Congrès national des SDIS 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Congrès national des SDIS 2013"

Transcription

1 DSIC Pôle SSI Voie Fonctionnelle SSI Congrès national des SDIS Octobre 2013 SG/DSIC/Pôle SSI Congrès national SDIS Octobre

2 Sommaire Focus sur les menaces La SSI dans la «vrai vie» De vrais incidents au MI Et si nous nous protégions 2

3 Focus sur les menaces Menaces étatiques Intrusions Interceptions (Affaire Prism, Asie, Bresil, ) «Hacktivisme» Groupes idéologiques Guerre au Mali Guerre en Syrie (Syrian Electronic Army) Anonymous Green Peace (Gaz de Schiste, Nucléaire, ) PebKaC (ou RENE pour les intimes ) Accès direct au SI sur le réseau ou en nomadisme Débit de 100 Mb/s ou 1Gb/s Pas besoin de passer les filtres de sécurité (ORION, firewall, ) Peut provoquer des dégâts sans en être conscient (errare humanum est) RENE : Risque lié à l Employé Nuisile sur l Entreprise 3

4 Focus sur les menaces L Internet est surtout un «terrain de jeu» sans frontière ni règle 4 SG/DSIC/Pôle SSI Séminaire SSI Octobre 2013

5 Focus sur les menaces Durée de vie d un PC sur Internet ne disposant pas de mise à jour 5

6 Sommaire Focus sur les menaces La SSI dans la «vrai vie» De vrais incidents au MI Et si nous nous protégions 6

7 La SSI dans la «vraie vie» Type d'attaque de Site Web, Type d attaque par Web (avec prise de contrôle d un poste interne) Type d'attaque par mail, Type d'attaque par Ordiphone : * Via une appli (Numberbook), * Direct en physique (vidéo à voir), * Mail/Web tout pareil, Echanges avec des prestataires externes (Dropbox,...) 7

8 Attaque de Site Web Découverte des vulnérabilités avec un outil automatique ( ex : Havij ) Injection SQL : 1- Prise de contrôle du CMS Vol de l ensemble 2- Injection de codes malveillants des bases de données 3- Défaçage des sites (login / mdp / profil / documents) Sites Web Intrusion, Défiguration, Compromission Injection SQL Compromission Infra Image de marque 10 8

9 Attaque de Site Web : Défiguration d un site 9

10 Attaque par Web (avec prise de contrôle d un poste interne) Découverte des vulnérabilités avec un outil automatique ( ex : Havij ) Injection d un script Java Malveillant sur les pages Web Téléchargement du Cheval de Troie Sur un C&C Site Internet Intrusion sur le site Web & insertion de codes Intrusion M. Durand Compromission du serveur, des clients citoyens et Ministères 5 10

11 Attaque par Mail Passerelles Mails Internet DDoS Déni de service Faible 1/2 11

12 Attaque par Mail (avec prise de contrôle d un poste interne) Envoi d un mail piégé 1- L agent ouvre la P.J. ou clique sur le lien 2- Un code malveillant est téléchargé depuis le C&C Le pirate prend le contrôle du PC (Exfiltration de données, commandes) Attaque Mails SPAM ou Ciblés Intrusion sur le site Web & insertion de codes Intrusion Compromission du serveur, des clients citoyens et Ministères 5 M. Durand 12

13 Faits marquants Hygiène du personnel SIC Nombreux incidents concernant des mauvaises hygiènes/pratiques : Utilisation de clés USB contenant des virus Usage de logiciels piratés ou de KeyGen Pratiques d administration à améliorer : Emploi d outils non sécurisés mettant en danger les données de production (VNC, Client SQL en clair, ) Mauvaises maîtrise des réseaux locaux (ex : visioconférence, INPT, ) Absence de maîtrise des LANs Incidents de sécurité traités sur les systèmes suivants : INPT, Visioconférence, Postes d administration, Réseau de supervision, Augmentation du nombre de SPAM «ciblés» 13

