DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES"

Transcription

1 DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril Document confidentiel - Advens 2012

2 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques WEB Des intrusions parfois difficile à détecter APT: Plusieurs exemples d intrusion et de maintient durant plusieurs jours / semaines AET: Qui en parle? De nombreuses entreprises ne maitrisent pas leur exposition sur le Web Les métiers qui contractualisent en direct Architectures distribuées Externalisation de services Des exemples réguliers dans la presse Cyber-Espionnage Cyber-Crime Cyber-Activisme 2

3 Etat des lieux en 2012 Augmentation des interventions forensic / post-mortem en 2011 E-Commerce: Chantages à l injection SQL Jeux vidéo en Ligne: Vols massif de données joueur Collectivité: Défiguration de site institutionnel Les applications restent vulnérables Aux attaques par injection Au Cross Site Scripting Aux faiblesses dans l authentification Aux faiblesses dans la gestion des sessions Le niveau de sécurité des applications Web ne progresse pas. Plus de 85% des applications Web auditées par Advens en 2011 présentent des failles dans le top 5 de l OWASP. 3

4 Morceaux choisis Banque: Test d intrusion interne Réseau mal segmenté Découverte d une interface Web Aucune vulnérabilité identifiée Authentification : admin / admin Possibilité de reprogrammer les paniers du DAB Tests d intrusion sur une application médicale (plusieurs hôpitaux concernés) Cross Site Scripting, difficilement exploitable Prise de contrôle sur la base de données Accès aux dossiers patients 4

5 Morceaux choisis Collectivité: Test d intrusion sur applicatif métier Attaque par Injection SQL Dump de la base des utilisateurs Attaque sur les mots de passe Découverte du mot de passe administrateur Accès aux données personnelles des citoyens Exploitation d une faille PHP Compromission totale du serveur Nous avions déjà audité une application de cet éditeur. Le mot de passe découvert est identique à celui trouvé lors d un précédent test d intrusion Recherche Google: Plusieurs collectivités possèdent cette application. Après contact et vérification: Les installations possèdent toutes le même mot de passe 5

6 Des causes multiples Manque de sécurité dans les cahiers des charges Manque de sensibilisation des développeurs et des chefs de projets Manque de communication entre les développeurs / les architectes / le réseau Time to Market: Pression du métier Contrôles de sécurité insuffisants ou inadaptés Un comportement inacceptable de certains éditeurs sur les logiciels de niche Un manque de maitrise dans les techniques de sécurisation Une sécurité «périphérique» (ex: focus sur le frontal Web) 6

7 En théorie: Sécuriser le cycle de développement Suivi de l application en production Analyse des besoins et faisabilité Contrôles / Audits Recette Spécifications générales Tests de validation Conception de l architecture Tests d intégration Conception détaillée Tests unitaires Développement 7

8 En pratique: Ne pas se limiter à l application Web App Web App Base de données Prendre en compte la sécurité de toute la chaine applicative 8

9 En pratique: Repenser les contrôles techniques HTTP Front End SOAP Back End Base de données Les contrôles en boite-noire sont insuffisants et pourtant ce sont les plus utilisés Inadapté dans le cycle de développement L audit de code statique a ses limites également Inadapté dans le cycle de développement Nécessité de suivre le «codeflow» pour analyser le comportement applicatif Apparition de nouveaux outils, à la portée des développeurs 9

10 Politique de sécurité Les vrais défis à relever Les questions à se poser: Comment définir une politique de sécurité au niveau applicatif? Comment appliquer cette politique de manière «consistante» sur l ensemble de la chaîne? Comment industrialiser les contrôles pour veiller au bon respect de la politique? Applications Web Middlewares Bases de données Autres Applications Autres Environnements Systèmes d exploitation Réseau, stockage 10

11 Défense en profondeur Et les données? Des référentiels de plus en plus contraignants Peu de mesures de protection réellement en place Applications Web Middlewares Bases de données Prise de conscience Qui applique les mises à jours? Systèmes d exploitation Réseau, stockage Amélioration: Patch management, durcissement, contrôles de conformité opérationnelle Très hétérogène, mais globalement OK 11

