin d évaluer des systèmes spécifiques Peuvent causer des problèmes: trafic important, panne d un système lors du balayage, etc. Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 8

9 Tester les contre-mesures Vérifier l intégrité de la mise à jour (p.ex. empreinte du logiciel avec ou sans signature empreinte sur le site Web). Vérifier si la mise à jour est exempte de virus. Les mises à jour et les changements de configuration doivent être testés dans un environnement non opérationnel, mais représentatif des systèmes déployés dans l entreprise. Vérifier l impact de l installation d une mise à jour sur les mises à jour antérieures. Chercher à connaître l expérience d autres équipes lors du déploiement d une mise à jour (veille technologique). Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 9

10 Déploiement Outils Architecture à deux niveaux Serveur central Mises à jour logicielles devant être déployées Ordinateurs hôtes Sans agent de mise à jour Outil de balayage réseau ayant un accès privilégié aux ordinateurs hôtes Outil pouvant être intégré à un outil de balayage des vulnérabilités Utilisation importante de la bande passante du réseau + lent pour un réseau important Utilisation de ports dédiés. Peut-être bloqué par un pare-feu local (ou nécessite l ouverture de ports) Inapproprié pour les télétravailleurs Agent de mise à jour Installation d un agent devant avoir des droits privilégiés. Communique avec le serveur central afin de connaître les mises à jour à effectuer. Rapidité Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 10

11 Déploiement Outils : Risques Une mise à jour distribuée par le vendeur du logiciel peut être erronée ou même infectée par un virus. Un employé du vendeur de l outil de mise à jour peut altérer une mise à jour. Un attaquant malveillant peut s introduire dans le serveur central. Altération des mises à jour. Obtention des mots de passe (dans le cas «sans agent») Un attaquant malveillant peut exploiter une vulnérabilité (oups!) de l outil de mise à jour. Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 11

12 Critères d évaluation du processus Processus dont l efficacité doit être continuellement évaluée. Mesurer la susceptibilité des systèmes aux attaques Nombre de mises à jour devant être déployées Nombre de vulnérabilités répertoriées Nombre de services disponibles Mesurer le temps de réponse Temps nécessaire à l équipe en charge de prendre connaissance d une vulnérabilité Temps nécessaire afin de déployer une mise à jour Temps nécessaire afin d effectuer un changement de configuration Mesurer les coûts Coût de l équipe responsable Coût du support aux administrateurs de système Coût des outils Coût lorsque le processus éprouve des failles Impacts qui auraient pu être évités + Impacts causés par des mises à jour inadéquates Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 12

13 Provenant de NIST SP Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 13

14 Critères et niveau de maturité Provenant de NIST SP Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 14

15 Référence Peter Mell, Tiffany Bergeron et David Henning, Creating a Patch and Vulnerability Management Program, NIST SP , 75 pages, Jean-Marc Robert, ETS MTI Gestion des mises à jour logicielles v1.0 15

Gestion des incidents

Gestion des incidents Gestion des incidents Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Incidents Un incident de sécurité est une violation, ou l imminence d une violation, d une politique de sécurité p.ex., une politique de

Plus en détail

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan du cours Logiciels malveillants Analyse de risque Politique de sécurité Moyens de protection

Plus en détail

Gestion des fichiers journaux

Gestion des fichiers journaux Gestion des fichiers journaux Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Surveillance et audit Afin de s assurer de l efficacité des moyens de protection et de contrôle, il faut mettre en place des moyens

Plus en détail

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL

CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CONSEILS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ POUR LES PRODUITS COMMERCIAUX (CSPC) SOMMAIRE DU TÉLÉTRAVAIL CSG-16\S Novembre Page intentionnellement laissée en blanc. Avant-propos Le document est non classifié et il

Plus en détail

Cours. Plan. Définitions. Objectifs. Chapitre 4: Analyse de risques. Définitions et objectifs. Méthodes d analyse de risques. Méthode du NIST 8000-30

Cours. Plan. Définitions. Objectifs. Chapitre 4: Analyse de risques. Définitions et objectifs. Méthodes d analyse de risques. Méthode du NIST 8000-30 Plan Définitions et objectifs Cours Sécurité et cryptographie Chapitre 4: Analyse de risques Méthodes d analyse de risques Méthode Méhari Méthode du NIST 8000-30 Méthode Conclusion Hdhili M.H Cours sécurité