14 Sommaire Focus sur les menaces La SSI dans la «vrai vie» De vrais incidents au MI Et si nous nous protégions 14

15 De vrais incidents au MI Un agent qui espionne la messagerie ICASSO de son/sa collègue de bureau via le WebMail Un agent installe un cheval de Troie (prise à distance) sur le poste de son voisin pour l espionner Un prestataire télécharge et utilise des outils permettant d écouter les mots de passe sur le réseau Un agent d une direction accède aux répertoires partagés d une autre direction sans raison professionnelle Un AP WiFI nommé «MIOMCTI» en accès libre permettait d accéder aux systèmes de surveillance des alarmes bâtimentaires Perte d un PC Portable non protégé dans le métro (contenant l ensemble des mots de passe, documents, mails, ) Un SDIS envoie des données sensibles de l INPT en clair sur Internet Une préfecture publie des documents sensibles interne MI sur son site Internet 15

16 Sommaire Focus sur les menaces La SSI dans la «vrai vie» De vrais incidents au MI Et si nous nous protégions 16

17 Et si nous nous protégions. Le principe de l hygiène informatique est dérivé des règles élémentaires de sécurité sanitaire. C est une transposition des bonnes pratiques du domaine médical vers le monde numérique du domaine informatique. Ces mesures ne sont généralement que des règles de bon sens, facilement applicables au quotidien par chacun d entre nous. 17

18 Et si nous nous protégions ORION Profil 2 (MAJ en 12h), Changement des mots de passe par défaut (utilisation de Keepass) ACID/TrueCrypt, Séparation des usages Bureautique (Orion, ICASSO, ) & Administrateur Utilisation du partage ENVOL (ICASSO), Chiffrement des PC portables Encadrer les prestataires. 18

19 Et si nous nous protégions. ORION 2 (MAJ en 12h), Changement des mdp par défaut, ACID/TrueCrypt, Séparation bureautique / Admin, Utilisation du partage ENVOL, Chiffrement PC, Encadrer les prestataires. 19

20 Et si nous nous protégions. 20

21 Et si nous nous protégions. 21

22 Le faux sentiment de sécurité, la méconnaissance des référentiels, le non respect des règles fondamentales et l absence de contrôle régulier peuvent être lourds de conséquences... Un utilisateur averti constitue bien souvent la meilleure des lignes de défense Je vous remercie de votre attention Jean-Louis Ciry (RSSI Expertise / RCSSI Adjoint DSIC) 22

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor )

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) 1 27 Septembre 2013 OpenSphere // Sommaire La protection des données 1. De quoi parlons-nous? 2.

Plus en détail

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité

INTRANET - SECURITE. 2. La Sécurité INTRANET - SECURITE 1. Intranet et Extranet 2. La Sécurité INTRANET Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur e web) internes nes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 1 SOMMAIRE 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 2 LES MISES À JOUR 1/2 Windows étant une des cible des hackers, il est indispensable d effectuer les mises à jour

Plus en détail

Réunion des DRTIC le 11/01/2012. Sécurité des systèmes d information

Réunion des DRTIC le 11/01/2012. Sécurité des systèmes d information Réunion des DRTIC le 11/01/2012 Sécurité des systèmes d information Sécurité des systèmes d information SOMMAIRE Points incidents 2011(dernier trimestre) Formation SSI Sites internet en EEPLFA Gestion

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information Franck Veysset 01/12/2009 www.certa.ssi.gouv.fr Nouvelle stratégie française en matière de défense et de sécurité nationale Livre blanc sur

Plus en détail

Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré

Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré Formation des professeurs stagiaires Thierry Chich RSSI-adjoint de l Académie 29 août 2013 Thierry Chich RSSI-adjoint de l Académie

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique Plusieurs risques peuvent affecter un système informatique : - Les risques accidentels : incendie, panne, catastrophes naturelles, - Les risques liés à des erreurs : d utilisation ou dans la conception

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

La sécurité des PABX IP. Panorama des risques et introduction des mesures de protection

La sécurité des PABX IP. Panorama des risques et introduction des mesures de protection La sécurité des PABX IP Panorama des risques et introduction des mesures de protection Marc LEFEBVRE Consultant Sécurité Orange Consulting - 25 avril 2013 Consulting Services cybersécurité by Orange unité

Plus en détail

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Althes (http://www.althes.fr) Revision 1 - December 2002 Vincent Royer 1. Introduction Au cours de ces dernières années, un certain nombre

Plus en détail

L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples

L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples L hygiène informatique en entreprise Quelques recommandations simples Avant-propos à destination des décideurs Les formidables développements de l informatique et d Internet ont révolutionné nos manières

Plus en détail

PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS. Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable

PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS. Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable Ce passeport de conseils aux voyageurs a été initialement réalisé par l Agence nationale

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique SOMMAIRE 1. Présentation générale a. La SARL Invesys b. Pourquoi la sécurité informatique? c. Qu est-ce qu un audit de sécurité? 2. Espionnage industriel a. Définition b. Enjeux

Plus en détail

La Sécurité Informatique. Petit déjeuner du 20/10/11 Sécurité informatique -JUG 1

La Sécurité Informatique. Petit déjeuner du 20/10/11 Sécurité informatique -JUG 1 La Sécurité Informatique 1 Sommaire Le Groupe ADINFO Présentation L infrastructure réseaux La sécurité des données La centralisation des données La sauvegarde Les anti virus La sécurité des accès Les profils

Plus en détail

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL. CNRS RSSIC version du 11 mai 2012

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL. CNRS RSSIC version du 11 mai 2012 LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE LE POSTE DE TRAVAIL CNRS RSSIC version du 11 mai 2012 Un poste de travail mal protégé peut mettre en péril non seulement les informations qui sont traitées sur le poste

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Sécurité : Sécurité informatique (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) w 1 Sécurité Informatique Plan du cours - Introduction - Risques & Menaces - Vulnérabilités des réseaux - Firewall -

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

Chiffrement des données locales des moyens nomades (ordinateurs portables et clés USB)

Chiffrement des données locales des moyens nomades (ordinateurs portables et clés USB) Chiffrement des données locales des moyens nomades (ordinateurs portables et clés USB) 7 avril 2009 Nomadisme et sécurité: La carte àpuce au service des entreprises CLUSIF 2009 Nomadisme et sécurité :

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST. 10 Décembre 2013 Julien Lavesque j.lavesque@itrust.fr

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST. 10 Décembre 2013 Julien Lavesque j.lavesque@itrust.fr TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST 10 Décembre 2013 Julien Lavesque j.lavesque@itrust.fr $ WHOAMI Julien Lavesque ü Directeur technique ITrust ü Consultant Sécurité depuis 10 ans ü

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Sécurisation des données

Sécurisation des données Sécurisation des données 1 Sommaire Introduction Les données informatiques et ce qu il faut savoir. Comment faire? Les solutions. Démo Présentation de deux logiciels Conclusion Pour conclure ce qu il faut

Plus en détail

Introduction à l offre WatchGuard

Introduction à l offre WatchGuard Introduction à l offre WatchGuard WatchGuard Technologies WatchGuard développe des appliances de sécurité combinant pare-feu, VPN et services de sécurité pour protéger les réseaux contre les spams, les

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

Déploiement d application de traitement d informations sensibles dans les centres civils du CEA

Déploiement d application de traitement d informations sensibles dans les centres civils du CEA Déploiement d application de traitement d informations sensibles dans les centres civils du CEA 1 Informatique au CEA Siège (Paris) Saclay Fontenay aux Roses CEA/DAM Ile de France CENTRE D ETUDE CIVILS

Plus en détail

La sécurité des accès grand public

La sécurité des accès grand public La sécurité des accès grand public Cédric Blancher blancher@cartel-securite.fr Cartel Sécurité Salon Vitré On Line 25-27 octobre 2002 Plan 1. Introduction 2. Les risques spécifiques 3. Les bonnes habitudes

Plus en détail

Tests d intrusions dans un cadre formel

Tests d intrusions dans un cadre formel Tests d intrusions dans un cadre formel Introduction Qu est-ce qu un test d intrusion? Tests de vulnérabilité vs Tests d intrusion Règles d engagement Cadre d un test d intrusion Tests d'intrusion - Laurent

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Marc Besson 28 janvier 2005 Business and Systems Aligned. Business Empowered. TM BE PREPARED Major-General Robert Baden-Powell, 1908 2005 BearingPoint Switzerland SA 2 Objectifs de

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Sommaire. 1. Tout savoir sur la Box. 1.1 Caractéristiques techniques

Sommaire. 1. Tout savoir sur la Box. 1.1 Caractéristiques techniques 1. Tout savoir sur la Box Sommaire 1.1 Caractéristiques techniques 1- Tout savoir sur La Box 1.1 Caractéristiques techniques 1.2 Contenu de la boîte 1.3 La Box en détails 1.4 Installation La Box est une

