Défis engendrés par la criminalité informatique pour le secteur financier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Défis engendrés par la criminalité informatique pour le secteur financier"

Transcription

1 Défis engendrés par la criminalité informatique pour le secteur financier Patrick Wynant et Nicole Dhaemer, Febelfin CRIDS B-CCENTRE - 21 juin 2013 Cybercriminalité Focus sur la collaboration entre la justice et les acteurs privés

2 ORDRE DU JOUR I. Statistiques II. La fraude évolue III. La sécurité, c'est l'affaire de tous IV. Sensibilisation multi-canaux V. Approche globale VI. Modus Operandi VII. Prévention Action Réaction VIII.Freins IX. Challenge X. Conclusions

3 La banque par internet de plus en plus populaire Nombre d abonnements (en mio) Nombre de sessions enregistrées (en mio) 9,0 8,0 7,0 6,0 5,0 4,0 3,0 2,0 1,0 0,0 1,8 2,4 3,0 3,8 4,6 5,7 6,6 7,4 8, La banque par internet, un moyen sûr, simple et rapide de réaliser ses opérations bancaires

4 Moins de 4 cas de fraude par million de sessions Nombre de fraudes Q Perte due à la fraude (en euro) Q Brute Nette (après déduction des fonds récupérés)

5 La banque par internet Fraude - Comparaison Année Belgique (millions EUR) Pays-Bas (millions EUR) Royaume-Uni (millions GBP) ,5 (pas disponible) ,2 (pas disponible) ,008 1, ,

6 Deux techniques de fraude

7 Fraude via malware Malware = appellation générique qui désigne les logiciels malveillants qui ont un impact sur l utilisation normale des processus informatiques et qui, au cours d'une session de banque par internet, peuvent par exemple : faire apparaître un pop-up; (cf. communiqués de presse de Febelfin été 2011) faire apparaître une page factice. Bien protéger son ordinateur, par ex. via un scanner anti-virus à jour Ne pas donner suite aux scénarios "anormaux" En cas de doute, mettre un terme à l'opération et prendre contact avec la banque

8 Phishing (hameçonnage) 1.Courriel de la banque signalant que celle-ci installe de nouveaux logiciels de sécurisation et demandant de cliquer sur un lien 2.Faux site internet de la banque avec invitation à compléter les données suivantes : numéro de carte, date de naissance, code postal et numéro de téléphone 3.Contact téléphonique pris par les fraudeurs avec le client afin de lui faire effectuer des manipulations avec la carte et le lecteur de carte La banque n envoie jamais de courriel, ni ne téléphone pour obtenir des données personnelles et/ou le response code!

9 6 Belges sur 10 ne s'inquiètent guère de la protection de leur ordinateur C est ce qui ressort du Unisys Security Index, une enquête semestrielle réalisée au niveau international et portant sur divers aspects de sécurité, dont l e-security. Source : Unisys Security Index

10 Sécuriser les opérations en ligne? Pour plus de 6 Belges sur 10, c'est l'affaire des banques ou des pouvoirs publics 67% des Belges estiment que la protection de leurs données personnelles et la sécurité de leurs opérations en ligne est l affaire de leur banque ou des pouvoirs publics (Unisys Security Index). Source : Unisys Security Index

11 "La sécurité, c'est l'affaire de tous" Et de la banque Et du client

12 Sécurité, l'affaire de la banque Les banques belges prennent en permanence des mesures pour assurer aux opérations bancaires en ligne une sécurité optimale : Site internet sécurisé L'adresse commence par https Cadenas fermé en bas Accès personnel aux données bancaires Clé unique "two factor authentification" (something you have & something you know) Signature électronique Informations codées Les informations échangées entre l ordinateur du client et celui de la banque sont transmises sous forme codée. Interruption automatique de la session de banque par internet après quelques minutes d'inactivité Monitoring et updating continus des systèmes

13 Sécurité, l'affaire du client Quelques conseils de sécurité Bien protéger son ordinateur Sécurisez convenablement votre ordinateur (e.a. via un scanner antivirus à jour) Ne jamais communiquer son response code Ne donnez jamais suite à des appels téléphoniques ou des courriels de personnes vous demandant votre response code

