OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI"

Transcription

1 OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

2 A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est envoyée à un interpréteur en tant qu'élément d'une commande ou d'une requête. Les données hostiles de l'attaquant peuvent duper l'interpréteur afin de l'amener à exécuter des commandes fortuites ou accéder à des données non autorisées. A2: Violation de gestion d authentification et de session Les fonctions applicatives relatives à l'authentification et la gestion de session ne sont souvent pas mises en œuvre correctement, permettant aux attaquants de compromettre les mots de passe, clés, jetons de session, ou d'exploiter d'autres failles d'implémentation pour s'approprier les identités d'autres utilisateurs. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 2

3 A3: Cross-Site Scripting (XSS) Les failles XSS se produisent chaque fois qu'une application prend des données non fiables et les envoie à un browser web sans validation appropriée.xss permet à des attaquants d'exécuter du script dans le navigateur de la victime afin de détourner des sessions utilisateur, défigurer des sites web, ou rediriger l'utilisateur vers des sites malveillants. A4: Références directes non sécurisées à un objet Une référence directe à un objet se produit quand un développeur expose une référence à un objet d'exécution interne, tel un fichier, un dossier, un enregistrement de base de données, ou une clé de base de données. Sans un contrôle d'accès ou autre protection, les attaquants peuvent manipuler ces références pour accéder à des données non autorisées. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 3

4 A5: Mauvaise configuration de sécurité Une bonne sécurité exige d'avoir une configuration sécurisée définie et déployée pour l'application, les contextes, serveur d'application, serveur web, serveur de base de données, et la plate-forme. Tous ces paramètres doivent être définis, mis en œuvre, et maintenu afin de ne pas comprendre de failles de sécurité. Ceci inclut de maintenir tous les logiciels à jour, y compris toutes les bibliothèques de code employées par l'application. A6: Stockage cryptographique non sécurisé Beaucoup d'applications web ne protègent pas correctement les données sensibles, telles que les cartes de crédit, SSNs, lesinformations d'authentification, avec un chiffrement ou un hash approprié. Les pirates peuvent voler ou de modifier ces données faiblement protégées pour perpétrer un vol d'identité et d'autres crimes, tels que la fraude à la carte de crédit. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 4

5 A7: Manque de restriction d accès URL Beaucoup d'applications web vérifient les droits d'accès URL avant de rendre les liens protégés. Cependant, les applications doivent effectuer des contrôles d'accès similaires chaque fois que ces pages sont accédées, ou les attaquants seront en mesure de forger des URL pour accéder à ces pages cachées de toute façon. A8: Falsification de requête intersite (CSRF) Une attaque CSRF (CrossSiteRequestForgery) force le navigateur d'une victime authentifiée à envoyer une requête HTTP forgée, comprenant le cookie de session de la victime ainsi que toute autre information automatiquement inclue, à une application web vulnérable. Ceci permet à l'attaquant de forcer le navigateur de la victime à générer des requêtes dont l'application vulnérable pense qu'elles émanent légitiment de la victime. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 5

6 A9: Using Components with Known Vulnerabilities Components, such as libraries, frameworks, and other software modules, almost always run with full privileges. If a vulnerable component is exploited, such an attack can facilitate serious data loss or server takeover. Applications using components with known vulnerabilities may undermine application defenses and enable a range of possible attacks and impacts. A10: Redirections et renvois non validés Les applications web réorientent et font suivre fréquemment les utilisateurs vers d'autres pages et sites web, et utilisent des données non fiables pour déterminer les pages de destination. Sans validation appropriée, les attaquants peuvent rediriger les victimes vers des sites de phishing ou de logiciel malveillant, ou utiliser les renvois pour accéder à des pages non autorisées. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 6

7 n Open Web Application Security Project (OWASP) OWASP Top Ten 2013 Project n Site web: https://www.owasp.org/index.php/top_10_2013-table_of_contents Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 7