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t Internet Historique 1960's : ARPAnet / susa 1970's : X25 / Europe 1981 : La France lance le minitel 1990 : ARPAnet devient Internet 1991

Plus en détail

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle

Profil de protection d une passerelle VPN industrielle Profil de protection d une passerelle industrielle Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant

Plus en détail

Sensibilisation aux menaces Internet & Formation aux bonnes pratiques pour les utilisateurs (BPU) de systèmes informatiques

Sensibilisation aux menaces Internet & Formation aux bonnes pratiques pour les utilisateurs (BPU) de systèmes informatiques Sensibilisation aux menaces Internet & Formation aux bonnes pratiques pour les utilisateurs (BPU) de systèmes informatiques Module 1 Panorama des menaces SSI Module 2 Les règles élémentaires de protection

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

Sécurité du poste de travail

Sécurité du poste de travail République Tunisienne Ministère des Technologies de l'information et de la Communication Sécurité du poste de travail Principaux risques & Mesures de protection 1 Sommaire 1. Les principaux risques. 2.

Plus en détail

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12 Exchange 2003 / SSL Page 1 sur 30 SOMMAIRE Chapitre 1 2 1.1 Mise en place sur le serveur 2 1.2 Test pour un poste en interne 6 1.3 Test pour un poste nomade 8 Chapitre 2 /SSL 12 2.1 Mise en place sur le

Plus en détail

Le nomadisme et la sécurité : Enjeux et solutions et cas spécifique des Smartphones

Le nomadisme et la sécurité : Enjeux et solutions et cas spécifique des Smartphones Be safe anywhere Le nomadisme et la sécurité : Enjeux et solutions et cas spécifique des Smartphones OSSIR - Groupe RESIST - 31 mars 2011 Contact Clément Saad E mail : saad@pradeo.net Editeur de solutions

Plus en détail

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise PROFIL NETW RK FILTER La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise VOS PRIORITÉS Vous êtes chef d entreprise, quelle sera

Plus en détail

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web

Vulnérabilités et sécurisation des applications Web OSSIR 09/09/2002 Vulnérabilités, attaques et sécurisation des applications Web Pourquoi les firewalls sont impuissants patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com Page 1 Planning

Plus en détail

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche 1 Annexe 3 Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche Le plan décrit au sein de chacun de ses 12 domaines : - les objectifs de sécurité

Plus en détail

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions

CP - NBS System. La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions La sécurité informatique : focus sur les menaces les plus communes et leurs solutions Nous avons publié en février un article résumant les principaux risques liés au manque de sécurité des sites internet.

Plus en détail

CERT! OSIRIS! Présentation du CERT OSIRIS!! Guilhem Borghesi, Magali Daujat, Marc Herrmann!

CERT! OSIRIS! Présentation du CERT OSIRIS!! Guilhem Borghesi, Magali Daujat, Marc Herrmann! CERT! OSIRIS! Présentation du CERT OSIRIS!! Guilhem Borghesi, Magali Daujat, Marc Herrmann! Avant le CERT OSIRIS Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité MESR RSSI CNRS FSD CNRS Direction générale

Plus en détail

! " #$%!& '!( ) * +#(,% )

!  #$%!& '!( ) * +#(,% ) !" #$%!&'!()* +#(,%) -./0 $ $ 11 2 * 0 "45* 06 37 8(0 -./09 %7 01 9 % 0-0 :;:9./4. 69 3 " 0 4(6 %-./0" = >/?*/" 0 /0 /-. @ / / 0 A / / < 0 4((6 B /"! / / 487 0A1A 2(6 0 / 2 /9 " 2-./(0 C 2-./(0 0 /.0

Plus en détail

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances Etat des menaces et tendances Laurence Ifrah 1 er au 2 avril 2008 Cyberconflits 2007 Les deux premières attaques massives ciblées L Estonie - La Chine Les attaquants et commanditaires ne sont pas formellement

Plus en détail

La sécurité des systèmes d information

La sécurité des systèmes d information Ntic consultant contact@ntic-consultant.fr 02 98 89 04 89 www.ntic-consultant.fr La sécurité des systèmes d information Ce document intitulé «La sécurité des systèmes d information» est soumis à la licence