14

15 Diffuser et répéter le message par différents canaux de communication

16 Vidéo sur YouTube Dave Septembre 2012 Bruxelles Gens dans la rue Emission télé Voyant

17 Vidéo sur YouTube Dave Septembre 2012

18

19 Ingénierie Sociale & Phishing Victime 1 st step 2 nd step Current Acc. Transfer from saving account(s) to current account Transfer(s) from victim account to BNPPF Mule Acc. Prepaid cards Online POS BE Banks Transfer(s) to mule account(s) Withdrawal on ATM with Bankcontact Payments on POS with Bankcontact Withdrawal on branches with ID Mule bis Self POS Branches Saving Acc. Non BE Banks Transfers on others BE banks BE Banks Transfers on non BE banks. Non BE Banks

20 Prévention Action - Réaction Sécurisation Accès Transactions Wysiwys (what you see is what you sign) M1 I (introduire/accéder) M2 S (sign) Lecteur de Carte - Digipass

21 Prévention Action - Réaction Sensibilisation des clients Campagne Banners - bannières Ecran obligatoire Message Self

22 Prévention Action - Réaction Sensibilisation des collaborateurs Know your Customer (KYC) règles Risques Procédures E learning

23 Prévention Action - Réaction Outil de détection de la fraude Démarche individuelle en Belgique Traitement des sites Web (urls) et disque durs Blocage des sites Traçage ( Forensic analysis) des disques durs Communication vers le client Intervention sur les comptes Mise en «read only» des ordinateurs «hackés» Blocage des comptes mules

24 Prévention Action - Réaction Démarches judiciaires Dépôt de plainte banque partie civile Dépôt de plaintes par nos clients victimes Démarches policières (FCCU) Transmission au cas par cas et au fil de l eau des: Adresses IP Disques durs (à la demande) Comptes mules Films Vidéos des selfs

25 Freins Moyens de paiement Loi Belge sur les Services de Paiement (PSD) STP (Straight Through Processing) récupération rendue plus difficile, voire impossible. Manque d homogénéité dans les moyens de paiement européens / internationaux Data privacy Pas de base de données centralisée des mules Ex NL Externe Verwijzings Applicatie (EVA) permet l échange d informations sur les fraudeurs Comptes «mule» Difficulté de stopper la relation client (4 mois de délais)

26 Freins Plaintes déposées par les victimes auprès des zones de police Approche varie suivant les zones Elaboration par certaines unités de PV très spécifiques avec demande des enregistrements vidéos En cas de tentative, aucun PV n est établi Répression des fraudeurs / des mules Pas d action répressive visible Quels sont les risques possibles pour ces fraudeurs? Ex: NL: action de condamnation immédiate et diffusion dans la presse Valeur des preuves digitales

27 Challenges Demande du client de nouveaux canaux de paiement client multi channel Vitesse de développement des nouveaux canaux bancaires plus rapide que le cadre légal belge, et que le cadre européen / international (inexistant) Conséquence, développement de nouveaux moyens de sécurisation, de solutions d authentification et de signature qui fonctionnent cross-channel (un seul moyen pour plusieurs canaux, mais aussi démarrer une transaction dans un canal et la signer dans un autre)

28 Agissons, réagissons ensemble!!!!! Entre banques et avec tous les autres acteurs

29

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir 04 Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir Les banques ont recours à des systèmes de sécurité très perfectionnés et à des équipes de spécialistes des fraudes en vue d

Plus en détail

SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES. Prévention des risques de fraudes

SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES. Prévention des risques de fraudes SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES Prévention des risques de fraudes SECURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES PRÉVENTION DES RISQUES DE FRAUDES Les moyens modernes de communication et les systèmes informatiques des

Plus en détail

Protégez votre entreprise contre la fraude.

Protégez votre entreprise contre la fraude. Protégez votre entreprise contre la fraude. 1 La fraude aux entreprises Qu est-ce qu il y a dans ce document? 1 La fraude aux entreprises 3 Qu est-ce qu il y a dans ce document? Comment utiliser ce document?

Plus en détail

Protégez votre entreprise contre la fraude.

Protégez votre entreprise contre la fraude. Protégez votre entreprise contre la fraude. 1 La fraude aux entreprises 1 La fraude aux entreprises 3 Qu est-ce qu il y a dans ce document? Comment utiliser ce document? 2 Social Engineering ou fraude

Plus en détail

Chat chat vidéo : conditions d utilisation et déclaration sur le respect de la vie privée

Chat chat vidéo : conditions d utilisation et déclaration sur le respect de la vie privée Chat chat vidéo : conditions d utilisation et déclaration sur le respect de la vie privée Lorsque vous naviguez sur le site de CBC ou lorsque vous utilisez ses applications (CBC-Touch ou CBC-Invest, par

Plus en détail

BelfiusWeb. Effectuez vos opérations bancaires électroniques et échangez des données en un clin d œil

