Menaces du Cyber Espace

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Menaces du Cyber Espace"

Transcription

1 Menaces du Cyber Espace Conférence David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit

2 Faits Divers

3 Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions Criminalité organisée Utilisation des compétences de hackers par les organisations criminelles

4 Menaces Types : Hacking Centrales téléphoniques Mauvaise protection (contrat de maintenance) Password initial inchangé Etc Buts (impacts sur la société ou des tiers) : Téléphoner à l étranger «gratuitement» (Soc : Fin) Téléphoner à des numéros surtaxés (Soc : Fin) Se faire passer pour la société en question en passant et réceptionnant (filtrant) tous les appels (Soc et Tiers : Image et Fin)

5 Hacking Serveur : Ransomware avec encryption (Impact Soc : Fin) Serveur hacké et données encryptées Désencryption si paiement d une rançon Extorsion suite au vol de données (Impact Soc : Image et Fin) Hacking et vol de données (privées ou de la société) Menace de publication sur Internet si non paiement d une rançon Utilisation du serveur pour (Impact pour Tiers) : Stockage de données illégales (pédo, films pirates, etc) Hébergement de sites de Phishing Faire partie d un Botnet et participer à des attaques

6 Attaques type DoS En tant que victime Victime d une attaque Infrastructure visée pour différents motifs:» Politique et stratégique» Hacktivisme (Anonymous)» Autre En tant qu «auteur» Utilisation de l infrastructure pour commettre les attaques en question Modus Operandi Botnet Outils «individuels» et automatisés présents sur Internet But : Rendre outil indisponible Représailles Perte financière Atteinte à l image publique

7 Causes «Infrastructure» : Mise à jour des logiciels (Failles publiées sur Google) Antivirus obsolètes ou absents Firewall mal configurés ou pas du tout Programmes non patchés ou obsolète (OS, Java, etc) Utilisation de programmes / plateformes propres obsolètes» Mauvaise programmation initiale» Programmeur plus présent pour mettre à jour» Service impossible à interrompre» Etc Configuration du réseau Mauvaise configuration de l infrastructure Wifi ouvert connecté au réseau interne Passerelles ou ports non sécurisés Monitoring défaillant ou absent Mauvaises règles implémentées IDS Etc Sécurité physique de l infrastructure Accès etc

8 Social Engineering Utilisation des informations présentes sur le site web Mails Téléphones Trop d informations sensibles en général :» Fonctionnement de la société» etc Utilisation des informations obtenues par la société Par téléphone Par stagiaire Par employés Etc Perte ou vol de devices contenant des données sensibles Laptop Clés USB Smartphones etc

9 Malware Ouverture de mails «suspects» sans précautions Spams Origine douteuse Etc Comportement sur Internet Sites web visités» Clicks intempestifs» Sites web malicieux Téléchargements de fichiers et installations de programmes exotiques Etc Infection par support externe (clé USB, etc) Cadeaux de représentation (clés USB) Supports privés Laptops privés connectés au réseau Hacking afin de placer des malwares sur le serveur Malware spécifique à l environnement (attaque ciblée) Malware générique

10 Découverte Audit de sécurité suite à un problème généralement Rarement préventif Monitoring permanent : Rarement le cas Par «hasard» : Backup ou routine défaillant Prévenu par un tiers CERT Police Victime White Hacker Grey Hacker Etc

11 Réaction Préservation des Traces : Freezer l instant : pas réinstaller de suite si possible Isoler les machines impliquées Memory dumps de ces machines Conserver les logs au maximum (depuis le fait) : Serveurs, Firewall, etc Au format «ouvert» non propriétaire non filtrés Historique des logs aussi Garder une main-courante des actions entreprises Schéma de l infrastructure récent et effectif Prévenir la police Loi sur la vie privée (responsabilité propre de la Soc) Code pénal (si infra utilisée pour une attaque : «complice») Sécurisation de l infrastructure a posteriori

12 Organisation Police Police Judiciaire Fédérale PJF DJF PJF Namur FCCU RCCU Namur Source d informations :

13 FCCU (Service central) : Permanence nationale (Nuits et WE) RCCU Namur (Arrondissement de Namur) Effectif : 7 personnes Mission : Lutte contre la criminalité informatique grave et organisée Appui à toute forme de lutte contre la criminalité