8 Évolution du top 10 Vulnérabilités A1 - Injection A1 A2 A2 - Violation d authentification A3 A7 A3 - XSS A2 A1 A4 - Références directes A4 A4 A5 - Mauvaise configuration A6 -- A6 - Stockage non sécurisé A7 A8 A7 - Restriction d accès URL A8 A10 A8 - CSRF A5 A5 A9 - Composantes vulnérables A10 - Redirections non validés A10 -- Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 8

9 OWASP Top 10 (2010) A9: Protection insuffisante de la couche Transport Les applications ont souvent du mal à authentifier, chiffrer et protéger la confidentialité et l'intégrité d un trafic réseau sensible. Quand elles le font, elles supportent parfois des algorithmes faibles, utilisent des certificats expirés ou invalides, ou ne les emploie pas correctement. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 9

10 OWASP Top 10 (2007) 2010 A3 - Malicious File Execution Code vulnerable to remote file inclusion (RFI) allows attackers to include hostile code and data, resulting in devastating attacks, such as total server compromise. Malicious file execution attacks affect PHP, XML and any framework which accepts filenames or files from users. A6 - Information Leakage and Improper Error Handling Applications can unintentionally leak information about their configuration, internal workings, or violate privacy through a variety of application problems. Attackers use this weakness to steal sensitive data, or conduct more serious attacks. A9 - Insecure Communications Applications frequently fail to encrypt network traffic when it is necessary to protect sensitive communications. Jean-Marc Robert, ETS MTI OWASP - A13 v1.0 10

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON

Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Tech-Evenings Sécurité des applications Web Sébastien LEBRETON Pourquoi revoir la sécurité des applications Web Des technologies omniprésentes Facilité de mise en œuvre et de déploiement. Commerce en ligne,

Plus en détail

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web»

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» 1 OBJECTIFS DE LA FORMATION RSSI PUBLIC Administrateur Réseau et Système Consultant sécurité Responsable Développement Développeur

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

OWASP Top Ten 2013 Les dix risques de sécurité applicatifs Web les plus critiques

OWASP Top Ten 2013 Les dix risques de sécurité applicatifs Web les plus critiques OWASP Top Ten 2013 Les dix risques de sécurité applicatifs Web les plus critiques OSSIR Paris / 14 janvier 2014 Guillaume Lopes Consultant Sécurité Guillaume.Lopes@Intrinsec.com 14 janvier 2014 1 Qui suis-je?

Plus en détail

OWASP Top Ten 2007 Sommaire exécutif

OWASP Top Ten 2007 Sommaire exécutif OWASP Top Ten 2007 Sommaire exécutif Benoit Guerette, gueb@owasp.org Montreal Chapter Leader 24 février 2009 OWASP Education Project Copyright 2007 The OWASP Foundation Permission is granted to copy, distribute

Plus en détail

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS.

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS. Guide à l attention des développeurs / hébergeurs de sites web marchands sur le niveau minimum de sécurité pour le traitement de numéros de cartes bancaires Préambule Ce guide n a pas vocation à se substituer

Plus en détail

L'insécurité des Applications Web

L'insécurité des Applications Web L'insécurité des Applications Web Paris le 24 Septembre 2009 Sébastien GIORIA (sebastien.gioria@owasp.org) Ludovic PETIT (ludovic.petit@owasp.org) Chapter Leaders, OWASP France Copyright 2009 - The OWASP

Plus en détail

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions Nous avons publié en février un article résumant les principaux risques liés au manque de sécurité des sites internet.

Plus en détail

Formations. «Hacking Edition» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397

Formations. «Hacking Edition» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397 Formations «Hacking Edition» Nos formations Réf. HAC01 35 Heures Les techniques d attaques Réf. HAC02 21 Heures Vulnérabilités réseaux et applicatives Réf. HAC03 21 Heures Sécurité des applications Web

Plus en détail

Sécurité web client. Magali Contensin. ANF Dev Web ASR Carry-Le-Rouet. 25 octobre 2012

Sécurité web client. Magali Contensin. ANF Dev Web ASR Carry-Le-Rouet. 25 octobre 2012 web client Magali Contensin 25 octobre 2012 ANF Dev Web ASR Carry-Le-Rouet Plan Visibilité du code La vérification des données côté client est insuffisante XSS Usurpation de contenu AJAX Visibilité du