12 Quelles solutions? Formation des développeurs La sensibilisation à l OWASP, la formation au pentest, aux dangers d Internet c est bien La fourniture de méthodologies, d outils (ou de services ) c est mieux Un développeur ne sera jamais un expert en sécurité Il faut lui donner des outils adaptés Self-assessment Logiciels de contrôle de la qualité / sécurité du code intégrés dans le processus de développement Intégrer l équipe sécurité dans le process de développement Mener des démarches de fond sur la sécurité applicative Mise en place de «normes» de développement Mise en place de Frameworks standardisés et sécurisés Mise en place de cellules d homologation des logiciels 12

13 Quelles solutions? Les plans d action des audits techniques sont-ils bien adaptés? Appliquer un patch n est pas toujours possible Chiffrer un mot de passe en base ce n est pas toujours possible Implémenter un mécanisme d authentification robuste ce n est pas toujours possible Proposer des solutions en terme d architecture applicative Ne pas se limiter à l exploitation technique de la vulnérabilité Et si, au lieu de rechercher les failles, on partait du principe qu il y en avait? Evaluer les impacts en cas d exploitation Mettre en place les mesures de sécurité minimalistes et ne pas transiger dessus Mettre en place les contrôles adaptés 13

14 Quelles solutions? Revenir au bon sens et aux fondamentaux Isoler ce qu on ne peut contrôler ou sécuriser au premier abord Contrôler les accès Traçabilité Politique du moindre privilège Mesures de protection ciblées: Chiffrement, signature Capitaliser sur les développements et casser la logique de «silo» Ne pas réinventer la roue à chaque projet et appréhender la sécurité dans la globalité de l architecture applicative 14

15 Gouvernance Framework Quelles solutions? Applications Web Service.NET J2EE PHP API SOAP WCF LOGS CRYPTO Access IAM / SSO / STS Auth CLOUD API Enterprise API 15

16 Retour d expérience: Attaques ciblées (1/2) Attaques ciblées contre un groupe international Surface d attaque gigantesque Nombreuses intrusions avérées Vols de données, sabotages Détection Les IPS n ont rien vu (aucune alerte et pas de logs!) Plusieurs applications métiers sont inutilisables Réaction Coupure immédiate de tous les accès réseaux vers les applications Plutôt bien maitrisé, réaction dans les heures qui suivent les attaques Analyse Plusieurs jours nécessaires pour la remise en état des bases de données Scans des vulnérabilités applicatives en urgence Défauts de mise à jour, SQL Injection, XSS, inclusion de fichiers, configurations par défaut, Interfaces de management accessibles Plusieurs mois / homme de travail pour sécuriser les applications métier 16

17 Retour d expérience: Attaques ciblées (2/2) Mise en place de firewalls applicatifs sur plusieurs sites Protection des applications métiers stratégiques pour le groupe Mise en place de politiques très strictes Tuning de la configuration avec les responsables applicatifs Monitoring des WAF Tests fonctionnels sur l intégralité des processus applicatifs Ajustement des politiques / élimination des faux-positifs Bilan après plusieurs mois de service Surveillance continue des WAF (supervision temps réel de l activité) 100% des scans / bruit de fond Internet bloqué Détection de plusieurs attaques de type «découverte» Contrôle d intégrité temps réel sur les interfaces publiques / authentification Scans applicatifs réguliers Initialisation d un programme de sécurisation des applications Attention à la gestion du changement 17

18 Retour d expérience: Mise en conformité PCI DSS (1/2) Société dans le secteur de l assurance Plateforme applicative dédiée au métier de l entreprise Souscription de contrats par téléphone, via une plateforme d appel Collecte d informations personnelles Collecte de données de type cartes bancaires Plateforme accessible à d autres courtiers / assureurs L un des assureurs exige une conformité PCI DSS de la plateforme Plateforme mutualisée Numéros de carte bancaire en clair dans la base de données Numéros de carte bancaire «en clair» dans certains documents 18

19 Retour d expérience: Mise en conformité PCI DSS (2/2) Bulle PCI DSS Contrats chiffrés Encrypt Decrypt Web-Services CB chiffrées 19

20 Développer des applications Web sécurisées et après? Questions? Jérémie Jourdin - Advens 20

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES De la théorie à la pratique Juillet 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Développer des Applications Web Sécurisées Intervenants Agenda Frédéric

Plus en détail

OWASP Top Ten 2013 Les dix risques de sécurité applicatifs Web les plus critiques

OWASP Top Ten 2013 Les dix risques de sécurité applicatifs Web les plus critiques OWASP Top Ten 2013 Les dix risques de sécurité applicatifs Web les plus critiques OSSIR Paris / 14 janvier 2014 Guillaume Lopes Consultant Sécurité Guillaume.Lopes@Intrinsec.com 14 janvier 2014 1 Qui suis-je?