14 Objectifs Récupérer et exploiter les traces Identifier l auteur Faire cesser l infraction

15 Contact Regional Computer Crime Unit Namur Téléphone : Mail :

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Sécurité : Sécurité informatique (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) w 1 Sécurité Informatique Plan du cours - Introduction - Risques & Menaces - Vulnérabilités des réseaux - Firewall -

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances

Criminalité numérique Etat des menaces et tendances Etat des menaces et tendances Laurence Ifrah 1 er au 2 avril 2008 Cyberconflits 2007 Les deux premières attaques massives ciblées L Estonie - La Chine Les attaquants et commanditaires ne sont pas formellement

Plus en détail

Rapports 2010-2014. Les chiffres des incidents rapportés au CERT.be

Rapports 2010-2014. Les chiffres des incidents rapportés au CERT.be Rapports 2010-2014 Les chiffres des incidents rapportés au CERT.be RÉSUMÉ 2010 2014 1.1 Nombre des notifications et incidents par mois: 1000 900 800 700 600 500 400 300 Notifications chez CERT.be/mois

Plus en détail

Techniques d intrusions

Techniques d intrusions RISQUES INFORMATIQUES ET MÉTHODES DE PROTECTION Charles Demers-Tremblay, CISSP, CEH, CDFT, S+ Les Technologies Wolf inc. 26-04-2010 Introduction Charles Demers Tremblay Je ne suis pas recherché par la

Plus en détail

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan du cours Logiciels malveillants Analyse de risque Politique de sécurité Moyens de protection

Plus en détail

le paradoxe de l Opérateur mondial

le paradoxe de l Opérateur mondial HCFDC Internet, cyberdéfense et cybersécurité Enjeux et réponses le paradoxe de l Opérateur mondial Francis BRUCKMANN Directeur adjoint de la Sécurité Groupe ORANGE Diffusion libre Haut Comité Français

Plus en détail

1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine

1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine Quiz sur la sécurité: réponses et explications 1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine Ce n est vraiment

Plus en détail

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp!

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Protégez votre univers L aveugle ne craint pas le serpent Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Voici un exemple de contamination

Plus en détail

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information Franck Veysset 01/12/2009 www.certa.ssi.gouv.fr Nouvelle stratégie française en matière de défense et de sécurité nationale Livre blanc sur

Plus en détail

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Introduction Ces logiciels qui vous veulent du mal ou à votre ordinateur... Objectifs : Identifier les différents types de logiciels malveillants, connaître

Plus en détail

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production

Club des Responsables d Infrastructures et de la Production Club des Responsables d Infrastructures et de la Production LA BRIGADE D ENQUÊTES SUR LES FRAUDES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Intervention du Commissaire Divisionnaire Anne SOUVIRA Le 19 mars 2014

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... Du droit et du piratage en 2013... XI XV

Table des matières. Avant-propos... Du droit et du piratage en 2013... XI XV Table des matières Avant-propos... Du droit et du piratage en 2013... XI XV Introduction... XIX Ce que vous trouverez dans ce livre... XIX Les plus de cette nouvelle édition... XX Un mot sur l auteur...

Plus en détail

Le Web 2.0 au cœur des menaces. Guillaume Girard 26 / 05 / 2009

Le Web 2.0 au cœur des menaces. Guillaume Girard 26 / 05 / 2009 Le Web 2.0 au cœur des menaces Guillaume Girard 26 / 05 / 2009 Le Web au cœur des menaces 2003 : 99% des codes malicieux étaient en attachement d emails malveillants. 2008 : 95% des emails malveillants

Plus en détail

Pourquoi un pack multi-device?

Pourquoi un pack multi-device? Pourquoi un pack multi-device? Evolution des appareils connectés 70% 68% 66% 67% 65% 63% -2% +2% WAVE Q3/2011 6 - Q3/2011 WAVE 8 -Q1/2013 Q1/2013 WAVE 9 -Q1/2014 Q1/2014 49% 60% +10% 22% 32% +10% 36% 12%

Plus en détail

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE LA DELINQUANCE INFORMATIQUE Aude LEVALOIS Gwenaëlle FRANCOIS 2013-2014 LA CYBERCRIMINALITE Qu est ce que la cybercriminalité? Des infractions pénales Ou sont elles commises? Via les réseaux informatiques