Plus en détail

PPE 1 : GSB. 1. Démarche Projet

PPE 1 : GSB. 1. Démarche Projet PPE 1 : GSB 1. Démarche Projet Présentation de l entreprise : Galaxy Swiss Bourdin est une fusion entre Galaxy (un leader américain) et un regroupement Européen Swiss Bourdin. GSB a différentes activités

Plus en détail

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité NOS MODULES D AUDIT Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité Audit Technique Audit des serveurs Mise à jour, vulnérabilités classiques Respect des politiques de mots de passe Contrôle des accès à

Plus en détail

Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine

Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine Réf. CPSURE/LL/DOC01 Version : 0.5 Date : 27/05/2008 Documentation relative à l utilisation de la Messagerie Sécurisée de TéléSanté Aquitaine SOMMAIRE I. VUE GENERALE DE LA MESSAGERIE... 2 II. DESCRIPTION

Plus en détail

1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine

1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine Quiz sur la sécurité: réponses et explications 1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine Ce n est vraiment

Plus en détail

Etudes des Honeypots

Etudes des Honeypots Etudes des Honeypots IGA 2012-2013 avec 1/21 2/21 Plan de l exposé avec avec 3/21 Plan de l exposé avec avec 4/21 Introduction sur les Définition des Honeypots Est un système de leurre et d étude qui contient

Plus en détail

Sécurité des applications Retour d'expérience

Sécurité des applications Retour d'expérience HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Netfocus Sécurité des applications Retour d'expérience Nicolas Collignon

Plus en détail

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan du cours Logiciels malveillants Analyse de risque Politique de sécurité Moyens de protection

Plus en détail

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL Dr Hervé LECLET Tous les centres d'imagerie médicale doivent assurer la sécurité informatique de leur système d'information

Plus en détail

Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité

Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité C2I Métiers de la Santé SECURITE INFORMATIQUE Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité Eric Boissinot Université François Rabelais Tours 13/02/2007 Pourquoi la sécurité? Le bon fonctionnement d

Plus en détail

Vulnérabilités SCADA/ICS

Vulnérabilités SCADA/ICS Vulnérabilités SCADA/ICS Listing des 10 vulnérabilités les plus fréquemment rencontrées lors de missions Wilfrid BLANC - LEXSI 1 Réalisation de nombreuses missions en contexte industriel depuis 2011 Audit

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

OUTIL D AIDE A LA VENTE

OUTIL D AIDE A LA VENTE OUTIL D AIDE A LA VENTE Une référence incontournable sur le marché... ... 50 000 entreprises protégées dans le monde 40 millions de sites inspectés par heure Pourquoi se protéger du Web 2.0? Constats Augmentation

Plus en détail

Guide de configuration du module SMS chiffré NetXServ. Version : 1.2 Auteur : JP. Diffusion : 01/03/2013. Libre. Restreinte.

Guide de configuration du module SMS chiffré NetXServ. Version : 1.2 Auteur : JP. Diffusion : 01/03/2013. Libre. Restreinte. Diffusion : Libre Restreinte Interne Guide de configuration du module SMS chiffré NetXServ Version : 1.2 Auteur : JP 01/03/2013 RESIX 140, bis rue de Rennes 75006 PARIS Tél. : 01 39 30 03 50 - Fax : 01

Plus en détail

Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût?

Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût? Se protéger légalement et à moindre coût. Comment protéger ses systèmes d'information légalement et à moindre coût? Thierry RAMARD Président d AGERIS Group SAS Président du Clusir Est mardi 19 juin 2012

Plus en détail

Quels problèmes, quelles solutions?

Quels problèmes, quelles solutions? WISG 2015 : 3 Février Cybercriminalité, Cyber-menace et entreprise numérique Quels problèmes, quelles solutions? Sommaire Le contexte Global Le Système d Information : dépendance, complexité La menace

Plus en détail

PRESENTATION TheGreenBow

PRESENTATION TheGreenBow PRESENTATION TheGreenBow THEGREENBOW SISTECH SA 28 rue de Caumartin 75015 PARIS info@thegreenbow.com Tél : 01 43 12 39 37 Fax 01 43 12 55 44 1 www.thegreenbow.fr PRESENTATION Créée en septembre 1998, SISTECH

Plus en détail

Sécurité d un site php

Sécurité d un site php Sensibilisation IUT de Fontainebleau 8 juin 2015 1 2 1 2 Enjeux L application manipulent-ils des données fiables? L application interagit-elle avec le bon interlocuteur? Le secret des données échangées