Plus en détail

Protection contre les menaces Prévention

Protection contre les menaces Prévention Protection contre les menaces Prévention Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Prévention Routeurs Pare-feu Systèmes de prévention d intrusion Conclusions Jean-Marc

Plus en détail

Systèmes de détection Exemples académiques & commerciaux

Systèmes de détection Exemples académiques & commerciaux Systèmes de détection Exemples académiques & commerciaux Système de détection: Propagation de logiciels malveillants Exemple I: MIT, ICSI & Consentry Jean-Marc Robert, ETS Protection contre les menaces

Plus en détail

Sécurité logicielle. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Sécurité logicielle. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Sécurité logicielle Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Les vulnérabilités logicielles Développement de logiciels sécurisés Le cycle de développement logiciel

Plus en détail

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne La solution de référence pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Des centaines d institutions financières et des dizaines de millions

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Computer Forensics. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Computer Forensics. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Computer Forensics Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Objectif Techniques servant à identifier, colliger, examiner et analyser les données informatiques tout en s assurant de préserver leur intégrité

Plus en détail

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS)

SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) SERVICES GÉRÉS DE SÉCURITÉ (MSS) L INITIATIVE EN CYBERSÉCURITÉ La cybercriminalité devient un facteur important pour les chefs de l information, les professionnels en TI, mais aussi pour les chefs des

Plus en détail

Vulnérabilités SCADA/ICS

Vulnérabilités SCADA/ICS Vulnérabilités SCADA/ICS Listing des 10 vulnérabilités les plus fréquemment rencontrées lors de missions Wilfrid BLANC - LEXSI 1 Réalisation de nombreuses missions en contexte industriel depuis 2011 Audit

Plus en détail

Tests d intrusions dans un cadre formel

Tests d intrusions dans un cadre formel Tests d intrusions dans un cadre formel Introduction Qu est-ce qu un test d intrusion? Tests de vulnérabilité vs Tests d intrusion Règles d engagement Cadre d un test d intrusion Tests d'intrusion - Laurent

Plus en détail

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quelles sont les deux affirmations vraies relatives à la sécurité du réseau? (Choisissez deux réponses.) Protéger un réseau contre les attaques internes constitue une priorité moins élevée car les employés

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Directive de la remontée d'incident de sécurité. Release Status Date Written by Edited by Approved by FR_1.0 Final 01/06/2014 Alain Houbaille

Directive de la remontée d'incident de sécurité. Release Status Date Written by Edited by Approved by FR_1.0 Final 01/06/2014 Alain Houbaille ISMS (Information Security Management System) Directive de la remontée d'incident de sécurité Version control please always check if you are using the latest version. Doc. Ref. :isms.051.security incident

Plus en détail

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET Introduction aux solutions de Mobile Device Management NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET QUELQUES CHIFFRES Mi 2011, 77% de la population mondiale

Plus en détail

GESTION DES INCIDENTS DE SÉCURITÉ DE L INFORMATION

GESTION DES INCIDENTS DE SÉCURITÉ DE L INFORMATION GESTION DES INCIDENTS DE SÉCURITÉ DE L INFORMATION Savadogo Yassia ARCEP/CIRT-BF savadogo.yassia[at]arcep.bf AGENDA Introduction Définition d un incident de sécurité de l information Schéma de classification

Plus en détail

Document de présentation technique. Blocage du comportement

Document de présentation technique. Blocage du comportement G Data Document de présentation technique Blocage du comportement Marco Lauerwald Marketing Go safe. Go safer. G Data. Table des matières 1 Blocage du comportement mission : lutter contre les menaces inconnues...

Plus en détail

Sécurité des systèmes informatiques Introduction

Sécurité des systèmes informatiques Introduction Année 2008-2009 Sécurité des systèmes informatiques Introduction Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 1 Système d'information et système informatique

Plus en détail

6 Conception de la gestion des correctifs

6 Conception de la gestion des correctifs Conception de la gestion des correctifs Par définition, la gestion des correctifs et mises à our est le processus qui permet de contrôler le déploiement et la maintenance des versions intermédiaires de

Plus en détail

Symantec Protection Suite Small Business Edition Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises

Symantec Protection Suite Small Business Edition Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises Une solution simple, efficace et compétitive pour les petites entreprises Présentation Symantec Protection Suite Small Business Edition est une solution de sécurité et de sauvegarde simple et compétitive.hautement

Plus en détail

CHAPITRE 3 : INTERVENTIONS SUR INCIDENTS

CHAPITRE 3 : INTERVENTIONS SUR INCIDENTS CHAPITRE 3 : INTERVENTIONS SUR INCIDENTS CINQ RECOMMANDATIONS ESSENTIELLES 1 CINQ RECOMMANDATIONS ESSENTIELLES CINQ RECOMMANDATIONS ESSENTIELLES BASÉES SUR UNE ANALYSE DES INCIDENTS OBSERVÉS En 2014, le

Plus en détail

Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI

Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI Un InfoDossier d IDC 2015 Introduction Les organisations peinent à déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI, un investissement

Plus en détail

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions Nous avons publié en février un article résumant les principaux risques liés au manque de sécurité des sites internet.