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

Sécurité et mobilité

Sécurité et mobilité LEXSI > SÉMINAIRE ARISTOTE "SÉCURITÉ & MOBILITÉ" 1 Sécurité et mobilité QUELQUES ERREURS CLASSIQUES OU REX SUITE À AUDITS 07/02/2013 lgronier@lexsi.com/ fverges@lexsi.com Agenda 2 La mobilité et les audits

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

IMPACT DE LA CYBERCRIMINALITE DANS LE MILIEU DES AFFAIRES

IMPACT DE LA CYBERCRIMINALITE DANS LE MILIEU DES AFFAIRES IMPACT DE LA CYBERCRIMINALITE DANS LE MILIEU DES AFFAIRES CYBERCRIMINALITE : LE CI-CERT, UN OUTIL DE LUTTE Présenté par : KIGNAMAN-SORO Kitifolo 1 SOMMAIRE APERCU GENERAL CYBERCRIMINALITE EN ENTREPRISE

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Atelier de l Afrique de l ouest sur les cadres politiques et réglementaires pour la cybersécurité et la protection de l infrastructure de

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Les vols via les mobiles

Les vols via les mobiles 1 Les vols via les mobiles Android est le système d exploitation le plus populaire parmi les utilisateurs des appareils mobiles et malheureusement aussi parmi les cybercriminels puisque c est l OS le plus

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique c'est quoi au juste? CAID's Delémont - 2 mars 2009 Par Bruno Kerouanton http://bruno.kerouanton.net/blog Les pirates... au début Qui : adolescents isolés Moyens : légers. Motivation

Plus en détail

SECURINETS. Club de la sécurité informatique INSAT. Dans le cadre de SECURIDAY 2010. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS

SECURINETS. Club de la sécurité informatique INSAT. Dans le cadre de SECURIDAY 2010. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS Dans le cadre de SECURIDAY 2010 Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS vous présente l atelier : Equipement Mobile Chef Atelier : Nadia Jouini (RT4) Aymen Frikha (RT3) Jguirim

Plus en détail

L entreprise face à la Cybercriminalité : menaces et enseignement

L entreprise face à la Cybercriminalité : menaces et enseignement L entreprise face à la Cybercriminalité : menaces et enseignement Vincent Lamberts Actéo, cabinet d avocats Vincent Defrenne NVISO Security Consulting Plan de l exposé L état de la menace Cas pratique

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

Sécurité informatique: introduction

Sécurité informatique: introduction Sécurité informatique: introduction Renaud Tabary: tabary@enseirb.fr 2008-2009 Plan 1 Généralités 2 3 Définition de la sécurité informatique Definition Information security is the protection of information

Plus en détail

Sécurisation en réseau

Sécurisation en réseau Déni de services Sécurisation en réseau Utilisant des bugs exemple Ping of death (Cf. RFC IP) l exploitation des protocoles TCP SYN flooding Envoi seulement le début du 3-way handshake Saturation de la

Plus en détail

Congrès national des SDIS 2013

Congrès national des SDIS 2013 DSIC Pôle SSI Voie Fonctionnelle SSI Congrès national des SDIS 2013 10 Octobre 2013 SG/DSIC/Pôle SSI Congrès national SDIS Octobre 2013 1 Sommaire Focus sur les menaces La SSI dans la «vrai vie» De vrais

Plus en détail

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

«Le devoir de Cybersécurité des Dirigeants»

«Le devoir de Cybersécurité des Dirigeants» «Le devoir de Cybersécurité des Dirigeants» ATELIER CYBERSECURITE Sensibilisation des Dirigeants CLUSIR PACA Frédéric VILANOVA Vice Président en charge des Evènements Se saisir du dossier «Sécurité des

Plus en détail

Pourquoi choisir ESET Business Solutions?

Pourquoi choisir ESET Business Solutions? ESET Business Solutions 1/6 Que votre entreprise soit tout juste créée ou déjà bien établie, vous avez des attentes vis-à-vis de votre sécurité. ESET pense qu une solution de sécurité doit avant tout être

Plus en détail

Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré

Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré Formation des professeurs stagiaires Thierry Chich RSSI-adjoint de l Académie 29 août 2013 Thierry Chich RSSI-adjoint de l Académie

Plus en détail

Connaître les Menaces d Insécurité du Système d Information

Connaître les Menaces d Insécurité du Système d Information Connaître les Menaces d Insécurité du Système d Information 1. LES MENACES EXTERIEURES VIA L INTERNET ET INFORMATIQUE LES PROGRAMMES MALVEILLANTS : VIRUS / MALWARES LES SPYWARES (LOGICIELS-ESPIONS) : LOGICIEL

Plus en détail

ET SI VOUS NE SAVIEZ PAS TOUT SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION?