BelfiusWeb. Effectuez vos opérations bancaires électroniques et échangez des données en un clin d œil BelfiusWeb Effectuez vos opérations bancaires électroniques et échangez des données en un clin d œil Lancement de BelfiusWeb en trois étapes Découvrez BelfiusWeb, votre outil pour effectuer des opérations

Plus en détail

Information sur l accés sécurisé aux services Baer Online Monaco

Information sur l accés sécurisé aux services Baer Online Monaco Information sur l accés sécurisé aux services Baer Online Monaco Avant de commencer, nettoyez la mémoire cache de votre navigateur internet: Exemple pour les versions à partir d Internet Explorer 6.x:

Plus en détail

Présentation formation anti blanchiment de capitaux

Présentation formation anti blanchiment de capitaux Présentation formation anti blanchiment de capitaux Site Web www.loiblanchiment.be avec teste de connaissance Geert DELRUE 1 Curriculum Vitae Commissaire Judiciaire Police Judiciaire Fédérale Belge 27

Plus en détail

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche?

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche? Présentation du problème La banque Boursorama propose un logiciel de protection supplémentaire pour les transactions sur Internet. Ce logiciel est téléchargeable à l adresse suivante : http://www.trusteer.com/webform/download-rapport

Plus en détail

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne La solution de référence pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Des centaines d institutions financières et des dizaines de millions

Plus en détail

Tendances en matière de fraude

Tendances en matière de fraude Tendances en matière de fraude Contrôles de sécurité en ligne HSBCnet Table des matières Types de fraudes Attaques de logiciels malveillants Piratage de messageries professionnelles Phishing vocal («vishing»)

Plus en détail

L'Online Banking en toute sécurité grâce au digipass. Guide d'utilisation rapide du digipass

L'Online Banking en toute sécurité grâce au digipass. Guide d'utilisation rapide du digipass L'Online Banking en toute sécurité grâce au digipass Guide d'utilisation rapide du digipass Sommaire A quoi sert votre digipass?...3 Comment activer votre digipass?... 4 Vous connecter à l Online Banking

Plus en détail

L entreprise face à la Cybercriminalité : menaces et enseignement

L entreprise face à la Cybercriminalité : menaces et enseignement L entreprise face à la Cybercriminalité : menaces et enseignement Vincent Lamberts Actéo, cabinet d avocats Vincent Defrenne NVISO Security Consulting Plan de l exposé L état de la menace Cas pratique

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Transporter du cash = risques. Comment se protéger? G4S Cash Solutions - Cobelguard

Transporter du cash = risques. Comment se protéger? G4S Cash Solutions - Cobelguard Transporter du cash = risques. Comment se protéger? G4S Cash Solutions - Cobelguard L importance de l argent liquide Le liquide reste de loin le moyen de paiement le plus utilisé en volume de transactions.

Plus en détail

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking.

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Face à la recrudescence des actes de malveillance et des opérations frauduleuses liés à l utilisation d Internet,

Plus en détail

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat Projet Sécurité Date : 09/02/09 Version : V 1.0 Etat : travail / vérifié / validé Rédacteur : JBO Réf. : CNRS/DSI/Expertise/ sécuriser la carte achat-v1.doc Annexes : Sécuriser les achats en ligne par

Plus en détail

AMERICAN EXPRESS SAFE ONLINE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE:

AMERICAN EXPRESS SAFE ONLINE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE: INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 91 04 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte American Express

Plus en détail

Etude 3-D Secure 2014 pour le secteur aérien et du voyage en ligne

Etude 3-D Secure 2014 pour le secteur aérien et du voyage en ligne Etude 3-D Secure 2014 pour le secteur aérien et du voyage en ligne Pratiques 3-D Secure pour le secteur aérien et du voyage en ligne Le secteur aérien et du voyage dépend des canaux de vente en ligne pour

Plus en détail

De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se

De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se De plus en plus de gens font leurs achats sur Internet, et l offre de produits et services en ligne est grandissante. Les moyens de paiement se multiplient également. Voici un aperçu des méthodes les plus

Plus en détail

Intervention du 4 mars 2014 POUR LA PROTECTION CONTRE LA. Colloque AIG / Boken La fraude aux faux ordres de virement

Intervention du 4 mars 2014 POUR LA PROTECTION CONTRE LA. Colloque AIG / Boken La fraude aux faux ordres de virement Intervention du 4 mars 2014 GUIDE À L USAGE DES ENTREPRISES POUR LA PROTECTION CONTRE LA «FRAUDE AU PRÉSIDENT» Colloque AIG / Boken La fraude aux faux ordres de virement M. Raphaël Gauvain, avocat associé