Plus en détail

Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur :

Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur : Ivan Tancovich & Olivier Colle Co-Fondateurs & Associés de TANCO & CO : Des passionnés et des curieux avec un regard avisé et exigeant sur : Nouvelles technologies Maintenance logicielle & matérielle Sécurité

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Témoignage sur la sécurité dans la zone OI

Témoignage sur la sécurité dans la zone OI Témoignage sur la sécurité dans la zone OI Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) 23 et 24 Octobre 2013 Constats sur la Sécurité La Sécurité des Systèmes d Information

Plus en détail

Les outils informatiques conçus pour les bureaux d études. Les solutions sécurisées de partage des documents sur Internet

Les outils informatiques conçus pour les bureaux d études. Les solutions sécurisées de partage des documents sur Internet Les outils informatiques conçus pour les bureaux d études. Les solutions sécurisées de partage des documents sur Internet 7 octobre 2010 de 16H30 à 17H15 Marc LEBORGNE Jean-François FRENEL Sommaire Pourquoi

Plus en détail

CHARTE WIFI ET INTERNET

CHARTE WIFI ET INTERNET PAVILLON BLANC MÈDIATHÉQUE CENTRE D ART DE COLOMIERS CHARTE WIFI ET INTERNET MISSION : Le Pavillon Blanc Médiathèque Centre d Art de Colomiers a pour mission de permettre à tous ses visiteurs d accéder

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Description produit ismart Alert

Description produit ismart Alert Description produit ismart Alert Version 1.1 Ce document est la propriété exclusive de European Security Trading. Il ne peut être reproduit sans l accord formalisé de Eruopean Security Trading. 1 Présentation

Plus en détail

Techniques actuelles d'attaque IP

Techniques actuelles d'attaque IP Mélée Numérique 18 mars 2003 Techniques actuelles d'attaque IP 8 années d'expérience en test d'intrusion Stéphane Aubert Stephane.Aubert@hsc.fr Hervé Schauer Consultants 1 Hervé Schauer Consultants Cabinet

Plus en détail

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel En bref : Les politiques strictes de sécurité informatique et les avancées techniques ne suffisent pas à elles seules à assurer la protection des entreprises. Les mécanismes de protection sont souvent

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation Guide d installation Version document 1.0 Trouver toute la documentation sur : www.mederp.net Sommaire Installation et lancement... 3 Installation du programme... 3 Sur windows... 3 Sur Linux et Mac...

Plus en détail

Sécurité et mobilité

Sécurité et mobilité LEXSI > SÉMINAIRE ARISTOTE "SÉCURITÉ & MOBILITÉ" 1 Sécurité et mobilité QUELQUES ERREURS CLASSIQUES OU REX SUITE À AUDITS 07/02/2013 lgronier@lexsi.com/ fverges@lexsi.com Agenda 2 La mobilité et les audits

Plus en détail

Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit

Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit www.monaco-telecom.mc Sommaire 1. Accès à l interface de gestion de la box UHD 3 2. L interface de la box UHD 3 2.1. Onglet Etat 4 Partie Logiciel 4 Partie Connexion

Plus en détail

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine

Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine Charte régissant l usage des technologies de l information et de communication au sein de l Université de Lorraine La présente charte définit les règles d usages et de sécurité que l Université de Lorraine

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Principes et méthode Laurent Bloch Christoph Wolfhugel Préfaces de Christian Queinnec et Hervé Schauer Avec la contribution de Solveig, Florence Henry et Nat Makarévitch Groupe Eyrolles,

Plus en détail

F-Secure, votre partenaire sécurité

F-Secure, votre partenaire sécurité F-Secure, votre partenaire sécurité Société et Offres F-Secure SARL 38/44 rue Jean Mermoz 78 600 Maisons Laffitte Tel. 08 20 00 07 59 - Fax. 08 20 02 55 08 - www.f-secure.fr TVA intracommunautaire : FR

Plus en détail

Guide d utilisation de «Partages Privés»

Guide d utilisation de «Partages Privés» Guide d utilisation de «Partages Privés» Sommaire Interface Web Se connecter à l espace web Partages Privés p.4 Créer son compte p.5 Description de l interface web Partages Privés p.6 Créer des bibliothèques