Plus en détail

Formation e-commerce Développeur Sécurité

Formation e-commerce Développeur Sécurité Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce Développeur Sécurité Développeur indépendant ou en

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

Sécurité des applications Web : Réduire les risques. Sébastien PERRET sep@navixia.com NAVIXIA SA

Sécurité des applications Web : Réduire les risques. Sébastien PERRET sep@navixia.com NAVIXIA SA Sécurité des applications Web : Réduire les risques Sébastien PERRET sep@navixia.com NAVIXIA SA Basée à Ecublens, Navixia SA est une société suisse spécialisée dans le domaine de la sécurisation du système

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions Nous avons publié en février un article résumant les principaux risques liés au manque de sécurité des sites internet.

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST. 10 Décembre 2013 Julien Lavesque j.lavesque@itrust.fr

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST. 10 Décembre 2013 Julien Lavesque j.lavesque@itrust.fr TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST 10 Décembre 2013 Julien Lavesque j.lavesque@itrust.fr $ WHOAMI Julien Lavesque ü Directeur technique ITrust ü Consultant Sécurité depuis 10 ans ü

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web»

Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» Projet Formation E-Learning - Sept 2015 «Sécurité des applications Web» 1 OBJECTIFS DE LA FORMATION RSSI PUBLIC Administrateur Réseau et Système Consultant sécurité Responsable Développement Développeur

Plus en détail

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif?

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? http://www.google.fr/#q=sebastien gioria Responsable de la branche Audit S.I

Plus en détail

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets

S26B. Démarche de de sécurité dans les projets S26B Démarche de de sécurité dans les projets Théorie et et réalité Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com

Plus en détail

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS.

Ce guide n a pas vocation à se substituer à une démarche de certification PCI DSS. Guide à l attention des développeurs / hébergeurs de sites web marchands sur le niveau minimum de sécurité pour le traitement de numéros de cartes bancaires Préambule Ce guide n a pas vocation à se substituer

Plus en détail

OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE. Conférence thématique: Sécurité des applications

OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE. Conférence thématique: Sécurité des applications OZSSI NORD 4 JUIN 2015 - LILLE Conférence thématique: Sécurité des applications www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2015 Présentation de la société Advens 2 La sécurité est source de valeur Pas

Plus en détail

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics ITrust Security Metrics : le label sécurité d ITrust 26 Septembre 2011 Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics Objet : Ce document présente le label de sécurité ITrust et formalise les conditions

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions 5 novembre 2013 Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions Agenda 1. Enjeux sécurité du Cloud et du Big Data 2. Accompagner les projets 3. Quelques solutions innovantes 4. Quelle posture pour les

Plus en détail

Découverte Audit Attaque

Découverte Audit Attaque D epuis l'augmentation de l'importance d'internet dans la vie quotidienne de nombreuses personnes, la sécurité des sites web reste plus que jamais une inquiétude majeure. W3AF ou Web Application Attack

Plus en détail

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité NOS MODULES D AUDIT Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité Audit Technique Audit des serveurs Mise à jour, vulnérabilités classiques Respect des politiques de mots de passe Contrôle des accès à

Plus en détail

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Applications Web Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Les vulnérabilités au sein des applications Web sont un vecteur majeur du cybercrime. En effet, selon le rapport d enquête 2012

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Stéphane Vaugelade Les propos de cette présentation n engagent que leur auteur Forum 2011 1 Sommaire Rappel historique Exigences du régulateur Cahier des

Plus en détail

PCI DSS un retour d experience

PCI DSS un retour d experience PCI DSS un retour d experience Jean-Marc Darées, IT architect PSSC Customer Center, NTC France jmdarees@fr.ibm.com EUROPE IOT Agenda Le standard PCI Un réveil soudain Retours d Expérience IBM PCI DSS Un

Plus en détail

Vulnérabilités SCADA/ICS

Vulnérabilités SCADA/ICS Vulnérabilités SCADA/ICS Listing des 10 vulnérabilités les plus fréquemment rencontrées lors de missions Wilfrid BLANC - LEXSI 1 Réalisation de nombreuses missions en contexte industriel depuis 2011 Audit