Plus en détail

Règlement Internet Banking. Helpdesk Internet Banking: 02 548 28 00 ou helpdesk@triodos.be

Règlement Internet Banking. Helpdesk Internet Banking: 02 548 28 00 ou helpdesk@triodos.be Règlement Internet Banking Helpdesk Internet Banking: 02 548 28 00 ou helpdesk@triodos.be Article 1. Définitions 1.1 La Banque: la succursale belge de Triodos Bank nv, société anonyme de droit néerlandais,

Plus en détail

L essentiel d Elys PC

L essentiel d Elys PC L essentiel d Elys PC HSBC France Société Anonyme au capital de 337 189 135 euros SIREN 775 670 284 RCS Paris Siège social : 103, avenue des Champs-Elysées - 75419 Paris Cedex 08 - Tél. : 01 40 70 70 40

Plus en détail

Protégez votre ordinateur avec ESET Antivol. www.eset.com/fr

Protégez votre ordinateur avec ESET Antivol. www.eset.com/fr Protégez votre ordinateur avec ESET Antivol www.eset.com/fr Qu'est-ce que l'antivol? Le système Antivol ESET permet à ses utilisateurs de trouver et récupérer leur ordinateur. Que vous apporte ESET Antivol?

Plus en détail

PC banking Ma première connexion GESTION COURANTE

PC banking Ma première connexion GESTION COURANTE PC banking Ma première connexion GESTION COURANTE Intro Sommaire Intro 3 Votre première connexion 4 PC banking, vos affaires bancaires en ligne en tout confort. PC banking en quelques étapes 6 Merci d'avoir

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES MY ETHIAS

CONDITIONS GÉNÉRALES MY ETHIAS CONDITIONS GÉNÉRALES MY ETHIAS Table des matières Définition de My Ethias 3 Conditions d accès à My Ethias 3 Procédure d accès 3 Disponibilité 3 Frais 3 Aspects techniques 4 Droits, devoirs et responsabilités

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

Informations Sécurité

Informations Sécurité Bonnes pratiques Informations Sécurité La sécurité informatique désigne un ensemble de techniques et de bonnes pratiques pour protéger vos ordinateurs et vos intérêts dans l usage des moyens informatiques,

Plus en détail

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements

Le service de mobilité interbancaire. Pour un transfert confortable de vos paiements Le service de mobilité interbancaire Pour un transfert confortable de vos paiements Le Service de mobilité interbancaire Pour les clients particuliers Pour un transfert confortable de vos paiements Vous

Plus en détail

Checkdoc : une solution contre la fraude à l identité

Checkdoc : une solution contre la fraude à l identité 1 DOSSIER DE PRESSE Checkdoc : une solution contre la fraude à l identité «Carte d identité volée et 3 crédits ouverts» «La fraude à l identité, le défi pour les années à venir» «Il utilise l identité

Plus en détail

Particuliers, la Banque de France vous informe

Particuliers, la Banque de France vous informe Particuliers, la Banque de France vous informe Identifiants bancaires Être vigilant, c est important Être responsable VOTRE CARTE BANCAIRE Votre carte bancaire est strictement personnelle. Vous devez vérifier

Plus en détail

LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR? Identifiant Mot de passe

LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR? Identifiant Mot de passe LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR?? Identifiant Mot de passe Les entreprises sont de plus en plus souvent confrontées à diverses formes d escroquerie au paiement.

Plus en détail

Comment les repérer? Un certain nombre d indices permettent de repérer les courriels frauduleux à coup sûr :

Comment les repérer? Un certain nombre d indices permettent de repérer les courriels frauduleux à coup sûr : L hameçonnage (ou phishing) Comment le détecter et s en protéger? Le but des malveillants : Leur seul but est de récupérer vos coordonnées bancaires : N de carte de crédit avec code de sécurité Codes d

Plus en détail

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission mixte 2 (Développement et coopération) Equipe de projet «Développement

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

Réaction face à une atteinte cyber Preuves numériques & Forces de police

Réaction face à une atteinte cyber Preuves numériques & Forces de police 3ème rencontres parlementaires 21/10/15 Réaction face à une atteinte cyber Preuves numériques & Forces de police Colonel Philippe BAUDOIN Coordinateur Cybermenaces Cabinet DGGN 1 Cybercriminalité et Cyber-malveillance

Plus en détail

Access Key : L accès pour vos UBS Online Services Instructions

Access Key : L accès pour vos UBS Online Services Instructions ab Access Key : L accès pour vos UBS Online Services Instructions ubs.com/online ab Paraît également en allemand, en italien et en anglais. Mai 2015. 83378F (L45364) UBS 2015. Le symbole des trois clés

Plus en détail

Document de présentation technique. Blocage du comportement

Document de présentation technique. Blocage du comportement G Data Document de présentation technique Blocage du comportement Marco Lauerwald Marketing Go safe. Go safer. G Data. Table des matières 1 Blocage du comportement mission : lutter contre les menaces inconnues...