Plus en détail

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 2 Sommaire F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 Sommaire Chapitre 1: Prise en main...3 1.1 Gestion des abonnements...4 1.2 Comment m'assurer que mon ordinateur est protégé...4

Plus en détail

12 RÈGLES FONDAMENTALES DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE CAHIER DU CIRB 36 GUIDE PRATIQUE

12 RÈGLES FONDAMENTALES DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE CAHIER DU CIRB 36 GUIDE PRATIQUE 12 RÈGLES FONDAMENTALES DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE CAHIER DU CIRB 36 GUIDE PRATIQUE 2 12 RÈGLES FONDAMENTALES DE SÉCURITÉ INFORMATIQUE En tant qu administration publique, vous êtes conscients que les cybercriminels

Plus en détail

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS

Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche. Sommaire. I. Problématique du nomadisme au CNRS Université de Corse DESS ISI Étude des solutions de connexion pour postes nomades dans le contexte d'un laboratoire de recherche Manuel BERTRAND Septembre 2004 Sommaire I. Problématique du nomadisme au

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un virus?

Qu'est-ce qu'un virus? Page Page 2 Qu'est-ce qu'un virus? Un virus est un programme qui a plusieurs objectifs distincts : -le principe même d un virus est de s'étendre de machine en machine (le code est dit auto-reproductible).

Plus en détail

le paradoxe de l Opérateur mondial

le paradoxe de l Opérateur mondial HCFDC Internet, cyberdéfense et cybersécurité Enjeux et réponses le paradoxe de l Opérateur mondial Francis BRUCKMANN Directeur adjoint de la Sécurité Groupe ORANGE Diffusion libre Haut Comité Français

Plus en détail

9 Sécurité et architecture informatique

9 Sécurité et architecture informatique 9 Sécurité et architecture informatique 1) Nom(s) du (des) système(s) d exploitation impliqués dans le traitement* : Windows Server 2008 R2 et CentOS 5 et 6. 2) Le système informatique est constitué :*

Plus en détail

Notice d'installation et d'utilisation d'apiwebmail

Notice d'installation et d'utilisation d'apiwebmail Notice d'installation et d'utilisation d'apiwebmail SOMMAIRE I Introduction Page 3 II Installation d'apiwebmail pour PC Page 4 III Installation d'apiwebmail pour Mac Page 5 IV Utilisation d'apiwebmail

Plus en détail

Protection Service for Business

Protection Service for Business F-Secure, votre partenaire sécurité Protection Service for Business Solution de sécurité hébergée par F-Secure F-Secure SARL 38/44 rue Jean Mermoz 78 600 Maisons Laffitte Tel. 08 20 00 07 59 - Fax. 08

Plus en détail

10 FÉVRIER 2015 RÉUNION OSSIR PRÉSENTATION RÉGIS SENET - XMCO 1 OSSIR

10 FÉVRIER 2015 RÉUNION OSSIR PRÉSENTATION RÉGIS SENET - XMCO 1 OSSIR 10 FÉVRIER 2015 RÉUNION OSSIR PRÉSENTATION RÉGIS SENET - XMCO 1 OSSIR Réunion du 10 Février 2015 Qui suis-je? Régis Senet Consultant sécurité chez XMCO depuis juin 2014 Activités : Tests d intrusion, audits,

Plus en détail

Formation Cybersécurité Industrielle

Formation Cybersécurité Industrielle Description La Cybersécurité est devenue un enjeu primordial pour l'industrie afin de limiter les impacts des différentes attaques informatiques qu elles soient ciblées ou non. Cette formation inédite

Plus en détail

ApiCrypt - Réception des résultats de biologie

ApiCrypt - Réception des résultats de biologie ApiCrypt - Réception des résultats de biologie ApiCrypt vous permet de recevoir, de manière sécurisée, les résultats de laboratoire ou lettres de confrères dans AlmaPro. Vous devez préalablement vous abonner

Plus en détail

Internal Hacking et contre-mesures en environnement Windows Piratage interne, mesures de protection, développement d'outils

Internal Hacking et contre-mesures en environnement Windows Piratage interne, mesures de protection, développement d'outils Introduction 1. Préambule 15 2. Décryptage d une attaque réussie 17 3. Décryptage de contre-mesures efficaces 18 3.1 Analyse de risques réels 18 3.2 Considérations techniques 19 3.3 Considérations de la

Plus en détail