Plus en détail

La sécurité pour les développeurs. Christophe Villeneuve @hellosct1

La sécurité pour les développeurs. Christophe Villeneuve @hellosct1 La sécurité pour les développeurs Christophe Villeneuve @hellosct1 Qui... est Christophe Villeneuve? afup lemug.fr mysql mariadb drupal demoscene firefoxos drupagora phptour forumphp solutionlinux demoinparis

Plus en détail

Formation e-commerce Développeur Sécurité

Formation e-commerce Développeur Sécurité Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce Développeur Sécurité Développeur indépendant ou en

Plus en détail

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin

Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net. INF340 Jean-François Berdjugin Sécurité des sites Web Pas un cours un recueil du net INF340 Jean-François Berdjugin Vulnérabilité Définition (wikipédia) : Dans le domaine de la sécurité informatique, une vulnérabilité est une faiblesse

Plus en détail

Sécurité d un site php

Sécurité d un site php Sensibilisation IUT de Fontainebleau 8 juin 2015 1 2 1 2 Enjeux L application manipulent-ils des données fiables? L application interagit-elle avec le bon interlocuteur? Le secret des données échangées

Plus en détail

OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE. Conférence thématique: Sécurité des applications

OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE. Conférence thématique: Sécurité des applications OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE Conférence thématique: Sécurité des applications www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2015 Présentation de la société Advens 2 La sécurité est source de valeur Pas

Plus en détail

Sécurité d un site PHP

Sécurité d un site PHP Sécurité d un site PHP Lundi 16 mai 2011 Jean-Ferdinand Susini Les impératifs de sécurité Une application Web est une application distribuée sur Internet => problème de sécurité : Les programmes de l application

Plus en détail

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Althes (http://www.althes.fr) Revision 1 - December 2002 Vincent Royer 1. Introduction Au cours de ces dernières années, un certain nombre

Plus en détail

Next Generation Application Security. Catalogue des formations

Next Generation Application Security. Catalogue des formations Next Generation Application Security Catalogue des formations Nbr de jours Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre PLANNING DES FORMATIONS 2015 Denyall Web

Plus en détail

Sécurité des applications Retour d'expérience

Sécurité des applications Retour d'expérience HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Netfocus Sécurité des applications Retour d'expérience Nicolas Collignon

Plus en détail

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4)

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Sommaire : Contenu I. Introduction:... 2 II. Présentation de l atelier :... 2 1) Attaque persistante :... 3 2) Attaque non persistante :...

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Attaques applicatives

Attaques applicatives Attaques applicatives Attaques applicatives Exploitation d une mauvaise programmation des applications Ne touche pas le serveur lui-même mais son utilisation/ configuration Surtout populaire pour les sites

Plus en détail

TAS. Le Terrible Audit de Sécurité

TAS. Le Terrible Audit de Sécurité TAS Le Terrible Audit de Sécurité Ordre du jour Identifier les objectifs de sécurité Préparer un référentiel Vérifier la sécurité de son code Qui parle? Damien Seguy Verbicruciste Alter Way Consulting

Plus en détail

Sécurité des applications Web : Réduire les risques. Sébastien PERRET sep@navixia.com NAVIXIA SA

Sécurité des applications Web : Réduire les risques. Sébastien PERRET sep@navixia.com NAVIXIA SA Sécurité des applications Web : Réduire les risques Sébastien PERRET sep@navixia.com NAVIXIA SA Basée à Ecublens, Navixia SA est une société suisse spécialisée dans le domaine de la sécurisation du système

Plus en détail

PySQLi. Framework d'injection de code SQL

PySQLi. Framework d'injection de code SQL PySQLi Framework d'injection de code SQL Meeting #Hackerzvoice 3 novembre 2012 Plan (1/2) Les camés du SQL TOP 10 OWASP Rappels sur les injections Exploitations possibles Outils (non exhaustif) Sqlmap

Plus en détail

Tests d intrusions dans un cadre formel

Tests d intrusions dans un cadre formel Tests d intrusions dans un cadre formel Introduction Qu est-ce qu un test d intrusion? Tests de vulnérabilité vs Tests d intrusion Règles d engagement Cadre d un test d intrusion Tests d'intrusion - Laurent