Plus en détail

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de

Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de Supplément de renseignements : Examens d applications et pare-feux d applications web clarifiés Normes : Normes en matière de sécurité des données de la PCI (PCI DSS) Version : 1.2 Date : Octobre 2008

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

Next Generation Application Security. Catalogue des formations

Next Generation Application Security. Catalogue des formations Next Generation Application Security Catalogue des formations Nbr de jours Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre PLANNING DES FORMATIONS 2015 Denyall Web

Plus en détail

Formations. «Règles de l Art» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397

Formations. «Règles de l Art» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397 Formations «Règles de l Art» Nos formations Réf. ART01 14 Heures Authentification Réf. ART02 14 Heures Durcissement des systèmes Réf. ART03 14 Heures Firewall Réf. ART04 14 Heures Logs Réf. ART05 7 Heures

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011

SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011 Certification de Sécurité de Premier Niveau Une réponse pragmatique aux besoins du marché civil SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011 Frédéric Rémi - frederic.remi@amossys.fr ACCREDITATION N 1-2190 PORTEE DISPONIBLE

Plus en détail

Gestion des incidents de sécurité. Une approche MSSP

Gestion des incidents de sécurité. Une approche MSSP Gestion des incidents de sécurité Une approche MSSP Agenda Présentation du ThreatManagement Center Le rôle d un MSSP dans la supervision de sécurité La gestion d incidents 2 Agenda Présentation du ThreatManagement

Plus en détail

IDC Risk Management 2009 Quelles démarches pour satisfaire les exigences de la norme PCI DSS?

IDC Risk Management 2009 Quelles démarches pour satisfaire les exigences de la norme PCI DSS? IDC Risk Management 2009 Quelles démarches pour satisfaire les exigences de la norme PCI DSS? Leif Kremkow Dir. Technical Account Managemet, CISSP Mardi, 5 Février, 2009 PCI Security Standards Council

Plus en détail

Sécurité des applications Retour d'expérience

Sécurité des applications Retour d'expérience HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Netfocus Sécurité des applications Retour d'expérience Nicolas Collignon

Plus en détail

La sécurité applicative

La sécurité applicative La sécurité applicative De quoi s'agit-il? Quel en est l'enjeu? Emilien Kia CLUSIR - antenne de Grenoble / UPMF-IUT2 8 juin 2009 La sécurité applicative Introduction : qu'est-ce et pourquoi? Les attaques

Plus en détail

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter

La Sécurité des Données en Environnement DataCenter La Sécurité des Données en Environnement DataCenter Thien-Trung Nguyen tnguyen@imperva.com 1 Agenda Présentation Imperva Protection des applications Web Protection des données sensibles Modes de déploiement

Plus en détail

Serveur virtuel infogéré

Serveur virtuel infogéré Serveur virtuel infogéré Fiche produit 12 novembre 2010 Résumé Afin de garantir la disponibilité du serveur du client, nous proposons la mise à disposition d un serveur virtuel avec une infogérance complète

Plus en détail

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0

Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Présentation de la solution Open Source «Vulture» Version 2.0 Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org 1 s/apache/mod_perl/ LE PROJET VULTURE Advens IST Day 15 septembre 2011 http://www.vultureproject.org

Plus en détail

Réf. Module Public ciblé Durée Contenu. Décideurs du secteur Commerce ou des Institutions financières concernées par le paiement

Réf. Module Public ciblé Durée Contenu. Décideurs du secteur Commerce ou des Institutions financières concernées par le paiement La sécurisation des transactions électroniques a toujours été au cœur des préoccupations des acteurs du paiement, qu'ils soient commerçants, institutions financières ou fournisseurs de services. L'industrie

Plus en détail

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif MES

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif MES Profil de protection d un progiciel serveur applicatif MES Version 1.0 court-terme GTCSI 1 er juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

XSS Easy Exploitation Kernel Framework d exploitation pour pentesters

XSS Easy Exploitation Kernel Framework d exploitation pour pentesters XSS Easy Exploitation Kernel Framework d exploitation pour pentesters Emilien Girault (Trance) trance@ghostsinthestack.org / e.girault@sysdream.com Twitter : @emiliengirault www.segmentationfault.fr /

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE SECURITE

RECOMMANDATIONS DE SECURITE PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 14 février 2013 N 524/ANSSI/SDE RECOMMANDATIONS DE SECURITE

Plus en détail

Formations. «Hacking Edition» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397