ET SI VOUS NE SAVIEZ PAS TOUT SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION? F O R M A T I O N H I G H L E V E L PROGRAMME ET METHODES RUSSES ET SI VOUS NE SAVIEZ PAS TOUT SUR LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D IN? Ethical Hackers - Experts Sécurité I N F O R M AT I O N S E C U R I T Y

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES DÉFINITION DE LA FUITE DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION DÉFINITION DE LA FUITE DE DONNÉES Qu est ce que c est? Comment se traduit-elle? Quels sont les acteurs

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité

Sensibilisation à la sécurité Sensibilisation à la sécurité informatique Sébastien Delcroix Copyright CRI74 GNU Free Documentation License 1 Attentes de son système Disponibilité d'information Intégrité de ses données

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

Conférence APT : Advanced Persistent Threat Advanced Persistent Threat ou APT, quels risques pour nos entreprises derrière cet acronyme barbare?

Conférence APT : Advanced Persistent Threat Advanced Persistent Threat ou APT, quels risques pour nos entreprises derrière cet acronyme barbare? Advanced Persistent Threat ou APT, quels risques pour nos entreprises derrière cet acronyme barbare? (Version spécifique pour diffusion sur le site d OpenSphere) Session : Conférence OpenSphere / 24 septembre

Plus en détail

Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise

Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise C A M P A N A T H É O C A R P I N T E R O F A B I A N G A N I V E T J U S T I N L A P O T R E G U I L L A U M E L A D E V I E S T É P H A N E S A U

Plus en détail

Le nomadisme et la sécurité : Enjeux et solutions et cas spécifique des Smartphones

Le nomadisme et la sécurité : Enjeux et solutions et cas spécifique des Smartphones Be safe anywhere Le nomadisme et la sécurité : Enjeux et solutions et cas spécifique des Smartphones OSSIR - Groupe RESIST - 31 mars 2011 Contact Clément Saad E mail : saad@pradeo.net Editeur de solutions

Plus en détail

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Kaspersky Open Space Security est une suite de produits de sécurité couvrant tous les types de connexion réseau, des appareils mobiles

Plus en détail

Quels problèmes, quelles solutions?

Quels problèmes, quelles solutions? WISG 2015 : 3 Février Cybercriminalité, Cyber-menace et entreprise numérique Quels problèmes, quelles solutions? Sommaire Le contexte Global Le Système d Information : dépendance, complexité La menace

Plus en détail

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises

Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Une nouvelle approche globale de la sécurité des réseaux d entreprises Kaspersky Open Space Security est une suite de produits de sécurité couvrant tous les types de connexion réseau, des appareils mobiles

Plus en détail

Les chevaux de Troie

Les chevaux de Troie Les chevaux de Troie S. Cavin, C. Ehret, M. Rey, N. Zwahlen Détachement de cryptologie de l Armée Suisse août 2008 SCCEMRNZ, Crypt Det Les chevaux de Troie 1/14 Origine mythologique Le nom cheval de Troie

Plus en détail

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA FORMATIONS 2015 2016 GOUVERNANCE SI Nos formations Types de formation Nos sessions de formations s adresse à tous les professionnels. Deux types de formations vous sont proposés: - séminaires de formations

Plus en détail

Sécurité des systèmes informatiques

Sécurité des systèmes informatiques Sécurité des systèmes informatiques Sécurité et procédures Olivier Markowitch Sécurisation matérielle Sécurisation matérielle des stations de travail permission de l accès au clavier ou à l écran tactile

Plus en détail

les prévisions securité 2015

les prévisions securité 2015 les prévisions securité 2015 Panda Security Les prévisions sécurité 2015 du PandaLabs Selon les estimations du Pandalabs, les chiffres concernant la création de malware vont encore une fois battre des

Plus en détail

MALWARE CRYPTOLOCKER RANSOMWARE

MALWARE CRYPTOLOCKER RANSOMWARE MALWARE CRYPTOLOCKER RANSOMWARE PRÉCONISATIONS TECHNIQUES ET ORGANISATIONNELLES 1 ER MARS 2016 CONSEIL & SÉCURITÉ JEAN-BERNARD YATA ERIC GEIGER 1 SOMMAIRE DÉFINITION ET VECTEURS D INFECTION D UN MALWARE