Plus en détail

OmniVista 2700 Application complémentaires pour l OmniVista 2500 Network Management

OmniVista 2700 Application complémentaires pour l OmniVista 2500 Network Management OmniVista 2700 Application complémentaires pour l OmniVista 2500 Network Management OmniVista 2730 PolicyView Alcatel-Lucent OmniVista 2730 PolicyView avec OneTouch QoS simplifie la tâche complexe de configurer

Plus en détail

Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants

Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants Qu'est ce qu'une Fédération d'identités? Définitions Fonctionnement de base Fonctionnement détaillé Les principaux composants Fédération Définit un cercle de confiance constitué de Fournisseurs d'identités

Plus en détail

Pare-feu applicatif i-suite Version 5.5.5 révision 21873

Pare-feu applicatif i-suite Version 5.5.5 révision 21873 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Pare-feu applicatif i-suite Version 5.5.5 révision 21873

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

EXIGENCES TECHNIQUES DE SECURITE

EXIGENCES TECHNIQUES DE SECURITE EXIGENCES TECHNIQUES DE SECURITE DEVELOPPEMENT D'APPLICATIONS ANDROID ET IOS MARDI 9 JUIN 2015 - VERSION 1.1 VERSION : 1.1 - RÉF. : ###################### SOMMAIRE Contenu DEFINITIONS 4 EXIGENCES TECHNIQUES

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

RAT01P1 / RAT01P2 Gare aux fraudes et aux pirates avec IBM Rational AppScan. Innovation pour la planète plus intelligente

RAT01P1 / RAT01P2 Gare aux fraudes et aux pirates avec IBM Rational AppScan. Innovation pour la planète plus intelligente RAT01P1 / RAT01P2 Gare aux fraudes et aux pirates avec IBM Rational AppScan Corinne Blanchard Fréderic Michel Blanchard_c@fr.ibm.com fredericmichel@fr.ibm.com Agenda L importance et l impact de la sécurité

Plus en détail

Sécurité dans les développements

Sécurité dans les développements HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité dans les développements Paris, 11 mai 2007 Hervé Schauer

Plus en détail

Sécurité des frameworks J2EE

Sécurité des frameworks J2EE Sécurité des frameworks J2EE Naissance des injections de langages d'expression Présenté le 25/10/2012 Pour la JSSI 2012 de Rouen - 3ème édition Par Renaud Dubourguais - renaud.dubourguais@synacktiv.com

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé

Plus en détail

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting)

Travaux soutenus par l ANR. Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) Travaux soutenus par l ANR Jean-François CAPURON (DGA) Bruno LEGEARD (Smartesting) 03 Avril 2012 1. Test de sécurité et génération de tests à partir de modèle 2. Le projet SecurTest à DGA Maîtrise de l

Plus en détail

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PROJET

Plus en détail

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques?

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Serge SAGHROUNE Directeur SécuritS curité des Systèmes d'information et Télécom Groupe ACCOR Vice Président du CLUSIF Exemples de mythes liés

Plus en détail

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif?

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? http://www.google.fr/#q=sebastien gioria Responsable de la branche Audit S.I

Plus en détail

Sécurité de la plate-forme Macromedia Flash et des solutions Macromedia pour l entreprise

Sécurité de la plate-forme Macromedia Flash et des solutions Macromedia pour l entreprise LIVRE BLANC Sécurité de la plate-forme Macromedia Flash et des solutions Macromedia pour l entreprise Adrian Ludwig Septembre 2005 Copyright 2005 Macromedia, Inc. Tous droits réservés. Les informations

Plus en détail

Wi-Fi et Portails captifs

Wi-Fi et Portails captifs Cédric Blancher Wi-Fi et Portails captifs 1/38 Wi-Fi et Portails captifs Principes et limitations Cédric Blancher cedric.blancher(at)eads.net EADS Innovation Works Computer Security research lab - EADS/CTO/IW/SE/CS

Plus en détail

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager.