Formations. «Hacking Edition» Certilience formation N 82 69 10164 69 - SIRET 502 380 397 00021 - APE 6202A - N TVA Intracommunautaire FR17502380397 Formations «Hacking Edition» Nos formations Réf. HAC01 35 Heures Les techniques d attaques Réf. HAC02 21 Heures Vulnérabilités réseaux et applicatives Réf. HAC03 21 Heures Sécurité des applications Web

Plus en détail

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration

La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration La sécurité des PABX Le point de vue d un constructeur Les mesures de sécurisation des équipements lors du développement et de l intégration Pierre-Alexandre FUHRMANN Vice-President Global R&D 25 Avril

Plus en détail

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Integrated Security Engineering (ISE) La sécurité au cœur de vos projets et systèmes

Plus en détail

«Sécurisation des données hébergées dans les SGBD»

«Sécurisation des données hébergées dans les SGBD» Journée CLUSIR EST 28 septembre 2007 «Sécurité, Virtualisation et Bases de données» «Sécurisation des données hébergées dans les SGBD» Bruno Rasle bruno.rasle@cortina.fr Bruno Rasle Responsable des Offres

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière?

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière? Les actions et initiatives de Siemens Un sujet nouveau La cybersécurité Que fait Siemens en la matière? Page 1 Rétrospective 1998 Création du CERT Siemens pour la protection des infrastructures IT internes

Plus en détail

Intégration de la cybersécurité aux systèmes de conduite industriels. Méthodes et pratiques

Intégration de la cybersécurité aux systèmes de conduite industriels. Méthodes et pratiques Intégration de la cybersécurité aux systèmes de conduite industriels Méthodes et pratiques Les Infrastructures critiques utilisant des Systèmes de Contrôle Industriels Industrie nucléaire Industrie pétrolière,

Plus en détail

Table Ronde Cybersécurité

Table Ronde Cybersécurité 03 décembre 2013 Table Ronde Cybersécurité Comment les fournisseurs d automatismes prennent en compte les besoins de cybersécurité? Participants: Phoenix Contact T.Vajsman Rockwell Automation J.Poncharal

Plus en détail

Prise en compte des informations de veille et d alerte d

Prise en compte des informations de veille et d alerte d Prise en compte des informations de veille et d alerte d Cert-IST dans un workflow structuré Cert-IST Juin 2006 Agenda Le workflow? Quelles sont les diffusions du Cert-IST concernées Comment a-t-on adapté

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI

OWASP Open Web Application Security Project. Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI OWASP Open Web Application Security Project Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI A1: Injection Une faille d'injection, telle l'injection SQL, OS et LDAP, se produit quand une donnée non fiable est

Plus en détail

Gestion des comptes à privilèges

Gestion des comptes à privilèges 12 décembre 2013 Gestion des comptes à privilèges Bertrand CARLIER, Manager Sécurité de l Information bertrand.carlier@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet de conseil

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES. Solutions opérées d'advens

TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES. Solutions opérées d'advens TIRER UN MAXIMUM DE PROFIT DES SOLUTIONS INNOVANTES Solutions opérées d'advens 1 Contexte 2 L accompagnement Advens Plan Build Run Govern 3 Services opérés (RUN) Périmètres Endpoint Security Assurance

Plus en détail

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4)

Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Remote Cookies Stealing SIWAR JENHANI (RT4) SOUHIR FARES (RT4) Sommaire : Contenu I. Introduction:... 2 II. Présentation de l atelier :... 2 1) Attaque persistante :... 3 2) Attaque non persistante :...

Plus en détail

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Sécurité Active Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier L offre Sécurité Active évalue et fortifie les systèmes d information vis-à-vis des meilleures pratiques

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/05. Routeur chiffrant Navista Version 2.8.0

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/05. Routeur chiffrant Navista Version 2.8.0 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2012/05 Routeur chiffrant

Plus en détail

A propos de la sécurité des environnements virtuels

A propos de la sécurité des environnements virtuels A propos de la sécurité des environnements virtuels Serge RICHARD - CISSP (IBM Security Systems) serge.richard@fr.ibm.com La virtualisation, de quoi parlons nous «Virtualiser» un objet informatique, ou

Plus en détail

Offre Référentiel d échange

Offre Référentiel d échange Offre Référentiel d échange mardi 1er juillet 2014 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Agenda 1 2 3 4 5 6 7 8 Pourquoi cette solution? Les enjeux et principes de la solution Les acteurs & business case Sa place