Plus en détail

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t

C e r t i f i c a t I n f o r m a t i q u e e t I n t e r n e t Certificat Informatique et Internet Internet Historique 1960's : ARPAnet / susa 1970's : X25 / Europe 1981 : La France lance le minitel 1990 : ARPAnet devient Internet 1991 : World Wide Web Hypertexte

Plus en détail

Prestations & Services

Prestations & Services INDOOR INFORMATIQUE Infogérance, helpdesk, assistance & dépannage informatique, formation Prestations & Services 40 Avenue du Général Leclerc - 92100 Boulogne Billancourt - RCS Nanterre B 750 364 689 -

Plus en détail

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56 CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE Version du 31/08/2007 10:56 Table des matières 1. CONTEXTE... 3 2. OBJET... 3 3. REFERENTIEL... 3 4. PREROGATIVES DE L ADMINISTRATEUR SYSTEME CORRELYCE... 4 4.1 DROIT D

Plus en détail

Quelles sont les menaces contre le poste de travail informatisé et comment s en prémunir?

Quelles sont les menaces contre le poste de travail informatisé et comment s en prémunir? Quelles sont les menaces contre le poste de travail informatisé et comment s en prémunir? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Tout système informatique

Plus en détail

éthique cybersécurité en entreprise

éthique cybersécurité en entreprise éthique cybersécurité en entreprise Eric Dupuis eric.dupuis@orange.com Consulting & Hacking Team - Orange Cyberdefense 2 regards de l éthique cybersécurité dans l entreprise les salariés avec des missions

Plus en détail

PROTECTION DES SERVEURS, POSTES ET TERMINAUX SÉCURITÉ ENDPOINT NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY

PROTECTION DES SERVEURS, POSTES ET TERMINAUX SÉCURITÉ ENDPOINT NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY PROTECTION DES SERVEURS, POSTES ET TERMINAUX SÉCURITÉ ENDPOINT NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY UN CONSTAT : LES POSTES DE TRAVAIL ET SERVEURS SONT ENCORE À RISQUE DES OUTILS TRADITIONNELS

Plus en détail

Mobilité et sécurité. Mobilité et sécurité. Pierre-Yves DUCAS

Mobilité et sécurité. Mobilité et sécurité. Pierre-Yves DUCAS Mobilité et sécurité Pierre-Yves DUCAS Les menaces sur les mobiles Typologie des menaces et de leur sources Perte Vol Dysfonctionnement Altération Appareil Utilisateur Voleur Panne Fonctions Panne Erreur(*)

Plus en détail

menaces de sécurité?

menaces de sécurité? Comment gérer au mieux les enjeux souvent contradictoires de la mobilité croissante et des nouvelles menaces de sécurité? Michel Juvin Remerciements à A.Chilloh, KH.Dang-Heudebert, M.Denfer, E.Vautier,

Plus en détail

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack

Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Propagation virale sur le Web Le ver BackTrack Althes (http://www.althes.fr) Revision 1 - December 2002 Vincent Royer 1. Introduction Au cours de ces dernières années, un certain nombre

Plus en détail

Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV

Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV Introduction aux antivirus et présentation de ClamAV Un antivirus libre pour un système libre Antoine Cervoise ClamAV : http://www.clamav.net/ Plan Le monde des malwares Historique Les logiciels malveillants

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense,

Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense, Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense, Par Jean-Paul Pinte, Dr en Information scientifique et Technique, cybercriminologue Publié par : pintejp mai 26, 2011 Création d un centre belge pour lutter

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... Introduction... XVII

Table des matières. Avant-propos... Introduction... XVII Avant-propos... IX Introduction... XVII 1. Le paysage du piratage informatique... 1 Les traces que nous laissons... 3 Techniques de pirates... 8 Le piratage hors ligne et en ligne... 8 La pollution virale

Plus en détail

Sécurité Informatique ou Sécurité de l'information? 24/09/14

Sécurité Informatique ou Sécurité de l'information? 24/09/14 Sécurité Informatique ou Sécurité de l'information? Introduction Pascal VAN DE WALLE Corporate Information Security Officer bij het CIBG-CIRB Kunstlaan 21 B-100 BRUSSEL +32 2 600.13.48 pvandewalle@cibg.irisnet.be