Plus en détail

Service Public Fédéral Intérieur Direction générale Institutions et Population. Park Atrium Rue des Colonies 11 1000 Bruxelles

Service Public Fédéral Intérieur Direction générale Institutions et Population. Park Atrium Rue des Colonies 11 1000 Bruxelles Service Public Fédéral Intérieur Direction générale Institutions et Population Park Atrium Rue des Colonies 11 1000 Bruxelles Elections Application web Saisie des données des parties et des candidats Partis

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

Marche à suivre. a b. Access Card avec lecteur de carte l accès sécurisé à UBS Online Services. ubs.com/online

Marche à suivre. a b. Access Card avec lecteur de carte l accès sécurisé à UBS Online Services. ubs.com/online a b Marche à suivre Access Card avec lecteur de carte l accès sécurisé à UBS Online Services ubs.com/online a b Paraît également en allemand, en italien et en anglais. Mars 2016. 83770F (L45360) UBS 2016.

Plus en détail

A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE

A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE Sécurité Page 1 de 5 A la BANQUE DES MASCAREIGNES, nous accordons une extrême importance à la sécurité de vos informations. Nos systèmes et les procédures

Plus en détail

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE LA DELINQUANCE INFORMATIQUE Aude LEVALOIS Gwenaëlle FRANCOIS 2013-2014 LA CYBERCRIMINALITE Qu est ce que la cybercriminalité? Des infractions pénales Ou sont elles commises? Via les réseaux informatiques

Plus en détail

Services BTP Banque à distance

Services BTP Banque à distance Services BTP Banque à distance BTP Banque Direction du développement 04/2015 Document non contractuel La «banque à distance» : pour quoi faire? Principaux objectifs : Donner accès aux informations sur

Plus en détail

Lien «conditions générales» Conditions générales relatives à l utilisation de ce site web

Lien «conditions générales» Conditions générales relatives à l utilisation de ce site web Lien «conditions générales» Conditions générales relatives à l utilisation de ce site web En visitant ou en utilisant ce site web, vous acceptez d être lié par les conditions générales ci-dessous. DNCM

Plus en détail

VP Bank e-banking Une solution de première classe répondant à vos exigences

VP Bank e-banking Une solution de première classe répondant à vos exigences VP Bank e-banking Une solution de première classe répondant à vos exigences Chère lectrice, cher lecteur Souhaitez-vous décider vous-même où et quand vous effectuerez vos opérations bancaires? Avec VP

Plus en détail

GESTION DES TRANSPORTS via le WEB

GESTION DES TRANSPORTS via le WEB GESTION DES TRANSPORTS via le WEB SOLUTIONS INFORMATIQUES POUR UN MONDE EN MOUVEMENT MK2i 80 Rue des Alliés BP2523 38035 GRENOBLE CEDEX Tél. 04 76 33 35 07 Fax 04 76 40 15 17 www.mk2i.fr SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

LISTE DE PRIX A. COMPTES CHEQUES POSTAUX... 2 B. AUTRES SERVICES FINANCIERS... 5

LISTE DE PRIX A. COMPTES CHEQUES POSTAUX... 2 B. AUTRES SERVICES FINANCIERS... 5 SOMMAIRE Page LISTE DE PRIX A. COMPTES CHEQUES POSTAUX... 2 1) COMPTES COURANTS... 2 2) E-BANKING... 2 CCP Connect, CCP Mobile et Multiline... 2 3) TRANSFERTS... 2 a) Versements... 2 b) Virements... 2

Plus en détail

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com COMBATTRE LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 LIVRE BLANC www.vade-retro.com Index Introduction... 3 Typologies du phishing et du spam... 4 Techniques de filtrage des

Plus en détail

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé disponible gratuitement sur Internet?