Plus en détail

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter White Paper L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter Ce document présente comment les administrateurs réseaux et système peuvent tirer le meilleur parti de WinReporter, édité par IS Decisions,

Plus en détail

La Latecion protection anti-intrusion Web Web Le concept «Zero effort Security» La protection des applications Extranet

La Latecion protection anti-intrusion Web Web Le concept «Zero effort Security» La protection des applications Extranet REALSENTRY TM Gestion, Performance et Sécurité des infrastructures Web La Latecion protection anti-intrusion Web Web Le concept «Zero effort Security» La protection des applications Extranet L authentification

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

2 PHP est-il plus dangereux que d autres langages?

2 PHP est-il plus dangereux que d autres langages? S. G. D. S. N Agence nationale de la sécurité des systèmes d information CERTA PREMIER MINISTRE Paris, le 20 mars 2007 N o CERTA-2007-INF-002 Affaire suivie par : CERTA NOTE D INFORMATION DU CERTA Objet

Plus en détail

Sécurité dans les développements

Sécurité dans les développements HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité dans les développements Paris, 11 mai 2007 Hervé Schauer

Plus en détail

Cabinet d Expertise en Sécurité des Systèmes d Information

Cabinet d Expertise en Sécurité des Systèmes d Information Cabinet d Expertise en Sécurité des Systèmes d Information 2012 Introduction 21 ans d expérience professionnelle, dans l informatique puis dans les TIC. Plus précisément en matière de Sécurité des Réseaux

Plus en détail

Une protection ICT optimale. Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre

Une protection ICT optimale. Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre Une protection ICT optimale Du conseil à la gestion en passant par le développement et la mise en oeuvre 1 Sommaire Cette brochure vous donne de plus amples informations sur la manière dont Telenet peut

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Une approche positive du filtrage applicatif Web. Didier «grk» Conchaudron Sébastien «blotus» Blot

Une approche positive du filtrage applicatif Web. Didier «grk» Conchaudron Sébastien «blotus» Blot Une approche positive du filtrage applicatif Web Didier «grk» Conchaudron Sébastien «blotus» Blot 1 Un peu de background 2 Une hécatombe Juste en 2011: Sony, RSA, Orange, MySQL.com, HBgary & 600+ autres

Plus en détail

Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison

Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison Audits de sécurité, supervision en continu Renaud Deraison Bio (en deux phrases) Auteur du logiciel Nessus (1998 -) Co-fondateur de Tenable Network Security, Inc. (Maryland, 2002 -) Tenable La société

Plus en détail

Bâtir son succès sur l Acquia Cloud. Guide de l acheteur

Bâtir son succès sur l Acquia Cloud. Guide de l acheteur Bâtir son succès sur l Acquia Cloud Guide de l acheteur Bâtir son succès sur l Acquia Cloud Table des matières Présentation Générale.... 3 Développer des sites Drupal dans le Cloud: challenges et avantages....

Plus en détail

SAFE&SMARTSOLUTIONS. Atelier «Contrer les menaces USB» Les Assises de la Sécurité & des Systèmes d Information 30/09/2015

SAFE&SMARTSOLUTIONS. Atelier «Contrer les menaces USB» Les Assises de la Sécurité & des Systèmes d Information 30/09/2015 BT.D46.D SAFE&SMARTSOLUTIONS Atelier «Contrer les menaces USB» Les Assises de la Sécurité & des Systèmes d Information 30/09/2015 2 I. La menace USB est-elle «has been»? 1. De quoi parle-t-on? 2. Des usages

Plus en détail

développements: Atouts et maillons faibles

développements: Atouts et maillons faibles Clusir RhA groupe SSI ENE 24 novembre 2010 Sécurité dans les projets et développements: Atouts et maillons faibles Yves RAISIN / BIOMERIEUX Sébastien RAILLARD / COEXSI Lionel PRADES / LEXSI Sécurité des

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 Les webshells, ou comment ouvrir les portes de son réseau?