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. IBM Tivoli Key Lifecycle Manager Version 2.0.1 Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. National Language Version: To obtain the Quick

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 Les webshells, ou comment ouvrir les portes de son réseau?

Plus en détail

Tunnel SSH. 1) Serveur Web et tunnel SSH, console d administration. 2) Toujours utiliser l option tunnel SSH

Tunnel SSH. 1) Serveur Web et tunnel SSH, console d administration. 2) Toujours utiliser l option tunnel SSH Tunnel SSH 1) Serveur Web et tunnel SSH, console d administration Une console de gestion est disponible dans l outil d administration Cette console de gestion vous permet de configurer les services de

Plus en détail

Sécurisation des applications web : retour d'expérience des développeurs de Sympa

Sécurisation des applications web : retour d'expérience des développeurs de Sympa Sécurisation des applications web : retour d'expérience des développeurs de Sympa David Verdin - TutoJ RES 12 : Sécurité des sites web - 4 février 2010 8 février 2010 1 En guise d'intro Le point de vue

Plus en détail

La sécurisation d applications

La sécurisation d applications Université Toulouse 1 Sciences Sociales 10 mars 2008 Les firewalls ne suffisent plus Mais ont-ils jamais été suffisants? La protection à 100% n existe pas. De plus certains protocoles doivent absolument

Plus en détail

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling Gabriel Corvalan Cornejo Gaëtan Podevijn François Santy 13 décembre 2010 1 Modélisation et récolte d information du système 1.1 Information

Plus en détail

Impression de sécurité?

Impression de sécurité? Impression de sécurité? Matthieu Herrb Capitoul, le 1er avril 2010 Agenda 1 Introduction 2 Risque lié au logiciel d impression 3 Risques liés au réseau 4 Risques liés à l imprimante 5 Risques liés papier

Plus en détail

Failles XSS : Principes, Catégories Démonstrations, Contre mesures

Failles XSS : Principes, Catégories Démonstrations, Contre mesures HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Séminaire 15 ans HSC Failles XSS : Principes, Catégories Démonstrations,

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO)

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO) CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS (Product for Advanced SSO) Préparé pour : ANSSI Préparé par: Thales Communications & Security S.A. 4 Avenue des Louvresses 92622 GENNEVILLIERS CEDEX France This document

Plus en détail

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Sécurite Web Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Généralités 80 % des sites contiennent au moins une faille de sécurité 24 familles de failles différentes : on ne présente

Plus en détail

La sécurité des accès grand public

La sécurité des accès grand public La sécurité des accès grand public Cédric Blancher blancher@cartel-securite.fr Cartel Sécurité Salon Vitré On Line 25-27 octobre 2002 Plan 1. Introduction 2. Les risques spécifiques 3. Les bonnes habitudes

Plus en détail

Sécurisation de vos sites web avec Apache reverse proxy et mod_security

Sécurisation de vos sites web avec Apache reverse proxy et mod_security JI 2012, François Legrand, Sécurisation des sites web 1/27 Sécurisation de vos sites web avec Apache reverse proxy et mod_security François Legrand (LPNHE) JI 2012, François Legrand, Sécurisation des sites

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Authentifications. Contrôle d'accès. Le point de vue d' OWASP ASVS (Application Security Verification Standard )

Authentifications. Contrôle d'accès. Le point de vue d' OWASP ASVS (Application Security Verification Standard ) Authentifications Gestion des Sessions Contrôle d'accès Le point de vue d' OWASP ASVS (Application Security Verification Standard ) Philippe Léothaud : chez BeeWare depuis 2003, d'abord en charge de l'offre

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Vincent Mathieu Pascal Aubry Julien Marchal SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi le Single Sign-On? Principes du SSO sur le

Plus en détail

Vol de session : une nouvelle méthode de prévention est née

Vol de session : une nouvelle méthode de prévention est née Vol de session : une nouvelle méthode de prévention est née L importance croissante de la livraison sécurisée d applications Web Aujourd hui, les entreprises sont partout sur la toile. Que ce soit pour