Harry Potter et le Prince de sang-mêlé disponible gratuitement sur Internet? Le vendredi 24 juillet 2009 Harry Potter et le Prince de sang-mêlé disponible gratuitement sur Internet? Pas vraiment, à moins que vous ne vouliez abîmer votre ordinateur Si vous souhaitez voir les dernières

Plus en détail

DEUXIÈME ATELIER : LA PROTECTION DE L INFORMATION CONFIDENTIELLE LORS DES COMMUNICATIONS

DEUXIÈME ATELIER : LA PROTECTION DE L INFORMATION CONFIDENTIELLE LORS DES COMMUNICATIONS TRANSCRIPTION DE LA VIDÉO POUR L ATELIER 2 Bonjour Cette année, la campagne de sensibilisation permet d approfondir notre connaissance sur le thème de la protection des informations confidentielles. DEUXIÈME

Plus en détail

Achats en ligne - 10 re flexes se curite

Achats en ligne - 10 re flexes se curite Achats en ligne - 10 re flexes se curite Attention : Donner ses coordonnées de compte bancaire sans vérification vous expose à des risques. Soyez vigilant! 1. Je vérifie que le site du commerçant est sûr

Plus en détail

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Aperçu Le présent guide décrit comment utiliser Mon profil RH, un outil qui vous permet de consulter vos renseignements personnels et l information relative

Plus en détail

Septembre 2015. sans le consentement de l'utilisateur dont l'ordinateur est infecté.

Septembre 2015. sans le consentement de l'utilisateur dont l'ordinateur est infecté. Septembre 2015 Depuis quelques mois, les entreprises françaises sont la cible d attaques informatiques utilisant des logiciels malveillants 1 (ou malwares), dont le but est de réaliser des opérations bancaires

Plus en détail

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque Présenté par Mays MOUISSI Sommaire La fraude : Définition Portrait robot du fraudeur Les différents types de fraude Exemple de fraude :

Plus en détail

FORMATION : COMMENT RÉPONDRE AUX APPELS D OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE

FORMATION : COMMENT RÉPONDRE AUX APPELS D OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE FORMATION : COMMENT RÉPONDRE AUX APPELS D OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE Altamys a mis au point, avec le soutien de la FFB Grand Paris, une formation à l attention de ses adhérents, sur la réponse par voie

Plus en détail

Particuliers, la Banque de France vous informe

Particuliers, la Banque de France vous informe Particuliers, la Banque de France vous informe Identifiants bancaires : Être vigilant, c est important Être responsable VOTRE CARTE BANCAIRE Votre carte bancaire est strictement personnelle. Vous devez

Plus en détail

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES JANVIER 2015 Ce guide a été élaboré avec la Police Judiciaire www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ www.aveclespme.fr

Plus en détail

Banque en ligne : guide des bonnes pratiques

Banque en ligne : guide des bonnes pratiques LES MINI-GUIDES BANCAIRES TOPDELUXE FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE Les Mini-guides Bancaires: La banque dans le creux de la main FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE Repère n 4 Banque en ligne : guide des bonnes

Plus en détail

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES JANVIER 2015 Ce guide a été élaboré avec la Police Judiciaire ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 1 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Pour toute information

Plus en détail

KBC-Online. Pour démarrer votre KBC-Online

KBC-Online. Pour démarrer votre KBC-Online KBC-Online Pour démarrer votre KBC-Online Table des matières 1 Installation de KBC-Online........................................... 3 1.1 Informations générales..........................................

Plus en détail

Sécurité informatique: introduction

Sécurité informatique: introduction Sécurité informatique: introduction Renaud Tabary: tabary@enseirb.fr 2008-2009 Plan 1 Généralités 2 3 Définition de la sécurité informatique Definition Information security is the protection of information

Plus en détail

FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER

FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER FRAUDE BANCAIRE COMMENT LA DETECTER ET S'EN PROTEGER Chaque année, de nombreuses entreprises sont victimes de fraudes. Vous trouverez ci-dessous les techniques de fraude les plus répandues ainsi que nos

Plus en détail

Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF

Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF Particularités des paris et jeux en ligne et risques de BC et de FT o Secteur sensible

Plus en détail

L escroquerie dite «au faux patron» par la réalisation de virements frauduleux

L escroquerie dite «au faux patron» par la réalisation de virements frauduleux L escroquerie dite «au faux patron» par la réalisation de virements frauduleux Un phénomène de grande ampleur C est un phénomène qui touche essentiellement les sociétés françaises Les sociétés de toutes

Plus en détail

Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014

Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014 Prêt Citoyen Thématique ING Compte à terme Règlement Édition 11/2014 I. Objet et cadre du présent Règlement Le présent règlement relatif au Prêt Citoyen Thématique ING (ci-après dénommé le «Règlement»)