Plus en détail

Air & Défense Sécurité des Systèmes d Information Faire Face à la «WAR INFORMATION»

Air & Défense Sécurité des Systèmes d Information Faire Face à la «WAR INFORMATION» Sécurité des Systèmes d Information Faire Face à la «WAR INFORMATION» VINCI Energies Agenda - L Environnement - L Offre d Audit et de Conseil Vision globale de la sécurité du S.I Audits de vulnérabilités

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

DOMAINES DE COMPÉTENCE

DOMAINES DE COMPÉTENCE ABBANA est une société jeune et dynamique. Intégrateurs en systèmes, réseaux et sécurité, nous fournissons à nos clients des prestations de haute qualité. Nous nous démarquons par notre réactivité, notre

Plus en détail

2008 : Diplômé Master 2 ASR (Architecture Système et Réseaux) Université d Evry (Evry - 91)

2008 : Diplômé Master 2 ASR (Architecture Système et Réseaux) Université d Evry (Evry - 91) Connaissances techniques Serveurs d application Langages et frameworks techniques Systèmes Réseaux et Sécurité IBM Tivoli Identity Manager (4.5, 4.6, 5.0, 5.1), IBM Tivoli Directory Server, IBM Tivoli

Plus en détail

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr

Sécurite Web. Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr. Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Sécurite Web Xavier Tannier xavier.tannier@limsi.fr Yann Jacob yann.jacob@lip6.fr Généralités 80 % des sites contiennent au moins une faille de sécurité 24 familles de failles différentes : on ne présente

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

Sécurité des applications Web

Sécurité des applications Web LES DOSSIERS TECHNIQUES Sécurité des applications Web Comment maîtriser les risques liés à la sécurité des applications Web? Septembre 2009 GT Sécurité des applications Web CLUB DE LA SECURITE DE L INFORMATION

Plus en détail

Atelier Sécurité / OSSIR

Atelier Sécurité / OSSIR Atelier Sécurité / OSSIR Présentation Produits eeye SecureIIS Retina elorrain@eeye.com & broussel@eeye.com Sommaire Page 2 Qui sommes nous? SecureIIS Protection Web Retina Scanner de Sécurité Questions

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE D INTERCONNEXION DES RÉSEAUX IP

PROBLÉMATIQUE D INTERCONNEXION DES RÉSEAUX IP PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous-direction scientifique et technique Laboratoire Technologies de l Information

Plus en détail

Protection contre les menaces Prévention

Protection contre les menaces Prévention Protection contre les menaces Prévention Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Prévention Routeurs Pare-feu Systèmes de prévention d intrusion Conclusions Jean-Marc

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement

Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement Guillaume HARRY l Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-NC-ND Principales failles de sécurité des applications Web Principes, parades et bonnes pratiques de développement P. 2 1. Introduction 2.

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des systèmes d information

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des systèmes d information COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 02/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des

Plus en détail

Bonnes pratiques de la gestion des identités et des accès au système d information (IAM)

Bonnes pratiques de la gestion des identités et des accès au système d information (IAM) Bonnes pratiques de la gestion des identités et des accès au système d information (IAM) Lionel GAULIARDON Solutions techniques et Organisations SOMMAIRE IAM Qu est-ce que c est et à quoi cela sert Cas

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Date : 2010-09-08 Référence 20100906-CSPN-CibleSécurité-V1.1.doc VALIDITE DU DOCUMENT Identification Client Projet Fournisseur

Plus en détail

Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience

Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience Analyse statique de code dans un cycle de développement Web Retour d'expérience Laurent Butti et Olivier Moretti Orange France prenom.nom@orange.com Agenda Introduction Notre contexte L (in)sécurité des

Plus en détail

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques?

Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Quelles stratégies face aux nouvelles menaces informatiques? Serge SAGHROUNE Directeur SécuritS curité des Systèmes d'information et Télécom Groupe ACCOR Vice Président du CLUSIF Exemples de mythes liés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. presse@lexsi.com LEXSI.COM. tgraffeuil@oxygen-rp.com. Contacts presse : OXYGEN Tatiana GRAFFEUIL Audrey SLIWINSKI 01 41 11 37 89

DOSSIER DE PRESSE. presse@lexsi.com LEXSI.COM. tgraffeuil@oxygen-rp.com. Contacts presse : OXYGEN Tatiana GRAFFEUIL Audrey SLIWINSKI 01 41 11 37 89 DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : OXYGEN Tatiana GRAFFEUIL Audrey SLIWINSKI 01 41 11 37 89 tgraffeuil@oxygen-rp.com LEXSI Anne BIGEL presse@lexsi.com LEXSI.COM Sommaire INTRODUCTION 1 LEXSI, cabinet

Plus en détail