Plus en détail

Sécurité PHP et MySQL

Sécurité PHP et MySQL Sécurité PHP et MySQL Ce document est extrait du travail de diplôme de M. DIZON dans l état.. Sécurité PHP et MySQL...1 1 Introduction...1 2 Sécurisation des scripts PHP...2 2.1 Introduction...2 2.2 Filtrage

Plus en détail

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité NOS MODULES D AUDIT Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité Audit Technique Audit des serveurs Mise à jour, vulnérabilités classiques Respect des politiques de mots de passe Contrôle des accès à

Plus en détail

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Module 1 Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Vue d ensemble du module Rôles serveur Utilisation des outils d administration Microsoft Windows Server 2008 R2 Utilisation

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web OSSIR 09/09/2002 Vulnérabilités, attaques et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com Page 1 Planning

Plus en détail

PHP et MySQL : notions de sécurité

PHP et MySQL : notions de sécurité PHP et MySQL : notions de sécurité Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr Dans ces quelques lignes des notions de sécurité élémentaires vont être présentées. Elles sont insuffisantes pour toute application

Plus en détail

FAILLES DE SECURITE DES APPLICATIONS WEB PRINCIPES, PARADES ET BONNES PRATIQUES DE DEVELOPPEMENT

FAILLES DE SECURITE DES APPLICATIONS WEB PRINCIPES, PARADES ET BONNES PRATIQUES DE DEVELOPPEMENT FAILLES DE SECURITE DES APPLICATIONS WEB PRINCIPES, PARADES ET BONNES PRATIQUES DE DEVELOPPEMENT Référence : Failles de sécurité des applications Web Date de dernière mise à jour : 03/04/2012 Version du

Plus en détail

Nom de la procédure : Obtention du certificat pour la connexion sans-fil Produit(s) affecté(s) :

Nom de la procédure : Obtention du certificat pour la connexion sans-fil Produit(s) affecté(s) : Nom de la procédure : Obtention du certificat pour la connexion sans-fil Produit(s) affecté(s) : Windows Vista Internet Explorer 7 Numéro procédure : GU-SF-07-002 Auteur : Martin Desmeules Date de Création

Plus en détail

Bee Ware. Cible de Sécurité CSPN. Validation Fonctionnelle Validation Fonctionnelle Bon pour application AMOA BEEWARE BEEWARE

Bee Ware. Cible de Sécurité CSPN. Validation Fonctionnelle Validation Fonctionnelle Bon pour application AMOA BEEWARE BEEWARE Référence : BNX_Cible-de-sécurité_CSPN Version : 1.3 Etat : A valider Date : Affaire/projet : Client : BEE WARE Classification : Diffusion projet Bee Ware i-suite Cible de Sécurité CSPN Validation Fonctionnelle

Plus en détail

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007

cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 A t t a q u e s c o n t r e l e s a p p l i s w e b cedric.foll@(education.gouv.fr laposte.net) Ministère de l'éducation nationale Atelier sécurité Rabat RALL 2007 D e l ' u t i l i t é d e l ' a t t a

Plus en détail

Web Application Firewalls (WAF)

Web Application Firewalls (WAF) Web Application Firewalls (WAF) Forum CERT-IST Paris le 9 Juin 2009 Sébastien GIORIA (sebastien.gioria@owasp.org) French Chapter Leader Copyright 2009 - The OWASP Foundation Permission is granted to copy,

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service)

Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) JOSY «Authentification Centralisée» Paris, 6 mai 2010 Single Sign-On open source avec CAS (Central Authentication Service) Julien Marchal Consortium ESUP-Portail SSO open source avec CAS Introduction Pourquoi

Plus en détail

Sécurisation d une application ASP.NET

Sécurisation d une application ASP.NET Sécurisation d une application ASP.NET 1- Authentification L authentification est un processus essentiel à la sécurisation d une application internet. Ce processus permet d authentifier l entité à l origine

Plus en détail

Sécurité des applications web. Daniel Boteanu

Sécurité des applications web. Daniel Boteanu I F8420: Éléments de Sécurité des applications web Daniel Boteanu Architecture des applications web Client légitime Internet HTTP 浀 HTML Server Web 2 Architecture des applications web Client légitime Internet