Plus en détail

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Version 1.1 Octobre 2006 Plan Introduction : pourquoi sécuriser un poste de travail? I) Sécurité des postes de travail - Présentation des

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Groupe 1 : Équipe défense ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Plan de la présentation Présentation du sujet Organisation de l équipe Planification du projet

Plus en détail

Annexe A. Énoncé des travaux. Service d accès Internet local (SAIL) pour Services partagés Canada

Annexe A. Énoncé des travaux. Service d accès Internet local (SAIL) pour Services partagés Canada Annexe A Énoncé des travaux Service d accès Internet local (SAIL) pour Services partagés Canada Le 17 juin 2013 Version : D6 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 2 2 EXIGENCES GÉNÉRALES RELATIVES AU SERVICE

Plus en détail

Logiciels malveillants

Logiciels malveillants Logiciels malveillants Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de présentation Introduction Listes des logiciels malveillants Définitions et principales caractéristiques Virus détails Ver détails

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

Sécurité. Tendance technologique

Sécurité. Tendance technologique Sécurité Tendance technologique La sécurité englobe les mécanismes de protection des données et des systèmes informatiques contre l accès, l utilisation, la communication, la manipulation ou la destruction

Plus en détail

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques

La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques IBM Software Livre blanc sur le leadership éclairé Avril 2013 La sécurité intelligente intégrée pour protéger vos données critiques Exploitez des informations décisionnelles afin de réduire les risques

Plus en détail

Sécurité de données holistique. Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces

Sécurité de données holistique. Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces Sécurité de communications holistique Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces Quand il s agit d informations relevant

Plus en détail

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E

I N F R A S T R U C T U R E T I S É C U R I S É E P O U R L E C O M M E R C E É L E C T R O N I Q U E Résumé Le présent rapport de recherche décrit les composantes d une infrastructure TI sécurisée pour le commerce électronique. L objectif est de fournir une description exhaustive des enjeux liés à la

Plus en détail

E-réputation : protection des données en ligne. Ghislain NYAMFIT Consultant en Cybersécurité @nyamfitg

E-réputation : protection des données en ligne. Ghislain NYAMFIT Consultant en Cybersécurité @nyamfitg E-réputation : protection des données en ligne Ghislain NYAMFIT Consultant en Cybersécurité @nyamfitg CONTEXTE La cybersécurité est un facteur de productivité, de compétitivité et donc de croissance pour

Plus en détail

Comment choisir la solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient?

Comment choisir la solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient? Comment choisir la solution de gestion des vulnérabilités qui vous convient? Sommaire 1. Architecture 2. Sécurité 3. Evolutivité et convivialité 4. Précision/Performance 5. Découverte/Inventaire 6. Analyse

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper White Paper ISO 17799 : 2005/ISO 27002 Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information Éric Lachapelle, CEO Veridion René St-Germain, Président Veridion Sommaire Qu est-ce que la sécurité

Plus en détail

z Fiche d identité produit

z Fiche d identité produit z Fiche d identité produit Référence DFL-260 Désignation Firewall UTM NETDEFEND 260 pour petites entreprises et télétravailleurs Clientèle cible PME comptant jusqu à 50 utilisateurs Accroche marketing

Plus en détail

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) :

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Contexte : Dans le cadre de la sécurisation d un réseau informatique, on souhaite mettre en place une

Plus en détail

z Fiche d identité produit

z Fiche d identité produit z Fiche d identité produit Référence DFL-860 Désignation Firewall UTM NETDEFEND 860 Clientèle cible PME comptant jusqu à 150 utilisateurs Accroche marketing Le firewall UTM DFL-860 est une solution tout-en-un

Plus en détail

USAGE DE L INTERNET A L ECOLE PRIMAIRE

USAGE DE L INTERNET A L ECOLE PRIMAIRE USAGE DE L INTERNET A L ECOLE PRIMAIRE Comment se connecter à Internet? Préconisations. SOMMAIRE Se connecter sur Internet en ADSL en 4 points 3 AMPLIVIA : la solution sur mesure. 5 L architecture ProxyEcole.