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel

Sécurité informatique : sensibiliser votre personnel En bref : Les politiques strictes de sécurité informatique et les avancées techniques ne suffisent pas à elles seules à assurer la protection des entreprises. Les mécanismes de protection sont souvent

Plus en détail

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST

TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST TOP 10 DES VULNÉRABILITÉS : RETOUR SUR 5 ANS DE PENTEST $ WHOAMI ITrust Société toulousaine Expertise en sécurité informatique Activités Service en sécurité (pentest / forensic / formation ) Editeur de

Plus en détail

Environnement numérique

Environnement numérique Site: http://www.iatys.fr Contact: contact@iatys.fr Tél: +262 692 791 605 Microsoft Office LibreOffice Informatique décisionnelle Protection des données à caractère personnel Messagerie Période 2013-2014

Plus en détail

bitdefender TOTAL SECURITY 2008

bitdefender TOTAL SECURITY 2008 bitdefender TOTAL SECURITY 2008 L ultime solution de protection proactive pour vos PC! BitDefender Total Security 2008 est la solution de sécurité ultime pour protéger de manière proactive vos ordinateurs.

Plus en détail

Gestion des comptes à privilèges

Gestion des comptes à privilèges 12 décembre 2013 Gestion des comptes à privilèges Bertrand CARLIER, Manager Sécurité de l Information bertrand.carlier@solucom.fr Solucom, conseil en management et système d information Cabinet de conseil

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor )

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) 1 27 Septembre 2013 OpenSphere // Sommaire La protection des données 1. De quoi parlons-nous? 2.

Plus en détail

Vos sites Webs favoris sont compromis!

Vos sites Webs favoris sont compromis! Vos sites Webs favoris sont compromis! Julien Sobrier Senior Security Researcher, Zscaler Introduction Julien Sobrier jsobrier@zscaler.com San Jose, Californie Senior Security Researcher a Zscaler http://threatlabz.com/:

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Sommaire 1. Protection de votre matériel contre le vol 2. Sécurisation de l accès à votre ordinateur et à vos documents 3. Sauvegarde des documents 4. Protection contre les virus

Plus en détail

Réaction face à une atteinte cyber Preuves numériques & Forces de police

Réaction face à une atteinte cyber Preuves numériques & Forces de police 3ème rencontres parlementaires 21/10/15 Réaction face à une atteinte cyber Preuves numériques & Forces de police Colonel Philippe BAUDOIN Coordinateur Cybermenaces Cabinet DGGN 1 Cybercriminalité et Cyber-malveillance

Plus en détail

Le contrat SID-Hébergement

Le contrat SID-Hébergement Version : 2.4 Revu le : 09/10/2008 Auteur : Jérôme PREVOT Le contrat SID-Hébergement Objectif : Fournir au client une solution complètement hébergée de son système d information et des ses applications,

Plus en détail

Règlement d'utilisation TIC

Règlement d'utilisation TIC Règlement d'utilisation TIC Pour faciliter la lecture, la forme masculine est utilisée dans ce document. La forme féminine est bien entendu toujours comprise. 1. Champ d application Le règlement d utilisation

Plus en détail

Sommaire. AIDAUCLIC BACKUP : Solution de sauvegarde en ligne 3. Quelles problématiques résout la solution? 3. Fonctionnement de la solution 4

Sommaire. AIDAUCLIC BACKUP : Solution de sauvegarde en ligne 3. Quelles problématiques résout la solution? 3. Fonctionnement de la solution 4 Sommaire AIDAUCLIC BACKUP : Solution de sauvegarde en ligne 3 Quelles problématiques résout la solution? 3 La reprise d activité après un sinistre L accès nomade aux données 24h/24 Fonctionnement de la

Plus en détail

Présentation KASPERSKY ENDPOINT SECURITY FOR BUSINESS

Présentation KASPERSKY ENDPOINT SECURITY FOR BUSINESS Présentation KASPERSKY ENDPOINT SECURITY FOR BUSINESS 1 Les tendances du marché et leurs impacts sur l IT SOUPLESSE EFFICACITÉ PRODUCTIVITÉ Aller vite, être agile et flexible Réduire les coûts Consolider

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES

LA PROTECTION DES DONNÉES LA PROTECTION DES DONNÉES PROTECTION DES BASES DE DONNÉES 22/11/2012, Swissôtel Métropole INTRODUCTION UNE CIBLE DE CHOIX Contient énormément de données confidentielles Rarement protégée autrement que