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

Authentification unique Eurécia

Authentification unique Eurécia Authentification unique Eurécia Date/Version Contenu Etat 27/03/2013 Création du document Diffusable 03/09/2013 Mise à jour du document Diffusable 17/07/2013 Ajout du chapitre provisionning Diffusable

Plus en détail

Le Top10 de l OWASP. The OWASP Foundation http://www.owasp.org. OWASP Genève Spring 2009 23 Avril 2009

Le Top10 de l OWASP. The OWASP Foundation http://www.owasp.org. OWASP Genève Spring 2009 23 Avril 2009 Le Top10 de l OWASP OWASP Genève Spring 2009 23 Avril 2009 Sébastien GIORIA (sebastien.gioria@owasp.fr) French Chapter Leader Copyright 2008 - The OWASP Foundation Permission is granted to copy, distribute

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 moyen-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

Technologies du Web. Web et sécurité. Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 23 novembre 2009

Technologies du Web. Web et sécurité. Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 23 novembre 2009 Sécurité côté client Technologies du Web Web et sécurité Pierre Senellart (pierre.senellart@telecom-paristech.fr) Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 23 novembre 2009 P. Senellart

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 19 Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 1. Introduction Rôles et fonctionnalités Les rôles et fonctionnalités ci-dessous ne sont qu'une petite liste de ceux présents dans Windows Server 2012 R2. 2. Les

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN Dropbear 2012.55 Ref 12-06-037-CSPN-cible-dropbear Version 1.0 Date June 01, 2012 Quarkslab SARL 71 73 avenue des Ternes 75017 Paris France Table des matières 1 Identification 3

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Rencontres SPIRAL 25/02/03 Vulnérabilités et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants face à certaines attaques patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com

Plus en détail

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008 Serveur Web - IIS 7 Le livre de référence de ce chapitre est «Windows Server 2008 - Installation, configuration, gestion et dépannage» des éditions ENI, disponible sur egreta. Le site de référence pour

Plus en détail

LE LOCKDOWN OU COMMENT RESTREINDRE L'ACCES A CERTAINES

LE LOCKDOWN OU COMMENT RESTREINDRE L'ACCES A CERTAINES LE LOCKDOWN OU COMMENT RESTREINDRE L'ACCES A CERTAINES RESSOURCES Apparu avec SAS 9.4 M1, le LOCKDOWN a pour objectif de permettre aux administrateurs de restreindre l accès à certaines ressources. «To

Plus en détail

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif SCADA

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif SCADA Profil de protection d un progiciel serveur applicatif SCADA Version 1.0 court-terme GTCSI 1 er juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne

Plus en détail

Présentation du projet EvalSSL

Présentation du projet EvalSSL 24 SSLTeam FévrierPrésentation 2011 du projet EvalSSL 1 / 36 Présentation du projet EvalSSL SSLTeam : Radoniaina ANDRIATSIMANDEFITRA, Charlie BOULO, Hakim BOURMEL, Mouloud BRAHIMI, Jean DELIME, Mour KEITA

Plus en détail

Squid Intégrez un proxy à votre réseau d'entreprise

Squid Intégrez un proxy à votre réseau d'entreprise Avant-propos 1. Introduction 7 2. À qui s'adresse ce livre? 8 3. Structure du livre 8 Les principes de base d un serveur cache 1. Pourquoi un serveur mandataire? 11 2. Le principe d'un serveur mandataire-cache

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI Vulnérabilités logicielles Injection SQL Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI 1 Plan SQL Injection SQL Injections SQL standards Injections SQL de requêtes

Plus en détail

Sécurité des bases de

Sécurité des bases de HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet CLUSIR-EST Sécurité des bases de données Louis Nyffenegger Louis Nyffenegger

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme Présentation des technologies SharePoint 1. Historique des technologies SharePoint 13 1.1 SharePoint Team Services v1 14 1.2 SharePoint Portal Server 2001 14 1.3 Windows SharePoint Services v2 et Office

Plus en détail

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Peter Sylvester / Paul-André Pays EdelWeb http://www.edelweb.fr/ ps@edelweb.fr / pays@edelweb.fr

Plus en détail