Plus en détail

Guide de démarrage rapide. Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / 2003 / 2008

Guide de démarrage rapide. Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / 2003 / 2008 Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / 2003 / 2008 ESET Smart Security offre à votre ordinateur une protection de pointe contre les logiciels malveillants. Basé sur le moteur

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE SECURITE

RECOMMANDATIONS DE SECURITE PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 14 février 2013 N 524/ANSSI/SDE RECOMMANDATIONS DE SECURITE

Plus en détail

IBM Managed Security Services for Network Firewalls

IBM Managed Security Services for Network Firewalls Description des services IBM Managed Security Services for Network Firewalls 1. Nature des services Les services IBM Managed Security Services for Network Firewalls (appelés «Services MSS for Network Firewalls»)

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique Plusieurs risques peuvent affecter un système informatique : - Les risques accidentels : incendie, panne, catastrophes naturelles, - Les risques liés à des erreurs : d utilisation ou dans la conception

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

Dispositions relatives à la sécurité des technologies de l information

Dispositions relatives à la sécurité des technologies de l information Dispositions relatives à la sécurité des technologies de l information Conception : Paul Athaide Date de conception : 1 er décembre 2010 Révision : Paul Athaide Date de révision : 27 janvier 2011 Version

Plus en détail

Indicateur et tableau de bord

Indicateur et tableau de bord Agenda Indicateur et tableau de bord «La sécurité n est pas une destination mais un voyage» 1. Jean-François DECHANT & Philippe CONCHONNET jfdechant@exaprobe.com & pconchonnet@exaprobe.com +33 (0) 4 72

Plus en détail

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr www.lexsi.fr AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN CYBERSÉCURITÉ / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR www.lexsi.fr SERVICES LEXSI est actif à l international

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction cprotect : protégez l irremplaçable! L application cprotect peut être installée facilement sur

Plus en détail

GTI 619 - Sécurité des systèmes LABORATOIRE 1

GTI 619 - Sécurité des systèmes LABORATOIRE 1 École de technologie supérieure Trimestre : Automne 2015 Département de génie logiciel et des TI Professeur : Chamseddine Talhi Chargé de cours : Marc-André Drapeau Chargé de lab. : Olivier Lemelin Achraf

Plus en détail

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Fiche technique : Sécurité des terminaux Présentation Outre les attaques massives à grande échelle qu ils perpétuent, les logiciels malveillants ont

Plus en détail

QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents.

QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents. QU EST-CE QU UN SOC? Un centre de sécurité opérationnel est une équipe dédiée à la détection et la gestion des incidents. POURQUOI SURVEILLER With enough time, prevention will always fail. RÔLES D UN SOC

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Fiche technique: Sécurité des terminaux Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Présentation permet de créer un environnement (terminaux, messagerie et Web) protégé

Plus en détail

SISR 1. TP Antivirus DOGNY CHRISTOPHE

SISR 1. TP Antivirus DOGNY CHRISTOPHE SISR 1 TP Antivirus Table des matières Qu est-ce qu un Antivirus?... 2 Chiffre d affaire des Antivirus... 2 Fonctionnalités des antivirus... 3 Liste d antivirus... 4 Différence entre une solution «Autonome»

Plus en détail

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction cprotect : protégez l irremplaçable! L application cprotect peut être installée facilement sur

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server Guide de démarrage rapide ESET Smart Security assure une protection de pointe de votre ordinateur contre les codes malveillants. Basé sur le moteur

Plus en détail

TP4 : Installer configurer un contrôleur de domaine

TP4 : Installer configurer un contrôleur de domaine TP4 : Installer configurer un contrôleur de domaine Savoir faire : Installer et configurer un solution d administration sécurisée à distance du système d un serveur et d une solution technique d accès

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Date : Le 28 octobre 2013 NOTE D INFORMATION Destinataires : Institutions financières fédérales Objet : Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Les cyberattaques sont de plus en plus

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

La virtualisation de serveur Une nouvelle donne pour les petites et moyennes entreprises

La virtualisation de serveur Une nouvelle donne pour les petites et moyennes entreprises La virtualisation de serveur Une nouvelle donne pour les petites et moyennes entreprises Introduction Tous les informaticiens ont entendu parler de virtualisation. La presse a relayé la mise en place de