Plus en détail

Le contrat SID-Hébergement

Le contrat SID-Hébergement Version : 2.5 Revu le : 22/07/2010 Auteur : Jérôme PREVOT Le contrat SID-Hébergement Hébergement Applicatif En quoi cela consiste? Objectif : Fournir au client une solution hébergée de son système d information

Plus en détail

3 ième Edition des journées MARWAN 21-22 Mai 2013

3 ième Edition des journées MARWAN 21-22 Mai 2013 3 ième Edition des journées MARWAN 21-22 Mai 2013 Karim Oustouh Ingénieur Réseau & Sécurité oustouh@educert.ma www.educert.ma team@educert.ma +212 537 569 898 Contexte Introduction Missions Services Communication

Plus en détail

Présentation de la solution. OSSIR groupe Paris 15/06/2010

Présentation de la solution. OSSIR groupe Paris 15/06/2010 Présentation de la solution OSSIR groupe Paris 15/06/2010 Sommaire Introduction Information et menaces Contrôles VulnIT, concept et architecture Démonstration Avenir Conclusion 2 Introduction Vincent Maury

Plus en détail

Netdays 2004. Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux

Netdays 2004. Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux 1 Netdays 2004 Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux 2 Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux - Motivations - Les principaux types de codes malicieux - Les principales

Plus en détail

Impression de sécurité?

Impression de sécurité? Impression de sécurité? Matthieu Herrb Capitoul, le 1er avril 2010 Agenda 1 Introduction 2 Risque lié au logiciel d impression 3 Risques liés au réseau 4 Risques liés à l imprimante 5 Risques liés papier

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Sensibilisation aux menaces Internet & Formation aux bonnes pratiques pour les utilisateurs (BPU) de systèmes informatiques

Sensibilisation aux menaces Internet & Formation aux bonnes pratiques pour les utilisateurs (BPU) de systèmes informatiques Sensibilisation aux menaces Internet & Formation aux bonnes pratiques pour les utilisateurs (BPU) de systèmes informatiques Module 1 Panorama des menaces SSI Module 2 Les règles élémentaires de protection

Plus en détail

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET Introduction aux solutions de Mobile Device Management NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET QUELQUES CHIFFRES Mi 2011, 77% de la population mondiale

Plus en détail

Sécurité informatique. Syllabus version 1.0

Sécurité informatique. Syllabus version 1.0 Syllabus version 1.0 Copyright 2016 ECDL Foundation Tous droits réservés. Cette publication ne peut être utilisée que dans le cadre de l initiative ECDL. Responsabilité ECDL Foundation a produit cette

Plus en détail

Dr.Web Les Fonctionnalités

Dr.Web Les Fonctionnalités Dr.Web Les Fonctionnalités Sommaire Poste de Travail... 2 Windows... 2 Antivirus pour Windows... 2 Security Space... 2 Linux... 3 Mac OS X... 3 Entreprise... 3 Entreprise Suite - Complète... 3 Entreprise

Plus en détail

Intelligence économique : Quel niveau de risque pour les entreprises Suisses

Intelligence économique : Quel niveau de risque pour les entreprises Suisses Nachrichtendienst des Bundes NDB Melde- und Analysestelle Informationssicherung MELANI Intelligence économique : Quel niveau de risque pour les entreprises Suisses Max Klaus, Directeur adjoint MELANI Contenu

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

ABSOFT CORP. SECURITY LABS.

ABSOFT CORP. SECURITY LABS. ABSOFT CORP. SECURITY LABS. BE HACKERS BE FREE Attention Cette Presentation est juste a but Démonstratif PRESENTATION: Web Bot Automatique Booter Intelligent Worm polymorphe Attention Cette Presentation

Plus en détail

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter White Paper L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter Ce document présente comment les administrateurs réseaux et système peuvent tirer le meilleur parti de WinReporter, édité par IS Decisions,

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

INTERNET SANS CRAINTE. Bon réflexes de sécurité

INTERNET SANS CRAINTE. Bon réflexes de sécurité INTERNET SANS CRAINTE Bon réflexes de sécurité 1. Conseils pour conserver un ordinateur sain. Les conséquences possibles d'un ordinateur infecté sont multiples: - Ralentissement de la machine. - Dysfonctionnements

Plus en détail