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014

Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014 Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014 Que-est-ce que la «Fraude de masse» Toutes les formes de fraude faisant usage des techniques de communication de masse telles que le télémarketing, internet

Plus en détail

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement 2. Le régime juridique du m- paiement 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement, c est? Définition: ensemble des paiements pour lesquels les données de paiement et les

Plus en détail

Activité Commerçante : Le CA du MORBIHAN dans le top 3 des caisses régionales depuis 5 ans

Activité Commerçante : Le CA du MORBIHAN dans le top 3 des caisses régionales depuis 5 ans LA FRAUDE SUR INTERNET Assemblée générale Caisse Locale de Sarzeau 18 février 2010 LA FRAUDE SUR INTERNET Un paiement sur internet : Comment ça marche? Quels sont les risques? Quelle information sensible?

Plus en détail

e-banking Simple et pratique Paiements

e-banking Simple et pratique Paiements e-banking Simple et pratique Paiements 2 Votre banque personnelle ouverte 24 heures sur 24 Exécutez vos opérations bancaires simplement, confortablement et rapidement par Internet. Nous vous proposons

Plus en détail

6 $ Guide de l'employé PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 7 $ $ 5 10 OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA

6 $ Guide de l'employé PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 7 $ $ 5 10 OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA 205 OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA oec.gc.ca/employes PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE Pourquoi épargnez-vous? 9 9583 5 0 7 6 9 598 88 88 88 2 7 9583 7 6 9 598 7 58 58 7 Guide de l'employé Étapes à suivre

Plus en détail

PC Banking PRO FINTRO. PROCHE ET PRO.

PC Banking PRO FINTRO. PROCHE ET PRO. PC Banking PRO FINTRO. PROCHE ET PRO. Libérez du temps pour vos activités professionnelles Grâce au PC banking Fintro, vous pouvez effectuer vos transactions bancaires sans devoir vous déplacer. Quel que

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES

BANQUE DE LUXEMBOURG Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe Limited,

Plus en détail

Accès réseau Banque-Carrefour par l Internet Version 3.2. 06/06/2005

Accès réseau Banque-Carrefour par l Internet Version 3.2. 06/06/2005 ISMS (Information Security Management System) Utilisation de l Internet comme moyen d accès au réseau de la Banque-Carrefour de la sécurité dans le cadre du traitement de données à caractère personnel

Plus en détail

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise M e Jean Chartier Président Carrefour de l industrie de la sécurité 21 octobre 2013 - La Malbaie (Québec) Présentation générale La Commission

Plus en détail

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel E)services - Guide de l utilisateur e)sep Exercice professionnel 1 Sommaire 1- Introduction 2 2 - Accès au service e)sep en ligne 3 2.1 Identification par le login /mot de passe 4 2.2 Authentification

Plus en détail

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire switching-selfregulation-fr.docx version 2 Patrick Wynant 22/10/2010 Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire A la demande de la Commission européenne, le European Banking Industry

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 février 12 L ACCES DES BELGES A L INTERNET CONTINUE DE PROGRESSER En 11, 77% des ménages avaient un accès à internet, majoritairement à large bande. Cela ressort des

Plus en détail

CRIMINALITÉ FINANCIÈRE

CRIMINALITÉ FINANCIÈRE Sous la codirection de Ludovic FRANÇOIS - Pascal CHAIGNEAU et Marc CHESNEY CRIMINALITÉ FINANCIÈRE Le blanchiment de l argent sale et le financement du terrorisme passent aussi par les entreprises Préface

Plus en détail

BIENVENUE CHEZ BELFIUS 28/04/2014

BIENVENUE CHEZ BELFIUS 28/04/2014 BIENVENUE CHEZ BELFIUS 28/04/2014 Ordre du jour Bienvenue Mot de bienvenue de Jo Caudron Nos évolutions digitales Nouveau lecteur de carte Du papier au digital Banker @ Home Vos investissements dans Belfius

Plus en détail

Data Breach / Violation de données

Data Breach / Violation de données GDF SUEZ, SCOR Data Breach / Violation de données Fabien Gandrille, Group DPO & CIL, SCOR Jacques Perret, Group DPO & CIL, GDF SUEZ Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 1 AGENDA Présentation

Plus en détail

Norton Internet Security

Norton Internet Security Norton Internet Security Norton Internet Security Norton Internet Security est une suite de logiciels de sécurisation chargés de protéger vos données personnelles lors de vos connexions à Internet. Il