Plus en détail

Objectifs de la séance #7

Objectifs de la séance #7 Windows 7 Sécurité, maintenance et sauvegarde 1 Sécurité Mise à jour Pare-feu et anti-virus Anti-virus (ex. Avast) Windows Defender Objectifs de la séance #7 Maintenance Informations système Gestionnaire

Plus en détail

Symantec AntiVirus Enterprise Edition

Symantec AntiVirus Enterprise Edition Symantec AntiVirus Enterprise Edition Protection complète contre les menaces à chaque niveau du réseau et lutte contre les logiciels espions sur les postes client, le tout en une seule suite produit Présentation

Plus en détail

SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE

SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE PUBLICATION CPA-2011-102-R1 - Mai 2011 SÉCURISATION DES CONNEXIONS À DISTANCE SUR LES RÉSEAUX DE CONTRÔLE Par : François Tremblay, chargé de projet au Centre de production automatisée Introduction À l

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server Guide de démarrage rapide ESET Smart Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants. Fondé sur la technologie

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION VERSION 1 Créée le 24 août 2012 (v1), par Christian Lambert Table des matières 1 INTRODUCTION 1 2 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE SÉCURITÉ 2 2.1 VERROUILLAGE

Plus en détail

Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise?

Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise? Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise? Les entreprises françaises sont peu préparées à affronter une éventuelle pandémie Le concept de plan de continuité d activité n est

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

Service de sécurité géré du gouvernement du Canada (SSGGC) Document joint 2.1 : Données historiques

Service de sécurité géré du gouvernement du Canada (SSGGC) Document joint 2.1 : Données historiques Service de sécurité géré du gouvernement du Canada (SSGGC) Date : 8 juin 2012 1 AVANT-PROPOS (1) Les données historiques qui suivent sont fournies à titre d information seulement et ne doivent pas être

Plus en détail

Rex : Application des correctifs sur les Aéroports de Lyon

Rex : Application des correctifs sur les Aéroports de Lyon Rex : Application des correctifs sur les Aéroports de Lyon Mercredi 19 mai 2010 Dominique MACHU (RSSI) dominique.machu@lyonaeroports.com 1 Retour en arrière : la vulnérabilité MS 08-067 2 Retour en arrière

Plus en détail

La gestion des correctifs de sécurité avec WinReporter et RemoteExec

La gestion des correctifs de sécurité avec WinReporter et RemoteExec White Paper La gestion des correctifs de sécurité avec WinReporter et RemoteExec Ce document décrit les fonctionnalités de WinReporter et RemoteExec permettant de maintenir les systèmes Windows à jour

Plus en détail

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 2 Sommaire F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 Sommaire Chapitre 1: Prise en main...3 1.1 Gestion des abonnements...4 1.2 Comment m'assurer que mon ordinateur est protégé...4

Plus en détail

SAFE&SMARTSOLUTIONS. Atelier «Contrer les menaces USB» Les Assises de la Sécurité & des Systèmes d Information 30/09/2015

SAFE&SMARTSOLUTIONS. Atelier «Contrer les menaces USB» Les Assises de la Sécurité & des Systèmes d Information 30/09/2015 BT.D46.D SAFE&SMARTSOLUTIONS Atelier «Contrer les menaces USB» Les Assises de la Sécurité & des Systèmes d Information 30/09/2015 2 I. La menace USB est-elle «has been»? 1. De quoi parle-t-on? 2. Des usages

Plus en détail

ANSSI PROCEDURES DE REPORTING DES INCIDENTS AVEC LE CIRT RÔLES DES PARTIES PRENANTES 15/02/2014. SEMINAIRE DE Joly Hôtel

ANSSI PROCEDURES DE REPORTING DES INCIDENTS AVEC LE CIRT RÔLES DES PARTIES PRENANTES 15/02/2014. SEMINAIRE DE Joly Hôtel ANSSI PROCEDURES DE REPORTING DES INCIDENTS AVEC LE CIRT RÔLES DES PARTIES PRENANTES 15/02/2014 SEMINAIRE DE Joly Hôtel aristide.zoungrana at arcep.bf AGENDA 2 Définitions Les incidents rencontrés par

Plus en détail

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edition escan entreprise Edition est une solution antivirale complète pour les entreprises de toutes tailles. Elle fournit une

Plus en détail

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques?

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Serge SAGHROUNE Directeur SécuritS curité des Systèmes d'information et Télécom Groupe ACCOR Vice Président du CLUSIF Exemples de mythes liés

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 1 SOMMAIRE 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 2 LES MISES À JOUR 1/2 Windows étant une des cible des hackers, il est indispensable d effectuer les mises à jour

Plus en détail

Enjeux, menaces, vulnérabilités

Enjeux, menaces, vulnérabilités Enjeux, menaces, vulnérabilités B. Boutherin 1 Pourquoi la sécurité informatique? Enjeux * Menaces * Vulnérabilités = Risque informatique B. Boutherin 2 Enjeux Image de marque et exemplarité de l état

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

Une Gestion [TITLE] intégrée de la sécurité. Mamadou COULIBALY, Direction Technique et Sécurité Microsoft Afrique du Centre et de l Ouest

Une Gestion [TITLE] intégrée de la sécurité. Mamadou COULIBALY, Direction Technique et Sécurité Microsoft Afrique du Centre et de l Ouest Une Gestion [TITLE] intégrée de la sécurité Mamadou COULIBALY, Direction Technique et Sécurité Microsoft Afrique du Centre et de l Ouest Agenda Contexte et approche de Microsoft Simplifier et étendre la

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. A. Les mises à jour Windows (Windows Update) Page 322 Chapitre 5

Pré-requis. Objectifs. A. Les mises à jour Windows (Windows Update) Page 322 Chapitre 5 Page 322 Chapitre 5 Windows Pré-requis et objectifs 7 - Technicien Support pour postes de travail en entreprise Pré-requis Identifier et résoudre les problèmes de sécurité Connaissance d'un système d'exploitation

Plus en détail

Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE

Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE Surveillance stratégique des programmes malveillants avec Nessus, PVS et LCE 19 mars 2013 (Révision 3) Sommaire Présentation 3 Nessus 3 Détection des programmes malveillants... 3 Détection des réseaux

Plus en détail

Exemple d intrusion dans un réseau

Exemple d intrusion dans un réseau Exemple d intrusion dans un réseau Cédric Blancher - blancher@cartel-info.fr Daniel Polombo - polombo@cartel-info.fr 11 décembre 2001 Plan 1 Introduction et présentation du réseau ciblé Pénétration du

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Terminal Server RemoteAPP pour Windows Server 2008

Terminal Server RemoteAPP pour Windows Server 2008 Terminal Server RemoteAPP pour Windows Server 2008 La présente démonstration va vous montrer comment déployer une application via RemoteAPP du serveur Terminal Server TS, nous allons choisir un exemple

Plus en détail

LE VER EST DANS LE FRUIT

LE VER EST DANS LE FRUIT LE GUIDE LE VER EST DANS LE FRUIT Ver. Forme particulière de virus, capable de se dupliquer et de se répandre de manière parfaitement autonome, sur un réseau ou par e-mail, sans passer par un programme-hôte.

Plus en détail

1 - Installation Symantec Endpoint Protection

1 - Installation Symantec Endpoint Protection Page 1 sur 15 Maintenant Symantec vous demandes d aller sur le site suivant https://fileconnect.symantec.com/ et de télécharger les CD avec votre numéro de produit. Pour ma part : Symantec_Endpoint_Protection_11.0.3001_MR3_AllWin_FR_CD1

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Microsoft Windows Seven/Vista / XP / 2000 ESET Smart Security offre la vitesse et la précision d ESET NOD32 Antivirus et de son puissant moteur ThreatSense, allié à un pare-feu

Plus en détail

LOGEON Vincent TSGERI 2011/2012

LOGEON Vincent TSGERI 2011/2012 LOGEON Vincent TSGERI 2011/2012 La sécurité informatique 1/12 Table des matières LA SECURITE...3 La biométrie...3 La sécurisation des accès physiques...5 La sécurité informatique :...6 Le travail sur ordinateur

Plus en détail

Aujourd hui, les entreprises

Aujourd hui, les entreprises COÛT TOTAL DE POSSESSION DE PANDA CLOUD OFFICE PROTECTION Page 2 I. Synthèse Aujourd hui, les entreprises dépendent fortement de leur système d information pour mener leur activité au quotidien et, par

Plus en détail

Description des prestations

Description des prestations 1. Dispositions générales La présente description de prestations a pour objet les services (ciaprès dénommés les «services») de Swisscom (Suisse) SA (ci-après dénommée «Swisscom»). Elle complète les dispositions

Plus en détail