Plus en détail

Banque a distance - 10 re flexes se curite

Banque a distance - 10 re flexes se curite Banque a distance - 10 re flexes se curite En tant que client de la banque, vous avez un rôle essentiel à jouer dans l utilisation sécurisée des services de banque à distance. 1. Je consulte régulièrement

Plus en détail

PROMOT (PRESTADESK ONLINE MONEY TRANSFER)

PROMOT (PRESTADESK ONLINE MONEY TRANSFER) LOGICIEL DE TRANSFERT D ARGENT POUR LES AGENCES ET LA MICROFINANCE PROMOT PRESTADESK ONLINE MONEY TRANSFER MONEY TRANSFER SOFTWARE- REMITTANCE SYSTEM A PROPOS : Dénomination du logiciel Version du logiciel

Plus en détail

DU CYBERCRIMINALITÉ : DROIT, SÉCURITÉ DE L'INFORMATION & INFORMATIQUE LÉGALE

DU CYBERCRIMINALITÉ : DROIT, SÉCURITÉ DE L'INFORMATION & INFORMATIQUE LÉGALE DU CYBERCRIMINALITÉ : DROIT, SÉCURITÉ DE L'INFORMATION & INFORMATIQUE LÉGALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme universite niv. form. bac + 3 Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion

Plus en détail

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement.

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Du 04 au 15 Mai 2015 Récapitulatif: Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Report du lancement de la plateforme T2S. Agrément de 10 CCP

Plus en détail

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa e)services - Guide de l utilisateur e)carpa 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 - Accès au site e)carpa 4 2.1 Identification et authentification 4 2.2 Consultation du site e)carpa 6 2.3 Mode de navigation sur

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

Idées et propositions de cours «Phishing»

Idées et propositions de cours «Phishing» Page 1 NetLa Matériel pédagogique 10 Idées et propositions de cours «Phishing» Informations sur le cours...page 2 Complément d informations pour l enseignant...page 3 Préparation...Page 4 Introduction

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ET NOTE DE SECURITE DU RAWBANKONLINE

GUIDE D UTILISATION ET NOTE DE SECURITE DU RAWBANKONLINE GUIDE D UTILISATION ET NOTE DE SECURITE DU RAWBANKONLINE 1 Guide Utilisateur Rawbank Online TABLE DES MATIERES I. GUIDE D UTILISATION 1. INTRODUCTION 2. COMMENT UTILISER VOTRE RAWBANKONLINE 2.1. Comment

Plus en détail

PROCÉDURE D ACTIVATION DES CLÉS ET DES CERTIFICATS (SIGNATURE NUMÉRIQUE)

PROCÉDURE D ACTIVATION DES CLÉS ET DES CERTIFICATS (SIGNATURE NUMÉRIQUE) PROCÉDURE D ACTIVATION DES CLÉS ET DES CERTIFICATS (SIGNATURE NUMÉRIQUE) Cette procédure est pertinente aux utilisateurs de Windows XP SP3, Vista, 7 ou 8. PRÉALABLES : S assurer que le logiciel Entrust

Plus en détail

7 avril 2009 Divulgation de données : mise en place du chiffrement au sein des PME

7 avril 2009 Divulgation de données : mise en place du chiffrement au sein des PME Chiffrementdes données locales des moyens nomades (ordinateurs portables et clés USB) Divulgation de données : mise en place du chiffrement au sein des PME «Premiers» faits marquants Déclarations accrues

Plus en détail

NETBANKING PLUS. Votre portail e-banking pratique

NETBANKING PLUS. Votre portail e-banking pratique NETBANKING PLUS Votre portail e-banking pratique Votre banque à domicile Avec notre solution NetBanking Plus, retrouvez le guichet bancaire dans vos propres murs. Vous effectuez vos opérations bancaires

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR ÉTABLIR UN COMPTE ACOL ET POUR REMPLIR

INSTRUCTIONS POUR ÉTABLIR UN COMPTE ACOL ET POUR REMPLIR f INSTRUCTIONS POUR ÉTABLIR UN COMPTE ACOL ET POUR REMPLIR LA DEMANDE D ABONNEMENT CLIENT ET L ACCORD FINANCIER ACOL Si vous avez des questions après avoir pris connaissance des documents ci-inclus, veuillez

Plus en détail

Carte bancaire - 9 re flexes se curite

Carte bancaire - 9 re flexes se curite Carte bancaire - 9 re flexes se curite Attention : Même si l amélioration de la sécurité des paiements par carte est constante, un certain nombre de précautions s impose pour contribuer à éviter les fraudes

Plus en détail